AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Sexy Cosplay Doll : Tome 8 Collector de Sexy Cosplay Doll avec artbook
10.80 €
Voir le deal

 Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Icare Cox
Icare Cox
le machin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 yo (14/01/2006)
SURNOM : //
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveur
LOGEMENT : 69 Kent Street in Fortitude Valley
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Icare_court
POSTS : 189 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ∴ a été dans 38 pays du monde en 6 ans ∴ fume depuis ses 14 ans ∴ a appris à cultiver de la MJ en Jamaïque ∴ sait parler plus de 8 langues différentes ∴ tient un carnet avec le nom de toutes ses conquêtes ∴ a 2 tatouages, un R sur le coeur, une bougie dans le dos ∴ n'a jamais su rester plus de 6 mois sur le même lieu de travail ∴ fan de Tinder ∴ attire toujours les femmes mariées ∴ relève toujours tous les paris ∴ a des douleurs au dos dû à histoire compliquée au Chili ∴ a peur à la vue du sang
RPs EN COURS :
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 77ecf5a032be73da6b4fdc0e0216f94c08ec425d
F e l i x
new assist We don’t meet people by accident. They are meant to cross our path for a reason.
Felix 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 1ec085ee18d32ca4597b9f068e89c3bcd83a7d49
M a r a
old nemesis Things you don't need in your life targets you the most.
Mara 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Tumblr_inline_ps5xdzdDHV1u13r5i_400
W e n d y
colleague I'm not the smartest fellow in the world, but I can sure pick smart colleagues.
Wendy 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f45396e6a4d7a79467a63454877413d3d2d3137372e313562333039633736316565656230363134303230313830373332322e676966
H o l d e n
ennemy Keep your friends close, but your enemies closer.
Holden 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 1653393022-tumblr-864a703f6c7c49ac953624eff97f28e7-7cd80819-250
D i e g o
doc I just met you but I know what you're feeling, I'm gonna be here fr you if you let me in.
Diego 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. E4d0a0b24e3789681f7ef30f15da5401a168914b
A l i a
Hi We just met but we have so much in common.
Alia 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Dom-sherwood
M a r v i n
Kinda Friend If you say jump, I will only ask for how high
Marvin 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 2222e9f8b25c35ab50c653e8dadaa286
P r i m r o s e
Ghost of the past Your pretty face is too scary for me somehow... you remind me my dead big sister and I just can't with that face.
Primrose 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 84ad33d126b62b15456b5edc571ce751e46ea6f9
B i l l i e
Just a flirt If you find someone cute, you need to tell her. Because you can't live with any regrets in your life.
Billie 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Giphy
S a c h a
Thief She takes what's mine and of course I don't like it ! Even more because it's private.
Sasha

RPs EN ATTENTE :
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Tinder-profil

AVATAR : Wolfgang Novogratz
CRÉDITS : @myself
DC : Nope
PSEUDO : Yaya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 23/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44628-narcisse-your-time-is-limited-so-don-t-waste-it-living-someone-else-s-life https://www.30yearsstillyoung.com/t44677-narcisse-people-may-hear-your-words-but-they-feel-your-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t44728-icare-cox#2268189 https://www.30yearsstillyoung.com/t44696-narcisse-cox#carousel__slide4

Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Empty
Message(#) Sujet: Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. EmptyVen 10 Juin 2022, 10:34



Icare & Diego
What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it.

Icare profitait de son jour de congé pour tester quelque chose de nouveau. Ou du moins, quelque chose qu'il n'avait jamais encore testé en Australie. Il se mit devant le miroir de sa chambre et tenta de se coiffer légèrement mais laissa rapidement tomber, ça ferait l'affaire ! Il attrapa une chemise blanche et un pantalon noir, il mit des bottes et partit en direction de sa voiture.

Thématique Disney, il aurait préféré super-héros, il aurait fait un bon Spiderman, il en était sûr. Mais bon, un Prince Disney ça pouvait également le faire. Il avait tout misé sur le prince Eric parce qu'on lui avait demandé. Il était bénévoles à l’hôpital dans le service des enfants souffrant de maladie en tout genre, il détestait voir des enfants si... malades et faibles. Personne ne méritait cela, personne ne méritait de voir un enfant de sa famille se détériorer à cause de maux qu'on ne savait soigner. Icare était passé par là, par les hôpitaux, par les salles d'examens interminable. Toute son enfance se limitait à accompagner sa sœur partout où il pouvait, refusant d'être loin d'elle.

Le cancer avait emporté sa sœur lorsqu'elle avait juste 9 ans, elle était supposée avoir la vie devant elle à ce moment-là, pas déjà arrivé au terme de son voyage. Depuis lors, il avait gardé un goût amer de tout ça et depuis qu'il avait 18 ans, il versait la moitié de son salaire dans les recherches contre le cancer. C'était important pour lui. A travers ses voyages, il avait toujours fini dans les hôpitaux pour jouer avec des enfants malades, leur changer les esprits ou encore simplement jouer avec eux pour qu'ils oublient une journée qu'ils étaient mourant, malade ou simplement trop faible pour affronter la vie.

Il ne mit pas longtemps à arriver au service et on lui donna des indications. En arrivant au service, il salua d'abord le personnel soignant avant d'aller dans la "salle de jeu" où les enfants étaient réunis, il y avait pas mal de monde, surtout des princesses bénévoles. Il repéra un Woody un peu vieux ainsi qu'un Peter Pan un peu bedonnant. L'image n'était pas glamour mais ça avait le mérite d'apporter des sourires sur les lèvres des enfants. Une petite fille ne tarda pas à le remarquer et à lui tirer sur un pan de sa chemise. A son foulard sur la tête, il ne fut pas difficile pour Icare de reconnaitre son trouble. Un cancer, il la regarda avec un sourire et se mit à genou pour être à sa hauteur. « Elle est où Ariel ? C'est ma princesse préférée ! » s'enquit alors la petite fille les yeux brillant. Icare déposa sa main sur son coeur et poussa un gros soupire consterné. « ça veut dire que tu ne m'aimes pas moi ? Alors que je suis le meilleur marin de cette pièce ! » la petite ne semblait même pas impressionnée et il sourit sans pouvoir s'en empêcher. « Je préfère les pirates » se contenta-t-elle de répondre avec un sourire moqueur. « Jack Sparrow ! » s'écria alors un petit garçon qui passait à ce moment-là et se rapprocha tout en boitant légèrement, il s'approchait bien trop vite pour son petit corps et Icare le souleva aussi tôt pour ensuite l'installer à une petite chaise. « Y a pas de pirates, cette journée est nulle... » continua le petit garçon. Icare passa sa main dans les cheveux du petit blond qu'il ébouriffa avec sympathie. « Allons, allons, j'ai quand même affronté une sorcière des mers ! » les deux enfants se regardèrent avant de froncer les sourcils. « C'est pas un Kraken non plus ! » répondit avec indifférence le petit garçon. Icare rigola de bon coeur avant de se redresser. Il prit une épée imaginaire en main et se mit à combattre Ursula. « Les pirates passent leur temps à fuir le danger, moi Prince Eric l'ait affronté sans me démonter. » « Pour la princesse que tu aimes ! » approuva la petite fille, les yeux bruns brillant d’excitation. Le garçon eut une grimace de dégoût. Clairement, pour lui les histoires d'amour était encore répugnante. D'autres enfants commencèrent à arriver autour de lui et il fit un show, une véritable performance où il racontait comment il avait rencontré sa belle princesse rousse dont il était tombé amoureux en découvrant son caractère fougueux et intrépide. A la fin de son récit, il reçut quelques applaudissements et il fit des courbettes théâtrales. « Encore une histoire ? » réclama la première petite fille dont le foulard commençait à tomber, Icare le lui remit en place sans perdre son sourire et avec gentillesse dans le plus grand des calmes. « Et si on dessinait un peu, mettre en couleur et sur papier les aventures que je viens de raconter ? » tenta alors Icare en prenant place sur une de leurs petites tables, il était bien trop grand, mais il était tout de même assis et il attrapa crayons de couleurs et marqueurs pour commencer à dessiner des traits assez hasardeux qui ne manquèrent pas de faire rire les enfants qui tentèrent de lui montrer "comment on dessine vraiment". Icare souriait, il passait un bon moment ici avec eux, il passait toujours un bon moment avec les enfants malades, sans doute parce qu'ils ne tentaient ni de plaire, ni de feinter, le temps était trop précieux pour eux pour qu'il soit gaspillé à mentir.


I'd like to say, "I'm okay", but I'm not
I try, but I fall, close my mind, turn it off
But I can't be sober, I cannot sleep
You've got your peace now, but what about me?
"You Said You'd Grow Old With Me"  
by Michael Schulte


Dernière édition par Icare Cox le Mer 15 Juin 2022, 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Diego Gutiérrez
Diego Gutiérrez
l'espoir démesuré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Didi pour les proches
STATUT : Célibataire, et c'est compliqué.
MÉTIER : résident en oncologie au St-Vincent Hospital, il se laisse parfois espérer qu'il deviendra cancérologue pour soigner sa soeur
LOGEMENT : 08 James Street dans un modeste appartement avec deux chatons
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. OiZJCj
POSTS : 563 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Optimiste, parfois trop - Deuxième d'une famille désordonné pour laquelle il est prêt à beaucoup - Workaholic, il espère percer dans le domaine médical même si des doutes s'immiscent - Mauvais cuisinier - A adopté récemment deux chatons - Ne supporte pas l'alcool - A tendance à s'effacer lorsque les choses ne vont pas
RPs EN COURS : Jigo#1 > Cesar#1 > Sergio#1 > Alma#1
> Rudy#1 > Tiago#1 > Sophie#1
> Icare#1
RPs EN ATTENTE : Jessalyn - Billie - Sasha
AVATAR : Diego Boneta
CRÉDITS : Jamie Keynes (ub), Harleystuff (Avatar), Zvelda (gif profil)
DC : RAS
PSEUDO : Livia
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 22/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44647-what-does-it-mean-to-you-to-live-the-life-of-your-dreams-diego#2264460 https://www.30yearsstillyoung.com/t44725-diego-let-s-rock https://www.30yearsstillyoung.com/t44731-diego-gutierrez#2268293

Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Empty
Message(#) Sujet: Re: Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. EmptyLun 13 Juin 2022, 05:13


Narcisse
&
Diego
What draws people to be friends is that they see the same truth.

Travailler dans un hopital, c’était observé des tragédies frapper à la porte tous les jours. Il fallait trouver le juste équilibre entre une empathie cruellement nécessaire à la fonction de médecin et une appropriée distance pour ne pas retrouver son esprit torturé chaque soir par les malheurs des patients. Diego avait toujours réussi à maintenir ce subtil équilibre en place de manière assez naturelle, sans vraiment avoir à se poser trop de questions. S’il n’était pas la personne la plus sociable qui soit et si son tempérament penché en faveur de l'introspection plutôt que l’extraversion, le jeune homme n’avait jamais connu de problèmes relationnels avec les patients. Le sang ne l’effrayait pas, les odeurs putrides ne le dérangeaient pas outre mesure et les plaies béantes ne lui faisaient guère tourner l'œil. Le mexicain était ambitieux et il avait tout mis en place pour choisir la spécialité de son choix. Le médecin avait très tôt montré un intérêt vis-à-vis de l’oncologie notamment en raison des avancées de la recherche dans le domaine. Il trouvait les protocoles expérimentaux pour contre l’un des plus grands maux de l’humanité tout simplement fascinant. Jusqu’à 2019, la vie de Diego pouvait ressemblait en quelque sorte à un rêve éveillé, celui du petit immigré ayant réussi grâce au système a vertu méritocratique de l’Australie… puis le cancer de Maria a été décelé.

Il n’y a pas eu de descente aux enfers brutale, les fondations du roc se sont fragilisées lentement. Malgré le passage par la case prison de Rudy, malgré les soucis familiaux et amicaux, malgré le cancer de Maria, il n’avait pas jamais dévié de sa carrière professionnelle pensant sincèrement que grâce à elle, Diego pourrait réussir à assurer la pérennité des siens. Si c’était déjà à l’origine un bosseur, il était devenu un acharné du travail notamment car cela l’empêchait de trop réfléchir sur sa propre situation, une sorte d’opium bien plus accepté et toléré par les mœurs de la société actuelle. La conséquence de tout ceci est relativement simple : le si pragmatique Diego se montrait bien incapable de voir la réalité telle qu’elle était en refusant d’accepter la détérioration de l’état de santé de Maria et cela ne pourrait conduire qu’à une situation déséspérée. Mais en attendant, il savait parfaitement usé de faux-semblants pour faire croire que tout était sous contrôle.

A chaque fois que sa sœur était à l'hôpital, dès qu’il le pouvait, Diego lui rendait visite. C’était certainement le membre de la famille qui de par son statut de médecin passait le plus de temps à la côtoyer. Il chérissait chaque instant passé à ses côtés tout en essayant de la motiver à continuer à se battre… à moins que cela ne soit l’inverse et que se soit elle qui l’encourageait indirectement par ses éclats de rire, sa bonne humeur permanente et sa légèreté et ceci malgré ses traitements lourds. Cette situation avait au moins pour triste avantage de faire comprendre au bientôt trentenaire qu’il était nécessaire de savourer l’instant présent lui qui se projettait constamment dans un futur et qui avait toujours fait des plans sur le long terme. Un bien pour un mal ou un mal pour un bien, c’était impossible, encore, d’y répondre. Le médecin continuait de garder une foi intacte dans un avenir qui pourtant semblait de plus en plus incertain. Cette insouciance folle bardée d’optimisme aura certainement des conséquences.

Il y avait quartier libre pour les enfants cette semaine sur un horaire fixe avec la visite de bénévoles revêtant temporairement les costumes de héros et héroïnes Disney pour donner l’illusion de faire voyager des enfants malades pendant un d’après-midi en dehors de l'hôpital. Une action salutaire pour certains, pour d’autres juste un moyen de faire taire leurs tracas pendant quelques heures avant que la réalité ne se rappelle à eux. Diego n’avait pas vraiment d’avis arrêté sur la question préférant voir le verre à moitié plein plutôt que vide. Il y avait déjà bien trop de misère pour se montrer pessimiste entre ses quatres murs. S’il était en tenu de médecin c’est parce que Diego n’avait qu’une pause d’une heure avant de reprendre son service. Cela lui laissait le temps d’accompagner Maria à la salle d’activité où se trouvaient les bénévoles et de pouvoir profiter un peu de la voir heureuse et avec d’autres enfants. La solitude à l'hôpital restait un problème récurrent et il n’était pas bon de rester seul trop longtemps isolé. La grande pièce était remplie de pas mal de petits garnements courant dans tous les sens excités par la venue de leurs princes et princesses favoris. L’ambiance semblait être au rendez-vous. Le regard de Maria s’émerveilla d’un tout et d’un rien. Si sa curiosité s’arrêta d’abord sur les bénévoles en princesse, elle se considérait elle-même comme telle mais avec un côté bien plus guerrier, son attention se porta sur un volontaire. La cadette des Gutiérrez demanda du regard l’approbation de son grand-frère avant de lui lâcher la main pour se diriger vers ce curieux personne qui s’égosillait à vanter les mérites de ces triomphes. Un véritable hymne à la gloire de son personnage, ce qui ne manqua pas d’esquisser un sourire au grand-frère tandis que la sœur en demandait encore en  rejoignant les paroles de soutien de ses camarades qui voulaient une autre histoire.

Fort de son succès, le prince Eric proposa aux enfants de dessiner. Non sans quelques chahutements, il les fit s’installer autour d’une petite table. Maria parvint même à s’installer juste à côté du bénévole qui se mit à recevoir des reproches gentillets sur sa façon de dessiner.   « C’est pas comme ça qu’on dessine ça. » La petite latina récupéra un crayon et se mit à esquisser les traits d’un crabe puis d’un homme. « C’est un de mes grands frères qui m’a appris à faire ça. » disait-elle en se concentrant sur ses traits de dessin. Il est vrai que l’avantage d’avoir une grande fratrie c’était de pouvoir apprendre quelque chose avec chacun de ses aînés, et dans le cas c’était le talent de César en art qui était mis à contribution. « T’es aussi nul que Didi pour dessiner. Tu veux que je t’apprenne ? » narrait-elle tout en riant à gorge déployée de sa plaisanterie enfantine. « Ne sois pas impolie Maria.  » tentait de rattraper Diego, cet homme devait certainement être plus doué que…. non c’était bien approximativement le même niveau. « Pardon monsieur le prince. » Le médecin s’accroupit alors que l’attention des enfants se tournait désormais vers lui et l’inconnu. « Je suis Diego, enchanté de vous rencontrer prince Eric. » Bien qu’il ne travaillait pas en pédiatrie, plusieurs enfants l’auront certainement reconnus. « Puis-je me joindre à votre petit groupe ? » Même s'il ne serait certainement pas très utile, bien incapable d'improviser ou dessiner.

@"Narcisse Cox" Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 873483867
CODAGE PAR AMIANTE


Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. RhAmSZr
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 577022hopital
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 908854lgbt
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. IfjSGV7
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 2oOuVFL


Dernière édition par Diego Gutiérrez le Sam 18 Juin 2022, 05:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Icare Cox
Icare Cox
le machin
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 yo (14/01/2006)
SURNOM : //
STATUT : Célibataire
MÉTIER : Serveur
LOGEMENT : 69 Kent Street in Fortitude Valley
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Icare_court
POSTS : 189 POINTS : 60

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ∴ a été dans 38 pays du monde en 6 ans ∴ fume depuis ses 14 ans ∴ a appris à cultiver de la MJ en Jamaïque ∴ sait parler plus de 8 langues différentes ∴ tient un carnet avec le nom de toutes ses conquêtes ∴ a 2 tatouages, un R sur le coeur, une bougie dans le dos ∴ n'a jamais su rester plus de 6 mois sur le même lieu de travail ∴ fan de Tinder ∴ attire toujours les femmes mariées ∴ relève toujours tous les paris ∴ a des douleurs au dos dû à histoire compliquée au Chili ∴ a peur à la vue du sang
RPs EN COURS :
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 77ecf5a032be73da6b4fdc0e0216f94c08ec425d
F e l i x
new assist We don’t meet people by accident. They are meant to cross our path for a reason.
Felix 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 1ec085ee18d32ca4597b9f068e89c3bcd83a7d49
M a r a
old nemesis Things you don't need in your life targets you the most.
Mara 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Tumblr_inline_ps5xdzdDHV1u13r5i_400
W e n d y
colleague I'm not the smartest fellow in the world, but I can sure pick smart colleagues.
Wendy 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f45396e6a4d7a79467a63454877413d3d2d3137372e313562333039633736316565656230363134303230313830373332322e676966
H o l d e n
ennemy Keep your friends close, but your enemies closer.
Holden 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 1653393022-tumblr-864a703f6c7c49ac953624eff97f28e7-7cd80819-250
D i e g o
doc I just met you but I know what you're feeling, I'm gonna be here fr you if you let me in.
Diego 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. E4d0a0b24e3789681f7ef30f15da5401a168914b
A l i a
Hi We just met but we have so much in common.
Alia 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Dom-sherwood
M a r v i n
Kinda Friend If you say jump, I will only ask for how high
Marvin 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 2222e9f8b25c35ab50c653e8dadaa286
P r i m r o s e
Ghost of the past Your pretty face is too scary for me somehow... you remind me my dead big sister and I just can't with that face.
Primrose 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 84ad33d126b62b15456b5edc571ce751e46ea6f9
B i l l i e
Just a flirt If you find someone cute, you need to tell her. Because you can't live with any regrets in your life.
Billie 1
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Giphy
S a c h a
Thief She takes what's mine and of course I don't like it ! Even more because it's private.
Sasha

RPs EN ATTENTE :
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Tinder-profil

AVATAR : Wolfgang Novogratz
CRÉDITS : @myself
DC : Nope
PSEUDO : Yaya
Femme (elle)
INSCRIT LE : 23/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44628-narcisse-your-time-is-limited-so-don-t-waste-it-living-someone-else-s-life https://www.30yearsstillyoung.com/t44677-narcisse-people-may-hear-your-words-but-they-feel-your-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t44728-icare-cox#2268189 https://www.30yearsstillyoung.com/t44696-narcisse-cox#carousel__slide4

Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Empty
Message(#) Sujet: Re: Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. EmptyLun 13 Juin 2022, 13:19


Icare & Diego
What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it.

Icare aimait l'art de façon large et complexe, les peintures, les statues, les cathédrales, les pyramides, des tissus faits avec des techniques ancestrales, il savait reconnaitre le talent de façon large... mais le dessin n'était pas son fort, il aurait dû avoir quelques cours, il devrait penser un jour à en prendre, il savait reconnaitre l'art dans sa nature la plus parfaite ou plus hideuse... mais il ne savait pas créer l'art et c'était décevant à ses yeux. Cependant, son malheur semblait faire le bonheur des tous petits qui se moquaient de son dessin hasardeux, pouvait-on seulement reconnaitre Ursula dans son dessin ? Il pencha la tête sur le côté, sorti la langue et attrapa la couleur mauve, il pouvait au moins faire devenir ce qu'il dessinait, non ? « C’est pas comme ça qu’on dessine ça. » finit par dire une petite fille, Icare releva le regard et l'observa, une petite latina pleine de caractère déjà. « C’est un de mes grands frères qui m’a appris à faire ça. » et elle commença à tracer des traits d'une main sûre, Icare l'observa avec attention et ne put que reconnaitre Sébastien, le crabe et lui ? Il supposait du moins, il y avait les couleurs en tout cas. « Wow, je suis trop jaloux du talent ! Mais moi je sais pêcher et naviguer, on peut pas tout avoir dans la vie » se lamenta-t-il de façon dramatique en posant sa main sur le coeur. « T’es aussi nul que Didi pour dessiner. Tu veux que je t’apprenne ? » la petite rigolait de son non talent, et loin de se vexer, Icare fut content de lui apporter ce moment de bonheur, les sourires dans ce service était très précieux, une récompense en soit, et tant pis s'il en était la "cible", il était là pour ce genre de moment, les rires, les sourires sur des visages beaucoup trop creusé et accablé par la maladie... Icare fit mine de réfléchir en faisant des grimaces exagérées. « Pourquoi pas... mais c'est qui Didi ? » s'enquit alors Icare en se passant la main dans les cheveux. « Ne sois pas impolie Maria.  » la reprit alors un homme près d'elle, il portait la tenue des médecins... médecin personnel ? Le cas était si grave qu'on ne la lâchait pas du regard ? Puis il nota des traits ressemblant... fille ? nièce ? soeur peut-être même ? Son coeur se serra à cette simple pensée et il eut un souvenir fugace de Rosalind. Une fraction de secondes. Des secondes qui lui déchirèrent le coeur mais il enferma ce souvenir dans un coin de son cerveau, pas ici, pas maintenant. La petite latina s'appelait donc Maria... le prénom d'une sainte. Il arqua un sourcil en direction du docteur. « Pardon monsieur le prince. » « Pas de ça entre nous Maria, je suis peut-être un prince, mais pour moi, tous les enfants de ce service le sont aussi... et toi Maria, tu es una Princessa. » elle semblait contente de l’appellation comme tous les enfants autour de lui, ce soir, ils n'étaient pas des enfants malades mais des Princes et Princesses. « Je suis Diego, enchanté de vous rencontrer prince Eric. » finit par dire le docteur en s'accroupissant à son tour pour être entouré des enfants. « Ou Didi je suppose ? Je suis Ic... Eric, exactement comme vous l'avez dit » se reprit-il à temps. Il avait une audience, il devait rester dans son rôle. « Puis-je me joindre à votre petit groupe ? » Icare fit mine de réfléchir puis il regarda les autres enfants, laissant le destin de Didi entre leurs jeunes mains ! « Maman dit toujours que plus on est de fou, plus on rit » fit une petite fille tout en rigolant de bon coeur, elle tendit feuille et crayons à Didi avec un sourire contagieux. « Vous avez entendu cette jeune princesse, bienvenue ici, où il fait bon de dessiner et raconter des histoires ! » l'accueillit alors Icare tout en lui offrant un sourire et un clin d’œil.

Cet endroit était sans doute le seul endroit où il était à l'aise. La maladie ne l'avait jamais effrayée, elle ne l'avait jamais... empêchée d'aimer une malade. Sa sœur était morte, mais jusqu'à son dernier souffle il l'avait aimé, malade ou non, ça n'avait rien changé pour lui... ce que ses frères ne pouvaient sans doute pas revendiquer, ils avaient fui leur sœur au moment du verdict. Pas Icare. Jamais Icare. Et c'était pour ça qu'il était là aujourd'hui dans ce service où il n'était pas toujours simple de rire. Il se souvenait de sa sœur également dans le même service, discutant et rigolant normalement avec des bénévoles... ce n'était pas grand chose, ce n'était presque rien pour lui, mais un sourire d'un enfant malade c'était tellement. Et il le savait, les derniers sourires de sa sœur, il se souvenait de tous tellement ils étaient rares.

« Prince Eric ? Vous n'avez pas fait d'autres trucs cool que de sauver une sirène ? » demanda alors le petit garçon de tout à l'heure, il s'occupait à dessiner des pirates avec des crochets sur sa propre feuille. Icare eut un petit sourire en coin. « Hey ! C'est très cool de sauver des sirènes ! Et si, évidemment, j'ai voyagé en mer pendant tellement longtemps, fermez les yeux les enfants, et imaginer le vent fouette vos joues, le chant des mouettes, puis le bruit des vagues sur un bateau qui bouge légèrement... l'air est salé sur le bateau, il y a de l'animation apportée par les autres marins... l'océan a tant de secret, et seuls les marins peuvent tenter de les découvrir. » fit alors le jeune brun tout en arrivant à imaginer l'océan à son tour. Il se tourna alors vers Didi et lui fit un clin d'oeil complice. Les enfants commencèrent alors à dessiner des océans avec des bateaux et des mouettes et Icare se rapprocha de Diego. « Je suis Icare, doc de ce service ? » murmura-t-il tout en veillant à ce que les enfants soient toujours tous occupés à leurs dessins. Après tout, il avait la blouse, Icare voulait savoir s'il devait être encore plus prudent avec la petite Maria, si elle était suivie d'aussi près par un docteur, c'était qu'elle était un cas délicat et Icare ne voulait pas se permettre la moindre erreur avec des enfants déjà affaiblis par la maladie.


I'd like to say, "I'm okay", but I'm not
I try, but I fall, close my mind, turn it off
But I can't be sober, I cannot sleep
You've got your peace now, but what about me?
"You Said You'd Grow Old With Me"  
by Michael Schulte
Revenir en haut Aller en bas
Diego Gutiérrez
Diego Gutiérrez
l'espoir démesuré
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans
SURNOM : Didi pour les proches
STATUT : Célibataire, et c'est compliqué.
MÉTIER : résident en oncologie au St-Vincent Hospital, il se laisse parfois espérer qu'il deviendra cancérologue pour soigner sa soeur
LOGEMENT : 08 James Street dans un modeste appartement avec deux chatons
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. OiZJCj
POSTS : 563 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Optimiste, parfois trop - Deuxième d'une famille désordonné pour laquelle il est prêt à beaucoup - Workaholic, il espère percer dans le domaine médical même si des doutes s'immiscent - Mauvais cuisinier - A adopté récemment deux chatons - Ne supporte pas l'alcool - A tendance à s'effacer lorsque les choses ne vont pas
RPs EN COURS : Jigo#1 > Cesar#1 > Sergio#1 > Alma#1
> Rudy#1 > Tiago#1 > Sophie#1
> Icare#1
RPs EN ATTENTE : Jessalyn - Billie - Sasha
AVATAR : Diego Boneta
CRÉDITS : Jamie Keynes (ub), Harleystuff (Avatar), Zvelda (gif profil)
DC : RAS
PSEUDO : Livia
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 22/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44647-what-does-it-mean-to-you-to-live-the-life-of-your-dreams-diego#2264460 https://www.30yearsstillyoung.com/t44725-diego-let-s-rock https://www.30yearsstillyoung.com/t44731-diego-gutierrez#2268293

Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Empty
Message(#) Sujet: Re: Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. EmptyJeu 30 Juin 2022, 07:18


Narcisse
&
Diego
What draws people to be friends is that they see the same truth.

Les enfants avaient cette capacité unique à réussir à dire les vérités les plus crues sous couvert de leur innocence. Ils ne cherchaient pas à blesser, du moins le plus souvent, mais simplement à constater quelque chose. Trop jeune pour savoir enrober les choses, mais pas encore assez vieux pour qu’on puisse songer que la méchanceté les habite. C’était avec un large sourire que Maria avait fait une remarque qui aurait pu être déplaisante au bénévole. Si la plupart des personnes étaient compréhensibles avec les enfants, certaines trop susceptibles pouvaient hypothétiquement mal prendre une remarque lancée. Cela semblait être tout le contraire du bénévole qui s’exclama : « Wow, je suis trop jaloux du talent ! Mais moi je sais pêcher et naviguer, on peut pas tout avoir dans la vie » La scène est un peu surjouée mais l’audace est payante puisque les enfants attablés riaient à l’éclat. Diego observait la scène en ne sachant pas réellement comment intervenir, sociabilité naturelle et lui faisant la parfaite paire. Il fallait bien évidemment que sa cadette le ramène dans une équation à laquelle il aurait peut-être bien aimé échapper. Il profita du questionnement du bénévole pour intervenir en demandant à sa sœur ne pas se montrer trop irrespectueuse. « Pas de ça entre nous Maria, je suis peut-être un prince, mais pour moi, tous les enfants de ce service le sont aussi... et toi Maria, tu es una Princessa. » Maria souriait. « Una princessa guerrera ! » s’amusa-t-elle à préciser. « Ou Didi je suppose ? Je suis Ic... Eric, exactement comme vous l'avez dit » Visiblement le personnage avait du mal à rester dans son rôle. « Perspicace en effet. » Même si ce surnom ne faisait guère sérieux, cela ne le dérangeait pas plus qu’outre mesure qu’un parfait inconnu utilise ce genre de familiarités avec lui. Il demanda s’il pouvait rejoindre la petite troupe sans vraiment savoir dans quoi il mettait les pieds. Son destin fut tranché par un vote à mains levées des trop jeunes présents ici. Une jeune fille mit tout le monde d’accord en disant que plus on était, mieux c’était. Le bénévole s’exclama à son tour validant le choix des enfants.« Vous avez entendu cette jeune princesse, bienvenue ici, où il fait bon de dessiner et raconter des histoires ! » C’est avec un sourire, presque pas gêné, que Diego prit place autour de la table. Il n’eut pas le temps de faire le moindre remerciement que déjà un autre enfant récupéra la parole pour parler des aventures d’Eric. « Prince Eric ? Vous n'avez pas fait d'autres trucs cool que de sauver une sirène ? » Le ton de la phrase était pour le moins amusant.  « Hey ! C'est très cool de sauver des sirènes ! Et si, évidemment, j'ai voyagé en mer pendant tellement longtemps, fermez les yeux les enfants, et imaginer le vent fouette vos joues, le chant des mouettes, puis le bruit des vagues sur un bateau qui bouge légèrement... l'air est salé sur le bateau, il y a de l'animation apportée par les autres marins... l'océan a tant de secret, et seuls les marins peuvent tenter de les découvrir. » On ne pouvait pas dire que cet Eric manquait d’imagination ou de capacité à faire voyager.

Diego y aurait presque crû mais son esprit rationnel restait un obstacle à toute forme trop importante d’idéalisation. L’effort d’imagination que tentait de faire Diego ne le fit pas remarquer le clin d'œil de son alter et il fut un peu surpris lorsque celui-ci l’interpella discrètement. « Je suis Icare, doc de ce service ? » « Enchanté Icare. » murmurait le médecin en lui tendant une poignée de main. Voilà un prénom qui était peu commun. « Non je ne suis pas de ce service, je travaille en cancérologie et j’accompagne Maria qui est pour le moment hospitalisée ici. » Un petit souffle au cœur lui vient. « Et surveillé un peu que tout se passe bien pour elle. » Ce qui sous entendait une pathologie grave, il n’allait pas rentrer dans les détails avec une personne qu’il ne connaissait pas. Il profita du fait que les enfants s’occupaient ailleus, Maria aussi, pour poser à son tour une question. « Bien que je ne vienne pas souvent ici, il me semble que c’est la première fois que je vous rencontre non ? »Et aussi certainement car depuis un an environ, il avait été trop accoutumé à venir ici. « En tout cas, c’est très chouette que des personnes comme toi viennent donner de leur temps pour des enfants souvent atteint de pathologie grave. Cela leur met vraiment du baume au coeur. »

@Icare Cox Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 873483867

CODAGE PAR AMIANTE


Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. RhAmSZr
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 577022hopital
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 908854lgbt
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. IfjSGV7
Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. 2oOuVFL
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Empty
Message(#) Sujet: Re: Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it. Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Icare & Diego ♒︎ What draws people to be friends is that they see the same truth. They share it.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st vincent's hospital
-