AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -21%
SSD interne 2.5″ Crucial BX500 – 480Go
Voir le deal
33.71 €

 (cringer #10) happily ever after

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(cringer #10) happily ever after IAeu3cF ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(cringer #10) happily ever after 18327e14c06c88d8c0b53ae28db620bdec06cde2
POSTS : 12622 POINTS : 765

TW IN RP : mentions d'agression sexuelle, neurodiversité, parentalité, mentions d'abandon d'enfant.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
CODE COULEUR : Penny crée des malaises en mediumorchid ou en teal.
RPs EN COURS : (06)abel #2angus #4floraitziar #2juliana #3phoebe #2.

+ the one and only (05)isaac #15isaac #16isaac #18isaac #19isaac (ff).

(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(cringer #10) happily ever after PEnny_2
suttinger ☽ when the best of me is barely breathin'. when i'm not somebody i believe in. hold on to me. when i miss the light the night has stolen. when i'm slammin' all the doors you've opened, hold on to me. hold on to me when it's too dark to see you. when i am sure i have reached the end. hold on to me when i forget i need you. when i let go, hold me again.

(cringer #10) happily ever after PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(cringer #10) happily ever after Tumblr_oo09y5ELYT1rg0tuzo5_400
strine ☽ i could lift you up. i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck even if the sky is falling down. i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate. this world we still appreciate. you could be my luck, even in a hurricane of frowns. i know that we'll be safe and sound.

(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : micah #4 › rory #11 › shiloh #3 › you?

(cringer #10) happily ever after Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(cringer #10) happily ever after Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. smmg) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine (ft. mandy moore), autumn galloway (ft. lucy boynton), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after EmptySam 11 Juin 2022 - 15:25



happily ever after

PENNY STRINGER & @RORY CRAINE

La notion du temps semblait complètement floue depuis la naissance de Maia. La petite étant venue vous rejoindre en pleine nuit et tenant depuis un rythme complètement inversé, comme elle te l’avait démontré par son activité légendaire toujours accentuée en fin de journée, on ne pouvait pas dire que tu avais accumulé beaucoup d’heures de sommeil dans les deux derniers jours, ni même avant son arrivée. Mais cela t’importait bien peu tant tu avais l’impression d’être sur un petit nuage depuis qu’elle était là, depuis que tu pouvais la garder contre toi des heures durant, à simplement admirer les traits de son visage ou humer cette odeur de nouveau-né qui était particulière et si effervescente à la fois. Tu t’émerveillais devant chacun de ses mouvements, devant chaque son qui émanait de son corps si petit et si fragile. Il n’y avait à tes yeux rien de plus beau, rien de plus extraordinaire que cette petite personne qui se calait parfaitement dans le creux de ton cou, qui s’assoupissait si facilement à ton contact, mais détestait être laissée toute seule dans son berceau. Elle n’y passait d’ailleurs pas beaucoup de temps, dans ledit berceau, constamment bercée par toi ou par Isaac qui remuait ciel et terre pour assurer ton confort et celui de votre fille. Tu n’avais jamais été plus amoureuse de lui que tu ne l’étais quand tu le regardais faire avec Maia, de la manière si précieuse qu’il avait de la tenir contre lui jusqu’à cette voix si douce qu’il employait avec elle pour narrer les différentes actions toutes simples qui composaient vos journées depuis qu’elle s’était glissée si naturellement dans votre quotidien.

Tu n'avais pas oublié toutefois que tu avais donné rendez-vous à Rory en milieu d’après-midi après avoir reçu un message de sa part la veille. Tu n’avais pas mentionné que Maia avait pointé le bout de son nez plus tôt que prévu, puisqu’il restait encore techniquement trois semaines avant la date prévue de sa naissance. Vous n’aviez pas non plus annoncé la naissance ni sur les réseaux sociaux, ni même par messages textes à vos proches. Les seules personnes qui savaient actuellement étaient vos parents et vos familles. Il était déjà prévu que tes parents viennent vous rendre visite à Brisbane d’ici le week-end pour rencontrer votre petite merveille, et tu ne doutais pas un seul instant que les parents d’Isaac voudraient eux aussi venir faire leur tour pour rencontrer leur nouvelle et première petite-fille. Installée confortablement dans le salon, là où se trouve désormais une chaise berçante ainsi qu’une station contenant tout le nécessaire pour changer et nourrir Maia rapidement et sans avoir besoin de se promener d’un bout à l’autre de la maison, tu chantonnes doucement tout en berçant la petite qui somnole dans tes bras. Tu n’as pas non plus oublié que Rory t’avait dit avoir une nouvelle à t’annoncer et tu laisses ton esprit vagabonder à savoir de quoi il pourrait s’agir, sans toutefois être en mesure d’en venir à une réponse potentiellement possible d’être près de la vérité tant le manque de sommeil semble affecter ta capacité à penser logiquement. C’est la première fois que tu te retrouves toute seule avec Maia, Isaac présentement en route vers l’aéroport pour aller chercher Jude qui venait vous rejoindre plus tôt que prévu suite à certains changements de plans sur lesquels Lucy était restée particulièrement vague. Tu ne pensais pas à la Ersley toutefois, bien trop impatiente que Jude rencontre enfin sa petite sœur. C’est sans grande surprise que tu entends quelques coups frappés contre la porte à 14 heures tapante, l’heure donné de ta rencontre avec Rory. Peu désireuse de bouger toutefois, tu t’exclames du salon « Rentre Rory! » sachant parfaitement qu’Isy avait laissé la porte d’entrée déverrouillée avant de partir. « Je suis dans le salon! » que tu cries ensuite lorsque tu entends la porte s’ouvrir et se refermer, espérant que Rory assume simplement ton manque de politesse comme étant un petit caprice de femme enceinte, trop courbaturée pour prendre la peine de faire une dizaine de pas. Tu lèves la tête vers le Craine quand tu aperçois sa silhouette entrée dans la pièce principale du rez-de-chaussée, ne voulant pas manquer une seule seconde de la surprise qui habiterait les traits de ton meilleur ami. « On a eu de la visite surprise, j’espère que ça te gêne pas. » que tu souffles amusée, te tournant de façon à ce que Rory puisse avoir un angle parfait pour admirer les traits de ta petite fille toujours profondément endormie dans tes bras.



(cringer #10) happily ever after P0rWgDf(cringer #10) happily ever after J36iNh6(cringer #10) happily ever after FyMeElc
(cringer #10) happily ever after Vd7qr7j
(cringer #10) happily ever after YlMyvG3
(cringer #10) happily ever after Q8tVv57
(cringer #10) happily ever after HZjB4DU
(cringer #10) happily ever after 872289volunteer
(cringer #10) happily ever after Sdo13d7
(cringer #10) happily ever after 2XVRHDx
(cringer #10) happily ever after FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
(cringer #10) happily ever after Hu5cwsy ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur dont la carrière trouve un second souffle. il sera bientôt à l'affiche d'un nouveau long métrage, qu'il co-produit pour la première fois.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, une charmante villa à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer, avec leur chiot, dans un endroit qui leur ressemble.
(cringer #10) happily ever after KQhNuvEk_o
POSTS : 9284 POINTS : 1510

TW IN RP : anxiété, alcoolisme d'un proche (mère)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (06) ruben #2halston (secret santa)las posadas (chez zoya & cameron)swann #38 › nina › rosalie #8

(cringer #10) happily ever after X6xpyO7y_o
rowann #37 & #38it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)29303132333435363738

(cringer #10) happily ever after Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(cringer #10) happily ever after PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(cringer #10) happily ever after 6c4cef0dee03fa13b8701c9c4e16ed20bfb8ae19
ruben #2one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(cringer #10) happily ever after NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(cringer #10) happily ever after GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : zoya #3 › penny #11
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (ua) swann #28



rps abandonnés:

(cringer #10) happily ever after B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @visenya, banns profil @zaja, crackship rowann & ruben @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://eddiemmunson.tumblr.com/

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: Re: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after EmptyMer 29 Juin 2022 - 20:52



happily ever after.

Fiancé. Il était fiancé. Un rêve qu'il avait poursuivi des années durant et qu'il s'était toujours imaginé partager avec Swann, un jour, lorsque le bon moment serait venu. Il y pensait déjà quatre ans plus tôt, lorsque sa propre demande en mariage n'avait pas reçu la réponse escomptée et que le secret autour de leur amour ne leur permettait pas de rêver aussi grand. Et il n'avait jamais cessé d'y penser depuis, songeant chaque fois à combien il serait heureux si un jour il pouvait simplement marcher jusqu'à l'autel avec lui et l'épouser devant toutes les personnes qu'il aimait. Aujourd'hui, cette bague à son doigt était la source de l'immense sourire qui ne l'avait plus quitté depuis qu'il lui avait dit oui, en attendant de pouvoir le faire pour de vrai et devant leurs proches cette fois. Cette bague qui symbolisait l'avenir qu'il avait toujours voulu écrire avec Swann, et qui plus que jamais lui apparaissait radieux. L'anglais avait officiellement emménagé au loft quelques jours plus tôt, leurs discussions tournant maintenant essentiellement autour de l'achat d'une maison au bord de la mer et de la famille qu'ils aspiraient plus que tout à construire ensemble. A ceci près que désormais, c'est leur mariage qui était aussi au centre de leurs échanges et le plus beau jour de leur vie auxquels ils pouvaient rêver ensemble, sans qu'il n'ait plus rien d'un énième projet à réaliser un jour. Ce jour viendrait bien assez tôt pour que Rory ait déjà commencé à réfléchir à ce qu'il voudrait, à ce qu'il ne voudrait pas, et à combien cette journée serait de toute façon parfaite quoi qu'ils décident. C'était pour autant des discussions qu'il avait hâte de partager avec Swann, sachant combien leurs envies s'étaient toujours complétées et qu'il n'y aurait aucun compromis qu'ils ne seraient pas prêts à faire pour que ce grand jour leur ressemble à tous les deux.

Pour l'heure, c'est une autre tâche qui attendait Rory, dont le cœur plein de fierté à l'idée de ce mariage ne saurait se réjouir seul de la grande nouvelle. Il avait commencé à prévenir ses proches, à commencer par sa famille, mais ce sont ses amis à qui il avait aussi particulièrement à cœur d'annoncer ses fiançailles. Penny, notamment, qui vivait de son coté un bonheur tout aussi grand en portant l'enfant de l'homme qu'elle aimait et dont il savait qu'elle serait l'une des premières personnes à se réjouir sincèrement pour lui. Parce qu'ils avaient tous les deux vécu des passages compliqués, des passages qui à l'époque les avaient laissé sans espoir mais qui à présent semblaient bien loin tandis que la vie leur souriait enfin, et mieux encore : en même temps. C'est pour ça qu'il voulait le lui dire en personne et fêter avec elle le début d'une toute nouvelle ère, qui ne laisserait cette fois plus planer aucun nuage au dessus de leur bonheur. Pour ça qu'il avait convenu de la retrouver chez elle, déjà si impatient de la revoir et de poser ses mains sur son ventre rond qui ne cessait de prendre un peu plus d'ampleur à chacune de ses visites. Penny aurait largement accouché le jour de son mariage avec Swann, et c'était une autre pensée qui suffisait à le rendre immensément heureux. L'enfant de Penny aurait toute sa place au milieu de ce tableau constitué des personnes qu'il aimait et Rory avait déjà hâte de la voir à l’œuvre, lui qui depuis le premier instant nourrissait la certitude qu'elle ferait une mère parfaite. Aimante, patiente et attentionnée, elle était faite pour ça et s'en rendrait probablement compte à son tour une fois son enfant dans les bras.

C'est à quatorze heures qu'il sonna finalement à la porte, heure convenue pour sa visite, son sourire ne quittant toujours pas ses lèvres alors que bien au contraire, sa joie ne faisait que grandir. « Rentre Rory! » Comprenant que la porte était déverrouillée, Rory n'attendit pas pour s’exécuter et enclencha la poignée avant de s'engouffrer à l'intérieur de l'appartement. L'endroit était vraiment charmant, le genre de lieux où on était généralement heureux de savoir sa meilleure amie enceinte, surtout quand cette dernière filait en plus le parfait amour avec un homme qui du point de vue de Rory cochait toutes les cases. La première et la plus importante étant, bien sûr, qu'il la rende heureuse. « Je suis dans le salon! » La grossesse de Penny toucherait à son terme d'ici quelques semaines, il n'y aurait rien de surprenant à ce qu'elle soit particulièrement fatiguée et limite ses déplacements le plus possible. Rory n'eut alors qu'à parcourir quelques mètres pour arriver dans le salon et l'apercevoir. « Salut, toi ! » Lui rendre visite était toujours une source de joie incompressible pour l'australien, qui s'attendrissait de la voir rayonner tout au long de cette grossesse. Cette année avait apporté avec elle tout le bonheur qui leur avait manqué l'un à l'autre deux ans en arrière, et il ne pourrait pas se réjouir davantage de tout le chemin que Penny avait parcouru. « Isaac est sorti ? » Il n'y avait aucun signe de la présence de l'infirmier, que Rory aurait bien l'occasion de saluer une prochaine fois. Il venait avant tout prendre des nouvelles de son amie et s'assurer que sa grossesse se passait au mieux, s'étant décidément habitué sans le moindre mal à ce que les femmes qui étaient les plus proches de lui donnent toutes la vie à quelques mois d'intervalle. Plus de bambins à gâter de cadeaux, voilà un tableau qui ne pouvait que faire son bonheur. « On a eu de la visite surprise, j’espère que ça te gêne pas. » « Oh ? Bien sûr que non. » C'était chez elle après tout, et quand bien même il serait heureux de passer un long moment à ses cotés, il était capable de la partager.

Mais lorsque Penny se retourna finalement pour lui faire face, ce n'est pas en compagnie d'une amie qu'il la surprit mais bien avec un minuscule bébé entre les bras. Une vision qui le laissa complètement pris de court et à laquelle Rory n'attribua pas immédiatement la bonne signification. « Oh, ça c'est un visiteur qui prend pas beaucoup de place dis-moi. » Et parce que la vue d'un bébé suffisait systématiquement à faire fondre son cœur, c'est un sourire immensément attendri qu'il esquissa au moment d'aligner quelques pas vers eux. « Où sont ses parents ? Ce sont des amis à toi ? » Non, bien sûr, il était en réalité bien loin de s'attendre à ce que Penny ait donné naissance à sa fille depuis la dernière fois qu'il l'avait vu et à ce que l'adorable nourrisson entre ses bras ne soit autre que le sien. « T'as quelque chose de changé, tu... » Tu rayonnes, Penny sont les mots qu'il s'apprêtait à prononcer, jusqu'au moment où ses yeux rencontrèrent les siens et décelèrent dans son regard un éclat bien particulier. Un éclat qu'en réalité il n'y avait jamais vu, et qui l’amena à réexaminer toute cette situation lorsque ses pensées commencèrent à se bousculer légèrement. « Attends. » Est-ce que c'était précisément ce dont ça avait l'air, quand bien même ça paraissait complètement fou ? « Penny, est-ce que c'est... ? » Ses yeux passèrent du visage de la jeune femme à celui du nourrisson qui, subitement, semblait partager une partie de ses traits avec elle. En plus de ce discret petit sourire en coin qui lui rappelait immédiatement Penny. « Mon dieu, tu as... accouché ? C'est arrivé quand ?! » Comment est-ce qu'il avait pu ne pas s'en apercevoir tout de suite ? Comment est-ce qu'il avait pu ne pas remarquer que son ventre n'était plus le même, que tout chez Penny semblait en fait transformé en une version encore plus lumineuse d'elle-même ? Des questions, il en aurait des milliers à poser, mais pour l'heure Rory peinait surtout à contenir l'immense joie qui n'attendait pas même la confirmation de son amie pour l'envahir complètement.



(cringer #10) happily ever after JTdVfXP
(cringer #10) happily ever after QqLqwzn
(cringer #10) happily ever after QoPDAKU
(cringer #10) happily ever after E0B9M70
(cringer #10) happily ever after HZjB4DU
(cringer #10) happily ever after 872289volunteer
(cringer #10) happily ever after Bbi5jU8
(cringer #10) happily ever after Lcds5AP
(cringer #10) happily ever after Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(cringer #10) happily ever after IAeu3cF ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(cringer #10) happily ever after 18327e14c06c88d8c0b53ae28db620bdec06cde2
POSTS : 12622 POINTS : 765

TW IN RP : mentions d'agression sexuelle, neurodiversité, parentalité, mentions d'abandon d'enfant.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
CODE COULEUR : Penny crée des malaises en mediumorchid ou en teal.
RPs EN COURS : (06)abel #2angus #4floraitziar #2juliana #3phoebe #2.

+ the one and only (05)isaac #15isaac #16isaac #18isaac #19isaac (ff).

(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(cringer #10) happily ever after PEnny_2
suttinger ☽ when the best of me is barely breathin'. when i'm not somebody i believe in. hold on to me. when i miss the light the night has stolen. when i'm slammin' all the doors you've opened, hold on to me. hold on to me when it's too dark to see you. when i am sure i have reached the end. hold on to me when i forget i need you. when i let go, hold me again.

(cringer #10) happily ever after PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(cringer #10) happily ever after Tumblr_oo09y5ELYT1rg0tuzo5_400
strine ☽ i could lift you up. i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck even if the sky is falling down. i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate. this world we still appreciate. you could be my luck, even in a hurricane of frowns. i know that we'll be safe and sound.

(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : micah #4 › rory #11 › shiloh #3 › you?

(cringer #10) happily ever after Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(cringer #10) happily ever after Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. smmg) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine (ft. mandy moore), autumn galloway (ft. lucy boynton), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: Re: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after EmptyMer 13 Juil 2022 - 21:44



happily ever after

PENNY STRINGER & @RORY CRAINE

Elle te semblait extrêmement loin désormais, l’époque où tu appelais Rory à ton secours parce que tu étais éprise à de nombreuses crises de panique. Tu avais l’impression que tu avais vécu une toute autre vie depuis cette époque, qui n’était pourtant pas si lointaine en terme de temps. Vous en aviez fait du chemin tous les deux, depuis cette année particulièrement difficile, et tu savais parfaitement que tu n’en serais pas où tu es aujourd’hui si ça n’avait pas été de son soutien infaillible, de sa présence et de l’affection qu’il avait su avoir à ton égard lors d’un des moments les plus vulnérables de ton existence. Cela avait inévitablement forgé un lien important entre le Craine et toi, et alors que tu entrais dans une nouvelle phase de ta vie, dans laquelle tu te sentais tout aussi vulnérable mais pour des raisons complètement différentes, tu étais impatiente de partager tout ça avec lui. Ce rôle de mère qu’était tien depuis seulement quelques heures à peine avait bouleversé ton univers d’un bout à l’autre. Tu n’avais pas changé et pourtant, tu te sentais complètement différente alors que tu berçais tendrement cette toute petite fille contre toi, celle qui était tienne, celle que tu portais encore dans le creux de ton ventre il n’y a pas si longtemps, celle qui venait immanquablement donné un nouveau sens à ta vie. Et pouvoir partager tout cela avec tes proches, c’était quelque chose qui n’avait pas de prix à tes yeux.

Quand quelques coups contre la porte témoignent de l’arrivée de ton meilleur ami, tu l’invites à rentrer dans la maison et te rejoindre dans le salon, voulant absolument préserver l’effet de surprise. « Salut toi! » Tu tournes légèrement la tête pour pouvoir lui offrir un sourire, sans tout de suite lui présenter la surprise qui prend la forme de ta fille dans tes bras. « Isaac est sorti? » Tu fais signe que oui de la tête. « Il est parti chercher Jude à l’aéroport. Il ne devait arriver qu’à la fin du mois, mais sa mère nous a demandé si on pouvait le prendre un peu plus tôt. » Et un peu plus longtemps aussi, des demandes qui se multipliaient de la part de la Ersley, mais qu’elle évitait d’expliquer en long et en large, se contentant de préciser encore et encore que cela lui rendait grandement service, que Jude était bien avec vous et qu’elle s’en voulait d’avoir voler autant de temps à Isaac. Tu n’étais pas certaine de croire ses belles paroles, mais tu savais que l’essentiel au milieu de tout ça était Jude et que si être avec vous était ce qu’il y avait de mieux dans l’immédiat, alors c’est ce que vous alliez faire. Tu mentionnes de la visite surprise, jouant de ton secret jusqu’au bout avant de finalement te tourner vers ton meilleur ami. « Oh? Bien sûr que non. » Il répond de manière complètement candide, sans jamais se douter de ce que tu lui prépares. Même lorsque ses yeux se portent sur Maia, il ne semble pas avoir compris ce qui se passe pourtant sous ses yeux, ce qui t’arracher un léger rire. « Oh, ça c’est un visiteur qui prend pas beaucoup de place dis-moi. » « En effet. » que tu confirmes, te demandant combien de temps cela lui prendrait avant de placer toutes les pièces les unes contre les autres pour comprendre ce qui était en train de se produire. « Où sont ses parents? Ce sont des amis à toi? » « Pas exactement… » que tu souffles d’une petite voix, décidant de finalement te lever, te disant que peut-être qu’on lui offrant une meilleure vue d’ensemble, les choses sembleront plus évidentes pour le Craine.

« T’as quelque chose de changé, tu… » Tu hoches la tête alors que la lumière semble se faire tranquillement, mais sûrement dans son esprit. « Attends. » Tu ris une nouvelle fois, cette fois-ci de bon cœur alors que le regard de Rory ne cessait de filer entre Maia et toi, comme s’il tentait de se convaincre que ça ne se pouvait pas. Tu ne pouvais pas le blâmer après tout, ta fille ne devait naître que dans quatre semaines après tout, mais comme son arrivée dans vos vies, elle avait décidé de n’en faire qu’à sa tête. « Penny, est-ce que c’est… ? » Tu confirmes d’un signe de la tête une nouvelle fois sous les yeux émerveillés d’un Rory désormais occupé à analyser chaque petit recoin de la petite fille endormie entre tes bras. « Mon dieu, tu as… accouché? C’est arrivé quand?! » « Dans la nuit du 14 au 15, t’es un des premiers à qui je l’annonce. » que tu lui avoues, sa réaction encore mieux que tout ce que tu aurais pu t’imaginer. « Assieds-toi, je vais tout te raconter. » que tu l’invites alors que tu te déplaces de la chaise berçante jusqu’au canapé, lui demandant de te joindre sur ce dernier d’un léger geste de la main. « Ça faisait quelques semaines que j’avais des fausses contractions constamment, et les choses ont progressé si rapidement l’autre soir que j’ai pas réalisé que j’étais désormais en vrai travail. Elle est née ici, avec juste Isaac et moi. » Ça te semble encore complètement irréel quand tu y repenses, toi qui refusais de réaliser que tes contractions avaient changé dans les dernières heures, Maia qui était pressée de vous rejoindre. « Elle nous a surpris avec un d’avance et pas du tout le plan d’origine, mais tout s’est bien passé. » que tu le rassures aussitôt. « Je te présente donc officiellement Maia Hope Jensen. » Ta voix est pleine d’une fierté et d’une affection sans nom alors que ton regard se perd sur le visage endormi de ta fille. « Est-ce que tu aimerais la prendre? »



(cringer #10) happily ever after P0rWgDf(cringer #10) happily ever after J36iNh6(cringer #10) happily ever after FyMeElc
(cringer #10) happily ever after Vd7qr7j
(cringer #10) happily ever after YlMyvG3
(cringer #10) happily ever after Q8tVv57
(cringer #10) happily ever after HZjB4DU
(cringer #10) happily ever after 872289volunteer
(cringer #10) happily ever after Sdo13d7
(cringer #10) happily ever after 2XVRHDx
(cringer #10) happily ever after FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
(cringer #10) happily ever after Hu5cwsy ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur dont la carrière trouve un second souffle. il sera bientôt à l'affiche d'un nouveau long métrage, qu'il co-produit pour la première fois.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, une charmante villa à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer, avec leur chiot, dans un endroit qui leur ressemble.
(cringer #10) happily ever after KQhNuvEk_o
POSTS : 9284 POINTS : 1510

TW IN RP : anxiété, alcoolisme d'un proche (mère)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (06) ruben #2halston (secret santa)las posadas (chez zoya & cameron)swann #38 › nina › rosalie #8

(cringer #10) happily ever after X6xpyO7y_o
rowann #37 & #38it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)29303132333435363738

(cringer #10) happily ever after Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(cringer #10) happily ever after PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(cringer #10) happily ever after 6c4cef0dee03fa13b8701c9c4e16ed20bfb8ae19
ruben #2one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(cringer #10) happily ever after NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(cringer #10) happily ever after GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : zoya #3 › penny #11
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (ua) swann #28



rps abandonnés:

(cringer #10) happily ever after B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @visenya, banns profil @zaja, crackship rowann & ruben @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://eddiemmunson.tumblr.com/

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: Re: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after EmptyVen 29 Juil 2022 - 22:38



happily ever after.

Comme chaque fois qu'il rendait visite à Penny ou que son amie passait les voir au loft, Rory se réjouissait à la simple idée de passer la prochaine heure en sa compagnie. Un plaisir qui depuis plusieurs minutes s'accompagnait aussi du besoin de s'assurer que la future maman allait bien, ce qui ne manquait jamais de titiller sa propre fibre paternelle. Et si Rory avait espéré profiter de cette visite pour enfin rencontrer Isaac en bonne et due forme, ladite rencontre aurait à attendre encore un peu. « Il est parti chercher Jude à l’aéroport. Il ne devait arriver qu’à la fin du mois, mais sa mère nous a demandé si on pouvait le prendre un peu plus tôt. » Une précision qui tira à l'acteur un sourire paisible, simplement parce qu'il n'avait pas manqué d'exprimer combien il admirait Penny et Isaac d'avoir su faire une aussi belle place à Jude à leurs cotés et dans leur quotidien, depuis que l'enfant était amené à leur rendre visite de plus en plus souvent. « J'ai l'impression que vous avez souvent l'occasion de passer du temps tous les trois, ces dernières semaines. » Il se rappelait encore du jour où Penny lui avait appris l'existence Jude, sans jamais remettre un seul instant en question l'idée qu'Isaac voudrait profiter de chaque instant passé avec son fils pour apprendre à le connaître, occasions dont il avait semble-t-il cruellement manqué ces dernières années. Rory compatissait du fond du cœur, ne pouvant imaginer ce qu'il aurait ressenti s'il avait été à sa place, et avait appris après des années qu'il avait un enfant qu'il n'avait même jamais vu. « C'est plutôt une bonne chose, non ? » Pour Jude, pour Isaac, mais aussi pour Penny qui devait certainement se réjouir de la manière dont évoluaient les choses. Il la connaissait, il savait que tout ça devait aussi faire naître de nombreuses incertitudes, et il n'y aurait rien de plus normal. Mais il savait surtout qu'elle ne voudrait pour rien au monde empêcher Isaac et son fils de se rapprocher, tout comme elle était sans doute la première à se réjouir de compter le jeune garçon à leurs cotés. « Isaac doit être ravi de pouvoir profiter de son fils, et j'imagine que toi aussi. » Il n'y avait qu'à l'entendre parler de Jude, Penny s'y était assurément attachée et ça n'avait rien d'une surprise quand on connaissait le cœur immense de son amie. Et il en était sincèrement heureux pour eux trois. « En effet. » Heureux et encore bien loin de se douter que l'adorable nourrisson que tenait la jeune femme n'était pas un visiteur comme les autres. « Pas exactement… » Et moins encore l'enfant d'un couple d'amis qui lui auraient demandé de jouer les babysitters en leur absence. Quand bien même Penny aurait sans doute été parfaite dans ce rôle, la réalité était bien plus belle encore.

Les pièces du puzzle commencèrent finalement à s’emboîter les unes aux autres, le tout sous le regard éberlué d'un Rory d'abord à mille lieux d'envisager que ce bébé puisse être celui de Penny. Mais maintenant tout devenait clair, et lui d'ors et déjà incapable de réprimer sa joie : son amie avait bel et bien accouché de l'adorable nourrisson qu'elle tenait dans ses bras. « Dans la nuit du 14 au 15, t’es un des premiers à qui je l’annonce. » De tels aveux auraient déjà suffi à répandre la plus vive émotion au fond de son cœur, mais Rory était surtout incapable de ne pas fondre devant la vision qu'il avait sous les yeux. « Attends, attends, laisse-moi admirer la petite merveille. » La surprise avait définitivement laissé la place à des regards émus et des sourires attendris, Rory se laissant même distraire au point d'en oublier pour un instant le flot de questions qui se bousculaient dans son esprit. « Assieds-toi, je vais tout te raconter. » Il secoua doucement la tête, rassuré de constater que Penny semblait aller bien et que si cet accouchement était visiblement survenu avec un peu d'avance, les choses semblaient s'être bien mieux passées que pour sa sœur Rosalie. « Ça faisait quelques semaines que j’avais des fausses contractions constamment, et les choses ont progressé si rapidement l’autre soir que j’ai pas réalisé que j’étais désormais en vrai travail. Elle est née ici, avec juste Isaac et moi. » « Tu as accouché ici ? Je veux dire, sans sage-femme ? » Avait-ils eu le temps d'appeler quelqu'un pour prendre en charge son accouchement ? Ou était-ce Isaac qui, seul, avait mis au monde leur fille ? Dans un cas comme dans l'autre, il ne doutait pas que le jeune père avait été un soutien précieux pour Penny dans ces circonstances. « Elle nous a surpris avec un d’avance et pas du tout le plan d’origine, mais tout s’est bien passé. » Si son sourire n'avait plus quitté ses lèvres depuis qu'il l'avait découverte avec l'enfant dans les bras, il demeurait maintenant bien plus immense encore, étiré d'un coin à l'autre de son visage. « Je suis tellement, tellement heureux que vous alliez bien. Ça a du être une soirée vraiment riche en émotions pour Isaac et toi. » Et que tout se soit bien passé était un véritable soulagement. Penny avait donné naissance à une petite fille en tous points magnifique et il réalisait encore à peine à quel point les choses avaient rapidement changé. En l'espace de quelques jours, littéralement.

« Je te présente donc officiellement Maia Hope Jensen. » Et son regard, plus ému que jamais, ne pouvait déjà qu'admirer les traits du nourrisson sous toutes ses coutures, éternellement incapable de réprimer le moindre sourire devant un spectacle aussi attendrissant. « Penny, elle est vraiment adorable. Je suis tellement content pour vous. » Il chuchotait presque, Rory, de peur sans doute de réveiller l'enfant qui dormait si paisiblement dans les bras de sa mère. Car Penny était une mère maintenant, et cette pensée répandait une joie immense dans le cœur du brun. Il l'avait toujours pensée faite pour ce rôle, même lorsqu'elle était aux prises avec des doutes inévitables et appréhendait de voir sa vie changer. Elle serait parfaite, il l'avait toujours su et n'en était maintenant que plus convaincu encore. « J'aime beaucoup les prénoms que vous lui avez choisi. Ils ont une signification particulière pour vous ? » Peut être qu'ils les trouvaient simplement jolis, ou peut être qu'ils avaient voulu rendre hommage à un parent, un ancêtre, quelqu'un qui d'une manière ou d'une autre comptait pour eux. « Est-ce que tu aimerais la prendre? » Ses yeux s'arrondirent, pas tant de surprise qu'une fois encore sous le coup de l'émotion. « Oh, je... j'aimerais beaucoup. » Il ne résistait jamais à l'envie de tenir un bébé dans ses bras, ayant déjà usé de toutes les excuses possibles et imaginables avec Gabriel et s'apprêtant déjà à faire exactement la même chose avec Maia, sans surprise. « Quand je pense que j'étais loin de m'attendre à te retrouver ici avec ta fille dans les bras. Si j'avais su, je serais venu les bras chargés de cadeaux. » Il souffla dans un sourire pensif, ne pouvant nier qu'il était encore bien plus heureux d'avoir découvert cette surprise à son arrivée chez Penny. « Mais ne crois pas que t'y échapperas la prochaine fois. » Est-ce qu'il s'imaginait déjà, arpenter toutes les boutiques spécialisées avec Swann, maintenant que Maia était née et qu'ils n'avaient décidément plus la moindre raison d'attendre avant de craquer devant tous les bodies qu'ils verraient ? Évidemment. « Vous avez eu le temps de terminer sa chambre, à cette petite puce ? Elle était visiblement pressée de vous rencontrer, mais je la comprends. » Et il se réjouissait tellement pour eux, qui avaient déjà tout d'une petite famille dont le bonheur ne faisait pas le moindre doute. Il lui suffisait d'observer le sourire radieux de son amie pour le savoir : Penny était enfin aussi heureuse qu'elle avait toujours mérité de l'être.



(cringer #10) happily ever after JTdVfXP
(cringer #10) happily ever after QqLqwzn
(cringer #10) happily ever after QoPDAKU
(cringer #10) happily ever after E0B9M70
(cringer #10) happily ever after HZjB4DU
(cringer #10) happily ever after 872289volunteer
(cringer #10) happily ever after Bbi5jU8
(cringer #10) happily ever after Lcds5AP
(cringer #10) happily ever after Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(cringer #10) happily ever after IAeu3cF ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(cringer #10) happily ever after 18327e14c06c88d8c0b53ae28db620bdec06cde2
POSTS : 12622 POINTS : 765

TW IN RP : mentions d'agression sexuelle, neurodiversité, parentalité, mentions d'abandon d'enfant.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
CODE COULEUR : Penny crée des malaises en mediumorchid ou en teal.
RPs EN COURS : (06)abel #2angus #4floraitziar #2juliana #3phoebe #2.

+ the one and only (05)isaac #15isaac #16isaac #18isaac #19isaac (ff).

(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(cringer #10) happily ever after PEnny_2
suttinger ☽ when the best of me is barely breathin'. when i'm not somebody i believe in. hold on to me. when i miss the light the night has stolen. when i'm slammin' all the doors you've opened, hold on to me. hold on to me when it's too dark to see you. when i am sure i have reached the end. hold on to me when i forget i need you. when i let go, hold me again.

(cringer #10) happily ever after PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(cringer #10) happily ever after Tumblr_oo09y5ELYT1rg0tuzo5_400
strine ☽ i could lift you up. i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck even if the sky is falling down. i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate. this world we still appreciate. you could be my luck, even in a hurricane of frowns. i know that we'll be safe and sound.

(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : micah #4 › rory #11 › shiloh #3 › you?

(cringer #10) happily ever after Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(cringer #10) happily ever after Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. smmg) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine (ft. mandy moore), autumn galloway (ft. lucy boynton), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: Re: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after EmptyMer 14 Sep 2022 - 8:07



happily ever after

PENNY STRINGER & @RORY CRAINE

Le poids de Maia contre toi est si nouveau et tout autant familier à la fois. Tu réalises à peine qu’elle est vraiment là, dans le creux de tes bras, toi qui ne l’attendais pas avant quelques semaines encore. Tu sais que la surprise sera grande une fois que ton meilleur ami aura compris ce qui se passe, mais pour l’instant, il ne peut pas voir le bébé et tu poursuis la conversation comme si de rien était, malgré ton impatience qui grandit seconde après seconde. « J’ai l’impression que vous avez souvent l’occasion de passer du temps tous les trois, ces dernières semaines. » Tu hoches doucement de la tête. Honnêtement, tu ne sais pas trop quoi en penser. Autant tu adores toutes les occasions qui s’offrent à vous d’apprendre à connaître le petit garçon un peu plus et le familiariser avec la maison et tous les changements en cours, autant tu as l’impression qu’il y a quelque chose qui cloche avec sa mère, comme si cette dernière se faisait de plus en distante pour des raisons qui t’échappent complètement. « C’est plutôt une bonne chose, non? » Tu dois sembler perdue dans tes pensées, ou alors Rory a juste cette habilité surhumaine de lire dans tes pensées, tu ne serais pas vraiment surprise de réaliser que c’est peut-être un mélange des deux, tout compte fait. « Oui, oui. C’est une très bonne chose. C’est juste… étrange? » que tu commences, pas trop certaine de ce que tu avances. Vous en aviez déjà parlé à quelques reprises, avec Isaac, du comportement changeant de Lucy, tous les deux incapables de mettre le doigt sur ce qui peut réellement se passer derrière les rideaux. « Les changements d’horaire sont plus fréquents dernièrement et j’ai l’impression que Jude passe tout son temps dans un avion. J’ai juste peur que ce soit beaucoup pour lui. » Isaac ne fait partie de son quotidien que depuis six mois, les changements se multiplient autour de lui à une vitesse fulgurante, et tu sais que ce sera une nouvelle adaptation à prendre en charge maintenant que Maia est arrivée. « Isaac doit être ravi de pouvoir profiter de son fils, et j’imagine que toi aussi. » Tu hoches la tête sans aucune hésitation cette fois-ci. « Tu le verrais aller. Isaac est fait pour être père. » que tu commentes, des étoiles plein les yeux. Tu le voyais depuis six mois avec Jude, et te délectait de chaque moment qu’il passait désormais avec Maia.

Maia qui devient rapidement le centre de l’attention lorsque Rory assemble tous les morceaux du casse-tête et comprend que cette toute petite chose entre tes bras est bel et bien ta fille, elle qui a décidé de pointer le bout de son nez bien avant le temps. « Attends, attends, laisse-moi admirer la petite merveille. » Tu te retournes de façon à ce qu’il puisse bien voir Maia, son regard ému ne lâchant pas les traits de ta fille. Tu l’invites à s’asseoir, le connaissant assez pour deviner qu’il voudrait savoir tous les détails. Les souvenirs sont tout frais dans ta mémoire, et l’histoire te semble toujours aussi folle maintenant que tu la racontes que lorsque tu étais en train de la vivre, il y a quelques jours à peine. « Tu as accouché ici? Je veux dire, sans sage-femme? » « Elle est arrivée juste après, juste à temps pour s’assurer que Maia et moi on allait bien. » C’est à peine si tu avais réellement remarquer sa présence dans toute l’effervescence du moment, complètement obnubilée par la présence de ta fille, ta seule priorité à ce moment étant de la garder tout près de toi. « Ça s’est passé tellement vite, je réalise pas encore. » que tu lui avoues avec un rire. Pourtant, elle est bel et bien là, dans toute sa splendeur, paisiblement endormie contre toi, avec sa petite bouche en cœur et sa petite main qui s’agrippe à ton chandail. « Je suis tellement, tellement heureux que vous alliez bien. Ça a du être une soirée vraiment riche en émotions pour Isaac et toi. » « La plus belle nuit de ma vie. » que tu murmures, tes doigts caressant les fins cheveux pâles sur la tête de ta fille. Une nuit que tu n’étais pas près d’oublier et une nouvelle aventure qui s’annonçait des plus incroyables. « Penny, elle est vraiment adorable. Je suis tellement content pour vous. » Les mots du Craine te touchaient profondément, il était l’un des premiers avec qui tu voulais partager ce bonheur. Rory avait été présent pour tellement de moments, des plus beaux jusqu’au pire, et c’était toujours aussi important pour toi de pouvoir continuer à partager ton quotidien avec lui, malgré vos horaires qui ne s’agençaient plus comme avant, ou vos vies qui prenaient des chemins différents, quoique bien similaire à plusieurs degrés. « J’aime beaucoup les prénoms que vous lui avez choisi. Ils ont une signification particulière pour vous? » Tu repenses avec un sourire aux différentes conversations que vous avez eu, Isaac et toi, autour du choix du prénom de votre fille. « On avait une liste de prénoms qui nous plaisait, mais rien de définitif. On voulait la voir avant de choisir. » Et c’était une évidence pour vous, qu’elle était une petite Maia. « Pour le deuxième prénom, Isaac aimait bien l’idée qu’on en choisisse un qui fait un peu écho au mien. » Grace pour toi, Hope pour Maia, deux messages d’espoirs et de bonté qui rappelait à des concepts qui étaient importants à vos yeux.

« Oh, je… j’aimerais beaucoup. » Le transfert de la petite de tes bras à ceux de Rory se fait tout en douceur, sans que jamais elle ne se réveille. Rory est beau à voir, avec un nourrisson dans les bras et il est si facile de lire toute l’affection qu’il porte pour ta fille qui risque d’être incroyablement choyée avec lui dans son entourage, comme tu l’es toi-même depuis plusieurs années maintenant. « Quand je pense que j’étais loin de m’attendre à te retrouver ici avec ta fille dans les bras. Si j’avais su, je serais venu les bras chargés de cadeaux. » Tu échappes un rire, ne doutant pas un seul instant de ce fait. Rory avait cette légère tendance à toujours vouloir en faire trop, surtout pour faire plaisir à ses proches, chose qui ne manquait jamais de te faire sourire toutefois. « C’était dur de ne pas te le dire dès qu’elle est née, mais l’effet de surprise en valait la peine. » Tu te souviendrais toujours du premier regard plein de surprise que Rory venait de poser sur Maia il y a quelques minutes à peine. « Mais ne crois pas que t’y échapperas la prochaine fois. » « Ta simple présence ici aujourd’hui est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire. Nous faire. » que tu reprends, les yeux humides de toutes ses grosses émotions qui te martèlent depuis la naissance de Maia. Tu sais que ce sont en partie les hormones, peut-être un peu de baby blues au travers de tout ça, mais tu t’autorises à tout vivre avec intensité, Rory t’ayant vu pleurer bien plus d’une fois. « Vous avez eu le temps de terminer sa chambre, à cette petite puce? Elle était visiblement pressée de vous rencontrer, mais je la comprends. » Tu essuies une petite larme au coin de tes yeux, retournant ton attention sur ton meilleur ami. « Il y a quelques décos qu’on a pas encore reçu, mais elle est en grande partie prête, oui. Pas que Maia dorme ailleurs que sur nous depuis sa naissance toutefois. » que tu lui avoues avec un rire, la petite fille entre ses bras friande de toujours plus de câlins. « Tu veux voir? » que tu lui proposes, réalisant que tu ne lui avais pas fait faire le tour de la maison depuis que vous aviez emménagé les chambres pour Jude et Maia à l’étage. « Il me semble me rappeler que tu avais quelque chose à m’annoncer, toi aussi. » que tu te rappelles toutefois avant même de te lever, curieuse de savoir de quoi le Craine voulait te parler.



(cringer #10) happily ever after P0rWgDf(cringer #10) happily ever after J36iNh6(cringer #10) happily ever after FyMeElc
(cringer #10) happily ever after Vd7qr7j
(cringer #10) happily ever after YlMyvG3
(cringer #10) happily ever after Q8tVv57
(cringer #10) happily ever after HZjB4DU
(cringer #10) happily ever after 872289volunteer
(cringer #10) happily ever after Sdo13d7
(cringer #10) happily ever after 2XVRHDx
(cringer #10) happily ever after FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
(cringer #10) happily ever after Hu5cwsy ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur dont la carrière trouve un second souffle. il sera bientôt à l'affiche d'un nouveau long métrage, qu'il co-produit pour la première fois.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, une charmante villa à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer, avec leur chiot, dans un endroit qui leur ressemble.
(cringer #10) happily ever after KQhNuvEk_o
POSTS : 9284 POINTS : 1510

TW IN RP : anxiété, alcoolisme d'un proche (mère)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (06) ruben #2halston (secret santa)las posadas (chez zoya & cameron)swann #38 › nina › rosalie #8

(cringer #10) happily ever after X6xpyO7y_o
rowann #37 & #38it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)29303132333435363738

(cringer #10) happily ever after Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(cringer #10) happily ever after PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(cringer #10) happily ever after 6c4cef0dee03fa13b8701c9c4e16ed20bfb8ae19
ruben #2one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(cringer #10) happily ever after NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(cringer #10) happily ever after GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : zoya #3 › penny #11
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (ua) swann #28



rps abandonnés:

(cringer #10) happily ever after B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @visenya, banns profil @zaja, crackship rowann & ruben @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://eddiemmunson.tumblr.com/

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: Re: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after EmptyLun 24 Oct 2022 - 21:13



happily ever after.

Si la grossesse de Penny avait tout naturellement rempli Rory de joie à mesure que le ventre de la future maman s'était arrondi, ces derniers mois il avait aussi assisté avec émotion à l'arrivée du petit Jude et vu l'enfant gagner une place de plus en plus importante dans la vie de Penny et Isaac. Une opportunité dont ce dernier avait longtemps été privé et qui représentait certainement tout à ses yeux : il pouvait sans mal l'imaginer sans même encore avoir d'enfant lui-même, heureux pour le couple et la famille qu'ils formaient petit à petit. « Oui, oui. C’est une très bonne chose. C’est juste… étrange? » - « Oui, je vois ce que tu veux dire. Ça fait beaucoup de changements d'un coup et pour tout le monde. » Pour Penny et Isaac, qui étaient passés en quelques mois du statut de jeune couple à celui de famille avec un et bientôt deux enfants. Mais aussi pour Jude, qui voyageait d'un endroit à l'autre pour enfin avoir la chance de connaître son père. « Les changements d’horaire sont plus fréquents dernièrement et j’ai l’impression que Jude passe tout son temps dans un avion. J’ai juste peur que ce soit beaucoup pour lui. » Rory étira une moue compatissante, conscient qu'à un si jeune âge tout pouvait facilement devenir plus déstabilisant encore. Il avait lui-même déménagé et quitté tout ce qu'il connaissait quand il était enfant, et l'acclimatation avait pris un peu de temps. « J'imagine que ça doit être perturbant pour ce petit bonhomme, oui. Mais vous êtes géniaux avec lui, et je suis sûr qu'il est vraiment heureux du temps qu'il passe avec vous. C'est le plus important. » Penny et Isaac s'occupaient à merveille du garçonnet et il n'y avait qu'à entendre toute la tendresse avec laquelle son amie en parlait pour comprendre qu'elle tenait énormément à lui. Rory n'en était pas surpris un seul instant. « Comment se passe la communication avec sa mère ? » Étaient-ils étroitement en contact avec elle, pour discuter de tout ce qui concernait Jude ? Rory ne savait que peu de choses sur cette femme et bien qu'il ne soit pas certain de comprendre qu'elle ait mis plusieurs années avant d'informer Isaac de l'existence de son fils, il avait le sentiment que ce n'était pas son rôle de porter le moindre jugement. « Tu le verrais aller. Isaac est fait pour être père. » Ses lèvres étirèrent un sourire doux. « J'en suis sûr. Jude a énormément de chance de vous avoir, vous ferez tous les deux de merveilleux parents. » Elle savait déjà combien il avait toujours été convaincu qu'elle ferait une mère exemplaire, et la voir toute impatiente de devenir mère ne pouvait que le conforter un peu plus dans cette certitude.

Autant dire qu'il fut loin de s'attendre à ce que ce grand jour soit survenu avec un peu d'avance, ne comprenant qu'après plusieurs minutes que l'adorable nourrisson dans les bras de Penny était en réalité sa fille. La surprise fut totale mais sa joie, elle, fut surtout immense. Et parce que son amie autant que sa fille se portaient bien malgré un accouchement surprise, il était aussi et surtout soulagé. « Elle est arrivée juste après, juste à temps pour s’assurer que Maia et moi on allait bien. » - « L'important c'est que tout se soit bien passé. » Parce qu'il se rappelait avec précision du soir où la vie de sa sœur avait bien failli basculer et celle de son neveu avec elle, lorsque Rosalie avait connu plusieurs complications et que son accouchement avait viré au cauchemar. Il se rappelait les longues heures passées dans le couloir de l'hôpital, à angoisser avec la peur au ventre. Savoir que Penny n'avait rien vécu d'aussi traumatisant était un profond soulagement et il se réjouissait pour Isaac et elle, heureux parents d'une petite-fille tout ce qu'il y avait de plus parfaite. « La plus belle nuit de ma vie. » Et il était si heureux de la voir ainsi, contemplant le visage endormi de sa fille comme la huitième merveille du monde. Penny était une mère dans son cœur depuis le premier instant et tout dans ses gestes et dans ses regards rendait déjà compte de l'amour inconditionnel qu'elle portait à Maïa. « On avait une liste de prénoms qui nous plaisait, mais rien de définitif. On voulait la voir avant de choisir. » - « Il lui va merveilleusement bien. » Il souffla avec douceur, convaincu qu'ils avaient fait le meilleur des choix en écoutant leur cœur et que la douceur de ce prénom rendait définitivement juste aux traits adorables du nourrisson. « Pour le deuxième prénom, Isaac aimait bien l’idée qu’on en choisisse un qui fait un peu écho au mien. » A mesure que ses explications se poursuivaient, un sourire de plus en plus attendri s'étira sur les lèvres de l'acteur. « C'est très joli. Je savais que tu voudrais quelque chose de symbolique pour ta fille. » Parce qu'il la connaissait par cœur et qu'il ne l'imaginait pas faire les choses différemment, heureux d'entendre qu'Isaac et elle se rejoignaient sur ce sujet comme ils le faisaient sans aucun doute sur beaucoup d'autres. Penny semblait enfin goûter à un bonheur sans nuage et elle le méritait profondément.

« C’était dur de ne pas te le dire dès qu’elle est née, mais l’effet de surprise en valait la peine. » Oh, sans le moindre doute. Une part de lui aurait évidemment aimé être mis dans la confidence dès la naissance de Maia, mais une autre ressentait une joie bien trop immense face à la vision qu'il avait eu à son arrivée chez Penny. « Tu as vraiment bien joué, je me doutais de rien. A ta place j'aurais sûrement pas pu m'empêcher de cracher le morceau au téléphone. » Il souffla, entre deux rires. C'était même une certitude, il avait toujours eu bien du mal à cacher quoi que ce soit à ses proches – qu'il ait pu faire un secret de son amour pour Swann pendant des années était peut être bien la seule exception à cette règle, quand bien même il avait pris conscience que certains se doutaient sans doute de quelque chose déjà à l'époque. Penny, elle, avait su la vérité dès le départ et gardé leur secret comme une amie dévouée. « Ta simple présence ici aujourd’hui est le plus beau cadeau que tu pouvais me faire. Nous faire. » - « Je suis tellement heureux d'être là et de pouvoir rencontrer ta petite merveille. Je sais déjà que Swann sera jaloux quand je lui raconterai tout. » Il étira un sourire amusé à cette pensée. « Enfin, sauf si tu préfères l'en informer toi-même, je suis quand même capable de garder ma langue quelques jours. » Et il ne voudrait pas priver Penny de cette occasion, après tout elle était aussi l'amie de Swann et il paraîtrait naturel qu'elle préfère lui apprendre la bonne nouvelle directement. Rory n'avait aucun secret pour son fiancé, mais pour ça il ferait bien évidemment un effort. « Il y a quelques décos qu’on a pas encore reçu, mais elle est en grande partie prête, oui. Pas que Maia dorme ailleurs que sur nous depuis sa naissance toutefois. » Ses lèvres étirèrent à nouveau un sourire plus doux ; voir Maia endormie dans les bras de sa mère était décidément une vision adorable. « Mais je suis sûr que ces moments sont tellement précieux que t'as pas hâte qu'elle dorme sagement dans son berceau. » Il pouvait l'imaginer sans mal, en tout cas, devinant que c'était le genre de moments qui vous semblaient ensuite beaucoup trop loin lorsque vos enfants avaient grandi. Il lui tardait de vivre ces bonheurs-là à son tour, avec Swann, lorsque le moment sera venu. « Tu veux voir? » - « Avec plaisir, oui.  » Les lieux avaient du pas mal changer depuis sa dernière visite et il lui tardait de découvrir l'endroit que Penny et Isaac avaient du patiemment décorer pour leur fille. Il aurait ainsi un aperçu des jouets et vêtements que le bébé possédait déjà ; car bien sûr qu'il pensait déjà au cadeau que Swann et lui apporteraient aux jeunes parents.

« Il me semble me rappeler que tu avais quelque chose à m’annoncer, toi aussi. » Son regard s'éclaira avec malice. Découvrir Maia dans les bras de sa mère l'avait pour un instant détourné du but initial de sa visite : informer Penny de ses récentes fiançailles avec Swann et partager leur immense bonheur avec elle. L'émotion était donc plus que jamais de mise, les circonstances se voulant encore plus sacrées et heureuses. « Oh, oui. Mais avant ça j'aurais besoin que tu me dises ce que tu as de prévu dans quelques mois. Disons... à l'automne ou à l'hiver prochain. Parce qu'il se pourrait que vous soyez tous les quatre invités... » Le sourire sur ses lèvres s'étira à mesure qu'il laissa s'écouler les secondes jusqu'à finalement avouer, les yeux brillants d'une émotion incomparable. « A mon mariage ! » Et tendant sa main gauche devant Penny, il la laissa admirer la bague de fiançailles qui trônait à son doigt. Cette même bague qui ne l'avait plus quitté un seul instant depuis que Swann lui avait demandé de l'épouser : il ne se passait pas une heure sans qu'il n'observe le bijou et sente son cœur battre à tout rompre, si fier et immensément heureux de tout ce qu'elle représentait. « Swann a fait sa demande il y a quelques jours, et j'ai dit oui. On commence à peine à l'annoncer autour de nous et je pouvais pas attendre plus longtemps pour t'en parler. » Et c'était un bonheur d'autant plus grand de pouvoir le faire alors que Penny était elle-même heureuse, tant dans sa vie amoureuse qu'en tant que jeune mère. C'était l'issue qu'il avait toujours souhaité pour eux et celle à laquelle les deux amis osaient rêver un peu naïvement un an et demi plus tôt. Enfin, ce n'était plus seulement un rêve.



(cringer #10) happily ever after JTdVfXP
(cringer #10) happily ever after QqLqwzn
(cringer #10) happily ever after QoPDAKU
(cringer #10) happily ever after E0B9M70
(cringer #10) happily ever after HZjB4DU
(cringer #10) happily ever after 872289volunteer
(cringer #10) happily ever after Bbi5jU8
(cringer #10) happily ever after Lcds5AP
(cringer #10) happily ever after Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
(cringer #10) happily ever after IAeu3cF ÂGE : trente ans et une vie bien remplie (03.08.1992)
SURNOM : Penny étant déjà le surnom de Penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : maman de Maia (14.06.2022), belle-maman de Jude (13.09.2018) et d'abord et avant tout follement amoureuse d'Isaac depuis juillet 2021.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : tu ne t'es jamais sentie aussi bien qu'au #17 Sherwood Rd, Toowong avec Isy, Jude, Maia et Azrael, le chat roux.
(cringer #10) happily ever after 18327e14c06c88d8c0b53ae28db620bdec06cde2
POSTS : 12622 POINTS : 765

TW IN RP : mentions d'agression sexuelle, neurodiversité, parentalité, mentions d'abandon d'enfant.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
CODE COULEUR : Penny crée des malaises en mediumorchid ou en teal.
RPs EN COURS : (06)abel #2angus #4floraitziar #2juliana #3phoebe #2.

+ the one and only (05)isaac #15isaac #16isaac #18isaac #19isaac (ff).

(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

(cringer #10) happily ever after PEnny_2
suttinger ☽ when the best of me is barely breathin'. when i'm not somebody i believe in. hold on to me. when i miss the light the night has stolen. when i'm slammin' all the doors you've opened, hold on to me. hold on to me when it's too dark to see you. when i am sure i have reached the end. hold on to me when i forget i need you. when i let go, hold me again.

(cringer #10) happily ever after PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

(cringer #10) happily ever after Tumblr_oo09y5ELYT1rg0tuzo5_400
strine ☽ i could lift you up. i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck even if the sky is falling down. i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate. this world we still appreciate. you could be my luck, even in a hurricane of frowns. i know that we'll be safe and sound.

(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

RPs EN ATTENTE : micah #4 › rory #11 › shiloh #3 › you?

(cringer #10) happily ever after Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
(cringer #10) happily ever after Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


(cringer #10) happily ever after Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. smmg) › (sign. siren charms) › (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) › (crackship cringer. nairobi ♡) › (tinder profile. AMGK ♡) › (dessin. mapartche ♡) › (gifs signa. gwennifergifs) › (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine (ft. mandy moore), autumn galloway (ft. lucy boynton), trent higgins (ft. logan lerman), eleonora parker (ft. saoirse ronan) & matilda sylte (ft. sophia bush)
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: Re: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after EmptyMer 23 Nov 2022 - 5:56



happily ever after

PENNY STRINGER & @RORY CRAINE

« Oui, je vois ce que tu veux dire. Ça fait beaucoup de changements d’un coup et pour tout le monde. » Tu ne peux qu’approuver d’un léger signe de la tête. Parfois, tu te demandes quand ça va se calmer tout ça, s’il y a moyen d’espérer pour un brin de routine et de familier, mais tu sais aussi que ce sont les montagnes russes qui t’ont amené à vivre cette vie pleine de couleurs auprès de l’homme que tu aimes, avec cette famille recomposée que vous êtes désormais tous les quatre. « J’imagine que ça doit être perturbant pour ce petit bonhomme, oui. Mais vous êtes géniaux avec lui, et je suis sûr qu’il est vraiment heureux du temps qu’il passe avec vous. C’est le plus important. » « C’est gentil de dire ça Rory, merci. » Toi qui remettais bien trop souvent ta capacité à jouer un rôle de belle-mère auprès de Jude, à constamment douter que tu franchissais certaines limites, à ne pas vouloir prendre la place de Lucy dans l’univers du petit garçon, d’entendre d’un point de vue extérieur que vous sembliez bien vous en sortir avec le blondinet te rassurait sincèrement et Rory te connaissait bien assez pour pouvoir le lire sur ton visage. « Comment se passe la communication avec sa mère? » À cette question, tu ne peux t’empêcher d’échapper un soupir. « Aléatoire. » est le premier mieux qui te vient en tête. La vérité c’est que vous ne savez jamais vraiment à quoi vous attendre avec Lucy, ce qui rend les changements fréquents encore plus difficiles à gérer selon toi. « Elle peut passer plusieurs jours sans donner de nouvelles quand elle est avec Jude, même si Isy lui a demandé s’il pouvait lui parler un jour sur deux quand il est avec elle. » Une demande qui plus souvent qu’autrement n'est pas respectée par la Ersley, malheureusement. « Et puis elle réapparaît soudainement pour demander un changement, offre peu d’explications sur le comment du pourquoi. Elle est difficile à saisir. » que tu conclues dans un soupir, te demandant si ce comportement est relié à la réapparition d’Isaac dans son quotidien et de tout ce qui en découle, ou si c’est seulement comment elle est de manière générale. Mais qu’importe les idées et les jugements que tu pouvais porter contre Lucy, elle demeurait la mère de Jude et aurait donc inévitablement un rôle à jouer dans vos univers. Et la présence de Jude dans vos vies était la seule chose sur laquelle tu voulais te concentrer.

« J’en suis sûr. Jude a énormément de chance de vous avoir, vous ferez tous les deux de merveilleux parents. » Touchée par les mots de ton meilleur ami, tu te saisis de l’occasion pour lui faire comprendre que vous n’êtes plus seulement les parents de Jude, mais aussi de cette petite merveille qui est venue chamboulée vos vies avec un peu d’avance. La surprise de Rory t’amuse autant qu’elle te touche, le voir avec ta fille est un moment que tu imprimes avec puissance dans ton esprit, un souvenir que tu souhaites chérir bien longtemps. « L’important c’est que tout se soit bien passé. » Tu hoches doucement de la tête, peinant encore à réaliser tout ce qui s’était passé dans les deux derniers jours. Ça te semblait encore complètement insensé, le fait que tu étais désormais maman. Que cette petite fille était complètement tienne, et complètement celle d’Isaac aussi, ce parfait mélange encore plus beau et plus doux que tout ce que vous vous étiez imaginés dans les huit derniers mois. « Il lui va merveilleusement bien. » « On trouve aussi. » Tout en finisse et en douceur, comme elle l’était déjà avec ces petits traits de porcelaines. Maia était petite et menue, comme tu l’étais, et les quelques cheveux blonds qui ornaient son crâne laissaient croire qu’elle tenait beaucoup de sa mère, si ce n’était de ce regard dans lequel tu ne voyais que celui de ton amoureux. « C’est très joli. Je savais que tu voudrais quelque chose de symbolique pour ta fille. » Tu souris doucement, oubliant parfois à quel point Rory te connaît de A à Z. « Tu m’aurais dit que ce serait ma vie, Isy et les enfants, il y a quelques années à peine, je t’aurais pas cru. » que tu ne peux t’empêcher de commenter avec un rire, te souvenant encore vivement de ces mois de peine et de douleur ayant suivi ton agression, cette impression que ta vie ne reprendrait jamais aucun sens et voilà qu’aujourd’hui, tu étais si loin de celle que tu étais avant l’agression, mais de la plus belle de manières qui soit.

« Tu as vraiment bien joué, je me doutais de rien. À ta place j’aurais sûrement pas pu m’empêcher de cracher le morceau au téléphone. » « C’est bon de savoir que j’ai encore certains talents d’actrice. » que tu rétorques en pouffant de rire, la dernière fois que tu as mis les pieds sur un plateau de tournage remontant désormais à plusieurs mois, sans même que tu ne puisses dire avec un semblant de précision quand et seulement si tu allais y retourner un jour. Être devant l’écran te manquait indéniablement, mais pour l’instant, tu aimais l’endroit où tu te trouvais, cet équilibre que tu tentais désespérément de trouver avec Isaac et tu savais d’avance que tout serait remis en question dès l’instant qu’il sera question pour toi de retourner au travail. Tu préférais encore ne pas trop y penser. « Comment ça se passe de ton côté? Les plateaux ne te malmènent pas trop? » que tu lui demandes avec un sourire. C’était un soulagement que de voir la carrière de ton ami reprendre un certain cran après que tout ait été si longtemps sur pause par ta faute, quand bien même le Craine continuera d’insister que tu n’avais rien à te reprocher dans tout ça. « Je suis tellement heureux d’être là et de pouvoir rencontrer ta petite merveille. Je sais déjà que Swann sera jaloux quand je lui raconterai tout. Enfin, sauf si tu préfères l’en informer toi-même, je suis quand même capable de garder ma langue quelques jours. » Tu échappes un rire, t’imaginant déjà la torture que ce serait pour Rory que de devoir garder un tel secret pour lui. « Non, non, tu peux tout lui dire. Je suis impatiente que lui aussi rencontre Maia. » que tu lui confirmes. « En fait, tu sais quoi, j’ai peut-être une idée de cadeau que tu pourrais nous faire… » que tu glisses avec malice, ton regard se plantant dans celui de ton meilleur. « Est-ce que tu accepterais d’être le parrain de Maia? » C’était un moment digne d’une photo : ta fille dans les bras de Rory, ce que tu espérais serait une acceptation quant à ce rôle si particulier à jouer dans la vie de Maia, un sourire sur les lèvres du Craine. Tu ne pouvais vraiment rien demander de plus que ça, tu savais qu’il jouerait le rôle à la perfection et il n’y avait personne en qui tu avais plus confiance pour porter ce titre si particulier.

« Mais je suis sûr que ces moments sont tellement précieux que t’as pas hâte qu’elle dorme dans son berceau. » « Tu marques un point. » que tu concèdes avec amusement, te doutant que d’ici quelques semaines ce serait sûrement une autre histoire, quand le manque de sommeil se fera réellement ressentir et que tu ne demanderas qu’un peu de répit, mais d’ici-là, tu comptais bien profiter de chaque seconde avec ta fille blottie contre toi. « Avec plaisir, oui. » Sans plus attendre, tu invites Rory à te suivre à l’étage, là où se trouve la chambre presque terminée de Maia et puis celle de Jude qui elle, était déjà bien habitée depuis quelques mois. « On a changé la chambre d’amis ici pour la chambre de Jude. Comme tu peux constater, il a une petite obsession pour les voitures de courses. » La collection du petit garçon débordait déjà de l’un de ses bacs à jouets et la thématique de la chambre tournait déjà autour de ce sujet, la douillette et les décorations sur les murs rappelant à ce thème si important pour le Ersley. « On parle avec Isy de lui acheter un lit en forme d’automobile pour son anniversaire. » C’est sans doute futile, mais vous avez les moyens de le faire et tu sais à quel point ça ferait plaisir au garçonnet qui approchait son quatrième anniversaire à toute vitesse. « Et voilà la chambre de la princesse. » que tu annonces en lui montrant la chambre adjacente à la vôtre, à la décoration en ton encore neutre mais élégante, sans toutefois cette même personnalisation que celle de Jude. Un tas de vêtements portant encore l’étiquette du magasin se trouve dans un coin de la pièce, morceaux que tu n’as pas eu le temps de laver et de préparer avant l’arrivée fulgurante de Maia. « C’est un work in progress. » que tu admets dans un rire avant de te retourner vers lui, ton regard se posant automatiquement sur ta fille gazouillant dans les bras du Craine avant de relever les yeux vers lui, te souvenant qu’il avait lui aussi une annonce à te faire. « Oh, oui. Mais avant ça j’aurais besoin que tu me dises ce que tu as de prévu dans quelques mois. Disons… à l’automne ou à l’hiver prochain. Parce qu’il se pourrait que vous soyez tous les quatre invités… » Rory fait tenir le suspense quelques secondes supplémentaires alors que tu t’attends un peu à tout et n’importe quoi comme invitation, sauf ce qui s’apprête à quitter ses lèvres. « À mon mariage! » « QUOI? » Ta réponse est automatique, d’un cri de joie bien peu contrôlée qui attire inévitablement l’attention de ta fille pourtant bien peu réveillée. « Oh mon dieu, Rory, je suis tellement heureuse pour vous. C’est une si belle nouvelle. » que tu annonces alors qu’il tend sa main gauche en ta direction et que tu inspectes avec attention l’anneau qui orne désormais son annuaire. « Elle est sublime, vraiment. Swann a vraiment bon goût. » que tu commentes, le sourire sur ton visage faisant reflet du bonheur que tu pouvais lire sur celui de ton meilleur ami. « Swann a fait sa demande il y a quelques jours, et j’ai dit oui. On commence à peine à l’annoncer autour de nous et je pouvais pas attendre plus longtemps pour t’en parler. » « Quelques jours? C’est que t’es encore meilleur acteur que je pensais. » que tu le taquines, incapable de défaire ton regard de la bague du nouveau fiancé. « Ça me fait tellement plaisir de te voir comme ça, si heureux et amoureux. » Tu t’approches du Craine et viens l’enlacer doucement, ta fille se retrouvant entre vous deux, dans un sandwich qui transpire le bonheur et l’allégresse entre vos bonnes nouvelles respectives. « Comment est-ce qu’il a fait sa grande demande? Vous avez déjà commencé à parler détails? » Les questions s’enchaînent, tu veux tout savoir, tout entendre, ayant déjà pris bonnes notes que les hommes considéraient l’idée d’un mariage automnal ou hivernal.



(cringer #10) happily ever after P0rWgDf(cringer #10) happily ever after J36iNh6(cringer #10) happily ever after FyMeElc
(cringer #10) happily ever after Vd7qr7j
(cringer #10) happily ever after YlMyvG3
(cringer #10) happily ever after Q8tVv57
(cringer #10) happily ever after HZjB4DU
(cringer #10) happily ever after 872289volunteer
(cringer #10) happily ever after Sdo13d7
(cringer #10) happily ever after 2XVRHDx
(cringer #10) happily ever after FLBDXxB
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Rory Craine
Rory Craine
l'océan des possibles
l'océan des possibles
Voir le profil de l'utilisateur
(cringer #10) happily ever after Hu5cwsy ÂGE : trente-et-un ans (19/03/91 - poisson)
SURNOM : Craine pour la plupart des gens.
STATUT : fiancé à l'amour de sa vie, un rêve encore inaccessible plusieurs années en arrière. la vie ne lui a jamais paru plus douce que depuis qu'une bague trône fièrement à son doigt.
MÉTIER : acteur dont la carrière trouve un second souffle. il sera bientôt à l'affiche d'un nouveau long métrage, qu'il co-produit pour la première fois.
LOGEMENT : #84 Agnes Street, une charmante villa à Bayside. Swann et lui goûtent à la tranquillité du bord de mer, avec leur chiot, dans un endroit qui leur ressemble.
(cringer #10) happily ever after KQhNuvEk_o
POSTS : 9284 POINTS : 1510

TW IN RP : anxiété, alcoolisme d'un proche (mère)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : très proche de sa famille, il idéalise ses ainés et surprotège ses petites sœurs › a pratiqué le football australien durant son adolescence mais a du arrêter après une blessure au genou › la comédie a été la lumière au bout du tunnel lorsqu'il ne croyait plus en rien › son dernier film ne sortira pas en salles, il a frappé le réalisateur après que celui-ci ait agressé sa co-star › idéaliste et romantique, il rêve de fonder une famille › sensible et dévoué aux autres › anxieux par nature › bénévole à l'hôpital depuis août 2020.
CODE COULEUR : DarkSlateBlue
RPs EN COURS : (06) ruben #2halston (secret santa)las posadas (chez zoya & cameron)swann #38 › nina › rosalie #8

(cringer #10) happily ever after X6xpyO7y_o
rowann #37 & #38it's the way you're smiling at me, it's in the way you hold my hand. it's the way i've watched you change me, from a boy into a man. it's a million things about you, and i don't know what it is. but i have never known a love like this. it's funny how everything i dreamed about starts to seem so empty without you. i have never known a love like this.12345678910111213 (UA)14 (UA)15 (UA)16171819202122232425262728 (UA)29303132333435363738

(cringer #10) happily ever after Ne9c
crainesin our family portrait we look pretty happy. we look pretty normal, let's go back to that. in our family portrait we look pretty happy. let's play pretend, act like it goes naturally. can we work it out? can we be a family? i promise i'll be better, mommy i'll do anything.

(cringer #10) happily ever after PC8GJaYC_o
cringeri've heard it said that people come into our lives for a reason. bringing something we must learn and we are led to those. who help us most to grow if we let them, and we help them in return. i know i'm who i am today because i knew you. like a comet pulled from orbit as it passes the sun. who can say if i've been changed for the better but because i knew you, i have been changed for good.

(cringer #10) happily ever after 6c4cef0dee03fa13b8701c9c4e16ed20bfb8ae19
ruben #2one week, and four years. you know my ways, I know your fears. but then there's a misunderstanding. but what will it take to hear me out? communication breaks, then trust starts to fray. unmet needs forty ways. why not go for it? it's a harder thing to do than to say.

(cringer #10) happily ever after NEPb15bt_o
lewaineshe's not the type to give herself enough love. she lives her life, hand in a tight glove. i wish that i could fix it, i could fix it for you. i'll follow you way down wherever you may go. i'll follow you way down to your deepest low. i'll always be around wherever life takes you. you know i'll follow you.


(cringer #10) happily ever after GVMA6aOW_o

RPs EN ATTENTE : zoya #3 › penny #11
RPs TERMINÉS : (2022) swann #21maisieswann #22swann #24swann #25swann #26rosalie #6swann #27ruben #1murphy #2swann #29wendyfamily chaos & swann #30arthurswann #31grace #1shining stars agencyswann #32swann #33swann #34penny #10rosalie #7swann #35swann #36

(2021) penny #4penny #5swann #5, lucia #1 & matt #1 (léolie's wedding)penny #6 (blind test)clyde #1raphael #1rosalie #1rosalie #2 & wyatt #1swann #6sohan #2penny #7wendy & micah(event) chez miles(event) chez eddie(event) chez thomas(event) chez les craine(event) chez charlie & léocraines #1chloe #2matt #2swann #7wendy #1swann #8ivy #1garrett #1jean #1swann #9micah #1swann #12michaela #1mariage calex (swann #17)penny #8stellaswann #16 & alexswann #18rosalie #4murphy #1 & swann #20swann #19swann #23 & zoya #2penny #9

(2020) jessian #1swann #1penny #1lily #1penny #2swann #2heather #1may #1penny #3erin #1sohan #1ava #2charlie #1le noël du royaume enchanté

(flashbacks) chloe #1 (2012)clément #1 (2016)swann #3 (2018)freddy #1 (2019)ava #1 (2015)swann #4 (2018)swann #10 (2016)swann #11 & maddy #1 (2018)zoya (2020)zoya #2 (2021)

(ua slasher) rowann #13rowann #14rowann #15 (ua) swann #28



rps abandonnés:

(cringer #10) happily ever after B32r

AVATAR : david corenswet.
CRÉDITS : avatar @visenya, banns profil @zaja, crackship rowann & ruben @harley, userbars @loonywaltz.
DC : james weatherton & colin brenner.
PSEUDO : nairobi, charlotte.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/11/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t33433-here-s-looking-at-you-kid-rory https://www.30yearsstillyoung.com/t39538-rory-this-is-not-a-review-it-s-a-love-note https://www.30yearsstillyoung.com/t33882-rory-craine https://www.30yearsstillyoung.com/t33883-rory-craine https://eddiemmunson.tumblr.com/

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: Re: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after EmptyMer 21 Déc 2022 - 20:58



happily ever after.

« C’est gentil de dire ça Rory, merci. » Le sourire sur le visage du brun s'étira encore un peu plus, désireux de faire sentir à Penny que ses efforts pour intégrer pleinement Jude à son quotidien étaient perceptibles d'un œil extérieur et faisaient chaud au cœur. « Je le pense. Vous faîtes tout ce qu'il faut, j'espère que t'en doutes pas. » Elle n'était pas préparée le moins du monde à ce que ce petit garçon surgisse dans sa vie, pas plus qu'Isaac qui ignorait il y a encore quelques mois qu'il avait un fils de quelques années, alors à ses yeux le couple s'en sortait à merveille pour rendre les choses le plus simples possibles pour Jude. Pourtant la situation n'était pas idéale, Rory le comprit lorsqu'ils évoquèrent la mère de l'enfant. « Aléatoire. Elle peut passer plusieurs jours sans donner de nouvelles quand elle est avec Jude, même si Isy lui a demandé s’il pouvait lui parler un jour sur deux quand il est avec elle. » - « Oh, je vois. » L'acteur esquissa une moue compatissante, comprenant que cette partie de l'histoire échappait malheureusement à leur contrôle. « Et puis elle réapparaît soudainement pour demander un changement, offre peu d’explications sur le comment du pourquoi. Elle est difficile à saisir. » Autant de choses qui certainement leur rajoutaient du stress et bon nombre de complications quand les choses étaient déjà tout sauf simples pour tout le monde à ce stade. « Ça doit pas être tous les jours évident de composer avec sa présence dans vos vies, j'imagine que c'est loin de faciliter les choses. » Cette femme ne semblait pas y mettre beaucoup de bonne volonté, ce qu'il imaginait particulièrement frustrant pour Penny et Isaac, qui n'avaient d'autre choix que de s'adapter. Si Penny semblait prendre sur elle devant lui, il n'avait aucun mal à imaginer que certains jours devaient être particulièrement compliqués. « La bonne nouvelle, c'est qu'elle semble aujourd'hui vouloir que Jude créé un vrai lien avec son père. Je sais que pour vous c'est le plus important. » Et même si tout était encore loin d'être idéal, il savait qu'au moins Penny et Isaac faisaient des figures parentales fiables et aimantes pour ce petit garçon qui n'avait rien demandé lui non plus.

« On trouve aussi. » Rassuré que l'accouchement de Penny se soit bien passé et immensément touché de découvrir la présence de sa fille tout juste née entre ses bras, Rory était encore submergé par l'émotion et réalisait à peine que son amie était bel et bien devenue mère. Non pas qu'il ait manqué de temps pour se préparer à l'idée, ces derniers mois, mais tout était maintenant concret et cette vision avait tout pour le rendre heureux. « Tu m’aurais dit que ce serait ma vie, Isy et les enfants, il y a quelques années à peine, je t’aurais pas cru. » Des mots qui lui inspirèrent un sourire des plus tendres, alors que lui aussi ne se souvenait que trop bien d'à quel point certaines périodes avaient pu être injustement douloureuses pour la jeune femme. « C'est la preuve que la vie ne finit jamais de nous réserver des surprises. Et tu le mérites, ce bonheur que tu vis aujourd'hui auprès des tiens. » Il souffla sincèrement, la couvant d'un regard fraternel et bienveillant. « Je suis tellement heureux pour toi, Penny. » Pour eux, de s'être trouvés et d'avoir pu fonder cette adorable famille ensemble, alors qu'il lui suffisait de contempler les traits radieux de son amie pour savoir à quel point Penny était épanouie. Après les épreuves qu'elle avait traversé, oui, elle méritait plus que jamais de vivre enfin un bonheur sans nuage. « C’est bon de savoir que j’ai encore certains talents d’actrice. » - « Ne me dis pas que tu osais en douter. » Il refusait de croire que ce puisse être le cas, même en ayant pris ses distances avec les plateaux au cours des derniers mois pour privilégier sa grossesse et sa vie privée. Une décision que Rory avait parfaitement comprise et qu'il avait même encouragé, conscient que ce milieu avait apporté beaucoup de joies mais qu'il avait aussi beaucoup fait souffrir son amie. Elle méritait de reprendre le travail lorsqu'elle s'y sentirait prête, et seulement si c'était le cas. Même si elle choisissait de ne plus tourner, même si elle se destinait finalement à une autre voie, elle trouverait toujours le plus grand des soutiens en lui. « Comment ça se passe de ton côté? Les plateaux ne te malmènent pas trop? » - « Oh tu sais, le plus dur a surtout été de trouver un équilibre lorsque j'ai pris la décision de plus faire passer le boulot avant ce que j'ai de plus cher. » Avant Swann, leur couple et la vie qu'ils construisaient ensemble et qui représentaient de loin sa plus grande fierté. Il aimait toujours éperdument son métier, le fait de pouvoir vivre d'une passion qui l'avait sauvé elle aussi dans une période difficile de sa vie, mais il n'y avait rien au monde qui représente plus à ses yeux que le bonheur de se réveiller chaque matin auprès de celui qu'il aimait. Pour cette raison, il ferait toujours de lui sa priorité. « Donna est conciliante, elle me pousse jamais à accepter des projets qui m'éloigneraient trop longtemps d'ici. On a d'excellents studios de cinéma et de magnifiques paysages ici en Australie, je réalise que j'ai jamais eu besoin de traverser le globe pour faire ce que j'aime. » Et ça le rendait heureux d'avoir aujourd'hui suffisamment de contrôle sur sa carrière pour ne plus se voir imposer des films qui iraient à l'encontre de cette nouvelle philosophie. Il voulait toujours tourner, s'imprégner de ce milieu, mais plus au détriment du reste.

« Non, non, tu peux tout lui dire. Je suis impatiente que lui aussi rencontre Maia. » Et il va sans dire qu'il se faisait d'ors et déjà une joie de partager la bonne nouvelle avec son fiancé, lequel se réjouissait autant que lui lorsqu'une naissance venait répandre encore un peu plus de joie dans leur entourage. Celle-ci n'était pas dénuée de symbolisme, y compris pour Swann, qui lui aussi comptait parmi les bons amis de Penny et voulait la voir heureuse tout autant que Rory. « Tu sais tout comme moi à quel point il en sera heureux. » Il imaginait déjà Swann insister pour rendre visite à la jeune maman dès qu'il apprendrait pour la naissance de sa fille, l'anglais ne pouvant définitivement pas résister à l'envie de rencontrer chaque nourrisson qui se faisait une place autour d'eux. Il ne lui donnait pas deux secondes avant de tomber en amour pour les mains potelées et les yeux malicieux de Maia. « En fait, tu sais quoi, j’ai peut-être une idée de cadeau que tu pourrais nous faire… » Curieux, Rory reposa son regard sur les traits de Penny, tentant d'y deviner l'objet de sa requête avant qu'elle ne la formule. « Est-ce que tu accepterais d’être le parrain de Maia? » Soudain, ses yeux s'éclairèrent sous le coup de la surprise autant que d'une joie immense, qu'il ne put réprimer alors que son sourire s'étendait maintenant d'un bout à l'autre de son visage. « Son parrain, tu... tu es sûre ? » Son émotion était semblable à celle qu'il avait éprouvé en découvrant Maia dans les bras de sa mère, quelques instants plus tôt, sauf que c'était maintenant lui qui tenait l'enfant dans ses bras et la couvait d'un regard des plus doux. « Je veux dire, oui, bien sûr que j'accepte ! Je m'y attendais simplement pas, mon dieu, si tu savais à quel point ça me touche. » Elle le savait, en réalité, mais aucun mot ne lui semblait suffisant pour l'exprimer comme il le voudrait. Alors il déposa lentement sa main sur la sienne et la serra avec émotion et reconnaissance, les yeux brillants et la voix encore légèrement tremblante. « J'en serais heureux, vraiment. Ça représente tant pour moi que vous soyez prêts à m'accorder votre confiance. Tu sais que je ferai tout pour en être digne. » Parce qu'elle savait combien il prendrait ce rôle à cœur, tout autant qu'à l'égard de son neveu qu'il chérissait lui aussi plus que tout depuis que sa sœur lui avait fait le même honneur que Penny. Ce qui pourrait être une double pression était surtout une double joie pour Rory, qui n'imaginait pas de rôle plus précieux et symbolique à tenir dans la vie de Maia que celui que son amie lui offrait aujourd'hui.

« Tu marques un point. » Rory ne doutait pas que Penny était non seulement faite pour être mère, mais qu'elle cherchait aussi probablement d'ors et déjà à immortaliser chaque moment passé et chaque petite bonheur avec sa fille. Même les nuits trop courtes et les moments de stress n'entachaient sans doute aucune de ces joies auxquelles elle goûtait depuis quelques jours et qu'elle avait certainement hâte d'expérimenter pour le restant de ses joues. Se laissant conduire à l'étage, Rory laissa Penny lui faire le tour du propriétaire, la petite Maia toujours assoupie entre ses bras et un sourire un peu plus grand à mesure qu'il découvrirait les lieux. « On a changé la chambre d’amis ici pour la chambre de Jude. Comme tu peux constater, il a une petite obsession pour les voitures de courses. » Ses yeux curieux étaient toujours ceux d'un enfant qui s'émerveillait facilement. « J'adore ce que vous avez fait de cette chambre, Jude doit s'y sentir tellement bien. » N'importe quel enfant de cet âge raffolerait assurément de cette déco et le soin qu'Isaac et Penny avaient accordé à celle-ci était profondément touchant. Ils faisaient vraiment en sorte que Jude soit le plus épanoui des petits garçons en dépit de ces circonstances peu banales, et il trouvait ça fantastique. « On parle avec Isy de lui acheter un lit en forme d’automobile pour son anniversaire. » - « C'est une super idée, je sais qu'à sa place j'aurais été le plus heureux si mes parents m'avaient fait ce genre de surprise. » Ses parents avaient toujours préféré les décorations plus épurées, à son plus grand désarroi, et ceux malgré leurs moyens élevés et tout l'espace du manoir Craine. Malgré tout, Rory n'avait jamais manqué de rien et s'était toujours considéré heureux – au moins matérialement. « Et voilà la chambre de la princesse. C’est un work in progress. » Son rire se joignit au sien tandis qu'il découvrit les lieux, il est vrai encore quelques peu inachevés mais dont on devinait déjà qu'ils deviendraient d'ici peu une chambre des plus joliment décorées. « Moi je la trouve déjà très bien, cette chambre. Vous avez pas eu autant de temps que vous l'auriez cru pour tout préparer, vous peaufinerez les détails par la suite. » Maia avait été un peu trop pressée de les rejoindre mais c'était loin d'être une chose dont qui que ce soit irait se plaindre.

Finalement, n'imaginant pas meilleure occasion pour faire part à son amie de la nouvelle qu'il avait plus que hâte de lui partager, Rory leva enfin le mystère au moment de lui apprendre pour ses fiançailles avec Swann, un sourire plus que jamais immense sur les lèvres. « QUOI? » La surprise et l'enthousiasme de son amie lui tira un rire ému, alors qu'il n'avait pas la moindre doute sur le fait que la nouvelle l'enchanterait tout autant qu'eux. « Je sais, j'ai encore du mal à réaliser moi aussi. » Et quand bien même Penny savait tout du bonheur qu'il vivait avec Swann et de leur envie d'écrire un avenir ensemble, la nouvelle n'en était sans doute pas moins inattendue et il avait il est vrai ménagé son petit effet. « Oh mon dieu, Rory, je suis tellement heureuse pour vous. C’est une si belle nouvelle. » - « Merci, Penny. J'avais tellement hâte de pouvoir te l'annoncer, et finalement c'est encore plus parfait de pouvoir le faire dans ces circonstances. » Il n'avait pas prévu que Maia serait déjà née lorsqu'il était venu rendre visite à la jeune femme, mais à présent le tableau n'en était rempli que d'un peu plus de bonheur encore et son cœur, lui, de plus de joie. « Elle est sublime, vraiment. Swann a vraiment bon goût. » - « C'est vrai, je l'adore. Ma sœur aînée l'a aidé à la choisir, et moi je passe mon temps à l'admirer depuis qu'il l'a passé à mon doigt. » Il avait toujours les yeux remplis d'étoiles lorsqu'il les reposait sur ce bijou, que pour rien au monde il ne comptait maintenant plus enlever. Il lui tardait plus que tout d'y ajouter une alliance, désormais, le moment venu. « Quelques jours? C’est que t’es encore meilleur acteur que je pensais. » Rory plaidait coupable, la mine amusée, presque étonné lui-même d'avoir pu garder le secret jusque là quand il n'y avait pourtant rien de plus difficile pour lui que de cacher son bonheur à ses proches. « Je voulais absolument te le dire de vive voix, je sais que tu m'en aurais voulu si j'avais osé le faire par téléphone. » Ça n'aurait assurément pas eu la même saveur et l'occasion était bien trop importante pour qu'il ne veuille pas voir la réaction de son amie en entendant la nouvelle. Une expression de joie qui n'avait pas manqué de l'émouvoir au plus haut point. « Ça me fait tellement plaisir de te voir comme ça, si heureux et amoureux. » Son sourire s'étira avec plus de douceur, cette fois, alors qu'il déposa une main tout contre le dos de Penny lorsque celle-ci s'approcha pour l'enlacer. Ces mots représentaient tellement de choses, à ses yeux, que l'émotion l'empêcha certainement de répondre pendant une seconde ou deux. « Je crois que moi non plus je l'aurais pas cru si tu m'avais dit y'a quelques années que j'en serais là aujourd'hui, fiancé à l'amour de ma vie et sur le point de réaliser l'un de mes deux plus grands rêves. » Le second étant évidemment de fonder une famille avec Swann, ce qu'ils avaient aussi pour projet de concrétiser à leur manière. Pour l'heure, Rory peinait il est vrai à pleinement réaliser la chance qu'il avait d'être sur le point d'épouser celui qui faisait battre son cœur depuis maintenant tant d'années, reconnaissant à Swann tout autant qu'à lui-même de n'avoir jamais baissé les bras ni cessé d'y croire. « Comment est-ce qu’il a fait sa grande demande? Vous avez déjà commencé à parler détails? » Repenser à cette journée était forcément synonyme d'émotion pour l'acteur, qui ne résista évidemment pas à l'envie de lui partager les détails. « Il a profité d'une balade au parc avec Brownie pour m'ouvrir son cœur, poser un genou à terre et demander ma main. Ça avait rien d'ultra préparé, c'était juste aussi spontané et romantique que si j'avais du l'imaginer faire sa demande. » Et sans doute qu'il l'avait imaginé, quelques fois, sans jamais trop oser y croire malgré tout, simplement parce que c'était déjà un bonheur immense que de pouvoir simplement vivre avec lui sans plus se cacher. A présent Rory avait véritablement tout pour être le plus heureux, cette bague symbolisant un futur qu'il avait si hâte d'écrire aux cotés de l'anglais. « A mes yeux, c'était vraiment parfait. Et j'ai jamais été plus sûr de vouloir quelque chose que lorsque je lui ai dit oui. » Rien que son sourire à cet instant le ferait comprendre à Penny, sans que ça n'étonne sans doute la jeune femme une seule seconde. « On commence doucement à en parler, on sait juste qu'on se mariera pas avant l'année prochaine, le temps de tout préparer. Je me dis que pour vous aussi ce sera sûrement plus simple, quand Maia aura un petit peu grandi. » Lorsqu'elle aura autour d'un an et qu'il leur sera peut être un peu plus évident de prévoir des sorties avec elle, toute la petite famille étant évidemment conviée au mariage. « On compte louer un endroit près de la mer, pour la partie réception et les invités. On prévoit pas d'inviter cinq mille personnes, mais tu nous connais... un commerçant nous dit bonjour et il se retrouve aussitôt sur la liste. » Il se fendit d'un rire, preuve qu'il exagérait volontairement mais que malgré tout, l'idée de faire séjourner leurs invités sur place les avait séduit autant l'un que l'autre. « Il vaut sûrement mieux qu'on s'abstienne de trinquer, mais on pourrait aller fêter ça ensemble au restaurant ou ailleurs, un de ces quatre. » Ils avaient une double occasion à fêter, désormais, entre la naissance de Maia et ces fiançailles. Penny allaitait peut être et Rory n'était jamais le premier à suggérer de boire de l'alcool, mais ils trouveraient sans aucun doute un autre moyen de marquer le coup comme il se doit.



(cringer #10) happily ever after JTdVfXP
(cringer #10) happily ever after QqLqwzn
(cringer #10) happily ever after QoPDAKU
(cringer #10) happily ever after E0B9M70
(cringer #10) happily ever after HZjB4DU
(cringer #10) happily ever after 872289volunteer
(cringer #10) happily ever after Bbi5jU8
(cringer #10) happily ever after Lcds5AP
(cringer #10) happily ever after Qi7UeVN
 :l: :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(cringer #10) happily ever after Empty
Message(#) Sujet: Re: (cringer #10) happily ever after (cringer #10) happily ever after Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(cringer #10) happily ever after

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-