AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

 and some things you just can't speak about (brofield #5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
and some things you just can't speak about (brofield #5) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyMar 14 Juin - 14:10




and some things you just can't speak about

Le timing qui se profilait devant lui était serré, mais c’était quelque-chose de voulue et recherchée par Ruben. Il ne pouvait se permettre de s’attarder trop longtemps ici, autant parce-qu’il n’en avait pas envie que parce-qu’il avait pris des heures sur sa journée de travail pour venir jusqu’aux bureaux de ABC. Après avoir demandé son chemin plusieurs fois - il ne se rappelait même pas être déjà venu ici -, il avait fini par trouver le plateau où, parfaitement dans son élément, Rhett affichait son plus beau sourire devant la caméra. Ruben ne se retint même pas de lever les yeux au ciel. Il trouvait ça exubérant que son frère soit tant à l’aise à la place où se trouvait présentement, préférant toujours paraitre au meilleur de sa forme alors que dans l’ombre, ce n’était en rien le cas. De ce qu’il avait compris des dires d’un des hommes sur le plateau, dans quelques instants, la publicité serait lancée et Garrett aurait alors quelques minutes de pause. Il ne le savait pas encore, mais elles allaient être réquisitionnées par son cadet - de la première à la dernière. C’était lâche, certes, mais le jeune Hartfield n’avait pas envie d’avoir cette discussion autour d’un verre comme si c’était quelque-chose d’agréable et de normal, comme si tout tournait rond dans son monde et qu’il était vraiment ravi de partager un moment avec son frère pour tailler une bavette. Ce n’était en rien le cas: si les choses entre les deux frangins s’étaient quelque peu améliorées ces dernières semaines, voire même ces derniers mois, ils étaient encore loin d’une entente cordiale, à des lieux d’une entente parfaite, et cela convenait bien à Ben pour le moment - surtout pour ce qu’il avait à annoncer à son frère.

Un petit bruit fut perçu à travers le plateau, et il n’attendit pas un instant supplémentaire pour se glisser dans le champ de vision de son aîné - hors de question qu’il lui échappe et s’en aille il ne savait où, endroit impossible pour lui à deviner tant il ne connaissait en rien les plateaux sur lesquels évoluait Rhett. Le sourire qu’il tenta de lui adresser était bien sûr forcé; les traits tirés et fatigués de son visage étaient quant à eux tout à fait authentiques. Déjà qu’en temps normal, il ne faisait pas partie de ceux privilégiant un sommeil réparateur sur d’autres aspects de sa vie, ce n’était pas avec ce que sa vie privée comportait comme épreuves ces derniers temps que Ruben allait améliorer ce côté là de son quotidien. Alors, mollement, il fit un geste de la main à son aîné pour lui signaler sa position - au cas où ce dernier ne l’aurait pas encore aperçu. Comme dit, il n’avait pas de temps à perdre aujourd’hui Ruben, comme bien d’autres jours, et il avait prévu d’être concis pour annoncer la nouvelle à son frère. « Promis, je te dérange pas longtemps. T’as un endroit où on peut s’isoler un peu ? » Pas de bonjour, pas de formule de politesse sous quelconque forme, Rhett n’aurait qu’à s’en formaliser - ça importait trop peu à Ben en cet instant. Déjà, son corps était prêt à s’éloigner du feu des projecteurs, trop près d’eux pour qu’il se sente à l’aise pour avoir la discussion qu’il souhaitait avec son frère. Oh, que Rhett allait le détester encore un peu plus d’ici à quelques minutes. Oh, qu’Ethel allait râler lorsqu’elle allait entendre parler de la façon dont les choses se seraient déroulées entre les deux hommes Hartfield.





Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le serpent de mer
le serpent de mer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente neuf ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : neuf.
STATUT : Il avance petit à petit avec Evie et ne commet pour l'heure pas trop d'impairs.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
and some things you just can't speak about (brofield #5) 3abe16cd2d45c996b45e9983d72b895879e1139a
POSTS : 8021 POINTS : 4995

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (11)chad #2hassan #4may #3elijahmargot #1 (event)hayden (mai 2022)hassan #5evelyn #7gretaalbanelara

uahassan #3channing #4

and some things you just can't speak about (brofield #5) 1f138abd1f22ec032230c2ac1feb6500c01717b7
hartfield family › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

and some things you just can't speak about (brofield #5) Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 68c0682a81b4324ca4e0ba2af08d7a2b59ef1b59
jenna › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) F25ad73c00d3d8761e0e9569718549b8002aa229
rhebel › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) B3b0822f671ee70a12d5ae5c0bfe6cd5210e27cf
harter › uc.

RPs EN ATTENTE : ysis #2 › jules #2 › yasmine (fb)
RPs TERMINÉS : 2022mabel #3reganzoya #1isaac #1lexie #3bleuenn-leïevelyn #3eleonorachanning #1ruben #2ruben #5 & evelyn #4julesruben #6ruben #4 & ethelruben #3channing #2ruben #7evelyn #5ruben #8mitchell & sofiaevelyn #6channing #3gabrielle #1

2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2mabel #2joannemay #2baileychad #1hassan #2leilanimabel #4

flashbacksmay #1 (2017)ysis #1 (mars 2020)ruben #1 (fev. 2020)ruben #9 (fev. 2020)

uazoya #2 (slasher)isaac #2

(ab.)alecethel (fb 2020)murphy
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar & gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyJeu 16 Juin - 15:58



De l’autre côté du plateau, Rhett n’a aucun mal à reconnaître la silhouette de son frère, si inhabituelle dans ces locaux. En réalité, il ne saurait même pas dire s’il y a déjà mis les pieds, ne serait-ce qu'une seule fois au cours des dernières années écoulées. Ils ont chacun leur terrain de jeu (au sens propre pour un seul des deux) et la règle veut qu’ils restent chacun de leur côté. Personne ne l’a érigée, personne n’en a jamais parlé, mais c’est ainsi que sont les choses depuis toujours et Rhett a pensé qu’elles le resteraient, sans doute un peu trop à l’aise dans la routine. Dès lors qu’il rend l’antenne et referme quelque peu son sourire digne d’une publicité pour dentifrice, il s’avance d’un pas décidé vers son petit-frère, aussi curieux qu’inquiet: pour qu’il ait fait tout le trajet jusqu’ici, cela signifie qu’il veut lui parler de quelque chose d’urgent et de sérieux. Sinon, il aurait envoyé un message ou, au pire, l’aurait appelé. Leurs rapports sont un peu moins tendus dernièrement mais ils sont encore loin de la relation idéale possiblement imaginable entre deux frères. Tout continue de les opposer.

Ruben a l’air fatigué - comme d’habitude, certes - mais il y a aussi quelque chose d’autre que son frère lit dans son visage, sans pour autant être capable d’associer un nom à la chose. Déjà, il a l’impression d’avoir été projeté dans une scène où son personnage n’a pas à être. C’est ce qu’il voudrait pouvoir qualifier de réalité, en tout cas. « Promis, je te dérange pas longtemps. T’as un endroit où on peut s’isoler un peu ? » - “Tu vas bien ?” Ses pieds ancrés dans le sol, son dos plus droit que jamais et ses yeux inquiets plongés dans ses homologues clairs, il lui pose une autre question avant de vouloir (pouvoir) apporter la moindre réponse à la sienne. Il ne l’analyse d’ailleurs que dans un second temps, pointant du bout de sa main un lieu un peu plus reculé où aucune oreille indiscrète ne se mêlera. Un coup d'œil en arrière lui informe qu’ils n’ont que cinq minutes, littéralement, pour discuter. “Je reprends bientôt l’antenne.” Qu’il précise donc, pour ne pas que son frère soit pris de court et qu’il lui reproche encore une fois Dieu sait quoi. Il devra reprendre l’antenne quoi qu’il advient, mais il pourra continuer de lui parler après l’émission si le besoin s’en fait ressentir, aussi. Il n’est pas le meilleur frère qui soit mais il fait des efforts en essayant de tout concilier, autant qu’il le peut. Du bout des doigts, il tourne la tête de son cadet à droite puis à gauche, à la recherche de la moindre ecchymose, un peu trop habitué à la vie sur le terrain. Il cherche aussi des traces de larmes, de Dieu sait quoi, du moindre putain d’indice qui pourrait l’aider à anticiper la suite des événements qu’il sait déjà qu’il détestera.


and some things you just can't speak about (brofield #5) IcdDGTz
and some things you just can't speak about (brofield #5) VuFGq53
and some things you just can't speak about (brofield #5) ZsxbA8o
and some things you just can't speak about (brofield #5) 1ysriBC

and some things you just can't speak about (brofield #5) HZBIitR
and some things you just can't speak about (brofield #5) BOS0ECS

and some things you just can't speak about (brofield #5) 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
and some things you just can't speak about (brofield #5) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyMar 21 Juin - 22:06




and some things you just can't speak about

« Tu vas bien ? » La question de son aîné était plus que légitime, puisqu’aucune raison d’ordinaire aurait été assez bien et valable aux yeux de Ruben pour se déplacer jusqu’aux studios où bossait son frère. Et il n’était là avec aucune envie, le brun, ne sachant se trouver à l’aise en ce lieu qui n’était en rien familier. Mais il se devait de confronter Garrett, qu’importe si cela lui imposait d’être mal à l’aise pendant leur discussion, car c’était parce-qu’il s’était allé à prendre ses aises une fois qu’ils en étaient à devoir avoir ce type de conversation. Alors, il chassa d'un revers de la main la question de Rhett, même si elle était légitime et que la réponse pouvait se lire sur les traits de son visage. Ruben n’allait pas bien, mais ce n’était pas ce qu’il dirait aujourd’hui. « Ca va, ça va. » Il n’était pas du genre coeur tendre de toutes façons, et s’épancher sur ses ressentis n’était pas son passe-temps favori.

Finalement, Rhett désigna un endroit où ils seraient plus à l’aise pour discuter, où les oreilles traineraient peut-être un peu moins également - comme si la vie privée du Docteur Hartfield intéressait qui que ce soit dans ces locaux de toutes façons. « Je reprends bientôt l’antenne. » - « Je sais, j’ai demandé ton horaire en arrivant sur place. » Comme s’il était autorisé à agir de la sorte, comme si c’était tout à fait normal en regard de leur relation. « Comme je t’ai dit, j’en ai pas pour longtemps de toutes façons. » Hors de question qu’il s’éternise sur le sujet qu’il désirait aborder avec son frère. « Je veux juste te parler d’une chose, et ça me met pas… Garrett, tu fous quoi sérieux ? » Il avait à peine eu le temps de commencer à mettre des mots sur la raison de sa venue dans les studios de la ABC que Rhett était en train d’observer avec grande attention et sous toutes les coutures le visage de son cadet, déplaçant ce dernier du bout des doigts pour posséder de meilleurs angles. « Ca va, je t’ai dit. » Le ton employé par Ruben était un brin plus énervé, alors qu’il mit une petit tape sur la main de Rhett pour la retirer de son champ de vision. « Pas besoin de faire l’inspection. » Et puis, depuis quand jouait-il au grand frère protecteur de la sorte ? Ca ne lui ressemblait plutôt - Ben avait-il l’air si pitoyable pour que même Rhett se sente obligé d’être inquiet quant à son état ?

Redonnant une certaine contenance à son air sérieux, Ruben soupira légèrement. S’il ne se laissait pas maintenant et n’arrachait pas au plus vite le pansement, il n’arriverait jamais à aborder le sujet avec son frère - et pourtant, bien contre ses envies actuelles, il n’avait pas le choix que de le faire. Quelques semaines plus tôt, il s’était retrouvé à annoncer à Garrett qu’il allait être tonton et parrain dans les neuf prochains mois, alors qu’il avait quelque peu abusé sur la boisson. Désormais, la tâche qui lui incombait était bien moins douce et porteuse de bonne nouvelle. « Je disais donc, je suis pas à l’aise avec la conversation qui va suivre donc je vais pas passer par quatre chemins pour te dire pourquoi je suis venu. » Il déglutit avec difficulté, soupira une nouvelle fois - comme un souffle las de la part de son coeur cette fois ci. « Tu seras finalement ni tonton ni parrain dans les mois à suivre, parce-que Grace n’est plus enceinte. » Parce-que le problème - s’il pouvait être appelé de la sorte - résidait dans cette toute nouvelle vérité en réalité: la jeune femme n’avait pas gardé le futur bébé. Lorsque Ruben était revenu d’Indonésie, la blonde l’attendait pour lui annoncer cette merveilleuse nouvelle - qui l’était en toute honnêteté aux yeux du Hartfield. Il faisait en sorte de rester le plus neutre possible, en disant à haute voix à Rhett qu’effectivement la famille ne s’agrandirait pas, mais en réalité c’était un soulagement qui s’engouffrait dans ses poumons et qui filait à travers ses veines de pouvoir avancer une telle vérité.





Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le serpent de mer
le serpent de mer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente neuf ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : neuf.
STATUT : Il avance petit à petit avec Evie et ne commet pour l'heure pas trop d'impairs.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
and some things you just can't speak about (brofield #5) 3abe16cd2d45c996b45e9983d72b895879e1139a
POSTS : 8021 POINTS : 4995

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (11)chad #2hassan #4may #3elijahmargot #1 (event)hayden (mai 2022)hassan #5evelyn #7gretaalbanelara

uahassan #3channing #4

and some things you just can't speak about (brofield #5) 1f138abd1f22ec032230c2ac1feb6500c01717b7
hartfield family › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

and some things you just can't speak about (brofield #5) Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 68c0682a81b4324ca4e0ba2af08d7a2b59ef1b59
jenna › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) F25ad73c00d3d8761e0e9569718549b8002aa229
rhebel › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) B3b0822f671ee70a12d5ae5c0bfe6cd5210e27cf
harter › uc.

RPs EN ATTENTE : ysis #2 › jules #2 › yasmine (fb)
RPs TERMINÉS : 2022mabel #3reganzoya #1isaac #1lexie #3bleuenn-leïevelyn #3eleonorachanning #1ruben #2ruben #5 & evelyn #4julesruben #6ruben #4 & ethelruben #3channing #2ruben #7evelyn #5ruben #8mitchell & sofiaevelyn #6channing #3gabrielle #1

2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2mabel #2joannemay #2baileychad #1hassan #2leilanimabel #4

flashbacksmay #1 (2017)ysis #1 (mars 2020)ruben #1 (fev. 2020)ruben #9 (fev. 2020)

uazoya #2 (slasher)isaac #2

(ab.)alecethel (fb 2020)murphy
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar & gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyVen 24 Juin - 3:29



« Ça va, ça va. » Il a la tête de n’importe qui sauf de quelqu’un qui va bien, justement, et c’est assez évident pour que même Rhett s’en rende compte ou tout du moins qu’il ne puisse pas faire semblant de fermer les yeux au point d’être capable de le nier. Plutôt que de le rassurer, comme il l’avait espéré, cette question ne fait que soulever davantage de questionnements et, surtout, de troubles. Maintenant, il doit deviner de quel mal il souffre et il est plus évident que jamais que ce n’est pas lui, le docteur de la famille. C’est sans un mot qu’il désigne une pièce à part pour qu’ils discutent et tout aussi silencieusement qu’il s’y rend, vérifiant du coin de l’oeil que son petit-frère le suive effectivement.

Ce qu’il se contente de souligner, c’est son retour imminent à l’antenne et, par conséquent, le peu de temps dont ils disposent. Il devrait savoir tout ça, pourtant, le parfait Ruben - pourquoi n’a-t-il pas attendu quelques heures à peine pour demander à entamer une discussion avec son aîné ? Pourquoi ne lui a-t-il pas envoyé un message ? Ou demandé à l’appeler, tout simplement ? Pourquoi, en réalité, a-t-il soudainement besoin de lui alors qu’ils se complaisent dans leur silence de cathédrale depuis des années ? « Je sais, j’ai demandé ton horaire en arrivant sur place. » Et une fois de plus, cela attise de nouvelles questions, encore et toujours plus, éternellement différentes. Pourquoi ? Pour quoi ? « Comme je t’ai dit, j’en ai pas pour longtemps de toutes façons. » Il parle avec détachement, comme si finalement il n’y avait plus rien d’important à annoncer. Il a toujours dit que Ruben était un enfant particulier mais maintenant qu’il est lui aussi devenu un adulte, il voulait au moins croire que les choses avaient changé à ce sujet. Il continue de le croire, ça oui, mais la réalité le heurte de plein fouet, la faute à un frère qu’il n’arrive plus à croire, lui et son faux détachement. Son visage est ausculté sous les doigts tout-sauf-experts de Rhett, qui ne trouve rien de suspect contre son épiderme. Au moins, ce n’est pas une histoire de bataille qui aurait mal tourné, et c’est sans doute un soulagement comme un autre, déjà. « Je veux juste te parler d’une chose, et ça me met pas… Garrett, tu fous quoi sérieux ? » - “Accouche bordel Ruben.” Il n’a jamais ménagé son frère de quoi que ce soit, alors pourquoi Ruben se mettrait soudainement à mettre les formes ? Qu’est-ce qui pourrait être assez préoccupant à ses yeux pour que ce soit le cas ? « Ca va, je t’ai dit. Pas besoin de faire l’inspection. » L’ancien sportif émet un ultime râle mais consent à reposer sa main près de son corps et laisser libre son cadet, pour le moment du moins. « Je disais donc, je suis pas à l’aise avec la conversation qui va suivre donc je vais pas passer par quatre chemins pour te dire pourquoi je suis venu. »

« Tu seras finalement ni tonton ni parrain dans les mois à suivre, parce-que Grace n’est plus enceinte. »

Ce sont deux immenses yeux qui l’observent avec attention, passant de l’un à l’autre de ses pupilles comme s’il allait pouvoir y lire les pensées de son cadet et, avec elles, le fait que tout ne soit qu’une vulgaire et pathétique blague bien préparée de sa part. Rhett est silencieux, impassible, perdu. “Tu te fous de moi ?” Parce que personne n’oserait annoncer une telle nouvelle de la sorte, pas vrai ? Parce que personne ne pourrait lui annoncer les yeux dans les yeux avoir perdu son enfant avec autant de détachement, autant d’insouciance dans la voix ? Oh, il a soupiré un temps, c’est bien vrai. Mais qu’en est-il du parfait petit Ruben dont tout un chacun chante les louanges ; comment aurait-il pu devenir l’homme qu’il observe presque avec dégoût, désormais, perdu entre l’annonce même qu’il lui fait et la façon dont il la partage. Perdu entre détresse et dégoût. “Qu’est-ce que tu as fait Ruben ?” Et maintenant la question n’est plus de savoir ce qu’on a fait à l’encontre de son précieux frère mais bien ce que lui, ce si précieux cadet, a bien pu faire pour en arriver à un tel point. Ce qu’il a pu faire, lui, à cet enfant que Rhett aurait tant chéri et qu’il aimait déjà.


and some things you just can't speak about (brofield #5) IcdDGTz
and some things you just can't speak about (brofield #5) VuFGq53
and some things you just can't speak about (brofield #5) ZsxbA8o
and some things you just can't speak about (brofield #5) 1ysriBC

and some things you just can't speak about (brofield #5) HZBIitR
and some things you just can't speak about (brofield #5) BOS0ECS

and some things you just can't speak about (brofield #5) 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
and some things you just can't speak about (brofield #5) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyVen 8 Juil - 0:17




and some things you just can't speak about

Bien sur qu’il pouvait aisément lire l’incompréhension et les questionnements dans le regard de son aîné, Ruben, mais tout venait toujours à point pour qui savait attendre et si Rhett lui laissait les quelques secondes nécessaires pour qu’il trouve les mots justes, le jeune homme allait finalement en arriver, au point qui l’avait fait déplacer jusqu’ici. Seulement, il pensait que cela serait bien plus simple - parce-qu’aux yeux du médecin, la nouvelle qu’il s’apprêtait à annoncer à son frère était bien plus réjouissante que la première datant de quelques semaines pouvait s’y associer. C’était pour le reste du monde que cela l’était bien moins, et leur faire comprendre que les points de vue pouvaient grandement se différencier sur une telle affaire était plus compliqué que ce que Ruben aurait jamais imaginé. Cependant, ce n’était pas ce sujet là qu’il se devait d’éclaircir en premier lieu, puisque Rhett en était à l’observer sous toutes ses coutures, prenant son visage entre ses doigts et le tournant de gauche à droite sans arrêt, là où il n’était en rien cas d’un problème physique de la part du jeune Hartfield. Le ton peu enjoué de Ruben et la tape sur la main de Garrett allaient peut-être l’arrêter dans ses inquiétudes idiotes et inutiles. « Accouche bordel Ruben. » Oh, qu’il ne se rendait pas compte à quel point il pouvait avoir tort en cet instant, Rhett. Car justement, si son petit frère était venu le trouver aujourd’hui, d’une façon pressée tout en feintant de n’être en rien atteint par la situation, c’était justement pour lui annoncer qu’aucun accouchement ne serait d’actualité et que toute la joie qu’il avait pu éprouver quelques semaines plus tôt lorsqu’il avait appris devenir oncle et parrain dans les semaines à venir pouvait être effacée du tableau.

La surprise qui se lisait désormais dans les yeux de l’aîné Hartfield était toute autre, ayant délaissé l’inquiétude que ses yeux portaient en complément peu de temps avant, pour un voile couvrant ses pupilles se rapportant davantage à un effroi certain. « Tu te fous de moi ? » En guise de première réponse, Ruben se contenta de rester silencieux et de pincer ses lèvres discrètement. Il s’attendait à une telle réaction de la part de son frère, c’était là la réaction qu’avait la plupart des personnes de toutes façons - c’était la manière dont Grace avait dans un premier temps réagi également, lorsque le brun avait été ferme face à elle quant à ce qu’il pensait de cette grossesse absurde. C’était là la réaction à laquelle il s’était préparé, et en réalité il aurait presque été déçu si ses soupçons s’étaient avérés être faux. « Qu’est-ce que tu as fait Ruben ? » Sans attendre la moindre seconde de latence pour réagir, il leva cette fois ci les yeux au ciel, laissant échapper un soupire las. « Tout de suite c’est forcément moi qui ai fait quelque-chose. » Et si tout le reste de l’histoire - les regards de travers et les pensées contradictoires de points de vue - il savait parfaitement le supporter, là où il se retrouvait à plus facilement dérailler, c’était lorsqu’il était pointé du doigt. A tort, à travers, pour des raisons qui étaient montées de toutes pièces - qu’importe les raisons, aux yeux de Ruben cela n’était en rien justifié. « J’ai rien fait, Garrett, qu’on soit au clair sur ce point là pour commencer. » Sans s’en rendre compte, il s’était mis à pointer du doigt son frère, fronçant les sourcils et accordant à sa voix une teinte bien plus sombre. Il commença par abaisser sa main: il n’était pas venu ici pour entrer une énième fois en guerre, mais simplement pour tenir Rhett au courant des dernières nouvelles. « C’est Grace qui est allée seule comme une grande avorter, j’étais avec toi en Indonésie quand c’est arrivé. »

De toutes les phrases qu’il avait imaginé dire un jour, de toutes les situations qu’il avait pu anticiper pour sa vie, celle qu’il était en train de vivre n’en faisait pas partie. Le moment où il disait qu’il était ailleurs qu’en Australie en compagnie de son frère - que ce soit voulu ou non, d’ailleurs -, pendant que sa fiancée réglait leurs problèmes de couple seule de son côté, il n’avait su le voir venir. Et il s’en voulait, car cela reflétait quelque-chose qu’il n’appréciait guère: il perdait le contrôle de la situation, silencieusement, petit à petit. Ruben ne perdait pourtant jamais le contrôle sur quoi que ce soit, il savait restait maitre de la situation, ne s’octroyait jamais le loisir de faire la moindre erreur.

Soupirant une nouvelle fois, il se pinça l’arête du nez du bout des doigts, gardant les yeux fermés le temps de sentir l’accès d’amertume s’effacer doucement de ses papilles. S’il y avait quelque-chose qu’il ne souhaitait pas, c’était perdre le contrôle aujourd’hui face à un Rhett qui serait bien trop heureux de voir ce moment arriver. Il soupçonnait son ainé de secrètement prier que cela arrive un jour, afin de le faire glisser vers une pente similaire à la sienne aux yeux du reste du monde - autrement dit, il était persuadé que son aîné transpirait la jalousie d’une façon ou d’une autre à son égard. Il ne laisserait pas l’occasion s’installer de façon trop confortable face au regard de son frère. « Je te demande pas ton avis sur la question, et à la façon dont tu me regardes j’ai pas besoin de traduction: tu n’approuves pas la situation. » En réalité, Ruben savait parfaitement bien que même Grace n’approuvait en rien la tournure des événements, et que les mots du jeune Hartfield avaient fini d’une façon ou d’une autre à faire leurs places dans son esprit. Mais il n’avait jamais avancé que la vérité, Ruben: un enfant qui naissait dans un foyer où il n’avait pas été désiré risquait de corrompre son avenir. Les études montraient que beaucoup de soucis émotionnels et physiques chez les adolescents et les adultes remontaient au premier âge de la vie et à l’environnement dans lequel un bambin grandissait. Ce n’était pas de cette façon là que Ruben ferait grandir un enfant, et il assumait de penser ainsi. Il assumait aussi de mettre sa carrière - et celle de Grace, même si elle-même refusait d’en faire autant - en premier plan; il n’était pas question qu’il ruine tous les efforts qu’il avait fait les quinze dernières années avec l’arrivée d’un enfant. « Grace connaissait mon point de vue sur la question, mais la décision ne vient pas de moi. Alors s’il te plait, ne fais pas comme si j’étais un monstre dans cette histoire. » Un monstre, un vilain - qu’importe le nom que Garrett lui donnait déjà dans cette narration.





Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le serpent de mer
le serpent de mer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente neuf ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : neuf.
STATUT : Il avance petit à petit avec Evie et ne commet pour l'heure pas trop d'impairs.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
and some things you just can't speak about (brofield #5) 3abe16cd2d45c996b45e9983d72b895879e1139a
POSTS : 8021 POINTS : 4995

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (11)chad #2hassan #4may #3elijahmargot #1 (event)hayden (mai 2022)hassan #5evelyn #7gretaalbanelara

uahassan #3channing #4

and some things you just can't speak about (brofield #5) 1f138abd1f22ec032230c2ac1feb6500c01717b7
hartfield family › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

and some things you just can't speak about (brofield #5) Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 68c0682a81b4324ca4e0ba2af08d7a2b59ef1b59
jenna › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) F25ad73c00d3d8761e0e9569718549b8002aa229
rhebel › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) B3b0822f671ee70a12d5ae5c0bfe6cd5210e27cf
harter › uc.

RPs EN ATTENTE : ysis #2 › jules #2 › yasmine (fb)
RPs TERMINÉS : 2022mabel #3reganzoya #1isaac #1lexie #3bleuenn-leïevelyn #3eleonorachanning #1ruben #2ruben #5 & evelyn #4julesruben #6ruben #4 & ethelruben #3channing #2ruben #7evelyn #5ruben #8mitchell & sofiaevelyn #6channing #3gabrielle #1

2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2mabel #2joannemay #2baileychad #1hassan #2leilanimabel #4

flashbacksmay #1 (2017)ysis #1 (mars 2020)ruben #1 (fev. 2020)ruben #9 (fev. 2020)

uazoya #2 (slasher)isaac #2

(ab.)alecethel (fb 2020)murphy
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar & gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyVen 8 Juil - 14:04



La consternation est de mise pour Rhett qui se raccroche malgré lui à l’idée que tout ceci n’est qu’une vaste blague et que son frère le fait chanter simplement pour mieux lui annoncer s’il aura une nièce ou un neveu. Peu importe, il n’en sait rien, il ne sait même pas à partir de combien de semaines ce genre de chose peut être su. Peu importe, encore une fois, parce qu’à en juger par son coeur qui se serre terriblement, il sait déjà que tout ce que son esprit imagine n’est qu’une leurre. Son frère lui dit la vérité, comme toujours, que cela lui plaise ou non. En l’occurrence, cela ne lui plait bien sûr pas. « Tout de suite c’est forcément moi qui ai fait quelque-chose. » La tête de l’ancien sportif retombe contre son épaule, son regard accusateur en direction de son cadet. Ce n’est pas une question de savoir qui doit être grondé ou non, mais il ne peut pas nier que leur dernière discussion soulignait à quel point Ruben n’avait pas envie d’être père et le voilà qui finalement ne le sera pas. Comment pourrait-il ne pas faire le lien entre les deux événements, survenus à si peu d’intervalle ? Seule une certaine colère garde la mâchoire de Rhett serrée et ses lèvres closes, sans doute pour le meilleur. « J’ai rien fait, Garrett, qu’on soit au clair sur ce point là pour commencer. » - “T’adresse pas à moi sur ce ton, Ruben. Pas maintenant.” Il tranche aussitôt, la voix froide, ne cherchant plus à paraître quoi que ce soit devant ses collègues. Au moins, la pièce étouffe quelque peu le son de leur voix - pas la tonalité, pourtant. Sa main chasse l’index qu’il avait pointé en sa direction. Le geste est sans retenue. Le sujet est trop sérieux pour que Ruben puisse l’utiliser pour assouvir sa crédibilité de grand garçon de la famille.

« C’est Grace qui est allée seule comme une grande avorter, j’étais avec toi en Indonésie quand c’est arrivé. »

Finalement, après de longues secondes, le soupir de Ruben est la seule chose qui vient briser le silence entre eux. Pris de court, Rhett ne sait plus comment réagir ni même qui accuser. Son frère avait beau lui avoir avoué ne pas souhaiter d’enfant pour l’heure, il ne peut nier que tout chez lui est une preuve de son mal être. Il ne voulait pas d’enfant, mais il ne voulait pas voir celui-ci disparaître non plus. Le présentateur souffle à son tour, bien moins théâtralement, et en profite pour se calmer moindrement, ses yeux virevoltant d’une pupille à l’autre de son frère, comme s’il allait parvenir à lire en lui. « Je te demande pas ton avis sur la question, et à la façon dont tu me regardes j’ai pas besoin de traduction: tu n’approuves pas la situation. » De toute évidence, il ne réussit pas à se calmer assez rapidement. S’il n’arrive pas à lire en Ruben comme il le voudrait, le contraire est bien différent. « Grace connaissait mon point de vue sur la question, mais la décision ne vient pas de moi. Alors s’il te plait, ne fais pas comme si j’étais un monstre dans cette histoire. » Il est bien un Hartfield, à n’en pas douter. Quoi qu’il en dise, quoi qu’il en pense, Ruben met encore sa réputation et son honneur avant tout le reste, même auprès de son frère, même au moment d’annoncer qu’il ne sera pas père. “Comment tu vas ?” Il tranche son avis sur la question sans expliquer son changement de point de vue pour autant, estimant que cela ne regarde que lui. Le regard qu’il tend à son cadet est sans équivoque ; il ne joue de toute façon jamais la comédie. Il n’est doué que pour être lui-même. “Je suis désolé.” Il ravale son ego, déglutit, continue de regarder son cadet avec empathie. "T'es pas un monstre Ben." Il voudrait le prendre dans ses bras sans oser le faire, ce qui en résulte en une immobilité digne d’une statue. “Tu lui en veux ?” Il préfère encore lui demander ça plutôt que de savoir s’il est soulagé de la nouvelle, voilà tout.


and some things you just can't speak about (brofield #5) IcdDGTz
and some things you just can't speak about (brofield #5) VuFGq53
and some things you just can't speak about (brofield #5) ZsxbA8o
and some things you just can't speak about (brofield #5) 1ysriBC

and some things you just can't speak about (brofield #5) HZBIitR
and some things you just can't speak about (brofield #5) BOS0ECS

and some things you just can't speak about (brofield #5) 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
and some things you just can't speak about (brofield #5) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyVen 8 Juil - 16:04




and some things you just can't speak about

D’ordinaire, Ruben pouvait toujours compter sur son frère pour être celui ne s’impliquant que trop peu dans la vie de ses frères et soeur, ne s’incitant jamais réellement de ce qui pouvait bien se passer dans ces dernières - ou du tout moins, il savait parfaitement prétendre qu’il n’en avait que peu à faire. Alors, pourquoi aujourd’hui, là où il avait besoin que Rhett agisse précisément de cette manière là, ce dernier se mettait lui lancer des regards noirs et de travers, à formuler des accusations qui n’avaient en rien leur place dans cette discussion ? Ne pouvait-il pas, pour une fois, être fidèle à lui-même ? « T’adresse pas à moi sur ce ton, Ruben. Pas maintenant. » Les lèvres de Ben étaient pincées, ligne fine retenant des commentaires désobligeants et qui n’avaient, à l’instar du comportement de Garrett, en rien leur place dans cette discussion. Il aurait eu envie d’envoyer paitre son aîné, de lui rappeler qu’il pouvait bien s’adresser à lui de la façon qui lui plaisait; mais il savait également que son attention - leur attention - n’était pas attendue sur des querelles d’enfants mais bien sur un sujet d’adulte qui pesait plus que de raison sur les épaules du benjamin de la famille.

Après tout, cet enfant, il n’en avait jamais voulu; alors pourquoi se mettait-il dans un état pareil lorsqu’il devait expliquer à Rhett que son voeu s’était finalement réalisé ? Certes, il n’avait pas été maitre de cette situation et cette dernière avait été résolue dans son dos, sans qu’il puisse répondre présent devant ses responsabilités. Mais le résultat était celui escompté - ne devait-il pas être un brin plus soulagé, plutôt que peiné ? Il s’attendait au moins à se sentir un brin plus libre, maintenant que Rhett était également au courant de la tournure des événements. Et pourtant, il lui semblait que son coeur s’était légèrement alourdi, en cet instant.

Le soupire de Ruben fut finalement rapidement suivi d’un autre côté Garrett, alors que le regard de son frère explicitait parfaitement bien la façon dont lui voyait présentement les choses. Une fois de plus, il ne pouvait pas se contenter de se tenir là où il était attendu, il fallait qu’il réagisse ‘une manière qui ne lui ressemblait pas. Ruben aurait beau lui expliquer la façon dont les choses s’étaient déroulées, la manière dont il n’était en réalité en rien responsable pour cet avortement puisque Grace était allée seule le réaliser, les azurs de son aîné ne trompaient pas quant au fait qu’il paraissait responsable au reste du monde. Il était celui ayant clamé sans honte aucune qu’un enfant était la pire des choses pouvant leur tomber dessus, à sa fiancée et à lui. Pouvait-il réellement blâmer Rhett de voir le tableau de cette façon là ? Il était persuadé que ce dernier aurait pu rester fidèle à son comportement habituel et qu’il était supposé ne pas en avoir grand chose à faire, des aléas de la vie sentimentale et personnelle de son petit frère. Il aurait aimé lui dire de ne pas le regarder de cette façon, comme Rhett un instant plus dos lui avait dit de ne pas lui parler comme il l’avait fait, mais la gorge de Ben était plus nouée que ce à quoi il s’attendait et aucun son n’arrivait plus à en sortir. Il était le monstre de cette histoire, et le dire à haute voix lui avait fait réaliser bien plus rapidement cette information qu’il ne l’aurait désiré. Parce-que si Grace avait pris la décision seule pour le couple, il était celui ayant implanté l’idée dans son esprit. A la longue, à l’usure, il avait réussi à obtenir gain de cause et aux yeux de monsieur et madame tout le monde, cela leur suffirait pour croire qu’il était celui à pointer du doigt. Ce que ces gens là ne verraient jamais - et ne pourraient jamais comprendre -, c’était que Ruben était intimement persuadé qu’il faisait ça pour la bonne cause et que Gracie et lui n’avaient pas besoin de cet enfant. Pas maintenant, pas tout de suite. En revanche, leurs carrières étaient en plein essor et avaient besoin d’une attention toute particulière de leur part. Même Grace finirait par le remercier.

« Comment tu vas ? » Il avait gardé son regard accroché à celui de son frère, se préparant à recevoir une énième remarque désobligeante de sa part, prêt à parer un mot qui serait plus en travers qu’un autre. Il ne s’était en aucun cas attendu à ce que Rhett lui demande comment il allait, avec les nouvelles informations fournies sur la balance, si bien qu’il fronça les sourcils et recula d’un pas. Les bras croisés sur son torse, il haussa les épaules. « Ca va, je t’ai dit. » Car c’était le cas: consciemment, pour lui, ça allait. Il ne se permettait pas d’écouter les petites voix qui émanaient de son coeur donc il n’y avait aucun problème à déclarer de son côté. Il ne le savait pas encore, mais dans quelques années, il regretterait surement d’en être arrivé là. Aujourd’hui cependant, pour lui, tout était simplement rentré dans l’ordre et les choses entre Grace et lui allaient pouvoir reprendre là où ils les avaient laissé, quelques semaines plus tôt. « Je suis désolé. » - « T’as pas à l’être, c’est pas ta faute. » - « T'es pas un monstre Ben. » En revanche, à entendre ces paroles là, il ne sut garder ses yeux dans ceux de son frère un instant de plus. Son regard se posa sur ses chaussures, sur le sol et la moindre rainure que ce dernier pouvait offrir; partout ailleurs qu’affronter le bleu des yeux de Rhett. Comment pouvait-il émettre de tels propos à haute voix, alors que son regard hurlait le contraire quelques instants à peine avant ? Et comment Ruben pouvait-il autant être satisfait d’entendre Garrett émettre de telles paroles à son encontre ? Cela ne faisait aucun sens - toute cette situation n’avait ni queue ni tête de toutes façons. « Tu lui en veux ? » Il retint un rire railleur. « Tu veux vraiment savoir ? »

Mais s’il posait la question, c’était que la réponse l’intéressait, non ? Après tout, Rhett était un homme très occupé et qui avait bien mieux à faire que se s’attarder sur des problèmes qui ne le concernaient que de loin, et qui allaient clairement à l’encontre de sa façon de penser. Alors s’il posait la question, c’était peut-être que la réponse l’intéressait - aussi simplement que ça. Ou alors c’était pour mieux juger derrière les actions et pensées de son petite frère - oh, que ce dernier ne préférait pas s’attarder de trop sur cette hypothèse là. « Non, je lui en veux pas. » Et parce-qu’il avait entendu le sous-entendu aussi bien que s’il avait été prononcé. « Et oui j’ai été soulagé de savoir que c’était la décision qu’elle avait finalement prise. » Rhett allait-il continuer de dire qu’il n’était pas un monstre après ça ?





Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le serpent de mer
le serpent de mer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente neuf ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : neuf.
STATUT : Il avance petit à petit avec Evie et ne commet pour l'heure pas trop d'impairs.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
and some things you just can't speak about (brofield #5) 3abe16cd2d45c996b45e9983d72b895879e1139a
POSTS : 8021 POINTS : 4995

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (11)chad #2hassan #4may #3elijahmargot #1 (event)hayden (mai 2022)hassan #5evelyn #7gretaalbanelara

uahassan #3channing #4

and some things you just can't speak about (brofield #5) 1f138abd1f22ec032230c2ac1feb6500c01717b7
hartfield family › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

and some things you just can't speak about (brofield #5) Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 68c0682a81b4324ca4e0ba2af08d7a2b59ef1b59
jenna › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) F25ad73c00d3d8761e0e9569718549b8002aa229
rhebel › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) B3b0822f671ee70a12d5ae5c0bfe6cd5210e27cf
harter › uc.

RPs EN ATTENTE : ysis #2 › jules #2 › yasmine (fb)
RPs TERMINÉS : 2022mabel #3reganzoya #1isaac #1lexie #3bleuenn-leïevelyn #3eleonorachanning #1ruben #2ruben #5 & evelyn #4julesruben #6ruben #4 & ethelruben #3channing #2ruben #7evelyn #5ruben #8mitchell & sofiaevelyn #6channing #3gabrielle #1

2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2mabel #2joannemay #2baileychad #1hassan #2leilanimabel #4

flashbacksmay #1 (2017)ysis #1 (mars 2020)ruben #1 (fev. 2020)ruben #9 (fev. 2020)

uazoya #2 (slasher)isaac #2

(ab.)alecethel (fb 2020)murphy
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar & gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyMer 13 Juil - 1:29



Garrett ne peut pas comprendre, il le sait. Il n’est pas prêt d’être père, il ne veut pas le devenir non plus, et il a encore moins une petite-amie qui pourrait lui annoncer du jour au lendemain ce genre de nouvelle. Il ne devrait pas avoir un avis aussi tranché sur la question, encore moins alors que ses propos sont négatifs au possible, mais il ne sait pas faire autrement. Ruben est le parfait garçon dont leurs parents ont toujours rêvé ; pourquoi change-t-il soudainement pour devenir l’homme qui se dessine finalement sous ses yeux, bien malgré lui ? Pourtant, même dans les moments difficiles, même dans les moments où ils sont incapables de tomber d’accord, Ruben reste son frère et pour cette raison, il continuera toujours de vouloir le meilleur pour lui. Alors, la seule chose qu’il sait encore faire sans que cela ne lui arrache la gueule, c’est lui demander comment il va. C’est simple, ça n’engage à rien et, surtout, ça lui permet d’enfin pouvoir jauger la situation du point de vue de son cadet. « Ça va, je t’ai dit. » Il fronce les sourcils, joue l’agacement, croise les bras et hausse les épaules. Le parfait petit enchaînement du garçon pas content, en somme. Il en faudra bien plus pour impressionner Rhett, cependant. Il en faudrait bien plus pour le convaincre aussi, lui qui peine à discerner la sincérité entière dans les paroles du brun. Il va peut-être bien, mais il y a autre chose. Il ne lui dit pas tout.

« Je suis désolé. »
« T’as pas à l’être, c’est pas ta faute. »
« T'es pas un monstre Ben. »

L’échange est bref, intense. Il en est de même pour le regard que Ruben remonte rapidement dans les yeux du journaliste dont le décompte avant de retourner à l’antenne s’agite dans son esprit. Bientôt, il n’aura plus de temps à accorder à son frère, comme à son habitude. Il doute pourtant être capable d’avoir les esprits clairs, même une fois la caméra allumée. Même sans avoir le fin mot de cette histoire, il est plus perturbé et troublé que jamais, sans doute même bien plus qu’il n’aurait jamais dû l’être. Il s’était étonné à se balader devant des boutiques pour enfant et peut-être même que oui, finalement, l’idée de devenir tonton (à nouveau) et parrain avait de quoi le ravir, sans doute bien plus que tout ce qu’il aurait voulu concédé et surtout tout ce à quoi il se serait attendu. « Tu veux vraiment savoir ? » S’il en veut à Grace ? Oui, bien sûr qu’il veut savoir. Non à cause d’une curiosité malsaine ou maladive, mais bien parce qu’il veut savoir s’il doit lui préparer une couverture de façon plus ou moins temporaire sur son canapé. Pour savoir s’il doit se préparer à apprendre leur rupture avant même leur mariage, aussi, tant le sujet est loin d’être anodin. Rhett hoche la tête, l’air éternellement grave.

« Non, je lui en veux pas. » Mais ? « Et oui j’ai été soulagé de savoir que c’était la décision qu’elle avait finalement prise. » Cette fois, Rhett laisse sa tête s’incliner d’un côté, marque d’incompréhension et de détresse aussi, sans doute. Ce n’est pas la réponse qu’il s’apprêtait à entendre, de toute évidence. Il pouvait entendre qu’il ne lui en voulait pas, ça oui. Qu’il en soit soulagé, non. Certainement pas. Le choc est brutal. “Si je devais affirmer que t’es un monstre, je le dirais maintenant.” Parce qu’entre le pardon et le soulagement, il existe un gouffre que son aîné ne l’avait pas imaginé franchir, ni aujourd’hui ni jamais. Désormais, c’est avec une mine attristée bien plus que colérique que Rhett l’observe. “Ne me mêle pas à ça la prochaine fois.” C’était égoïste de sa part de lui en parler, de lui faire miroiter monts et merveilles, de déjà parler avec émotion de son enfant à naître. De faire de lui son filleul, déjà, aussi. “C’est pas sain, Ben.” Et Ben dira que c’est pas lui, le putain de médecin de la famille et que c’est encore moins lui qui est bien placé pour différencier la maladie du reste. Pourtant, il assume ces paroles plus que jamais, les lui assénant les yeux dans les yeux. “Me mêle plus à ça. Tu fais ce que tu veux avec Grace, mais tu me mêles plus à ça.” Son regard trahit finalement son émotion, ses joues creusées par ses molaires les retenant prisonnières. Son ton est froid, tranchant, et surtout sans équivoque aucune. Il vaut mieux qu’il se morde la joue plutôt qu’il veuille en mettre une à Ruben, voilà tout ce qu’il en pense.


and some things you just can't speak about (brofield #5) IcdDGTz
and some things you just can't speak about (brofield #5) VuFGq53
and some things you just can't speak about (brofield #5) ZsxbA8o
and some things you just can't speak about (brofield #5) 1ysriBC

and some things you just can't speak about (brofield #5) HZBIitR
and some things you just can't speak about (brofield #5) BOS0ECS

and some things you just can't speak about (brofield #5) 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
la main de midas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : fiancé, comme si lui passer la bague au doigt était la solution parfaite à ses problèmes (spoiler alert: lui demander d'avorter parce-qu'il ne veut pas d'enfant n'en était pas une non plus, de solution parfaite).
MÉTIER : neurochirurgien fraîchement diplômé, exerçant au st vincent’s hospital. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : loft au #404 water(melon sugar) street, sur spring hill, avec grace et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant).
and some things you just can't speak about (brofield #5) 7dea4fb621314b422791ea50f2f68ece6a400e57
POSTS : 1348 POINTS : 1420

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a pas montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit avec une étudiante de la faculté, et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
RPs EN COURS : (huit) - present: caitriona #2ethelmargotmavismurphychez angguntea party | past: grace #2
RPs EN ATTENTE : evelyn #3 › grace #5 › grace #6 › rhett #8 › simon
RPs TERMINÉS : caitrionaevelynevelyn #2gracegrace #3grace #4meganrhettrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #7roryswannhartfield
AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : aavocette (avatar), nobodys (profil gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t43548-ruben-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyMer 13 Juil - 19:27




and some things you just can't speak about

Rhett qui hochait la tête à la suite de la question de son frère marquait bien le trait important de la réponse; dans tous les cas, Ben avait prévu de la lui donner, même s’il avançait à tâtons sur ce terrain uniquement par politesse. Il savait simplement d’avance que les paroles qui allaient s’en suivre de sa part n’allait pas plaire à son aîné, mais ce n’était pas quelque-chose qui avait arrêté Ruben par le passé, et ce n’était pas aujourd’hui que cela allait commencer.

Et le petit silence qui s’installa avant la réponse de Garrett n’était pas de ceux qu’il appréciait particulièrement, le petit frère. Certes, l’avis de l’homme face à lui ne changerait pas grand chose aux événements et à la façon dont ces derniers se déroulaient. En revanche, sans jamais l’admettre à haute voix - ni même à lui-même -, il avait toujours voulu avoir l’approbation de son grand frère et savoir qu’il était fier de lui. Il pouvait aisément deviner que la suite n’allait pas dans cette direction là. « Si je devais affirmer que t’es un monstre, je le dirais maintenant. » Un petit rire amer fit office de réponse pour le moment aux paroles du brun, alors que Ruben secoua la tête. Il s’était donc appliqué à le caresser dans le sens du poils pour mieux le rabaisser maintenant: quelle belle mentalité. « Ne me mêle pas à ça la prochaine fois. » Le regard du benjamin attrapa celui du grand frère, et si ce dernier portrait une mine attristé, c’était dans les yeux de Ben que la tristesse se laissait porter désormais. « C’est pas sain, Ben. »« Qu’est-ce que t’y connais, toi, à ce qui est sain ou pas, Garrett ? » Les mots de l’enfant blessé avaient claqué dans l’air, peut-être un peu trop forts - mais il ne portait aucune espèce d’importance à cette partie là de la discussion. Ruben avait même désormais oublié qu’ils se tenaient sur le lieu de travail de Rhett.

« Me mêle plus à ça. Tu fais ce que tu veux avec Grace, mais tu me mêles plus à ça. » - « Tu sais quoi, Rhett ? Va te faire foutre. » Et c’était les yeux dans les yeux, et la rage au ventre sans aucune raison qu’il réussirait à expliquer, qu’il était venu cracher ces mots là au visage de son frère. Il était venu ici en se disant que dans tous les cas, ils restaient frères et que même si Garrett ne serait pas à son aise dans la situation, il ferait en sorte que cette dernière se passe pour le mieux pour tout le monde. Apparement, il avait de trop espéré - ce qui était cocasse, car il était en réalité le premier à se comporter exactement de cette façon là avec son aîné sans se demander si sa façon de faire pouvait lui plaire ou non. Mais quand les rôles étaient inversés, tout était plus simple, parce-que Ben n’était pas celui en train de tout faire foirer. Ce n’était pas un rôle qui lui allait au teint, bien au contraire, il n’y avait qu’à voir la façon dont il s’était simplement énervé d’un coup alors que son frère se contentait d’être honnête avec lui. « Je te mêlerai plus à ça, sois en sur, tu peux retourner faire ta star devant la caméra. J’aurais du écouter mon instinct: j’aurais jamais du t’en parler. » Au moins, les choses étaient plus simples lorsque personne n’était au courant - lorsque ce bébé n’avait jamais existé, aussi. Et s’en attendre son reste, il ouvrit la porte de la pièce dans laquelle ils avaient réussi à trouver refuge en laissant cette dernière aller cogner contre le mur, sans un regard en arrière.





Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le serpent de mer
le serpent de mer
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente neuf ans. (17/11/1982)
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : neuf.
STATUT : Il avance petit à petit avec Evie et ne commet pour l'heure pas trop d'impairs.
MÉTIER : Entraîneur de rugby pour la Queensland University depuis février 2017. Consultant à ABC et commentateur de match depuis 2020, sa belle gueule rend bien à la télé.
LOGEMENT : #9 Parkland Boulevard, Spring Hill. Il vous entend rigoler à propos du numéro.
and some things you just can't speak about (brofield #5) 3abe16cd2d45c996b45e9983d72b895879e1139a
POSTS : 8021 POINTS : 4995

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Le sport est sa raison de vivre › Ne croyez pas les clichés qui montrent le grand-frère comme celui que la fratrie respecte › Ancien joueur pro de rugby, un accident l'a ramené sur Terre › Depuis, sa vie se résume à une prise quotidienne d'anti-douleurs › Overdose de mécidaments début 2020, c'était une étourderie, promis › Il arrive (presque) à oublier sa petite amie du lycée › Aura tendance à sur-réagir face à ce qu'il considère être une injustice › Les feux des projecteurs lui manquent
RPs EN COURS : (11)chad #2hassan #4may #3elijahmargot #1 (event)hayden (mai 2022)hassan #5evelyn #7gretaalbanelara

uahassan #3channing #4

and some things you just can't speak about (brofield #5) 1f138abd1f22ec032230c2ac1feb6500c01717b7
hartfield family › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

and some things you just can't speak about (brofield #5) Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) 68c0682a81b4324ca4e0ba2af08d7a2b59ef1b59
jenna › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) F25ad73c00d3d8761e0e9569718549b8002aa229
rhebel › uc.

and some things you just can't speak about (brofield #5) B3b0822f671ee70a12d5ae5c0bfe6cd5210e27cf
harter › uc.

RPs EN ATTENTE : ysis #2 › jules #2 › yasmine (fb)
RPs TERMINÉS : 2022mabel #3reganzoya #1isaac #1lexie #3bleuenn-leïevelyn #3eleonorachanning #1ruben #2ruben #5 & evelyn #4julesruben #6ruben #4 & ethelruben #3channing #2ruben #7evelyn #5ruben #8mitchell & sofiaevelyn #6channing #3gabrielle #1

2021lexie #1evelyn #1mabel #1hassan #1lexie #2evelyn #2mabel #2joannemay #2baileychad #1hassan #2leilanimabel #4

flashbacksmay #1 (2017)ysis #1 (mars 2020)ruben #1 (fev. 2020)ruben #9 (fev. 2020)

uazoya #2 (slasher)isaac #2

(ab.)alecethel (fb 2020)murphy
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar & gif) › loonywaltz (userbars)
DC : Charlie, Auden, Lily & Swann
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett https://www.30yearsstillyoung.com/t41170- https://www.30yearsstillyoung.com/t41102-rhett-hartfield https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) EmptyJeu 14 Juil - 15:19



« Qu’est-ce que t’y connais, toi, à ce qui est sain ou pas, Garrett ? » - “C’est pas le sujet Ruben.” Il pourrait avoir raison de le souligner dans un contexte différent mais aujourd’hui, maintenant, ici, il n’est en rien question des problèmes de Rhett mais bien uniquement de ceux de Ben, de cet enfant qui était prêt à naître, de son absence d’envie de l’élever, et de tout ce qui s’ensuit encore. Ce n’est en rien comparable, lui-même devrait le savoir malgré son envie de se sortir de ce mauvais pas sans trop de blessures. Pour s’en sortir, il n’a pas le droit de choisir d’enfoncer son frère à la place, encore moins sur son lieu de travail où personne ne sait rien, où personne ne se doute de quoi que ce soit non plus. A défaut de pouvoir rattraper ce qui est déjà fait, Rhett a un simple instinct de protection, en venant à sincèrement demander à son petit frère de le tenir éloigné de ce genre de discussions et de problèmes à l’avenir, parce qu’il ne veut plus avoir à connaître de tels ascenseurs émotionnels. « Tu sais quoi, Rhett ? Va te faire foutre. » est sans doute une réponse à une autre à une telle demande, oui. Une réponse digne d’un certain amour fraternel, bien souvent annoncé par des insultes.

Rhett reste impassible face à lui, seule sa mâchoire serrée pouvant trahir son agacement face à une situation qu’il avait été incapable d’anticiper d’une quelconque manière. Comment aurait-il pu savoir que cet enfant ne verrait jamais le jour, au juste ? « Je te mêlerai plus à ça, sois en sur, tu peux retourner faire ta star devant la caméra. J’aurais du écouter mon instinct: j’aurais jamais du t’en parler. » Il a trop à dire pour le faire en cet instant, Rhett. C’est Ruben qui est injuste, maintenant, lui qui pensait sincèrement pouvoir lui annoncer la nouvelle sans qu’en face son frère ne ressente rien, comme s’il avait perdu sa chaussette préférée dans un hôtel lointain. Il s’en moque, de sa vie devant les caméras. Il s’en moque, de sa réputation, il s’en moque, de savoir combien de likes un photo avec un nouveau né aurait pu lui rapporter. Il se moque de tout, en réalité, sauf de cette décision prise sur un coup de tête dont tout le monde parle avec un détachement dont il est tout simplement incapable, raison pour laquelle il déglutit une dernière fois en relevant la tête, observant son frère quitter la pièce en trombes. Le retenir aurait été une mauvaise idée, l’antenne l’appelle déjà à nouveau pour retourner sous le feu des projecteurs. A l’agent de sécurité intrigué il fait un geste pour signifier que tout va bien. C’est un problème qu’il règlera plus tard. Les frères ont chacun besoin de se calmer de leur côté pour l’instant.


and some things you just can't speak about (brofield #5) IcdDGTz
and some things you just can't speak about (brofield #5) VuFGq53
and some things you just can't speak about (brofield #5) ZsxbA8o
and some things you just can't speak about (brofield #5) 1ysriBC

and some things you just can't speak about (brofield #5) HZBIitR
and some things you just can't speak about (brofield #5) BOS0ECS

and some things you just can't speak about (brofield #5) 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: and some things you just can't speak about (brofield #5) and some things you just can't speak about (brofield #5) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

and some things you just can't speak about (brofield #5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-