AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-41%
Le deal à ne pas rater :
🚿 Lot de 12 gels douche DOP « Douceurs d’enfance » à ...
15.99 € 27.10 €
Voir le deal

 (Damon #5) By my side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Damon #5) By my side  1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3049 POINTS : 315

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Damon #5) By my side  1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Damon #5) By my side  1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Damon #5) By my side  RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Damon #5) By my side  2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Damon #5) By my side  1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Damon #5) By my side  Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Damon #5) By my side  XIqbFEx
(Damon #5) By my side  1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Damon #5) By my side  Empty
Message(#) Sujet: (Damon #5) By my side (Damon #5) By my side  EmptySam 18 Juin 2022 - 23:49





By my side
  @Damon Williams   :l:  
◊ ◊ ◊

(Avril 2022) Les enterrements, y’en a qui diront que c’est le cercle de la vie que de devoir enterrer nos parents et même si je vois parfaitement là où ils veulent en venir, je suis de ceux qui pensent que c’est indécent. C’est indécent de devoir vendre un rein pour offrir une cérémonie qui ne sera jamais à la hauteur de l'amour qu'on a pu porter à la personne que nous venons de perdre. C'est indécent de devoir remplir tout un tas de papier pour déclarer le décès du défunt alors qu’on est même pas en capacité de penser correctement. On a pas le temps de s'habituer à l'absence, d'en prendre conscience qu'on est forcé d'organiser des obsèques comme si les jours étaient comptés alors que tout ce qui a un jour compté s'en est allé. J'ai l’impression de devoir lui dire adieu pour la seconde fois, c'est un peu comme si j'étais coincé dans une boucle sans fin et que je devais revivre son départ à chaque fois que je me réveille ce qui est assez paradoxal quand on sait que le matin est le seul moment de la journée où il m'arrive d'oublier qu'elle nous a quitté. D'une oreille, j'écoute le prêtre parler d'elle au passé et liquider tous les synonymes possibles et inimaginables pour ne pas prononcer le mot décès. Samuel est trop silencieux, je l'observe tirer sur le noeud de sa cravate à plusieurs reprises jusqu'à ce que je m'accroupisse devant lui pour la lui enlever. J’aimerais le prendre dans mes bras pour le réconforter, c'est sans doute ce que ferait n'importe quel grand-frère dans des moments tels que celui-ci, mais je sais qu’il détesterait ça. Au fond, peut-être bien que c'est moi qui aurait besoin de ça. Qu’on soit là pour moi, aujourd’hui plus qu’un autre jour. Pourtant y’a personne, si ce n'est Sam et moi. Et si on est que deux, c’est parce que j’ai tout fait pour que cela reste un secret. Je ne voulais pas attiser la pitié de ceux qui comptent ou qui ont un jour pu compter. Je ne voulais pas non plus que des gens en manque de drames décident de venir rendre hommage à une femme qui n'ont jamais vraiment connu, ni même apprécié. Ça m'aurait rendu dingue, de voir d'anciens visages familiers resurgir du passé. Je peux pas leur en vouloir, c'est ma mère qui s'est coupée du monde et non le monde qui l'a mise de côté. C'est elle qui m'a demandé de trouver des excuses pour ne pas avoir à répondre au téléphone, c'est aussi elle qui m'a demandé de mentir quand ses amis venaient sonner à la porte pour prendre de ses nouvelles. Au fil des années, le téléphone a arrêté de sonner et les visites improvisées ont cessé d'exister. C'est d'elle que je tiens ma pudeur, c'est aussi parce qu'elle m'a montré qu'il était préférable de se renfermer plutôt que d'avoir à se confier que je ne sais pas faire autrement que de me murer dans le silence. Je sais pas parler quand ça va pas, ce n'est pas une question de volonté. On m'a jamais montré comment faire, mon père s'est barré quand il aurait pu faire le choix de s'expliquer et de se faire aider. Ma mère s'est shootée, quand elle aurait pu faire le choix d'avancer et de l'oublier. La communication, tout ça, ça n'a jamais été quelque chose d'inné chez nous. Je suis plus doué pour mentir que pour dire la vérité. Je reste stoïque, tandis que la cérémonie se déroule sous mes yeux que je pose partout sauf sur le cercueil. La gorge nouée à force de ravaler toute la tristesse qui ne demande pourtant qu’à être exprimée. Mon petit-frère doit le sentir parce qu'il vient déposer sa tête contre mon bras. Un geste anodin pour certain, mais qui veut dire beaucoup, pour lui comme pour moi. Il déteste le contact, Sam. Je baisse mes yeux vers sa tête bouclée alors qu’il écoute les derniers mots du prêtre en tenant fermement sa rose dans une main. J’ose pas bouger, comme si j’avais peur de l’effrayer ou qu’il coupe ce contact qui est si rare que j’en suis presque à me demander si c’est réel. Je dois avoir l’air dans un piteux état pour qu’il décide de faire tomber ses barrières pour me réconforter. Je le connais assez pour savoir qu'il ne le fait pas pour lui et qu'il préférerait sans doute se tenir à l'écart. D'un geste, Sam inverse les rôles pendant quelques minutes. Quelques minutes qui me permettent de me dire qu'on finira par aller mieux tant qu'on est tous les deux. On s'avance pour faire nos adieux, je dépose la rose sur la structure en chêne et il m'imite en venant déposer sa rose à côté de la mienne.  "Unique au monde." qu'il murmure en posant sa main sur la cercueil.  


"Attends, comment ça tu veux pas partager tes frites avec moi ?" Je demande alors que je tire sur le frein à main lorsqu'on arrive devant l'immeuble. "T'as pas voulu de menu, c'est pas pour piquer dans mon happy meal, Gus." qu'il répond en tenant fermement la boite en carton dans ses mains. "Et puis tu me piques toujours les frites les plus croustillantes alors que moi je peux jamais mordre dans ton burger !" Il ajoute pour donner du poids à son argument précédent. Je détache ma ceinture et sors du véhicule pour venir lui ouvrir la portière. "C'est parce que c'est un burger pour adulte alors que les frites sont universelles." Je lance en faisant mine de vouloir lui prendre son menu des mains. Il recule et s'empresse de cacher la boite derrière son dos.  "C'est surtout parce que t'es un radin, ouais."  qu'il répond en plissant les yeux avant de trottiner jusqu'à l'entrée. Ce n'est que lorsque je me retourne vers l'immeuble après m'être assuré d'avoir bien verrouillé la voiture que je le vois. "Damon personne Williams ! Mon frère veut me piquer mes frites et il est triste." Pas assez triste pour lui donner envie de partager son repas avec moi, mais soit. Comme à son habitude, Samuel se montre très factuel. Deux faits qui ne sont pourtant pas liés ou peut-être bien que si, c'est parce qu'on est pas au mieux de notre forme que j'ai décidé de faire un détour par le drive du fast food, histoire de lui redonner un peu le sourire et aussi parce que je suis trop exténué pour avoir envie de faire à manger. "Salut, qu'est-ce que tu fais ici ?" Je demande une fois que je me retrouve face à lui. Je suis surpris de le voir, il devrait être au boulot ou à l'université à l'heure qu'il est, partout sauf devant la porte de mon appartement. Sans parler du fait que je n'ai reçu aucun message de lui depuis notre discussion à la MHI. J'insère la clé dans la serrure et la tourne pour ouvrir la porte. La dernière fois qu'il est venu, j'étais trop énervé contre lui pour avoir envie de le laisser entrer. Et puis, avec le temps, j'ai fini par enterrer la hache de guerre."Tu veux entrer ?" Je demande tout en laissant la porte entrouverte pour qu'il puisse nous rejoindre. J'enlève ma veste de costard et la cravate que je dépose sur le porte manteau avant de déboutonner les premiers boutons de ma chemise pour pouvoir mieux respirer. Fut un temps, j'aurais eu honte de l'inviter ici alors que l'appartement est dans un état lamentable. Aujourd'hui, c'est devenu le dernier de mes soucis. C'est pas comme si je pouvais encore lui plaire, j'ai essayé de me montrer à la hauteur de ses attentes et ça n'a pas fonctionné.

 


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-et-un ans, le début d'une nouvelle ère (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour.
MÉTIER : sera diplômé en sciences politiques à la fin du mois, mais n'a aucune idée de ce qu'il souhaite faire par la suite. met un pied trop de fois par semaine à la michaell hills en attendant de construire son avenir de ses propres mains.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5007 POINTS : 90

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant à la colombia university de new-york, il est officiellement venu en australie au début de l'été 2020 pour se rapprocher des siens. officieusement, ce sont ses problèmes de comportement qui ont poussé l'administration à lui demander de s'éloigner pour quelques temps › parle couramment l'anglais et l'italien.
RPs EN COURS :
(Damon #5) By my side  DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021

(sept) - present: angus #5charlie #4jomegan #10saül #7 | past: megan #8saül #3

RPs EN ATTENTE : jasper › papa auden le best
RPs TERMINÉS :

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : alcaline (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › otto lazzari, la mort dans la peau (ft. robert pattinson) › ruben hartfield (ft. harry styles).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams

(Damon #5) By my side  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Damon #5) By my side (Damon #5) By my side  EmptyMar 21 Juin 2022 - 15:42



by my side

La façon dont l’information était arrivée jusque Damon n’avait en réalité aucune espèce d’importance. Il y avait de fortes chances qu’un élément en particulier ait déclenché sa curiosité - du genre il s’était aperçu que Angus avait manqué de répondre présent à son poste deux jours d’affilé -, qu’il se dise que quelque-chose ne tournait pas rond et qu’il ait fait en sorte d’avoir les oreilles qui trainent par la suite afin de trouver réponse à ses questions. Une question innocente à droite, une information attrapée à gauche, et Damon avait fini par apprendre que si Sutton n’était pas présents ces derniers jours au sein de la MHI c’était simplement parce-qu’il avait été obligé de poser des jours de congés. Ca aurait été suspect aux yeux de l’italien dans tous les cas, que ce dernier prenne des jours en quatrième vitesse de la sorte, sans que ce soit organisé ou quoi que ce soit - qui le faisait, en réalité, au sein des murs de l’entreprise ? -; mais lorsqu’il avait appris le motif, c’était la sensation d’une pierre alourdissant son coeur que Damon avait ressenti: Angus avait perdu sa mère. C’étaient des congés décès, qu’il avait été forcé à prendre, parce-qu’un de ses proches avait disparu. Damon avait eu la chance, et il touchait toujours du bois en y pensant, de n’avoir perdu aucun de ses parents - et ils étaient nombreux -, si bien qu’il ne pouvait comprendre le chagrin et la peine que pouvaient ressentir Angus et Samuel présentement. Cependant, il pouvait l’imaginer, ayant déjà perdu un proche, et ne savait faire autre chose que de se sentir désolé à l’égard des deux garçons.

Il avait longuement hésité, d’ailleurs, à savoir s’il pouvait se permettre d’aller exprimer ses condoléances auprès de Angus. Cela ne pouvait jamais être un mauvais geste, un pas en avant réellement mal vu, même en prenant en compte tout ce qui s’était passé entre eux récemment et avant tout ça. Le jeune italien portait une affection toujours bien présente et toute particulière au plus âgé des Sutton, et ce n’était en rien par politesse qu’il désirait pouvoir lui montrer son soutien - si ce dernier décidait de l’accepter. Ils ne s’étaient pas recontactés depuis leur conversation dans le bureau de Saül, mais certaines circonstances faisaient qu’un silence pouvait vitre être pardonné. C’était pour ce désir de se montrer présent pour Angus que Damon s’était retrouvé devant la porte de chez lui, de chez eux, à attendre ce qui devait se rapprocher surement d’une bonne heure en espérant que les Sutton reviendraient rapidement au bercail. Il aurait pu appeler Angus: il ne voulait simplement pas avoir à justifier ce contact établi à travers des appareils électroniques pour un moment aussi délicat de la vie de l’australien.

Ce fut la voix de Samuel qui se fit entendre en premier. « Damon personne Williams ! Mon frère veut me piquer mes frites et il est triste. » Malgré l’enchainement des faits qui n’avaient aucun lien entre eux et qui pinçait le coeur du blond - il supposait qu’Angus devait être triste mais l’entendre de la bouche de son petit frère rendait cette perspective trop réelle -, Damon réussit à esquisser un petit sourire rassurant en direction du gamin. « C’est vilain de sa part, j’espère que tu t’es défendu. » Qu’importe que ce type de réponse fasse rouler Angus des yeux, alors que ce dernier se rapprochaient du petit et du jeune homme, mais Samuel devait aussi être triste de son côté et s’il y avait possibilité d’alléger un peu cette peine avec de l’humour ou qu’importe la chose s’y apparentant, il testerait l’exercice. « Si t’as besoin d’un coup de main pour le faire fuir tu me fais signe. » Il ajouta même un petit clin d’oeil en direction de Samuel, alors que son regard finit par se poser sur la silhouette d’Angus qui les avait rejoint. « Salut. » - « Salut, qu'est-ce que tu fais ici ? » Les paroles du brun étaient presque détachées, comme si la seule émotion le traversant en cet instant était la surprise de voir l’italien devant chez lui, comme si rien n’avait pu altérer son humeur ces dernières heures. « Tu veux entrer ? » Damon s’était perdu dans ses pensées un instant, si bien qu’il ne s’était pas aperçu que le jeune homme avait eu le temps d’ouvrir la porte de l’appartement et de la laisser ouverte à sa suite pour qu’il puisse le suivre. « Oui, oui. » L’instant d’après, il poussait la porte pour la fermer après être rentré à son tour.

« Je… » Damon s’était contenté de faire un pas ou deux à l’intérieur de l’appartement, ne voulant pas déranger davantage qu’il était déjà en train de le faire, alors qu’il savait qu’aujourd’hui était un moment tout autant qu’un jour bien particulier pour les Sutton. Si son attitude partait d’un bon sentiment, il ne voulait pas s’aventurer sur un terrain où il n’était pas le bienvenu - il avait déjà bien trop agi de cette sorte. « Je suis désolé. J’ai appris pour votre mère. » Dont la présente absence ne faisait qu’alourdir l’atmosphère, aux yeux de l’italien, sans qu’il ne sache réellement pourquoi. Ce n’était pas comme s’il l’avait réellement connu, qu’il avait pu tisser un quelconque lien avec elle ou quoi que ce soit. Mais ce n’était pas la première fois qu’il venait chez Angus, et il connaissait la composition réelle du foyer. « Je voulais t’adresser mes condoléances de vive voix, je vous embêterais pas plus, vous avez surement envie de vous retrouver tous les deux tranquilles. » Du bout des dents, il se mordait légèrement les lèvres, dansant quelque peu d’avant en arrière sur ses pieds. Son regard ne lâchait cependant pas le visage d’Angus, détaillant chacun de ses traits pour tenter d’analyser l’état émotionnel dans lequel il se trouvait - là où en réalité, il aurait voulu le prendre dans ses bras pour lui prouver qu’il n’était pas seul et que s’il avait besoin, Damon était là pour lui.



:rainbow::


Revenir en haut Aller en bas
Angus Sutton
Angus Sutton
le cheval de troie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 années (12 avril 1997)
SURNOM : Angus pour ses collègues, Gus pour ses proches, Beef pour son meilleur ami.
STATUT : Célibataire, ça va faire seth (lol) mois qu'il joue le faux petit-ami de Maisie contre quelques services dont des séances de cinéma à l'oeil.
MÉTIER : Employé de la Michael Hills, au sein du service de marketing.Si le diamant est connu pour ne pas s’abimer au fil des années, sa place dans la société doit être en or plaqué car plus les jours passent et moins il s’y plait.
LOGEMENT : Pour ses compères, il habite dans une somptueuse maison située sur Bayside. En réalité, il loue un petit appartement dans le quartier de logan city en compagnie de son petit-frère et Maisie (send help). Sans oublier Dust, le labrador de Samuel et Tracker, le cochon d'Inde aux yeux globuleux de sa nouvelle colocataire.
(Damon #5) By my side  1656265948-weirdo-runningss
POSTS : 3049 POINTS : 315

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : ♦ Son petit frère est Asperger ♦ Ancien joueur de rugby, un sport qu'il porte toujours dans son coeur ♦ Effrayé à l'idée d'un jour tout oublier depuis qu'il vu la maladie d'Alzheimer piller la mémoire de son grand-père ♦ Pilier de sa famille depuis que son père s'est taillé (2015) et que sa mère est décédée d'une overdose médicamenteuse (2022) ♦ Toujours avec son vieil argentique à portée de main pour immortaliser des moments de vie ♦ Un tamagotchi en guise d'animal de compagnie, celui de Sam, qu'il tente de garder en vie ♦ Menteur invétéré pour parfaire sa vie ratée ♦
RPs EN COURS : (Damon #5) By my side  1650037050-test
SAMUEL If you ever find yourself lost in the dark and you can't see. 
I'll be the light to guide you. 'Cause that's what brothers are supposed to do. (darkolivegreen)

(Damon #5) By my side  1647201818-1626379226-damus3-1
DAMON ─ (1 2 345) But if we're strong enough to let it in, we're strong enough to let it go. Let it all go, let it all out now.

(Damon #5) By my side  RCH23ibQ_o
MAISIE(12345678 ) We fight each other like oil and water but you and me got chemistry and if we scatter, it doesn't matter cause you and me got symmetry.

(Damon #5) By my side  2JvBMJtz_o
STRINGER (123) ─ Family isn't always blood, it's the people in your life who want your in theirs. The ones who accept you for who you are, the ones who could do anything to see you smile and who love you no matter what.

(Damon #5) By my side  1641247383-tumblr-23977f49edaa2a9eb99f3065da6730ce-9a7901d3-1280-1
RUSSELL (12) ─ There was a time I used to look into my father's eyes. Those days are gone, now they're memories on the wall I hear the songs from the places where I was born

(Damon #5) By my side  Mr8s
LEXUS(12345) When it hasn't been your day, your week, your month or even your year. I'll be there for you cause you're there for me too.

24/10

Maisie #4 & Seth #2Maisie #5Maisie #6Maisie #7Maisie #8MicahCameronJina #2 Lexie #4 Vernissage La chasse aux oeufsNicholas #2IsaacColinPenny #3Seth #3Dinis #2LeviCharlieDamon #5Spencer
(FB) Russell #3 (2014)Hassan (2017)Oliver (2018)
RPs EN ATTENTE : Emery › Primrose ›
(Damon #5) By my side  XIqbFEx
(Damon #5) By my side  1630788408-tamagotchi

RPs TERMINÉS :
Terminés :
Damon #1 (février 2021)Damon #2 Damon #3Damon #4 Saül Maisie #1 (juin 2021)Maisie #2Maisie #3EliseLexie #1Gala (Auden #1 & Lexie #2) › ›Auden #2Auden #3PennyJinaMarcusLexie #3 (09/21)Penny #2Nicholas Russell Russell #2Seth & Jina (2018)LenaMurphy (avant le mariage)Dinis


Abandonnés :
KyleOliverLenoreDhakilan
AVATAR : Jacob Elordi
CRÉDITS : Myself (avatar, dessin et crackship) ♦ Bat'phanie (signature) ♦ Loonywaltz (UB) ♦ butterflygifs (gifs) ♦ Lexie (gif Lexus)
DC : .
PSEUDO : Edwige
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39648-angus-sutton-i-can-t-do-this-on-my-own https://www.30yearsstillyoung.com/t39719-angus-sutton-eventually-all-waves-settle#1957037 https://www.30yearsstillyoung.com/t39717-angus-sutton#1956983 https://www.30yearsstillyoung.com/t39716-angus-sutton

(Damon #5) By my side  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Damon #5) By my side (Damon #5) By my side  EmptyLun 27 Juin 2022 - 22:04





By my side
  @Damon Williams   :l:  
◊ ◊ ◊

Mes yeux s'attardent un instant sur le blond qui se tient devant ma porte alors que mon petit-frère est déjà en train de lui faire la causette comme si c'était normal de le retrouver devant chez nous. « C’est vilain de sa part, j’espère que tu t’es défendu. » que je l'entends dire lorsque je me rapproche d'eux pour me joindre à la conversation. « Si t’as besoin d’un coup de main pour le faire fuir tu me fais signe. » C'est plutôt moi qui suis doué pour le faire fuir, mais soit j'aimerais bien l'y voir. Je le regarde faire un clin d'œil à Samuel tandis qu'un fin sourire, à peine perceptible, vient border le coin de mes lèvres. J'ai toujours apprécié leur complicité et je l'envie presque aujourd'hui d'avoir pu perdurer malgré les nombreuses absences de l'italien surtout lorsque la notre a fini par s'estomper. Moi aussi, j'aimerais pouvoir rire avec lui ou avoir droit à ses phrases pleines d'humour qui rendent l'atmosphère beaucoup plus légère. Mon frère hoche la tête pour sceller cette nouvelle alliance avant de se poster devant la porte d'entrée en attendant que je vienne lui ouvrir. « Salut. » J'évite son regard parce que je sais, qu'il sait. Sinon pourquoi aurait-il choisi ce jour pour réapparaitre subitement devant chez moi ? Malgré tout, je l'interroge quand même sur la raison de sa visite. Dans le doute, autant faire comme si c'était un jour ordinaire et jouer la comédie jusqu'au bout. Y'a pas mal de ragots qui vont et viennent à la MHI, il faut croire que les informations personnelles en font partie. Je peux pas lui en vouloir, j'aurais certainement fait des pieds et des mains pour avoir de ses nouvelles s'il s'était absenté plus d'une journée de la MHI. « Oui, oui. » qu'il finit par dire après l'avoir invité à entrer. Le blond a l'air d'avoir la tête ailleurs ou peut-être que j'ai la voix qui porte moins à force d'avoir eu la gorge nouée. Je commence à me demander s'il est vraiment au courant ou s'il est juste venu ici pour m'annoncer une nouvelle que je ne suis pas prêt à encaisser. Y'a déjà deux grossesses autour de moi et on connait tous le dicton qui dit "jamais deux sans trois". Je suis heureux pour Penny et Lexie, mais je le serais beaucoup moins si je devais ajouter celle de sa femme à la liste.

« Je… » Je ramasse les jouets de Samuel qui trainent sur le sol pour les foutre dans le panier en nosier avant de me retourner vers lui quand la suite de sa phrase met du temps à venir. Y'en as des tas, des phrases qui commencent par un pronom personnel et qui se terminent mal. "Je vais me marier" par exemple ou "Je vais être père", ça marche aussi. L'italien reste dans le hall d'entrée, plus proche de la sortie que de la cuisine ouverte où Samuel s'apprête à déballer son Happy Meal. « Je suis désolé. J’ai appris pour votre mère. » Pas de bébé, donc. Mes yeux se posent instinctivement sur le canapé vide tandis que je sens ma gorge se serrer pour la énième fois depuis qu'elle nous a quitté. Ça semble toujours plus réel quand c'est quelqu'un d'autre qui en parle, c'est peut-être aussi pour cette raison que je ne voulais pas que ça s'ébruite. « Je voulais t’adresser mes condoléances de vive voix, je vous embêterais pas plus, vous avez surement envie de vous retrouver tous les deux tranquilles. » Je peux sentir ses yeux à la couleur de l'océan me scruter et j'aimerais avoir assez de force pour y faire face en m'autorisant un plongeon, mais je suis pas certain de pouvoir le faire sans que mes yeux finissent par prendre l'eau, eux aussi. Je me contente de concentrer mon attention sur le bordel environnant comme si ranger l'appartement allait m'aider à mettre de l'ordre dans ma vie. "C'est gentil, mais ça va." Je réponds pour plus pour le rassurer qu'autre chose et même si sa visite me touche et que je mentirais en disant que ça me fait pas du bien de le voir, Damon n'est pas là pour les bonnes raisons. Car la vérité, c'est que je n'aurais probablement pas eu de ses nouvelles si je n'avais pas eu à enterrer ma mère aujourd'hui. Alors oui, c'est gentil, mais si j'en ai fait un secret c'est justement pour ne pas être pris en pitié et encore moins par le garçon qui se balance d'avant en arrière dans mon hall d'entrée. J'aurais préféré recevoir un sms de lui, le voir parce qu'il en avait envie et non pas pour cocher sa bonne action de la journée. Peut-être que je pense comme ça parce que j'ai pas les idées claires ou peut-être que c'est justement parce que j'ai l'impression de ne plus rien avoir à perdre que j'éprouve plus le besoin constant d'avoir à me censurer."Tu dois m'aider à protéger mes frites !" Samuel est descendu de son tabouret pour le rejoindre dans le hall en lui faisant un signe de la main pour l'entrainer dans la cuisine. "T'es pas obligé de rester. Je promets de pas y toucher si t'as autre chose à faire de ta journée." J'ajoute alors que mon frangin me dévisage d'un air incrédule. Je lève les mains en l'air pour appuyer mes propos tout en lorgnant sur son paquet de frites pour le taquiner. Damon doit avoir bien plus important à faire que d'endosser le rôle de bodyguard pour un môme de neuf ans. J'attrape le sachet de mayonnaise pour l'ouvrir, mais j'ai les doigts qui glissent et plus j'essaye, moins j'y arrive. Pourtant je continue à me battre avec l'ouverture qui est censé être facile, sauf que visiblement y'a plus rien de simple en ce moment. Je me mets à gueuler un juron en balançant le sachet sur la table ce qui fait sursauter Sam qui se bouche immédiatement les oreilles."Pardon, j'aurais pas dû crier." Je dis en soupirant, alors que j'ouvre le frigo pour sortir le pot de mayo que je dépose machinalement sur la table. "Je vais bien." Je murmure à l'égard de Damon avant même qu'il ne puisse dire quelque chose. Je suis juste fatigué, ça ira mieux quand je me serai reposé. J'ouvre un tiroir sans pouvoir me rappeler ce que je suis venu chercher, les mains appuyées sur les rebords du compartiment, je profite d'avoir le dos tourné pour essayer de ravaler l'excès de colère qui n'aurait jamais dû avoir lieu et que je n'ai pas été en mesure de maitriser. "Tu peux y aller, merci d'être passé." Je lui dis sans prendre la peine de me retourner. Des mots que je regrette déjà d'avoir prononcé car même si j'aurais aimé le voir dans d'autres circonstances, il est là et c'est tout ce qui compte, finalement.


BY PHANTASMAGORIA



    Dust to Dust
    It's not your eyes, it's not what you say, it's not your laughter that gives you away. All your acting, your thin disguise, all your perfectly delivered lines, they don't fool me, you've been lonely too long.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Damon #5) By my side  Empty
Message(#) Sujet: Re: (Damon #5) By my side (Damon #5) By my side  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Damon #5) By my side

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-