AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

 Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hugo Blanchard
Hugo Blanchard
le bras cassé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (15/06/1991)
SURNOM : Hugues ou Huguette, ça dépend qui l'appelle
STATUT : Célibataire. Son coeur s'est déjà épris de nombreuses fois, mais rares sont celles où la flamme a continué de brûler. C'est qu'il prend toujours tout pour acquis le p'tit, il se lasse vite et prend rarement conscience de ses erreurs.
MÉTIER : Barman dans un bar réputé de Fortitude. S'il fait des cocktails de qualité, on se souvient surtout de lui par ses pseudos prouesses de figures d'envoi de shaker en l'air.
LOGEMENT : Un petit T2 dans Fortitude au 47 James street, voisin de palier d'Albane. Noor squatte son lit, Reese son canapé
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) F79dac953c5f1ab252d9d303855a12fcec6b9ccb
POSTS : 98 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vient d'une campagne française, qu'il a quittée pour Paris après son bac ≈ Sur Brisbane depuis 2019 ≈ extraverti, a besoin d'être toujours entouré ≈ un peu trop actif, il ne sait pas "rien faire" ≈ très expressif sur ses sentiments et émotions quand tout va bien, mais fait l'autruche au moindre conflit ; ne sait d'ailleurs pas comment réconforter les gens, il fait des blagues mal venues souvent, ça passe pas toujours... ≈ adore le sport, surtout en extérieur, toujours partant pour aller explorer le monde
RPs EN COURS : 12 /7 oups

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 200w
Dani#3 (fb) + Dani#4 - Now that I can't hold you, I wish that I had tried to do more not to lose you now that I can't find you. Because the second you left, the voice in my head screamed, "What did I do?"

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Lcq26Fp
Noor#1 (fb) + Noor#3 - Ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me, call me, no matter where you are, no matter how far, don't worry. Just call my name, I'll be there in a hurry, you don't have to worry

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Otc7
Les five#1 - If you wanna be my lover, you gotta get with my friends. Make it last forever, friendship never ends.

Juillet 2022 : Albane#1/Leo#2 + Leo#1 + Leslie + May + Lex + Jules

UA : Leslie#2 - Jina
RPs EN ATTENTE : Theo#1 + Floriana + Kai#2 + Reese + les five#2
RPs TERMINÉS : Dani#1 + Seth#1
AVATAR : Chase Stokes
CRÉDITS : Avatar (james-andthemoon) - Signature (Jamie Keynes) - Gif "les five" (Lucy)
DC : /
PSEUDO : Cham
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/06/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44986-et-on-fait-tourner-les-serviettes-hugo https://www.30yearsstillyoung.com/t45013-askip-l-homme-n-est-pas-ne-pour-le-repos-hugo#2282056 https://www.30yearsstillyoung.com/t45009-hugo-blanchard#2281979

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) EmptyMar 21 Juin - 21:46



Ma machine à laver en fait encore des siennes, et ça commence sérieusement à devenir critique niveau fringues. En faisant le calcul, il me reste … Pas grand-chose à porter. J’ai bien un t-shirt à peu près propre et un jean encore potable, mais en ce qui concerne les sous-vêt’, me reste plus rien. Trois solutions s’offrent à moi : soit je me fais une petite lessive expresse à la main… Non, flemme. Bon, finalement, il n’y a que deux solutions qui s’offrent à moi : soit je vais à la laverie la plus proche, donc à précisément 7 minutes à pied, et j’attends comme un con sur place le temps que mon linge soit propre, soit… Je vais squatter chez Bane qui est à moins de 20 secondes à pied, et en plus elle pourra profiter de ma merveilleuse compagnie par la même occasion. Je crois que mon choix est fait. A peine 24h qu’on s’est quitté que je suis à nouveau fourré chez elle. Fallait pas qu’elle habite à deux pas de chez moi si elle voulait pas me voir si souvent. J'espère juste que l'autre Parker sera pas là. Et au pire, tant pis. Mon hygiène passe avant ses caprices.

Je chope mon panier de linge sale et ma lessive, j’enfile mes claquettes par-dessus mes chaussettes, prends un pack de bières du frigo, et me dirige tout droit chez la voisine. Je frappe, elle m’ouvre, je rentre. "Salut la plus belle." Un rapide baiser sur sa joue, et je me dirige direct vers mon électroménager sauveur de la semaine. "J’peux t’emprunter ta machine ? J’ai ramené des bières en guise de monnaie." Je préfère largement la payer en alcool que de perdre mon fric dans une laverie. Et puis, elle est toujours partante pour la boisson, Bane. Je fourre grossièrement mon linge dans l’appareil, lance un programme, et retourne vers la française qui a l’air d’être occupée en cuisine. "Tu cuisines pour combien là ?" que je lui demande alors qu’elle a étendu de nombreux aliments sur le comptoir. A croire qu’elle a invité toute sa famille pour une bouffe ce soir. Elle mange tant que ça l'autre blonde ? "J’peux rester manger ce soir ?" Pas du tout imposant le garçon. "J’peux t’aider à faire à manger ?" je me reprends, sourire angélique tracé sur mes lippes.

@Albane Dumas Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 394614564
@Eleonora Parker :OO:


Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) MFbu7yg
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) N0YU8N4
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) JQVaF5n
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) OrLErGE
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Xc1pTzg
Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat et depuis peu, eleonora. le chaos, donc.
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 71
POSTS : 866 POINTS : 115

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Angry-birds-puppy-eyes

Lou #2 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 + Reese #2 + Noor +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules + Eliot +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani + Eliot +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán + Jake #3 +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) EmptySam 2 Juil - 20:06



au feu les pompiers

We're too young to make it out. Let's give them something to talk about. Can you hear the fire alarm? 'Cause I can feel the fire coming on

Soufflé au fromage, poulet basquaise et crêpes. Face à son comptoir de cuisine, Albane fixait chaque aliment avec un certain scepticisme. Les recettes étaient alignées dans un coin, les préparations commencées à gauche à droite. Rien n’était en train de cuire mais la française imaginait déjà le beau désastre. Pourtant, et après avoir étudié les recettes mille fois, elle n’avait rien vu d’impossible à cuisiner. Elle ne pouvait pas être SI terrible cuisinière. C’était totalement impossible. Dans un soupir, elle observa son saladier de préparation à soufflé, le four brûlant, et l’autre saladier avec la pâte à crêpes. Et des grumeaux. Elle avait une puissante envie de crêpes suzette pour un peu plus tard… Vu l’heure, le menu de roi avait encore largement le temps d’être mis à la cuisson, elle pouvait continuer sa préparation tranquillement. Si elle se plantait en revanche, ce serait foutu de chez foutu. Prête à repartir dans la découpe de ses légumes, elle fut interrompue par le toquement à la porte. Un bruit spécifique qu’elle reconnaissait entre mille désormais. Toujours le même rythme, la même intensité. A s’en demander comment sa pauvre porte ne s’en retrouvait pas martelée. Un soudain sourire aux lèvres, elle vint lui ouvrir, répondit à sa bise avec affection. « Mon voisin préféré. » Elle jeta un regard circonspect au panier de linge, se radoucit un peu face aux bières. Ils étaient vraiment arrivés à ce stade où le glamour n’avait plus sa place dans leur amitié. « Tu sais comment m’acheter. Vas-y, fais juste gaffe à ce que le chat soit pas dedans. C’est son nouveau spot de sieste. » Étrangement, depuis l’emménagement de Leo, Einstein était devenu beaucoup moins fan du salon.

Les bières récupérées, elle en ouvrit deux, n’attendit pas Hugo pour s’attaquer au goulot de l’une d’elles. Manches remontées dans le sens littéral du terme, elle était prête à se remettre au boulot rapidement. Avant de se démonter et de juste abandonner. Selon ses calculs, une fois les légumes coupés, elle pourrait mettre le soufflé au four, puis revenir à son plat principal et mettre le poulet… normalement, ce serait parfait au niveau du timing. « Ça dépend, tu manges pour combien ? » Elle n’avait aucune idée des proportions, elle avait juste dégainé les ingrédients et jugé que ce serait assez. « Tu peux, mais c’est à tes risques et périls. Prépare toi à ce que ça se finisse en pizza. » Elle grimaça. Son ego ne cherchait même plus à se mentir à lui-même. « Je pense que j’ai définitivement besoin d’un commis. Alors si monsieur veut bien se donner cette peine… » Elle poussa la planche à découper, un couteau et les poivrons devant lui. En bonne hôte, elle décida de garder la corvée des oignons pour elle. « Je me suis sentie nostalgique de nourriture française et je me suis dit que je pourrais la cuisiner moi… mais sérieux, pourquoi est-ce qu’il y a tant d’étapes dans des recettes ? Pas étonnant que je me nourrisse de chips et de barres chocolatées. » Elle grommela. En bossant dans le domaine de la santé, elle devrait savoir comment se nourrir décemment. C’était loin d’être le cas, en réalité. « En plus, cuisiner, c’est dangereux. J’en ai vu des tas, des brûlures, des doigts entaillés, même des intoxications alimentaires. » Elle n’était vraiment pas pote avec la cuisine en général, en effet. Ce qui la fit finalement relever les yeux sur Hugo, réalisant combien elle était en train de se comporter en grinch. Ça la fit rire soudainement, se dérider. « Ok, en toute honnêteté. Entre nous deux, qui est le moins bon à marier ? »

@Hugo Blanchard


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Hugo Blanchard
Hugo Blanchard
le bras cassé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (15/06/1991)
SURNOM : Hugues ou Huguette, ça dépend qui l'appelle
STATUT : Célibataire. Son coeur s'est déjà épris de nombreuses fois, mais rares sont celles où la flamme a continué de brûler. C'est qu'il prend toujours tout pour acquis le p'tit, il se lasse vite et prend rarement conscience de ses erreurs.
MÉTIER : Barman dans un bar réputé de Fortitude. S'il fait des cocktails de qualité, on se souvient surtout de lui par ses pseudos prouesses de figures d'envoi de shaker en l'air.
LOGEMENT : Un petit T2 dans Fortitude au 47 James street, voisin de palier d'Albane. Noor squatte son lit, Reese son canapé
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) F79dac953c5f1ab252d9d303855a12fcec6b9ccb
POSTS : 98 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vient d'une campagne française, qu'il a quittée pour Paris après son bac ≈ Sur Brisbane depuis 2019 ≈ extraverti, a besoin d'être toujours entouré ≈ un peu trop actif, il ne sait pas "rien faire" ≈ très expressif sur ses sentiments et émotions quand tout va bien, mais fait l'autruche au moindre conflit ; ne sait d'ailleurs pas comment réconforter les gens, il fait des blagues mal venues souvent, ça passe pas toujours... ≈ adore le sport, surtout en extérieur, toujours partant pour aller explorer le monde
RPs EN COURS : 12 /7 oups

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 200w
Dani#3 (fb) + Dani#4 - Now that I can't hold you, I wish that I had tried to do more not to lose you now that I can't find you. Because the second you left, the voice in my head screamed, "What did I do?"

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Lcq26Fp
Noor#1 (fb) + Noor#3 - Ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me, call me, no matter where you are, no matter how far, don't worry. Just call my name, I'll be there in a hurry, you don't have to worry

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Otc7
Les five#1 - If you wanna be my lover, you gotta get with my friends. Make it last forever, friendship never ends.

Juillet 2022 : Albane#1/Leo#2 + Leo#1 + Leslie + May + Lex + Jules

UA : Leslie#2 - Jina
RPs EN ATTENTE : Theo#1 + Floriana + Kai#2 + Reese + les five#2
RPs TERMINÉS : Dani#1 + Seth#1
AVATAR : Chase Stokes
CRÉDITS : Avatar (james-andthemoon) - Signature (Jamie Keynes) - Gif "les five" (Lucy)
DC : /
PSEUDO : Cham
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/06/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44986-et-on-fait-tourner-les-serviettes-hugo https://www.30yearsstillyoung.com/t45013-askip-l-homme-n-est-pas-ne-pour-le-repos-hugo#2282056 https://www.30yearsstillyoung.com/t45009-hugo-blanchard#2281979

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) EmptyMar 5 Juil - 15:28



T'as pas l'air surprise de me voir avec mon panier de linge sale, et encore moins avec des bières dans l'autre main. En même temps, qui le serait ? T'es aussi contente que moi que je vienne squater ton appart ce soir, j'me demande même si tu serais pas un peu flattée de savoir que je peux plus me passer de toi. Si, sans aucun doute. Comme tu me l'as demandé, je fais gaffe de ne pas fourrer Einstein dans la machine en même temps que mes fringues, et je te rejoins en cuisine. T'as déjà entamé ta bière et je t'en veux presque de ne pas avoir trinqué. "Malpolie va." Je te tends ma bière, j'attends que tu t'excuses en faisant tinter les bouteilles l'une contre l'autre.

Tu sourcilles même pas quand je m'impose pour dîner, j'aurais pensé que t'avais des invités. Je hausse les épaules quand tu me demandes si je mange beaucoup, serais-tu en train de douter de la contenance de mon estomac ? "Si faut absolument tout finir, j'peux bien me sacrifier pour toi." « Tu peux, mais c’est à tes risques et périls. Prépare toi à ce que ça se finisse en pizza. » "Si ça part en pizza, j'suis déjà prêt." Je dois avoir autant foi en toi que toi actuellement. Mais vu tous les aliments que t'as étalé sur le plan de travail, je suppose qu'il y aura au moins un truc de mangeable, non ? T'es quand même pas si mauvaise que ça en cuisine. M'enfin, peut-être que les gènes de cuisinier ont tous été transmis à Blanche et qu'il restait plus grand chose pour toi... Pas sûre que tu sois vraiment prête à rire de ce sujet là par contre. Too soon I guess. J'me la garde pour moi celle-là.

Tu t'occupes des oignons pendant que je m'affaire à couper tes poivrons, et je vois toujours pas où tu veux en venir avec tout ça. La France te manque, oui, okay, mais tu fais quoi avec tout ces ingredients ? Moi qui y ai vécu quasi toute ma vie, j'arrive à rien reconnaître parmi tout ça à part la pâte à crêpe. Enfin, c'est bien ça hein ? Y'a quand même beaucoup de grumeaux... T'as l'air absorbée par cette nouvelle activité en tous cas, tu me calcules presque pas. Si seulement tu relevais les yeux, tu verrais à quel point je te trouve hilarante dans cette scène, à me parler des potentielles blessures qui risquent de survenir vu comme t'es nulle en cuisine. « Ok, en toute honnêteté. Entre nous deux, qui est le moins bon à marier ? » Ah, tiens, ça y est, tu te souviens de moi. Je laisse finalement mon rire gras s'echapper de ma gorge. "Tu veux les vrais arguments, ou les faux ?"  T'as besoin d'être flattée et rassurée vis-à-vis de ton incompétence, ou j'peux dire la vérité ? Boarf, on part sur la vérité, c'est ce que t'as demandé non ? "J'pense que t'es aussi bonne que moi pour finir ta vie avec 10 chats." Einstein ne sera plus le seul roi de la maison, va falloir qu'il partage sa litière avec d'autres bêtes, quel dommage. "Mais si ça peut te rassurer, j'compte pas me marier avant au moins 100 ans." Rien que ça. "Du coup, si faut absolument que tu saches faire à manger pour qu'on veuille bien te marier, t'as le temps t'inquiète." Je réponds quand même un peu à ta question là : t'es plus proche de la bague au doigt que moi.

"Bon écoute Bane, puisqu'on en parle et que ça a l'air de t'inquiéter... J'voulais attendre pour t'en parler mais j'ai une proposition à te faire." Ca contrebalancera tout le négatif. "Franchement si à 60 piges t'es toujours seule avec tes chats, je veux bien me dévouer pour te demander ta main." Je me retiens de rire en buvant une grosse gorgée de bière. "Au moins, tu sais que tu finiras avec un mec bien." En vrai, j'suis pas si pire comme gars. "Tu peux clairement pas mieux rêver : r'garde, j'fais la cuisine, mes lessives, et j'incarne le glamour même." Je lève mon pied pour mettre en évidence le chaussette/claquettes, et j'accompagne mes mots d'un petit jeu de sourcils. "Alors, t'es in ou t'es out ?"


Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) MFbu7yg
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) N0YU8N4
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) JQVaF5n
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) OrLErGE
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Xc1pTzg
Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat et depuis peu, eleonora. le chaos, donc.
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 71
POSTS : 866 POINTS : 115

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Angry-birds-puppy-eyes

Lou #2 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 + Reese #2 + Noor +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules + Eliot +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani + Eliot +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán + Jake #3 +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) EmptyMar 12 Juil - 22:41



au feu les pompiers

We're too young to make it out. Let's give them something to talk about. Can you hear the fire alarm? 'Cause I can feel the fire coming on

C’est qu’Hugo n’avait aucune idée de ce dans quoi il venait de mettre les pieds. Ce pourrait être pour le meilleur comme pour le pire cette session cuisine. La française voyait déjà au moins trente manières de foirer ses recettes et de semer un chaos qui causeraient une rupture d’anévrisme à la plupart des chefs Michelon. Cette appréhension suffisait à lui faire oublier les rêves de bonnes conduites, si bien qu’elle rigola en récupérant sa bouteille pour trinquer avant de reporter le goulot à sa gorge, s’hydrater un peu avant de se relancer dans sa mission périlleuse. Avec Hugo dans le coin, elle se doutait que le frigo n’accueillerait pas beaucoup de restes. Encore que pour cela, il faudrait qu’il y ait des choses dignes de finir sur la table. « T’as toujours été tellement dévoué. » Elle porte la main à son cœur dans un geste aussi touché que théâtral. La mention de la pizza lui fait regretter le temps d’un instant d’avoir même essayé de se mettre aux fourneaux. Elle en grimace légèrement. Apprendre à cuisiner ne lui ferait vraiment pas de mal, tout comme manger des légumes, des recettes familières et réconfortantes. Son porte-monnaie aussi en serait ravi, de ne pas avoir à subir une nouvelle commande au restaurant. Mais elle ne disait jamais non à une pizza, d’habitude. « On se dit demain pour la pizza ? » Elle ne savait jamais prendre des bonnes résolutions durables, après tout. Encore que celle d’attendre le lendemain révélait une sacrée confiance en ses capacités pour le soir à venir.

Et Bane retient son souffle comme elle peut alors que ses doigts s’activent, que le couteau tranche les rondelles d’oignons. Elle se demande combien de temps il va lui falloir avant de se mettre à pleurer toutes les larmes de son corps. Ça pique, et en plus, elle est lente. Hugo est bien plus rapide avec son poivron, ce qui lui fait murmurer un « frimeur » à voix basse. Il a pas l’air de savoir plus qu’elle ce qu’ils sont en train de faire, et ça, c’est réconfortant. Sauf que lui, ça semble énormément l’amuser quand cela a le don de la rendre de plus en plus bougonne. C’est long, c’est interminable, elle pense aux quarante-six mille étapes restantes avant que le plat soit prêt. Non, c’est définitif, elle ne sera jamais la femme au foyer capable de se lancer dans ce défi trois fois par jour. Elle ne sera jamais femme au foyer parce qu’elle devra rapporter de l’argent pour payer les frais considérables et inévitables de take out. Ça lui fait se demander qui d’Hugo ou elle est pire, et son hilarité lui fait oublier ce soudain coup d’humeur. « Déchaîne-toi. » Elle peut encaisser la critique, balance négligemment les oignons dans la cocotte avant de revenir vers le comptoir, s’appuyer sur ses coudes en le fixant avec attention. Autant dire que le premier argument ne la laisse pas franchement impressionnée, lui fait même hausser un sourcil sceptique. « Qu’est-ce qui t’a fait croire que je me contenterai de chats ? » Ce n’était pas ses bestioles préférées. Einstein était à Blanche plus qu’à elle. Alors dix comme lui ? Hors de question. Le fait est que l’un comme l’autre, elle ne les imaginait pas mariés du tout. Ni maintenant, ni dans dix ans. Elle les voyait plutôt autour d’une bouteille de vin dans quelques décennies à se dire que quand même, ils déconnaient. « J’suis pas inquiète par le fait de savoir nourrir un mari, mais par le fait qu’à ce rythme, je vais m’empoisonner avant d’arriver à un âge correct pour le mariage. » Il fallait encore tenir un sacré bout de temps. « On est dans la merde. » Eux deux et leurs modes de vie d’adolescents.

Elle ne l’aurait pas vue venir cette proposition, écarquilla les yeux. « Tu me demandes en mariage, là ? » Elle les imaginait vieux, croulants dans une maison de retraite à se faire des courses en déambulateur et à voler le dentier de l’autre dès qu’ils seraient fâchés. Elle but une gorgée de bière en considérant l’offre, manqua de s’étouffer avec sa gorgée en le voyant brandir son style allemand devant son nez. « T’es un bon parti, y a pas à dire. Je comprends pas pourquoi je suis pas encore totalement sous le charme. » Une pique taquine. C’était pas faute d’avoir essayé, il y a quelques années. Avant de réaliser que ça ne fonctionnait juste pas. C’était pas si grave. Ce qui comptait, c’était qu’elle était certaine qu’ils seraient capables de le faire. Elle avait encore 32 ans pour trouver l’amour, c’était plus que suffisant… Mais plutôt que de donner sa réponse, elle fit mine d’hésiter. « Franchement, je sais pas… Tu penses que peut-être… » Elle pencha la tête, papillonna des yeux. « On pourrait trouver un compromis pour mes 50 ans ? Comme ça, je serai encore fraîche pour les photos de notre mariage, et on me prendra pas pour la mère de la mariée. » Pas que toutes les mariées au monde étaient jeunes et pimpantes, mais dans la règle générale… « On sera même encore en forme pour se faire un voyage de noces dignes de ce nom. Qu’est-ce que tu penses des Caraïbes ? »

@Hugo Blanchard @Eleonora Parker :OO:


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Eleonora Parker
Eleonora Parker
le mal a l’âme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente années de mauvaises décisions (27.05.1992)
SURNOM : Leo pour presque tout le monde, Nora quand elle se la joue double vie (surtout auprès d’Arthur.)
STATUT : fout la merde partout où elle passe, ça l'amuse un peu trop d'ailleurs.
MÉTIER : dernière employée au vignoble O’Reilly, un emploi décroché grâce à Albane et qu’il ne faudrait pas foutre en l’air en deux minutes, idéalement.
LOGEMENT : se cache chez Albane au #49 James Street, pas certaine qu’on puisse appeler ça une colocation puisqu’elle paye pas grand chose.
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 5afa7e423a23aeb220a3b4fa237bb2173c81bee4
POSTS : 495 POINTS : 1045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : peste, chieuse, ingrate, des petits mots doux à ses oreilles › manque d'ambition, aucune éthique, elle enchaîne les boulots merdiques sans jamais se donner la chance de faire autre chose › caractère explosif, langue de vipère et pleine de jugements, elle n'hésite jamais à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas › mère décédée, père inconnu, elle vit très mal toute forme d'abandon, réelle ou imaginée.
RPs EN COURS : (11)albane #4albane #5 & hugo #2arthurcaitriona #4freyahugo #1reesewinston #1winston #2wyatt #3

flashbacksethel (juin 2013).

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) A0fcf9a68a7f8b9e4ab299eaa33a439e4b70f7a0
parkers ☽ at the bottom just surviving. reaching for the truth such a longing. the distance driving the nail straight through. just try to hold steady, the world's getting heavy. when you can't hold the weight any longer. cry for help, cry like rain. let it fall down your face. let the dam break. cry for help. ease the pain. when you can't hold the weight. it's okay to cry for help.

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) B9f50a0a47a59f9ec455a000d5ff493c80b257f8
cover ☽ testing, testing, i'm just suggesting. you and i might not be the best thing. exit, somehow i guessed it right. but i still want ya, don't mean to taunt ya. if you leave now, i'll come back and haunt ya. you'll remember, return to sender now, now. well, i just wish we could go back one more time and begin it. back before i lost myself somewhere, somewhere in it. i've been stuck now so long. we just got the start wrong. one more last try. i'ma get the ending right. you can stop this and i must insist. that you haven't had enough.

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 71
darker ☽ i'm gonna get you to burst just like you were a bubble. frame me up on your walls, to keep me out of trouble. like a moth getting trapped in the light by fixation. truly free, love it baby, i'm talking no inflation. too many war wounds and not enough wars. too few rounds in the ring and not enough settled scores. too many sharks and not enough blood in the waves. you know i give my lover a four letter name. and i love the way you hurt me, it's irresistible.

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 54a39038e51feb66a176405de99d1413557697aa
caitriona ☽ we stayed afloat for just a while. we dared to swim alone. dark water left your sinking heart to drown. i know it's much too late to try. you're never coming home. when the tide came in you left without a sound. we don't say, what we should say. we get lost beyond the answer we find loneliness. we pretend but in the end. we get lost beyond the answer we find loneliness.

RPs EN ATTENTE : lara #2 › mac #2 › seth #2.
RPs TERMINÉS : (2022)albane #1albane #2albane #3 & caitriona #3rhettwyatt #2lara.

(2021)wyatt #1arianesethcaitrionamacjina & caitriona #2.
AVATAR : saoirse ronan.
CRÉDITS : (av. proserpine) › (sign. siren charms) › (gif abigail. swanmakes) › (gif. françois&orlando. harley) › (icons. pinterest) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny › rosalie › autumn › trent.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41893-eleonora-she-s-so-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t41911-eleonora-shot-at-the-night https://www.30yearsstillyoung.com/t41916-eleonora-parker https://www.30yearsstillyoung.com/t43622-eleonora-parker

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) EmptyMer 13 Juil - 19:14



Tu as passé ta journée debout, à te familiariser dans les vignes comme Dani te l’a demandé. C’était franchement chiant et maintenant, tu as mal aux pieds comme ça ne se peut pas. Ta bagnole est toujours pas réparée et tu as dû te taper le bus de Bayside jusqu’à Fortitude Valley. Ce n’est vraiment pas l’idéal et normalement, ça aurait été suffisant pour te faire changer d’idée et envoyer chier ta nouvelle patronne, mais comme c’est Albane qui t’a trouvé le boulot, tu décides de ne pas en faire de cas, pour aujourd’hui du moins. Ça ne t’empêche pas de maudire tout et tout le monde autour de toi dans ce satanée bus qui semble prendre tout le temps du monde d’un bout à l’autre de la vie, alors que tu ne rêves que d’une chose: d’une longue douche et peut-être de plonger la main dans la réserve de fort d’Albane une fois encore. Ta présence à l’appartement s’était fait sans que vous n’en parliez vraiment. Tu avais cessé de rentrer chez toi, elle avait continué de t’ouvrir la porte et ce qui avait autrefois été la chambre de Reese était désormais la tienne, remplie ici et là du peu de possessions qui étaient encore tiennes, c’est-à-dire pas grand chose.

Tu n’as même pas encore ouvert la porte que tu entends des rires et une conversation animée qui fuse de l’autre côté du panneau de bois. Tu te demandes qui peut bien se trouver dans l’appartement avec la française; ce n’est pas comme si tu connaissais intimement tout son cercle d’amis non plus. Vous aviez Reese en commun, Winston aussi, a un certain degré, mais ça s’arrêtait là et on ne pouvait pas dire que l’un ou l’autre de tes amis les plus proches étaient la raison qui expliquait ta présence dans l’appartement ce soir. Tu ouvres la porte aussi silencieusement que possible, voulant évaluer la situation avant de faire savoir ta présence et ton humeur déjà massacrante en prend pour son grade quand tu reconnais trop bien la voix et la silhouette du fameux voisin de palier: Hugo Blanchard. Ce mec est un indésirable dans ta vie depuis le jour où il est venu s’installer à Brisbane et si tu pouvais facilement oublier son existence par le passé, tu as l’impression qu’il est partout où tu passes désormais, et c’est loin de te plaire. Surtout quand tu l’entends dire des conneries du genre qu’il va épouser Albane dans 30 ans, s’ils ont trouvé personne d’ici là. Ça te donne envie de vomir, leur petit pacte à la con, surtout Hugo qui pense se vanter de pleins de qualités qu’il ne possède pas et Albane qui semble considérer le truc? Non mais, tu sais qu’elle est rarement sobre, mais franchement, ça lui prend une petite dose de réalité à la française. Tu te fous complètement de déranger désormais, tu viens te placer pile poile entre Albane et Hugo, ton regard passant de l’un à l’autre, avec un sourire tout ce qu’il y a de plus forcé et d’hypocrite, surtout lorsqu’il est adressé au Blanchard. « C’est nul les Caraïbes. Si t’es pour te marier avec un tel idiot, ça te prend une destination vraiment wow pour te faire oublier la connerie que tu viens de faire. » Et un sourire de con de plus pour Hugo, un. Sans vraiment te soucier de ce qu’ils étaient en train de faire, tu passes un doigt dans la préparation à crêpe avant de le mener à ta bouche, une grimace témoignant du goût pas aussi sucré qu’il n’aurait du l’être du truc. « Tu peux faire beaucoup mieux que lui. » que tu souffles à l’oreille de Bane quand tu passes derrière elle, avant de piquer une bière du paquet laisser sur la table, espérant que ce soit l’autre idiot qui les ait apporté. « T’es désespéré à ce point là Blanchard? J’me doutais que les filles faisaient pas la file pour passer dans ton lit, mais quand même. » que tu lances, toujours aussi mesquine à son égard.




Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) P0rWgDfAu feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) J36iNh6Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) FyMeElc
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) OV4BS2P
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Hd4zrho
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) YtxTUla
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) FximBIO
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas
Hugo Blanchard
Hugo Blanchard
le bras cassé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (15/06/1991)
SURNOM : Hugues ou Huguette, ça dépend qui l'appelle
STATUT : Célibataire. Son coeur s'est déjà épris de nombreuses fois, mais rares sont celles où la flamme a continué de brûler. C'est qu'il prend toujours tout pour acquis le p'tit, il se lasse vite et prend rarement conscience de ses erreurs.
MÉTIER : Barman dans un bar réputé de Fortitude. S'il fait des cocktails de qualité, on se souvient surtout de lui par ses pseudos prouesses de figures d'envoi de shaker en l'air.
LOGEMENT : Un petit T2 dans Fortitude au 47 James street, voisin de palier d'Albane. Noor squatte son lit, Reese son canapé
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) F79dac953c5f1ab252d9d303855a12fcec6b9ccb
POSTS : 98 POINTS : 210

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Vient d'une campagne française, qu'il a quittée pour Paris après son bac ≈ Sur Brisbane depuis 2019 ≈ extraverti, a besoin d'être toujours entouré ≈ un peu trop actif, il ne sait pas "rien faire" ≈ très expressif sur ses sentiments et émotions quand tout va bien, mais fait l'autruche au moindre conflit ; ne sait d'ailleurs pas comment réconforter les gens, il fait des blagues mal venues souvent, ça passe pas toujours... ≈ adore le sport, surtout en extérieur, toujours partant pour aller explorer le monde
RPs EN COURS : 12 /7 oups

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 200w
Dani#3 (fb) + Dani#4 - Now that I can't hold you, I wish that I had tried to do more not to lose you now that I can't find you. Because the second you left, the voice in my head screamed, "What did I do?"

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Lcq26Fp
Noor#1 (fb) + Noor#3 - Ain't no valley low, ain't no river wide enough. If you need me, call me, no matter where you are, no matter how far, don't worry. Just call my name, I'll be there in a hurry, you don't have to worry

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Otc7
Les five#1 - If you wanna be my lover, you gotta get with my friends. Make it last forever, friendship never ends.

Juillet 2022 : Albane#1/Leo#2 + Leo#1 + Leslie + May + Lex + Jules

UA : Leslie#2 - Jina
RPs EN ATTENTE : Theo#1 + Floriana + Kai#2 + Reese + les five#2
RPs TERMINÉS : Dani#1 + Seth#1
AVATAR : Chase Stokes
CRÉDITS : Avatar (james-andthemoon) - Signature (Jamie Keynes) - Gif "les five" (Lucy)
DC : /
PSEUDO : Cham
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/06/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44986-et-on-fait-tourner-les-serviettes-hugo https://www.30yearsstillyoung.com/t45013-askip-l-homme-n-est-pas-ne-pour-le-repos-hugo#2282056 https://www.30yearsstillyoung.com/t45009-hugo-blanchard#2281979

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) EmptyMar 19 Juil - 23:58



Bien sûr que je suis toujours dévoué quand il s'agit de bouffe. Je sais pas si tu te souviens, mais tout comme toi, la malbouffe constitue la majorité de mes repas. Encore plus maintenant que je bosse au Saucibar, et que Greg ne me dit rien quand je pioche dans la réserve de charcut. Combien de repas ça nous a fait ça, Bane ? Ça, complété de tes céréales au chocolat pour enfant, rien de mieux franchement. Quoi que, je te donne le bénéfice du doute pour ce soir, t'as l'air vraiment motivée à cuisiner quelque chose de bon, et de français. Ça rappelera des souvenirs. Sauf que t'es pas si sûre de toi finalement. Je sais pas qui t'essaies de surprendre comme ça, mais pizza / bière, c'est cool aussi. "Vendu. J'passerai avant d'aller au bar." Parce que faut bien bosser un peu aussi quand même. C'est Leo qui va être contente de me savoir encore chez toi pour trois jours de suite. J'ai toujours du mal à comprendre pourquoi elle est si hargneuse avec moi, et elle, elle a du mal à entendre qu'on est toujours fourré chez l'un et chez l'autre, toi et moi.
Perso, ça m'étonnerait pas qu'on finisse tous les deux dans un EHPAD à faire des lancers de couches pleines de merde dans les couloirs parce que t'auras complètement chié ma tentative de pécho une résidente trop fraîche. Bon, j'avoue que c'est un chouia dégueulasse. Je me contenterai de lancer mon dentier : c'est mieux que rien si un truc plein de bave t'arrive en pleine poire pour te faire comprendre que t'as niqué mon coup. Mais en fait, rien qu'à 60 ans déjà, je nous vois bien mariés parce que personne n'aura voulu de déchets comme nous. "Ouais, on est dans la merde." Au moins, on s'aura tous les deux. Et j'accepterais même de vivre avec tous ces animaux qui te tiendront compagnie. « Tu me demandes en mariage, là ? » Regard innocent, je hoche la tête. Tu m'en croyais pas capable ? Voyons Bane, tu me connais quand même. "Si ça peut faire pencher la balance, j'aime aussi les chiens, les rats, les serpents, les poules, les éléphants. Pas que tes futurs chats quoi." Einstein n'était pas ton premier choix, tu le dépeints pas toujours sous son meilleur jour mais au fond, je suis sûr que tu l'aimes d'amour ce p'tit gars. "Enfin bon, t'inquiète, je m'adapterais. Je suis pas difficile, tu sais bien." J'suis open pour tout. C'est de toute façon plus fun d'avoir des millions d'animaux chelous avec toi que d'être tout seul. "J'suis le meilleur des partis, Bane, tu trouveras pas mieux, j'te jure." C'est pas comme si on avait pas déjà essayé tous les deux. Mais on était jeunes et cons. Hm. On l'est sans doute toujours un peu. Quand on sera plus vieux, ce sera plus le cas, hein ?

« Franchement, je sais pas… Tu penses que peut-être… On pourrait trouver un compromis pour mes 50 ans ? Comme ça, je serai encore fraîche pour les photos de notre mariage, et on me prendra pas pour la mère de la mariée. » Wah, euh... Ça fait jeune quand même 50 ans non ? Y'a Léo qui débarque. Pas de bonjour, juste un vieux sourire de connasse sur ses lèvres. Elle vient écouter la conversation, comme si elle avait été invitée t'sais. Elle se fout de ta proposition, balance une vanne debile à mon propos, et trempe son doigt dégueulasse qui a traîné je ne sais où dans la pâte à crêpe. Vraiment, je comprends pas comment tu fais pour vivre avec elle, pour être pote avec elle, pour aimer la personne qu'elle est. Un petit T'es vraiment trop conne toi retenu. C'est ce qu'elle veut, la bagarre. Elle l'aura pas, pas avec moi. Je vaux tellement mieux qu'elle. C'est à toi que je réponds plutôt, yeux doux : "Tu seras toujours la plus belle à mes yeux madame Dumas. Même à 60 ans, j'suis sûr que tu seras la plus fraîche de toutes les invitées." Je suis même pas sûr de mentir pour de vrai. Ça se trouve, tu seras toujours aussi bonne. "Mais puisque tu insistes pour avancer la date, j'accepte." Ça va la faire rager, la blonde. Je l'entends son « Tu peux faire beaucoup mieux que lui. » qu'elle te murmure à l'oreille, mais elle n'aura pas la satisfaction de me voir énervé. "J'ai pas envie de me marier avec toutes celles qui passent dans mon lit, tu sais." Je me défendrai pas sur le fait que je suis bien dans ma vie sexuelle, que j'ai tout ce qu'il faut quand j'en ai besoin. Ce serait trop facile pour elle. "Par contre, Bane, c'est ma p'tite femme parfaite." Je te lance un baiser de loin, tu le sais que je t'aime, hein Bane. "Puis, que tu le veuilles ou non, j'compte pas sortir de sa vie. Encore moins maintenant qu'elle m'a dit oui pour ma demande en mariage." C'était un oui toutes ces propositions pour notre lune de miel, n'est-ce pas?
@Albane Dumas @Eleonora Parker Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 394614564


Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) MFbu7yg
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) N0YU8N4
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) JQVaF5n
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) OrLErGE
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Xc1pTzg
Revenir en haut Aller en bas
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat et depuis peu, eleonora. le chaos, donc.
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 71
POSTS : 866 POINTS : 115

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Angry-birds-puppy-eyes

Lou #2 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 + Reese #2 + Noor +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules + Eliot +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani + Eliot +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán + Jake #3 +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) EmptySam 23 Juil - 20:56



au feu les pompiers

We're too young to make it out. Let's give them something to talk about. Can you hear the fire alarm? 'Cause I can feel the fire coming on

Hugo était définitivement la meilleure des pires influences que la française puisse avoir dans sa vie. Un soutien indéfectible quand il s’agissait de vivre comme des adolescents atteints du syndrome de Peter Pan. Mais ça, Albane ne l’échangerait pour absolument rien au monde, déjà ravie à l’idée de l’accueillir le lendemain pour une pizza. C’était acté. Vu l’heure, Leo serait probablement dans le coin, mais ça n’effleurait pas vraiment l’infirmière qui s’amusait de la situation plutôt qu’autre chose. Il faudrait qu’elle se fasse à l’idée ; ils étaient faits pour durer, une histoire qui durerait au moins jusqu’à la maison de retraite, si ce n’était jusqu’au salon funéraire. S’ils se mariaient, ils pourraient même avoir des réductions d’impôts pour leurs vieux jours, et ça, ce n’était pas négligeable. « Si ça peut faire pencher la balance, j'aime aussi les chiens, les rats, les serpents, les poules, les éléphants. Pas que tes futurs chats quoi. » « Arrête de me draguer comme ça. » Elle pouffa de rire, réfléchissant silencieusement à leurs capacités à s’occuper de plus d’un animal à la fois. C’était d’autant plus drôle de voir que les projets de futur excluaient la présence de mini humains. Techniquement, ce serait un problème d’âge -50, 60 ans, ce n’était pas idéal pour la procréation-, mais ils savaient l’un comme l’autre qu’un partenariat entre eux pour éduquer un gosse frôlerait la catastrophe. « Enfin bon, t'inquiète, je m'adapterais. Je suis pas difficile, tu sais bien. » « Donc tu mangeras ce que je prépare sans critiquer ? » C’était dangereux, comme réflexion. Ça pourrait le mener tout droit à l’intoxication alimentaire. « J'suis le meilleur des partis, Bane, tu trouveras pas mieux, j'te jure. » Il eut le don de la faire sourire un peu plus franchement. Parce que blague à part, il était le genre de type qu’elle souhaiterait à ses amies. Elle pourrait faire une liste interminable de défauts le concernant, et pourtant ses qualités contrebalanceraient immédiatement. « Tu serais parfait si tu ronflais pas. » Elle eut un soupir dramatique, comme s’ils passaient à côté de l’histoire de leur vie.

Mais d’ici quelques décennies, elle serait peut-être partiellement sourde, ça aiderait. Le fait est qu’elle se considérerait comme une vieille fille monopausée à 50 ans, alors elle n’allait pas passer 10 ans de plus à dépérir seule. Évidemment, ce fut le moment choisi par Leo pour débarquer comme une fleur avec sa tête des mauvais jours. « C’est nul les Caraïbes. Si t’es pour te marier avec un tel idiot, ça te prend une destination vraiment wow pour te faire oublier la connerie que tu viens de faire. » Outch. C’était bien la première fois qu’elle entendait quelqu’un critiquer les Caraïbes de la sorte. « Les Maldives alors ? » Elle se pinça les lèvres pour dissimuler son amusement. Ce n’était pas la première fois que Bane était témoin de la hargne de Leo à l’égard du français, et elle préférait ne pas relever, estimant que ce n’était pas son affaire. Elle ne pouvait pas nier être impressionnée par l’acharnement que la blonde y mettait, encore et encore. Le doigt dans la pâte à crêpes la fit grimacer légèrement. Qui goûtait une pâte à crêpes crue, déjà ? La Parker ne semblait pas convaincue par sa dégustation, mais c’était normal, non ? « Tu seras toujours la plus belle à mes yeux madame Dumas. Même à 60 ans, j'suis sûr que tu seras la plus fraîche de toutes les invitées. » C’était sans doute ce qu’elle préférait chez Hugo, sa capacité à ne jamais se démonter. Elle fit exprès de roucouler, fit un signe de main vers son ami en mode ‘stop it’. « T’es un flatteur. Je suis sûre que tu ne seras pas mal du tout non plus, dans ton genre. » Elle l’imaginait en mode vieux beau, avec un charisme à la George Clooney. S’il n’avait pas le bide à bière d’ici là, on dirait qu’il vieillit comme du bon vin. « Mais puisque tu insistes pour avancer la date, j'accepte. » « C’est le plus beau jour de ma vie. » Elle minaude, sachant pertinemment que ce petit jeu pourrait filer la nausée à Leo. Qui ne se priva pas de le faire savoir. « Tu peux faire beaucoup mieux que lui. » Elle ne put pas nier que cette réflexion glissée à son oreille lui arracha un doux frisson dans la colonne vertébrale, lui fit tourner la tête vers Leo. Mieux que Hugo, elle par exemple ? La question lui brûla les lèvres, mais la pudeur sur leur relation la garda silencieuse. Bordel, Leo. Heureusement, Blanchard était toujours là pour savoir comment garder la bonne humeur de la pièce. « J'ai pas envie de me marier avec toutes celles qui passent dans mon lit, tu sais. » Cette fois, Bane dût fermement se mordre l’intérieur de la joue pour se retenir d’exploser de rire. Il y avait mettre les pieds dans le plat, et faire du Hugo tout craché. Leo n’était pas au courant de cet aspect passé de leur histoire, et l’infirmière préféra se retourner pour balancer les légumes dans la sauteuse pour camoufler son hilarité. « Par contre, Bane, c'est ma p'tite femme parfaite. » Par-dessus son épaule, elle capta ce baiser lancé, y répondit sur le même geste. « Puis, que tu le veuilles ou non, j'compte pas sortir de sa vie. Encore moins maintenant qu'elle m'a dit oui pour ma demande en mariage. » C’était presque à souhaiter que ce soit réel, un discours pareil. Ce serait si simple ; pas de questions à se poser, l’homme de sa vie déjà présent, une histoire digne d’être adaptée par Netflix. « C’est vrai que dans mes rêves, j’avais une vision plus romantique de la demande en mariage, avec un genou à terre et tout… mais t’as encore 22 ans pour arranger ça. » Et ce serait l’occasion de bien rire à un moment donné. Il serait capable de choisir le pire moment au monde pour la demander en mariage en public, et elle n’attendait que cela. Leo en revanche donnait la sensation d’être prête à l’étriper sur place. « Fais pas la tête Leo. » Le ton s’était radouci à son encontre. Ils plaisantaient ici et pouvaient passer une bonne soirée, inutile de sortir son regard empli de dégoût.

@Hugo Blanchard  @Eleonora Parker :OO:


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Eleonora Parker
Eleonora Parker
le mal a l’âme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente années de mauvaises décisions (27.05.1992)
SURNOM : Leo pour presque tout le monde, Nora quand elle se la joue double vie (surtout auprès d’Arthur.)
STATUT : fout la merde partout où elle passe, ça l'amuse un peu trop d'ailleurs.
MÉTIER : dernière employée au vignoble O’Reilly, un emploi décroché grâce à Albane et qu’il ne faudrait pas foutre en l’air en deux minutes, idéalement.
LOGEMENT : se cache chez Albane au #49 James Street, pas certaine qu’on puisse appeler ça une colocation puisqu’elle paye pas grand chose.
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 5afa7e423a23aeb220a3b4fa237bb2173c81bee4
POSTS : 495 POINTS : 1045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : peste, chieuse, ingrate, des petits mots doux à ses oreilles › manque d'ambition, aucune éthique, elle enchaîne les boulots merdiques sans jamais se donner la chance de faire autre chose › caractère explosif, langue de vipère et pleine de jugements, elle n'hésite jamais à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas › mère décédée, père inconnu, elle vit très mal toute forme d'abandon, réelle ou imaginée.
RPs EN COURS : (11)albane #4albane #5 & hugo #2arthurcaitriona #4freyahugo #1reesewinston #1winston #2wyatt #3

flashbacksethel (juin 2013).

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) A0fcf9a68a7f8b9e4ab299eaa33a439e4b70f7a0
parkers ☽ at the bottom just surviving. reaching for the truth such a longing. the distance driving the nail straight through. just try to hold steady, the world's getting heavy. when you can't hold the weight any longer. cry for help, cry like rain. let it fall down your face. let the dam break. cry for help. ease the pain. when you can't hold the weight. it's okay to cry for help.

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) B9f50a0a47a59f9ec455a000d5ff493c80b257f8
cover ☽ testing, testing, i'm just suggesting. you and i might not be the best thing. exit, somehow i guessed it right. but i still want ya, don't mean to taunt ya. if you leave now, i'll come back and haunt ya. you'll remember, return to sender now, now. well, i just wish we could go back one more time and begin it. back before i lost myself somewhere, somewhere in it. i've been stuck now so long. we just got the start wrong. one more last try. i'ma get the ending right. you can stop this and i must insist. that you haven't had enough.

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 71
darker ☽ i'm gonna get you to burst just like you were a bubble. frame me up on your walls, to keep me out of trouble. like a moth getting trapped in the light by fixation. truly free, love it baby, i'm talking no inflation. too many war wounds and not enough wars. too few rounds in the ring and not enough settled scores. too many sharks and not enough blood in the waves. you know i give my lover a four letter name. and i love the way you hurt me, it's irresistible.

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) 54a39038e51feb66a176405de99d1413557697aa
caitriona ☽ we stayed afloat for just a while. we dared to swim alone. dark water left your sinking heart to drown. i know it's much too late to try. you're never coming home. when the tide came in you left without a sound. we don't say, what we should say. we get lost beyond the answer we find loneliness. we pretend but in the end. we get lost beyond the answer we find loneliness.

RPs EN ATTENTE : lara #2 › mac #2 › seth #2.
RPs TERMINÉS : (2022)albane #1albane #2albane #3 & caitriona #3rhettwyatt #2lara.

(2021)wyatt #1arianesethcaitrionamacjina & caitriona #2.
AVATAR : saoirse ronan.
CRÉDITS : (av. proserpine) › (sign. siren charms) › (gif abigail. swanmakes) › (gif. françois&orlando. harley) › (icons. pinterest) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny › rosalie › autumn › trent.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41893-eleonora-she-s-so-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t41911-eleonora-shot-at-the-night https://www.30yearsstillyoung.com/t41916-eleonora-parker https://www.30yearsstillyoung.com/t43622-eleonora-parker

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) EmptyVen 12 Aoû - 7:20



Peut-être que si tu étais arrivée cinq minutes plus tôt ou cinq minutes plus tard, tu n’aurais pas eu à te farcir cette conversation des plus ridicules. Sûrement que l’autre con aurait quand même été là, mais il n’y aurait certainement pas eu cette pointe de jalousie qui gronde, celle que tu refuses d’admettre mais qui dicte le moindre de tes faits et gestes alors que tu t’approches de la française, comme si tu tentais inconsciemment de mettre autant d’espace entre elle et Hugo que possible. « Les Maldives alors? » Tu roules des yeux. Elle a l’air bien décidé à vouloir poursuivre dans cette conversation débile alors que tu te dis que tu serais peut-être mieux ailleurs tout compte fait. Tu es beaucoup trop fière pour te pousser aussi facilement toutefois, qu’importe si les commentaires d’Hugo te donnent toujours un peu plus envie de vomir. « Tu seras toujours la plus belle à mes yeux Madame Dumas. Même à 60 ans, j’suis sûre que tu seras la plus fraîche de toutes les invitées. » C’est comme ça qu’il drague, vraiment? Tu regardes Albane qui roucoule et qui joue le jeu. Ça ne lui plaît pas vraiment ces conneries, non? Tu t’en fous. Oui, bien sûr que tu t’en fous. Presque. « T’es un flatteur. Je suis sûre que tu ne seras pas mal du tout non plus, dans ton genre. » « Ou alors il aura perdu tous ses cheveux et aura pris 50 livres à force de vivre sur la bière et la pizza bon marché. » que tu marmonnes, bien plus pour toi que pour eux, te fichant bien de savoir s’ils pouvaient t’entendre ou non. Ton opinion sur le Blanchard était faite depuis bien longtemps et ne surprenait plus personne, quand bien même tu semblais t’acharner sans réelle raison. Tu les avais, tes raisons, c’est seulement que personne n'arrivait à vraiment les comprendre.

Leur petit jeu continue, mais toi, tu n’as en tête que la sensation de tes doigts dans le bas du dos de la française. Du moins, c’était le cas jusqu’à ce que la voix agaçante d’Hugo se fasse entendre à nouveau, t’apportant cette fois une information qui te figea sur place. « J’ai pas envie de me marier avec toutes celles qui passent dans mon lit, tu sais. » Était-il en train de sous-entendre qu’Albane faisait partie de ces filles-là, de celles qui ont rouler entre les draps en sa compagnie? La simple idée t’horripilait bien plus que tu ne voulais réellement le démontrer. « Toi, avec lui? » que tu demandes à Albane, ton dégoût bien loin d’être caché. « Par contre, Bane, c’est ma p’tite femme parfaite. Puis que tu le veuilles ou non, j’compte pas sortir de sa vie. Encore moins maintenant qu’elle m’a dit oui pour ma demande en mariage. » « Une demande de mariage bonne pour dans 20 ans, c’est sûr que c’est son rêve de gamine réaliser ça. » que tu lances sarcastiquement, même si tu sais trop bien que Bane n’hésitera pas une seule seconde à approuver les paroles du Blanchard. « C’est vrai que dans mes rêves, j’avais une vision plus romantique de la demande en mariage, avec un genou à terre et tout… mais t’as encore 22 ans pour arranger ça. » Tu échappes un rire sarcastique, pas du tout surprise par cette réponse. Tu pourrais ajouter que t’en as rien à foutre, qu’il soit dans la vie d’Albane. Que toi, t’y es sûrement que de façon temporaire de toute façon, que la brune n’est qu’une autre parmi tant d’autres, mais il n’y a rien qui sort, préférant te retirer légèrement, bière à la main pour t’installer sur le canapé, laissant les deux autres à la cuisine. « Fais pas la tête Leo. » « J’en ai rien à foutre de vos plans à la con. » Hum. Ouais, on y croit presque. « Mais j’suis curieuse dites-moi, comment ça s’est passé vous deux? » Ou ce que tu veux plutôt savoir : comment et pourquoi est-ce que ça s’est fini. « T’as réalisé qu’il était pas si bien? Pas assez bon? » Ton regard se fait insistant sur le visage de la française, tu en oublierais presque que Hugo est encore là, même si la prochaine provocation qui franchit tes lèvres, elle, se veut particulièrement d’être entendue. « Ou peut-être qu’il avait un truc en trop? » Et là Albane comprendra bien facilement ce à quoi tu fais référence, exactement le genre de commentaire qui risque de la mettre dans l’embarras et tu le sais. Et si le sourire sur tes lèvres fait croire que ça t’amuse tout ça, les sensations dans le fond de ton ventre elle rappelle plutôt une colère et une jalousie très mal gérées.
@Albane Dumas & @Hugo Blanchard :OO:




Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) P0rWgDfAu feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) J36iNh6Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) FyMeElc
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) OV4BS2P
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Hd4zrho
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) YtxTUla
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) FximBIO
Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Au feu les pompiers, la maison qui brûle (Albane&Hugo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-