AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

 2013. knock knock - who's there ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
2013. knock knock - who's there ? 3e9881d733ba51c1c678a2546ececd34d42e2706
POSTS : 440 POINTS : 10

TW IN RP : délinquance - violence physique - scènes érotiques - alcool - un poil de Misogynie
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ∝ a des origines néo-zélandaises et proche/fier de sa culture maori ∝ fumeur compulsif ∝ a la main lourde lors d'interrogatoires ∝ gamin d'une famille de politiciens (il est la déception de son défunt père) ∝ a perdu sa petite soeur suite à une leucémie quand il était adolescent
RPs EN COURS : 2013. knock knock - who's there ? Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

OLALMA 1

AUTRES felix 1
RPs TERMINÉS : 2013. knock knock - who's there ? 1fb3d52eb96959a876e72d24e9a3cf94fe21d9d2
AVATAR : Keneti James Apa
CRÉDITS : ©ssoveia
DC : .
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44518-olly-dis-pas-de-mal-des-cochons-ils-valent-mieux-que-la-plupart-des-gens

2013. knock knock - who's there ? Empty
Message(#) Sujet: 2013. knock knock - who's there ? 2013. knock knock - who's there ? EmptyMer 22 Juin 2022 - 15:08





La nuit était tombée sur Brisbane.
Oliver était allongé dans son lit, les yeux grands ouverts. Il avait les mains jointes sur son ventre et ne cessait de fixer les étoiles, qui étaient collées sur son plafond. Une folie de sa soeur cadette. Elle devait avoir huit ans quand elle lui avait demandé de coller ces étoiles sur son plafond ... car elle avait toujours la manie de le rejoindre quand il y avait de l'orage et que cela la rassurait. Il avait obéi et il n'avait jamais ôté ces fameuses étoiles. Impossible. Elles lui rappelaient le rire cristallin de sa cadette. Elles lui rappelaient qu'elle avait existé, qu'ils avaient été trois. Elles lui rappelaient que parfois la vie s'amuse à vous arracher les personnes qui comptent, sans le moindre remord. Elle en rie même la vie, elle est cruelle. Il tourna la tête vers la droite, son réveil. Vingt-deux heures trente. Impossible de fermer l'heure. Demain, il devra aller faire le beau chez ses grands-parents et ensuite dans un gala de renom organisé par le Juge Dawson. Un planning qui ne l'enchantait pas. Pas le moins du monde. Il ne pourrait pas fermer l'œil de la nuit, il le savait. Dans ces moments-là, il y avait Alma. Alma, petite amie d'un amour platonique. Alma, la douceur. Alma, la raison. Elle était celle qui apaisait les maux de l'adolescent en crise. Elle ne cherchait pas à le changer. Elle essayait toujours de capturer la moindre de ses pensées noires : elle les anéantissait avec ces sourires, ces rires et ces simples candides gestes doux. Elle était le grand Amour, le premier. L'amour adolescent. L'amour fougueux. L'amour, celui qui donne des yeux d'épagneuls et vous rend indestructible. Alma, c'était elle qu'il devait voir. Maintenant. Tout de suite. D'un bond, il se redressa pour aller saisir un sweatshirt et enfiler ses chaussures. Il pourrait passer par la grande porte ; ses parents n'étaient pas là ce soir mais il préférait ne pas prendre de risque et opta par le balcon de sa chambre et le jardin. Les pieds dans l'herbe, un sourire victorieux se dessina sur ses lèvres. Il allait faire le mur ... pour aller retrouver sa petite amie : un vrai rebelle, l'adolescent.

Alma passait la nuit chez une amie dont il avait oublié le nom ... mais pas l'adresse. Elle lui avait dit cela alors qu'ils s'étaient retrouvés quelques heures plus tôt dans l'après-midi pour boire un café, un capuccino, une limonade, un truc secret dans tous les cas. Ce fut les pieds trainants, qu'il traversa Brisbane pour rejoindre le quartier concerné, la rue et finalement la maison qu'elle lui avait mentionnée. La lumière était éteinte. À tous les étages. Tout le monde semblait dormir dans cette demeure : premier hic ou premier point positif, tout est une question de perspective. Oliver fit glisser la capuche de son sweatshirt sur ses cheveux ébouriffés avant de se diriger à pas feutrés vers l'arrière de la maison. Bingo ! Il pouvait y grimper, au premier étage. Une lumière tamisée illuminait la chambre de l'adolescente âgée de seize ans. Il plissa les yeux tout en collant son front sur la fenêtre pour essayer de repérer la silhouette d'Alma. Il pouvait reconnaître sa bouille entre mille. Elle était là. Elle dormait, ou alors elle avait les paupières closes tout au moins. Son visage était tourné vers la fenêtre : deuxième bingo ! Comme quoi, la chance pouvait également lui sourire. Il tapota alors du bout des doigts à la fenêtre. Ce soir, cela faisait quatre ans jour pour jour que sa soeur avait laissé son dernier souffle ... et il avait le sentiment que personne à part lui n'y pensait. Ses parents avaient leur diner entre amis. Son frère cadet dormait à poings fermés. Tout le monde sauf lui s'en moquait. Les yeux légèrement rougis, il s'était recroquevillé tel un Quasimodo mais avait néanmoins ôté sa capuche pour que Alma puisse le reconnaître ... d'ailleurs, il semblerait qu'elle soit en train de s'éveiller ...





Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Alma Gutiérrez
Alma Gutiérrez
les ambitions refoulées
les ambitions refoulées
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt six ans et traumatisée des fêtes d'anniversaire depuis que l'une d'elles s'est soldée en véritable drame familial. (23/06/1996)
SURNOM : personne n'a trouvé la meilleure façon de raccourcir son prénom, bien que les deux benjamins de la fratrie gutiérrez l'aient tourné dans tous les sens au fil des années.
STATUT : ses rêves de fonder une famille animent toujours ses pensées malgré le célibat. elle à du mal à vivre avec sa solitude mais essaie de voir le bon côté des choses, ce qui est difficile quand même s'inscrire sur tinder se solde par un échec.
MÉTIER : après l'abandon de ses études à sciences po et une errance professionnelle, elle se plaît à vendre des biens immobiliers pour copeland estate. elle en vient à rêver de diriger sa propre agence un jour.
LOGEMENT : depuis le dernier passage en prison de son aîné elle vit seule dans un appartement plutôt moderne au n°67 sur st pauls terrace, dans le quartier de spring hill.
2013. knock knock - who's there ? D0b15482f2198aaf306ea67dbdecf810a502944c
POSTS : 1660 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : ce qui restera pour toujours son plus grand regret est de ne pas avoir pu continuer ses études en sciences politiques, d'avoir vu sa carrière s'essouffler avant même d'avoir commencé › elle aime sa famille plus que tout, mais la pense responsable de tous ses maux aussi › grande fan de cuisine, elle aime réunir les gens autour de ses plats.
CODE COULEUR : indianred.
RPs EN COURS : 2013. knock knock - who's there ? Azxn
gutiérrezdysfunctional as fuck but it's not because we're wasted that love doesn't exist. we're a family first of all, there's no excuses for treason.
sergiocesar 2les gugus & maddycesar 3

2013. knock knock - who's there ? Tumblr_pnexfogRTd1w7qlg9o2_500
wilma 2 3you've had a chance to stay with me, now we have only regrets left. go, stay away from me, i've been hurt enough.

ninooliver (fb)

event bunyip
gretawinston

RPs TERMINÉS : maxenceavaevemaxence·2charlierudystaceyeveezradanikamartinmatthiasmaxence·3diegogutiérrezwinstonrileyjakeles gugus·2rudy·3cesardeklan
AVATAR : camila mendes.
CRÉDITS : faith (avatar) harley (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards & eliot chapman.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t33860-no-place-like-home-alma https://www.30yearsstillyoung.com/t39252-get-me-off-this-rollercoaster https://www.30yearsstillyoung.com/t33957-alma-gutierrez#1507092 https://www.30yearsstillyoung.com/t34955-alma-gutierrez#1573423

2013. knock knock - who's there ? Empty
Message(#) Sujet: Re: 2013. knock knock - who's there ? 2013. knock knock - who's there ? EmptyVen 7 Oct 2022 - 15:28



knock knock, who's there ?
@Oliver Dawson & Alma Gutiérrez
Alma était jalouse de la plupart de ses amis. Pas parce qu'ils vivaient dans des maisons alors qu'elle était en appartement, ni parce qu'ils n'avaient pas à se soucier des problèmes d'argent que pourraient avoir ou non leurs parents. Si elle était jalouse, c'était du fait qu'elle était la seule à n'avoir aucun lien avec son père. Oui, elle avait des amies aux parents divorcés, mais la séparation du couple n'avait pas entaché, pour la majorité d'entre eux, le lien parent-enfant. Elle s'était entendue dire que ce lien subsistait toujours, peu importe les circonstances. Les Gutiérrez devaient faire partie des exceptions à cette règle, et elle avait du mal à comprendre pourquoi. Alma subissait toujours ce manque sans jamais s'en plaindre : la famille avait d'autres occupations que celles d'un père qui les avait abandonnés pour vivre sa propre vie sans eux. Pour autant, elle ne pouvait s'empêcher de penser à tout ça à certains instants de sa vie, comme aujourd'hui, où elle venait de passer la soirée dans une famille tout à fait classique et sans aucun problème a priori. Cassie était une fille unique et la seule préoccupation de ses parents. Elle avait beau être l'une des meilleures amies d'Alma, la brune la jalousait secrètement pour toutes ces raisons. Après avoir passé du temps avec elle, le repas s'était déroulé dans le calme : ni cris d'enfants, ni dispute entre frères. Cette soirée faisait un bien fou à Alma et pour cause : elle se sentait apaisée. C'est avec un large sourire qu'elle s'était endormie après leur soirée, ravie de l'avoir passé chez elle. Allongée sur un matelas d'appoint, elle dormait profondément, Alma. Jusqu'à l'instant où une impression la sortait peu à peu du pays des rêves, sans qu'elle ne sache expliquer pourquoi. Elle ouvrait les yeux doucement, se disant qu'aller chercher un verre d'eau lui ferait du bien, et fut surprise de percevoir un visage par la fenêtre. D'abord effrayée par cette vision, elle eut rapidement la sensation qu'il était familier. Oli ? Qu'elle réalisait. Mais qu'est-ce que son petit copain pouvait bien faire ici ? Hm ? Cassie soupirait dans son sommeil, sûrement interpellée par les mouvements de la brune. Rien rien, rendors toi. Elle se levait ensuite, le plus discrètement possible, pour se rendre à la fenêtre et l'ouvrir. Qu'est-ce que tu fais là t'es dingue ? Elle murmurait le plus doucement possible pour que personne ne les entende. A cette heure ci, le silence régnait dans la maison. D'abord surprise de cette visite nocturne, elle comprenait bien vite que quelque chose tracassait Oliver. Ça va pas ? D'instinct son regard changeait, en proie à l'inquiétude. S'il y avait un problème, elle voulait être là pour lui.


2013. knock knock - who's there ? RhAmSZr
2013. knock knock - who's there ? YMgvr6O
2013. knock knock - who's there ? DVuguDb
2013. knock knock - who's there ? QqLqwzn
2013. knock knock - who's there ? A7lPtC7
2013. knock knock - who's there ? IfjSGV7
trust me now before i go away, he's outraged but he wants to do well. it's insane, baby, but if you trust, everything's gonna be okay. ☽

Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
2013. knock knock - who's there ? 3e9881d733ba51c1c678a2546ececd34d42e2706
POSTS : 440 POINTS : 10

TW IN RP : délinquance - violence physique - scènes érotiques - alcool - un poil de Misogynie
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : ∝ a des origines néo-zélandaises et proche/fier de sa culture maori ∝ fumeur compulsif ∝ a la main lourde lors d'interrogatoires ∝ gamin d'une famille de politiciens (il est la déception de son défunt père) ∝ a perdu sa petite soeur suite à une leucémie quand il était adolescent
RPs EN COURS : 2013. knock knock - who's there ? Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8

EMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

OLALMA 1

AUTRES felix 1
RPs TERMINÉS : 2013. knock knock - who's there ? 1fb3d52eb96959a876e72d24e9a3cf94fe21d9d2
AVATAR : Keneti James Apa
CRÉDITS : ©ssoveia
DC : .
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44518-olly-dis-pas-de-mal-des-cochons-ils-valent-mieux-que-la-plupart-des-gens

2013. knock knock - who's there ? Empty
Message(#) Sujet: Re: 2013. knock knock - who's there ? 2013. knock knock - who's there ? EmptySam 29 Oct 2022 - 10:41





Il avait des airs de sociopathes derrière la fenêtre. Il ne s’en rendait pas compte. Loin de là. Il ne se rendait pas compte combien cette scène pouvait être effrayante vue de l’extérieur. Il pensait qu’avoir ôté sa capuche suffisait pour rendre le tout moins inquiétant. Il haussa les épaules et pointa du doigt son propre visage quand il croisa le regard d’une Alma estomaquée, qui finit par le reconnaître et se diriger vers la fenêtre. Se redressant doucement, il était d’ores et déjà soulagé de la voir. La vision de l’adolescente avait toujours cet effet sur lui. Une petite amie doit apaiser les maux, n’est-ce pas ? « Qu’est-ce que tu fais là t’es dingue ? », lui dit-elle dans un murmure qui avait néanmoins quelque chose d’un peu autoritaire. Qu’est-ce qu’il fout là ? Bonne question. Il se le demandait également. Pourquoi était-il venu ici ? Il aurait sans doute dû jouer à sa console ou continuer à fixer ses foutues étoiles collées sur son plafond. Un soupir s’échappa de ses lèvres en guise de réponse. « Ça va pas ?» qu’elle demanda avec un peu plus de douceur. Il releva la tête vers l’adolescente. Elle avait compris. Il n’était pas ici pour une raison idiote. Il était ici car il avait besoin d’elle. Elle était sa seule issue de secours désormais.

« J’suis désolé de débarquer comme ça à l’improviste … j’voulais pas déranger, et encore moins te faire peur … c’est juste que … » Son regard s’ecrasa sur le sol. Oli, l’adolescent populaire et confiant en lui, était toujours un adolescent comme les autres avec elle. Elle anéantissait son armure. Elle lui permettait d’être lui-même. « Ça va pas, Alma. Plus rien ne va. » Elle savait. Sa soeur cadette était décédée suite à sa leucémie et il ne parvenait pas à remonter la pente. Il n’acceptait pas cette amputation soudaine, bien qu’il prétendait au monde aller pour le mieux. « J’peux plus rester dans cette maison de dingues … mes parents sont simplement dingues. Ils font comme si de rien était. » Sa voix s’était légèrement élevée et il se ressaisit aussitôt en jetant un coup d’oeil à l’amie d’Alma qui dormait toujours. Une seconde de silence et il tendit le bras pour saisir la main de sa douce. « J’avais besoin de te voir. » qu’il finit par dire tout en pressant doucement ses doigts sur sa main. Ce lien, il ne voulait pas et ne pouvait pas le briser. Il y était accroché comme si sa vie en dépendait. Peut-être était-ce le cas ? Peut-être que sans elle, il aurait sombré depuis bien longtemps.

Besoin de la voir car elle était la seule à le comprendre, à le rassurer, à le réconforter. Bien que ses parents lui refusaient de la voir, de la fréquenter, il ne pouvait pas résister contre un amour adolescent brûlant. Son regard se planta dans celui de la demoiselle et s’y ancra. Il en oubliait le tout. Il oubliait l’endroit dans lequel il se trouvait. Il oubliait la situation tout entière. En la regardant, il oubliait absolument tout. Et doucement un fin sourire se dessina sur ses lèvres ... comme pour se faire pardonner de faire intrusion dans une soirée girly, lui et ses problèmes. Encore et toujours.






Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

2013. knock knock - who's there ? Empty
Message(#) Sujet: Re: 2013. knock knock - who's there ? 2013. knock knock - who's there ? Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

2013. knock knock - who's there ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-