AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -20%
Aspirateur balai sans fil XIAOMI – Mi Vacuum ...
Voir le deal
79.99 €

 (maisin) popcorn chitchat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vivian Irish
Vivian Irish
le compas dans l'œil
le compas dans l'œil
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (01/02/93; ♒︎)
SURNOM : Viv, Vee. Certains ont essayé Vivi, ils en gardent un souvenir amer. autrefois Violet par Seth, qui semblait incapable de retenir son prénom
STATUT : célibataire depuis quelques temps, innocente infidèle, elle s'ennuie vite
MÉTIER : architecte chez archiris company depuis peu, et enfin, elle se sent valorisée
LOGEMENT : une villa au #210 beachcrest road (bayside), où elle héberge "temporairement" seth
@angiemcallisters gif
POSTS : 488 POINTS : 0

TW IN RP : mentions de blessures graves, ochlophobie, addictions et consommation de drogues (passé)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La plus jeune d'une fratrie de 4 enfants, elle a deux grandes soeurs, et un demi-frère plus âgé également ❊ ancienne patineuse artistique de haut niveau ❊ a souffert d'addiction aux antidouleurs, (trop) clean depuis un peu plus de six ans ❊ souffre d'ochlophobie, la peur de la foule ❊ asplénique ❊ la natation est sa nouvelle addiction ❊ une vieille blessure au genou la fait parfois boiter
CODE COULEUR : (mediumslateblue)
RPs EN COURS : 7/8
anwar (1) - noor (1) & iris (1) - arthur (1) - auden (2) - mica (1) - seth (7) - maisie (2)

FLASHBACKS & UA : /

(maisin) popcorn chitchat  8603
Viviarty ❊ If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I'll be the light to guide you.

(maisin) popcorn chitchat  Mwwn
Archiris company ❊ (uc)

(maisin) popcorn chitchat  W877
Auden ❊ (u.c.)

(maisin) popcorn chitchat  UDrFvHF
Thrash ❊ Remember to toss a coin if you can, what for do you yearn? It's the point of no return... After everything we did, we saw, you turned your back on me.
RPs EN ATTENTE : Simon (1) - Maria (1)
RPs TERMINÉS : 2022 › seth - seth (2) - seth (3) - seth (5) - seth (4;fb) - auden (1) -auden (bunyip ua) - tommy (bunyip ua) - dinis (1) - sara (bunyip ua) - seth (6) - maisie (1) - theodora (1)

(maisin) popcorn chitchat  Y68g

abandons › sinta's house w/ jake and jonathan (indonesia) - jake (indonesia) - jamie (1)

NaNoWriMo 2022
AVATAR : anya chalotra
CRÉDITS : avatar @ethereal - signature @drake (icons waldosia & little liars) - userbars @loonywaltz - crackships @harley
DC : gaïa salvatori, caitriona regan & soraya fletcher
PSEUDO : kahlyra ; gabrielle
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43712-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43768-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43769-vivian-irish#2212325 https://www.30yearsstillyoung.com/t43770-vivian-irish#2212365

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptyDim 26 Juin 2022 - 13:20


popcorn chitchat

Elle avait besoin de discuter. Trop d'évènements bizarres et complètement éclatés au sol, pour qu'elle puisse faire comme si tout allait bien, comme si elle pouvait faire comme si de rien était. Seth avait débarqué comme une furie pour lui hurler dessus, pour l'accuser d'être de mèche avec Théo. Théo qui se trouvait être enceinte! Et qui refusait de la voir pour le moment, comme si sa fierté menaçait de l'étouffer si elle demandait de l'aide, du soutien. Était-elle assez inconsciente pour essayer de faire comme si de rien était? C'est pas le genre de chose qui passait toute seule si on l'ignorait pendant assez longtemps. Et Seth qui était revenu la voir comme une fleur, pour tenter des excuses pour la main qu'il lui avait mis aux fesses. Un événement qu'elle n'aurait même pas imaginé cinq secondes avant qu'il n'apparaisse à son bureau. Et derrière, elle avait encore couru quelques jours après Théo, qui l'avait fait tourner en bourrique. La brune arrivait toujours trop tard aux lieux que la blonde lui indiquait, très étrangement. L'apprentie cuisinière l'évitait, ce n'était plus à prouver. Mais elles avaient une amie commune, qui bossait au cinéma, et qui devait même y être, en ce moment. Enfin, une amie, c'était un grand mot. Vivian appréciait Maisie, et quand il leur était arrivé de passer des soirées toutes les trois, à sortir à droite et à gauche, les deux jeunes femmes autour de Théo s'étaient toujours très bien entendues. Pourtant, l'architecte ne savait quasiment rien de Maisie. Elle connaissait son boulot, son âge, et sa passion pour les et la clope. Mais en dehors de ça... Pourtant, aujourd'hui, c'était à elle que Vivian avait envie de parler, sans qu'elle comprenne vraiment pourquoi. Peut-être justement parce qu'elles ne se connaissaient pas tant que ça, que Maisie serait peut-être de bons conseils, qu'elle aurait un avis extérieur à tout ça. Concernant Théo, concernant Seth, même si elle ne le connaissait probablement pas. Quoique, peut-être que si, après tout, si Théo connaissait le brun, peut-être qu'elle aussi voyait qui c'était. En sortant des bureaux, Vivian avait décliné l'énième proposition de Peter, son collègue le moins misogyne, mais apparemment un brun entiché, d'aller boire un verre avec lui. Et elle avait pris le chemin du cinéma, à pieds. Quand elle avait fini par y arriver, elle s'était immobilisée un moment. Un gros groupe attendait l'ouverture d'une salle, et elle préférait éviter la foule, pour raisons évidentes. Alors elle s'était simplement postée dans un coin, en attendant que le monde se dissipe dans les différentes salles. Elle avait rapidement repéré la jeune femme qu'elle était venue voir, à son comptoir en train de servir seaux de pop corn, bonbons et boissons à la pelle à un groupe de jeunes idiots bruyants. Elle était trop loin pour décerner clairement l'expression de son visage, mais elle paraissait contrariée. Ses gestes étaient trop brusques, trahissant son état émotionnel, bien loin de celui de quelqu'un de calme. Quand le hall s'était presque entièrement vidé, les gens se ruant dans les différentes salles qui venaient de s'ouvrir, le tout dans un brouhaha joyeux, l'architecte s'était rapprochée du comptoir, où Maisie lui tournait le dos, en train de farfouiller Vivian ne savait quoi. Quand elle s'était retournée d'un quart, la brune avait aperçu ses traits crispés, lui confirmant l'impression qu'elle avait eu un peu plus tôt. « T'en fais une tête, un connard a craché dans ton pop corn? » L'architecte lui avait adressé un petit sourire gêné en constatant que sa plaisanterie était tombée à plat. Ça n'avait pas réussi à dérider la jeune femme, même pas un peu. Vivian avait froncé les sourcils, presque inquiète. « Ça va, Maisie? » Ça n'avait pas l'air, en tout cas. Peut-être qu'elle avait appris pour Théo, elle aussi? Son attitude ressemblait vaguement à la sienne, quand elle avait appris la nouvelle. Néanmoins, elle était curieuse de savoir comment elle l'avait appris, elle. Est-ce qu'elle avait eu la chance de l'apprendre de la bouche de la blonde, ou est-ce qu'elle aussi avait eu droit à un intermédiaire?« Tu veux discuter? Tu peux prendre une pause? » Vivian espérait que c'était le cas. Elle espérait aussi qu'elles pourraient aller se poser dehors, au cas où Maisie voudrait en griller une. Et bien sûr, ça n'avait rien à voir avec la volonté de Vivian, son besoin, d'éviter le mouvement de foule qui reviendrait tôt ou tard dans les parages.

code par drake.
Vivian Irish &  @Maisie Moriarty (maisin) popcorn chitchat  873483867


.
like a bird set free
But there's a scream inside that we all try to hide.


(maisin) popcorn chitchat  Aquari10
(maisin) popcorn chitchat  Archit10
(maisin) popcorn chitchat  Tea10
(maisin) popcorn chitchat  Austra10

:rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
(maisin) popcorn chitchat  7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #421 carmody road auprès de jo et sa grand-mère, ava, pour veiller sur celle-ci. troisième colocation en un an, il faut que ça marche.
(maisin) popcorn chitchat  942e26df3ef96e80a8669bf1451033101cb9c5d1
POSTS : 626 POINTS : 260

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : (maisin) popcorn chitchat  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(maisin) popcorn chitchat  5tnu
seth #5 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(maisin) popcorn chitchat  Maisie
angus #5, #7 & #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(maisin) popcorn chitchat  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(maisin) popcorn chitchat  Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(15/06 - c'est l'hiver, ça glisse, c'est normal)meganraphael #1vivianmurphyswann #3muiredach #2damonjocesar
RPs EN ATTENTE : jordan › ann › jules › nino #2 › theo #2 › sara › wendy › laila #2 › raphael #3
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1raphael #2amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6carl #2laila #1seth #4

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormclément (db)
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : skvwalkcrs (ava), alicemxkesthings, xavierthorpe, noahjupelove, wickedwitch, hawkinsindiana, kelly, edwige (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628- https://leave-ressources.tumblr.com/

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptySam 30 Juil 2022 - 21:40



@VIVIAN IRISH & MAISIE MORIARTY ⊹⊹⊹ we all got our bad days, bad days but throw 'em in the backseat, yeah, the world can be a sad place, sad place, so why don't you throw it in the backseat, show 'em what you can be. (c) katesgifsrp&angiemcalisters.


Même en y mettant toute mon énergie pour lui déboîter quelques os au passage et faciliter son entrée dans l’appareil, Seth est toujours trop grand pour être enfermé et cramé dans la machine à pop-corn du cinéma. À défaut, il serait plus facile de faire subir le même sort à Theo – même si ses années d’auto-défense ne me faciliteront pas la tâche. Mais la colère que je ressens à l’égard des deux protagonistes de cette foutue histoire est telle que je ne devrais pas avoir de mal à faire appel à l’adrénaline pour leur faire payer leur rapprochement. Et je sais bien que je n’ai pas à mettre mon nez dans les affaires de cœur – ou de cul, en l’occurrence – de mon frère et ma pote, mais... c’est justement parce que c’est mon frère ET ma pote que j’ai le droit de le faire. On est des milliards sur cette foutue planète, alors pour quelle raison il a fallu que ce soit cette combinaison-là qui s’emboîte comme des legos ? Il n’aurait pas pu se satisfaire avec une pouffiasse rencontrée dans un bar ? Theo n’aurait pas pu se défouler avec un de ses collègues ? Nooooon, il a fallu qu’ils décident de coucher ensemble et, cerise sur le gâteau, d’oublier les bases de l’éducation sexuelle – même moi qui ne pratique pas je le sais, putain ! Donc non, ce n’est pas juste l’histoire de mon frère et de ma pote qui se rapprochent, mais bien de mon frère qui met en cloque ma pote et j’ai toutes les raisons du monde de vouloir en prendre un pour taper sur l’autre. Parce que Seth sait très bien que je refuse qu’il s’approche de mes potes, autant que Theo connait très bien les tensions qui règlement notre relation fraternelle avec Seth. Mais visiblement, l’un est aussi con que l’autre puisque ce sont des faits dont ni l’un ni l’autre n’a pris en compte – j’imagine qu’ils étaient trop occupés à s’arracher leurs fringues. Eurg. J’ai envie de vomir rien que d’y penser ; et au-delà de ça, c’est l’irrespect dont ils ont tous les deux fait preuve. Theo est restée silencieuse en ignorant mes messages avant que je la confronte directement sur le sujet, Seth s’est vanté de leur petite nuit de folie et du résultat engendré pour me provoquer. Et si une part de moi considère que je l’ai bien mérité pour m’être joué de lui en prétendant être avec Angus, le fait est que telles que je lui vends les choses, Angus est réellement quelqu’un qui compte pour moi et non pas un coup de passage. Putain, il a mis en cloque Theo quand même ! À quel moment est-ce que ses derniers neurones ont ainsi été grillés ? Je le savais pas franchement une lumière, mais là, ça dépasse l’entendement ! Je sais pas comment, je sais juste qu’actuellement, j’ai envie de faire disparaître ce sale con de la surface de la terre – excusez-moi la vulgarité, mais j’ai pas vraiment d’autres dénominations pour lui à l’heure actuelle. Je suis pas plus clémente envers Theo, mais je me dis qu’elle doit se rendre compte par elle-même du mauvais choix de queue qu’elle a fait puisqu’il semble évident que Seth n’a pas l’air particulièrement engagé dans toute cette histoire – et c’est déjà un début de vengeance, désolée pour elle. Toujours est-il qu’actuellement, si je me retrouve face à l’un ou l’autre, je ne peux pas promettre de ne pas me transformer en véritable furie, alors je les fuis comme la peste comme ils le font également en rongeant mon frein et en espérant trouver la meilleure façon de leur rendre la monnaie de la pièce. Je peux pas couper les liens du sang avec Seth – même si c’est pas l’envie qui manque – mais concernant Theo, elle peut se brosser pour que je reconsidère son existence un jour prochain.

Et tout m’irrite. À cause de ces deux imbéciles, j’arrive pas à raisonner correctement et j’en oublie les bases du service clientèle quand ma mauvaise humeur se traduit par mes gestes brusques et mon incapacité à sourire. Je passe la manière agressive dont j’arrache les billets des mains des clients tout comme mes soupirs quand ils osent un commentaire ou un regard de travers. Je bouillonne et j’ai envie d’exploser ; mais je me ravise à chaque fois que je suis à deux doigts de le faire en songeant à ma patronne et aux problèmes que ça lui causerait. Ce sont ceux de Seth et Theo, pas les miens. Leur morveux en conception, c’est pas mon problème. Leur baise irréfléchie, non plus. Pourquoi j’arrive pas à me calmer depuis que Seth m’a balancé la vérité au visage, dans ce cas ? « T'en fais une tête, un connard a craché dans ton pop corn? » La voix de Vivian quand je me retourne vers le comptoir m’oblige à chercher son regard pour bien l’identifier et même si le fait de me retrouver face à elle devrait me permettre d’exploser sans craintes, mes traits restent crispés et mes lèvres scellées. « Ça va, Maisie? » - « Très bien. » Ma voix est aussi froide qu’elle n’est sèche et j’ai autant envie de hurler sur Vivian pour me défouler que de souhaiter qu’elle se casse rapidement pour lui éviter ça. « Tu veux discuter? Tu peux prendre une pause? » Je lâche un soupir, pose ma main sur le comptoir un instant, alors que mes doigt se crispent autour de celui-ci. Elle a raison, j’ai besoin d’une pause. Si je reste une minute de plus dans ce cinéma seule avec mes pensées, c’est tout l’établissement qui va finir en feu. Balançant le seau de pop-corn vide dans mes main à côté de la machine derrière moi, je m’empare de mon paquet de clopes avant d’ouvrir le chemin, gardant un œil sur l’intérieur par conscience professionnelle même si j’ai déjà une clope au bec. « C’est pas une bonne journée. » Je me contente de lui dire sans précisions. Je sais pas si elle sait pour Theo, mais je sais qu’elles sont proches et je n’ai pas envie d’enfoncer la blonde auprès de ses amies même si j’en pense pas moins. « T’as la lourde tâche de mes changer les idées. » J’annonce, tentant de me détendre même si cela se fait au détriment de Viv’ sur les épaules de laquelle je mets une pression gratuite. « T’as l’air tendue, toi aussi. » Que je mentionne en la désignant du menton. Mais elle n’a pas l’air d’être prête à exploser, elle, alors peut-être qu’il serait plus aisé de discuter de ses tracas. Les miens n’en deviendront que pires si j’ai le malheur d’être lancée sur le sujet.



(maisin) popcorn chitchat  2pWzgCD
(maisin) popcorn chitchat  Qi7UeVN
(maisin) popcorn chitchat  XH2HHJH
(maisin) popcorn chitchat  ZsxbA8o
(maisin) popcorn chitchat  KPZB94a
(maisin) popcorn chitchat  FhycjZK
(maisin) popcorn chitchat  4Gaihj3
(maisin) popcorn chitchat  EV8FyP7
(maisin) popcorn chitchat  R0nUi7Y

(maisin) popcorn chitchat  8XKLS6S
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Vivian Irish
Vivian Irish
le compas dans l'œil
le compas dans l'œil
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (01/02/93; ♒︎)
SURNOM : Viv, Vee. Certains ont essayé Vivi, ils en gardent un souvenir amer. autrefois Violet par Seth, qui semblait incapable de retenir son prénom
STATUT : célibataire depuis quelques temps, innocente infidèle, elle s'ennuie vite
MÉTIER : architecte chez archiris company depuis peu, et enfin, elle se sent valorisée
LOGEMENT : une villa au #210 beachcrest road (bayside), où elle héberge "temporairement" seth
@angiemcallisters gif
POSTS : 488 POINTS : 0

TW IN RP : mentions de blessures graves, ochlophobie, addictions et consommation de drogues (passé)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La plus jeune d'une fratrie de 4 enfants, elle a deux grandes soeurs, et un demi-frère plus âgé également ❊ ancienne patineuse artistique de haut niveau ❊ a souffert d'addiction aux antidouleurs, (trop) clean depuis un peu plus de six ans ❊ souffre d'ochlophobie, la peur de la foule ❊ asplénique ❊ la natation est sa nouvelle addiction ❊ une vieille blessure au genou la fait parfois boiter
CODE COULEUR : (mediumslateblue)
RPs EN COURS : 7/8
anwar (1) - noor (1) & iris (1) - arthur (1) - auden (2) - mica (1) - seth (7) - maisie (2)

FLASHBACKS & UA : /

(maisin) popcorn chitchat  8603
Viviarty ❊ If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I'll be the light to guide you.

(maisin) popcorn chitchat  Mwwn
Archiris company ❊ (uc)

(maisin) popcorn chitchat  W877
Auden ❊ (u.c.)

(maisin) popcorn chitchat  UDrFvHF
Thrash ❊ Remember to toss a coin if you can, what for do you yearn? It's the point of no return... After everything we did, we saw, you turned your back on me.
RPs EN ATTENTE : Simon (1) - Maria (1)
RPs TERMINÉS : 2022 › seth - seth (2) - seth (3) - seth (5) - seth (4;fb) - auden (1) -auden (bunyip ua) - tommy (bunyip ua) - dinis (1) - sara (bunyip ua) - seth (6) - maisie (1) - theodora (1)

(maisin) popcorn chitchat  Y68g

abandons › sinta's house w/ jake and jonathan (indonesia) - jake (indonesia) - jamie (1)

NaNoWriMo 2022
AVATAR : anya chalotra
CRÉDITS : avatar @ethereal - signature @drake (icons waldosia & little liars) - userbars @loonywaltz - crackships @harley
DC : gaïa salvatori, caitriona regan & soraya fletcher
PSEUDO : kahlyra ; gabrielle
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43712-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43768-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43769-vivian-irish#2212325 https://www.30yearsstillyoung.com/t43770-vivian-irish#2212365

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptyVen 19 Aoû 2022 - 17:44


popcorn chitchat

Maisie était d'une humeur massacrante, l'architecte pouvait le deviner rien qu'au son de sa voix, rien qu'à ses traits crispés et ses gestes saccadés. Et vu son état émotionnel, bien évidemment que la petite blague que Vivian avait lancé à la cantonade pour détendre l'atmosphère était tombée à l'eau. La jeune femme avait même songé que si quelqu'un avait réellement craché dans le popcorn de Maisie, elle aurait été moins sur les nerfs que maintenant. La brune lui avait demandé, si tout allait bien, simple question random. « Très bien. » Et sa réponse, bien que courte et peu informative, avait été incroyablement transparente sur son état d'esprit. Dans son ton, sa contrariété était largement perceptible. Si à l'origine, Vivian était venue pour discuter, finalement, c'était peut-être Maisie qui avait besoin de s'alléger l'esprit. Elle lui avait proposé de sortir, de prendre une pause, tout en espérant que c'était quelque chose qu'elle pouvait se permettre. Après tout, même si le hall du cinéma était calme pour le moment, il pouvait se remplir en un instant, et il n'y avait personne dans les parages, pas l'ombre d'un collègue, pour remplacer la jeune femme en cas de besoin. Elle avait semblé réfléchir un instant, puis avait lâché un sourire, se débarrassant du seau de popcorn qu'elle avait dans les mains jusque là. De son côté, Vivian avait vu le balancé de boîte en papier cartonné comme un signal qui les mènerait à l'extérieur. L'instant d'après, Maisie avait attrapé son paquet de clopes, et était sortie de derrière son comptoir. Vivian, sur ses talons, l'avait suivie à l'extérieur, et les deux s'était arrêtées proches de la sortie du cinéma. Après un dernier regard pour s'assurer qu'elle pouvait voir tout ce qui se passait d'où elle était, elle avait glissé une cigarette entre ses lèvres, pendant que l'architecte l'observait en silence. « C’est pas une bonne journée. » Ça, l'australienne l'avait bien deviné sans avoir besoin qu'on le lui dise. Si elle-même n'était pas de très bonne humeur, Maisie semblait toujours sur le point de massacrer la première personne qui l'agacerait un peu plus. Y compris si c'était l'architecte qui faisait cette erreur. « C’est ce que je vois. T'as mauvaise mine. » C'était loin de la vérité, puisque la petite brune semblait rongée par quelque chose qui la tracassait. « T’as la lourde tâche de mes changer les idées. » Elle pouvait essayer, en tout cas. Elle avait suffisamment d'anecdotes datant de ces derniers temps pour la distraire un petit peu... Pour un temps. « T’as l’air tendue, toi aussi. » La jeune femme s'était raidie à ses paroles. Bien sûr, elle était quelque peu préoccupée, mais de là à le porter sur son visage? Seth ne méritait pas tant d'honneur. « Y a pas mal de choses qui me sont tombées dessus ces derniers temps, pour être honnête. » Ça faisait beaucoup d'évènements étranges en même temps: Théo enceinte, puis qui l'ignorait, Seth qui débarquait pour lui hurler dessus en l'accusant de comploter avec la blonde, puis qui lui mettait une main aux fesses par pure provocation, son collègue, mignon mais un peu lourd, qui lui faisait des avances depuis un moment, et qui ne comprenait pas qu'elle lui dise non. Non, ces derniers temps y avait pas beaucoup de choses positives dans sa vie. Après une inspiration, elle avait soupiré, longuement. « C'est pas la folie au boulot. Être la seule nana dans une entreprise, c'est plus embêtant qu'autre chose.  » Surtout quand la hiérarchie était pourrie jusqu'à l'os, pas du tout impatiente de traiter les éventuelles soucis évoqués par la jeune femme. « Tu te souviens de ce type dont je t'avais parlé, Peter? Il m'a encore invité à sortir. Ça commence à devenir lourd. » L'architecte avait secoué la tête. Elle commençait sérieusement à envisager de se faire la malle dans les plus brefs délais. Elle trouverait sans doute du boulot ailleurs, sans trop de difficultés, elle l'espérait. Heureusement, le fameux Peter n'était pas si terrible contrairement à d'autres. Il restait courtois, réitérait ses demandes de manière tout à fait convenable. Il ne comprenait juste pas que la jeune femme refuse systématiquement, et la patience de Vivian commençait à sérieusement s'effriter. Le nom de Théo était apparu dans son esprit, mais au moment d'en parler, elle avait hésité. Elle n'était pas sûre que Théo en ait parlé à qui que ce soit d'autre. Elle était même certaine que si elle ne l'avait pas su par quelqu'un d'autre, la blonde aurait gardé le silence. Mais elle avait besoin d'évacuer sa frustration. « C'est pas le pire. Théo m'ignore depuis quelques jours, je sais pas pourquoi. » Faux, elle savait très bien pourquoi. Dit comme ça, elle gardait le secret de son amie blonde, et en même temps elle avait ôté un poids de sa poitrine. Rien ne permettrait à Maisie de comprendre que leur amie commune était enceinte, avec ses seules informations. Et si elle aussi était au courant... Peut-être pourraient-elles en parler toutes les deux. En attendant, Vivian avait besoin de terminer d'alléger sa conscience. « Et puis y a ce type là, que je connais depuis quelques temps. Que j'essaye d'aider comme je peux. Lui il a déboulé de nulle part en me hurlant dessus pour une raison à la con. Quel idiot. » Elle avait soupiré, à nouveau. C'était sûrement rien du tout par rapport aux soucis probables de Maisie mais, bon sang, ce que ça faisait du bien d'en parler.



code par drake.
Vivian Irish &  @Maisie Moriarty (maisin) popcorn chitchat  873483867


.
like a bird set free
But there's a scream inside that we all try to hide.


(maisin) popcorn chitchat  Aquari10
(maisin) popcorn chitchat  Archit10
(maisin) popcorn chitchat  Tea10
(maisin) popcorn chitchat  Austra10

:rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
(maisin) popcorn chitchat  7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #421 carmody road auprès de jo et sa grand-mère, ava, pour veiller sur celle-ci. troisième colocation en un an, il faut que ça marche.
(maisin) popcorn chitchat  942e26df3ef96e80a8669bf1451033101cb9c5d1
POSTS : 626 POINTS : 260

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : (maisin) popcorn chitchat  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(maisin) popcorn chitchat  5tnu
seth #5 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(maisin) popcorn chitchat  Maisie
angus #5, #7 & #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(maisin) popcorn chitchat  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(maisin) popcorn chitchat  Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(15/06 - c'est l'hiver, ça glisse, c'est normal)meganraphael #1vivianmurphyswann #3muiredach #2damonjocesar
RPs EN ATTENTE : jordan › ann › jules › nino #2 › theo #2 › sara › wendy › laila #2 › raphael #3
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1raphael #2amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6carl #2laila #1seth #4

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormclément (db)
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : skvwalkcrs (ava), alicemxkesthings, xavierthorpe, noahjupelove, wickedwitch, hawkinsindiana, kelly, edwige (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628- https://leave-ressources.tumblr.com/

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptyMer 7 Sep 2022 - 18:41


J’ai envie d’exploser. J’ai envie d’exploser contre Seth, contre Theo, contre le reste du monde par simple gratuité ; je m’inclus dans ce reste du monde, puisque j’ai aussi envie d’exploser contre moi-même. J’ai passé mon adolescence à jouer ma plus belle comédie, à prétendre que tout allait bien pour masquer mes véritables problèmes et amener les autres là où je le voulais, c’est-à-dire très loin de mes préoccupations pour que celles-ci restent les miennes et ce, dans l’indifférence générale. Alors oui, j’ai aussi envie de m’en prendre à moi-même, agacée par mon incapacité à gérer ma colère et à maîtriser mes émotions, là où j’excellais il y a encore quelques années. J’imagine que c’est la preuve d’une grande maturité de ma part, du fait que j’ai effectivement appris à laisser mes difficultés passées derrière moi si j’en oublie les schémas maladifs que j’utilisais, mais bordel, qu’est-ce que j’aimerais être indéchiffrable à cet instant, alors que les clients font les frais de ma mauvaise humeur. Ils n’ont rien demandé et j’en suis consciente, mais pas suffisamment pour réussir à calmer mes nerfs et à éviter de les passer sur eux ;  pire encore, c’est Vivian qui s’apprête à en faire, elle-aussi, les frais. « C’est ce que je vois. T'as mauvaise mine. » Mon regard se relève en sa direction, la fusillant au passage. Ce n’est certainement pas quelque chose à dire à quelqu’un qui est déjà en colère – j’ai aucune envie que mon visage s’accorde avec mes mots et mon humeur générale. Mais je suis zen. Je suis zen parce que c’est une amie, parce que je ne peux décemment pas lui en coller une ou lui hurler dessus pour qu’elle déguerpisse, que j’ai ma première clope (d’une probable longue série) entre les lèvres et j’attends avec impatience que la nicotine fasse son effet, autant que le récit de Vivian pour me changer les idées. « Y a pas mal de choses qui me sont tombées dessus ces derniers temps, pour être honnête. » Je continue de faire brûler la cigarette entre mes lèvres, tout en lui adressant un regard de biais qui l’invite à en dire davantage sans avoir à la supplier – vu que j’ai mauvaise mine, j’imagine qu’elle ne pourra pas résister à mes supplications silencieuses. « C'est pas la folie au boulot. Être la seule nana dans une entreprise, c'est plus embêtant qu'autre chose.  » Ça, je veux bien la croire. C’est connu que le sexisme a encore de beaux jours devant lui et vu la configuration de son entreprise, elle est en plein dedans, Vivian. « Tu te souviens de ce type dont je t'avais parlé, Peter? Il m'a encore invité à sortir. Ça commence à devenir lourd. » Je secoue la tête à l’entente du prénom, confirmant qu’il ne m’est pas inconnu, fronçant néanmoins rapidement les sourcils lorsqu’elle précise que ça commence à devenir lourd. « Si tu veux mon avis, t’as déjà été bien assez patiente avec lui. » Si j’étais à sa place, depuis le temps qu’elle en parle, le Peter en question aurait eu le droit à une plainte au cul ou, si je suis d’humeur généreuse, seulement une bonne baffe. « Tu veux que je me pointe un jour à l’heure du déjeuner pour venir chercher l’amour de ma vie ? » Je propose, en battant exagérément des cils et en penchant la tête, m’approchant d’elle, prête à me lover sur son épaule. Blague à part, je suis sérieuse, je veux bien venir jouer les amoureuses transies pour que Peter comprenne la leçon. Quoi que... « Ouais, non, oublie, ça va encore réveiller ses fantasmes. » Parce qu’on connaît les hommes et que j’ai pas de peine à imaginer qu’il sera encore plus lourd par la suite. « Je peux te prêter Angus, si tu veux. En plus, il a les dimensions d’un réfrigérateur, ça va le calmer, ton Peter. » Oui, je vends mon (faux) copain sans aucune gêne, mais je trouverai bien un moyen de le convaincre en lui promettant je ne sais quel service ; et qu’on ne me dise pas que j’ai pas le sens de l’amitié, hein. « C'est pas le pire. Théo m'ignore depuis quelques jours, je sais pas pourquoi. » Je grince des dents à l’entente du prénom de Theo, celle par laquelle on s’est connues et celle dont je ne veux plus entendre parler. « T’en as vraiment aucune idée ? » Je demande, sceptique. Je veux plus voir la blonde, mais j’ai encore la décence de ne pas balancer la nouvelle à sa place, même si je suis surprise qu’elle n’en ait pas parlé à Vivian. M’enfin, c’est pas le genre d’annonce qui mérite qu’on s’en vante, c’est sûr, mais si elle n’en a pas parlé à Vivian, à qui ? Elle ne garde quand même pas tout ça pour elle ? Non, non, ça doit pas m’importer – elle a décidé de faire de la merde, qu’elle assume, à présent. « Et puis y a ce type là, que je connais depuis quelques temps. Que j'essaye d'aider comme je peux. Lui il a déboulé de nulle part en me hurlant dessus pour une raison à la con. Quel idiot. » Oh, wow. Ça m’a l’air pas mal cette histoire, faut qu’elle me donne des détails, d’autant qu’elle a l’air compliquée, mais suffisamment intéressante pour me divertir. « Attends, c’est qui ce type ? Tu le connais d’où ? » Je débute, continuant très vite mon interrogatoire. « C’est genre... un plan cul ? Un crush ? Juste un pote ? » Ce qui m’étonnerait vu le portrait qu’elle en fait. « M’enfin, s’il te remercie de l’aider en te hurlant dessus, j’dirais plutôt qu’il mérite que tu lui claque la porte au nez, hein. » Plutôt que de l’ouvrir et de lui proposer son aide ; et j’ai déjà la réponse à ma question en réalité : il est probablement plus qu’un ami pour qu’elle persiste ainsi.

@Vivian Irish (maisin) popcorn chitchat  1949770018



(maisin) popcorn chitchat  2pWzgCD
(maisin) popcorn chitchat  Qi7UeVN
(maisin) popcorn chitchat  XH2HHJH
(maisin) popcorn chitchat  ZsxbA8o
(maisin) popcorn chitchat  KPZB94a
(maisin) popcorn chitchat  FhycjZK
(maisin) popcorn chitchat  4Gaihj3
(maisin) popcorn chitchat  EV8FyP7
(maisin) popcorn chitchat  R0nUi7Y

(maisin) popcorn chitchat  8XKLS6S
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Vivian Irish
Vivian Irish
le compas dans l'œil
le compas dans l'œil
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (01/02/93; ♒︎)
SURNOM : Viv, Vee. Certains ont essayé Vivi, ils en gardent un souvenir amer. autrefois Violet par Seth, qui semblait incapable de retenir son prénom
STATUT : célibataire depuis quelques temps, innocente infidèle, elle s'ennuie vite
MÉTIER : architecte chez archiris company depuis peu, et enfin, elle se sent valorisée
LOGEMENT : une villa au #210 beachcrest road (bayside), où elle héberge "temporairement" seth
@angiemcallisters gif
POSTS : 488 POINTS : 0

TW IN RP : mentions de blessures graves, ochlophobie, addictions et consommation de drogues (passé)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La plus jeune d'une fratrie de 4 enfants, elle a deux grandes soeurs, et un demi-frère plus âgé également ❊ ancienne patineuse artistique de haut niveau ❊ a souffert d'addiction aux antidouleurs, (trop) clean depuis un peu plus de six ans ❊ souffre d'ochlophobie, la peur de la foule ❊ asplénique ❊ la natation est sa nouvelle addiction ❊ une vieille blessure au genou la fait parfois boiter
CODE COULEUR : (mediumslateblue)
RPs EN COURS : 7/8
anwar (1) - noor (1) & iris (1) - arthur (1) - auden (2) - mica (1) - seth (7) - maisie (2)

FLASHBACKS & UA : /

(maisin) popcorn chitchat  8603
Viviarty ❊ If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I'll be the light to guide you.

(maisin) popcorn chitchat  Mwwn
Archiris company ❊ (uc)

(maisin) popcorn chitchat  W877
Auden ❊ (u.c.)

(maisin) popcorn chitchat  UDrFvHF
Thrash ❊ Remember to toss a coin if you can, what for do you yearn? It's the point of no return... After everything we did, we saw, you turned your back on me.
RPs EN ATTENTE : Simon (1) - Maria (1)
RPs TERMINÉS : 2022 › seth - seth (2) - seth (3) - seth (5) - seth (4;fb) - auden (1) -auden (bunyip ua) - tommy (bunyip ua) - dinis (1) - sara (bunyip ua) - seth (6) - maisie (1) - theodora (1)

(maisin) popcorn chitchat  Y68g

abandons › sinta's house w/ jake and jonathan (indonesia) - jake (indonesia) - jamie (1)

NaNoWriMo 2022
AVATAR : anya chalotra
CRÉDITS : avatar @ethereal - signature @drake (icons waldosia & little liars) - userbars @loonywaltz - crackships @harley
DC : gaïa salvatori, caitriona regan & soraya fletcher
PSEUDO : kahlyra ; gabrielle
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43712-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43768-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43769-vivian-irish#2212325 https://www.30yearsstillyoung.com/t43770-vivian-irish#2212365

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptyDim 25 Sep 2022 - 21:10


popcorn chitchat

Discuter sans se prendre la tête leur ferait du bien à toutes les deux, Vivian en était persuadée. Dans tous les cas, à peine avait-elle dit un mot qu'elle était lancée, et avait commencé tout naturellement par parler boulot. Elle était chez polygon architecture depuis presque deux ans maintenant, et si au tout début l'ambiance machiste de l'entreprise avait tendance à la pousser à se dépasser, maintenant, ça avait plutôt tendance à la déprimer. Pire que cela, la seule personne un tant soit peu sympathique dans cette entreprise dégradante était son collègue Peter, sympathique oui mais un peu dur d'oreilles quant aux désirs de la brune. Que fallait-il qu'elle fasse de plus pour qu'il comprenne que non, elle n'était pas intéressée? « Si tu veux mon avis, t’as déjà été bien assez patiente avec lui. » Certes. « Tu veux que je me pointe un jour à l’heure du déjeuner pour venir chercher l’amour de ma vie ? » L'architecte avait eu un petit rire. Ça, c'était une image qui le clouerait certainement sur place, puisqu'il ne pouvait certainement pas imaginer qu'une femme ne puisse être intéressée que par les femmes. Pourtant, si ça avait été jouable, c'était l'excuse que l'australienne lui aurait servi. « Ouais, non, oublie, ça va encore réveiller ses fantasmes. » Clairement, c'était le risque. Vivian était prête à parier que tous les hommes hétérosexuels du monde avaient déjà fantasmé au moins une fois sur un contexte de ce genre. « C'est pas grave, je me débrouillerai. Je finirais bien par trouver un truc pour qu'il laisse tomber. » Même si ça risquait d'être compliqué, vu à quel point ledit Peter semblait amouraché, et pas du tout convaincu de son désintérêt pour lui. À tel point qu'elle n'était même pas sûre que prétexter une IST le ferait déguerpir. « Je peux te prêter Angus, si tu veux. En plus, il a les dimensions d’un réfrigérateur, ça va le calmer, ton Peter. » À ses dires, la brune lui avait coulé un regard en coin, changeant habilement de sujet. « Ça se passe bien avec lui, d'ailleurs? T'as l'air de vraiment bien l'apprécier... » Suffisait de regarder sa tête quand elle en parlait. D'un geste, Vivian avait balayé sa proposition, peu envisageable bien que tentante. « C'est gentil, mais pas question. Il est tout à toi. » Le sujet étant clos, la brune avait enchaîné, abordant un autre sujet parmi ceux qui la contrariaient le plus; Théo. La blonde prenait un malin plaisir à l'ignorer, et la jeune femme, qui ne demandait qu'à la voir, n'arrivait à rien. « T’en as vraiment aucune idée ? » Maisie n'était pas dupe. Bien sûr que Vivian se doutait du pourquoi du silence de son amie blonde. Pour autant, elle ne savait pas du tout si elle avait le droit d'en parler à Maisie. S'autoriser un truc du genre n'était certainement pas une bonne idée, vu la réaction de la blonde quand elle avait appris que son secret avait été ébruité par Seth, l'autre participant de cette histoire foireuse. Baissant les yeux, l'architecte avait serré les dents, mécontente de devoir tenir sa langue alors qu'elle crevait d'envie d'en parler à quelqu'un. « Elle a des problèmes en ce moment. Dont je devrais pas être au courant, mais je le suis. » Elle ne pouvait rien dire d'autre, et puisqu'apparemment, Maisie n'était pas au courant, autant changer de sujet à nouveau. Alors, elle lui avait parlé de Seth. Cet idiot, qui la croyait capable d'avoir comploté avec Théo pour lui mettre la pression avec une grossesse imaginaire. N'importe quoi. « Attends, c’est qui ce type ? Tu le connais d’où ? » Bien sûr que ça attisait la curiosité de son amie, le sujet était suffisamment ahurissant pour piquer son intérêt. « Je l'ai rencontré par hasard il y a quelques mois. Via le boulot. Il a corrigé un de mes dessins sans aucune gêne, et au final, sa correction m'a beaucoup aidé. » Elle lui était reconnaissante de ce petit geste de rien du tout, et elle de son côté, l'avait ramassé dans la rue et hébergé le temps d'une nuit, avait payé sa caution pour le faire sortir de cellule, entre autres. Aux yeux de beaucoup, sa dette était déjà largement payée. Pourtant, elle continuait de vouloir l'aider. « C’est genre... un plan cul ? Un crush ? Juste un pote ? » Les yeux de Vivian s'étaient arrondis de surprise. « Quoi? Bien sûr que non, j'ai aucune attirance pour ce gars là. Je sais même pas si on peut dire que c'est un pote. Je sais pas ce qu'il est. » La mine sceptique de Maisie lui avait appris qu'elle n'était pas vraiment convaincue, pourtant, l'architecte avait été honnête à cent pour cent dans sa réponse... « Il me rappelle un peu celle que j'étais il y a quelques années. » Complètement paumée, oui. « M’enfin, s’il te remercie de l’aider en te hurlant dessus, j’dirais plutôt qu’il mérite que tu lui claque la porte au nez, hein. » Elle avait raison, bien sûr. Mais elle n'était pas encore arrivée à ce stade. Probablement un jour, s'il continuait à tirer sur la corde comme cela, mais pas maintenant. Pas encore. « Je lui ai répondu en criant encore plus fort. Très adulte comme réaction, pas vrai? » C'était pathétique. Surtout qu'au final, ça n'avait fait qu'augmenter les décibels de chaque côté. Aucun intérêt, donc. Surtout que si ça avait fait fuir certains, ça avait alerté d'autres personnes qui s'étaient senties obligées d'intervenir. La dame et son chien. « Y a même une dame qui a débarqué pour prendre ma défense. Elle nous prenait pour un couple en pleine dispute, tu y croies à ça? » C'était complètement stupide. Qui pourrait seulement les imaginer comme un couple?

code par drake.
Vivian Irish &  @Maisie Moriarty (maisin) popcorn chitchat  873483867


.
like a bird set free
But there's a scream inside that we all try to hide.


(maisin) popcorn chitchat  Aquari10
(maisin) popcorn chitchat  Archit10
(maisin) popcorn chitchat  Tea10
(maisin) popcorn chitchat  Austra10

:rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
(maisin) popcorn chitchat  7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #421 carmody road auprès de jo et sa grand-mère, ava, pour veiller sur celle-ci. troisième colocation en un an, il faut que ça marche.
(maisin) popcorn chitchat  942e26df3ef96e80a8669bf1451033101cb9c5d1
POSTS : 626 POINTS : 260

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : (maisin) popcorn chitchat  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(maisin) popcorn chitchat  5tnu
seth #5 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(maisin) popcorn chitchat  Maisie
angus #5, #7 & #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(maisin) popcorn chitchat  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(maisin) popcorn chitchat  Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(15/06 - c'est l'hiver, ça glisse, c'est normal)meganraphael #1vivianmurphyswann #3muiredach #2damonjocesar
RPs EN ATTENTE : jordan › ann › jules › nino #2 › theo #2 › sara › wendy › laila #2 › raphael #3
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1raphael #2amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6carl #2laila #1seth #4

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormclément (db)
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : skvwalkcrs (ava), alicemxkesthings, xavierthorpe, noahjupelove, wickedwitch, hawkinsindiana, kelly, edwige (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628- https://leave-ressources.tumblr.com/

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptySam 1 Oct 2022 - 22:47


Les aventures de Vivian et Peter est une feuilleton dont j’ai l’habitude depuis quelques temps déjà, les tentatives du second pour inviter la première démontrant d’une certaine détermination dont je suis presque jalouse – si seulement j’en possédais un dixième pour guider mon quotidien, je n’en serais pas mécontente. Pour autant, je trouve ça triste le fait que l’insistance de Peter ne soit pas vue comme le problème que c’est réellement sous prétexte qu’il n’est pas si mauvais comme type, ça en dit long sur la manière dont on a appris aux femmes à justifier l’attitude des autres à notre égard pour ne pas passer pour des hystériques en les remettant à leur place comme il le mériterait. Et Peter, aussi gentil qu’il puisse être, le mériterait compte tenu de la patience dont Vivian a déjà fait preuve à son égard. Et c’en est triste, aussi, qu’elle ne puisse pas lui dire franchement les choses au risque d’être la coupable d’un mauvais climat de travail ou de n’avoir aucune envie de déranger et d’attirer l’attention sur elle au point où les seules manières de dissuader le Peter en question consiste à inventer des scénarios farfelus et qui, à vrai dire, ne feraient que renforcer son fantasme. « C'est pas grave, je me débrouillerai. Je finirais bien par trouver un truc pour qu'il laisse tomber. » - « Ça me rend dingue que ce soit banalisé à ce point, sérieux, il mérite un sérieux avertissement à force. Et j’imagine que ta direction se sent hyper concernée ? » Que j’interroge, sarcastique, bien consciente qu’elle bosse dans un univers masculin et, plus particulièrement, une entreprise qui semble l’être tout autant, rendant difficile la moindre plainte à l’égard de ses homologues. À défaut, je peux lui confier Angus pour une journée et oui, ça ne se fait pas de troquer mon copain sans son accord, mais il comprendra l’urgence de la situation. « Ça se passe bien avec lui, d'ailleurs? T'as l'air de vraiment bien l'apprécier... » - « Il est génial, oui. » Je souligne rapidement, par automatisme face à cette question qu’on me pose régulièrement. Sauf que je suis surprise d’y croire moi-même cette fois-ci, alors que les premiers temps, j’avais de la peine à trouver le ton de la petite amie transie d’amour pour renforcer cette fausse relation. Je suis pas amoureuse, non, mais je dois arrêter de nier les faits et prétendre qu’Angus est insupportable. Ça m’aurait arrangé qu’il le reste compte tenu du fait que raviser mon opinion sur lui implique d’admettre mes propres fautes à son égard, mais il ne l’est pas. Il se rapproche de plus en plus d’un ami ; et même s’il faudra me torturer pour que je l’admette face à lui, le fait est que ce jeu n’aurait pas duré aussi longtemps si on se détestait vraiment. « C'est gentil, mais pas question. Il est tout à toi. » Je hausse les épaules, l’air de lui dire que la proposition reste valable quoi qu’il advienne.

Et comme si Peter n’était pas le seul souci de la brune, Theodora ne manque pas d’ajouter une couche de ce que je comprends entre les lignes de Vivian, ayant conscience des raisons pour laquelle la brune s’est mise à l’écart, mais ne sachant pas si l’annonce est officielle, je préfère rester muette sur la question, bien qu’essayant d’orienter celle-ci. « Elle a des problèmes en ce moment. Dont je devrais pas être au courant, mais je le suis. » Vivian m’aide pas, alors que j’ai envie de hurler et de lui dire « JE SAIS ». Le problème, c’est que je ne suis pas sûre de savoir, justement, ni d’avoir le droit d’ébruiter ce que je sais. C’est pire qu’un épisode de Friends, cette histoire. « Oh, tu parles de son aventure avec ce mec ? » Que je dis, en restant vague, ne mentionnant ni mon frère, ni sa grossesse, bien que je bouillonne intérieurement et que ma mâchoire crispée parle pour moi. Je sens que j’ai de nouveau envie de tout exploser autour de moi, alors je préfère me concentrer sur l’histoire de Vivian avec ce type qu’on surnommera l’idiot. « Je l'ai rencontré par hasard il y a quelques mois. Via le boulot. Il a corrigé un de mes dessins sans aucune gêne, et au final, sa correction m'a beaucoup aidé. » Je fronce les sourcils, c’est le départ de toute comédie romantique ça, et je suis pas sûre que ce soit vraiment ce qui est prévu dans ce cas de figure. « Quoi? Bien sûr que non, j'ai aucune attirance pour ce gars là. Je sais même pas si on peut dire que c'est un pote. Je sais pas ce qu'il est. » Je suis sceptique vu qu’elle en a parle beaucoup, pour quelqu’un qui n’a pas vraiment d’importance. « Il me rappelle un peu celle que j'étais il y a quelques années. » Oh, je comprends mieux. « Et alors quoi ? Tu le ramasses dans la rue et t’essaies de le sauver ? » J’interroge, peut-être un peu trop brutale, mais n’étant pas particulièrement connue pour ma douceur. « Je veux dire, ça finit rarement bien, les histoires comme ça. » J’ajoute, en haussant les épaules. « Je lui ai répondu en criant encore plus fort. Très adulte comme réaction, pas vrai? » Je laisse échapper un rire. « J’aurais fait pareil. » Parce que la maturité, ça me connait pas, mais c’est une autre histoire. « Y a même une dame qui a débarqué pour prendre ma défense. Elle nous prenait pour un couple en pleine dispute, tu y croies à ça? » Je fronce les sourcils. « Et tu te sens obligée d’ajouter ce détail parce que... ? » J’interroge, légèrement amusée. « Tu en parles beaucoup, pour un type sans importance. » Je dis ça, je dis rien. « Et tu le revois ? Il se comporte comment quand il te crie pas dessus ? » Ça me paraît être une question importante, oui.  

@Vivian Irish (maisin) popcorn chitchat  1949770018



(maisin) popcorn chitchat  2pWzgCD
(maisin) popcorn chitchat  Qi7UeVN
(maisin) popcorn chitchat  XH2HHJH
(maisin) popcorn chitchat  ZsxbA8o
(maisin) popcorn chitchat  KPZB94a
(maisin) popcorn chitchat  FhycjZK
(maisin) popcorn chitchat  4Gaihj3
(maisin) popcorn chitchat  EV8FyP7
(maisin) popcorn chitchat  R0nUi7Y

(maisin) popcorn chitchat  8XKLS6S
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Vivian Irish
Vivian Irish
le compas dans l'œil
le compas dans l'œil
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (01/02/93; ♒︎)
SURNOM : Viv, Vee. Certains ont essayé Vivi, ils en gardent un souvenir amer. autrefois Violet par Seth, qui semblait incapable de retenir son prénom
STATUT : célibataire depuis quelques temps, innocente infidèle, elle s'ennuie vite
MÉTIER : architecte chez archiris company depuis peu, et enfin, elle se sent valorisée
LOGEMENT : une villa au #210 beachcrest road (bayside), où elle héberge "temporairement" seth
@angiemcallisters gif
POSTS : 488 POINTS : 0

TW IN RP : mentions de blessures graves, ochlophobie, addictions et consommation de drogues (passé)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La plus jeune d'une fratrie de 4 enfants, elle a deux grandes soeurs, et un demi-frère plus âgé également ❊ ancienne patineuse artistique de haut niveau ❊ a souffert d'addiction aux antidouleurs, (trop) clean depuis un peu plus de six ans ❊ souffre d'ochlophobie, la peur de la foule ❊ asplénique ❊ la natation est sa nouvelle addiction ❊ une vieille blessure au genou la fait parfois boiter
CODE COULEUR : (mediumslateblue)
RPs EN COURS : 7/8
anwar (1) - noor (1) & iris (1) - arthur (1) - auden (2) - mica (1) - seth (7) - maisie (2)

FLASHBACKS & UA : /

(maisin) popcorn chitchat  8603
Viviarty ❊ If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I'll be the light to guide you.

(maisin) popcorn chitchat  Mwwn
Archiris company ❊ (uc)

(maisin) popcorn chitchat  W877
Auden ❊ (u.c.)

(maisin) popcorn chitchat  UDrFvHF
Thrash ❊ Remember to toss a coin if you can, what for do you yearn? It's the point of no return... After everything we did, we saw, you turned your back on me.
RPs EN ATTENTE : Simon (1) - Maria (1)
RPs TERMINÉS : 2022 › seth - seth (2) - seth (3) - seth (5) - seth (4;fb) - auden (1) -auden (bunyip ua) - tommy (bunyip ua) - dinis (1) - sara (bunyip ua) - seth (6) - maisie (1) - theodora (1)

(maisin) popcorn chitchat  Y68g

abandons › sinta's house w/ jake and jonathan (indonesia) - jake (indonesia) - jamie (1)

NaNoWriMo 2022
AVATAR : anya chalotra
CRÉDITS : avatar @ethereal - signature @drake (icons waldosia & little liars) - userbars @loonywaltz - crackships @harley
DC : gaïa salvatori, caitriona regan & soraya fletcher
PSEUDO : kahlyra ; gabrielle
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43712-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43768-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43769-vivian-irish#2212325 https://www.30yearsstillyoung.com/t43770-vivian-irish#2212365

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptyDim 30 Oct 2022 - 17:36


popcorn chitchat
Le sujet Peter étant abordé, Maisie s'était offusquée de son attitude, qui au final n'était même pas la plus scandaleuse chez Polygon architecture. « Ça me rend dingue que ce soit banalisé à ce point, sérieux, il mérite un sérieux avertissement à force. Et j’imagine que ta direction se sent hyper concernée ? » L'architecte lui avait adressé un regard entendu. « Tu me poses vraiment la question? » Désabusée, la brune avait secoué la tête. Ce qui avait été motivant pour elle à ses débuts était désormais de plus en plus insupportable. Ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne claque la porte de chez eux sans un regard en arrière. Désireuse de l'aider, son amie lui avait ensuite proposé de lui prêter son petit copain, le fameux Angus. L'idée en elle-même était tentante, mais pas question qu'il soit mêlé à tout ça, alors qu'elle arriverait tôt ou tard à s'en sortir par elle-même. Pourtant, elle appréciait le geste de Maisie, et puisque tout semblait rouler entre cette dernière et son ami, l'architecte était ravie. « Il est génial, oui. » Le commentaire lui avait arraché un petit sourire. C'était tant mieux pour lui, car Maisie ne méritait rien de moins. Un geste de travers, et la brune se serait sentie obligée d'intervenir en la faveur de son amie... Mieux valait pour lui qu'il continue sur sa lancée en tant que petit copain parfait. En attendant, Vivian avait décliné la proposition de prêt dans la foulée, et le haussement d'épaules de Maisie l'avait persuadée qu'en cas d'urgence, elle pourrait revenir sur sa décision.

Dans la fluidité, l'architecte avait enchaîné sur le problème Théodora. Enfin, c'était plutôt elle qui en avait, des problèmes, un gros même, mais être en froid avec elle était néanmoins difficile pour la brune. De plus, elle crevait d'envie d'en parler, sans savoir si elle en avait le droit. Après tout, même fâchée, elle ne pouvait pas tout lâcher à n'importe qui. Même si Maisie n'était pas n'importe qui... Peut-être qu'elle aussi savait quelque chose? Méfiante, Vivian avait abordé le sujet, choisissant ses mots avec soin. Intriguée, elle avait vu son amie se raidir légèrement. « Oh, tu parles de son aventure avec ce mec ? » « OUI EXACTEMENT. » Elle brûlait de tout lui dire puisqu'apparemment, elle aussi savait des choses. Elle s'était retenue en se mordant la lèvre, fort. « Oui, voilà. Cette histoire de mec... » Un silence gêné s'était installé. Est-ce qu'elle pourrait se permettre d'en dire plus? Mieux ne valait pas, tant qu'elle-même n'en savait pas plus. Pour ça, il fallait qu'elle arrive à voir Théo en face à face. Mais ça, c'était pas gagné. « Ça a l'air complexe. J'espère que tout ira bien pour elle. » Bien sûr, son problème ne se règlerait pas de lui-même, comme certains autres. Mais si la blonde décidait de lui faire confiance, quand elle aurait réussi à la confronter, elle pourrait la soutenir.

Et ensuite, elle lui avait parlé de Seth. Sans mentionner son nom, après tout, il ne méritait pas cet honneur, cet idiot. Vivian avait expliqué les grandes lignes, leur rencontre, comment il se comportait, et évidemment Maisie avait cherché à savoir ce qu'il était pour elle. Un plan cul? Un ami? Un crush? Il était rien de tout ça bien sûr. Elle tombait des nues en entendant Maisie évoquer ces possibilités. Mais ce qui était sûr, c'est qu'il lui rappelait ce qu'elle était quelques années plus tôt. « Et alors quoi ? Tu le ramasses dans la rue et t’essaies de le sauver ? » Le ton sec de son amie l'avait surprise. Était-ce si stupide que ça d'essayer d'aider quelqu'un qui en avait visiblement besoin? La seconde d'après, elle avait haussé les épaules. « Je veux dire, ça finit rarement bien, les histoires comme ça. » L'architecte avait froncé les sourcils. « Qu'est-ce que tu veux dire? » Enchainant toujours, Vivian avait continué sur l'histoire de la page artificielle, sur la  dispute qui avait éclaté entre eux à cause de Théo, un dernier détail qu'elle avait bien évidemment passé sous silence. Il lui avait crié dessus. Et elle lui avait crié dessus à son tour, bien loin de se laisser faire, même si aborder la situation calmement aurait sûrement été plus adulte. « J’aurais fait pareil. » Au moins, elle avait réussi à faire rire son amie... Et se sentait maintenant un peu moins ridicule par rapport à sa réaction. Souriant, un peu plus détendue qu'au début de son récit, la brune avait rajouté l'anecdote de la dame qui était intervenue, en les prenant pour un couple. Un détail qui avait retenu l'attention de son amie, un air moqueur naissant sur son visage la seconde suivante. « Et tu te sens obligée d’ajouter ce détail parce que... ? » Parce que c'était complètement ridicule? Enfin, il n'y avait strictement rien entre eux, et ça lui paraissait étrange qu'une personne extérieure puisse l'envisager. « On a rien en commun! Du tout! On est même pas amis, et on se prend la tête constamment. Comment elle a pu croire un truc pareil? » Ça lui semblait tellement ahurissant... Mais ce n'était visiblement pas le cas de Maisie. « Tu en parles beaucoup, pour un type sans importance. » Vivian avait roulé des yeux. Elle la voyait venir à des kilomètres avec ses sous-entendus sortis de nulle part. « Et tu le revois ? Il se comporte comment quand il te crie pas dessus ? » La brune avait lâché un soupir exaspéré. « Il est... Agaçant, arrogant, impulsif et borné... Il se prend pour un séducteur mais en vérité il ne charme personne. Colérique aussi, comme si le reste était pas suffisant. » Il était pas reconnaissant de tout ce qu'elle avait déjà fait pour lui, ne l'appelait que quand il avait besoin de quelque chose. Et pourtant... Il fallait que Maisie cerne le personnage pour de bon, et pour cela, l'architecte avait un dernier argument. « Quand cette fameuse dame s'est rapprochée pour savoir si j'avais besoin d'aide, qu'elle nous a prit pour un couple en pleine dispute, il a rien trouvé de mieux à faire que de me mettre une main aux fesses. » Soupirant longuement, elle n'avait capté le regard de Maisie que quelques secondes plus tard. « Quoi? Me regarde pas comme ça, je me suis pas laissée faire... » En tout cas, pas sans avoir une idée derrière la tête...

code par drake.
Vivian Irish &  @Maisie Moriarty (maisin) popcorn chitchat  873483867


.
like a bird set free
But there's a scream inside that we all try to hide.


(maisin) popcorn chitchat  Aquari10
(maisin) popcorn chitchat  Archit10
(maisin) popcorn chitchat  Tea10
(maisin) popcorn chitchat  Austra10

:rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
(maisin) popcorn chitchat  7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #421 carmody road auprès de jo et sa grand-mère, ava, pour veiller sur celle-ci. troisième colocation en un an, il faut que ça marche.
(maisin) popcorn chitchat  942e26df3ef96e80a8669bf1451033101cb9c5d1
POSTS : 626 POINTS : 260

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : (maisin) popcorn chitchat  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(maisin) popcorn chitchat  5tnu
seth #5 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(maisin) popcorn chitchat  Maisie
angus #5, #7 & #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(maisin) popcorn chitchat  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(maisin) popcorn chitchat  Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(15/06 - c'est l'hiver, ça glisse, c'est normal)meganraphael #1vivianmurphyswann #3muiredach #2damonjocesar
RPs EN ATTENTE : jordan › ann › jules › nino #2 › theo #2 › sara › wendy › laila #2 › raphael #3
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1raphael #2amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6carl #2laila #1seth #4

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormclément (db)
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : skvwalkcrs (ava), alicemxkesthings, xavierthorpe, noahjupelove, wickedwitch, hawkinsindiana, kelly, edwige (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628- https://leave-ressources.tumblr.com/

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptySam 19 Nov 2022 - 0:20


« Tu me poses vraiment la question? » Mes yeux se lèvent naturellement au ciel alors que je ne peux pas masquer mon agacement. Non pas face à la question rhétorique de Vivian, mais bien face à ma propre stupidité. Bien sûr que son boulot ne fait rien, bien sûr que la direction considère que s’il y a un problème, il ne vient certainement pas de leur employé trop insistant, mais probablement de Vivian qui exagère les choses, qui ne sait pas accepter un compliment et toute autre justification particulièrement sexiste et malheureusement trop actuelle dans notre société. « Ok, oublie ce que je t’ai dit. Je viens pas pour un déjeuner, mais pour t’aider à brûler vos bureaux. » Et avec le sourire, puisqu’en tant que femmes, nous sommes obligées de l’avoir en toutes circonstances. Bande de connards. « Tu veux pas juste les envoyer chier et chercher ailleurs ? » C’est le genre de question que je déteste poser, celle qui me donne l’impression de juger les raisons pour lesquelles les gens restent un poste qui ne leur convient pas alors que j’ai moi-même un boulot minable. Et je me rends bien compte que ce n’est pas aussi facile, qu’elle ne peut probablement pas claquer la porte sans avoir l’assurance d’une autre source de revenus derrière, mais plus je l’entends mentionner son travail au cours de nos discussions, moins je comprends comment elle peut tenir dans ces circonstances. Ce qui est certain, c’est qu’elle a toute mon admiration. De la même manière qu’Angus a toute mon admiration quand je le mentionne au cours de notre conversation. Et l’automatisme de ma réponse me fait presque peur ; j’ignore si je prends l’habitude de le flatter parce que je prends mon rôle à cœur ou parce que je n’en joue plus vraiment un.

Je suis tout autant surprise de réaliser que cette brève mention d’Angus a eu le don de calmer mon énervement alors que j’aime lui rejeter la faute de celui-ci à la moindre occasion. Mais aujourd’hui, c’est bien mon frère qui en est à l’origine, grandement aidé par une Theo qui a vu en lui un irrésistible coup d’un soir (faites-moi penser de lui acheter des lunettes en plus d’un cintre). « Oui, voilà. Cette histoire de mec... » Elle sait quelque chose. Je sais quelque chose. Est-ce qu’ensemble nous savons l’ensemble ? « Ça a l'air complexe. J'espère que tout ira bien pour elle. » Je secoue légèrement la tête. Je reste muette un instant. J’ai envie d’exploser. J’essaie de me persuader que je ne dois rien à Theo, que sa loyauté ayant été chancelante, la mienne peut l’être aussi. Mais je suis une foutue idéaliste qui continue de croire que les choses pourront s’arranger – même si j’ai présentement surtout envie de lui coller deux claques plutôt que de lui offrir un câlin de réconciliation. Et je doute que balancer son plus grand secret, même si j’envisage de plus en plus que Vivian soit au courant, soit le meilleur moyen d’essayer de rétablir les choses. Je considère toujours que c’est à elle de faire le premier pas, mais je prends aussi en compte qu’elle a d’autres choses à penser – et qu’on vienne pas me dire que je suis une connasse avec elle, après ça. Putain, elle porte mon neveu, quand même et moi je suis prête à lui offrir un chocolat chaud si elle se pointe chez moi. « Ouais, j’espère aussi. » J’espère surtout qu’elle saura mieux aligner ses neurones la prochaine fois qu’elle a besoin de tirer un coup. Bordel, il y a des milliers d’applications prévues pour ça, pourquoi fallait qu’elle se dise que Seth est le meilleur parti ? « Et qu’elle apprendra à mieux les choisir. » Que je peux pas m’empêcher d’ajouter, la mâchoire serrée. Vu le niveau de Seth, elle pourra difficilement faire pire, c’est au moins un bon point pour elle.

En matière de mecs, j’ai l’impression que Vivian est tout aussi douée que Theo dans ses choix à en croire le type dont elle me parle. Elle a beau dire ce qu’elle veut, le fait est qu’elle mentionne, c’est qu’il doit avoir une importance et pas uniquement parce qu’il l’a saoulée. Ou peut-être que c’est mon flagrant manque d’expérience qui fait de moi un véritable cliché qui suppose que derrière chaque guerre se cache un peu d’amour, ouais. J’suis romantique, faut croire. Surtout que je comprends pas où elle veut en venir. Elle a ramassé ce type dans la rue et veut le sauver ? Alors qu’elle le connaît pas et qu’il s’est comporté comme un con ? Je crois que j’ai pas la patience pour ce genre de chose aujourd’hui, mais pour ma défense, je lui l’ai expliqué dès le moment où elle est entrée dans le cinéma. « Qu'est-ce que tu veux dire? » - « Les causes perdues. C’est une mauvaise idée. » Que je précise en haussant les épaules. Elle fait ce qu’elle veut, si elle veut s’envoyer la tête la première dans un mur. Promis, je viendrai pas lui dire que je l’avais prévenue. « J’veux dire, tu lui tends la main, il va te bouffer le bras. » Ça m’empêche pas de formuler les choses sous un autre angle. Et même si Vivian n’est pas du genre à se faire bouffer, toujours est-il que ce type, de ce qu’elle m’en dit, n’a pas vraiment l’air commode et que j’aurais plutôt tendance à lui conseiller de le fuir. Sauf qu’il semble évident que Vivian ne partage pas cette envie. « On a rien en commun! Du tout! On est même pas amis, et on se prend la tête constamment. Comment elle a pu croire un truc pareil? » - « Constamment ? » Ça implique une pluralité de rencontres, ça, non ? Ce qu’elle confirme par la suite. « Il est... Agaçant, arrogant, impulsif et borné... Il se prend pour un séducteur mais en vérité il ne charme personne. Colérique aussi, comme si le reste était pas suffisant. » - « Et malgré ce beau portrait, tu continues de le voir. » Je grogne entre mes dents. Non, mais sérieusement, elles ont quoi à s’amouracher des mecs les plus catastrophiques qui soient ? « Quand cette fameuse dame s'est rapprochée pour savoir si j'avais besoin d'aide, qu'elle nous a prit pour un couple en pleine dispute, il a rien trouvé de mieux à faire que de me mettre une main aux fesses. » - « Pardon ? » Ma voix porte, autant parce que l’attitude de ce mec est à vomir que le fait que Vivian continue de vouloir lui faire une place dans sa vie. « Quoi? Me regarde pas comme ça, je me suis pas laissée faire... » - « Et comment tu l’as recadré, au juste ? » Je lui demande, avant de poursuivre rapidement : « Sérieux, ce type pue les emmerdes à plein nez. Laisse-le gérer sa merde, t’as pas à le sauver sous prétexte qu’il te fait penser à toi. » Que je me permets, puisqu’à priori elle-aussi semble privée de sa capacité de réflexion.

@Vivian Irish (maisin) popcorn chitchat  1949770018



(maisin) popcorn chitchat  2pWzgCD
(maisin) popcorn chitchat  Qi7UeVN
(maisin) popcorn chitchat  XH2HHJH
(maisin) popcorn chitchat  ZsxbA8o
(maisin) popcorn chitchat  KPZB94a
(maisin) popcorn chitchat  FhycjZK
(maisin) popcorn chitchat  4Gaihj3
(maisin) popcorn chitchat  EV8FyP7
(maisin) popcorn chitchat  R0nUi7Y

(maisin) popcorn chitchat  8XKLS6S
:l::
Revenir en haut Aller en bas
Vivian Irish
Vivian Irish
le compas dans l'œil
le compas dans l'œil
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (01/02/93; ♒︎)
SURNOM : Viv, Vee. Certains ont essayé Vivi, ils en gardent un souvenir amer. autrefois Violet par Seth, qui semblait incapable de retenir son prénom
STATUT : célibataire depuis quelques temps, innocente infidèle, elle s'ennuie vite
MÉTIER : architecte chez archiris company depuis peu, et enfin, elle se sent valorisée
LOGEMENT : une villa au #210 beachcrest road (bayside), où elle héberge "temporairement" seth
@angiemcallisters gif
POSTS : 488 POINTS : 0

TW IN RP : mentions de blessures graves, ochlophobie, addictions et consommation de drogues (passé)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : La plus jeune d'une fratrie de 4 enfants, elle a deux grandes soeurs, et un demi-frère plus âgé également ❊ ancienne patineuse artistique de haut niveau ❊ a souffert d'addiction aux antidouleurs, (trop) clean depuis un peu plus de six ans ❊ souffre d'ochlophobie, la peur de la foule ❊ asplénique ❊ la natation est sa nouvelle addiction ❊ une vieille blessure au genou la fait parfois boiter
CODE COULEUR : (mediumslateblue)
RPs EN COURS : 7/8
anwar (1) - noor (1) & iris (1) - arthur (1) - auden (2) - mica (1) - seth (7) - maisie (2)

FLASHBACKS & UA : /

(maisin) popcorn chitchat  8603
Viviarty ❊ If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I'll be the light to guide you.

(maisin) popcorn chitchat  Mwwn
Archiris company ❊ (uc)

(maisin) popcorn chitchat  W877
Auden ❊ (u.c.)

(maisin) popcorn chitchat  UDrFvHF
Thrash ❊ Remember to toss a coin if you can, what for do you yearn? It's the point of no return... After everything we did, we saw, you turned your back on me.
RPs EN ATTENTE : Simon (1) - Maria (1)
RPs TERMINÉS : 2022 › seth - seth (2) - seth (3) - seth (5) - seth (4;fb) - auden (1) -auden (bunyip ua) - tommy (bunyip ua) - dinis (1) - sara (bunyip ua) - seth (6) - maisie (1) - theodora (1)

(maisin) popcorn chitchat  Y68g

abandons › sinta's house w/ jake and jonathan (indonesia) - jake (indonesia) - jamie (1)

NaNoWriMo 2022
AVATAR : anya chalotra
CRÉDITS : avatar @ethereal - signature @drake (icons waldosia & little liars) - userbars @loonywaltz - crackships @harley
DC : gaïa salvatori, caitriona regan & soraya fletcher
PSEUDO : kahlyra ; gabrielle
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43712-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43768-bird-set-free-vivian https://www.30yearsstillyoung.com/t43769-vivian-irish#2212325 https://www.30yearsstillyoung.com/t43770-vivian-irish#2212365

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptyJeu 15 Déc 2022 - 16:50


popcorn chitchat
« Ok, oublie ce que je t’ai dit. Je viens pas pour un déjeuner, mais pour t’aider à brûler vos bureaux. » Vivian avait laissé échapper un petit rire. Dans un autre contexte, un autre jour, elle aurait certainement été la première à brandir une torche pour enflammer les locaux de Polygon architecture. Maintenant qu'elle discutait avec son amie, elle était un peu plus détendue que lorsqu'elle était arrivée dans le cinéma, et l'envie de tout faire cramer était un peu moins urgente. Dans l'imaginaire bien sûr, ça restait la solution idéale, mais dans le monde réel, le plus simple restait encore de se casser de là pour une nouvelle entreprise où on ne la prendrait pas pour la bonniche de service. Un changement que Vivian comptait bien entreprendre le plus rapidement possible, d'ailleurs. Mais pour le moment, si l'idée tournait en boucle dans sa tête, la jeune femme n'avait pas encore osé se lancer pour de bon. « Tu veux pas juste les envoyer chier et chercher ailleurs ? » L'australienne avait haussé les épaules, détournant le regard vers ailleurs  pour ne pas avoir à sous entendre qu'elle n'en avait pas trouvé le courage encore tout en regardant Maisie droit dans les yeux. « C'est pas si simple. Mais j'ai des pistes. » Le congrès d'architecture qui aurait lieu dans quelques semaines, pour commencer. C'était un bon endroit pour se renseigner et aller vers les yeux doux à d'éventuels recruteurs...

La conversation suivant son cours, le sujet Angus ayant été abordé, celui de Théo, de son caractère de merde et des ses choix douteux de ces derniers temps aussi, la discussion avait finalement atteint le dernier point ombrageux qui lui tourmentait l'esprit, à savoir, Seth. Ce mec qu'elle avait ramassé dans la rue plusieurs fois, celui avec lequel elle s'engueulait dès qu'ils se voyaient ou presque, pour des raisons différentes à chaque fois, celui qui l'avait prise pour une menteuse et une comploteuse, celui qui avait mis Théo enceinte sans jamais vouloir en assumer les conséquences. Celui qui lui ressemblait dans ses addictions, à celle qu'elle avait été plusieurs années auparavant. Ça finirait probablement mal, cette histoire étrange, du moins d'après Maisie, c'était comme ça que ça se terminait la plupart du temps. Et Vivian avait voulu en savoir plus, qu'est-ce qu'elle voulait dire exactement en disant cela? « Les causes perdues. C’est une mauvaise idée. » Parce qu'évidemment, c'est ce qu'il était, une cause perdue. À chaque fois elle l'aidait, à chaque fois il retombait dedans en trois secondes chrono. Pourtant, le fait qu'il soit venu s'excuser de son comportement, jusqu'à son bureau, ça avait maintenu la petite flamme d'espoir qui l'animait le concernant. « J’veux dire, tu lui tends la main, il va te bouffer le bras. » « Peut-être. » Sûrement, même. Pour autant, elle n'était pas sûre d'arriver à lâcher tant que ce ne serait pas arrivé. Parce que justement, elle était pas certaine qu'il soit si mauvais que ça, en fin de compte. Elle était pas sûre qu'il soit totalement irrécupérable, Vivian. Et c'était suffisant pour qu'elle soit incapable de le laisser tout seul dans sa merde, aussi con qu'il puisse être. Malgré tout ce qui se passait dans sa tête, l'architecte, prenant une inspiration, elle avait dressé à Maisie un portrait pas vraiment flatteur du brun. Et la réaction de son amie ne s'était pas faite attendre. « Et malgré ce beau portrait, tu continues de le voir. » Vivian avait grimacé, fronçant les sourcils à l'entendre. « Je cherche pas à le voir, pas du tout! Mais on se rencontre tout le temps. » De façon complètement aléatoire, peu importe le jour ou l'heure, elle avait l'impression de pouvoir tomber sur le brun n'importe quand. Certains diraient que c'était le destin, elle, elle prenait le parti du hasard. Parce que ça pouvait pas être autre chose que de simples coïncidences, de toute façon. La seule fois où ça avait été voulu d'un côté, c'est quand Seth était venu la confronter à la plage. Un récit qu'elle avait commencé pour son amie, et qu'elle comptait bien terminé. Pour compléter le portrait de l'abruti, la brune avait évoqué la main que ce dernier lui avait mis aux fesses, ce jour là. « Pardon ? » Une réaction qu'elle-même aurait eu si les rôles avaient été inversés entre elle et son amie, qui arrivait d'ailleurs au bout de sa clope. Quelques paires d'yeux s'étaient retournées vers elles, mais Vivian ne leur avait pas accordé la moindre attention. Maisie s'offusquait, mais elle ne savait pas tout, encore. Comme si l'australienne était du genre à se laisser faire sans rien dire. « Et comment tu l’as recadré, au juste ? » Au souvenir de sa réaction, la jeune femme n'avait pu réprimer un sourire satisfait. Ses méthodes étaient peut-être douteuses, mais au moins, ça avait fonctionné à merveille. « Quand on a été à nouveau seuls sur la plage, je l'ai allumé. » Elle en était presque fière, Vivian. Surtout qu'elle n'avait pas tant exagéré, elle était en maillot de bain, et lui se pensait être un tombeur. Il avait pas fallu pousser bien loin pour qu'il rende les armes. « Et quand il a cru qu'il avait gagné, je lui ai mis un coup de genou dans les couilles. Je lui ai broyé les bijoux de famille. » Et il s'était écroulé par terre en couinant de façon très peu virile. Relevant les yeux vers Maisie, l'architecte avait haussé les épaules. « Bon, j'avoue que j'aurais pu l'envoyer au tapis directement. Mais ça aurait été moins satisfaisant. » Elle ne regrettait rien dans l'attitude qu'elle avait eu ce jour là. Surtout qu'au final, c'était peut-être que qui avait poussé le brun à ramener ses fesses jusqu'à son bureau pour s'excuser... « Sérieux, ce type pue les emmerdes à plein nez. Laisse-le gérer sa merde, t’as pas à le sauver sous prétexte qu’il te fait penser à toi. » L'architecte était restée silencieuse un moment. Bien sûr que les paroles de Maisie la faisaient réfléchir, elle était objective, elle qui restait extérieure à toute cette histoire. C'était d'ailleurs pour ça que Vivian lui en avait parlé. Pourtant... « Je sais bien. Mais je peux pas m'empêcher de penser qu'il est peut-être pas si mauvais qu'il en a l'air. Il est pas pourri jusqu'à la moelle, je le sens.  » Et puisqu'il y avait probablement quelque chose de bon en lui, est-ce qu'il ne méritait pas une petite chance d'être soutenu? En admettant qu'elle puisse l'aider, ce qui, finalement, n'était pas certain. On ne pouvait pas sauver quelqu'un qui le voulait pas l'être. Mais s'il y avait la moindre chance, alors, elle s'y accrocherait. Trop, sûrement.

code par drake.
Vivian Irish &  @Maisie Moriarty (maisin) popcorn chitchat  873483867


.
like a bird set free
But there's a scream inside that we all try to hide.


(maisin) popcorn chitchat  Aquari10
(maisin) popcorn chitchat  Archit10
(maisin) popcorn chitchat  Tea10
(maisin) popcorn chitchat  Austra10

:rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Maisie Moriarty
Maisie Moriarty
la trahison des images
la trahison des images
Voir le profil de l'utilisateur
(maisin) popcorn chitchat  7vHkInU ÂGE : vingt-et-un ans (10.02.2001).
STATUT : angus est parti, et il a pris un peu d'elle avec lui.
MÉTIER : employée polyvalente dans un cinéma de quartier, arrondi les fins de mois avec son compte onlyfans (@onlyfeet) où elle vend ses sous-vêtements sales et envoie des photos de ses pieds.
LOGEMENT : #421 carmody road auprès de jo et sa grand-mère, ava, pour veiller sur celle-ci. troisième colocation en un an, il faut que ça marche.
(maisin) popcorn chitchat  942e26df3ef96e80a8669bf1451033101cb9c5d1
POSTS : 626 POINTS : 260

TW IN RP : troubles alimentaires, mention de nourriture, perception erronnée du corps, parentification, langage cru (j'adapte mes rps au besoin, contactez-moi ♡).
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : un frère, trois demi-frères et sœurs, les relations ne sont idéales qu’avec le plus jeune d’entre eux (llewyn, 10 ans) ≈ mouton noir de la famille qui est tombée dans les troubles du comportement alimentaire à l’adolescence et ne s’en est jamais sortie ≈ vierge et peu intéressée à ce que cela change, peu intéressée tout court par l’idée d’être en couple ≈ mère démissionnaire, elle prend de plus en plus en charge son jeune frère ≈ impulsive, immature, elle vit sa crise d’adolescence avec un peu de retard ≈ arrogante, peste, bourrée d’insécurités, douce : un vrai paradoxe.
CODE COULEUR : maisie nargue le monde en tomato.
RPs EN COURS : (maisin) popcorn chitchat  Df13c6b74f05e70279b25fbc75499f0ab130e5ed
llewyn ⊹ there’s no other love like the love for a brother. there’s no other love like the love from a brother.

(maisin) popcorn chitchat  5tnu
seth #5 ⊹ there is a little boy inside the man who is my brother. oh, how i hated that little boy. and how i loved him too.

(maisin) popcorn chitchat  Maisie
angus #5, #7 & #8 ⊹ they may not know each other to say it, but it was never hidden. how much ever they hated each other, fate ties them together.

(maisin) popcorn chitchat  Tumblr_plr1i2eNxv1uww2r7o7_400
carl #3 ⊹ friendship must be built on a solid foundation of alcohol, sarcasm, inappropriateness and shenanigans.

(maisin) popcorn chitchat  Original
aiden #1 (fb) ⊹ there comes a time when you have to stop crossing oceans for people who wouldn’t even jump puddles for you.

(15/06 - c'est l'hiver, ça glisse, c'est normal)meganraphael #1vivianmurphyswann #3muiredach #2damonjocesar
RPs EN ATTENTE : jordan › ann › jules › nino #2 › theo #2 › sara › wendy › laila #2 › raphael #3
RPs TERMINÉS : jake #1 (fb 2016)angus #2 (fb) swann #1angus #1seth #1milarory #1swann #2angus #3carl #1nino #1theo #1raphael #2amayamuiredachseth #3arthurangus #4 & seth #2angus #6carl #2laila #1seth #4

(ab.) nicky (2019)quincy (2019)redkyletobiasaidensofiarudyhalston (fb)oxtormclément (db)
AVATAR : daisy edgar-jones.
CRÉDITS : skvwalkcrs (ava), alicemxkesthings, xavierthorpe, noahjupelove, wickedwitch, hawkinsindiana, kelly, edwige (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, alfie maslow & kieran halstead.
INSCRIT LE : 01/07/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39401- https://www.30yearsstillyoung.com/t39485- https://www.30yearsstillyoung.com/t39505- https://www.30yearsstillyoung.com/t39628- https://leave-ressources.tumblr.com/

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  EmptyDim 22 Jan 2023 - 18:33


Vivian rit et moi je la fusille du regard (gentiment). Qu’elle ne doute pas de moi, je suis certaine que je saurais être une pyromane de qualité si les moyens le justifiaient. Il y a un avantage à avoir passé son adolescence à user de fourberie pour s’en sortir – et s’il y a bien quelque chose de mes vieux travers que je peux me permettre d’utiliser encore, c’est bien cela. Il y a également un avantage à avoir un père qui compense son absence par de l’argent quand cela lui est demandé ; j’arriverais à m’en sortir sans sourciller parce qu’il a le bras long, quand il veut. Et non, je n’y pense pas sérieusement... du moins, je ne crois pas. J’en sais rien. Un peu sans doute, et c’est probablement mon côté féministe qui est révolté par le traitement qui est réservé à Vivian alors qu’elle est bien plus compétente que tous ces blaireaux réunis. « C'est pas si simple. Mais j'ai des pistes. » Ah. En voilà une chose qui est plaisante à entendre, alors qu’un large sourire s’affiche sur mon visage. « Tu as des pistes... » Que je répète avant de tirer un instant sur ma cigarette, puis d’enchaîner : « t’as conscience que je vais pas te lâcher ? » Oh non, elle en a trop dit, navrée pour elle. Mais il est vrai que je ne lâcherai pas, maintenant que je sais que des options se dessinent ou, du moins, qu’elle y songe. Je l’aiderai à y songer plus vite, hm.

Et j’ai l’impression que mon cerveau n’est pas de trop pour aider le sien à se décider – et même à fonctionner plus généralement alors que l’histoire de ce type ramassé dans la rue me rend sceptique. Ouais, ne pas juger les décisions de ses potes, blabla, toujours est-il que je ne serais pas une vraie amie si je ne questionnais pas un minimum tout ce qu’elle aborde. Parce que ça pue, son histoire et j’ai pas peur de le dire. Ramasser des mecs dans la rue pour tenter de les sauver, ça marche que dans les comédies romantiques. Dans la vraie vie, elle peut dire au revoir à ses économies, sa santé mentale ou son rein gauche, au choix. Les causes perdues, ça porte bien son nom, c’est une idée de merde, mais Vivian a l’air d’adorer l’idée de foncer droit dedans sans regarder en arrière. « Peut-être. » -  « Sans doute. » Ouais, j’ai envie d’avoir le dernier mot, désolée pour elle. J’ai bien conscience que mon attitude est loin d’être exemplaire et que je devrais plutôt apprendre à me la fermer plutôt qu’à remuer les choses ; mais j’y peux rien : ça sent mauvais et je ne peux décemment pas la laisser faire sans rien dire. « Je cherche pas à le voir, pas du tout! Mais on se rencontre tout le temps. » Mouais. À d’autres. La coïncidence des rencontres hasardeuses, ça marche quand on tient un autre discours que celui-ci. Surtout que j’ai bien compris qu’un jeu s’est installé entre eux et qu’elle n’est pas totalement réfractaire à celui-ci. « Quand on a été à nouveau seuls sur la plage, je l'ai allumé. » Bon, ok, je dois quand même admettre que c’est intéressant cette histoire et que j’attends un peu (trop) la suite. « Et quand il a cru qu'il avait gagné, je lui ai mis un coup de genou dans les couilles. Je lui ai broyé les bijoux de famille. » Je peux pas m’empêcher d’éclater de rire et même si j’ai aucune idée de l’allure du type en question, l’image que je m’en fais dans mon esprit pour illustrer la situation n’est pas bien flatteuse. Sa déconvenue a dû être importante et ça me fait hurler de rire que de l’imaginer atteint dans sa fierté (ouais, la violence c’est mal, blabla). « Bon, j'avoue que j'aurais pu l'envoyer au tapis directement. Mais ça aurait été moins satisfaisant. » -  « Pour la prochaine fois où sa main se perd sur tes fesses. » Ouais, il y aura une prochaine fois, je suis pas dupe. « Je te félicite qu’à moitié. » Et non pas parce que la violence c’est mal, tout ça, mais juste parce que sa réaction ne m’enlève pas de l’esprit que c’est une sale histoire, son truc. « Je sais bien. Mais je peux pas m'empêcher de penser qu'il est peut-être pas si mauvais qu'il en a l'air. Il est pas pourri jusqu'à la moelle, je le sens.  » Je hausse les épaules, peu convaincue. « Tu fais bien ce que tu veux. » Mais c’est pas à moi de lui dire quoi faire malgré mes remontrances. « Si ça tourne mal, tu seras quand même la bienvenue ici pour t’en plaindre. » Et mon petit doigt me dit que ça arrivera forcément un jour ou l’autre. « Juste, tu me laisseras le droit à un ou deux ‘’je te l’avais dit’’. » C’est ma condition, ouais. Elle me semble plutôt acceptable, hm.

@Vivian Irish (maisin) popcorn chitchat  1949770018



(maisin) popcorn chitchat  2pWzgCD
(maisin) popcorn chitchat  Qi7UeVN
(maisin) popcorn chitchat  XH2HHJH
(maisin) popcorn chitchat  ZsxbA8o
(maisin) popcorn chitchat  KPZB94a
(maisin) popcorn chitchat  FhycjZK
(maisin) popcorn chitchat  4Gaihj3
(maisin) popcorn chitchat  EV8FyP7
(maisin) popcorn chitchat  R0nUi7Y

(maisin) popcorn chitchat  8XKLS6S
:l::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(maisin) popcorn chitchat  Empty
Message(#) Sujet: Re: (maisin) popcorn chitchat (maisin) popcorn chitchat  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(maisin) popcorn chitchat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-