AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en ...
Voir le deal

 i think i’m losing my defenses (bolly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A8p4
POSTS : 253 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ; (muhan) ; (bilara) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptySam 16 Juil - 22:40




I think I’m losing my defenses


Quelques jours, après ma sortie d’hôpital – début Septembre 2022.
Mater Keanu Reeves et Al Pacino, c’est relégué au loin. Derrière, une principale priorité. Oliver, m’a posé son interrogation légitime et il est en droit de savoir ce que je peux ressentir pour lui. J’ai alors, explicité mes mots précédents. Ceux-là même, qui le présentent comme mon petit ami. C’est comme ça, qu’il est mon binôme. C’est comme ça, que je le ressens moi. Avec un sourire tendre, je m’aperçois qu’il écoute mon laïus avec une attention certaine. Attendant, ce que je vais bien pouvoir dire. Et, je termine tout ça, en apothéose. Parce que les trois mots, je les lui ai dits. Il les sait. Je les ai verbalisés au creux de son oreille. Dans un murmure, vibrant de toutes mes émotions. Ouais, il est plus qu’important Olly’. Il est ‘plus’.

Toutefois, il met un temps que je pense être une éternité à effectuer un geste. À me répondre, tout simplement. Ai-je fait une grosse connerie ? Là, celle qu’il m’avait promise que je ferais, juste avant. Y’a de l’appréhension dans mon regard gris, aussitôt balayée par ce qu’il vient de faire. Son étreinte se resserre autour de moi, et il embrasse mon front. Un baiser pur, qui déborde de sentiments. Et moi, là, je sais que c’est lui. Que je veux être à ses côtés. Et, tout ça, ça me fait rire. Sourire. Ça me rend heureuse, tout simplement. Alors qu’Oliver garde un tel contact et m’octroie ces mots. Ceux, où il souhaite avoir ce statut. Celui de petit ami. Cependant, ça doit être officiel aux yeux du taf. Y’en a, je suis sûre et certaine que ça va pas les choquer. Cass’, déjà. Mais, d’autres … Quoi que là, je m’en fous, je dois dire. Parce que mon regard reste rivé à celui de mon interlocuteur.

- Non. C’était bien ça. Un rire, à la fois dans mes prunelles et sur mes lèvres. Tu me ravies, là, Dawson. Tu le sais ? Ma question, je la pose sur ses lèvres, avant de m’en emparer pour un baiser brûlant. Et de rire, contre ces mêmes lèvres, que je vais clairement pas me priver d’embrasser. Je le connais par cœur ce film … Ça, c’est pour dire que le film, il a pas vraiment d’importance. C’est le jeune homme qui vient de se mettre sur moi, qui possède tout mon intérêt. Pas le reste. Oh ? Mon raisonnement s’interrompt, parce qu’il a envie de célébrer ça. Et moi, je suis pleinement d’accord.

Et, pour montrer encore que le film, je l’ai totalement zappé, c’est que je m’empare pendant dix secondes de la télécommande pour venir éteindre la télévision. Tandis qu’Oliver, lui, se prive pas de s’attarder sur mon corps. Avec une certaine expertise.




AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 41e9f74749ab48988eb5d2be0ebc6b8cc096b7f6
POSTS : 306 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Cole-sprouse-riverdale
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1aEMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Tumblr_pyan4nxMhQ1whxmjfo3_400
OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer. 1, 2

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bc58674200a8ca97e2a80aaac44663a911fb8f9b
OLALMA 1

AUTRES felix 1, adrianna 1, angus 1
RPs EN ATTENTE : billie (x1-ua)
RPs TERMINÉS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Z1tv
OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love. 1, 2, 3, 4
AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptySam 16 Juil - 23:13








Oliver ne décolle pas sa joue de son ventre mais tourne la tête vers elle pour pouvoir voir son regard, profiter du spectacle de ses traits apaisés et satisfaits. « J’avais dit que j’allais prendre soin de toi ce week-end … Je suis un gars qui tient ses promesses », dit-il tout esquissant un sourire taquin, laissant ses doigts remonter le long de ses côtes pour venir se poser sur sa joue et c’est une fois que celle-ci est posée sur sa joue qu’il se redresse pour venir cueillir un simple baiser sur ses lèvres. Il se laisse finalement tomber sur le côté, retrouvant sa place … et il tourne la tête vers elle. Impossible de détacher son regard de ce visage. Impossible. Il est heureux. Voilà des années qu’il ne s’est pas senti ainsi : libéré et satisfait. « Bon allez … c’est fini avec le romantisme mielleux … maintenant on dort », qu’il lâche d’une voix rieuse en venant poser la paume de sa main sur le visage de celle qui venait de se perdre dans son regard … il agit ainsi pour pouvoir entendre son éclat de rire. Un éclat de rire qui  vient remplir la chambre d’ordinaire si silencieuse et sinistre. Elle rit et il en profite pour venir se blottir contre elle, couvrant son épaule dénudée de baisers et enroulant son bras autour de sa taille. « Fais de beaux rêves Redfield » souffle-t-il alors que ses lèvres demeurent contre son épaule car il a désormais besoin de son parfum pour s’endormir.

Ils dormiront dans les bras l’un de l’autre. Il s'endormit derrière elle, la gardant tout contre lui de peur de la voir s’envoler ou disparaitre.






Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A8p4
POSTS : 253 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ; (muhan) ; (bilara) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyDim 17 Juil - 9:45




I think I’m losing my defenses


Quelques jours, après ma sortie d’hôpital – début Septembre 2022.


Cette vision simple, de la joue d’Oliver posée sur mon ventre, je l’aime. Pour encore conserver un contact proche, mes doigts eux, se perdent dans ses cheveux foncés. J’aime les toucher. Ils me rassurent. Et, ça me prouve qu’il est bien là. Et, qu’il ne va pas disparaitre. J’ai un petit rire gorgé de Plaisir encore, lorsque nos iris se rencontrent. Surtout, lorsque mon interlocuteur me sort cette phrase, assortie d’un petit sourire bien taquin. Phrase, qui peut être largement interprétée comme bien sous tous rapports … mais … avec la scène qui s’est passée juste avant, j’ai d’autres idées bien peu chastes en tête. Ce week-end, -sans me fatiguer de trop, j’entends bien. Et, je l’entends bien râler à ce sujet : si je me fatigue trop-, je compte expressément profiter du corps de mon partenaire. Y’a pas lieu à la discussion. Faut fêter ça, qu’il a dit. Ce sont ses propres mots …

- Je vois et j’apprécie que mon petit ami, tienne ses promesses. Un souffle. De très bonnes promesses, par ailleurs. Encore un petit sous-entendu très tacite, pour le coup. Alors qu’il m’embrasse et continue ses tâtonnements sur mon corps, je le vois basculer sur le côté, reprenant sa place légitime. Pour aussitôt, tourner sa tête vers moi et me regarder. Avant de me faire rire à nouveau. On en a assez tartiné … Je ris tendrement alors qu’il me garde toujours proche. Fais de beaux rêves Dawson. Que je lui réponds en miroir, tout en sachant pertinemment que je vais dormir. Bien.

Vêtue d’une simple culotte, j’ai de toute façon Oli’ qui me tient chaud. Telle une bouillotte. Et, vu qu’il est rivé à moi, je risque pas d’attraper froid. Blottie tout contre lui, je dors admirablement bien. Y’a aucun bruit qui est susceptible de me déranger. Parce que moi, d’ordinaire, je bondis hors de mon lit, avant que mon réveil ne sonne. Et, certaines de mes nuits, -si je peux encore appeler ‘ça’ des nuits-, je reste éveillée. Y’a des sortes de cauchemars récurrents. Qui viennent quelques ‘nuits’ et qui disparaissent. Et, ça revient. Parfois. Sans, que je puisse rien contrôler. J’en ai eu d’ailleurs, quand je suis revenue chez moi,  avec l’après. Avec la ‘balle’. Mais là, rien de tout ça. Y’a Oliver, alors ça va.

Je bouge un peu dans le lit, et je constate que c’est le soleil qui passe à travers les interstices, qui commence à me réveiller. Et, lorsque j’ouvre un œil, je constate que mes boucles rousses sont en train de chatouiller le torse de mon binôme, tout comme j’ai une main posée sur son torse, elle aussi. Lui, il enserre toujours ma taille avec l’un de ses bras. À moitié sur lui donc, je viens embrasser son cou en riant. En inspirer son odeur. Fragrance, que j’adore. Qui me calme. J’attends, qu’il ouvre un œil à son tour, qu’il émerge. Parce que j’aimerais faire le tour de la plage en courant. Profiter. Avec celui qui a désormais le statut de petit ami.

- Ça va ? Bien dormi ? Les questions d’usage, tout ça. Avant de passer à ce que je souhaite : Ça te dirait, d’aller courir un peu autour de la plage ? Histoire de profiter un peu de la vue ? Mais, je te promets … je vais pas au-delà de mes limites. Si, je sens que ça va pas, j’arrête. Ça, c’est pour le rassurer. Mais moi, ce que je veux, c’est me pousser hors de mes limites ! Parce que sinon, la convalescence, ça va durer. Trop. Et, je peux pas m’infliger ça. Et, d’un autre côté, si je pousse mon corps, il risque de pas aimer. Ça te tente ? Parce que je compte bien revoir l’Associé du Diable. Du moins, aller au-delà des dix minutes … Non ? Parce qu’il y a eu un partenaire adorable qui a posé les bonnes questions, et qui a interrompu le film, sans que cela ne me gêne. Et ça, il le sait.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 41e9f74749ab48988eb5d2be0ebc6b8cc096b7f6
POSTS : 306 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Cole-sprouse-riverdale
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1aEMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Tumblr_pyan4nxMhQ1whxmjfo3_400
OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer. 1, 2

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bc58674200a8ca97e2a80aaac44663a911fb8f9b
OLALMA 1

AUTRES felix 1, adrianna 1, angus 1
RPs EN ATTENTE : billie (x1-ua)
RPs TERMINÉS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Z1tv
OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love. 1, 2, 3, 4
AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyMar 19 Juil - 21:38






Ce n’est pas le soleil qui le réveille mais plutôt les mouvements de Billie. Elle est réveillée. Ses boucles rousses viennent chatouiller son torse puis se glisser dans le creux de son cou quand elle y dépose un chaste baiser. Il marmonne quelque chose d’incompréhensible et resserre doucement son étreinte, la main posée sur sa hanche. Oli n’a jamais été matinal, il est toujours un peu grognon et surtout deux de tension. Les paupières closes, il va lui falloir quelques minutes de plus avant de se réveiller et de pouvoir accompagner Billie, qui est déjà bien éveillée et bavarde même. « Ça va ? Bien dormi ? » Il marmonne de nouveau quelque chose tout en tournant la tête de l’autre côté. Non pas qu’il ne veuille pas la voir, il détourne simplement son visage de la potentielle source de lumière qui est derrière elle. « Ça te dirait, d’aller courir un peu autour de la plage ? Histoire de profiter un peu de la vue ? Mais, je te promets … je vais pas au-delà de mes limites. Si, je sens que ça va pas, j’arrête. » Il grimace en silence tout en fronçant les sourcils. Apparemment, il est celui qui a besoin de repos et de ne rien faire. Et, elle est celle qui a besoin d’action. « Ça te tente ? Parce que je compte bien revoir l’Associé du Diable. Du moins, aller au-delà des dix minutes … Non ? » Oli ouvre un œil pour toiser celle qui a déjà une idée bien précise de la manière dont elle souhaite passer la journée. « De où tu tiens toute cette énergie ? … j’ai même pas encore un café … », répond-il en fermant de nouveau les yeux, enfonçant sa tête d'avantage dans l’oreiller et il laisse tomber son avant-bras sur ses yeux … « Laisse-moi m’prendre un café et après, on peut aller faire un tour sur la plage, Rocky » ajoute-t-il, un sourire taquin aux lèvres.

Après un café et un petit déjeuner copieux, ils l’ont fait leur petit footing sur la plage. Oliver avait eu la peur de sa vie en se disant que certains voisins iraient appeler sa mère en précisant qu’il y a quelqu’un … elle serait suffisamment curieuse pour débarquer d’elle-même et voir qui était la personne qui accompagnait son fils. Curiosité maladive.

Il est aux alentours de quatorze heures quand il décide de se prélasser près de la piscine, sur la terrasse. Billie avec ses croquis, lui avec … le silence dans lequel il se sent toujours à son aise. Oliver est dans la piscine quand le téléphone posé sur la table près de la chaise longue ne cesse de vibrer. Les vibrations du téléphone sur la petite table ont attiré son attention et il a même tendu le cou pour apercevoir où elle se trouve. Pas de Billie en vue. Les vibrations cessent. Puis recommencent quelques minutes plus tard … Apparemment, on essaie de la joindre et apparemment, c’est une question d’urgence. On insiste. Il s’apprête à sortir de l’eau pour décrocher … quand elle apparaît sur le seuil de la baie vitrée et qu’il finit par se laisser de nouveau tomber dans l’eau. « Je sais pas qui essaie de te joindre … mais ça devient insistant. J’crois que t’es au troisième appel manqué. Tu devrais y jeter un coup d’oeil. » dit-il tout en s’accoudant au rebord de la piscine alors que la rouquine saisit son téléphone.






Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A8p4
POSTS : 253 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ; (muhan) ; (bilara) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyMar 19 Juil - 22:40




I think I’m losing my defenses


Quelques jours, après ma sortie d’hôpital – début Septembre 2022.
Bon. Oliver a pas l’air d’être très matinal. Et pourtant, je suis douce là, non ? Je le presse pas pour qu’il se réveille. Je le secoue pas. Je suis toute tendre avec lui. Il a même mes boucles rousses qui chatouillent sa peau et mes lèvres dans le creux de son cou. Après, j’avoue, je le lâche pas. Lui, qui peine à ouvrir un œil, je le harcèle limite, pour qu’on puisse passer notre temps à l’extérieur. C’est pas ma faute, si j’ai vécu un peu trop enfermée là, entre mes quatre murs. J’ai besoin d’espace et la demeure Dawson remplit ce rôle à la perfection. Même si mon binôme a pas l’air enchanté de la chose : que j’ai encore un peu trop d’énergie à revendre. Mais, je préfère ça que l’inverse, hein. Quitte à l’étouffer pour avoir mon espace. Parce que je me sens bien mieux. Et libre surtout.

Dès qu’il nous donne le feu vert, je bondis hors des draps. Agrippant l’immense tee-shirt que je mets rapidement sur moi pour prétendre m’enfiler un petit-déjeuner, juste avant de faire un footing sur la plage. Qu’il soit pantagruélique oui non, je m’en fous. Tant que je peux dépenser les calories que j’ai ingurgitées, je vais pas m’en priver … et puis, le marathon de Brisbane m’a bien fait admettre que j’ai aimé courir tout compte fait. Et, que me sentir vivante valait bien tout les Olly’ grognons de la Terre. Or, il n’y en a bien qu’un seul et c’est tout aussi parfait. Enfilant ma dernière bouchée de gaufre et buvant une gorgée de café à la hâte, je me prépare pour aller courir. Avec lui. Qu’est-ce que ça peut me faire du bien ! L’air est encore frais, alors que je lève les bras en signe de victoire, comme Rocky. J’ai pas oublié, qu’il m’a surnommé Rocky, au saut du lit. Alors, bah je lui fais la démonstration en direct, avant d’éclater de rire.

Vu que mon corps s’est défoulé, il reste plus que mon esprit à contenter. Pour l’apaiser, je me dirige vers des croquis, ça me détend. Je sais qu’après, je vais me sentir bien mieux. Ça n’est qu’une question de temps. Occupée à dessiner, sans voir le temps passer, j’entends néanmoins l’onde de la piscine qui se meut, vu qu’Oli’ se trouve être à l’intérieur. Je me suis d’ailleurs dit, que j’irais le rejoindre quand j’aurais fini de dessiner la demeure Dawson, pour la montrer à ma mère. Elle a toujours aimé mes dessins, et elle les aime encore plus depuis que je lui en offre à chacune de mes venues. Alors, je me dis que cette bâtisse, sans pour autant la connaitre, elle va être susceptible de l’apprécier. J’en suis presque sûre et certaine.

Pour l’instant, je disparais dans la demeure des Dawson. Dans la chambre que j’occupe temporairement avec le fils aîné, pour en revêtir un maillot. J’ai pris deux versions : une seule pièce, où ma cicatrice n’apparait pas. Et, un autre un peu plus désirable mais où ma peau va être montrée au regard. Toutefois, si j’en crois ce qu’il s’est passé la nuit dernière, elle ne le dérange pas. Il l’aime même. Du coup, j’opte pour un maillot couleur kaki, deux pièces. Et, de vouloir m’approcher de la piscine avant de saisir une information au vol, lancée par Oliver. Écarquillant mon regard gris sous la surprise, j’ai constaté que j’avais oublié mon téléphone. Qu’apparemment, on avait essayé de me joindre. Là, c’est la panique quand je m’en saisis et que je vois les appels de ce numéro, en absence.

Merde. Merde. Et encore merde.

Fébrile, je m’en empare rapidement et compose le numéro. Évidemment, ça sonne dans le vide. Pas de réponse à l’autre bout du fil. Mordant mon pouce, je fais les cent pas autour de la piscine et je tente de rappeler. Encore. Et, encore. Levant mon regard gris vers le ciel, je commence à paniquer. Merde, pourquoi je l’ai pas pris avec moi, ce fichu téléphone ? Je me suis absentée à peine une dizaine de minutes et … voilà que c’est impossible de les joindre. Tout à coup, une pensée survient : et si lui, a vu ? S’il sait de quel établissement, on tente de m’appeler … il va sûrement me cataloguer. Y’a toutes ces idées parasites qui se bousculent dans ma tête, avant qu’enfin, ça décroche. Et que là, je pousse un soupir de soulagement ô combien perceptible, putain.

- ENFIN ! Je les engueule sous l’anxiété alors que c’est moi, qui aurait dû répondre. On est bien d’accord, là. Comment, elle va ? Comment ? Je me pince les lèvres et je mordille mon pouce, tout en apprenant que ma mère s’est blessée volontairement à la fête d’anniversaire de l’un des pensionnaires. Merde. Et, qu’elle en a blessé un. Parce qu’il a lu devant tout le monde, ce journal intime où elle mentionne mon père. Je comprends. Je comprends. Je reste encore une bonne dizaine de minutes, avant de remettre mon téléphone à sa place initiale et de venir m’asseoir sur le rebord de la piscine. Silencieuse. Trempant mes jambes dans l’eau. Hum. Je resserre mes mains sur le rebord de la piscine. C’est ma mère.

Ce sont les trois seuls mots que je parviens à lui dire.
Et, c’est d’une tristesse, bordel.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 41e9f74749ab48988eb5d2be0ebc6b8cc096b7f6
POSTS : 306 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Cole-sprouse-riverdale
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1aEMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Tumblr_pyan4nxMhQ1whxmjfo3_400
OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer. 1, 2

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bc58674200a8ca97e2a80aaac44663a911fb8f9b
OLALMA 1

AUTRES felix 1, adrianna 1, angus 1
RPs EN ATTENTE : billie (x1-ua)
RPs TERMINÉS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Z1tv
OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love. 1, 2, 3, 4
AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyMar 19 Juil - 22:56






Il la voit se diriger vers son téléphone comme une fourmi sur du sucre. Il a peur. Il ne sait pas pourquoi mais il perçoit la pression et l’angoisse. Il ne la perd pas du regard, il la fixe même car il essaie de comprendre ce qui se trame. « ENFIN ! » L’entendre élever la voix attire son attention et le fait arrêter ses mouvements dans la piscine. Il est à deux doigts de sortir de l’eau pour aller la rejoindre, pour faire front avec elle. « Merde. Je comprends. Je comprends. » Elle semble s’apaiser et lui, il essaie de comprendre. Il essaie d’interpréter ce qu’elle dit … à qui elle parle Qui est au téléphone ? Qui appelle Billie et la met dans cet état ? Les sourcils se froncent et il abandonne l’idée de comprendre ce qui se trame. Il lui laisse son instant d’intimité, de toute manière elle ne semblait pas vouloir rencontrer son regard au cours de ce téléphone alors pourquoi chercher à capturer le sien. Oliver se contente alors de profiter de l’eau, se disant qu’il a tout le temps … plus tard … de s’approcher d’une Billie électrisée. Elle lui en dira plus quand elle l’aura décidé, quand elle le voudra.
Et, c’est quand elle se tourne vers lui et s’approche du rebord de la piscine qu’il s’y approche à son tour. « Hum. C’est ma mère. » qu’elle dit simplement tout en s’installant sur le rebord de la piscine, les jambes dans l’eau, les mains agrippées au rebord. Alors, il vient anéantir les centimètres qui les séparent pour lui faire face. Lui, dans l’eau. Elle, assise sur le rebord. Il vient poser ses coudes et ses bras sur ses cuisses après avoir déposé un tendre baiser sur son genou droit. Sa mère, il ne la connaît pas. Il ne connaît rien d’elle. Billie et Oliver semblaient avoir été doués pour parler de tout sauf de leurs familles. Et, c’est sans doute la raison pour laquelle ils s’entendaient aussi bien : ils étaient faits des mêmes blessures. Ils savaient comment se protéger du reste du monde. « Il s’est passé quelque chose ? Tout va bien ? », demande-t-il simplement, les bras toujours posés sur ses cuisses alors que ses doigts viennent effleurer son genou avec tendresse. « Si tu veux qu’on rentre à Brisbane … » … une simple proposition alors qu’il se rend compte qu’il ne sait absolument pas où est actuellement sa mère. Il ne sait même pas si elle se trouve dans la même ville qu’eux, ou une autre région, un autre pays peut-être.

Sa main se tend vers le visage de la rouquine. Il parvient à lire un rideau sombre, dans ses iris qui d’ordinaire pétillent. « hé, Billie … » dit-il d’une voix douce pour venir chercher son attention et son regard. Une fois chose faite, il lui offre le plus tendre des sourires pour finalement lui souffler de cette voix chaude et rassurante : « je suis là » Lui, son petit-ami, il est là. Pour elle. Pour éviter de parler du sujet. Pour parler du sujet. Pour tout et n'importe quoi. Il est là.





Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A8p4
POSTS : 253 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ; (muhan) ; (bilara) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyMer 20 Juil - 16:20




I think I’m losing my defenses


Quelques jours, après ma sortie d’hôpital – début Septembre 2022.
Ce serait mentir que de dire qu’Olly ne s’inquiète pas à mon sujet. Je les sens ses regards parés d’appréhension qui glissent sur ma personne. Alors que moi, j’ai cédé à une forme de panique. Ma mère, c’est la seule référence parentale qu’il me reste. Même si elle est un peu bancale. Même si elle n’a plus toute sa tête et que je me sens responsable d’elle et de ses ‘bêtises’. Ma mère, elle a perdu la tête, le jour où son seul et unique amour est mort. Depuis ce jour, j’ai toujours pris mes parents pour exemple, dans le fait pur et simple d’un Amour qui s’est voulu éternel. Sauf que là, tout est bien parti en cacahuètes et ma génitrice a du mal à remettre le pied dans ma réalité. Parfois, y’a toujours mon père dans la sienne. Parfois pas. Moi, j’y suis et je disparais aussi. Ça dépend, de comment elle peut se sentir. Et là, aujourd’hui, ça a pas l’air d’aller.

Pourtant, je les ai eus au téléphone, avant de venir ici. Les soignants, qui m’ont certifié que tout allait bien. Qu’elle va bien. Et là, d’après ce que j’entends à son propos, c’est limite la catastrophe. Je mets d’ailleurs un petit temps à me rapprocher d’Oliver, lui étant dans la piscine mais portant toujours sur son visage un air des plus soucieux. Et, je lui balance ces trois mots qui me font pitié : à propos de ma mère et que je cache un état de santé mentale qui peut inquiéter. Mon binôme, quant à lui, me sort quelque peu de ma torpeur en ayant des gestes tendres. En me montrant tout simplement qu’il est présent et moi, ça me rassure. Avant de lui répondre, je prends un petit temps pour du silence. Et, je glisse souplement dans l’eau de la piscine. M’immergeant entièrement, pour en ressortir trempée. Secouant mes boucles rousses avant d’enfin lui répondre, mes mains jouant à faire des clapotis dans l’onde.

- C’est … hm … compliqué. J’avoue qu’entamer la discussion, ça va plus l’inquiéter qu’autre chose. Ça serait pareil pour moi. Alors, je décide de poursuivre. Parce qu’il m’a dit qu’il était là. Autant pour les bons moments que pour les mauvais. Et pour ça, je l’en remercie. Déjà, merci d’être là. Merci. Puis … Une longue inspiration avant de continuer de produire des petits clapotis. Rien de grave. Il s’est rien passé de grave. C’est juste … Tu sais pour la mort de mon père ? Qui est survenue quand j’avais dix-huit ans ? Mon regard gris se rive au sien, le brun. Celui qui apaise. On avait fait en sorte de préparer un repas avec ma mère, parce qu’il était sur une lourde intervention et que son plat préféré devait être fait. Mais, il est pas rentré ce jour-là. L’émotion commence à me gagner, mais je reste digne. Ce sont ses collègues qui nous ont appris la mauvaise nouvelle. Si moi, il m’arrive d’avoir encore des fêlures … ma mère, ça l’a faite totalement vriller sa mort. Parce que c’était le seul homme qu’elle a aimé dans sa vie … Le seul.

Je marque une pause, avant de continuer. Car me livrer ainsi, c’est fatiguant.
Même si Oli’ possède toute ma confiance. Et ça, il le sait.

- J’ai fait ce que je pensais être le mieux pour elle. Un silence. Pour éviter qu’elle ne se blesse ou qu’elle blesse les autres, je l’ai … Ma voix, n’est qu’un murmure alors que je détourne le regard. Elle est … internée dans un Institut privé. Et, ce sont eux, les appels en absence. Pour me dire qu’elle s’était volontairement blessée et qu’elle avait blessé un patient. Heureusement, sans gravité. Un long soupir, alors que je viens m’adosser contre le rebord de la piscine. Et, pour te répondre : pour l’instant, j’ai envie de rester. Mais, quand on rentrera sur Brisbane, je veux y passer. Un pincement de lèvres. Je t’oblige pas à venir. Mais … ça me ferait plaisir. Ça, aussi, je l’admets d’une petite voix peu assurée.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 41e9f74749ab48988eb5d2be0ebc6b8cc096b7f6
POSTS : 306 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Cole-sprouse-riverdale
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1aEMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Tumblr_pyan4nxMhQ1whxmjfo3_400
OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer. 1, 2

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bc58674200a8ca97e2a80aaac44663a911fb8f9b
OLALMA 1

AUTRES felix 1, adrianna 1, angus 1
RPs EN ATTENTE : billie (x1-ua)
RPs TERMINÉS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Z1tv
OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love. 1, 2, 3, 4
AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyMar 26 Juil - 16:26






« C’est … hm … compliqué. » Cela, il l’avait compris au moment même où elle avait vu le numéro affiché sur son téléphone. Il avait à l’instant même compris que ce n’était pas un appel anodin mais bel et bien un appel important, quelque chose de compliqué. Les trucs compliqués, il connait. Il ne connaît que trop bien même, sa vie est en soi compliquée. Oliver n’ajouta aucun mot, aucune mimique. Il se contentait de rester là, face à elle, à lui montrer qu’il était prêt à entendre le reste de l’histoire, compliquée ou non. « Déjà, merci d’être là. Merci. Puis ... » Il secoua la tête de droite à gauche pour lui faire comprendre qu’elle n’avait pas à le remercier, elle n’aurait plus à le faire. Il était de son devoir d’être là pour elle. C’était devenu son devoir au moment même où elle était devenue son amie. La loyauté amicale d’un type dans ce genre rend ce genre de chose quasiment obligatoire. Pour le meilleur, pour le pire, à jamais. Dans la bonne humeur ou pas. Il s’enfonça dans l’eau tout en reculant d’un pas pour pouvoir mieux l’apercevoir. « Rien de grave. Il s’est rien passé de grave. C’est juste … Tu sais pour la mort de mon père ? Qui est survenue quand j’avais dix-huit ans ? » Il fit un geste de la tête approbatif tout en se demandant comment pouvait-elle être aussi troublée si tout allait pour le mieux ? Il y avait anguille sous roche, aucun doute à avoir là-dessus. « On avait fait en sorte de préparer un repas avec ma mère, parce qu’il était sur une lourde intervention et que son plat préféré devait être fait. Mais, il est pas rentré ce jour-là. Ce sont ses collègues qui nous ont appris la mauvaise nouvelle. Si moi, il m’arrive d’avoir encore des fêlures … ma mère, ça l’a faite totalement vriller sa mort. Parce que c’était le seul homme qu’elle a aimé dans sa vie … Le seul. » Impassible, concentré, il écoutait les confidences de la rouquine qui ouvraient ici une porte qui avait été si longtemps fermée. Il écoutait tout en sachant que ce genre de confidences avait une signification tout particulière. Elles les unissaient davantage. Une fois de plus.

« J’ai fait ce que je pensais être le mieux pour elle. Pour éviter qu’elle ne se blesse ou qu’elle blesse les autres, je l’ai … » Il la vit détourner le regard et s’approcha immédiatement d’elle pour lui montrer qu’il était là, qu’il était toujours là. « Elle est … internée dans un Institut privé. Et, ce sont eux, les appels en absence. Pour me dire qu’elle s’était volontairement blessée et qu’elle avait blessé un patient. Heureusement, sans gravité. » Elle s’adossa au rebord de la piscine et il se tenait toujours face à elle, essayant de savoir quels allaient être les mots justes après une telle révélation. « Et, pour te répondre : pour l’instant, j’ai envie de rester. Mais, quand on rentrera sur Brisbane, je veux y passer. Je t’oblige pas à venir. Mais … ça me ferait plaisir. » « Evidemment. » parvint-il à souffler dans la seconde tout en lui adressant le plus doux des sourires. « Une fois que nous sommes à Brisbane, je t’emmène là-bas. J’t’ai dis que j’étais là, je serais là. » et ses mains mouillées sortirent de l’eau pour se poser sur les joues de la jeune femme et la contraindre à le regarder dans les yeux. Il souriait avec tendresse. « Je serais toujours là. » lui dit-il avec la plus grande assurance avant de déposer un baiser sur son front, relâchant doucement son emprise. Il ne se voyait pas apaiser les doutes de la jeune femme, elle n’avait pas à douter : elle avait fait ce qu’il y avait eu à faire pour le bien de sa mère. Trop pudique qui plus est pour se permettre la moindre remarque, le moindre encouragement, il ne trouvait pas vraiment les mots pour l’apaiser … retour à la case départ où le Oli est le roi du silence.





Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A8p4
POSTS : 253 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ; (muhan) ; (bilara) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyMar 26 Juil - 17:55




I think I’m losing my defenses


Quelques jours, après ma sortie d’hôpital – début Septembre 2022.
C’est pas évident, ce que je dois dire. Ça l’a jamais vraiment été en fin de compte. Mais, je sais qu’avec Oliver, je peux me confier. Ça me semble facile, même si, comme une gamine, j’ai un peu cette peur de me faire réprimander ou juger. Je sais, qu’il n’est pas de ce genre. Pas lui. Qu’il est au-dessus de tout ça, mais il n’empêche qu’il y en a d’autres qui se sont permis des réflexions sans connaitre notre histoire familiale, le jour où j’ai décidé de faire interner ma mère. Certaines se sont octroyé l’envie de me dire leurs quatre vérités. Alors que ce jour-là, j’étais bien à des lieues d’écouter le moindre avis. J’ai dû agir au plus vite, pour le bien de ma mère. Parce que je l’ai vue, cette envie de ne plus vouloir être sur cette même terre qui a vu mon père disparaitre.

J’ai alors fait, ce que j’ai pensé être le mieux. Le plus bénéfique pour elle. Pour éviter de lui faire courir un quelconque danger, en société. Elle et pour les autres. Avec un soupir, dans l’eau quelque peu fraîche de la piscine de mon hôte, j’en viens à déclamer ce que je cadenasse depuis des années. Or, n’est-il pas mon petit ami, maintenant ? N’a-t-il pas ma pleine confiance inaltérable et immuable depuis un petit temps déjà ? Si. Il la possède. Depuis qu’on est devenus partenaires sur le terrain. Avant même d’être amis, amants et en couple. Je le sens qu’au fur et à mesure de mes confessions, il se rapproche Olly’. Qu’il veut pas me laisser seule ou me montrer qu’il n’est pas présent. Alors qu’il l’est. Indubitablement.

Y’a pas besoin de ses mots, pour apaiser mes maux. Il est juste là, et moi, ça me suffit. Même si je détourne pendant quelques secondes mon regard gris de lui et que malgré moi, j’ai quand même honte. D’avoir ôté de la société, la seule figure parentale qui me reste et qui est même un peu effritée. Bancale, ou que sais-je ? Mais, ça reste ma mère. L’unique femme de ma vie, qui elle, a perdu le seul homme de sa vie entière. Ça va paraitre tellement mièvre, parce que c’est pas moi ça, mais … comment je réagirais si je perdais Oliver, comme ça, en intervention ? Très mal, sûrement. Si lui, avait été à ma place, durant cette convalescence forcée, après cette balle qu’on m’a fiché dans le foie ? Je crois pas que je serais restée sereine.

Cependant il est bien là. Dans cette piscine, avec un sourire qui se veut à la fois si rassurant et si tendre. Fermant mon regard gris, quelques secondes, j’inspire et j’expire fortement néanmoins. Comme si, j’étais parvenue à me débarrasser d’énormes pierres présentes dans mon sac à dos et que celui-ci en devient forcément plus léger par la suite. Ça fait un bien fou, de se confier. De lui dire ‘ça’ à lui. Qu’il partage un peu mes ‘démons’. Même, si c’est pas à lui de tout endosser. C’est clairement pas son rôle. Pinçant mes lèvres, je savoure le baiser qui vient de se presser sur mon front mouillé. Et, qu’il viendrait avec moi, pour le coup. Tout comme j’ai rencontré Violet Dawson, il va rencontrer Charline Redfield ma mère, dont je porte avec fierté le deuxième prénom. Et, on va voir si elle va réagir quand je vais lui présenter Oliver Dawson, comme petit ami. Ça risque, ma foi, d’être assez cocasse.

- Pfiouh. J’ai bien vu que t’aimais pas quand je te remerciais Oliver. Mais, je te remercie. Parce que je sais que tu fais un effort pour moi, parce que t’aimes pas les hôpitaux. Du coup, je te remercie quand même. Cette fois, c’est moi qui viens. Pour garder un contact. Une chaleur. Y’a pas besoin de mots. T’es là, moi ça me suffit. Et, parce que je repense à sa promesse de toujours être là, je peux pas m’empêcher de venir le serrer fortement contre moi. De ressentir sa présence, dont j’ai failli être privée par la force des choses.

Alors, je le serre. Pas de là, à lui broyer les côtes hein.
Je m’en estime peut-être pas assez capable, mais quand même.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 41e9f74749ab48988eb5d2be0ebc6b8cc096b7f6
POSTS : 306 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Cole-sprouse-riverdale
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1aEMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Tumblr_pyan4nxMhQ1whxmjfo3_400
OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer. 1, 2

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bc58674200a8ca97e2a80aaac44663a911fb8f9b
OLALMA 1

AUTRES felix 1, adrianna 1, angus 1
RPs EN ATTENTE : billie (x1-ua)
RPs TERMINÉS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Z1tv
OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love. 1, 2, 3, 4
AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyDim 31 Juil - 19:29






Et de cet instant intime, pudique où les plaies sont ouvertes et montrées à l’autre, ils parviennent à rire de nouveau. Ils se taquinent. Ils se chamaillent. Ils jouent comme de grands gamins quelques heures plus tard. Les mains se font baladeuses. Les rires deviennent plus silencieux, plus discrets. La scène qui s’offre sous nos yeux quelques heures plus tard est bien différente. Le dos de la rouquine est collé contre le rebord de la piscine, la tête de l’enquêteur est caché dans le cou de la jeune femme. Ses lèvres déposent quelques baisers dans son cou, sur sa clavicule avant de mordiller son épaule. Les gestes ne sont plus tendres mais bel et bien plus passionnés. La main d’Oliver est venu se poser sous sa cuisse qu’il maintient dans cette position pour venir se glisser entre ses cuisses. Ils ne font pas encore un. Il est simplement venu se coller davantage à elle pour anéantir les derniers centimètres qui les séparent. Il lui chuchote un mot doux alors que le haut de son maillot de bain gît sur le rebord de la piscine. Après un mot doux, il lui souffle combien elle est belle, combien il a envie d’elle, de ne faire qu’un avec elle. Il lui chuchote d’autres mots plus doux, de cette voix chaude. Et parce que ce ne serait pas Oli s’il n’y avait pas une touche d’humour, il ajoute d’une voix rieuse contre ses lèvres : « j’espère que les voisins n’ont pas l’intention de venir dans leur jardin …» ou faire une visite surprise … vu ce qu’ils étaient sous le point de faire.

Mais il n’y a pas besoin de voisins pour créer un changement d’ambiance brutal : Violet suffit pour cela. Car, elle est là, Violet. Curieuse, elle n’allait tout de même pas laisser son fils seul dans cette résidence de vacances. Il lui avait dit avoir besoin de repos, elle allait s’occuper de lui. Prendre soin de lui, comme au bon vieux temps. Sauf que lorsqu’elle gare sa voiture dans l’allée, quand elle traverse la maison pour rejoindre le jardin, elle ne s’attend pas à cela. « Oliver ? » Il ne l’entend pas encore, sa mère. Ses mains se font même plus aventurières sur le corps de la jeune femme « Oliver ? T’es dans la jardin ? » Il relève la tête quand il entend la voix bien trop connue de sa mère. Collé contre sa petite-amie, il se redresse pour l’apercevoir : sa mère. Elle est bel et bien là. Il croise son regard et elle se fige sur le champ. Elle, elle n'aperçoit qu’une crinière rousse mais comprend rapidement la scène. Oliver a de nouveau quinze ans et la douche froide est brutale. « ’Man ? » Il tend le bras pour saisir le morceau de tissu appartenant à Billie sans pour autant quitter des yeux sa mère comme si cela allait l’occuper à ne pas regarder sa petite amie. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Quand elle comprend, elle se retourne aussitôt et se dirige vers l’intérieur … « Je … oh pardon … pardon … je savais pas que tu avais de la compagnie. OLIVER! » dit-elle en posant les mains de part et d’autre de son visage tout en se dirigeant vers l’intérieur.

Il entend encore sa mère marmonner depuis le salon et il repose son attention sur la jeune femme avant de laisser échapper un éclat de rires : « On a un sacré problème de timing …»






Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A8p4
POSTS : 253 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ; (muhan) ; (bilara) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyDim 31 Juil - 20:05




I think I’m losing my defenses


Quelques jours, après ma sortie d’hôpital – début Septembre 2022.
J’avoue que ça m’a fait un bien fou, de lui dire les choses. De m’exprimer au sujet de ma mère. Au lieu de tout garder égoïstement pour moi et peut-être d’imploser un jour à ce propos. Maintenant, je me sens bien plus légère, comme libérée d’un poids. Et, ce sont les mains quelque peu exploratrices d’Olly qui ont remplacé mes angoisses précédentes. Il me cherche, autant que je le cherche. Alors, que je suis plaquée passionnément contre le rebord de la piscine et qu’il ne se prive pas vraiment de révérer mon corps. Ses lèvres, sont présentes dans le creux de mon cou. Ce qui me fait pousser déjà, quelques suppliques d’extase. Alors que, je suis pas en reste. Occupée à passer mes bras autour de son cou.

Tandis que mon partenaire, lui, m’offre des caresses peu chastes. Explorant encore mon corps avec une certaine expertise. Rapidement, le haut de mon maillot se trouve sur ce même rebord contre lequel, je suis adossée. Je frissonne et j’en rougirais presque, lorsqu’il me complimente et que moi, ça me fait me mordre les lèvres d’impatience. Surtout avec son mot doux et ses envies de luxure, me concernant. Moi, je ne peux qu’approuver pareille suite à ce programme qui s’entame merveilleusement bien. Toutefois, je peux pas m’empêcher de rire, vu sa remarque à propos des voisins susceptibles de se rincer l’œil. Ah bah, si j’avais su le déroulé des évènements futurs, il est clair que j’aurais montré moins d’assurance.

- J’ai pas trop envie que tes voisins, aussi sympathiques soient-ils, viennent se rincer l’œil, hein. Ce serait si bizarre ! Que je m’exclame en riant, bien décidée à passer un agréable moment, mon corps rivé à celui de mon coéquipier qui se prive pas de me faire gémir d’autant plus. Dawson … t’es …

Ah bah, il saura jamais la suite de ma phrase. Qui s’est étouffée aussi prestement que mon envie le concernant. Ça va sûrement revenir, mais là … Purée. Y’a au moins quelque chose de bien avec mon petit ami et que je l’aime pour ça, c’est qu’il préserve ma vertu face à sa mère. Parce que oui, c’est bien sa mère qui nous coupe toute velléité de symbiose. C’est magnifique, la façon que j’ai d’être une ado’ de quinze ans, surprise en flagrant délit de faire des petites choses pas très catholiques avec son petit copain. Au moins, on est raccord avec Oliver. Car, ça me parait être la même chose. À la hâte, je renoue mon haut de maillot de bain, priant intérieurement pour me faire aspirer par l’évacuation de la piscine. Ce serait peut-être une mort brutale, mais je serais pas couverte de honte. Et, y’a Violet qui a cru assister à une scène osée de son fils et moi. C’est pas faux … mais bon.

- Niveau gros gros problème de timing, je préférais encore les voisins pervers qui passaient par le jardin, pour faire un barbec’ improvisé. Un rire. Parce qu’au final, je le prends bien. Parce qu’on était pas en train de s’adonner à une danse charnelle. Parce qu’alors là : je meurs. Y’a eu la première rencontre où j’étais la nana reloue venue se doucher chez toi et maintenant, je suis la nana reloue dans la piscine … Un baiser sur les lèvres d’Olly’. Note que … j’aime bien être la nana dans la piscine. Que je dis en embrassant mon petit ami, plus passionnément. Mais, y’a le spectre de la matriarche Dawson qui plane au-dessus de nos têtes. Pendant que tu vas voir ta mère … je me laisserais couler au fond de la piscine. Ça irait comme programme non ? Je peux pas m’empêcher de rire pourtant. Même si bon, aïe quoi.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 41e9f74749ab48988eb5d2be0ebc6b8cc096b7f6
POSTS : 306 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Cole-sprouse-riverdale
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1aEMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Tumblr_pyan4nxMhQ1whxmjfo3_400
OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer. 1, 2

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bc58674200a8ca97e2a80aaac44663a911fb8f9b
OLALMA 1

AUTRES felix 1, adrianna 1, angus 1
RPs EN ATTENTE : billie (x1-ua)
RPs TERMINÉS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Z1tv
OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love. 1, 2, 3, 4
AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyLun 1 Aoû - 16:28





« Niveau gros gros problème de timing, je préférais encore les voisins pervers qui passaient par le jardin, pour faire un barbec’ improvisé. » Elle prend ça sur le ton de la plaisanterie et il en est soulagé. Elle est comme lui, Billie. Elle prend tout avec sérénité. Sans doute que frôler la mort vous permet de relativiser sur les événements sordides de votre vie. Sans doute. « Ne sois pas si sûr, le voisin, il a une drôle de tête de mec louche. » ajoute-t-il sur la plaisanterie de cette voix toujours aussi rieuse. « Y’a eu la première rencontre où j’étais la nana reloue venue se doucher chez toi et maintenant, je suis la nana reloue dans la piscine … » Il répond à son baiser tout en affichant un sourire débilement heureux. Ouais, c’est une bonne définition de Billie : la nana reloue qui a besoin d’un service rendu par l’enquêteur et maintenant, celle qui venait batifoler dans la piscine familiale. Elle allait rester dans l’esprit et la mémoire de Violet. Oliver ne donne pas cher de la peau de Billie aux yeux de sa mère. Elle doit sans doute être en train de critiquer les mœurs légères du duo. Lui, il s’en amuse … bien qu’au fond de lui, il aurait aimé que les choses se passent autrement. Présenter Billie autrement, dans dix ans ou quelque chose du genre, mais dans tous les cas dans d’autres circonstances. « Note que … j’aime bien être la nana dans la piscine. » La main d’Oliver se glisse dans le dos de la douce alors qu’elle vient joindre ses lèvres aux siennes. Il colle son front au sien quand elle détache ses lèvres des siennes. Un sourire malicieux aux lèvres, il aimerait entendre le moteur de la voiture de sa mère rugir, lui annonçant son départ. « J’l’aime bien aussi cette version … celle de la piscine. » souffle-t-il avant de se détacher du corps de la jeune femme, parce qu’il le faut. Parce qu’il y a une mère hautement protectrice qui est ébullition à l’intérieur de la résidence. « Pendant que tu vas voir ta mère … je me laisserais couler au fond de la piscine. Ça irait comme programme non ? » Un rire amusé en guise de réponse. « Oublie ! » lâche-t-il en l’éclaboussant avant de prendre appui sur le rebord de la piscine pour en sortir. Oliver s’échappe alors de la piscine pour se retrouver debout sur le rebord de celle-ci. Face à la piscine, il jette un coup d’œil à son bas ventre pour s’assurer qu’un nouveau traumatisme de la matriarche ne sera pas causé dans les prochaines minutes. Et, il pose son regard sur la jeune femme avec un sourire amusé. « Partenaire dans les bons et les mauvais moments … J’crois que c’est ce qu’on avait dit à l’époque ! » dit-il en faisant référence à leurs anciennes promesses faites en tant que nouveaux flics.

Il lui tend la main pour l’aider à sortir de la piscine et finit par lui donner une serviette éponge dans laquelle elle peut s’enrouler. La matriarche est fragile. Il le sait. Posant la main dans le dos de la jeune femme, il dépose un baiser sur sa tempe avant de glisser sa main dans la sienne pour qu’ils rejoignent une Violet accoudée sur la table de la cuisine, un verre d’eau théâtral posé devant elle. « T’es vraiment pas douée pour les visites surprises, ‘man ! » qu’il lance d’une voix amusée pour la faire sortir de ses pensées. Elle se redresse, les joues rosies. Son regard fixe Oliver, Billie puis ces doigts entrelacés. Elle fronce les sourcils et avant qu’elle n’ajoute quoique ce soit, il poursuit. « ’man, je te présente … Billie. » Il tourne la tête vers la rousse pour finalement dire sans la perdre du regard : « ma petite amie. » Le cœur de la matriarche rate un battement alors qu’elle est électrisée par la nouvelle. Alma était la dernière petite amie connue : et Oli était un adolescent à l’époque. Elle se lève de sa chaise. « Petite amie ? » Est-elle déçue ? « J’pensais que tu étais seul ici … je savais pas que j’allais déranger … Je … » Sourcils froncés, elle fixe Billie avant d’agiter son index entre Oliver et Billie « C’est donc du sérieux entre vous ? »

« C’est du sérieux, ouais. » Un sourire rassurant à destination de la rouquine alors que la matriarche semble doucement bouillir.





Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A8p4
POSTS : 253 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ; (muhan) ; (bilara) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyLun 1 Aoû - 17:50




I think I’m losing my defenses


Quelques jours, après ma sortie d’hôpital – début Septembre 2022.
- Faudra qu’on enquête sur le voisin alors. Histoire de voir s’il a vraiment une tête de gars bien louche ! Que je m’exclame encore en riant. Parce que, faut croire qu’être restée près d’un mois dans le coma, ça change la donne. Qu’être passée près de la fin, ça fait penser autrement. J’avoue, que j’étais déjà comme ça avant. À faire en sorte de pas trop me miner la tête, pour des broutilles. Sauf, pour des choses qui en valent la peine. Et encore, c’est peut-être se torturer l’esprit pour rien que de penser comme ça. Alors, tant que Violet m’a pas vue toute nue, moi dans un sens, ça me va.

Y’a aussi le fait qu’on a été interrompus dans un moment plus que plaisant. Que la suite là, j’allais l’apprécier plus que de raison. Mais bon, comme l’a dit Olly’ : mauvais timing. Et, on va remettre ça à plus tard sûrement. Même si je guette l’éventuel départ de la mère d’Oliver. Mère, qui semble pas prendre le parti de s’éclipser. Oupsie. J’ai pas fait une super bonne impression la première fois, alors j’imagine pas cette fois-ci. Ça doit être la catastrophe. Pour ça que même, si je le prends avec le sourire, y’a quand même cette légère angoisse de ce que va penser la mère de mon petit ami à mon propos. M’est avis, que ça va pas être que du bien. Que je dévergonde son fils chéri, sûrement ! Et. Merde.

- Je l’aime aussi cette piscine. Je compte bien y retourner. Sauf si ta mère, m’étouffe avant. Ça, je l’ai pensé très fort. Alors que ouais, l’envie d’y couler au fond est en soi assez tentant. L’exclamation d’Oli’ me fait éclater de rire, tandis qu’il m’éclabousse et que je réponds immanquablement à son geste. Il me tente là. Moi, j’y réponds. T’es relou. J’étais sympa, je te laissais seul pour avoir une discussion fiston Dawson-Violet. C’est pas adorable, ça ? Non, ça l’est moyennement. Parce qu’il a raison : j’ai signé pour les bons moments comme pour les mauvais. Je te le confirme. On avait dit ça, ouais.

Mon regard gris pétille, alors que je lui souris. Souhaitant tout de même retrouver ses lèvres, ses mains, et son corps tout entier rapidement. Mais, y’a un élément de taille à prendre en compte : Violet. Et, cet élément, il s’efface pas si aisément. Toujours avec un sourire, je m’empare de la main tendue de mon binôme pour parvenir à sortir de l’eau et me sécher ensuite. C’est un séchage en quatrième vitesse, que je fais là. Bousculant mes boucles rousses, que je discipline quand même un peu avant de m’enrouler dans une moelleuse serviette éponge offerte si gracieusement par mon hôte. Et, de saisir la main d’Oliver pour ne pas la lâcher durant l’’altercation’.

Sa matriarche-louve, faut pas être enquêtrice à la criminelle, pour comprendre qu’elle n’est pas contente. Pire, que la vision de son fils qui lui a dit avoir besoin de repos et être seul, n’est pas seul finalement, l’enchante guère. Et surtout, à faire des choses pas très catholiques dans la piscine familiale, ça a pas dû redorer mon blason, ça c’est certain. Lorsque Violet pose son regard sur moi, j’ai l’impression d’être une gamine de cinq ans qui aurait fait une grosse bêtise, en mangeant tous les bonbons et sans l’avoir dit, évidemment.

Pinçant mes lèvres, je laisse mon coéquipier gérer la situation, avant de l’entendre me présenter. Et … avouer à sa génitrice que je suis sa petite amie. Par respect pour mon restant de dignité, -merci bien-, je zappe le scénario que je viens d’avoir en tête. Pousser Violet et venir choper Oliver par le cou pour lui offrir un baiser de tous les diables et une luxure sans précédent. Là, dans la cuisine. Voisins pervers ou mère intrusive, j’en aurais rien eu à faire. Mais, je l’ai dit : j’escompte à conserver un peu d’amour-propre, quand même.

- Bonjour. Je m’y risque avec un sourire poli, alors qu’elle nous pointe de son index accusateur, Violet. Prête à imploser. Je …
- Je m’adresse à mon fils. Vous, ne me parlez pas. Aoutch. Depuis quand, cette ‘romance’ est sérieuse entre vous ? Depuis ce dégât des eaux ? C’était déjà le cas ou bien, est-ce une lubie passagère ? Aoutch, round deux. Ouais là, y’a encore moyen que j’aille me noyer, non ? C’est pour la bonne cause. À ce que je vois surtout, c’est que vous me dévergondez mon Oliver.

Ah bah. C’est cool, dis donc.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas
Oliver Dawson
Oliver Dawson
le justicier déçu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans, né le 1er août 1994
SURNOM : Olly ∝ Jax ∝ Goofy
STATUT : en couple avec une rouquine, qui malgré ce que l'on dit dans la ville de south park, a une âme
MÉTIER : officier de police ∝ enquêteur à la criminelle
LOGEMENT : appartement. fortitude valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 41e9f74749ab48988eb5d2be0ebc6b8cc096b7f6
POSTS : 306 POINTS : 430

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
RPs EN COURS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bcc55a861ff66caf65304995dab25a76a7388395BOLLY. I don’t know where I stand with you. And I don’t know what I mean to you. All I know is every time I think of you, I want to be with you. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Cole-sprouse-riverdale
OLITER. Friendships in childhood are usually a matter of chance, whereas in adolescence they are most often a matter of choice. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A6459894595aa67a5e364a46c387290289c86f1aEMERY. I do not see as well without her. I would be better off without a hand or a leg than without my sister. 1

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Tumblr_pyan4nxMhQ1whxmjfo3_400
OLICEY. Rare as is true love, true friendship is rarer. 1, 2

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Bc58674200a8ca97e2a80aaac44663a911fb8f9b
OLALMA 1

AUTRES felix 1, adrianna 1, angus 1
RPs EN ATTENTE : billie (x1-ua)
RPs TERMINÉS : i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Z1tv
OLIRA. We are all a little weird and life's a little weird, and when we find someone whose weirdness is compatible with ours, we join up with them and fall in mutual weirdness and call it love. 1, 2, 3, 4
AVATAR : KJ Apa
CRÉDITS : chosen one factory
DC : aiden iaroslavtsev
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyLun 1 Aoû - 18:26






« Je l’aime aussi cette piscine. Je compte bien y retourner. »
« C’est noté. » retorque-t-il à la va-vite. « T’es relou. J’étais sympa, je te laissais seul pour avoir une discussion fiston Dawson-Violet. C’est pas adorable, ça ? » Il brandit son majeur en guise de réponse parce qu’il est hors de question qu’il lui laisse un instant en paix alors qu’il s’apprête à affronter la matriarche. Lâche ? Peut-être. Mais qui a dit qu’il était parfait ? « Je te le confirme. On avait dit ça, ouais. » « Tu vois, on était d’ores et déjà prévoyants. J’en suis même impressionné tiens. » … Sauf qu’il n’est pas préparé à ce qu’il va se passer. Qui l’est ?

« Bonjour. Je... » « Je m’adresse à mon fils. Vous, ne me parlez pas. » La voix de sa mère a changé, tout comme les traits de son visage. Elle est sur la défensive. Elle sort l’artillerie lourde alors qu’il n’y a pas le moindre signe de guerre ou d’altercation en vue. Oliver est bluffé, estomaqué pour tout vous dire. Il fixe sa mère, un peu sous le choc de la voir sous cet air-là, jusque là inconnu. Elle avait toujours été protectrice avec lui mais elle n’avait jamais été odieuse ou même impolie. Elle avait toujours été le sourire poli alors que son paternel avait toujours été celui qui balançait les remarques cinglantes. Ce changement soudain de rôle le met aussitôt mal à l’aise. « Depuis quand, cette ‘romance’ est sérieuse entre vous ? Depuis ce dégât des eaux ? C’était déjà le cas ou bien, est-ce une lubie passagère ? » Le stress ou la situation l’obligent à étouffer un éclat de rire amusé. Une provocation ? Pas du tout. Ce sont vraiment ses nerfs qui lâchent et surtout le fait qu’il trouve la situation particulièrement déplacée. Il n’est plus un enfant. Il n’est plus sous la tutelle de Violet … « À ce que je vois surtout, c’est que vous me dévergondez mon Oliver. » Oliver quitte le regard de sa mère pour fixer Billie et il aurait aimé pouvoir rire aux éclats avec elle devant cette scène mais … il ne voit pas de rires dans ses prunelles. Non, il voit de la gêne. Et, il comprend … elle est gênée par les propos blessants de sa mère. Lui, il ne les prend pas au sérieux mais Billie.

Changement d’ambiance. « En quoi ça joue un rôle ? », commence-t-il par dire d’une voix soudainement sèche. « Qu’elle soit ma petite amie depuis hier ou depuis des mois, cela ne t’autorise en rien à parler sur ce ton. » Et, c’est à son tour de jouer les sauveurs, les protecteurs. « Ce que tu devrais voir, c’est que je n’avais aucunement envie de te présenter à Billie … que je ne suis pas franchement fier de ma famille et de ses valeurs, et que je voulais la préserver pour pas la confronter à ce genre de situations … Bravo de me donner raison. Une fois de plus. » Il fait alors un pas vers sa mère, la fixant avec cette même intensité qu’à l’époque où il la suppliait de prendre son parti. Le regard de la matriarche se pose sur la rouquine, elle plisse les yeux comme pour essayer de comprendre ce que son fils essaie de lui dire : qu’il a honte … de sa famille, d’elle. « Parce que c’est moi qui met mal à l’aise ? Je te signale que tu étais sur le point de … » Il secoue la tête de droite à gauche, soupirant lourdement. « J’ai plus quinze ans, ‘man. Tu sais quoi ? Ca me fatigue déjà … On part. » et il se tourne vers Billie pour lui faire comprendre qu’il est bel et bien en train de dire qu’ils vont mettre les voiles, maintenant, tout de suite.






Spoiler:

Revenir en haut Aller en bas
Billie Redfield
Billie Redfield
la justicière solitaire
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (09.08.1994)
SURNOM : The Kid (comme Billy, voyez)
STATUT : En couple. Avec le grand mec là, qui me trouve pas reloue : O.D.
MÉTIER : Enquêtrice à la criminelle + quelques petites notions de 'profilage'
LOGEMENT : Un appartement cosy au #215 Oxlade Drive, Fortitude Valley
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 A8p4
POSTS : 253 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : BOLLY. I think it was obvious. A cruel fact. I don't know what I can mean to you, but there's one thing I'm sure of. It's you I want and no one else.
i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 122c31afae470440fce0571011df68f54ad42874
1.


(cass') ; (alia) ; (mara) ; (icare) ; (asher) ; (muire') ; (lexie) ; (diego) ; (emery) ; (adriana) ; (muhan) ; (bilara) ;
RPs EN ATTENTE : jackson ;
RPs TERMINÉS : (oli') ; (oli') ; (oli') ; (oli') ; (bolly) ; (bolly#2)
AVATAR : Morgan Crabtree
DC : Nope
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/06/2022

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 EmptyLun 1 Aoû - 20:15




I think I’m losing my defenses


Quelques jours, après ma sortie d’hôpital – début Septembre 2022.
- J’espère bien, que c’est noté ! Non mais. Je m’exclame encore en riant. Redoublant mon hilarité quand Oliver Dawson se permet de mettre sous mon nez un majeur fortement déplaisant. Ça, ça me vexe pas du tout, au contraire. J’éclate encore de rire, en fronçant imperceptiblement mes sourcils. Ouais, il me plait. Alors, je lui rétorque la même chose, par ce geste obscène qu’a toujours détesté mon paternel. Ma mère, aussi hein. Mais pour mon père, les demoiselles ne doivent pas s’exprimer ainsi. Ouais, mais là, pas le choix. Il me provoque, le petit ami. T’as vu ? Ça me choquerait presque, limite …

Cette petite boutade, elle me sort toujours sur le ton de la plaisanterie. Si je savais que la suite, je rirais moins, je me serais tue tout de suite. Violet Dawson, elle parait être en colère. Non, elle est réellement en colère. C’est peut-être de ma faute ? J’en sais rien. Tout ce que je perçois, cependant, c’est ce ton sec et dur qu’elle m’assène en pleine figure. Là aussi, faut pas être un cerveau ou une lumière, pour comprendre qu’elle m’apprécie pas vraiment. Et, que cette deuxième rencontre, c’est un cruel fiasco. Derrière Olly’, je crois que je dois tirer toutes les têtes possibles, et pincer mes lèvres jusqu’au sang. Je suis pas à l’aise. Pas du tout. Et, face à cette sorte de conflit, je sais pas comment réagir. Surtout, qu’on m’a expressément fait remarquer que j’existais pas vraiment. Bon … bah.

Lorsqu’Oliver me fixe, je soutiens son regard, avant de rapidement le détourner. C’est plus fort que moi, quand je suis pas à l’aise, je préfère m’en aller. Et, ça commence par mon regard gris qui tente de se raccrocher à quelque chose de tangible et d’y rester focalisé. Cependant, je reviens vite à mon partenaire, qui s’attaque à sa mère. Surprise, je ressens une vive émotion que je camoufle dans un toussotement. Il me défend, là ? Ou je rêve ? Et, d’émettre des vérités sur cette famille qui l’a vu grandir mais dont il n’est aucunement fier d’en être le représentant. Là encore, je me mords les lèvres, ayant envie de le tirer en arrière. Parce que j’ai cette petite voix qui vient me souffler, que ouais, tout est de ma faute. Que si j’étais pas venue avec lui, il se retrouverait pas à hurler sur sa génitrice comme il est en train de le faire. Que ouais, tout est bien de ma faute, là.

Sa mère bouillonne et Oli’ ne flanche en aucune raison. Pas une seule seconde. Y’a mon autre petite voix au fin fond de ma tête, -celle qui dévergonde Olly’ selon les dires de sa mère- qui me murmure qu’il est immanquablement sexy à faire son chevalier en prenant ma défense. Qu’il a voulu me préserver en bien. Mais, je suis quand même pas en sucre. Même si je me suis pas vraiment attendue à ce que Violet tire à balles réelles. Ça me fait limite plus mal que la balle que je me suis prise en plein dans le foie. Les mots, ça peut sacrément piquer. Là, j’en fais cruellement l’expérience. Or, je souris tendrement quand mon binôme se tourne vers moi à nouveau. Sonnant le glas de ce week-end. Pour toute réponse, j’hoche ma tête aux boucles rousses. Parce que … pour une fois dans ma vie, je vais pas arrondir les angles. Parce que je veux le retrouver, sans l’ombre de Violet Dawson. Et lui présenter ma mère, qui elle, est peut-être moins encline à juger.

Avec un long soupir, je me dirige vers la chambre à l’étage, commençant à boucler et ranger mes affaires dans mon sac. Pas furieuse. Pas énervée. Rien de tout ça. Juste, que je sais pas quel sentiment mettre dessus. Y’a ma psy, elle serait pas contente : elle qui veut que j’écoute et j’accepte mes émotions. Bah là, concrètement, je sais pas ce qui me traverse. Et, encore moins, lorsque la silhouette d’Oliver passe par l’embrasure de la porte. Je sais pas quoi lui dire. M’asseyant sur le lit, les mains posées sur mes genoux. J’ai même pas encore enfilé quelque chose de plus seyant que mon maillot de bain, c’est pour dire.

- Désolée. Je suis désolée. Un souffle. Je pensais pas que ça serait comme ça. Que ça finirait comme ça. Mon regard gris le contemple longuement sans un mot. Je suppose qu’on doit pas s’attendre à une invitation à un brunch dominical ? Une note d’humour pour dédramatiser. Alors que lentement je me redresse, pour m’approcher de lui, avec un sourire tendre et mes lèvres venant se poser sur l’une de ses joues. Je vais juste énoncer une vérité : très sexy toute à l’heure. Ça mérite, un petit quelque chose en plus. Je sais qu’il va voir où je veux en venir, hein. Je le sais très bien. Mais pas ici, j’ai pas envie que Violet Dawson finisse de me cataloguer comme perverse. Vu, que c’est déjà le cas.


AVENGEDINCHAINS


something wrong with us
“Imagination, of course, can open any door - turn the key and let terror walk right in.”
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: i think i’m losing my defenses (bolly) i think i’m losing my defenses (bolly) - Page 3 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

i think i’m losing my defenses (bolly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-