AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 when nothin' really goes to plan (channing #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Otto Lazzari
Otto Lazzari
la mort dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur
when nothin' really goes to plan (channing #2) 7vHkInU ÂGE : trente-neuf ans (02.06).
SURNOM : bus.
STATUT : marié, la nostalgie ayant remplacé l'amour depuis bien longtemps.
MÉTIER : responsable de la branche cambriolage pour le club (quand il est pas trop occupé à fuir les forces de l’ordre).
LOGEMENT : #666, carmody road (toowong), avec une chambre de trop.
when nothin' really goes to plan (channing #2) Ffb5474b3dedf880c449f70ae17c1de32c0e2a9e
POSTS : 572 POINTS : 650

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : italien exilé en australie depuis 2015 › marié à la femme de sa vie, à son âme sœur, mais ne sait plus agir pour la faire rester à ses côtés › a perdu sa fille unique dans un accident de la route en 2017, alors qu’un chauffeur ivre a percuté la voiture dans laquelle ils se trouvaient tous les deux › addict à la cocaïne et à l’alcool depuis, les chemins qu’il a choisi pour s’en sortir dans la vie ne sont pas sans conséquences sur sa santé › frère biologique de saül, a décidé de se débarrasser de l’'autre' frère de son aîné à coup d’une balle dans l’abdomen (échec total).
RPs EN COURS : (huit) present: channing #3jaspernaomiraelyn #3channing et gabrielle | past: murphy #3saülsaül #2
RPs EN ATTENTE : gabrielle › spencer #2
RPs TERMINÉS :
look at all the lonely people:

auden › auden #2channingkieran › murphymurphy #2 › raelynraelyn #2spencerdon't call me at all

oh no:

AVATAR : robert pattinson.
CRÉDITS : ladyperiwinkle (avatar), nobodys (profil gif), RENEGADE (signature icons).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39133-

when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty
Message(#) Sujet: when nothin' really goes to plan (channing #2) when nothin' really goes to plan (channing #2) EmptyLun 11 Juil 2022 - 9:59




when nothin' really goes to plan

Ce n’était pas par gaité de coeur que le bruit des pas d’Otto se faisait entendre à travers les couloirs de l’hôpital. La tête baissée et le regard fuyant, il se contentait d’adresser un petit sourire en coin que lorsqu’il se savait observer, afin de faire comme si son attitude et sa présence ici étaient des choses tout à fait normales. Mais comme dit, ce n’était pas par gaité de coeur qu’il naviguait entre les murs de cet endroit. Il n’avait jamais été un fanatique des lieux médicalisés, et depuis quelques années il les évitait comme la peste - les souvenirs s’y associant n’ayant rien de joyeux. Aujourd’hui, s’il s’arrêtait devant cette porte aux couleurs lui donnant envie de rendre ses tripes, c’était malheureusement parce-que ces dits-souvenirs étaient bien plus présents que d’ordinaire, et sans avoir besoin de fouler le sol d’un quelconque hôpital.

Car être de nouveau impliqué un accident de voiture, comme ça avait été le cas plusieurs jours plus tôt, n’avait pas joué en sa faveur. Etre le responsable de cet événement n’avait pas fait en sorte de diminuer les images dans son esprit qui désormais semblaient être gravées en permanence. La première fois, il s’était retrouvé à devoir les subir, à porter les conséquences d’un acte qui n’était pas le sien et qui pourtant avait profondément marqué son être, et sa famille par la même occasion. Aujourd’hui, tout était bien différent puisqu’il était celui ayant imposé quoi que ce soit à d’autres personnes. Otto n’était pas du genre à s’excuser d’exister, et de par la même occasion à excuser ses faits et gestes à tout va; ce n’était pas du tout ce qu’il désirait faire et ce n’était pas sa raison de sa présence à l’hôpital. Il voulait juste s’assurer de deux choses: que la personne qu’il avait percuté soit toujours en vie, et si c’était le cas, qu’elle ne dise pas un mot sur ce qu’il s’était passé ce soir là.

Il avait récupéré les informations nécessaires grâce à la plaque d’immatriculation qu’il avait relevé avant de quitter les lieux de l’accident, et s’était bien sur mordu les doigts en se rendant compte qu’il avait percuté quelqu’un qu’il connaissait déjà - et avec qui il avait déjà eu des interactions, forcées certes, mais qui étaient surement marquées de façon indélébiles dans l’esprit de l’autre jeune homme. Ca ne l’arrangeait pas; et si la culpabilité se faisait ressentir - il ne savait juste pas l’identifier comme telle, peu habitué à ressentir une telle émotion -, c’était surtout parce-que Channing n’avait pas intérêt à dire quoi que ce soit sur cette affaire, une fois de plus, qu’il se rendait jusque sa chambre aujourd’hui. Au bureau des infirmières, il s’était présenté comme un vieil ami. Pas sur que le Walker soit du même avis, lorsqu’il rouvrira les yeux et qu’il serait Otto assis dans le fauteuil de sa chambre, dans une semi-pénombre, à l’observer de ses grands yeux bleus comme si les regards pouvaient tuer - une voiture contre une moto pouvait le faire, mais apparemment, l’homme allongé dans le lit d’hôpital était plus coriace qu’il pouvait en avoir l’air aux premiers abords. Ce qui n’arrangeait pas les affaires d’Otto, qui soupira d’ailleurs longuement lorsqu’il comprit que Channing était plongé dans un sommeil trop profond pour s’apercevoir que quelqu’un était dans sa chambre sans son autorisation. L’italien n’avait pas non plus que ça à faire - comme s’il était toujours attendu ailleurs que là où il se trouvait, bases de son métier certes, mais en l’occurence il avait déjà abandonné Channing à même le bitume et désormais il voulait lui parler ? Même les girouettes ne changeaient pas d’avis de cette façon -, alors il décida de se manifester pour que le Walker et lui puissent avoir une petite discussion. « Debout, la belle au bois dormant, faut qu’on parle. » Et puis pour sur, un petit coup de pied dans le bord du lit allait remuer les choses et les faire arriver plus rapidement; pas de quoi créer un séisme et envoyer balader le lit ailleurs qu’il ne devait se trouver, mais de quoi donner la sensation d’être sur un bateau et que les choses autour tanguaient dangereusement désormais.


Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
when nothin' really goes to plan (channing #2) 7vHkInU ÂGE : trente cinq ans (26.08.1986)
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il lui a avoué qu'il l'aimait, ose à peine la regarder dans les yeux depuis
MÉTIER : héritier et président-directeur général du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : de retour au 216 beachcrest road, à bayside. il ne veut plus en sortir, si ce n'est pour s'enfuir à l'étranger ou aller faire un tour sur son voilier
when nothin' really goes to plan (channing #2) K0dm
POSTS : 2059 POINTS : 310

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un grave accident de moto en juin 2022 l'a plongé une semaine dans le coma, il est en rémission depuis › il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il voyage beaucoup › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il participe depuis 2006 à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon dont il a du mal à se débarasser › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, un souvenir de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il a un voilier au port de la ville
RPs EN COURS :
when nothin' really goes to plan (channing #2) 1pfp
CHANELLE › your precious heart, can't watch it break, so i close my eyes while you walk away. can i have a second chance ? can i have another dance ? can i start another life with you ? when i wake up in a haze and i haven't slept in days, you're a thousand miles away with such a lonely heart.

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25

when nothin' really goes to plan (channing #2) Pbbq
LEXIE › and i know that you need someone to make it through. days like this i need it too, i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. so if you ever feel like fallin' through, yeah, i'll take care of you.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Mjjh
ELIJAH › we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Gdgu
WALKIE › we've taken different paths and traveled different roads, i know we'll always end up on the same one when we're old. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you, brother.

when nothin' really goes to plan (channing #2) G0yt
CHANNIRIS › little ghost, you're listening, unlike most you don't miss a thing. you see the truth, i walk the halls invisibly. i climb the walls, no one sees me, no one but you. oh little ghost, you see the pain, but together we can make something beautiful. so take my hand and perfectly, we fill the gaps, you and me make three. iwas meant for you, and you for me.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Axz2
MERING › you gave all that sweat and blood, now you think you're gonna drown. you can't tell that you're bigger than the sea that you're sinking in, and you don't know what you got. but you got it at your fingertips. when the lights go out and leave you standing in the dark, no one ever told you this would be so hard. i know you think your fire is burning out, but I still see you shining through. you got it in you.

when nothin' really goes to plan (channing #2) 47tq
HARTER › insane, inside the danger gets me high. can't help myself got secrets i can't tell. i love the smell of gasoline, i light the match to taste the heat. i've always liked to play with fire. hot blood, these veins. my pleasure is their pain. i love to watch the castles burn, these golden ashes turn to dirt.


RPs EN ATTENTE :
when nothin' really goes to plan (channing #2) 0pkf

RPs TERMINÉS : (2020) elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1

(2021) elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1primrose #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #4gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #5adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #6caelan #5 et gabrielle #9ashley #1otto #1caelan #4gabrielle #10gabrielle #13

(2022) lexie #7gabrielle #11jordan #1hunter #2lawrence #1danika #5deklan #1deklan #2gaïa #2zoya #1elizabeth #6rhett #1lexie #9gabrielle #16freddy #2lexie #8 et noah #1mila #1gabrielle #14mitchell #1 et gabrielle #17iris #1gabrielle #19gabrielle #20lexie #10 et freddy #3eddie #4rhett #2gabrielle #21mila #4 et gabrielle #22elijah #1otto #2 et gabrielle #23gabrielle #24jacob #1gabrielle #25

rps abandonnés:


AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : cristalline (avatar) anaphore (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbars)
DC :  
PSEUDO : eternalia, astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: when nothin' really goes to plan (channing #2) when nothin' really goes to plan (channing #2) EmptySam 16 Juil 2022 - 18:11



when nothin' really goes to plan

@Otto Lazzari et Channing
Les minutes sont des heures, les heures des journées entières, et s'il n'est réveillé que depuis quelques jours Channing a pourtant l'impression d'être alité depuis des mois. Il déteste avec passion les hôpitaux, et y être enfermé de la sorte lui donne la nausée dès lors qu'il a le malheur de se concentrer un peu trop sur l'odeur qui l'entoure. Ses jambes sont toujours reliées à son corps, étonnement, mais c'est à peine si l'héritier en a conscience tant il s'efforce de ne pas les bouger. Il se risque de temps à autre à remuer les orteils, comme pour s'assurer en avoir toujours la capacité, et prend parfois appui sur ses mains pour se redresser dans les draps sans rien essayer de plus. et être réduit à cet état, celui à la limite de la végétation, l'agace au point qu'il préfère dormir la plupart du temps dans l'espoir qu'on l'autorise à sortir d'ici plus vite. Son coeur est lourd et être vulnérable, inutile et insignifiant torture son moral comme peu de choses y parviennent. Les médecins considèrent son cas comme un miracle, lui comme un énième coup dans le dos du destin, et il a rarement été aussi pâle que depuis le début de son hospitalisation. Il va porter les cicatrices de cet accident jusqu'à la fin de ses jours, doute de pouvoir remarcher normalement, perd son temps à être coincé ici, et pendant qu'il rumine celui qui l'a fauché a tout bonnement pris la fuite. La voiture et son conducteur ont, d'après ce qu'il a lu et ce qu'on lui a dit, disparu sans laisser de trace et demeurent introuvables. Des enquêtes sont en cours, mais tous savent qu'elles ont de grandes chances de rester vaines : s'ils avaient dû le coincer, ils l'auraient fait le soir même.

Gabrielle est partie il y a une demie heure, Channing étant parvenu à la mettre à la porte en insistant pour qu'elle aille se doucher et avaler autre chose que du café, et depuis Morphée remplace la présence de la californienne à ses côtés. Les infirmières sont passées, et il sait être tranquille pour au moins une heure le temps des prochains contrôles sanguins ou du retour de la brune. Le temps pour lui de sombrer un moment, de trouver le calme lorsque ses pensées ne rejouent pas l'accident en boucle dans son esprit, et d'espérer se réveiller dans son immense lit de Bayside, ses deux jambes dénudées de broches et de pansements. Tout cela n'est peut-être d'un long et très réaliste cauchemar, après tout. Pourquoi pas ? Pourquoi fallait-il que sa présence au mauvais endroit au mauvais moment soit forcément véridique ?

***

« Debout, la belle au bois dormant, faut qu’on parle. » La voix qui résonne à proximité de lui n'est pas assez familière ou alarmée pour le tirer de son sommeil, mais ajoutée à la sensation de mouvement que lui fait ressentir son lit, l'héritier daigne ouvrir les yeux. La vision un peu floue, il bat mollement des paupières pour l'éclaircir puis redresse le regard vers son interlocuteur. La belle au bois dormant, a-t-il a bien entendu ? Il n'est pas assez en forme pour que le quelconque de ses proches ose l'appeler de la sorte, ni le secouer pour le réveiller plus vite. Les contours anguleux de l'homme à ses côtés deviennent plus nets, mais rapidement Channing comprend qu'il ne s'agit pas d'un médecin ni de quelqu'un qu'il connait. et s'il n'est ni l'un ni l'autre, alors que fait-il ici ? Ses sourcils se froncent doucement, et ses yeux croisent ceux de l'inconnu - qui n'en est pas vraiment un. « Pardon ? » demande t'il d'une voix qui se veut prudente tandis qu'il réfléchit. Il a déjà croisé ces yeux bleus, la mâchoire carrée de l'homme lui est vaguement connue, et pourtant le brun est incapable de remettre celui dont la menace clairement lisible dans l'expression n'a rien de bienveillant.
 
rainmaker


 
     harsh words

soft hands     
ANAPHORE

when nothin' really goes to plan (channing #2) 5n8cnjvx

when nothin' really goes to plan (channing #2) 7ens88hz when nothin' really goes to plan (channing #2) D93hxuty
when nothin' really goes to plan (channing #2) 133089928:
Revenir en haut Aller en bas
Otto Lazzari
Otto Lazzari
la mort dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur
when nothin' really goes to plan (channing #2) 7vHkInU ÂGE : trente-neuf ans (02.06).
SURNOM : bus.
STATUT : marié, la nostalgie ayant remplacé l'amour depuis bien longtemps.
MÉTIER : responsable de la branche cambriolage pour le club (quand il est pas trop occupé à fuir les forces de l’ordre).
LOGEMENT : #666, carmody road (toowong), avec une chambre de trop.
when nothin' really goes to plan (channing #2) Ffb5474b3dedf880c449f70ae17c1de32c0e2a9e
POSTS : 572 POINTS : 650

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : italien exilé en australie depuis 2015 › marié à la femme de sa vie, à son âme sœur, mais ne sait plus agir pour la faire rester à ses côtés › a perdu sa fille unique dans un accident de la route en 2017, alors qu’un chauffeur ivre a percuté la voiture dans laquelle ils se trouvaient tous les deux › addict à la cocaïne et à l’alcool depuis, les chemins qu’il a choisi pour s’en sortir dans la vie ne sont pas sans conséquences sur sa santé › frère biologique de saül, a décidé de se débarrasser de l’'autre' frère de son aîné à coup d’une balle dans l’abdomen (échec total).
RPs EN COURS : (huit) present: channing #3jaspernaomiraelyn #3channing et gabrielle | past: murphy #3saülsaül #2
RPs EN ATTENTE : gabrielle › spencer #2
RPs TERMINÉS :
look at all the lonely people:

auden › auden #2channingkieran › murphymurphy #2 › raelynraelyn #2spencerdon't call me at all

oh no:

AVATAR : robert pattinson.
CRÉDITS : ladyperiwinkle (avatar), nobodys (profil gif), RENEGADE (signature icons).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39133-

when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: when nothin' really goes to plan (channing #2) when nothin' really goes to plan (channing #2) EmptyMer 20 Juil 2022 - 18:12




when nothin' really goes to plan

La patience n’était pas une vertu avec laquelle Otto avait été béni à la naissance. Dès qu’il fut apte à exprimer ses désirs, et ses ordres même par la suite, il n’avait pas hésité à les exprimer et ce de façon bien plus pressante que sa bouille d’ange aurait pu le laisser prédire. Bien sur, tout le monde ne cédait pas de façon si simple à ses caprices, son père en étant la première preuve vivante - et c’était un miracle que ce soit encore le cas -, si bien que dès petit il avait fait en sorte d’exprimer sa frustration par tout moyen mis à sa disposition.

Alors, certes, s’il était l’auteur des faits et gestes qui avaient conduit Channing dans le lit d’hôpital aux côtés duquel l’italien se tenait présentement, ce n’était pas pour autant qu’il en avait réellement quelque-chose à faire. Il était là pour s’assurer que le burn n’allait pas périr des suites de cet accident, parce-qu’une petite voix dans le fond de son esprit ne l’avait pas lâché à ce propos ces derniers jours, mais si le Walker ne pouvait plus fouler le sol de cette planète ce n’était pas Otto qui allait se réfugier dans une quelconque tristesse. « Pardon ? » Une esquisse de sourire s’accrocha au coin des lèvres de l’italien. « Tu peux toujours parler, c’est un bon début. » Après tout, il n’avait eu aucun rapport sur l’état dans lequel se trouvait réellement l’homme face à lui: peut-être lui avait-il définitivement bousillé la santé, et de façon irréversible. Au moins, il pouvait toujours s’exprimer, et si c’était quelque-chose que Channing pensait positif jusque maintenant, il allait revoir à la baisse cette donnée. Car, pour le Lazzari, être toujours apte à parler n’était pas dans ses intérêts et n’allait pas dans le sens qu’il aurait désiré, dans cette histoire. Un homme qui ne pouvait plus marcher ne lui apportait pas la moindre importance, mais un homme qui pouvait parler devenait un problème de plus à sa liste.

Surtout qu’il n’en était pas à son coup d’essai avec Channing. « Tu vas pouvoir me confirmer comme ça que tu vas bien fermer ta gueule. » S’avançant quelque peu, ne prenant pas soin de cacher son visage cette fois-ci puisque persuadé que le brun face à lui avait déjà eu tout le loisir de voir qui avait provoqué son contact rapproché avec le bitume lors de l’accident. Le sourire qui ornait les lèvres de l’italien n’avait rien de rassurant, et encore moins une once de chaleur. « Tu connais déjà la chanson de toutes façon, hein ? » Leurs chemins s’étaient déjà croisés une fois, pour exactement les mêmes raisons; Otto n’avait jamais pensé qu’il aurait besoin de s’exécuter de la sorte une seconde fois, surtout pour mettre en garde quelqu’un qu’il avait manqué de tuer à coup de voiture contre moto. « Tu te souviens de l’accident au moins ? » Comme à son habitude, les informations qui arrivaient à l’esprit d’Otto le faisaient de façon décousue et sans grande organisation, si bien qu’il se rendit compte à contre coup qu’il aurait pu commencer la conversation par cette partie là de l’histoire déjà. Car ce n’était pas dit que le Walker, dans son lit d’hôpital et plutôt mal en point, ait réussi à relier toutes les informations qu’il avait pourtant sous les yeux et à portée de main au pire au besoin: l’intrusion chez lui, plusieurs mois auparavant, l’accident quelques jours plus tôt, et la visite d’un homme aux cernes et aux joues creusées. Pourtant, tous ces éléments ne formaient en réalité qu’une seule et même histoire.


Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
when nothin' really goes to plan (channing #2) 7vHkInU ÂGE : trente cinq ans (26.08.1986)
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il lui a avoué qu'il l'aimait, ose à peine la regarder dans les yeux depuis
MÉTIER : héritier et président-directeur général du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : de retour au 216 beachcrest road, à bayside. il ne veut plus en sortir, si ce n'est pour s'enfuir à l'étranger ou aller faire un tour sur son voilier
when nothin' really goes to plan (channing #2) K0dm
POSTS : 2059 POINTS : 310

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un grave accident de moto en juin 2022 l'a plongé une semaine dans le coma, il est en rémission depuis › il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il voyage beaucoup › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il participe depuis 2006 à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon dont il a du mal à se débarasser › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, un souvenir de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il a un voilier au port de la ville
RPs EN COURS :
when nothin' really goes to plan (channing #2) 1pfp
CHANELLE › your precious heart, can't watch it break, so i close my eyes while you walk away. can i have a second chance ? can i have another dance ? can i start another life with you ? when i wake up in a haze and i haven't slept in days, you're a thousand miles away with such a lonely heart.

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25

when nothin' really goes to plan (channing #2) Pbbq
LEXIE › and i know that you need someone to make it through. days like this i need it too, i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. so if you ever feel like fallin' through, yeah, i'll take care of you.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Mjjh
ELIJAH › we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Gdgu
WALKIE › we've taken different paths and traveled different roads, i know we'll always end up on the same one when we're old. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you, brother.

when nothin' really goes to plan (channing #2) G0yt
CHANNIRIS › little ghost, you're listening, unlike most you don't miss a thing. you see the truth, i walk the halls invisibly. i climb the walls, no one sees me, no one but you. oh little ghost, you see the pain, but together we can make something beautiful. so take my hand and perfectly, we fill the gaps, you and me make three. iwas meant for you, and you for me.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Axz2
MERING › you gave all that sweat and blood, now you think you're gonna drown. you can't tell that you're bigger than the sea that you're sinking in, and you don't know what you got. but you got it at your fingertips. when the lights go out and leave you standing in the dark, no one ever told you this would be so hard. i know you think your fire is burning out, but I still see you shining through. you got it in you.

when nothin' really goes to plan (channing #2) 47tq
HARTER › insane, inside the danger gets me high. can't help myself got secrets i can't tell. i love the smell of gasoline, i light the match to taste the heat. i've always liked to play with fire. hot blood, these veins. my pleasure is their pain. i love to watch the castles burn, these golden ashes turn to dirt.


RPs EN ATTENTE :
when nothin' really goes to plan (channing #2) 0pkf

RPs TERMINÉS : (2020) elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1

(2021) elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1primrose #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #4gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #5adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #6caelan #5 et gabrielle #9ashley #1otto #1caelan #4gabrielle #10gabrielle #13

(2022) lexie #7gabrielle #11jordan #1hunter #2lawrence #1danika #5deklan #1deklan #2gaïa #2zoya #1elizabeth #6rhett #1lexie #9gabrielle #16freddy #2lexie #8 et noah #1mila #1gabrielle #14mitchell #1 et gabrielle #17iris #1gabrielle #19gabrielle #20lexie #10 et freddy #3eddie #4rhett #2gabrielle #21mila #4 et gabrielle #22elijah #1otto #2 et gabrielle #23gabrielle #24jacob #1gabrielle #25

rps abandonnés:


AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : cristalline (avatar) anaphore (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbars)
DC :  
PSEUDO : eternalia, astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: when nothin' really goes to plan (channing #2) when nothin' really goes to plan (channing #2) EmptySam 23 Juil 2022 - 22:15



when nothin' really goes to plan

@Otto Lazzari et Channing
« Tu peux toujours parler, c’est un bon début. » Bien des choses ne font plus sens depuis qu'il s'est réveillé dans cet hôpital. Il n'avait plus eu l'occasion de voir autant ses proches depuis la fac, ni de paresser autant dans un lit depuis tant d'années qu'il en avait perdu le compte. Mais un inconnu qui le surplombe avec des yeux bleus aussi expressifs et un sourire inquiétant sur les lèvres, ça c'est encore plus surprenant que d'avoir autant de temps libre qu'il en a actuellement. Channing a pourtant bonne mémoire, et il est presque certain que si cet homme avait déjà appuyé son regard sur lui par le passé il s'en serait souvenu. Mais il ne remet pas ces prunelles azures, et si ce timbre de voix lui dit vaguement quelque chose, notamment cet accent italien massacré par la langue anglaise, cela reste flou. Une conversation téléphonique peut-être ? Ses yeux analysent le look de l'inconnu à la recherche d'un indice, mais rien ne lui saute aux yeux. « Tu vas pouvoir me confirmer comme ça que tu vas bien fermer ta gueule. » Il s'interrompt sur un pli de sa chemise, se fige, comprenant par le silence qui s'en suit qu'il a bien entendu. Oh... oh. Sa salive descend péniblement dans sa gorge, la menace qui résonne entre les murs de cette maudite chambre glaçant le peu de sang qui circule encore dans son organisme, et son regard vient lentement à retrouver celui de l'intrus. et plutôt que de retrouver celui qu'il vient de quitter pour détailler sa tenue, c'est un visage dissimulé par un manque de luminosité avec pour arrière-plan son salon qu'il a l'impression d'entrevoir, et le parallèle ne met qu'un fragment de seconde à se faire. « Tu connais déjà la chanson de toute façon, hein ? » et à la différence de leur dernière entrevue, cette fois l'héritier ne parvient pas à empêcher son visage de perdre des couleurs. Il a le moral déjà bien assez bas sans avoir besoin qu'on vienne le menacer, et il ne voit aucune issue à cette conversation. Il n'en a pas, est cloué dans ce lit sans aucun moyen d'en sortir, et puisque Gabrielle vient de quitter son chevet personne ne lui viendra en aide avant un bon moment. Il est seul, seul avec l'homme qui a déjà braqué une arme sur lui par le passé, et qui vient visiblement de se louper en essayant de mettre fin à ses jours. « Tu te souviens de l’accident au moins ? » Son regard n'a pas quitté le sien, et après un long moment de latence Channing parvient finalement à battre des paupières et à s'hydrater les lèvres pour se redonner un peu de contenance. Les paroles de l'autre sont dans le désordre, mais malgré celui qui règne dans son propre esprit, l'héritier parvient à donner du sens à tout ce qui n'en a pas. « Je ne t'aurais jamais remis. » avoue t'il en toute transparence, soufflant à voix basse après réalisation. Était-il persuadé qu'il l'avait reconnu après le choc ? Le motard se souvenait vaguement d'un homme penché sur lui après que la visière de son casque se soit relevée, mais si l'italien ne s'était pas rendu ainsi jamais le Walker n'aurait pu le pointer du doigt. Sans cet aveu délibéré, la conversation qui allait suivre n'aurait même pas eu lieu d'être. « Tu as essayé de me tuer et tu t'es loupé ? Il marque une brève pause, reprend après un léger mouvement désorienté de la tête. « Pourquoi ? » s'interroge t'il à voix haute, auscultant les traits de l'homme à la recherche de quoique ce soit pour lui faire croire ou non la réponse qu'il va apporter à sa question - s'il daigne le faire. « Qu'est-ce que tu veux ? » A-t-il peur ? Bien plus maintenant que la première fois qu'ils se sont rencontrés, c'est chose certaine. Le montre t-il pour autant ? Si une bonne partie de lui est restée sur le macadam australien, sa poker face semble visiblement ressurgir des décombres au travers de sa fatigue. Si l'autre est venu terminer ce qu'il a commencé, qu'il en soit ainsi.
 
rainmaker


 
     harsh words

soft hands     
ANAPHORE

when nothin' really goes to plan (channing #2) 5n8cnjvx

when nothin' really goes to plan (channing #2) 7ens88hz when nothin' really goes to plan (channing #2) D93hxuty
when nothin' really goes to plan (channing #2) 133089928:
Revenir en haut Aller en bas
Otto Lazzari
Otto Lazzari
la mort dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur
when nothin' really goes to plan (channing #2) 7vHkInU ÂGE : trente-neuf ans (02.06).
SURNOM : bus.
STATUT : marié, la nostalgie ayant remplacé l'amour depuis bien longtemps.
MÉTIER : responsable de la branche cambriolage pour le club (quand il est pas trop occupé à fuir les forces de l’ordre).
LOGEMENT : #666, carmody road (toowong), avec une chambre de trop.
when nothin' really goes to plan (channing #2) Ffb5474b3dedf880c449f70ae17c1de32c0e2a9e
POSTS : 572 POINTS : 650

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : italien exilé en australie depuis 2015 › marié à la femme de sa vie, à son âme sœur, mais ne sait plus agir pour la faire rester à ses côtés › a perdu sa fille unique dans un accident de la route en 2017, alors qu’un chauffeur ivre a percuté la voiture dans laquelle ils se trouvaient tous les deux › addict à la cocaïne et à l’alcool depuis, les chemins qu’il a choisi pour s’en sortir dans la vie ne sont pas sans conséquences sur sa santé › frère biologique de saül, a décidé de se débarrasser de l’'autre' frère de son aîné à coup d’une balle dans l’abdomen (échec total).
RPs EN COURS : (huit) present: channing #3jaspernaomiraelyn #3channing et gabrielle | past: murphy #3saülsaül #2
RPs EN ATTENTE : gabrielle › spencer #2
RPs TERMINÉS :
look at all the lonely people:

auden › auden #2channingkieran › murphymurphy #2 › raelynraelyn #2spencerdon't call me at all

oh no:

AVATAR : robert pattinson.
CRÉDITS : ladyperiwinkle (avatar), nobodys (profil gif), RENEGADE (signature icons).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39133-

when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: when nothin' really goes to plan (channing #2) when nothin' really goes to plan (channing #2) EmptyLun 25 Juil 2022 - 15:41




when nothin' really goes to plan

Quelques mois plus tôt, si quelqu’un était venu dire à Otto qu’il aurait besoin de menacer deux fois la même personne mais pour deux raisons différentes et non pour réitérer des propos déjà formulés, il aurait ri au nez de cette personne. Aujourd’hui, pourtant, si ses lèvres portaient un sourire c’était seulement parce-qu’il aimait rire au nez de ses interlocuteurs, mais en aucun cas parce-qu’il trouvait la situation amusante. Il se serait bien passé de cette visite à l’hôpital, il se serait bien passé de s’infliger une conversation avec Channing, et surtout il se serait bien passé de tout le reste qui s’articulait autour de cette situation. Il aurait pu, si seulement il n’avait pas été responsable de ce désastre. Gérer les conséquences de ce dernier n’était pas une gaité de coeur, mais malheureusement Otto était parfaitement conscient de ce qu’il se passerait s’il n’agissait pas dès maintenant. Alors, son regard restait planté dans celui du Walker, en attendant que ce dernier daigne répondre à la question qu’il venait de lui poser - il ne bougerait pas d’un iota tant qu’il n’obtiendrait pas ce qu’il désirait, de toutes façons. Et ce n’était pas le personnel de l’hôpital, de l’autre côté de la porte, qui empêcherait l’italien d’arriver à ses fins.

« Je ne t'aurais jamais remis. » Le premier réflexe d’Otto, suite à ces paroles, fut de froncer les sourcils. Toute trace du moindre amusement, réel ou faussé, avait quitté les traits de son visage. La réponse du brun face à lui se dirigeait vers quelque-chose qu’il n’avait pas pensé entendre - ou avait-il simplement mal entendu. « Tu as essayé de me tuer et tu t'es loupé ? » Désormais, Channing n’était plus le seul à être perdu dans cette situation. L’italien était venu entre ces murs, avait pris le risque de monter jusque dans cette chambre, pour entendre des idioties pareilles ? Etait-il en train de se foutre ouvertement de lui ? « Pourquoi ? Qu'est-ce que tu veux ? » - « Mais tu racontes quoi comme conneries toi ? Ta tête a tapé si fort par terre ? » Un brin de colère se faisait déjà entendre dans le timbre de la voix d’Otto: cela ne l’amusait vraiment plus du tout. Et étant donné qu’il était doté d’une patience à toute épreuve… Il se trouvait désormais donc déjà débout, les deux mains appuyées de part et d’autres de la tête du lit de Channing, son visage à quelques centimètres de celui de l’héritier. « Tu penses vraiment que je me serais amusé à niquer ma caisse pour te régler ton compte ? Mais t’es complètement con ou quoi ? » Ses azurs naviguaient d’une pupille à l’autre, cherchant dans le regard du motard si une quelconque drogue trop forte coulait dans ses veines - il savait, par expérience, les repérer bien trop facilement, l’italien. Malheureusement pour lui, il semblait on ne pouvait plus convaincu par ses propres paroles, Channing, et si les médecins lui avaient prescrit quelconques drogues médicamenteuses, ce n’étaient pas ces dernières qui lui faisaient perdre la tête. Ou ça ne donnait pas cet air là - bordel. « J’en ai rien à foutre de toi, qu’on soit clairs là dessus. Tu pourrais décider de passer à travers les carreaux de la fenêtre après ma visite que ça me ferait ni chaud, ni froid. » Menteur. Outre le fait qu’il voulait - devait - s’assurer que l’idiot dans le lit n’avait pas l’intention de parler de lui à qui que ce soit, une fois de plus, il était plus qu’évident que l’accident qui s’était déroulé plusieurs jours plus tôt ne l’avait pas laissé de marbre. Cependant, à coups de rasades d’alcool et de lignes poudrées, les choses pouvaient toujours être prises pour d’autres. « Maintenant, tu vas répondre à ma question et je t’étouffe avec ton oreiller si tu le fais pas plus rapidement: tu te souviens de l’accident ? » La patience, cette vertu dont Otto avait oublié d’hériter.


Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
when nothin' really goes to plan (channing #2) 7vHkInU ÂGE : trente cinq ans (26.08.1986)
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il lui a avoué qu'il l'aimait, ose à peine la regarder dans les yeux depuis
MÉTIER : héritier et président-directeur général du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : de retour au 216 beachcrest road, à bayside. il ne veut plus en sortir, si ce n'est pour s'enfuir à l'étranger ou aller faire un tour sur son voilier
when nothin' really goes to plan (channing #2) K0dm
POSTS : 2059 POINTS : 310

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un grave accident de moto en juin 2022 l'a plongé une semaine dans le coma, il est en rémission depuis › il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il voyage beaucoup › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il participe depuis 2006 à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon dont il a du mal à se débarasser › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, un souvenir de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il a un voilier au port de la ville
RPs EN COURS :
when nothin' really goes to plan (channing #2) 1pfp
CHANELLE › your precious heart, can't watch it break, so i close my eyes while you walk away. can i have a second chance ? can i have another dance ? can i start another life with you ? when i wake up in a haze and i haven't slept in days, you're a thousand miles away with such a lonely heart.

#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14#15#16#17#18#19#20#21#22#23#24#25

when nothin' really goes to plan (channing #2) Pbbq
LEXIE › and i know that you need someone to make it through. days like this i need it too, i'll take care of you. and honey, you'll take care of me too. so if you ever feel like fallin' through, yeah, i'll take care of you.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Mjjh
ELIJAH › we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but i still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Gdgu
WALKIE › we've taken different paths and traveled different roads, i know we'll always end up on the same one when we're old. if i was dying on my knees, you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea, i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you, brother.

when nothin' really goes to plan (channing #2) G0yt
CHANNIRIS › little ghost, you're listening, unlike most you don't miss a thing. you see the truth, i walk the halls invisibly. i climb the walls, no one sees me, no one but you. oh little ghost, you see the pain, but together we can make something beautiful. so take my hand and perfectly, we fill the gaps, you and me make three. iwas meant for you, and you for me.

when nothin' really goes to plan (channing #2) Axz2
MERING › you gave all that sweat and blood, now you think you're gonna drown. you can't tell that you're bigger than the sea that you're sinking in, and you don't know what you got. but you got it at your fingertips. when the lights go out and leave you standing in the dark, no one ever told you this would be so hard. i know you think your fire is burning out, but I still see you shining through. you got it in you.

when nothin' really goes to plan (channing #2) 47tq
HARTER › insane, inside the danger gets me high. can't help myself got secrets i can't tell. i love the smell of gasoline, i light the match to taste the heat. i've always liked to play with fire. hot blood, these veins. my pleasure is their pain. i love to watch the castles burn, these golden ashes turn to dirt.


RPs EN ATTENTE :
when nothin' really goes to plan (channing #2) 0pkf

RPs TERMINÉS : (2020) elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1

(2021) elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1primrose #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #4gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #5adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5danika #4sergio #1jezabel #1michaela #1gabrielle#12lexie #6caelan #5 et gabrielle #9ashley #1otto #1caelan #4gabrielle #10gabrielle #13

(2022) lexie #7gabrielle #11jordan #1hunter #2lawrence #1danika #5deklan #1deklan #2gaïa #2zoya #1elizabeth #6rhett #1lexie #9gabrielle #16freddy #2lexie #8 et noah #1mila #1gabrielle #14mitchell #1 et gabrielle #17iris #1gabrielle #19gabrielle #20lexie #10 et freddy #3eddie #4rhett #2gabrielle #21mila #4 et gabrielle #22elijah #1otto #2 et gabrielle #23gabrielle #24jacob #1gabrielle #25

rps abandonnés:


AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : cristalline (avatar) anaphore (code signature) Mapartche (dessin channing) loonywaltz (userbars)
DC :  
PSEUDO : eternalia, astre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: when nothin' really goes to plan (channing #2) when nothin' really goes to plan (channing #2) EmptyJeu 28 Juil 2022 - 18:24



when nothin' really goes to plan

@Otto Lazzari et Channing
« Mais tu racontes quoi comme conneries toi ? Ta tête a tapé si fort par terre ? » oh, alors comme ça cela ne l'amusait plus à présent. Ses yeux parcourent les siens et Channing peut jurer y voir de la colère là où, la seconde précédente, ne régnait que supériorité et amusement mal dissimulé. Il l'avait surpris avec ses propos, et alors qu'il ne répond pas tout de suite l'héritier ne peut s'empêcher de se demander ce qu'il avait espéré entendre en faisant le chemin jusque ici. Sous le choc de l'accident, ses pensées inhibées par la douleur, la pluie ruisselant sur ses traits, il avait été incapable de prendre note d'un quelconque détail physique de l'individu qui s'était penché sur lui avant que Gabrielle ne prenne son relai. et voilà que ce dernier, s'il ne mentait pas - et pourquoi le ferait-il, venait de se livrer à lui sur un plateau d'argent. Oh, l'inconnu avait toutes les raisons du monde de s'agacer. et sûrement pour extérioriser son agacement, à la façon dont les gens comme lui le font, ses deux mains viennent se planter de part et d'autre de la tête du lit et son visage s'approche dangereusement du sien. « Tu penses vraiment que je me serais amusé à niquer ma caisse pour te régler ton compte ? Mais t’es complètement con ou quoi ? » L'australien n'esquisse pas le moindre mouvement, n'ayant de toute façon nul part où aller, mais sa mâchoire se tend peut-être un tantinet sous la tension. Leurs regards en tous points opposés se scellent l'un dans l'autre, et si le chauffard ne trouve pas le reflet d'une substance dans ses yeux lui ne peut pas en dire autant de ses pupilles azures. Ne dit-on pas que les yeux sont le reflet de l'âme ? Les iris cyan de l'individu ne font pas exception à la règle, bien au contraire, et peut-être est-ce parce qu'il a déjà parcouru celles de sa soeur similaires des centaines de fois qu'il reconnaît aussi facilement ce qui s'y reflète. « De nous deux, je ne suis pas celui qui vient de commettre l'erreur de se livrer à celui dont il voulait s'assurer du silence. » Son souffle sur sa peau s'apparente à la caresse d'une lame, mais rien qui ne puisse décourager le Walker à prendre la parole. Dans d'autres circonstances, sans une jambe en moins et un avenir incertain, probablement aurait-il été plus prudent dans le choix de ses mots. Sûrement aurait-il dégluti en silence en espérant que l'autre ne soit pas pris d'un élan de folie, très certainement aurait-il fait table rase. Mais maintenant qu'il ne peut qu'entrevoir l'espoir de remarcher un jour et celui de reprendre sa vie où il l'a laissée, qu'il ne s'est jamais senti aussi vide et seul que ces derniers jours passés à l'hôpital malgré la présence quotidienne de ses proches, qu'il a désormais la certitude que sa famille n'a pas et n'a jamais rien eu de fonctionnel : pourquoi se donnerait-il tout ce mal ? Pourquoi voudrait-il continuer de s'accrocher ? Les petites choses qui l'ont toujours motivé à aller de l'avant s'amenuisent, et dans ces moments Channing n'a plus le courage de continuer de se battre. « J’en ai rien à foutre de toi, qu’on soit clairs là dessus. Tu pourrais décider de passer à travers les carreaux de la fenêtre après ma visite que ça me ferait ni chaud, ni froid. » Pourquoi se donnerait-il la peine d'attendre la fin de sa visite s'il voulait en finir ? Qu'est-ce qui pouvait bien faire croire à l'autre que, le cas échéant, il aurait attendu plusieurs jours après son réveil pour s'exécuter ? Néanmoins, le brun garde le silence cette fois-ci - il est meurtri et désespéré, mais pas au point de signer son arrêt de mort sur un coup de tête pour autant. « Maintenant, tu vas répondre à ma question et je t’étouffe avec ton oreiller si tu le fais pas plus rapidement : tu te souviens de l’accident ? » Son sourire se ourle, ironique et fatigué, lorsqu'il mentionne le fait de l'étouffer avec un oreiller. Un léger rire vient même à s'échapper de ses lippes alors qu'il devine que si l'autre venait à mettre sa menace à exécution : il n'aurait très certainement pas la force de l'arrêter. et s'il avait imaginé plusieurs fois la façon dont ses paupières se fermeraient pour toujours, ce scénario là ne l'avait jamais effleuré. Ses yeux noisettes se plongent à nouveau dans ceux qui le scrutent après quelques battements, et l'héritier s'hydrate les lèvres avant de répondre. « Vaguement. Je sais qu'une voiture m'a percuté, que quelqu'un est venu me voir - que tu es venu me voir. La suite est floue, vu l'état dans lequel j'étais. » Il dit la vérité même s'il ne fait pas mention de Gabrielle, préférant préserver l'avocate et ne pas mettre l'inconnu au courant de son existence. Probablement préfèrerait-il que l'autre l'étouffe plutôt que de mettre en péril la brune, qui qui plus est ne représentait pas la moindre menace pour le chauffard à ses yeux. « Je ne vais pas parler, si c'est ta question. Si je remarche un jour et que l'envie de justice me prend, ce ne sera pas les flics qui viendront te voir. » Parce qu'il n'aurait, de toute façon, aucun renseignement concret à leur donner et que s'il en était capable, Channing tirerait bien plus de satisfaction à lui coller son poing dans le visage plutôt que de l'imaginer se terrer dans une planque pour échapper aux forces de l'ordre. Est-ce qu'on est clairs là dessus ?
 
rainmaker


 
     harsh words

soft hands     
ANAPHORE

when nothin' really goes to plan (channing #2) 5n8cnjvx

when nothin' really goes to plan (channing #2) 7ens88hz when nothin' really goes to plan (channing #2) D93hxuty
when nothin' really goes to plan (channing #2) 133089928:
Revenir en haut Aller en bas
Otto Lazzari
Otto Lazzari
la mort dans la peau
Voir le profil de l'utilisateur
when nothin' really goes to plan (channing #2) 7vHkInU ÂGE : trente-neuf ans (02.06).
SURNOM : bus.
STATUT : marié, la nostalgie ayant remplacé l'amour depuis bien longtemps.
MÉTIER : responsable de la branche cambriolage pour le club (quand il est pas trop occupé à fuir les forces de l’ordre).
LOGEMENT : #666, carmody road (toowong), avec une chambre de trop.
when nothin' really goes to plan (channing #2) Ffb5474b3dedf880c449f70ae17c1de32c0e2a9e
POSTS : 572 POINTS : 650

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : italien exilé en australie depuis 2015 › marié à la femme de sa vie, à son âme sœur, mais ne sait plus agir pour la faire rester à ses côtés › a perdu sa fille unique dans un accident de la route en 2017, alors qu’un chauffeur ivre a percuté la voiture dans laquelle ils se trouvaient tous les deux › addict à la cocaïne et à l’alcool depuis, les chemins qu’il a choisi pour s’en sortir dans la vie ne sont pas sans conséquences sur sa santé › frère biologique de saül, a décidé de se débarrasser de l’'autre' frère de son aîné à coup d’une balle dans l’abdomen (échec total).
RPs EN COURS : (huit) present: channing #3jaspernaomiraelyn #3channing et gabrielle | past: murphy #3saülsaül #2
RPs EN ATTENTE : gabrielle › spencer #2
RPs TERMINÉS :
look at all the lonely people:

auden › auden #2channingkieran › murphymurphy #2 › raelynraelyn #2spencerdon't call me at all

oh no:

AVATAR : robert pattinson.
CRÉDITS : ladyperiwinkle (avatar), nobodys (profil gif), RENEGADE (signature icons).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t39133-

when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: when nothin' really goes to plan (channing #2) when nothin' really goes to plan (channing #2) EmptySam 6 Aoû 2022 - 8:52




when nothin' really goes to plan

S’il y avait bien quelque-chose de très limitée chez Otto - non, ce n’étaient pas là ses capacités cognitives dont il était question -, c’était sa patience. Et alors qu’il se savait en tort dans la situation qui le concernait lui autant que l’homme dans le lit d’hôpital, cette dernière s’était amenuisé bien plus rapidement que dans d’autres situations. Si bien qu’il se retrouvait à deux doigts d’achever ce qu’il avait commencé bien malgré lui lorsque la carrosserie de sa voiture était venue percuter le deux-roues du Walker une poignée de jours plus tôt. « De nous deux, je ne suis pas celui qui vient de commettre l'erreur de se livrer à celui dont il voulait s'assurer du silence. » Les mâchoires de l’italien se resserrèrent encore davantage. Les mots percutaient son esprit comme des coups de marteau. Ce n’était pas là la question qu’il avait posé à Channing; et si parfois les réponses apportées spontanément par autrui pouvaient être une bonne chose, ce n’était bien sur pas le cas présentement: ça aurait été trop facile. Il n’aimait pas l’idée qu’il venait de lui soumettre, à savoir que l’abruti n’était pas au courant de l’implication qu’avait eu Otto dans cet accident jusqu’à ce moment précis. Ce n’était pas de cette façon là que les choses étaient supposées tourner, il était supposé l’avoir vu et reconnu, il aurait du savoir qu’il allait rapidement lui rendre visite pour mettre les choses au clair. Tout était supposé prendre un autre tournant - car en cet instant, il était à deux doigts de réellement mettre ses menaces à exécution juste parce-qu’il se sentait désemparé de la façon dont les choses arrivaient. Ce n’était pas ce qu’il voulait, ce n’était pas quelque-chose que ses émotions pouvaient réellement supporter, ce n’était - ses mâchoires étaient tellement serrées qu’elles lui faisaient mal, désormais.

Otto prit le parti de ne pas faire de commentaire sur les paroles du brun, car il ne savait trop que dire qui ne viendrait pas terminer de l’incriminer. Oui, avec un peu de recul - quelques secondes, pas une de plus -, il se rendait compte qu’il avait été idiot et qu’une fois de plus, plonger tête baissée dans une situation n’était pas quelque-chose de malin. Mais il n’était pas venu jusqu’ici pour débattre si oui ou non sa méthode allait fonctionner: il fallait surtout qu’il obtienne un peu plus de réponses pour avoir une meilleure vue d’ensemble de ce qui était en train de se passer sous son nez sans qu’il n’ait la main mise sur la moitié des transactions. Surtout que le petit rire que Channing n’avait su retenir - oh, il se persuadait qu’il n’était pas assez bête tout de même pour se moquer ouvertement de l’italien de cette sorte - avait le don comme de bruler à vif tous ses nerfs; et ce n’était jamais une bonne chose. « Vaguement. Je sais qu'une voiture m'a percuté, que quelqu'un est venu me voir - que tu es venu me voir. La suite est floue, vu l'état dans lequel j’étais. » Les yeux d’Otto scrutaient avec grande attention ceux du Walker, tachant d’y desceller si ce dernier disait la vérité. Il ne pouvait laisser aucun hasard, ici - il l’avait fait une fois de penser que les autres s’étaient forcément déroulées comme il s’y attendait, il ne pouvait se risquer une seconde fois. « Je ne vais pas parler, si c'est ta question. Si je remarche un jour et que l'envie de justice me prend, ce ne sera pas les flics qui viendront te voir. » Le coin des lèvres de l’italien se releva un brin - imitant un sourire mais sans en avoir ni la contenance ni la saveur. « Tu t’en prendrais toi même à moi ? C’est mignon. » Plutôt user faussement de l’humour, du sarcasme, plutôt que de montrer la vérité à Channing: pour la première fois depuis longtemps, Otto n’était en rien assuré dans cette situation.

Car s’il aimait avoir le contrôle sur ce qu’il faisait, s’il était apte à reprendre ce dernier s’il lui avait échappé à un moment donné, depuis l’accident il lui semblait que quelque-chose était différent. Il ne savait quoi, il ne saurait l’expliquer, mais un ressenti étrange s’était immiscé en lui. Il ne saurait dire si c’était pour le meilleur, pour le pire, mais c’était différent pour sur. Il doutait plus - de lui, des autres, de tout -, il lui semblait qu’il était nécessaire de s’assurer par deux fois plutôt qu’une que les choses finiraient par s’arranger à sa vision. « Comment je peux savoir que tu vas tenir parole, hein ? » Peut-être que le ton qu’il employait était un brin moins menaçant que tous ceux qu’il avait pu utiliser face au Walker jusque maintenant. Peut-être que son regard naviguait un peu plus d’un oeil à l’autre, comme passant au scanner la moindre parcelle de son être. Ce qui n’avait pas bougé d’un iota, c’étaient les deux toujours d’une part et d’autre de l’oreille, alors que le souffle d’Otto se répercutait sur le visage de Channing. Il aurait aimé le croire sur parole, vraiment - et en même temps, il se retrouvait décontenancé par la situation: jamais il ne s’était imaginé un instant qu’il ne l’avait pas vu, pas reconnu, là bas sur l’asphalte. L’adrénaline du moment qui aurait obscurcis le jugement de l’italien ? Car plutôt crever que d’admettre que c’était simplement la drogue consommée en quantités trop importantes qui avait joué un rôle dans la perception de la situation. Alors, une idée lui parvint, et il prit un virage à 36à degrés - pas littéralement cette fois. « Tu devrais me remercier en vrai. Si t’es toujours en vie, c’est grâce à moi. C’est moi qui me suis fait chier à appeler les secours, avant que tu clamses sur le goudron. » Mettre de côté le fait qu’il était également le responsable de cette dite-situation lui semblait réellement être une bonne option. La réalité était toute autre: il perdait l’avantage et tentait de se rattraper comme il le pouvait.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: when nothin' really goes to plan (channing #2) when nothin' really goes to plan (channing #2) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

when nothin' really goes to plan (channing #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st vincent's hospital
-