AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-46%
Le deal à ne pas rater :
Oceanic OCEAB120W Batteur électrique – Blanc
7.51 € 13.91 €
Voir le deal

 (trenti #3) the very first night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night EmptyMar 12 Juil 2022, 17:45


the very first night

TRENT HIGGINS & @DANI HWANG

La course avait été une réussite du début à la fin. Tu n’avais certainement pas battu des records en terme de temps, mais tu avais eu beaucoup de plaisir à découvrir les différents obstacles placées de manière complètement imprévisible tout le long du parcours. Mais par dessus tout, tu avais été content de pouvoir partager ce moment avec Dani. Une fois encore, en sa compagnie, tu avais eu l’impression de revenir de nombreuses années en arrière, quand vous n’étiez que deux jeunes adolescents avec un besoin viscéral de prouver constamment que vous pouviez être les meilleurs. Aujourd’hui, ça n’avait pas été la compétition qui avait primé toutefois, non. Seulement un brin du nostalgie ainsi que cette volonté infaillible de rattraper le temps perdu, cette volonté qui semblait teintée chaque moment que tu passais en sa compagnie depuis que vous aviez repris contact l’an dernier. C’est toujours avec l’intention de multiplier les moments que tu lui avais proposé de vous rendre ensemble à cette soirée de gala qui clôturait en grandeur la course effectuée plus tôt dans la journée. Ça te rappelait immanquablement le bal de fin d’études, qui avait eu lieu à une époque où Dani et toi ne vous parliez plus, mais tu te souviens tout de même l’avoir suivi des yeux à plusieurs reprises pendant cette soirée, en partie charmé par son look élégant, mais aussi pleins de regrets de réaliser une fois encore que tu finissais cette étape que tu croyais si importante à l’époque sans la présence d’une amie qui t’avait été précieuse pendant tes premières années formatives. Ce soir, c’était une chance de changer le tir, un peu à votre manière.

Vêtu d’un habit bleu marin et d’une chemise blanche, c’est devant l’hôpital que tu avais donné rendez-vous à la jeune coréenne. C’était particulier de voir tous les coureurs que vous aviez croisé plus tôt dans la journée désormais habillé sur leur 31, prêts à ramasser un peu plus de fond pour la cause. Tu salues plusieurs connaissances, avant de sortir ton téléphone de ta poche pour t’assurer non seulement de ne pas avoir de messages de Charlie qui a les enfants avec elle ce soir (tu avais durement appris ta leçon il y a peu de temps de cela et tu ne comptais pas revivre le tout), ainsi que pour envoyer un message à ta colocataire pour lui souhaiter une bonne soirée, elle qui te semblait plus distante que jamais depuis quelques semaines. Tu venais à peine de presser sur le bouton envoyé que tu relèves les yeux et aperçoit la silhouette de Dani. Un large sourire se place sur ton visage et ton téléphone retombe dans le fond de tes poches, bien décidé à ne pas laisser tes soucis des dernières semaines venir empiéter sur le reste, le temps d’une soirée au moins. « J’imagine que ce n’est pas le genre d’habit que tu as l’habitude de porter ici. » que tu lances avec un ton plein de malice, faisant évidemment référence au costume de princesse qu’elle portait pour l’occasion du bénévolat qu’elle effectuait auprès des enfants malades. Tu n’avais pas encore eu la chance de la voir accoutrer de la sorte, mais tu ne manquais jamais l’occasion d’emmener le sujet sur la glace. « Tu es magnifique. » que tu lances cette fois plus sincère, alors que tu la détailles des yeux de la tête aux pieds, tentant tout de même de ne pas t’attarder trop longtemps pour ne pas créer un malaise. Relevant les yeux vers son visage, tu t’approches d’elle et tends un bras dans sa direction. « Me feriez-vous cet honneur, Mademoiselle Hwang? » que tu annonces, trop formel sans doute bien que ton rire vient casser un peu le rôle du parfait gentlemen, prêt à l’accompagner a l’intérieur de la grande salle nouvellement décorée pour l’occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: Re: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night EmptyMer 27 Juil 2022, 23:42


the very first night

DANI HWANG & @TRENT HIGGINS

Ce n’est pas une tenue de sport que porte la belle coréenne ce soir, mais une robe (x x) pour le gala de clôture de Run for Judy. Elle arrange les derniers détails de sa tenue et sa coiffure, avant de glisser son rouge à lèvres dans son petit sac à main. Elle est fin prête, un énorme sourire fixé sur son visage. De sa propre initiative, l’œnologue n’aurait sans doute pas pris le temps de participer au marathon, elle a le chic de toujours trouver une bonne excuse pour faire des heures supp au domaine maintenant qu’elle avait retrouvé son bébé. Pourtant, Trent a été la parfaite excuse pour laisser de côté son travail et prendre du temps pour soi, mais aussi pour les autres.

Les deux amis d’enfance n’ont certainement pas réalisé des exploits en termes athlétiques, mais ils ont passé un bon moment ensemble, se soutenant mutuellement quand l’un trainait du pied, ou avait un poing de côté. Le tout dans une bonne ambiance général pour une cause caritative.

Dani gare sa voiture devant l’hôpital, Trent lui a donné rendez-vous pour le gala. Ce fut même lui qui a invité la Hwang à cette soirée de clôture. Pour une fois, la coréenne n’a pas mis de râteau à son ami, elle est loin la madame-je-sais-tout le nez planté dans ses bouquins au lieu de regarder les garçons, comme les filles de son âge sont censés le faire. Mais la coréenne a toujours été une âme à part, plus passionnée par le monde environnant bien plus bienveillant que certains personnages sur Terre. Pourtant ce soir, elle sait qu’elle sera en bonne compagnie.

La Hwang ne met pas longtemps à trouver son ami parmi la foule d’invités. Son costume bleu marin avec une touche de blanc le met en valeur, elle le trouve même beau. Il est loin le look de papa les mains surchargées à cause des jumeaux. Elle se demande d’ailleurs qui les garde ce soir, mais ça sera une question pour plus tard. Elle s’approche du brun, son sourire communicatif dessiné sur son visage de porcelaine mis en valeur par quelques touches de maquillage. « J’imagine que ce n’est pas le genre d’habit que tu as l’habitude de porter ici. » Un rire s’échappe d’entre ses lippes. Inévitablement, Trent fait allusion au costume de princesse Mulan que la demoiselle porte pour ses heures auprès des enfants malade de l’établissement. Princesse Dani s’amuse à faire un tour sur elle-même. « Je suis une princesse des temps modernes ce soir ! » s’exclame-t-elle alors que le regard masculin s’attarde sur sa tenue. « Tu es magnifique. » Le sourire de Dani s’étire jusqu’à ses oreilles, elle est presque gênée mais elle accepte le compliment avec plaisir. « Merci Trent. » Va-t-elle osé lui dire ? Eh puis merde. « Toi aussi tu es beau ce soir. » Même très beau, pense-t-elle dans son for intérieur même si elle garde sous silence ses pensées volatiles. Il lui semble loin le petit Trent avec son bouquet de marguerites les mains tremblantes. Désormais, il lui offre son bras la voix remplie d’assurance. « Me feriez-vous cet honneur, Mademoiselle Hwang? » « Avec plaisir Monsieur Higgins. »

Les voilà à l’intérieur, le cadre a été joliment décoré pour l’occasion. Des serveurs tournent et ils se retrouvent bien rapidement avec une coupe de champagne dans la main. « J’ai l’impression de revenir une adolescente. » que finit par confier l’œnologue, buvant une gorgée de son verre. « Je dois te faire une confession. » Elle marque une pause, son regard s’égarant parmi la foule d’invités. « Tu te souviens de notre bal de promo de la dernière année au lycée ? » Nostalgie quand tu nous tiens. « J’étais bien trop butée ou stupide, je sais pas.. mais j’ai refusé un bon nombre d’invitations pour le gala. » Elle hausse les épaules. « Ils étaient peut-être beaux, mais ils n’avaient pas grand-chose dans le ciboulot. » soupire-t-elle. « Sur le coup, j’ai préféré venir seule que mal accompagnée. » qu’elle rigole légèrement. « On avait bien rigolé avec les filles, à danser le madison, la macarena et faire nos meilleurs slows ensemble. » Au moins il n’y a pas eu de mains baladeuses, ou un gars qui voulait absolument conclure. Beurk. En conclusion, Dani se rendit compte qu’elle n’a jamais vraiment eu de vraie dernière danse pour clôturer en beauté ses années lycées. A l’époque, son seul objectif était de s’envoler vers de nouveaux horizons sa valise sous le bras et apprendre des nouvelles connaissances, toujours et encore plus. Dani a été acceptée haut la main pour commencer des études en œnologie dans une école réputée dans le pays de vin, la France. « Et toi c’était comment ton bal de promo ? » qu’elle questionne du coin du regard son ami d’enfance. Elle se souvient vaguement de Trent à cette fameuse soirée, mais la distance qui s’est doucement immiscée entre eux, a fait qu’ils étaient devenus deux étrangers. Et ça, Dani le regrette amèrement. Peut-être qu’elle aurait accepté d’être la cavalière de Trent dans un monde parallèle, cependant le passé ne peut être modifié ou amélioré. Le futur quant à lui, attend d’être écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: Re: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night EmptyDim 04 Sep 2022, 13:38


the very first night

TRENT HIGGINS & @DANI HWANG

« Je suis une princesse des temps modernes ce soir! » Il n’y a pas à dire, le look de Dani est tout à fait enchanteur, et tu le penses sincèrement, quand tu lui souffles qu’elle est magnifique, ce qui ne manque pas de faire sourire la coréenne. Devant la Hwang, tu as souvent l’impression d’être un adolescent à nouveau, qui découvre à peine cette sensation agréable des papillons dans l’estomac et la frénésie des premiers crush. Tu sais que cela remonte à longtemps toutefois, et malgré ton invitation à cette soirée, tu ne risques pas d’oser aller plus loin que la frontière de l’amitié, te souvenant encore vivement de ce râteau pris par un jeune et inexpérimenté Trent. Ça ne t’empêche pas toutefois d’être sincèrement heureux de pouvoir partager de nouveaux moments avec la jeune femme et de simplement te laisser porter par l’ambiance de cette soirée qui s’annonce prometteuse. « Merci Trent. Toi aussi tu beau ce soir. » C’est à ton tour de sourire comme une idiot alors que tu lui offres ton bras, prêt à découvrir ce qui a été organisé par les gens en charge de cette soirée tant attendue.

« J’ai l’impression d’être redevenue une adolescente. » Ça te fait rire qu’elle le dise, toi qui le pensais il y a quelques instants à peine. « Je t’avoue que moi aussi. » que tu renchéris avec un rire, avant d’ajouter : « Mais avec l’avantage de pouvoir boire du champagne sans avoir peur de me faire prendre par mes parents, cette fois. » Ce qui pourrait s’avérer être une bonne ou une mauvaise chose, selon la consommation de la soirée. Tu tenais plutôt bien l’alcool toutefois, même si tu ne doutais pas une seule seconde que l’œnologue soit encore plus tolérante que toi, vu son métier. « Je dois te faire une confession. » Tu fronces légèrement les sourcils, un sourire en coin au bord des lèvres alors que tu prends une première gorgée du verre de bulle nouvellement placé entre tes doigts. « Tu te souviens de notre bal de promo de la dernière année de lycée? » Tu hoches la tête doucement, les souvenirs flous mais bien présents lorsque tu t’y attardes un peu. « J’étais bien trop butée ou stupide, je sais pas… mais j’ai refusé un bon nombre d’invitations pour le gala. » Tu secoues la tête, un brin amusé. Venant d’elle, ça ne te surprend pas vraiment. Elle a toujours été indépendante, sa propre personne, bien loin de la majorité des adolescentes qui cherchaient à s’amouracher à tout prix. « Ils étaient peut-être beaux, mais ils n’avaient pas grand-chose dans le ciboulot. » « Tu sais, les garçons à cet âge… » Tu relativises, toujours aussi amusé par cette confession dont tu ne connais toujours pas la fin. Tu ne dirais pas que tu étais un adolescent particulièrement brillant, l’école n’ayant jamais été ton point fort ni même un intérêt particulier pour ta personne, mais tu savais te débrouiller. Tu étais intelligent, tu le mettais seulement à d’autre escient que les livres ou les mathématiques. « Sur le coup, j’ai préféré venir seule que mal-accompagnée. On avait bien rigolé avec les filles, à danser le madison, la macarena et faire nos meilleurs slows ensemble. » « T’avais l’air de passer une belle soirée, de ce que je me souviens. » tu ajoutes sans trop réaliser l’effet un peu stalker de ta remaque. « Pas que je passais mon temps à te regarder ou rien, mais vous étiez assez bruyantes, avec les filles. » que tu t’empresses d’expliquer, sentant tout de même la gêne te monter aux joues. Même si vous aviez perdu contact depuis plusieurs années à ce moment-là, tu n’avais jamais cessé de garder un œil sur la jeune femme.

« Et toi c’était comment ton bal de promo? » Tu prends une longue inspiration, tentant de te remémorer avec plus de détails cette soirée pourtant si importante dans la vie de tout bon adolescent. « Tu te souviens de Elsie Clarke? » que tu lui demandes. Elsie était une fille de la même promo que vous, plus discrète et moins populaire qu’avait pu l’être Dani à l’époque, mais elle était gentille, douce et elle était l’une des personnes de qui tu t’étais le plus rapproché lors de ta dernière année de scolarité secondaire. « On a été ensemble pendant quelques mois, pendant la dernière année de lycée, donc je suis allée au bal avec elle. C’était une chouette soirée. » Pas extraordinaire, pas comme les bals de promo sont parfois représentés dans les films. Il n’y avait pas eu de limousine, pas de chambre d’hôtel, tu n’avais pas bu de punch qui avait été agrémenté d’un alcool fort dans le dos des chaperons. Tu avais tout fait dans les règles et quelques semaines plus tard à peine, ton chemin et celui d’Elsie se séparaient alors qu’elle partait étudier à l’autre bout du pays. « J’ai jamais été l’ado le plus téméraire qui soit, tu dois t’en douter. Mais je me suis rattrapé par la suite. » que tu ajoutes avec un nouveau rire. Ton choix de métier parlait évidemment sur les risques que tu prenais au quotidien, mais dans la vie de tous les jours aussi, tu tendais à prendre bien plus de risques que tu ne le faisais il y a quinze ans de cela. Et si tu voulais garder les choses simples avec Dani, tu ne te gênerais pas de prendre le risque de l’inviter à danser. Vous étiez là pour ça après tout. « Voudrais-tu m’accorder cette danse? » que tu lui demandes, tout sourire, alors que la musique se veut entraînante et que sur la piste de danse les corps se multiplient.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: Re: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night EmptyMar 04 Oct 2022, 19:40


the very first night

DANI HWANG & @TRENT HIGGINS

Aujourd’hui, tu vois le Higgins sous un nouveau jour, il n’est plus l’adolescent maladroit que tu as connu, il a mis de côté son rôle de papa le temps d’une soirée. T’avais été sacrément touchée qu’il te présente à ses enfants. Cela a dissipé tous les doutes que tu avais, Trent n’est pas une âme rancunière et il a oublié ton ancienne maladresse ayant provoqué un éloignement entre vous deux.

Pourtant, la vie est pleine de surprises. Quand tu as été au plus bas l’année passée, il est apparu à nouveau dans ta vie comme une lueur d’espoir. T’en gardes encore des séquelles de cette soirée, t’as vraiment cru que ton vignoble allait couler. Tu as refusé l’idée que ton plus gros investissement soit perturbé par des règlements de comptes familiaux qui ne te concernent pas.

Avec du recul, tu réalises que cet élément perturbateur a été un mal pour un bien. Sans cela, tu aurais continué à travailler la tête baissée. Tu ne te serais pas reposée pendant quelques mois. Tu n’aurais pas recroisé la route de Trent. Tu n’aurais pas retrouvé Kai, l’un de tes meilleurs amis, sous la neige de New York. Tu ne serais pas partie à Bali en compagnie d’Albane, une échappée belle dans un cadre idyllique. Tu n’aurais pas participé au voyage organisé de la ville en Indonésie. Tu aurais loupé les bêtises de Jules qui t’ont provoqué de mémorables fou-rires.

Ton sourire s’étire jusqu’aux oreilles à ses souvenirs. L’année a été plus belle que prévu, et tu as envie de rajouter cette soirée avec Trent sur la liste des moments heureux. Éprise par la nostalgie du gala, des confidences s’échappent d’entre tes lippes. Tu lèves ton verre aux mots de Trent. ”Les soirées sont bien plus mémorables avec un bon champagne à déguster. Il est pas trop mauvais en plus !” que tu ajoutes en trempant tes lèvres dans l'effervescent. ”Tes parents ne pourront pas te gronder cette fois-ci, c’est le papa maintenant.” ajoutes-tu avec un grand sourire. C'est à son tour de surveiller les jumeaux.

Ton verre à la main, tu continues gentiment à raconter des anecdotes concernant votre bal de promo. Tu retiens que Trent se souvient de toi ce soir-là. Ca t’amuse et t’as envie de l’embêter quand il essaye de rattraper ses mots. ”Est-ce que tu as arrêté un jour de me regarder Trent ?” Tes pupilles fixent les siennes, un sourire malicieux sur le bout des lèvres. Tu n’attends pas forcément de réponse, mais sa réaction ne tarde pas. Le rouge lui monte aux joues. Tu fais comme si tu n’avais rien remarqué, même s’il sait que tu sais. ”Mais je t’accorde qu’on faisait beaucoup de bruit avec les filles. Je tenais moins bien l’alcool à cette époque.” De l’alcool fort a été inévitablement ajouté au punch de la soirée dans le dos des profs.

Trent mentionne Elsie et tu mets quelques instants à mettre un visage sur ce prénom. ”Oui je m’en souviens vaguement.” Tu apprends qu’Elsie et Trent ont été ensemble. Les filles t’ont très probablement raconté cette histoire, mais comme d’habitude tu avais le nez dans tes bouquins et la tête pleine de projets pour tes années étudiantes. ”Tu as des nouvelles d’Elsie ?” Rares étaient les personnes avec qui tu avais gardé contact depuis aussi longtemps. Ton noyau constant, c’est ton groupe de copains de Paris. Les five, cette bande de fous avec qui tu as passé les meilleures années de ta vie. Tu as connu des joies, des peines, des fou-rires, de nombreuses cuites et surtout beaucoup d’amour.

En écoutant le Higgins parler de son adolescence, tu ne peux t’empêcher d’ajouter avec franchise. ”Tu as plein d’autres belles qualités Trent..” que tu réponds avec spontanéité. Tu n’as le temps de continuer tes paroles qu’il te devance, provoquant une agréable surprise sur son visage de porcelaine. Tu termines ton verre que tu déposes sur une table avant d’accepter son invitation. Ta main prend la sienne et vous vous dirigez joyeusement vers la piste de danse. La musique se fait entrainante et vous vous retrouvez bien rapidement parmi la foule de danseurs. Ça te fait sourire. T’es plutôt à l’aise sur une piste de danse, t’es pas une pro mais tu te débrouilles. T’as juste envie de profiter du moment, ne pas te prendre la tête, oublier les semaines précédentes. T’hésites un instant avant d’enrouler tes bras autour de la nuque masculine. “Tu es d’humeur téméraire ce soir Trent ?”
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: Re: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night EmptyMer 02 Nov 2022, 08:23


the very first night

TRENT HIGGINS & @DANI HWANG

« Les soirées sont bien plus mémorables avec un bon champagne à déguster. Il est pas trop mauvais en plus! » L’excitation de la coréenne te fait sourire, c’est vrai que la soirée possède tous les éléments nécessaires pour que tout se passe à merveille. Tu es heureux que Dani est accepté ton invitation, tu ne perds toujours pas cette impression que vous avez beaucoup de temps à rattraper tous les deux. Tu es simplement reconnaissant que la vie semble prête à vous offrir cette deuxième chance, quand bien même les circonstances entourant vos retrouvailles n’ont rien de particulièrement réjouissantes. Mais elle semble véritablement mieux, Dani, moins fatiguée et moins anxieuse et ça te fait du bien de pouvoir le constater de tes yeux. « Tes parents ne pourront pas te gronder cette fois, c’est toi le papa maintenant. » Tu échappes un rire. Les jumeaux auront bientôt trois ans et pourtant, cette réalité continue de te choquer tout autant. Tu n’aurais jamais imaginé être père de cette façon, quand bien même les jumeaux resteront éternellement la plus belle chose qui ne te soit jamais arrivée. « J’ai encore un bon nombre d’années devant moi avant de devoir jouer au chaperon. » Tu préférais ne pas te projeter trop loin dans le futur, ayant déjà cette cruelle impression qu’ils grandissaient bien trop vite sous tes yeux.

« Est-ce que tu as arrêté un jour de me regarder Trent? » La question te surprend et ne manque pas de te faire rougir. Son regard se fait insistant et si tu es tenté de détourner le tien, tu te laisses plutôt tenter par ton envie de plonger tes yeux dans les siens, d’étudier la noirceur de ses prunelles et de redécouvrir ses yeux en amandes. « Au lycée? Jamais. » que tu lui avoues avec un sourire. Pas parce que tu n’arrivais pas à décrocher d’elle ou quoique ce soit, mais tu avais suivi avec intérêt les changements que tu pouvais apercevoir de loin, tu la trouvais si belle Dani, avec son charisme et son rire qui résonnait bien souvent entre les murs de la cafétéria, qui ne manquait jamais de te faire tourner la tête quand bien même tu n’avais plus ta place à sa table depuis bien longtemps. « Ça a toujours été un de mes plus grands regrets, de ne jamais trouver le courage de revenir te parler. » Un regret qui appartenait au passé désormais puisque vous étiez là tous les deux, ensemble. En amis certes, loin de la relation qu’un jeune Trent de treize ans à peine s’était imaginé à de nombreuses reprises, mais le Trent d’aujourd’hui était simplement content de pouvoir apprendre à connaître celle qu’elle était devenue, de pouvoir à nouveau se faire une place dans quotidien comme lorsque vous étiez encore enfants et innocents face à la vie d’adulte. « Mais je t’accorde qu’on faisait beaucoup de bruit avec les filles. Je tenais moins bien l’alcool à l’époque. » « T’as jamais fait dans la subtilité. » Du moins, avec toi. Tu l’as toujours vu comme une fille qui n’avait pas peur de prendre de la place, qui ne craignais pas de dire ce qu’elle pensait, qu’importe les conséquences, même si jamais elle ne cherchait à faire de mal à qui que ce soit. « Et puis pour l’alcool, c’est sûr que tu as pris de l’expérience depuis. » que tu dis avec un sourire, imaginant bien que l’œnologue ne faisait pas qu’avoir des connaissances sur les différents vins, mais qu’elle avait aussi une certaine appréciation sur ces derniers. « Comment ça se passe au vignoble, depuis ton retour? » que tu oses lui demander finalement, espérant qu’elle y allait tranquillement et qu’elle prenait soin d’elle malgré tout.

« Oui je m’en souviens vaguement. Tu as des nouvelles d’Elsie? » Tu fais signe que non de la tête. « J’ai pas vraiment garder contact avec les gens du lycée, honnêtement. » En dehors de Zoya qui demeurait l’une de tes plus proches amies depuis toujours, mais pour le reste, tout le monde semblait s’être éparpillé aux quatre coins du pays, et plus loin encore, et les amitiés s’étaient dissoutes sans que ce ne soit vraiment la faute de qui que ce soit, un peu comme vous deux il n’y a pas si longtemps que ça encore. « Et toi? Toujours aussi proches de tes copines de l’époque? » Ou est-ce qu’elles aussi, avaient succombé à la distance et au manque de temps engendrés par les responsabilités des grands? « Tu as plein d’autres belles qualités Trent… » « Ah oui? » que tu lui demandes, sourire moqueur aux lèvres, comme si tu partais à la pêche aux compliments. Tu sais ce que tu vaux, tu sais aussi que tu as bien changé depuis l’époque de l’école et tu te demandes si elle te voit encore comme avant, Dani, ou si elle se plaît à te découvrir comme c’est ton cas avec elle. Tu l’invites sur la piste de danse, invitation qu’elle accepte d’un large sourire et le temps de quelques instants, tu pourrais jurer qu’il n’y a que vous et les fous rires que vous provoquent certains de vos mouvements improvisés. Le tempo de la musique ralenti et Dani s’approche doucement, passant ses bras autour de ton cou. Naturellement, tes mains se posent dans le creux de ses reins, un large sourire arborant tes lèvres alors que vos regards se trouvent malgré la noirceur de la pièce. « Tu es d’humeur téméraire ce soir Trent? » « Ça dépend ce que tu as en tête. » que tu lui réponds sur le même ton plein de malice qu’elle vient d’employer. « Le Trent de treize ans est déjà plutôt impressionné par ma performance de ce soir. » que tu viens murmurer contre son oreille avant d’échapper un rire, vos corps toujours collés l’un contre l’autre, vous laissant aller doucement au rythme de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: Re: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night EmptyLun 21 Nov 2022, 20:40


the very first night

DANI HWANG & @TRENT HIGGINS

Les regrets sont partagés, toi aussi tu as ta part de responsabilité dans votre histoire. T’as perdu un ami qui comptait beaucoup pour toi, pour des raisons futiles et enfantines. Vous n’êtes plus des enfants, vous êtes devenus des adultes désormais, même si certains aspects de vos personnalités sont restés intacts avec le temps, comme ta subtilité par exemple. Tu ne peux t’empêcher de glousser aux mots masculins.

”Il faut bien que j’ai quelques défauts.” que tu réponds avec une pointe d’auto dérision dans la voix. Bienveillant dans l’âme, il te demande comment se passe ton retour au domaine. ”Je t’avoue que ça m’a fait tout drôle de laisser mon bébé seul pendant des longs mois.” Tu souris à tes mots, comparant ta plus belle réussite à un enfant, alors que c’est Trent le vrai papa dans l’histoire. ”Mon retour s'est bien passé, j’étais contente de revoir tout le monde et de constater que le vignoble a bien tourné durant mon absence.” T’as dû apprendre à déléguer, et ce n’est pas une chose aisée pour toi qui aime le contrôle. Tu as toujours eu du mal à accorder ta confiance. ”J’ai compris que je devais apprendre à lâcher prise de temps en temps avec le travail.” Tu hausses les épaules, plus facile à dire qu’à faire. Tu es une passionnée de ton travail. ”D’ailleurs, si tu veux tu pourras venir passer une journée avec tes enfants.” Dans un autre contexte que celui de son travail. ”Pour les jumeaux y’a une ferme d’alpagas, c’est nos mascottes au vignoble. En plus de gambader sur le domaine.” Tu marques une pause avant d’ajouter avec un soupçon de malice dans le creux de ta voix. ”Et pour les adultes, y’a du super bons vins à déguster en plus de ma visite guidée.” Avec tes fonctions, tu as délégué cette mission aux plus jeunes, c’est un excellent exercice pour les stagiaires. Néanmoins, il t’arrive de mener des visites pour les clients importants ou tout simplement tes amis.

T’apprends que le Huggins n’a pas vraiment gardé contact avec les anciens du lycée. ”Pareil.. j’ai plutôt gardé des liens forts avec mon groupe d’amis que j’ai rencontré sur Paris lors de mes études.” Hugo, Noor, Kai et Ji. Il a dû sûrement voir des photos des copains passer sur ton Instagram. ”En fait, t’es l’exception qui confirme la règle. T’es le seul avec qui j’ai repris contact depuis le lycée.” Et cela te rend heureuse, sincèrement, purement. Et tu ne manques pas de lui faire savoir. T’aimes pas le voir se sous-estimer, tu insistes sur le fait qu’il a plein d’autres qualités, cependant vous vous faites rattraper par le moment. Un slow vous appelle, et tu en joues acceptent volontiers son invitation à danser, laissant planer le suspens sur ta réponse. Même si tu as bien vu dans le regard de Trent qu’il était curieux d’en savoir plus, de savoir ce que tu penses de lui.

Délicatement, les mains masculines se posent sur ta taille, ton sourire ne quittant pas tes lèvres. Tu es pensive, presque rêveuse à te perdre dans son regard. Et si la distance ne vous avait pas éloigné, que seriez-vous devenus ? Tu ne peux t’empêcher de te questionner alors que vos pas glissent sur la piste de danse. Seriez-vous devenus plus qu’amis ? Tu ne sais même pas pourquoi tu penses à ça d’un coup, c’est peut-être l’effet nostalgique du moment. Toi et lui sur votre trente-et-un en train de ressasser du passé, d’oublier votre quotidien. Est-ce que tu aurais connu Hugo si tu n’avais pas bêtement fui Trent ? Est-ce que Trent serait-il devenu père d’adorables jumeaux ? Vous aviez pris des chemins différents, vos vies sont radicalement opposées. Pourtant le Destin vous a donné cette nouvelle opportunité de croiser la route de l’autre, d’apprendre à vous redécouvrir. T’as été intimidée de rencontrer Aaron et Siobhan, pourtant Trent a ce don de mettre les gens à l’aise. C’est ce que tu ressens ce soir, tu n’es plus la Dani adolescente qui aurait fui les garçons. Tu as grandi, évolué, tu as connu tes peines de cœur aussi. Pourtant tu n’as pas hésité face à l’invitation du Higgins, autant pour être sa cavalière de la soirée que sur cette piste de danse. L’expérience de la vie, t’as rendu plus téméraire et tu soulèves ce détail lorsque Trent le mentionne. Alors tu lui demandes quelle est son humeur du soir. La malice prend possession de la voix masculine. Tu frisonnes légèrement lorsque tu le vois s’approcher de toi et te murmurer sa réponse à l’oreille. T’aimes bien sa réponse et tu lui chuchotes en retour. ”La Dani de treize ans aurait beaucoup aimé partager une danse à cette époque.” A tes mots, tu esquisses un large sourire jusqu’aux oreilles. ”Et la Dani d’aujourd’hui est heureuse d’être la cavalière de Trent ce soir.” Vos corps semblent trouver leur rythme ainsi que leur complicité sur la piste de danse. ”Et elle aime beaucoup ce qu’il est devenu.” que tu finis par avouer, car ce soir tu n’as pas envie d’avoir de regret.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: Re: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night EmptyDim 18 Déc 2022, 13:13


the very first night

TRENT HIGGINS & @DANI HWANG

« Il faut bien que j’ai quelques défauts. » Tu échappes un léger rire. Tu pourrais lui dire qu’à tes yeux d’adolescent, elle n’avait aucun défaut, mais tu ne crois pas nécessaire de lui rappeler encore une fois que tu en pinçais clairement pour elle à l’époque. Une époque qui ne semble plus aussi révolue qu’elle l’était autrefois, si on se fie à la manière que tu as de la regarder ce soir, tes yeux incapables de se défaire d’elle. « Je t’avoue que ça m’a fait tout drôle de laisser mon bébé seul pendant des longs mois. » La comparaison te fait sourire. Tu sais à quel point Dani a travaillé fort pour se rendre là où elle est aujourd’hui et que ses semaines sans pouvoir travailler ont certainement dû travailler sa patience, même si c’est ce dont elle avait besoin à ce moment. « Mon retour s’est bien passé, j’étais contente de revoir tout le monde et de constater que le vignoble a bien tourné durant mon absence. » « Je doute pas que tu l’avais laissé entre de bonnes mains. » Dani ne t’avait jamais donné l’impression d’être de ceux qui laissaient les choses à la chance. « J’ai compris que je devais apprendre à lâcher prise de temps en temps avec le travail. » « C’est jamais facile. » Toi-même, tu peux être légèrement workaholic sur les bords si tu ne fais pas attention, même si ton rôle de père te sert bien souvent de rappel à ce qui est réellement important : ta famille d’abord et avant tout, surtout que les jumeaux n’ont que toi depuis plusieurs années maintenant et tu ne vois pas le jour où cela ne changera, du moins, pas avec le silence radio de leur mère et son absence que tu tentes de combler aussi bien que tu le peux. « Mais je suis vraiment content d’entendre que ton congé a été bénéfique. T’as l’air vraiment bien. » Oui, un autre compliment, tu n'as pas su le retenir et tant pis, ça te fait plaisir de le lui dire parce que tu te souviens encore vivement de la fatigue qui la ravageait il y a quelques mois à peine et de l’anxiété qui s’était emparé d’elle.

« D’ailleurs, si tu veux tu pourras venir passer une journée avec tes enfants. » La surprise doit transparaître sur ton visage puisqu’elle enchaîne rapidement. « Pour les jumeaux, y’a une ferme d’alpagas, c’est nos mascottes au vignoble. En plus de gambader sur le vignoble. » « Je t’avoue que j’avais jamais imaginé un vignoble comme étant une potentielle activité familiale. Mais je suis sûr que les jumeaux adoreraient voir des alpagas. » Tu les imagines déjà, petits êtres complètement énervés à l’idée de pouvoir les toucher ou de les nourrir. « Et pour les adultes, y’a de super bons vins à déguster en plus de ma visite guidée. » « Tu sais vraiment comment vendre la chose. » que tu répliques sur le même ton malicieux que celui utilisé par la jeune femme. « Si en plus je peux avoir toute ton attention pour la visite, je signe où? » que tu ajoutes, un large sourire sur les lèvres. Tu as bien envie de multiplier les moments avec la jeune femme, et avec cette offre, tu as bien l’impression que la réciproque est tout aussi vrai. Est-ce que tu crains encore de te prendre un autre râteau? Bien sûr. Mais est-ce que tu as envie de laisser un souvenir vieux de presque vingt ans t’empêcher de profiter de ce moment? Non, tu refuses que ce soit le cas à nouveau.

Les souvenirs de vos années de lycée continuent de flotter dans l’air. Les rencontres que vous avez faites dans ces années, les amitiés que vous avez formé à l’époque qui se sont dissipé par les aléas du temps et les différents chemins empruntés par chacun. « Pareil… j’ai plutôt gardé des liens forts avec mon groupe d’amis que j’ai rencontré sur Paris lors de mes études. » « Paris, huh? Fancy. » que tu répliques, impressionné et légèrement jaloux de ce parcours qui semble avoir été bien occupé pour la jeune coréenne alors que tu as si rarement quitté ta terre natale. « Tu as voyagé beaucoup, pendant tes études? » que tu lui demandes, curieux d’en apprendre davantage. « Ça doit être difficile de garder contact avec tes amis s’ils sont si loin, non? » Tu les imagines tous français et rester à l’étranger, mais peut-être que ce n’est pas le cas. « En fait, t’es l’exception qui confirme la règle. T’es le seul avec qui j’ai repris contact depuis le lycée. » « Le hasard a bien fait les choses. » Il a tourné une situation désastreuse et anxiogène en quelque chose de beau, de surprenant, de doux et d’incroyablement bien tombé, tout compte fait. La musique vous entraîne sur la piste de danse, les rapprochements se font naturellement et vos regards dansent au même rythme que vos corps, coupant le reste du monde de ce moment que l’adolescent en toi avait imaginé des centaines, des milliers de fois même par le passé. « La Dani de treize ans aurait beaucoup aimé partager une danse à cette époque. » Une opportunité manquée à ce moment, simplement pour avoir encore meilleur goût aujourd’hui, tu en es soudainement persuadé. « Et la Dani d’aujourd’hui est heureuse d’être la cavalière de Trent ce soir. » « C’est bon à savoir. » Vos voix sont toujours incroyablement basses, personne ne semble exister autour de vous alors que ton front vient se poser contre le sien, l’une de tes mains quittant ses hanches pour venir déplacer une mèche de ses cheveux avant de se poser contre sa joue. « Et elle aime beaucoup ce qu’il est devenu. » À cette réponse, tu viens déposer tes lèvres contre les siennes d’un baiser qui ne se veut ni pressé, ni imposé. Le temps s’arrête, pour quelques secondes à peine, mais assez pour que ton cœur s’emballe et qu’un sourire idiot apparaisse sur ton portrait. « Autant le Trent de treize ans que celui d’aujourd’hui avaient terriblement envie de faire ça. » que tu avoues, espérant ne pas avoir franchi une ligne de trop ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: Re: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night EmptySam 31 Déc 2022, 13:24


the very first night

DANI HWANG & @TRENT HIGGINS

Les voyages font partie intégrante de ta vie. Seule ou accompagnée, tu adores aller à la rencontre des autres et découvrir leur culture. « Tu es déjà allé à Paris ? » La France est ton pays d’adoption, celle où ta passion pour le vin a grandi, celle où tu as rencontré des personnes extraordinaires qui sont devenus tes plus précieux amis, celle où tu as connu l’amour aussi. Des souvenirs qui resteront à jamais graver dans ta mémoire. « Depuis que j’ai quitté la maison, j’ai eu la chance de voyager sans jamais m’arrêter. J’ai parcouru les vignobles d’Europe, ceux de France, d’Espagne, d’Italie. Si tu veux, je te montrerai mes carnets de voyages un jour. » C’est une tradition que tu as développée au fur et à mesure de tes aventures. Accompagnée de ton fidèle appareil photo, tu développais tes clichés et écrivais des anecdotes pour ne pas les oublier. « Figure-toi qu’on prend plus le temps de voir nos proches quand on est loin les un des autres. » réponds-tu avec un doux sourire sur tes lèvres continuant à accorder tes pas avec ceux de Trent. « Je suis vraiment contente de t’avoir retrouvé Trent. On ne laissera plus des futilités nous éloigner ? » Ton sourire ne quitte pas ton visage, t’en veux à la Dani de treize ans d’avoir été aussi aveugle, de t’intéresser aux bouquins au lieu du monde qui t’entoure. Votre amitié a été un dommage collatéral.

Les confessions filent entre vos lèvres au rythme de vos pas. Tu n’arrives pas à détacher tes yeux de Trent, prenant enfin le temps et le plaisir de le regarder tel qu’il est. Ces derniers mois t’ont confirmé qu’il a une âme bienveillante et sincère. Tu te souviens encore du message qu’il t’avait envoyé en décembre dernier pour prendre de tes nouvelles. C’est là que vos échanges ont commencé sans s’arrêter. T’as envie qu’il le sache, que tu aimes est devenu, alors tu lui dis tout simplement. Délicatement il vient remettre une mèche derrière ton oreille. Ce geste te fait légèrement rougir et tu sens ton cœur s’emballer lorsqu'il rompt l’espace entre vous, venant t’embrasser. C’est doux et agréable, t’as l’impression que le temps ralenti, qu’il n’y a que vous dans la pièce. Ton sourire s’agrandit aux derniers moments masculins. La Dani d’aujourd’hui a envie de recommencer, alors tu viens l’embrasser en retour, tes mains s’enroulant autour de son cou. Tu ne réalises pas trop ce qu’il se passe, mais tu aimes ça, plus que tu ne l’aurais soupçonné. Entre deux baisers, tu viens lui murmurer à l’oreille. « Qu’as-tu fait à la Dani d’aujourd’hui Trent ? » T’as bien réussi à la faire craquer.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(trenti #3) the very first night Empty
Message(#) Sujet: Re: (trenti #3) the very first night (trenti #3) the very first night Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(trenti #3) the very first night

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-