AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 (reese) you shouldn’t have come back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eleonora Parker
Eleonora Parker
le mal a l’âme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente années de mauvaises décisions (27.05.1992)
SURNOM : Leo pour presque tout le monde, Nora quand elle se la joue double vie (surtout auprès d’Arthur.)
STATUT : fout la merde partout où elle passe, ça l'amuse un peu trop d'ailleurs.
MÉTIER : dernière employée au vignoble O’Reilly, un emploi décroché grâce à Albane et qu’il ne faudrait pas foutre en l’air en deux minutes, idéalement.
LOGEMENT : se cache chez Albane au #49 James Street, pas certaine qu’on puisse appeler ça une colocation puisqu’elle paye pas grand chose.
(reese) you shouldn’t have come back 5afa7e423a23aeb220a3b4fa237bb2173c81bee4
POSTS : 495 POINTS : 1045

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : peste, chieuse, ingrate, des petits mots doux à ses oreilles › manque d'ambition, aucune éthique, elle enchaîne les boulots merdiques sans jamais se donner la chance de faire autre chose › caractère explosif, langue de vipère et pleine de jugements, elle n'hésite jamais à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas › mère décédée, père inconnu, elle vit très mal toute forme d'abandon, réelle ou imaginée.
RPs EN COURS : (11)albane #4albane #5 & hugo #2arthurcaitriona #4freyahugo #1reesewinston #1winston #2wyatt #3

flashbacksethel (juin 2013).

(reese) you shouldn’t have come back A0fcf9a68a7f8b9e4ab299eaa33a439e4b70f7a0
parkers ☽ at the bottom just surviving. reaching for the truth such a longing. the distance driving the nail straight through. just try to hold steady, the world's getting heavy. when you can't hold the weight any longer. cry for help, cry like rain. let it fall down your face. let the dam break. cry for help. ease the pain. when you can't hold the weight. it's okay to cry for help.

(reese) you shouldn’t have come back B9f50a0a47a59f9ec455a000d5ff493c80b257f8
cover ☽ testing, testing, i'm just suggesting. you and i might not be the best thing. exit, somehow i guessed it right. but i still want ya, don't mean to taunt ya. if you leave now, i'll come back and haunt ya. you'll remember, return to sender now, now. well, i just wish we could go back one more time and begin it. back before i lost myself somewhere, somewhere in it. i've been stuck now so long. we just got the start wrong. one more last try. i'ma get the ending right. you can stop this and i must insist. that you haven't had enough.

(reese) you shouldn’t have come back 71
darker ☽ i'm gonna get you to burst just like you were a bubble. frame me up on your walls, to keep me out of trouble. like a moth getting trapped in the light by fixation. truly free, love it baby, i'm talking no inflation. too many war wounds and not enough wars. too few rounds in the ring and not enough settled scores. too many sharks and not enough blood in the waves. you know i give my lover a four letter name. and i love the way you hurt me, it's irresistible.

(reese) you shouldn’t have come back 54a39038e51feb66a176405de99d1413557697aa
caitriona ☽ we stayed afloat for just a while. we dared to swim alone. dark water left your sinking heart to drown. i know it's much too late to try. you're never coming home. when the tide came in you left without a sound. we don't say, what we should say. we get lost beyond the answer we find loneliness. we pretend but in the end. we get lost beyond the answer we find loneliness.

RPs EN ATTENTE : lara #2 › mac #2 › seth #2.
RPs TERMINÉS : (2022)albane #1albane #2albane #3 & caitriona #3rhettwyatt #2lara.

(2021)wyatt #1arianesethcaitrionamacjina & caitriona #2.
AVATAR : saoirse ronan.
CRÉDITS : (av. proserpine) › (sign. siren charms) › (gif abigail. swanmakes) › (gif. françois&orlando. harley) › (icons. pinterest) › (userbars. loonywaltz)
DC : penny › rosalie › autumn › trent.
PSEUDO : vlastuin › marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/12/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t41893-eleonora-she-s-so-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t41911-eleonora-shot-at-the-night https://www.30yearsstillyoung.com/t41916-eleonora-parker https://www.30yearsstillyoung.com/t43622-eleonora-parker

(reese) you shouldn’t have come back Empty
Message(#) Sujet: (reese) you shouldn’t have come back (reese) you shouldn’t have come back EmptyJeu 14 Juil - 20:03



you shouldn't have come back

ELEONORA PARKER & @REESE GRIGSON

C’est loin d’être une soirée palpitante. C’est même tout le contraire, alors que t’es affalée devant la télé, bol de chips dans une main, bière dans l’autre. C’est un programme tout ce qu’il y a de plus ordinaire, mais tu n’avais pas le courage pour plus ce soir. Pas envie d’aller te perdre en ville. Pas envie d’aller te poudrer le nez dans une soirée quelconque. Ce n’est pas que tu n’avais pas reçu d’invitations dans ce genre. Tu avais quelques messages sur ton portable auxquels tu n’avais pas répondu, quelques uns de la part d’Arthur que tu t’amusais toujours particulièrement à faire attendre, ou même jusqu’à disparaître quelques jours, juste parce que tu pouvais le faire. Il avait l’habitude de bien te le rendre de toute façon, le Coventry. Qu’importe. Ce soir, tu n’allais pas le rejoindre dans un quelconque party de gosses riches qui croient que tout dans la vie leur est due. Tu allais rester avec ton programme pourri de Netflix et la bière que tu avais si poliment empruntée (on va dire) à Albane. Des semaines maintenant que tu restais à l’appartement avec elle, des semaines que vous n’aviez pas vraiment statué sur ce qui en était. Tu allais sûrement avoir ta première paye du vignoble prochainement, ça pourrait même être une idée de lui donner un peu d’argent pour la bouffe, et pour le loyer aussi. Ce n’est pas comme si tu avais l’intention de remettre les pieds dans ce taudis que tu partageais avec Seth après tout. Vous deviez plusieurs mois de loyers que tu n’avais pas les moyens de payer, et lui non plus, et tu refusais de faire face au Moriarty qui allait très certainement te faire chier quand bien même il était incapable de faire mieux que toi. Rester ici, donner une partie de ton salaire à la française, ça sonnait comme une bien meilleure idée de toute façon. Ou une fausse bonne idée du moins, vu que vous sembliez incapables d’avoir la moindre interaction qui ne finissait pas dans un extrême ou un autre.

T’es peut-être en train de somnoler plus qu’autre chose devant ce qui se passe sur l’écran de la télévision. Tu n’as pas suivi le moindrement l’histoire des personnages qui défilent dans des couleurs qui te feraient presque mal aux yeux. Tu ne sais pas trop quel heure il est, tu t’en fiches en réalité. Tu pourrais te bouger du canapé jusqu’à l’ancienne chambre de Reese, mais ça aussi, c’est plus d’effort que tu n’as envie d’en faire. Tu ne sais pas si Albane doit rentrer bientôt, ni même si elle va rentrer cette nuit. T’as l’impression qu’elle travaille tout le temps, mais c’est peut-être autre chose. T’as appris à la dure qu’avec elle, le mieux c’était parfois de ne pas poser de questions. Vous êtes jamais très douées pour vous offrir des réponses que vous voulez vraiment entendre. Quand ça frappe à la porte, t’assumes que c’est pour elle, parce que personne sait que tu es là et tu as bien l’intention de garder ça ainsi aussi longtemps que possible. T’es trop douée pour te faire des ennemies pour que tu aies envie d’être facilement retracée dans tes déplacements. Tu déposes ta bière encore à moitié pleine sur la table basse du salon, te frotte les yeux machinalement et fais les quelques pas qui te séparent de la porte d’entrée. « Albane est pas là. » que tu lâches d’une voix endormie avant même d’avoir ouvert, et peut-être que si tu avais su qui se trouvait derrière le panneau de bois, t’aurais prétendu ne pas avoir entendu les coups portés. C’est comme un coup de massue que de voir les traits de Reese se dessiner sous tes yeux, toute ta fatigue disparaît d’un seul coup, tout comme ta colère elle qui gronde férocement sans crier gare. « Qu’est-ce que tu fous là? » que tu lui craches au visage, avec une hargne que tu ne tentes même pas de dissimuler. Il s’était poussé sans un mot, n’avait donné aucun signe de vie pendant des mois, qu’il ne s’imagine pas simplement pouvoir revenir juste là, comme si de rien était.




(reese) you shouldn’t have come back P0rWgDf(reese) you shouldn’t have come back J36iNh6(reese) you shouldn’t have come back FyMeElc
(reese) you shouldn’t have come back OV4BS2P
(reese) you shouldn’t have come back Hd4zrho
(reese) you shouldn’t have come back YtxTUla
(reese) you shouldn’t have come back FximBIO
(reese) you shouldn’t have come back ZsxbA8o
Revenir en haut Aller en bas
Reese Grigson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (21/06/1992).
SURNOM : grizz.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : barman.
LOGEMENT : sur le canapé de hugo, le temps de se retrouver un appartement.
(reese) you shouldn’t have come back 70j1
POSTS : 119 POINTS : 355

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à brisbane • fumeur occasionnel convaincu malgré tout d’avoir arrêté • titulaire d’un diplôme en droit qui ne lui sert strictement à rien • il a une soeur de trente-deux ans, et un demi-frère de huit ans dont il s’occupe à temps partiel • il a des tendances alcooliques non-assumées • allergique à l’engagement • il a quitté brisbane durant plus de trois mois, du jour au lendemain, et n’est revenu que début juillet • il met un temps fou à répondre à ses sms (quand il y répond) • son père est décédé depuis le vingt-huit juin 2022.
RPs EN COURS : winston, autumn, eleonora, noor, albane, naomi, jina.
RPs EN ATTENTE : byron.
AVATAR : douglas booth.
CRÉDITS : dark dreams.
DC :
PSEUDO : manon.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45237-some-days-i-lie-wide-awake-til-the-sun-hits-my-face-reese https://www.30yearsstillyoung.com/t45338-glimpse-of-us-reese https://www.30yearsstillyoung.com/t45339-reese-grigson

(reese) you shouldn’t have come back Empty
Message(#) Sujet: Re: (reese) you shouldn’t have come back (reese) you shouldn’t have come back EmptyVen 15 Juil - 2:14



you shouldn’t have come back
Dix heures se sont déjà écoulées depuis qu’il a démarré sa voiture, après l’avoir chargé de ses quelques affaires, sans se soucier le moins du monde d’un potentiel oubli. Son corps est engourdi, ses yeux rougis par ses insomnies répétées, depuis déjà quelques jours. Si ses heures de sommeil se comptent déjà d’ordinaire sur les doigts d’une main, ces dernières nuits n’en ont pratiquement compté aucune. L’esprit trop occupé pour s'abandonner dans les bras de Morphée. Il s’est contenté d’un sms envoyé à sa soeur pour lui dire qu’il rentrait, sans préciser ni jour ni heure. Depuis, les messages d’inquiétude se sont multipliés, lui demandant de s’accorder des pauses régulières sur le trajet, dont une pour une nuit entière — sa peur de voir son cadet subir le même sort que leur paternel plus que perceptible. Un conseil qu’il n’a évidemment pas écouté, sans lui faire savoir. Les seuls arrêts ont été faits pour remplir le réservoir, rien de plus. Il se pense certainement immortel, Grigson. Mais ça, il le pensait aussi de son père. Alors, lorsque le trajet semble arriver à son terme, le soulagement, autant que l’angoisse l’assaillent. Les musiques bien trop fortes qu’il a écouté jusque là dans l’espoir de faire taire ses pensées ne suffisent plus, lorsqu’il aperçoit le panneau de Brisbane. Sans réfléchir, il s’arrête sur le premier parking qu’il trouve, claquant la portière derrière lui. Son souffle est lourd, alors que ses opales épuisées se dirigent vers le ciel nuageux. Il s’en rend bien compte, qu’il ne sera pas capable d’aller chez sa mère — dans cette maison qui l’abritait autrefois, lui, sa soeur, et ses parents. Ses amis, quant à eux, n’ont même pas été mis au courant de son retour. Il ne réalise que maintenant, Reese, qu’il ne sait pas vers qui se diriger. Ils voudront probablement des explications qu’il n’a égoïstement aucune envie de fournir. Il s’allume nerveusement une cigarette, ignorant la hausse de sa consommation, et par un raisonnement qu’il ne saurait expliquer, il finit par penser à Albane. Son ancienne colocataire, et certainement l’une des rares personnes qui pourraient lui épargner un interrogatoire. Avec un peu de chance, en trois mois, elle n’avait trouvé aucun colocataire pour prendre sa place. Alors, une fois sa clope finie, il ne tergiverse pas plus et regagne sa voiture.

Il ne sait pas quelle heure il est, exactement, lorsqu’il se retrouve face à son ancien appartement. Sa voiture est garée en bas, avec ses affaires délaissées à l’intérieur, préférant vérifier qu’Albane est là, et surtout, qu’elle est seule avant d’en faire quoique ce soit — il ne les a couvert que laborieusement avec un drap, comme si ça dissuaderait un voleur. Il n’attend pas plus, et toque, fourrant la seconde suivante ses poings dans la poche de son hoodie. Son regard s’attarde sur le sol, alors qu’il tente de discerner un potentiel bruit à l’intérieur. Il croit entendre des bruits de pas, avant qu’une voix ne s’élève. « Albane est pas là. » Lorsque les mots résonnent à travers la porte, il redresse brusquement la tête, ses sourcils se fronçant instinctivement. Il reconnaît cette voix. Seulement, il n’a pas le temps d’assimiler l’information, que la porte s’ouvre à la volée pour lui dévoiler le visage de Leo. Ses opales s’agrandissent légèrement sous la surprise, avant qu’il ne jette un bref coup d’oeil confus sur le numéro de l’appartement, comme si la retrouver dans un autre du même immeuble aurait eu plus de sens.
« Qu-
- Qu’est-ce que tu fous là? »
Il se ravise aussitôt de poser la même question, demeurant quelques instants interdit face à sa colère. Ce n’est pas de cette façon qu’il imaginait ses retrouvailles avec la blonde — ô sa colère, il la visualisait très bien, mais chez Albane ? Certainement pas. Alors, pris de court, il la dévisage de longues secondes, esquissant une légère grimace aussi hésitante que perplexe, qui ne parvient pas à le convaincre lui-même. « Surprise ? » Il s’en rend bien compte Reese, que parmi toutes les approches qu’il aurait pu tenter, celle-ci était probablement la pire. Alors il soupire, reprenant difficilement de la contenance. La question de savoir où est Albane lui brûle les lèvres, mais il la ravale, sachant parfaitement que dans son entourage, Leo était celle avec qui il rencontrerait le plus de difficultés pour passer outre son départ. Un mot de travers de sa part pourrait lui coûter cher. Pour autant, Reese n’a pas le réflexe d’adopter la stratégie de la douceur et des excuses, qui ne lui ressemblent pas le moins du monde. Ses mains demeurent dans la poche de son hoodie, laissant suggérer malgré lui un certain détachement. « Je venais voir Albane pour mes affaires et pour l’appart. » Il opte pour l’honnêteté, malgré le risque de s’enfoncer plus encore. Parce qu’il n’est pas allé voir Leo ou Winston. Il est allé toquer chez Albane. Et il préfère laisser penser qu’il l’a fait par pur je-m’en-foutisme, plutôt que d’avouer qu’il n’était pas en état pour des confrontations, préférant les esquiver pour sa première soirée à Brisbane. Malheureusement pour lui, il n’avait visiblement pas le choix, et il allait devoir débuter avec la pire d’entre elles. « Tu vis ici, maintenant ? » Il ne voit pas d’autre raison à sa présence en l’absence d’Albane — de quoi le faire douter sur l’état des quelques affaires qu’il avait oublié dans sa chambre. « Win est au courant ? » Le simple fait de formuler cette question est une mauvaise idée. Il devrait lui dire qu’il est heureux de la revoir, qu’elle lui a manqué. Mais rien ne sort. Seulement cette question, qui pourrait presque sonner comme du jugement, et qui n’en est pourtant pas. Il se tire lui-même sous terre, Reese. Et il est incapable de se hisser à la surface.
(C) PATR.ONUS





cut throat --
first things first i'ma say all the words inside my head, i'm fired up and tired of the way that things have been. second thing second, don't you tell me what you think that i could be, i'm the one at the sail, i'm the master of my sea.
Revenir en haut Aller en bas
 

(reese) you shouldn’t have come back

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-