AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (sofia & yasmine) summer renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(sofia & yasmine) summer renaissance IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(sofia & yasmine) summer renaissance 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(sofia & yasmine) summer renaissance 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(sofia & yasmine) summer renaissance 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(sofia & yasmine) summer renaissance 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(sofia & yasmine) summer renaissance Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(sofia & yasmine) summer renaissance Empty
Message(#) Sujet: (sofia & yasmine) summer renaissance (sofia & yasmine) summer renaissance EmptyLun 1 Aoû - 9:57




≈ ≈ ≈
{summer renaissance}
crédits gif & code fiche/ (recsbylotte-gifs & malibu) ✰ w/ @Sofia Shaw (sofia & yasmine) summer renaissance 873483867

Bali, septembre 2020/Elle avait l’impression que même ses pensées se répétaient, qu’elle n’était capable que d’une chose, et c’était de s’émerveiller de ces vacances passées loin de Brisbane avec Edge. Ils avaient établi que profiter des derniers instants qu’ils leur restaient ici, à profiter du soleil et de la bouffée d’air que représentait leur voyage dans leur quotidien, c’était la meilleure solution à adopter pour ne pas penser au retour qui approchait. Ça l’effrayait moins que le jeune homme de l’anticiper, ayant juste eut besoin d’une pause pour permettre à son esprit de se remettre à fonctionner à l’endroit, ne craignant plus grand-chose si ce n’était cette certitude un peu effrayante que ça devenait sérieux entre eux, qu’il y avait définitivement quelque chose à creuser, alors que dans le fond, leur relation ne venait que de débuter. Vraiment ? Où mettait-elle les cinq mois qu’ils avaient passé ensemble il y avait quatre ans de ça ? S’ils avaient été désastreux sur la forme, sur le fond, ils avaient tout de même bâtit des fondations qu’elle ne pouvait pas balayer parce que ça l’arrangeait de s’arrêter que sur le meilleur, que sur le bon. Elle prenait tout Yasmine, ça impliquait les épreuves, les mauvais jours et les erreurs, et tant pis si elle avait l’impression de remuer le passé parfois, retranchée dans sa tête pour faire le point, et réaliser qu’elle se sentait apte à continuer à vivre sans avoir l’air de griller les étapes et faire des vœux irréalisables.
Pour l’heure, c’était vrai qu’elle profitait de tout ; du cadre, de la légèreté environnante, de son partenaire qu’elle ne lâchait pas d’une semelle, aussi bien parce qu’elle n’en avait pas envie, que parce que vouloir échapper à Edgerton, c’était devoir faire appel à des trésors d’ingéniosité tant il avait besoin d’être à ses côtés, à s’assurer que tout allait bien, une main posée sur son épaule, sur sa cuisse, ou scellée à la sienne. Néanmoins, elle réussit à se dérober à son attention le temps de quelques minutes pourtant, assommée par la chaleur ambiante et par ses entrées et sorties dans l’eau tempérée de la piscine de leur résidence qu’elle quitta à pas de loup, tandis qu’il faisait une sieste sur un des transats disposés autour de la piscine. Elle rejoignit la réception en quelques instants seulement, flânant sans vraiment le vouloir, et dérogeant à son plan initial de se trouver un endroit calme pour s’arrêter au bar finalement, ce dernier étant plus animé, et auquel elle s’installa avec, dans ses mains, un stylo et du papier qu’elle plaça sous son nez avec la sérieux des écrivains.
Elle n’avait fait ça qu’une seule fois au cours de sa vie : lors de son séjour au Niger qui n’avait pas été de tout repos. A l’époque, elle avait écrit à ses parents, à son frère, à Hassan, à Qasim et  à Clara en édulcorant la réalité des faits, en espérant dans le fond que ses lettres n’arriveraient pas avant qu’elle ne soit rentrée pour qu’ils se rendent compte qu’elle allait bien malgré le tremblement des lignes de son écriture et les tournures de phrases galvaudées qu’elle avait emprunté pour les rassurer. La conjoncture était différente, elle était en vacances, et elle ne risquait pas grand-chose, si ce n’était peut-être une insolation, alors forcément, la tache était moins délicate et les mots s’apposèrent d’eux-mêmes sur la papier pendant que son sourire s’élargissait et qu’elle promettait à tour de bras de tout leur raconter. En post-scriptum, elle dit à sa mère qu’elle aurait besoin de lui parler à son retour, et c’est parce qu’elle eut l’impression d’un ultimatum posé à sa génitrice qu’elle leva la tête pour la tourner et contempler quelque chose qu’elle ne voyait pas avant que ses yeux ne fassent la focale pour de bon et qu’elle se mette à froncer les sourcils.

Si elle ne reconnut pas Sofia tout de suite, elle reconnut pourtant les invectives malsaines d’un gamin plus jeune lui arriver par la droite et la heurter assez pour qu’elle grimace sans délai "… jamais dit que t’étais charmante?" Ça commençait souvent comme ça pour finir en insultes quand le type se faisait rabrouer. Elle ne fréquentait pas beaucoup les bars, Yasmine, vivre en femme sobre par conviction l’empêchant de trouver du plaisir dans ce genre de sortie, elle avait pour autant une vision assez nette des méthodes de drague des imbibés du samedi soir ; ceux qui insistaient parce qu’ils étaient plein comme des barriques et qui se renfrognaient dès qu’on leur faisait remarquer que ça ne se faisait pas, de harceler une femme seule en essayant de la convaincre de le suivre. C’est un élan purement solidaire qu’il la força à se lever de son tabouret et à emmener ses lettres avec elle, les pliant pour les glisser avec son stylo dans l’élastique de la jupe ample qu’elle portait sur un maillot bain une pièce dont on devinait les contours au travers du tissu jaune soleil. C’est aussi la certitude que, la main qu’il posa sur l’épaule de la jeune femme qu’elle ne voyait que de dos à ce moment-là, était de trop. Timidement, mais pas trop, elle s’avança du duo, attirant l’attention du jeune homme qui fit un bond pour l’observer de bas en haut "Si on m’avait dit qu’il y avait ce genre de filles qui traînaient ici, j’aurais pris mon billet il y a longtemps. Helloooo, chérie." Les compliments engendrés par la consommation excessive d’alcool en plein milieu d’après-midi, trop peu pour elle. Yasmine ne lui porta pas d’attention, et s’approcha de ce coin de bar-ci, s’y accoudant l’air de ne pas y toucher. Elle tourna sa tête vers la jeune femme pour y déceler un regard qu’elle connaissait et qui la fit se stopper un instant pour murmurer sans certitude malgré l’évidence "Sofia ?" Le type derrière elles s’interposa en bombant la poitrine et en les enveloppant de ses deux bras pour les rapprocher en donnant l’impression à Yasmine qu’il les jaugeait avec, à l’esprit, des images qu’il ne mit pas bien longtemps à partager avec elles "À la réflexion, je suis pas contre un petit plan à trois." Si elle était estomaquée, Yasmine ne dit pourtant rien sur l’instant, partageant avec Sofia un long regard qui mettait en avant la surprise qu’elle ressentait toujours à l’idée de tomber sur elle ici.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (sofia & yasmine) summer renaissance FEs4GtV
    (sofia & yasmine) summer renaissance QqLqwzn
    (sofia & yasmine) summer renaissance QZss7l7
    (sofia & yasmine) summer renaissance VHNfP8d
    (sofia & yasmine) summer renaissance Lbjcusp

    (sofia & yasmine) summer renaissance 3ve2lU9
    (sofia & yasmine) summer renaissance LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Shaw
Sofia Shaw
l'ascenseur émotionnel
l'ascenseur émotionnel
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans née le 1er Oct 1990 quelques minutes après son frère, elle n'a jamais vécu une seconde sur cette terre seule.
SURNOM : Sof' pour la plupart des gens. Shine ou little sis pour son frère.
STATUT : Célibataire. Un statut qui pèse lourd sur son moral.
MÉTIER : Kiné à l'hôpital, bénévole auprès des enfants et membre de l'association RFJ
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong. Bellamy est venu occupé la chambre libre et remplir le vide dans la maison.
(sofia & yasmine) summer renaissance B094cf9acfa1a645460105fb21943f6abc2f156f
POSTS : 7234 POINTS : 5

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a deux tatouages, l'un sur le pied, l'autre sur le poignet ♪ Fan de musique, de séries et films, artiste dans l'âme même si le seul domaine dans lequel elle excelle c'est le piano ♪ Bénévole dans un refuge animalier ♪ Elle déteste vivre seule, être seule, sans doute le fait d'avoir grandi avec un jumeau et de n'avoir jamais appris à aimer la solitude ♪ Grande romantique même si elle enchaine les déceptions et qu'elle a déjà été mariée et divorcée une fois, le tout avant 27 ans.
CODE COULEUR : Elle rêve du prince charmant en palevioletred
RPs EN COURS : 6/5 ♪ Birdie #2Caleb #2ChrisWill#5BellamyLucasJackson #4

LAS POSADAS

Flashback
Yasmine (FB 09/20)Will & Birdie (Nov 2014)

(sofia & yasmine) summer renaissance 4lqi
Willia
#1#2#3#4 (FB 2011)#5
I waited for you, 'Cause I adored you, I just wanted things to be the same. I just wanted to be the same. You said you loved me like no tomorrow. I guess tomorrow never came.

(sofia & yasmine) summer renaissance Vabq
Jackson
Jackson #1Jackson #2Jackson #3

(sofia & yasmine) summer renaissance Tumblr_p141wfGhEZ1wn88ybo4_250
Matéo Shaw

RPs EN ATTENTE : Lucas, Bellamy, toi ?
RPs TERMINÉS : Will #1Will #2PrimroseSwannBirdie #1 (FB)Will #3MaddyBirdie #2MaisieJacksonJackson #2Caleb (FB)Will #4 (FB 2011)Jackson #3Swann #2

Spoiler:

AVATAR : Selena Gomez
CRÉDITS : loonywaltz (UB) Gypsophile (avatar) endlesslove (sign)
DC : Madame Anderson
PSEUDO : Mogoo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37333-every-song-ends-is-that-any-reason-not-to-enjoy-the-music-fiche-terminee https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top https://www.30yearsstillyoung.com/t37420-sofia-shaw https://www.30yearsstillyoung.com/t37436-sofia-shaw

(sofia & yasmine) summer renaissance Empty
Message(#) Sujet: Re: (sofia & yasmine) summer renaissance (sofia & yasmine) summer renaissance EmptySam 13 Aoû - 3:38




≈ ≈ ≈
{summer renaissance}
crédits gif & code fiche/ (hqgifhunting & malibu) ✰ w/  @Yasmine Khadji  (sofia & yasmine) summer renaissance 873483867

Bali, septembre 2020/
Dernier mois avant ses trente ans. Derniers mois avant de quitter la vingtaine pour rejoindre le clan des trentenaires. Le clan de celles qui sont en couple, la bague au doigt, de celles qui ont la maison, le mariage, la famille, de celles qui ont la chance de se faire appeler maman. Et si pour beaucoup trente ce n'est qu'un nombre, pour Sofia ce n'est qu'un douloureux rappel de tout les échecs et choses qu'elle n'a pas réussi à accomplir jusque là. Un peu dramatique sur les bords, ce n'est pas la vie dont elle avait rêvé. Pas la vie qu'elle voulait pour elle et les déceptions amoureuses qui s’enchaînent depuis trois ans ne font que lui rappeler que l'amour est en train de la fuir, que ses rêves s'éloignent et qu'elle risque de finir seule. Comme elle est seule aujourd'hui dans un lieu parfait pour les voyages de couples. Des couples qu'elle voit partout, tout le temps et ça lui rappelle qu'il y a encore quelques jours, elle aussi, elle vivait le grand amour. Enfin pas vraiment le grand amour, pas vraiment l'amour tout court d'ailleurs, mais au moins elle n'était pas seule et c'est fou comme Sofia est prête à se contenter de n'importe quoi pour un peu de rêve, de magie et d'amour. Pour ne pas être seule aussi. Elle ne l'aimait pas, il ne l'aimait pas non plus mais pourtant ils étaient ensembles et elle voulait y croire, raté. Encore. Et elle se retrouve seule au bar de son hôtel, à quelques jours de ses trente ans à repenser à toutes ses mésaventures affectives. A repenser à son ancien mec qui lui a proposé ce voyage, un moyen de marquer le coup pour le passage de la trentaine de Sofia, et si elle a été touchée par cette idée, elle l'a été beaucoup moins quand il a annulé sa place après avoir rompu quelques jours avant le départ. Et là voilà, miss Shaw de nouveau célibataire, de nouveau seule à découvrir un nouveau Pays, une nouvelle ville. Elle n'a pas vraiment la tête à faire la fête, mais il y a pire comme lieu pour se remettre d'une rupture – si on met de côté les couples en lune de miel – la terrasse, la piscine, les transats, les cocktails, les massages en duo qu'elle profite seule, oui y'a pire comme moyen de passer ses derniers jours dans la vingtaine. Et après trois jours à repenser à tout ses échecs sentimentaux, elle se promets de ne pas refaire les mêmes erreurs, de ne pas aimer le premier venu, de ne pas rêver trop vite, trop grand, de ne pas s'emballer non plus. Mais, c'est de Sofia dont on parle et les chances pour qu'elle réussisse à tenir cette résolution sont minces. Mais, pour ce voyage, elle veut vivre sa vie de célibataire, de femme seule et indépendante, elle veut profiter de ces moments pour penser à elle.

Et elle ne veut pas penser aux mecs, pas aujourd'hui, pas demain non plus d'ailleurs et ce n'est pas l'approche du jeune homme qui va la faire changer d'avis. Elle rêve du prince charmant, ce qui est sur c'est qu'elle ne risque pas d'être charmé par les tentatives de dragues de ce mec. Si elle est facilement réceptive aux charmes des hommes qui l'abordent et la drague, ce n'est absolument pas le cas de cet homme. Encore faut-il pouvoir dire de lui que c'est un homme. Il ressemble plus à un adolescent qu'à un homme et si Sofia l'ignore au début, elle ne peut pas le faire longtemps puisqu'il devient de plus en plus insistant n'appréciant visiblement pas que la Mexicaine ne lui adresse même pas un regard. « Hey j't’ai dis que tu étais charmante tu peux me répondre au moins. » Elle soupire Sofia, elle connaît ces mecs, elle connaît ces techniques de dragues, elle en a vu des comme lui sur les sites de rencontres qu'elle fréquente et elle n'a pas l'intention de se laisser intimider ici. « Merci mais je ne suis pas intéressée. » Elle fait l'effort de lui sourire pour se montrer polie et surtout pour espérer qu'il aille se chercher une cible plus de son âge même si clairement aucune femme ne mérite d'être abordée de la sorte. Sauf, qu'il n'en reste pas là et le sourire poli de Sofia semble lui donner la permission de l'approcher encore plus. « Ah mais c'est tellement mieux quand tu souris, une jolie demoiselle comme toi ne devrait pas faire la tête. » Elle soupire Sofia. « Qu'est-ce qu'une belle femme fait seule au bar ? Si j'étais ton homme je te laisserais pas une seconde seule sans protection. » Un nouveau soupir de la part de Sofia qui s'agace et ne rentre pas dans son jeu se disant qu'il va bien se lasser à force de parler tout seul non ? « Tu soupire beaucoup, laisse moi te faire soupirer de plaisir. » Et c'est en posant sa main sur l'épaule de Sofia qu'il prononce ces mots, les mots de trop pour la Mexicaine qui n'a clairement pas envie d'entendre ce genre de propos dans la bouche d'un homme qui vient tous juste de vivre sa puberté. D'un geste Sofia retire la main du type et elle regarde devant elle si quelqu'un peut lui venir en aide, et l'aide arrive. Derrière elle, elle ne voit pas la femme qui avance et qui attire l'attention du gentleman alcoolisé et lourdingue. "Si on m’avait dit qu’il y avait ce genre de filles qui traînaient ici, j’aurais pris mon billet il y a longtemps. Helloooo, chérie."  Et décidément, il sait comment parler aux femmes lui, c'est ce que Sofia se dit tout en tournant la tête vers celle qui vient de se faire affubler du surnom chérie. Prête à remercier cette femme du regard pour le soutien qu'elle lui apporte, c'est un tout autre regard qu'elle pose sur la femme qui vient de les rejoindre au bar. "Sofia ?" La surprise est visible sur le visage de la Mexicaine qui ne met pas longtemps avant de reconnaître sa sauveuse du jour. « Yasmine ! » Surprise mais soulagée et heureuse de croiser une tête connue ici et à ce moment précis. Elle n'a pourtant pas le temps d'ajouter quoique ce soit, puisqu'elles se retrouvent, elle et Yasmine, au centre des fantasmes du monsieur qui ne se gêne pas de les énoncer comme si cela pouvait intéresser ne serait-ce qu'une seconde l'une des deux filles. "À la réflexion, je suis pas contre un petit plan à trois." Elle secoue la tête Sofia agacée par cette attitude, mais rassurée par la présence de Yasmine elle décide de ne plus se taire, de faire comprendre à ce type qu'il n'aurait rien de ce dont il rêve. « Regardes le, il est mignon de croire qu'il pourrait réussir à gérer deux femmes comme nous. » Elle n'est pas du genre à se moquer, à rabaisser les gens ou à être méchante mais ses limites ont été dépassés depuis quelques minutes et ni Yasmine, ni elle ne méritent qu'on leur parle ainsi. Les hommes n'ont pas toujours été respectueux avec elles, et la présence de Yasmine face à elle lui rappelle cet élément, mais aujourd'hui elles sont deux contre un, et Sofia n'a pas l'intention de laisser un inconnu leur manquer de respect de la sorte. « Un conseil laisses nous tranquille avant que nos copains reviennent si tu ne veux pas avoir à faire à des vrais hommes. » Elle bluff, elle espère que ça suffira pour le faire fuir, et elle espère que Yasmine a un homme avec elle si jamais ses menaces ne venaient à n'être pas suffisantes parce que Sofia n'aurait aucun homme qui viendrait la retrouver et repousser ce gars bien trop collant, lourd et désespérant. Il finit par partir, non sans avoir lâché quelques remarques que la décence ne permet pas de citer, insultants au passage les deux femmes. « Quel charmant personnage. » Sofia soupire à nouveau, mais cette fois de soulagement tout en regardant Yasmine. Le regard plein de gratitude envers Yasmine qui vient de la tirer d'un mauvais pas, c'est soulagée qu'elle peut se concentrer sur Yasmine et sur la surprise qu'elle ressent en la voyant ici. « Pour une coïncidence, c'en est une sacrée, c'est fou de se revoir ici. Mais, merci je ne voyais pas comment me débarrasser de lui. Je peux te payer un verre pour te remercier ? » Et si Sofia avait l'intention de profiter de son voyage pour penser à elle, l'idée de voir une tête connue, de passer un peu de temps avec une connaissance était plus qu'appréciable surtout que ça faisait des années qu'elle n'avait pas revu Yasmine et c'était une coïncidence bien trop grande pour ne pas y voir un petit signe du destin. « Qu'est-ce qu'y t'amènes à Bali ? » C'est avec curiosité mais aussi une petite pointe de gêne qu'elle questionne Yasmine, et si elles s'étaient bien entendues il y a quelques années, les longues années de silence avaient eu raison de leur amitié naissante à l'époque et c'est assez étrange finalement de se revoir après tout ce temps. « Qu'est-ce que tu deviens ? » Elle était vraiment intéressée par ces questions, et elle espérait surtout ne pas voir un homme surgir pour retrouver Yasmine, un homme pour lequel elle n'avait aucun respect et qui avait été la raison de l'éloignement entre les deux femmes.


Everythin' I want is here with me
Say goodbye to all my fears, one can good song, they disappear and nothin' in the world can bring me down -byendlesslove

(sofia & yasmine) summer renaissance Tz6r
Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(sofia & yasmine) summer renaissance IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(sofia & yasmine) summer renaissance 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(sofia & yasmine) summer renaissance 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(sofia & yasmine) summer renaissance 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(sofia & yasmine) summer renaissance 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(sofia & yasmine) summer renaissance Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(sofia & yasmine) summer renaissance Empty
Message(#) Sujet: Re: (sofia & yasmine) summer renaissance (sofia & yasmine) summer renaissance EmptyMer 17 Aoû - 15:01




≈ ≈ ≈
{summer renaissance}
crédits gif & code fiche/ (recsbylotte-gifs & malibu) ✰ w/ @Sofia Shaw (sofia & yasmine) summer renaissance 873483867

Bali, septembre 2020/Elle ne faisait pas souvent ce genre de choses Yasmine. Parce qu’elle était timide, parce qu’elle avait peur de son ombre aussi ; que dans un monde où elle avait déjà eu à subir la rudesse des hommes, elle ne savait pas toujours si c’était une bonne idée de se placer en sauveuse de toutes les causes, surtout celles des femmes, en vérité. C’était un peu lâche, seulement dans l’univers où elle avait été élevée, on lui avait souvent appris qu’il ne fallait pas les craindre…. quelque part, elle en voudrait toujours à ses parents de lui avoir fait croire qu’elle pouvait laisser sa naïveté parler pour elle quand il s’agissait de faire confiance à un homme, elle qui avait été forcée d’apprendre sur le tard que tous n’étaient pas comme Sohan, comme Hassan et comme Qasim. Doucement, elle reprenait sens de la réalité, au plus le temps passait, et au plus qu’elle était capable de se dire que c’était inutile de tous les mettre dans le même panier, se défaisant de la corvée d’aller dans les extrêmes pour les apprécier ou les déprécier — ce n’était pas parce qu’elle s’était faite agresser qu’elle devait taire sa solidarité, bien au contraire à dire vrai, elle s’en voudrait atrocement de ne pas être capable d’apporter son aide à quelqu’un qui risquait autant qu’elle. L’adrénaline sécrétée dans ces moments-là l’aidait à se dire qu’elle agissait bien, qu’elle avait raison de se dresser de cette façon. Et elle agissait bien, c’était une certitude ; le prouva la manière dont Sofia, dont la présence ici fût assez surprenante pour qu’elle s’entende rire très légèrement, reprit sur elle pour rabrouer celui qui n’hésita pas à poser ses mains sur elles. D’un roulement d’épaules, Yasmine repoussa celle qu’il avait posé non loin de sa clavicule, ne supportant par la moiteur de sa paume qui lui brûla la peau, écoutant sa comparse lui répondre en se disant qu’il n’y avait rien de plus beau que la solidarité féminine, qu'à défaut d’être sous-estimées depuis des milliards d’années, elles avaient le pouvoir de faire se déplacer des montagnes quand il le fallait, et qu’il valait mieux se méfier.

Sofia devait être assez intimidante pour faire se ratatiner le bonhomme qui se trouvait face à elles, ou c’était la perspective d’être pris à son propre jeu par un individu du même genre que lui qui lui fit admettre qu’il ne se comportait pas bien — dans quel genre de foyer avait-il était élevé pour trouver ça opportun de s’adresser à quelqu’un, qu’importe son genre, de cette façon ? Il leva les mains devant lui, tel un voleur pris sur le fait, quand Yasmine adhéra à la méthode de Sofia pour lui faire savoir, le plus sérieusement du monde, son regard n’osant pas affronter le sien, mais observant son attitude qui, effectivement, était celui de quelqu'un qui avait dû commencer à consommer très tôt dans la matinée "Le mien a un palmarès de boxeur plutôt impressionnant d’ailleurs, juste pour info." Et ça non plus, elle ne le faisait pas souvent. Utiliser la constante Edgerton pour s’assurer une certaine sécurité, préférant vanter ses mérites autrement qu’en soulignant le fait que sa stature d’homme imposant n’était le fruit que de sa détermination à briller sur un ring — d’autant qu’il avait raccroché les gants depuis près d’un an maintenant. Il ne lui en voudrait pas, elle en était aussi persuadée que ça sembla fonctionner encore un peu plus, faisant faire un pas supplémentaire au jeune homme qui finit par toupiller sur ses pieds, et par disparaître de leur champ de vision en marmonnant des horreurs qu’elle ne voulait pas connaître.
Yasmine reposa son regard sur Sofia, et lui dit immédiatement, son sourire trahissant l’idée que, le type parti, ça ne serait plus qu’un mauvais souvenir "Moi qui pensais te venir en aide, je me rends compte que tu te débrouilles très bien seule." Elle devait remonter très loin dans ses souvenirs, mais il lui paraissait que ça avait toujours été le cas en vérité. Sur le moment, elle se demanda depuis combien de temps elles ne s’étaient pas vues, et ne trouva pas la réponse à sa question puisque les mots de la la jeune femme arrivèrent trop tôt pour qu’elle réussisse à s’enfoncer bien loin dans ses pensées "Si je dois être franche avec toi, je t’ai même pas reconnue de loin. J’ai juste cru faire quelque chose de bien en m’approchant. Quelle plaie." Elle parlait du type, évidemment.
Le avec plaisir qu’elle lui adressa pour accepter son offre de lui payer un verre, elle se termina par une commande d’une simple au limonade au serveur qui apparut devant elles, et qu’elle remercia en tournant de nouveau la tête vers Sofia pour l’observer d’abord, pour lui répondre ensuite "Je suis en vacances avec mon partenaire." Déjà à l’époque, le titre de petit ami lui donnait des envies de se frapper la tête contre les murs, tant elle trouvait ça puéril, et bien loin de faire honneur au lien qu'ils avaient avec Edge "On est ici depuis deux semaines déjà. Tu es arrivée il y a longtemps ?" Peut-être s’étaient-elles déjà croisées au détour d'une escapade en ville. Elle eut un léger rire, attrapant son verre de limonade dégoulinant de condensation pour en sentir la morsure fraîche sous la paume de sa main, petite ancre agréable pour lui faire réaliser comme les choses étaient bien faites finalement "J’arrive pas à croire qu’il a fallu qu’on soit à des milliers de kilomètres de Brisbane pour se revoir. Toi, qu’est-ce que tu fais ici ?" lui demanda-t-elle en retour, ravie de pouvoir échanger avec elle, dans un cadre pareil. Elle prit une gorgée de sa boisson par la paille, se rendit compte qu’elle était restée debout depuis qu’elle était arrivée à ses côtés, et finit par investir un tabouret quand sa question lui fit hausser les sourcils, tant il y avait de choses à dire "Ça fait quoi, une dizaine d’années qu’on ne s’est pas croisées, t’as du temps devant toi ?" s’amusa-t-elle, tant ce qu’elle devenait était un vaste sujet sur lequel elle n’avait pas nécessairement envie de s’épancher. C’est pourquoi, à la place, se penchant sur elle pour lui attraper doucement l’épaule, elle lui fit une accolade de côté en lui disant, sincère "Je suis heureuse de te voir." Elles n’avaient pourtant jamais été de vraies amies, et c’était ce sentiment prégnant d’inachevé, alors qu’elles s’étaient portant toujours très bien entendues, qui lui faisaient penser que le destin leur donnait l’occasion de mettre un terme définitif sur ce qu’elles avaient été à une époque.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (sofia & yasmine) summer renaissance FEs4GtV
    (sofia & yasmine) summer renaissance QqLqwzn
    (sofia & yasmine) summer renaissance QZss7l7
    (sofia & yasmine) summer renaissance VHNfP8d
    (sofia & yasmine) summer renaissance Lbjcusp

    (sofia & yasmine) summer renaissance 3ve2lU9
    (sofia & yasmine) summer renaissance LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(sofia & yasmine) summer renaissance Empty
Message(#) Sujet: Re: (sofia & yasmine) summer renaissance (sofia & yasmine) summer renaissance Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(sofia & yasmine) summer renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-