AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 (priadji) I want you to know, you had me at hello

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(priadji) I want you to know, you had me at hello D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1052 POINTS : 50

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptySam 6 Aoû 2022 - 14:04



≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Yasmine Khadji  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
(i) august 2016, first date

Tu as bien un sourire aux lèvres tandis que tu coupes le moteur de ta mustang et que tu jettes un coup d'oeil à l'adresse que t'a donné Yasmine. Il faut dire qu'il y a quelques jours de cela, tu n'aurais vraiment pas cru pouvoir te trouver là, à seulement quelques pas de la porte de l'infirmière et encore moins là pour venir la chercher pour votre premier rendez-vous. Mais, chose que tu lui as fait remarquer, avec le sourire aux lèvres et en apparaissant encore une fois devant le St Vincent, tu n'es techniquement plus son patient et est-ce si difficile à croire que tu veuilles la revoir dans un autre cadre ? Et pas seulement quand elle est en train de panser tes blessures, ou celle de quelqu'un d'autre, ou qu'elle parcourt les couloirs dans son uniforme à la recherche de son prochain patient et que son regard vert fini par tomber sur toi. Toujours là pour lui poser des questions, tenter de deviner quel est son plat préféré, parce que tu n'es pas venu sur son lieu de travail les mains vides bien entendu, ou juste pour la faire rire. Et comme lors de votre première rencontre, Yasmine en a eu des occasions d'éconduire toutes tes avances, de te faire comprendre que ce n'était pas vraiment possible entre vous deux et que ça ne le serait jamais... De te répéter qu'elle n'était pas disponible les vendredis, mais armé d'une nouvelle patience et d'un intérêt certain pour la brune, tu as persévéré et bien fini par lui demander de te suivre pour ce fameux rencard.
Parce que pourquoi pas et en lui assurant qu'elle n'avait absolument rien à perdre. Rien du tout, juste une petite soirée pour être fixé, pour savoir s'il y a autre chose que de la curiosité entre vous deux et les regards que te jette l'infirmière parfois, par-delà les rires quand tu parviens à lui en arracher certains. Ce n'est pas toi qui lis entre les lignes ou qui cherches quelqu'un d'autre pour passer un bon moment, non, tu le sais il y a autre chose, sous la surface et si Yasmine te connaissait un minimum, elle saurait qu'Edge Price n'est pas le type qui perd son temps en premier rendez-vous. Oh que non, tu es beaucoup plus direct que cela d'habitude, estimant que ton temps est précieux, et puis, tu n'as pas tort dans le fond, pourquoi masquer ses intentions, cela te fait passer pour un idiot fini et personne n'en ressort gagnant, et puis les femmes apprécient l'honnêteté, pas vrai ? Tu en es persuadé, on te l'a déjà prouvé dans le passé. C'est différent avec Yasmine, tu ne saurais pas vraiment l'expliquer, tu sais déjà qu'elle mérite mieux qu'une soirée passée avec toi, dans ton lit, ou même dans ton canapé ou n'importe quelle surface qui peut supporter vos poids respectifs... et okay, même si cela t'a traversé l'esprit plus de deux secondes, ce n'est vraiment pas le but de l'opération ce soir.
Vraiment pas, que tu te dis en sortant enfin de ta voiture, tu es un peu avance, mais est-ce une si mauvaise chose ? Tu décides que non, que cela prouvera ta bonne foi et le fait que tu es vraiment intéressé, quelque chose qui a toujours l'air de surprendre Yasmine, et que tu veux vraiment passer un bon moment avec elle. Juste une soirée et vous serez fixés, si tout est dans ta tête et que vous pouvez fonctionner vraiment, ensemble. Non, tu n'es pas en train de planifier tout votre futur ensemble, cependant, il y a bien longtemps que tu n'as pas eu envie d'essayer et de faire des efforts. Tu n'es pas nerveux, non pas du tout, pourtant tu prends bien une profonde inspiration, avant de sonner à la porte de la jeune femme. Tu t'efforces de ne pas compter les secondes jusqu'à son apparition, cependant c'est bien un sentiment de soulagement qui t'envahit quand la porte s'ouvre bien, révélant la brune. Et tu réalises que c'est une des fois où elle ne porte pas son uniforme d'infirmière et c'est assez notable pour que tu demeures silencieux pendant une seconde, puis deux, elle est vraiment jolie, avant de réaliser que tu es là pour une raison. "Hey, comment tu vas ?" Tu souris à cause de ta propre bêtise, parce qu'il semble que tout ce que fait Yasmine Khadji soit en mesure de t'impressionner et plutôt que de t'arrêter là-dessus, tu reprends simplement la parole.
"Je me suis dit qu'il valait mieux arriver en avance que l'inverse et si tu es prête, on peut y aller." Tu ne t'attends pas vraiment à ce qu'elle te demande de rentrer ou te fasse visiter son appartement, cela ferait beaucoup d'un coup, même toi tu en as conscience et tu veux avant tout chasser tous les doutes de l'esprit de la brune ce soir. Et qu'elle passe un bon moment en ta compagnie, ni plus, ni moins, si après elle estime qu'il ne se passera jamais rien entre vous alors au moins tu sauras que tu auras essayé. Tu la guides vers ta voiture simplement, prêt à démarrer cette soirée, tu ouvres même la porte du côté passager pour elle, attendant qu'elle soit installée confortablement dans ton bolide avant de refermer la portière. Une fois cela fait, tu fais le tour de ton véhicule, t'installant à côté d'elle et mettant ta ceinture. "Et non, je ne vais toujours pas te révéler la destination, Yasmine, je me suis dit que c'est une meilleure idée de garder la surprise jusqu'au bout." Tu dis ça avec un sourire et un haussement de tes sourcils, parce que tu aimes bien garder ton petit effet jusqu'au bout et que tu penses qu'elle s'amusera et que ton choix de destination enlèvera un peu de la pression inutile qui accompagne tous les premiers rendez-vous. Et la perspective de devoir faire la conversation avec un parfait inconnu. "Et puis tu as dit que tu m'accordais une chance, alors autant bien faire."



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(priadji) I want you to know, you had me at hello IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(priadji) I want you to know, you had me at hello 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(priadji) I want you to know, you had me at hello 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(priadji) I want you to know, you had me at hello Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyDim 7 Aoû 2022 - 8:41




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Edge Price  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Août 2016/Yasmine avoir un rencard, c’était un événement qui méritait de recevoir l’attention de Clara. Elle le savait parfaitement, l’infirmière, alors peut-être que c’était cliché à souhait, cette situation dans laquelle elle se trouvait désormais, à défiler devant l’écran de son téléphone portable pour obtenir l’approbation de sa meilleure amie qu’elle avait appelée en FaceTime il y avait une heure maintenant, mais elle l’aurait tuée si elle n’avait pas joué le jeu au moins une fois dans sa vie, elle qui était si sage et si réservée sur l’idée même de fréquenter quelqu’un depuis Jahan — depuis son agression encore plus "Il est comment alors ?" Elle entendit l’excitation dans la voix de la petite blonde dont elle voyait le visage poupin dans la fenêtre de son téléphone portable posé sur le meuble de sa salle de bain, entre un flacon de parfum vide et un pot de crème pour le corps qu’elle n’avait pas encore rebouchée. Yasmine eut un léger rire, secouant la tête comme signe évident que non, elle ne se lancerait pas dans le genre de description qu’attendait la jeune femme de sa part, simplement parce que ce n’était pas son truc de faire dans la niaiserie de comptoir, quand bien même elle en avait le droit. En fait, elle se sentait au fond un peu honteuse d’avoir accepté l’invitation du jeune homme et de ne pas avoir cherché plus que ça à l’éconduire quand il était venu quelques fois aux urgences, l’attendant au comptoir de l’accueil avec le genre de sourire qui lui faisait dire que, définitivement, c’était une mauvaise idée "Je ferais pas ça, essaye pas de me faire encore plus tomber dans le cliché que ça — t’en dis quoi ?" Bouclant sa ceinture en cuir, elle s’éloigna un peu de son téléphone portable pour donner une vue d’ensemble à Clara de sa silhouette, mais surtout de sa tenue, qui eut le don de faire peser un temps d’hésitation sur leur échange à distance "Et s’il t’invite dans un endroit classe ? Le jean, ça passe moyen, il aurait quand même pu te prévenir pour pas que t’aies l’air tarte." Le doute fit rester Yasmine sur place un instant quand elle réalisa que Clara n’avait pas tort, qu’elle avait probablement tiré sur la corde du casual un peu trop, et que quand le jeune homme avait cherché à laisser planer le mystère, c’était pour qu’elle devine toute seule comme une grande où il l’emmenait vraiment. Elle n’avait pas essayé de le deviner, à dire vrai elle aimait beaucoup l’idée que ça reste une surprise jusqu’à la fin… mais à bien y réfléchir, elle avait eu tort, et une certaine forme de panique s’empara d’elle quand elle lança un œil au cadran de la montre qu’elle portait au poignet, et qu’elle dit à Clara "Je vais pas avoir le temps de me changer, il arrive dans…" La sonnette de l’entrée retentit, et sa meilleure amie couina de l’autre côté du téléphone tandis que Yasmine coupa court à la conversation en troisième vitesse, s’emparant de son flacon de vanille à la va-vite pour s’en asperger de la tête au pied dans un tourbillon qui finit par mettre à mal son sens de l’équilibre quand elle déboula dans le vestibule de son appartement.

Son téléphone serré étroitement entre ses doigts, elle prit un petit temps pour reprendre sa respiration et rassembler tous ses esprits, les doigts de sa main libre trouvant les mèches ondulées de sa queue de cheval haute pour les replacer derrière son oreille. Une inspiration profonde, et puis elle ouvrit la porte, pas convaincue par grand-chose, si ce n’était par la certitude qu’elle aurait l’air aussi tarte que le craignait Clara "Hey." Et son sourire était un peu nerveux, mais il était sincère autant que celui d’Edge qu’elle regarda brièvement, s’apercevant que sa meilleure ami avait peut-être raison, que de son côté il avait misé sur une tenue simple, mais diablement classe — où alors, c’était lui qui rendait tout aussi beau, elle ne savait pas, fermant tout aussi brièvement les yeux, et lui disant comme entame maladroite "Je savais pas trop comment m’habiller, je peux me changer si c’est trop… ou pas assez." Elle préférait que ce soit trop que pas assez, parce qu’elle avait déjà fait l’effort de ne pas mettre un col roulé, alors si elle avait besoin de porter une robe, elle ne se sentirait pas à son aise, et jusqu’à maintenant, elle s’était toujours sentie bien avec lui — assez pour qu’elle passe outre cette sensation de mauvaise idée qui planait au-dessus de leurs têtes. A croire que ça devait convenir, parce qu’une courte minute après, elle s’entendit dire "Je prends juste mon sac."
Son sac récupéré, le premier geste d’Edgerton à son attention, ce fût de lui ouvrir la porte de sa Mustang qu’elle voyait pour la première fois, mais dont elle avait entendu parler un peu trop souvent pour que quelques blagues ne lui viennent pas en même temps qu’elle montait du côté passager. Quand elle s’installa, et qu’il la laissa seule un court instant, elle se rendit compte de la moiteur de ses paumes qu’elle essuya sur les cuisses de son jean en se sommant de ne pas laisser sa timidité la transir, ou la trahir ; la soirée serait bonne, Edge était avenant, quoique différent des rares hommes qu’elle avait fréquentés… c’était ça qui la rendait un peu anxieuse, finalement, l’intérêt qu’il lui portait lui semblait un peu démesuré, bien que flatteur. Elle sortit de sa tête, accueillant son retour avec un sourire, et une réponse qui lui fit accrocher son regard quelques secondes — suffisantes pour la rendre de nouveau un peu fébrile "Et tu sais quoi, je suis plutôt d’accord avec toi, Edgerton. J’adore les surprises." Elle boucla sa ceinture en même temps que lui, passa sa langue sur sa rangée de dents du haut et reprit quand il démarra le moteur, vrombissant "Maintenant, ma première question est : est-ce que c’est ta vraie voiture, ou tu l’as louée pour l’occasion ? Je suis flattée, mais c’est pas un peu…" Too much ? Sa tête touchant l’appui-tête, elle fronça le nez alors qu’il paraissait évident qu’elle le taquinait déjà, un moyen comme un autre de faire fi de sa propre agitation intérieure, un léger rire venant se joindre au bruit du moteur de la voiture du jeune homme.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (priadji) I want you to know, you had me at hello FEs4GtV
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QqLqwzn
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QZss7l7
    (priadji) I want you to know, you had me at hello VHNfP8d
    (priadji) I want you to know, you had me at hello Lbjcusp

    (priadji) I want you to know, you had me at hello 3ve2lU9
    (priadji) I want you to know, you had me at hello LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(priadji) I want you to know, you had me at hello D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1052 POINTS : 50

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyJeu 11 Aoû 2022 - 21:14




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Yasmine Khadji  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Bien faire, c'est le mot d'ordre de la soirée, faire en sorte que la brune reparte avec un sourire aux lèvres et en se disant qu'elle a bien fait de dire oui. Et accepte potentiellement un deuxième rendez-vous, peut-être que c'est beaucoup de pression, cependant, tu aimes sûrement un peu trop les défis pour voir cette soirée comme autre chose que cela. Oui, tu aimes les défis mais pas au point d'ignorer les limites des autres ou même lorsque l'on te dit non, tu as été élevé par une mère célibataire qui a très bien fait son boulot (on peut vraiment dire merci à Tamara Price, vraiment), mais au point de ne pas compter à la dépense, de tout faire pour être celui qui sera le gagnant ou qui laissera une bonne impression. Il suffit de te voir sur un ring de boxe, mains protégées par tes gants, avec un adversaire de l'autre côté, tu as beaucoup plus de victoires que de défaites, ce n'est pas juste parce que tu es doué, mais bien parce que tu es une personne têtue avant tout. Alors quand Yasmine t'a dit que tu avais sûrement mieux à faire de tes soirées que de lui faire la cours ou de tenter de lui arracher des sourires, tu as bien évidemment répondu que non et vous êtes là ce soir.
Elle, avec ses cheveux dressés dans une queue de cheval et quelques mèches tombant de part et d’autre de son visage, offrant une vision assez charmante pour te dire que oui... tu es bien content d'avoir insisté et quand elle t'indique qu'elle peut se changer tu fais rapidement non de la tête. "Non, c'est parfait, aucun souci à se faire." C'est simple et classique, un peu comme elle, et pas besoin d'être sur son 31 pour l'endroit où vous allez, si tu avais prévu de l'emmener dans un restaurant étoilé, tu l'aurais prévenue à l'avance, aucun doute à ce sujet. Yasmine attrape son sac et facilement tu la guides à ta voiture, encore plus naturellement, tu ouvres la porte pour elle, comme si vous aviez fait cela des dizaines, voire même des centaines de fois et qu'il s'agissait juste d'une soirée de plus dans votre quotidien. Ce n'est pas le cas, pourtant le sentiment est là, il ne te quitte pas tandis que tu finis par t'installer dans ton propre véhicule ou que tu boucles ta ceinture. Ton sourire s'agrandit quand tu entends Yasmine utiliser toutes les syllabes de ton prénom, elle semble plus que déterminé à le faire, tu ignores bien pourquoi, tout le monde se contente d'Edge d'habitude, mais pour ce soir, du moins, Yasmine a bien le droit à un pass. Tu démarres la Mustang dans un bruit plus que familier, ajoutant un simple : "Ironiquement, moi et les surprises ça fait deux, les organiser oui, mais le reste, je déteste ça... et oui, je suis fait de contradictions, tu verras c'est charmant à la longue." Tu fais la remarque en conservant ton sourire, qui devient très rapidement un rire, et tu cesses de fixer la route quelques secondes pour mieux observer la brune dans le siège passager, elle et ses critiques pour ton véhicule. "Okay, okay, cinq minutes et déjà les remarques sur ma voiture ? On part sur de très bonnes bases dis donc..." C'est peut-être un record, que tu penses, mais tu entends bien la blague et tu es plus qu'au courant que ce genre de véhicule n'est pas du tout adapté pour la conduite en ville. La Mustang aurait plus sa place dans un musée ou un film en noir et blanc à dire vrai. C'est tout de même ta voiture, pour le meilleur et pour le pire.
Tu hausses les épaules en tournant le volant, et tu fournis à Yasmine quelques explications tout en conduisant. Votre destination n'est pas si loin que cela et pour le moment, il n'y a pas d’embouteillage en vue, et vous êtes même partis en avance, que des bonnes conditions. "Et oui, c'est ma voiture, j'en ai hérité en perdant un pari il y a quelques années de cela, je savais e ce ne serait pas pratique tous les jours mais maintenant je me suis attaché donc. Tu vas devoir te coltiner mon bolide pour le reste de la soirée." Et toi aussi, tu viens avec, que tu penses lourdement, tu ne l'ajoutes pas, tu laisses le sous-entendu traine dans l'air et quand tu es obligé de t'arrêter, un panneau stop te l'ordonne, tu te tournes de nouveau vers l'infirmière. "Mais promis je respecte le code de la route. Et je te ramènerais chez toi en un seul morceau." Le fait que la voiture puisse passer de 0 à plus de 60km/h en quelques secondes est un très bon avantage, cependant, pour le moment, tu n'as jamais eu d'accident et quand tu veux en profiter, tu prends généralement un long week-end loin de Brisbane. Peut-être qu'elle aura l'occasion de s'en rendre compte par elle-même un jour, peut-être. La voiture avance et tu décides de donner un peu plus de contexte à la brune, votre destination n'est plus si loin que cela et tu ne veux pas qu'elle pense que tu as complètement perdu la tête, Yasmine t'a déjà ausculté une fois après tout, hors de question de lui donner une autre raison de le faire.
"Je me suis dit qu'on pouvait griller l'étape film plus diner du premier rendez-vous, c'est un peu cliché et ce n'est pas très fun donc... J'ai pensé à autre chose." Et puis la première option est très clichée, en plus de cela, elle est particulièrement anxiogène, se retrouver assis en face d'en parfait inconnu et devoir faire la conversation pendant une voire même deux heures ? Et si le courant ne passe pas, et si la nourriture et l'endroit choisi ne plaisent pas ? Tu manques sans doute d'expérience en matière de relations au sens premier du terme, cependant, tu aurais considéré une telle éventualité comme beaucoup trop ennuyeuse et t'ennuyer est exclu pour ce soir, autant pour toi que pour elle. "Plutôt que de se poser des questions gênantes, on peut voir qui de nous deux à une meilleure coordination tout en mangeant des frites." Ton argument devient un peu plus clair quand tu fais un dernier tournant, arrivant sur le parking de votre destination : une salle d'arcade plutôt populaire et avec un menu plus que long, suffisamment pour contenter tous les goûts. Tu garantis aucune pause gênante et pas de malaise, et si Yasmine est aussi compétitive que toi, que tu songes en te garant facilement près de l'entrée, vous serez là jusqu'au petit matin.



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(priadji) I want you to know, you had me at hello IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(priadji) I want you to know, you had me at hello 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(priadji) I want you to know, you had me at hello 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(priadji) I want you to know, you had me at hello Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyVen 12 Aoû 2022 - 17:25




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Edge Price  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Août 2016/Est-ce qu’elle devait prendre ça pour une mise en garde, qu’il lui dise qu’il n’aimait pas les surprises ? Elle ne se posa pas tellement la question, Yasmine, bien incapable de voir plus loin que le bout de son nez à ce moment-là, loin d’imaginer aussi qu’il y aurait un moment envie de lui faire une quelconque surprise. C’était toujours étrange, les premiers rendez-vous. Elle en avait rarement fait, tout simplement parce qu’elle n’en avait jamais tellement eu l’occasion, aussi parce que ce n’était pas quelque chose qui se faisait vraiment chez elle, parce qu’elle était surtout trop timide pour s’imaginer avoir sa place parmi ceux qui cherchaient à rencontrer d’autres personnes uniquement pour discuter. Ça devait être agréable, quand on était aussi à l’aise que semblait l’être le jeune homme assis à ses côtés, au volant de sa voiture, mais pour elle, c’était un peu compliqué à envisager, tout ça. D’autant que Yasmine Khadji avait ce besoin viscéral de satisfaire tout le monde, et elle ne savait pas d’où ça lui venait… toujours est-il que si elle ne sentait pas de pression de la part d’Edgerton, elle ne pouvait pas s’empêcher de se sentir un peu stressée, et elle décida d’en faire une excuse valable pour expliquer qu’elle se sentait obligée de faire de l’humour sur le carrosse du jeune homme. Elle secoua la tête, déjà prête à reprendre les mots qu’elle avait prononcé seulement quelques secondes plus tôt "Je suis nerveuse, c’est le seul moyen que j’ai trouvé pour réussir à aligner deux mots correctement, et je conçois que ce soit pas la méthode de l’année. Elle est très bien ta voiture." Elle dit tout ça en souriant évidemment, elle dit tout ça la tête tournée vers lui, aussi "Je suis désolée, j’ai pas l’habitude de ce genre de… trucs." A savoir, les premiers rendez-vous, et peut-être qu’il trouverait ça bizarre, ou peut-être qu’il ne chercherait pas à comprendre… d’un côté comme de l’autre, ce n’était pas si important, si bien qu’elle préféra s’attarder sur ce qu’il lui disait à propos de ce pari gagné pour lui, perdu pour un autre "Ah, donc t’as pas que le vice de la violence, t’as aussi celui du jeu." Là encore, elle plaisantait, mais ça prouvait à quel point elle avait du souci à se faire en vérité ; il ne lui donnait pas l’impression de perdre souvent, ça la rendait vulnérable parce qu’elle était beaucoup trop arrangeante pour se monter ne serait-ce qu’un peu compétitrice avec lui, encore qu’ils ne menaient aucune lutte en cet instant, et qu’elle n’avait pas d’appréhension à avoir. Tout se passerait bien, il le lui assura même, ce à quoi elle renchérit dans un nouveau sourire, laissant ses doigts repousser une mèche encadrant son visage, pour venir la coincer derrière son oreille "Génial, sinon tu devras faire face à ma mère, et ce sera moche." Fatima ne sera jamais au courant de tout ce qui se passait là, et grand bien lui faisait — autant qu’à elle, qu’à sa fille d’ailleurs, qui pouvait déjà l’imaginer en train de la questionner sur les croyances du jeune homme, le métier de ses parents, son plan d’avenir pour les dix prochaines années… et tout ça dans l’ordre, elle avait quelques priorités à revoir, c’était un fait.

Reposant ses mains, soignées et baguées, sur ses cuisses, elle resta un petit instant silencieuse, avant de, sourcils haussés, retrouver le visage du jeune homme pour l’écouter la rassurer — c’était ce qu’il faisait, non ? En voulant rogner un peu sur l’effet de surprise, en lui disant implicitement qu’ils ne se retrouveraient pas face à face, à rien se dire pendant de longues minutes. Si elle s’arrêtait un instant pour y songer, elle savait qu’ils n’avaient absolument rien en commun, alors de quoi pourraient-ils bien discuter ? Elle savait combler le silence, elle était d’une nature sociable malgré sa timidité, ce qui la plaçait sans doute autant dans le cliché des contradictions qu’Edgerton, mais elle évita de le lui dire. En fait, ce n’était pas de se retrouver seule avec lui qui la rendait si nerveuse… c’était lui tout simplement, ce qu’il était, ce qu’il dégageait — tout ce qu’elle n’était pas, tout ce qu’elle ne dégageait pas. Les opposés s’attirent, c’est ce qu’elle se disait pour mettre de la logique sur tout ça, mais Yasmine restait une scientifique dans l’âme : la formule n’était pas la bonne, et elle ne savait pas très bien expliquer pourquoi.
Est-ce qu’elle avait vraiment envie de le savoir ? Elle réfléchissait certainement un peu trop, alors elle prit une petite inspiration sans en donner l’air, continuant de l’écouter en laissant filer ce sourire facile qu’elle avait, sentant la voiture s’avancer vers la destination dont il lui parlait, mais qui restait assez vague pour que, quand ils arrivèrent pour de bon, elle fût sincèrement surprise. Elle tourna la tête du côté de sa vitre fermée, éblouie par le panache de couleurs flashy que projetait la salle d’arcade, pour finalement prendre la tangente et reposer son regard sur lui en lui disant, non sans paraître vraiment ravie d’être ici "Tu sais que ça doit faire au moins dix ans que je suis pas venue dans ce genre d’endroit ? Tu pouvais pas mieux me proposer." Un point pour toi, Edgerton, qu’elle fût prête à lui dire, mais ce qu’il avait ajouté tout à l’heure lui fit revoir sa copie, et lui dire à la place "J’en ai pas l’air, mais je suis super compétitrice. Si tu regrettes pas de m’avoir invitée quand on sortira d’ici, tu peux déjà prendre pour acquis notre deuxième rendez-vous." Et elle parlait sans doute trop vite, là encore pour paraître un peu plus à l’aise qu’elle ne l’était, mais dans le fond, elle était vraiment rassurée ; au moins, ce n’était pas le genre de rendez-vous où elle devrait être quelqu’un d’autre en prétendant que ça lui plaisait de jouer à l’adulte, elle qui avait déjà à l’être tous les jours de la semaine à l’hôpital. Elle déboucla sa ceinture de sécurité "Pas la peine de m’ouvrir la porte, je suis pas une princesse." ajouta-t-elle en tachant de croire à ses mensonges, sortant de la Mustang dans la foulée, et attendant qu’il fasse le tour de la voiture pour la rejoindre sur un sourire qu’elle accompagna d’une hésitation, et puis d'une question, passant la bandoulière de son sac autour de sa tête en prenant la marche, ses mains retrouvant rapidement l’ourlet des manches du gilet écru qu’elle portait sur le dos "J’ai quand même droit à une question gênante ? Promis, ce sera la seule." lui assura-t-elle, et il ne devait pas craindre qu’elle rompe sa promesse ; Yasmine était du genre à les tenir, quoi qu’il en coûtait "T’avais l’habitude de venir quand t’étais petit, ou t’as juste tapé salle d’arcade sur ton moteur de recherches ?" Ça non plus, ce n’était pas important. C’était juste pour alimenter la conversation.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (priadji) I want you to know, you had me at hello FEs4GtV
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QqLqwzn
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QZss7l7
    (priadji) I want you to know, you had me at hello VHNfP8d
    (priadji) I want you to know, you had me at hello Lbjcusp

    (priadji) I want you to know, you had me at hello 3ve2lU9
    (priadji) I want you to know, you had me at hello LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(priadji) I want you to know, you had me at hello D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1052 POINTS : 50

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyMer 17 Aoû 2022 - 19:40




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Yasmine Khadji  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Yasmine te dit être nerveuse, et pourtant elle est là, dans ta voiture, pourtant, elle a accepté de te suivre ce soir. C'est une contradiction en soit, une assez lourde et elle t'en fait la confession honnêtement et bravement qui plus est. Tu en connais certaines qui auraient choisi de tout garder pour elle et qui auraient hoché la tête jusqu'au bout, parce que c'est la bonne chose à faire et c'est ce qui est attendu. Yasmine va même plus loin, la brune s'excuse, ce qui est assez pour te faire froncer les sourcils et pour rapidement venir à sa rescousse, parce qu'elle n'est coupable de rien et que tu peux comprendre dans un sens son appréhension. "Pas besoin de t'excuser, tu as le droit d'être nerveuse, on ne se connait pas... c'est normal, que tu sois une experte ou pas." Tu pourrais élaborer et lui dire qu'au fond, toi non plus, tu n'es pas un expert, si tu étais en terrain connu, vous ne seriez pas en train de parler dans ta voiture, mais plus autour d'un verre, à faire semblant d'avoir une conversation sans aucune profondeur avant d'aller faire autre chose. Cela, c'est un domaine que tu maitrises très bien, quand il s'agit des relations du physique uniquement et des histoires sans lendemain, oui, tu pourrais très certainement donner des bons conseils ou même des conférences... pour tous ceux qui voudraient bien écouter ton expertise.
Offrir de ton temps comme tu le fais et proposer à Yasmine de faire quelque chose qui pourrait vous convenir tous les deux sans rien attendre en retour, ce n'est pas vraiment commun. Tu ne la jugeras pas et si elle a besoin de plaisanter un peu pour alléger l'atmosphère, qu'elle le fasse, ce n'est définitivement pas la pire technique du monde et cela a au moins le mérite de te faire sourire. Tu ne lui diras pas que ta liste de vices est en réalité très courte, c'est mauvais comme entame pour un premier rendez-vous en réalité et tu as cependant un léger rire quand sa mère est mentionnée. "Et rencontrer ta mère, direct, pendant notre premier rencard... hmm, je suis presque tenté." Le mot clef est presque, si un diner est trop de pression, songer à rencontrer sa mère l'est d'autant plus, il y a bien certaines choses qu'il faut faire dans l'ordre après tout et tu n'as pas vraiment d'attentes autre que de voir si ce que tu as prévu lui plait. Enfin, maintenant tu espères que tu réussiras à faire disparaitre un peu de sa nervosité et qu'elle repartira avec une bonne impression. De toi, de ta compagnie et... au moins, l'endroit lui plait. Tu pourrais laisser échapper un soupir de contentement, tu ne le fais pas, ton sourire redouble cependant, l'enthousiasme de Yasmine est audible et tu lances un : "Parfait." détachant ta ceinture, écoutant toujours la brune, qui semble avoir retrouvé son énergie à la vision de la salle d'arcade et de tout ce qui vous attend. Elle sort déjà de la Mustang et tu la suis, tu la mets même en garde avec un simple : "Bon à savoir et oh, je suis aussi très compétitif." parce qu'il semble que vous venez de vous trouver un point commun. Ce qui n'est pas négligeable à tes yeux, parce que tu n'es pas un idiot, tu sais bien qu'en dehors de tes sourires et de tes larges épaules, sur le papier, tu n'as absolument rien à faire avec une femme comme elle : belle, brillante, beaucoup plus mature que toi, le statut de célibataire de Yasmine t'a même étonné quand il a été confirmé la première fois et tu t'es dit que si tu ne tentais pas au moins une fois ta chance, tu t'en voudrais.
"La seule, okay, je t'écoute." Tu tournes ton regard vers elle tandis que vous marchez côté à côté, vous dirigeant vers l'endroit et ses lumières scintillantes et la musique que tu peux déjà entendre depuis le parking. Yasmine a le droit à un autre rire avant que tu fasses mine de réfléchir pour lui répondre : "Je ne sais pas, quand on est à l'université, on n'est pas si jeune que cela." Pas du tout même quand tu y penses bien et anticipant la prochaine question de Yasmine, tu continues sur ta lancée :"Je suis né à Melbourne, j'ai déménagé ici pour mes études et c'était un bon moyen de décompresser entre deux séances de révision. L'ambiance a beaucoup changé, les proprios aussi mais je sais que c'est toujours un bon endroit pour s'amuser." Oui, l'endroit a bien changé et c'est bien la première fois que tu considères un premier rendez-vous ici ou que tu viens ici avec quelqu'un d'autre qu'un ami, comme quoi, il faut bien un début à tout et ça ne te dérange pas vraiment de briser cette habitude pour Yasmine, elle le mérite bien. Et, elle a beau ne pas être une princesse, tu lui ouvres quand même la porte de l'établissement et vous y entrez, pour être accueillis par le son des basses, les rires, les bips et les dings des différents jeux ainsi que l'odeur de friture. "Le seul truc que j'ai vérifié c'est s'il y avait un anniversaire ou pas ce soir, ce n'est pas le cas, je suis peut-être compétitif mais personne ne l'est plus qu'un gamin qui fête son anniversaire ici, personne." Tu hoches la tête pour appuyer ton propos, en te disant aussi qu'avoir une vingtaine de gamins qui courent partout n'aurait pas été des plus... romantique ? Oui, tu vas opter pour romantique et ce même si tu n'as rien contre les enfants, tu prévois bien d'en avoir un jour après tout.
Ton regard se promène rapidement sur quelques machines et la petite queue qui s'est formée au bar et les gens déjà assis aux tables non loin de là et en train de manger pour de nouveau se poser sur Yasmine, vous avez le temps, rien ne presse ce soir et si elle est vraiment nerveuse, autant la laisser décider de la marche à suivre. "Alors ? Par quoi tu veux commencer ? Tu veux quelque chose à boire ? Ou tu veux juste choisir le premier jeu auquel tu vas perdre... on fait comme tu le sens." Elle a même le droit à un clin d'œil en plus de la pique, parce que tu restes bien toi malgré tout et la nature de la soirée.



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(priadji) I want you to know, you had me at hello IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(priadji) I want you to know, you had me at hello 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(priadji) I want you to know, you had me at hello 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(priadji) I want you to know, you had me at hello Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptySam 20 Aoû 2022 - 14:25




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Edge Price  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Août 2016/Elle aurait pu lui faire remarquer que, c’était vrai : ils ne se connaissaient pas, aussi sa nervosité était justifiée. Pourtant, de son côté, elle partait avec un avantage d’informations à son sujet qui était non-négligeable ; elle connaissait son groupe sanguin, sa taille, son poids, et même la cadence à laquelle son cœur battait… mais c’était des informations inutiles lors d’un premier rendez-vous, qui ne l’auraient fait passer qu’au pire, pour une psychopathe, au mieux, comme une infirmière qui profitait de son avantage pour adoucir la nervosité face à l’éventualité qu’elle fautait en acceptant de sortir avec l’un de ses patients. Elle garda le silence alors, se montrant reconnaissante de la bienveillance du jeune homme dont l’apparence était plus impressionnante que la manière qu’il avait de s’adresser à elle, encore que sa voix avait quelque chose de troublant qu’elle préférait occulter pour se concentrer sur le route et sur cette destination de choix qu’il lui disait avoir choisi pour varier des clichés. Ça leur laisserait au moins un souvenir mémorable, qu’importe si la finalité du rendez-vous était bonne ou non, et elle décida de s’en contenter encore une fois, loin de pouvoir voir plus loin que le bout de son nez en la matière, se disant juste que ça la faisait sortir de sa routine et réenvisager ce genre de rapport à l’autre sans avoir peur — de ce qui pourrait lui arriver, de ce que sa mère, mentionnée de nouveau, pourrait en penser. Elle ne rebondit pas d’ailleurs à ce sujet, et laissa le temps filer jusqu’à ce qu’elle s’émerveille sincèrement du choix du jeune homme et qu’elle se lança dans une contemplation sommaire de la devanture qu’ils rejoignirent en quelques enjambées.

Il lui autorisa une question qu’elle catégorisa comme étant gênante, alors qu’elle ne l’était en rien. Mais elle assurait ses arrières, Yasmine, ne sachant pas tellement comment elle réagirait si elle  se voyait refuser l’accès à cette partie de la vie du jeune homme qui accepta de lui répondre sans rechigner. Un sourcil arqué, elle lui dit "Sauf si t’es un petit génie, que t’as eu ton bac à treize ans, et que tu te retrouves à partager des modules avec des gens qui ont presque deux fois ton âge." Elle lui sourit, comprenant très bien que ce n’était pas son cas, encore que là, elle connaissait sa profession sans avoir besoin de s’y rancarder davantage ; il était dans la police, et d’accord, ceux qui remplissaient ses rangs n’étaient pas toujours des lumières, aussi la majorité avait quand même plus de deux neurones disponibles "Tu te rends compte que tu parles comme un vieil homme ? Je te le fais remarquer juste… juste parce que je le peux, j’ai aucun autre argument à avancer." Elle aurait pu s’excuser, mais ça l’amusa au point qu’elle se mit à froncer le nez, ne craignant pas tellement de passer pour la sale gosse de service, détermination avec laquelle elle vivait continuellement quand elle faisait remarquer à ses aînés, dont Sohan et Hassan, qu’ils prenaient des cheveux blancs et des rides ; elle aussi, mais ça ne se voyait pas encore assez pour qu’ils en fassent un gag à lui lancer à la figure chaque fois qu’ils se voyaient.
Passant un main dans ses cheveux, simplement pour se souvenir qu’elle les a avaient attachés, elle se mit à jouer avec la mèche qu’elle avait laissé échapper de sa queue de cheval pour se donner bonne contenance, entrant dans la salle d’arcade avec un sourire certain sur le visage "Attends, t’es en train de me dire que tu crains les enfants ? Ça fait baisser ta crédibilité à moins de 50%." Un grand gaillard comme lui ? Elle fit mine de rouler des yeux, un air de dire que de son côté, les enfants ne l’impressionnaient pas, même quand ils fêtaient leur anniversaire ; alors peut-être que du coup, elle la méritait la pique qui fit poindre dans sa direction quand il prit la température et lui demanda par quoi elle voulait commencer. Yasmine ouvrit grand la bouche, le pointant d’un doigt presque menaçant, ses yeux se rétrécissant comme elle plissait les paupières pour faire le point sur son visage qui prit les couleurs des néons de la salle d’arcade "C’est parce que t’as peur de moi que tu préfères paraître aussi confiant. Mais je suis redoutable, t’as même pas idée d’à quel point." Et elle non plus, à dire vrai. Ce n’était que de l’esbroufe qu’elle laissa doucement filer en reprenant le sens inverse de ses interrogations, et suivant son regard pour le poser sur ses machines environnantes. Pendant une longue minute, elle serra ses lèvres l’une contre l’autre, avant de faire glisser son regard sur Edgerton pour lui dire, tout simplement "C’est le moment où je t’avoue que j’ai rien mangé comme je savais pas où tu m’emmenais et que je meurs de faim ? Ce serait peut-être bien de commencer par ça." Elle eut un léger rire, qui disparut aussitôt quand, repoussant une énième fois sa mèche rebelle, elle ajouta "Et c’est aussi le moment où je t’avoue que je bois pas d’alcool. Je suis musulmane." Peut-être que ça n’avait rien à voir ici. Mais si elle devait être tout à fait franche, elle se sentit obligée de le lui dire, et de contrer les éternelles excuses qu’elle recevait dans ces moments-là "C’est pas grave, c’est pas une maladie. C’est juste pour éviter les autres questions gênantes." Elle était prévoyante, Yasmine, assez pour savoir que ce léger interlude le serait peut-être aussi si elle n’agissait pas pour le dissiper aussitôt — ce qu’elle fit dans la foulée, s’animant pour attraper le poignet du jeune homme histoire de le tirer vers le snack de la salle d’arcade, un regard dirigé vers lui pour s’assurer qu’il se laisse conduire sans rechigner.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (priadji) I want you to know, you had me at hello FEs4GtV
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QqLqwzn
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QZss7l7
    (priadji) I want you to know, you had me at hello VHNfP8d
    (priadji) I want you to know, you had me at hello Lbjcusp

    (priadji) I want you to know, you had me at hello 3ve2lU9
    (priadji) I want you to know, you had me at hello LwqmGzA

    :burger::


Dernière édition par Yasmine Khadji le Mar 30 Aoû 2022 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(priadji) I want you to know, you had me at hello D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1052 POINTS : 50

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptySam 27 Aoû 2022 - 14:06




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Yasmine Khadji  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Ce que tu craignais le plus à propos de ce soir, et de ce premier rendez-vous, c'était très certainement les moments de silence gênants. Ou tu n'aurais rien trouvé à dire ou pire que tu sois obligé de meubler pour ne pas que Yasmine pense que tu sois le type le plus ennuyeux de tout Brisbane. Ce n'est pas encore arrivé, et heureusement, et c'est bien parce que la brune ne semble pas manquer de répartie et que pour quelqu'un de mal à l'aise, elle en dit beaucoup. Est-ce simplement un mécanisme de défense ? Tu n'en sais rien, tu ne connais pas assez Yasmine pour te prononcer, et tu décides que cela n'a pas vraiment d'importance, le premier but de ce soir et de briser la glace. Et de bien lui montrer qu'elle n'a absolument aucune raison d'être nerveuse en ta présence. Cela ne va pas se faire d'un simple claquement de doigts, tu en as parfaitement conscience, cependant, et pour le moment, l'atmosphère est légère, donc tu préfères ne pas y penser et tu te contentes d'accepter le compliment ? la vanne ? l'insulte ? c'est sans doute les trois, quand elle te fait remarquer ton âge, à juste titre.
"Attention miss, tu sais ce que l'on dit à propos des aînés, du respect et tout ce qui va avec hein..." Yasmine a l'air assez amusé pour comprendre que bien entendu, tu plaisantes, tu espères qu'elle le sait et tu te défends comme tu le peux d'ailleurs. "Et je n'ai jamais dit ça, j'ai juste dit que ce serait moins bruyant." Non, tu ne crains pas les enfants, si c'était le cas, ta crédibilité et ton image en prendraient sûrement un grand coup, aucun doute à ce sujet. Ce n'est pas le cas, il sera juste plus simple de parler comme cela et tu finis par rire, vraiment quand elle assure qu'elle te fait peur. Elle n'aura pas de réponses à ce sujet Yasmine, tu te contentes de la fixer avec un sourcil haussé, en te disant qu'elle est vraiment belle comme cela et qu'avec ses cheveux attachés ainsi, tu peux encore plus voir tous les détails de son visage. Tu te laisses distraire pendant une seconde, puis plusieurs, la brune aura au moins le mérite de dire qu'elle a réussi à te faire oublier ce que tu voulais dire (et ce n'est vraiment pas donné à n'importe qui, vraiment pas), avant de réaliser ce qu'elle vient de te dire. Qu'elle a faim.
Au moment où tu reviens à toi, elle est déjà en train de t'entrainer dans la bonne direction, tu suis sans broncher, là encore un fait rare, et c'est assez pour te faire retrouver ton sourire."Oh oui, désolé, encore une fois, pas un expert des surprises, on va commencer par cela." La laisser rythmer votre soirée, c'est facile à faire, trop facile à faire, pour le maniaque du contrôle que tu es, c'est une première. Mais tu sembles avoir oublié beaucoup de tes règles personnelles pour elle, alors qu'est-ce qu'une de plus, vraiment ? "Et merci de prévenir, et ça évite les questions par la suite, tu bois et tu manges ce que tu veux, je ne suis pas du genre à surveiller ça et décidément pas à te juger pour ça ..." Ou pire, te moquer de sa religion et de ses croyances, pas ce que tu veux faire du tout et même s'il s'agit d'un domaine dans lequel tu manques cruellement d'expérience, tu as assez de jugeotte pour te montrer respectueux et ne pas la faire se sentir comme s'il y avait quelque chose qui clochait chez elle. Absolument pas, tu en es déjà persuadé. Si le menu est visible sur des panneaux lumineux au-dessus de vos têtes, tu en attrapes tout de même un à une des tables environnantes, alors que vous êtes derrière un autre groupe et tu le lui tends. "En plus regarde, même pas de salade sur le menu." Une autre idée préconçue totalement débile du rencard, le moment où la femme doit prétendre surveiller tout le temps sa ligne ou ne pas posséder d'estomac, c'est totalement stupide, tu as côtoyé suffisamment de femmes pour savoir que c'est faux et un cliché plus que réducteur.
"On peut partager des frites, ou autre chose... il n'y a que du gras et du sucré ici, je crois que c'est pour soigner les défaites, enfin tu me dis, c'est toi l'infirmière." Ou même célébrer les victoires, ou reprendre des calories après s'être dépensé sur une des machines ici, et oui, ça peut rapidement devenir physique, un tour sur Dance Dance Revolution et Yasmine le comprendra rapidement, tu en es certain. Les gens devant vous commandent dans une salve de rires, et tu en profites pour regarder Yasmine, plutôt que le menu, parce qu'une part de toi n'en revient toujours pas qu'elle soit là, parce que tu as un millier de choses à lui demander en réalité et tu ne sais pas par où commencer. Tu ne veux pas la pousser dans ses retranchements ou passer pour celui qui est trop curieux, tu finis par te décider et par reprendre la parole. "Moi aussi j'ai une question gênante pour toi : tu as toujours su que tu voulais bosser dans le domaine de la santé ? Ou alors cela t’est tombé dessus complètement par hasard ?" Une question qu'elle comprendra, après tout, vous vous êtes rencontrés sur son lieu de travail à elle, d'où ta question.



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(priadji) I want you to know, you had me at hello IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(priadji) I want you to know, you had me at hello 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(priadji) I want you to know, you had me at hello 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(priadji) I want you to know, you had me at hello Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyMar 30 Aoû 2022 - 11:23




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Edge Price  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Août 2016/Edgerton était presque aussi vieux que son frère et les autres, il n’avait pas de leçon à lui donner sur le respect à lui accorder, encore qu’elle fit passer sa mise en garde par un nouveau roulement d’yeux histoire de sauver les apparences, et de ne pas rebondir sur l’idée qu'il réagissait un peu trop pour que ça ne le touche pas, qu’elle le traite de vieux. Ils se cherchaient, c’était le genre de petites piques faciles à prononcer dans le contexte dans lequel ils étaient, qui ne méritaient pas toujours de réponses, juste des regards qui étayaient l’idée qu’ils étaient ici pour s’amuser d’abord, apprendre à se connaître ensuite — ou le contraire, Yasmine ne savait pas vraiment. Encore une fois, elle se figurait à quel point elle n’était pas bonne pour ce genre de choses. Jahan n’avait jamais été du genre à enchaîner les rencards, même quand ils avaient été catalogué comme un vrai couple. Officiellement, ils n’en avaient eu qu’un seul, de rendez-vous, qui leur avait permis de mettre à plat les termes d’une relation qui avait durée sous la contrainte d’une envie réciproque de voir leurs parents se tenir à distance de leur vie. Autrement, ils avaient passé plus de moment à étudier tous les deux, qu’à sortir, et profiter d’une pseudo-relation qui s’était terminée par une gifle et une menace dont elle n’arrivait pas vraiment à se défaire encore aujourd’hui, bien que leur histoire, si histoire il y avait vraiment eue finalement, été terminée depuis des années maintenant.
Ce n’était pas tant cette dernière qui l’avait vaccinée de ce genre d’initiative, c’était le temps qui lui avait manqué, les opportunités aussi… sauf qu’elle était trop modeste pour se rendre compte des opportunités qu’elle avait eu au fil du temps en vérité, Yasmine. Si elle avait été capable de prendre un peu de recul sur l’image qu’elle renvoyait, elle aurait réalisé toutes les invitations qu’elle avait manquées, tous les sous-entendus qu’elle n’avait pas compris. Peut-être parce qu’elle n’était pas bonne pour les déchiffrer, qu’il lui fallait de la franchise pour comprendre qu’elle avait ses chances… encore qu’elle ne le croyait jamais vraiment, surtout pas avec un homme comme celui qu’elle attrapa par le poignet pour le diriger vers l’endroit qu’elle convoitait.

Elle passa rapidement sur sa confession à propos de ses pratiques religieuses, pourtant soulagée de ne plus voir à revenir dessus tandis qu’il harponnait déjà le menu du snack devant lequel ils s’arrêtèrent. Yasmine, un doigt tenant une mèche volage, se pencha dessus, fronçant le nez en entendant Edge lui parler de salade ; et son regard tomba dans le sien quand elle le fixa avec sérieux, ses sourcils se fronçant doucement en lui disant, sans variation dans son ton particulier "J’avais pas l’intention de commander une salade. T’as tellement de choses à apprendre sur moi, Edgerton." Il ne tenait qu’à elle de les lui apprendre, mais chaque chose en son temps. Encore un instant, elle affronta ses yeux avec à l’esprit l’idée de lui parler plus en détails de ce qu’elle était capable d’ingurgiter avant de se dire que ce n’était pas obligatoire de lui faire peur tout de suite. De fait, elle baissa les yeux pour consulter le menu quand sa voix lui revint aux oreilles, et qu’elle eut un sourire, un rire semblable à une expiration rapide s’échappant de ses narines "Je partais sur des frites et sur un donut, ou une glace en dessert… ou les deux, faut faire preuve d’audace, la vie est courte." Elle opina en lui souriant, finissant par remuer brièvement le bout de son nez pour lui dire, doucement "Et je suis pas infirmière ce soir. J’ai aucune recommandation à te faire si ce n’est d’assurer tes arrières pour que ta défaite ne soit pas trop douloureuse." Elle recommençait, et ça la fit rire pour de bon cette fois tandis qu’elle consultait de nouveau le menu, le prenant des mains du jeune homme pour se figurer du choix qui s’offrait à eux — et pour échapper à l’attention qu’il lui porta soudain, et qu’elle sentit le temps qu’elle prenait la mesure de ce que ça provoquait chez elle de se sentir ainsi observée.
Et peut-être qu’elle tourna la tête pour ne pas avoir à lui dire de ne pas la regarder comme ça, mais qu’elle n’en eut pas le courage quand elle croisa son regard et qu’il reprit la parole, lui dérobant la sienne avec une question qui la fit sourire de nouveau, puis reposer le menu sur une table attenante, ses doigts trouvant l’ourlet de la manche de son gilet à grosses mailles, et qu’elle tritura par habitude "Ouais, j’ai longtemps été le médecin attitré de ma famille. Je préconisais toujours le bisou magique comme remède miracle a à peu près n’importe quoi." A se balader avec sa panoplie de docteur absolument partout, sûre d’être douée pour ça "J’étais à ça de le faire breveter, puis le temps est passé." Est-ce qu’il voulait connaître tout son parcours, savoir qu’elle avait voulu être médecin d’abord, puis revue ses ambitions à la baisse parce qu’elle venait d’une famille modeste, et que ça lui avait fait peur de faire peser le poids de sa dette étudiante sur le dos de ses parents ? Est-ce que ça l’intéressait vraiment, ou est-ce qu’il voulait juste combler le silence soudain qui était tombé sur leur conversation ? Elle ne sut pas vraiment le dire, Yasmine, s’arrêtant un moment sur son profil pour lui demander, son épaule frôlant la sienne dans une légère bascule pour qu’il ne prenne pas sa question pour un vrai interrogatoire, trop délicate pour se lancer dans tout ça sans faire preuve d’un peu de bienveillance "Et toi, toujours voulu sauver la veuve et l’orphelin, ou t’es le genre de flic qui passe son temps derrière un bureau, à remplir de la paperasse et à boire du mauvais café ?" Elle n’avait pas toutes les données du poste qu’il occupait après tout, et si elle n’était pas du genre à se caler sur des stéréotypes pour se croire plus maline, elle devait admettre que sur ce coup, ça la détendait au moins un peu, se sentant secrètement électrisée par l’attention fixe qu’il lui avait accordé.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (priadji) I want you to know, you had me at hello FEs4GtV
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QqLqwzn
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QZss7l7
    (priadji) I want you to know, you had me at hello VHNfP8d
    (priadji) I want you to know, you had me at hello Lbjcusp

    (priadji) I want you to know, you had me at hello 3ve2lU9
    (priadji) I want you to know, you had me at hello LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(priadji) I want you to know, you had me at hello D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1052 POINTS : 50

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyLun 5 Sep 2022 - 20:53




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Yasmine Khadji  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
"C'est pour cela que je suis là ce soir, pour apprendre à te connaître justement..." Que tu répliques presque automatiquement quand Yasmine te dit que tu as beaucoup de choses à apprendre sur elle, d'où les efforts, d'où le rendez-vous et la légère appréhension que tu as ressentie en organisant cette petite soirée. Appréhension qui ne t'a quitté qu'au moment où tu as enfin pu taper à sa porte à elle et retrouver la brune. C'est le but d'un rencard après tout, enfin, c'est ainsi que l'on t'a vendu la chose, une occasion de parler avec une autre personne, de briser la glace et de repartir sur une note positive et avec tous ses vêtements. Définitivement quelque chose de notable et un terrain complètement inconnu pour toi mais, chose que tu ne vas pas admettre à voix haute, elle te donne envie d'essayer Yasmine. Mieux, elle mérite que tu le fasses et si tu la fixes de cette manière c'est bien parce que premièrement elle est très jolie, et ensuite, elle a toute ton attention.
Tu détournes ton regard au moment où elle le fait et tu finis par rire toi aussi, parce qu'elle se défend très bien l'infirmière et que son attitude plairait à beaucoup de tes amis, même Harriet te dirait qu’enfin, tu as trouvé quelqu'un d'intéressant. Et venant de la part de ta plus vieille amie, si, si, c'est vraiment un compliment. "Tu parles beaucoup trop de défaites moi je dis, si ça se trouve, c'est juste pour faire genre et te préparer psychologiquement." Tu dis cela sur le ton de la blague toi aussi, mémorisant déjà le rire de Yasmine et te demandant comment le provoquer dans le futur et vous assurer une bonne soirée. Elle a l'air plus détendue de minutes en minutes et non, tu n'as même pas fait exprès de ramener son boulot sur le tapis, c'est juste de la curiosité, l'infirmière te répond déjà.
En partie, c'est quelque chose que Yasmine a toujours fait, s'occuper des autres, la jeune femme le dit tellement naturellement, sans aucune prétention, que tu crois dur comme fer qu'elle est vraiment faite pour ce métier et qu'elle a trouvé sa voie. Ce qui n'est pas donné à tout le monde, tu t'en rends bien compte. Le temps est passé, tu comprends que son parcours n'a pas été lisse avec ces simples mots et que c'est le moment où tu ne vas pas insister, tu as déjà eu une réponse honnête, en vouloir plus, ce serait vraiment être gourmand, n'est-ce pas ? Bien entendu, Yasmine te retourne la question et elle n'est pas si loin de la vérité en réalité, tu réponds facilement, le sourire toujours bien en place sur le visage. "Eh bien quand j'étais plus jeune, je voulais être Spider Man, tu n'imagines même pas ma déception quand on m'a fait comprendre que ce n'était pas une carrière possible... et ce même si j'étais très sage." Un léger rire t'échappe et tu peux encore te revoir, sur les genoux de Tamara, dans ton costume noir et rouge (tu as toujours fan de Miles Morales et non d'un certain Parker), à écouter ta mère te dire que les super-héros adultes ont des costumes un peu différents. Et qu'il n'y a pas de batailles épiques avec des grandes onomatopées qui prennent toute la place.
Mais il y a toujours des gens qui défendent ceux qui ne peuvent pas le faire pour eux-mêmes, hein ? Une question tellement innocente à l'époque et tu la remercies toujours de t'avoir pris au sérieux à ce moment-là et de ne pas avoir rangé tout cela dans la catégorie des souhaits enfantins, elle aurait pu après tout. Non, grâce à elle tu as tenu bon, tu as fait tes propres recherches, tu es allé à l'université, tu as trouvé une carrière qui te plaît et un métier fait pour toi. "Et la photographie c'est ma passion depuis très longtemps, si tu es le médecin attitré de ta famille, moi je suis le photographe, ma cousine joue les assistantes et styliste de temps en temps." Tu as un autre rire en songeant à Camille, qui n'accepterait très certainement pas ces titres-là, bien sûr que non, mais qui le fait sans broncher et parce que tu fais plus office de grand frère dans sa vie que de cousin. Mais Yasmine ne t'a pas demandé de lui dessiner un arbre généalogique de la famille Price, la brune t'a juste posé une question sur ton métier, tu as répondu honnêtement, chose que tu ne fais pas toujours. Et tu ne vas pas non plus lui parler de tes nombreux voyages qui n'ont fait que cimenter ton intérêt pour la photographie, car après tout, il n'y a pas de meilleures façons de capturer un instant et de décrire le monde tel qu'on le voit. "J'ai eu de la chance, j'ai réussi à trouver un métier qui combine tout ce que je voulais faire donc." Tu finis par hausser les épaules, tu ne sais pas vraiment comment finir cette phrase-là, et tu ne te sens pas de taille à parler de tous les tenants et les aboutissants de ton métier. Photographe de scène de crimes, ouais, toutes les anecdotes que tu as sous la main ne sont pas forcément bonne à entendre ou même légères, cela dénoterait vraiment avec l'atmosphère, aucun doute à ce sujet.
Fort heureusement, la queue avance et bientôt, Yasmine et toi vous faites face à un employé portant un t-shirt aux couleurs de l'établissement et vous demandant ce que vous voulez. "A nous... je te laisse commander ce que tu veux, ce sera la même chose pour moi, avec une bière plus." Tu dis cela en fouillant déjà dans les poches de ton jean à la recherche de ta carte de crédit, tu la trouves et tu la poses sur le comptoir. Tu tournes la tête pour regarder Yasmine commander, toujours avec ce sourire et en te demandant si c'est ton imagination ou si c'est drôlement simple avec la brune. Ce qui est une bonne chose, non ?



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(priadji) I want you to know, you had me at hello IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(priadji) I want you to know, you had me at hello 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(priadji) I want you to know, you had me at hello 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(priadji) I want you to know, you had me at hello Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyJeu 15 Sep 2022 - 17:25




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Edge Price  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Août 2016/C’était un peu bizarre finalement, ce genre de choses. Elle ne réussissait pas à être vraiment à l’aise, Yasmine, et pas uniquement parce qu’elle était qui elle était, timide et réservée. Mais parce que c’était tout un processus étranger pour elle de parler d’elle-même sans trouver ça atrocement égocentrique de le faire. Ils étaient là pour apprendre à se connaître, c’était une constante à laquelle il était facile de se référer pour l’heure, ça n’était pas moins déstabilisant de se dire que c’était pour le mieux de se montrer sous son meilleur jour pour… quoi, convaincre l’autre que ça valait sans doute le coup de se laisser avoir, de se laisser tenter ? Oui, c’était définitivement étrange, et si elle essayait de faire peser moins de choses sur leurs épaules en tentant d’alléger l’atmosphère, la jeune femme sentait le poids de quelque chose insister dans le creux de son estomac chaque fois qu’elle prenait conscience que chaque étape qu’ils franchiraient les rapprocherait de quelque chose de tellement nébuleux encore, que ça la rendait fébrile sur le fond. Ce n’était pas la faute d’Edge, encore que prétendre que l’image qu’il reflétait n’était pas troublante à envisager chaque fois qu’elle se souvenait qu'il était à ses côtés, c’était juste elle qui n’était peut-être pas prête ; à donner de sa personne en toute sincérité, alors qu’elle n’était faite que de ça, aussi délicate qu’elle était.

Mais est-ce que c’était nécessaire de résoudre tous sur ses états d’âme maintenant ? Elle ne le croyait pas, et elle décida que, qu’importe ce qui se passerait vraiment, elle n’avait pas envie de passer à côté d’un bon moment comme celui-ci. À partir de l’instant où elle n’anticiperait pas, les choses seraient plus douces à envisager, elles le seraient encore plus à vivre, de fait c’est ce qu’elle se dit en lui souriant une nouvelle fois, qu’elle était prête à faire cet effort-là, se prêtant au jeu des questions-réponses sans faire tout un plat de ce qu’il lui demandait de partager avec elle, partant juste de l’idée que c’était normal de le faire, que ça ne voulait pas dire grand-chose.
Elle plissa un œil à sa réponse à propos de son cheminement jusqu’au métier qu’il exerçait maintenant, puis elle l’interrompit timidement avec juste un léger mouvement de la tête, lent mais déterminé, donnant l’impression de s’abreuver de tout ce qu’il lui disait "C’est vrai ce mensonge, t’étais pas un enfant turbulent ?" Comme s’il ne pouvait pas en être autrement simplement parce qu’ils s’étaient rencontrés suite à un match de boxe du jeune homme. Sur le coup, elle avait du mal à se dire que ces accès de violence-ci lui étaient venus de nulle part, mais peut-être qu’elle outrepassait son droit aux questions en songeant à tout ça, c’est pourquoi elle ne dit rien de plus à ce sujet, acceptant la suite de sa réponse en lui accordant un regard qui ne se voulait pas fixe, mais qu’elle ne réussissait pas à rendre furtif comme elle le regardait en même temps, se rendant compte que s'il avait quelques cicatrices ici ou là, c’était sûrement parce qu’il n’avait pas été un enfant sage, non "Je suppose que c’est pas le genre de photos que t’aurais vraiment aimé prendre quand t’as pesé le pour et le contre histoire de combiner les deux, hm ?" Et là encore, elle outrepassait certainement quelque chose, c’est pourquoi elle ajouta dans la foulée, détournant les yeux pour les poser sur le jeune homme qui se présentait à eux derrière le comptoir, tout en n’oubliant pas de dire à Edgerton avant toute chose "Tu fais aussi de la photo sur ton temps-libre alors ? T’es doué ?" Elle lui adressa un nouveau sourire, puis enfin, elle se chargea de passer leur commande avec l’ajout de boisson pour le jeune homme. Elle ne dérogea pas à ses envies de son côté, et si Edge n’aimait pas le gras et le sucré, il devrait s’en contenter pour la soirée.
Pendant qu’ils attendaient, elle sentit son attention toujours dirigée vers elle, et par une inclinaison de la tête, elle finit par rencontrer son regard pour lui dire avec le genre de sourire difficile à retenir, qui partait d’une légère gêne, mais qu’elle réussissait plutôt bien à contrecarrer parce qu’elle n’avait pas envie de faire un drame de quelque chose qui n’était rien d’autre qu’un regard un peu trop insistant. À ses yeux en tout cas. Mais encore une fois, sa tolérance était limitée puisqu’elle ne se rendait pas compte — qu’elle ne voulait pas se rendre compte — de ce genre de choses. Elle fronça le nez, lui rendant son œillade en lui disant enfin, plus bas, se penchant un peu sur lui pour lui faire remarquer "Tu me fixes." Se tenant à deux mains au bord du comptoir du snack, son attention ne se détourna pas du jeune homme quand elle ajouta sur le même ton, ses yeux faisant la navette entre deux points du visage d’Edgerton choisit au hasard — d’un œil à l’autre "C’est pas mal. J’ai juste pas l’habitude de ça." Elle pensait ne pas l’avoir, mais le jeune homme qui avait pris leur commande avait été complaisant avec elle ; elle ne l’avait pas remarqué, trop occupée ailleurs, surtout à prendre en compte la moindre information qu’Edgerton était enclin à partager avec elle. Encore une fois, elle fronça le nez, rompant le contact visuel pour reprendre sur un ton différent, se redressant par la même, un peu comme si ce léger intermède n’avait pas eu lieu alors qu’elle sentait tout son corps tendu et son estomac dérangé par un fouillis de quelque chose qu’elle mettait sur le compte de la faim "Tu me les montreras un jour ? Tes meilleures photos, je veux dire ?" Et puis dans la foulée, elle admit "Pas que j’aurais un vrai avis à apporter à ton travail, j’en suis encore à chercher comment utiliser l’appareil-photo de mon téléphone sans mettre mes doigts devant l’objectif." Ça la fit légèrement rire de l’admettre, puis finalement ajouter avec un tout petit peu plus de sérieux, les premiers reliefs de leur commande étant posés devant eux pour qu’ils les emportent, et aillent manger là où bon leur semblait "Mais tu pourrais me donner quelques astuces de pro. Je suis prête à apprendre." Et elle était le genre d’élève consciencieuse, Yasmine, il avait de la chance.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (priadji) I want you to know, you had me at hello FEs4GtV
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QqLqwzn
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QZss7l7
    (priadji) I want you to know, you had me at hello VHNfP8d
    (priadji) I want you to know, you had me at hello Lbjcusp

    (priadji) I want you to know, you had me at hello 3ve2lU9
    (priadji) I want you to know, you had me at hello LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(priadji) I want you to know, you had me at hello D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1052 POINTS : 50

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyLun 19 Sep 2022 - 16:21




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Yasmine Khadji  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Elle ne sait pas encore tout de toi Yasmine, et en réalité, tu te demandes si un jour, quelqu'un possèdera ce genre de privilège. Mais autant ne pas griller les étapes et trop te perdre dans ton imagination, vous n'en êtes pas encore là, pas pour le moment et tu préfères te concentrer sur les mots de la brune plutôt qu'autre chose. Yasmine et sa curiosité naturelle, qui pose plus de questions à la seconde que la plupart des tes proches et à qui tu aurais déjà lancé un regard signifiant pourquoi est-ce que tu veux savoir, si ce n'était pas un rendez-vous justement. De ton expérience, il n'est pas bien de partager toutes ses pensées avec tout le monde et en permanence, ni trop de son passé, certaines choses ne sont pas drôles à raconter et toutes tes anecdotes ne te dépeignent pas dans la meilleure des lumières, mais tant pis, elle pose la question la brune, un moyen comme un autre de se rassurer. Et de se dire qu'elle a pris une bonne décision à propos de toi, à propos de vous, quoi que, vous n'êtes pas encore un vous.
"Moi je dis, on va passer l'étape du premier rendez-vous avant de se pencher sur mon enfance, hmm ?" Une pure question de rhétorique et pourquoi est-ce que cela intéressait Yasmine de savoir cela ? Ton enfance, entouré de Tamara, n'a absolument rien de mémorable, du moins pas à tes yeux. "Et avant que tu ne demandes, j'étais et je suis un fils unique élevé par sa mère et uniquement par cette dernière... tu tires tes propres conclusions." Des conclusions, des clichés qui existent parce que tu as été élevé par une mère célibataire et qu'elle s'est chargée de tout pendant de nombreuses années, franchement, tu as tout entendu en grandissant et rien ne peut vraiment te surprendre. Comment vous en êtes venus à parler de Tamara au fait ? Tu n'en sais rien, Yasmine est douée c'est certain, il faut savoir y faire pour que tu parles de véritables trucs. Oui, tu peux faire le moulin à paroles et rester en surface mieux que personne, quand il s'agit de véritablement parler en revanche, tu es le premier à prendre la fuite et comme il le faut. Pas avec elle et décidément pas ce soir que tu te dis en plantant tes coudes sur le comptoir devant vous. "Mon boulot aide, c'est le plus important." Tu dis cela sur un ton plus que solennel et probablement avec un peu trop de sérieux, cependant, c'était important à tes yeux, trop important pour être négligé ou même te concentrer tout simplement sur l'aspect photo et immortaliser des paysages ou des choses aussi triviales. Non, tu as un badge, tu aides à faire avancer les choses, à sortir des gens du pétrin et c'est ce qui te pousse à te lever le matin.
"Et je suis très, très doué." Un fin sourire apparait sur ton visage à tes mots, une expression un peu plus joueuse que la précédente. Parce que tu défendras toujours tes photos et que te cacher derrière un objectif est quelque chose que tu fais depuis très longtemps. Pendant tes vacances, dans la vie de tous les jours, mais pas que, cela reflète sûrement ton besoin d'être en contrôle en permanence, ouais, cela doit jouer mais ce n'est pas la question que Yasmine t'a posée. Ni ce qu'elle est en train de dire. Tu la fixes, tu en avais partiellement conscience, c'est encore plus vrai maintenant qu'elle le dit à voix haute. "Vraiment ? Désolé, c'est juste..." Que t'es un idiot, voilà ce que tu voudrais dire, mais à la place tu te contentes d'un léger rire, parce que tu viens d'être pris la main dans le sac, littéralement. Ce n'est pas grave, tu peux être franc, il s'agit d'un rencard après tout et depuis quand est-ce que tu hésites avant de flirter avec qui que ce soit, ça n'arrive tout simplement pas. "Tu es vraiment jolie, et non ce n’est pas une ligne clichée, je mettais déjà fait la réflexion la première fois qu'on s'est vus, donc." C'est la vérité et Yasmine pourra t'accuser d'être totalement superficiel, elle n'aurait pas tort, mais s'il ne s'était s'agi que d'une affaire physique, vous ne seriez pas là ce soir. En plus d'attirer ton attention, la brune t'a intrigué au point que tu veuilles faire un effort, au point que tu y repenses à deux fois avant de l'inviter, que tu te demandes si ce genre d'endroit allait lui plaire, des choses qui n'arrivent pas d'habitude, et ça, tu ne l'ignores pas, l'infirmière n'en a pas du tout conscience.
"Et j'ai plein d'astuces de pro à te donner et je suis toujours partant pour partager mon travail, je ne fais pas cela pour garder les photos chez moi et ne rien en faire." Elle peut même jouer les modèles si cela la tente, tu ne l'ajoutes pas tu te contentes de le penser très fort, la gratifiant d'un clin d'œil avant de te tourner vers l'employé qui vient de poser tout ce qu'elle a commandé devant vous et de te dire le prix. Tu payes rapidement et fais un signe négatif de la main quand on te tend le reçu et attrapant ta bière et vos frites. "On s'installe ?" Tu as un signe pour les tables et chaises hautes de l'autre côté de l'arcade et tu la laisses choisir où elle veut aller. Tu suis la brune, les bras chargés et une fois que vous êtes assis, l’un en face de l'autre, tu ouvres rapidement ta bière pour en prendre une gorgée, avant de regarder le menu de votre soirée. "T'aimes le gras et le sucré, je n'oublierais pas pour la prochaine fois." C'est dit avec un sourire pour ne pas être pris au sérieux, parce que tu ne sais pas comment cette soirée va se finir, tu ne sais pas si Yasmine acceptera de te revoir ou pas.
"Ce qui ne vient pas du tout à l'esprit quand on te voit, ni que tu aimes ce genre d'endroit mais hein, je suis le premier à savoir qu'il ne faut absolument pas se fier aux apparences." Tu le sais, tu pioches dans une portion de frites en disant cela, toujours convaincu que Yasmine Khadji est une énigme que tu dois déchiffrer. "Un peu plus et tu aurais cru que je suis juste un type qui aime chercher la bagarre."



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(priadji) I want you to know, you had me at hello IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(priadji) I want you to know, you had me at hello 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(priadji) I want you to know, you had me at hello 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(priadji) I want you to know, you had me at hello Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyMar 20 Sep 2022 - 10:00




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Edge Price  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Août 2016/"Parce qu’elle a été affreuse ?" Et elle plaisantait, évidemment, c’était pour pouvoir jouer l’innocente qu’elle le lui demanda avec le ton de ceux qui sont avides de savoir, et puis qu’elle leva les mains devant elle pour se rendre coupable d’une entreprise trop rapide, trop personnelle aussi "D’accord, je pose plus de questions." A la base, elle ne devait lui en poser qu’une seule, et elle se rendait compte qu’elle les enchaînait, sans nécessairement vouloir qu’il lui apporte de vraies réponses, mais à dire vrai, ça lui paraissait plus naturel de s’intéresser à lui que le contraire. Il lui donnait l’impression d’avoir du vécu, ce qu’elle n’avait pas tellement en définitive, plutôt casanière, plutôt facile à cerner aussi — ce qui n’était pas le cas du jeune homme, et ce n’était pas forcément désagréable… elle aimait résoudre les énigmes, Yasmine, elle avait cet esprit-là, alors qui savait vraiment si elle réussirait un jour où l’autre à se figurer qui il était vraiment sans avoir besoin de l’enterrer sous une masse d’interrogations.
Elle lui renvoya un sourire, gardant de côté les informations qu’il lui donnait sans en avoir l’air, ne sautant pas sur les conclusions comme il le sous entendait quand il lui dit qu’il avait été élevé par une mère célibataire, plutôt impressionnée qu’une mère célibataire justement soit capable d’élever un homme comme il était devenu ; il n’était pas le pire, et c’était peut-être trop tôt pour en juger, mais il avait une vibe de garçon bien élevé dans le fond, il suffisait de passer outre les regards enjôleurs et le flirt taquin, et on se rendait compte qu’il faisait les choses dans les règles de l’art, sans rien forcer, sans pousser son avantage non plus. Ça faisait un point en plus pour lui, mais elle garda ça pour elle cette fois, détournant furtivement le regard pour se rendre compte que le sien était toujours sur elle.
Et c’était gênant, mais pas de la façon basique ; ça l’était parce qu’elle savait ce qu’il lui répondrait à la seconde où elle lui ferait remarquer, qu’elle se détesta soudain de l’avoir fait, sachant qu’elle ne saurait pas quoi lui répondre en conséquence. Quand il lui dirait qu’il la fixait parce qu’elle était jolie, elle se murerait dans un petit silence gêné qui lui ferait détourner la tête, et se concentrer sur un point devant elle — c’est ce qui se passa… que pouvait-elle répondre à ça ? Elle ne lui dirait pas qu’elle le savait, puisqu’elle ne le savait pas, mais elle ne lui dirait pas non plus qu’il exagérait, puisqu’elle devrait s’expliquer sur l’embarras manifeste qu’elle ressentait à ce moment-là, et que c’était au-dessus de ses forces de lui dire qu’elle n’avait pas assez confiance en elle pour approuver les compliments ; et elle ne pouvait pas lui dire merci parce que ça serait adhérer à sa pensée et que ce n’était pas simple pour elle de se trouver des qualités, autant physiques que morales. Ça surprenait toujours ceux qui savaient qu’elle était trop modeste pour se féliciter de recevoir ce genre d’éloges, mais c’était comme ça… alors, elle ne dit rien, songeant au fait que c’était son sort pour la soirée d’accepter que quelqu’un la fixe comme il le faisait, sans que ça soit pour autant abominable de se sentir autant épiée. D’un côté, elle aurait pu faire la même chose, elle faisait la même chose à dire vrai… avec plus de subtilité, l’espérait-elle seulement étant donné qu’elle n’avait pas le bagou d’Edgerton, que s’il lui faisait remarquer qu’elle le fixait elle aussi, elle se sentirait mal à l’aise de lui dire que c’était parce qu’il n’était pas désagréable à regarder, lui non plus — et à son contraire, il en était conscient, ça se ressentait sans qu’elle ne trouve ça trop présomptueux de sa part.

Ce petit moment de flottement passa, et si elle ne remercia pas Edge de la trouver jolie, elle le remercia intérieurement de savoir comment rebondir pour ne pas rendre les choses plus gênantes qu’elle le furent sur le moment. Après avoir chassé sa gêne d’un index qui suivit la ligne de ses longs cils, simplement pour se donner bonne contenance, elle retourna la tête vers lui "Et étant donné que t’es très doué, ce sera une vraie chance pour moi de recevoir tes conseils." Elle pencha la tête, juste pour ajouter "Tu photographies quoi ? C’est quoi ton sujet de prédilection, et si tu me réponds les femmes, je crois que notre soirée va s’arrêter-là parce que ce sera la pire ligne de l’histoire des lignes." Ce serait une ligne clichée, comme celle sur sa supposée beauté. Ceci dit, elle plaisantait encore une fois, et dans un signe de tête pour acquiescer à sa proposition d’aller s’installer pour aller manger ce qu’ils récupèrent, elle le précéda simplement pour s’installer avant lui, et lui offrir ses fossettes quand il sembla juger un peu son régime alimentaire.
Mais elle ne se vexa pas vraiment, attrapant simplement son sac pour en sortir un flacon de gel hydroalcoolique histoire de se nettoyer les mains — être infirmière, ça laissait des traces —, et s’arrêter sur ses paroles qu’elle releva avec un léger haussement de sourcils "Donc, il va y avoir une prochaine fois ?" Ses yeux marquèrent un temps d’arrêt dans les siens, et la malice la fit trifouiller avec sa paille dans le thé glacé qu’elle avait commandé, et dont elle ne prit pas une gorgée tout de suite, préférant ajouter dans la foulée "Tu sais qu’on est pas encore passés par la case jeux, et que je redoute que tu te rendes compte que c’est trop dur pour toi de me revoir après que je t’ai fait perdre tout espoir de briller ce soir ?" Et là, elle prit une longue gorgée de son thé en se disant que c’était faire preuve d’un peu trop d’audace que de le challenger de cette manière, mais elle oublia bien vite ce que ça lui faisait vraiment de le provoquer, avalant sa gorgée pour lui demander dans un léger rire, son coude se fichant au bord de la table, et sa tête reposant dans la paume de sa main quand elle lui demanda, intéressée "Et qu’est-ce qui vient à l’esprit exactement quand on me voit, Edgerton ?" Elle savait qu’elle regretterait cette question ; elle ne saurait pas quoi lui répondre, elle ne saurait pas s’il plaisantait ou pas… mais il marquait un point — encore un — à propos des apparences, ce qui lui fit dire plutôt théâtralement, le suivant dans sa pêche aux frites, et enfournant sa première après un Bismillah silencieux "Quoi, moi qui pensais avoir tiré le gros lot et m’être entichée d’un bad boy, t’es en train de me dire que c’était qu’un hasard et que tu détestes chercher la bagarre ? Je suis grave déçue." Elle se croyait maline, mais ça ne dura pas bien longtemps étant donné que son rire s’éteint doucement, qu’elle se redressa tout aussi doucement, posant cette fois ses deux avant-bras sur le bord de la table, pour lui demander cette fois, le bout de ses doigts forant dans les interstices laissés par le tricot lâche qu’elle portait sur le dos "Plus sérieusement, c’est une passion aussi, la boxe ?" Oui, elle se rendit compte qu’elle recommençait à le questionner. Précipitamment, elle leva de nouveau les mains devant elle, ses paumes recouvertes par son gilet, mais pas avant d’avoir pioché une frite du côté d’Edgerton, et de faire une promesse qu’elle ne réussirait sans doute pas à tenir cette fois ; mais l’intention y était, c’était ça l’important "J’arrête pour de vrai avec mes questions, c’est juré."


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (priadji) I want you to know, you had me at hello FEs4GtV
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QqLqwzn
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QZss7l7
    (priadji) I want you to know, you had me at hello VHNfP8d
    (priadji) I want you to know, you had me at hello Lbjcusp

    (priadji) I want you to know, you had me at hello 3ve2lU9
    (priadji) I want you to know, you had me at hello LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(priadji) I want you to know, you had me at hello D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1052 POINTS : 50

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyLun 26 Sep 2022 - 20:12




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Yasmine Khadji  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Yasmine est curieuse, et comble le silence avec ses questions et elle n'ose pas trop te regarder dans les yeux quand elle a l'impression d'avoir dépassé une limite... ce sont des informations précieuses que tu ranges dans un coin de ta tête, comme si tu prenais un cours intensif et qu'elle allait te questionner plus tard, comme si. Ce n'est pas le cas, le but n'est pas de passer un test pour savoir si vous pouvez vous revoir ou non, les choses ne marchent pas de la sorte et la décision sera prise si cette soirée se passe bien. Mais c'est le cas, non ? Tu as presque envie de te prononcer dès maintenant, tu vois ses questions comme un signe plus que positif et il est tout de même bien mieux de la revoir ici, dans un cadre accueillant, plutôt que de tenter de glaner son attention dans les couloirs du St Vincent. Tu ris vraiment au moment où Yasmine te demande ce que tu photographies et tu peux totalement plaider coupable dans ce cas-là, mais alors quoi ? Tu es censé ne pas sortir ton appareil photo et faire ce que tu fais quand tu vois quelqu'un qui mérite clairement qu'on prenne des photos d'elle ? Et puis, que tu penses fortement, tu n'as jamais eu de plaintes et tu n'as jamais forcé qui que ce soit devant ton objectif, la ligne est peut-être clichée, et tes intentions pas toujours pures, il a toujours été question d'un moment entre deux adultes consentants, ni plus, ni moins, qu'il s'agisse de prendre des photos ou d'autre chose.
"Alors déjà, pour ton information, il y a pire comme ligne clichée, je te prierais de me croire et ça dépend du moment." Du moment, de la personne, de la circonstance, de la femme en question, est-ce que c'est quelque chose que tu proposerais là tout de suite à Yasmine ? Non, ce serait l'équivalent de se tirer une balle dans le pied et ce n'est pas ce que tu souhaites, à la place, tu réponds quelque chose de plus neutre. "Je voyage beaucoup donc j'immortalise tout ce que je vois de différent." Ce qui est vrai pour le coup, tu ne t'es jamais soucié de prendre des photos conventionnelles ou de ce que tu pouvais apporter, il a toujours été question de retranscrire ton point de vue et de montrer aux autres comment tu voyais ton environnement. C'est prétentieux à souhait, oui, tu en as parfaitement conscience et contrairement à certains, tu peux l'être car ta passion te permet de remplir ton frigo. Alors tu ne vas pas te plaindre. Tout ce que tu fais c'est rencontrer le regard de Yasmine, prendre une autre gorgée de ta bière et lâcher un : "Peut-être." sur un ton joueur quand vos regards se rencontrent. Parce que c'est évident qu'il va y avoir une prochaine fois, non ?
En réalité, tu n'en sais rien, tu es bien loin de ton domaine d'expertise, flirter pour une soirée courte et unique c'est totalement différent de ce que vous faites ce soir. Ce n'est cependant pas toi de paraitre nerveux ou hésitant et même si Yasmine t'a fait douter, tu ne vas pas le laisser transparaitre. Ton sourire ne faiblit pas non plus quand elle veut savoir ce que tu penses d'elle, vraiment, ta première impression d'elle a été positive, elle le sait déjà, la brune n'a absolument pas besoin de tout savoir à ce sujet. Et Yasmine doit bien savoir l'effet qu'elle a sur les hommes, non ? C'est -presque- une évidence à tes yeux, mais elle a accepté d'être là avec toi ce soir, pas quelque chose que tu négliges ou que tu comptes ignorer, tu le sais, une chance avec une femme comme elle, c'est comme gagner le lot. Une chance en or donc. Qu'elle te voit comme un bad boy ? Un peu moi, cela a au moins le mérite de te faire de nouveau rire, où est-ce qu'elle allait chercher ça, vraiment ? Bon, tu supposes qu'entre la boxe, les muscles et la voiture, tu coches quelques cases dans cette catégorie-là. Okay, beaucoup de cases, mais ce n'est pas très beau de faire des raccourcis.
"Tu ne devrais pas dire ça parce que j'ai l'impression que dans une dizaine de minutes, tu auras dix nouvelles questions pour moi... ce qui n'est pas grave Yasmine, si je voulais vraiment échapper à tout cela, on ne serait pas là ce soir." Que tu concèdes, avant de toi aussi piocher dans les frites, et puis, cela fait depuis longtemps qu'on ne s'est pas vraiment intéressé à toi. C'est voulu et tu es totalement à blâmer dans ce cas-là, mais, tu réalises que ce n'est pas la pire des choses du monde et que tu ne vas pas rester le type à la mustang toute la soirée. Ce n'est pas ce que tu veux, tu voulais passer plus de temps avec Yasmine, pourquoi ? Oui, parce qu'elle est jolie, elle t'a intrigué, et tu sais qu'il s'agit d'une instance trop rare pour ne pas remarqué, donc tu as sauté le pas."Et si je peux me permettre de reprendre tes mots, on n'est pas encore passés par la case jeu, voyons d'abord comme ça se passe. Si tu gagnes je serais le premier à te féliciter, je ne sais pas quel genre de type tu fréquentes d'habitude mais mon amour propre n'en prendra pas un coup si tu me bats. Je n'ai pas un ego aussi fragile..." Non vraiment, tu ne le prendras personnallement si tu perds contre une fille, c'est tellement ridicule comme notion que ça te ferait presque rouler des yeux, tu tiens à clarifier cependant, qu'elle ne s'imagine pas les mauvaises choses l'infirmière. Tu termines ta bière, décidant que ce sera la seule prise ici vu que tu la raccompagnera chez elle, et en un seul morceau, et tu hausses les épaules.
Pourquoi la boxe ? Oui, c'est une passion, plus là pour te vider la tête qu'autre chose et tu en fais depuis tellement longtemps, tu as dû mal à t'imaginer ranger tes gants. "Aussi ironique que ça puisse paraitre, la boxe c'est d'abord pour me détendre, ce n'est pas juste taper dans le vent, c'est physique, il y a des règles, un gagnant et un perdant." Donner des coups, pouvoir les rendre, pouvoir résister et identifier les faiblesses de la personne en face de soit, il y aussi du respect et c'est quelque chose que tu ne pourrais pas vraiment expliquer en réalité, il faut le vivre, il faut le voir."Peut-être que tu pourrais venir me voir mettre une râclée à quelqu'un un de ces jours. Je passe un peu ma vie à l'Hibiscus Sports..." Une autre invitation, la brune en fait absolument ce qu'elle veut en réalité. Tu lui renvoies un sourire puis dans un soucis de ne pas de nouveau la fixer, un exercice difficile, vraiment, tu regardes par dessus ton épaule, tes yeux sombres parcourant rapidement l'arcade, puis tu te tournes de nouveau vers Yasmine.
"Et en parlant de râclée, je vois une machine de libre."



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : à un oui de changer de nom, à une barre verticale de gonfler comme un ballon
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : elle a officiellement dit adieu au #221 orchid street pour poser ses plantes et laisser sasha profiter d’un plus grand terrain de jeux au #45 toowong. à ce qu’on dit, elle connait bien le proprio
(priadji) I want you to know, you had me at hello IKddd8tp_o
POSTS : 2687 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 19Xawkre_o
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
(priadji) I want you to know, you had me at hello 6c11c7563ab6e94571269e8b8c52d34e2abc0aff
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
(priadji) I want you to know, you had me at hello 8d601929328ecd8176c52933c50ab2d3fced0d37
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

malcolm#2edgerton#26muiredach#2hassan#9jackson#2isaac#3 (event)sofia#1 (fb sept. 2020)hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(priadji) I want you to know, you had me at hello 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
(priadji) I want you to know, you had me at hello Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+sohan#10 ☽ rhett#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lady-birds, harley, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptySam 1 Oct 2022 - 10:21




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Edge Price  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Août 2016/C’était probablement elle qui se faisait des idées. Cependant, Yasmine s’aperçut qu’Edgerton prenait soin d’éviter certains sujets, se servant de son regard pour passer outre, et enchaînant sur autre chose pour ne pas lui laisser le temps de saisir l’entourloupe. Pas de bol pour lui, elle était observatrice, et ce n’était pas une instance qui lui était réservée ; elle était comme ça. On lui reprochait parfois d’être trop timide, trop calme, pourtant ça l’aidait à faire le point sur des faits et des situations que d’autres autour n’étaient pas capables de saisir parce qu’ils comblaient le vide avec des mots inutiles, des comportements qui l’étaient tout autant. Dans la conjoncture actuelle, elle se dit que sa discrétion serait une vraie alliée si elle cherchait vraiment à connaître l’homme qu’elle avait en face de lui, et que le questionner ne lui apporterait pas toutes les réponses qu’elle attendait. Est-ce que c’était un moyen de la déculpabiliser du fait qu’elle l’épiait, peut-être bien.  C’était surtout une tactique qu’elle mettrait en oeuvre assez tôt pour voir au-delà des réponses qu’il lui donnait, parce que si elle ne pouvait pas le targuer de manquer d’honnêteté, elle sentait toutefois qu’il mesurait ses sorties par peur de trop en dire.

Ça deviendrait sûrement problématique sur la durée. Pas tout de suite cependant. Tout de suite, elle arqua un sourcil et évita de lui répondre qu'il était un homme, alors si : il avait un ego aussi fragile qu’elle le sous-entendait en le traitant comme le mauvais perdant qu'il semblait être. Elle se tut toutefois, se contentant d’hausser les épaules en lui avouant sur le ton de la conversation "Je fréquente pas beaucoup de types déjà, commençons par là." Sans pour autant qu’elle ne l’invite au jugement, elle restait assez honnête de son côté pour lui faire savoir qu’elle n’avait pas exagéré quand elle lui avait dit ne pas avoir l’habitude de tout ça. On était en 2016, et sa dernière relation pseudo-sérieuse datait de 2012 ; depuis, elle s’était faite courtisée à droite et à gauche, mais il y avait quelque chose qui l’empêchait de se dire que ce serait une bonne idée de rejoindre le bateau de ceux qui prenaient cet aspect de leur vie en mains. Elle avait beaucoup de travail, elle n’avait pas le temps de s’investir, encore moins l’envie si elle devait être tout à fait franche, là encore ; et puis si elle n’estimait ne pas valoir le mieux, elle savait ce qu’elle voulait et ne voulait pas quand il s’agissait d’hommes, et personne n’arrivait vraiment à la cheville de son modèle-type en la matière.
Elle pinça les lèvres en songeant brièvement à ce modèle-type auquel elle se référait, ce qui la rendit silencieuse le temps d’un instant, à trifouiller le paquet de frites qu’elle partageait avec Edge qu’elle finit par regarder de nouveau pour l’entendre lui répondre sur la boxe et ses bienfaits. Un sourire espiègle illumina son visage qu’elle remonta après avoir pris une gorgée de thé glacé, ses traits légèrement froncés "C’est physique, il y a des règles, un gagnant et un perdant… un peu comme tous les sports de compétition, non ?" Elle ne se moquait pas  de lui dans le sens premier du terme, elle se moquait de lui parce que l’ambiance était légère, et que le voir se défendre de l’étiquette de bad boy qu’elle lui avait collé sur le front pour faire la blague, ça le rendait mignon. Elle fronça le nez, ses pensées s’entrechoquant en même temps comme elle ajoutait, l’air de ne pas y toucher "T’as le droit d’aimer cogner, je suppose que ça a des vertus thérapeutiques insoupçonnées." Et parce qu’il faisait le métier qu’il faisait, ça devait être essentiel pour qu’il garde un semblant de santé mental ; peut-être aurait-elle dû suivre son exemple, exorciser ce qu’elle gardait en elle depuis quelques mois en pratiquant un sport aussi énergique que la boxe, mais si elle n’était pas réfractaire à l’idée de faire des efforts, elle n’en ferait pas des comme ça — parce que ça remettait en relief des principes ancrés en elle qu’elle n’était pas prête à abandonner, et qui lui fit lui répondre à son invitation de le voir boxer, venant resserrer l’élastique de sa queue de cheval haute pour se donner bonne contenance, le bas du gilet qu’elle portait sur le dos se soulevant juste un peu pour dévoiler la peau bronzée de son ventre "Le prends pas mal surtout, mais je pense que je vais botter en touche. C’est pas vraiment mon truc, tu sais… la violence gratuite, et c’est pas une critique ! C’est juste que j’ai pas tellement les épaules pour assister à ce genre de spectacle." Elle opina du chef, baissant les bras après avoir arrangé ses mèches de devant avec ses index, à deux doigts de lui présenter ses excuses, ce qu’elle ne fit pas finalement, attrapant une serviette en papier dans le distributeur posé sur leur table, et s’essuyant les mains en marquant un petit temps de silence qui lui fit réaliser qu’elle n’avait plus faim.
Elle releva la tête, tamponnant ses lèvres entre elles pour estomper le baume qu’elle avait dessus, suivant le regard du jeune homme qui désignait une machine au loin. Elle n’attendit pas son signal officiel, elle se leva en récupérant son sac pour le passer de nouveau en bandoulière, s’agitant pour rassembler les reliefs de leur repas qu’elle alla mettre à la poubelle comme la jeune femme bien élevée qu’elle était ; et quand il arriva à sa hauteur, elle lui harponna le bras pour lui dire, sur le même ton de défi qu’il avait instauré depuis tout à l’heure "J’ai jamais rencontré quelqu’un qui avait aussi hâte de prendre une raclée." Elle ne remettait pas en doute ses talents de boxeur, mais à dire vrai, elle aurait été capable de lui dire que c’était parce qu’il en avait sûrement l’habitude à causer de ses combats sur le ring ; après tout, elle ne savait pas ce qu’il valait avec des gants au bout des poings, la seule preuve assez flagrante étant les images de leur première rencontre où elle avait soigné son visage. Elle lui sourit, gardant son bras au creux du sien jusqu’à ce qu’ils arrivent devant la machine, et que se plaçant sur le côté, elle lui dit en riant un air de dire vraiment ? "Street Fighter, c’est un trop gros hasard pour que je te soupçonne pas d’avoir payé quelqu’un pour t’aider à soigner ton timing." Sa main posée sur le cadre de la borne d’arcade, Yasmine pencha la tête, une main déjà en train de trifouiller dans son sac pour en dénicher une poignée de pièces, dont la première alla dans la fente de la machine pendant qu’elle lui disait, lui jetant un regard par-dessus son épaule puisqu’elle s’installait déjà devant l’écran "Je paye la première partie, celui qui perd paye la suivante ?"


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    (priadji) I want you to know, you had me at hello FEs4GtV
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QqLqwzn
    (priadji) I want you to know, you had me at hello QZss7l7
    (priadji) I want you to know, you had me at hello VHNfP8d
    (priadji) I want you to know, you had me at hello Lbjcusp

    (priadji) I want you to know, you had me at hello 3ve2lU9
    (priadji) I want you to know, you had me at hello LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Edge Price
Edge Price
la douzième étape
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (12.04.85)
SURNOM : edge pour le commun des mortels, price pour de parfaits inconnus, edgerton pour yasmine & monsieur khadji, de temps en temps, par "erreur"
STATUT : Got everything I'm asking for but you...
MÉTIER : ancien photographe judiciaire (2012-2020), tu fais désormais partie de l'équipe du Brisbane Times, tes clichés viennent compléter certains articles depuis un an maintenant, tu es également propriétaire de Mirages, un studio photo sur Queen Street, où on peut t'apercevoir quelques fois par semaines pour prendre des portraits et autres photos, tu n'as plus d'employés depuis peu (oct 2022)
LOGEMENT : propriétaire d’une maison dans toowong (#45), tu y vis avec ta moitié, yasmine, pour une durée limitée, vous avez trouvé votre chez-vous et vous avez même commencé à faire les cartons pour ailleurs
(priadji) I want you to know, you had me at hello D85ab22d00392ae1a3997f5a8d73467e4dfc91e8
POSTS : 1052 POINTS : 50

TW IN RP : alcoolisme (consommation excessive d'alcool & reconversion/sevrage), hospitalisation, fausse-couche, violences physiques & pensées suicidaires
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : originaire de Melbourne • a été élevé par une mère comptable, ton père a toujours été absent de ta vie, tu reste proche de ta famille néanmoins, en particulier de tes trois cousins • photographe de métier, c'est ta passion depuis toujours, tu as presque toujours un appareil sur toi • grand fan des voyages, incapable de rester au même endroit plus de quelques mois • ancien boxeur, c'est ton autre passion, que tu as abandonné des suites d'un mauvais combat de rue (Nov 2019) • sobre depuis Nov 2019 • plusieurs colliers toujours autour de ton cou : un y et une hamsa • récemment tatoué (Déc 2021)
CODE COULEUR : #ff9900 // #993300
RPs EN COURS :
(priadji) I want you to know, you had me at hello Mttjezhk_o
priadji • Been having conversations about breakups and separations, I'm not feeling like myself since the baby, are we gonna even make it? 'Cause if we are, we're taking this a little too far, if we are, we're taking this a little too far, baby, if we are, we're taking this a little too far. Me being wherever I'm at, worried about wherever you are, we're taking this a little too far. We're taking this a little too far, we're taking this a little too far...

priadji#0 (fb 2016)finnley#2sohan#6adorján#1sara#1priadji#26

RPs EN ATTENTE : • jo#6 • finnley#3 • laila#3
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ricky whittle
CRÉDITS : (av, gifs profil & sign) ssoveia ❤❤❤ (ub) loonywaltz
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24693-i-am-a-sinner-who-s-probably-going-to-sin-again https://www.30yearsstillyoung.com/t24719-edge-motherland-drip-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t29722-edge-price https://www.30yearsstillyoung.com/t39100-edge-price

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello EmptyLun 10 Oct 2022 - 18:04




≈ ≈ ≈
{I want you to know, you had me at hello}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Yasmine Khadji  (priadji) I want you to know, you had me at hello 873483867
Quand Yasmine te dit qu'elle ne fréquente pas beaucoup de types, ce n'est pas une infirmation qui tombe dans l'oreille d'un sourd. Cela pourrait être une ligne toute préparée pour te donner encore plus confiance en toi et te rappeler que cette soirée entre vous deux, ce rencard, c'est l'exception, pas la règle... cependant, quelque chose te dit que déjà, ce n'est pas le genre de la brune de lancer des commentaires pour observer ta réaction et te donner l'impression d'être plus important que tu ne l'es, et ensuite, elle a l'air plus que sincère en disant cela. Tu le sais déjà que Yasmine l'est, et ce même si tu ne la connais pas tant que cela, même si quelqu'un d'autre que toi aurait besoin de plus d'éléments pour se prononcer. Mais tu ne vois pas cela comme quelque chose de négatif, peut-être que tu as plus d'expérience qu'elle quand il s'agit de rencontrer et de flirter avec quelqu'un du sexe opposé, cependant, véritablement se poser et parler comme vous êtes en train de le faire ? Tu peux le dire, c'est différent et cela ne t'arrive pas si souvent que cela. Pas comme si tu n'avais pas eu des offres, déjà, tu n'as pas voulu retomber dans ce schéma-là avec n'importe qui et ensuite, Yasmine n'est pas n'importe qui.
Cela aussi, tu le sais déjà, et ce n'est même pas comme si tu étais un romantique éperdu et désespéré au point de voir des signes partout et déjà de te dire que Yasmine est LA femme de ta vie. Non, ce n'est pas ça, c'est juste que pour le moment, tout se passe bien, que la brune n'a pas pris la fuite et qu'elle a même une façon adorable de résumer le sport que tu affectionnes tant. Okay, peut-être que tu n'es absolument pas objectif quand Yasmine est concernée... peut-être. "Oui et non, c'est quand même un peu plus compliqué que ça, mais je ne vais pas t'ennuyer avec les détails." Et ce n'est ni le lieu, ni le moment que tu penses en piochant une autre frite, juste après l'infirmière qui a un joli sourire sur le visage. Un sourire qui disparait l'instant suivant alors qu'elle répond à l'autre invitation que tu as lancée dans sa direction, c'est ton tour de froncer les sourcils, surtout quand tu entends Yasmine se justifier. Non est une réponse simple est valable, que tu aurais totalement accepté, tu ne le dis pas, tu ne contentes de le penser et tu viens aussitôt à la rescousse de l'infirmière, pour pas qu'elle ne se sente obligée de quoi que ce soit. "Pourquoi je le prendrais mal ? Ce n'était qu'une invitation, et puis je conçois que ce genre de spectacles ce n'est pas pour tout le monde, je t'avoue que si je ne montais pas moi-même sur le ring, je trouverais ça bizarre de juste regarder." Et puis, on t'a souvent dit que tu faisais un très mauvais spectateur quand ce n'était pas toi qui étais sur le ring, okay, peut-être que beugler des conseils au milieu des applaudissements et autres clameurs de la foule n'est pas la meilleure chose à faire. Peut-on vraiment te blâmer quand tu sais de quoi tu parles ? C'est malheureux à dire, mais quand il s'agit de donner et de recevoir des coups, tu as beaucoup d'expérience en la matière, probablement plus qu'une personne lambda maintenant que tu y penses, et c'est bien pour cela que tu rigoles à la prochaine pique de Yasmine alors que vous vous levez. Les restes de votre repas ont déjà disparu dans la poubelle, et debout, le bras de Yasmine trouve le tien, très facilement, comme si vous aviez déjà fait cela et c'est assez pour que ton sourire s'agrandisse de lui-même.  "Je ne suis pas maso, hein ! Quoi que... je ne devrais sans doute pas dire ça vu comment on s'est rencontrés." Tu termines ta phrase par un autre rire, te demandant aussi pourquoi tu tentes de plaider une cause déjà perdue.
Vous êtes devant la machine rapidement et Yasmine relève l'ironie et tu hausses les épaules. "Franchement ? Tu m'accordes bien plus que ce que je ne mérite, tout ce que j'ai fait c'est m'assurer que c'était ouvert et qu'on pourrait s'amuser sans trop de bruit autour." Tu la regardes trifouiller dans son sac, et tu résistes à l'envie de mettre derrière son oreille les quelques mèches brunes qui s'échappent de sa queue de cheval tandis qu'elle cherche de la monnaie pour votre partie. Tu en avais déjà prévue, ça explique ton portefeuille plus que lourd, mais qui es-tu pour refuser une telle offre. "Cela me parait être un deal, honnête, Yasmine." Tu réponds cela automatiquement, trop occupé à fixer la jeune femme pendant les prochaine secondes, avant de réaliser que toi aussi, tu vas devoir te placer dans la machine pour votre partie, sinon, il n'y aura ni gagnant ni perdant à dire vrai. Tu le fais, toujours un sourire bien en place sur ton visage et déclarant : "Et si perds, tu as le droit de me poser plus de questions... sans t'excuser après, okay ?" Parce que tu ne veux décidemment pas qu'elle se sente coupable ou qu'elle pense que tu es l'homme le plus fermé de la terre. Okay, peut-être que tu l'es un peu, mais toutes ces questions n'étaient pas si désagréables que cela, et Yasmine s'intéresse à toi et tu mentirais si tu disais que tu n'aimais pas ce genre d'attention... ça ferait même de toi un hypocrite fini.
"Commençons par le début et voyons qui se débrouille le mieux... Et c'est sûrement le moment où que j'avoue que je n'ai pas joué à Street Fighter depuis longtemps." Tu n'essayes pas de t'attirer sa sympathie, non, c'est juste que tes amis préfèrent les jeux de tirs, ou de basket, ou même taper dans un sac pour avoir un score qui reflètent leur valeur et redorent l'ego... peut-être que Yasmine a raison en réalité de ne pas trop fréquenter qui que ce soit. "Mais je sais toujours qui est le meilleur personnage, toujours." Tu proclames cela en choisissant automatiquement Ryu, parce que tu as peut-être pris de l'âge mais certaines choses ne changent pas et une fois que Yasmine a choisi son propre personnage, c'est le moment de choisir le cadre de votre combat qui sera sûrement d'ordre épique. "Je te laisse choisir où tu veux perdre, hein."

le hasard va décider:



Hello, new world, all the boys and girls, I got some true stories to tell, You're back outside, but they still lied...


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(priadji) I want you to know, you had me at hello Empty
Message(#) Sujet: Re: (priadji) I want you to know, you had me at hello (priadji) I want you to know, you had me at hello Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(priadji) I want you to know, you had me at hello

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-