AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% ...
Voir le deal

 greta&alfie • can you read my mind ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Greta Moore
greta&alfie • can you read my mind ?  1D7aXtN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : G.
STATUT : single with a crush on firemen (ruined it)
MÉTIER : romancière wannabe, too busy writing #9
LOGEMENT : Spring Hill #17 with the most handsome aka big bro'
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_o273azktQh1rifr4k_500
POSTS : 848 POINTS : 100

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [15/15] -
AlfieJulietSergioClaireCarmine #1Swann #1OpheliaRubenSiennaMarley

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_mumro5YtpI1qf2zyko1_250
Mallen (ua #1) • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_prfgub82hl1sdslao_1280
Maze #2 • No one could ever see me, seems you're the only one who knows what it's like to be me. Someone to face the day with, make it through all the rest with someone i'll always laugh with even at my worst, i'm best with you
greta&alfie • can you read my mind ?  5238aced1b6855c2f2c856e93c945a6d205748c3
Moventry #1 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_oxiezbq1pn1qmb4pvo3_250
Grisy • everyone needs a helping hand, who said i would not understand? someone up the social scale for when you're going off the rails have post break up sex that helps you forget your ex
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #2 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me

RPs EN ATTENTE :
Cade > Andrew > James > Caleb #2 > Sergio #2 > Rhett #4










RPs TERMINÉS : Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3


TheoCaTa

ua (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : cilouuute / gifs : alexandramakesgif (sign+profil), lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava West
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45732-greta-moore

greta&alfie • can you read my mind ?  Empty
Message(#) Sujet: greta&alfie • can you read my mind ? greta&alfie • can you read my mind ?  EmptyLun 8 Aoû - 22:20


can you read my mind ?
ft  @Alfie Maslow

It's funny how you just break down
Waitin' on some sign
2006 the teenage queen - Carmine était mannequin et savait s’entourer, il n’était donc pas rare de retrouver une horde de beaux garçons dans la demeure des Sighbury qui savouraient la carrière de leur fils et appréciaient le voir côtoyer ses collègues. L’aîné de Greta était bien plus adapté à la vie mondaine qu’elle ne le serait jamais, pourtant, ils avaient toujours été proches au point ou la petite soeur trainait souvent avec lui et ce malgré la différence d’âge. Un soir comme les autres, Greta était assise à grignoter les amuses-bouches du buffet en prenant soin de manger les pièces du dessus pour ne pas gâcher la mise en place - une compétence développée à force de nombreux défilés et autres galas. Même si cela se faisait régulièrement, les parents de Carmine s’efforçaient toujours d’épater ses amis lorsqu’ils venaient passer la soirée avec leur fils. Une attitude qui ravissait le frère mais exaspérait la soeur qui rêvait de simplicité. Les joues encore pleines de nourriture, Greta n’avait pas prêté attention aux personnes qui arrivaient à la fête de son frère puisqu’elle les connaissait tous. Des mannequins tous plus beaux les uns que les autres, des filles qu’elle savait amoureuses de Carmine : celui-ci appréciait de se savoir aduler même si cela rendait ses amitiés superficielles. Mais parmi toutes ces personnes qu’on aurait dit sortant tout droit des magazines, c’était lui qui avait retenu toute son attention. Lui, se tenant en retrait sans pour autant s’effacer. Lui, à l’air si sérieux et mature comparé au reste de la bande. Lui, son air malicieux et ce sourire qui faisait naître des fossettes si discrètes que seule Greta pouvait réellement y prêter attention. Elle ne l’avait jamais vu auparavant, c’était sûr. Avalant rapidement ses petits-fours et s’essuyant la bouche, Greta avait replacé ses cheveux en grimpant sur un tabouret qui lui donnait vue sur toute l’assemblée. Vue sur lui. Le cliché de la petite soeur battant des cils devant les meilleurs amis de son grand frère.

April 2018 the drop dead dream - Londres était particulièrement belle ce soir mais il était difficile pour Greta d’en apprécier le charme tant les larmes coulaient sur ses joues. Son couple avait explosé et toutes ses idées surfaites sur les histoires d’amour avec. Son départ à Brisbane avait été chaotique, d'une belle amitié à une nuit qui devait être sans conséquence en passant par une tentative de suicide. Encore elle-même sous le choc d'une rupture dont elle ne se remettait pas malgré les mois qui passaient, apprendre que son premier ami australien avait attenté à ses jours l'avait décidé à revenir, pour un temps, dans son Angleterre natale. Son état ne justifiait absolument pas de sortir ce soir là mais un message d’une amie l’avait décidée non pas à aller passer une bonne soirée mais à noyer son chagrin dans une quantité folle d’alcool. Comme à son habitude, Greta avait rapidement dû accepter un tête à tête avec son verre de vin, son amie n’ayant elle pas renoncé à l’amour. La soirée s’annonçait pathétique jusqu’à ce que les étoiles s’alignent. « Alfie Maslow ? » Elle avait regretté avoir prononcé son nom instantanément et pour différentes raisons. Tout d’abord parce qu’elle n’était pas complètement sûre de pouvoir assumer une conversation entière avec celui qui, à moins d’une grave cécité, avait dû remarquer l’adolescente transie d’amour qu’elle était. Ensuite, qui interpellait les gens en précisant leur nom de famille? Alfie jusqu’alors de profil s’était retourné pour confirmer les doutes de Greta. Les probabilités étaient faibles mais elle venait de retrouver celui qui représentait son idéal il y a maintenant une bonne dizaine d’années. Les choses avaient tellement changé, son béguin avait continué quelques temps, la faisant rougir aux premières visites d’Alfie puis elle s’était habituée à voir le dandy régulièrement. Alors qu’il répondait, Greta ne pouvait s’empêcher de sourire en repensant à l’adolescente qu’elle avait été et à ce que cet homme avait réveillé en elle à l’époque. Ce soir, il avait réussi à presque éclipser sa tristesse tant sa présence était inattendue. « Tu es de retour à Londres ? Tu n’as pas changé ! » Le rose vif de ses joues non plus, il était le même que celui de ses dix-sept ans et tout aussi difficile à dissimuler. Elle espérait que lui pense qu’elle avait changé, qu’il réalise que la différence d’âge était maintenant à peine visible. « Tu as prévenu Carmine que tu étais là j’espère ? Si je lui dis que je t’ai croisé et qu’il n’est pas au courant que tu es là, il va te faire la peau ! » Greta avait tenté de rire pour masquer sa gêne - il était hors de question qu’elle ne dise à son grand frère qu’elle avait vu Alfie sans lui. Elle aurait l’impression de le trahir même si elle n’avait jamais vraiment pu savoir si celui-ci avait déjà réalisé ce qui se tramait dans la tête de sa petite soeur. Il était difficile pour elle de parler parce qu’il était évident qu’après son second verre de Chardonnay, le souvenir d’Alfie était remonté à la surface en un instant. Son regard vacillait entre celui de son interlocuteur et la chaise vide devant elle, une invitation discrète qu’elle espérait qu’il comprendrait.



i'm the problem, it's me
at tea time,  everybody agrees, i'll stare directly at the sun but never in the mirror. did you hear my covert narcissism I disguise as altruism like some kind of congressman? i wake up screaming from dreaming, one day I'll watch as you're leaving and life will lose all its meaning -byendlesslove


greta&alfie • can you read my mind ?  M8pgZ3i
greta&alfie • can you read my mind ?  JSBsZsK


Dernière édition par Greta Moore le Mar 20 Sep - 11:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Maslow
Alfie Maslow
le jardin du vice
le jardin du vice
Voir le profil de l'utilisateur
greta&alfie • can you read my mind ?  Hu5cwsy ÂGE : trente-sept ans (01.11).
SURNOM : alfie en est déjà un.
STATUT : célibataire qui en profite allègrement.
MÉTIER : anthropologue de formation ; consultant à l’occasion. actuellement en pause : détruire sa vie est une occupation à plein temps.
LOGEMENT : une maison parfaite à logan city. il met donc beaucoup d’énergie à contrebalancer tout ça en pissant sur les bégonias de la voisine de droite et en étant l’amant de celui de gauche.
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_ox9p2lgwEi1rrwrx4o4_500
POSTS : 2524 POINTS : 30

TW IN RP : drogues, ptsd, alcool, personnalité toxique, violence, langage grossier, religion, autodestruction.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : enfant unique, parents très religieux ≈ rescapé d’un accident de voiture qui a tué son premier amour ≈ passionné par son métier, le vrai (anthropologue de terrain) ≈ se déplace en skate ou vélo ≈ excellent pianiste ≈ trouble tdah jamais diagnostiqué ≈ impulsif, borderline, toxique, tout est un jeu pour lui ≈ cicatrices le long du dos, sur le torse et brûlure sur l’entier de la paume gauche ≈ de retour à brisbane depuis trois ans, il rêve de fuir à nouveau ≈ deux agressions en deux ans et un ptsd qui prend de plus en plus de place au quotidien ≈ addict, a replongé début 2021.
CODE COULEUR : Quand Alfie n'est pas trop occupé à prendre des golden shower (merci maze), son arrogance s'exprime en darkseagreen.
RPs EN COURS : greta&alfie • can you read my mind ?  Ezgif-3-8c97fd1bd3
rhodlow #3 & #4 (fb) ⊹ i'm sliding into something you won't understand, but don't give up on me 'cause i'm just in a rut, i'm climbing but the walls keep stacking up.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_pvwcka9G841r057rfo6_400
anabel ⊹ no matter how big and bad you are, when a six year old hands you a toy phone, you answer it.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_nu0nk6iN5z1sognhno5_r2_250
aleph #6 (fb) ⊹ i know i'll be alright, but i'm not tonight, i'll be lying awake counting all the mistakes i've made, replaying fights. i know i'll be alright, but i'm not tonight, i lost a friend.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_nwoy2qOjJq1qc354ro8_r2_250
alfly 14 ⊹ y'know, i always try to settle you when i'm away 'cause we struggle sometimes, if it means that we get through.

greta&alfie • can you read my mind ?  Ruwz
malfie ⊹ when you tell me i'm a wreck, you say that i'm a mess. how could you expect anything less?

(10/06)gretaalexandra #2lily #12 & joseph #7yaraopheliatommy (ua)
RPs EN ATTENTE : cassidy #1 › matthew #1
RPs TERMINÉS : lily & joseph (ua)joseph #5 (1994)lily (1998)lily #3 (2001)harvey #3 (2001) lily #6 (2009)lily #10lily #13ariane #2 (2010) norah #2 (2015)halsey(2012)stephen #1 (2017)evaariane #1 (& jules)leonardojoeyjules #1joseph & julesnorah #1tad #1harvey #1tad #2hassanharvey #2kanejules #2jules, leah & stephen jules #3joseph #2anwarjules #4alex #1dimitri joseph #3leah #1emmanorah #3elwynjules #5diana #1lily #2joseph #4lily #4norah #4jules #6edward #1nathanaeljules #7norah #5lily #7lily #8maze #1lily #9juliet #1juliet #2lily #11

(abandonnés)
romy (au)james (1994)calie (2006)nadia eleonoralily stephen #2leah eirlystad #3leah #2tad #4jacob
AVATAR : brandon flowers.
CRÉDITS : ellialola (ava), extraordinaryxmen, grantsattler, bluesartgent, emmaofrph, pressure-machine, asdarknessdescends, stilldoinggifs, odairannies, alex, kelly (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23106-alfie-just-lean-into-the-light https://www.30yearsstillyoung.com/t23175-alfie-smile-like-you-mean-it https://www.30yearsstillyoung.com/t23176-alfie-maslow https://www.30yearsstillyoung.com/t23177-alfie-maslow

greta&alfie • can you read my mind ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: greta&alfie • can you read my mind ? greta&alfie • can you read my mind ?  EmptyJeu 1 Sep - 17:05



@GRETA MOORE & ALFIE MASLOW ⊹⊹⊹ I never really gave up on Breakin' out of this two-star town, I got the green light, I got a little fight, I'm gonna turn this thing around. Can you read my mind? (c) eleanor-crains & pressure-machine.
Le souvenir de Rachel est partout. Du canapé de son salon où elle avait l’habitude de s’avachir en posant ses pieds sur ses jambes pour lui raconter toutes les mésaventures de son quotidien, à l’université où elle venait le surprendre durant ses pauses déjeuners, en passant par le centre-ville qui avait accompagné nombreuses de leurs soirées et tout autant de bars qui avaient connus leur présence bruyante. Chaque coin de rue, chaque pavé sur lequel il pose le pied, chaque café dans lequel il entre, chaque soirée à laquelle il se rend pour retrouver goût à la vie face à sa mort possèdent désormais l’amertume de la disparition de sa cousine. Londres n’y échappe pas ; c’est juste lui qui a décidé d’échapper à Brisbane en revenant sur les terres qui ont recueilli sa cousine lorsque la pression familiale était trop lourde à supporter. C’était leur refuge, l’endroit où ils se retrouvaient l’un et l’autre aux étapes importantes de leur vie, parce qu’ils n’avaient jamais su cordonner leur vie et que l’un vivait toujours loin de l’autre. Mais Londres était leur point d’ancrage, celui où ils oubliaient tout le reste parce qu’ici il n’y avait qu’eux, et seulement eux. Il n’y avait pas la famille Forbes, il n’y avait pas la famille Maslow, il n’y avait pas la grossesse surprise, il n’y avait pas la rechute latente, c’était seulement Rachel et Alfie qui mettaient leur vie sur pause par refus d’affronter celle-ci.

Et Alfie ne peut pas affronter un quotidien où sa cousine n’existe pas. Où la personne la plus chère à ses yeux, celle qui lui a tout appris autant qu’il lui a appris à elle, celle qui a toujours été à ses côtés même quand il ne la méritait pas, celle qui pouvait se vanter de comprendre son esprit là où d’autres avaient déjà lâchés l’affaire, celle qui n’avait jamais besoin de lui parler pour qu’il interprète chacune de ses émotions, où cette personne n’existe plus. Et ils diront tous qu’elle existe, oui, dans son esprit, que rien ni personne ne pourra lui enlever les souvenirs acquis au fil des années, mais c’est pourtant la douloureuse vérité. Elle n’existe plus. Elle n’est plus là et il ne le sera jamais plus ; c’est l’ordre de la vie, sauf que celle-ci n’est pas supposée s’arrêter avant d’avoir atteint les trente ans. Alors Alfie a fui. Il a fui en sachant qu’il se ferait du mal, mais c’est toujours plus supportable que de rester à Brisbane où la disparition de Rachel se superpose à d’autres événements qu’il refuse d’affronter. Cet enlèvement, cette vie en captivité, ces tortures subies auxquelles s’ajoutent une sérénité qui manque à l’appel et une sédentarité perçue comme conflictuelle. Il n’aime pas l’idée de rester dans cette ville, que ce soit suite au décès de Rachel ou pour l’éternité : il a toujours bougé partout, Alfie, et il ne peut concevoir sa vie sans cet aspect qui le caractérise. Pourtant, il a dit oui. Il a dit oui à Jules parce qu’il a cru que c’était la meilleure décision et aussitôt son acceptation verbalisée qu’il l’a regrettée. Le sentiment de sécurité ne s’est pas estompé sous prétexte qu’il cessera de parcourir le monde et de se mettre en danger, non ; celui-ci s’est estompé en réalisant qu’il ne pourrait plus fuir ce même sentiment.

Jamais bien longtemps, du moins, parce que la bulle de déni que représente Londres et dans laquelle il s’enferme n’est qu’une parenthèse de quelques jours, le fruit d’une supplication auprès de sa compagne pour lui assurer qu’il sait ce qu’il fait, qu’au contraire, c’est une excellente idée qu’il essaie de se reconnecter à sa cousine de telle manière, et que, peut-être, c’est l’étape dont il a besoin pour accepter son départ. Il savait avant de quitter Brisbane que ce ne serait pas le cas, mais il savait aussi qu’il pourrait prétendre que tout ce qui se passe dans cette ville n’existe pas. « Alfie Maslow ? » Et il ne se doutait pas que la chance serait de son côté, pour une fois, alors que les acteurs qui ont accompagné la pièce qu’il a joué dans cette ville pendant des années sont présents pour l’ultime rappel. Greta n’a été connue que sur ce continent et il y a une satisfaction à la retrouver quand il a besoin de s’intégrer à celui-ci pour oublier celui dont il vient. « Greta Sighbury. » Il s’exclame sur le même ton, la confirmation que son visage ne lui est pas inconnu et que son hésitation n’a pas lieu d’être. « Tu es de retour à Londres ? Tu n’as pas changé ! » Le sourire qui accompagne ses lèvres n’est pas forcé, l’humeur d’Alfie ayant cet avantage de faire la part des choses en fonction des contextes. « Je suis juste de passage. » Juste quelques jours, juste pour oublier. « Tu as prévenu Carmine que tu étais là j’espère ? Si je lui dis que je t’ai croisé et qu’il n’est pas au courant que tu es là, il va te faire la peau ! » Secouant doucement la tête par la négative, il précise : « Je te l’ai dit, je suis de passage. J’aurai probablement pas le temps de voir Carmine avant de repartir, alors si ça peut rester entre nous... » Elle s’abstiendra de se mettre son frère à dos et il s’abstiendra d’avoir à remplir des fonctions sociales qu’il n’a guère l’envie d’assumer. Ou de manière sélective, du moins, alors que sa silhouette prend place sur le siège face à elle, sans s’assurer de l’autorisation préalable de Greta : son sourire en était une. « Toi, par contre, t’as bien changé. T’as plus grand-chose à voir avec la fille que j’ai vu la dernière fois. » Elle a conservé ce même air espiègle qui tranche avec la timidité qu’elle ne partage pas avec les autres Sighbury, mais elle est une femme et non plus une gamine. Pas de quoi changer son regard sur elle, ou du moins il aimerait s’en convaincre ; toujours est-il que cette fois, c’est bien elle, la Sighbury qui aura l’honneur d’apprécier sa présence.




greta&alfie • can you read my mind ?  335306globetrotter
greta&alfie • can you read my mind ?  4lR4VcN
greta&alfie • can you read my mind ?  YI1xEdJ
greta&alfie • can you read my mind ?  FCp4D84
greta&alfie • can you read my mind ?  134205justice
greta&alfie • can you read my mind ?  YtxTUla
greta&alfie • can you read my mind ?  M0CxiX6
greta&alfie • can you read my mind ?  YnbqR4c
greta&alfie • can you read my mind ?  FOO2y3e

greta&alfie • can you read my mind ?  8XKLS6S greta&alfie • can you read my mind ?  Spg7okK
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
greta&alfie • can you read my mind ?  1D7aXtN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : G.
STATUT : single with a crush on firemen (ruined it)
MÉTIER : romancière wannabe, too busy writing #9
LOGEMENT : Spring Hill #17 with the most handsome aka big bro'
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_o273azktQh1rifr4k_500
POSTS : 848 POINTS : 100

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [15/15] -
AlfieJulietSergioClaireCarmine #1Swann #1OpheliaRubenSiennaMarley

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_mumro5YtpI1qf2zyko1_250
Mallen (ua #1) • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_prfgub82hl1sdslao_1280
Maze #2 • No one could ever see me, seems you're the only one who knows what it's like to be me. Someone to face the day with, make it through all the rest with someone i'll always laugh with even at my worst, i'm best with you
greta&alfie • can you read my mind ?  5238aced1b6855c2f2c856e93c945a6d205748c3
Moventry #1 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_oxiezbq1pn1qmb4pvo3_250
Grisy • everyone needs a helping hand, who said i would not understand? someone up the social scale for when you're going off the rails have post break up sex that helps you forget your ex
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #2 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me

RPs EN ATTENTE :
Cade > Andrew > James > Caleb #2 > Sergio #2 > Rhett #4










RPs TERMINÉS : Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3


TheoCaTa

ua (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : cilouuute / gifs : alexandramakesgif (sign+profil), lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava West
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45732-greta-moore

greta&alfie • can you read my mind ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: greta&alfie • can you read my mind ? greta&alfie • can you read my mind ?  EmptyLun 5 Sep - 20:26



Son intuition lui avait crié d’accepter l’invitation de son amie malgré son état catastrophique et, à la voir disparaître pour batifoler avec à peu près n’importe qui, Greta avait eu bien du mal à admettre que l’idée était mauvaise. Alors que l’auteure se demandait ce qu’elle faisait là, il était venu confirmer la nécessité de toujours se fier à son instinct et embellir la soirée avec sa simple présence. Bien sûr, cette histoire terminée trop tôt avait laissé des séquelles qui s’étaient aggravées avec l’épisode Isaac. La jeune femme était plus fragile ce soir qu'elle ne l’avait jamais été et retrouver Londres n’avait pas suffi à l’apaiser, mais le voir ici, face à elle, commençait à lui faire croire au destin. Greta avait troqué sa mine triste et éprouvée contre un sourire à l’instant où il avait commencé à parler. « Greta Sighbury. » Son prénom et son nom n’avaient jamais été aussi mélodieux que dans la bouche d’Alfie et la jeune femme tentait encore d’accepter que le hasard les ai amenés au même endroit, au même moment. Alfie souriait et Greta s’enfonçait un peu plus dans son siège pour boire chacune de ses paroles. « Je te l’ai dit, je suis de passage. J’aurai probablement pas le temps de voir Carmine avant de repartir, alors si ça peut rester entre nous... » Partager un secret avec Alfie Maslow était bien au-delà de ce que l’adolescente de l’époque aurait pu imaginer et le ricanement enfantin qu’elle avait tenté de dissimuler avait trahi le sentiment que cela lui évoquait. Carmine n’avait pas besoin de tout savoir de sa vie, il n’avait simplement pas besoin de connaître cette parenthèse qui venait guérir un peu la douleur et s’avérait impliquer l’un de ses plus proches amis.

Alors qu’Alfie s’installait, Greta avait machinalement enlevé la menthe de son cocktail pour la passer au premier serveur qui passait par là, comme l'aurait fait bon nombre de personnes de sa famille. Son attitude était normalement différente mais elle perdait légèrement ses moyens et tentait tant bien que mal de se faire remarquer. Le retour sur Londres lui avait permis de constater comme Brisbane lui permettait d’être réellement qui elle voulait. Ici, les sourires des personnes qu’elle croisait lui paraissaient encore plus faux qu’avant de quitter la ville et, elle le savait, elle était de nouveau reconnue comme la fille cadette des créateurs Sighbury. Des sentiments mitigés lui venaient en tête, la joie de retrouver les siens et de reprendre sa réelle identité se mélangeait avec un sentiment proche du mal du pays, comme si Brisbane était déjà devenue son port d’attache.« Toi, par contre, t’as bien changé. T’as plus grand-chose à voir avec la fille que j’ai vu la dernière fois. » Cette affirmation l’avait fait sourire et lever un regard un peu plus intense vers lui parce qu’elle n’avait pu s’empêcher de comprendre ce qu’elle avait envie qu’il dise. Ils ne s’étaient pas vus depuis presque dix années et si elle était une adolescente autrefois, Greta était maintenant peut-être assez mature pour espérer un regard différent de la part d’Alfie. « Si je ne me trompe pas, la dernière fois qu’on s’est vus, j’étais adolescente… » avait-elle commencé, le même regard fixé sur lui. « C’est une sacrée coïncidence, qu’on soit là au même moment. On reste jamais bien loin de Londres, pas vrai ? » Une chose était sûre, on ne pouvait pas lire en Alfie Maslow et la question qui lui brûlait les lèvres avait été formulée plus vite que si elle avait été sobre. « Qu’est ce qui t'amène ici ? » Le visage d’Alfie s’était immédiatement fermé et Greta avait regretté d'avoir été aussi directe. Après tout, il n'était pas son ami, simplement une connaissance. Elle devait absolument le garder ici, à sa table, parce qu’elle se retrouvait à la place d’une jeune fan rencontrant son idole et le moment ne devait pas s’arrêter à cause d’une question déjà trop intime. « Tu bois quelque chose ? Je t’invite. » avait-elle directement enchaîné. L’adolescente était bien loin et avait laissé place à une femme indépendante et c’est ce qu’elle tentait maladroitement de prouver avec sa proposition. De cette façon, se disait-elle, Alfie ne pouvait pas fuir.



i'm the problem, it's me
at tea time,  everybody agrees, i'll stare directly at the sun but never in the mirror. did you hear my covert narcissism I disguise as altruism like some kind of congressman? i wake up screaming from dreaming, one day I'll watch as you're leaving and life will lose all its meaning -byendlesslove


greta&alfie • can you read my mind ?  M8pgZ3i
greta&alfie • can you read my mind ?  JSBsZsK
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Maslow
Alfie Maslow
le jardin du vice
le jardin du vice
Voir le profil de l'utilisateur
greta&alfie • can you read my mind ?  Hu5cwsy ÂGE : trente-sept ans (01.11).
SURNOM : alfie en est déjà un.
STATUT : célibataire qui en profite allègrement.
MÉTIER : anthropologue de formation ; consultant à l’occasion. actuellement en pause : détruire sa vie est une occupation à plein temps.
LOGEMENT : une maison parfaite à logan city. il met donc beaucoup d’énergie à contrebalancer tout ça en pissant sur les bégonias de la voisine de droite et en étant l’amant de celui de gauche.
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_ox9p2lgwEi1rrwrx4o4_500
POSTS : 2524 POINTS : 30

TW IN RP : drogues, ptsd, alcool, personnalité toxique, violence, langage grossier, religion, autodestruction.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : enfant unique, parents très religieux ≈ rescapé d’un accident de voiture qui a tué son premier amour ≈ passionné par son métier, le vrai (anthropologue de terrain) ≈ se déplace en skate ou vélo ≈ excellent pianiste ≈ trouble tdah jamais diagnostiqué ≈ impulsif, borderline, toxique, tout est un jeu pour lui ≈ cicatrices le long du dos, sur le torse et brûlure sur l’entier de la paume gauche ≈ de retour à brisbane depuis trois ans, il rêve de fuir à nouveau ≈ deux agressions en deux ans et un ptsd qui prend de plus en plus de place au quotidien ≈ addict, a replongé début 2021.
CODE COULEUR : Quand Alfie n'est pas trop occupé à prendre des golden shower (merci maze), son arrogance s'exprime en darkseagreen.
RPs EN COURS : greta&alfie • can you read my mind ?  Ezgif-3-8c97fd1bd3
rhodlow #3 & #4 (fb) ⊹ i'm sliding into something you won't understand, but don't give up on me 'cause i'm just in a rut, i'm climbing but the walls keep stacking up.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_pvwcka9G841r057rfo6_400
anabel ⊹ no matter how big and bad you are, when a six year old hands you a toy phone, you answer it.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_nu0nk6iN5z1sognhno5_r2_250
aleph #6 (fb) ⊹ i know i'll be alright, but i'm not tonight, i'll be lying awake counting all the mistakes i've made, replaying fights. i know i'll be alright, but i'm not tonight, i lost a friend.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_nwoy2qOjJq1qc354ro8_r2_250
alfly 14 ⊹ y'know, i always try to settle you when i'm away 'cause we struggle sometimes, if it means that we get through.

greta&alfie • can you read my mind ?  Ruwz
malfie ⊹ when you tell me i'm a wreck, you say that i'm a mess. how could you expect anything less?

(10/06)gretaalexandra #2lily #12 & joseph #7yaraopheliatommy (ua)
RPs EN ATTENTE : cassidy #1 › matthew #1
RPs TERMINÉS : lily & joseph (ua)joseph #5 (1994)lily (1998)lily #3 (2001)harvey #3 (2001) lily #6 (2009)lily #10lily #13ariane #2 (2010) norah #2 (2015)halsey(2012)stephen #1 (2017)evaariane #1 (& jules)leonardojoeyjules #1joseph & julesnorah #1tad #1harvey #1tad #2hassanharvey #2kanejules #2jules, leah & stephen jules #3joseph #2anwarjules #4alex #1dimitri joseph #3leah #1emmanorah #3elwynjules #5diana #1lily #2joseph #4lily #4norah #4jules #6edward #1nathanaeljules #7norah #5lily #7lily #8maze #1lily #9juliet #1juliet #2lily #11

(abandonnés)
romy (au)james (1994)calie (2006)nadia eleonoralily stephen #2leah eirlystad #3leah #2tad #4jacob
AVATAR : brandon flowers.
CRÉDITS : ellialola (ava), extraordinaryxmen, grantsattler, bluesartgent, emmaofrph, pressure-machine, asdarknessdescends, stilldoinggifs, odairannies, alex, kelly (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23106-alfie-just-lean-into-the-light https://www.30yearsstillyoung.com/t23175-alfie-smile-like-you-mean-it https://www.30yearsstillyoung.com/t23176-alfie-maslow https://www.30yearsstillyoung.com/t23177-alfie-maslow

greta&alfie • can you read my mind ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: greta&alfie • can you read my mind ? greta&alfie • can you read my mind ?  EmptyDim 2 Oct - 23:45



Il ne saurait même pas dire ce qu’il recherche en venant à Londres. Il ne sait pas s’il veut se raccrocher aux souvenirs partagés avec Rachel, incapable de laisser ceux-ci s’envoler et la jeune femme avec eux ; ou s’il veut simplement fuir Brisbane dans l’espoir que son souvenir ne le poursuive pas jusqu’ici. Pour quelqu’un qui se vante souvent d’être plus intelligent que la moyenne, Alfie est sacrément con, s’il pense que mettre des milliers de kilomètres entre lui et son quotidien l’aideront à surpasser le manque de celle qui faisait partie intégrante de celui-ci. Rachel est partout ; et venir à Londres n’est finalement qu’un moyen de se rappeler qu’il ne pourra jamais fuir sa présence, alors même qu’elle ne fait plus partie de son existence. C’est insupportable, comme sensation ; et il ignore aussi quelle était son intention en se rendant dans ce bar, alors même qu’il a fait vœu d’abstinence des années plus tôt. À cause d’elle, grâce à elle, il n’a jamais vraiment su s’il la détestait de l’avoir sorti de ses travers ô combien réconfortants, ou s’il n’aurait jamais assez d’une vie pour la remercier de l’avoir sauvé de ceux-ci. Il sait que la méthode est clichée, ridicule, aussi, que de tester sa résistance à la tentation maintenant que celle qui l’en tenait éloigné n’est plus là pour assurer son rôle est une mauvaise idée – mais c’est justement pour cette raison qu’Alfie la trouve séduisante. Il voudrait se convaincre que sa sobriété n’est pas uniquement due au sentiment d’être redevable auprès de sa cousine, que ce rythme de vie n’est pas une obligation, mais une volonté de sa part. Mais tout est remis en question depuis peu et le décès de la jeune femme n’est pas l’unique raison qui l’amène à repenser ses choix. L’aménagement avec Jules, cette routine qui s’installe entre eux, ce travail désormais bien loin de ses ambitions ; il a laissé les couches de tout ce qu’il réfutait il y a encore quelques années s’empiler sans même en avoir conscience, l’emprisonnant sous le poids d’une normalité à laquelle il n’a jamais réellement aspiré.

Retrouver un visage connu et entamer une discussion autour d’un verre est une situation qui frôle la banalité pourtant, mais Alfie le fait avec plaisir si cela lui permet de maintenir ses doutes autant que son deuil à distance ; eux-aussi, il souhaite les fuir. Eux-aussi, ils l’ont accompagné jusqu’ici. Il ne s’attendait pas à tomber sur un visage connu, hormis celui de Rachel qui se serait affiché à chaque fois qu’il aurait fermé les yeux ; et il aimerait autant ne pas en côtoyer de trop nombreux, encore moins celui de Carmine. Il ne saurait l’expliquer, il veut seulement que son ami conserve l’image de l’arrogant aux dents longues qu’il offre à tout le monde et certainement pas la version vulnérable qu’il est ce soir. Si le principal changement opéré chez Alfie ne se voit pas sur lui, du côté de Greta, on ne peut pas dire qu’elle ait grand-chose à voir avec la gamine qu’il visualisait encore dans ses souvenirs. Elle st devenue une jeune femme et il serait être aveugle que de nier son potentiel de séduction. « Si je ne me trompe pas, la dernière fois qu’on s’est vus, j’étais adolescente… » Un sourire amusé s’échappe d’entre ses lèvres, tandis que son regard retrouve le sien pour lui confirmer cette impression : « En effet, oui. » Oui, elle était une adolescente dans toute sa splendeur ; qui tentait désespérément de jouer aux grandes en collant son frère et ses amis. « C’est une sacrée coïncidence, qu’on soit là au même moment. On reste jamais bien loin de Londres, pas vrai ? » Il aurait préféré, pourtant. Il aurait préféré que les raisons de sa venue soient liés à un mal du pays ou à une envie de se remémorer les bons souvenirs plutôt que de s’abreuver de tous ceux qui finiront par devenir mauvais. « Qu’est ce qui t'amène ici ? » Ne sachant que répondre, son visage se ferme un instant alors qu’elle enchaîne très rapidement : « Tu bois quelque chose ? Je t’invite. » songeant au beau mensonge à inventer pour mieux faire passer sa venue sans que la soirée ne connaisse une tournure plus pesante, avant de se raviser ; il n’a jamais pris la peine de dissimuler la vérité pour adoucir les ressentis des autres, il ne commencera pas avec Greta. Il est partisan de cette idée selon laquelle les gens doivent assumer leurs demandes ; peu importe l’affection qu’il peut leur porter. « Un gin sans alcool. » Du temps où il sortait avec Carmine, Alfie maîtrisait sa consommation d’alcool sans nécessairement être abstinent ; aujourd’hui il a décidé de l’être, et quiconque osera dire qu’il gâche la fête aura le droit à un regard suffisamment noir pour leur éviter de se permettre un tel commentaire une seconde fois. « Ma cousine est morte. C’est pour ça que je suis revenu. » L’enterrement n’a pas lieu ici et elle n’a pas à savoir les moindres détails de sa venue, celui-ci l’aiguillant déjà sur la question. « Evite de me présenter tes excuses et de rendre le moment plus gênant qu’il ne l’est déjà. » Il ajoute, avec un rire, avant de reprendre : « T’es jamais partie ? » De Londres, donc. Si la distance a rendu ses contacts avec Carmine plus ponctuels, ils ont carrément cessé d’exister avec la petite sœur de ce dernier, elle ne s’offusquera pas qu’il n’ait pas suivi les dernières informations la concernant.

@Greta Moore greta&alfie • can you read my mind ?  1949770018




greta&alfie • can you read my mind ?  335306globetrotter
greta&alfie • can you read my mind ?  4lR4VcN
greta&alfie • can you read my mind ?  YI1xEdJ
greta&alfie • can you read my mind ?  FCp4D84
greta&alfie • can you read my mind ?  134205justice
greta&alfie • can you read my mind ?  YtxTUla
greta&alfie • can you read my mind ?  M0CxiX6
greta&alfie • can you read my mind ?  YnbqR4c
greta&alfie • can you read my mind ?  FOO2y3e

greta&alfie • can you read my mind ?  8XKLS6S greta&alfie • can you read my mind ?  Spg7okK
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
greta&alfie • can you read my mind ?  1D7aXtN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : G.
STATUT : single with a crush on firemen (ruined it)
MÉTIER : romancière wannabe, too busy writing #9
LOGEMENT : Spring Hill #17 with the most handsome aka big bro'
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_o273azktQh1rifr4k_500
POSTS : 848 POINTS : 100

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [15/15] -
AlfieJulietSergioClaireCarmine #1Swann #1OpheliaRubenSiennaMarley

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_mumro5YtpI1qf2zyko1_250
Mallen (ua #1) • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_prfgub82hl1sdslao_1280
Maze #2 • No one could ever see me, seems you're the only one who knows what it's like to be me. Someone to face the day with, make it through all the rest with someone i'll always laugh with even at my worst, i'm best with you
greta&alfie • can you read my mind ?  5238aced1b6855c2f2c856e93c945a6d205748c3
Moventry #1 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_oxiezbq1pn1qmb4pvo3_250
Grisy • everyone needs a helping hand, who said i would not understand? someone up the social scale for when you're going off the rails have post break up sex that helps you forget your ex
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #2 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me

RPs EN ATTENTE :
Cade > Andrew > James > Caleb #2 > Sergio #2 > Rhett #4










RPs TERMINÉS : Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3


TheoCaTa

ua (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : cilouuute / gifs : alexandramakesgif (sign+profil), lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava West
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45732-greta-moore

greta&alfie • can you read my mind ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: greta&alfie • can you read my mind ? greta&alfie • can you read my mind ?  EmptyLun 17 Oct - 23:59



Alors qu’il confirme qu’elle n’était qu’une adolescente, Greta essaie de se convaincre que son regard s’était posé sur elle pour la redécouvrir. Bien sûr, l’adolescente est devenue une jeune femme mais ce n’était pas que l’âge qui l’avait changé mais également la déception qu’elle venait de vivre et qui la définissait à présent. « Un gin sans alcool. » Greta avait laissé s’échapper un sourire en l’écoutant commander son verre, le même qu’il buvait avec tant de prestance au milieu de son salon, à l’époque. Elle se rappelait la façon dont il jouait avec les glaçons de son verre dans l’énorme fauteuil installé au bout du salon et qui permettait de dompter l’ensemble des invités. Là était sa place logique, selon elle. Au centre de tout. Alors qu’il précisait qu’il souhaitait la boisson sans alcool, la blonde avait tiqué mais n’avait pas bronché, incapable de le juger. Elle avait passé la main dans ses cheveux pour les emporter tous négligemment d’un côté en une tentative désespérée d’être à son avantage puis avait fait signe au serveur qui avait pris la commande d’Alfie. « Ma cousine est morte. C’est pour ça que je suis revenu. » Directs, les mots lui étaient tombés dessus sans qu’elle ne puisse se préparer à les intercepter. « Evite de me présenter tes excuses et de rendre le moment plus gênant qu’il ne l’est déjà. » Alfie n’avait jamais été du genre à prendre des pincettes et elle l’avait remarqué. Il avait un temps d’avance, anticipait sa réponse et s’assurait de rapidement balayer le sujet qu’il tentait probablement d’oublier en venant ici. Une pointe d’arrogance qui la faisait se liquéfier un peu plus sur son siège, persuadée que le moment était mal choisi pour lui dévoiler l’effet qu’il lui faisait alors qu’il était en deuil. Greta était hors de propos, faisait de son mieux pour rester concentrée mais restait difficilement sereine face à lui. Mais son empathie avait finalement repris le dessus et s’il ne voulait pas qu’elle lui prononce les condoléances de rigueur, c’était un sourire compatissant qui avait suivi la terrible annonce. « Tu tiens le coup ? » avait-elle simplement demandé, espérant que la réponse était assez bien choisie pour lui. Parce que malgré la douleur de sa relation passée, avoir Alfie ici devant elle réduisait Arthur à quelque chose de moins grand et lui plaire devenait son seul nouvel objectif. « T’es jamais partie ? » Si, Alfie, je suis partie. Je suis partie pour fuir une capitale qui possédait la pire personne qui soit, pour tenter d’oublier et me persuader de poursuivre mon rêve de devenir quelqu’un. Pas juste une Sighbury. C’était ce qu’elle lui aurait dit si elle avait assez de cran pour se confier à quelqu’un qui la laissait sans voix, mais elle avait opté pour la version courte. « Mes parents m’ont acheté un loft en Australie, ça faisait un moment que je voulais y aller. Je suis partie après ma rupture avec… » Pause. Il n’avait probablement aucune idée de ce qui allait suivre, pourtant, son attachement à Alfie qu’elle n’avait jamais fréquenté était assez conséquent même si à sens unique pour qu’elle cite son nom facilement. « Avec Arthur. Je suis revenue quelque temps parce que j’avais des choses à régler. Mais rien d’important, comparé à tes soucis. » Il avait bien sûr éludé la question lorsqu’elle lui avait posé mais elle voulait s’assurer qu’il aille bien, n’ayant finalement aucune idée de ses soucis. Greta imaginait juste la peine qui pouvait suivre une telle perte et les tourments, ce qu’elle avait vécu suite à sa rupture n’étant probablement qu’une infime partie de ce qu’il devait ressentir à cet instant. « T’es pas obligé de me parler de tout ça, je comprends que ce soit étrange. Mais dis toi que je ne suis que la petite sœur, ça aura pas le même impact que si tu parlais directement à Carmine. » avait-elle lancé négligemment, son empathie ne la quittant jamais et sincèrement attentive à ce qu’il pourrait ressentir même si l’idée de le voir la considérer comme plus que la petite sœur de Carmine la taraudait. Bien sûr, Greta ne s’attendait pas à voir Alfie Maslow se livrer à elle mais elle saurait écouter n’importe quel récit qu’il accepterait de lui livrer, en témoignait son visage posé sur son poing et son regard fixé au sien.



i'm the problem, it's me
at tea time,  everybody agrees, i'll stare directly at the sun but never in the mirror. did you hear my covert narcissism I disguise as altruism like some kind of congressman? i wake up screaming from dreaming, one day I'll watch as you're leaving and life will lose all its meaning -byendlesslove


greta&alfie • can you read my mind ?  M8pgZ3i
greta&alfie • can you read my mind ?  JSBsZsK
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Maslow
Alfie Maslow
le jardin du vice
le jardin du vice
Voir le profil de l'utilisateur
greta&alfie • can you read my mind ?  Hu5cwsy ÂGE : trente-sept ans (01.11).
SURNOM : alfie en est déjà un.
STATUT : célibataire qui en profite allègrement.
MÉTIER : anthropologue de formation ; consultant à l’occasion. actuellement en pause : détruire sa vie est une occupation à plein temps.
LOGEMENT : une maison parfaite à logan city. il met donc beaucoup d’énergie à contrebalancer tout ça en pissant sur les bégonias de la voisine de droite et en étant l’amant de celui de gauche.
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_ox9p2lgwEi1rrwrx4o4_500
POSTS : 2524 POINTS : 30

TW IN RP : drogues, ptsd, alcool, personnalité toxique, violence, langage grossier, religion, autodestruction.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : enfant unique, parents très religieux ≈ rescapé d’un accident de voiture qui a tué son premier amour ≈ passionné par son métier, le vrai (anthropologue de terrain) ≈ se déplace en skate ou vélo ≈ excellent pianiste ≈ trouble tdah jamais diagnostiqué ≈ impulsif, borderline, toxique, tout est un jeu pour lui ≈ cicatrices le long du dos, sur le torse et brûlure sur l’entier de la paume gauche ≈ de retour à brisbane depuis trois ans, il rêve de fuir à nouveau ≈ deux agressions en deux ans et un ptsd qui prend de plus en plus de place au quotidien ≈ addict, a replongé début 2021.
CODE COULEUR : Quand Alfie n'est pas trop occupé à prendre des golden shower (merci maze), son arrogance s'exprime en darkseagreen.
RPs EN COURS : greta&alfie • can you read my mind ?  Ezgif-3-8c97fd1bd3
rhodlow #3 & #4 (fb) ⊹ i'm sliding into something you won't understand, but don't give up on me 'cause i'm just in a rut, i'm climbing but the walls keep stacking up.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_pvwcka9G841r057rfo6_400
anabel ⊹ no matter how big and bad you are, when a six year old hands you a toy phone, you answer it.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_nu0nk6iN5z1sognhno5_r2_250
aleph #6 (fb) ⊹ i know i'll be alright, but i'm not tonight, i'll be lying awake counting all the mistakes i've made, replaying fights. i know i'll be alright, but i'm not tonight, i lost a friend.

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_nwoy2qOjJq1qc354ro8_r2_250
alfly 14 ⊹ y'know, i always try to settle you when i'm away 'cause we struggle sometimes, if it means that we get through.

greta&alfie • can you read my mind ?  Ruwz
malfie ⊹ when you tell me i'm a wreck, you say that i'm a mess. how could you expect anything less?

(10/06)gretaalexandra #2lily #12 & joseph #7yaraopheliatommy (ua)
RPs EN ATTENTE : cassidy #1 › matthew #1
RPs TERMINÉS : lily & joseph (ua)joseph #5 (1994)lily (1998)lily #3 (2001)harvey #3 (2001) lily #6 (2009)lily #10lily #13ariane #2 (2010) norah #2 (2015)halsey(2012)stephen #1 (2017)evaariane #1 (& jules)leonardojoeyjules #1joseph & julesnorah #1tad #1harvey #1tad #2hassanharvey #2kanejules #2jules, leah & stephen jules #3joseph #2anwarjules #4alex #1dimitri joseph #3leah #1emmanorah #3elwynjules #5diana #1lily #2joseph #4lily #4norah #4jules #6edward #1nathanaeljules #7norah #5lily #7lily #8maze #1lily #9juliet #1juliet #2lily #11

(abandonnés)
romy (au)james (1994)calie (2006)nadia eleonoralily stephen #2leah eirlystad #3leah #2tad #4jacob
AVATAR : brandon flowers.
CRÉDITS : ellialola (ava), extraordinaryxmen, grantsattler, bluesartgent, emmaofrph, pressure-machine, asdarknessdescends, stilldoinggifs, odairannies, alex, kelly (gifs/crackships), loonywaltz (ub).
DC : finnley coverdale, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23106-alfie-just-lean-into-the-light https://www.30yearsstillyoung.com/t23175-alfie-smile-like-you-mean-it https://www.30yearsstillyoung.com/t23176-alfie-maslow https://www.30yearsstillyoung.com/t23177-alfie-maslow

greta&alfie • can you read my mind ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: greta&alfie • can you read my mind ? greta&alfie • can you read my mind ?  EmptyMer 16 Nov - 21:58



L’assurance avec laquelle il commande son gin sans alcool contraste avec l’envie qui est la sienne depuis que Rachel a rendu son dernier soupir, accentuée par sa fuite hors de Brisbane pour ne pas avoir à assister à ce spectacle en devant acceptant son rôle de proche impuissant. Il ne l’a jamais été, Alfie, dirigeant les autres là où il le souhaite, se servant d’eux à sa guise pour servir ses propres intérêts ou, en milieu professionnel, décidant à leur place de ce qui est le mieux pour eux. Déjà enfant, son rôle était bien plus actif que passif ; il menait ses parents par le bout du nez et l’affirmait haut et fort. Devenu adulte, ce comportement d’enfant roi n’avait jamais vraiment cessé ; ce n’est pas tant qu’il avait besoin de contrôler pour se sentir exister, mais cela avait le mérite de rendre sa vie hautement plus intéressante, comme une drogue socialement valorisée que de marcher sur les autres plutôt que d’être celui qu’on écrase. Alors quand le diagnostic était tombé, quand il avait été clair que la science ne sauverait pas Rachel et que le destin ne ferait pas d’elle une exception ; Alfie avait fui. Il s’était interdit d’assister à ce moment, incapable de le supporter, incapable de regarder sa cousine dans les yeux durant ses derniers instants et de lui assurer que tout irait mieux ou que tout ceci était normal. Ça ne l’était pas. Elle n’allait pas bien et jamais rien n’irait en ce sens puisqu’elle ne serait plus de ce monde, de son monde, qu’elle était bien la seule à réussir à rendre plus intéressant encore. Alors il avait envie de flancher depuis l’annonce, oui. Il avait envie de se rendre dans le bar le plus proche pour réduire à néant des années d’effort, sous prétexte d’une raison qu’il était le premier à juger comme une foutue excuse, clichée qui plus est. Mais il perdait peu-à-peu pied face à des pensées le tourmentaient toujours plus, face à des souvenirs qui se rappelaient constamment à lui, face à un visage qu’il voyait dès qu’il fermait ses paupières, à une absence qui prenait la forme d’un trou béant dans son cœur. Et il n’y avait rien qui pouvait arrêter tout cela, hormis une anesthésie volontaire, de celle qu’il tenait à distance, mais qu’il désirait désormais plus que jamais. Et si l’épreuve de ce bar semble avoir été passée, Alfie a bien conscience que ce n’est probablement pas représentatif de ce qui l’attend dans les jours, semaines, qui viennent ; et que d’autres contextes le mettront à l’épreuve sans qu’il ne puisse anticiper le résultat.  

Rachel est morte et il n’acceptera aucune excuse. Parce que ce n’est la faute de personne hormis de l’univers ; et pourtant Alfie en veut à tous ceux qui le composent. Ce qu’il veut encore moins, c’est la pitié, la considération équivalente à celle d’une chose fragile qu’il n’est pas et ne sera jamais, peu importe les épreuves qui peuvent tenter de lui coller ce statut qu’il continuera de réfuter. « Tu tiens le coup ? » Les condoléances sont déguisées, mais on le mérite d’être cohérentes. « Je suis dans un bar au lieu d’être avec ses proches. » Il répond à sa question par l’évidence, et par un sourire narquois, froid, qui vient étirer ses lèvres. Qui devient néanmoins plus chaleureux quand il pose le regard sur elle. « Mais la compagnie est charmante, si ça peut te rassurer. » Pourtant, ce n’est pas son but de rassurer les autres. Ça ne l’est pas non plus de les offenser sans raison (ou pas toujours). « Mes parents m’ont acheté un loft en Australie, ça faisait un moment que je voulais y aller. Je suis partie après ma rupture avec… » Il aurait pu profiter de cette pause pour la questionner sur l’Australie, surpris qu’elle ait pu être si près sans qu’il ne le sache réellement, mais il s’interdit, conscient qu’elle n’en a pas fini. « Avec Arthur. Je suis revenue quelque temps parce que j’avais des choses à régler. Mais rien d’important, comparé à tes soucis. » - « Rien d’important, mais suffisamment pour que tu ressentes le besoin de m’en parler. » Il souligne, sans aucune animosité, bien au contraire. Il s’agit surtout de lui montrer qu’il est là pour l’écouter si elle le désire ; et si la bienveillance et l’empathie d’Alfie peuvent sembler rares, elles sont sincères quand elles s’adressent aux bonnes personnes. « T’es pas obligé de me parler de tout ça, je comprends que ce soit étrange. Mais dis toi que je ne suis que la petite sœur, ça aura pas le même impact que si tu parlais directement à Carmine. » Il reste muet quelques instants, ne sachant pas vraiment si elle est effectivement « que » la petite sœur de Carmine. Bien sûr, ce n’est pas réellement pour elle qu’il avait de l’amitié, mais il a néanmoins toujours eu de l’affection pour la jeune Greta. Et même quand elle était susceptible de l’agacer, le fait est qu’il l’a côtoyée suffisamment longtemps pour considérer qu’elle n’est pas « que » ça.  « C’est pas étrange. » Au contraire, en réalité. Il y a quelque chose de satisfaisant de pouvoir se confier à elle, une amie qui n’en est pas vraiment une. Il a toujours préféré les entre-deux, l’indescriptible et Greta fait partie de cette catégorie-là. « C’est juste déprimant. » Il ajoute avec un léger rire. Ce n’est pas étrange, ce n’est pas dérangeant ; c’est juste déprimant. « Et t’es pas venue pour ça, je me trompe ? » Dans ce bar, vers lui, il l’interroge en lui laissant le choix de l’interprétation de ses mots.  

@Greta Moore greta&alfie • can you read my mind ?  1949770018




greta&alfie • can you read my mind ?  335306globetrotter
greta&alfie • can you read my mind ?  4lR4VcN
greta&alfie • can you read my mind ?  YI1xEdJ
greta&alfie • can you read my mind ?  FCp4D84
greta&alfie • can you read my mind ?  134205justice
greta&alfie • can you read my mind ?  YtxTUla
greta&alfie • can you read my mind ?  M0CxiX6
greta&alfie • can you read my mind ?  YnbqR4c
greta&alfie • can you read my mind ?  FOO2y3e

greta&alfie • can you read my mind ?  8XKLS6S greta&alfie • can you read my mind ?  Spg7okK
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
greta&alfie • can you read my mind ?  1D7aXtN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : G.
STATUT : single with a crush on firemen (ruined it)
MÉTIER : romancière wannabe, too busy writing #9
LOGEMENT : Spring Hill #17 with the most handsome aka big bro'
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_o273azktQh1rifr4k_500
POSTS : 848 POINTS : 100

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [15/15] -
AlfieJulietSergioClaireCarmine #1Swann #1OpheliaRubenSiennaMarley

greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_mumro5YtpI1qf2zyko1_250
Mallen (ua #1) • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_prfgub82hl1sdslao_1280
Maze #2 • No one could ever see me, seems you're the only one who knows what it's like to be me. Someone to face the day with, make it through all the rest with someone i'll always laugh with even at my worst, i'm best with you
greta&alfie • can you read my mind ?  5238aced1b6855c2f2c856e93c945a6d205748c3
Moventry #1 • i've been holding on to hope that you'll come back when you can find some peace, 'cause every word that i've heard spoken since you left feels like an hollow street. i've been told, i've been told to get you off my mind but i hope i never lose the bruises that you left behind.
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_oxiezbq1pn1qmb4pvo3_250
Grisy • everyone needs a helping hand, who said i would not understand? someone up the social scale for when you're going off the rails have post break up sex that helps you forget your ex
greta&alfie • can you read my mind ?  Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery #2 • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me

RPs EN ATTENTE :
Cade > Andrew > James > Caleb #2 > Sergio #2 > Rhett #4










RPs TERMINÉS : Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1Lucas #2Rhett #3


TheoCaTa

ua (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : cilouuute / gifs : alexandramakesgif (sign+profil), lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship+cheekeyfire (profil) / ub : loonywaltz
DC : Ava West
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45732-greta-moore

greta&alfie • can you read my mind ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: greta&alfie • can you read my mind ? greta&alfie • can you read my mind ?  EmptyMar 29 Nov - 21:45



Ils s’étaient retrouvés ici, dans le plus grand des hasards, et les deux âmes en peine pouvaient se vanter d’avoir un peu de chance. Du moins, c’est ce que Greta se disait mais elle n’était pas convaincue que lui en pense autant. « Je suis dans un bar au lieu d’être avec ses proches. » Et elle ne saurait dire s’il s’agit là d’une simple affirmation ou l’évocation d’un quelconque regret même si la seconde option semble la plus évidente alors qu’Alfie affiche un sourire visant à masquer le chagrin. La discussion n’était pas fluide, le ton n’était pas assuré, alors Greta avait pris soin de prendre une nouvelle gorgée de sa boisson afin de tenter de sonner un peu plus d’assurance. « Mais la compagnie est charmante, si ça peut te rassurer. » Alors qu’elle était venue porter le verre à ses lèvres, plus que l’aider à s’affirmer face à quelqu’un qui la déroutait, l’objet avait finalement permis de dissimuler le sourire qui s’était affiché sur ses lèvres en entendant ses derniers mots. Le moment était mal venu et même s’il l’avait été, Carmine n’aurait pas approuvé ce qui se tramait dans l’esprit de sa cadette en la présence d’Alfie alors elle n’avait pas relevé dans un espoir qu’il n’ait pas constaté l’effet que lui avait provoqué ces mots. Pour simple réponse, Greta avait timidement tracé les contours de son verre avec l’index en levant les yeux au ciel pour venir chasser le compliment du garçon. Elle avait poursuivi en expliquant son faux départ. L’écrivaine en devenir avait bien tenté de fuir et de poursuivre ses rêves seule, à l’autre bout de la planète, mais les choses s’étaient compliquées plus tôt que prévu et le désir d’être auprès des siens s’était fait trop pressant. « Rien d’important, mais suffisamment pour que tu ressentes le besoin de m’en parler. » Il aurait été peu opportun de lui révéler les raisons de son retour et Greta était soulagée que cette question n’ait pas été posée par un Alfie qui semblait s'intéresser à elle, à ses états d’âme et à qui elle était. C’était du moins l’impression qu’elle avait alors qu’elle continuait à distraitement jouer avec son verre, se concentrant difficilement sur le visage de son interlocuteur. « Ouais, ça l’a été, important. Plus maintenant. » avait-elle répondu tout en essayant de se convaincre elle-même et l’immense vide ressentie dans sa poitrine en se remémorant ces souvenirs encore si récents l’avait rappelé à la réalité. Un homme comme lui, charmant, distingué et qui prenait le temps d’écouter, voilà ce qu’elle aurait voulu. Et sans qu’elle ne s’en rende vraiment compte, l’alcool prend doucement possession de son organisme et ses yeux s’attardent sur ses mains, sur les traces du passé douloureux d’Alfie. Des défauts pour certains mais des détails qui viennent lui rappeler la façon dont Carmine parlait de lui, de ses expéditions mais aussi de son lourd passé sans n’être jamais rentré dans les détails, ayant bien trop de respect pour son ami. « On tombe tous dans le piège un jour, j’imagine. » La blonde mourrait d’envie de savoir si lui était actuellement pris au piège mais n’avait pas trouvé le courage de formuler clairement la demande alors elle s’était contentée de lever les yeux vers lui et de sourire, convaincue que le savoir célibataire après avoir consommé de l’alcool pourrait s’avérer dangereux.

« C’est pas étrange. » Elle n’était venue pour aucune raison, répondant simplement à une amie qui souhaitait sortir. Le cœur n’y était pas, l’esprit non plus, la musique et les corps se déchaînant sur la piste la replongeant inévitablement dans les anciennes soirées où Arthur et elle avaient décidé qu’il était judicieux de se rapprocher. « C’est juste déprimant. »Sa seule satisfaction ce soir était de pouvoir l'avoir pour elle toute seule alors elle pouvait l’écouter s’il en ressentait le besoin. « C’est déprimant, la vie, parfois. Mais être présente pour quelqu’un, c’est loin de l’être. » Peut-être que ses tentatives pour parler comme une grande dame réfléchie étaient vaines mais Greta était sincère. « Et t’es pas venue pour ça, je me trompe ? » « J’étais venue par obligation, si je dois être totalement honnête mais… tu crois au destin ? » avait-elle terminé dans un éclat de rire. Peut-être qu’avec un verre supplémentaire elle en serait venue à lui révéler le fond de sa pensée mais elle avait préféré enchaîner, sa subtilité s’échappant peu à peu. « Non, je suis contente de te voir, vraiment. J’espère que je ne t’enlève à personne, d’ailleurs ? » Il était forcément accompagné, peut-être même qu’il fréquentait quelqu’un, Greta n’en savait que trop peu sur lui. « C’est fou, je te connais qu’au travers de ce qu’a pu me dire Carmine et des conversations que j’ai pu espionner à vos soirées. Anthropologue, c’est ça ? » Une chose était sûre, Alfie avait toujours aimé conter ses nombreuses anecdotes et pour cause, ses études et son métier l’avait amené à voyager à travers le monde. « Et rassure toi, il n’a dit que du bien. Pas de pression mais j’ai une très haute estime de toi. » Et son regard azur était venu se planter dans le sien sans qu’elle ne prenne même plus la peine de cacher sa façon enfantine d’être charmée par l’ami de son grand frère.



i'm the problem, it's me
at tea time,  everybody agrees, i'll stare directly at the sun but never in the mirror. did you hear my covert narcissism I disguise as altruism like some kind of congressman? i wake up screaming from dreaming, one day I'll watch as you're leaving and life will lose all its meaning -byendlesslove


greta&alfie • can you read my mind ?  M8pgZ3i
greta&alfie • can you read my mind ?  JSBsZsK
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

greta&alfie • can you read my mind ?  Empty
Message(#) Sujet: Re: greta&alfie • can you read my mind ? greta&alfie • can you read my mind ?  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

greta&alfie • can you read my mind ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-