AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Fire Emblem : où précommander Fire ...
Voir le deal
99.90 €

 (sergio) small town boy in a big arcade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois. update: depuis un an.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
(sergio) small town boy in a big arcade Aa52ddcb5a7dd071591b88d5d742892dd5685db9
POSTS : 18109 POINTS : 250

TW IN RP : violences physiques et verbales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (09)savannah #8saül #23vivian #1james #5cesar #5james #6floradarcy

ualovzra #11


(sergio) small town boy in a big arcade Peaky-blinders
famiglia: savannah #8 & saül #23 › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

(sergio) small town boy in a big arcade 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni (scena) › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(sergio) small town boy in a big arcade 373c87e15d8916ffa05c04bc88f814159c6a9c1d
willton #5 & #6 › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_or4qlmxZ3k1qhphz2o3_r1_250
flora #1 › we will break away together. i'll be the shadow, you'll be the light. nothing ever lasts forever. we will go softly into the night. the past is spun like a yarn and mangled with flesh and blood and bones, i wonder, did no one hear the distant thunder?

(sergio) small town boy in a big arcade F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian #1 › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_inline_ogufoy6vAj1qlt39u_250
river #2 › i let you down, it's what i always do best. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs EN ATTENTE : river #2 › ezra #12 › sergio #2
RPs TERMINÉS : (sergio) small town boy in a big arcade 25dxp5w4
(sergio) small town boy in a big arcade OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : glass skin (avatar) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade EmptyVen 12 Aoû - 13:06


Le lieu public, c’est parce que tu veux pas céder aux pulsions de me tuer ? Ou pour que je cède pas aux miennes ? Ou juste parce que y’a pas le budget “bureaux”, dans tout ça ?” J’ai dit que je viendrai, j’ai dit que je verrai pour ce qu’il en est de l’accord et du contrat que nous devons signer, mais à aucun moment j’ai même sous entendu que je serai avenant, de près ou de loin. C’est une évidence que je ne le serai pas alors que je n’ai rien à y gagner, que je suis éternellement à cran, et que je ne crains de toute façon pas que l’homme face à moi puisse me claquer entre les doigts au moindre mot de travers. Preuve en est, j’en ai déjà eu beaucoup, et il est toujours là, face à moi. Les efforts que je fais se traduisent par la poignée de main que je lui tends, parce qu’être un connard n’implique pas nécessairement d’être malpoli. Qui plus est, je suis sincèrement curieux de savoir où cette discussion mènera, et surtout de savoir où mènera tout le reste, toutes ses conséquences, toute la suite avec. Nous avons sans doute beaucoup de sujets à traiter ou, tout du moins, j’en ai beaucoup.

Je pourrais lui raconter les anecdotes que j’ai dans ce bar, ce gars totalement alcoolique qui ne perdait jamais les barmen des yeux, toutes ces soirées passées à perdre mon temps plutôt que de peindre, dessiner, créer. Cela ne nous ferait que revenir au sujet principal ensuite, n’est-ce pas ? Parce que nous ne sommes pas là pour discuter de la carte ni donner une note aux mozza sticks qu’ils servent sur un créneau de cinq minutes chaque soir, avant d’être out of stock. Je m’enfonce dans le fauteuil face à lui, mon regard ancré dans le sien comme si j’allais pouvoir deviner les futurs mots qu’il prononcera. Il n’est pas de mon monde, je ne suis pas du sien, et à défaut d’être véritablement excité à l’idée de tout ceci, j’en reste intrigué. Nous sommes deux lignes qui n’auraient jamais dû se croiser ; quelles seront donc les conséquences de ce choc qu’aucun scientifique n’aurait pu anticiper, pas même ceux qui annoncent la fin du monde et que personne ne croit jamais ? (Hollywood perdrait quarante minute de chacun de ses blockbuster, si tel était le cas) “Je veux pouvoir faire ce que je veux. Aucune barrière. Et personne à qui demander son aval.” Je ne sais pas quelles seront ses conditions, mais celle-ci est la mienne, invariable et immuable. Personne ne me mettra de barrières, encore moins de bâillon - pas dans ce contexte, précisons.

Mes jambes se croisent, mes bras tout autant, et je décoche à peine un regard au serveur qui vient prendre notre commande, faible affluence de l’après-midi explique. Un soda ce sera pour moi ; il n’y a qu’avec James que je partage un peu de vin, de temps à autre, et enfreint à chaque fois mon code moral. Je parie qu’il hésitera entre whisky et whisky, parce que c’est ce que boivent les hommes en costard, bon chic bon genre.

@sergio gutiérrez last but not least (sergio) small town boy in a big arcade 2390413160


(sergio) small town boy in a big arcade ZWjeJy0
(sergio) small town boy in a big arcade 4t8obn7
(sergio) small town boy in a big arcade Xb7bl1ie
(sergio) small town boy in a big arcade KHoP2yg
(sergio) small town boy in a big arcade 8OlF2I7


(sergio) small town boy in a big arcade 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
(sergio) small town boy in a big arcade 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_inline_p3eifotyLO1rqq37j_400
POSTS : 1218 POINTS : 275

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
RPs EN COURS : (sergio) small town boy in a big arcade 4hy7

Alma + Lena #2 + Scott + Diego + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Auden + Greta (fb) +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs EN ATTENTE : Sam + Lara +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + maurawrites (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade EmptyVen 19 Aoû - 10:42



big arcade

I can feel the clouds hang over me, rolling like thunder. Gonna bring you to your knees. Trying to keep our heads straight, every step could be a mistake. We don't wanna play these games again. Don't need no one's help, no. Just need us and our pistols

Beaucoup de choses avaient le don d’irriter Sergio, récemment. Les cris aigus de Paola, les couches qui débordent, le manque de sommeil, les réunions qui relevaient de la perte de temps, les caprices de ses stars. Mais rien, absolument rien n’arrivait à la cheville de Auden Williams. A peine s’étaient-ils retrouvés face au bar que Sergio avait choisi que l’homme regrettait déjà allègrement de s’être lancé dans ce projet. « Parce que les bruits extérieurs auront le mérité d’étouffer ta voix et de te rendre peut-être plus supportable. » répondit l’agent d’une voix bien trop joviale avec ce sourire agréable qui était une façade spécialisée depuis le temps. L’unique chose qu’il appréciait déjà dans cette relation était l’absence de faux semblants. Ils n’avaient pas besoin de tenir leur langue, d’étouffer l’impression qu’ils avaient de l’autre. Ils ne s’appréciaient pas, c’était déjà un fait avéré. S’ils en étaient arrivés à ce rendez-vous, c’était uniquement car ils savaient l’un comme l’autre ce qu’ils pourraient y gagner. L’argent d’un côté, les opportunities de l’autre. Les egos se battaient juste encore pour savoir lequel des deux bosserait réellement pour l’autre. Avec des caractères pareils, ils ne pourraient sans doute pas prétendre se battre pour l’égalité dans leur partenariat. Désormais installés à l’une des tables, le regard se promenant dans l’endroit, le Gutiérrez se remémorait encore une fois les arguments qui l’avaient incité à prendre contact avec Auden Williams. Ce n’était pas désintéressé du tout, non. Aussi désagréable que cela soit à admettre, la renommée du peintre n’était plus à faire. Il était l’un des noms que beaucoup de galeries et d’événements pourraient se disputer si seulement la communication était faite correctement. Et il était le professeur de Cesar, un autre argument qui était venu s’ajouter dans l’intérêt que le patriarche portait à Williams. Il n’avait aucune idée encore de comment il exploiterait cette information ; juste que se créer un réseau dans cette partie du monde artistique pourrait être utile un jour.

Ce fut très volontairement que Sergio prit le temps de réfléchir aux requêtes de Auden, le délaissa de son attention pour commander un whisky. Double, pour la peine. Il capta le rictus que cela provoqua chez l’artiste mais préféra de rien rétorquer, se concentrant finalement sur lui. Non sans une certaine réticence. « Soit. Tu fais ce que tu veux. » Ce n’était pas de gaieté de cœur pour un avide de contrôle comme le mexicain. Cependant, il devait se rappeler qu’il n’avait ni le temps, ni l’énergie pour être derrière le dos d’un peintre névrosé pareil en permanence. « Mais je veux être mis au courant concernant tes projets publics. » Qu’il ne soit pas le dernier à l’apprendre. Car connaissant le personnage, garder un œil distant sur ses apparitions ne serait certainement pas du luxe. « Je veux que tu aies un minimum de considération pour mes recommandations. » Ce serait absolument brillant s’il pouvait respecter le travail que Sergio ferait pour lui, en d’autres termes. Surtout quand c’était fait pour leur bénéficier à eux deux. « Et par pitié, pas de scandales médiatiques. » Avec un caractère et une insolence pareille, l’agent ne serait pas surpris de voir le peintre apparaître dans certains médias spécialisés suite à quelques jouxtes verbales, dénigrements publics envers ses compères ou encore des œuvres scandaleuses. S’il y avait bien une chose que Sergio détestait encore davantage que les talents indomptables, c’était certainement de devoir se concerter avec des spécialistes en relations publiques pour sauver les meubles par la suite. Il avait autre chose à faire dans sa vie et dans sa carrière que de faire du damage control en permanence.

@Auden Williams


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

(sergio) small town boy in a big arcade ZPuukcL
(sergio) small town boy in a big arcade RhAmSZr
(sergio) small town boy in a big arcade IfjSGV7
(sergio) small town boy in a big arcade NJB97Z9
(sergio) small town boy in a big arcade 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois. update: depuis un an.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
(sergio) small town boy in a big arcade Aa52ddcb5a7dd071591b88d5d742892dd5685db9
POSTS : 18109 POINTS : 250

TW IN RP : violences physiques et verbales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (09)savannah #8saül #23vivian #1james #5cesar #5james #6floradarcy

ualovzra #11


(sergio) small town boy in a big arcade Peaky-blinders
famiglia: savannah #8 & saül #23 › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

(sergio) small town boy in a big arcade 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni (scena) › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(sergio) small town boy in a big arcade 373c87e15d8916ffa05c04bc88f814159c6a9c1d
willton #5 & #6 › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_or4qlmxZ3k1qhphz2o3_r1_250
flora #1 › we will break away together. i'll be the shadow, you'll be the light. nothing ever lasts forever. we will go softly into the night. the past is spun like a yarn and mangled with flesh and blood and bones, i wonder, did no one hear the distant thunder?

(sergio) small town boy in a big arcade F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian #1 › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_inline_ogufoy6vAj1qlt39u_250
river #2 › i let you down, it's what i always do best. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs EN ATTENTE : river #2 › ezra #12 › sergio #2
RPs TERMINÉS : (sergio) small town boy in a big arcade 25dxp5w4
(sergio) small town boy in a big arcade OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : glass skin (avatar) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade EmptyVen 19 Aoû - 14:30


« Parce que les bruits extérieurs auront le mérité d’étouffer ta voix et de te rendre peut-être plus supportable. » Ma grimace n’est pas due aux reproches qu’il me tient plus ou moins discrètement, mais bien au fait que malheureusement pour lui je doute de toute l’efficacité de son plan. Il me déteste presque (presque, j’ai dit) autant qu’il me veut dans son équipe de petits poulains, et c’est bien là tout le paradoxe de la situation qui m’y fait m’y intéresser davantage encore, assez pour que j’en sois finalement venu à étudier la possibilité d’accepter de collaborer avec lui. Au moins, je suis déjà assuré d’une chose: cela n’aura rien de semblable avec la collaboration que je mène avec James, pour le pire comme pour le meilleur. La seule chose de semblable, et la seule qui importe réellement à mes yeux, c’est que ni lui ni moi ne sommes enclin à user de faux semblant, et c’est tant mieux. Je n’ai jamais eu la patience pour ça, et je me moque bien de sa propre histoire. Il est aussi insupportable que je le suis, quoi qu’on en dise.

Je n’attends pas davantage avant de statuer les demandes qui sont les miennes. Je ne demande pas la richesse et la gloire éternelle (sûrement parce que j’ai déjà les deux) ni même des vols hors de prix en jet privée pour Dieu sait où. A bien y repenser, mes demandes sont purement raisonnables, quoi que largement contraignantes pour la personne qu’est Sergio. Je lui demande déjà de faire des concessions, pourtant certain que le jeu en vaudra la chandelle ; que ce soit pour lui, ou pour moi. Ainsi, sage et silencieux, je me contente de juger sa commande d’alcool avec un certain rictus amusé (et jugeur). « Soit. Tu fais ce que tu veux. » Ces mots très précis seront utilisés autant de fois que nécessaire et ce dans tous les contextes du monde, à n’en pas douter. Je vais jouer avec ses nerfs, c’est écrit sur mon front, et je le sais bien assez intelligent pour savoir ce vers quoi il fonce tête baissée. Nous sommes fait du même bois. Chacun s’est courbé d’une façon différente, mais la base reste la même et je me reconnais bien trop en lui pour que cela n’en soit pas quelque peu effrayant, au fond. Plus que jamais, j’attends le mais suivant irrémédiablement ce genre d’annonce.

« Mais je veux être mis au courant concernant tes projets publics. »
Tu veux aussi savoir qui je baise ou ça ira ?

L’agressivité naturelle d’abord, la réflexion ensuite. C’est plus fort que moi et je fais encore moins d’efforts pour me contrôler alors que je sais que cela ne suffira pas à lui faire prendre la poudre d’escampette. “Deal.” Pour les projets publics, pas pour la liste des personnes que je baise. Je précise, au cas où. De toute façon, mes projets publics ne sont pas aussi nombreux qu’il n’y paraît, surtout pas dernièrement. Le reste du temps, je l’occupe à peindre et à me dire que je devrais parfois en faire une collection publique. Cela signifie sûrement qu’il voudra apprendre ma collaboration avec Weatherton, j’imagine. « Je veux que tu aies un minimum de considération pour mes recommandations. » Cette demande-là exige un silence studieux de ma part alors que je relève mon menton pour l’observer de face et jauger de son sérieux, autant que de ma capacité à croire en lui et à la qualité de ses idées. Mon silence est d’or, je m’octroie une seconde pour y réfléchir davantage. J’hoche la tête pour marquer mon accord, me rassurant au moins sur la précision de ses mots: je vais prendre en considération ce qu’il me dit. En d’autres termes, rien ni personne ne me forcera à faire quoi que ce soit, chose que Sergio lui-même sait déjà. Il m’a cerné, cela nous fait donc gagner un temps précieux. “Tant que tu n’empiètes pas sur mon domaine.” Il ne me dira jamais comment peindre, mais je peux accepter qu’il me conseille sur le marketing et tout le bordel à côté. Il a sûrement dû faire des études pour apprendre tout ça, le pauvre bougre, alors autant que ça paye.

« Et par pitié, pas de scandales médiatiques. » Face à cette demande bien précise, je ne sais faire autre chose que rire aussitôt, à coeur déployée. “Je suis un scandale médiatique.” Parce que je me moque des bons mots à dire, parce que je ne m’inquiète pas des états d’âme de chacun. Parce que mon nom, tapé sur Google, se résume à des scandales d’un bout à l’autre du pays. “C’est ce qui fait mon nom et mon image, tu ne peux pas le nier.” Sans ça, sans eux, je ne serais pas aussi connu et reconnu. L’art seul ne suffit jamais, même en étant aussi naturellement doué que je le suis. “Mais j’insulterai pas Morrison, même s’il le mérite. Ni Albanese.” Pas touche aux premiers ministres, pas touche à l’ego des interviewers masculins, aucun sous-entendu sexiste face aux femmes non plus. “Ma femme ne fera pas partie du jeu. Elle reste loin des medias.” Parce qu’elle reste loin de moi, tout court, elle qui s’est réfugiée à Sydney. Ce sont des détails inutiles pour la compréhension générale de la chose, pourtant: on ne touche pas à Ginny. C’est ma dernière demande et sans nul doute la plus importante, finalement, parce que jamais je ne reviendrai dessus.


(sergio) small town boy in a big arcade ZWjeJy0
(sergio) small town boy in a big arcade 4t8obn7
(sergio) small town boy in a big arcade Xb7bl1ie
(sergio) small town boy in a big arcade KHoP2yg
(sergio) small town boy in a big arcade 8OlF2I7


(sergio) small town boy in a big arcade 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
(sergio) small town boy in a big arcade 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_inline_p3eifotyLO1rqq37j_400
POSTS : 1218 POINTS : 275

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
RPs EN COURS : (sergio) small town boy in a big arcade 4hy7

Alma + Lena #2 + Scott + Diego + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Auden + Greta (fb) +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs EN ATTENTE : Sam + Lara +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + maurawrites (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade EmptyJeu 25 Aoû - 11:46



big arcade

I can feel the clouds hang over me, rolling like thunder. Gonna bring you to your knees. Trying to keep our heads straight, every step could be a mistake. We don't wanna play these games again. Don't need no one's help, no. Just need us and our pistols

Encore quelques années plus tôt, l’on pouvait être sûr que jamais Sergio ne se serait risqué à un tel pari. Il aurait gardé ses distances avec un homme comme Williams, aurait estimé qu’il ne valait pas les risques qu’il représentait. Alors peut-être était-ce l’expérience qui parlait, l’ego, l’intérêt à des fins personnelles, ou une ambition stratégique sur le point de le dépasser. Mais malgré tous les ressentiments qui le faisaient souhaiter ne jamais recroiser la route de l’artiste, l’agent ne bougeait pas d’un pouce, s’efforçait de garder son sourire poli bien trop lisse pour être honnête. C’était un véritable bras de fer qui était en train de s’engager, un qui s’annonçait pour le moins bancal. Sergio n’était pas encore décidé sur les concessions qu’il était décidé à faire pour signer ce fichu contrat, mais il était quasiment certain qu’il regretterait chaque bout de terrain cédé. Une part de son être se doutait déjà qu’il passerait autant de temps à déterrer des opportunités qu’à essuyer des pots cassés. Cela faisait partie du jeu dirons-nous ; sauf que c’était bien loin de l’amuser. Il exécrait le dédain évident, et Auden en était plein. Si bien que le sourire se mua en une grimace exaspérée qu’il retint à grande peine. « Seulement si tu juges que les personnes que tu baises risquent d’avoir quelque chose à y redire. » Autrement dit, s’il décidait de fricoter avec d’autres célébrités, ou avec la femme de. Ce n’était clairement pas par curiosité que Sergio réclamait à savoir tout cela, c’était jute pour éviter des retombées trop négatives.
Maintenant, entre ce que l’agent demandait et ce que Auden accepterait de faire, se trouvait certainement un gouffre. Sergio avait parfaitement conscience de la faille de sa requête, tout comme il savait qu’il ne pourrait jamais forcer ce type à rien. Il faudrait qu’il se fasse à l’idée de parler dans le vide, de voir son artiste partir en roue libre et ce sans la moindre considération pour le sens commun. S’ils avaient tous les deux un avis sur ce qu’ils pourraient potentiellement gagner de leur collaboration, la bonne manière d’obtenir ces dits gains était de toute évidence floue. Ils n’arriveraient nulle part s’ils tentaient constamment de se court-circuiter, si bien que le mexicain fut forcé de prendre ce hochement de tête avec une pincée de sel. « Tu peux bien faire ce que tu veux de ton art. » Sergio ne prétendrait même pas savoir à quoi ressemblait la plupart de son travail en dehors de ses pièces maîtresses, ne connaissait rien de ses inspirations, de ses mouvements artistiques favoris. Il se contenterait de gérer la demande qui affluait. Du travail mâché, en somme.
Le Gutiérrez plongea les lèvres dans son whisky pour dissimuler son agacement. Evidemment que Auden Williams était un scandale médiatique ambulant, un type qui se fichait bien des codes sociaux et du politiquement correct. Il était scandaleux, et c’était ce qui avait propulsé son nom sur le devant de la scène à un moment donné. « Et je ne peux pas nier que ça t’a plutôt bien réussi pour l’instant. Ce n’est pas une raison pour prendre des risques inutiles. » Une parole de trop, et l’amusement général pouvait se muer en révolte. Un sujet trop sensible sur lequel il crachait, et la révolte du public pouvait se muer en dégoût. Pour cela, le mexicain hocha lentement la tête. Ne pas mêler ses idées à la politique serait un bon début. « Tu as compris l’idée. » Il ne restait plus qu’à espérer qu’ils soient réellement sur la même longueur d’ondes sur ce point. Sa dernière requête eut au moins le don d’aligner leurs idées, de faire acquiescer plus honnêtement l’agent. « J’ai une politique de stricte séparation de la vie privée et de la vie professionnelle. Pour toi comme pour moi. » Qu’il ne s’avise pas de venir fouiner. Les médias le faisaient bien trop de son côté depuis que le nom de Paola avait fuité et que sa relation avec Maddy avait éclaté au grand jour. « Je ne serai pas sur ton dos en permanence et tu peux te douter que je ne chercherai pas à te fréquenter plus que nécessaire. Alors si l’on doit travailler ensemble, ne t’avise pas de me ghoster. Pars du principe que si je te contacte, c’est que c’est vraiment important. »

@Auden Williams


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

(sergio) small town boy in a big arcade ZPuukcL
(sergio) small town boy in a big arcade RhAmSZr
(sergio) small town boy in a big arcade IfjSGV7
(sergio) small town boy in a big arcade NJB97Z9
(sergio) small town boy in a big arcade 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois. update: depuis un an.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
(sergio) small town boy in a big arcade Aa52ddcb5a7dd071591b88d5d742892dd5685db9
POSTS : 18109 POINTS : 250

TW IN RP : violences physiques et verbales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (09)savannah #8saül #23vivian #1james #5cesar #5james #6floradarcy

ualovzra #11


(sergio) small town boy in a big arcade Peaky-blinders
famiglia: savannah #8 & saül #23 › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

(sergio) small town boy in a big arcade 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni (scena) › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(sergio) small town boy in a big arcade 373c87e15d8916ffa05c04bc88f814159c6a9c1d
willton #5 & #6 › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_or4qlmxZ3k1qhphz2o3_r1_250
flora #1 › we will break away together. i'll be the shadow, you'll be the light. nothing ever lasts forever. we will go softly into the night. the past is spun like a yarn and mangled with flesh and blood and bones, i wonder, did no one hear the distant thunder?

(sergio) small town boy in a big arcade F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian #1 › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_inline_ogufoy6vAj1qlt39u_250
river #2 › i let you down, it's what i always do best. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs EN ATTENTE : river #2 › ezra #12 › sergio #2
RPs TERMINÉS : (sergio) small town boy in a big arcade 25dxp5w4
(sergio) small town boy in a big arcade OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : glass skin (avatar) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade EmptyDim 28 Aoû - 1:55


Bien que l’idée de lui tenir compte des personnes avec qui je passe mes nuits semble farfelue, j’espère qu’il se rend bien compte que j’en aurais été capable, loin d’être pudique, loin d’avoir quoi que ce soit à cacher non plus. Au contraire, cela aurait pu être amusant, finalement. « Seulement si tu juges que les personnes que tu baises risquent d’avoir quelque chose à y redire. » J’esquisse un nouveau sourire en coin, amusé. Les personnes en question, non, sûrement pas, mais la presse ou quelques curieux seraient sans doute intéressés par des informations de la sorte, sans que pour ma part l’idée m’intéresse assez pour laisser l’information fuiter. Non, que ce soit pour Matthew ou pour James, je les tiendrai loin de tous mes comptes rendus à Sergio, à commencer parce que cela ne le regarde pas le moins du monde, qu’il veille sur ma carrière ou non. « Tu peux bien faire ce que tu veux de ton art. » Je fais ce que je veux de mon art et de mes nuits, voilà qui ressemble finalement à un aperçu du paradis, peut-être. Cela ne traduit sûrement que le désintérêt le plus total de l’homme en matière d’art, mais peu importe. Je ne prêche pas pour ma paroisse, je m’en moque totalement. Je n’ai pas besoin de son intérêt pour mon travail: il le donne déjà à ma personne.

Et si de mon côté je me satisfais des informations et précisions qui sont les siennes, il semble au contraire prier pour mettre fin le plus vite possible à notre échange. C’est juste. « Et je ne peux pas nier que ça t’a plutôt bien réussi pour l’instant. Ce n’est pas une raison pour prendre des risques inutiles. » Il ne peut pas débarquer du jour au lendemain, après plus de trente ans de vie, et croire qu’il m’apprendra quelque chose. Le scandale médiatique me définit, tout comme même moi suis capable de distinguer les limites de toutes choses, même mon franc parler. « Tu as compris l’idée. » - “J’ai compris l’idée.” Je répète ses mots pour le rassurer, lui, et assurer notre entente. Je joue au con, mais jamais plus que nécessaire, jamais trop non plus, justement parce que j’ai bien trop à perdre. “Être doué ne suffit pas pour exister.” Il faut toujours ce quelque chose de plus pour intéresser un public plus large, un public capable d’acheter et pas seulement d’écrire quelques mots dans des magasines que plus personne ne lit de nos jours, si ce n’est les fortunés qui n’en ont rien à faire de rien. Mes yeux retrouvent ceux de l’homme, le temps d’un bref instant solennel et sérieux au possible.

La dernière chose dont je tiens à parler, c’est Ginny. Ginny et, avec elle, l’idée de la laisser en dehors de toutes ces manigances, ce travail, ou peu importe la façon dont il nomme la chose. Ginny, qui jamais ne sera importunée pour mon compte, pour une raison ou pour une autre. « J’ai une politique de stricte séparation de la vie privée et de la vie professionnelle. Pour toi comme pour moi. » - “Pour toi, on s’est déjà chargé à ta place de venir mettre à mal ta politique.” Je rétorque bien rapidement, refusant qu’il nous mette totalement dans le même panier. J’apprécie le geste autant que sa sincérité, mais pour ma part ma vie privée n’a que très peu intéressée qui que ce soit, et les choses resteront ainsi. Pour lui, l’idée même de fréquenter une ancienne (ou pas ?) de ses pouliches a tout pour rendre fou la presse du monde entier, surtout s’il y a un enfant et des photos à dégoter à la clé. « Je ne serai pas sur ton dos en permanence et tu peux te douter que je ne chercherai pas à te fréquenter plus que nécessaire. Alors si l’on doit travailler ensemble, ne t’avise pas de me ghoster. Pars du principe que si je te contacte, c’est que c’est vraiment important. » Je fais la moue, acceptant cette nouvelle idée sans chercher à la négocier. Après tout, elle me semble juste, raisonnable et avisée. Je ne m’amuserai pas non plus à l’appeler au beau milieu de la nuit pour lui demander si le 118 est le numéro d’urgence italien ou australien. “Tu sais, je crois pas un seul instant que tu étendes ton influence sur le monde de l’art uniquement parce qu’il est question d’assurer tes arrières.” L’accord est accepté, mon hochement de tête en est la preuve, alors je repasse déjà à ce qui m’intéresse réellement. “Mais c’est pas mon problème, tant que tu m’assures que c’est pas un caprice.” Parce que l’art a toujours ce quelque chose de particulier, d’intouchable, d’inclassable. Parce que dans notre monde, une banane peut valoir quelques milliers, là où deux dollars suffisent au supermarché le plus proche. Et ça, ça attire toujours les foules, dont j’ai un jour fait partie et refusé de m’en séparer suite à ça.


(sergio) small town boy in a big arcade ZWjeJy0
(sergio) small town boy in a big arcade 4t8obn7
(sergio) small town boy in a big arcade Xb7bl1ie
(sergio) small town boy in a big arcade KHoP2yg
(sergio) small town boy in a big arcade 8OlF2I7


(sergio) small town boy in a big arcade 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
(sergio) small town boy in a big arcade 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_inline_p3eifotyLO1rqq37j_400
POSTS : 1218 POINTS : 275

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
RPs EN COURS : (sergio) small town boy in a big arcade 4hy7

Alma + Lena #2 + Scott + Diego + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Auden + Greta (fb) +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs EN ATTENTE : Sam + Lara +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + maurawrites (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade EmptyDim 4 Sep - 23:12



big arcade

I can feel the clouds hang over me, rolling like thunder. Gonna bring you to your knees. Trying to keep our heads straight, every step could be a mistake. We don't wanna play these games again. Don't need no one's help, no. Just need us and our pistols

Les négociations de contrat faisaient partie intégrante du quotidien de Sergio mais jamais encore elles n’avaient pris cette forme. L’artiste semblait bien se moquer des promesses de gloire, de renommée, d’exposition internationale. Les termes de leur accord reposaient surtout sur la manière dont ils pourraient co-exister sans avoir trop fréquemment envie de se sauter à la gorge. C’était à peine croyable de devoir mentionner les parties de jambes en l’air et la direction artistique avec si peu d’intervalle. Mais dans un sens, l’agent ne s’en plaignait pas. Son travail aurait sans doute été bien plus simple si ses talents et lui ne s’étaient jamais embarrassés de faux-semblants et de non-dits. L’unique fait que Sergio passait encore sous silence était sans doute combien il exécrait ce genre de personnage. Si les enjeux et la finalité n’étaient pas si clairs dans son esprit, il était évident qu’il aurait laissé Williams à d’autres. Comparé au milieu du cinéma ou de la musique, le mexicain émettait même un doute quant à la rentabilité de cet engagement. Au moins le peintre était-il intelligent, fit hocher la tête à Sergio dans un signe d’agrément. Être doué dans ce milieu dépendant des goûts de chacun, mais exister et avoir de la valeur aux yeux du public ne tenait à rien. « Si vraiment tu y tiens, on pourra te trouver quelques frasques pour attirer l’attention des médias. » Et dieu sait que cela ne se ferait pas avec la moindre sérénité. Pas quand le simple fait que Auden respire avait ce don pour titiller les nerfs.
Les doigts de Sergio se crispèrent instantanément sur son verre aux mots de l’artiste, qui ne comprenait visiblement pas que la vie privée ne devait pas même être mentionné. Les ragots médiatiques entre Maddy et lui avaient déjà circulé mais la présence de Paola au milieu rendait cette intrusion bien plus désagréable. « Si j’étais à ta place, je ne me risquerais pas à faire de même. » Le sourire était doucereux, l’agacement à son summum. Grande célébrité ou non, il y avait toujours de quoi faire parler. Surtout quand les obligations du mariage n’étaient pas tenues par un parti ou l’autre. Ce n’était pas une menace en soi, Sergio n’ayant strictement rien à faire de savoir quels étaient les liens entre les deux époux. Il ne garantissait juste pas de garder son sang-froid si Auden se permettait le moindre commentaire à nouveau. Cela faisait partie des raisons pour lesquelles il pouvait être certain que le contact serait tenu au strict minimum. La simple grimace faisait office d’accord et le temps d’une seconde, l’agent se sentit reconnaissant que le peintre cesse de jouer le difficile.
Cependant, il n’était pas dupe quant à ce soudain intérêt pour sa personne. A juste titre, l’intérêt de Sergio n’était en rien motivé par une passion récente pour la peinture. Quand il s’agissait de gérer un contrat, cela pouvait concernant de la musique, du cinéma, de la peinture, du sport, le principe resterait le même ; il était là pour assurer les arrières de son talent et lui offrir les meilleures opportunités. « Tu as partiellement raison. Il ne s’agit pas que d’assurer mes arrières ; j’ai mes raisons pour vouloir étendre mes horizons. » L’une d’elle aurait été facile à découvrir si Auden avait fait ses recherches. Un simple coup d’œil parmi ses élèves aurait répondu à cette question. « Ce n’est cependant pas parce que je suis peu familier avec ce milieu que cela en fait un contrat moins important. Cela met ta réputation en jeu, et donc la mienne. » Ce qui était significatif pour un homme à l’ego bien trop important. « Le travail sera fait de mon côté. »

@Auden Williams


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

(sergio) small town boy in a big arcade ZPuukcL
(sergio) small town boy in a big arcade RhAmSZr
(sergio) small town boy in a big arcade IfjSGV7
(sergio) small town boy in a big arcade NJB97Z9
(sergio) small town boy in a big arcade 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Auden Williams
Auden Williams
le complexe de Dieu
le complexe de Dieu
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans. (25/12/1983)
SURNOM : Mari, père, frère, amant, partenaire, bourreau, artiste, Dieu, maître suprême, oeuvre d'art,... il répond à tout, même les insultes.
STATUT : Qu'est-ce que vous n'avez pas compris dans 'mari' ? Ce n'est qu'un détail si sa femme vit à 750 kilomètres de là et qu'il ne lui a pas échangé le moindre mot depuis six mois. update: depuis un an.
MÉTIER : Meilleur peintre d'Australie, en toute humilité. Nouveau collaborateur de la maison Weatherton, mais surtout de James.
LOGEMENT : #517, Bayside, à nouveau seul et c'est bien mieux ainsi.
(sergio) small town boy in a big arcade Aa52ddcb5a7dd071591b88d5d742892dd5685db9
POSTS : 18109 POINTS : 250

TW IN RP : violences physiques et verbales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Né en Italie, il est bilingue › Bisexuel assumé depuis toujours, les états d'âme féminins l'agacent pourtant › A quitté l'école à 16 ans pour vagabonder en Italie, c'est à partir de là qu'il a commencé à travailler son art › La peinture est sa raison de vivre, il touche à toutes les formes d'art par besoin de créer › Ne boit pas, ne fume pas (longue histoire) › Ambidextre › Égoïste, rancunier, colérique, manichéen, un vrai Enfer à vivre au quotidien › Père de Damon (2000) et de Sloan (2020), deux mères différentes qui le détestent › Fuit dès qu'il développe des sentiments pour autrui
RPs EN COURS : (09)savannah #8saül #23vivian #1james #5cesar #5james #6floradarcy

ualovzra #11


(sergio) small town boy in a big arcade Peaky-blinders
famiglia: savannah #8 & saül #23 › intense, graphic, sexy, euphoric, provocative, edgy, thought-provoking, technically and visually stunning. a compelling work of science fiction, a suspenseful exposé. cinema like you've never seen it before. the exotic, bizarre and beautiful world. this is your invitation to enter.

(sergio) small town boy in a big arcade 043bb84fa42bd426b271b83d4dba80196018457b
williagni (scena) › io c'ho vent'anni e non mi frega un cazzo. c'ho zero da dimostrarvi. non sono come voi che date l'anima al denaro dagli occhi di chi è puro siete soltanto codardi. e anche se ho solo vent'anni dovrò correre, per me.

(sergio) small town boy in a big arcade 373c87e15d8916ffa05c04bc88f814159c6a9c1d
willton #5 & #6 › i tried to run and wait it out but i've become a mess of doubts. i know i'm hard to be around when i'm down and now. i'm just using up your trust. too much, it's always too much. i'm addicted to the rush. tell me am, i am on your mind?

(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_or4qlmxZ3k1qhphz2o3_r1_250
flora #1 › we will break away together. i'll be the shadow, you'll be the light. nothing ever lasts forever. we will go softly into the night. the past is spun like a yarn and mangled with flesh and blood and bones, i wonder, did no one hear the distant thunder?

(sergio) small town boy in a big arcade F1e09530e91bab69e01fb535f8531e60a7944bcd
vivian #1 › i'd laugh as your life comes crashing down like the Fall of Troy. you have no right to be surprised, I'm gonna be somebody else. the opposite of me. I will be transmuted from mortal to immortality, immorality, amorality.

(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_inline_ogufoy6vAj1qlt39u_250
river #2 › i let you down, it's what i always do best. you can fall to your knees and pray 'cause i'm a sinner and i won't be saved. i've been lying to you more each day.

RPs EN ATTENTE : river #2 › ezra #12 › sergio #2
RPs TERMINÉS : (sergio) small town boy in a big arcade 25dxp5w4
(sergio) small town boy in a big arcade OnoekxN

cf. fiche de liens
AVATAR : Louis Garrel
CRÉDITS : glass skin (avatar) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Lily, Swann, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/05/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t24284-auden-canicule-en-ete-mamie-va-y-passer https://www.30yearsstillyoung.com/t37070- https://www.30yearsstillyoung.com/t24386-auden-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t24554-auden-williams

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade EmptyJeu 15 Sep - 15:17


« Si vraiment tu y tiens, on pourra te trouver quelques frasques pour attirer l’attention des médias. » C’est sûrement la première fois qu’on me propose de créer des problèmes là où je ne l’aurais pas fait naturellement. J’esquisse un sourire amusé, retenant pour moi un rire certain. Je fais assez confiance en ma capacité à créer le désordre pour que certaines de mes frasques attirent à l’avenir l’attention des médias et ravissent bien plus encore son orgueil que le mien. Il tente de me faire croire que nous n’avons rien en commun mais plus le temps passe et plus j’en doute sincèrement. Ainsi, je n’ai aucun mal à souligner le malin plaisir qu’a eu la presse à exposer la relation entretenue entre Maddy et lui. Ce serait mentir que de dire que je m’y suis intéressé, mais elle a assez fait de bruit pour que j’en ai entendu parler, ce qui est plutôt significatif en réalité. « Si j’étais à ta place, je ne me risquerais pas à faire de même. » - “Je sais garder ma vie privée privée.” Et ma bite dans mon pantalon lorsqu’il s’agit d’employés, surtout. Cette idée esquisse un fin sourire amusé sur mes lèvres, là où l’homme d'affaires se la joue soudainement grognon. Alors non, aucun risque que je fasse de même que lui, voilà au moins une frasque qui ne pointera pas le bout de son nez me concernant. De même, je me garderai bien d’aborder le sujet à nouveau en sa présence, bien plus parce que je m’en moque très largement que par respect pour sa personne.

Par curiosité autant que par souci de préserver mon ego, sans doute, je profite de cette entrevue entre nous pour demander l’origine de cet intérêt soudain pour le monde de l’art, ce qui au travers de mes mots ne ressemble finalement en rien à une question. Simplement, je veux qu’il sache qu’il ne peut pas pleinement me prendre pour un con et que je suis bien conscient qu’il ne me dit pas tout. Tant que cela n’entrave pas mon ambition, je m’en moque largement. « Tu as partiellement raison. Il ne s’agit pas que d’assurer mes arrières ; j’ai mes raisons pour vouloir étendre mes horizons. » - “Qui sont ?” Il me tend une perche, je ne peux évidemment que la saisir. Ma curiosité n’est sûrement pas une surprise pour lui, il n’avait pas qu’à me laisser des indices aussi évidents sur ces autres raisons. « Ce n’est cependant pas parce que je suis peu familier avec ce milieu que cela en fait un contrat moins important. Cela met ta réputation en jeu, et donc la mienne. » Ce à quoi j’hoche à nouveau la tête, prenant place dans le fond du siège. Bien sûr que c’est un double enjeu et qu’une épée de Damoclès trône au-dessus de nos deux têtes, nous poussant à chacun faire de notre mieux ou, tout du moins, ne pas tout foutre en l’air. « Le travail sera fait de mon côté. » - “De mon côté aussi, si c’est ce que ça sous-entendait.” Je réponds un peu plus gravement, sans doute agacé par sa propension à me traiter tel un enfant à qui il faut toujours rappeler les règles de vie. Je me tiens mal et je désobéis, mais contrairement à un gamin, je le fais consciemment, bien alerte des possibles conséquences à mes actes. “Mais à m’avoir choisi moi, ça te donnera des cheveux gris avant l’heure. Si tu le sais, ma foi, je pense qu’on s’est tout dit maintenant.” Et me voilà qui esquisse déjà un nouveau sourire amusé, déjà bien conscient que je serai la source de bon nombre de ses soucis, sans l’avoir toujours voulu ou anticipé.


(sergio) small town boy in a big arcade ZWjeJy0
(sergio) small town boy in a big arcade 4t8obn7
(sergio) small town boy in a big arcade Xb7bl1ie
(sergio) small town boy in a big arcade KHoP2yg
(sergio) small town boy in a big arcade 8OlF2I7


(sergio) small town boy in a big arcade 1542980520 :
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
le père-du
Voir le profil de l'utilisateur
(sergio) small town boy in a big arcade 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
(sergio) small town boy in a big arcade Tumblr_inline_p3eifotyLO1rqq37j_400
POSTS : 1218 POINTS : 275

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
RPs EN COURS : (sergio) small town boy in a big arcade 4hy7

Alma + Lena #2 + Scott + Diego + Maze #2 + Maddy #9 + Maddy #10 + Lena #3 + Gugus + Auden + Greta (fb) +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs EN ATTENTE : Sam + Lara +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + maurawrites (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane), emery (aka le céleri) et mads (aka mad style)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade EmptyJeu 22 Sep - 23:26



big arcade

I can feel the clouds hang over me, rolling like thunder. Gonna bring you to your knees. Trying to keep our heads straight, every step could be a mistake. We don't wanna play these games again. Don't need no one's help, no. Just need us and our pistols

Sergio était tout sauf certain de son coup avec ce contrat. C’était même un miracle qu’ils aient réussi à mutuellement se donner le bénéfice du doute en mettant les pieds ici. La discussion courtoise ne rendait pas le peintre plus agréable à fréquenter, bien au contraire. La volonté de se débarrasser de lui n’était que de plus en plus présente. D’autant plus alors que les sujets sensibles s’avançaient, venaient directement s’attaquer aux points sensibles. Il n’y avait pas besoin de grand-chose en réalité, la simple mention de Maddy avait tendance à rendre l’agent irritable dans les contextes professionnels. C’était un secret qui s’était mal gardé, une réalité qu’il ne pouvait pas s’empêcher de voir comme une cruelle faille dans sa réputation si durement montée. Mais au moins Auden n’avait-il pas l’intention de revenir à la charge, mettant de lui-même le point à l’histoire en assurant que sa vie privée à lui le resterait. Dans le fond, c’était tout ce que Sergio avait besoin de savoir. Au vu du personnage, il s’attendait déjà à avoir des vagues à gérer du côté professionnel, ce n’était pas pour en rajouter avec des frasques personnelles. « Continue donc. » conclut le mexicain sans même se demander une seconde s’il y avait autre chose qu’il devrait savoir ici. Aussi imbuvable que soit le Williams, il fallait bien lui admettre une qualité ; il ne parlait pas dans le vide, ne gaspillait pas sa salive à faire de la conversation bienséante. Ils abordaient point par point sans prendre de pincettes, rendant la négociation aussi fluide qu’une checklist.
Ses questions étaient légitimes, prouvaient au moins qu’il prenait la possibilité de ce partenariat très au sérieux. Quand bien même le côté direct de cet échange attendait une honnêteté sans bornes, l’une que Sergio n’était pas franchement habitué à avoir avec ses talents. C’était un risque à prendre quand il décidait de se mettre à travailler avec un homme qui ne se laisserait jamais rien dicter. Cependant, le mexicain n’était pas familier avec le jeu de la transparence, ce qui le poussa à prendre une gorgée de son verre avant de trouver une réponse acceptable. « Disons juste que je pave la route pour d’autres artistes plus tard. » Hypothétiquement, du moins. Il ne parlerait pas de Cesar, espérerait silencieusement que le lien du sang resterait inaperçu. Mais il y avait une forte part de vérité là-dedans : le patriarche avait pour projet de développer son réseau, ses connaissances, son influence. Auden était une tête d’affiche, si l’on pouvait le présenter ainsi. Ce serait soit un succès flamboyant, soit un crash test foireux. Ils le sauraient après quelques mois de collaboration. S’ils signaient, toutefois. Et pour une fois, le contrat ne ressemblait en rien à un traquenard. Les échappatoires étaient nombreuses, les portes de sortie accessibles pour un parti comme pour l’autre. « Je ne doute pas de tes capacités à faire ta part du travail. J’insinue juste que je ne me fais pas d’illusions ; tout sera selon ton bon vouloir. » Ils pouvaient s’accorder sur tous les termes du monde, Sergio serait certainement incapable de le pousser à faire quoique ce soit dont il n’aurait pas envie. D’où le choix risqué, casse-gueule, qu’il regretterait certainement. « Tu ne pourras jamais être pire qu’une starlette capricieuse de 20 ans. » Et cela le fit sourire, presque spontanément cette fois. Comme une sorte de provocation mise sur le tapis. Aussi insupportable qu’il puisse se montrer, le Williams ne serait pas la première personne qui donnerait du fil à retordre à l’agent dans sa carrière. « Je t’enverrai les documents. Tu verras ce que tu veux en faire. » Ils ne signeraient pas sur un coin de bar. Ce serait bien trop vulgaire.

@Auden Williams


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

(sergio) small town boy in a big arcade ZPuukcL
(sergio) small town boy in a big arcade RhAmSZr
(sergio) small town boy in a big arcade IfjSGV7
(sergio) small town boy in a big arcade NJB97Z9
(sergio) small town boy in a big arcade 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(sergio) small town boy in a big arcade Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio) small town boy in a big arcade (sergio) small town boy in a big arcade Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(sergio) small town boy in a big arcade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-