AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -12%
SAMSUNG Galaxy M13 64Go 4G Light Blue à ...
Voir le deal
149 €

 Du fils à l’aiguille ft. Bellamy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruth Goode
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans un cap qui n’est qu’un chiffre comme un autre.
SURNOM : Son nom de scène est Madam Peterson
STATUT : Célibataire, elle ne demande que ça, de vivre une magnifique histoire d’amour… mais pour ça il lui faudrait des journées de 48h.
MÉTIER : De sa formation, elle est couturière chez Weatherton. Mais son rêve, c’est de vivre de son art, de son drag.
LOGEMENT : #112 Oxlade Drive, Fortune Valley. Un appartement de 3 pièces au premier étage avec un balcon, idéal pour son chat.
Du fils à l’aiguille ft. Bellamy Rhk2
POSTS : 84 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Elle est une femme cisgenre drag queen et alcoolique. Elle est sobre depuis un an.
RPs EN COURS : Un doux chaos ft. Jude Goode
du fils à l’aiguille ft. Bellamy Shin
Have We met before ft. Jiyeon Park
RPs EN ATTENTE : - Ft. Kai Lutz

- Ft. Madame de l’Octopus (dit j’ai oublié le nom parce que… Le talent)
AVATAR : Sigourney Beaver
CRÉDITS : Paperghost
DC : Non, mais ne jamais dire jamais.
PSEUDO : Paperghost
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45747-ruth-goode-o-lamour-lartere#2323597 https://www.30yearsstillyoung.com/t45870-ruth-goode-i-m-here-to-throw-my-vag-in-the-pag#2329958 https://www.30yearsstillyoung.com/t45871-ruth-goode#2329981 https://www.30yearsstillyoung.com/t45872-ruth-goode#2330019

Du fils à l’aiguille ft. Bellamy Empty
Message(#) Sujet: Du fils à l’aiguille ft. Bellamy Du fils à l’aiguille ft. Bellamy EmptyJeu 1 Sep - 14:37


|
Du fils à l’aiguille  ;
Ruth & Bellamy


Dimanche, un jour sacré. Pour beaucoup, c’était l’occasion de se retrouver dans des lieux cultes, de passer des moments en famille ou entre proche. D’une certaine façon, c’était le cas pour Ruth. D’une façon presque religieuse, cette journée de repos était toujours dédié à Madam Peterson. Couture, coiffure, dessins de nouvelles tenues, les activités de ses dimanches étaient diverses et variées. Une chose était commune à ses fins de semaine : elle ne voyait personne ce jour-là. Il fallait se reposer, oui mais user de ce temps était encore plus important.

Pour autant, ce dimanche là, elle avait décidé de faire une exception pour Bellamy. Le jeune homme, qui travaillait aussi chez Weatherton, était prêt à s’essayer à des cours de couture. Rémunération promise, ce qu’elle ne voulait pas. L’argent, c’est bien, mais partager sa passion, c’était encore plus gratifiant. La seule chose qu’elle demanda était qu’il paye lui-même ses tissus et les différents fils dont ils auraient besoin pour ce cours. Rien de bien extraordinaire.

Ruth attendait son ami pour onze heures. Avant son arrivé, elle profita pour préparer l’appartement : un brin de ménage mais surtout une préparation d’un brunch à faire pâlir les meilleurs restaurants du quartier. La jeune femme n’avait pas souvent —pour ne pas dire jamais— de visite chez elle. Forcément, cette perceptive l’enchantait et les petits plats devaient être dans les grands. Et puis, cuisiner avait toujours été un plaisir pour la couturière, l’occasion était trop belle pour ne pas le faire.

Au menu du jour : des pancakes et son sirop d’érable bio, du pain français et de la confiture maison de la mère Goode, du jus de fruit fraîchement pressé ainsi que des fruits qu’elle venait de chercher au marché. Kiwi, fruits de la passion, pommes et quelques bananes ornaient la table déjà trop généreuse pour seulement deux personnes. Mais peu importe cette abondance, elle préférait savoir l’estomac de son invité trop plein que l’inverse.

Pendant que sa pâte à pancake reposait, Ruth fit de la place sur sa table de couture afin d’accueillir Bellamy et sa machine, s’il avait réussi à en trouver une. Ils n’allaient pas forcément l’utiliser, mais elle souhaitait au moins lui montrer comment préparer son fils et ses canettes. S’il était à l’aise, seulement après quoi, elle tenterait de lui montrer une ligne de couture classique.

On pouvait voir sur son visage que l’idée même de donner ce cours l’enchantait. Ça lui rappelait les débuts de sa maison de drag, quand elle s’occupait de ses enfants drag, et c’était une sensation plus qu’agréable. Comme une sorte de passation de savoir. Une sorte d’héritage qu’elle offrait permettant à ses proches de pouvoir être, le temps d’un instant, qui ils voulaient. Alors oui, Bellamy ne semblait pas être intéressé à faire du drag, mais le sixième sens de la jeune femme n’était pas sans lui dire que quelque chose d’autres se cachait sous ce rendez-vous. Le temps lui donnera raison mais à cet instant, l’idée d’aider un proche était merveilleux.

La sonnette hurla dans tout son appartement à en effrayer son chat. La pauvre Luna se réfugia sous une robe posé sur un des mannequins. Car oui, sa pièce de vie ressemblait plus à un second atelier de couture que d’un vrai salon-salle à manger. Ruth possédait deux mannequins où il y avaient des tenues en cours de créations, et des dizaines de tête à perruque sur son mur. Dans un coin, on pouvait voir un coffre dont sortait un surplus de tissus brillant. Même sur l’arbre à chat, il y avait des tissus que l’animal avait décidé d’adopter pour accroître son confort de sommeil. Cet appartement était bien rangé, tout était organisé mais le manque d’espace donnait au lieu une aura de vestiaire de cabaret français.

Ruth retourna son pancake avant d’ouvrir la porte extérieur et de tourner la clef pour laisser l’entrée dans son appartement possible. Puis, en chantonnant lovesick girls qui passait sur sa sono, la jeune femme retourna dans son coin cuisine pour terminer la cuisson de ses pancake fluffy.

Entre donc Bellamy, fit-elle quand elle entendit quelqu’un toquer à la porte.    

Ruth abandonna une nouvelle fois sa préparation pour venir saluer le jeune homme avec joie.

j’espère que tu as faim, je nous ai préparé un brunch de champion de la couture ! Comment vas-tu ? tu peux poser tes affaires là, t’inquiète pas.

D’un geste de la main, elle désigna un coin libre à côté de son bureau. Elle ferma la porte et Luna se précipita sur cet inconnu pour renifler. Protectrice autoproclamée des lieux, l’animal se devait de vérifier si Bellamy était une bonne personne. Et à en juger par ses ronronnement, le teste était validé.


(c) SIAL ; icon kawaiinekoj




Du fils à l’aiguille ft. Bellamy 8s3j
Du fils à l’aiguille ft. Bellamy 908854lgbt
Du fils à l’aiguille ft. Bellamy 383200artist
Du fils à l’aiguille ft. Bellamy R0nUi7Y
Du fils à l’aiguille ft. Bellamy InF9M6m
Revenir en haut Aller en bas
 

Du fils à l’aiguille ft. Bellamy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-