AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : I love myself, goddamn, so cozy, I love me
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, tu touches un peu à tout au sein de ton club : chorégraphe & danseuse, tout cela sur une paire de talons très haut; tu donnes également des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdbc9380b70706e624d6458809d2976300d78130
POSTS : 692 POINTS : 0

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal C87bf9e6af01f3aa6d2c63e459c4410c1c327a80
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_ovvfvlDk5W1qlt39u_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 43106e71d8fa5e73ea208617fc541aeeb6b22c24
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

sergio#3 itziar#9finnley#3evelyn#14diana & heathermarvin#2oliver#1

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Q9ETily
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

leo#2 • naomi#6 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, muppcts/tumblr, mars-gif/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyMer 7 Sep 2022 - 11:32




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(noirflavouredgif/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
On pourrait penser qu’un club comme Paradise City ne serait rempli que le week-end, pourtant et de ton expérience, il est bien impossible de prévoir quand et pourquoi vous aurez le plus de monde et il faut se préparer à toutes les éventualités tout les soirs. Par exemple ce soir, un mercredi soir plus que normal et pourtant, le club est rempli et on encourage plus que bruyamment les danseuses qui se trouvent sur la scène et l’équipe derrière le bar à remplir les verres. Et tu es là, au milieu de l’animation à superviser le tout, tu as prévu toi-même de grimper sur scène un peu plus tard dans la soirée, il n’est que minuit après tout et dans ton monde ? La soirée vient juste de commencer. Tu es réveillée depuis très longtemps et si ton regard dérive sur scène, c’est juste pour voir tous les mouvements que tu as chorégraphiés il y a une de semaine de cela prendre véritablement vie et tout ce que tu avais en tête en bougeant toi-même être retranscrit. A quelques détails près, chaque danseuse évolue différemment sur scène, il y a toujours un truc qui vous rendent différentes.
De même pour les clients que vous avez ce soir, pas tous de la même trempe : il y a les sempiternels timides et curieux, qui passent plus de temps à regarder le fond de leur verre que toute cette peau exposée. Il y a quelques habitués avec des surnoms doux et qui saluent celles qu'ils reconnaissent, plus à leurs décolletés et leur jambes longues qu’autre chose mais c’est déjà un bon début après tout, et il y a ceux qui sont là pour faire la fête et oublier, les plus bruyants, les plus expansifs et ceux qui ont des costumes bien ou très bien taillés, accordés avec leur portefeuille plus que lourd. Ton type de client favoris. Tu sors de tes pensées quand un autre visage familier te rejoint derrière la scène et tu fronces un peu les sourcils. "Violet ? Qu’est-ce que tu fabriques ici ? Ce n’est pas toi sur le programme ensuite, c’est Nadine." Les imprévus arrivent, bien entendu, en tant que patronne il t’a rapidement fallu être confrontée à la réalité, tu aurais beau planifier un emploi du temps en fonction des demandes du club et de tes employées, il y a toujours des changements à faire et il faut toujours se montrer flexible.
Violet grimace un peu, une grimace suivie d’un sourire et elle hausse les épaules, ajustant sa tenue en te répondant. "Euh, il y a un léger contre temps et quelqu’un d’un peu indésirable dans les vestiaires." "Quoi?" La surprise passe sur ton visage, quelqu’un d'indésirable ? Cela veut tout et rien dire, ça peut tout aussi bien être un client qui a naïvement cru qu’il pouvait aller voir ce qui se passait dans les coulisses, ou alors le petit-ami d’une des danseuses qui a envie de prouver qu’il a un service trois pièces d’une taille plus élevée que la moyenne. Ce qui veut généralement dire que sa partenaire ne peut décidément pas bosser dans ce genre d’établissement, ce qui n’est jamais arrivé à Paradise City mais tu as déjà vu des scènes similaires se dessiner sous tes yeux dans les différents clubs que tu as fréquentés. "Je crois que tu ferais mieux d’aller voir..." Et tu ne répliques même pas quelque chose de cynique, personne ne devrait avoir le droit de ruiner ta soirée quand tu portes ta couleur préférée, vraiment, tu ne roules même pas des yeux, tu fronces juste les sourcils et dans un claquement de talons tu rejoins les vestiaires. Le mystère se résout de lui-même quand tu finis par ouvrir la porte et par tomber sur Nadine elle-même.
"... Pourquoi est-ce qu’il y un gamin dans les vestiaires de mon club?" C’est plus fort que toi, la danseuse a les bras chargés, par un petit garçon qui doit avoir quoi, un an ? deux ans? tu n’en sais rien, qui s’époumone déjà, réalisant lui aussi qu’il n’est pas à sa place. "Oh Lara !" Que lâche Nadine et tu as à peine le temps de respirer qu’elle te fait le récit de sa soirée. Sa petite cousine était censée baby-sitter son fils, mais cette dernière n’est qu’une gamine elle-même et elle a préféré disparaître avec son petit-ami plutôt que d’être responsable. Le père de l’enfant qui n’a pas voulu jouer son rôle non plus car trop occupé avec sa propre compagnie, sa propre partenaire et sa vie. Quand Nadine te soutient qu’il est hors de question qu’elle aille supplier sa mère, tu lui dis de respirer. Tu es contente quand on lui apporte un verre d’eau, mais cela arrive avec la nouvelle qu’un de ses clients régulier l’a demandée expressément elle. Okay, un seul problème à la fois. "Okay, okay, prépare toi et va t’occuper de ton client, la dernière chose qu’on veut c’est que tu perdes encore plus d’argent ce soir, pas vrai et..."
C’est quoi la solution ? Tu n’en sais rien, tu t’entends lâcher un : "Je m’en occupe." et quelques minutes plus tard, on te met un sac sur les épaules, un gamin entre les bras et sa mère disparait pour aller faire son boulot. L’atmosphère dans le vestiaire se calme et le gamin est plus occupé à te regarder qu’à pleurer. "Yo, c’est Tata Lara, si tu ruines mes chaussures ou ma robe on va avoir un problème toi et moi, compris ?"



I'on even wear an outfit twice, dead 'em, any bitch got a problem? Probably never met 'em, Tell a hater, "kiss both cheeks, ciao bella", but I'm used to the chatter 'cause, I'm her, her, her...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1409 POINTS : 60

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

dahlia#1midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyJeu 15 Sep 2022 - 14:18




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Lara Pearson (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 873483867
Elle n’entendait même pas le son de ses pas sur le bitume tant le volume de ses écouteurs était élevé, et ça ne semblait pas la déranger plus que ça, se laissant bercer par des accords de Chet Baker qu’elle fredonnait sans s’en rendre compte. Ça la rendait sûrement imprudente aux yeux de ceux qui ne sortaient jamais de chez eux, et qui lui auraient conseillé d’assurer ses arrières en cas d’agression, mais ça ne serait pas la pire chose qui pourrait lui arriver, et savoir gérer les mains baladeuses, elle savait faire, Jo. Elle avait d’autres préoccupations que de s’assurer de sa propre sécurité, et si elle marchait vite ce soir, c’était parce qu’elle avait le stress chevillé au corps. Elle n’aimait plus laisser sa grand-mère seule, et ses recherches de colocataires n’étant pas fructueuses, elle devait faire avec les moyens du bord, continuant de mener son quotidien comme elle le faisait déjà, avec la crainte que quelque chose n’arrive à Ava, comme quelque chose était arrivée à Esmée. Elle n’aimait pas y penser, mais ça occupait son esprit jusqu’à ce qu’elle se prépare pour le travail ; et ce soir, plus qu’un autre soir sans qu’elle ne sache vraiment pourquoi, elle se sentait aux prises de sa propension à croire que ce job n’était pas une bonne idée dans le fond.
Mais il fallait bien manger, il fallait bien atténuer ses envies de grandeurs aussi, et la réapparition de Midas et de ses idées à la con qui n’étaient pas là pour la faire espérer certes, qui avaient pourtant le chic pour lui revenir à la gueule chaque fois qu’elle se disait qu’elle détestait sa vie. Si elle acceptait la proposition de Revival de The X Factor, elle aurait une soupape pour tout un tas de choses, et Midas le lui avait dit, elle pourrait décider de ses conditions ; oui, mais… il y avait toujours quelque chose qui la faisait reculer, ou se dire qu’elle pouvait tout aussi bien tout perdre, que tout gagner. Elle était passée où, sa légendaire confiance en elle ? Elle se le demandait, et elle se fustigeait de se laisser atteindre par tout ça alors qu’elle ne pouvait pas se le permettre, que la moindre faute d’inattention lui vaudrait tout un tas de problèmes qu’elle n’avait pas envie de gérer.

Arrivant à son point de chute pour le reste de la nuit, elle poussa la porte de service de Paradise City, direction les vestiaires des employés. Elle passa devant celui des danseuses juste pour entendre la voix de Lara s’adresser à quelqu’un qu’elle ne vit pas sur le moment, qui la fit pourtant s’arrêter une fois que sa patronne se tourna vers la porte.
Et Jo ouvrit grand les yeux, s’avançant vers elle en lui demandant, goguenarde "Dis-donc, je savais pas que c’était ton truc. On fait aussi garderie, maintenant ?" Franchement, c’était parce que la situation était drôle qu’elle lui demanda, toujours aussi goguenarde "C’est le tien ?" Elle savait que non, ça ne l’empêcha pas de s’en amuser, et de porter au gamin un regard scrutateur qui la fit froncer le nez quand il posa ses grands yeux mouillés sur elle avec l’air d’avoir vu la plus belle chose de sa jeune vie. C’était flatteur, mais non merci "Il est hideux." qu’elle finit par dire parce que c’était la vérité, que les enfants qui bavent et qui puent, c’était à peu près à la même place sur sa liste de kiff’ que d’envoyer des photos de ses pieds au premier fétichiste sur les réseaux, et qu’elle avait autre chose à foutre que de se faire gerber dessus. Son service commençait bientôt, et elle avait sa tenue à peaufiner, son maquillage à vérifier, et son téléphone portable à dégainer pour demander à Nicholas de ne pas oublier de jeter un œil régulier de l'autre côté de la rue pour vérifier si tout allait bien du côté de sa grand-mère. Elle haussa les épaules en direction de Lara, ne lésinant pas sur la moquerie quand elle lui dit "Je vais me préparer, bonne chance avec…" De ses longs ongles peints en turquoise, elle désigna le gamin qui tendit une main vers elle en contrepartie — ce qu’elle prit pour une tentative d’amadouement qu’elle lui renvoya dans un regard de jugement, sa tête serpentant comme elle faisait un pas en arrière  dans la foulée "Même pas en rêve, petit bonhomme." Et le petit bonhomme ne devait pas être encore assez armé pour supporter qu’on lui refuse quoi que ce soit, alors il se mit à chialer de tous ses poumons pour faire entendre combien il trouvait Jo vilaine tandis que cette dernière se carapatait dans l’autre vestiaire, sommant en direction de Lara sur un ton trop guilleret pour être honnête "Bon courage, boss, le devoir m’attend !"


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ItFrTtD
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Pf8cX3Q
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ZAKiL8h
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YwJSohR
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal SFaYKhp

    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal KtpRxkJ
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 7ZWT0EU
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : I love myself, goddamn, so cozy, I love me
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, tu touches un peu à tout au sein de ton club : chorégraphe & danseuse, tout cela sur une paire de talons très haut; tu donnes également des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdbc9380b70706e624d6458809d2976300d78130
POSTS : 692 POINTS : 0

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal C87bf9e6af01f3aa6d2c63e459c4410c1c327a80
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_ovvfvlDk5W1qlt39u_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 43106e71d8fa5e73ea208617fc541aeeb6b22c24
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

sergio#3 itziar#9finnley#3evelyn#14diana & heathermarvin#2oliver#1

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Q9ETily
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

leo#2 • naomi#6 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, muppcts/tumblr, mars-gif/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyMer 21 Sep 2022 - 13:36




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(noirflavouredgif/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
Non, tu n'as pas beaucoup d'expérience avec les enfants en bas âge. Tu as des cousins plus jeunes que toi et les sœurs d'Evie ont eu des enfants et tu aurais pu faire un effort pour te rapprocher de ces derniers et être plus présente dans leur vie... sauf que tu n'en as jamais ressenti le besoin, que tu n'as jamais vraiment compris ce désir de se reproduire et à quoi bon passer ton temps avec quelqu'un qui ne peut faire que pleurer, manger, faire ses besoins et répéter tout ceci en boucle ? Cela te parait être un peu une perte de temps et c'est sûrement pour cela que tu fais bien de te tenir éloignée du reste de la famille. Tu n'as pas le temps d'y songer, pas le temps d'ajuster ta perspective et te demander si tu devrais t'asseoir ou pas, il pèse son poids le gamin, que déjà, quelqu'un fait son apparition dans les vestiaires. C'est Jo, sa silhouette familière et ses piques qui fusent.
Elle est surprise la serveuse, pendant deux secondes avant de répliquer et tu lui renvoies un sourire lumineux et tu lui réponds aussi. "Ouais je t'ai pas dit, Izzie et moi on va reconvertir notre bureau en chambre pour bébé, les employés vont devoir assembler les berceaux, ça va être gé-nial !" Tu roules quand même des yeux, parce que l'autre brune se doute bien qu'il s'agit de quelque chose qui n'arrivera plus jamais, merci mais non merci et tu éclates légèrement de rire à ses remarques. Wow, et dire que tu pensais manquer de tact, heureusement que Jo est là pour te remettre les deux pieds sur terre et te rappeler que toi au moins tu pèses tes paroles et certaines de tes critiques avant de les lâcher à voix haute. "Et je suis sûre que tu étais déjà sur les podiums à son âge miss... ça va, il n'est pas si moche que ça." Tu dis ça pour le défendre du mieux que tu peux, faisant légèrement bouger le gamin dans tes bras, il s'accroche à toi comme si sa vie en dépendait et tu supposes que c'est un peu le cas jusqu'à ce que sa mère refasse son apparition. Ce qui peut être entre une trentaine de minutes et plus... est-ce que tu vas passer ta soirée dans les vestiaires ? Ce n'était pas prévu mais quelque chose te dit que l'imagine que tu renvoies ferait fuir quelques clients, quoi que, vous devez bien avoir un ou deux pervers qui préfèrent les mamans, non ? Tu es sortie de tes pensées par les pleurs, Jo a fait quelque chose qui déplait visiblement, peut-être respirer plus fort, qui le sait vraiment et tu grimaces un peu au son. "Oh Jo, jte vois venir, tu le fais pleurer et en plus tu te carapates, un peu plus et je finirais par croire que tu es la personne la plus égocentrique du monde. C'est un peu mon boulot donc hein."
Donc un seul problème à la fois, tu as les bras chargés et tu abandonnes le sac sur le sol pour serrer le gamin de tes deux bras et tenter de le bercer du mieux que tu peux. Est-ce que lui aussi aime secrètement écouter du Metallica ? Ton répertoire semble un peu mince et tu lances un très long regard à Jo, parce que tu n'as que deux mains. "Vincent, je crois qu'il s'appelle Vincent. Je donne juste un coup de main... en n'en parlant, juste..." Tu as un coup de tête vers le sac que Nadine t'a confié comme si c'était le Saint Graal et tu te dis que c'est un peu le cas, après tout, être maman, ça implique d'être équipée en permanence, non ? Les pleurs retombent en intensité au moins, tout ça parce que le petit vient de s'emparer de quelques unes de tes mèches brunes et il tire avec toute sa force, ce qui t'arrache une grimace. Ce n'est pas drôle, pas drôle du tout. "Est-ce que tu peux ouvrir le sac et voir s'il y a quelque chose pour le distraire ? Une tétine, un biberon, quelque chose... parce qu'à part lui montrer mon décolleté, je ne vois pas quoi faire." Véritablement, oui tu voulais aider, oui tu voulais rassurer et être la patronne qui peut résoudre absolument tous les problèmes, mais là, ce n'est pas dans tes compétences de danseuse ou de manager, tu es complètement perdue. Evie saurait quoi faire, que tu te dis intérieurement, mais appeler ta cousine maintenant est exclu, si tu lui donnes souvent des nouvelles du club et de l'état du business, elle n'a pas besoin de connaitre tous les tenants et aboutissants.
"Mon dieu, c'est un miracle, ouais, mais je n'aurais jamais, ja-mais d'enfant." Que tu lâches, un peu dépitée, bien certaine de ne jamais revenir sur ces paroles-là.



I'on even wear an outfit twice, dead 'em, any bitch got a problem? Probably never met 'em, Tell a hater, "kiss both cheeks, ciao bella", but I'm used to the chatter 'cause, I'm her, her, her...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1409 POINTS : 60

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

dahlia#1midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyVen 23 Sep 2022 - 11:09




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Lara Pearson (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 873483867
Il était moche, et il était bruyant, deux défauts rédhibitoires pour la patience de Jo qui avait une politique stricte quand il s’agissait de s’entourer. Les bébés était exclus d’emblée, c’était une évidence sur laquelle elle n’avait même pas besoin de discourir, et ce pour des raisons aussi variées qu’elles étaient saturées de mauvaise foi. Lara disait ce qu’elle voulait, qu’elle était lâche, qu’elle était égocentrique, et tout ce qui lui permettrait de mieux gérer la situation dans laquelle elle s’était embourbée en acceptant de prendre dans ses bras le gamin d’elle ne savait qui, mais elle avait d’autres problèmes pour qu’entendre geindre à ses oreilles ne lui apparaisse comme une bonne chose. C’est bien pourquoi elle laissa ses écouteurs pendant tout le temps où elle se prépara pour son service du soir, posant ses affaires dans son casier, et remontant la courbe de ses longs cils d’un ongle acéré, incompatible avec le transport d'un gamin de l’âge de celui que Lara portait dans les bras. Elle n’avait pas d’avis sur les enfants, Jo, elle s’en cognait pas mal pour être claire : Charlie avait des gamins, c’était à peu près la seule dans son entourage à être assez conne pour s’être lancée là-dedans — et elle disait ça avec beaucoup d’affection, attention. Elle ne parvenait pas à comprendre comment on pouvait être assez généreux pour accepter de traiter les priorités d’autrui avant les siennes, et c’était avant tout parce qu’elle était égoïste, et qu’elle ne s’en cachait pas, pas même un tout petit peu. Oh, ce n’était pas la même chose que de d’occuper de sa grand-mère, répondrait-elle sans se dire que c’était contradictoire comme façon de voir les choses : elle ne gâcherait pas sa vie en se reproduisant, plutôt crever, c’était un fait établi sur lequel elle ne reviendrait probablement jamais parce qu’elle n’avait pas eu de bons modèles à la maison et qu’avoir cinq frères l’avait vaccinée de l’envie de procréer, point final.

Malheureusement, elle fût bien obligée d’enlever ses écouteurs, tout ça pour entendre geindre de l’autre côté. Ça lui fit rouler des yeux suffisamment fort pour qu’ils se mettent à lui démanger, ce qu’elle ne se risqua pas à soulager, craignant de ruiner son maquillage en frottant comme une dératée. Dans un souffle long ressemblant à un soupir agacé, elle se ramena de l’autre côté des vestiaires pour poser son regard sur Lara et lui lancer en même temps qu’elle la désignait du menton "Tu feras une mère atroce. Je suis désolée d’avoir à te le dire, mais tu crains." Elle n’était absolument pas désolée, comme elle n’était absolument pas désolée de ne pas se bouger l’arrière-train pour se soumettre à la requête de sa patronne jusqu’à ce que ça devint insupportable d’entendre le gamin s’époumoner. Un gros souffle s’échappa de ses lèvres, et sans aucune élégance, ses talons martelant le sol, elle se bougea enfin "Putain, c’est que ça a du coffre, ces petites bêtes." qu’elle fit, chopant le sac à langer que lui désigna Lara pour y trifouiller, et sortir les deux options qu’elle lui avait soumises. Une tétine dans une main, une biberon dans l’autre, elle fourra le premier dans la bouche de Vincent en le regard d’un air de défi "Apprends à gérer tes émotions, petit gars. C’est que le début, la vie est dure." Et de nouveau, il lui tendit les bras. Du coup, elle le prit parce qu’elle sentait que Lara en avait sa claque, et que si ça pouvait peser dans la balance de la bonne poursuite de son embauche, elle ne pouvait pas se permettre de cracher dessus.
Avant de le presser contre elle, le gamin, elle lui retira les mèches de cheveux de Lara qu’il tenait dans son poing et finit par demander à la jeune femme "Pourquoi tu te retrouves avec un gamin à surveiller ? Il est a Nadine ?" S’étant débrouillée pour faire desserrer le poing du gamin, Jo le prit enfin contre elle et tendit le biberon inutile à Lara. De l’index, elle maintint la tétine dans la bouche du petit pour qu’il tète assez pour que ça le réconforte, et elle ne changea pas d’avis en le regardant de plus près, la tête baissée sur sa bouille potelée : il était laid, autant qu’elle devait être belle parce qu’il ne cessait de la fixer avec des paillettes dans les yeux, que l’humidité du chagrin qu’il avait laissé éclater rendait plus étincelants encore. Sans s’en rendre vraiment compte, elle commença à se balancer de droite à gauche. Peut-être que s’occuper d’une petite vieille, ça la rendait d’emblée capable de s’occuper d’un mioche comme lui, allez savoir, mais elle s’en sortait assez bien pour que ça paraisse naturel en tout cas. Toujours est-il qu’elle se surprenait elle-même, et que malgré l’air revêche qu’elle avait sur le visage, elle s’adressa de nouveau à Lara "Faudrait peut-être envisager de faire débouler le planning familial pour éviter aux filles de se retrouver dans ce genre de situation à l’avenir, je sais pas." C’était ironique, mais elles savaient bien comment ça se passait : si personne ne couchait avec personne entre les murs du club, il y avait des promesses faites sous le manteau, et des rendez-vous qu’on ne pouvait pas contrôler une fois les portes closes. Bien sûr, Vincent pouvait bien être le genre de paquet déposé devant une porte après des mois de passion avec un homme rencontré ailleurs qu’ici, mais les nanas qui bossaient à Paradise City n’avaient pas toutes une vie stable au point de pouvoir envisager d’avoir un bébé de son plein grès. Alors, elle n’avait aucun conseil à donner à personne, elle n’était qu’une petite serveuse avec trop de caractère, mais pour le bien de l’équipe, laisser ses enfants en dehors d’ici, c’était la condition de base à respecter ; parce que si elle prenait tous les jours son service en entendant brailler, ça lui donnerait encore plus envie de se barrer d’ici et de ne plus jamais y foutre les pieds.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ItFrTtD
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Pf8cX3Q
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ZAKiL8h
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YwJSohR
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal SFaYKhp

    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal KtpRxkJ
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 7ZWT0EU
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : I love myself, goddamn, so cozy, I love me
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, tu touches un peu à tout au sein de ton club : chorégraphe & danseuse, tout cela sur une paire de talons très haut; tu donnes également des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdbc9380b70706e624d6458809d2976300d78130
POSTS : 692 POINTS : 0

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal C87bf9e6af01f3aa6d2c63e459c4410c1c327a80
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_ovvfvlDk5W1qlt39u_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 43106e71d8fa5e73ea208617fc541aeeb6b22c24
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

sergio#3 itziar#9finnley#3evelyn#14diana & heathermarvin#2oliver#1

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Q9ETily
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

leo#2 • naomi#6 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, muppcts/tumblr, mars-gif/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyMar 4 Oct 2022 - 23:29




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(noirflavouredgif/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
Les enfants n'ont jamais fait partie de ton programme personnel ou même de ce que tu voyais pour ton futur. Et cela n'a absolument rien avoir avec le fait que tu sois attirée uniquement par les femmes, il y aurait toujours moyens d'être mère et même toi tu sais que de nombreuses solutions existent pour fonder une petite famille et faire son nid. Cependant, cela ne t'a jamais intéressé, tu t'entends à peine avec le peu de famille que tu côtoies encore, ce n'est certainement pas pour fonder la tienne et quoi ? Est-ce que c'est censé t'apporter quelque chose de plus qu'une autre que de porter la vie dans ton ventre pendant neuf mois ? Tu n'en sais rien, même si c'est le cas, l'envie n'est pas là, du tout, et c'est cela le plus important. Si tu ne te vois pas imposer tes problèmes à qui que ce soit, d'où ton célibat plus qu'assumé, ce n'est certainement pas pour tenter d'élever quelqu'un d'autre et faire de cette personne quelqu'un d'équilibré et de bien équipée pour la vie de tous les jours.
Tu en as encore plus l'assurance maintenant, qu'on te tire les cheveux, qu'on pleure sur toi comme si tu n'étais faite que pour ça et ouais... c'est un métier ingrat, tes clients eux te payent avant de soutirer quoi que ce soit, au moins. "Mettre un je suis désolée devant une insulte, ça reste toujours une insulte. Je suis désolée mais je pensais que tu étais assez intelligente pour le savoir." Que tu répliques facilement à l'adresse de la serveuse en lui adressant un demi-sourire et en battant des cils, cela ne dure pas longtemps, oui, le gamin a l'air d'en avoir gros sur le cœur et tu es contente de l'intervention de Jo, tu as les bras libres et tu fais rouler tes épaules, comme si tu venais d'effectuer une séance de sport particulièrement corsée. C'est un peu le cas, n'est-ce pas ? "Un joli euphémisme. La vie est dure, il va l'apprendre de la même façon." Que tu marmonnes, tu n'essayes même pas d'être cynique en fait. Ce n'est que le début pour ce petit garçon et tu pousses un soupir, long et contenté, quand tes mèches brunes sont libérées. Tu te passes une main dans les cheveux, tu pourrais lui lancer une grimace au gamin ou lui retourner l'appareil mais ça ne t'aidera pas tu le sais. Sa mère te fait un minimum confiance et ce n'est pas quelque chose que tu prends à la légère en réalité.
"Oui, il est à Nadine, qui a une vie beaucoup plus compliquée qu'une starlette de soap opera et qui n'a pas réussi à trouver de baby-sitter. Mais si elle ne danse pas, pas de sous et elle en a besoin pour subvenir aux besoins de Monsieur Le Grincheux." C'est un cercle vicieux et de ce que tu sais, élever un gamin coûte un bras alors... alors tu comprends que Nadine ne puisse pas se passer d'une nuit comme ça, okay tu n'as jamais été aussi près de tes facturés et personne ne dépend de toi, mais tu comprends le besoin d'argent. Et l'importance de travailler quand on le peut et quand on nous donne du travail. La situation de la danseuse n'a rien de simple et même si tu as envie d'insulter le père de cet enfant, tu ne le fais pas, tu n'en sais pas assez dans le fond et tu t'y connais suffisamment en regrets pour savoir qu'un jour, il le regrettera. De ne pas avoir été là justement. Jo fait dans le cynisme elle, plus que facilement et tu te retrouves à vraiment considérer ses paroles, puis par hausser les épaules. "Je sais que tu plaisantes mais en réalité, Nadine n’est pas la seule danseuse qui est mère, peut-être qu'avoir un vrai espace et quelqu'un de payé qui pourrait garer un œil sur les mômes, ça ne serait pas une mauvaise idée." Difficile à mettre en place ? Oui. Mais certaines compagnies le font bien pour leurs employés, et trouver un ou une baby-sitter compétent ne doit pas être de tout repos, peu importe les circonstances, peu importe le métier en réalité. "Tu l'as dit toi-même, la vie est dure." Cela ne changera jamais, si tu peux faire en sorte que Nadine et d'autres danseuses aient la conscience un peu plus tranquille... pourquoi pas ? Tu te places toujours comme la patronne qui résout tous les problèmes donc, tu ne peux pas juste rester les bras croisés et ne rien faire.
Tu ranges l'idée dans un coin de ta tête, attrapant le biberon que Jo a trouvé dans le sac. "Il a peut-être faim, je n'en sais rien du tout, mais on est censés le réchauffer le biberon, non ? On a beaucoup de choses mais pas de micro-onde." Malheureusement pas, pas encore du moins et tu penses à cela avant de te tourner vers Jo, et le tableau qu'elle offre avec le gamin dans les bras. Beaucoup plus calme qu'il y a quelques minutes et sûrement prêt à suivre Jo jusqu'au bout du monde. "Et pourquoi tu es plus douée que moi ? C'est le moment où tu m'annonces qu'en vrai t'as quatre gosses avec quatre mecs différents ou... ?" Tu as un petit rire nerveux à la fin de ta phrase, tu ne sais rien de la vie de la jeune fille dans le fond et quelque chose te dit que ce n'est pas un hasard.



I'on even wear an outfit twice, dead 'em, any bitch got a problem? Probably never met 'em, Tell a hater, "kiss both cheeks, ciao bella", but I'm used to the chatter 'cause, I'm her, her, her...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1409 POINTS : 60

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

dahlia#1midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyLun 10 Oct 2022 - 8:07




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Lara Pearson (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 873483867
"Je suis désolée, mais c’est pas moi qui ai l’air d’une biche prise dans les phares d’une voiture." Elle la toisa, la mine renfrognée par son observation "Je croyais qu’être patronne de son propre club, ça aidait à gérer les situations de crise." Elles pourraient encore jouer longtemps à celle qui aurait le dernier mot, Jo le savait tout aussi bien qu’elle était une championne dans la discipline, toute endurante qu’elle était pour faire entendre son avis, surtout quand on ne lui demandait pas de le donner. Ce n’était pas parce que Lara Pearson-My-Ass était sa boss qu’elle allait changer son fusil d’épaule et la traiter avec déférence, il ne fallait pas croire qu’elle était capable de respecter ce genre de caste quand elle n’avait de considération pour personne, si ce n’était pour elle-même.
Elle battit des cils tout comme elle le fit, s’en remettant aux bras de sharpei de Vincent qu’elle tint contre elle pour le forcer à la boucler alors que le dialogue ne tarissait pas entre les deux jeunes femmes qui se regardaient avec l’air de se demander ce qu’elles fichaient-là "Hey, ce sera payé comme heure supp’ ?" qu’elle finit par demander, Josephine, parce qu’on était culotté ou on le l’était pas, et qu’elle, elle l’était plus que les autres, c’était une certitude qu’elle ne boudait pas pour paraître mieux élevée. Ça elle ne l’était pas, par contre, et tant pis si encore un peu, Lara la cataloguait d’égoïste.

Elle l’était assez pour ne pas vouloir que sa vie change à cause d’un gamin, le sien ou celui des autres. Nadine, elle était bien mignonne, et les arguments de Lara étaient recevables dans une certaine mesure, seulement dans ce cas quoi, chacun ramenait sa merde au boulot, et on trouvait une solution pour l’en débarrasser parce que c’était trendy d’être bienveillant et de penser à son prochain ? Des conneries, oui. Si elle parlait de sa grand-mère à Lara, cette dernière voudrait ouvrir une annexe pour en faire une maison de retraite aussi ? Ce serait Richard et ses copains qui seraient heureux, tiens. Elle eut un rire sous cape, la tête baissée sur Vincent qu’elle continuait à faire taire, l’index posé sur le devant de sa tétine, sa petite main potelée finissant par se poser sur le haut de son décolleté sans que ça ne la dérange vraiment ni même qu’elle y prête attention puisqu’elle était occupée à répondre à Lara, tout en continuant à se balancer sur un rythme choisit au hasard "J’ai sans doute pas mon mot à dire, mais c’est pas ce qui m’arrêtera ; c’est pas un endroit sain pour garder un gamin." No shit, Sherlock "Pardon hein, je sais que t’essayes d’en faire un endroit classe, ça reste quand même un club de strip-tease, et d’accord ils valent le coup d’oeil, mais je suis pas sûre que voir des culs toute la sainte journée, ça aide un gosse à bien grandir." Ils en diraient quoi les services sociaux, si Nadine leur racontait que c’était les taties dénudées de Vincent qui s’occupaient de lui quand elle allait au turbin ? C’était vrai, que Josephine avait des travers immatures qui lui permettaient de rattraper la jeunesse qu’elle n’avait pas vraiment eue, n’empêche qu’elle restait tout de même une gamine qui avait été forcée de grandir avec l’objectif de devenir quelqu’un, de fait elle avait un minimum  la tête sur les épaules. Si elle était à la place de Nadine, et grands dieux, elle remerciait sa contraception de ne lui avoir jamais fait cette merveilleuse surprise de la placer dans les 1% qui tombaient en cloque même en gobant son poison tous les jours depuis ses 15 ans — il n’est jamais trop tôt, ravalez vos questions—, l’éventualité de se faire retirer son gosse pour cause d’environnement inadapté à un mineur de moins de 15 ans, ça craignait plus encore que l’inaptitude de Lara à arrêter de faire chialer le bébé.
Elle reposa son regard sur lui lorsque Lara envisagea de lui donner à manger, et qu’elle chercha dans les trésors de sa psyché pour s’en remettre à son bon sens, parce que clairement, il ne fallait pas être sorti d’une grande école pour élever un gamin, sinon ça la moitié de la population mondiale ne s’y risquerait pas, c’était un fait — cela dit, même sans ça, cette même moitié de la population mondiale aurait dû s’abstenir, sauf qu’encore une fois, on ne lui demandait pas son avis "Y a pas un truc qui dit que tant que c’est à température ambiante, c’est prêt à être consommé ? Donne-moi le biberon, s’il le recrache, on trouvera une autre solution." S’il le recrachait, elle lui enfoncerait de force dans le gosier surtout, mais elle gardait cette alternative pour plus tard, trop occupée à répondre avec sarcasmes à sa patronne "Ouais, et c’est pour ça que je bosse ici. Je touche pas assez de pension alimentaire donc je tape dans les jobs miteux pour leur payer à bouffer." qu’elle lui dit sans faire dans la dentelle, finissant par s’asseoir sur le banc des vestiaires avec l’assurance de ceux qui savaient comment faire. Elle croisa les jambes, suréleva le petit en le posant sur son genou, puis elle lui dit d’une voix déguisée par la moquerie qu’elle adressa à Lara tout en lui retirant doucement sa tétine, le nez se fronçant "C’est pas une lumière, tata Lara, hein ?" Et peut-être que la risette que lui fit le gamin lui en tira une aussi — mais elle la perdit bien vite quand elle releva le visage vers la jeune femme, et que claquant des doigts pour la faire réagir, elle lui dit "T’attends le déluge, ou c’est comment ? S’il se remet à pleurer parce que t’es pas assez rapide, je te promets que je démissionne." la menaça-t-elle dans le vide.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ItFrTtD
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Pf8cX3Q
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ZAKiL8h
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YwJSohR
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal SFaYKhp

    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal KtpRxkJ
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 7ZWT0EU
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : I love myself, goddamn, so cozy, I love me
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, tu touches un peu à tout au sein de ton club : chorégraphe & danseuse, tout cela sur une paire de talons très haut; tu donnes également des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdbc9380b70706e624d6458809d2976300d78130
POSTS : 692 POINTS : 0

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal C87bf9e6af01f3aa6d2c63e459c4410c1c327a80
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_ovvfvlDk5W1qlt39u_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 43106e71d8fa5e73ea208617fc541aeeb6b22c24
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

sergio#3 itziar#9finnley#3evelyn#14diana & heathermarvin#2oliver#1

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Q9ETily
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

leo#2 • naomi#6 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, muppcts/tumblr, mars-gif/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptySam 22 Oct 2022 - 21:29




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(noirflavouredgif/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
Une autre patronne se serait sûrement offusquée face aux piques de Jo, aurait fait remarquer que la situation est plus tragique que drôle et qu'elle devrait retrouver son sérieux. Une autre, décidément pas toi et certainement pas ce soir, il faut une bonne dose d'humour pour évoluer dans un club pareil et pour continuer de revenir tous les soirs parce que tu auras beau maquiller tout ça sous beaucoup de rose, de costumes à paillettes et des jupes qui dans le fond ne sont pas si courtes que cela, ce que vous faites en réalité n'a absolument rien de glamour. Tu le sais, Jo le sait et si tu avais trouvé un moyen encore plus efficace de vider les poches de ceux qui passent les portes du club, tu l'auras déjà fait, que personne ne s'y trompe, vraiment, tu le ferais sans aucune hésitation. Aussi, quand la serveuse te demande si se sera payé comme heure supplémentaire, tu n'y vois pas une blague ou le fait que Jo soit une opportuniste finie, non, tu vois juste une femme qui pense à elle et à protéger ses arrières avant tout. C'est plus qu'honorable et c'est quelque chose que tu comprends et que tu respectes. "J'en sais rien, tu veux combien ? Et oui, je suis totalement sérieuse."
Un haussement de sourcils pour prouver que ce n'est pas que des paroles en l'air, Jo se décidera et te donnera un prix au bon moment, toi, tu roules un peu des yeux à ses mots. Parce que tu n'es pas une idiote, que tu ne te voiles pas la face sur ce que vous faites. Pas besoin d'une piqûre de rappel, tu es de celles qui montent sur scène, de celles qui donnent absolument tout pour recevoir une paye qui ne prend même pas en compte le fait d'être un fantasme vivant. Des années de cela et tu n'arrives toujours pas à expliquer pourquoi tu y retournes, ce que tu trouves sur scène, pourquoi cela te convient, mais c'est ainsi, tu n'es qu'un objet, une œuvre d'art vivante qu'on peut observer de très, très, près, et à peine effleurer et rien que pour ça, ce n'est pas donné à tout le monde. "J'essaye d'en faire un endroit où mes employés peuvent passer la porte sans craindre ce qui va se passer pendant leurs heures de travail. La classe ? C'est pour les idiots qui ne savent pas faire la différence entre du champagne à deux dollars et celui plus cher, donc bon." Et parce qu'il faut vendre un minimum de rêves et de charmes pour attirer des clients dans vos filets, un peu de subtilité ne fait pas de mal à personne, à personne vraiment et que si tout était cru, vous auriez mis la clef sur la porte. En dehors des vestiaires, c'est mensonges sur mensonges, ce n'est pas la réalité.
La réalité est ici, avec Jo, avec l'enfant d'une autre, qui lui, a besoin de choses concrètes pour vivre et pour avoir un futur à lui. Jo se débrouille bien, tu suis le mouvement, ne sachant pas vraiment si c'est ce qu'il faut faire, mais tu fais confiance aux instincts de la serveuse qui sont sûrement bien mieux que les tiens. "Oui bah Tatie Lara, elle n'a jamais fini son master de biochimie techniquement, donc on l'excusera, elle n'a pas assisté aux cours pour préparer un biberon." Mais au moins, tu as remarqué que Jo n'a pas répondu à ta question, elle n'est pas obligée de le faire, c'est sa vie après tout, tu peux bien l'interroger cependant rien dans son contrat ne la force à répondre. Tu continues de fouiller dans le sac, renvoyant un regard légèrement ennuyé quand Jo manque clairement de patience, c'est elle qui porte le gamin après tout, tu peux le comprendre. "Alors que tu viens de te trouver une vocation et que j'étais prête à te payer pour ton boulot de baby-sitter ? Si triste." Une pique parce que tu peux et tu lui tends le biberon en plus de tes trouvailles. "Tiens... Et... un bavoir pour le monsieur et je suppose que c'est pour toi ? Pour ne pas ruiner ta tenue." Un bavoir, une serviette épaisse, pour sa tenue ou alors le petit en cas d'accident ? Tu n'en sais rien, tu donnes tout cela à la brune et tu la laisses gérer la situation. Qui est présentement de garder Vincent dans ses bras, il semble bien content de se trouver là, et de le nourrir. Il serre lui-même le biberon de ses petites mains et semble content de pouvoir se nourrir et de le vider et d'enfin se remplir l'estomac.
La scène qui se dessine dans les vestiaires est assez attendrissante et si ce n'était pas pour la basse que tu peux percevoir au loin ou l'endroit où vous vous trouvez, ce serait presque normal. Oui, Jo a raison, ce n'est décidément pas le meilleur endroit pour un enfant, mais cela ne veut pas dire que tu ne vas pas en parler à Itziar. "Une véritable pro dis donc, Nadine a l'air de chercher une baby-sitter à temps plein, ou juste quelqu'un qui peut dépanner, moi je dis si t'es vraiment en manque de liquidité... tu peux littéralement la prendre par les sentiments et demander le tarif que tu veux." Il y a clairement une opportunité et la danseuse a besoin d'aide, si Jo veut vraiment se faire des sous en plus, pour sa vie mystérieuse et demandante... pourquoi pas après tout, non ? "Et ouais, Tatie Lara est horrible, mais c'est parce qu'elle se fait mieux payer moins elle en porte... et elle sait que tout le monde en profite, tout le monde."




I'on even wear an outfit twice, dead 'em, any bitch got a problem? Probably never met 'em, Tell a hater, "kiss both cheeks, ciao bella", but I'm used to the chatter 'cause, I'm her, her, her...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1409 POINTS : 60

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

dahlia#1midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyVen 28 Oct 2022 - 10:12




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Lara Pearson (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 873483867
"Le plus haut sera le mieux, c’est pas moi qui gère les comptes après tout." Il ne fallait pas compter sur Jo pour refuser une proposition comme celle-ci. Alors Lara lui donnerait bien ce qu’elle aurait envie de lui donner, elle s’en contenterait sûrement en faisant la grimace d’abord, prétendant valoir beaucoup plus que ça, mais dans le fond, ce n’était qu’une tactique pour revoir à la hausse les tarifs de sa patronne ; elle prenait tout, il n’y avait pas de petits montants. Elle compterait ses billets plus tard cependant, elle avait du pain sur la planche vu que Lara n’était pas foutue d’arrêter de faire geindre le gamin qu’on lui avait mis dans les bras. Nadine devait vraiment avoir un radar tout pété pour autant s’en remettre aux mauvaises personnes pour l’aider à s’en sortir. Mais elle ne dit rien à ce propos, en ayant déjà sans doute trop dit déjà pour s’échiner à charger la mule.

Elle se concentra sur Lara, Vincent toujours dans les bras, se balançant à un rythme qu’elle avait inventé, ses talons claquant sur le sol des vestiaires. Elle avait envie de rouler des yeux en entendant la jeune femme la reprendre sur le seau de classe qu’elle avait apposé au club, seulement elle fut happée un moment par la manière dont le gamin tirait sur sa tétine pour se rendre compte qu’effectivement, il crevait la dalle "Je me demande comment tu peux gérer un endroit pareil quand t’es en train d’agir comme si le monde te tombait sur la tête juste parce qu’on t’a foutu un pauvre gamin dans les bras. Du calme, c’est pas encore l’apocalypse." Là encore, il ne fallait pas compter sur Jo pour faire dans la complaisance "T’as pas terminé ton master de biochimie, j’ai pas terminé le lycée ; on fait ce qu’on peut avec ce qu’on nous donne, et la preuve, c’est pas parce que t’as été à l’école que t’es plus maline que moi." Connasse, qu’elle aurait pu ajouter, mais elle n’en fit rien, se contentant de la presser à lui donner le biberon du petit pour qu'il arrête de s’échiner à sucer ce qu’il avait dans la bouche. Heureusement qu’il n’avait pas de dents, elle n’aurait pas donné cher de la peau de la tétine autrement. Relevant la tête vers Lara, Jo lui prit le biberon des mains quand, enfin, elle daigna faire ce qu’elle lui avait demandé, et se figura de quoi faire des bavoirs qu’elle lui donna pour en mettre un au petit qui semblait avoir compris qu’il allait être nourrit, puisqu’il se mit à gigoter au point qu’une fois qu’elle eut couvert son épaule du deuxième bavoir, Jo le regarda dans les yeux en lui murmurant, le bout de son index posé sur le bouton de son petit nez retroussé "T’as plutôt pas intérêt à me dégueuler dessus, mon petit bonhomme." Le gamin lui fit un sourire édenté qu’elle chassa en lui fourrant son biberon dans la bouche, le calant assez bien entre ses bras pour qu’il ne s’étouffe pas au passage.
Elle releva la tête vers sa patronne tandis que le silence se faisait dans la pièce, seulement dérangé par la musique en sourdine qui arrivait de l’autre côté du club, là où la mère du petit se trémoussait pour lui payer le lait qu’il était en train de téter goulument. Jo eut un léger froncement de nez en entendant Lara reprendre la parole, lui faisait remarquer sans attendre qu’elle termine ce qu’elle était en train de dire "Parce que tu crois que j’ai vraiment que ça à foutre de m’occuper d’un gamin à temps partiel ?" Elle n’attendait pas de réponse, alors elle continua sur sa lancée "Je sais que les patrons ont tendance à pas avoir de vie en plus d’avoir une vue déformée de la réalité, mais à côté de mes heures de shift, j’en ai une moi, de vie." Et pas la plus tranquille au demeurant "J’ai des responsabilités, qui sont pas de l’ordre de devoir torcher les fesses d’un gosse ou de tirer mon lait pour qu’il engraisse, c’est clair. Mais ça me laisse assez peu la place pour m’ajouter du taff en plus, merci de garder ta pitié pour quelqu’un qui en a besoin." Pour qui elle se prenait, l’autre, franchement. Elle la désigna d’un signe du menton, assez désinvolte pour qu’elle remarque que ça ne lui plaisait pas qu’elle mette son nez dans ses affaires  en faisant jouer sa pitié pour quoi, qu’elle se fasse plus d’argent ? "T’as qu’à le faire toi, ça te donnera l’occasion de perfectionner tes skills." On ne pouvait pas être douée pour tout, c’est ce que semblait dire le regard qu’elle lui accorda. Clairement, Lara n’était pas douée pour ça, autant qu’elle sache que ça se voyait comme le nez au milieu de la figure, au lieu de la laisser fanfaronner.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ItFrTtD
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Pf8cX3Q
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ZAKiL8h
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YwJSohR
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal SFaYKhp

    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal KtpRxkJ
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 7ZWT0EU
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : I love myself, goddamn, so cozy, I love me
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, tu touches un peu à tout au sein de ton club : chorégraphe & danseuse, tout cela sur une paire de talons très haut; tu donnes également des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdbc9380b70706e624d6458809d2976300d78130
POSTS : 692 POINTS : 0

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal C87bf9e6af01f3aa6d2c63e459c4410c1c327a80
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_ovvfvlDk5W1qlt39u_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 43106e71d8fa5e73ea208617fc541aeeb6b22c24
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

sergio#3 itziar#9finnley#3evelyn#14diana & heathermarvin#2oliver#1

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Q9ETily
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

leo#2 • naomi#6 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, muppcts/tumblr, mars-gif/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyVen 4 Nov 2022 - 12:33




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(noirflavouredgif/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
"Et c'est quoi haut dans ton monde au juste ?" Tu poses la question, pas cynique à souhait. En faisant ce métier, tu as juste appris que l'argent n'avait pas la même valeur pour tout le monde, malheureusement. C'est complètement injuste et tordu si on y pense bien, certains ne voient pas de problèmes à dépenser ici des centaines et des centaines de dollars, en seulement quelques heures, pour revenir le lendemain et faire la même chose, pour eux, il ne s'agit que de petites coupures et de quelque chose sans absolument aucune conséquence. Définitivement pas pour les danseuses et définitivement pas pour quelqu'un qui a des factures à payer, ou même une bouche à nourrir quand tu y réfléchis. Tu as eu de la chance, qu'on se le dise, tu n'en fais pas la publicité ici, certainement pas au club tu n'as pas envie de perdre le respect de beaucoup, mais avec ton nom de famille, tu as eu beaucoup de chance. Vraiment beaucoup de chance et tu as été mise à l'abris de beaucoup de choses, ça t'a permis d'envisager le futur sereinement et sans vivre de bout en bout, à rêver de quelque chose de mieux. Tu n'es pas sur le point de dire à Jo que tu es née avec une putain de cuillère en argent dans la bouche, tu sais que cela ne ferait que sceller l'opinion négative que la serveuse a de toi en ce moment, ou alors elle se jetterait vraiment à ton cou comme le suggère le regard qu'elle te lance, ou même les piques qu'elle enchaine comme si c'était des tic-tacs.
Oh mais qu'elle si charmante que tu penses aussitôt, avant de répliquer : "Nan, certainement pas, je ne me permettrais jamais de le penser." quand la jeune fille soutient que non, tu n'es pas plus maline qu'elle. Tu ne te serais jamais permise une telle remarque, c'était juste un fait pour alléger l'atmosphère mais visiblement, elle l'a pris visiblement. Est-ce qu'elle sait à quel point elle est susceptible ? Probablement, que tu te dis l'instant suivant, autant ne pas le lui faire remarquer à Jo, cela pourrait se finir par un crêpage de chignons des plus littéraux, mais enfin, tu lui tends le biberon et les bavoirs et Jo se débrouille comme une pro véritablement. Une pro avec le regard lourd et plus de répliques cinglantes pour toi et tu jettes un regard au petit garçon, qui a vraiment de la chance de ne pas comprendre tout ça, avant de pousser un long soupir. Parce que cette conversation est complètement stupide, que la situation est déjà bancale à souhait maintenant que tu y réfléchis bien et que tu n'es peut-être pas Mère Thérèsa mais Jo te fait passer pour plus affreuse que tu ne l'es en réalité, aucun doute à tes yeux. Heureusement que tu possèdes une bonne dose d'amour propre, non seulement pour ton métier mais pour tout simplement croiser les bras sur ta poitrine et de répondre sur le ton le plus neutre du monde. "Hey Jo ? C'était juste une suggestion ? Je ne voulais certainement pas provoquer la troisième guerre mondiale ou te donner l'impression que je gère ma vie mieux que toi ou te rabaisser, j'ai peut-être beaucoup de défauts, et encore plus à tes yeux, celui-là n'est pas sur la liste." Tu as visiblement dépassé une ligne invisible, okay, c'est noté, elle ne peut pas tout simplement te le dire plutôt que de montrer les crocs ? Okay, tu aurais sûrement fait pareil à sa place mais est-ce qu'elle a tout le temps besoin d'être prête à balancer des coups et mordre ? La réponse est plus qu'évidente à tes yeux mais encore une fois, tu n'es pas dans sa tête, tu ne sais pas de quoi son quotidien est fait et tu ne sais pas vraiment pourquoi elle a besoin d'une carapace aussi épaisse.
Cela doit l'aider dans son quotidien, la seule explication qui existe à tes yeux. "C'est peut-être difficile à concevoir et une insulte à ta dignité et la façon dont tu bosses, mais tu sais parfois, une main tendue n'est que ça... juste une main tendue." Qu'elle ne te prenne pas pour un type qui lui dit de sourire pour améliorer sa mine et s'assurer qu'elle aura une bonne journée. Please, tu penses cela presque aussitôt, parce que loin de connaitre la vie de toutes tes employées sur le bout des ongles, tu estimes au moins être celle avec qui on peut parler. Tu es tout de même celle qui s'est proposée pour garder un enfant, malgré ton aversion pour ces derniers, ton manque flagrant d'expérience et tout le reste. Visiblement et aux yeux de Jo, ça compte pour du beurre, tant pis, tu aides du mieux que tu peux, si ça peut permettre à Nadine d'avoir l'esprit tranquille, l'opinion des autres ne compte pas. "T'en fais ce que tu veux de mes conseils, il a fini son biberon, je vais le reprendre et tu pourras commencer ta soirée." Que tu dis en hochant la tête, tendant déjà les bras pour délester Jo de ce poids visiblement insupportable.



I'on even wear an outfit twice, dead 'em, any bitch got a problem? Probably never met 'em, Tell a hater, "kiss both cheeks, ciao bella", but I'm used to the chatter 'cause, I'm her, her, her...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1409 POINTS : 60

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

dahlia#1midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyLun 14 Nov 2022 - 11:25



≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Lara Pearson (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 873483867
Est-ce qu’elle se rendait compte à quel point ça la rendait condescendante de poser la question au sujet de la valeur de l’argent dans le monde de Jo, Lara ? Probablement pas, sinon elle se serait abstenue de lui poser la question, elle qui donnait très souvent l’impression d’être le genre de nana qui, pour se mettre à la hauteur du peuple, se calait sur la bien-pensance histoire de récolter les meilleurs commentaires, alors qu’elle parlait comme une descendante d’aristocrates, faisant à peine l’illusion quand il s’agissait de relater ses galères d’argent et ses coups durs. Elle n’en avait sûrement pas assez connu pour que ça la rende digne de vouloir foutre son nez dans ceux des autres, c’était un fait.
Jo n’aimait pas travailler ici, comme elle n’avait aimé travailler nulle part ailleurs à dire vrai, se sachant faite pour autre chose que la vraie vie, mais se rendre compte que la propriétaire des lieux était aussi hypocrite dans le fond, ça la fit intérieurement rouler des yeux — et monter au créneau, parce que la pitié qu’elle mit en exergue pas longtemps après, c’était clairement de trop. Si Jo travaillait dans un endroit pareil, ce n’était que pour payer les factures, il fallait que Lara se le rentre dans la tête sans se sentir obligée de mettre le doigt sur une profondeur quelconque à apporter au poste qu’elle occupait.

"Et c’était une réponse. Tu t’attendais à quoi, que je te l’enveloppe dans du papier doré pour qu’elle soit plus jolie à tes yeux ? T’es une Pearson, pas une Rothschild, calme ta joie." Elle s’en était déjà rendue compte, Jo, que la jeune femme à qui elle s’adressait essayait de se mettre au niveau du monde qu’elle côtoyait quand elle avait été élevée dans le luxe et la volupté. Il ne fallait pas qu’elle se méprenne, ce n’était pas parce qu’elle faisait mine de parler le même langage que tout le monde ici qu’elle faisait illusion : elle restait une bourge de premier ordre, son raisonnement le prouvant autant que l’agacement de Jo était réel "Et pardon de te contredire, mais t’es pas assez importante à mes yeux pour que tu t’octroies le droit d’être placée dans une catégorie autre que celle de patronne. Je m’en carre de tes défauts, t’es pas ma copine." Un jour où l’autre, elle s’en mangerait une dans la gueule et elle ne pourrait pas prétendre ne pas l’avoir méritée "Est-ce que je t’ai donné l’impression d’avoir besoin qu’on me tende la main ?  Non, parce que replaçons les choses dans leur contexte : c’est pas moi qui panique en me retrouvant forcée de nourrir un gamin en bas-âge." Elle lança un petit coup d’oeil à Vincent qui la regardait comme la huitième merveille de monde à ce moment-là, merci le lait de maman "Je suis susceptible, mais je suis pas conne non plus, retourne pas la situation à ton avantage." Pause, Josephine. Elle secoua brusquement la tête pour remettre son système dans le bon ordre, et bougea de là où elle était pour se lever "Tu sais quoi, tiens." Joignant le geste à la parole, Jo s’approcha de Lara pour lui fourrer Vincent dans les bras avec le genre de regard intransigeant qui devait être assez sévère dans le fond pour que le petit soit déstabilisé par ce changement de bras et ce subit remue-ménage "Débrouille-toi, j’ai pas signé pour qu’on me fasse la leçon ou pour qu’on considère que j’ai besoin d’aide." Elle avait signé parce que son ancien patron lui foutait la main au cul au moins une fois par soirée et qu’elle en avait assez de se taper la discographie complète d’Ariana Grande — ah aussi parce qu’elle insultait trop souvent les clients pour qu’on la menace de licenciement, mais ça, ce n’était pas nécessairement utile qu’elle en parle "D’ailleurs, je comptais pas te le dire de cette façon, mais je vais probablement démissionner bientôt." L’occasion était parfaite pour entamer le sujet après tout, elle n’aurait pas l’impression d’abandonner le navire pour aller se la couler douce ailleurs. Elle n’aurait clairement aucun regret à quitter un entrepreneur aussi pédant que Lara, c’était une certitude ancrée en elle maintenant. S’avançant vers l’angle du vestiaire pour se caler très brièvement contre un casier, elle ajouta dans la foulée "C’est pas une menace pour que tu me supplies de rester", tellement elle était un rayon de soleil qui illuminait la nuit des clients venus se rincer l’oeil — tu parles "j’ai juste reçu une proposition qui va me forcer à réorganiser ma vie pour ces prochains mois. Tu vois, je sais saisir les mains quand on me les tends pour les bonnes raisons." Le sourire qu’elle lui adressa, il semblait dire quelque chose comme bim, dans tes dents, mais son seuil de provocation avait déjà été atteint ce soir, alors elle se contenta de la boucler pour une fois.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ItFrTtD
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Pf8cX3Q
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal ZAKiL8h
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YwJSohR
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal SFaYKhp

    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal KtpRxkJ
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 7ZWT0EU
    (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : I love myself, goddamn, so cozy, I love me
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, tu touches un peu à tout au sein de ton club : chorégraphe & danseuse, tout cela sur une paire de talons très haut; tu donnes également des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Cdbc9380b70706e624d6458809d2976300d78130
POSTS : 692 POINTS : 0

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal C87bf9e6af01f3aa6d2c63e459c4410c1c327a80
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Tumblr_inline_ovvfvlDk5W1qlt39u_250
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 43106e71d8fa5e73ea208617fc541aeeb6b22c24
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

sergio#3 itziar#9finnley#3evelyn#14diana & heathermarvin#2oliver#1

RPs EN ATTENTE :
(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Q9ETily
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

leo#2 • naomi#6 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, muppcts/tumblr, mars-gif/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal EmptyDim 20 Nov 2022 - 13:31




≈ ≈ ≈
{it’s a freaky friday type of deal}
crédit/(noirflavouredgif/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
"Et du coup parce que tu connais mon nom de famille, tu connais automatiquement toute ma vie ?" C'est une gamine, voilà ce que tu te dis quand tu réalises que tes réponses, que tu voyais comme mesurées, n'ont fait qu'alimenter la tempête Jo. Et qu'elle en a des mots pour toi. Okay, tu n'es pas plus âgée qu'elle, il doit y avoir deux ou trois années qui vous séparent, mais tout dans son comportement te rappelle tes propres expériences il y a quelques années. L'autre brune se rendra bien assez compte que des fois, la fièvre et la véhémence, ce ne sont pas les meilleures réponses et que parfois, hocher la tête et partir avec sa dignité, c'est mieux. Tu l'as appris de la plus dure façon qui soit, ce n'est pas ce que tu souhaites à Jo vraiment pas, vous n'êtes peut-être pas amies et elle n'est sans doute qu'une employée de plus, cependant, tu n'as jamais possédé ce genre d'élan en toi. Celui qui pourrait te pousser à souhaiter le malheur des autres tandis que toi, tu te détends avec ta petite affaire qui tourne. Sincèrement pas, on a beau t'accuser d'être de trop et Jo pourra te voir comme condescendante, en réalité, tu te fiches bien des aléas de la vue des gens que tu ne connais pas et qui ne sont pas tes proches. Tu es loyale, pas naïve.  
Elle a tout de même réussi à te faire froncer les sourcils et plutôt que de répliquer quelque chose d'aussi mauvais, wow elle a réussi à sortir deux noms de familles compliqués, ça dû être si difficile, tu laisses filtrer un soupir. "Non, tu n'es pas susceptible, tu es du genre à chercher la petite bête et à voir le mal partout, ce que je ne peux pas te reprocher, si tu ne regardes pas par-dessus ton épaule, qui va le faire, hein ?" Tu le comprends, tu as été dans ces chaussures-là, tu n'es même pas vexée, Jo est douée, mais vraiment, il en faudra plus pour que tu sortes de tes gonds ou que tu lui dises de tout de suite de vider son casier et de repartir. Elle te fourre Vincent dans les bras sans plus de cérémonies, tu t'y attendais, tu serres le petit garçon contre toi et tu le cales sur ta hanche droite dans une pose que tu as déjà vu beaucoup de femmes prendre. Il est lourd, pas aussi lourd que les mots de Jo et tu demandes si elle ne va pas juste s'en aller vu qu'elle te trouve odieuse. "Tu veux des applaudissements ? Dis ça à un client... Avec un visage pareil, tu auras peut-être un joli sourire." Le sourire sur ton propre visage n'est qu'à moitié là, parce que tu ne comprends pas ce que Jo essaye de faire au juste. La serveuse vient de te soutenir que ton avis n'était pas important, que tu ne connaissais rien du vrai monde et qu'elle n'était pas désespérée. Tout ça pour quoi ? Chercher à t'impressionner la seconde suivante parce qu'elle a mieux à faire que ses heures de boulot à Paradise City et qu'on a demandé expressément sa présence ailleurs. Jo vient de se contredire elle-même, c'est adorable, c'est un peu ridicule, tu pourrais rire, à la place, tu jettes un léger regard à Vincent, il fait une moue lui aussi, il doit chercher à comprendre ce que Jo veut dire aussi, pas une seule trace de pleurs dans ses yeux.
"Jo, si tu as une meilleure offre, et je dis ça sans ironie et avec tout le respect que tu m'inspires après m'avoir copieusement insultée et rabaissée..." Tu le fais remarquer sans aucune saveur dans ta voix, elle manie peut-être la rhétorique et le sarcasme mieux que personne, tu n'es pas aussi stupide que tu en as l'air cependant. "Saisis-la, genre, vraiment, j'en suis pas arrivée là en jouant la carte de la sûreté. J'espère sincèrement que tu trouveras mieux ailleurs." Si c'est le moment de sa vie où elle réalise qu'elle est trop bien pour ce genre d'endroit et qu'elle va aller faire autre chose... tant mieux pour Jo, tu as assez marché dans l'ombre des autres pour savoir à quel point cela est désagréable et même dégradant par certains aspects. Tu hoches la tête et juste à ce moment-là, la porte des vestiaires s'ouvre, révélant Nadine, toujours dans sa tenue de scène. Cela n'a pas d'importance, elle ne voit que son fils et à en juger par la réaction du petit, lui aussi, tu lui tends son enfant sans hésiter. "Maman est là, oh je suis désolée les filles, ça n'a pas trop été un problème ?" Voilà, Vincent dans les bras de sa mère, cette image-là est beaucoup mieux que la précédente, voilà ce que tu te dis, tu hoches la tête pour rassurer l'autre danseuse, ton geste ponctué d'un :  "Non, Jo a géré comme d'habitude." parce que c'est la vérité et qu'il ne faudrait pas qu'elle t'accuse de récolter le fruit de son travail. "Je vais faire un tour en salle, je reviendrais vérifier si tout va bien et si t'as besoin que je te couvre, tu me le dis Nadine." Elle te remercie, et d'un simple geste de la tête, tu indiques qu'elle n'a pas besoin de le faire. Ton regard se pose ensuite sur Jo et sa superbe réplique et tu hausses les épaules, elle te dira à combien la facture est élevée pour votre échange, toi, tu as mieux à faire.
Oui, beaucoup mieux à faire que tu te dis en tournant les talons.



I'on even wear an outfit twice, dead 'em, any bitch got a problem? Probably never met 'em, Tell a hater, "kiss both cheeks, ciao bella", but I'm used to the chatter 'cause, I'm her, her, her...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty
Message(#) Sujet: Re: (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal (jo & lara) it’s a freaky friday type of deal Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(jo & lara) it’s a freaky friday type of deal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-