AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

 when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) IAeu3cF ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre 2021.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5767 POINTS : 1455

TW IN RP : violences (physiques et verbales), abus émotionnel.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia university à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
CODE COULEUR : navy.
RPs EN COURS :
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021
NaNoWriMo 2022

(cinq) - present: auden #6maisiemegan #16megan #17wyatt

RPs EN ATTENTE : ambrose #3 › jo #2 › juliet #2 › papa auden le best
RPs TERMINÉS :
ambroseambrose #2angus › angus #2 › angus #3angus #4 › angus #5auden › auden #2 › auden #3auden #4auden #5auden (sld)charlie › charlie #2charlie #3charlie #4juliet › jomeganmegan #2megan #3megan #4 › megan #5megan #6megan #7megan #8megan #9megan #10megan #11megan #12megan #13megan #14megan #15murphy (sld)raelyn (sld)raelyn #2 (sld)saül › saül #2 › saül #3saül #4saül #5 › saül #6saül #7saül #8saül #9la famigliala famiglia #2mariage léoliewitchcraftdouble troublehappy birthdeadwhat the folkscall me by your nameanniversaire megansweet and sour dinerdameolyn (sld)

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : harley (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t48007-damon-williams

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptyVen 9 Sep 2022 - 22:12




when somebody told me i would change i was afraid i don't know why

Les doigts de Damon torturaient la bordure de l’enveloppe qu’il avait apporté avec lui, et il en aurait bientôt fait le tour si on le laissait patienter encore quelques minutes dans cette salle d’attente. Pas qu’il n’était pas à l’aise - ça, cela se voyait à travers tous les traits de son visage, il n’y avait même pas besoin de le supposer pour en être sûr -, mais c’était même un cran au dessus de ça: il était presque honteux de se trouver là aujourd’hui. Car, s’il y avait bien quelque-chose qui manquait au palmarès du jeune italien dans sa vie, c’était de l’assurance et de la confiance en lui-même; surtout lorsqu’il faisait quelque-chose qui avait le pouvoir de changer toute la trajectoire future de sa vie personnelle.

« Suivant ? » Il releva son regard vers la voix qui s’était adressée à lui - plutôt à la cantonade dans la pièce, mais en repérant l’ordre dans lequel les autres personnes étaient arrivées avant et après lui, il savait que le suivant lui était adressé -, avant de se sortir maladroitement de la chaise dans laquelle il avait l’impression de prendre racine. « Oui ? » La personne se tenant de l’autre côté du comptoir de l’accueil lui dit un signe de tête, lui indiquant le couloir qui semblait s’éterniser sur des dizaines de mètres sur sa droite. Déglutissant avec peine, il hocha fébrilement la tête. « Sixième porte. » Alors, avant de se retrouver le postérieur par terre car ses jambes l’auraient lâché, il se mit en route.

C’était une mauvaise idée, une très mauvaise idée en réalité. Il n’aurait jamais dû venir jusque là aujourd’hui, ni les jours qui suivraient par la même occasion. Il ne savait trop par quelle mouche il avait été piqué, il savait juste que c’était définitivement en train de le rendre malade. Damon avait toujours eu un penchant pour les arts en tous genres, et ce depuis qu’il était haut comme trois pommes. Le problème - et il était de taille -, c’était qu’avec le type de père qu’il avait eu en grandissant, il n’avait pu se permettre d’étaler au grand public pendant de nombreuses années le fait que son penchant était plutôt tournée passion; et qu’il ne s’agissait surtout pas uniquement de la peinture - qu’il exerçait désormais librement depuis des années, et d’autant plus depuis que Auden lui avait donné libre accès à son matériel -, mais surtout et également de l’écriture. Les feuilles contenues dans l’enveloppe qu’il torturait depuis plus d’une heure désormais, c’étaient son premier écrit qu’il comptait faire lire à un professionnel. Et ayant une confiance en lui extraordinaire - lire ici: tout le contraire -, il était persuadé que c’était la pire des idées et que ce qu’il avait réussi à coucher sur papier ne pourrait intéresser absolument personne. Pourtant, il était devant cette porte, contre laquelle il frappa quelques coups jusqu’à temps qu’il ait le feu vert de la personne se trouvant à l’intérieur de la pièce pour rentrer.

« Bonjour. » Damon referma avec délicatesse la porte à sa suite, osant à peine relever son regard vers la jeune femme se trouvant de l’autre côté de la pièce, le rouge lui montant déjà aux joues. « Je… Je m’appelle Damon Williams. Je viens par rapport au concours ? » Même un enfant en maternelle réussissait mieux à se présenter que lui, et surtout aurait paru plus à l’aise. Le concours, ces quelques lignes qui qu’avait attrapé son regard un jour où il s’y attendait le moins. Des écrits rendus anonymes pour être jugés, et où le meilleur pourrait gagner la récompense ultime lorsque ce type d’événement était organisé par une maison d’édition: voir son livre être publié, comme les grands auteurs.



:rainbow::
Revenir en haut Aller en bas
Juliet Rhodes
Juliet Rhodes
la plume contrariée
la plume contrariée
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) 7vHkInU ÂGE : 35 ans (24.09.1987)
SURNOM : jules qui est plus souvent utilisé que son prénom
STATUT : elle jongle entre des nouveaux sentiments qu'elle tente d'apprivoiser et des vieux qui l'empêchent d'y arriver
MÉTIER : éditrice passionnée et insécure
LOGEMENT : #200 orchid street, redcliffe
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Tumblr_inline_nobvhsbAUy1s2djns_250
POSTS : 441 POINTS : 3010

TW IN RP : trouble de la fertilité, anxiété
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : cc3366
RPs EN COURS : (10) alfie #4(fb)jonah #1wyatt #2joseph #3alfie #5las posadascorey #2greta #2astrid #1hassan #3

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Tumblr_inline_qoaoo78Kj41vwrax4_500
RHODLOW + cause i'm not ready, to find out you know how to forget me, i'd rather hear how much you regret me, and pray to god that you never met me, than forget me

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) N89q
JOLIET + if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you, if you ever find yourself lost in the dark and you can't see, i'll be the light to guide you

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) 4a86527ef6dd8fbed8e5329bea0745e6
then only for a minute, i want to change my mind, 'cause this just don't feel right to me, i wanna raise your spirits, i want to see you smile but, know that means i'll have to leave, i want you to be happier

RPs EN ATTENTE : damon #2
AVATAR : Jenna Coleman
CRÉDITS : big bad wolf
DC : leslie & seth & cristina & tobias
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42272-juliet-even-salt-look-like-sugar https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-good-things-are-wild-and-free#2251055 https://www.30yearsstillyoung.com/t42286-juliet-rhodes#2119603 https://www.30yearsstillyoung.com/t42305-juliet-rhodes#2122621

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptyVen 16 Sep 2022 - 22:51



Le concours avait pris une tournure à laquelle tu ne t'attendais pas du tout. Alors que Conrad cherchait désespérément un nouvel auteur à signer, tu avais proposé ce concours qui pourrait sûrement intéressé des personnes qui n'oseraient pas le faire habituellement. Plusieurs sont ceux qui ne pensent pas se démarquer du lot. Que ça ne vaut pas la peine d'essayer, parce qu'ils ne sont pas plus spéciaux qu'un autre. C'est cette clientèle là que tu as essayé d'aller chercher. Parce que ce sont les personnes qui croient n'avoir rien d'intéressant à écrire qui sont le parfait contraire. Et le concours avait eu un véritable succès. Le nombre de candidatures posées avait surpassé votre (ton) espérance. Tu ne t'attendais pas à un tel succès et une telle motivation auprès de toutes ces personnes qui espéraient avoir la chance qu'une personne s'intéresse à ses écrits. Ton boulot à toi consiste à faire un premier tri dans les manuscrits, à ressortir ceux qui se démarquent le plus. Le choix final reviendra à quelqu'un d'autre. Fort heureusement, juste de faire un tri, tu sens que ce sera très difficile. Le cœur éternellement sur la main, tu sais déjà que tu voudrais que tous aient la chance qu'il mérite.

« Entrez. » que tu annonces d'une voix haute lorsque tu entends les coups sur la porte. Tu profites des dernières secondes avant que ta solitude ne soit interrompu pour remettre un semblant d'ordre parmi les dizaines de manuscrits qui ont déjà été déposés depuis le début de la journée. Tu redresses la tête au son de la porte qui s'ouvre et qui se referme tout en douceur. « Bonjour. » Un sourire s'affiche automatiquement sur ton visage alors que le jeune homme, lui, semble plutôt très mal à l'aise d'être là. Ces petites joues qui tournent au rosé le prouvent. « Je… Je m’appelle Damon Williams. Je viens par rapport au concours ? » qu'il annonce comme s'il n'était pas certain que le concours soit toujours d'actualité ou même s'il était vraiment au bon endroit, alors qu'on sait tous qu'il a déjà les réponses à toutes ces questions. Il ne veut pas déranger. Il ne veut pas s'imposer. Et peut-être qu'en Damon, tu te voies toi, un an plus tôt. Si personne n'a fait en sorte que tu te sentes à l'aise à ce moment-là, tu espères que ce ne sera pas le cas pour le blond en face de toi. « Bonjour Damon, tu peux venir t'asseoir. » que tu annonces en désignant la chaise en face de ton bureau. Tu lui tends la main lorsqu'il s'approche, juste avant qu'il ne s'installe. « Je suis Juliet. » que tu ajoutes avant de reprendre place sur ta chaise un coup les présentations terminées. Tu fouilles quelques minutes dans le tiroir avant d'en ressortir une formule à compléter que tu poses devant Damon. Le stylo ne tarde pas à arriver également. « Je te laisse remplir le formulaire. C'est pour avoir les informations pour te recontacter par la suite. » Dans le cas où, il serait l'heureux élu. Un sourire chaleureux s'affiche sur ton visage alors que tes deux avant-bras se posent sur ton bureau. Ton regard se pose quelques secondes sur Damon qui s'attarde à remplir ses coordonnées. « C'est la première fois que quelqu'un va te lire ? » Avait-il une personne de confiance qui avait aimé ses écrits et qui l'avait poussé à tenter sa chance ? Ou gardait-il jalousement ses écrits pour lui tout seul ? Quelque chose te dit que c'est la deuxième option. Une simple intuition. Peut-être que tu te trompes.



when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) M0CxiX6.png
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Bbi5jU8
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) OfFbxmO
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) LWIv6Lu
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) IAeu3cF ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre 2021.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5767 POINTS : 1455

TW IN RP : violences (physiques et verbales), abus émotionnel.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia university à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
CODE COULEUR : navy.
RPs EN COURS :
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021
NaNoWriMo 2022

(cinq) - present: auden #6maisiemegan #16megan #17wyatt

RPs EN ATTENTE : ambrose #3 › jo #2 › juliet #2 › papa auden le best
RPs TERMINÉS :
ambroseambrose #2angus › angus #2 › angus #3angus #4 › angus #5auden › auden #2 › auden #3auden #4auden #5auden (sld)charlie › charlie #2charlie #3charlie #4juliet › jomeganmegan #2megan #3megan #4 › megan #5megan #6megan #7megan #8megan #9megan #10megan #11megan #12megan #13megan #14megan #15murphy (sld)raelyn (sld)raelyn #2 (sld)saül › saül #2 › saül #3saül #4saül #5 › saül #6saül #7saül #8saül #9la famigliala famiglia #2mariage léoliewitchcraftdouble troublehappy birthdeadwhat the folkscall me by your nameanniversaire megansweet and sour dinerdameolyn (sld)

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : harley (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t48007-damon-williams

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptyJeu 22 Sep 2022 - 1:19




when somebody told me i would change i was afraid i don't know why

« Entrez. » Presque, il aurait pu sursauter derrière la porte s’il n’avait pas été l’auteur des coups portés sur le bois, tellement tous les nerfs de son corps étaient tendus quant à la rencontre qu’il s’apprêtait à faire. Plusieurs facteurs faisaient qu’il se rendait dans cet état là, et l’un d’eux était surement sans discuter le fait que toutes les autres fois de sa vie où il s’était rendu dans un bureau, ça n’avait pas forcément été bon signe pour lui derrière. Il avait toujours été bon élève, Damon, mais il n’avait jamais été assez bon élève selon certains standards. Aujourd’hui, il fallait seulement qu’il se rappelle que ce n’était pas la fin du monde qui l’attendait de l’autre côté de la porte, qu’il avait choisi d’être là et que personne n’allait le manger tout cru.

Alors, il entra à l’intérieur de la pièce, se présenta maladroitement lorsque son regard se posa sur la jeune femme de l’autre côté du bureau - un instant, pas un seul de plus, alors qu’il piquait un fard et que ses azurs se détournaient aussi rapidement qu’elle avait détaillé maladroitement le visage de la brune. « Bonjour Damon, tu peux venir t’asseoir. » Il eut une seconde d’hésitation - comme s’il y avait d’autres personnes que lui dans la pièce, déjà, et comme si ces dernières pouvaient également s’appeler Damon -, avant d’avancer d’encore quelques pas pour se poser sur le bord de la chaise en face du bureau de la brune. Dire qu’il ne se sentait pas à sa place, qu’il avait l’impression de trespasser une limite fictive qui lui avait été fixée, était un euphémisme. « Je suis Juliet. »« Enchanté. » Il esquissa comme il le put un petit sourire. S’il pouvait enfin mettre un nom sur la personne qui le recevait, il attendait surtout en réalité qu’elle lui explique un peu plus le procédés par lequel il allait devoir passer s’il pouvait effectivement permettre de soumettre ses écrits pour ce concours dont il avait entendu parler. Juliet, donc, était en train de s’activer à chercher feuille et stylo de son côté du bureau, et l’italien ne savait de son côté faire autrement que de continuer à torturer l’enveloppe - bientôt, il n’aurait plus rien du tout à présenter, si ça continuait. « Je te laisse remplir le formulaire. C'est pour avoir les informations pour te recontacter par la suite. » - « D’accord, pas de soucis. » Il posa avec précaution l’enveloppe à côté de lui sur le bureau, pour commencer à parcourir du regard les quelques lignes imprimées sur la feuille que la brune lui avait tendu. Effectivement, là n’étaient attendus que ses informations personnelles, rien de bien particulier. Damon s’attela à la tâche pour que cette dernière soit terminée le plus rapidement possible - ce n’était en rien la partie intéressante du travail.

« C'est la première fois que quelqu'un va te lire ? » A ces quelques mots, le stylo de Damon buta sur le papier - un instant, ce fut presque imperceptible. Il eut une seconde ou deux où il cessa d’écrire, avant de reprendre de plus belle pour remplir la ligne manquante sur le formulaire. Avec un petit sourire pincé et poli, il tendit le dit-document à Juliet face à lui. C’était là une question à laquelle il échappait en général, puisque trop peu de personnes savaient qu’il appréciait autant coucher des mots sur papier. « C’est la première fois oui. » Et c’était surement cette partie là du processus également qui faisait qu’il était tant hésitant, aussi peu assuré - bien plus qu’il ne pouvait déjà l’être d’ordinaire. « Jusque maintenant, j’ai toujours écrit que pour moi. » Parce-que les critiques n’auraient pas été favorables et qu’il ne voulait pas sciemment se rajouter une peine dont il n’avait pas besoin au quotidien. Damon tendit dans la foulée de ses mot le stylo qui ne lui appartenait pas. « Qui va me lire, ici ? » Il avait tenté de ne pas transmettre l’appréhension qu’il contenait en lui dans sa voix, mais c’était surement peine perdue alors que cette dernière présentait des notes bien plus aiguës que d’ordinaire. « C’était pas précisé sur le site, juste qu’il y aurait à gagner la publication d’un ouvrage au gagnant. » Des auteurs, des éditeurs, du monde bien placé dans le domaine même peut-être ? L’italien espérait surtout que ce qu’il présentait dans l’enveloppe, aujourd’hui, ne serait pas le prochain sujet d’amusement de ces personnes là.



:rainbow::
Revenir en haut Aller en bas
Juliet Rhodes
Juliet Rhodes
la plume contrariée
la plume contrariée
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) 7vHkInU ÂGE : 35 ans (24.09.1987)
SURNOM : jules qui est plus souvent utilisé que son prénom
STATUT : elle jongle entre des nouveaux sentiments qu'elle tente d'apprivoiser et des vieux qui l'empêchent d'y arriver
MÉTIER : éditrice passionnée et insécure
LOGEMENT : #200 orchid street, redcliffe
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Tumblr_inline_nobvhsbAUy1s2djns_250
POSTS : 441 POINTS : 3010

TW IN RP : trouble de la fertilité, anxiété
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : cc3366
RPs EN COURS : (10) alfie #4(fb)jonah #1wyatt #2joseph #3alfie #5las posadascorey #2greta #2astrid #1hassan #3

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Tumblr_inline_qoaoo78Kj41vwrax4_500
RHODLOW + cause i'm not ready, to find out you know how to forget me, i'd rather hear how much you regret me, and pray to god that you never met me, than forget me

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) N89q
JOLIET + if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you, if you ever find yourself lost in the dark and you can't see, i'll be the light to guide you

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) 4a86527ef6dd8fbed8e5329bea0745e6
then only for a minute, i want to change my mind, 'cause this just don't feel right to me, i wanna raise your spirits, i want to see you smile but, know that means i'll have to leave, i want you to be happier

RPs EN ATTENTE : damon #2
AVATAR : Jenna Coleman
CRÉDITS : big bad wolf
DC : leslie & seth & cristina & tobias
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42272-juliet-even-salt-look-like-sugar https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-good-things-are-wild-and-free#2251055 https://www.30yearsstillyoung.com/t42286-juliet-rhodes#2119603 https://www.30yearsstillyoung.com/t42305-juliet-rhodes#2122621

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptySam 1 Oct 2022 - 17:24



« Enchanté. » La nervosité était maître du bureau - pour une fois que ce n'était pas la tienne. Il n'avait pas été le seul à être nerveux dans ce bureau aujourd'hui si ça peut la rassurer. Chaque personne qui y est entrée aujourd'hui espère être grand gagnant. Ça vient automatiquement avec le stress de performance, de l'attente. Il y aura plusieurs personnes déçues. Parce qu'il n'y aura qu'un seul gagnant, mais tu ne doutes pas que plus d'une personne mériterait d'avoir un contrat ici. « D’accord, pas de soucis. » qu'il ajoute après que tu aies glissé le formulaire ainsi qu'un stylo devant lui. Damon laisse son enveloppe à côté de lui et s'affaire à sa tâche. « Je te débarrasse de ça. » que tu ajoutes en venant prendre l'enveloppe qui contient sans doute le manuscrit. Tu continues de le questionner, histoire de lui changer un peu les idées et de peut-être, tu espères, faire descendre un peu la pression. « C’est la première fois oui. » Et bingo ! Tu as vu exactement juste. « Jusque maintenant, j’ai toujours écrit que pour moi. » Tu acquiesces d'un signe de tête alors que tu en profites pour sortir le paquet de feuilles de son enveloppe. Oh non, qu'il ne se mette pas à angoisser, tu ne comptes certainement pas faire la lecture devant lui. Tu vas le faire plus tard avec la tête bien reposée. Tu ne fais que regarder le nombre de feuilles. Tu en as déjà éliminé quelques-uns juste parce que ce n'était pas suffisamment long ou que c'était plutôt… malpropre disons cela ainsi. « Je comprends, ce n'est jamais facile de laisser quelqu'un entrer dans notre intimité. » que tu lui réponds finalement. Encore moins un inconnu. Les écritures veulent dire bien plus que ce qu'on pourrait penser. Tu feuillettes quelques pages rapidement lorsque la voix de Damon, ainsi que le formulaire déjà rempli attire ton attention. « Qui va me lire, ici ? » Tu reprends la feuille ainsi que le stylo qu'il te tend pour l'annexé à son manuscrit. « C’était pas précisé sur le site, juste qu’il y aurait à gagner la publication d’un ouvrage au gagnant. » Et ça avait suffit comme information pour la plupart des personnes qui se sont inscrites. Il faut croire que son récit est vraiment personnel pour qu'il se soucie du nombre de personnes qui auront ses feuilles entre les mains. « Moi d'abord. » Qui d'autres qu'une assistante pour se taper le sale boulot de lire les dizaines et les centaines de manuscrits que tu recevras aujourd'hui ? Ton boulot est de trier le bon du mauvais. Dans l'idéal, tu dois en choisir dix qui auront la chance de passer à la prochaine étape. « Si le tien est retenu, ce sera ensuite mon patron, mais ce n'est pas impossible non plus que d'autres éditeurs le lisent si jamais il a du mal à faire le choix final. » À la base, il n'y aura que deux personnes qui liront les manuscrits, mais tu ne serais pas surprise que d'autres s'en mêle si le choix est vraiment difficile entre deux manuscrits. « Tu as envie de me parler un peu de ce que tu as écris ? » Ou alors il préfère te laisser la surprise ? Ça peut aussi être une solution. Tu aimes bien avoir la vision de l'auteur, mais tu ne voudrais pas accentuer son malaise non plus.



when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) M0CxiX6.png
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Bbi5jU8
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) OfFbxmO
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) LWIv6Lu
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) IAeu3cF ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre 2021.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5767 POINTS : 1455

TW IN RP : violences (physiques et verbales), abus émotionnel.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia university à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
CODE COULEUR : navy.
RPs EN COURS :
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021
NaNoWriMo 2022

(cinq) - present: auden #6maisiemegan #16megan #17wyatt

RPs EN ATTENTE : ambrose #3 › jo #2 › juliet #2 › papa auden le best
RPs TERMINÉS :
ambroseambrose #2angus › angus #2 › angus #3angus #4 › angus #5auden › auden #2 › auden #3auden #4auden #5auden (sld)charlie › charlie #2charlie #3charlie #4juliet › jomeganmegan #2megan #3megan #4 › megan #5megan #6megan #7megan #8megan #9megan #10megan #11megan #12megan #13megan #14megan #15murphy (sld)raelyn (sld)raelyn #2 (sld)saül › saül #2 › saül #3saül #4saül #5 › saül #6saül #7saül #8saül #9la famigliala famiglia #2mariage léoliewitchcraftdouble troublehappy birthdeadwhat the folkscall me by your nameanniversaire megansweet and sour dinerdameolyn (sld)

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : harley (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t48007-damon-williams

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptyLun 17 Oct 2022 - 23:48




when somebody told me i would change i was afraid i don't know why

« Je te débarrasse de ça. » A peine avait-il eu le temps de déposer l’envelopper contenant ses écrits, que déjà la femme face à lui lui retirait cette dernière. Pas qu’il eut un petit pincement au coeur, mais jusqu’alors Damon avait toujours fait en sorte de garder secret cette partie là de ses ambitions et de sa passion, et de savoir que quelqu’un pouvait s’emparer de ses écrits aussi facilement lui était bizarre, étrange. Ses yeux restèrent sur l’enveloppe un instant, avant qu’il ne s’attelle au formulaire que la brune face à lui lui avait tendu. Quelques questions, rien de bien particulier, mais l’italien avait l’impression de passer le questionnaire d’une vie. A partir de cet instant, il se présentait quelque part officiellement comme une personne désirait être connue pour ses écrits. Et c’était là une partie du procédé qui lui faisait peur, en réalité. Que d’autres personnes puissent entrer d’une certaine façon dans une intimité qu’il chérissait depuis longtemps désormais. « Je comprends, ce n'est jamais facile de laisser quelqu'un entrer dans notre intimité. » De façon plutôt particulière, un sourire autant attendri que gêné se glissa pendant un instant sur les lèvres de Damon. « C’est ça, oui. » Elle lui ôtait presque les mots de la bouche, puisque c’était ce qu’il pensait de la situation.

Après avoir terminé de remplir le formulaire, Damon le rendit à Juliet et avec un instant d’hésitation, il finit par lui poser la question qui le taraudait depuis plusieurs jours. Certes, la démarche de participer à ce concours était pour gagner ce dernier - et donc gagner une publication de son roman. Mais le jeune italien aimerait tout de même bien connaître les personnes qui auront accès à ce qu’il avait pu écrire. « Moi d’abord. » Donc, la première personne qui lirait son manuscrit était celle se trouvant en cet instant même face à lui. Il eut un petit frisson parcourant son échine - il n’aurait su dire si c’était de bonne ou de mauvais augure, il savait simplement que cela était une appréhension certaine de sa part. Les autres personnes n’auraient pas vu son visage, n’auraient pas discuté avec lui, et jugeraient donc le travail qu’il avait fourni sans élément pour biaiser leurs avis. Juliet, elle, aurait eu un premier apriori de sa personne du fait de leur entrevue. Il déglutit. « Si le tien est retenu, ce sera ensuite mon patron, mais ce n'est pas impossible non plus que d'autres éditeurs le lisent si jamais il a du mal à faire le choix final. » Il baissa un peu le regard, le reportant sur le stylo qu’il tenait toujours entre ses doigts. « Ca fait du monde. » Trop de monde, à ses yeux. En cet instant, finalement, Damon n’était plus si sur que d’entrer en lice et participer à ce type d’exercice était ce qui le rendait le plus à l’aise, le plus confortable. Il n’avait jamais été de ceux qui appréciait particulièrement sortir de sa zone de confort, parce-qu’il avait toujours été repoussé dans cette dernière dès qu’il avait osé s’en extirper.

« Tu as envie de me parler un peu de ce que tu as écris ? » La voix de Juliet sortit Damon des pensées vers lesquelles il s’était mis à glisser sans s’en apercevoir. Posant délicatement le stylo sur le bois du bureau - il allait finir par torturer ce dernier, s’il continuait à le garder entre ses doigts -, il prit une petite inspiration avant de prendre la parole. « Je… » Et bien sur, à peine avait-il commencé à parler que le rose lui montait déjà aux joues. Alors que la situation était on ne pouvait plus sérieuse et importante, il ne savait pas réagir autrement que comme un enfant à qui on ferait un compliment - alors qu’aucun compliment n’avait été fait jusque maintenant. L’une de ses mains se glissa dans ses cheveux, à l’arrière de sa tête, alors qu’il cherchait ses mots. « J’ai toujours eu un faible pour les belles histoires d’amour, et c’est toujours ce qui m’a le plus donné envie d’écrire. » Il avait l’impression de dire des idioties, à laisser débiter des paroles qui lui parvenaient à l’esprit. Mais étant donné qu’il n’avait jamais eu à discuter de ce qu’il pouvait coucher sur papier jusque maintenant, il ne savait pas trop comment expliquer la façon dont il était arrivé à entasser les feuillets et les lignes écrites. « Donc, euh… C’est sur ça que ça porte ? » Avec beaucoup d’appréhension et d’hésitation, son regard se porta sur la brune face à lui. « Je suis pas très doué pour discuter de tout ça je crois, je… Je sais pas trop comment en parler. » Damon était fier de ce qu’il écrivait, en règle générale - mais fier seul, face à ses stylos, à son ordinateur, à tout support pour décliner en histoires ses idées. Personne n’en était venu à porter une réelle attention sur ce qu’il pouvait bien en penser.



:rainbow::
Revenir en haut Aller en bas
Juliet Rhodes
Juliet Rhodes
la plume contrariée
la plume contrariée
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) 7vHkInU ÂGE : 35 ans (24.09.1987)
SURNOM : jules qui est plus souvent utilisé que son prénom
STATUT : elle jongle entre des nouveaux sentiments qu'elle tente d'apprivoiser et des vieux qui l'empêchent d'y arriver
MÉTIER : éditrice passionnée et insécure
LOGEMENT : #200 orchid street, redcliffe
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Tumblr_inline_nobvhsbAUy1s2djns_250
POSTS : 441 POINTS : 3010

TW IN RP : trouble de la fertilité, anxiété
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : cc3366
RPs EN COURS : (10) alfie #4(fb)jonah #1wyatt #2joseph #3alfie #5las posadascorey #2greta #2astrid #1hassan #3

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Tumblr_inline_qoaoo78Kj41vwrax4_500
RHODLOW + cause i'm not ready, to find out you know how to forget me, i'd rather hear how much you regret me, and pray to god that you never met me, than forget me

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) N89q
JOLIET + if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you, if you ever find yourself lost in the dark and you can't see, i'll be the light to guide you

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) 4a86527ef6dd8fbed8e5329bea0745e6
then only for a minute, i want to change my mind, 'cause this just don't feel right to me, i wanna raise your spirits, i want to see you smile but, know that means i'll have to leave, i want you to be happier

RPs EN ATTENTE : damon #2
AVATAR : Jenna Coleman
CRÉDITS : big bad wolf
DC : leslie & seth & cristina & tobias
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42272-juliet-even-salt-look-like-sugar https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-good-things-are-wild-and-free#2251055 https://www.30yearsstillyoung.com/t42286-juliet-rhodes#2119603 https://www.30yearsstillyoung.com/t42305-juliet-rhodes#2122621

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptyLun 7 Nov 2022 - 0:17



« C’est ça, oui. » C'est facile de comprendre ce que Damon pouvait ressentir à ce moment précis, puisqu'il te donnait un peu l'impression de te voir dans un miroir - avec dix ans de moins. Tu n'aurais jamais eu l'audace de tenter ta chance dans le début de ta vingtaine. Le voilà déjà bien plus courageux que tu ne l'es - l'était ? C'est sûrement plus facile d'accepter un refus lorsqu'on compétitionne avec des dizaines d'autres personnes que lorsque c'est simplement une question de talent ou non. Ce n'est pas parce qu'il n'a pas choisi pour ce concours qu'il n'est pas talentueux. Ça veut simplement dire que quelqu'un d'autre a été meilleur. Alors que lorsqu'on tente sa chance personnellement dans une maison d'édition, c'est courir la chance de se faire dire que ce qu'on écrit n'est pas digne d'être lu par monsieur et madame tout le monde. « Ca fait du monde. » Et alors que tu fais ton possible pour qu'il se sente à l'aise entre ses murs, ça ne semble pas vraiment fonctionner. Il semble plutôt être encore plus intimidé. Pourtant, tu n'as jamais rien eu d'intimidant. « Tu sais que si tu remportes ce concours, ce sera encore plus de monde qui le lira ? » que tu précises. À l'entendre parler, c'est comme s'il n'avait pas penser à tous les conséquences qui venaient avec le fait de poser sa candidature aujourd'hui. Tu doutes que tes supérieurs apprécient que le gagnant du concours se désiste à la dernière minute. À moins que ça remonte un peu sa confiance en lui ? Hypothétiquement parlant, bien sûr. Rien n'est acté pour le moment. Si ça se trouve, son manuscrit ne fait ni queue ni tête. « Tu es prêt pour ça ? » que tu te sens quand même obligé de demander. Quoi que dans le pire des cas, ce sera sûrement la deuxième en liste qui se retrouvera avec son roman publié.

« Je… » Le rose lui monte automatiquement au joue. Tu restes tout de même silencieuse pour lui laisser la chance de s'exprimer comme il le souhaite - ou ne pas le faire s'il ne préfère pas. Ça te donne tout de même l'indice que c'est quelque chose de très personnel qu'il a posé sur écrit. « J’ai toujours eu un faible pour les belles histoires d’amour, et c’est toujours ce qui m’a le plus donné envie d’écrire. » Tu acquiesces d'un signe de tête. Voilà qui risque d'être bien intéressant. Parmi tous les hommes qui auront majoritairement écrits des romans policiers ou à suspense, il y aura Damon qui couchera ses émotions sur ces quelques feuilles. « Donc, euh… C’est sur ça que ça porte ? Je suis pas très doué pour discuter de tout ça je crois, je… Je sais pas trop comment en parler. » - « Ne tant fais pas pour ça. » que tu ajoutes immédiatement. Il a bien assez souffert jusqu'à présent. Ce serait s'acharner que d'insister pour en savoir plus. Tu auras la surprise à ta lecture. « J'ai très hâte de lire ça. » que tu ajoutes par la suite avec un sourire chaleureux. Ce n'est pas un parti pris, puisque tu as hâte de lire chacun des manuscrits qui ont et seront déposés au courant de la journée. C'est particulièrement excitant d'être la première à découvrir de nouvelles plumes, les meilleures comme les pires. « Est-ce que tu avais d'autres questions ? » que tu lui demandes par la suite. Puisque de ton côté, tu as toutes les informations nécessaires. Tu n'as aucune raison supplémentaire de le retenir. Pas pour le moment du moins. Les prochaines semaines seront décisives pour lui.



when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) M0CxiX6.png
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Bbi5jU8
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) OfFbxmO
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) LWIv6Lu
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) IAeu3cF ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre 2021.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5767 POINTS : 1455

TW IN RP : violences (physiques et verbales), abus émotionnel.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia university à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
CODE COULEUR : navy.
RPs EN COURS :
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021
NaNoWriMo 2022

(cinq) - present: auden #6maisiemegan #16megan #17wyatt

RPs EN ATTENTE : ambrose #3 › jo #2 › juliet #2 › papa auden le best
RPs TERMINÉS :
ambroseambrose #2angus › angus #2 › angus #3angus #4 › angus #5auden › auden #2 › auden #3auden #4auden #5auden (sld)charlie › charlie #2charlie #3charlie #4juliet › jomeganmegan #2megan #3megan #4 › megan #5megan #6megan #7megan #8megan #9megan #10megan #11megan #12megan #13megan #14megan #15murphy (sld)raelyn (sld)raelyn #2 (sld)saül › saül #2 › saül #3saül #4saül #5 › saül #6saül #7saül #8saül #9la famigliala famiglia #2mariage léoliewitchcraftdouble troublehappy birthdeadwhat the folkscall me by your nameanniversaire megansweet and sour dinerdameolyn (sld)

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : harley (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t48007-damon-williams

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptyMer 16 Nov 2022 - 8:11




when somebody told me i would change i was afraid i don't know why

Pas qu’il ne s’était pas renseigné sur ce qui allait se passer une fois qu’il aurait remis son manuscrit aux personnes compétentes. Simplement, entre imaginer la façon dont allaient se dérouler les choses et se l’entendre dire, c’était là deux situations bien distinctes. « Tu sais que si tu remportes ce concours, ce sera encore plus de monde qui le lira ? » Pinçant les lèvres, Damon hocha lentement la tête. Les paroles de la brune face à lui étaient bienveillantes, et cherchaient juste à souligner l’évidence. Une fois de plus cependant, entre s’imaginer ce qui allait arriver et se retrouver au pied du mur, il y avait un fossé immense entre les deux. « Tu es prêt pour ça ? » Il n’était jamais prêt pour rien - là était une réalité qu’il ne pouvait énoncer. Le jeune italien n’avait pas grandi dans un monde où il fallait être prêt pour affronter les réalités et les épreuves, puisque ces dernières lui avaient toujours été préparées et apportées sur un plateau d’argent toute sa vie pour qu’il n’ait pas tant d’efforts à réaliser que cela. Pendant longtemps, il avait cru que cela était le meilleur moyen pour affronter le monde sereinement; les dernières années lui avaient prouvé qu’il s’était fourré le doigt dans l’oeil jusqu’au coude, et en beauté. Il n’était jamais prêt pour aucune situation, parce-que ce n’était pas inscrit dans ses habitudes mais c’était également pour cette raison là qu’il désirait aller de l’avant et se confronter au défi. Il désirait pouvoir faire connaître ses écrits, oui, mais également se prouver à lui-même qu’il était capable de tout ça.

Alors, il inspira longuement, redressant ses épaules et son menton. Sa première réponse fut d’abord visuelle, opinant du chef. « Ca fait un bout de temps que j’y pense. Ce concours est juste la bonne opportunité. » Occasion sans laquelle Damon ne se serait jamais jeté à l’eau. « Juste… J’ai pas l’habitude qu’on me porte autant d’attention. Même si c’est pas encore fait, comme vous dites, ça va arriver. » Lui qui n’était pourtant pas de nature timide, peut-être un brin réservé parce-qu’il avait appris à parler avec parcimonie et que lorsque cela lui était demandé, mais qui n’avait jamais montré ce type de réserve. S’il n’avait pas été habitué à mettre en avant ses talents,  il n’avait jamais rougi de ce qu’il était capable de faire de ses dix doigts. Cependant, jusque maintenant, il avait surtout créé et produit pour lui seul ou pour ses proches - et l’idée de montrer cela à des inconnus n’était en rien la même chose, il l’avait déjà vécu lorsque certaines de ses peintures s’étaient retrouvées exposées dans la galerie de son père.

Damon n’était pas du genre timide mais en revanche, il se trouvait facilement gêné lorsqu’il s’agissait de se mettre en avant. La nuance était importante à souligner, car s’il se serait apte à montrer à autrui ce qu’il avait écrit, ce n’était pas pour autant qu’il était prêt à en parler librement. Comme si s’exprimer trop fort, trop vite, le pousserait forcément droit à la catastrophe et dans l’erreur. Hors, pour une fois, il faisait ça uniquement pour lui et personne n'était derrière lui à vérifier ses faits, gestes et dires; il n’avait donc aucune raison de ressentir cette retenue, cette même presque honte à en venir à s’exprimer sur ce qu’il avait pu écrire. Une partie de lui, celle qu’il tentait de faire taire, portait cependant la voix de Saül et ne cessait de le rabaisser en lui faisant remarquer que parler d’émotions et de sentiments n’était pas digne d’un vrai homme. C’était surement pour ça qu’il n’arrivait à être pleinement à l’aise lorsque Juliet, toujours face à lui, lui demandait d’expliciter un peu de quoi parler le manuscrit qu’il avait apporté aujourd’hui. « Ne tant fais pas pour ça. » Il était maladroit, il était trop peu expansif - et pourtant, la jeune femme ne lui en voulait pas. Il ne l’entendit pas, mais un petit soupire de soulagement s’échappa d’entre ses lèvres. Comme quoi, c’était toujours le regard d’autrui sur lui qui importait, inconsciemment. « J'ai très hâte de lire ça. » Au sourire chaleureux qu’elle lui adressa, Damon lui répondit par un plus timide, mais empli d’une fierté qu’il ne se connaissait pas, ou que trop peu. « Merci. » 

« Est-ce que tu avais d'autres questions ? » Relevant son regard vers Juliet, il hésita un instant avant de prendre la parole - de toutes façons, il n’avait rien à perdre. « Je me demandais… » Il se sentait le pire des idiots en cet instant. « Est-ce qu’il serait possible de rendre anonyme mon manuscrit ? » Certes, il n’était en rien un auteur connu et reconnu, mais Damon savait comment les choses se passaient réellement et l’envers du décor n’était en rien un tableau aux jolies couleurs, la plupart du temps. « Je sais pas si c’est faisable, mais j’ai pas envie que quelqu’un puisse me reconnaitre par mon nom avant que le concours soit terminé. Je veux pas le cacher, je veux dire, vous avez toutes mes informations personnelles sous les yeux, mais… » Il pinça les lèvres. « J’aimerais tenter de garder cette participation la plus discrète possible. » Normalement, dans le domaine de l’écriture et de l’édition, peu de personnes de son entourage étaient susceptibles d’apprendre qu’il avait déposé un écrit pour ce concours. La seule personne qui aurait pu avoir les bras assez longs pour en entendre parler était la seconde épouse de son père - la sorcière comme il s’amusait à l’appeler -; mais étant donné que toute communication semblait coupée entre les deux ces derniers temps, même si Ariane venait à être au courant, Damon ne la voyait pas communiquer cette information à Saül. Normalement donc, personne ne pouvait être au mis au courant; il avait juste appris avec le temps qu’il n’était pas possible d’être trop prudent et que prévenir valait mieux que guérir. « Si c’est pas possible, je comprendrais, mais si ça peut se faire j’avoue que j’aimerais beaucoup. » Son regard se reporta sur ses mains, jouant nerveusement entre elles, témoignant des émotions qui l’animaient en cet instant.



:rainbow::
Revenir en haut Aller en bas
Juliet Rhodes
Juliet Rhodes
la plume contrariée
la plume contrariée
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) 7vHkInU ÂGE : 35 ans (24.09.1987)
SURNOM : jules qui est plus souvent utilisé que son prénom
STATUT : elle jongle entre des nouveaux sentiments qu'elle tente d'apprivoiser et des vieux qui l'empêchent d'y arriver
MÉTIER : éditrice passionnée et insécure
LOGEMENT : #200 orchid street, redcliffe
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Tumblr_inline_nobvhsbAUy1s2djns_250
POSTS : 441 POINTS : 3010

TW IN RP : trouble de la fertilité, anxiété
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : cc3366
RPs EN COURS : (10) alfie #4(fb)jonah #1wyatt #2joseph #3alfie #5las posadascorey #2greta #2astrid #1hassan #3

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Tumblr_inline_qoaoo78Kj41vwrax4_500
RHODLOW + cause i'm not ready, to find out you know how to forget me, i'd rather hear how much you regret me, and pray to god that you never met me, than forget me

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) N89q
JOLIET + if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you, if you ever find yourself lost in the dark and you can't see, i'll be the light to guide you

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) 4a86527ef6dd8fbed8e5329bea0745e6
then only for a minute, i want to change my mind, 'cause this just don't feel right to me, i wanna raise your spirits, i want to see you smile but, know that means i'll have to leave, i want you to be happier

RPs EN ATTENTE : damon #2
AVATAR : Jenna Coleman
CRÉDITS : big bad wolf
DC : leslie & seth & cristina & tobias
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42272-juliet-even-salt-look-like-sugar https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-good-things-are-wild-and-free#2251055 https://www.30yearsstillyoung.com/t42286-juliet-rhodes#2119603 https://www.30yearsstillyoung.com/t42305-juliet-rhodes#2122621

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptyDim 27 Nov 2022 - 23:36



« Ca fait un bout de temps que j’y pense. Ce concours est juste la bonne opportunité. » Tu hoches la tête, ravie de l'entendre de la bouche d'un participant puisque c'était justement le but de ce concours : attirer des personnes qui n'auraient pas forcément eu le courage de le faire en temps normal. « Juste… J’ai pas l’habitude qu’on me porte autant d’attention. Même si c’est pas encore fait, comme vous dites, ça va arriver. » Ça va peut-être arriver. S'il ne remporte pas ce concours, il sera probablement oublié bien rapidement. « Tu ne réponds pas à la question. » que tu reprends tout même en pinçant les lèvres légèrement. Tu n'aimes pas insister. Tu n'aimes pas mettre une genre de pression sur les autres, mais tu as dû apprendre à le faire malgré tout. Et il verra bien rapidement qu'il n'y a pas que du beau lorsqu'on est du côté des écrivains. On pousse ceux qui n'avancent pas assez vite et on les rejette bien trop facilement quand les attentes ne sont pas atteintes dans les délais respectifs. Tu n'aimes pas trop ça. Et c'est la raison pour laquelle tu n'es qu'assistante. Ce n'est pas toi qui met la pression sur les auteurs. C'est ton patron et il le fait de manière bien peu délicate. « Tu es prêt à ce que tes écrits soient publiés et lus par beaucoup de personnes ? » que tu répètes de nouveau la question. Il n'est pas trop tard pour lui pour rebrousser chemin et se désister. S'il veut le faire, vaut mieux maintenant que le mois prochain lorsque le gagnant sera élu. Enfin, vous pourrez toujours prendre le deuxième choix comme gagnant advenant que. Tu dévies ensuite la conversation sur ses écrits, l'invitant à parler un peu plus de ce qu'il a écrit, voir même de ce qui l'a inspiré. La réponse est un peu houleuse, mais te permet d'au moins savoir qu'il s'agit d'un roman d'amour. « Merci. » Pour ne pas insister davantage ou pour la hâte de découvrir ses écrits ? Sans doute un peu des deux.

« Je me demandais… » Il prend une pause, semble hésiter s'il pose ou non sa question. « Je t'écoute. » que tu lui dis pour l'encourager à parler davantage. Ton regard se pose doucement sur lui en attente de la suite. « Est-ce qu’il serait possible de rendre anonyme mon manuscrit ? » S'il y a bien une question à laquelle tu ne t'attendais pas, c'est bien celle-là. Ton froncement de sourcil lui fait comprendre que tu n'es pas trop le but de cette question. Ça semble lui suffire pour poursuivre ces explications. « Je sais pas si c’est faisable, mais j’ai pas envie que quelqu’un puisse me reconnaitre par mon nom avant que le concours soit terminé. Je veux pas le cacher, je veux dire, vous avez toutes mes informations personnelles sous les yeux, mais… » Mais… ? Est-ce qu'il pense que son identité peut le nuire ? Le nom Williams dans le milieu de l'écriture ne te dit absolument rien. Peut-être est-il associé à une autre maison d'édition. Peut-être qu'il connaît simplement quelqu'un dans cette maison qui refuse de lui donner sa chance. Les possibilités sont infinies. « J’aimerais tenter de garder cette participation la plus discrète possible. Si c’est pas possible, je comprendrais, mais si ça peut se faire j’avoue que j’aimerais beaucoup. » Il est sans doute tombé sur la bonne personne. Tu ne laisserais jamais des écrits être jugés simplement par un nom. Tu n'es pas trop difficiles à convaincre. « On peut faire ça le temps du concours, oui. » que tu lui dis en apposant un post-it sur l'enveloppe contenant son manuscrit pour prendre l'information en note et ne pas te mélanger avec un autre participant. C'est possible le temps que le gagnant soit décidé, ce ne sera toutefois pas possible après. Voilà la nuance. Tu espères qu'il a bien compris. « Si tu n'as pas d'autres questions, c'est complet pour moi. » Ce n'est pas que tu veuilles le mettre à la porte, loin de là, mais il n'est pas non plus le seul que tu as à rencontrer aujourd'hui. « Le gagnant sera contacté à la fin du mois. » que tu lui précises pour qu'il sache qu'il a encore quelques semaines à angoisser à savoir s'il est l'heureux élu ou non. Les perdants ont droit à un simple courriel, mais bon, ce n'est pas nécessaire de le préciser. « Bonne chance Damon. Ça m'a fait plaisir de te rencontrer. » que tu conclus de ton sourire le plus chaleureux possible.



when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) M0CxiX6.png
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Bbi5jU8
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) OfFbxmO
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) LWIv6Lu
Revenir en haut Aller en bas
Damon Williams
Damon Williams
les illusions perdues
Voir le profil de l'utilisateur
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) IAeu3cF ÂGE : "i don't know about you, but i'm feeling" (04.07).
SURNOM : le petit cappuccino frappé, a.k.a 'pleurnichard' (Saül, 2021).
STATUT : on lui a promis que ça rapporterait aussi trois bonheurs que ce soit un mariage forcé plutôt qu'un mariage d'amour, alors il a passé la bague au doigt de megan en novembre 2021.
MÉTIER : continue ses études en sciences politiques en parallèle de son apprentissage à la michael hills, mais avec de moins en moins d'envie et d'entrain.
LOGEMENT : #61 st paul's terrace (spring hill), là où la vue devient imprenable sur la ville la nuit tombée. là également où les masques tombent et où megan et lui n'ont plus besoin de jouer au petit couple parfait.
never be so polite, you forget your power (never wield such power, you forget to be polite)
POSTS : 5767 POINTS : 1455

TW IN RP : violences (physiques et verbales), abus émotionnel.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : né cosimo, se faisant appeler damon depuis plus de cinq ans désormais › les liens du sang, c'est toujours compliqué, mais dans sa famille ça l'est d'autant plus. en effet, son père est son oncle et son oncle son père (bon courage pour suivre) › étudiant prêté de la colombia university à la queensland university depuis janvier 2020 › parle couramment l'anglais et l'italien.
CODE COULEUR : navy.
RPs EN COURS :
when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) DcVdfvo
sait compter deux par deux et lacer ses chaussures.

NaNoWriMo 2021
NaNoWriMo 2022

(cinq) - present: auden #6maisiemegan #16megan #17wyatt

RPs EN ATTENTE : ambrose #3 › jo #2 › juliet #2 › papa auden le best
RPs TERMINÉS :
ambroseambrose #2angus › angus #2 › angus #3angus #4 › angus #5auden › auden #2 › auden #3auden #4auden #5auden (sld)charlie › charlie #2charlie #3charlie #4juliet › jomeganmegan #2megan #3megan #4 › megan #5megan #6megan #7megan #8megan #9megan #10megan #11megan #12megan #13megan #14megan #15murphy (sld)raelyn (sld)raelyn #2 (sld)saül › saül #2 › saül #3saül #4saül #5 › saül #6saül #7saül #8saül #9la famigliala famiglia #2mariage léoliewitchcraftdouble troublehappy birthdeadwhat the folkscall me by your nameanniversaire megansweet and sour dinerdameolyn (sld)

chronologie des sujets à jour (lolz) dans ma fiche de liens.

evermore:


what did the buffalo say to his son when he left for college ?:


AVATAR : rudy pankow.
CRÉDITS : harley (avatar), RENEGADE (signature icons), nobodys (gif), loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 01/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34617-take-me-to-the-lakes-where-all-the-poets-went-to-die-damon https://www.30yearsstillyoung.com/t31212-whatever-helps-you-sleep-at-night https://www.30yearsstillyoung.com/t34908-damon-williams https://www.30yearsstillyoung.com/t48007-damon-williams

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) EmptySam 10 Déc 2022 - 0:47



when somebody told me i would change i was afraid i don't know why

« Tu ne réponds pas à la question. » Bien sur que non, il ne répondait pas à la question. Parce-que dans ce cas précis, cela lui demandait d’être honnête et de confronter des peurs qu’il avait enfoui loin en lui. Il était présent aujourd’hui dans ce bureau pour passer outre ces dernières, mais ce n’était pas en un claquement de doigts qu’il réussirait à agir de la sorte. « Tu es prêt à ce que tes écrits soient publiés et lus par beaucoup de personnes ? » Il hésita encore un instant avant de relever son regard réellement vers Juliet face à lui, qui insistait sur cette partie là de ses questions. Etait-il prêt ? Non, non et mille fois non - mais il n’avait jamais été prêt pour aucun évènement dans sa vie, alors ce ne serait pas un gros changement pour lui si ce concours portait effectivement ses fruits. Simplement que cette fois-ci, son nom pourrait être associé à autre chose qu’à sa famille, et c’était là une idée qui redonnait suffisamment confiance en Damon pour qu’il ose prononcer les mots qui suivirent. « Oui, je suis prêt. » Fake it until you make it serait donc le dicton par lequel il évoluerait à partir d’aujourd’hui; ou disons qu’il l’assumerait presque pleinement à partir de ce moment là. Le jeune homme qu’il était aurait préféré partir en courant pour ne pas à affronter le regard de qui que ce soit, mais il n’avait pas été destiné à ce type de vie, à un avenir de cet acabit. Alors autant prendre le taureau par les cornes et faire en sorte que cela corresponde à ce dont il avait envie, ce dont il avait besoin, plutôt que par des idéaux qui n’étaient en rien les siens mais ceux imposés à lui depuis sa plus tendre enfance.

Lorsque Juliet en vint finalement à lui demander s’il avait d’autres questions, avant de terminer leur entretien, accordé à son éternelle habitude Damon fut hésitant. Ce qu’il avait à demander - plus qu’une question à poser, c’était plutôt là une requête qu’il s’apprêtait à exprimer - était surement quelque peu inhabituel, mais pour mille et une raisons si la réponse pouvait être positive tout se passerait pour le mieux. Parce-qu’il n’avait aucune envie que le moindre personne qu’il n’aurait pas décidé lui de mettre au courant tombe sur son nom sur ce manuscrit, et sur tout écrit produit de sa plume à l’avenir. Si le concours fonctionnait et qu’il était effectivement autorisé à publier un roman, un ouvrage entier les choses seraient différentes; mais dans la mesure du possible tant que le choses ne possédaient aucune certitude il préférait rester dans l’ombre. C4était confortable, l’ombre: le jugement n’y existait pas. « On peut faire ça le temps du concours, oui. » Il expira discrètement un soupire de soulagement, alors qu’il hochait la tête en réponse aux paroles de la jeune femme. « C’est suffisant oui. Merci. » Les remerciements étaient on ne pouvait plus sincères, venaient du coeur. Tout chez Damon venait du coeur, mais particulièrement en cet instant. Cela voulait dire qu’il aurait la main mise sur l’annonce de son projet, de ce qui le faisait rêver depuis des années, sans que d’autres puissent interférer avec ses idées. Là était tout ce dont il avait besoin. « Si tu n'as pas d'autres questions, c'est complet pour moi. » Hochant de nouveau la tête, Damon se leva alors de sa chaise, repoussant cette dernière à la place qu’il l’avait trouvé en arrivant - il avait été bien élevé, malgré tout, à travers tout ça. « Le gagnant sera contacté à la fin du mois. Bonne chance Damon. Ça m'a fait plaisir de te rencontrer. » Il étira son sourire le plus sincère alors qu’il lançait un dernier coup d’oeil à Juliet. « Merci. Et… Oui, merci pour tout. » Pour l’avoir reçu, pour ne pas avoir mis son attitude des plus hésitantes à la porte, pour ne pas avoir jugé le pourquoi il était présent entre ces murs aujourd’hui - la liste continuait pendant des lignes et des lignes comme ça. Damon était juste reconnaissant que quelqu’un s’intéresse, même si là était son métier, d’une façon honnête et sérieuse à lui. Qu’importe le biais, qu’importe le prisme qui permettait d’arriver à une telle finalité. Au moins, il représentait pendant l’espace d’un instant quelque-chose dans ce vaste monde. « Ravi de vous avoir rencontrée aussi. Bon courage pour… tout ça. » Un dernier petit sourire et il ressortait dans la salle d’attente où d’autres personnes attendaient leur tour comme ça avait été le sien une poignée de minutes plus tôt.



:rainbow::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty
Message(#) Sujet: Re: when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

when somebody told me i would change i was afraid i don't know why (juliet)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-