AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -17%
(CDAV) Apple MacBook Air 2020 : 13.3″, Apple M1, ...
Voir le deal
949 €

 system failure (Ambrose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) EmptySam 10 Sep 2022 - 0:31


system failure

System failure Calling mission control. I've got a feeling we are heading for a black hole. I'm drifting to the light in the bitter end cause there can be no life without oxygen. The devil's at my door cause I can hear him calling my name. We used to get lost in the sound of the rhythm but then we got lost in oblivion

« L’équipe légale de Queensland Housing décidera de ce qu’elle a à dire sur le sujet. A titre personnel, et compte tenu de ces allégations dont je n’avais jamais eu connaissance jusqu’à aujourd’hui, je ne souhaite plus être associé à l’organisation. Morrow a déjà ma démission sur le coin de son bureau. » Mads raccrocha la ligne fixe, le visage aussi glacial que sa voix. Pourtant, c’était un réel incendie qui se déroulait autour de lui. L’homme avait une politique de priorisation quand il était sous son toit et lorsqu’il était l’heure de partir à l’école, toute son attention était portée sur les enfants. Seulement ensuite s’autorisait-il à se concentrer sur le travail. S’il n’avait pas respecté cette règle ce matin, il avait remarqué les appels manqués par dizaines sur sa ligne personnelle et professionnelle. Il aurait su dans quoi il mettait les pieds en se présentant au bureau, aurait compris la foule de journalistes devant les locaux. La suite n’avait été qu’un flot interrompu de visages allant et venant avec des bribes d’informations sur ce qu’il se passait réellement. Un scandale, lui avait-on dit. Un tissu de mensonges qui requérait toute son attention, et ce immédiatement. Une réunion avec les avocats à dix heures et les actionnaires à onze afin de calmer les esprits. C’était mauvais ; c’était l’unique conviction du danois. Mais le pressentiment qui le prenait aux tripes était bien minime au vu de la réalité. Dans sa boîte mails, les messages affluaient, le même lien revenant toujours. Queensland Housing était à la une du Daily Telegraph, juste pas pour les bonnes raisons. L’article couvrait presque trois pages, et chaque ligne l’avaient fait pâlir un peu plus. L’organisation était accusée du pire ; détournement de fonds, profits cachés pour les représentants et certains actionnaires, corruption générale, familles expulsées, dossiers urgents rejetés, failles légales bien dissimulées. Chaque allégation s’accompagnait d’événements, de témoins, de noms qui rendaient l’article crédible. Pire encore, avec un accès au système informatique interne, le responsable de la communication n’eut aucun mal à vérifier certains faits. Peu importe ce pour quoi il avait travaillé, ce en quoi il avait cru, il avait fait l’éloge d’un beau paquet de mensonges pendant presque quinze ans. Dire que Mads était dégoûté aurait été un euphémisme. La nausée rendait l’odeur de son café insoutenable, le bruit répétitif du téléphone lui donnaient envie de le balancer contre le mur dans une rage qui ne lui ressemblait pas. L’homme n’avait pas besoin de réfléchir à ce qu’il fallait faire, ou à comment sauver les meubles. Pour ce qui le concernait, l’organisation pouvait bien brûler, il ne resterait pas sur place.

Il s’était donc exhorté au calme le temps de rédiger une lettre de démission à effet immédiat, de l’envoyer par les voies légales. La signature automatique de son adresse email indiquait sa démission, son répondeur aussi, avec redirection des plaintes vers un autre collègue. Un abandon qui avait valu quelques cris à l’encontre des personnes qui avaient passé le pas de sa porte pour le convaincre de se mettre au travail. C’était terminé. Il ne soutiendrait pas cette mascarade, de près comme de loin. Le pire étant qu’aux yeux du monde, il ne valait désormais pas mieux que ces politiciens véreux. Pendant quinze ans, c’était son visage qui était apparu chaque fois qu’il fallait faire face à l’opinion publique. Son nom sur les communiqués, son identité sur les représentations. Sans le savoir, il avait contribué à la misère des plus démuni et le tout avec le plus grand des sourires. C’en était écœurant, le plongeait droit dans une spirale infernale compliquée à digérer. Le point de chute fut sans doute quand, en face de son écran d’ordinateur, il réalisa qu’il n’y avait rien qu’il ne puisse dire ou faire. Le moindre pas de travers et les avocats lui tomberaient dessus pour avoir failli aux termes de son contrat. Son honneur était en miettes et tout ce qu’ils pourraient dire était qu’il ne savait pas. La défaite l’assaillait, brutale, douloureuse, alors que le curseur clignotait dans le vide. Le bruit à la porte le fit relever la tête, des éclairs dans les yeux. « Gå væk, for fanden* » siffla-t-il, déjà tenté de faire voler son agrafeuse à travers la pièce. Un danois qui ne dissuada pas la personne en face d’entrer. Ambrose. Merde. Avec tout ce cirque, le Sylte avait oublié qu’il l’avait invité à venir partager un café avant de partir sur le terrain et de lui présenter certaines personnes influentes parmi les députés locaux. « Désolé Ambrose. Pas de sortie pédagogique prévue pour aujourd’hui. Tu ferais mieux de partir d’ici avant que les associations débarquent et te traînent dans la boue également. » Ou essayent de mettre le feu au bâtiment car le concernant, il se sentait incroyablement tenté.

*Foutez le camp, putain

@Ambrose Constantine


 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
system failure (Ambrose) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3216 POINTS : 1150

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


system failure (Ambrose) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

system failure (Ambrose) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

system failure (Ambrose) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

system failure (Ambrose) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

system failure (Ambrose) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) EmptyMer 14 Sep 2022 - 20:37


Il est comme un père pour lui. Il en aurait l’âge. Et quand bien même Ambrose en a déjà un, sombrant toujours un peu plus dans la folie de son institut spécialisé, cela ne l’a jamais empêché de considérer Mads comme tel et de lui faire prendre sa place sans la moindre honte ni remords. Il a toujours été présent pour lui, peut-être pas pour changer ses couches et lui donner le biberon mais qu’importe. Constantine lui doit beaucoup, il le sait, mais cela ne l’empêche pas de se sentir profondément en colère en ce jour, lui qui apprend son départ de l’association au même titre que le reste du monde qui s’intéresse un minimum à ce qu’il se passe. Il a vu et lu les scandales, bien sûr, et quand bien même il en a aussitôt compris l’importance et la gravité, il se voulait déjà impatient à l’idée de connaître la tactique d’attaque du danois pour y répondre, y faire face, et continuer à l’aller de l’avant. C’est lui qui lui a appris qu’il n’existe pas d’obstacle insurmontable et c’est lui qui rend les armes alors qu’Ambrose ne savait même pas qu’un combat avait débuté. Il est déçu bien plus qu’en colère, au final, même si la cadence de son pas laisser gagner la seconde option.

Mais il refuse d’y croire. Il a vu le mail de démission, il a vu sa signature, il l’a lu et il a décelé la patte de son écriture mais peu importe. Tant que Mads ne le lui aura pas dit les yeux dans les yeux, alors il ne le croira pas, parce que tous ses efforts ne peuvent pas s’arrêter aussi abruptement, du jour au lendemain, pour des erreurs qui ne sont même pas les siennes. « Gå væk, for fanden! » Il entend les mots, n’en comprend que le premier, n’a pas besoin d’un quelconque traducteur pour comprendre que c’est tout sauf une invitation à entrer. Qu’importe. Il a fêté son vingt deuxième anniversaire il y a peu, il faut croire que cela lui donne des ailes et beaucoup de courage, assez pour appuyer sur la poignée et entrer dans la pièce la tête haute, le regard déjà noir. Après tout, il est son invité. Il l’était hier encore, du moins, avant le scandale. « Désolé Ambrose. Pas de sortie pédagogique prévue pour aujourd’hui. Tu ferais mieux de partir d’ici avant que les associations débarquent et te traînent dans la boue également. » Et déjà, son ton est bien plus calme, bien plus empathique aussi. Aujourd’hui, Ambrose jure que ce n’est pas ce qu’il veut entendre et qu’il veut qu’on le traite comme un adulte, non un jeune espoir de Dieu sait quoi. “Alors, c’est vrai ? T’abandonnes, tu laisses tout tomber ?” La question est bien trop rhétorique pour ne pas lui tordre l’estomac et lui bloquer la gorge par la même occasion, raison de son bref silence et des deux secondes dont il a besoin pour prendre sur lui avant de continuer.

C’est ça ton apprentissage du jour ? Au moindre obstacle, fuyez ? C’est de la merde, Mads, si jamais tu veux mon avis sur le sujet.” Il faut croire que le prix est le même, qu’il veuille connaître l’avis du jeune Constantine ou non. Simplement, Ambrose ne comprend pas comment quelqu’un peut tout abandonner alors que la vie lui sourit et que l’obstacle n’est pas si terrible, qu’à défaut d’être évitable il pourrait y survivre sans trop de casse. “Peu importe à quel point t’as essayé de broder ta lettre de démission, ils vont croire que si tu t’en vas, c’est parce que tu veux pas te faire attraper.” Il souffle, amer: ce qui touche Mads le touche lui aussi, qu’il le veuille ou non, et il est bien trop jeune pour déjà être mis de côté sur l’échiquier politique. L’absence d’attention de celui qu’il a cru pouvoir voir comme un père, il tentera de s’en remettre en silence, mais du reste personne ne peut ignorer qu’il était sous son aile et qu’il avait lui aussi un œil sur les activités de Mads Sylte et Queensland Housing. “C’est juste lâche.” Ambrose souffle bien plus bas encore, voulant parler mais pas être entendu, surtout alors qu’il craint un peu trop la réaction que pourrait avoir Mads face à ces quelques mots.



system failure (Ambrose) OzMRtqs
system failure (Ambrose) 8UJb5dM
system failure (Ambrose) LctL9WN
system failure (Ambrose) HThKVK0
system failure (Ambrose) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) EmptyJeu 22 Sep 2022 - 23:27


system failure

System failure Calling mission control. I've got a feeling we are heading for a black hole. I'm drifting to the light in the bitter end cause there can be no life without oxygen. The devil's at my door cause I can hear him calling my name. We used to get lost in the sound of the rhythm but then we got lost in oblivion

Ce n’était rien de plus qu’un exercice de gestion de crise. Mads aurait pu jouer son rôle, envoyer un communiqué, leur offrir du temps pour réfléchir à une stratégie. Il aurait pu atténuer les dégâts, démentir les accusations et faire jouer cette image flatteuse qui parlait d’elle-même sur le bien qu’ils amenaient à la société. Sauf qu’il n’était pas ce genre d’homme. Le danois n’avait jamais été un politicien dans l’âme, n’était pas destiné à évoluer dans ce milieu initialement. Il était juste une personne remplie de convictions qui voulait faire le bien dans la société. C’était ce qui l’avait poussé à donner autant de sa personne pendant autant d’année, à soutenir leur cause bec et ongles s’il le fallait. La trahison n’en était que plus douloureuse. Il n’avait pas besoin de vérifier les sources pour savoir qu’elles étaient vraies ; la réaction des grands pontes de la compagnie suffisait. Ils paniquaient, tous. Un mensonge aurait pu être facile à démentir, ils n’auraient même été que trop fiers de prouver leur intégrité. La corruption et les tromperies, elles, laissaient des traces. Cela ne faisait que renforcer l’humiliation qu’il ressentait à être le dernier au courant, quand il était celui qu’on attendait en première ligne. Alors évidemment que Mads quittait le navire, qu’il choisissait de se tirer sans même se retourner. Il aurait cru que ce serait inutile d’expliquer pourquoi. Pour cette raison, la réaction d’Ambrose le fit se figer dans ses gestes, le laissant quelque peu abasourdi. Jusqu’à ce que le sentiment se mue en un profond dépit.
Ambrose n’était pas son fils, son employé. Seulement le gamin qu’il avait pris sous son aile, à qui il avait appris quelques ficelles du métier. Il n’avait aucune autorité sur lui, aucune légitimité à lui lancer des remontrances. Ce n’était pas l’envie qui lui manquait vu combien ses propos lui déplaisaient. « Je ne t’ai pas demandé ton avis, non. » Le ton était sec, bien loin de la sympathie avec laquelle il l’avait accueilli quelques secondes plus tôt. Mads ne comptait pas laisser qui que ce soit d’autre lui manquer de respect dans ce bureau. Il avait eu sa dose aujourd’hui entre son équipe, les collaborateurs divers et variés et l’opinion publique. Le problème étant que s’il y avait un trait de caractère que le gamin ne possédait pas, c’était la réserve. Parfois, mieux valait apprendre à tenir sa langue. Que croyait-il ? Que le Sylte n’avait pas parfaitement analysé la situation dans laquelle il se trouvait ? Qu’il n’avait pas mesuré les enjeux ? « Pour qui est-ce que tu te prends, Ambrose ? » Il n’était qu’un gamin débordé par sa propre ambition, qui pensait pouvoir s’attaquer à plus gros que lui. « Venir jusqu’ici pour me traiter de lâche ? » Il le dévisage directement désormais, sans ciller, comme un gosse qu’il serait en train de corriger après un gros mot. « Je ne fuis pas. Je me désolidarise des agissements de cette organisation dont je n’avais aucune connaissance. Je cesse de prêter mon nom, mon visage et mon expertise à des pourritures. » Mais il n’irait pas loin. Réputation flinguée, contrats de confidentialité bien ficelés, représailles politiques. « Et si tu penses que c’est merdique, comme tu le dis si bien, c’est que tu n’as rien appris de moi. J’ai commencé à bosser ici parce que je croyais en ces valeurs et en nos missions. Alors laisse-moi te dire très clairement que je préfère encore foutre en l’air ma carrière plutôt que de cautionner leurs agissements rien qu’une heure de plus. » Il n’avait pas encore assez de recul pour savoir jusqu’à quel point cela l’impacterait. Il préférait ne pas y penser. « Tu voulais rentrer dans le milieu Ambrose ? Alors prends-en de la graine : il y aura toujours un moment où tu devras choisir entre être un opportuniste sans valeurs ou faire ce qui est juste. » C’était un camp à choisir.

@Ambrose Constantine


 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
system failure (Ambrose) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3216 POINTS : 1150

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


system failure (Ambrose) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

system failure (Ambrose) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

system failure (Ambrose) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

system failure (Ambrose) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

system failure (Ambrose) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) EmptyMar 27 Sep 2022 - 7:37


Ambrose tout entier se résume à la seule incompréhension, laquelle se mêle doucement à de la colère sur son visage. Le dépit se cache quelque part, aussi, plus profond de peur que ce soit un aveu de faiblesse se retournant contre lui. « Je ne t’ai pas demandé ton avis, non. » Non, il le sait bien. Tout comme il sait bien que son avis sur la question ne serait pas le bienvenue auprès de Mads. Pourtant Ambrose relève le menton, fier et supposément inébranlable. Ce n’est pas en cet instant qu’il doit flancher. « Pour qui est-ce que tu te prends, Ambrose ? » Il n’en sait plus rien, justement. Il était tout, la force des choses le fait passer à rien, sans que jamais Constantine n’ait su venir l’annonce. C’est ça, sûrement, qui le met le plus en colère dans tout ceci: hier encore, il semblait impossible que Mads laisse sa place dans Queensland Housing. Ambrose n’est personne, nulle part, mais un jour il promet que ça changera. Un jour, il aura sa propre famille à lui dont le sang parlera simplement. Un jour, il aura sa propre carrière à lui, sa propre notoriété, et tout ceci l’aidera à prendre ses propres décisions et avoir un impact. « Venir jusqu’ici pour me traiter de lâche ? » Ses dents grincent les unes contre les autres. “Je veux juste comprendre.” Il n’est pas venu dans le but de l’insulter, de se disputer avec lui, ou Dieu sait quoi encore. Tout n’est peut-être pas limpide en l’état mais, finalement, Ambrose se contente de provoquer pour s’assurer de susciter son intérêt et, avec lui, l’existence de réponses.

Les arguments de Mads, finalement, il les entend sans les comprendre. Il en comprend le fond, il comprend parfaitement l’envie de ne pas être associé à de tels faits, il comprend qu’il n’a évidemment rien à voir avec le scandale entourant Queensland Housing (de ça, il n’a jamais douté). Il comprend. Mais il n’accepte pas. Il ne veut pas que les choses se passent ainsi, le gamin abîmé qui ne fait que revivre l’abandon d’un proche, quand bien même ses parents n’ont jamais choisi de mourir, pour l’un, ou d’avoir un accident, pour le second. La comparaison devrait être interdite, Mads n’ayant rien d’un membre de la famille, mais il ne peut s’en empêcher. “Pourquoi t’as rien essayé ? C’est ton métier de rattraper les pots cassés.” Et c’est ça, au fond, qu’il ne comprend pas. La tête au sommet d’une entreprise peut sauter et être interchangée, tout le monde s’en fiche bien, mais l’étage juste en dessous est toujours le plus important, nécessaire, vital. Ambrose se moque de la survie de Queensland Housing après ce scandale et le départ de Mads ; mais il ne se moque pas de la survie de Mads, justement. Quelle serait la place en ce monde d’un homme désormais vu comme un rat quittant le navire ? Quand, bien sûr, il ne sera pas déjà vu comme un rat pour avoir participé au scandale, quand bien même son nom n’a jamais été cité: personne ne s’attarde sur ce genre de détails, ils visent dans le tas.

« Tu voulais rentrer dans le milieu Ambrose ? Alors prends-en de la graine : il y aura toujours un moment où tu devras choisir entre être un opportuniste sans valeurs ou faire ce qui est juste. » Il ne sera ni l’un ni l’autre, Rose. Il ne sera pas opportuniste, il ne sera pas non plus du genre à se noyer dans ses principes et ses valeurs, au point où personne ne voudra de lui au sommet, au point où il n’aura d’impact sur rien. La vie politique est faite de concessions. “Non, c’est pas le moment de me faire une leçon, là.” Il coupe court aux paroles de Sylte, sa paume levée en sa direction pour l’intimer de ne pas continuer en ce sens. Aujourd’hui, il apprend seulement à ne pas donner sa confiance à autrui. “T’es un putain de génie dans ton domaine. T’aurais pu trouver une solution et tout ramener à ton avantage, t’aurais pu trouver les coupables et les virer à titre d’exemple, t’aurais pu lancer des poursuites. T’aurais pu faire un millier de choses Mads, et tout ce à quoi t’occupes ton temps, c’est te cacher derrière tes principes.” Et dans leur milieu, les principes ne sont pas une force mais bien une faiblesse. Preuve en est.



system failure (Ambrose) OzMRtqs
system failure (Ambrose) 8UJb5dM
system failure (Ambrose) LctL9WN
system failure (Ambrose) HThKVK0
system failure (Ambrose) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) EmptyLun 17 Oct 2022 - 22:20


system failure

System failure Calling mission control. I've got a feeling we are heading for a black hole. I'm drifting to the light in the bitter end cause there can be no life without oxygen. The devil's at my door cause I can hear him calling my name. We used to get lost in the sound of the rhythm but then we got lost in oblivion

Dans son métier, Mads avait dû apprendre à gérer les urgences quand elles se présentaient, réagir à l’instinct plutôt que de prendre le temps de la réflexion. C’était devenu instinctif chez lui, l’avait formaté à défendre les valeurs de l’organisation et à adapter son comportement selon ses interlocuteurs. Le danois n’était pas quelqu’un qui se démontait facilement dans sa profession, car il avait rapidement compris que cela pourrait être assimilé comme une forme de faiblesse. Pour autant, rien de l’avait préparé à ce qu’il était en train de vivre. Jamais il ne s’était imaginé quitter le navire aussi brutalement. Il avait pourtant conscience des conséquences que cela aurait sur sa carrière, sur les manquements à son contrat, sur les dommages irréparables que cela causerait au groupe. Il n’y avait pas de bonne solution, aucun moyen de s’en tirer sans prendre de dégâts au passage. Il prenait la bonne décision, c’était tout ce à quoi il se raccrochait. Mais il ne supporterait pas davantage d’accusations, encore moins de la part de personnes qu’il pensait dans son camp. Son regard pesa lourdement sur Ambrose, ses lèvres se serrant plutôt que de laisser place à une nouvelle dose d’honnêteté. Il voulait comprendre ; mais qu’est-ce qu’il restait à comprendre ? Les bonnes actions et la bienséance de Queensland Housing n’étaient qu’une façade pour se remplir les poches. La cause fondée sur un mensonge, ou sur un pourcentage de chanceux versus une autre de désabusés, trompés. Comme l’était Mads, finalement. Ce qui justifia qu’il ne réponde rien, sa bouche s’ouvrant sans qu’aucun mot n’en sorte. N’était-ce pas évident ?
Visiblement pas. Et pour la première fois de sa vie, l’homme ressentait de l’agacement envers ce gamin qu’il avait pris sous son aile, à qui il avait appris tant de ficelles de ce monde sans pitié. C’était probablement ce qui les différentierait au final, qui permettrait à Ambrose de s’élever là où Mads traçait ses limites. Le danois était incapable de faire quoique ce soit qui irait contre ses valeurs et ses convictions, peu importe l’argent ou l’influence que cela promettait derrière. « Et je préfère poser ma démission et risquer le retour de bâton que de rattraper ces pots cassés là. » Ils sauraient le lui faire regretter mais sa décision ne changerait pas. Pendant toutes ces années, il avait pensé faire partie de quelque chose d’ambitieux, de significatif, quelque chose qui changerait la société pour le meilleur. Il avait passé une décennie et demie à aider et à lutter pour offrir de meilleures conditions aux plus démunis. Il ne pouvait pas juste accepter qu’il ait fait partie du cauchemar d’autres personnes qui avaient désespérément besoin de cette main tendue. C’était une question d’honneur, ni plus ni moins. Tant qu’à avoir son nom traîné dans la boue, autant que ce soit pour les bonnes raisons -bien qu’il ne doutait pas que la presse aurait un avis différent sur la question-.
La déception n’en était que plus présente face à la réaction du Constantine, qui grimpait sur ses grands cheveux, persuadé qu’il aurait pu faire mieux. Et certainement, oui, mais à quel prix ? Même la flatterie sur son travail ne lui inspirait plus que du dégoût. « Ne sois pas naïf, Ambrose. Tu penses que ces types n’ont pas assuré leurs arrières ? Que les petites lignes de mon contrat ne me contraignent pas au silence et à l’inaction ? » La vérité du scandale ne méritait pas de terminer derrière les barreaux. Aussi immoral que cela soit, les avocats sans doute trop chers payés mettraient un point d’honneur à appliquer la justice au mot près et à la sentence la plus lourde possible. « J’aurais pu jouer le jeu. Éteindre l’incendie et les laisser s’en tirer avec le bénéfice du doute. Et dans ce cas, je n’aurais pas valu mieux qu’eux. » Il aurait été complice, aurait perdu au passage toute l’estime de lui-même qu’il avait. « Navré si tu t’attendais à un cours sur comment couvrir des salopards avec brio. Car si c’est ce à quoi tu t’attendais, alors tu t’es trompé d’homme. »

@Ambrose Constantine


 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
system failure (Ambrose) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3216 POINTS : 1150

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


system failure (Ambrose) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

system failure (Ambrose) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

system failure (Ambrose) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

system failure (Ambrose) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

system failure (Ambrose) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) EmptyDim 23 Oct 2022 - 19:52


« Et je préfère poser ma démission et risquer le retour de bâton que de rattraper ces pots cassés là. » Il abandonne. Peu importe la façon dont il finit de dire les choses, c’est tout ce qu’Ambrose parvient à traduire derrière ces mots: il abandonne. Il se retire, il laisse les autres gagner. Ce n’est même pas qu’il accepte sa propre défaite, en réalité: il la provoque pour mettre un terme à la partie. Cette réaction lui semble plus que jamais incongrue, inappropriée. Il voudrait comprendre et être capable de se mettre à sa place, sincèrement, mais il n’y arrive pas. “Ton avenir dans le milieu est fichu en faisant ça.” Il souffle donc ces mots que Mads connaît déjà. Ce n’est pas Ambrose qui risque de lui apprendre comment fonctionne le milieu, après tout. ll a la fougue de la jeunesse mais pas le moindre recul, pas la moindre expérience non plus. Ce qu’il sait encore faire, cependant, c’est reconnaître un joueur sur le carreau lorsqu’il en voit un.

Les avis divergent avec un peu plus de vigueur au fur et à mesure que la discussion s’éternise, une ultime fois dans ce bureau. « Ne sois pas naïf, Ambrose. Tu penses que ces types n’ont pas assuré leurs arrières ? Que les petites lignes de mon contrat ne me contraignent pas au silence et à l’inaction ? » Il n’est pas naïf, il le jure. Il a encore beaucoup à apprendre, il reste toujours un peu idéaliste sur les bords, mais il n’est pas complètement stupide (synonyme de naïf, selon lui). Il a vu des choses, il en a vécu d’autres. Il n’est pas un oiseau tombé du nid qui pense pouvoir changer le sens de rotation de la Terre. Ou peut-être que si, il aspire à cette finalité là, mais il travaille dur pour y parvenir et s’entoure de personnes qu’il estime être de confiance. Et c’est justement là que le bât blesse, quand il se rend compte que ses relations ne sont peut-être pas autant de confiance que ce qu’il le croyait, ou voulait le croire. Mads sait qu’il risquerait gros en osant les affronter, alors il ne le fait tout simplement pas, soit disant pour se préparer à un autre combat. Tout ce qu’il fait, selon Constantine, c’est reculer pour mieux sauter, ou plutôt tomber. « Navré si tu t’attendais à un cours sur comment couvrir des salopards avec brio. Car si c’est ce à quoi tu t’attendais, alors tu t’es trompé d’homme. » C’est au tour d’Ambrose de capituler, maintenant. Il souffle, agacé par la rhétorique du danois qui le connaît pourtant bien: il sait que le brun face à lui n’est pas un mauvais gars, tout comme il sait qu’il n’aurait jamais voulu défendre les actions de telles personnes. Il s’est déjà juré de ne pas être un politicien corrompu, et il ne reviendra pas sur ces mots.

Qu’est-ce que tu comptes faire, maintenant ?” Malgré le sentiment d’abandon qui le ronge déjà de l’intérieur, Ambrose tente de garder la tête haute, quelques spasmes trahissant la tristesse patente qui est sienne. Il ne pose pas la question uniquement pour changer de sujet, pourtant: il s’y intéresse réellement. Il veut savoir de quoi sera fait ses lendemains, il veut savoir si on peut toujours se relever après une telle chute. “J’ai juste l’impression que t’as pas du tout pensé à moi en donnant ta démission dans de telles conditions.” Il annonce finalement, bien malgré lui. Son regard posé contre le sol, il n’est pas à l’aise dans une telle situation de confession, mais il se sentait surtout incapable de quitter ce bureau sans le lui dire. Au fond, il sait que ce n’est pas qu’une impression et que Mads a bien sûr pris cette décision sans jamais penser à le consulter un seul instant, ce qui le mine un peu plus encore.



system failure (Ambrose) OzMRtqs
system failure (Ambrose) 8UJb5dM
system failure (Ambrose) LctL9WN
system failure (Ambrose) HThKVK0
system failure (Ambrose) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) EmptyDim 6 Nov 2022 - 0:08


system failure

System failure Calling mission control. I've got a feeling we are heading for a black hole. I'm drifting to the light in the bitter end cause there can be no life without oxygen. The devil's at my door cause I can hear him calling my name. We used to get lost in the sound of the rhythm but then we got lost in oblivion

Ce n’était pas une décision facile. En dépit de l’assurance et de la révolte que Mads mettait dans sa démission, réaliser que ces quinze ans de fidélité étaient bons pour la poubelle était parfaitement douloureux. Il n’avait jamais été de ceux qui se présentent au bureau le matin pour faire leur travail. Lui courait après ses convictions, avec l’envie de faire la différence. Il se fichait du salaire, du prestige, de l’ambition, à partir du moment où il pouvait changer la vie des personnes qui en avaient besoin. Un beau mensonge dans lequel il s’était roulé pendant bien trop de temps. Qu’est-ce que cela indiquait de lui ? Une profonde stupidité si on le pensait innocent, une complicité dans des actes immoraux si on le pensait coupable. Quoiqu’il en soit, il ne serait plus un visage que l’on voudrait pour représenter n’importe quelle bonne cause. « Je sais que je suis fichu. C’est en toute connaissance de cause. » Juste un peu trop tard. Le problème restait le même au fond ; qu’aurait-il pu faire, dire ? Il était lié par un contrat, et s’en prendre aux géants qui détenaient l’organisation n’aurait pas été sans représailles. Certes, il aurait pu clamer son innocence et alerter le reste du monde. Dans le pire des cas, cela l’aurait mené droit en justice. Dans le meilleur, on lui aurait pourri la vie. C’était commun dans le milieu politique de jouer des faiblesses d’autrui pour réduire au silence. Si cela n’avait concerné que lui, Mads aurait sans doute essayé. Mais il avait une famille, il avait ses projets d’adoption. Il ne pouvait pas prendre ce risque. Il aurait aimé que Ambrose comprenne sans qu’il n’ait à lui expliquer que parfois, la défaite était inévitable. Au même titre que l’on pouvait arriver n’importe où en oubliant ses principes, l’on pouvait également tout perdre en s’y tenant fermement. Il y avait toujours des solutions, mais certaines revenaient à signer un pacte avec le diable.
Il ne ferait pas ça. Et il ne pourrait pas accepter que le jeune homme s’adresse à lui comme s’il prenait la mauvaise décision. Peut-être que le danois était effrayé de vraiment connaître les pensées du Constantine. Peut-être qu’il ne voulait pas se dire que, si Ambrose avait été à sa place, il aurait sans doute opté pour décrédibiliser et étouffer le scandale, le tout en étant capable de dormir le soir. Mads avait beau lui avoir appris tout ce qu’il pouvait, ils étaient trop différents pour qu’il lui inculque jusqu’à son éthique professionnelle. « Rentrer auprès de ma famille, nier en bloc mon implication dans ce scandale. Pour la suite, je n’en ai aucune idée. » Il doutait sincèrement qu’on l’accueille à bras grands ouverts dans le milieu et très honnêtement, il ne comptait pas y retourner de sitôt. Il avait assez d’argent de côté pour tenir un moment sans avoir à s’inquiéter. Il avait juste besoin d’un peu de temps pour accuser le coup. Son regard, qui s’était perdu sur son bureau presque totalement vidé, se releva sur le jeune homme. Ils connaissaient tous les deux la réponse. « Non, en effet. » Il n’avait pas pensé à Ambrose, ni de près, ni de loin. S’il ne s’était pas présenté de lui-même, il aurait fallu probablement quelques jours avant qu’il ne le contacte. « Je ne vais plus t’être d’une quelconque utilité. Mais tu as assez de ressources pour évoluer seul, maintenant. » Il restait à voir quelle direction il déciderait de prendre. Néanmoins, Mads avait la sensation que tout n’était pas dit. Quelque chose dans son attitude, dans ses traits fermés. « Pourquoi est-ce que tu te sens aussi concerné, Ambrose ? Cette affaire ne te retombera pas dessus. Mon nom n’affectera pas ta carrière, à partir du moment où tu dis à ton interlocuteur ce qu’il souhaite entendre me concernant. » Il ne pourrait pas lui en tenir rigueur.

@Ambrose Constantine


 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
system failure (Ambrose) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3216 POINTS : 1150

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


system failure (Ambrose) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

system failure (Ambrose) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

system failure (Ambrose) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

system failure (Ambrose) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

system failure (Ambrose) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) EmptyMer 9 Nov 2022 - 13:52


« Rentrer auprès de ma famille, nier en bloc mon implication dans ce scandale. Pour la suite, je n’en ai aucune idée. » Le plan pourrait paraître louable pour beaucoup, mais il ne l’est pas aux yeux d’Ambrose. Pour lui, cela ne ressemble qu’à une minuscule goutte d’eau dans un océan grandissant chaque année à cause de la fonte des glaces. C’est louable, comme attitude, mais pas lorsqu’elle est la seule à laquelle Mads se résume, parce qu’il refuse de prendre les armes alors qu’il aurait la technologie et le soutien nécessaire. Il pourrait gagner cette guerre s’il y mettait les moyens, mais il préfère lever le drapeau blanc avant même d’avoir tenté quoi que ce soit. Pour la suite, je n’en ai aucune idée ; c’est justement cette partie de l’histoire qui inquiète Ambrose bien plus que tout le reste, parce qu’il n’a jamais connu d’hommes perdus capables de bien tourner. Ce sont toujours ceux qui se perdent, dans toutes les histoires contées depuis la nuit des temps. Un homme humilié est un homme généralement dangereux, mais cette maxime ne semble pas s’appliquer au danois.

Finalement, Ambrose parle du dernier sujet qu’il garde sur le bout de la langue et, en réalité, du seul qui l’intéresse réellement aussi: « Non, en effet. » Il n’a pas pensé à l’australien à aucun moment dans sa prise de décision, et bien que cette attitude semble totalement normale et naturelle, n’en reste pas moins que ces mots suffisent à briser quelque chose à l’intérieur du plus jeune, qui avait sans nul doute l’audace de penser qu’il était différent, qu’il comptait un peu plus à ses yeux que Monsieur tout le monde. Il serre les dents, replie ses lèvres entre elles en silence, comme l’aurait fait un enfant. « Je ne vais plus t’être d’une quelconque utilité. Mais tu as assez de ressources pour évoluer seul, maintenant. » Il peut exister seul et le sait. Ce n’est pas ce qu’il souhaitait, encore moins de façon aussi brutale, mais il n’est pas un gamin perdu dans un monde trop grand pour lui. Ou du moins, il sait le cacher. Son ambition lui donne des ailes, des ressources, des contacts ; bien assez de choses qu’il arrive toujours à trouver par lui-même, parce que c’est cette attitude même qui l’a un jour mise sur le chemin de Mads. Il en rencontrera d’autres, des hommes à admirer, mais aucun ne sera lui. « Pourquoi est-ce que tu te sens aussi concerné, Ambrose ? Cette affaire ne te retombera pas dessus. Mon nom n’affectera pas ta carrière, à partir du moment où tu dis à ton interlocuteur ce qu’il souhaite entendre me concernant. » Lentement, le brun balance sa tête de droite à gauche, tout en laissant échapper une longue expiration. “C’est pas le problème, ma carrière. Je sais qu’elle ne sera pas éclaboussée.” Pour une fois, ce n’est pas à cette dernière qu’il pense et met au centre de ses priorités. Du moins, pas avec un tel contexte, pas alors qui sait que ce scandale n’est pas le sien et que son nom n’y sera jamais associé. S’il se tient à carreau et fait en sorte que personne ne fasse de plus amples recherches, il s’en sortira sain et sauf. “C’est pour toi que je m’inquiète.” Parce qu’il ne comprend pas ce qu’il pourra faire de sa vie sans ce travail, si important yeux d’Ambrose, si important pour la vie de Mads aussi sûrement. “Tu penses que ça va aller ?” Il ne parle plus du tout de sa carrière, maintenant, et le souci qui est le sien se lit plus facilement que jamais sur ses traits tirés et ses sourcils froncés par le souci. Il veut s’avoir s’il ira bien, il veut savoir s’il arrivera à se relever d’une telle épreuve, il veut savoir si sa famille sera là pour lui. Il a un bon millier de questions qu’il cache derrière une simple question, bien conscient qu’il n’est qu’un collègue de Sylte, au final, et absolument rien de plus, ce qui ne lui donne pas le droit de parler de sa vie privée aussi librement qu’il le voudrait.



system failure (Ambrose) OzMRtqs
system failure (Ambrose) 8UJb5dM
system failure (Ambrose) LctL9WN
system failure (Ambrose) HThKVK0
system failure (Ambrose) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

system failure (Ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: system failure (Ambrose) system failure (Ambrose) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

system failure (Ambrose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-