AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -38%
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H ...
Voir le deal
799 €

 (jenna #1) if the world was ending

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matthew Danes
(jenna #1) if the world was ending VHm9IkZ
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (1er juin 1986)
SURNOM : Matt, Matty, Danes
STATUT : Son fiancé est aux Etats Unis, Matthew n'est même plus sûr d'un jour y retourner.
MÉTIER : Avocat des stars, artistes, athlètes et personnalités médiatiques en tout genre. Spécialisé en propriété intellectuelle et en droit du divertissement et des médias, il sera le meilleur négociateur de vos contrats.
LOGEMENT : Il alterne entre la villa de Gabrielle et celle de ses grands-parents en attendant de savoir s'il est ici pour rester ou non.
(jenna #1) if the world was ending JONATHAN%20BAILEY%20FLAUNT%2001
POSTS : 139 POINTS : 245

TW IN RP : deuil ; anxiété et crises de panique ; maladie
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents sont morts quand il avait 12 ans. Élevé par ses grands-parents et plus père que frère de Simon de huit ans son cadet. A 18 ans il part à Los Angeles pour ses études de droit. Il revient plusieurs mois par an à Brisbane pour sa famille. Passionné de surf c’est le seul moyen pour lui de compenser son stress et son angoisse. Workaholic et social butterfly il est l’ami de tout le monde mais s’ouvre réellement à peu de personne. De retour à Brisbane depuis août 2022 pour une durée indéterminée depuis l’annonce du cancer de son grand-père.
RPs EN COURS :
(08/05)
Stranes #1Cristina #2Meryl #1Jenna #1Caelan #1Rhett #1Carmine #1 Maddy #1





(jenna #1) if the world was ending E28eb9eb0e71c474d36efbe5b1e6911c06c0d6ac
TOBIAS There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. ’Cause, I built a home. For you. For me. Until it disappeared. From me. From you.



(jenna #1) if the world was ending Giphy
GABRIELLEIf you ever find yourself stuck in the middle of the sea. I’ll sail the world to find you. If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I’ll be the light to guide you

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtcyxuP3n1qlt39u_250
JENNAWhen you're not there, I find myself singing the blues. Can’t bear. Can’t face the truth. You will never know that feeling. You will never see through these eyes. I’d never ask you, cause deep down I'm certain I know what you'd say. You’d say I'm sorry, believe me, I love you but not in that way.

(jenna #1) if the world was ending Bbbb398c4ca3e771de10ff8410b6d6ca29c4b5f8
CRISTINACount the freckles, as they run down your spine, show your demons, and I might show you mine, one at a time, yeah, yeah, what are you hidin'?

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_mnsn9xWqnD1su53uho1_500
CARMINEThere's no use, we were made to break. I know the truth, and it's much too late. You’re perfectly wrong for me, and that's why it's so hard to leave. yeah, you're perfectly wrong for me

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
RHETTI lost a friend, like keys in a sofa, like a wallet in the back seat, like ice in the summer heat. I lost a friend, like sleep on a red-eye, like money on a bad bet, like time worryin' about. Every bad thing that hasn't happened yet.



RPs TERMINÉS : septembreCristina #1
AVATAR : Jonathan Bailey
CRÉDITS : (c) cheekeyfire pour l'avatar
DC : None on va résister cette fois.
PSEUDO : gingercarnival
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/09/2022

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptyDim 11 Sep 2022 - 16:00



Je tire sur le col de ma chemise, la sensation continue d’être légèrement étouffé ne me quittant pas. Mon cœur est douloureux dans ma poitrine et je me force à marcher plus vite, comme si m’éloigner de l’hôpital allait effacer mon anxiété et mon angoisse. J’ai laissé mon grand-père à ses soins après une discussion avec son médecin. Six mois. C’est ce qu’il m’a été annoncé. Une fin définitive, l’espoir peu probable, cela pourra être moins mais il est peu probable que cela soit plus.  Bien sûr Joe souhaite se battre et se battra jusqu’à ce qu’il n’ait plus de forces, mais je vois le vieil homme un peu plus fatigué chaque jour et je semble soudain réaliser qu’il ne sera pas immortel. J’ai depuis des années appris à me débrouiller seul et à ne dépendre de personne, je pensais pourvoir échapper à la peine violente de perdre un nouvel être cher, mais l’idée de perdre ce pilier me donne l’impression que je vais être déraciné une nouvelle fois. Alors je marche dans les rues de Toowong, sans but précis autre que de m’éloigner le plus possible de cet hôpital. C’est après avoir marché une vingtaine de minutes que le mail de Jenna me revient en mémoire.

Elle m’a écrit il y a quelques jours pour me dire qu’elle était revenue à Brisbane, qu’elle avait acheté un local qui serait bientôt une future galerie. Je n’aurais pas pensé la recroiser ici, après tout ces dernières années nous nous sommes surtout croisés lors de mes déplacements à New York. Je pourrais tenter de l’appeler pour lui demander si elle est en ville mais je me décide à tenter ma chance. Il n’en faut pas plus pour que je cherche l’adresse annoncée sur mon téléphone et que je prenne la direction du bâtiment en question. A travers la vitre et le local en travaux je discerne une chevelure rousse. La joie de la voir met l’anxiété en arrière-plan et je toque à la porte avant de l’ouvrir, celle-ci n’étant pas fermée à clé, sûrement à cause des travaux en question.

« Hey Jenna. » J’annonce, m’appuyant sur l’encadrement de la porte un sourire aux lèvres. Je m’avance dans le bâtiment en travaux, l’espace lumineux et dégageant déjà une certaine atmosphère qui en fera une galerie d’art réussie, j’en suis certain. Je souris la regardant que je n’ai pas vu depuis mon dernier voyage d’affaire à New York. Ses longs cheveux roux encadrent son visage. Je ne l’ai pas prévenu de ma venue. En vérité c’est un véritable coup de chance de la trouver ici. Je ne lui ai même pas dit que j’étais rentré. Je devrais être à l’autre bout du monde, à Los Angeles où est ma vie et non ici face à elle. Bien sûr je ne peux m’empêcher une tentative d’humour, seule solution à tous les problèmes, un grand sourire prend possession de mon visage, efface les cernes sous mes yeux, l’inquiétude qui va finir par créer des rides sur mon front. « J’étais tellement impatient de voir cette galerie que tu comprends, je me suis dit qu’il fallait absolument que je monte dans l’avion tout de suite ! » je lance, comme si c’était une réaction normale à avoir reçu son mail il y a quelques jours me racontant ses dernières aventures. Comme si je n’étais pas à Brisbane depuis déjà quelques semaines maintenant, toujours un peu plus perdu que le jour précédent. Je m’approche de Jenna, ouvrant grand les bras pour serrer une de mes plus vieilles amies contre moi.

@Jenna Caldwell :l:




Running home.
MATTHEW DANES ☽ Spent so many seasons lost inside my mind. like a message in a bottle, I thought nobody would find. I've been drifting, I've been dreaming, I would land upon the shore, to a haven, to a harbor, that felt so far before.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Caldwell
Jenna Caldwell
les regrets oubliés
les regrets oubliés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans (30/07/1984)
SURNOM : jen quand on lui en donne un.
STATUT : célibataire, encore et toujours.
MÉTIER : elle a ouvert sa galerie d'art le 5 novembre 2022 à Toowong. avant cela elle était conservatrice de musée.
LOGEMENT : elle a acheté une petite maison au numéro 10 sherwood road, elle laisse finn squatter la chambre d'amis.
(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtdkvQY0R1qlt39u_250
POSTS : 719 POINTS : 1100

TW IN RP : deuil, fausse couche, cancer, maladie.
TW IRL : aucun.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à Brisbane à huit ans › a la nationalité Américaine et Australienne › a habité à New York de mars 2020 à juillet 2022 › addict au café › déteste les réseaux sociaux › a fait une fausse couche en novembre 2019 › fait la plupart de ses déplacements en vélo ou en bus › aime dessiner et utiliser des crayons de couleurs pour donner vie à ses dessins › a terriblement peur de la solitude.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS : 2023carmine.2matthew.2maëledisonrhett.3
2022finnleymadisonowenchelseaandreweve

(12/12)

RPs EN ATTENTE : hassan › edison.2 (fb) › ruben ›

RPs TERMINÉS : 2022 rhettcarminerhett.2matthew
AVATAR : rose leslie.
CRÉDITS : neverland-graphics (avatar), loonywaltz (ub), tumblr (gifs).
DC : identité unique.
PSEUDO : mollywobbles (emma).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45837-jenna-never-give-up-on-a-dream https://www.30yearsstillyoung.com/t45963-jenna-midnight-tales https://www.30yearsstillyoung.com/t47523-jenna-caldwell

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptyJeu 15 Sep 2022 - 9:10


Il t’avait fallu un peu de temps pour trouver un local qui te convenait mais tu avais fini par le trouver. Il avait fallu se projeter dans cet espace car il ne ressemblait en rien à ce que tu avais en tête pour l’instant. Mais tu n’aurais jamais trouvé un local où des travaux n’auraient pas été nécessaires donc tu ne te plaignais pas. C’est au milieu des travaux de ton futur espace de travail que tu passais la plupart de tes journées. Tu alternais entre les heures au milieu des travaux, la visite de galeries dans toute la ville et la recherche de petites pépites que tu pourrais exposer dans ta future galerie. Tu savais que ces petites pépites tu allais probablement les trouver par hasard, au détour d’une rencontre. Voilà pourquoi chaque nouvelle rencontre avait à tes yeux un potentiel. Du moins, si la personne était un tant soit peu artiste. Mais il ne fallait pas avoir l’esprit fermé, beaucoup de talents se cachaient dans des personnes ayant une toute autre activité. Aujourd’hui, tu avais commencé la journée par une visite de galerie à Spring Hill avant de revenir dans ton local où les ouvriers s’activaient. Bien entendu, tu trouvais que les travaux n’avançaient pas assez vite mais tu savais aussi qu’il fallait être patiente. Cela te laissait l’occasion de bine visiter le quartier, de prendre son pouls pour lui offrir la galerie d’art qui lui correspondra le plus. C’était très important pour toi d’ouvrir une galerie à l’image du quartier, une galerie qui désacralisera l’art pour le rendre accessible à tous. Tu cherchais également une formation de barista et de pâtisserie. Tu avais déjà été barista au cours de tes études et tu faisais régulièrement de la pâtisserie mais il était important pour toi de te perfectionner grâce à une formation professionnelle. Peut-être qu’un jour la galerie fonctionnera assez bien pour que tu emploies quelqu’un mais pour l’instant, ce n’était pas le cas. Il faudra que tu testes quelques recettes alors tu espérais que Finn serait enthousiaste à l’idée de devenir ton goûteur. Si vraiment le résultat était catastrophique, tu pourras toujours essayer de créer un partenariat avec une pâtisserie locale.

L’après-midi était bien avancée quand un ouvrier vint te demander de venir voir si la couleur sur le mur te convenait. C’était toujours mieux de vérifier avant qu’ils ne peignent les murs. Alors que tu validais la couleur qui rendait exactement comme tu l’avais voulu, tu entendis : « Hey Jenna. » Tu levais la tête, brusquement car cette voix, tu ne t’attendais pas du tout à l’entendre. Pourtant, tes yeux tombèrent bien sur son propriétaire appuyé sur la porte d’entrée de la galerie. Qu’est-ce que Matt faisait là ? Certes, tu lui avais envoyé un email il y avait quelques jours pour lui donner les dernières nouveautés dans ta vie mais pour toi, il était toujours à Los Angeles et n’avait rien à faire à Brisbane. « J’étais tellement impatient de voir cette galerie que tu comprends, je me suis dit qu’il fallait absolument que je monte dans l’avion tout de suite ! » Tu ne pus t’empêcher de laisser échapper un petit rire en secouant la tête. Quand il s’avança et qu’il ouvrit les bras, tu n’hésitais pas à t’y jeter. Cela te faisait énormément plaisir de le voir, tu n’avais pas eu l’occasion de le croiser depuis l’enterrement de ta tante. « Tu m’en vois très touchée. » Lui dis-tu un sourire amusé sur les lèvres. « Qu’en penses-tu ? » Lui demandas-tu. Cela te ferait plaisir d’avoir l’avis de ton ami. Matt était désormais habitué à évoluer dans un milieu assez luxueux et même si ce n’était pas ce que tu cherchais, cela lui avait donné une attention aux détails dont tu avais besoin. T’éloignant légèrement de l’étreinte de ton ami, tu ne pus t’empêcher de remarquer ses traits tirés. Naturellement, tu lui demandais : « Qu’est-ce qui t’amène à Brisbane ? Une affaire ? » Même si Matt était basé à Los Angeles, le voir revenir pour le travail ne t’aurait pas surpris. Tu espérais toutefois qu’il était là pour des vacances bien méritées et pour voir sa famille. En lui posant cette question, tu cherchais aussi à évaluer le nombre de jour que tu allais pouvoir avoir avec lui à Brisbane car c’était la première fois que vous vous y trouviez tous les deux en même temps depuis de longues années.

@Matthew Danes :l:


(jenna #1) if the world was ending SasC63f
(jenna #1) if the world was ending ZKSiRSA
(jenna #1) if the world was ending 982718museum2
(jenna #1) if the world was ending EIhyBXy
(jenna #1) if the world was ending ZZBr7e1
(jenna #1) if the world was ending Leo10
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Danes
(jenna #1) if the world was ending VHm9IkZ
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (1er juin 1986)
SURNOM : Matt, Matty, Danes
STATUT : Son fiancé est aux Etats Unis, Matthew n'est même plus sûr d'un jour y retourner.
MÉTIER : Avocat des stars, artistes, athlètes et personnalités médiatiques en tout genre. Spécialisé en propriété intellectuelle et en droit du divertissement et des médias, il sera le meilleur négociateur de vos contrats.
LOGEMENT : Il alterne entre la villa de Gabrielle et celle de ses grands-parents en attendant de savoir s'il est ici pour rester ou non.
(jenna #1) if the world was ending JONATHAN%20BAILEY%20FLAUNT%2001
POSTS : 139 POINTS : 245

TW IN RP : deuil ; anxiété et crises de panique ; maladie
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents sont morts quand il avait 12 ans. Élevé par ses grands-parents et plus père que frère de Simon de huit ans son cadet. A 18 ans il part à Los Angeles pour ses études de droit. Il revient plusieurs mois par an à Brisbane pour sa famille. Passionné de surf c’est le seul moyen pour lui de compenser son stress et son angoisse. Workaholic et social butterfly il est l’ami de tout le monde mais s’ouvre réellement à peu de personne. De retour à Brisbane depuis août 2022 pour une durée indéterminée depuis l’annonce du cancer de son grand-père.
RPs EN COURS :
(08/05)
Stranes #1Cristina #2Meryl #1Jenna #1Caelan #1Rhett #1Carmine #1 Maddy #1





(jenna #1) if the world was ending E28eb9eb0e71c474d36efbe5b1e6911c06c0d6ac
TOBIAS There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. ’Cause, I built a home. For you. For me. Until it disappeared. From me. From you.



(jenna #1) if the world was ending Giphy
GABRIELLEIf you ever find yourself stuck in the middle of the sea. I’ll sail the world to find you. If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I’ll be the light to guide you

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtcyxuP3n1qlt39u_250
JENNAWhen you're not there, I find myself singing the blues. Can’t bear. Can’t face the truth. You will never know that feeling. You will never see through these eyes. I’d never ask you, cause deep down I'm certain I know what you'd say. You’d say I'm sorry, believe me, I love you but not in that way.

(jenna #1) if the world was ending Bbbb398c4ca3e771de10ff8410b6d6ca29c4b5f8
CRISTINACount the freckles, as they run down your spine, show your demons, and I might show you mine, one at a time, yeah, yeah, what are you hidin'?

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_mnsn9xWqnD1su53uho1_500
CARMINEThere's no use, we were made to break. I know the truth, and it's much too late. You’re perfectly wrong for me, and that's why it's so hard to leave. yeah, you're perfectly wrong for me

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
RHETTI lost a friend, like keys in a sofa, like a wallet in the back seat, like ice in the summer heat. I lost a friend, like sleep on a red-eye, like money on a bad bet, like time worryin' about. Every bad thing that hasn't happened yet.



RPs TERMINÉS : septembreCristina #1
AVATAR : Jonathan Bailey
CRÉDITS : (c) cheekeyfire pour l'avatar
DC : None on va résister cette fois.
PSEUDO : gingercarnival
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/09/2022

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptyDim 18 Sep 2022 - 16:36



Je la serre dans mes bras, le parfum de ses cheveux m’enveloppant. Je ne l’ai pas vue depuis l’enterrement de sa tante et ce souvenir, associé à la maladie que mon grand-père venait de m’annoncer fait que je la serre un peu plus fort et un peu plus longtemps. Un réconfort pour elle ou pour moi je n’en suis pas vraiment sûr.  « Tu m’en vois très touchée. » dit-elle avec un sourire amusé sur les lèvres. Des années auparavant j’aurais pu me damner pour son sourire, mon cœur aurait loupé un battement. Le temps avait su effacer la douleur, tout comme il avait effacé ces sentiments qui n’avaient jamais eu lieu d’être. Je faisais de mon mieux pour ne pas penser à cette période, notre amitié avait toujours trop compté et elle avait failli être détruite par ma faute. « Qu’en penses-tu ? » demande-t-elle et je m’éloigne un peu d’elle pour laisser mon regard parcourir le lieu.  

La galerie était en travaux mais elle dégageait déjà une certaine atmosphère. Je l’avais entendue parler assez de fois de ce rêve, de cette galerie qui serait la sienne, accessible à tous, où elle y exposerait des pépites qui ne demanderaient qu’à y être découvertes. J’étais devenu un habitué des lieux d’exposition grandioses, de galerie où seuls les plus riches et les plus connus étaient exposés. Mais je savais que ce n’était pas toujours là que les plus grands artistes se trouvaient, qu’ils pouvaient commencer ici, en ces lieux. Qu’il n’y avait pas qu’une seule forme d’art. Et ma propre mère, lorsque j’étais enfant, m’avait bien plus emmené dans les petites galeries. « Je pense qu’elle va être à ton image. » Un sourire étira mes lèvres, j’étais  fier de ce que mon amie d’enfance avait entrepris. « C’est tout ce que tu as toujours voulu. Tu peux en être fière. » J’avais hâte de voir la galerie terminée, de voir ce qu’elle en ferait, d’y voir des artistes exposés. « Quand est ce que tu penses ouvrir ? » Combien de travaux lui restaient-ils ? J’avais du mal à s’en rendre compte.

« Qu’est-ce qui t’amène à Brisbane ? Une affaire ? »  Je fuis son regard, m’éloignant un peu pour faire mine d’observer les murs. « Les vacances, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu ma famille. » La phrase est fuyante, je n’ai jamais su lui mentir, à part peut-être quand il a fallu la fuir quand je ne pensais qu’à elle. Je soupire, passant une main dans mes cheveux. Je n’ai aucune raison de lui cacher les raisons de ma venue à part peut-être l’envie de ne pas l’inquiéter, de ne pas qu’elle se préoccupe de ce que je ressens ou comment je me sens. Aussi je finis par la regarder et par avouer d’une voix plus sérieuse. « Joe est malade. Un cancer. J’ai pris un aller simple. » Les mots ont été dit d’une traite, comme pour essayer de les rendre plus facile à prononcer ou plus facile à vivre. Elle sait comment j’aime ma vie à Los Angeles, comme j’aime mon métier avec passion. Tout comme elle sait à quel point mes grands-parents comptent pour moi, à quel point ils sont indispensables.  Le retour était inévitable.  Le départ lui est complètement flou. « Je ne sais pas combien de temps je vais rester…c’est…compliqué. » Je grimace, honnête, plongeant mes mains dans mes poches pour éviter de commencer à toucher la peau autour de mes ongles, anxiété maladive qui revient au galop. Je n’ai pas envie qu’elle s’inquiète alors je force un pauvre sourire à revenir sur mes lèvres comme si même à elle je pouvais encore prétendre que tout allait bien.

@Jenna Caldwell  (jenna #1) if the world was ending 2523491165




Running home.
MATTHEW DANES ☽ Spent so many seasons lost inside my mind. like a message in a bottle, I thought nobody would find. I've been drifting, I've been dreaming, I would land upon the shore, to a haven, to a harbor, that felt so far before.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Caldwell
Jenna Caldwell
les regrets oubliés
les regrets oubliés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans (30/07/1984)
SURNOM : jen quand on lui en donne un.
STATUT : célibataire, encore et toujours.
MÉTIER : elle a ouvert sa galerie d'art le 5 novembre 2022 à Toowong. avant cela elle était conservatrice de musée.
LOGEMENT : elle a acheté une petite maison au numéro 10 sherwood road, elle laisse finn squatter la chambre d'amis.
(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtdkvQY0R1qlt39u_250
POSTS : 719 POINTS : 1100

TW IN RP : deuil, fausse couche, cancer, maladie.
TW IRL : aucun.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à Brisbane à huit ans › a la nationalité Américaine et Australienne › a habité à New York de mars 2020 à juillet 2022 › addict au café › déteste les réseaux sociaux › a fait une fausse couche en novembre 2019 › fait la plupart de ses déplacements en vélo ou en bus › aime dessiner et utiliser des crayons de couleurs pour donner vie à ses dessins › a terriblement peur de la solitude.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS : 2023carmine.2matthew.2maëledisonrhett.3
2022finnleymadisonowenchelseaandreweve

(12/12)

RPs EN ATTENTE : hassan › edison.2 (fb) › ruben ›

RPs TERMINÉS : 2022 rhettcarminerhett.2matthew
AVATAR : rose leslie.
CRÉDITS : neverland-graphics (avatar), loonywaltz (ub), tumblr (gifs).
DC : identité unique.
PSEUDO : mollywobbles (emma).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45837-jenna-never-give-up-on-a-dream https://www.30yearsstillyoung.com/t45963-jenna-midnight-tales https://www.30yearsstillyoung.com/t47523-jenna-caldwell

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptySam 24 Sep 2022 - 14:52



Il était bien loin le temps où Matt et toi vous courriez dans vos jardins respectifs pendant que vos mères prenaient le café. Toi, tu avais encore la chance d’avoir la tienne. C’était donc des souvenirs toujours teintés de nostalgie qui te revenaient à l’esprit quand tu croisais Matt. Tu ne t’étais pas attendue à renouer avec lui à New York mais ce fut une superbe surprise qui était tombée à point nommer pour combler la solitude qui avait commencé à pointer le bout de son nez. Tu ne t’attendais pas une seule seconde à le croiser à Brisbane mais tu n’avais pas hésité à te jeter dans ses bras. Cela te faisait du bien de te retrouver entourée par les bras de quelqu’un à qui tu n’avais pas de comptes à rendre, à qui tu n’avais pas à te justifier. Tu n’étais pas la seule à profiter de cette étreinte qui, même pour vous, s’était éternisée un peu trop longtemps pour être normale. Tu le remarquais sans le pointer du doigt pour l’instant préférant attirer la conversation vers le lieu dans lequel vous vous trouviez. Quelques personnes t’avaient déjà donné leur avis mais celui de Matt t’était précieux parce que de tous il te connaissait le mieux et il connaissait aussi ce marché. « Je pense qu’elle va être à ton image. C’est tout ce que tu as toujours voulu. Tu peux en être fière. » Un énorme sourire se dessina sur ton visage. Tu ne cherchais pas à créer un lieu qui aurait un article en couverture des magazines d’art d’Australie, tu voulais simplement créer un lieu où tout le monde pourrait toucher du doigt la beauté et la diversité de l’art. « Merci. » Lui dis-tu tout simplement parce que ses paroles t’allaient droit au coeur. « Quand est ce que tu penses ouvrir ? » Tu ne pus t’empêcher de pousser un soupir tout en balayant du regard l’espace. Il restait encore beaucoup de choses à faire … Mais tu ne désespérais pas, la galerie serait ouverte pour l’été, tu faisais tout pour en tout cas. « Je vise début novembre. Cela me laisse le temps de finir les travaux, de trouver des artistes à exposer et de finir les procédures administratives. » Tu n’avais pas voulu aller trop vite et être trop ambitieuse. Tu avais les moyens de prendre ton temps alors tu allais le prendre et faire les choses bien. « Tu recevras une invitation pour l’ouverture si tu es dans les parages. » Tu te doutais que Matt risquait d’être de retour à Los Angeles mais sur un malentendu, tout était possible. après tout, il était présent aujourd’hui non ?

D’ailleurs, tu en profitais pour demander à ton ami ce qui l’amenait en Australie car il n’avait pas mentionné qu’il viendrait y faire un tour la dernière fois que tu l’avais vu. « Les vacances, ça faisait longtemps que je n’avais pas vu ma famille. » C’est une excellente raison de venir à Brisbane mais il y a quelque chose dans le ton et l’attitude de Matt qui te chiffonne. De plus, s’il était venu en vacances, il t’aurait prévenue non ? Tu lui avais dit que tu serais à Brisbane à partir de mi-juillet et même si tu ne lui avais pas donné beaucoup de nouvelles depuis, il devait se douter que tu n’avais pas changé tes plans. Tu le regardais donc légèrement étonnée et tu allais lui poser une nouvelle question quand il ajouta : « Joe est malade. Un cancer. J’ai pris un aller simple. » C’est comme si l’on venait de te transpercer le coeur. Ces mots-là, tu les avais déjà entendus mais dans ta propre voix, pendant des mois, en boucle pour expliquer que ta tante était malade. Tu n’avais pas vu le grand-père de Matt depuis des années mais tu avais souvent croisé son chemin quand tu étais plus jeune. Tout comme ta tante, il ne méritait pas de partir comme ça … « Je ne sais pas combien de temps je vais rester…c’est…compliqué. » Tu sens les larmes te monter aux yeux alors que tu vois Matt se refermer sur lui-même. Cela te fait mal de voir ton ami ainsi, tu sais à quel point il tient à son grand-père, cet homme qui a toujours été là pour lui. « Il a des chances de s’en sortir ? » Demandas-tu au lieu de t’apitoyer. T’excuser, lui dire que tu étais désolée ne changerait rien et ne lui donnerait aucun réconfort. Alors que la réponse à cette question te permettrait de savoir quel soutien tu devais donner à Matthew. Tu attrapais ses manches et tu les sortis de ses poches avant de prendre ses mains dans les tiennes. Plongeant ton regard dans le sien tu lui dis : « Sache que tu peux compter sur moi, jour et nuit, peu importe ce qu’il te faut, je serai là. » C’est ce que tu aurais aimé que l’on te dise, c’est le soutien qui t’avait manqué quand la maladie de ta tante s’était déclarée. Tu étais là pour elle mais personne n’avait été là pour te voir craquer, pour t’épauler. Ta mère était arrivée quelques semaines avant la fin et cela t’avait un peu soulagée. « Noah est avec toi ? » Ne pus-tu t’empêcher de lui demander. S’il avait pris un aller simple, cela te semblait évident que son compagnon était déjà là ou ne tarderait pas à le rejoindre pour l’épauler dans cette épreuve.

@Matthew Danes :l:


(jenna #1) if the world was ending SasC63f
(jenna #1) if the world was ending ZKSiRSA
(jenna #1) if the world was ending 982718museum2
(jenna #1) if the world was ending EIhyBXy
(jenna #1) if the world was ending ZZBr7e1
(jenna #1) if the world was ending Leo10
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Danes
(jenna #1) if the world was ending VHm9IkZ
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (1er juin 1986)
SURNOM : Matt, Matty, Danes
STATUT : Son fiancé est aux Etats Unis, Matthew n'est même plus sûr d'un jour y retourner.
MÉTIER : Avocat des stars, artistes, athlètes et personnalités médiatiques en tout genre. Spécialisé en propriété intellectuelle et en droit du divertissement et des médias, il sera le meilleur négociateur de vos contrats.
LOGEMENT : Il alterne entre la villa de Gabrielle et celle de ses grands-parents en attendant de savoir s'il est ici pour rester ou non.
(jenna #1) if the world was ending JONATHAN%20BAILEY%20FLAUNT%2001
POSTS : 139 POINTS : 245

TW IN RP : deuil ; anxiété et crises de panique ; maladie
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents sont morts quand il avait 12 ans. Élevé par ses grands-parents et plus père que frère de Simon de huit ans son cadet. A 18 ans il part à Los Angeles pour ses études de droit. Il revient plusieurs mois par an à Brisbane pour sa famille. Passionné de surf c’est le seul moyen pour lui de compenser son stress et son angoisse. Workaholic et social butterfly il est l’ami de tout le monde mais s’ouvre réellement à peu de personne. De retour à Brisbane depuis août 2022 pour une durée indéterminée depuis l’annonce du cancer de son grand-père.
RPs EN COURS :
(08/05)
Stranes #1Cristina #2Meryl #1Jenna #1Caelan #1Rhett #1Carmine #1 Maddy #1





(jenna #1) if the world was ending E28eb9eb0e71c474d36efbe5b1e6911c06c0d6ac
TOBIAS There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. ’Cause, I built a home. For you. For me. Until it disappeared. From me. From you.



(jenna #1) if the world was ending Giphy
GABRIELLEIf you ever find yourself stuck in the middle of the sea. I’ll sail the world to find you. If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I’ll be the light to guide you

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtcyxuP3n1qlt39u_250
JENNAWhen you're not there, I find myself singing the blues. Can’t bear. Can’t face the truth. You will never know that feeling. You will never see through these eyes. I’d never ask you, cause deep down I'm certain I know what you'd say. You’d say I'm sorry, believe me, I love you but not in that way.

(jenna #1) if the world was ending Bbbb398c4ca3e771de10ff8410b6d6ca29c4b5f8
CRISTINACount the freckles, as they run down your spine, show your demons, and I might show you mine, one at a time, yeah, yeah, what are you hidin'?

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_mnsn9xWqnD1su53uho1_500
CARMINEThere's no use, we were made to break. I know the truth, and it's much too late. You’re perfectly wrong for me, and that's why it's so hard to leave. yeah, you're perfectly wrong for me

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
RHETTI lost a friend, like keys in a sofa, like a wallet in the back seat, like ice in the summer heat. I lost a friend, like sleep on a red-eye, like money on a bad bet, like time worryin' about. Every bad thing that hasn't happened yet.



RPs TERMINÉS : septembreCristina #1
AVATAR : Jonathan Bailey
CRÉDITS : (c) cheekeyfire pour l'avatar
DC : None on va résister cette fois.
PSEUDO : gingercarnival
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/09/2022

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptySam 1 Oct 2022 - 3:14



« Merci. » Elle peut être fière de ce projet, qui je sais lui tient à cœur depuis déjà longtemps.  Ce retour à Brisbane ne pourra lui faire que du bien après l’année qu’elle a vécu.  La pensée d’ouvrir lui arrache un soupire et au vu du chantier encore présent, je comprends le sentiment et ne peux m’empêcher de sourire. « Je vise début novembre. Cela me laisse le temps de finir les travaux, de trouver des artistes à exposer et de finir les procédures administratives. » Une ouverture ambitieuse mais réaliste. Elle allait prendre son temps. « Tu recevras une invitation pour l’ouverture si tu es dans les parages. » Est-ce que je le serais encore d’ici là ? Je n’en avais aucune idée. Mon travail ne me laisserait pas aussi loin du cabinet pendant aussi longtemps…
« Si je suis là tu peux être sûr que je viendrai ! » je lance comme une promesse avec un sourire, observant la galerie et tentant de l’imaginer. « Si tu as besoin d’aide en tous cas n’hésite pas. Tu sais que tu peux compter sur moi ! » pour les travaux ou pour les contacts, ou pour quelqu’un avec qui boire un verre de vin, c’était son choix. « Alors ça te fait quoi d’être de retour à Brisbane ? »  Elle l’était de manière définitive quand je l’étais temporairement. J’étais toujours revenu temporairement et ce depuis mon départ et savoir que le voyage avait une fin était différent. Cette fois, je n’avais aucune idée de la date de fin.

Elle ne dit pas qu’elle est désolée, ne s’apitoie pas sur mon sort et intérieurement je l’en remercie.  Non elle pose une question bien plus importante, mais une question à laquelle je n’ai pas de réponse. « Il a des chances de s’en sortir ? »  Haussement des épaules, ongles qui s’accrochent un peu plus fort comme dans l’espoir que la petite douleur subtile effacerait la bien plus grande dans mon cœur. « On lui a donné entre six mois et un an. Il y a toujours une possibilité qu’il s’en sorte… » Joe était un battant et ce depuis toujours. L’espoir est bien trop grand dans ma voix et je sais que les chances sont faibles. Bien vite rattrapé par la réalité. « Mais il a son âge. »  

Elle sort mes mains de mes poches pour les serrer dans les siennes. Je m’y accroche un peu plus fort. « Sache que tu peux compter sur moi, jour et nuit, peu importe ce qu’il te faut, je serai là. » C’est ce genre de paroles qui me rappellent pourquoi mon amitié s’est un jour transformé en amour. Alors que mon regard parcoure son visage, je me souviens du temps où cela était douloureux de simplement la regarder, mon cœur battant trop vite dans ma poitrine. Cela me semble lointain la plupart du temps mais pendant cette demie seconde, cela me semble être hier. « Merci Jen. » je souffle avec douceur, serrant une dernière fois ses mains dans les miennes avant de les abandonner, supportant mal en réalité que l’on s’inquiète pour moi. « Ca va aller ne t’en fais pas. » J’avais été habitué depuis plus de deux décennies à être le rock inébranlable sur lequel on pourrait compter. Je devrais l’être à nouveau. Et je le serais avec ma grand-mère comme avec mon frère si celui acceptait de m’adresse de nouveau la parole. C’est une évidence, un besoin de contrôle auquel je n’échappe pas. Ca va aller car il n’y a pas d’autres choix.

« Noah est avec toi ? » demande-t-elle. A ça mon visage se ferme un peu, je passe une main gênée sur ma nuque.  Je sais bien que tout le monde va considérer qu’il devrait être là. Nous avons formé un couple solide d’apparence parfaite depuis quatre ans. Au regard de tous, nous paraissons comme le couple sans problème, qui aurait pu survivre à toutes les épreuves. Un couple heureux.  La perfection est depuis longtemps une illusion et mon amour pour Noah, si bien réel, s’étiole déjà depuis des mois.  «  Non je lui ai demandé de rester là bas. »  Je souffle un peu honteux, fuyant son regard. Quitte à dire la vérité autant la dire en entier. Une deuxième grimace déforme mes lèvres avant d’ajouter « Juste après qu’il m’ait demandé de l’épouser. » Aie aie aie.  J’ai accroché la bague sur un collier sur je porte sous ma chemise à défaut de l’avoir encore passé au doigt. Je n’ai toujours pas dit oui et toujours pas dit non. Nous nous sommes eus au téléphone pour parler de banalités et pas de l’éléphant dans la pièce. Nous nous n’avons pas parlé que je n’ai jamais su m’ouvrir à lui pas complètement, que je ne l’ai jamais laissé complètement entrer dans ma vie, que mon travail et ma vie ici ont toujours été plus importants et que j’ai fait de mon mieux pour le tenir éloigné de ces deux mondes. Je sors la bague de sous ma chemise comme une preuve, prêt à assumer les remontrances dans le regard de la rousse.  Je me suis comporté comme un connard et à présent je n’ai plus qu’à l’assumer. J’anticipe la question qui viendra inévitablement. « J’ai pas donné de réponses. »  un souffle, une main gênée qui passe sur ma nuque. J’observe son visage si fin. Je me demande si elle aurait pu m’épouser elle, dans une autre vie. Dans une vie où il n’y aurait pas eu Rhett.  Je noie cette pensée dans les secrets du passé.

@Jenna Caldwell  (jenna #1) if the world was ending 2523491165




Running home.
MATTHEW DANES ☽ Spent so many seasons lost inside my mind. like a message in a bottle, I thought nobody would find. I've been drifting, I've been dreaming, I would land upon the shore, to a haven, to a harbor, that felt so far before.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Caldwell
Jenna Caldwell
les regrets oubliés
les regrets oubliés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans (30/07/1984)
SURNOM : jen quand on lui en donne un.
STATUT : célibataire, encore et toujours.
MÉTIER : elle a ouvert sa galerie d'art le 5 novembre 2022 à Toowong. avant cela elle était conservatrice de musée.
LOGEMENT : elle a acheté une petite maison au numéro 10 sherwood road, elle laisse finn squatter la chambre d'amis.
(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtdkvQY0R1qlt39u_250
POSTS : 719 POINTS : 1100

TW IN RP : deuil, fausse couche, cancer, maladie.
TW IRL : aucun.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à Brisbane à huit ans › a la nationalité Américaine et Australienne › a habité à New York de mars 2020 à juillet 2022 › addict au café › déteste les réseaux sociaux › a fait une fausse couche en novembre 2019 › fait la plupart de ses déplacements en vélo ou en bus › aime dessiner et utiliser des crayons de couleurs pour donner vie à ses dessins › a terriblement peur de la solitude.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS : 2023carmine.2matthew.2maëledisonrhett.3
2022finnleymadisonowenchelseaandreweve

(12/12)

RPs EN ATTENTE : hassan › edison.2 (fb) › ruben ›

RPs TERMINÉS : 2022 rhettcarminerhett.2matthew
AVATAR : rose leslie.
CRÉDITS : neverland-graphics (avatar), loonywaltz (ub), tumblr (gifs).
DC : identité unique.
PSEUDO : mollywobbles (emma).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45837-jenna-never-give-up-on-a-dream https://www.30yearsstillyoung.com/t45963-jenna-midnight-tales https://www.30yearsstillyoung.com/t47523-jenna-caldwell

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptyMar 4 Oct 2022 - 13:03


L’ouverture de ta galerie était une perspective excitante mais terrifiante également. Parce que si ton projet te tenait à cœur et que tu y croyais, tu savais que ce n’était pas suffisant pour faire fructifier un commerce. Il allait certainement falloir faire preuve d’adaptation mais tu t’étais toujours adaptée dans ta vie, il n’y avait pas de raisons que cela ne continue pas aujourd’hui. « Si je suis là tu peux être sûr que je viendrai ! Si tu as besoin d’aide en tous cas n’hésite pas. Tu sais que tu peux compter sur moi ! » Le fait qu’il y ait même une possibilité que Matt soit à l’ouverture de ta galerie te faisait réellement chaud au cœur. Ce ne serait pas de trop que d’avoir un visage familier dans la foule ou alors, s’il n’y avait personne, d’avoir l’épaule de ton ami pour pleurer. Tu savais également qu’il te proposait son aide sans aucune arrière-pensée voilà pourquoi tu lui dis : « Je te ferai peut-être relire tous mes dossiers administratifs pour que tu t’assures que j’ai bien fait les choses. » Tu y avais veillé mais tu n’étais pas une professionnelle et s’il te manquait quelque chose, un papier ou une signature, tu préférais y remédier au plus vite plutôt que de devoir faire un ajustement dans la catastrophe. Ce n’était pas la spécialité de Matt qui évoluait dans le milieu des célébrités mais son talent étant bien supérieur à tes dossiers administratifs, il devrait s’y retrouver. « Alors ça te fait quoi d’être de retour à Brisbane ? » Tu aurais aimé lui répondre avec un immense sourire que c’était le meilleur sentiment du monde, que tu ne t’étais jamais sentie aussi heureuse mais ce n’était pas totalement vrai. Le retour était aussi difficile à gérer que tu l’avais prévu alors tu faisais comme tu pouvais en gérant au jour le jour. Une chose était sûre pourtant, tu étais au bon endroit. « Ca me fait du bien, c’est sûr mais c’est aussi très difficile. J’ai blessé beaucoup de gens en partant comme je l’ai fait, cela va prendre du temps de réparer ce que j’ai brisé. » Dis-tu en haussant les épaules. Dans le cas de Matt, c’était lui qui s’était éloigné sans explication avant de s’envoler pour les Etats-Unis. Tu n’avais jamais imaginé le retrouver dans une soirée huppée de New York … « Je n’ai pas de regrets cependant, c’est ici que je serai la plus heureuse. » Ajoutas-tu parce que tu le pensais vraiment.

La conversation prit ensuite un tour beaucoup plus sombre. Matt venait d’apprendre que son grand-père avait un cancer. Rien que d’entendre ce mot te faisait tourner de l’œil. C’était comme si cette malédiction te suivait encore à Brisbane. Cela faisait bien longtemps que tu n’avais pas vu le malade en question mais la nouvelle te toucha de plein fouet malgré tout. « On lui a donné entre six mois et un an. Il y a toujours une possibilité qu’il s’en sorte… Mais il a son âge. » Tu hoches la tête car tu as compris. Le fait que son grand-père soit âgé diminuait nettement ses chances. Tu ignorais de quel cancer il souffrait et tu n’allais pas demander mais on t’avait bien expliqué aux Etats-Unis qu’à un certain âge, les malades n’ont plus envie de se battre. Pour ta tante, il n’avait jamais été question de se battre, la maladie avait gagné du terrain bien trop vite pour cela malgré le fait qu’elle n’était pas si âgée que ça. Ces détails, tu les gardais pour toi. « Il doit être très content de te voir en tout cas, tu as dû lui manquer. » Tu imaginais que toute la famille était réunie, un peu comme ta mère qui était venue au chevet de sa sœur pendant les dernières semaines. « Ton frère est là également ? » Les deux frères avaient toujours eu du mal à s’entendre alors la situation devait être difficile à gérer là aussi. Voilà pourquoi tu assurais à Matt un soutien indéfectible. Tu voulais qu’il comprenne qu’il pouvait compter sur toi à tout moment, que tu ne le laisserais pas tomber. La manière dont il serra tes mains avant de les lâcher te fit comprendre que le message était passé. « Merci Jen. Ca va aller ne t’en fais pas. » Tu ne pourras pas t’empêcher de t’en faire, cela sera toujours plus fort que toi. Matt allait traverser une épreuve dont même lui ne pouvait pas encore envisager la rudesse. Toi, tu n’avais pas à l’imaginer, tu l’avais vécu. Pour l’instant cependant, tu n’insistais pas. Le temps viendra de te montrer inquiète et très attentive à ton ami mais ce n’était pas ce qu’il cherchait pour l’instant.

En parlant de soutien, tu ne pus t’empêcher de lui demander si Noah était avec lui. Cela te semblait logique que son petit ami ait fait le déplacement mais à la mine qu’afficha Matt à ta question, tu compris que quelque chose clochait là aussi. « Non je lui ai demandé de rester là bas. » Tes yeux s’agrandissent alors qu’il fuit ton regard. Pourquoi est-ce qu’il aurait demandé une chose pareille ? Il y a quelque chose qui t’échapper mais tu ne sais pas quoi. Les questions doivent se lire dans tes yeux car Matt ajoute : « Juste après qu’il m’ait demandé de l’épouser. » Tu ne t’attendais pas à cette annonce de la part de ton ami et pourtant. Cela faisait quatre ans qu’il était avec Noah, tu n’étais pas complètement surprise de la demande en mariage. Par contre tu l’étais de la réponse de Matt. Tu pensais que tout se passait bien avec Noah et que c’était le grand amour entre eux mais Matt n’était pas en train de t’annoncer qu’il était fiancé … « J’ai pas donné de réponses. » Wow … Pas de réponse c’était encore pire qu’un non pour toi. Ne pas savoir, être dans l’attente, tu n’aurais pas accepté cette situation. Mais ce n’était pas ton histoire donc Matt faisait ce qu’il voulait. Il tripotait le collier qu’il avait autour du cou, tu n’avais pas de mal à imaginer ce qui y pendait. « Je … » Très honnêtement, tu ne savais pas comment réagir. Matt devait faire face à beaucoup de choses ces derniers jours, ces dernières semaines mais là ça aurait dû être une bonne nouvelle. « Si tu n’as pas dit oui c’est qu’il y a une raison Matt. Ne pas dire oui n’est-il pas un non que l’on n’ose pas admettre ? » Si cela avait été une évidence pour Matt de passer pour sa vie avec Noah, il aurait immédiatement dit oui. S’il n’était pas sûr à cent pourcent alors cela voulait dire déjà beaucoup de choses. Tu étais peut-être cash mais ton entourage le savait. Peut-être que c’était ce que Matt avait besoin d’entendre, tu le sauras bien assez tôt …

@Matthew Danes :l:


(jenna #1) if the world was ending SasC63f
(jenna #1) if the world was ending ZKSiRSA
(jenna #1) if the world was ending 982718museum2
(jenna #1) if the world was ending EIhyBXy
(jenna #1) if the world was ending ZZBr7e1
(jenna #1) if the world was ending Leo10
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Danes
(jenna #1) if the world was ending VHm9IkZ
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (1er juin 1986)
SURNOM : Matt, Matty, Danes
STATUT : Son fiancé est aux Etats Unis, Matthew n'est même plus sûr d'un jour y retourner.
MÉTIER : Avocat des stars, artistes, athlètes et personnalités médiatiques en tout genre. Spécialisé en propriété intellectuelle et en droit du divertissement et des médias, il sera le meilleur négociateur de vos contrats.
LOGEMENT : Il alterne entre la villa de Gabrielle et celle de ses grands-parents en attendant de savoir s'il est ici pour rester ou non.
(jenna #1) if the world was ending JONATHAN%20BAILEY%20FLAUNT%2001
POSTS : 139 POINTS : 245

TW IN RP : deuil ; anxiété et crises de panique ; maladie
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents sont morts quand il avait 12 ans. Élevé par ses grands-parents et plus père que frère de Simon de huit ans son cadet. A 18 ans il part à Los Angeles pour ses études de droit. Il revient plusieurs mois par an à Brisbane pour sa famille. Passionné de surf c’est le seul moyen pour lui de compenser son stress et son angoisse. Workaholic et social butterfly il est l’ami de tout le monde mais s’ouvre réellement à peu de personne. De retour à Brisbane depuis août 2022 pour une durée indéterminée depuis l’annonce du cancer de son grand-père.
RPs EN COURS :
(08/05)
Stranes #1Cristina #2Meryl #1Jenna #1Caelan #1Rhett #1Carmine #1 Maddy #1





(jenna #1) if the world was ending E28eb9eb0e71c474d36efbe5b1e6911c06c0d6ac
TOBIAS There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. ’Cause, I built a home. For you. For me. Until it disappeared. From me. From you.



(jenna #1) if the world was ending Giphy
GABRIELLEIf you ever find yourself stuck in the middle of the sea. I’ll sail the world to find you. If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I’ll be the light to guide you

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtcyxuP3n1qlt39u_250
JENNAWhen you're not there, I find myself singing the blues. Can’t bear. Can’t face the truth. You will never know that feeling. You will never see through these eyes. I’d never ask you, cause deep down I'm certain I know what you'd say. You’d say I'm sorry, believe me, I love you but not in that way.

(jenna #1) if the world was ending Bbbb398c4ca3e771de10ff8410b6d6ca29c4b5f8
CRISTINACount the freckles, as they run down your spine, show your demons, and I might show you mine, one at a time, yeah, yeah, what are you hidin'?

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_mnsn9xWqnD1su53uho1_500
CARMINEThere's no use, we were made to break. I know the truth, and it's much too late. You’re perfectly wrong for me, and that's why it's so hard to leave. yeah, you're perfectly wrong for me

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
RHETTI lost a friend, like keys in a sofa, like a wallet in the back seat, like ice in the summer heat. I lost a friend, like sleep on a red-eye, like money on a bad bet, like time worryin' about. Every bad thing that hasn't happened yet.



RPs TERMINÉS : septembreCristina #1
AVATAR : Jonathan Bailey
CRÉDITS : (c) cheekeyfire pour l'avatar
DC : None on va résister cette fois.
PSEUDO : gingercarnival
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/09/2022

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptyMer 2 Nov 2022 - 11:10



« Je te ferai peut-être relire tous mes dossiers administratifs pour que tu t’assures que j’ai bien fait les choses. » J’hoche la tête avec un sourire. J’étais prêt à l’aider autant que je le pouvais pour que l’ouverture de sa galerie se passe exactement comme elle le souhaitait. Et j’étais un habitué de relecture des dossiers administratifs et des divers contrats de mes proches afin de leur assurer qu’ils ne se fassent pas avoir d’une façon ou d’un autre. « Vraiment n’hésite pas, ça me ferait plaisir de t’aider et qui sait je pourrais te trouver un super deal pour du champagne à l’inauguration ! » je plaisante d’un ton enjoué, en ne blaguant qu’à moitié. En grand fan de vin, j’avais mes petits contacts à Brisbane.

« Ca me fait du bien, c’est sûr mais c’est aussi très difficile. J’ai blessé beaucoup de gens en partant comme je l’ai fait, cela va prendre du temps de réparer ce que j’ai brisé. » Je ne peux m’empêcher de détourner le regard, conscient d’avoir fait exactement la même chose, pour la toute première fois à mes dix-huit ans, en quittant ma famille et mes amis sans avoir réellement parlé de ce projet à quique ce soit, cherchant à fuir ma vie à Brisbane et le souvenir de mes parents. Mais à elle je l’ai fait de nouveau bien plus tard pour une toute autre raison. Quand il a fallu admettre que mes sentiments ne partiraient pas, que mon amitié pour la rousse était devenue bien plus que ça et que ces sentiments à sens unique étaient en train de me bouffer en plus de détruire mon amitié avec Rhett. J’étais parti sans un au revoir, cessant de lui donner des nouvelles par la même occasion. « Tu as fait ce que tu as pu. Les gens comprendront. » J’hausse les épaules d’une voix plus douce. Pas vraiment convaincu de mes propres mots. Ou tout du moins convaincu que tout le monde lui pardonnerait à elle mais que mes erreurs à moi étaient toutes autres.  Peut-être parce que je n’avais jamais été le plus objectif vis-à-vis de Jenna Caldwell, et qu’elle avait été mise sur un piédestal depuis longtemps à mes yeux.

« Je n’ai pas de regrets cependant, c’est ici que je serai la plus heureuse. » « Tu as de la chance d’en être certaine. » Je murmure doucement. Moi je n’ai jamais su si j’étais plus heureux là-bas ou ici. Ici ne cesse de me ramener aux souvenirs de mon enfance et de mes parents pourtant j’ai toujours bien été incapable de quitter définitivement la ville, ne cessant d’y revenir bien trop de fois par an malgré la distance.

Je n’ai pas envie de parler de mon grand-père, mais à elle, je ne compte pas cacher une telle nouvelle, surtout qu’elle est certainement la plus à même de comprendre avec ce qu’elle avait vécu. « Il doit être très content de te voir en tout cas, tu as dû lui manquer. »  J’hôche la tête, un demi sourire aux lèvres. « Je pense que d’ici trois jours il aura envie de me jeter par la fenêtre, il déteste l’attention. »  Je me doutais que j’étais étouffant, prêt à tout pour gérer la situation, mais j’étais bien incapable de m’en empêcher.

« Ton frère est là également ? » A ça je grimace, le sujet de mon frère avait toujours été compliqué. « Il m’évite, je n’ai toujours pas réussi à le voir. » Mon frère refusait chaque appel, passait quand je n’étais pas là et m’avait bien fait comprendre que mon retour n’avait pas d’intérêt pour lui. La grimace qui est apparue sur mon visage ne fait que s’aggraver quand je lui explique la façon dont Noah et moi nous sommes quittés. Mon regard se fait plus penaud, conscient que mon attitude avait été odieuse.  « Si tu n’as pas dit oui c’est qu’il y a une raison Matt. Ne pas dire oui n’est-il pas un non que l’on n’ose pas admettre ? » Bien sûr elle a raison, mais je me sens trop buté pour l’admettre. Je crois les bras, mon air plus fermé. Jenna touchait juste. Cela faisait déjà quelque temps que mon amour pour Noah s’étiolait, mais l’idée de mettre fin à cette relation était un échec que je ne voulais pas commettre. « J’en sais rien Jen… C’est pas le bon moment et il le savait,  ça veut pas dire que je veux pas me marier ou avoir des enfants… » Simplement pas avec lui. Ces mots là ne sont pas prononcés, encore moins réellement admis. Je suis bien incapable de la regarder dans les yeux, soupirant. « Je verrais ça en rentrant. » Parce qu’il n’était tout simplement pas la priorité, mais l’avait-il seulement été un jour ? Sûrement au début, mais plus depuis quelques temps déjà. J’ai besoin de changer de sujet, et trouve la pire idée qui soit, poser une question dont je n’ai pas envie d’avoir la réponse. « Tu as revu Rhett ? » je souffle pour détourner l’attention de ma vie amoureuse.

@Jenna Caldwell désolée du retard :l:




Running home.
MATTHEW DANES ☽ Spent so many seasons lost inside my mind. like a message in a bottle, I thought nobody would find. I've been drifting, I've been dreaming, I would land upon the shore, to a haven, to a harbor, that felt so far before.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Caldwell
Jenna Caldwell
les regrets oubliés
les regrets oubliés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans (30/07/1984)
SURNOM : jen quand on lui en donne un.
STATUT : célibataire, encore et toujours.
MÉTIER : elle a ouvert sa galerie d'art le 5 novembre 2022 à Toowong. avant cela elle était conservatrice de musée.
LOGEMENT : elle a acheté une petite maison au numéro 10 sherwood road, elle laisse finn squatter la chambre d'amis.
(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtdkvQY0R1qlt39u_250
POSTS : 719 POINTS : 1100

TW IN RP : deuil, fausse couche, cancer, maladie.
TW IRL : aucun.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à Brisbane à huit ans › a la nationalité Américaine et Australienne › a habité à New York de mars 2020 à juillet 2022 › addict au café › déteste les réseaux sociaux › a fait une fausse couche en novembre 2019 › fait la plupart de ses déplacements en vélo ou en bus › aime dessiner et utiliser des crayons de couleurs pour donner vie à ses dessins › a terriblement peur de la solitude.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS : 2023carmine.2matthew.2maëledisonrhett.3
2022finnleymadisonowenchelseaandreweve

(12/12)

RPs EN ATTENTE : hassan › edison.2 (fb) › ruben ›

RPs TERMINÉS : 2022 rhettcarminerhett.2matthew
AVATAR : rose leslie.
CRÉDITS : neverland-graphics (avatar), loonywaltz (ub), tumblr (gifs).
DC : identité unique.
PSEUDO : mollywobbles (emma).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45837-jenna-never-give-up-on-a-dream https://www.30yearsstillyoung.com/t45963-jenna-midnight-tales https://www.30yearsstillyoung.com/t47523-jenna-caldwell

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptyVen 18 Nov 2022 - 9:04


Ouvrir une galerie d’art ce n’était pas facile. Cela n’avait jamais été simple donc savoir que tu pouvais compter sur des proches pour t’aider c’était un soulagement. « Vraiment n’hésite pas, ça me ferait plaisir de t’aider et qui sait je pourrais te trouver un super deal pour du champagne à l’inauguration ! » Un sourire amusé se dessina sur tes lèvres. Tu avais appris qu’essayer de tout faire toute seule et ne pas accepter l’aide des autres n’était pas très malin donc tu lui répondis : « Je risque de te prendre au mot mon cher. C’est gentil, je te tiens au courant. » Il était hors de question que tu embêtes Matt avec tes histoires d’inauguration quand il avait déjà pas mal de choses à gérer de son côté. Quand il était question de ton retour, le ton était bien moins enjoué. Très honnêtement, le tableau n’était pas complètement noir mais il était loin d’être baigné de soleil non plus. Le retour avait été aussi ardu que tu l’avais anticipé et personne n’avait simplifié les choses pour toi. « Tu as fait ce que tu as pu. Les gens comprendront.  » C’est un demi sourire que tu affichas pour Matt parce que vous saviez très bien tous les deux que ce n’était pas aussi simple que ça. Non, les gens ne comprendront pas, du moins pas vraiment donc il faudra que tu redoubles d’efforts pour reprendre ta place dans leur vie. La rancune est un trait de personnalité bien plus répandu que ce que certains aiment à penser. Tant mieux toutefois si le retour se passait mieux pour ton ami, il avait sans doute eu le bon goût de donner des nouvelles quand il était à Los Angeles. Tu lui confiais te sentir à ta place malgré les épines auxquelles tu te frottais depuis ton retour à Brisbane. Sa réponse te surprit : « Tu as de la chance d’en être certaine. » Le doute n’a jamais été présent dans ton esprit à ce sujet-là. Il était évident pour toi que Brisbane était ta maison et que toute autre destination ne serait que temporaire. Posant ton bras sur son épaule, tu lui dis : « Toi aussi tu répondras avec certitude à cette question un jour. Laisse-toi le temps, tu verras. » Tu étais persuadée que la réponse finirait par s’imposer à lui s’il se laissait le temps et s’il surmontait certains éléments de son passé. Le fait qu’il fasse des aller-retours assez nombreux à Brisbane devrait l’aiguiller mais tu ne dis pas un mot de plus.

L’annonce de la maladie de son grand-père fut un véritable choc. Toi qui pensais avoir laissé le cancer à New York, bien enfoui avec ta tante, voilà qu’il te rattrapait à Brisbane. Tu proposais de suite ton aide à Matt et surtout ton soutien. Si quelqu’un savait ce qu’il traversait, c’était bien toi car tu étais à sa place il y avait quelques mois de cela. Mais tu préférais rapidement orienter la discussion vers quelque chose de plus gai comme ses retrouvailles avec son grand-père. « Je pense que d’ici trois jours il aura envie de me jeter par la fenêtre, il déteste l’attention. » Il allait falloir qu’ils trouvent un équilibre. Pour l’instant, c’était normal que Matt soit très présent et presque étouffant. Tous les accompagnants de personnes malades le sont dans les premiers temps, c’est une manière de gérer l’annonce. Mais cela ne peut pas durer éternellement. « Vous allez trouver un équilibre j’en suis certaine. Toi en étant un peu moins étouffant et lui en acceptant d’être le centre de l’attention. » Lui dis-tu avec un clin d’oeil. Au final, son grand-père sera juste heureux qu’il soit là pour ses dernières semaines ou mois si vraiment il ne pouvait pas être guéri. Tu savais aussi que Matt avait un frère, de qui tu n’étais pas très proche. «  Il m’évite, je n’ai toujours pas réussi à le voir.  » Ta soeur et toi vous vous étiez toujours merveilleusement entendues, il était difficile de t’imaginer dans la situation de Matt. Toutefois, il n’y avait pas de raisons que ce soit bien différent des retrouvailles que tu avais eues à affronter. « Ne baisse pas les bras, il finira par décrocher. Si tu abandonnes, tu lui donneras raison. Il faut lui laisser un peu de temps. » Tu ne savais pas exactement ce qui éloignait les deux frères mais si Matt lui montrait qu’il était réellement intéressé pour renouer des liens, son frère devrait au moins l’écouter. Ce serait alors au tour de Matt d’être convainquant mais ça, c’était son point fort.

La conversation se tourna ensuite vers Noah que tu t’attendais à voir à Brisbane. Cependant, les deux amoureux ne s’étaient pas quittés sur les meilleurs termes vu que Matt n’avait ni accepté, ni refusé sa demande en mariage. Pour toi, cela était équivalent à un refus mais Matt s’en défendit : « J’en sais rien Jen… C’est pas le bon moment et il le savait,  ça veut pas dire que je veux pas me marier ou avoir des enfants… Je verrais ça en rentrant. » Tu ne peux t’empêcher de lever un sourcil. Noah attendrait-il son retour ? Si Matt n’avait pas voulu que Noah le suive et qu’il prévoyait de rester auprès de son grand-père jusqu’à ce qu’il guérisse ou qu’il décède, cela pouvait durer plus ou moins longtemps. « Et tu prévois de rentrer quand ? » Tu savais déjà qu’il serait incapable de répondre à cette question vu qu’il t’avait dit être à Brisbane pour une durée indéterminée. « J’espère juste que Noah acceptera de t’attendre si ta réponse est oui. Mais si tu sais déjà que ce sera non, ne le fais pas espérer trop longtemps, cela ne rendra votre relation que plus conflictuelle par la suite. » Tu ne savais pas quelle relation Matt se voyait potentiellement avoir avec Noah s’il lui répondait non mais tu voulais au moins qu’il l’entende. Bien entendu, il en ferait ce qu’il désirait. C’est sans grande surprise que tu l’entendis te demander : « Tu as revu Rhett ?  » Tu pousses un petit soupir en hochant la tête. Tu as revu Rhett mais ce n’était pas vraiment un choix. Il aurait sans doute mieux valu que tu restes éloignée, particulièrement alors qu’il construisait son bonheur avec une autre mais la vie semblait ne pas vouloir t’écouter. « Une amie commune nous a organisé un repas au restaurant. Alors que nous pensions la retrouver elle, nous nous sommes retrouvés l’un face à l’autre. Peut-être que c’est mieux comme ça, il est heureux avec une autre qui a tout ce que je n’avais pas. Il y a peu de chance que nous nous croisions de nouveau. » Tu ne comptais pas vraiment revoir Rhett même si tu l’inviteras à l’ouverture de la galerie. Tu ne t’attendais pas à retrouver la chaleur de ses bras en rentrant alors tu ne pouvais pas vraiment dire que tu étais déçue. « Tu l’as revu ? » Lui demandas-tu. A l’époque, tu avais compris qu’il y avait eu de l’eau dans le gaz de leur relation mais tu n’avais jamais pu savoir pourquoi.


@Matthew Danes :l:


(jenna #1) if the world was ending SasC63f
(jenna #1) if the world was ending ZKSiRSA
(jenna #1) if the world was ending 982718museum2
(jenna #1) if the world was ending EIhyBXy
(jenna #1) if the world was ending ZZBr7e1
(jenna #1) if the world was ending Leo10
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Danes
(jenna #1) if the world was ending VHm9IkZ
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (1er juin 1986)
SURNOM : Matt, Matty, Danes
STATUT : Son fiancé est aux Etats Unis, Matthew n'est même plus sûr d'un jour y retourner.
MÉTIER : Avocat des stars, artistes, athlètes et personnalités médiatiques en tout genre. Spécialisé en propriété intellectuelle et en droit du divertissement et des médias, il sera le meilleur négociateur de vos contrats.
LOGEMENT : Il alterne entre la villa de Gabrielle et celle de ses grands-parents en attendant de savoir s'il est ici pour rester ou non.
(jenna #1) if the world was ending JONATHAN%20BAILEY%20FLAUNT%2001
POSTS : 139 POINTS : 245

TW IN RP : deuil ; anxiété et crises de panique ; maladie
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents sont morts quand il avait 12 ans. Élevé par ses grands-parents et plus père que frère de Simon de huit ans son cadet. A 18 ans il part à Los Angeles pour ses études de droit. Il revient plusieurs mois par an à Brisbane pour sa famille. Passionné de surf c’est le seul moyen pour lui de compenser son stress et son angoisse. Workaholic et social butterfly il est l’ami de tout le monde mais s’ouvre réellement à peu de personne. De retour à Brisbane depuis août 2022 pour une durée indéterminée depuis l’annonce du cancer de son grand-père.
RPs EN COURS :
(08/05)
Stranes #1Cristina #2Meryl #1Jenna #1Caelan #1Rhett #1Carmine #1 Maddy #1





(jenna #1) if the world was ending E28eb9eb0e71c474d36efbe5b1e6911c06c0d6ac
TOBIAS There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. ’Cause, I built a home. For you. For me. Until it disappeared. From me. From you.



(jenna #1) if the world was ending Giphy
GABRIELLEIf you ever find yourself stuck in the middle of the sea. I’ll sail the world to find you. If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I’ll be the light to guide you

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtcyxuP3n1qlt39u_250
JENNAWhen you're not there, I find myself singing the blues. Can’t bear. Can’t face the truth. You will never know that feeling. You will never see through these eyes. I’d never ask you, cause deep down I'm certain I know what you'd say. You’d say I'm sorry, believe me, I love you but not in that way.

(jenna #1) if the world was ending Bbbb398c4ca3e771de10ff8410b6d6ca29c4b5f8
CRISTINACount the freckles, as they run down your spine, show your demons, and I might show you mine, one at a time, yeah, yeah, what are you hidin'?

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_mnsn9xWqnD1su53uho1_500
CARMINEThere's no use, we were made to break. I know the truth, and it's much too late. You’re perfectly wrong for me, and that's why it's so hard to leave. yeah, you're perfectly wrong for me

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
RHETTI lost a friend, like keys in a sofa, like a wallet in the back seat, like ice in the summer heat. I lost a friend, like sleep on a red-eye, like money on a bad bet, like time worryin' about. Every bad thing that hasn't happened yet.



RPs TERMINÉS : septembreCristina #1
AVATAR : Jonathan Bailey
CRÉDITS : (c) cheekeyfire pour l'avatar
DC : None on va résister cette fois.
PSEUDO : gingercarnival
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/09/2022

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptyMar 22 Nov 2022 - 2:57



 « Je risque de te prendre au mot mon cher. C’est gentil, je te tiens au courant. » Il était plus qu’enthousiasmé à l’idée de l’aider. A vrai dire, il aurait pu retourner des montagnes pour lui faire plaisir et ce depuis leur plus tendre enfance. Et cela lui changerait les idées. L’aider dans ses papiers, trouver un bon deal pour le champagne, cela lui permettrait de penser à autre chose qu’à la maladie de son grand père, au presque fiancé qu’il avait laissé derrière lui, à son avenir qui était incertain.

Il ne pouvait s’empêcher de regarder Jenna, elle était rayonnante Il était clair qu’elle avait fait le bon choix en revenant ici. Cette galerie, ce projet, dans cette ville, cela lui correspondait et ça il en était certain. Il lui suffisait de la regarder dans cette galerie en travaux pour en être persuadé. Matthew, quant à lui, aurait aimé avoir la certitude qu’il fallait qu’il revienne définitivement dans cette ville. Il était parti à dix huit ans et s’il était revenu un nombre incalculables de fois, il restait persuadé que sa vie était à Los Angeles loin de ce lieu qui avait vu la mort de ses parents. Toi aussi tu répondras avec certitude à cette question un jour. Laisse-toi le temps, tu verras. »  Il resta silencieux, un sourire triste étira ses lèvres. Il était perdu, bien plus perdu qu’il ne souhaitait l’admettre. Sa vie était à Los Angeles et pourtant son coeur était ici, sa famille était ici. Malgré cela il n’arrivait pas à se décider, avait l’impression qu’il n’était là que temporairement. Jusqu’à ce que son grand père aille mieux. Car pour lui il était inévitable que son grand père guérisse, il n’y avait pas d’autres possibles, il n’était pas capable de l’envisager. Mais combien de temps pourrait-il rester ? Combien de temps devrait-il rester ? Il n’en savait rien et cela l’angoissait.

Il connaissait Jenna depuis si longtemps que s’ouvrir était plus facile, il lui parla de la maladie de son grand père, de la raison de son retour ici et du fait qu’il avait déjà l’impression d’étouffer son grand père. « Vous allez trouver un équilibre j’en suis certaine. Toi en étant un peu moins étouffant et lui en acceptant d’être le centre de l’attention. » Son clin d’oeil le fit rire. « Ou alors tu vas me voir débarquer sur le pas de ta galerie parce qu’il m’aura viré de chez lui. Tu prévois de mettre des canapés quelque part au cas où ? » Il plaisantait bien sûr, car son grand père ne l’aurait jamais mis à la porte malgré tout l’agacement qu’il ressentait présentement à la surproduction de son petit fils. Quand Matthew parla de son frère, son air changea. Ils n’avaient toujours pas réussi à se voir et il n’avait pas de doute sur le fait que Tobias l’évitait depuis son retour. « Ne baisse pas les bras, il finira par décrocher. Si tu abandonnes, tu lui donneras raison. Il faut lui laisser un peu de temps. » Il haussa les épaules, son regard fuyant la rousse. Peut être qu’au fond lui non plus n’avait pas trop insisté, n’avait pas montré assez de détermination à voir son petit frère tout simplement parce qu’il supportait mal le fossé qui s’était creusé entre eux ces dernières années. Tobias ne lui avait jamais pardonné son départ et à présent Matthew avait l’impression qu’ils n’avaient plus rien en commun. Ils étaient deux inconnus liés par le sang quand par le passé son petit frère avait été le centre de sa vie. « On verra. » Il était clair qu’il n’avait pas beaucoup d’espoir, ni grande envie de faire plus d’efforts que ça.

L’australien se lança dans un tout autre sujet, tout aussi peu agréable, celui de Noah et de la bague qu’il lui avait laissé avant son départ. « Et tu prévois de rentrer quand ? » Elle soulevait un bon point,  lui rappelant qu’il n’avait aucune idée du moment où il rentrerait et qu’il laissait son petit ami dans un flou total. Pas complètement parti et pas complètement prêt à revenir non plus plus. Ni un oui, ni un non. Il baissa le regard un peu honteux. « Je ne sais pas… » Bien sûr qu’il ne savait pas, il espérait repartir d’ici quelques temps mais il savait que ça ne serait pas aussi facile. « J’espère juste que Noah acceptera de t’attendre si ta réponse est oui. Mais si tu sais déjà que ce sera non, ne le fais pas espérer trop longtemps, cela ne rendra votre relation que plus conflictuelle par la suite. »   Et si il ne voulait pas prendre de décisions ? Et si il voulait fuir cette conversation le plus longtemps possible ?  « Lui répondre c’est décider si je reste ou non ici.. » il souffla. Et cette réponse n’était qu’une preuve de plus qu’il n’aimait plus Noah comme par le passé. Car le oui au fond n’était qu’envisagé que s’il retournait à sa vie d’avant.

Matthew finit par s’aventurer sur un tout autre sujet, l’homme  dont il avait perdu l’amitié, Rhett.
« Une amie commune nous a organisé un repas au restaurant. Alors que nous pensions la retrouver elle, nous nous sommes retrouvés l’un face à l’autre. Peut-être que c’est mieux comme ça, il est heureux avec une autre qui a tout ce que je n’avais pas. Il y a peu de chance que nous nous croisions de nouveau. »  Il était toujours douloureux de l’entendre parler de Rhett, peu importe les années qui passaient et Matthew ne savait pas pourquoi il s’obstinait à poser la question. Peut être pour se rassurer sur le fait qu’il était passé à autre chose.  Il resta silencieux, Rhett avait effectivement l’air heureux avec Evelyn, mais serait-il réellement capable d’oublier Jenna ? Ca il en était bien moins sûr.« Tu l’as revu ? » Il passa une main sur sa nuque à cette question, peu à l’aise. Il ne lui avait jamais expliqué les raisons de la fin de son amitié avec Rhett tout comme il ne lui avait jamais expliqué pourquoi pendant un temps il avait perdu tout contact avec la rousse. « Oui il y a pas longtemps…Un de mes amis m’a demandé de l’aider pour des photos sorties dans la presse Je ne savais pas que c’était lui. »  Il haussa les épaules. Sûrement s’il l’avait su, il ne serait pas y aller. Mais à présent il ne regrettait pas, il avait l’impression qu’il allait peut être enfin reprendre contact avec lui. « Peut être qu’on se reverra. »  Il était peut être temps de mettre leur conflit au passé. Il ne put s’empêcher de demander à la rousse pourtant « Il te manque ? » Souffla-t-il. Avait-il réellement envie de le savoir ?

@Jenna Caldwell :l:




Running home.
MATTHEW DANES ☽ Spent so many seasons lost inside my mind. like a message in a bottle, I thought nobody would find. I've been drifting, I've been dreaming, I would land upon the shore, to a haven, to a harbor, that felt so far before.



Revenir en haut Aller en bas
Jenna Caldwell
Jenna Caldwell
les regrets oubliés
les regrets oubliés
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-huit ans (30/07/1984)
SURNOM : jen quand on lui en donne un.
STATUT : célibataire, encore et toujours.
MÉTIER : elle a ouvert sa galerie d'art le 5 novembre 2022 à Toowong. avant cela elle était conservatrice de musée.
LOGEMENT : elle a acheté une petite maison au numéro 10 sherwood road, elle laisse finn squatter la chambre d'amis.
(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtdkvQY0R1qlt39u_250
POSTS : 719 POINTS : 1100

TW IN RP : deuil, fausse couche, cancer, maladie.
TW IRL : aucun.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : est arrivée à Brisbane à huit ans › a la nationalité Américaine et Australienne › a habité à New York de mars 2020 à juillet 2022 › addict au café › déteste les réseaux sociaux › a fait une fausse couche en novembre 2019 › fait la plupart de ses déplacements en vélo ou en bus › aime dessiner et utiliser des crayons de couleurs pour donner vie à ses dessins › a terriblement peur de la solitude.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS : 2023carmine.2matthew.2maëledisonrhett.3
2022finnleymadisonowenchelseaandreweve

(12/12)

RPs EN ATTENTE : hassan › edison.2 (fb) › ruben ›

RPs TERMINÉS : 2022 rhettcarminerhett.2matthew
AVATAR : rose leslie.
CRÉDITS : neverland-graphics (avatar), loonywaltz (ub), tumblr (gifs).
DC : identité unique.
PSEUDO : mollywobbles (emma).
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45837-jenna-never-give-up-on-a-dream https://www.30yearsstillyoung.com/t45963-jenna-midnight-tales https://www.30yearsstillyoung.com/t47523-jenna-caldwell

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptyJeu 29 Déc 2022 - 7:09


Matthew n’était clairement pas dans son assiette. Tu ne pouvais pas le lui reprocher, qui le serait quand il revenait à Brisbane car son grand-père souffrait d’un cancer ? Il allait lui falloir un peu de temps pour accepter la situation et le fait que son retour ne soit peut-être pas aussi temporaire qu’il aurait aimé le penser. Mais cette situation semblait remuer des choses profondes chez lui et il semblait se diriger vers une remise en question qu’il n’était pas prêt à gérer. Tu n’allais pas l’enquiquiner avec cela, chaque chose en son temps. De ton côté, tu n’allais pas bouder ton plaisir de l’avoir à Brisbane maintenant que c’était là que tu habitais. Il était plus facile de faire un Los Angeles – New York qu’un Los Angeles – Brisbane. Ce dont tu étais certaine c’est que Matt saurait trouver les bonnes réponses à ses questions s’il était patient et s’il arrêtait de se mentir. Beaucoup de personnes aiment se mentir pour se rassurer alors que de ton côté, tu étais plutôt du genre à assumer tes vérités, au moins avec toi-même. En ce qui concernait son grand-père, Matt allait trouver un équilibre avec ce dernier. Quand il en saura plus sur son cancer, il saura quelle attitude adopter. « Ou alors tu vas me voir débarquer sur le pas de ta galerie parce qu’il m’aura viré de chez lui. Tu prévois de mettre des canapés quelque part au cas où ? » Tu laissais échapper un éclat de rire. Vous saviez tous les deux que son grand-père ne le virerait jamais de chez lui et contrairement à toi, Matt avait gardé des contacts à Brisbane. « Pour le canapé il vaut mieux que tu viennes directement chez moi si tu ne veux pas dormir par terre. » Lui dis-tu avec un clin d’œil toujours sur le ton de la plaisanterie. Même si c’était une plaisanterie, tu voulais que ton ami sache qu’il pouvait trouver refuge chez toi s’il en ressentait le besoin. Avec son frère toutefois, les choses semblaient toujours compliquées. Tu l’encourageais à ne pas baisser les bras mais cela ne semblait pas beaucoup l’inspirer. « On verra.  » Il n’y avait pas meilleure manière de couper court à la conversation. Tu n’en rajoutais pas et laissais la conversation se diriger vers un autre sujet qui n’était pas moins brûlant.

Matt te confia avoir esquivé la réponse à la demande en mariage de son compagnon de longue date. Cela te surprit sur le moment et tu ne pus t’empêcher de faire remarquer à ton ami qu’en ne répondant pas à son compagnon, il le faisait souffrir plus qu’autre chose surtout s’il savait déjà au fond de lui qu’il répondrait non. « Je ne sais pas… » Tu hoches la tête sans rien ajouter. Il a le droit de ne pas avoir réponse à tout même si cela ne lui ressemble pas. « Lui répondre c’est décider si je reste ou non ici. » Tu n’es pas là pour te discuter avec Matt, tu lui as dit ce que tu en pensais alors tu ne veux pas en rajouter. Tu n’as pas la réponse à ses questions, seul lui peut les avoir. Tu te souviens quand tu as pris la décision de te séparer de Rhett. C’est la décision la plus difficile que tu aies eu à prendre de ta vie. C’était pour le meilleur et pourtant, tu en as d’abord beaucoup souffert mais finalement, c’était la bonne chose à faire. C’est d’ailleurs de Rhett que Matt te parla ensuite, te demandant si tu l’avais revu. Tu ne lui cachais rien, lui parlant de cette expérience en doutant le revoir désormais. « Oui il y a pas longtemps…Un de mes amis m’a demandé de l’aider pour des photos sorties dans la presse Je ne savais pas que c’était lui. Peut être qu’on se reverra. » Tu n’as aucun mal à savoir de quoi il parle, tu les as vues les photographies, c’est d’ailleurs comme ça que tu as su que Rhett avait refait sa vie. Il était logique qu’il ait contacté un avocat et Matt était parfait pour ce genre d’affaires. « Il ne pouvait pas demander conseil à une meilleure personne. » Dis-tu avec un petit sourire. La question que te posa ensuite Matt te prit de court : « Il te manque ?  » Personne ne te l’avait posée depuis des lustres, personne n’avait osé. Tu fermais les paupières quelques instants car elle méritait réflexion. Quand tu les rouvris, tu sentais tes yeux humides mais aucune larme n’en tombera malgré tout. « Il me manquera toujours, c’était mon premier amour et nous avons vécu une belle histoire. Mais ce qui me manque surtout c’est d’avoir quelqu’un à mes côtés avec qui construire quelque chose. Je n’en ai pas besoin, je sais me débrouiller seule mais cette intimité, cette certitude que tu as toujours quelqu’un pour te rattraper et te comprendre, c’est ça qui me manque le plus. » Lui dis-tu honnêtement. Tu ne t’étais jamais cachée par rapport à tes sentiments et tes ressentis, tu continuais aujourd’hui. « Je ne suis pas revenue à Brisbane pour retrouver Rhett. Nous sommes quasiment deux inconnus désormais et il mérite d’être heureux même si ce n’est pas avec moi. Ce n’est pas de sa faute si je ne le suis pas. » Ca par contre, tu en étais intimement persuadée. Pourquoi faire peser un tel poids sur ses épaules ? « Désolé, ce n’est pas vraiment gai comme conversation … Tout ça pour dire que je ne suis pas prête de retomber dans les bras de Rhett mais si tu connais quelqu’un qui pourrait être intéressé tu peux lui dire de se manifester. » Lui dis-tu avec un clin d’œil pour détendre l’atmosphère.

@Matthew Danes :l:


(jenna #1) if the world was ending SasC63f
(jenna #1) if the world was ending ZKSiRSA
(jenna #1) if the world was ending 982718museum2
(jenna #1) if the world was ending EIhyBXy
(jenna #1) if the world was ending ZZBr7e1
(jenna #1) if the world was ending Leo10
Revenir en haut Aller en bas
Matthew Danes
(jenna #1) if the world was ending VHm9IkZ
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (1er juin 1986)
SURNOM : Matt, Matty, Danes
STATUT : Son fiancé est aux Etats Unis, Matthew n'est même plus sûr d'un jour y retourner.
MÉTIER : Avocat des stars, artistes, athlètes et personnalités médiatiques en tout genre. Spécialisé en propriété intellectuelle et en droit du divertissement et des médias, il sera le meilleur négociateur de vos contrats.
LOGEMENT : Il alterne entre la villa de Gabrielle et celle de ses grands-parents en attendant de savoir s'il est ici pour rester ou non.
(jenna #1) if the world was ending JONATHAN%20BAILEY%20FLAUNT%2001
POSTS : 139 POINTS : 245

TW IN RP : deuil ; anxiété et crises de panique ; maladie
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Ses parents sont morts quand il avait 12 ans. Élevé par ses grands-parents et plus père que frère de Simon de huit ans son cadet. A 18 ans il part à Los Angeles pour ses études de droit. Il revient plusieurs mois par an à Brisbane pour sa famille. Passionné de surf c’est le seul moyen pour lui de compenser son stress et son angoisse. Workaholic et social butterfly il est l’ami de tout le monde mais s’ouvre réellement à peu de personne. De retour à Brisbane depuis août 2022 pour une durée indéterminée depuis l’annonce du cancer de son grand-père.
RPs EN COURS :
(08/05)
Stranes #1Cristina #2Meryl #1Jenna #1Caelan #1Rhett #1Carmine #1 Maddy #1





(jenna #1) if the world was ending E28eb9eb0e71c474d36efbe5b1e6911c06c0d6ac
TOBIAS There is a house built out of stone, wooden floors, walls and window sills. Tables and chairs worn by all of the dust. This is a place where I don't feel alone. This is a place where I feel at home. ’Cause, I built a home. For you. For me. Until it disappeared. From me. From you.



(jenna #1) if the world was ending Giphy
GABRIELLEIf you ever find yourself stuck in the middle of the sea. I’ll sail the world to find you. If you ever find yourself lost in the dark and you can't see, I’ll be the light to guide you

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_inline_nvtcyxuP3n1qlt39u_250
JENNAWhen you're not there, I find myself singing the blues. Can’t bear. Can’t face the truth. You will never know that feeling. You will never see through these eyes. I’d never ask you, cause deep down I'm certain I know what you'd say. You’d say I'm sorry, believe me, I love you but not in that way.

(jenna #1) if the world was ending Bbbb398c4ca3e771de10ff8410b6d6ca29c4b5f8
CRISTINACount the freckles, as they run down your spine, show your demons, and I might show you mine, one at a time, yeah, yeah, what are you hidin'?

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_mnsn9xWqnD1su53uho1_500
CARMINEThere's no use, we were made to break. I know the truth, and it's much too late. You’re perfectly wrong for me, and that's why it's so hard to leave. yeah, you're perfectly wrong for me

(jenna #1) if the world was ending Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
RHETTI lost a friend, like keys in a sofa, like a wallet in the back seat, like ice in the summer heat. I lost a friend, like sleep on a red-eye, like money on a bad bet, like time worryin' about. Every bad thing that hasn't happened yet.



RPs TERMINÉS : septembreCristina #1
AVATAR : Jonathan Bailey
CRÉDITS : (c) cheekeyfire pour l'avatar
DC : None on va résister cette fois.
PSEUDO : gingercarnival
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/09/2022

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending EmptySam 7 Jan 2023 - 13:18



« Pour le canapé il vaut mieux que tu viennes directement chez moi si tu ne veux pas dormir par terre. »  Son doux rire ne fit qu’amplifier son sourire. « Ca y est c’st trop tard je prends ça pour une invitation. » Il avait dit ça d’un ton faussement sérieux, mais il était heureux au fond de savoir qu’il pouvait compter sur Jenna. Ces prochains mois s’annonçaient difficile et il était heureux de la savoir ici, elle et Gabrielle étaient les deux femmes les plus importantes de sa vie et il avait un peu moins l’impression de se noyer en les sachant toutes les deux à Brisbane.

Parler de son frère n’était jamais évident pour Matthew, car le sujet était miné, entrelacé de conflits, de rancune et d’amertume. Une relation si proche brisée par son départ et sa fuite à l’autre bout du monde. Lui et Tobias n’avaient jamais su réparer les pots cassés. Aussi il s’empressa de changer de sujet, coupant court à une conversation houleuse qui ne ferait que révéler à quel point l’australien souffrait de cette situation.

Mais il fallait avouer qu’il n’avait pas beaucoup de bonnes nouvelles et il n’était absolument pas sûr que la nouvelle de ces presque fiançailles avec Noah en soit une. Surtout quand il voyait bien dans les yeux de Jenna ce qu’elle pensait de cette situation. Elle avait raison bien sûr, il aurait dû donner à son petit ami une réponse, il en avait été incapable, préférant fuir à l’autre bout du monde une nouvelle fois. Jenna n’essaya pas de lui faire entendre raison et ce fut sans doute la bonne réaction car il n’aurait pas été capable de l’entendre.

« Il ne pouvait pas demander conseil à une meilleure personne. » Si la conversation dériva vers Rhett c’était parce que Matthew avait croisé son ancien ami il y a quelques temps. Rhett qu’il n’avait pas vu depuis que ce dernier lui avait envoyé son poing au visage. Ils ne s’étaient pas revus depuis car contrairement à Jenna avec qui Matthew avait fini par renouer une fois que l’amour qu’il avait ressenti pour elle avait fini par s’apaiser, il n’avait jamais fait le choix de revenir vers Rhett pour tenter de se faire pardonner. Peut-être parce qu’il n’avait jamais digéré complètement la fin de leur amitié, bien trop loyal pour ne serait-ce qu’avouer ses sentiments à Jenna alors qu’elle était avec Rhett, il n’avait pas apprécié à quel point Rhett avait renié leur amitié en ne lui faisant absolument pas confiance. Mais aujourd’hui le temps avait passé et la rancœur s’était elle aussi apaisée si bien qu’en ayant revu l’ancien athlète il espérait à présent pouvoir renouer avec son ami.

Il ne savait pas pourquoi il posa la question, pourquoi elle importait, pourquoi malgré tout, l’appréhension était présente alors qu’il attendait la réponse. « Il me manquera toujours, c’était mon premier amour et nous avons vécu une belle histoire. Mais ce qui me manque surtout c’est d’avoir quelqu’un à mes côtés avec qui construire quelque chose. Je n’en ai pas besoin, je sais me débrouiller seule mais cette intimité, cette certitude que tu as toujours quelqu’un pour te rattraper et te comprendre, c’est ça qui me manque le plus. » Matthew détourna le regard. Peut être parce qu’il n’avait pas cette certitude avec Noah, peut être aussi parce qu’il l’aurait eu avec elle, si seulement elle avait pu ressentir ce qu’il avait ressenti pour elle à l’époque. « Je ne suis pas revenue à Brisbane pour retrouver Rhett. Nous sommes quasiment deux inconnus désormais et il mérite d’être heureux même si ce n’est pas avec moi. Ce n’est pas de sa faute si je ne le suis pas. » Son regard retrouva le sien, s’y attarda un moment. Il aurait voulu lui dire alors qu’il serait toujours là pour elle. Il aurait voulu pouvoir la rendre heureuse, bien sûr, cela n’aurait été qu’en tant qu’ami, mais malgré tout, s’il pouvait aujourd’hui la rendre heureuse, il aurait été prêt à tout. « Désolé, ce n’est pas vraiment gai comme conversation … Tout ça pour dire que je ne suis pas prête de retomber dans les bras de Rhett mais si tu connais quelqu’un qui pourrait être intéressé tu peux lui dire de se manifester. » Si son clin d’œil détendit l’atmosphère mais lui arrache un sourire quelque peu nostalgique. Son regard quitta bien vite le sien là aussi. Car Matthew l’aurait été il y a bien longtemps et n’avait jamais été capable de lui dire. Mais ce temps était révolu et sans doute un jour devrait-il faire le deuil de ce qui aurait pu être quand il n’aurait jamais été que le second de Rhett Hartfield. Aussi choisit-il de se concentrer sur le présent. « Allez, viens je t’offre un café, ou un cocktail si vraiment tu insistes. Tu peux faire une pause d’une demie heure ? » Ca te changera les idées sembla-t-il dire. Ca nous changera les idées, voulait-il dire. Et aussi simplement que ça il attrapa le bras de son amie d’enfance pour l’entraîner vers des discussions plus joyeuses et pour rattraper le temps perdu.

@Jenna Caldwell  (jenna #1) if the world was ending 2523491165




Running home.
MATTHEW DANES ☽ Spent so many seasons lost inside my mind. like a message in a bottle, I thought nobody would find. I've been drifting, I've been dreaming, I would land upon the shore, to a haven, to a harbor, that felt so far before.



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(jenna #1) if the world was ending Empty
Message(#) Sujet: Re: (jenna #1) if the world was ending (jenna #1) if the world was ending Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(jenna #1) if the world was ending

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-