AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les sacs à dos pour ordinateur portable Urban Factory ...
19.99 € 39.99 €
Voir le deal

 Enquête de moralité (Jackson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Enquête de moralité (Jackson) Empty
Message(#) Sujet: Enquête de moralité (Jackson) Enquête de moralité (Jackson) EmptyJeu 15 Sep 2022 - 21:10


@Jackson Mills - Adriana Castillo


Il est encore tôt lorsque la brunette quitte son appartement avec un gros sac dans lequel elle a glissé des classeurs : ses recherches des derniers jours. Sur le chemin pour les locaux de l’association RFJ, Adriana s’arrête dans un café et en ressort avec deux gobelets sur un petit plateau en carton. Quelques instants plus tard, la voilà qui ouvre la porte des locaux à l’aide de son pied et de ses hanches, tâchant de ne rien renverser. Si Iris avait été là, elle aurait parié sur la maladresse légendaire de sa petite sœur et n’aurait pas donné cher de l’équilibre du plateau en carton. Mais Adriana s’applique, et la voilà dans le hall, appelant le responsable à la rescousse.

« Jackson ? J’ai ramené du café ! Si tu ne veux pas qu’il finisse par retapisser le sol, tu ferais mieux de rappliquer ! »

Quelques instants plus tard, les voilà installés à une table de réunion. La brunette sort de son sac les différents dossiers qu’elle a emportés. Elle n’a rejoint l’association que récemment, après qu’Isaac lui ait parlé à maintes reprises de ses exploits lors du marathon du mois de juin. La cause l’avait forcément touché, et elle avait proposé de mettre à profit ses talents pour l’association. Jackson l’avait alors sollicité pour réaliser des enquêtes de moralité des différents bénévoles. Cette tâche consistait à vérifier le casier des personnes engagées dans l’association, mais également de les rencontrer et de leur poser tout un tas de questions sur leurs goûts ou leurs penchants pour telle ou telle chose. Leur environnement familial était également examiné. Le but était évidemment que les bénévoles puissent montrer patte blanche, une condition qui tenait à cœur de Jackson alors que les volontaires travaillaient au contact d’enfants.
La brunette sortit plusieurs sous chemises de ses dossiers. Sur la page de garde, le nom de la personne concernée par l’enquête.

« Je n’ai pas encore eu le temps de voir tout le monde. J’ai vérifié les casiers de tous les membres de l’association, mais il reste encore pas mal d’enquêtes de moralité à réaliser. »

Elle gigota sur sa chaise, visiblement mal à l’aise. Elle ne savait pas réellement comment aborder la raison de leur entretien. C’était elle qui avait demandé à rencontrer Jackson, alors même qu’elle n’avait pas terminé son travail. Mais la situation l’imposait, selon elle.

« Hum … Il y a une chose dont je voulais te parler, à propos de Peter Hugues … hum … Il a une mention à son casier, quand il était à peine majeur. »

Elle trouve son dossier au milieu des autres, étale les papiers sur la table et lui montre la mention unique sur le casier, qui date d’il y a presque dix ans.

« Destruction ou dégradation du bien d’autrui. »

Elle fait la moue, prend une gorgée de café pour se laisser le temps d’organiser ses idées avant d’enchaîner.

« C’est pas … enfin … je sais pas ce que tu en penses, mais ça ne semble pas catastrophique. Je veux dire … »

Elle avait l’impression de marcher sur des œufs, et elle parlait trop, signe de son inconfort.

« Ce n’est pas une infraction en lien avec des mineurs, pas une infraction de mœurs, ou des stups … ou même une escroquerie. »

Certes, il avait une mention à son casier, mais aux yeux d’Adriana, ça ressemblait plus à une erreur de jeunesse, qui n’avait pas à impacter l’association. Il ne semblait pas y avoir de risque pour la santé ou la sécurité des enfants, ni pour les fonds récoltés par l’association.

« Je ne l’ai pas encore vu en enquête de moralité, je me suis dit que tu voudrais peut-être qu’on le rencontre ensemble. »

Parce que Jackson était le Président de l’association, et qu’il était un flic, comme elle.



Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Enquête de moralité (Jackson) Hu5cwsy Présent
ÂGE : 37 ans (17.02.87)
SURNOM : En civil : Mills / En mission : Jax
STATUT : Daddy one shot, prêt à scorer encore 4 fois.
MÉTIER : Agent fédéral en congé paternité. Président de l'association RUN FOR JUDY.
LOGEMENT : 321 carmody road ; Toowong.
Enquête de moralité (Jackson) Afp
POSTS : 17460 POINTS : 120

TW IN RP : Violence (physique, verbale, psychologique). Armes (à feu, blanches). Complotisme. Corruption. Racisme. Hypersexualisation de la Femme. Masculinité toxique. Sexe. Scènes de guerre / mutilation. Maladie mentale (PTSD / paranoïa)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cauchemarde les morts qu'il a au compteur. En hypervigilance constante. Aussi instinctif qu'impulsif. Particulièrement sensible aux bruits violents et / ou inopinés. Lunatique au possible. Gachette facile. Bagarreur dans l'âme. S'entraîne quotidiennement (boxe, sprint, musculation) pour canaliser ses humeurs.
CODE COULEUR : [color=#A28453][b]« ... »[/b][/color]
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

MARLSON #31 - MICKEY #5

Enquête de moralité (Jackson) D0a596d4318bd9c388d8e41324bdf392
EPSILON PROJECT - PYRO #2 (soon), STAMP #2 (soon), NEO #4 (soon), SPARROW #3 (soon), ASHLEY #4 (soon)
.
.
RPs EN ATTENTE : LASHANA / ELENA / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : avatar : blaz / gif : cocaïne + soraya rose / texte : training day / icons : amzn / userbars: loonywaltz
DC : Carmine Cavendish
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384
https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295
https://www.30yearsstillyoung.com/t49048-run-for-judy

Enquête de moralité (Jackson) Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête de moralité (Jackson) Enquête de moralité (Jackson) EmptyMar 20 Sep 2022 - 5:03






ADRIANA & JACKSON





« Jackson ? J’ai ramené du café ! Si tu ne veux pas qu’il finisse par retapisser le sol, tu ferais mieux de rappliquer ! » Un écouteur dans l'oreille droite, l'oreille gauche aux aguets, Mills lève le nez de son écran. Assis derrière le bureau d'accueil du local associatif, l'agent abandonne la lecture du mail que lui a envoyé Joy pour venir en aide à Adriana. D'un pas vif, il contourne le comptoir et rejoint la jeune femme des mains de laquelle il retire les cafés en détresse. « Cette entrée en fanfare ! » Commente-t-il avec un sourire, la débarrassant au passage de son sac volumineux et l'invitant à prendre place à la table de réunion. « Merci pour le café. »

Sollicité par la brune pour cet entretien matinal, le président de RUN FOR JUDY garde le silence et écoute. Il a rencontré la policière par l'intermédiaire d'Isaac, grand ami de Petterson et nouveau responsable du pôle hospitalier de l'association, mais ne prétend pas la connaître suffisamment pour lire en elle comme dans un livre ouvert. Observateur, il se contente de la laisser parler et d'analyser les mouvements de son corps gigotant sur sa chaise. Qu'est-ce qui peut bien la mettre si mal à l'aise ? « Hum … Il y a une chose dont je voulais te parler, à propos de Peter Hugues … hum … Il a une mention à son casier, quand il était à peine majeur. » Mills acquiesce, déviant le regard en direction des documents présentés par la brune. Ses antennes d'agent fédéral se dressent et son regard se fait plus critique, comme lorsqu'il jauge les suspects de ses enquêtes. Faire désormais partie de l'ASIO, l'agence de renseignements du pays, le rend particulièrement exigeant mais lui permet aussi d'affirmer que, souvent, les pires horreurs sont celles dont aucun casier ne fait mention. « Destruction ou dégradation du bien d’autrui. » Jax accueille les images mentales que ces mots lui inspirent tout en prenant une gorgée de café. Cela peut vouloir dire tout et n'importe quoi, du règlement de compte entre voisins autour d'une voiture griffée aux paris idiots que les adolescents font sous l'influence de l'alcool et de l'effet de groupe ...

Adriana semble hésiter à se montrer catégorique. Mills, quant à lui, tâche de rassembler les souvenirs qu'il a de Peter Hugues. L'homme en question n'a pas alerté son instinct lorsqu'il l'a croisé pour la première fois, ce qui est bon signe. Suffisant en tout cas pour lui accorder le bénéfice du doute. « T'es en train d'me proposer un good cop / bad cop ? » Interroge-t-il, taquin, suffisamment concerné par cette affaire pour envisager de prendre sur son temps personnel afin d'accompagner Adriana lors de la confrontation, mais pas inquiet au point de se montrer rigide et froid comme le glaçon qu'il sait être lorsqu'il est question de malmener un ennemi déclaré. « Laisse-moi jouer le rôle du soutien. »  D'une part parce que cela déstabilisera leur interlocuteur, d'une autre parce que Jackson se demande à quoi peut bien ressembler ce petit bout de femme en mode badass.  


(c) sweet.lips



IT TAKES A WOLF TO CATCH A WOLF × « I'm friends with the monster that's under my bed. Get along with the voices inside of my head. You're tryin' to save me, stop holding your breath. And you think I'm crazy, yeah, you think I'm crazy. »

The Monster ⠇Eminem

:brows::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Enquête de moralité (Jackson) Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête de moralité (Jackson) Enquête de moralité (Jackson) EmptyVen 30 Sep 2022 - 20:59


@Jackson Mills - Adriana Castillo


Isaac n’avait eu aucun mal à convaincre Adriana de rejoindre l’association RUN FOR JUDY. La brunette était une altruiste, prête à aider les autres à la moindre occasion. Elle n’avait donc pas hésité à grossir la liste des membres de l’association et, quand ses talents de policières furent requis pour réaliser des enquêtes de moralité des bénévoles, au contact du public et des enfants, Adriana avait été ravie de pouvoir rendre service. Une anomalie dans un des dossiers, un petit casier judiciaire, l’avait poussé à demander à rencontrer Jackson, le président, afin d’en parler avec lui. C’est ainsi qu’elle débarque, avec une pile de dossiers et des cafés en équilibre, dans les locaux de l’association.

« Cette entrée en fanfare ! Merci pour le café. »

Jackson vient à sa rescousse et évite qu’une catastrophe ne survienne, installant ensuite la brunette dans une salle de réunion. La policière est visiblement mal à l’aise, elle se tortille sur sa chaise, ne sachant comment aborder le problème : certes, un bénévole a un casier. Mais il est ancien, et pour des faits mineurs. Est-ce réellement un souci ? Elle ne connait pas suffisamment Jackson pour savoir comment il va réagir à l’information.

« T’es en train d’me proposer un good cop / bad cop ? »

La brunette hausse un sourcil, agréablement surprise par ses taquineries, et se détend instantanément.

« Laisse-moi jouer le rôle du soutien. »

Ho. La jeune femme est un instant déstabilisée par cette proposition, et reste quelques secondes sans voix. Ce n’est pas elle, la méchante. Elle n’est pas taillée pour le rôle. Elle peut se montrer ferme en intervention et en interrogatoire, sans aucun doute, mais si l’on recherche de la douceur, c’est vers elle qu’on se tourne. Elle est celle qui protège les victimes en intervention, qui les rassure. Elle est l’interlocutrice des femmes, qui se confient plus souvent à des agents de même sexe. Elle est la baby-sitter cool, et temporaire, des enfants qui ont besoin de se changer les idées. Adriana est la gentillesse incarnée, enveloppée dans un fort caractère, avec un côté borné et buté et qui jure trop facilement. Spontanément, elle voudrait refuser, mais elle a envie de tenter le coup. Et puis, avec ce Hugues, les enjeux ne sont pas fondamentaux. Si elle loupe son coup de bad cop, elle ne risque pas de faire échouer une enquête majeure. Alors la surprise qui s’était installée sur ses traits laisse place à un sourire amusé, et elle rit franchement lorsqu’elle répond.

« Comme tu voudras, à tes risques et périls. »

Quelques jours plus tard, Jackson a rejoint Adriana au commissariat central. La brunette a fait installer par un collègue Peter Hugues dans une petite salle d’interrogatoire, assez formelle, que son chef a bien voulu lui mettre à disposition pour l’occasion. Dans la salle de pause, la jeune femme remplit trois gobelets de café et en tend deux à Jackson.

« A toi d’emmener le sien à Peter, si tu veux jouer le gentil. Quoique … »

Elle s’interrompt, alors qu’un sourire malicieux illumine son visage.

« Vu le goût du café ici, finalement, c’est ptet pas un cadeau que tu lui fais. »

Elle rit encore dans le dédalle de couloirs menant à la salle d’interrogatoire, mais lorsqu’elle franchit la porte, son regard est dur, et son visage fermé. Elle ne dit pas bonjour à Peter, se contente de le dévisager alors qu’elle place dans un coin de la pièce, légèrement en retrait. A Jackson de mener la barque et de gagner sa confiance, et la brunette interviendra au moment opportun.



Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Enquête de moralité (Jackson) Hu5cwsy Présent
ÂGE : 37 ans (17.02.87)
SURNOM : En civil : Mills / En mission : Jax
STATUT : Daddy one shot, prêt à scorer encore 4 fois.
MÉTIER : Agent fédéral en congé paternité. Président de l'association RUN FOR JUDY.
LOGEMENT : 321 carmody road ; Toowong.
Enquête de moralité (Jackson) Afp
POSTS : 17460 POINTS : 120

TW IN RP : Violence (physique, verbale, psychologique). Armes (à feu, blanches). Complotisme. Corruption. Racisme. Hypersexualisation de la Femme. Masculinité toxique. Sexe. Scènes de guerre / mutilation. Maladie mentale (PTSD / paranoïa)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cauchemarde les morts qu'il a au compteur. En hypervigilance constante. Aussi instinctif qu'impulsif. Particulièrement sensible aux bruits violents et / ou inopinés. Lunatique au possible. Gachette facile. Bagarreur dans l'âme. S'entraîne quotidiennement (boxe, sprint, musculation) pour canaliser ses humeurs.
CODE COULEUR : [color=#A28453][b]« ... »[/b][/color]
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

MARLSON #31 - MICKEY #5

Enquête de moralité (Jackson) D0a596d4318bd9c388d8e41324bdf392
EPSILON PROJECT - PYRO #2 (soon), STAMP #2 (soon), NEO #4 (soon), SPARROW #3 (soon), ASHLEY #4 (soon)
.
.
RPs EN ATTENTE : LASHANA / ELENA / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : avatar : blaz / gif : cocaïne + soraya rose / texte : training day / icons : amzn / userbars: loonywaltz
DC : Carmine Cavendish
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384
https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295
https://www.30yearsstillyoung.com/t49048-run-for-judy

Enquête de moralité (Jackson) Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête de moralité (Jackson) Enquête de moralité (Jackson) EmptyLun 10 Oct 2022 - 17:11






ADRIANA & JACKSON





« À tes risques et périls. » Jackson répond du tac au tac : « Deal ! » Les risques, il les défie plus qu'il ne les craint. C'est ce qui fait de lui un si bon agent de terrain.

* * *

La semaine suivante, Mills se présente au commissariat. Sa démarche est confiante lorsqu'il entre dans les locaux de police. Il a déjà croisé quelques lieutenants et quelques commissaires du district tout au long de sa carrière mais ce n'est pas en sa qualité d'agent fédéral qu'il s'introduit lors de son passage à l'accueil. « Jackson Mills, RUN FOR JUDY. Castillo est là ? » On lui indique la salle de pause qu'il rejoint sans plus tarder. Dedans, Adriana le salue, lui explique ou va se passer l'interrogatoire et lui tend deux gobelets de café dont il s'empare en lui rendant le sourire qu'elle affiche.

Leurs pas les mènent ensuite jusqu'à la salle dans laquelle est assis Peter Hugues et si la brune affiche soudainement un air plus grave, Jax, lui, se drape d'un air avenant. « Salut Peter. » Lance-t-il d'entrée de jeu, prenant place face au bénévole dont l'expression inquiète laisse clairement deviner qu'il angoisse de se trouver au commissariat. Mills le remarque mais ne le souligne pas, analysant le comportement de son interlocuteur plutôt que de le provoquer comme il l'aurait fait s'il avait été le méchant de l'histoire. Au contraire, l'agent s'arme de sa voix la plus chaude et la plus amicale afin d'expliquer au suspect la raison de cette entrevue : « La direction de l'hôpital se porte garante de la sécurité des enfants au sein de l'établissement. En tant qu'association intervenante, RUN FOR JUDY doit montrer patte blanche et moi, en tant que président, je rencontre les nouveaux bénévoles pour m'assurer que tout est clair. » Peter déglutit. Il a vraisemblablement compris ou Jackson voulait en venir. Ce dernier laisse un silence s'installer. Assez longtemps pour permettre au stress de croître mais suffisamment peu pour éviter que Hugues ne se sente accusé d'entrée de jeu. « Adriana » - il la présente d'un geste de la main - « est en charge d'effectuer les enquêtes de moralité des bénévoles. » Jackson lance un coup d'œil à la policière. La balle est dans son camp, à elle de faire forte impression et de lui donner matière à paraître doux et sympathique.


(c) sweet.lips



IT TAKES A WOLF TO CATCH A WOLF × « I'm friends with the monster that's under my bed. Get along with the voices inside of my head. You're tryin' to save me, stop holding your breath. And you think I'm crazy, yeah, you think I'm crazy. »

The Monster ⠇Eminem

:brows::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Enquête de moralité (Jackson) Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête de moralité (Jackson) Enquête de moralité (Jackson) EmptyVen 25 Nov 2022 - 22:39


@Jackson Mills - Adriana Castillo


Adriana n’est pas très à l’aise dans le rôle que Jackson lui a attribué, parce que ce n’est pas celui qu’elle joue habituellement. Elle est rayonnante, sympathique, à l’écoute. Avec sa voix douce et ses yeux compréhensifs, elle inspire plutôt confiance. C’est elle, la gentille flic, en principe. Pourtant, ça l’amuse de pouvoir échanger les rôles, d’autant plus qu’il ne s’agit pas d’une enquête officielle où elle risquerait de tout faire foirer. Si elle se plante, là, pour cette discussion avec Peter Hugues, les conséquences ne seront pas déplorables. Alors elle se plie bien volontiers à l’exercice, son visage fermé affichant toute la froideur dont elle est capable.

« Salut Peter. »

Et pourtant, ça lui brûle les lèvres de saluer elle aussi le jeune homme installé face à eux. Parce qu’elle a été élevée ainsi, qu’elle est polie, et qu’elle entend presque sa mère la sermonner dans sa tête. Mais également parce qu’elle remarque à quel point le bénévole semble mal à l’aise, dans cette salle d’interrogatoire formelle où ils l’ont fait attendre plusieurs minutes, sans lui donner aucune indication des raisons de sa présence ici. Pourtant, la brunette tient bon et croise les bras, s’adossant à un mur de la petite pièce. Une pensée ne peut s’empêcher de lui traverser l’esprit : et si l’agitation de Peter cachait quelque chose d’autre ? Une autre infraction plus récente, qui n’aurait pas encore été découverte par la police ? Elle laisse cette idée dans un coin de sa tête et se concentre sur la conversation entamée par Jackson.

« La direction de l’hôpital se porte garante de la sécurité des enfants au sein de l’établissement. En tant qu’association intervenante, RUN FOR JUDY doit montrer patte blanche et moi, en tant que président, je rencontre les nouveaux bénévoles pour m’assurer que tout est clair. »

La tension semble monter d’un cran : Peter doit avoir compris de quoi il retourne, et sait probablement pourquoi il a été convoqué. Adriana verrait presque la fumée sortir des oreilles du bénévole qui semble réfléchir à l’explication qu’il pourrait leur servir.

« Adriana est en charge d’effectuer les enquêtes de moralité des bénévoles. »

Peter suit dans un premier temps le geste de la main de Jackson et lève les yeux, dans la direction de la jeune femme. Mais lorsque leurs regards se croisent, il baisse la tête, le regard obstinément fixé sur ses mains, obnubilé par une petite peau invisible à côté de ses ongles. La jeune femme imite Jackson et laisse un instant le silence s’installer et la pression monter. Finalement, elle s’approche doucement de la table et y laisse tomber dans un bruit sourd un dossier épais de deux à trois centimètres. Ce n’est pas énorme, mais pour quelqu’un qui n’a qu’une seule mention à son casier, c’est trop, beaucoup trop, et Adriana voit l’affolement dans les yeux du bénévole. Le dossier, en réalité, n’est pas celui du bénévole. Le sien, elle n’y a pas accès. Il est parti au Tribunal il y a longtemps, lorsqu’il a été jugé. Et tout ce que la brunette peut faire, c’est consulter son casier. Elle n’a pas les moyens, comme d’ailleurs tous ses collègues, de pouvoir étudier une procédure qui a été clôturée. Mais ça, Peter ne le sait pas, et elle compte là-dessus.

« Votre dossier, Monsieur Hugues. »

Elle opte pour le vouvoiement, en opposition à Jackson, afin de mettre en place une certaine distance entre elle et le bénévole, et d’éviter de sembler trop sympathique. Elle esquisse un sourire sans joie avant de poser les mains à plat sur la table, se penchant vers Peter.

« Je l’ai lu. Attentivement. »

Elle hausse les épaules d’un air désinvolte avant de se reculer.

« Mais pas Jackson. Du coup, je lui résume le dossier à ma manière, ou vous préférez lui raconter votre version ? »

Elle patiente un instant, les bras croisés, laissant le bénévole réfléchir à ses différentes options. Il va craquer. Il va forcément craquer. Du moins, Ade l’espère, car elle n’a aucune information sur lui ou sur les faits qui pourrait l’aider à délier sa langue. Alors elle patiente et, quand elle le voit qu’il hésite trop longtemps à son goût, elle se dirige vers la porte. La main sur la poignée, elle interpelle le président de l’association afin qu’il la suive, nouveau moyen de pression pour forcer Peter à parler.

« Tu viens Jackson ? Je vais t’expliquer tout ça devant un autre café, en te montrant les photographies sur mon ordinateur. Elles sont en meilleure qualité que l’impression dans le dossier. »

La réaction du bénévole est immédiate.

« Attendez ! »

Face à la porte, Adriana esquisse un sourire victorieux. Elle est soulagée, et ravie que leur plan, avec Jackson, ait fonctionné. Elle reprend son air froid avant de faire face au bénévole, puis le dévisage, haussant un sourcil pour l’inviter à parler.

« J’avais 21 ans. C’était l’anniversaire d’un pote, on avait bu … On a mis le feu à une poubelle. C’est tout ! »

Il regarde d’un air suppliant Jackson, se raccrochant à celui qui lui semble être son seul allié dans la pièce.

« J’étais con. C’est tout ce que j’ai fait, je vous assure ! »

Cette fois, Adriana n’a pas à jouer un rôle quand elle lève les yeux au ciel et laisse échapper un soupire excédé. Peter a commis une erreur de jeunesse, une bête infraction qui est pourtant poursuivie par les juridictions, en raison de la dangerosité du délit : le feu pourrait se propager et mettre en danger des personnes. En outre, l’intervention des pompiers est nécessaire. La tolérance n’est pas de mise, même si l’infraction semble minime à première vue.
La policière secoue la tête, agacée, et se tourne vers Jackson, attendant de savoir s’il a des questions supplémentaires ou s’il a déjà décidé ce qu’il va faire du bénévole : l’autoriser à rester dans l’association ou lui demander de partir.



Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Enquête de moralité (Jackson) Hu5cwsy Présent
ÂGE : 37 ans (17.02.87)
SURNOM : En civil : Mills / En mission : Jax
STATUT : Daddy one shot, prêt à scorer encore 4 fois.
MÉTIER : Agent fédéral en congé paternité. Président de l'association RUN FOR JUDY.
LOGEMENT : 321 carmody road ; Toowong.
Enquête de moralité (Jackson) Afp
POSTS : 17460 POINTS : 120

TW IN RP : Violence (physique, verbale, psychologique). Armes (à feu, blanches). Complotisme. Corruption. Racisme. Hypersexualisation de la Femme. Masculinité toxique. Sexe. Scènes de guerre / mutilation. Maladie mentale (PTSD / paranoïa)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Cauchemarde les morts qu'il a au compteur. En hypervigilance constante. Aussi instinctif qu'impulsif. Particulièrement sensible aux bruits violents et / ou inopinés. Lunatique au possible. Gachette facile. Bagarreur dans l'âme. S'entraîne quotidiennement (boxe, sprint, musculation) pour canaliser ses humeurs.
CODE COULEUR : [color=#A28453][b]« ... »[/b][/color]
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

MARLSON #31 - MICKEY #5

Enquête de moralité (Jackson) D0a596d4318bd9c388d8e41324bdf392
EPSILON PROJECT - PYRO #2 (soon), STAMP #2 (soon), NEO #4 (soon), SPARROW #3 (soon), ASHLEY #4 (soon)
.
.
RPs EN ATTENTE : LASHANA / ELENA / FULL.
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : avatar : blaz / gif : cocaïne + soraya rose / texte : training day / icons : amzn / userbars: loonywaltz
DC : Carmine Cavendish
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384
https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295
https://www.30yearsstillyoung.com/t49048-run-for-judy

Enquête de moralité (Jackson) Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête de moralité (Jackson) Enquête de moralité (Jackson) EmptyMar 29 Nov 2022 - 17:41






ADRIANA & JACKSON





Jackson observe les réactions de Peter, note mentalement le moindre détail pouvant justifier des soupçons plus poussés que ceux qu'il s'accorde par principe, parce que c'est son job de ne faire confiance à personne et que ses déformations professionnelles ont la peau dure. Derrière son air avenant, l'agent reste pourtant à l'affut. Le bruit du dossier qui tombe sur la table l'amuse sans qu'il ne le laisse paraître. Classique et mais efficace, la manœuvre d'intimidation choisie par Castillo fait son effet sur le bénévole. Tous deux peuvent le voir s'enfermer dans ses pensées et réfléchir à toute vitesse sous la masse de sa tignasse préalablement décoiffée par une tentative ratée de sauver les apparences. Les mouvements de ses mains témoignent d'une nervosité grandissante, le café tremble entre ses doigts lorsqu'il le porte à sa bouche ... Nul doute que Peter sent les murs de la salle d'interrogatoire dangereusement se resserrer autour de lui. Quelque chose à se reprocher, peut-être ?

« Tu viens Jackson ? Je vais t’expliquer tout ça devant un autre café, en te montrant les photographies sur mon ordinateur. Elles sont en meilleure qualité que l’impression dans le dossier. » « Attendez ! » Le fait que ça n'ait pas duré longtemps est bon signe. Mills s'immobilise alors qu'il avait amorcé un mouvement pour suivre Adriana et lance au bénévole un regard intrigué. Contrairement à d'habitude, l'agent s'efforce de ne pas froncer les sourcils, de ne pas paraître aussi revêche qu'imperméable à toute tentative de l'amadouer. « J’avais 21 ans. C’était l’anniversaire d’un pote, on avait bu … On a mis le feu à une poubelle. C’est tout ! » Mills se rassied, joignant ses mains sur la table dans une attitude calme et posée. Ses iris sondent celle de Peter tandis laisse la présence d'Adriana faire pression sur lui, presser le citron de ses aveux jusqu'à la dernière goutte. « J’étais con. C’est tout ce que j’ai fait, je vous assure ! »

Après avoir échangé un regard avec la brune, Mills prend la parole. « Quel est le nom de cet ami ? » Jax veut tester la solidité de l'excuse et se trouve satisfait lorsque Peter répond du tac au tac. Il compte sur Castillo pour retenir l'information puis s'empare de son gobelet avant de reprendre : « Nous allons vérifier ta version des faits, Peter. C'est honnête de ta part de nous l'avoir donnée. » Mills avale une gorgée. La policière ne mentait pas quand elle disait que cette pisse avait un goût infâme. Il repose la boisson et continue : « Si nos recherches confirment tes propos, tu seras le bienvenu aux activités de l'association. » Un conditionnel sans jugement hâtif, sans insinuation de culpabilité évidente. Des conneries, Jax en a fait également lorsqu'il était plus jeune et Ade, bien que de dix ans sa cadette, doit elle aussi avoir quelques casseroles qui traînent sous le tapis. Les erreurs de jeunesse du bénévole ne l'intéressent pas, pas quand elles se résument à se faire taper sur les doigts pour l'exemple en tout cas. Ce qui lui tient à cœur, en revanche, c'est le point sur lequel il insiste avant de se lever : « C'est important pour nous de donner l'exemple. Les enfants voient tout. Ils comprennent vite et reproduisent facilement. » C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité, Jackson en a parfaitement conscience mais se garde bien de mentionner qu'avant de le connaître, Judy n'utilisait pas le mot '' fuck ! '' pour ponctuer ses phrases. « Je compte sur toi pour les dissuader de faire des bêtises qui pourraient les amener dans le même genre de situation que celle-ci ... » Il désigne la salle d'interrogatoire d'un geste de la main qu'il finit par tendre en direction de Peter. « Je t'appelle demain. » Sans rancune.

Cinq minutes plus tard, Hugues a quitté les lieux et Jackson se retrouve seul en compagnie d'Adriana dans sa salle du personnel. Bras croisés, adossé au mur, il la regarde jeter les gobelets vides tout en souriant. « L'insaisissable. » Commente-t-il d'une voix amusée en référence à la façon qu'elle a eu de tendre la perche ... pour mieux la reprendre et forcer le suspect à paniquer. « Satisfaite de ta prestation ? » La questionne-t-il avant de sortir son portefeuille. « Si t'as le temps, j'te paye un vrai café. » Du genre qui dégouline de sucre, de crème et de paillettes multicolores homologuées Starbucks.


(c) sweet.lips



IT TAKES A WOLF TO CATCH A WOLF × « I'm friends with the monster that's under my bed. Get along with the voices inside of my head. You're tryin' to save me, stop holding your breath. And you think I'm crazy, yeah, you think I'm crazy. »

The Monster ⠇Eminem

:brows::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Enquête de moralité (Jackson) Empty
Message(#) Sujet: Re: Enquête de moralité (Jackson) Enquête de moralité (Jackson) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Enquête de moralité (Jackson)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-