AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

 late night, deep mind || joliet #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliet Rhodes
Juliet Rhodes
la plume contrariée
la plume contrariée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (24.09.1987)
SURNOM : jules qui est plus souvent utilisé que son prénom
STATUT : célibataire
MÉTIER : elle a "temporairement" hérité des tâches de l'éditeur, non, on ne lui a pas demandé son avis (encore)
LOGEMENT : #200 orchid street, redcliffe
late night, deep mind || joliet #1 019f2180c3e4eb51a7598d6c14fe831ab02f162a
POSTS : 235 POINTS : 395

TW IN RP : trouble de la fertilité, anxiété
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : cc3366
RPs EN COURS : (10) greta #1hassan #2corey #1iris #2damon #1alfie #3alfie #4(fb)jonah #1wyatt #2joseph #3

late night, deep mind || joliet #1 Ezgif-3-8c97fd1bd3
RHODLOW + i say that i hate you with a smile on my face, oh, look what we became, all the things i did, just so i could call you mine, all the things you did, well, i hope i was your favorite crime

late night, deep mind || joliet #1 AsjpDF
JOLIET + if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you, if you ever find yourself lost in the dark and you can't see, i'll be the light to guide you

AVATAR : Jenna Coleman
CRÉDITS : bloodywondersden
DC : leslie & seth & cristina
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42272-juliet-even-salt-look-like-sugar https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-good-things-are-wild-and-free#2251055 https://www.30yearsstillyoung.com/t42286-juliet-rhodes#2119603 https://www.30yearsstillyoung.com/t42305-juliet-rhodes#2122621

late night, deep mind || joliet #1 Empty
Message(#) Sujet: late night, deep mind || joliet #1 late night, deep mind || joliet #1 EmptyMar 27 Sep 2022 - 17:54



« C'est terminé ? » que tu demandes en regardant l'écran de télévision au travers de tes doigts qui te cachent partiellement les yeux. À la base, ce devait être une petite soirée tranquille entre amis. Juste de quoi décompresser de votre semaine. Quoi de mieux qu'un film pour déconnecter de la réalité pendant deux petites heures ? Ouais, il n'y a sûrement rien de mieux quand ce n'est pas Jonah qui choisit le dit film. Encore moins quand il t'assure que ça va, celui-là ne fait pas si peur que ça. Énorme mensonge - où ton seuil d'épouvante n'est pas le même que le sien hen. On ne se fera pas de cachette, le tien est dans le négatif. Il y a bien mieux à tes yeux qu'une crise cardiaque pour se changer les idées. Parce que c'est ce que tu vas faire si ce film dure une minute de plus. Tu dois avoir crié au moins quatre fois pendant le film. À deux reprises, tu as sursauté si fort que le bol de pop corn s'est retrouvé au sol. Tu en auras sans doute pour toute la semaine à retrouver des grains de maïs un peu partout dans l'appartement. Encore heureux que ce soit si propre chez toi qu'on pourrait manger à même le sol. Qui dit plancher qui brillent exagérément trop, dit crise maniaque de ménage, au point où le bout de tes doigts est bousillé par les produits ménagers - tu devrais t'acheter des gants de caoutchouc, oui. Tu es insupportable dans ses phases là. C'est au moins l'avantage de vivre seul. Il n'y a qu'à toi que tu tapes sur le système. C'est déjà pas mal. « Je sais pas pourquoi tu as encore le droit de choisir les films. » que tu ajoutes en baissant les mains de ton visage lorsque tu peux voir le générique commencer à défiler à l'écran. Franchement, Purple heart, c'était très bien comme proposition. Personne ne va faire de mauvais rêve en écoutant un film à l'eau de rose. Tu remontes le plaid contre toi juste avant de laisser tomber ta tête contre le dossier du canapé. Puis, tu tournes la tête vers un Jonah qui n'est absolument pas scandalisé par les images qu'il vient de voir - et qui cache probablement un amusement de tes réactions. Oh oui, tu es un excellent public pour les scènes d'horreur. On se demande pourquoi tu ne vas plus en voir au cinéma. Ça n'amuse pas les autres clients une folle qui crit sans arrêt pendant la diffusion. « Tu vas faire brûler de la sauge avant de partir ? » ou simplement jamais partir et assumer les conséquences de t'avoir fait regarder un film aussi terrifiant. C'est aussi une très bonne solution et bien plus efficace que de faire brûler une plante qui va empester ton appartement pendant des jours. Oh non, tu ne crois pas vraiment à ses histoires de paranormal. Encore moins aux méthodes coûteuses pour les chasser. Sans doute parce que tu es au première loge pour voir l'envers de la médaille avec Jonah - chose que tu n'approuves certainement pas et il le sait. Mais, un coup terrorisé, tu ferais sûrement une parfaite victime à qui on pourrait faire gober n'importe quoi. Quoi que tu es bien trop pauvre pour être une bonne source de revenus. Encore heureux. « À moins que ce soit mieux de passer directement à l'exorcisme ? » que tu proposes moqueuse en plissant légèrement le nez. Pas d'eau bénite sous le bras, mais tu as bien un bible pas loin pour faire fuir les démons.

@jonah fletcher :maah:



late night, deep mind || joliet #1 M0CxiX6.png
late night, deep mind || joliet #1 Bbi5jU8
late night, deep mind || joliet #1 OfFbxmO
late night, deep mind || joliet #1 LWIv6Lu
Revenir en haut Aller en bas
Jonah Fletcher
Jonah Fletcher
les mondes imaginaires
les mondes imaginaires
Voir le profil de l'utilisateur
late night, deep mind || joliet #1 IAeu3cF ÂGE : 33 ans (18/03)
SURNOM : Jojo ou Johnny pour les potes, Jojookie sur les réseaux
STATUT : Célibataire, romantique maladif
MÉTIER : Agent immobilier spécialisé dans les logements hantés et scènes de crimes. Youtubeur horreur, urbex et paranormal. Prétendu médium.
LOGEMENT : #253 edward street, spring hill
late night, deep mind || joliet #1 51aa53eefc419f79e783814c6981035fb7372e0d
POSTS : 769 POINTS : 60

TW IN RP : Occulte, paranormal, scènes de crime
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Quatrième enfant adopté d'une fratrie de cinq. Nerveux, tout le temps. Ne tient pas en place. Provocateur de moments gênants et de conversations sans queue ni tête. Nerd en puissance, dévoreur de comics. Bricoleur de drones et de robots de combat. Cinéphile absolu, fan de films d'horreur. Myope comme une taupe sans ses lentilles. Dyslexique. Bordélique. A un chat, Tofu.
CODE COULEUR : les bafouilles en #990033
RPs EN COURS : Jules #1 - Iris #1 - Ruth - Adèle - you ? - [4/5]
AVATAR : Jack Quaid
CRÉDITS : loonywaltz
DC : Jamie, Lou & Kelly
PSEUDO : loonywaltz
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t46318-jonah-i-don-t-have-a-nervous-system-i-am-a-nervous-system https://www.30yearsstillyoung.com/t46401-jamie-o-lou-o-kelly-o-jonah

late night, deep mind || joliet #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: late night, deep mind || joliet #1 late night, deep mind || joliet #1 EmptyMer 19 Oct 2022 - 19:15



► late night, deep mind
@Juliet Rhodes & JONAH FLETCHER

They said I swam the sea that ran around. They said I once was lost but now I'm truly found

Unfriended pouvait s’estimer heureux d’obtenir le label film d’horreur de la part de Jonah tant il ne lui arrachait pas le moindre frisson ni sursaut. Cependant, il avait conscience que son seuil de tolérance face aux images perturbantes pouvant avoir lieu dans un écran avait depuis bien longtemps dépassé le raisonnable. Plus il s’abreuvait de ces œuvres terrifiantes et s'accoutumait de toutes leurs pirouettes cinématographiques, plus ses nerfs étaient désensibilisés et son rythme cardiaque demeurait d’une tranquillité absolue. Il portait régulièrement à sa bouche quelques popcorns -ceux qui n’avaient pas atterri sur le sol suite aux sauts de terreur de Jules- avec un fin sourire aux lèvres tandis que les adolescents du film étaient assassinés un à un par l’entité impalpable qui les avait pris pour cible. Dans le même genre, il avait préféré Untitled Horror Movie qui avait le mérite de proposer quelque chose de nouveau. Malheureusement, n’est pas James Wong qui veut dans le domaine de l’horreur. « C'est terminé ? » demandait Jules entre ses doigts tremblants. Sa capacité à prendre sur elle les cris d’agonie et les screamers à l’écran était d'une heure et demie, et pas une minute de plus. “Comment tu fais pour pas avoir peur de ta propre ombre ?” se moquait le brun. On pourrait croire que son amie aurait l’habitude, depuis le temps qu’il lui imposait régulièrement ses goûts douteux en termes de films, mais les années ne semblaient pas changer la réceptivité de la jeune femme aux mécanismes, même les plus téléphonés de ces scénarios -quand il y en avait un. Le générique déroula enfin sur l’écran, marquant la fin du calvaire pour Jules. « Je sais pas pourquoi tu as encore le droit de choisir les films. » Parce que la tradition voulait qu’ils s’échangent le pouvoir de décision une fois sur deux ? Parce que s’ils devaient constamment se concerter et se mettre d’accord, ils se cantonneraient à leur zone de confort à base de Retour vers le Futur et Indiana Jones ? “Parce que si ça tenait qu’à toi on regarderait Love Actually six fois par an, justifia-t-il en lançant un popcorn sur Jules, et même mon amour pour Liam Neeson a des limites.” Ça aussi.

Pourtant, Jonah n’avait rien contre les comédies romantiques, en soi. Même s’il les blâmait pour avoir instauré de trop hautes attentes dans ses relations amoureuses, expliquant ainsi l'existence de celles-ci, il était bon public pour les scénarios à base de business woman tombant folle d’amour pour un fermier dans son village natal, les relations combattant le temps et la distance, et autres canons typiques du genre qui faisaient espérer qu’un jour pareille passion puisse lui tomber dessus. Il y avait Jules pour se charger de ce genre de sélection. Lui, il persistait à proposer son univers de cauchemar, par plaisir personnel et par envie d’embêter la jeune femme. « Tu vas faire brûler de la sauge avant de partir ? À moins que ce soit mieux de passer directement à l'exorcisme ? » D’un air sérieux, Jonah se frotta les tempes des deux mains et ferma les yeux. Il n’avait aucun mal à se caricaturer lui-même ; bien qu’il prenne au sérieux l’aspect immobilier de son travail, le reste n’était qu’une grande farce dont il n’hésitait pas à se moquer avec les personnes dans le secret. “Hm, attends que je me concentre…” fit-il en exagérant l’air qu’il se donnait lorsqu’il prétendait se connecter au monde de l’au-delà et aux esprits le composant. Dans le feu de l’action, il était bien plus convaincant. “Non, je ne détecte aucun mauvais esprit qui aurait traversé l’écran de télé pour hanter ton appart’ et te tuer dans ton sommeil.” Pas de (re)remake de The Ring en vue pour Jules ce soir. “Mais je ne peux rien promettre concernant les tueurs en série.” ajouta malicieusement le brun, histoire de ne pas laisser son amie sans un peu d’angoisse bien dosée. La paranoïa de certaines personnes le faisait beaucoup rire, la manière dont on pouvait vérifier trois fois d’avoir bien verrouillé toutes ses portes, la crainte de se déplacer dans le noir, ou encore la vision de silhouettes dans les ombres banales, après avoir regardé un film. L’imagination à plein régime.

Pas pressé de rentrer -puisqu’il était chez Jules un peu comme chez lui, Jonah se leva et partit en direction du frigo pour se décapsuler une nouvelle bière du pack qu’il avait apporté ce soir-là. “Tu pourras te venger la prochaine fois, tu pourras même choisir une comédie musicale.” Voilà un genre qu’il ne portait pas dans son cœur. Les Misérables avait été une véritable torture pour lui dès lors qu’il réalisa que la totalité des dialogues étaient chantés. Il ne supportait ni Grease, ni Moulin Rouge, ni Hairspray. Lorsque les personnes partaient en chorégraphie au milieu de leurs scènes, c’était là la véritable vision d’horreur pour lui.  





I got a thousand answers, one’s gotta be right. Give me a thousand chances and I’ll get it right.







:l::

Revenir en haut Aller en bas
Juliet Rhodes
Juliet Rhodes
la plume contrariée
la plume contrariée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 35 ans (24.09.1987)
SURNOM : jules qui est plus souvent utilisé que son prénom
STATUT : célibataire
MÉTIER : elle a "temporairement" hérité des tâches de l'éditeur, non, on ne lui a pas demandé son avis (encore)
LOGEMENT : #200 orchid street, redcliffe
late night, deep mind || joliet #1 019f2180c3e4eb51a7598d6c14fe831ab02f162a
POSTS : 235 POINTS : 395

TW IN RP : trouble de la fertilité, anxiété
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : cc3366
RPs EN COURS : (10) greta #1hassan #2corey #1iris #2damon #1alfie #3alfie #4(fb)jonah #1wyatt #2joseph #3

late night, deep mind || joliet #1 Ezgif-3-8c97fd1bd3
RHODLOW + i say that i hate you with a smile on my face, oh, look what we became, all the things i did, just so i could call you mine, all the things you did, well, i hope i was your favorite crime

late night, deep mind || joliet #1 AsjpDF
JOLIET + if you ever find yourself stuck in the middle of the sea, i'll sail the world to find you, if you ever find yourself lost in the dark and you can't see, i'll be the light to guide you

AVATAR : Jenna Coleman
CRÉDITS : bloodywondersden
DC : leslie & seth & cristina
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42272-juliet-even-salt-look-like-sugar https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-good-things-are-wild-and-free#2251055 https://www.30yearsstillyoung.com/t42286-juliet-rhodes#2119603 https://www.30yearsstillyoung.com/t42305-juliet-rhodes#2122621

late night, deep mind || joliet #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: late night, deep mind || joliet #1 late night, deep mind || joliet #1 EmptyDim 23 Oct 2022 - 14:00


“Comment tu fais pour pas avoir peur de ta propre ombre ?” Faut pas te mettre au défi. Dans une ruelle sombre un peu louche, ce ne serait pas impossible que ta propre ombre puisse t'effrayer. Ce n'est toutefois pas la peine de te ridiculiser encore plus. Tu tires la langue à son commentaire. Alors que tu es terrorisé depuis plus ou moins deux heures - honnêtement, tu as perdu le fil du temps - lui, il se marre bien. « Arrête de te moquer. » que tu lui dis comme si ça pouvait vraiment avoir un impact sur les prochaines fois - spoiler alert : non, ça ne fonctionnera pas. Tout comme ça ne fonctionnera de lui retirer son droit de choisir les films. Mais bon, tu peux toujours essayer, n'est-ce pas ? “Parce que si ça tenait qu’à toi on regarderait Love Actually six fois par an, et même mon amour pour Liam Neeson a des limites.” - « T'exagère ! » À peine. « J'alternerais avec le Titanic de temps en temps. » Histoire de ne pas trop l'écoeurer avec le premier film. Elle se situe où son amour pour Leonardo comparé à celui pour Liam ? Probablement bien en dessous. Mais ça pourrait quand même être bien pire comme choix, là dessus non plus, il ne faut pas te sous-estimer. Promis, tu as quelques qualités quand même. Tes mojitos sont incroyables. C'est une qualité très importante en amitié. Ça compense pour le reste.

“Hm, attends que je me concentre…” Tu lèves les yeux aux ciel alors qu'un sourire amusé se glisse sur tes lèvres. L'air qu'il se donne n'a absolument rien de très crédible, mais pour décompresser l'ambiance terrifiante - que pour toi, évidemment - ça fonctionne très bien. “Non, je ne détecte aucun mauvais esprit qui aurait traversé l’écran de télé pour hanter ton appart’ et te tuer dans ton sommeil.” Encore heureux. Ton subconscient aurait été capable de te torturer avec des mauvais rêves s'il aurait prétendue le contraire. Le toi éveillé trouve toute cette comédie complètement absurde. Le toi endormie… ouais, disons que tu as l'imagination bien fertile. Il ne faut pas l'encourager dans le mauvais sens. “Mais je ne peux rien promettre concernant les tueurs en série.” qu'il se permet d'ajouter par la suite. Ah oui, bien sûr, te laisser sans absolument aucune crainte, c'est trop demandé pour ton ami. Heureusement que tu ne le prends pas au sérieux. « Ha. Ha. Ha. Très drôle. » que tu lui réponds, bien sarcastiquement. Jonah profite de l'occasion pour se lever du canapé et aller se chercher une bière au frigo.  “Tu pourras te venger la prochaine fois, tu pourras même choisir une comédie musicale.” Oh que ce n'est pas tomber dans l'oreille d'une sourde. Ta bouche forme un "o" bien exagéré sous la surprise - et l'excitation - de ces paroles. « Tu vas tellllllement regretter d'avoir dit ça. » Une proposition à ne pas prendre à légère. Surtout pas lorsqu'il y a justement une comédie musicale aux théâtre qui joue pendant les deux prochains mois. Donnnnnc, aucune chance pour qu'il ne soit pas disponible aucune de ses dates. Ton premier choix pour t'accompagner était Iris, mais si Jonah se propose si gentiment… ouais, ce sera son supplice. Ou peut-être qu'il sera pris avec vous deux. Doublement un supplice pour lui.

Tu te cales un peu plus dans le canapé alors que ton bras sur l'accoudoir viens recevoir ta tête dans la paume de ta main. Un regard rapide sur l'écran de ton téléphone te suffit à te convaincre de ne pas trop t'y attardé ce soir. C'est que le nombre de courriel qui entre à chaque heure est bien surprenant. « Ils m'ont offert une jolie promotion empoisonnée au boulot. » Promotion, ce n'est pas le mot adéquat, puisque c'est supposément temporaire, mais c'est empoisonné, parce que tu te tapes ton boulot en plus de celui de ton supérieur qui est mystérieusement partie en très longue vancances sans avertir personne. « Ils ont l'air de penser que je dors jamais. » que tu ajoutes alors qu'un bâillement vient justement confirmer le contraire. Non, tu ne dors pas suffisamment et tu manques de temps pour le reste, mais la paie est bonne ce qui est à ne pas négliger non plus vu toutes tes économies qui sont parties en un claquement de doigt. « Toi, ça va ? » que tu lui retournes par la suite.



late night, deep mind || joliet #1 M0CxiX6.png
late night, deep mind || joliet #1 Bbi5jU8
late night, deep mind || joliet #1 OfFbxmO
late night, deep mind || joliet #1 LWIv6Lu
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

late night, deep mind || joliet #1 Empty
Message(#) Sujet: Re: late night, deep mind || joliet #1 late night, deep mind || joliet #1 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

late night, deep mind || joliet #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-