AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Tournevis Porte-Embouts Stanley avec 6 Embouts – Tête Magnétique
3.91 €
Voir le deal

 (alfly #14) fuck it all, ignore the omens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Keegan
Lily Keegan
la pomme de discorde
la pomme de discorde
Voir le profil de l'utilisateur
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Hu5cwsy ÂGE : Trente six ans. (16.03.1986)
SURNOM : En janvier 2023, ce sera officiellement 'maman'.
STATUT : A nouveau en couple avec Ezra, relation construite sur les cendres de leur ancienne, près de l'ombre de son mari décédé un an plus tôt. Enceinte, prise dans l'étau de son mensonge quant à la paternité.
MÉTIER : Directrice de l'Association Beauregard. Propriétaire du Death Before Decaf' depuis la mort de Matt, son mari et ancien propriétaire.
LOGEMENT : #159 Logan City, où elle se fait chaque jour un peu plus sa place auprès d'Ezra.
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 49138b73ce4cd4793b6fcbe34db7bcab23748604
POSTS : 10688 POINTS : 430

TW IN RP : homophobie, mentions de fausses-couches et de violences conjugales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Menteuse compulsive › A toujours raison et quiconque affirme le contraire a tort › Ultra-conformiste › A seulement l’air d’un ange mais est loin d’en être un › “Famille” est tatoué en morse sur son poignet droit, symbole qu'elle partageait avec son mari › Rêve de fonder une famille › A longtemps nié l’existence de son frère Joseph parce qu’il est un junkie que leur père battait
CODE COULEUR : palevioletred (lavender temporairement)
RPs EN COURS : (08)eliot #3albane #2alfie #14joseph #15carl #2ezra #16 › corey #3 › las posadas


(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 3f4c76a769dfc3bb575bd0d898948ce4
keegans: joseph #14 & #15 & felicity (scena) › hey brother, there's an endless road to re-discover. hey brother, do you still believe in one another? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world i wouldn't do.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens E45e2b80d2f735a69e7ed8a2f769c8c80d39631b
alfly #12 & #13 (fb 2009) & #14 › bursting through a blood red sky, a slow landslide and the world we leave behind. when i fall to my feet wearin' my heart on my sleeve, all i see just don't make sense. you are the port of my call, you shot and leavin' me raw. now i know you're amazing.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Tumblr_inline_o3u5oj210F1rqq37j_400
began #16 › standing still in a stampede. can you spare me all of the ceremony? let's not pretend because i don't even know me. i've been dead on my feet. this is déjà vu, still sinking like a stone.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 35d7d66ed342891d67962f01a0f544a3a95a604f
lorey #3 › there must be lights burning brighter somewhere. 'got to be birds flying higher in a sky more blue. if I can dream of a better land where all my brothers walk hand in hand, tell me why can't my dream come true.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Fe01d1ee404797daefa0cfaf757c9cc1767851e3
cary #2 › no question on which way to go, it doesn't matter now. i take a step, whichever destination, i'll be runnin'. straighten up your posture and walk 'cause in the end you're unstoppable. stand up wherever you go, you'll make it with no trouble.

RPs EN ATTENTE : tommy › juliet #4

RPs TERMINÉS : (alfly #14) fuck it all, ignore the omens 8conP1m
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens UxS2GXo

(2022) deklan #1juliet #1nino #1adèleezra #11autumn & dani (event)ezra #12coreyezra #14juliet #2alfie #11ezra #15alfie #12 & joseph #14juliet #3

(2021) matt #26jacksonmatt #27alfie #5 & joseph #7 (hannibal)joseph #8matt #28scarlettdani'seddie #1alfie #4noa #1cleo'smatt #29lilymatt'sjoseph #9 & matt #32matt #31 & scarlett #2ezra #5alfie #7noa #2joseph #11archiedbd creweliot #1ezra #8alfie #8ezra #9joseph #12ezra #10robin-hopeeliot #2carl #1alfie #9scarlett #3

(2020) matt #23matt #24lucia #2matt #25joy #1lucia #1peter #2penny #1norah #1matt #22le royaume enchantésid #2 & joseph #7matt #21matt #18matt #19rory #1caelanmatt #15matt #16alfie #2ezra #2matt #17ezra #1matt #13pete #1matt #14 & joseph #4olivia #1 & joseph #3lola #2matt #11matt #12romywill #1 & matt #17matt #6, ginny #2 &comatt #7sid #1ginny #3wren & matt #10ezechielmatt #8 & ginny #4matt #9matt #3matt #4matt #5adèle #2, murphy, elia & wyldajordanjoseph #2lola #1colleennorah #2

(2019) léoeveryoneeveryoneelwyn #1joseph #1liam & martinkanemay #1

(flashbacks) matt #1adèle #1ginny #1joseph #5joseph #6milaezra #3nolanalfie #1alfie #3serena #1alfie #6joseph #13 (1997)corey #2 (2010)ezra #13 (2010)alfie #10 (2009)albane (2019)alfie #13 (2009)

(ua) matt #20channing

AVATAR : Alexandra Daddario
CRÉDITS : incaseyoudontguess (avatar) › amnesyia (gif) › harley (gif carl) › mapartche (dessins licorne & keegan) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26809-you-are-the-sun-and-i-m-just-the-planets-lily https://www.30yearsstillyoung.com/t41168-lily-i-ll-be-watching-you https://www.30yearsstillyoung.com/t26992-lily-keegan https://www.30yearsstillyoung.com/t27098-lily-keegan

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Empty
Message(#) Sujet: (alfly #14) fuck it all, ignore the omens (alfly #14) fuck it all, ignore the omens EmptyVen 7 Oct - 17:57


Faire semblant est devenu difficile. Le radeau sombre sous ses yeux impuissants, le ciel s’ouvre et les anges s’écrasent sur la terre. Toutes les images bibliques se réunissent dans son esprit, celles du monde moderne avec. Elle cauchemarde des souvenirs de l’altercation entre Alfie et Joseph, elle s’imagine les mains pleines d’un sang dont elle n’arrive pas à trouver la provenance, entre les deux hommes ou son bébé. Elle a peur des réponses des médecins depuis que l’échographie a révélé une anomie ; elle a peur de la réaction d’Ezra à qui elle devra inévitablement dire toute la vérité sous peu, parce qu’elle ne peut plus tout lui cacher indéfiniment, parce qu’il mérite aussi de savoir dans quoi il s’embarque. En attendant, elle priorise les problèmes à régler, elle ordonne dans son esprit les tâches qu’elle souhaite accomplir et, surtout, les personnes à qui elle veut parler en premier. Alfie, Joseph. Joseph, Alfie.

Logan City.
Alfie.

Le temps pour que son frère daigne répondre à ses messages, avant qu’elle ne décide de directement demander des comptes à leur cousine ou à Dieu sait qui encore. Elle aura ses réponses, qu’il le veuille ou non, et il vaudrait mieux pour lui qu’il décide finalement de le vouloir. Il est le prochain sur la liste, et elle ne rayera pas son nom de son esprit avant de lui avoir parlé, parce que cela va au-delà de ce dont elle a simplement envie. A Joseph, elle doit parler ; A Alfie, elle veut parler. Les circonstances sont différentes, les raisons le sont tout autant, et l’attitude de Lily est diamétralement opposée à celle qu’elle aura face à son aînée. Pour la énième fois en trop peu de temps, elle se retrouve sur le même perron d’une maison qu’elle a quelque temps considéré comme sienne et qui est devenu un refuge bienvenue, un sanctuaire où tout ne pouvait bien qu’aller, où elle a renoué avec les rêves d’une adolescente pour les faire devenir réalité un temps.

A nouveau, elle fait pression sur la sonnette d’entrée, incapable d’entrer chez lui en utilisant sa propre clé. Ce serait malvenu, maintenant. Elle ne saurait même pas quoi faire une fois rentrée, tout comme elle ne sait pas se comporter en cet instant, à nouveau véritable adolescente intimidée à l’idée de se retrouver seule avec lui. Les raisons sont différentes aujourd’hui, mais cela ne l’empêche pas de se mordre la lèvre inférieure et de jouer avec les peaux qu’elle défait, celles-là même qu’elle se détestera dès le lendemain d’avoir enlevé puisque son rouge à lèvre ne sera plus aussi parfait. Elle ne sait pas quoi faire d’autre, ses mains éternellement posées contre son ventre. Il a sûrement un peu grossi, ces derniers jours. Elle n’en sait rien, là non plus, ayant décidée de prendre un peu de recul sur sa grossesse pour le moment - oui, elle pense que c’est possible et que cela peut être réalisé simplement en le voulant.

D’impuissant, son regard passe à désolé alors qu’il s’attarde sur la silhouette d’Alfie, vérifiant au passage s’il ne souffre pas d’une plaie ou d’une autre qu’elle n’aurait pas su voir. Cela ne semble pas être le cas, et cela la rassure suffisamment pour qu’elle trouve le courage de prendre une maigre inspiration. Lily ne sait toujours pas quoi lui dire, elle ne sait toujours pas comment réagir, mais au moins elle se rassure en se disant qu’il est toujours en vie, même après que son frère ait appris sa pseudo-paternité dans un contexte difficile et qu’il lui ait pointé une arme dessus. Aujourd’hui, elle a mis du mascara pour se forcer à ne pas pleurer, pour rester forte quoi qu’ils se disent. “Il y a quelque chose dont je dois te parler.” Difficilement, elle remonte ses yeux dans les siens. “Et je voulais prendre de tes nouvelles, aussi.” Pour une fois, ce n’est là que la stricte vérité, sans omission, sans idée préconçue, sans sous-entendu. Elle veut lui parler, et s’assurer qu’il va bien, ou tout du moins autant que la situation le permet.


(alfly #14) fuck it all, ignore the omens YnbqR4c
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens KnoCDP0
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens B51vVRr
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens AJAR5Xv
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens MBnY3oW
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens A63kdak

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens EoAF5nG
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 330286babygirl
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Bt1g
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 763064237 :
Revenir en haut Aller en bas
Alfie Maslow
Alfie Maslow
le jardin du vice
le jardin du vice
Voir le profil de l'utilisateur
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Hu5cwsy ÂGE : trente-sept ans (01.11).
SURNOM : alfie en est déjà un.
STATUT : célibataire qui en profite allègrement.
MÉTIER : anthropologue de formation ; consultant à l’occasion. actuellement en pause : détruire sa vie est une occupation à plein temps.
LOGEMENT : une maison parfaite à logan city. il met donc beaucoup d’énergie à contrebalancer tout ça en pissant sur les bégonias de la voisine de droite et en étant l’amant de celui de gauche.
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Tumblr_ox9p2lgwEi1rrwrx4o4_500
POSTS : 2522 POINTS : 150

TW IN RP : drogues, ptsd, alcool, personnalité toxique, violence, langage grossier, religion, autodestruction.
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : enfant unique, parents très religieux ≈ rescapé d’un accident de voiture qui a tué son premier amour ≈ passionné par son métier, le vrai (anthropologue de terrain) ≈ se déplace en skate ou vélo ≈ excellent pianiste ≈ trouble tdah jamais diagnostiqué ≈ impulsif, borderline, toxique, tout est un jeu pour lui ≈ cicatrices le long du dos, sur le torse et brûlure sur l’entier de la paume gauche ≈ de retour à brisbane depuis trois ans, il rêve de fuir à nouveau ≈ deux agressions en deux ans et un ptsd qui prend de plus en plus de place au quotidien ≈ addict, a replongé début 2021.
CODE COULEUR : Quand Alfie n'est pas trop occupé à prendre des golden shower (merci maze), son arrogance s'exprime en darkseagreen.
RPs EN COURS : (alfly #14) fuck it all, ignore the omens Ezgif-3-8c97fd1bd3
rhodlow #3 & #4 (fb) ⊹ i'm sliding into something you won't understand, but don't give up on me 'cause i'm just in a rut, i'm climbing but the walls keep stacking up.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Tumblr_pvwcka9G841r057rfo6_400
anabel ⊹ no matter how big and bad you are, when a six year old hands you a toy phone, you answer it.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Tumblr_inline_pd4ll4BeHh1t8bm8b_540
aleph #6 (fb) ⊹ i know i'll be alright, but i'm not tonight, i'll be lying awake counting all the mistakes i've made, replaying fights. i know i'll be alright, but i'm not tonight, i lost a friend.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Tumblr_nwoy2qOjJq1qc354ro8_r2_250
alfly 14 ⊹ y'know, i always try to settle you when i'm away 'cause we struggle sometimes, if it means that we get through.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Ruwz
malfie ⊹ when you tell me i'm a wreck, you say that i'm a mess. how could you expect anything less?

(09/06)gretaalexandra #2lily #12 & joseph #7opheliatommy (ua)
RPs EN ATTENTE : cassidy #1 › matthew #1
RPs TERMINÉS : lily & joseph (ua)joseph #5 (1994)lily (1998)lily #3 (2001)harvey #3 (2001) lily #6 (2009)lily #10lily #13ariane #2 (2010) norah #2 (2015)halsey(2012)stephen #1 (2017)evaariane #1 (& jules)leonardojoeyjules #1joseph & julesnorah #1tad #1harvey #1tad #2hassanharvey #2kanejules #2jules, leah & stephen jules #3joseph #2anwarjules #4alex #1dimitri joseph #3leah #1emmanorah #3elwynjules #5diana #1lily #2joseph #4lily #4norah #4jules #6edward #1nathanaeljules #7norah #5lily #7lily #8maze #1lily #9juliet #1juliet #2lily #11

(abandonnés)
romy (au)james (1994)calie (2006)nadia eleonoralily stephen #2leah eirlystad #3leah #2tad #4jacob
AVATAR : brandon flowers.
CRÉDITS : ellialola (ava), extraordinaryxmen (gifs), loonywaltz (ub), jojo rabbit (dessin).
DC : finnley coverdale, kieran halstead & maisie moriarty.
PSEUDO : leave.
INSCRIT LE : 01/02/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23106-alfie-just-lean-into-the-light https://www.30yearsstillyoung.com/t23175-alfie-smile-like-you-mean-it https://www.30yearsstillyoung.com/t23176-alfie-maslow https://www.30yearsstillyoung.com/t23177-alfie-maslow

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Empty
Message(#) Sujet: Re: (alfly #14) fuck it all, ignore the omens (alfly #14) fuck it all, ignore the omens EmptyDim 30 Oct - 13:34



Blessure par onde de choc. Brûlure au troisième degré. Greffe de peau nécessaire. Prescription d’anti-douleurs. L’urgentiste avait fait de son mieux pour rendre l’annonce moins brutale, sans se douter que l’homme face à lui s’en fichait bien des pincettes qu’il pouvait prendre et que la situation n’était pas aussi tragique qu’il pouvait l’imaginer. La nature de la blessure n’inquiétait pas Alfie, parce qu’il avait passé suffisamment d’années à repousser les limites de son corps pour savoir que celui-ci n’était pas prêt de lâcher même après un impact d’une telle violence. Il avait quitté l’hôpital en boitant ; et sa peau striée, rougie, manquante par endroit avait tout d’une vision d’horreur mais n’était pas suffisante pour le dégoûter ou l’obliger à ravaler sa fierté et reconnaître que la douleur était difficile à gérer. Elle ne l’était pas. Elle était même la bienvenue ; parce qu’il n’existe qu’à travers elle et qu’elle lui est extrêmement satisfaisante à subir. Parce qu’elle est le signe que les choses, contrairement à ce que l’on pourrait penser, se sont déroulées de la manière dont il le souhaitait. Que quelqu’un, ou quelque chose, a été suffisamment poussé dans ses retranchements pour laisser des marques indélébiles sur son corps qu’il ne perçoit pas comme des cicatrices, mais comme des trophées. Et si Joseph est le responsable de l’œuvre, Alfie ne le considère pas spécialement comme l’auteur. Non, il est bien celui à l’origine de cette blessure, même s’il prendra un malin plaisir à blâmer son ancien ami afin d’accentuer sa culpabilité, dans l’espoir qu’il s’en torture l’esprit ; par envie qu’il le fasse, surtout. Il n’a jamais voulu le tuer, qu’il paraît, et pourtant Alfie affiche désormais de nombreuses cicatrices dont il est le responsable ; de celles qu’il ne manquera pas d’afficher ouvertement pour les rendre toujours plus dérangeantes aux yeux des autres, alors qu’elles ont quelque chose de particulièrement réconfortantes aux siens.

La médication doublée sur conseil d’un expert en la matière (lui-même), Alfie avale deux pilules avant de traîner sa carcasse jusqu’à la porte d’entrée. Il prend son temps, non pas parce qu’il est inquiet à l’idée de la personne qu’il sera amené à retrouver sur le pas de cette maison, mais parce que la chaire à vif qui frotte contre le pansement de fortune qu’il change quand il y songe n’a rien d’agréable ni même de pratique pour rendre ses mouvements plus naturels. Et si un instant il souhaitait que Joseph soit le visiteur du jour, pour parfaite ce rôle de victime qu’il désire lui subtiliser, la surprise se lit probablement sur son visage quand il découvre une Lily à la silhouette plus arrondie que la dernière fois. C’est pourtant sa progéniture qui pousse au chaud ; de celle dont il devrait suivre l’évolution et de celle dont il se tient pourtant à distance. Non pas par volonté (un peu), mais par respect (beaucoup). Un respect à l’égard d’une Lily qui a été claire sur la question et sur le fait qu’elle ne veut plus rien à faire avec lui ; il l’entend et suit les ordres malgré une curiosité naturelle pour l’amas de cellules qui se forme peu-à-peu dans son ventre. Alfie n’est pas impatient de le rencontrer ; mais il n’est non plus démissionnaire de sa propre volonté. Il a été forcé d’accepter ce rôle et comme tous ceux qu’on décide pour lui, il ne l’apprécie pas. Il se persuade que c’est la seule raison pour qu’il pense de temps à autre à cet enfant sur lequel ses yeux se posent, déjà protégé par une Lily dont les mains viennent l’empêcher de pleinement examiner la vue. “Il y a quelque chose dont je dois te parler.” Il hoche la tête, l’air surpris faisant place à un regard hagard, déjà un peu ailleurs par l’effet des calmants, alors qu’il se décale pour la laisser entrer. “Et je voulais prendre de tes nouvelles, aussi.” La porte claquée derrière elle et, vêtu de son jogging, les quelques pas hasardeux qu’il fait difficilement à cause d’une fierté mal placée qui l’empêche d’assumer des béquilles répondent à sa question. Lui ne le fera pas, pas alors qu’il n’est certainement pas celui dont elle doit s’inquiéter, pas alors qu’il cherche encore comment se faire pardonner. « Comment va la grossesse ? » Il crève d’envie de lui demander comment elle va ; s’abstient en craignant la réponse, ce qui est suffisamment rare de sa part pour être souligné. « Fais comme chez toi. » Qu’il se moque légèrement alors qu’ils arrivent dans la pièce à vivre ; qu’elle se serve à boire, à manger, qu’elle bousille ses biens, elle est libre et il n s’y opposera pas. « Je dois te parler, moi-aussi. » Qu’il admet finalement, s’empêchant néanmoins de débuter ; parce qu’il n’a jamais été aussi docile à l’égard de Lily Keegan, lui laissant les pleins pouvoirs, que depuis qu’il a commis l’impardonnable.

@Lily Keegan (alfly #14) fuck it all, ignore the omens 1949770018



(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Spg7okK (alfly #14) fuck it all, ignore the omens 8XKLS6S
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens M0CxiX6
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens YtxTUla
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens YnbqR4c
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens FOO2y3e
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 335306globetrotter
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 908854lgbt
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 0f0M9Ir
:l::

Revenir en haut Aller en bas
Lily Keegan
Lily Keegan
la pomme de discorde
la pomme de discorde
Voir le profil de l'utilisateur
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Hu5cwsy ÂGE : Trente six ans. (16.03.1986)
SURNOM : En janvier 2023, ce sera officiellement 'maman'.
STATUT : A nouveau en couple avec Ezra, relation construite sur les cendres de leur ancienne, près de l'ombre de son mari décédé un an plus tôt. Enceinte, prise dans l'étau de son mensonge quant à la paternité.
MÉTIER : Directrice de l'Association Beauregard. Propriétaire du Death Before Decaf' depuis la mort de Matt, son mari et ancien propriétaire.
LOGEMENT : #159 Logan City, où elle se fait chaque jour un peu plus sa place auprès d'Ezra.
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 49138b73ce4cd4793b6fcbe34db7bcab23748604
POSTS : 10688 POINTS : 430

TW IN RP : homophobie, mentions de fausses-couches et de violences conjugales
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Menteuse compulsive › A toujours raison et quiconque affirme le contraire a tort › Ultra-conformiste › A seulement l’air d’un ange mais est loin d’en être un › “Famille” est tatoué en morse sur son poignet droit, symbole qu'elle partageait avec son mari › Rêve de fonder une famille › A longtemps nié l’existence de son frère Joseph parce qu’il est un junkie que leur père battait
CODE COULEUR : palevioletred (lavender temporairement)
RPs EN COURS : (08)eliot #3albane #2alfie #14joseph #15carl #2ezra #16 › corey #3 › las posadas


(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 3f4c76a769dfc3bb575bd0d898948ce4
keegans: joseph #14 & #15 & felicity (scena) › hey brother, there's an endless road to re-discover. hey brother, do you still believe in one another? if the sky comes falling down, for you there's nothing in this world i wouldn't do.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens E45e2b80d2f735a69e7ed8a2f769c8c80d39631b
alfly #12 & #13 (fb 2009) & #14 › bursting through a blood red sky, a slow landslide and the world we leave behind. when i fall to my feet wearin' my heart on my sleeve, all i see just don't make sense. you are the port of my call, you shot and leavin' me raw. now i know you're amazing.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Tumblr_inline_o3u5oj210F1rqq37j_400
began #16 › standing still in a stampede. can you spare me all of the ceremony? let's not pretend because i don't even know me. i've been dead on my feet. this is déjà vu, still sinking like a stone.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 35d7d66ed342891d67962f01a0f544a3a95a604f
lorey #3 › there must be lights burning brighter somewhere. 'got to be birds flying higher in a sky more blue. if I can dream of a better land where all my brothers walk hand in hand, tell me why can't my dream come true.

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Fe01d1ee404797daefa0cfaf757c9cc1767851e3
cary #2 › no question on which way to go, it doesn't matter now. i take a step, whichever destination, i'll be runnin'. straighten up your posture and walk 'cause in the end you're unstoppable. stand up wherever you go, you'll make it with no trouble.

RPs EN ATTENTE : tommy › juliet #4

RPs TERMINÉS : (alfly #14) fuck it all, ignore the omens 8conP1m
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens UxS2GXo

(2022) deklan #1juliet #1nino #1adèleezra #11autumn & dani (event)ezra #12coreyezra #14juliet #2alfie #11ezra #15alfie #12 & joseph #14juliet #3

(2021) matt #26jacksonmatt #27alfie #5 & joseph #7 (hannibal)joseph #8matt #28scarlettdani'seddie #1alfie #4noa #1cleo'smatt #29lilymatt'sjoseph #9 & matt #32matt #31 & scarlett #2ezra #5alfie #7noa #2joseph #11archiedbd creweliot #1ezra #8alfie #8ezra #9joseph #12ezra #10robin-hopeeliot #2carl #1alfie #9scarlett #3

(2020) matt #23matt #24lucia #2matt #25joy #1lucia #1peter #2penny #1norah #1matt #22le royaume enchantésid #2 & joseph #7matt #21matt #18matt #19rory #1caelanmatt #15matt #16alfie #2ezra #2matt #17ezra #1matt #13pete #1matt #14 & joseph #4olivia #1 & joseph #3lola #2matt #11matt #12romywill #1 & matt #17matt #6, ginny #2 &comatt #7sid #1ginny #3wren & matt #10ezechielmatt #8 & ginny #4matt #9matt #3matt #4matt #5adèle #2, murphy, elia & wyldajordanjoseph #2lola #1colleennorah #2

(2019) léoeveryoneeveryoneelwyn #1joseph #1liam & martinkanemay #1

(flashbacks) matt #1adèle #1ginny #1joseph #5joseph #6milaezra #3nolanalfie #1alfie #3serena #1alfie #6joseph #13 (1997)corey #2 (2010)ezra #13 (2010)alfie #10 (2009)albane (2019)alfie #13 (2009)

(ua) matt #20channing

AVATAR : Alexandra Daddario
CRÉDITS : incaseyoudontguess (avatar) › amnesyia (gif) › harley (gif carl) › mapartche (dessins licorne & keegan) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/10/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26809-you-are-the-sun-and-i-m-just-the-planets-lily https://www.30yearsstillyoung.com/t41168-lily-i-ll-be-watching-you https://www.30yearsstillyoung.com/t26992-lily-keegan https://www.30yearsstillyoung.com/t27098-lily-keegan

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Empty
Message(#) Sujet: Re: (alfly #14) fuck it all, ignore the omens (alfly #14) fuck it all, ignore the omens EmptyMar 1 Nov - 19:51


Elle ne sait faire autre chose que sur s’attarder sur sa démarche, que de noter par la même occasion qu’elle n’a rien de naturelle et que Lily en ressort profondément désolée, parce qu’une part d’elle ne sait faire autre chose que se rendre coupable. Elle n’est pas celle qui lui a tiré dessus, certes, mais de près comme de loin elle a participé à la mise en place du contexte de leur rencontre, de l’énervement de Joseph, de la volonté d’Alfie de ne pas se contenter d’accepter de rester caché derrière elle. Elle sait, Lily, que jamais son frère n’aurait osé tirer sur elle, encore moins alors qu’elle porte un enfant et le lui a dit ; mais Alfie n’avait pas accepté de l’utiliser comme bouclier, et il y a une voix mal placée dans sa tête qui ne peut s’empêcher de le trouver encore plus attirant encore pour cette raison, pour simplement raisonner comme un être humain doté de principes, parfois. Ce sont des mots qu’elle aurait pu glisser à son oreille il y a quelques mois encore, dans un contexte d’intimité bien différent, dans un jeu entendu et compris des deux partis. Aujourd’hui, Lily se contente de le penser et de ne pas cacher un seul instant la mine désolée qui est la sienne. Désolée de ce qui lui est arrivé, désolée de la détérioration aussi rapide que dramatique de leur relation, alors qu’elle pensait sincèrement qu’ils avaient tout pour être heureux, selon des standings revus rapidement pour coller à la nouvelle réalité des choses du mari décédé, d’un Alfie ayant lui aussi besoin d’aide. Parfois, elle lui en veut encore qu’il ait voulu la tenir éloignée de cette seringue. D’autres, elle l’en remercie, parce qu’elle a peur de ressembler de près ou de loin à son frère, et c’est une idée qui la rend malade.

« Comment va la grossesse ? » La question la prend de court, parce que si Lily n’est pas étonnée qu’il soit encore sur la retenue et sur une politesse accrue qu’elle ne lui associe généralement pas, elle l’est en réalité de la spécificité de sa question: il pense à l’enfant. La future mère reste interdite pendant quelques secondes, ayant à nouveau pour réflexe de poser ses mains autour de son ventre ; non pour le protéger d’un danger qu’elle sait absent, mais bien pour se rassurer encore et toujours de sa présence. En réalité, elle ne sait pas comment réagir, puisque se contenter de lui répondre la vérité serait bien mal connaître Lily Keegan. Elle pense stratégie, elle pense plus loin, elle envisage déjà les conséquences de ses mots sur lui, sur eux. Elle veut son bien, elle le jure, mais parfois elle oublie comment y parvenir. “J’ai dû faire des examens parce qu’on redoutait un problème de croissance. Mais tout va bien, finalement.” Un problème de croissance, ce sont les termes que Lily choisit pour parler d’une possible trisomie, quand bien même il lui semble bien impossible d’avouer à voix haute que la chair de sa chair puisse souffrir d’une défaillance à un tel niveau. De toute façon, si tel avait été le cas, alors cet enfant n’aurait jamais vu le jour. Elle veut une famille, oui, mais pas comme ça. Pas ce genre de famille là. Finalement, elle précise la raison de cet examen parce qu’elle veut le tenir au courant, parce qu’elle se sent encore redevable à son égard, parce que l’homme face à elle pense encore être le père de l’enfant qu’elle porte. Après tout, rien ni personne n’aurait pu le pousser à penser le contraire. Elle se sent d’autant plus redevable d’une certaine vérité à son égard parce qu’elle ne veut pas qu’il pense que les examens complémentaires ont quoi que ce soit à voir avec leur altercation à trois, ou celle qu’ils ont eu tous les deux. Ce n’est pas le cas, et Lily mentirait si elle ne l’avait pas craint elle-même, consciente que ce genre de stress n’est en rien enviable au beau milieu d’une grossesse. « Fais comme chez toi. » Elle ne note pas la certaine ironie dans ces mots et ne veut pas le faire non plus: son nom est encore sur la boîte aux lettres, elle aime l’idée qu’il soit au moins associé à celui d’Alfie quelque part, même si cela se résume à recevoir des publicités ou des revues d’anthropologies auxquelles elle ne comprend rien et, il faut l’avouer, ne s’y intéresse pas vraiment non plus.

Ainsi, c’est justement parce qu’elle a eu l’autorisation express de faire comme chez elle qu’elle se permet de leur servir deux verres d’eau, les retrouvant à leur place habituelle dans les placards. Elle ne veut pas ouvrir le frigo dans la crainte de le retrouver rempli de plats préparés ; de l’eau, c’est très bien. Elle ne veut pas chercher autre chose, elle ne veut pas lui proposer du vin ou n’importe quel alcool, peu importe son niveau, parce qu’elle ne veut pas avoir à savoir à quel point sa blessure est grave et quels antidouleurs ont été prescrits avec. Elle ne veut pas, tout simplement, parce qu’elle craint plus que jamais les conséquences que peuvent avoir le moindre de ses actes. Pour des raisons différentes, Lily continue d’avoir peur, et elle se contente de faire de son mieux en ne le montrant absolument jamais, parce que c’est ainsi que doivent se passer les choses. « Je dois te parler, moi-aussi. » Assise face à lui sur le fauteuil, elle refuse de porter le moindre regard sur l’entrée, où tout s’est déroulé. Elle l’interroge un instant du regard, attendant sans doute qu’il commence à lui parler de peu importe ce dont il veut parler. Puisqu’il reste muet, elle décide donc de se lancer la première, après plusieurs secondes. “Comment tu vas ?” Elle est lâche, parfois, mais cette fois-ci cela n’a rien avoir avec un tel trait de caractère: Lily veut sincèrement savoir comment il se porte, et elle veut le savoir avant de lui dire qu’il n’est pas le moins du monde le père de l’enfant qu’elle porte. Elle préfère présenter les choses ainsi, puisque ce n’est finalement qu’un maigre raccourci de la réalité des choses: peu importe à quel point il arrivera toujours à garder une haute estime dans son coeur, et ce malgré ses actions parfois hasardeuses, Lily ne peut pas se permettre d’élever un enfant avec une personnalité aussi instable que la sienne. Elle n’a aucune idée de la réelle paternité de son enfant, elle ne veut pas le savoir non plus et préfère très largement se contenter de la version finale qu’elle veut donner aux choses: il portera le nom de Beauregard. Parce qu’elle est avec lui, parce qu’elle deviendra un jour sa femme, parce que le récit est immensément plus simple à partager de cette façon. “J’ai pas pardonné à Joseph. Je sais que tu le penses, mais c’est pas le cas.” L’éléphant dans la pièce prend bien trop de place pour que même Lily Keegan arrive à l’ignorer, alors elle saute à pieds joints dans le sujet bouillonnant. Ils doivent en parler, à défaut de peut-être le vouloir. Elle se souvient encore de son ultime regard, ce soir-là, et ne veut pas le revivre. Pire que ça: puisqu’il s’agit d’Alfie, elle ressent le besoin de se justifier. “Et j’ai aucune intention de la faire, pour ce que ça vaut.” Tout comme elle n’avait aucune intention de le faire après qu’Alfie lui ait cassé le bras, mais c’est une autre histoire. “Je veux pas qu’il s’approche de mon enfant.Pas sans sa surveillance, du moins. Parce qu’elle veut qu’il puisse connaître sa famille ; mais cette nuance, Alfie n’a pas besoin de la connaître. "Contrairement à toi." Elle aura besoin de temps avant de le laisser sans surveillance avec son enfant, voilà tout.


(alfly #14) fuck it all, ignore the omens YnbqR4c
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens KnoCDP0
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens B51vVRr
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens AJAR5Xv
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens MBnY3oW
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens A63kdak

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens EoAF5nG
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 330286babygirl
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Bt1g
(alfly #14) fuck it all, ignore the omens 763064237 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens Empty
Message(#) Sujet: Re: (alfly #14) fuck it all, ignore the omens (alfly #14) fuck it all, ignore the omens Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(alfly #14) fuck it all, ignore the omens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: logements
-