AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-33%
Le deal à ne pas rater :
Pokémon Diamant Etincelant ou Perle Scintillante + Pin’s + Guide ...
29.99 € 44.99 €
Voir le deal

 (jaurie) girls your age never mean what they say

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Laurie Wright
Laurie Wright
la lumière des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans, officiellement, la naissance de Lawrence était en 1996, celle de Laurie en 2018
SURNOM : Laurie en est un dans le fond, c'est ton vrai prénom, les flemmards peuvent t'appeler lau, mais une seule syllabe, vraiment?
STATUT : how do I make you love me? how do I make you fall for me?
MÉTIER : brand ambassador pour MAC & make up artist dans la boutique MAC du Queen Street Mall, tu es là pour maquiller, conseiller et promouvoir, avec un joli sourire sur le visage et toute la personnalité du monde, que personne n'oublie ton statut d'influenceuse, avec ta page Instagram et ton compte YouTube où il commence à y avoir du monde
LOGEMENT : squatte un hôtel dans la ville en attendant d'avoir une meilleure offre
(jaurie) girls your age never mean what they say  9434491e819da507d05c562c1f1991d1769c4c49
POSTS : 117 POINTS : 350

TW IN RP : pensées dépressives, consommation excessive d'alcool et drogues légères, transidentité (& dysphorie de genre), traitement médicaux légers (hormonal, mention d'aiguille) & lourd (hospitalisation, opération de réassignation sexuelle)
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : trans women are women, get over it • né Lawrence Wright à des kilomètres de Brisbane dans un trou paumé nommé Dalby • c’est Laurie, ça a toujours été Laurie • fille unique, élevée par une mère autoritaire et un brin étouffante • reine de beauté, tu as vu plus de scènes et de podiums que n’importe quelle fille de ton âge • 1m78 et pourtant, tu restes un brin timide et fermée, tu préfères vivre dans ta tête qu’avec les autres • pas romantique, tu tombes amoureuse à chaque fois qu’on respire trop fort devant toi • beauty guru, on dit merci à Instagram •
CODE COULEUR : #3333ff
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  1313007eaf93d9d4376c848ccbe574fffe03ab78
jaurie • Don't know what I did, but they seem pretty mad about it, god hates us? Alright then, buckle up, at dawn we're riding, walk a mile on these coals, busy cleansing my soul, getting ready for the night, damned for eternity, but you're coming with me, into the afterlife, this hell is better with you...

sara#1muiredach #1winston#1micah#1jiyeon#2willow#1


RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  4a0ae7256a2a9c73934834894505056cfda0fe18
adrian (scénario libre) • Can I ask you a question? did you ever have someone kiss you in a crowded room? and every single one of your friends was makin' fun of you, but fifteen seconds later, thеy were clappin' too? then what did you do?

(+ bellamy • marley#2 • jo#3 )

RPs TERMINÉS : (cf.fiche de liens)
AVATAR : hunter schafer
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profils & sign) ledger-heath/tumblr, doramilaje/tumblr & corneliawrites/tumblr
DC : edge price • lara pearson • nicholas hurley • abel reyes •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 09/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46543p45-peaking-in-high-school-is-cringe-anyway https://www.30yearsstillyoung.com/t46640-laurie-consider-the-flowers-they-don-t-try-to-look-right https://www.30yearsstillyoung.com/t46642-laurie-wright https://www.30yearsstillyoung.com/t46643-laurie-wright

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptySam 15 Oct 2022 - 20:13




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
Aujourd'hui, tu vas le faire.
Si, si, tu te l'es promis, tu l'as dit, aujourd'hui, tu vas aller taper à la porte des Carters et demander à avoir une audience avec la plus jeune. Tu ne sais pas pourquoi tu as autant retardé l'échéance, tu as eu le boulot que tu voulais et tu commences à en avoir marre de cette chambre d'hôtel vide. Cela pourrait être tellement animé avec Jo, elle te demanderait sûrement combien de mecs tu as ramenés dans ta chambre et quels sont tes tarifs (hilarant vraiment), elle se servirait sûrement dans le mini bar parce que c'est toi qui payes après tout et elle te piquerait sans hésitation tes pantoufles et ton peignoir tout neuf, histoire de, pour se mettre à l'aise. Et tu la laisserais faire la brune, sans absolument aucune hésitation, avec un franc sourire sur les lèvres, parce que tu as l'impression que ça fait une éternité que tu ne l'as pas réellement vue et que c'est sûrement le cas. Ou alors c'est ton cœur qui te joue des tours, ouais, les messages interposés, ce n'est pas pareil. Tu as beau gagner quelques minutes supplémentaires à chaque fois que quelqu'un like un de tes postes, Jo, elle te connait, elle t'a vue avant, elle a eu un aperçu de Laurie quand l'emprise de Lawrence était trop présente, elle t'a vue avec Catherine, elle te connait.
Et c'est sûrement cela qui te manque, la familiarité, d'avoir une personne qui connait toutes tes anecdotes, les plus vieilles en tout cas et qui comprend certaines de tes références. Oui, aujourd'hui, tu vas le faire, c'est ce que tu te dis, plus résolue que jamais et puis, tu perds du temps, si c'est vrai pour cette histoire de revival et la machine qui se relance, peut-être que Jo a déjà prise sa décision, sans toi. Tu as la boule au ventre pendant toute ta journée de travail et même quand on te demande quel est ton rouge à lèvres préférés, tu ne retrouves même pas le sourire. Déjà, tu préfères le gloss, c'est décidément plus fun et quand tu te retrouves à embrasser quelqu'un, tu n'as pas vraiment envie de tout abandonner sur le visage de la personne, un cliché pas très glamour. Non, ton expression reste un peu figée et face à ta cliente de l'après-midi, tu réponds par monosyllabe avant de tenter quelques phrases vides pour lui demander pourquoi elle avait besoin de cette session de beauté, qu'est-ce qu'elle va faire ce soir blablabla ? Comme si tu en avais quelque chose à foutre, tu résistes même à l'envie de lui mettre du concealer trop foncé sur la face quand elle te dit que ce soir c'est l'anniversaire de sa meilleure amie, elle a tout prévu et elle se fait quand même plaisir en laissant une pro s'occuper de son look.
Oh mais quelle chance, que tu réponds et peut-être que le coup de pinceaux suivant est un peu trop brutal, mais tu te reprends bien vite. Il ne faudrait pas qu'elle te laisse un commentaire négatif en plus de tout... Enfin, il est dix-sept-heures, la fin de ta journée, la chaise est libre, tu récupères tes pinceaux rapidement, ayant toujours cette mauvaise habitude de tout balancer dans ton sac, on te demande si tu es presséer tu réponds à ta collègue de se mêler de ses affaires, tu le regretteras demain mais si tu ne pars pas maintenant, là tout de suite, tu vas finir par te dégonfler. Et cela ne serait pas la première fois que ça arrive, non ? Non, du tout, la voix qui te le confirme est similaire à celle de Catherine et tu chasses ta génitrice de ton esprit rapidement, pas besoin d'elle et de ses mots froids pour te sentir encore plus minable que d'habitude et tu trouves rapidement le bus qui te mènera dans Toowong. Tu es trop nerveuse pour écouter de la musique, alors c'est Instagram qui sera ton refuge. Pas ton feed mais ta propre section de commentaire, sous le plus récent de tes postes.
Les remarques positives, ou même les simples smileys sont rassurants, ça te rappelle qu'il y a bien un monde où tu as toujours ta place et que tu pourrais toujours retourner faire ça dans tous les cas. Ton arrêt arrive trop vide et tu es larguée dans un quartier que tu n'as pas vu depuis des années, tu as sûrement des allures de fantômes en plus, avec tes long bras dénudés et ta jupe trop courte. Tu es toujours dans les mêmes fringues que tu portais au boulot, tu as l'air bien apprêtée mais c'est que les apparences, pour taper dans les insécurités de chaque innocente qui passe les portes de la boutique et qui se dira que faire son shopping ici, ça la rapprochera de toi (ouais, bon courage avec ça). Tu n'as même pas pensé à vérifier ton maquillage, tant pis, tu te passes une main dans tes cheveux et tu cherches ce fameux 421. Le perron est trop familier, la porte aussi et soudainement, tu as la gorge un peu trop serrée, mais aucun moyen de se défiler, tu es là pour une raison, la pire des raisons, pour demander quelque chose mais autant le faire, autant sonner.
ding-dong, hey jo, devine qui est là.



A couple rebel top gun pilots, flying with nowhere to be, don't know you super well, but I think that you might be the same as me, behave abnormally...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jaurie) girls your age never mean what they say  5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1401 POINTS : 535

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jaurie) girls your age never mean what they say  46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jaurie) girls your age never mean what they say  Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jaurie) girls your age never mean what they say  9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jaurie) girls your age never mean what they say  Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ dahlia ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptyLun 17 Oct 2022 - 11:18




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Laurie Wright (jaurie) girls your age never mean what they say  873483867
Midas lui avait posé une question, du genre à vous empêcher de dormir et vous faire rater l’occasion d’avoir une peau sublime dès le lendemain, ce qu’elle avait naturellement de toute façon, inutile de compter sur l’étape beauty sleep pour la rendre encore plus belle après tout. Mais quand même, il avait beau l’agacer au plus haut point — faites au moins semblant d’y croire, ça l’exemptera de vous en coller une au passage, déjà qu’elle en avait raz le pompon de recevoir des notifications qui s’extasiaient de leur premier contact sur les réseaux sociaux depuis 2016 (#OMFG), merci de retenir vos élans de fangirl si vous tenez à la vie —, il avait mis le doigt sur quelque chose qui lui fit brusquement tirer une chaise de sous la table de cuisine et se poser en face de sa grand-mère pour lui demander, les yeux dans les yeux "Nana, je peux te demander un truc ?" Ava était lucide, ce n’était pas si rare en définitive, mais Jo avait tendance à l’oublier parce que ses moments d’absences étaient trop déplaisants pour qu’elle accepte de les traiter comme des anecdotes.
La vieille femme leva la tête de l’ouvrage qu’elle était en train de repriser, le tombé d’une mini-jupe en strass reposant sagement sur ses genoux. Ses lunettes au bout de son nez lui donnèrent un air sévère quand elle regarda par-dessus la monture, ses yeux d’un brun aussi sombre que celui de sa petite-fille se posant sur elle tant elle remplissait tout l’espace, malgré sa petite taille "Si c’est des conseils amoureux, je te l’ai déjà dit : ça vaut le coup si ça te torture." Jo laissa un léger rire filer, secouant la tête en se laissant basculer en arrière, son dos touchant le cadre de sa chaise quand elle lui répondit, les bras croisés sur sa poitrine moulée dans un bustier à pois "C’est pas ça. Je veux savoir ce que tu penses de la situation depuis quelques temps, si tu préférerais pas que ce soit quelqu’un d’autre que moi qui reste avec toi." Les cils d’Ava battirent la mesure, Jo le vit de là où elle était et elle sut que la question la surprenait un peu. Elle bougea sur sa chaise, la vieille femme, n’abandonnant pas son ouvrage pour autant, et pendant l’espace d’un instant, sa petite-fille aurait pu oublier qu’elle était malade "Et tu me poses la question maintenant parce que je suis assez lucide pour peser le pour et le contre, ou parce que tu regrettes de m’avoir choisi au détriment du reste ?" Elle ne tenait pas son caractère de ses parents, Josephine, c’était une certitude quand elle entendait Ava lui parler comme elle le faisait, avec assez d’audace pour la vexer, quand elle savait très bien que c’était sa manière de fonctionner, et que si elle était aimante à sa manière, elle l’était tellement que ça la forçait à la considérer comme l’amour de sa vie — elle lui devait la vérité de fait, et c’est ce qu’elle lui donna en lui disant après un instant de réflexion "Non, je te pose la question parce que j’ai enfin le courage de le faire. T’es pas obligée d’y répondre tout de suite si t’as pas envie." lui indiqua-t-elle, sans admettre qu’elle avait peur de sa réponse. Pourtant, ça urgeait un peu cette affaire ; Midas ne pourrait pas continuer à jouer la carte de la superstar qui a le pouvoir encore très longtemps avec la production du revival. Elle devrait lui donner une réponse définitive bientôt, et ça engageait tellement de choses à préparer en amont, qu’elle en avait le déjà le tournis sans même avoir déjà foutue les pieds à Sydney.

Le regard d’Ava se perdit un moment, et sa bouche s’entrouvrit quand, se défaisant de la minijupe strassée qu’elle avait sur les genoux pour la poser sur la table, elle s’apprêta à répondre à sa petite-fille qui, de son côté de la table, était toute attentive, ses yeux cherchant la moindre trace du moment où elle perdrait pieds pour la laisser mariner avec ses questions à la con ; et dans la continuité du silence qui s’était soudain posé sur la pièce, elle maudit la sonnette de l’entrée à ce moment-là, repoussant sa chaise assez bruyamment pour que ça fasse sourire Nana qui la regarda s’avancer énergiquement dans le couloir jouxtant la cuisine, comprenant qu’elle avait la ferme intention d’envoyer bouler la personne qui venait les déranger sur ses heures de repos tandis qu’il se jouait un conciliabule de la plus haute importance au sein de sa propre maison.
"Non, je veux pas faire entrer le seigneur dans ma vie, pas même par la voie royale." qu’elle fit en ouvrant la porte, prête à offusquer le premier témoin de Jehovah qui se présentait en faisant des allusions sexuelles. Elle leva la tête, débarrassée de l’ombre de la porte pour tomber sur un visage qui lui fit ajouter dans la foulée "Putain, ils ont changé les témoins de Jehovah." Laurie apprécierait son humour. Parce que même si c’était difficile à croire sur le moment, c’était bien elle qui venait de briser tous ses espoirs de prendre enfin une décision à propos de son avenir imminent. C’en était presque drôle, qu’elle se pointe pile à ce moment-là, qu’elle songea en la toisant sans aucune autre expression sur le visage que de l’indifférence surjouée.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ItFrTtD
    (jaurie) girls your age never mean what they say  Pf8cX3Q
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ZAKiL8h
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YwJSohR
    (jaurie) girls your age never mean what they say  SFaYKhp

    (jaurie) girls your age never mean what they say  KtpRxkJ
    (jaurie) girls your age never mean what they say  7ZWT0EU
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Laurie Wright
Laurie Wright
la lumière des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans, officiellement, la naissance de Lawrence était en 1996, celle de Laurie en 2018
SURNOM : Laurie en est un dans le fond, c'est ton vrai prénom, les flemmards peuvent t'appeler lau, mais une seule syllabe, vraiment?
STATUT : how do I make you love me? how do I make you fall for me?
MÉTIER : brand ambassador pour MAC & make up artist dans la boutique MAC du Queen Street Mall, tu es là pour maquiller, conseiller et promouvoir, avec un joli sourire sur le visage et toute la personnalité du monde, que personne n'oublie ton statut d'influenceuse, avec ta page Instagram et ton compte YouTube où il commence à y avoir du monde
LOGEMENT : squatte un hôtel dans la ville en attendant d'avoir une meilleure offre
(jaurie) girls your age never mean what they say  9434491e819da507d05c562c1f1991d1769c4c49
POSTS : 117 POINTS : 350

TW IN RP : pensées dépressives, consommation excessive d'alcool et drogues légères, transidentité (& dysphorie de genre), traitement médicaux légers (hormonal, mention d'aiguille) & lourd (hospitalisation, opération de réassignation sexuelle)
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : trans women are women, get over it • né Lawrence Wright à des kilomètres de Brisbane dans un trou paumé nommé Dalby • c’est Laurie, ça a toujours été Laurie • fille unique, élevée par une mère autoritaire et un brin étouffante • reine de beauté, tu as vu plus de scènes et de podiums que n’importe quelle fille de ton âge • 1m78 et pourtant, tu restes un brin timide et fermée, tu préfères vivre dans ta tête qu’avec les autres • pas romantique, tu tombes amoureuse à chaque fois qu’on respire trop fort devant toi • beauty guru, on dit merci à Instagram •
CODE COULEUR : #3333ff
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  1313007eaf93d9d4376c848ccbe574fffe03ab78
jaurie • Don't know what I did, but they seem pretty mad about it, god hates us? Alright then, buckle up, at dawn we're riding, walk a mile on these coals, busy cleansing my soul, getting ready for the night, damned for eternity, but you're coming with me, into the afterlife, this hell is better with you...

sara#1muiredach #1winston#1micah#1jiyeon#2willow#1


RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  4a0ae7256a2a9c73934834894505056cfda0fe18
adrian (scénario libre) • Can I ask you a question? did you ever have someone kiss you in a crowded room? and every single one of your friends was makin' fun of you, but fifteen seconds later, thеy were clappin' too? then what did you do?

(+ bellamy • marley#2 • jo#3 )

RPs TERMINÉS : (cf.fiche de liens)
AVATAR : hunter schafer
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profils & sign) ledger-heath/tumblr, doramilaje/tumblr & corneliawrites/tumblr
DC : edge price • lara pearson • nicholas hurley • abel reyes •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 09/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46543p45-peaking-in-high-school-is-cringe-anyway https://www.30yearsstillyoung.com/t46640-laurie-consider-the-flowers-they-don-t-try-to-look-right https://www.30yearsstillyoung.com/t46642-laurie-wright https://www.30yearsstillyoung.com/t46643-laurie-wright

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptySam 22 Oct 2022 - 21:24




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
Tu n'as jamais été douée pour dire au revoir. Vraiment pas, laisser sortir les gens de ta vie ou sortir de la leur devrait être la chose la plus facile du monde, et pourtant, ce n'est pas une technique que tu maîtrises aussi bien que ton coutouring ou tes coups de pinceaux pour cacher tes cernes. Tu es une lâche, on ne t'a jamais appris comment tout gérer, comment laisser tomber, comment tourner la page, alors tu te contentes de repousser les gens loin... Loin dans un coin de ton esprit et tu y reviens plus tard, généralement quand tu as bu un peu trop de vodka, ton alcool de choix, ou qu'il apparaît que tu vas encore passer une nuit toute seule. Alors si tu ne sais pas dire au revoir qu'est-ce qui te fait croire que tu seras prête à taper à cette porte et à... À quoi au juste ? Tu n'en sais rien, l'incertitude te paralyse tout de même tous les membres et pourtant, tu l'as déjà fait, pourtant, tu peux entendre la voix de Jo, déjà claire et précise, prête à envoyer sur les roses la personne qui ose la déranger. Enfin plutôt les déranger, c'est la maison d'Ava après tout, elle était partie la retrouver, tu avais été assez vague dans tes réponses à ce sujet, même à l'époque, trop accrochée à ton téléphone pour réaliser ce qui se passe.
Et n'osant plus vraiment regarder Jo dans les yeux depuis que l'étiquette de perdante avait été collée sur son front. Mais ce sont bien les yeux de la brune que tu retrouves quand elle te toise et sa réplique est tellement familière, tellement elle, que pour quelques secondes, les pièces du puzzle sont alignées. Pour quelques secondes, tes lèvres se fendent dans un sourire que tu ne peux pas vraiment contrôler, et la réplique est facile, comme vous lui avez déjà fait des dizaines voire même des centaines de fois : "Et puis il faudrait quelqu'un de vraiment motivé pour faire rentrer le seigneur dans ta vie, non ?" Particulièrement motivé, que tu n'ajoutes pas, ainsi que toutes les blagues vaseuses que tu pourrais faire à ce sujet, tout ce que tu pourrais naturellement et facilement dire se retrouve coincé dans ta gorge et sous le regard de Jo, tu as l'impression d'être propulsé des années en arrière. "Hey." Un murmure un peu faible, parce que soudainement, tu as douze ans, soudainement, vous êtes toujours à Dalby et tu fais face à un de ses frères ou à sa mère avec les yeux bordés de larmes, on dira merci aux mots de Catherine vraiment, à demander si Jo est disponible. Ou juste qu'on te laisse rentrer pour que tu te glisses dans la chambre de Jo en attendant le moment où elle est disponible et où elle pourra te parler.
La sensation est là, mais tu n'as plus douze ans justement, hors de question d'éclater en sanglots, tu ne ruinerais pas ton maquillage, on a inventé de très bons mascaras pour cela, mais ce serait être encore plus faible que d'habitude et tu ne peux pas vraiment te le permettre. Tu l'ouvres donc et un peu résolue, tu retrouves ta voix tout en lissant les pans de ta mini-jupe. "Je vais dire ce que je suis venue dire avant de me dégonfler, ou que tu me dises de partir." De dégager de son perron et de sa vie pour de bo s cette fois-ci, sans rester une ombre qui fait une apparition de temps en temps, par messages ou juste parce que tu peux le faire. "Je suis là, j'habite plus à Sydney, j'ai tout lâché, le timing n'est pas accidentel, c'est pas que t'es parano ou que je passe mon temps à te stalker, j'ai entendu des rumeurs." La brune en face de toi n'est pas stupide, hors de question d'insulter son intelligence ou de prétendre que tu es là parce que tu as soudainement compris la signification profonde de la vie ou parce que tu sais vraiment te tenir droite. Non, tout ça, ce n'est que du vent, tu fais très bien semblant quand on te dit quelle direction prendre. "Et je me suis dit que j'allais venir vérifier par moi-même, quitte à me prendre une porte fermée ou pire encore." Ou du silence, ou de l'indifférence, tu sais aussi que Jo fait très bien semblant, c'est une bien meilleure actrice que toi, tellement que parfois, même toi, tu t'es fait avoir, incapable de faire la distinction entre ce qui était pour les autres la foule et ceux qui l'ont vraiment vue. Tu sais que tout ne sera pas pareil d'un simple claquement de doigts, tu n'es plus la même depuis Sydney, plus la même depuis qu'elle habite à Brisbane et à toi aussi, tu en as des histoires à raconter. Elles ont toutes un goût d'amertume, mais hein, ça fait de toi une femme plus forte et quelque chose du genre, pas vrai ?
Et tu m'as manqué aussi, que tu penses lourdement, tu ne le dis pas, tes yeux bleus sont juste posés sur la chanteuse à la recherche de réponses et de quelque chose qui fait du sens. Oui, c'est beaucoup à faire peser sur les épaules de quelqu'un, non, ce n'est pas vraiment juste, tu le sais, tu l'as toujours su.



A couple rebel top gun pilots, flying with nowhere to be, don't know you super well, but I think that you might be the same as me, behave abnormally...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jaurie) girls your age never mean what they say  5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1401 POINTS : 535

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jaurie) girls your age never mean what they say  46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jaurie) girls your age never mean what they say  Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jaurie) girls your age never mean what they say  9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jaurie) girls your age never mean what they say  Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ dahlia ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptyJeu 27 Oct 2022 - 9:46




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Laurie Wright (jaurie) girls your age never mean what they say  873483867
Il n’y eut pas de sourires à la phrase d’entame de Laurie ni de hey rétorqué face à elle qui venait déranger leur tranquillité, à elle et sa grand-mère. Elle avait sûrement des qualités, Jo, elle qui passait son temps à prétendre être mieux que tout le monde, elle serait même capable de vous en faire une liste détaillée, avec des annotations spéciales, et des petites gommettes en étoiles pour souligner le fait qu’elle valait le coup qu’on la connaisse. Mais la plupart du temps, c’était ses défauts qu’on remarquait en premier parce qu’elle savait faire semblant, c’était une certitude, mais pas assez pour ne pas être brutalement honnête et laisser éclater sa nature profonde qui se situait entre la connasse de base et l’enfant gâtée. Alors que Laurie fût là, sur ce perron, à la regarder avec ses grands yeux bleus bordés de fards, ça lui faisait une belle jambe sur le moment. Rancunière, c’était un défaut comme un autre après tout, et si elle avait compris dans le fond qu’à l’époque, elle avait pris son envol pour mieux appréhender sa petite vie, Jo ne pouvait pas faire comme si elle n’avait pas remarqué qu’elle l’avait foutue sur la touche à l’instant même où chacune d’elle avait réalisé que sa carrière périclitait avant même d’avoir vraiment débutée.

L’opportunisme de Laurie, il était aussi tranchant que la pointe acérée de son eye-liner "Je vais pas te faire l’affront de lancer un compteur alors. Mais magne-toi quand même, j’ai pas que ça à foutre de mes journées au cas-où ça t’intéresserait de la savoir." lui dit-elle sans se départir de sa neutralité, se calant tout contre le cadre de la porte pour mieux faire mine d’être intéressée par ce qu’elle lui dit et qui la fit sourire, bouche fermée, sourcils haussés assez haut pour lui donner un air de surprise quand en fait, elle se foutait de sa gueule à plein nez "Tu sais ce que j’ai toujours apprécié chez toi ?" Une question rhétorique qu’elle ne lui laissa pas le temps d’envisager, sa voix se faisant de nouveau entendre comme si elle ne s’était pas interrompue pour ménager son effet "Que tu sois si peu intéressée par l’idée de bien paraître pour autre chose que tout ça, là", elle désigna son visage d’une main leste pour indiquer son maquillage du jour "que ça te gêne pas, même pas un peu, d’admettre ouvertement que t’es une putain de sangsue." Et elle secoua la tête, Jo, la détournant juste légèrement pour jeter un regard désintéressé au voisinage, finissant par désigner Laurie de cette même main pour juste lui dire, avec le genre de ton faussement maternel qu’elle prenait pour s’adresser à quelqu’un qui n’avait pas assez de neurones pour piger ses sarcasmes "Mais vas-y continue, je t’écoute avec joie et plaisir, vraiment." qu’elle ajouta en croisant finalement les bras sur sa poitrine pour mieux les décroiser une seconde après, et faire à la jeune femme qui termina sa tirade sans que ça ne la touche suffisamment pour qu’elle se dise qu’elle ferait mieux de lui fermer la porte au nez.
Non, elle rebondit, et fronça tout ses traits pour le faire, rentrant son menton dans sa poitrine pour enchaîner "T’as fait le chemin depuis Sydney juste pour savoir si la rumeur est vraie ?" Encore une fois, la question était rhétorique, et le sourire qu’elle lui adressa, il était assez sardonique pour que Laurie sache qu’elle ne s’arrêterait pas là, qu’elle ne faisait que commencer. Et elle ne faisait que commencer, en effet. Comme le prouva la très légère inspiration qu’elle prit pour enchaîner,  se redressant dans l’entrebâillement de la porte pour mieux la toiser d’abord, et affronter ses yeux la seconde d’après "Ou t’as fait le chemin depuis Sydney pour savoir si tu pouvais t’insérer dans la brèche et grappiller une place là où tu sais que ta notoriété prendra plus d’ampleur qu’en postant des pauvres tutos sur ton profil Instagram ?" Son sourcil droit se transforma en accent circonflexe comme sa tête se penchait de nouveau pour ajouter, de sa voix traînante et légèrement rauque que la jeune femme savait assez puissante pour atteindre les notes les plus difficiles "Va jusqu’au bout de ton raisonnement tordu, et avoue que t’es pas juste là pour entendre de ma bouche que je suis sur la liste des futurs participants au revival de The X Factor." De nouveau, elle la toisa "Me prends pas pour une conne. Si ça avait été que ça, tu m’aurais juste envoyé un DM."


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ItFrTtD
    (jaurie) girls your age never mean what they say  Pf8cX3Q
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ZAKiL8h
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YwJSohR
    (jaurie) girls your age never mean what they say  SFaYKhp

    (jaurie) girls your age never mean what they say  KtpRxkJ
    (jaurie) girls your age never mean what they say  7ZWT0EU
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YI1xEdJ

    :sing::


Dernière édition par Jo Carter le Dim 6 Nov 2022 - 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurie Wright
Laurie Wright
la lumière des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans, officiellement, la naissance de Lawrence était en 1996, celle de Laurie en 2018
SURNOM : Laurie en est un dans le fond, c'est ton vrai prénom, les flemmards peuvent t'appeler lau, mais une seule syllabe, vraiment?
STATUT : how do I make you love me? how do I make you fall for me?
MÉTIER : brand ambassador pour MAC & make up artist dans la boutique MAC du Queen Street Mall, tu es là pour maquiller, conseiller et promouvoir, avec un joli sourire sur le visage et toute la personnalité du monde, que personne n'oublie ton statut d'influenceuse, avec ta page Instagram et ton compte YouTube où il commence à y avoir du monde
LOGEMENT : squatte un hôtel dans la ville en attendant d'avoir une meilleure offre
(jaurie) girls your age never mean what they say  9434491e819da507d05c562c1f1991d1769c4c49
POSTS : 117 POINTS : 350

TW IN RP : pensées dépressives, consommation excessive d'alcool et drogues légères, transidentité (& dysphorie de genre), traitement médicaux légers (hormonal, mention d'aiguille) & lourd (hospitalisation, opération de réassignation sexuelle)
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : trans women are women, get over it • né Lawrence Wright à des kilomètres de Brisbane dans un trou paumé nommé Dalby • c’est Laurie, ça a toujours été Laurie • fille unique, élevée par une mère autoritaire et un brin étouffante • reine de beauté, tu as vu plus de scènes et de podiums que n’importe quelle fille de ton âge • 1m78 et pourtant, tu restes un brin timide et fermée, tu préfères vivre dans ta tête qu’avec les autres • pas romantique, tu tombes amoureuse à chaque fois qu’on respire trop fort devant toi • beauty guru, on dit merci à Instagram •
CODE COULEUR : #3333ff
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  1313007eaf93d9d4376c848ccbe574fffe03ab78
jaurie • Don't know what I did, but they seem pretty mad about it, god hates us? Alright then, buckle up, at dawn we're riding, walk a mile on these coals, busy cleansing my soul, getting ready for the night, damned for eternity, but you're coming with me, into the afterlife, this hell is better with you...

sara#1muiredach #1winston#1micah#1jiyeon#2willow#1


RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  4a0ae7256a2a9c73934834894505056cfda0fe18
adrian (scénario libre) • Can I ask you a question? did you ever have someone kiss you in a crowded room? and every single one of your friends was makin' fun of you, but fifteen seconds later, thеy were clappin' too? then what did you do?

(+ bellamy • marley#2 • jo#3 )

RPs TERMINÉS : (cf.fiche de liens)
AVATAR : hunter schafer
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profils & sign) ledger-heath/tumblr, doramilaje/tumblr & corneliawrites/tumblr
DC : edge price • lara pearson • nicholas hurley • abel reyes •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 09/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46543p45-peaking-in-high-school-is-cringe-anyway https://www.30yearsstillyoung.com/t46640-laurie-consider-the-flowers-they-don-t-try-to-look-right https://www.30yearsstillyoung.com/t46642-laurie-wright https://www.30yearsstillyoung.com/t46643-laurie-wright

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptyJeu 3 Nov 2022 - 11:12




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
Certaines choses ne changent pas et même toi, tu le sais. Tu le sais que c'est une mission suicide de venir taper à cette porte, tu le sais que ta demande est celle d'une narcissiste finie et tu le sais que tu ne vas pas gagner des points de sympathie. Et surtout, tu connais Jo, tu sais qu'elle dit toujours tout haut ce qu'elle pense, qu'elle soutient qu'elle n'a besoin de personne et chose, qu'elle t'a déjà prouvée par le passé, si elle doit soulever des montagnes, alors elle le fera, tout de seule comme une grande. C'est quelque chose que tu as toujours admiré et envié chez elle, la blonde possède plein d'atouts et elle a eu de la chance par bien des aspects à tes yeux. Est-ce que cela veut dire que Jo bosse moins dur qu'une autre ? Grand dieu que non, tu l'as vue en action, tu le sais, tu sais également que sortir de sa vie comme tu l'as fait et revenir en voulant quelque chose, ça ne se fait pas. Tu n'as cependant, rien à perdre, vraiment, aucune fierté, aucune dignité, tu as déjà versé des larmes et des océans entiers en faisant tes valises pour partir loin de Sydney, alors vraiment, que la chanteuse fasse de son mieux pour détruire le reste de tes défenses, tu ne lui en voudras même pas.
"Non, mais tu vas me le dire, pas vrai ?" Que tu murmures alors que Jo reprend facilement, elle pointe ton visage et tout le maquillage qui s'y trouve et tu te dis que vraiment ? Elle n'a pas tort. Quand il s'agit de se cacher et de jouer, tu es soudainement la plus forte, trop habituée, trop bien dressée pour faire cela et être la plus jolie. T'es juste une coquille vide en fait, bien apprêtée, bien habillée, normal que les gens gravitent dans ton orbite quand tu n'affiches que ça. L'inspiration que tu prends est profonde, tu t'y attendais aux paroles de Jo, même la façon dont elle croise les bras, c'est tellement familier que tu pourrais sourire. Tu ne le fais pas, en revanche, tu fais face à ses sourcils qui se froncent avec une expression sincère : paumée et sans filtre, voilà ce que tu es. "Je sais que t'es pas une conne Jo, et je ne t’ai jamais menti pour ce que ça vaut, donc je ne vais pas commencer à le faire maintenant, okay ?" On t'accusera de faire volontairement dans le pathos, sauf que tu es sincère pour le coup, tu as beau avoir ta meilleure fondation sur le visage, c'est Jo. Tout est trop important pour foirer et tu ranges le plus loin possible le petit discours et les arguments préparés pour la chanteuse, elle aura la vérité, aussi bordélique et décousue soit-elle. "Ouais, j'ai quitté Sydney à cause d'une rumeur que j'avais besoin que tu confirmes. Toi, pas qui que ce soit d'autre. Et non, je ne me suis pas contenté d'un simple message parce que j'avais besoin d'un changement d'air et de quelque chose de différent." Brisbane ou ailleurs, qu'est-ce que ça change ? La différence c'est elle, s'imposer dans sa vie est déplacé au possible cependant, tu ne vois pas ce que tu pourrais perdre en réalité. Les insultes et le franc-parler de Jo ? Tu estimes que tu les as mérités, et c'est une bonne dose de réalité pour toi qui ne garde jamais les pieds sur terre. Son manque flagrant de confiance en toi ? Là encore, après sa défaite, tu as soudainement eu moins le temps pour elle, moins le temps pour vous, oui, tu la voyais gagnante et ouvrir des portes pour vous deux, tu vois que c'était trop de pression et si elle te laisse l'accompagner, tu t'efforceras de frayer ton propre chemin cette fois-ci et pas juste te contenter des miettes.
"Cela fait de moi une garce opportuniste avec un contouring parfait, je le sais, j'en ai parfaitement conscience. Tu ne me dois rien mais je..." Mais tu ne sais pas quoi faire d'autre, tu n'as pas de direction, pas de moyen de réaliser tes rêves de façon concrète comme elle et tu n'as plus rien. Tu le penses, tu ne le dis pas, pas besoin d'enfoncer le clou, tu prends une profonde inspiration, tes doigts de ta main droite glissant dans ceux de la gauche, tes yeux d'un bleu trop clair posés sur Jo. "Mais j'ai besoin de stabilité et de me dire que je me lève pour une bonne raison, et quand on habitait encore ensemble, quand tu participais à cette putain d'émission, ça allait, ça faisait du sens. Je ne peux pas corriger mon comportement après tout ça, mais je peux essayer de t'aider encore une fois."



A couple rebel top gun pilots, flying with nowhere to be, don't know you super well, but I think that you might be the same as me, behave abnormally...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jaurie) girls your age never mean what they say  5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1401 POINTS : 535

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jaurie) girls your age never mean what they say  46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jaurie) girls your age never mean what they say  Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jaurie) girls your age never mean what they say  9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jaurie) girls your age never mean what they say  Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ dahlia ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptyDim 6 Nov 2022 - 21:33




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Laurie Wright (jaurie) girls your age never mean what they say  873483867
"Tu m’as jamais menti, mais t’es pas là pour seulement faire la causette et me féliciter d’être assez bonne pour rester dans les papiers de la prod’ d’une chaîne de télé. Arrête ton char, Laura Ingalls." Il en fallait du courage en vérité pour affronter Josephine Ophelia Carter. Il fallait au moins savoir qu’elle avait assez d’affection pour vous pour vous écouter ne serait-ce qu’un peu, et ne pas vous claquer la porte à la gueule. Sincèrement, c’est ce qu’elle fit, écouter Laurie, même si l’envie, d’effectivement, refermer la porte lui brûlait le bout des doigts ; elle resta là, à fixer la jeune femme qui répondait à ses attaques, celles qu’elle prononça sans craindre de la blesser trop fort parce qu’elle la connaissait assez pour savoir que ce n’était sûrement pas elle qui lui ferait le plus de mal, que ce n’était pas elle qui lui avait fait le plus de mal.
Et Laurie, alors, lui en avait-elle fait, du mal ? Pas tout à fait. Jo n’était pas sentimentale, ça ne voulait pas dire qu’elle n’avait pas de coeur, mais elle savait faire la part des choses, et quand bien même prétendre le contraire l’aidait à parfaire son personnage et à se protéger de son hypersensibilité, il y avait des choix qu’elle comprenait puisqu’elle était persuadée qu’elle aurait fait les mêmes. Quand Megan lui avait dit avoir posé pour des photos de charme lorsqu’elle était toute jeune, elle ne l’avait pas jugée de l’avoir fait, elle lui avait dit qu’elle avait eu raison de le faire puisque dans une autre vie, elle aurait pu en être réduite à ça pour avoir de quoi picorer dans son assiette ; quand Laurie l’avait laissée en arrière pour mener la grande vie, elle ne lui en avait pas voulu parce qu’elle savait que si la sienne, de carrière, avait pris plus d’essor, elle n’aurait pas hésité à prendre des décisions si on lui avait demandé de le faire. Alors au fond, elle faisait sa mauvaise tête simplement parce que c’était comme ça qu’elle fonctionnait, pas parce qu’elle voulait faire payer Laurie de s’être préférée à leur amitié.

Elle haussa les sourcils avec l’air des pestes dans les films américains, ceux qui parlent de l’ascension d’une collégienne qui devient la méchante de l’histoire rien qu’en s’inspirant de la reine de l’école  qu’elle détrône en un claquement de Valentino sur le sol lustré d’un couloir — Regina Georges n’avait qu’à bien se tenir "Quelque chose de différent, ou quelque chose qui te rappelait qu’avant de choisir de te barrer comme une voleuse, t’avais quelque chose à quoi te raccrocher ?" Les souvenirs de vacances partagées ici, par exemple. Laurie avait été assez proche de Jo pour avoir été invitée chez Ava durant des vacances d’été, quand elles vivaient encore à Dalby et que leurs parents avaient encore de l’emprise sur elles pour qu’elles obéissent tout en préparant des mauvais coups pour faire ce dont elle avait envie. Venir ici, à cette adresse précisément, ce n’était pas sans signification, elles le savaient toutes les deux.
Jo continua à l’écouter, fronçant doucement les sourcils en toisant Laurie sans juger autre chose que ce qu’elle entendait, n’ayant jamais été de celle à être jalouse des copines plus jolies qu’elle parce qu’en l’occurence, elle n’avait jamais douté de son apparence au point de se comparer aux autres. Pour Laurie, elle savait que c’était une autre histoire, et que dans un autre univers, elle avait été un exemple qu’elle avait suivi, et ça aussi, c’était significatif au point de la faire remonter ses yeux dans les siens et lui répondre "Au moins tu te mens pas à toi-même, c’est une qualité qu’on trouve pas chez beaucoup de monde, c’est clair." Elle aurait pu l’applaudir, parfaire sa comédie de mesquine de base, mais elle n’en fit rien, continuant à la regarder quand elle rebondit sur ce qu’elle venait de lui dire "Mais tu veux quoi exactement ? Que je te dise que je vais participer, que ta place est assurée à mes côtés parce que sans toi pour t’occuper de moi, je vais pas avoir d’allure et ressembler à rien ? Est-ce que tu m’as bien regardée ?" lui demanda-t-elle sans attendre de réponse de sa part, croisant de nouveau ses bras sur sa poitrine en continuant, elle aussi honnête au point que ça surprendrait sans doute Laurie d’entendre ce qu’elle ajouta dans la foulée "Midas m’a proposée de participer, je sais pas encore si je vais accepter. J’ai eu besoin d’y réfléchir avant de lui donner une vraie réponse." Et pas uniquement parce que ça lui faisait plaisir de le faire mariner. Elle haussa une épaule, détournant brièvement le regard pour faire le point sur quelque chose qu’elle ne voyait pas vraiment "Y a des chances pour que ça penche vers le oui, je dois juste régler des trucs avant de vraiment me lancer dans quelque chose d’aussi énorme. J’ai pas le luxe de pouvoir gagner ma vie en faisant des lives sur Instagram." Entre autre, et au demeurant, ce n’était pas une critique envers Laurie qui avait sûrement creusé son trou si elle devait en juger par son nombre d’abonnés sur son réseau social de prédilection. Elle marqua une pause, Jo, juste pour dévier de nouveau son regard sur la jeune femme et lui demander "Ça te va comme réponse, ou t’as besoin que je sorte les violons pour que ça corresponde à la vision que tu te faisais de nos retrouvailles ? Tu m’en veux pas si je me mets pas à chialer, j’ai un fond de teint à 70 dollars sur la gueule là." Elle ne portait pas de fond de teint du tout à ce moment-là, mais c’était pour donner le change qu’elle lui disait ça.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ItFrTtD
    (jaurie) girls your age never mean what they say  Pf8cX3Q
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ZAKiL8h
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YwJSohR
    (jaurie) girls your age never mean what they say  SFaYKhp

    (jaurie) girls your age never mean what they say  KtpRxkJ
    (jaurie) girls your age never mean what they say  7ZWT0EU
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Laurie Wright
Laurie Wright
la lumière des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans, officiellement, la naissance de Lawrence était en 1996, celle de Laurie en 2018
SURNOM : Laurie en est un dans le fond, c'est ton vrai prénom, les flemmards peuvent t'appeler lau, mais une seule syllabe, vraiment?
STATUT : how do I make you love me? how do I make you fall for me?
MÉTIER : brand ambassador pour MAC & make up artist dans la boutique MAC du Queen Street Mall, tu es là pour maquiller, conseiller et promouvoir, avec un joli sourire sur le visage et toute la personnalité du monde, que personne n'oublie ton statut d'influenceuse, avec ta page Instagram et ton compte YouTube où il commence à y avoir du monde
LOGEMENT : squatte un hôtel dans la ville en attendant d'avoir une meilleure offre
(jaurie) girls your age never mean what they say  9434491e819da507d05c562c1f1991d1769c4c49
POSTS : 117 POINTS : 350

TW IN RP : pensées dépressives, consommation excessive d'alcool et drogues légères, transidentité (& dysphorie de genre), traitement médicaux légers (hormonal, mention d'aiguille) & lourd (hospitalisation, opération de réassignation sexuelle)
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : trans women are women, get over it • né Lawrence Wright à des kilomètres de Brisbane dans un trou paumé nommé Dalby • c’est Laurie, ça a toujours été Laurie • fille unique, élevée par une mère autoritaire et un brin étouffante • reine de beauté, tu as vu plus de scènes et de podiums que n’importe quelle fille de ton âge • 1m78 et pourtant, tu restes un brin timide et fermée, tu préfères vivre dans ta tête qu’avec les autres • pas romantique, tu tombes amoureuse à chaque fois qu’on respire trop fort devant toi • beauty guru, on dit merci à Instagram •
CODE COULEUR : #3333ff
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  1313007eaf93d9d4376c848ccbe574fffe03ab78
jaurie • Don't know what I did, but they seem pretty mad about it, god hates us? Alright then, buckle up, at dawn we're riding, walk a mile on these coals, busy cleansing my soul, getting ready for the night, damned for eternity, but you're coming with me, into the afterlife, this hell is better with you...

sara#1muiredach #1winston#1micah#1jiyeon#2willow#1


RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  4a0ae7256a2a9c73934834894505056cfda0fe18
adrian (scénario libre) • Can I ask you a question? did you ever have someone kiss you in a crowded room? and every single one of your friends was makin' fun of you, but fifteen seconds later, thеy were clappin' too? then what did you do?

(+ bellamy • marley#2 • jo#3 )

RPs TERMINÉS : (cf.fiche de liens)
AVATAR : hunter schafer
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profils & sign) ledger-heath/tumblr, doramilaje/tumblr & corneliawrites/tumblr
DC : edge price • lara pearson • nicholas hurley • abel reyes •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 09/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46543p45-peaking-in-high-school-is-cringe-anyway https://www.30yearsstillyoung.com/t46640-laurie-consider-the-flowers-they-don-t-try-to-look-right https://www.30yearsstillyoung.com/t46642-laurie-wright https://www.30yearsstillyoung.com/t46643-laurie-wright

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptyDim 13 Nov 2022 - 15:43




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
D'aussi loin que tu t'en souviennes, Jo a toujours été directe, toujours. Toujours là pour énoncer le jugement qu'elle portait au monde, aux autres et à tous les crétins qui ont essayé d'être au même niveau qu'elle. Et cela t'a tiré de bien situations, tu le sais, tu en as toujours profité de cette force, après tout, c'est bien la brune qui a décrété en premier que vous étiez amies et que tu devais arrêter de te poser des questions à ce sujet. Elle qui t'a toujours défendue quand certains ont essayé de te dire que ta place était dans une autre catégorie et qu'être trans n'était pas un super pouvoir et elle qui a toujours dit que vos rêves n'étaient pas débiles et que vous méritiez tout cela. Est-ce qu'elle t'a inclus par pitié ? Parce que Jo a rapidement réalisé que sans elle, tu ne serais pas grand-chose et que tu avais besoin d'un guide. Plus que cela, tu avais besoin d'une tornade pour faire quelque chose et arrêter de vivre dans l'ombre de Catherine ? Tu n'en sais rien, tu n'as jamais osé poser la question, parce que cela fait partie des choses qu'on ne dit tout simplement pas... même toi tu le sais.
Mais vous êtes là aujourd'hui, un peu plus grandes, un peu plus âgées, tu n'en sais rien pour Jo, toi, tu as toujours l'impression d'avoir un cœur de gamine greffée sur un corps d'adulte et c'est épuisant. Tu n'as pas envie de te disputer avec elle, vous en parlez au moins et quand elle hausse les sourcils et te renvoie tes torts en pleine figure, tu te défends du mieux que tu peux. "Comme une voleuse carrément ? Je ne t’ai pas montrée la porte Jo, okay, je n’ai pas été la meilleure amie du monde, je ne t’ai pas tenu la main et je ne t’ai pas offert de bracelet... mais je ne t'ai pas mise à la porte, tu as choisi de venir à Brisbane toute seule, et je sais très bien que personne ne peut se mettre entre toi et tes décisions." Le ton est presque catégorique, ta voix tremble un peu sur la fin de ta phrase, on s'en fout, tu le sais. Tu fais mieux semblant devant les autres que devant Jo, parce que c'est Josephine justement, elle te connait, elle t'a vu grandir et elle connait certains de tes secrets. Et surtout, la chanteuse le sait que tu fais semblant et que tu prétends être sur scène dès que tu le peux.

Jo peut appeler sa mean girl intérieure d'un simple claquement de doigts, définitivement pas toi, tu as l'air perdue même à ce jeu-là. Qu'est-ce que tu veux ? Tu n'en sais rien bordel de merde, tu espérais qu'elle te le dise là, tout de suite, c'est presque le cas, Jo confirme la rumeur, elle parle du crétin au brushing pas toujours impeccable et tu hoches la tête. Elle doit réfléchir tu comprends, ça n'a pas été de tout repos la première fois, les fans, la presse, la production qui a tenté de la changer et de faire d'elle une semi-icone de la pop alors que dans le fond, Jo a toujours été plus douée pour reprendre les mélodies d'Ella, de Billie et de tous les grands noms du jazz... Jo doit réfléchir. Une réponse que tu peux comprendre, que ton cœur peut accepter et tu te retrouves à hocher la tête et à lâcher un maigre : "Oh tu ne t’es pas réveillée comme ça ? C'est triste." pour donner le change. Parce que ce n'est pas une porte fermée, cependant, ce n'est pas non plus un accueil en grande pompe. Un entre-deux dont tu ne sais pas vraiment quoi faire en réalité. Tu prends une profonde inspiration, ta main droite se perdant dans tes mèches blondes pendant une seconde ou deux. "Je voulais une réponse et je l'ai eue. J'te demande pas de me faire de la place, juste de le considérer et parce que ouais, je me débrouille bien dans mon domaine." Le moment où tu vantes tes louanges, là encore, tu ne sais pas le faire, tu devrais demander à Catherine de t'écrire un petit discours et le réciter à chaque fois que tu dois le faire. Ou alors on devrait te coller une caméra sous les yeux, devant tes abonnés tu arrives presque à le faire. "Tu ne voudrais pas tomber sur une abrutie qui ne prend même pas le temps de s'assurer que ton visage ET ton cou sont accordés quand même ?" Non, elle ne voudrait pas, cela sonne faux à tes oreilles, tu sais qu'elle se débrouillera très bien Jo, tu n'es pas la seule avec un pinceau entre les mains qui pourrait apprendre à apprivoiser ses traits. Vraiment pas la seule, ce serait une tragédie, vraiment, tu t'en remettrais cependant.
"Mais je suis là, je ne compte pas repartir, et je compte bien me faire une place cette fois-ci. Et j'aimerais que tu fasses partie de tout ça." Oh for fuck's sake, shut up, que murmure une petite voix dans ta tête, tu te mords la langue après avoir dit cela et ça aurait une occasion parfaite pour la prendre dans tes bras. Mais d’un ? Même toi tu sais que ce n'est pas le moment et ensuite, sa manucure a l'air trop fraiche, pas besoin de lui donner une occasion de te mettre un ongle dans l'œil. "Voilà, je l'ai dit, sans verser de larmes." Tes mains se posent sur tes joues, que tu presses, parce que tu peux les sentir les monter les larmes et hors de question de verser la moindre larme devant Jo. "Je n’ai pas changé de numéro de téléphone, je suis dans un hôtel dans Bayside... si jamais tu veux trainer au bord d'une piscine ou me piquer mes bouteilles de shampoing..."



A couple rebel top gun pilots, flying with nowhere to be, don't know you super well, but I think that you might be the same as me, behave abnormally...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jaurie) girls your age never mean what they say  5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1401 POINTS : 535

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jaurie) girls your age never mean what they say  46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jaurie) girls your age never mean what they say  Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jaurie) girls your age never mean what they say  9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jaurie) girls your age never mean what they say  Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ dahlia ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptyVen 18 Nov 2022 - 14:42




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Laurie Wright (jaurie) girls your age never mean what they say  873483867
Ses yeux roulèrent tellement que le temps d’un court instant, Josephine donna l’impression d’être possédée, le blanc de ses yeux lui donnant des airs de Regan McNeil. Sauf qu’à son contraire, elle ne serait pas permise d’accuser Catherine de faire des trucs sales en enfer. Encore que, rien n’était moins sûr, hein "Oh vas-y, joue pas sur les mots. Tu sais très bien que j’ai jamais été douée en syntaxe, commence pas à me faire le coup de prendre tout ce que je dis par le littéral." Partir comme une voleuse, ça signifiait surtout qu’elle lui avait tourné le dos sans demander son reste. Elle n’allait pas polir les angles pour qu’elle se sente mieux, Laurie, alors elle ferait tout aussi bien de se rappeler que, dans le monde de Jo, il n’y avait de filtre que quand elle écrivait des chansons. Là elle utilisait des images, de belles images, que personne ne la penserait capable de pouvoir esquisser tant elle paraissait défaite de toute forme de délicatesse ; autrement, tout devait sortir brut, et ce n’était pas parce qu’elle avait quelques années de plus que ça avait changé.
En fait, c’était même pire désormais puisqu’elle avait eu le temps d’être déçue, d’être blessée, et de se retrouver seule avec ses pensées. Elle souffla, fort, reprenant juste après "Et pourquoi j’ai décidé de venir à Brisbane seule à ton avis ? Parce que je rêvais d’une vie tranquille, à me dorer la pilule et à boire des mojiots avec le mec de ma grand-mère ?" Richard serait très heureux d’être officiellement mentionné sous cette étiquette par la petite-fille de son amoureuse de plusieurs années. Pour autant, Richard, c’était le cadet de ses soucis à ce moment-là, alors elle poursuivit comme si elle ne s’était pas interrompue, ses yeux sombres s’opposant à ceux plus clairs de la blonde qu’elle avait en face d’elle "Mon père m’a foutue à la porte, putain. T’en as eu quelque chose à foutre ? Je crois pas. Alors joue pas à la plus tendre d’entre nous, steuplaît, ça te va pas au teint." Il valait mieux replacer les choses dans leur contexte. La plupart du temps, ça allait à Jo d’endosser le rôle de la vilaine étant donné qu’il était fait pour elle, qu’il la rendait plus sublime encore — une garce, dirait Midas, avec ce petit air de ne pas y toucher. Mais dans une certaine mesure seulement ; c’était facile de mettre sa force de caractère en cause et d’oublier qu’elle avait morflé, elle aussi.

Sûrement pas autant que d’autres, mais chacun sa merde au final "Comme tout un tas de monde, t’es plus la seule à avoir découvert comment faire un bon contouring." Elle savait comment blesser, elle savait que Laurie prendrait mal l’idée de ne pas être spéciale parce que sa mère lui avait toujours dit qu’elle l’était ; tout comme son père lui avait dit qu’elle l’était, elles se ressemblaient sur tout un tas de point qui auraient pu lui serrer la gorge si seulement elle n’était pas aussi remplie d’orgueil. Les bras se croisant plus fort sur sa poitrine, Jo la regarda encore, clignant finalement des yeux comme ça la soulait royalement que Laurie se cache derrière des boutades pour annihiler l’idée qu’elle était là par opportunisme "Je suis pas au spectacle là. Arrête d’essayer de tourner la situation en dérision parce que tu sais pas où te mettre et que t’assumes à peine de revenir vers moi pour assurer tes putains d’intérêts. Je suis pas un numéro de cirque que tu peux décider de venir voir quand ça te chante." Elle aussi, elle avait un don pour blesser, Laurie, sauf qu’elle ne le faisait pas exprès, et c’était ça le pire en vérité. Comment elle devait le prendre, Jo, vraiment, de la voir revenir après des années juste parce que son compte Instagram avait gagnés des milliers d’adonnés depuis que Midas avait été mentionné, la rumeur de leur participation faisant les choux gras d’une presse fascinée par leur histoire ?
Brusquement, elle laissa un gros soupir filer d’entre ses lèvres nues, secouant la tête au reste de la litanie de Laurie qui lui disait vouloir lui refaire une place dans sa vie. Jo haussa les épaules "Si je participe, je serais plus très souvent ici. Qu’est-ce que ça peut me foutre que t’y sois ? Compte pas sur moi pour qu’on se refasse des soirées pyjamas, j’ai plus 12 ans au cas où tu l’aurais pas remarqué." Et qu’elle ose lui dire qu’elle en avait toujours la taille. Jo remua sur ses jambes "Commence même pas, c’est un conseil." qu’elle lui fit en la pointant du doigt pour contrer cette boutade-là — Laurie avait toujours aimé se moquer de sa toute petite taille, et ça n’avait sûrement pas changé, elle le sentait comme l’électricité dans l’air les jours d’été orageux. Jo reposa ses yeux sur elle pour ajouter dans la foulée "T’as pas changé d’un cil. T’es toujours aussi persuadée qu’en chialant on va tout te céder, hm ?" La question était rhétorique, simplement parce qu’elle la connaissait bien la blonde, et que la mettre face à tout ça, c’était creusé des doutes et une anxiété qu’elle avait toujours refoulé pour devenir la personne qu’elle avait toujours rêvé d’être. Elle n’avait jamais eu pitié de Laurie, Jo, elle l’avait toujours beaucoup admirée ; mais admirer quelqu’un qui nous a fait de la peine, même sans s’en apercevoir, c’était compliqué.
Ça ne l’empêcha pas de lui demander finalement, les sourcils froncés si fort qu’elle comprendrait que sa question était sincère et même que ça l’inquiétait un peu de connaître la réponse, dans une certaine mesure "Pourquoi tu vis à l’hôtel si tu comptes rester en ville pour un temps illimité ?" Lui propose pas de rester, lui propose pas de rester, lui propose pas de rester qu’elle songea Jo, ses traits toujours froncés comme elle la fixait pour essayer de deviner la réponse toute seule, se forçant à refouler le fait qu’il y avait des années de ça, quand elle-même cherchait un toit où dormir à Sydney, Laurie avait été la première — et la seule, en vérité — à lui proposer de cohabiter.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ItFrTtD
    (jaurie) girls your age never mean what they say  Pf8cX3Q
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ZAKiL8h
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YwJSohR
    (jaurie) girls your age never mean what they say  SFaYKhp

    (jaurie) girls your age never mean what they say  KtpRxkJ
    (jaurie) girls your age never mean what they say  7ZWT0EU
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Laurie Wright
Laurie Wright
la lumière des podiums
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans, officiellement, la naissance de Lawrence était en 1996, celle de Laurie en 2018
SURNOM : Laurie en est un dans le fond, c'est ton vrai prénom, les flemmards peuvent t'appeler lau, mais une seule syllabe, vraiment?
STATUT : how do I make you love me? how do I make you fall for me?
MÉTIER : brand ambassador pour MAC & make up artist dans la boutique MAC du Queen Street Mall, tu es là pour maquiller, conseiller et promouvoir, avec un joli sourire sur le visage et toute la personnalité du monde, que personne n'oublie ton statut d'influenceuse, avec ta page Instagram et ton compte YouTube où il commence à y avoir du monde
LOGEMENT : squatte un hôtel dans la ville en attendant d'avoir une meilleure offre
(jaurie) girls your age never mean what they say  9434491e819da507d05c562c1f1991d1769c4c49
POSTS : 117 POINTS : 350

TW IN RP : pensées dépressives, consommation excessive d'alcool et drogues légères, transidentité (& dysphorie de genre), traitement médicaux légers (hormonal, mention d'aiguille) & lourd (hospitalisation, opération de réassignation sexuelle)
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : trans women are women, get over it • né Lawrence Wright à des kilomètres de Brisbane dans un trou paumé nommé Dalby • c’est Laurie, ça a toujours été Laurie • fille unique, élevée par une mère autoritaire et un brin étouffante • reine de beauté, tu as vu plus de scènes et de podiums que n’importe quelle fille de ton âge • 1m78 et pourtant, tu restes un brin timide et fermée, tu préfères vivre dans ta tête qu’avec les autres • pas romantique, tu tombes amoureuse à chaque fois qu’on respire trop fort devant toi • beauty guru, on dit merci à Instagram •
CODE COULEUR : #3333ff
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  1313007eaf93d9d4376c848ccbe574fffe03ab78
jaurie • Don't know what I did, but they seem pretty mad about it, god hates us? Alright then, buckle up, at dawn we're riding, walk a mile on these coals, busy cleansing my soul, getting ready for the night, damned for eternity, but you're coming with me, into the afterlife, this hell is better with you...

sara#1muiredach #1winston#1micah#1jiyeon#2willow#1


RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  4a0ae7256a2a9c73934834894505056cfda0fe18
adrian (scénario libre) • Can I ask you a question? did you ever have someone kiss you in a crowded room? and every single one of your friends was makin' fun of you, but fifteen seconds later, thеy were clappin' too? then what did you do?

(+ bellamy • marley#2 • jo#3 )

RPs TERMINÉS : (cf.fiche de liens)
AVATAR : hunter schafer
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profils & sign) ledger-heath/tumblr, doramilaje/tumblr & corneliawrites/tumblr
DC : edge price • lara pearson • nicholas hurley • abel reyes •
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 09/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46543p45-peaking-in-high-school-is-cringe-anyway https://www.30yearsstillyoung.com/t46640-laurie-consider-the-flowers-they-don-t-try-to-look-right https://www.30yearsstillyoung.com/t46642-laurie-wright https://www.30yearsstillyoung.com/t46643-laurie-wright

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptyVen 25 Nov 2022 - 23:42




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Jo Carter
Quand Jo roule des yeux, tu soupires fort, assez fort pour que quelques mèches blondes décollent de ton front, ton regard azur toujours posés sur elle. Sur la brune et ses contradictions qui n'en finissent pas et parce que Jo veut avoir le dernier mot tu le sais, te prouver que les torts ne sont pas partagés et que c'est toi la vilaine, Laurie, qui l'a mise de côté et qui l'a ignorée. Oui, tu l'as fait et elle est partie faire sa vie ailleurs et vous n'en avez jamais vraiment parlé, et ça a pris de la place, tellement de place que maintenant, crever cet abcès-là, ça te laisse à bout de souffle. Et tu détestes la façon dont elle te parle, la Carter, ce n'est pas le ton, tu l'as entendu toute ta vie et ta carapace n'est sans doute pas épaisse, cependant tu sais te tenir droite devant Jo. Ce n'est même pas son manque de finesse, même pas, mais bien le fait qu'elle prétende parler à une étrangère. Alors que tu lui as tenu la main des dizaines de fois, que tu es toujours essayé de comprendre, tournant la tête quand les choses devenaient trop gênantes dans son foyer à elle et que les accusations étaient lancées contre Jo, tu l'as soutenue aussi, tu l'as écoutée et ... quoi ?
Toutes ces années-là ça ne compte pour rien parce que Madame a décidé que le monde ne tourne plus depuis 2016 et la victoire de l'autre crétin ? "Et toi ? Tu as la mémoire courte ? Tu peux m'accuser d'être une opportuniste finie mais je n'ai pas été une si mauvaise amie que cela. J'ai peut-être merdé à la fin mais je connais mes torts, t'as pas besoin d'en rajouter." Non vraiment, la liste est longue, tu le sais, mais qu'elle arrête de jouer les saintes nitouches, le monde n'en a rien à foutre d'elle, tout comme on se fiche de toi, vous êtes toutes les deux perdues avec les épaules pas assez larges pour porter tout ça. Et le prochain coup de Jo fait mouche, vraiment, tu es obligée de serrer les poings, de t'enfoncer les ongles dans ta peau trop pâle pour ne pas les lâcher les larmes. "Très bien." Le ton est sec, alors que la brune sait que si tu joues la comédie, c'est pouvoir te tenir droite, pour ne pas hésiter et trembler, et ne pas encore te demander si Laurie mérité d'être là. Oui, Jo a la mémoire courte, elle qui avait l'habitude de répondre à tes questions, écouter tes élocutions sur la féminité et le fait que tu aurais tout gagné quand il n'y aurait plus aucune trace de Lawrence... Tu supposes que le temps est passé par là, et putain ça fait mal. Tu as presque envie d'en rire, parce qu'elle ne le sait pas la chanteuse, tu t'es payée ta nouvelle parfaite plastique en pleurant sur la toile, en demande de l'aide et ça a bien fonctionné. Donc ouais, elle ne s'en doute même pas, chialer change tout.
Tu as un sourire railleur, galvanisée par cette pensée-là, que tu as fait tout ça sans Jo à tes côtés alors qu'elle fait partie des quelques gens que tu aurais voulu voir à ton réveil, avant de reprendre. "T'as pas changé non plus, ce n’est pas en sortant les crocs en premier que le monde va arrêter d'être moins bancal ou qu'on cessera de te remettre à ta place." Toi y compris, que tu n'ajoutes pas, ce sera un débat pour un autre jour vraiment, tout ce qu'elle vient de te lancer au visage n'est pas agréable. Tu avais oublié que parfois, les conversations avec elle, ce sont des matchs de tennis. "Et tu es toujours aussi fatigante, je le savais aussi..." Tu savais tout ça en tapant à cette porte, tu l'as tout de même fait, personne ne pourra t'enlever cela. Tu as trouvé le courage de le faire et tu réajustes ton sac sur ton épaule, prête à tourner les talons, littéralement quand Jo te questionne encore. Tu fronces les sourcils, la réponse parait évidente. "Parce que je ne connais personne, parce que j'ai quitté Sydney comme une voleuse, c'est ça que tu veux entendre ?"  Cela ne fera que la réconforter dans sa théorie sur cette chère Laurie, pas vrai ? Un autre soupir quitte tes lèvres.
"On loue rarement à des filles paumées sans emploi et si je me pose dans un truc permanent, je veux m'assurer que c'est le bon endroit." Tu n'as pas besoin de détailler tes finances plus que chaotiques à Jo, pas si elle va t'accuser de jouer les martyrs encore une fois, la réalité c'est que rien n'est véritablement stable, tu n'aurais pas les moyens de vivre seuls sur le long terme, et vivre avec de parfaits inconnus... c'est comme cela que commence certains documentaires, tu le sais. Elle a sa réponse, tu hoches la tête, tu commences à te tourner, quitter ce maudit perron pour aller recoller ce qu'il reste de ta dignité, mais tu fais volte-face. Parce que tu n'as rien à perdre, que c'est Jo, et qu'elle ne réalise pas qu'elle est importante et qu'elle t'a manqué est vraiment ri-di-cule. "Je ne suis pas venue ici pour m'excuser pour avant, ni pour avoir ton pardon ou ta bénédiction. Il y a un semblant d'opportunité, alors je suis là, si t'as pas besoin de moi si tu participes à tout ça alors okay, on vivra juste dans la même ville et tu pourras changer de trottoir si tu me vois." Tu ne le dis pas non plus, tout ce que Jo représente à tes yeux, parce que tu es lâche, parce que tu as ta fierté et que ce n'est pas le moment. Tu le sais, plus que ça, tu le sens, tu ne veux vraiment pas que ça passe pour une tentative de l'attendrir alors que c'est la vérité. Depuis quand est-ce que tu lui mens d'ailleurs ? Tu roules un peu des yeux à ta propre phrase, haussant les épaules, tu arrives à feindre un sourire la seconde suivante.  "Dis à Ava que la grande maigrichonne lui dit bonjour, et j'ai toujours la robe qu'elle m'avait faite, elle me va plus mais... C'est qu'un détail." Tu as déjà visité les murs du 421  Carmody Road, tu sais que le foyer y est chaleureux, mais hein, tu es juste restée sur le pas de la porte alors...  À quoi est-ce que tu t’attendais ?



A couple rebel top gun pilots, flying with nowhere to be, don't know you super well, but I think that you might be the same as me, behave abnormally...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo ça ira très bien. autrement t'es mort et c'est pas qu'une image
STATUT : gratte plusieurs fois par semaine à la porte de la chambre d'hôtel de midas. c'est pour le bien de son PrOcEsSuS cRéAtiF sans mentir
MÉTIER : she puts the star in all stars ; chanteuse, candidate de la version all stars de l’émission qui l’a fait connaître, the x-factor australia. adios les boulots miteux et les mains aux fesses au strip-club, hello les allers-retours entre brisbane et sydney, les séances photos, les interviews, les cadeaux à l’oeil et les crises d’angoisses. elle a accepté de participer à tout ça pour rétablir l’équilibre cosmique et récupérer le trophée qu’elle a perdu
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. maisie vient à peine d'emménager avec elles suite à une annonce de colocation postée dans le gratuit du coin ; la phase test est enclenchée
(jaurie) girls your age never mean what they say  5fcb0258de357d2615a294c458360a5fd0d6b731
POSTS : 1401 POINTS : 535

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(jaurie) girls your age never mean what they say  0gBu1bSl_o
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(jaurie) girls your age never mean what they say  46f0d952c1d80261ec380bf26a6e3203f3d210b8
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(jaurie) girls your age never mean what they say  Cdba12bc7228dd532ad9eb714c50315a729168e8
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(jaurie) girls your age never mean what they say  9af0507c99ce569459b65f33a262de7abd8e953b
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(jaurie) girls your age never mean what they say  Tumblr_inline_pecf0cGoRF1rjxgbh_1280
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#10angus#1meg#8charlie#7nicholas#11micah#2maisie#1madison#1archie#5

RPs EN ATTENTE :
(jaurie) girls your age never mean what they say  Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+cassie ◦ dahlia ◦ laurie#3 ◦ olive#2 ◦ démon#2

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©dailyeuphoria, raquelsgifs, hqroleplaygifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  EmptyLun 5 Déc 2022 - 10:35




≈ ≈ ≈
{girls your age never mean what they say}
crédit/(lexiresources/tumblr) ✰ w/ @Laurie Wright (jaurie) girls your age never mean what they say  873483867
Un petit rire goguenard s’échappa des lèvres dépourvues de maquillage de Josephine  lorsque Laurie se couronna elle-même du titre de la pas-si-mauvaise-amie-que-ça "Please, laisse-moi sortir les violons." Franchement, ça lui donnait envie de chialer de l’entendre se défendre de son opportunisme en prétendant  par la même qu’elle était beaucoup trop dure avec elle sous le prétexte qu’elle avait été une bonne amie durant toutes leurs années à Dalby. Jo était loyale, elle l’était davantage quand on l’était en retour, et on ne pouvait pas dire que, ces six dernières années, Laurie avait brillé par sa présence. Elle ne jouait ni à la sainte-nitouche ni à la victime, Jo, Laurie ne devait pas inverser les rôles sous couvert de mieux se sentir quand elle se regarderait dans le miroir pour rectifier son maquillage. Et puis jouer au jeu de c’est pas moi, c’est toi, ça suffisait à un moment donné. Jo n’avait pas la patience, elle ne l’avait jamais eu, et encore moins l’envie de se lancer dans le listing compulsif de tout ce qu’elle aurait pu lui claquer à la tronche à ce moment-là. Elle avait clairement autre chose à foutre que de l’entendre geindre à propos de sa rudesse et des si bons souvenirs qu’elles avaient en commun.
Jo, elle était honnête avec elle-même autant qu’elle l’était avec les autres, alors elle se trouvait bon nombre de qualités, mais elle se trouvait autant de défauts dont elle ne polissait pas les angles pour faire joli. Là, maintenant, elle pouvait bien la targuer de tout un tas de choses, Laurie, Jo n’était pas touchée par sa capacité à faire tourner les choses à son avantage en se plaçant comme la victime qu’elle avait toujours accepté d’être. Elle aimait, certes, toujours avoir le dernier mot, Jo, mais quand elle avait raison de le vouloir, quand elle était sûre d’avoir raison, et qu'on essayait de faire tourner le vent à contresens pour la faire adhérer à l’idée qu'elle avait tort de réagir ainsi ou autrement, ça la frustrait assez pour oui, lui donner l’envie d’éclater en sanglots. Seulement, elle ne le ferait pas. Parce qu’à défaut d’avoir une gueule trop grande, elle savait gérer ces émotions-là au contraire de celle qu’elle avait en face d’elle et qu’elle regarda sans ciller quand elle lui rétorqua "T’as toujours été à moitié maso. Tu savais très bien ce qui t’attendait en venant ici, me reproche pas d’en rajouter une couche quand c’est exactement ce que t’attends au final. C’est vrai, ça te donnera de quoi te plaindre à qui voudra bien t’entendre, t’es douée pour ça."

Pour qui elle se prenait franchement "Au moins je suis cohérente avec moi-même. C’est pas donné à tout le monde, t’en sais quelque chose." Elle haussa les épaules, pas le moins du monde impressionnée par la volonté de Laurie à vouloir remporter cette bataille là quand c’était elle qui se pointait ici pour quémander son attention dont elle avait très bien su se passer au cours des dernières années. Elle était culottée, Jo, mais jamais elle n’aurait le culot de la blonde de se placer en putain de victime quand elle avait creusé son trou toute seule. Elle faisait sa farouche, mais le timing était si risible que d’un point de vue extérieur, du point de vue de Jo en tout cas, ça soulignait juste à quel point elle avait besoin des autres pour exister. Grand bien lui faisait, ce serait sans elle, cette fois.
Elle eut un léger sourire "Apprends-moi comment est la vie et comment vivre la mienne, Laurie. C’est vrai que je t’ai attendue pour apprendre à me défendre. T’es mignonne, mais inverse pas les rôles pour endosser celui qui t'arrange." Elle avait des souvenirs de bagarres dans la cour de récré pour défendre la dignité de la blonde, une protection qu’elle avait accueillie sans broncher alors qu’absolument tous les séparaient et que Jo n’était en plus pas obligée de monter au créneau pour faire entendre qu’elle avait le droit d’être traitée comme tout le monde malgré la malaise évident qu’elle ressentait à propos de sa transidentité. C’était elle qu’elle accusait d’avoir la mémoire courte ? De nouveau, elle fût si impressionnée par son culot, Jo, qu’elle resta un instant silencieuse avant de reprendre la parole et de lui dire, haussant une nouvelle fois les épaules sans se départir de la neutralité glaciale qui s’étendait à tous les traits de son visage tourné dans sa direction "Je t’ai pas demandée de venir. Barre-toi si je suis si fatigante que ça. T’as su venir, tu sauras repartir par le même chemin." Là, elle aurait dû lui fermer la porte à la gueule et retourner à sa discussion avec sa grand-mère, mais elle eut le malheur de lui poser une question à laquelle Laurie répondit assez longtemps pour la faire camper sur ses positions, tenant la porte entre ses doigts tandis que dans le fond d’elle-même, elle se retenait de l’inviter à entrer.
Elle ne le fit pas puisque ce qu’elle ajouta comme conclusion lui tapa si fort sur les nerfs qu’elle se redressa de toute sa petitesse, ses sourcils haussés marquant son audace avant qu’elle n’ouvre la bouche, et que tout doucement, sous la force relative de la pichenette qu’elle donna à la porte qui se referma en décalé, elle dit à la jeune femme "Et bah bonne chance pour la suite dans ce cas." Le petit signe bye si gracieux qu’elle lui fit en synchronie avec le fermeture de la porte, il était là pour provoquer, et elle ne le regretta absolument pas.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ItFrTtD
    (jaurie) girls your age never mean what they say  Pf8cX3Q
    (jaurie) girls your age never mean what they say  ZAKiL8h
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YwJSohR
    (jaurie) girls your age never mean what they say  SFaYKhp

    (jaurie) girls your age never mean what they say  KtpRxkJ
    (jaurie) girls your age never mean what they say  7ZWT0EU
    (jaurie) girls your age never mean what they say  YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(jaurie) girls your age never mean what they say  Empty
Message(#) Sujet: Re: (jaurie) girls your age never mean what they say (jaurie) girls your age never mean what they say  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(jaurie) girls your age never mean what they say

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-