AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

 looking out for you (yasmine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyDim 16 Oct - 23:24



Assis droit contre la paroi de l’ambulance, Malcolm était absorbé par les bips émis par l’électrocardiogramme. Cette intervention avait été particulièrement sensible. La brigade avait été appelé pour un accident de voiture à quelques pâtés de maison de la caserne. Sur place, les accidentés étaient légèrement blessés, sauf un adolescent d’une quinzaine d’années qui avaient eu la malchance de traverser à ce moment précis et il s’était retrouvé sous les roues d’une des deux voitures. Les pompiers devaient garder leur sang-froid, même si c’était plutôt difficile pour eux, étant parents pour la plupart. Les gestes de Malcolm étaient méticuleux, rodé depuis plus d’une dizaine d’années, il avait la malchance de connaître souvent ce type de situation. Après avoir extrait l’ado de sous la voiture, les ambulanciers prirent rapidement le relais. Il cru d’abord que c’était fini pour lui, qu’il n’avait qu’à reprendre le camion et retourner à la caserne avant la prochaine intervention, mais ça ne se passa pas comme ça. « J’ai besoin d’un homme en plus dans l’ambulance pour aider Kate à le maintenir en vie. » Malcolm se proposa naturellement, habitué à soutenir les ambulanciers souvent en sous-effectif depuis quelques mois. C’est donc comme ça qu’il se retrouva à l’arrière de l’ambulance qui roulait de manière effrénée jusqu’à l’hôpital le plus proche, pendant que l’ambulancière ordonnait à Malcolm de maintenir une compresse sur l’une des plaies de la victime. Au bout de quelques minutes, elle le remercia et il se fit tout petit dans un coin de cette ambulance plutôt étroite. Son regard se pencha sur l’adolescent inconscient. Il s’imaginait voir sa Naomi à la place de ce gosse qui ne s’attendait pas à vivre une telle chose. Il se mettait à la place des parents qui n’étaient certainement pas au courant. « Vous avez trouvé sa famille ? » demanda Malcolm à l’ambulancière qui s’agitait dans tous les sens pour essayer de maintenir en vie l’ado. « On n’a pas eu le temps de chercher son identité, ils s’en occuperont à l’hôpital. » Malcolm n’ajouta rien, comprenant parfaitement que la situation d’urgence à laquelle ils étaient confrontés. Il resta alors silencieux de son côté, glissant sa main dans celle de l’ado, comme pour lui faire comprendre qu’il n’était pas seul.

A l’hôpital, les choses s'accélérèrent de nouveau. Il laissa la place aux membres du personnel des urgences. L’ambulancière l’invita à patienter aux abords des urgences le temps de s’occuper de la paperasse. Il savait qu’il en aurait pour un quart d’heure, le temps qu’il puisse repartir à la caserne. Son regard se tourna instinctivement vers le personnel de l’hôpital et il reconnu assez rapidement une silhouette familière. Il n’avait pas vu cette infirmière depuis deux ans, mais elle était toujours aussi radieuse. Il s’avança vers elle, le sourire s’élargissant à mesure qu’il s’approchait. « On ne m’avait pas menti, c’est bien le retour de mon infirmière préférée. » Il sentit le regard accusateur d’une autre infirmière installé face à l’ordinateur. Il se mit à rire, nerveusement. « C’est pas du tout pour te vexer Heather, t’es dans mon top 3 des infirmières de l’hôpital, je te jure. » Elle se contenta de hausser les épaules, pas du tout sensible à sa tentative de rattrapage. Son attention se reporta sur Yasmine. « T’as le temps pour un café ? » Bien sûr, elle savait parfaitement que cette invitation était plus que modeste. Ils n’iraient pas plus loin que la machine à café au bout du couloir, lieu habituel de tous leur précédent échange à chaque fois qu’il se rendait aux urgences.


Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : rien qu'une pause, qu'ils ont dit
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : temporairement de retour au #221 orchid street où elle a investi le canapé de Molly et retrouvé des marques qu'elle aurait préféré laisser de côté
looking out for you (yasmine) 3K1Lh7MJ_o
POSTS : 2722 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
looking out for you (yasmine) 2eca2b7cbd13e2e4aba7ea6d5a9dda363ba9e423
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
looking out for you (yasmine) Bffdece58d157f9bd855152e1a768b59dcf29056
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
looking out for you (yasmine) C52711401d7ef0452c3ccea483804d8bf8088724
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

edgerton#27abel#2muiredach#2hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
looking out for you (yasmine) 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
looking out for you (yasmine) Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+isaac#4 ☽ sohan#10 ☽ hassan#10

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lomapacks, wifeymakesgifs, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyMar 18 Oct - 10:57



≈ ≈ ≈
{looking out for you}
crédits/(malibu&sacreddonkey) ✰ w/ @Malcolm Okonma looking out for you (yasmine) 873483867
Elle savait qu’elle allait devoir y passer, Yasmine. Le bizutage des nouvelles recrues, c’était à peu près tout ce pourquoi elle aurait raccroché la blouse, d’autant qu’elle n’était pas vraiment une nouvelle recrue, mais essayez d’enfoncer ça dans le crâne de grands adolescents qui ont passé une bonne partie de leurs jeunes années à étudier, et ils vous conseilleront d’arrêter de jouer au rabat-joie en se payant votre tête par-dessus le marché. Molly l’avait mise en garde rapidement en amont, lui révélant que les petits internes de son shift voulaient marquer de coup de son retour en la forçant à faire tout ce qu’ils n’aimaient pas faire, de fait elle s’était mentalement préparée à en baver, sans considérer ça comme une véritable corvée à dire vrai, c’était simplement son travail. D’accord, c'était loin d’être agréable pour un premier shift de nuit. Néanmoins, Yasmine avait écumé sans broncher les boxes les plus difficiles de la nuit, entre les alcooliques notoires, couverts de souillures qui n’étaient pas toujours du vomi, et les lourdingues de passage qui lui demandait si ça se passait comme dans les films pour adultes et s’il y avait moyen qu’ils voient ce qu’elle avait sous sa tenue — et ce sans se départir de son sourire et de sa délicatesse, ce qui lui avait valu deux tentatives de drague et une main aux fesses. L’habitude, qu’elle s’entendit penser en songeant à l’idée que ça là, ça ne lui avait pas manqué, mais qu’elle l’avait bien cherché en revenant à son poste de prédilection. Elle subirait avec grâce, comme elle l’avait toujours fait.

Elle se défit rapidement des gants qu’elle avait enfilé pour poser un cathéter veineux à un nouvel admis, puis elle quitta l’aquarium des urgences d’un pas énergique — lorsque la voix de quelqu’un derrière elle la fit se retourner les sourcils haussés, mais le sourire aux lèvres. Elle jeta ses gants dans une poubelle médicale à proximité, se passa rapidement les mains au gel hydroalcoolique, tout ça sans cesser de sourire, et inclina la tête pour poser un regard sur Heather qu’elle rejoignit, et qui appréciait si peu la déférence de Malcolm pour se forcer, elle, à lui sourire alors que sa collègue ne s’en privait toujours pas, fronçant le haut de son nez pour enfin lui répondre "C’est ce qu’il y a de bien ici : rien ni personne ne change." Pas même les gens qui constituaient le ballet ininterrompu des allers et venus dans le service ; entre les infirmiers, les médecins, les techniciens, les pompiers et les ambulanciers… ça changeait assez peu finalement, et c’était aussi rassurant que la façon dont elle avait de nouveau été accueillie dans le service, avec des accolades et des bon courage.
Elle se plaça derrière Heather, relevant la tête vers Malcolm quand il lui proposa un café, ce qui lui fit vérifier rapidement le planning du reste de la nuit et vérifier le cadran de sa montre avant de le rejoindre dans la foulée "Un thé, et je t’accorde dix minutes, top chrono." Elle lui en accorderait plus, elle le savait, surtout que sa pause s’harmonisait à la proposition du pompier qu’elle n’avait pas vu depuis deux longues années. Le sourire qu’elle lui adressa de nouveau, elle le noya dans la question qu’elle lui posa en feignant la suspicion, redevenant faussement sérieuse au passage "Alors comme ça, t’as un top 3 des infirmières de l’hôpital ? Je pensais pas que t’étais ce genre de cliché." Et en toute honnêteté, elle ne pensait pas grand chose tout court de l’homme qui marchait à ses côtés. Seulement, relancer une conversation après deux ans sans aucune interaction, ça lui demandait une gymnastique que sa timidité sous-jacente n’était pas habituée à faire.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    looking out for you (yasmine) FEs4GtV
    looking out for you (yasmine) QqLqwzn
    looking out for you (yasmine) QZss7l7
    looking out for you (yasmine) VHNfP8d
    looking out for you (yasmine) Lbjcusp

    looking out for you (yasmine) 3ve2lU9
    looking out for you (yasmine) LwqmGzA

    :burger::


Dernière édition par Yasmine Khadji le Mer 2 Nov - 20:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: [color=LightSeaGreen] looking out for you (yasmine) EmptyJeu 20 Oct - 18:15



Plus de dix ans maintenant que Malcolm était pompier et il était habitué à secourir des parfaits inconnus qu’il ne reverrait certainement jamais. Et d’un autre côté, il y a aussi ses personnes qu’il côtoyait sans cesse, que ce soit les coéquipiers qui deviennent comme une seconde famille ou alors les aides médicales, comme les nombreux infirmiers et médecins de l’hôpital de Brisbane. Des personnes qui ont beaucoup changé au fil du temps dû à la charge de travail tout aussi exténuant au sein des urgences qu’à la brigade, mais quelques fidèles personnes tenaient la barque tout comme lui depuis de nombreuses années. C’était le cas de Yasmine, une infirmière a qui il avait affaire depuis presque le tout début de sa carrière. Ils avaient su nouer une certaine complicité et chacun de ses passages ici lui permettait d’échanger quelques mots avec cette dernière. Sauf que deux ans en arrière, cette petite routine prit fin entre eux lorsqu’elle quitta l’hôpital. Alors, qu’elle ne fut pas la surprise de Malcolm lorsqu’une ambulancière l’informa du retour de la brune à son poste lors d’une conversation. Il ne sauta pas de joie en apprenant cette nouvelle -loin d’être aussi proche de l’infirmière- mais il était plutôt content de savoir qu’une vieille habitude allait pouvoir se remettre en place.

Dix minutes, c’est le temps qu’elle lui accordait. Il fit mine de regarder une montre imaginaire à son poignet. « Je pense de toute façon que ma collègue ne me laissera pas plus de temps de pause. » Et oui, il était toujours en service. L’ambulancière ne tarderait pas à le rejoindre et à le ramener au sein de la brigade où l’alarme pouvait se déclencher à n’importe quel moment. Marchant à ses côtés jusqu’à la machine à café de l’hôpital, elle lui jeta un regard suspicieux en lui en demandant plus sur cette histoire de trois. Se grattant la tête, un peu gêné d’être pris sur le fait, il se mit à chuchoter : « Tu rigoles, si j’avais vraiment un top 3, Heather serait sûrement en 50e position. » Il fit une grimace, le regard presque suppliant. « Je te jure que ça été les deux années les plus difficile de ma vie. » Bon, il en faisait à peine trop. Tout le monde n’était pas aussi douce et bienveillante que sa partenaire de café. Il avait dû faire avec l’aigreur et la désinvolture d’une autre infirmière avec qui il avait essayé de limiter les contacts le plus possible. « Je t’interdis de lui répéter ou elle va faire de ma vie un enfer. » Face à la machine à café, il fouilla dans sa poche à la recherche de quelques pièces. Trouvaille en main, il appuya sur le bouton du thé avant d’insérer les pièces de manière brusque. Il reporta son attention de nouveau sur l’infirmière. « Ton départ a été si soudain, j’espère qu’il n’y a rien eu de grave pendant ses deux ans d’absence ? » Il ne savait pas comment formuler correctement sa question sans que ça paraisse trop impoli. Même s’il avait tissé de la complicité au fil des années avec elle, la relation n’avait jamais dépassé le stade du professionnel. Il était curieux de savoir ce qu’elle avait pu faire pendant deux ans, mais il ne voulait pas non plus passer pour le gros relou qui s’immisçait là où on ne l’invitait pas. Il se pencha afin d’attraper le gobelet chaud et se redressa, le tendant à la brune. « De mon côté en tout cas, rien n’a changé comme tu peux le voir, quoique, quelques kilos en moins sur la balance. » Il fit un tour sur lui-même comme pour prouver ses dires, avant de se mettre à rire de ses bêtises.



Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : rien qu'une pause, qu'ils ont dit
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : temporairement de retour au #221 orchid street où elle a investi le canapé de Molly et retrouvé des marques qu'elle aurait préféré laisser de côté
looking out for you (yasmine) 3K1Lh7MJ_o
POSTS : 2722 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
looking out for you (yasmine) 2eca2b7cbd13e2e4aba7ea6d5a9dda363ba9e423
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
looking out for you (yasmine) Bffdece58d157f9bd855152e1a768b59dcf29056
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
looking out for you (yasmine) C52711401d7ef0452c3ccea483804d8bf8088724
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

edgerton#27abel#2muiredach#2hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
looking out for you (yasmine) 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
looking out for you (yasmine) Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+isaac#4 ☽ sohan#10 ☽ hassan#10

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lomapacks, wifeymakesgifs, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyDim 23 Oct - 10:56



≈ ≈ ≈
{looking out for you}
crédits/(malibu&sacreddonkey) ✰ w/ @Malcolm Okonma looking out for you (yasmine) 873483867
Pendant ses études, Yasmine avait souvent entendu Cassandra lui répéter que ce qu’ils faisaient, en l’occurence, apprendre leur métier, serait mauvais pour eux s’ils n’avaient pas de vie sociale, et elle n’avait pas tort. Sans tout le côté humain de son boulot, que ce soit avec ses patients ou ses collègues, Yasmine vivrait les choses bien différemment. Alors elle s’attachait parfois, à des patients, à des gens avec qui elle avait travaillé pendant des années parce qu’ils savaient exactement ce que ça faisait d’être dans ce milieu-là, de graviter dans un environnement qui pouvait apporter joie et malheur, sans même savoir besoin d’expliquer ou de se plaindre. C’était un peu comme si elle vivait dans deux mondes séparés, l’un se trouvant à l’intérieur des locaux du St-Vincent, l’autre se trouvant à l’extérieur, là où elle tachait de ne rien laisser déborder. Elle n’y arrivait pas toujours, comme le prouvait sa relation avec Edge et celle qu’elle entretenait avec Molly. Mais de façon générale, elle était assez douée pour compartimenter.
Malcolm, il avait fait partie du monde de l’intérieur, ce qui expliquait qu'une fois qu’elle était partie, ils ne s’étaient plus croisés. Il ne semblait pas lui en tenir rigueur, et c’était réconfortant de reprendre une telle dynamique après de longs mois de pause — c’était naturel. Elle n’échapperait pas aux questions, elle pouvait le sentir sans qu’il ne s’échine à rentrer dans le vif du sujet maintenant, seulement elle n’était plus aussi mal à l’aise à l’idée d’expliquer pourquoi elle avait pris la tangente, ainsi le chemin jusqu’à la machine à café de la salle d’attente des urgences, il se fit sans qu’elle ne se sente nerveuse ou embarrassée.

Elle rit même à la réponse du pompier à propos de son fameux top 3 "Arrête, elle est plutôt sympa… quand tu la nourris." ajouta-t-elle, se calant par l’épaule contre la machine pour lui adresser un sourire bouche fermé, son froncement de nez venant marquer l’idée qu’elle plaisantait pour de bon tout en se désolant de l’épreuve que ça avait dû être pour lui d’évoluer sans sa présence. Théâtralement, elle lui dit après avoir fait un tour de clef en direction de ses propres lèvres "Je lui dirais rien, c’est promis. J’ai autant à perdre que toi si elle se rend compte que c’est moi qui détiens la première place de ta liste." Elle le supposait en tout cas, ce qui lui permit de faire mine de s’en féliciter en dégageant son épaule de la longue tresse brune qu’elle replaça entre ses omoplates d’une pichenette indolente ; c’était de l’esbroufe au demeurant, elle ne faisait que se caler sur l’énergie que Malcolm dégageait en prétendant tout ça.
Et ça la fit sourire à nouveau un instant ; jusqu’à que les questions arrivent, et qu’elle lui avoue sur le ton qui la caractérisait, doux et posé "Je sais, c’était devenu irrespirable ici à un moment donné." Pour moi, en tout cas. Elle opina, attrapant le gobelet fumant qu’il lui tendit avec un merci chuchoté, avant de reprendre, portant son thé à ses lèvres pour souffler doucement dessus en tachant de se figurer si elle devait laisser filer des informations sur tout ce qui s’était passé pour elle durant ces deux dernières années, ou si continuer de marquer la limite entre ses deux mondes étaient plus judicieux. Malcolm paraissait vraiment intéressé ceci dit, alors elle lui accorda une part de la vie qu’elle avait menée à l’écart d’ici, la tête légèrement inclinée sur le côté "Mon père a eu quelques soucis, mais tout est rentré dans l’ordre maintenant." Et elle opina doucement, buvant sa première gorgée de thé sans être gênée par la brûlure du liquide qui constituait une source de réconfort pour elle, laissant son regard vadrouiller sur la silhouette du pompier quand il dénota une remise en forme qu’elle désigna d’une main pointée dans sa direction, ses grands yeux verts s’arrondissant dans la foulée "J’ai failli ne pas te reconnaître, je t’assure." Elle se décolla du côté de la machine pour reprendre un chemin au hasard, lui demandant après avoir cessé de rire "C’est ta fille qui te maintient en forme, ou c’est le boulot qui t’y force ? Non vraiment, ça te va à merveille." insista-t-elle en mettant l’emphase sur son dernier mot, lui accordant une nouvelle œillade en biais tout en prenant une autre gorgée de son thé.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    looking out for you (yasmine) FEs4GtV
    looking out for you (yasmine) QqLqwzn
    looking out for you (yasmine) QZss7l7
    looking out for you (yasmine) VHNfP8d
    looking out for you (yasmine) Lbjcusp

    looking out for you (yasmine) 3ve2lU9
    looking out for you (yasmine) LwqmGzA

    :burger::


Dernière édition par Yasmine Khadji le Mer 2 Nov - 17:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyLun 24 Oct - 21:38



Malcolm savait pertinemment que Yasmine ne dirait pas de mal de Heather, après tout, c’est l’une de ses collègues et puis, il a appris à connaître l’infirmière au fil du temps. Elle ne disait jamais de mal de personne, même pas des patients qui lui donnent parfois du fil à retordre. C’est ce côté de sa personnalité qu’il a apprécié aux fils des années en la côtoyant et qui lui a valu le titre d’infirmière préféré. Les mots de la jeune femme le font rire, il arrivait même à se détendre peu à peu au contact de l’infirmière, lui faisant presque oublier les drames qui l’amène si souvent au sein de cet endroit.  « Imagine toi alors si elle apprend que la petite stagiaire est devant elle dans mon classement ! » chuchota-t-il, surjouant un côté dramatique à ses propos, comme s’ils étaient épiés par quelqu’un, ce qui était faux. Il remarqua d’ailleurs que l’espace autour de la machine à café était complètement vide, choisissant même immédiatement la boisson demandée par son interlocutrice. Le sujet de conversation bascula alors sur les raisons de son départ, du moins de manière beaucoup plus subtil de la part de Malcolm qui sait combien avoir des personnes trop intrusives n’est pas quelques choses qu’il apprécierait de son côté. En quelques mots, elle lui déclara qu’elle commençait à étouffer au sein des urgences. Il opina de la tête, ne pouvant que s’accorder avec ses propos. Si être pompier est compliqué, il n’imagine pas combien les métiers au sein d’un hôpital peuvent être encore plus dur à supporter. Si de leur côté ils donnent tout pour sauver la vie de quelqu’un, c’est souvent les infirmiers et les médecins qui accomplissent le plus dur du travail. La douleur et le chagrin, ils y font face chaque jour et ça peut même briser le plus dur des hommes.  « Tu as donné de ta personne pendant si longtemps, je pense que personne ne t’en voudra d’avoir voulu penser à ton bien-être. » Il savait combien son départ a dû être difficile pour elle, mais le retour bien plus. Il en avait l’exemple si souvent avec ses collègues qui finissaient parfois en burn-out parce qu’ils refusaient de penser à leur santé mentale. Et aujourd’hui, ils en payaient le prix.

Tandis que Malcolm appuya sur le bouton pour se commander un café noir, Yasmine ajouta également que son père avait eu quelques soucis, mais que tout été maintenant rentré dans l’ordre. Restant dans les vagues l’instant de quelques secondes, le doigt suspendu face à la machine à café, il tourna la tête vers la jeune femme, un sourire bien moins brillant que ceux qu’il lui offrait précédemment.  « Tant mieux si la situation pour ton père est arrangé. » Malcolm ne put s’empêcher d’avoir une pensée pour son propre père. Depuis combien de temps maintenant n’a-t-il pas revu cet homme qui lui a gâché la vie ? Une image qu’il se sortit immédiatement de la tête, reprenant cet air gai qui lui sciait bien mieux à la peau, plaisantant sur sa perte de poids. Se penchant pour attraper son gobelet brûlant, il changea de direction pour suivre la silhouette de Yasmine qui avait, selon elle, remarqué sa perte de poids. Elle lui demanda si c’était dû à sa fille ou à son boulot, ajoutant même que ça lui allait à merveille.  « Alors, tu ne le vois peut-être pas, mais je suis en train de rougir. » Les blagues pour cacher son embarras face au compliment de la jeune femme, c’était l’une des spécialités de Malcolm.  « Et pour répondre à ta question, c’est les deux. » Il planta son regard amusé dans celui de l’infirmière.  « Naomi, elle grandit de plus en plus et je crois que j’ai dû mal à toujours la suivre. » Comme pour confirmer ses dires, il sortit son téléphone de sa poche de pantalon, montrant à Yasmine son fond d’écran. Une photo de sa fille, son bijou, son univers tout entier. On pouvait voir à travers chacun de ses gestes la fierté qu’il ressentait pour elle.




Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : rien qu'une pause, qu'ils ont dit
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : temporairement de retour au #221 orchid street où elle a investi le canapé de Molly et retrouvé des marques qu'elle aurait préféré laisser de côté
looking out for you (yasmine) 3K1Lh7MJ_o
POSTS : 2722 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
looking out for you (yasmine) 2eca2b7cbd13e2e4aba7ea6d5a9dda363ba9e423
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
looking out for you (yasmine) Bffdece58d157f9bd855152e1a768b59dcf29056
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
looking out for you (yasmine) C52711401d7ef0452c3ccea483804d8bf8088724
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

edgerton#27abel#2muiredach#2hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
looking out for you (yasmine) 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
looking out for you (yasmine) Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+isaac#4 ☽ sohan#10 ☽ hassan#10

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lomapacks, wifeymakesgifs, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptySam 29 Oct - 10:13



≈ ≈ ≈
{looking out for you}
crédits/(malibu&sacreddonkey) ✰ w/ @Malcolm Okonma looking out for you (yasmine) 873483867
Les yeux de l’infirmière grossirent très doucement, et sa tête opina dans un mouvement lent et presque critique "Elle est super jolie." La petite stagiaire qui avait chipé la place d’Heather dans le classement de Malcolm. Yasmine opina encore un peu du chef avec le genre de mine un peu malicieuse qui n’était pas autant chargée de sous-entendus que ça, mais qui était clairement empruntée pour mettre l’accent sur l’idée que Malcolm n’invitait pas n’importe qui à prendre place dans son classement. Elle laissa un rire filer, s’en remettant à la chaleur de son thé pour ne pas avoir à ajouter quoi que ce soit, se concentrant sur le reste de leur échange en même temps, et retrouvant un brin de reconnaissance dans le ton de sa voix lorsque Malcolm eut la délicatesse de simplement relever ses états de service, sans relever autre chose que ça. Elle en connaissait d’autres qui se seraient échiner à la questionner jusqu’à forer là où ça faisait assez mal pour qu’elle ne laisse pas grand-monde accéder à cette partie de son histoire récente. Ça faisait du bien de parler à quelqu’un qui avait la présence d’esprit de respecter sa pudeur, même s’il la complimentait au passage et que ça la laissa perplexe, comme chaque fois qu’elle recevait des éloges, mais pour une fois elle ne se braqua pas gentiment en prétendant ne pas le mériter. Elle lui dit seulement, la tête penchée sur le côté "Même si on m’en a voulu, j’ai fait trop souvent fait passer la santé des autres avant la mienne. J’apprends à rectifier le tir, et tu veux que je te dise un secret ?" Un secret de polichinelle était-il vraiment un secret ? Des débats méritaient d’éclater à ce sujet, mais pas tout de suite. Tout de suite, elle poursuivit comme si elle ne s’était pas interrompue "C’est super difficile, j’ai l’impression d’être devenue égoïste." Ça la fit rire un peu nerveusement de l’avouer, sauf qu’encore une fois, Malcolm était assez délicat pour ne pas le mettre plus mal à l’aise qu’elle ne l’aurait été s’il lui avait répondu qu’en effet, elle l’était devenue — sous la supervision d’une thérapeute, qui lui donnait des devoirs et des conseils, alors ça ne devait pas être si mal que ça finalement, n’est-ce pas ?

Leurs boissons chaudes en mains, ils reprirent un chemin au hasard tandis que Yasmine laissait un instant la mention de son père s’évaporer pour s’arrêter sur un sujet moins lourd, sans doute moins digne d’intérêt aussi si on s’y arrêtait un peu plus. Il fallait choisir ses batailles et faire en sorte de garder l’atmosphère légère, intacte. Quand vous évoluiez dans le milieu hospitaliser, il fallait faire le tri, et puisque c’était toujours plus facile pour elle de tomber du côté de la raillerie bienveillante, elle préféra se raccrocher à la perche que lui tendit Malcolm plutôt que de lui admettre que les soucis de son père avaient été accompagnés d’autres qui lui étaient plus personnels. Elle pinça les lèvres, sentant la morsure du sucre industriel dessus, son gobelet suspendu à quelques millimètres à peine de sa bouche quand Malcolm lui affirma être en train de rougir. Elle secoua la tête avec un petit sourire en biais "Encore une fois, je pensais pas que t’étais du genre à rougir. C’est la soirée des révélations, j’en ai beaucoup trop à apprendre sur toi." lui fit-elle en fronçant le nez, reprenant une gorgée de son thé qu’elle avala très rapidement en s’emparant du téléphone portable qu’il lui tendit en plaçant son travail, mais surtout sa fille, comme responsables tout désignés de sa forme olympique "Oh, elle est magnifique." Comme si c’était une bonne chose de l’être, comme si c’était la seule chose qui méritait d’être remarquée. Yasmine n’était pas portée sur les apparences, alors sa question vrilla dans la foulée, gardant le téléphone dans sa main pour zoomer sur son regard, et dire à son fier papa "Elle te ressemble. Quel âge déjà ?" Elle lui rendit son téléphone, et dans la foulée, un léger sourire lui reprenant au passage, elle ajouta "J’ai pas envie de te décourager en te disant ce que je vais te dire là, mais t’as conscience que ce n’est que le début ?" Qu’est-ce qu’elle en savait, en vérité ? Elle n’avait pas d’enfants, Yasmine. Elle n’avait que la satisfaction d’être une femme qui savait ce que ça faisait de grandir dans un corps comme le sien, dans une communauté comme la sienne.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    looking out for you (yasmine) FEs4GtV
    looking out for you (yasmine) QqLqwzn
    looking out for you (yasmine) QZss7l7
    looking out for you (yasmine) VHNfP8d
    looking out for you (yasmine) Lbjcusp

    looking out for you (yasmine) 3ve2lU9
    looking out for you (yasmine) LwqmGzA

    :burger::


Dernière édition par Yasmine Khadji le Mer 2 Nov - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyMar 1 Nov - 23:13



« Non, non je voulais surtout dire qu’elle est beaucoup plus sympa. » La nervosité gagne tout d’un coup Malcolm face à l’insinuation de Yasmine sur la beauté de la stagiaire. Il ne peut pas nier qu’elle est vraiment jolie, quoique plutôt jeune, mais ce n’était absolument pas ça qu’il voulait que Yasmine déduit de ses propos. Il n’était pas aussi indélicat et machiste pour classer les femmes selon un standard de beauté. Bien heureusement, il se doutait qu’il ne s’agissait que d’une plaisanterie de la part de l’infirmière et non un constat le rendant coupable de tel agissement. Ecrasant le bout de son index sur la machine à café d’un geste automatique après avoir donné son thé à Yasmine, il écouta les raisons du départ de la brune pendant deux longues années du service des urgences. Il trouvait ça assez louable de sa part d’avoir déjà passé autant d’années au sein de l’hôpital, ce n’est pas lui qui aurait trouvé quelques choses à redire sur son départ. Continuant son explication, Malcolm se rendait compte qu’elle avait l’air de se sentir malgré tout coupable. Elle lui confia même qu’elle se sentait égoïste. Secouant la tête de droit à gauche pour exprimer la négative, il continuait à lui sourire de manière très naturelle. « Faut pas penser ça ! Si tu ne te fais pas passer avant parfois qui c’est qui va le faire à ta place ? » lui demanda-t-il, secouant à l’aide de la touillette son café fumant, avant d’ajouter : « Personne n’a le droit de t’en vouloir pour ça, tu es humaine, toi aussi t’as bien le droit de souffler. » Malcolm savait bien de quoi il parlait, lui qui s’était jeté à corps perdu dans le travail après son divorce en avait subi le contrecoup. C’est pourquoi il s’octroyait des jours de repos quand il sentait que son corps lui demandait de l’attention. Malheureusement, personne n’est à l’abri de surmenage, surtout dans des métiers aussi prenant.

Marchant sans aucun but précis, la discussion bascula sur la perte de poids du pompier. Bien que lançant ce sujet surtout pour éviter à Yasmine de penser à des choses personnelles et peut être même douloureuses, c’est lui qui en venait à rougir face aux compliments de l’infirmière. Pour éviter d’être totalement gêné et se mettre à bafouiller, il préféra faire preuve d’autodérision en lui expliquant que même si sa peau ébène empêchait de le voir, il était en train de rougir. Buvant le café noir toujours en sa possession, Yasmine s’amusa de la situation en prétextant découvrir un Malcolm qu’elle ne connaissait pas. Gloussant à cette remarque, il posa sa main contre sa poitrine. « Et oui, il y a un homme derrière ton pompier préféré. » Ses yeux rieurs se posèrent sur l’infirmière. « Je ne me trompe pas, c’est bien moi ton préféré ? » Peut être qu’il s’emballait un peu trop et que la relation qu’il entretenait avec la brune n’était qu’une autre parmi tant d’autres à ses yeux. Peut être même que d’autres pompiers adoraient tout comme lui discuter avec l’infirmière. Est-ce qu’il se sentirait trahi par une telle révélation ? Il prendrait certainement un petit coup dans l’égo. Quand elle inséra dans la conversation sa fille, Malcolm ne se fit pas prier pour lui faire montrer à quel point elle avait grandi. Fier papa qu’il était, il donna son téléphone à Yasmine pour qu’elle puisse admirer certainement la plus belle création de sa vie. Le compliment sur la beauté de sa Naomi le fit sourire de plus belle. Elle n’avait pas tort, mais à ses yeux sa fille était plus que ça. Elle était intelligente, forte et intègre. Si lui se voyait comme un mec lambda, il voyait sa fille comme la seule et unique merveille en ce monde. L’infirmière trouvait une ressemblance entre sa fille et lui. « Tu sais ce qu’on dit, vous souffrez pendant neuf mois pour qu’au finalement l’enfant soit le portrait craché de son père. » En vrai, il y avait également quelques similitudes avec la mère de Naomi, mais elle tenait principalement de lui. « Elle a onze ans. » répondit il à la question posée avant d’enchaîner en grimaçant. « Oh oui je le sais très bien et pourtant, je ne suis pas sûr d’être prêt. » malgré tout l’amour qu’il portait à sa progéniture, il avait toujours peur d’être un mauvais père comme avait pu être le sien avant lui. Reproduire les erreurs du passé, sa plus grande crainte.




Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : rien qu'une pause, qu'ils ont dit
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : temporairement de retour au #221 orchid street où elle a investi le canapé de Molly et retrouvé des marques qu'elle aurait préféré laisser de côté
looking out for you (yasmine) 3K1Lh7MJ_o
POSTS : 2722 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
looking out for you (yasmine) 2eca2b7cbd13e2e4aba7ea6d5a9dda363ba9e423
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
looking out for you (yasmine) Bffdece58d157f9bd855152e1a768b59dcf29056
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
looking out for you (yasmine) C52711401d7ef0452c3ccea483804d8bf8088724
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

edgerton#27abel#2muiredach#2hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
looking out for you (yasmine) 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
looking out for you (yasmine) Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+isaac#4 ☽ sohan#10 ☽ hassan#10

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lomapacks, wifeymakesgifs, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyJeu 3 Nov - 11:43



≈ ≈ ≈
{looking out for you}
crédits/(malibu&sacreddonkey) ✰ w/ @Malcolm Okonma looking out for you (yasmine) 873483867
Ce n’était pas difficile d’être beaucoup plus sympa qu’Heather, qu’elle aurait pu lui répondre, Yasmine, sauf qu’elle nota le léger malaise du pompier et décida de laisser la taquinerie de côté le temps d’entamer un autre sujet qui lui faisait du bien d’être abordé. En l’occurence, cette nouveauté qu’elle avait apprise, et qui consistait à se faire passer un peu avant les autres, quitte à prendre la place inconfortable, pour elle du moins, de l’égoïste de service. Ce qui n’était pas le cas, quiconque la connaissait assez savait qu’elle avait même tendance à s’oublier, et c’était bien ce qui avait causé sa perte à de nombreuses reprises. Entendre Malcolm lui soutenir qu’elle n’avait pas à en avoir honte, ça la fit sourire avec le haut de son nez légèrement froncé, son regard se posant sur lui de côté "Personne, j’imagine. Tout le monde me dit la même chose, mais tu sais ce qu’on dit : les mauvaises habitudes, tout ça, tout ça." Évidemment qu’elle avait le droit de souffler. En théorie, c’était la seule bonne chose à faire pour garder une santé mentale intacte, mais en pratique, ça l’avait obligée à d’abord prendre les choses trop à coeur avant de se rendre compte qu’elle souffrait d’un syndrome du people pleaser trop avancé pour espérer être totalement guérie à un moment donné.
Elle était persuadée que les dix minutes qu’elle avait accordé à Malcolm étaient écoulées, seulement ça ne la poussa pas à rebrousser chemin, bien au contraire. Ils continuèrent leur petit chemin en même temps que leur conversation entrecoupées de tocades sans importances — dont la dernière fit arborer à Yasmine une mine faussement blessée "Pour qui tu me prends. Je suis la femme d’un seul pompier, moi, monsieur." La main qu’elle posa sur le haut de sa poitrine pour parfaire son expression outrée, elle glissa rapidement pour venir rejoindre celle qu’elle avait d’enroulée autour de son gobelet, ajoutant dans un chuchotis rapide, prononcé pour que Malcolm soit le seul à l’entendre "Bien sûr que c’est toi mon préféré. Les autres me laissent payer mon propre thé et me demandent quand même mon numéro juste après, la galanterie est morte." Elle se redressa, affectant le sérieux le temps d’une poignée de secondes à peine, son sourire plein de fossettes perçant de nouveau pas bien longtemps après.

Et il s’élargit, ce sourire, quand elle eut le téléphone portable de Malcolm entre les mains, et qu’elle observa les traits de sa fille qu’elle complimenta en s’en voulant un peu de la juger uniquement sur une image. Mais c’était la contrainte des photos montrées par les parents fiers de leur progéniture ; comment savoir en un cliché si la progéniture en question n’était pas une petite peste dans le fond ? Les informations restaient sommaires, et celles que laissa filer Malcolm, elles firent dire à Yasmine, une main se levant doucement quand elle se mit parler "La seule chose que je demande à la nature, c’est de donner mes yeux à mes futurs enfants." Leur forme, leur couleur, c’était tout ce qu’elle demandait, comme le prouva la suite de sa phrase, prononcée sur le même ton "Le reste, s’ils peuvent le tenir de leur papa, ce sera le meilleur cadeau qu’ils recevront à la naissance, crois-moi." Dans le fond, ça restait injuste, ce qu’avançait Malcolm, mais elle décida de le prendre de la bonne manière en songeant à Edge, et à l’idée que, si ses gènes étaient plus forts que les siens, les petits ne perdraient pas grand-chose "C’est un bon âge, onze ans. Elle doit commencer à voir le monde différemment, ça doit être chouette d’y assister." Elle enchaîna, sans vraiment faire de pause, tournant simplement le tête vers lui pour observer son expression le temps d’un court instant, trouvant son regard celui d’après pour lui demander, curieuse sans s’en donner l’air, ses yeux se plissant juste assez pour qu’il ne l’accuse pas de jouer à la dénicheuse d’informations personnelles "T’en veux pas d’autres ?" Les sourcils haussés pour anticiper le geste de mettre son gobelet à ses lèvres, Yasmine en prit une gorgée pour lui laisser le temps d’y répondre ; et puis elle ajouta après l’avoir doucement avalée, tournant la tête vers le chemin qu’ils foulaient toujours "Je veux dire ça te tente pas de plus jamais dormir sur tes deux oreilles jusqu’à la fin de ton existence, mais x2 ?" Son éternel sourire illumina son visage, et elle poursuivit "Ou xle nombre que tu veux, je jugerai pas, c’est juré." Elle aurait été prête à lui donner un wallah s’il l’exigeait, mais à la place, elle lui offrit gracieusement un léger rire qui lui fit pencher la tête sur le côté, et changer la direction de la tresse qui reposait sur son épaule.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    looking out for you (yasmine) FEs4GtV
    looking out for you (yasmine) QqLqwzn
    looking out for you (yasmine) QZss7l7
    looking out for you (yasmine) VHNfP8d
    looking out for you (yasmine) Lbjcusp

    looking out for you (yasmine) 3ve2lU9
    looking out for you (yasmine) LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyDim 6 Nov - 0:57



Les états d’âmes de Yasmine, il les comprend parfaitement. Des préoccupations qui ont poussé d’autres infirmières voir même des pompiers à tout simplement arrêter leur carrière parce qu’ils ont fini par ne plus se reconnaître à force de faire passer les autres avant eux. La santé mentale est un sujet encore parfois tabou, même si c’est de plus en plus reconnu dans leur corps de métier. Une petite avancée qui finira par aboutir sur quelques choses de plus grand pense-t-il un moment, son regard se perdant un instant dans le vague. Son attention se reportant sur l’infirmière, il lui offrit un sourire rassurant. « C’est normal, ça se fera pas à pas. » C’est logique qu’elle n’arrive pas à se défaire aussi facilement de son avis d’aider les autres sans arrêt comme elle l’a fait pendant des années. Se serait comme demander à un alcoolique d’arrêter de boire tout d’un coup. Rien n’est facile, elle devra y aller étape par étape. La discussion prit une direction moins sérieuse, tandis que Yasmine confirme à Malcolm qu’il est bien son pompier préféré, ajoutant même que les autres pompiers sont bien moins galants avec elle que lui. Connaissant parfaitement l’état d’esprit de ses collègues et ceux d’autres casernes, il est loin d’être surpris par cette révélation. La réputation de coureur de jupons des soldats du feu se révèlent souvent véridique, surtout avec les plus jeunes recrues qui sont moins pressé de fonder une famille. « Des vrais sauvages ceux-là. » secouant la tête comme pour dénoncer ce comportement, malgré le sourire qui fend son visage, il pose de nouveau les yeux sur la brune. « Alors que moi je continue d’appeler le standard de l’hôpital pour t’avoir, je suis vraiment un mec distingué. » essayant de paraître quelques secondes sérieux, son rire s’échappe de ses lèvres à peine quelques secondes après sa boutade.  C’est surtout que Malcolm n’a jamais été un homme très entreprenant et bien qu’il a toujours trouvé Yasmine très jolie et de bonne compagnie, il n’a jamais cherché à aller plus loin avec l’infirmière.

Le sujet bascule naturellement sur son sujet préféré : sa fille. Fier lorsque Yasmine souligne la ressemblance des deux, il s’amuse du malheur des mères qui n’ont parfois aucune similitude avec les enfants qu’elles ont portés, tandis que le père arrive à obtenir ce mérite. Yasmine précise qu’elle ne souhaite transmettre à ses enfants que ses beaux yeux. Malcolm se retient de les complimenter, histoire de ne pas rendre la discussion gênante, mais il souligne en effet que le regard de la brune est certainement l’un des plus magnifiques qu’il ait pu croiser un jour. Elle a bien sûr d’autres atouts, mais c’est bien la chose qu’on remarque directement chez elle. Ce regard profond qu’on arrive parfois à ne pas soutenir tant il est captivant. Cependant, il ne peut s’empêcher de rétorquer lorsqu’elle exprime le souhait que tout le reste soit pris chez le papa. « Pourtant, tes enfants seraient magnifiques s’ils tenaient uniquement de toi. » Il ne se rend compte que trop tard du compliment un peu incorrect quand on connait leur relation basée plus souvent sur le professionnel. « Enfin, ce n’est que mon avis. » rajoute-t-il très vite, sans trop savoir si ça risque d’arranger ou d’envenimer les choses. Il se détend quand la conversation bifurque de nouveau sur sa gamine, bien qu’il reste septique face au dire de l’infirmière. « C’est surtout l’âge où elle commence à comprendre comment manipuler son papa, vu que maman est bien plus autoritaire. » Ça n’a jamais été très compliqué pour Naomi de faire céder Malcolm qui est tout le contraire de son ex-femme, répondant souvent à la positive à sa fille que le contraire. A la question de Yasmine, un sourire s’étire de nouveau sur les lèvres du pompier. « Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurais une équipe de basket à la maison. » Cinq enfants, c’était un rêve pour lui. Lui qui a grandi sans frère et sœur a ressenti beaucoup de solitude pendant son enfance et il a parfois l’impression que Naomi, elle aussi, semble parfois souffrir de cette place d’enfant unique. Levant les épaules, il ajoute « mais bon pour ça, il faut déjà une dame qui veuille bien m’accompagner dans cette aventure. » Son gobelet vide, il l’écrase d’une main avant de le jeter dans une poubelle se trouvant dans leur passage. « Et toi alors, t’en voudrais combien ? » Est-ce que Yasmine est du genre à s’imaginer chérir plusieurs enfants ou préfère-t-elle vivre l’expérience d’être mère de manière unique ?

Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : rien qu'une pause, qu'ils ont dit
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : temporairement de retour au #221 orchid street où elle a investi le canapé de Molly et retrouvé des marques qu'elle aurait préféré laisser de côté
looking out for you (yasmine) 3K1Lh7MJ_o
POSTS : 2722 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
looking out for you (yasmine) 2eca2b7cbd13e2e4aba7ea6d5a9dda363ba9e423
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
looking out for you (yasmine) Bffdece58d157f9bd855152e1a768b59dcf29056
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
looking out for you (yasmine) C52711401d7ef0452c3ccea483804d8bf8088724
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

edgerton#27abel#2muiredach#2hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
looking out for you (yasmine) 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
looking out for you (yasmine) Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+isaac#4 ☽ sohan#10 ☽ hassan#10

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lomapacks, wifeymakesgifs, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyJeu 10 Nov - 10:43



≈ ≈ ≈
{looking out for you}
crédits/(malibu&sacreddonkey) ✰ w/ @Malcolm Okonma looking out for you (yasmine) 873483867
"C’est donc ça, le standard toujours occupé." feignit-elle de découvrir, partageant avec Malcolm les méthodes de ses collègues pour recueillir son numéro de téléphone, quand lui opérait de manière plus classique sans qu’elle ne prenne ça pour argent comptant cependant, consciente que leur dynamique partait d’une envie de ne rien prendre au sérieux et de décompresser entre deux interventions "Ravie de pouvoir enfin mettre une raison sur le manque d’organisation notoire du service. C’est pas trop lourd à porter ?" lui demanda-t-elle pour continuer sur la même lancée, à savoir celle de l’humour un peu limite, mais qui n’engageait rien d’autre que de la bienveillance, alors il lui pardonnerait son effronterie.
Elle lui pardonnait sa tendance à lui faire des compliments, ayant appris depuis qu’elle côtoyait Edgerton à les reconnaître. À l’étendre, s’ils héritaient d’autres choses, ses futurs enfants, ça ferait l’affaire aussi, et si sur le moment, sa réflexion la laissa interdite, jamais très à l’aise quand on dérivait sur ce genre de terrain, beaucoup trop timide et consciente de ses défauts pour apprécier qu’on lui trouve des qualités, elle plissa les yeux en les posant sur lui "Tu devrais garder tes compliments pour Heather, c’est elle que tu dois convaincre de ton charme transcendant et de ta gentillesse. Moi, je suis déjà convaincue." Ce n’était pas une remise à sa place comme l’entendait les plus belliqueux qu’elle, mais c’était un bon moyen de lui demander d’être plus avare sur les éloges — parce qu’elle n’aimait pas ça, parce qu’elle était en couple aussi, mais ça ne devait pas se lire sur son visage. Aussi, détournant brièvement le regard pour le poser sur le fond de son gobelet presque vide, la conversation reprit le bon sens pour se concentrer de nouveau sur sa fille "C’est toi le côté tendre de votre duo ? Je pensais que c’est une légende, le duo good cop, bad cop au sein d’un couple avec enfant. Il va falloir t’endurcir, Malcolm, c’est pour ton bien." Et elle se redressa en affectant de prendre de la force à sa place, l’écoutant répondre à sa question à propos d’en vouloir d’autres des enfants, sans pour autant s’étonner qu’il en veuille autant. A dire vrai, elle avait remarqué que les hommes voulaient des tribus, quand les femmes restaient plutôt pragmatiques sur la question, fatalement parce que c’était elles qui enduraient le plus dans ces cas-là, c’était une évidence.

Yasmine marqua un stop graduel quand elle comprit que Malcolm était séparé de la mère de sa fille, et sans vraiment tout à fait le vouloir, ses sourcils se froncèrent "C’est plus d’actualité avec la mère de ta fille ? Désolée, t’es pas obligé de répondre à ça." ajouta-t-elle très rapidement, jetant son gobelet en même temps qu’il le fit, et s’appuyant contre le pan de mur juste ensuite pour répondre à la question qu’il lui retourna, et sur laquelle elle se jeta pour ne pas qu'il se sente embarrassé à l’idée de répondre à son interrogation à propos de sa séparation éventuelle. La tête inclinée, elle lui dit "Je suis plutôt du genre à laisser le destin choisir et à composer avec ce qu’on me donne plutôt que de faire de grands projets." Surtout depuis sa fausse-couche en vérité, mais ce n’était pas une éventualité qu’elle caressait, de lui parler de ça en particulier ; au lieu de quoi elle reprit, malicieuse "Je gère très mal les déceptions." Et le lui dire, c’était peut-être prendre le temps de réfléchir plus fort à la question qu’il lui posa et à laquelle elle évitait de réfléchir en ce moment, se laissant porter par les capacités de son propre corps, plutôt qu’aux désirs de son coeur. Elle finit par hausser les épaules, statuant enfin, et ce à voix haute "Mais deux, c’est un bon chiffre. On est deux avec mon frère, et c’est un bon équilibre, je trouve." Dans l’idéal, avoir un garçon et une fille comme ses parents, ça l’enchanterait plus que n’importe quoi. Mais ce n’était pas si facile que ça, et ce n’était pas simple à accepter quand on se donnait les moyens de faire quelque chose dont on avait envie, mais qui n’arrivait pas. Elle sentit un petite pointe dans son estomac, assez prégnante pour qu’elle ne veuille pas la laisser la déstabiliser, et pour ça, elle ajouta "Je fais pas le poids face à ton équipe de foot, mais qui sait, peut-être que nos futurs enfants joueront à chat dans la cours de récré." D’ici là, Malcolm aura sans doute trouvé quelqu’un avec qui réaliser son grand projet.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    looking out for you (yasmine) FEs4GtV
    looking out for you (yasmine) QqLqwzn
    looking out for you (yasmine) QZss7l7
    looking out for you (yasmine) VHNfP8d
    looking out for you (yasmine) Lbjcusp

    looking out for you (yasmine) 3ve2lU9
    looking out for you (yasmine) LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptySam 12 Nov - 2:42



Face à la boutade de Yasmine, Malcolm baisse la tête, faussement coupable avant de se mettre à rire. « J’avoue tout, c’est carrément ma faute si on n’arrive pas à joindre les urgences de cet hôpital. » Ce n’est pas le manque de personnel face à un trop grand nombre de personnes se rendant aux urgences, non, c’est lui le seul fautif. Bien sûr, il décèle immédiatement l’humour dans les propos de Yasmine et comme à son habitude, il participe à la blague sans forcer. Quand elle lui demande si ce -faux- secret avoué n’est pas trop lourd à porter, Malcolm pose une main sur sa poitrine tout en levant les yeux au ciel de manière théâtral. « Non, je me sens plutôt soulagé d’un poids. J’ai enfin avoué la vérité. » En vérité, si Malcolm se permet parfois d’appeler le standard et d’avoir Yasmine, c’est surtout la plupart du temps pour avoir des nouvelles des patients qu’il a sauvé d’incendie ou d’autres incidents auparavant. En tant que pompier, ils n’ont jamais la possibilité de savoir si les vies qu’ils sauvent sont vraiment sortis d’affaire ou non. Alors, parfois ils contournent tous les deux les règles afin de soulager l’esprit des pompiers sur qui ça peut peser à la longue. Et c’est bien tout ça qui fait de cette dernière son infirmière préférée.

Le sujet bascule tout doucement et Malcolm comme à son habitude ne se rend pas compte qu’il parle avant de réfléchir. Il constate seulement après avoir terminé sa phrase que ses compliments ont plus tendance à rendre mal à l’aise plutôt que d’être bien accueilli par la brune à ses côtés. D’ailleurs, la manière de Yasmine de lui faire comprendre qu’elle n’est pas sensible à ses éloges sur son physique le fait sourire. Il sait qu’il a mérité de se faire rembarrer et puis, elle le fait d’une manière délicate et distinguée, ce qui fait qu’il ne peut pas lui en vouloir. « Tu me connais après tant d’années, Yasmine, je ne suis pas un menteur. » Ce qui signifie qu’il ne voit pas ce qu’il peut complimenter chez une femme comme Heather qui se montre aigrie et indifférente face à un Malcolm qui essaye tant bien que mal de dérider cette femme lorsqu’il est face à elle. Balancer des compliments qu’il ne pense pas à une autre infirmière n’est pas dans ses cordes, car il est un bien piètre menteur. Alors qu’il est question de sa fille, il explique à la brune qu’il est loin de faire preuve d’autorité avec cette dernière, bien plus proche du père laxiste que du parent autoritaire. « On peut dire ça comme ça. Sa mère arrive vite à trouver des limites avec Naomi, alors que moi quand j’essaye, elle me rit au nez. » Ce qu’il n’avoue pas, c’est que lorsqu’il se rend compte qu’il élève trop la voix sur sa gamine, il s’excuse quasi aussitôt. Les conséquences de l’éducation brutale qu’il a reçue lui-même étant plus jeune qu’il ne veut sous aucun prétexte reproduire avec sa propre fille. Ça, il s’abstient d’en parler à l’infirmière, trouvant ce pan de sa vie bien trop personnelle. A la place, il se contente de lui dire le nombre d’enfants qu’il aimerait avoir au total, lui qui n’arrive déjà pas à gérer un unique chérubin pour le moment. Ce qui semble surprendre Yasmine, c’est qu’il ne soit plus avec la mère de sa fille. Il se met à sourire lorsqu’elle s’excuse pour sa question qu’elle juge trop intrusive. « On est divorcée depuis quelques années. Ce n’est pas un sujet sensible, t’as pas à t’excuser, juste les aléas de la vie. » Malcolm n’a plus aucun mal à le dire à haute voix, cinq ans après cette décision qu’il n’a pas pu choisir. Il n’a fait que subir et a dû apprendre à se relever petit à petit de cet échec. Sortant l’image de Kara et du désastre de leur mariage, il écoute Yasmine lui expliquer qu’elle préfère laisser le destin choisir pour elle plutôt que de se fixer un objectif, avant d’avouer que deux enfants est un nombre idéal à ses yeux. Lui confiant même qu’elle a un frère dont il ignorait l’existence. « Je suis enfant unique et c’est vrai que j’aurais aimé avoir un grand frère ou une grande sœur. » Peut être qu’à deux, ils auraient su faire face à ce père violent et se soutenir lors de certaines périodes où Malcolm s’était senti terriblement seul.

Les pas des deux se dirigeant par automatisme de nouveau vers les urgences où ils s’étaient retrouvés un peu plus tôt, Malcolm n’a pas le temps de placer un nouveau mot qu’il est importuné par une furie à côté de lui. « Malcolm, te voilà, enfin ! » L’ambulancière avec qui il s’est rendu à l’hôpital lui jette un regard mauvais, avant de dévisager Yasmine, pour finalement poser de nouveau son regard sur lui. « Au lieu de faire mumuse avec les infirmières, on doit rentrer à la caserne pour que je puisse refaire le plein de compresse avant le prochain appel. » Elle ne lui laisse même pas le temps de répliquer qu’elle s’éloigne déjà d’un pas rapide vers l’extérieur. Se tournant vers Yasmine un peu gêné de s’être fait enguirlander comme un gamin, il se met à rire. « Bon, je vais y retourner avant que ce soit moi qui finisse aux urgences pour coups et blessures. » Fouillant dans la poche arrière de son pantalon, il en sort une carte qu’il tend à l’infirmière. Normalement, il donne cette carte seulement pour les petits travaux qu'il effectue en parallèle de son activité de pompier, mais là, c'est pour autre chose qu'il lui donne ses coordonnées. « Tiens, c’est mon numéro personnel. Si un jour tu veux boire un vrai café ou thé qui ne sort pas du distributeur. Il a un goût horrible. » Il n’ose pas la regarder droit dans les yeux, ne sachant pas trop comment elle pourrait prendre cette invitation. Il ajoute pour ne pas paraître trop téméraire et aussi lourdaud que ses autres collègues : « Si tu peux me donner aussi des nouvelles de l’adolescent qu’on a ramené, c’est plus simple que de devoir embêté les autres infirmières au standard. »


Revenir en haut Aller en bas
Yasmine Khadji
Yasmine Khadji
le coeur sur la main
le coeur sur la main
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (19.02.88)
SURNOM : yas par tout le monde ; khadji par edgerton ; benthi par ses parents ; mrs price par erreur (ou pas)
STATUT : rien qu'une pause, qu'ils ont dit
MÉTIER : infirmière, elle a longtemps travaillé au service des urgences du st-vincent's hospital (2010-2020). après dix ans de bons et loyaux services, elle a difficilement choisi d’abandonner son poste suite aux retombées d’un voyage humanitaire de huit mois au niger (octobre 2017-mai 2018) et elle s’est donnée les moyens de profiter de sa démission (mi-juillet 2020) pour faire le point sur son avenir, mais surtout pour trouver une meilleure façon de donner de sa personne sans que ça ne l’atteigne davantage. elle a rejoint le staff médical de l’hibiscus sports (mi-janvier 2021) et s’y est bien acclimatée pour reprendre du poil de la bête, ce qui est chose faite. lui ayant permis de remettre les choses en perspective, c’est après quelques semaines d’hésitation qu’elle a enfin repostulé à son ancien poste: son retour aux urgences est acté depuis le début du mois d’octobre 2022. toujours bénévole assidue au service pédiatrique du même hôpital, et ce depuis un trop gros nombre d’années pour qu’elle puisse être plus précise à ce sujet, elle donne également de son temps (et de son énergie) à l'association run for judy
LOGEMENT : temporairement de retour au #221 orchid street où elle a investi le canapé de Molly et retrouvé des marques qu'elle aurait préféré laisser de côté
looking out for you (yasmine) 3K1Lh7MJ_o
POSTS : 2722 POINTS : 0

TW IN RP : anxiété, mention de crises d'angoisses et de paniques, ptsd, mention d'agression sexuelle, religion (islam), domaine médical, fausse-couche, maternité, mention de catastrophe naturelle, mention de consommation de nourriture
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : australo-marocaine ☽ musulmane pratiquante ☽ crises de panique et insomnies récurrentes ☽ un voyage humanitaire traumatisant au niger au compteur ☽ douée avec les enfants, rêvait de chirurgie pédiatrique ☽ loyale, proche de sa famille ☽ karaoké queen ☽ conduit une vieille jeep, ne l’échangerait pour rien au monde ☽ sait gérer l'urgence, pas le conflit ☽ parle l’arabe ☽ bonne chanteuse et conteuse ☽ alcool et porc proscrits ☽ beyoncé stan ☽ croit en la pinky promise ☽ tatouée (اثني عش) ☽ amatrice de bijoux, tient au e qu'elle porte autour du cou ☽ fausse-couche récente
CODE COULEUR : mediumvioletred
RPs EN COURS :
looking out for you (yasmine) 2eca2b7cbd13e2e4aba7ea6d5a9dda363ba9e423
PRIADJI ☽ boy i love that you can't help but be yourself around me yourself around me sugar well you're trippin' i know we'll make up and make love so i'll let you be i'll let you be it's the way you listen when i'm cryin' you let me lean in it's the way you want one more kiss after you said you were leavin'
looking out for you (yasmine) Bffdece58d157f9bd855152e1a768b59dcf29056
KHADJIS ☽ we can sit on the edge of your bed tell me all of the fears in your head and i'll sing you your favourite song till the pain and all the tears are all gone i'll be there with you no matter what you're going through i'll be there with you anytime that you need me to
looking out for you (yasmine) C52711401d7ef0452c3ccea483804d8bf8088724
YASSAN ☽ and i knew how you took your coffee and your favourite songs by heart i read all of your self-help books so you'd think that i was smart stupid emotional obsessive little me you found someone more exciting and you left me there cryin' wonderin' what i did wrong 'cause all i ever wanted was to be enough for you

edgerton#27abel#2muiredach#2hassan#0 (fb oct. 2017)edgerton#0 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
looking out for you (yasmine) 373be2fe7279568a24c845ba29aabe6a7cb86680
JAHAN ☽ wipe the lust from your eyes i see that you're not mine i can see the lust in your eyes you can't hide it you can't be the one i realize we're divided i hear the secrets that you keep when you're talkin' in your sleep (scénario libre)
looking out for you (yasmine) Tumblr_inline_nubln67XV31so10o6_250
THE ST-VINCENT'S FIVE ☽ now i just fell in love and i just quit my job i'm gonna find new drive damn they work me so damn hard work by nine then off past five and they work my nerves that's why i cannot sleep at night (préliens libres)

+isaac#4 ☽ sohan#10 ☽ hassan#10

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : shanina shaik
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ☽ ©lomapacks, wifeymakesgifs, angiemcalisters, senatoramidallas (gifs) ☽ ©astra (code) ☽ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & jo carter & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/05/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19795-land-called-far-away-yasmine https://www.30yearsstillyoung.com/t19812-yasmine-don-t-let-this-life-drive-you-crazy https://www.30yearsstillyoung.com/t28923-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t30594-yasmine-khadji https://www.30yearsstillyoung.com/t38981-libre-rahul-kohli

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) EmptyMer 16 Nov - 10:57



≈ ≈ ≈
{looking out for you}
crédits/(malibu&sacreddonkey) ✰ w/ @Malcolm Okonma looking out for you (yasmine) 873483867
Vérité avouée, à demi pardonnée. OK, ce n’était pas le bon adage, mais dans le sourire que Yasmine offrit à Malcolm, on peut pouvait déceler les contours d’une promesse de ce type, surtout qu’au fond, le seul responsable du bazar qui régnait aux urgences, c’était le système de santé du pays et la fâcheuse manie qu’avaient les institutions de prendre le personnel soignant pour acquis. Mais fustiger gentiment Malcolm pour tout ça, c’était un bon moyen de continuer à discuter et à lui faire réaliser, à l’infirmière, qu’au-delà du travail dans sa globalité, ce genre d’échanges avec des membres de la même équipe qu’elle, à savoir celle des aidants, ça lui avait beaucoup manqué. Il ne pesait pas forcément autre chose que de la bonne humeur dans ces échanges, et ça tranchait nettement avec ce qu’il se passait parfois au-delà des murs de l’hôpital. C’était une pause agréable, qu’elle voyait s’étirer, et dont elle ne vérifia pas la durée en posant un oeil sur le cadran de la montre qu’elle portait continuellement au poignet, craignant de vexer le jeune homme s’il s’apercevait de son geste. Mais elle savait qu’elle devrait bientôt rebrousser chemin pour retrouver son poste, comme il devrait le faire bientôt, lui aussi.
Pour l’instant, faute de rebondir sur les travers de menteur inavoué de Malcolm à qui elle conseilla de complimenter plutôt une autre collègue qu’elle, elle rebondit sur ce qu’il lui répondit à propos de cette place qu’il tenait dans le duo qu’il formait avec son épouse — son ex-épouse, apprendrait-elle quelques instants après "Je t’aurais pas cru incapable de te faire respecter. C’est ça quand on est trop amoureux de ses enfants, on se laisse manipuler." Mais encore une fois, qu’en savait-elle dans le fond ? Disons qu’elle avait des neveux et des nièces, et qu’elle savait à quel point les petits pouvaient être doués pour faire entendre leurs arguments avec une moue boudeuse, de lèvres tremblantes, et des yeux larmoyants. Elle n’avait aucun moyen de savoir quel genre de mère elle serait dans un futur proche, seulement elle savait qu’elle tendrait davantage vers la ligne de conduite de Malcolm. Pas bien aguerrie quand il s’agissait de conflit, Yasmine savait qu’elle aurait des leçons à apprendre avant de se lancer dans le grand bain, c’était évident.
Laissant le rire qui lui avait échappé s’amenuiser doucement, elle hocha la tête quand, donc, elle apprit pour le divorce de Malcolm "J’ai cru un instant que j’avais touché un nerf. Mais tant mieux si tu le vis bien, et si ça se passe bien pour la petite." Pour la petite, elle avait tout de même une dizaine d’années, l’âge où on se rend compte de ce que ça signifie vraiment d’avoir des parents divorcés. Ça ne devait pas être simple, elle ne voulait même pas l’imaginer, alors elle laissa le dialogue se tarir juste un peu pour laisser sa propre réflexion lui échapper quand il s’git de lui révéler le nombre d’enfants qu’elle voulait, et qui trouva justice auprès du pompier qui lui avoua être fils unique. Une main se levant devant elle, Yasmine eut l’air de repousser tous les informations qu’il lui donnait aujourd’hui, mais encore une fois, c’était sous couvert d’un humour qu’elle laissa poindre quand elle lui dit dans un murmure appelant la confidence "Wow, wow, doucement. J’ai l’impression d’être à un premier rendez-vous, ou on échange nos secrets les plus basiques pour plaire à l’autre. Dans deux secondes, tu me parles de tes parents." lui dit-elle avec un nouveau sourire qui fit se froncer le haut de son nez dans une intention de lui faire passer le message : je te taquine, Malcolm. Evidemment, qu’elle le taquinait.

Mais plus pour longtemps, semblait-il, puisqu’une collègue du jeune homme, qu’elle-même avait déjà croisé à de nombreuses reprises durant son parcours, s’imposa à eux quand ils effleurèrent la limite entre les urgences et le reste du monde. Yasmine lui rendit un sourire quand elle lui adressa un regard cryptique, et rentra doucement le menton quand elle s’en alla sans demander son reste, ayant imposé ses ordres à Malcolm que Yasmine regarda, ses yeux vert trouvant les siens, plus sombres, prenant le même air revêche que la jeune femme et qui, clairement, ne lui allait pas au teint , elle qui n’était que sourires et douceur "C’est vrai, Malcolm. Arrête de faire mumuse avec les infirmières et cours sauver le monde." Dans ce ton volontaire et légèrement surjoué, elle laissa un très léger rire lui échapper, quand sa tête s’inclina doucement sur le côté, ses yeux suivant les mouvements que le pompier fit pour extirper une carte qu’elle finit par attraper du bout de ses doigts soignés "Il a un goût que je qualifierais de pire qu’horrible, t’es définitivement beaucoup trop gentil." rétorqua-t-elle en prenant sens de l’intention derrière son geste, sans pour autant que ça ne la dérange vraiment, appréciant juste l’idée que leur conversation avait été assez bonne pour que ça lui donne envie de partager quelque chose avec elle une autre fois, à un autre moment.
De là à lui accorder cette faveur, Yasmine verrait bien, aussi elle ménagea sa réponse pour lui adresser un nouveau regard, et le contourner doucement quand elle prit sens de sa requête qu’elle accepta, le poussant très doucement au passage avec ses épaules en lui disant dans la foulée "Promis, je te tiens au courant dès que j’en sais plus. Et je garde ça précieusement au cas où la petite stagiaire me pose des questions sur le beau et gentil pompier qui demande des nouvelles des patients pendant ses heures de pause." Une dernière taquinerie qu’elle fit passer avec un clin d’oeil raté — comme souvent, elle ne savait pas les faire — et d’une voltige qui lui permit de le garder son champ de vision, marchant à reculons jusqu’à ce qu’elle disparaisse derrière l’angle du mur, la carte qu’elle lui avait donnée plantée à distance sur lui un air de lui dire — non, presque de lui ordonner — prends soin de toi, Malcolm.


    can't nobody love somebody that do not love themselves, you are what you choose to be, it's not up to no one else. so be great, be kind, don't let them dim your light. yes, you are like the sun, so always stay bright.
    looking out for you (yasmine) FEs4GtV
    looking out for you (yasmine) QqLqwzn
    looking out for you (yasmine) QZss7l7
    looking out for you (yasmine) VHNfP8d
    looking out for you (yasmine) Lbjcusp

    looking out for you (yasmine) 3ve2lU9
    looking out for you (yasmine) LwqmGzA

    :burger::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

looking out for you (yasmine) Empty
Message(#) Sujet: Re: looking out for you (yasmine) looking out for you (yasmine) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

looking out for you (yasmine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-