AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -56%
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
Voir le deal
6.99 €

 what does your soul look like (greta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ophelia Butcher
what does your soul look like (greta) OJum3bL
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19 décembre)
STATUT : elle a d’autres priorités qu’être en couple pour le moment, faut pas lui en vouloir de repousser sa « vie privée » encore et encore
MÉTIER : ancienne libraire désormais écrivaine et bientôt scénariste ; même si certain(e)s diraient qu’elle est opportuniste à temps plein
LOGEMENT : 467 princess street, une maison à Logan City habillée des plus jolis bégonias du quartier
what does your soul look like (greta) 45827cec02d7a54f19a30d2287bc561f
POSTS : 121 POINTS : 605

TW IN RP : kidnapping, disparition, hypocrisie, manipulation
TW IRL : //
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : #000000 (black)
RPs EN COURS : Millie (fb) ∞ Aiden ∞ Simon ∞ Alfie ∞ Greta (fb) ∞ Auden #2 ∞ Cristina (fb) ∞ Ezra ∞ Matilda (fb)
RPs EN ATTENTE : Wyatt (fb)
RPs TERMINÉS : Auden #1
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), pinterest (icons), loonywaltz (ub)
DC : nope
PSEUDO : nelly
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46425-catcher-in-the-rye-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46498-i-m-building-this-house-on-the-moon-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46730-ophelia-butcher#2371754 https://www.30yearsstillyoung.com/t46647-ophelia-butcher#2367298

what does your soul look like (greta) Empty
Message(#) Sujet: what does your soul look like (greta) what does your soul look like (greta) EmptySam 22 Oct 2022 - 15:04


Ophelia est vêtue de chiffres, ce soir. De douze sourires, de cinq battements de paupières. D’une coupe de vin, d’une dizaine de cartes d’affaires échangées à travers les huit conversations qu’elle a orchestrées depuis qu’elle est arrivée. De trois canapés et demi, elle s’est arrêtée de manger quoi que ce soit quand elle a réalisé que celui avec la mandarine grillée baignait dans le beurre à l’ail. Par chance, sa neuvième conversation l’a empêchée de croquer dans le blinis à l’aïoli, et elle peut désormais se rassurer, son haleine est toute aussi fraîche que lorsqu’elle est arrivée.

Ophelia est aussi vêtue de manigances. Elle est venue avec un plan et un seul en tête, et compte bien mettre en place tous les pions qu’elle a en sa possession pour arriver à un résultat impeccable. Aussi impeccable que sa manucure, qui compose doucement une mélodie inventée sur le pied de sa coupe de blanc qu’elle sirote en ricanant à ce qu’un éditeur lui raconte sur son nouvel auteur fétiche du moment. Les soirées où les grands noms de la littérature australienne contemporaine se rassemble pour le lancement d’un bouquin de l’un ou de l’une d’entre eux sont fascinantes. D’un côté, tout le monde se supporte, s’encourage, se félicite, pose des questions et en redemande. De l’autre, on critique avec véhémence dans les vestiaires et dans les toilettes, on lance une rumeur de fond de salle qui devient de la gymnastique pour s’assurer que tous la connaissent, sauf l’hôte ou l’hôtesse de la soirée, on se sert du bouquin comme sous-verre dès qu'il trouve sa place de prédilection, à savoir à traîner lâchement sur la table du salon. Ils disent que le monde des affaires est fait de requins ; ces requins ne survivraient jamais, s’ils osaient publier un seul bouquin.

« Je suis tellement contente que tu aies pu te libérer ! » sans la moindre ingratitude, Ophelia met poliment fin à sa discussion du moment qui s’effritait de toute façon. Souhaitant à ses interlocuteurs une merveilleuse soirée, elle prend le temps nécessaire de les quitter pour réduire la distance qui existe entre elle et Greta. Greta Sighbury. Sous-entendre que la blonde a un planning chargé est une des ruses parmi tant d’autres qu’Ophelia adore. Le suggérer, c’est confirmer que Greta avait un agenda qui déborde et que malgré tout, elle a décidé de passer la soirée avec Ophelia. Son égo brille presque autant que les diamants qu’elle a aux oreilles, brille presque autant que son sourire lorsqu’elle arrive enfin à la hauteur de Greta pour effleurer sa joue d’un baiser aussi poli que tendre. Ophelia est incroyablement adorable, lorsqu’elle a décidé de l’être. Elle le décide tout le temps. « C’est moi qui invite. » laisse-t-elle glisser, entre un rire et un autre, en guidant son amie vers la table où des bouteilles de vin ont été disposées. Aucun serveur en vue, Ophelia se charge de remplir la coupe de la nouvelle arrivée comme s’il s’agissait de sa propre soirée, de sa propre cave. C’est un peu le cas vous me direz, tant elle a pris le temps d’analyser chaque étiquette lorsqu’elle est elle-même venue se chercher à boire en arrivant. Elle voulait quelque chose de juste assez sucré, de juste assez frais. Un vin doux, un vin qui booste la confiance, mais surtout la confidence. À la dernière lampée versée, Ophelia espère qu’elle a bien choisi.

« On a cinq minutes pour faire le tour de la pièce, que je t’explique qui est une valeur sûre et qui est à éviter. » prenant pour acquis qu’elle joue le rôle de la grande âme, de la grande soeur bienveillante ce soir. Ophelia est persuadée qu’elle pourra permettre à Greta de bien se faire un nid dans le paysage littéraire du pays. Pourtant, elle se ravise, toujours dans la douceur et la bonne mesure. « Déjà, est-ce que tu connais des gens ici ou pas du tout ? » elle prend le pouls et se dresse des gardes de sécurité. Ophelia, prête à sa sacrifier à la cause à coup de fossettes qui creusent ses mignonnes joues de gamine. Il ne faudrait absolument pas qu’elle parle en mal de quelqu’un qui soit cher au coeur de Greta. Pas devant elle, du moins.




what does your soul look like (greta) A4144747c6764bf344c531693038c9da what does your soul look like (greta) 5b277ecbd0bd3c68c3654f1247b68ac2




Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
what does your soul look like (greta) 1D7aXtN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : G.
STATUT : single with a crush on firemen (ruined it)
MÉTIER : romancière wannabe, too busy writing #9
LOGEMENT : Spring Hill #17 with the most handsome aka big bro'
what does your soul look like (greta) Tumblr_inline_o273azktQh1rifr4k_500
POSTS : 838 POINTS : 795

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [16/15] -
AlfieJulietSergioRhett #3ClaireCarmine #1Swann #1Arthur #1OpheliaRubenSiennaMarley

what does your soul look like (greta) Tumblr_mumro5YtpI1qf2zyko1_250
Mallen (ua #1) #2 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you
what does your soul look like (greta) Tumblr_inline_prfgub82hl1sdslao_1280
Maze #2 • No one could ever see me, seems you're the only one who knows what it's like to be me. Someone to face the day with, make it through all the rest with someone i'll always laugh with even at my worst, i'm best with you
what does your soul look like (greta) Tumblr_oxiezbq1pn1qmb4pvo4_250
Grisy • Leave it til the guilt consumes, i found you in the nearest room. All our friends were unaware, most had just passed out downstairs. To think I'd hoped you'd be okay, now can't think of what to say
what does your soul look like (greta) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me

RPs EN ATTENTE :
Cade > Andrew > James > Caleb #2 > Sergio #2 > Emery #2











RPs TERMINÉS : Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1


TheoCaTa

ua (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : cilouuute / gifs : alexandramakesgif (sign+profil), lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship (profil)
DC : Ava West
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45732-greta-moore

what does your soul look like (greta) Empty
Message(#) Sujet: Re: what does your soul look like (greta) what does your soul look like (greta) EmptySam 29 Oct 2022 - 14:48



C’était tout ce que Greta avait voulu fuir en préparant sa valise à la hâte et en sautant dans le prochain avion. Laisser derrière sa rupture, certes, mais aussi les faux-semblants dans les événements mondains devenus bien trop nombreux pour n’être qu’une formalité. La fille cadette des créateurs, la soeur de l’égérie, un rôle qui aurait normalement dû la tenir éloignée de la médiatisation et du côté le moins réjouissant de l’empire Sighbury. Et pourtant, la jeune femme ne pouvait plus compter les heures passées à feindre l’intérêt pour la collection printemps/été d’un collègue prestigieux, que ses parents gardaient près d’eux pour s’assurer que jamais il ne les dépasserait, à forcer ses sourires et ses éclats de rire pour assurer au public à quel point Greta Sighbury s’épanouissait au milieu de sa famille de célébrités. Tout était faux et malgré la douleur qui ne s’était estompée qu’au bout de plusieurs mois, le billet d’avion, son chagrin et ses larmes étaient authentiques. Des sentiments qui l’avaient raccrochée à la normalité alors qu’elle était venue fouler le sol australien pour voir ce que vaudrait Greta Moore en comparaison avec Greta Sighbury. Pas grand chose, s’accordait-elle à dire depuis une période de calme plat bien trop longue. Mais le métier qu’elle avait choisi, celui qu’elle avait démarré avec succès à Londres et tenté d’exporter à Brisbane, était lui aussi accompagné de certaines corvées. Pourtant, tous les événements liés à la littérature semblaient légèrement plus intéressants parce que la blonde n’était plus simple spectatrice mais bel et bien la protagoniste de son propre avenir. Alors, le sourire de façade emprunté jusqu’alors dans les événements du monde de la mode venait trouver de potentiels éditeurs pour un livre qu’elle n’avait pas encore écrit.

Ce soir-là, c’était Ophélia qui avait déniché un événement qui permettrait de récupérer quelques contacts visant à faire décoller sa carrière. « Je suis tellement contente que tu aies pu te libérer ! » Et le sourire de Greta envers son amie était cette fois sincère et elle avait accepté sa bise en évitant de préciser que son agenda désespérément vide n’aurait pas été un frein à sa venue. Les deux écrivaines s’étaient rencontrées lors d’une lecture publique du livre d’Ophélia, un ouvrage qui était tombé entre les mains de l’anglaise à son arrivée sur le terrain. Elle s’était plongée dans une pile de romans, bien décidée à s’imprégner du style de ses futurs nouveaux collègues. Ophelia Butcher était de celle qui avait retenu son attention et lui avait permis de sortir de son loft pour assister à la lecture et pourquoi pas échanger des conseils, ici et là. Le courant était rapidement passé, au point où Greta s’était confiée à elle pour que sa nouvelle amie ait toutes les cartes en main pour l’aider à percer dans le milieu. « C’est moi qui invite. » « Trop aimable de m’inviter à un open bar, avec des amis comme ça qui a besoin d’ennemis, dis-moi ? » Greta avait ri franchement en venant faire tinter son verre contre celui d’Ophélia. La brune était toujours souriante et de bonne humeur et sa compagnie était appréciable puisqu’il était bien plus facile de venir aux événements accompagnée pour parer à d’éventuels moments de flottement. « On a cinq minutes pour faire le tour de la pièce, que je t’explique qui est une valeur sûre et qui est à éviter. » Greta avait ouvert de grands yeux, son unique verre la préparant difficilement à déjà se lancer dans le grand bain. « Déjà, est-ce que tu connais des gens ici ou pas du tout ? » Rapide regard sur la salle. « Si je les connaissais, ils s’habilleraient un peu mieux que ça. » Première remarque. « Plus sérieusement, non, je ne connais personne. Je me sens pas à ma place, j’ai rien écrit depuis mon premier bouquin… » Ophélia le savait déjà et lui avait pourtant suggéré de venir, insistant énormément pour l’aider à se faire un nom en Australie, sans que Greta ne décèle ses réelles intentions.



i'm the problem, it's me
at tea time,  everybody agrees, i'll stare directly at the sun but never in the mirror. did you hear my covert narcissism I disguise as altruism like some kind of congressman? i wake up screaming from dreaming, one day I'll watch as you're leaving and life will lose all its meaning -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Ophelia Butcher
what does your soul look like (greta) OJum3bL
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19 décembre)
STATUT : elle a d’autres priorités qu’être en couple pour le moment, faut pas lui en vouloir de repousser sa « vie privée » encore et encore
MÉTIER : ancienne libraire désormais écrivaine et bientôt scénariste ; même si certain(e)s diraient qu’elle est opportuniste à temps plein
LOGEMENT : 467 princess street, une maison à Logan City habillée des plus jolis bégonias du quartier
what does your soul look like (greta) 45827cec02d7a54f19a30d2287bc561f
POSTS : 121 POINTS : 605

TW IN RP : kidnapping, disparition, hypocrisie, manipulation
TW IRL : //
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : #000000 (black)
RPs EN COURS : Millie (fb) ∞ Aiden ∞ Simon ∞ Alfie ∞ Greta (fb) ∞ Auden #2 ∞ Cristina (fb) ∞ Ezra ∞ Matilda (fb)
RPs EN ATTENTE : Wyatt (fb)
RPs TERMINÉS : Auden #1
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), pinterest (icons), loonywaltz (ub)
DC : nope
PSEUDO : nelly
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46425-catcher-in-the-rye-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46498-i-m-building-this-house-on-the-moon-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46730-ophelia-butcher#2371754 https://www.30yearsstillyoung.com/t46647-ophelia-butcher#2367298

what does your soul look like (greta) Empty
Message(#) Sujet: Re: what does your soul look like (greta) what does your soul look like (greta) EmptySam 29 Oct 2022 - 16:57


Arrivant à saisir tout de suite et sans le moindre effort le malaise de Greta, Ophelia s’était déjà octroyé le rôle de mentore, de mécène, et de tout ce qui pourrait l’élever au rang de super-héroïne à la seconde où la blonde lui rend sa bise. « Trop aimable de m’inviter à un open bar, avec des amis comme ça qui a besoin d’ennemis, dis-moi ? » la brunette lui répond d’un nouveau rire aussi adorable qu’innocent. « Attends que je te montre où est le buffet en te disant que j’ai tout cuisiné en vitesse avant d’arriver ici : là tu pourras te poser de véritables questions. » chuchotant à la confidence, Ophelia a mis de côté son esprit opportuniste pour les prochaines heures. Elle se complaît bien plus dans sa nouvelle mission humaniste, celle de trouver dans cette pièce au moins un(e) éditeur(trice) qui tombera sous le charme de Greta. La vie d’Ophelia Butcher n’est qu’un grand jeu d’échecs. Chaque geste est calculé de manière à apporter les résultats qui l’avantageront le plus sur le long terme. Et ce soir, ce qui lui assurera un ticket doré pour les prochaines fois, c’est de rebâtir la confiance en soi de Greta. Balayant la salle du regard avec elle, Ophelia attend le verdict avant d’y aller de confidences et de secrets qui pourraient salir poliment la réputation de certains. Ce qu’il ne faut pas faire pour gagner des points dans la bonne équipe. « Si je les connaissais, ils s’habilleraient un peu mieux que ça. » Ophelia se félicite comme à toutes les fois où elle passe du temps avec Greta d’avoir pris une minute supplémentaire devant son dressing avant de se rendre à la soirée. Aucun élément de sa tenue n’est choisi au hasard, même les accessoires ont été triplement validés pour l’aider à porter un look aussi classique que tendance. « Tu vas finir par me planter des doutes dans la tête, tu sais ça. » en bonne petite hypocrite qui s’assume, elle joue même faussement distraitement avec la bague vintage qu’elle porte à l’index, un bijou qui lui a déjà valu suffisamment de compliments pour qu’elle se conforte dans ses choix gagnants.

« Plus sérieusement, non, je ne connais personne. Je me sens pas à ma place, j’ai rien écrit depuis mon premier bouquin… » Greta laisse s’échapper un soupir sans le cacher, Ophelia elle, le noie dans sa gorgée de vin. « Ce n’est pas avec une attitude comme ça que tu vas te sentir à ta place, Greta. » elle parle avec toute la douceur dont elle est capable, sans tomber dans l’infantilisation non plus. Mais c’est maintenant qu’on réalise à quel point Ophelia est parfois trop optimiste. Elle force tellement son bonheur que personne n’arriverait totalement à mettre le doigt sur ce qui la rend heureuse, vraiment. « La moitié des gens ici n’a jamais publié quoi que ce soit et vit au crochet des autres. » ses yeux passent à tour de rôle sur les critiques, les éditeurs, et quelques auteurs qui n’écrivent plus parce que le syndrome de la page blanche a avalé la dernière motivation qui leur restait. « Et l’autre moitié tape du pied en espérant recevoir un minimum d’attention. » on les voit facilement, eux, les écrivains qui parlent fort et qui vantent leur dernier bouquin comme si c’était la seule chose qui les définissait. Son jugement finit de s’abattre lorsqu’elle les ignore tous et détourne la tête vers Greta. « Tu es au centre, toi. T’as écrit mais ils ne le savent pas encore. » et il faut qu’elle arrête de le voir comme un obstacle, comme un échec. La munition la plus précieuse qu’on peut avoir, selon Ophelia, c’est un secret. Savoir quelque chose que les autres ignorent est puissant, et elle fera tout en son pouvoir pour que Greta le comprenne d’elle-même.

« Et puis t’as toutes les cartes pour leur dire exactement ce qu’ils veulent entendre si tu n’es pas prête à leur parler de la vraie Greta. » Ophelia change de ton du tout au tout. Elle n’est plus sérieuse maintenant, elle s’amuse. L’ambiance était trop lourde, ça manquait de sourires et de clins d’oeil de connivence. « Imagine la Greta que tu voudrais que les éditeurs rencontrent et signent, ce soir. » Greta écrit après tout, elle a le cerveau qui imagine des personnages par dizaine. Qu’elle en tire avantage. « Quand tu l’auras trouvée, on retournera chercher du vin. Puis on lancera la chasse à l’homme. » faisant à nouveau tinter sa coupe sur celle de son amie, Ophelia est déjà si fière du progrès vers lequel elle guide l’anglaise. Un vrai don de soi.




what does your soul look like (greta) A4144747c6764bf344c531693038c9da what does your soul look like (greta) 5b277ecbd0bd3c68c3654f1247b68ac2




Revenir en haut Aller en bas
Greta Moore
what does your soul look like (greta) 1D7aXtN
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 33
SURNOM : G.
STATUT : single with a crush on firemen (ruined it)
MÉTIER : romancière wannabe, too busy writing #9
LOGEMENT : Spring Hill #17 with the most handsome aka big bro'
what does your soul look like (greta) Tumblr_inline_o273azktQh1rifr4k_500
POSTS : 838 POINTS : 795

TW IN RP : alcool, drogue, age gap
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : made in England • being rich doesn't make you happier • drama queen pouring wine after the smallest inconvenience
CODE COULEUR : lightseagreen
RPs EN COURS : [16/15] -
AlfieJulietSergioRhett #3ClaireCarmine #1Swann #1Arthur #1OpheliaRubenSiennaMarley

what does your soul look like (greta) Tumblr_mumro5YtpI1qf2zyko1_250
Mallen (ua #1) #2 • we just friends, just friends. when you say my name so casual, touch my hand, i stop and play it cool like i'm not into you
what does your soul look like (greta) Tumblr_inline_prfgub82hl1sdslao_1280
Maze #2 • No one could ever see me, seems you're the only one who knows what it's like to be me. Someone to face the day with, make it through all the rest with someone i'll always laugh with even at my worst, i'm best with you
what does your soul look like (greta) Tumblr_oxiezbq1pn1qmb4pvo4_250
Grisy • Leave it til the guilt consumes, i found you in the nearest room. All our friends were unaware, most had just passed out downstairs. To think I'd hoped you'd be okay, now can't think of what to say
what does your soul look like (greta) Tumblr_inline_pg5ksfYLob1v1d82y_540
Emery • Lost and insecure, you found me, you found me. Lyin' on the floor surrounded, surrounded, just a little late, you found me, you found me

RPs EN ATTENTE :
Cade > Andrew > James > Caleb #2 > Sergio #2 > Emery #2











RPs TERMINÉS : Rhett #1Lucas #1Rhett #2CalebMaze #1Emery #1


TheoCaTa

ua (bunyip)Ambrose #1Ambrose #2OwenAmbrose #3RaelynOttoAmbrose #4Alma

abandonnés:

AVATAR : Ashley Benson
CRÉDITS : avatar : cilouuute / gifs : alexandramakesgif (sign+profil), lcrnasgifs/zigglerscesaro/may0osh/truelove-crackship (profil)
DC : Ava West
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45510-greta-o-no-need-to-fear-what-you-can-t-avoid?highlight=greta https://www.30yearsstillyoung.com/t45552-greta-o-and-i-don-t-want-the-world-to-see-me https://www.30yearsstillyoung.com/t45732-greta-moore

what does your soul look like (greta) Empty
Message(#) Sujet: Re: what does your soul look like (greta) what does your soul look like (greta) EmptyMar 22 Nov 2022 - 16:49


La spontanéité de la jeune femme était rafraichissante, presque autant que le verre de vin que Greta était venue boire d’un trait en s’assurant au préalable que personne ne pouvait la voir. Il aurait été malvenu qu’un éditeur potentiel la voit terminer un verre d’alcool comme s’il s’agissait de soda. Agitant son verre sous le nez de son amie pour se faire resservir alors qu’elle scrutait les invités à la recherche de quelqu’un de connu, la jeune femme avait souri à la remarque de son amie. « Tu vas finir par me planter des doutes dans la tête, tu sais ça. » Ophelia n’avait aucun doute à se faire parce que Greta ne se serait pas gênée pour commenter et corriger son style si elle en avait ressenti le besoin. Loin d’elle l’idée de se rendre désagréable ou pire, de se donner un air hautain, mais son implication dans le monde de la mode était bien plus importante qu’elle ne voulait le laisser croire. Elle qui avait tout quitté pour arriver ici, au milieu de tous ces éditeurs se goinfrant de petits fours. Finalement, le monde de la littérature et de l’édition ne valait pas beaucoup mieux que celui du stylisme et un rapide coup d’oeil dans la pièce suffisait à la faire se replonger dans les anciens événements auxquels elle assistait. « Ce n’est pas avec une attitude comme ça que tu vas te sentir à ta place, Greta. » Le vin ne l’aidait pas à accepter d’entendre Ophelia lui montrer qu’elle avait tort, parce qu’elle n’avait été habituée qu’à des réponses qui allaient dans son sens, pour ne pas la froisser, pour s’assurer de lui plaire. Son regard s’était tourné vers elle et la brune avait probablement traduit tout ce que la blonde pensait tout bas. Elle avait poursuivi son discours et Greta l’écoutait. « La moitié des gens ici n’a jamais publié quoi que ce soit et vit au crochet des autres. » Cette phrase l’avait amusée malgré la volonté d’Ophelia de trouver les mots justes pour la rassurer et lui prouver qu’elle avait toute légitimité à être ici. Vivre au crochet des autres était un sentiment que Greta ne connaissait que trop bien. Son succès passé, bien que tout son entourage tentait de lui prouver le contraire, elle le devait à son nom de famille. Et avant son livre, c’était sur le portefeuille de ses parents qu’elle comptait pour pouvoir avancer et se concentrer entièrement à son projet. Elle avait laissé Ophelia finir son discours en maintenant son regard pour lui signifier son intérêt et surtout toute sa gratitude envers elle. Depuis qu’elle la connaissait, la brune n’avait jamais raté une occasion de lui montrer qui elle était à ses yeux. Quelqu’un d’accompli mais qui avait encore de nombreuses opportunités devant elle.« Et l’autre moitié tape du pied en espérant recevoir un minimum d’attention. » Le discours d’Ophelia prenait vie devant ses yeux alors que les rires se voulaient plus forts que ceux du voisin, que les mains venaient trouver les épaules des costumes des hommes et tailleurs des femmes. Tous se bousculaient pour espérer prendre la place de l’autre et le spectacle était consternant. « Tu es au centre, toi. T’as écrit mais ils ne le savent pas encore. » Au centre, ou dans un coin, proche de l’alcool et de la nourriture. « Ils n’ont peut être rien écrit mais ils ont le mérite d’allier vrai boulot et écriture… Je les admire, en fait. » Greta tenait sa coupe contre ses lèvres, envieuse, rêveuse. « Imagine la Greta que tu voudrais que les éditeurs rencontrent et signent, ce soir. » L’auteure avait lancé un rire vers elle, taquinant gentiment son amie. « C’est une rencontre avec des éditeurs potentiels ou la ré-édition de Candide ou l’optimisme ? » Parce qu’Ophelia lui lançait des défis qui frôlait la question philosophique mais l’humour de l’auteure était une tentative désespérée de s’échapper des questionnements de son amie qui ne savait que trop bien les faiblesses de Greta. Cependant, plutôt que de les utiliser contre elle, Ophelia tentait de la faire réfléchir et de lui redonner juste assez de confiance en elle pour agir. « Quand tu l’auras trouvée, on retournera chercher du vin. Puis on lancera la chasse à l’homme. » Qui voulait-elle être ? A Londres, plongée dans un monde qu’elle ne comprenait plus et poussée par une rupture qui l’avait complètement changée, Greta pensait trouver toutes les solutions en s’éloignant le plus possible. « La vérité, c’est que j’en sais rien. Je veux écrire, ça c’est sûr. Mais je n’ai aucune idée de qui je voudrais être, pour le moment, j’aimerais juste être assez forte pour laisser cette foutue rupture derrière moi. » La jeune femme était encore brisée et l’idée d’écrire un second roman d’amour lui paraissait inconcevable. Mais tout un tas d’autres histoires pouvaient être racontées, l’optimisme d’Ophelia l’aidait de plus en plus à le comprendre. « Tu crois que le fait d’être mignon fait de lui un bon éditeur ? » avait-elle finalement demandé en levant discrètement l’index vers un potentiel éditeur. Ou un potentiel homme qui lui ferait oublier Arthur, elle n’en était pas encore sûre.

Spoiler:



i'm the problem, it's me
at tea time,  everybody agrees, i'll stare directly at the sun but never in the mirror. did you hear my covert narcissism I disguise as altruism like some kind of congressman? i wake up screaming from dreaming, one day I'll watch as you're leaving and life will lose all its meaning -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

what does your soul look like (greta) Empty
Message(#) Sujet: Re: what does your soul look like (greta) what does your soul look like (greta) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

what does your soul look like (greta)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-