AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon EB12.5 : commander le coffret ...
Voir le deal

 Let life surprise you ※ EDDON #18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : Touche du bout du doigt son rêve de devenir mère, grâce à son précieux & jeune compagnon
MÉTIER : Directrice de la Shining Stars Agency, qui continue de suivre quelques protégés en tant qu'agente
LOGEMENT : 68 St paul's terrace ~ Spring Hill, maison qu'elle partage avec Eddie et trois boules de poils
Let life surprise you ※ EDDON #18 9e8a663418e14da595190c57fd0f804ed90dad5d
POSTS : 3738 POINTS : 20

TW IN RP : cambriolage, agressions sexuelles, écart d'âge
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {7/6} Celebration SSA - Eddon #17 {UA} - Halsana #4 - Eddon #19 - Jiyeon #1 - Charlie #1 - Rory #1

Let life surprise you ※ EDDON #18 TTBHJR86_o
EDDON #19 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JKkNs5vH_o
JOAQUIN (scénario) The good thing about rejection is that too much of it can make you more tenacious, courageous and stronger, which eventually leads you to a positive outcome if you don't give up.

Let life surprise you ※ EDDON #18 0y1l
HALSANA #4 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Let life surprise you ※ EDDON #18 Mx1f
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Myself (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin) magma (signature)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptyMar 25 Oct 2022 - 20:00



Let life surprise you



The best things happen unexpectedly

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Toutes les planètes devaient être alignées, mais une comète prénommée Sun-Hi avait empêché celles-ci de l’être. Halston aurait dû voir la vie en rose, mais celle-ci s’était teintée de gris, la mine déconfite qu’Eddie arborait depuis la visite imprévue de sa génitrice la contrariait. Ils auraient dû partager un bonheur inouï dès le jour où son test s’était avéré positif, mais elle fut incapable de lui annoncer quoique ce soit depuis qu’il s’était renfermé sur lui-même. Il venait de tourner le dos à sa mère au moment où il devrait avoir le plus besoin d’elle, il ne pouvait pas exister un pire timing que celui-ci. Elle pouvait comprendre qu’il refuse de lui parler après l’irrespect dont elle avait fait preuve, mais elle était chagrinée de penser qu’il ne pourrait peut-être pas compter sur les siens durant une étape si importante de sa vie. Il avait la chance de vivre à proximité de sa famille contrairement à elle, mais il ne pourrait pas en profiter pour s’appuyer sur celle-ci. L’américaine ne voulait pas que leur futur enfant soit coupé de la plupart de ses liens familiaux, elle devait trouver une solution, mais elle devait tout d’abord respecter le besoin d’espace dont le danseur avait besoin. Il avait su faire de même lorsqu’ils étaient revenus de Los Angeles, elle ferait donc cet effort malgré son envie dévorante de parler de famille. Elle pouvait au moins s’estimer heureuse d’une chose : cela lui avait permis de réfléchir pleinement à la façon dont elle allait lui annoncer sa grossesse. La brune voulait la soigner, la rendre mémorable et elle avait trouvé un complice insoupçonné pour l’aider. Eddie ne se doutait d’absolument rien, son insouciance avait le don de l’attendrir, de déclencher des sourires qui pourraient le rendre suspicieux, à moins qu’il ne s’imagine qu’elle ne cherchait qu’à instaurer une ambiance joyeuse pour le réconforter. Trois jours s’étaient écoulés, elle savait qu’elle n’arrivait pas à attendre plus longtemps, qu’elle était à deux doigts de craquer, comme la dernière fois où elle s’était glissée dans son dos pour le prendre dans ses bras, la tentation de lui susurrer qu’il allait devenir papa était terrible. Trépignant d’impatience, elle se réveilla avant lui alors qu’elle n’avait aucune raison de se lever tôt, contrairement à lui qui devait se rendre au théâtre, elle saisit cet instant pour lui caresser délicatement la joue et murmurer : nous sommes le premier jour du reste de ta vie. Elle referma ses paupières avant qu’il n’ait le temps de remarquer quoique ce soit et resta dans son lit jusqu’au départ de celui-ci.
 
Une fois levée, elle vérifia que la moto du danseur avait bel et bien disparu de son champ de vision, elle se faufila jusqu’à son dressing, qu’elle fouilla pour en sortir une tenue qui n’avait rien d’anodine. Une certaine robe violine qu’elle avait porté le jour de leur rencontre, elle soupira un bon coup avant de l’essayer et fut soulagée de voir qu’elle pouvait encore rentrer dedans, contrairement à celle qu’elle voulait porter pour la remise de prix. « That’s perfect. » S’exclama-t-elle en posant une main sur son ventre, une partie de son corps qu’elle verra grossir avec joie durant les mois à venir. Elle la retira le temps de prendre son petit-déjeuner, ne voulant pas prendre le moindre risque de la tâcher, elle l’enfila de nouveau juste avant de se maquiller. Halston mit en valeur ses yeux, sachant qu’il serait inutile d’en faire tout autant avec ses lèvres, qui seront tellement prises d’assaut qu’elles ne garderont pas longtemps le moindre rouge à lèvres. Elle arrangea quelque peu ses cheveux avant d’embarquer dans sa voiture. La brune envoya un message à son complice avant de démarrer son véhicule. Elle se gara à proximité du théâtre, entra dans celui-ci et vint à la rencontre d’un collègue d’Eddie, à qui elle confia une clé USB. Halston s’approcha discrètement de la salle de répétition, dont la porte était légèrement entrouverte. Elle pouvait voir que son compagnon était complètement absorbé par sa chorégraphie, qui risquait d’être chamboulée à tout moment. Un nouveau morceau résonna dans la pièce, une musique modifiée dans laquelle elle s’était amusée à glisser un mot qui fut répété plusieurs fois, de façon espacée pour laisser le place au doute, baby. Elle guetta le moindre changement d’attitude, le morceau se clôtura par une phrase qui se voulait énigmatique : someone is gonna be... « A daddy. » Dit-elle en poussant la porte et en s’invitant sur son terrain d’entraînement. Ici rien n’y personne ne devrait pouvoir gâcher ce moment, son plan devait se dérouler à la perfection, elle sourit jusqu’aux oreilles. « And that someone is you. » Ajouta-t-elle malgré l’évidence, pour le plaisir incommensurable de le dire. Elle cessa de s’avancer, elle préférait le laisser décider de la suite, le lui permettre d’exprimer sa joie sans l’entraver, même si elle désirait le voir courir dans sa direction et l’embrasser comme jamais.





Dernière édition par Halston Hargreeves le Dim 27 Nov 2022 - 9:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
Voir le profil de l'utilisateur
Let life surprise you ※ EDDON #18 IAeu3cF ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : futur papa un peu perdu, de grandes responsabilités l’attendent en 2023 et il doute déjà d'être à la hauteur.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, professeur de danse et plus rarement acteur pour les beaux yeux de son agente (et compagne).
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston et leurs trois chats en attendant que la famille s'agrandisse.
Let life surprise you ※ EDDON #18 7KhQkX0P_o
POSTS : 5770 POINTS : 40

TW IN RP : age gap.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) ☆ né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground, les Insane Boyz ☆ gaga de ses trois chats ☆ traine une sale réputation dans sa compagnie car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon (sombre)
RPs EN COURS :
northlight theater company
› préliens disponibles ici ‹

insane boyz (groupe de danse)
› préliens disponibles ici ‹

Let life surprise you ※ EDDON #18 E8rfmNrl_o
eddon #19 & #17 (ua) ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ♪ ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151618

Let life surprise you ※ EDDON #18 DNgAcjr1_o
chaddie #5 ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound. ☆ 1234

Let life surprise you ※ EDDON #18 NYggSwyF_o
callie (scénario) ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together.

Let life surprise you ※ EDDON #18 CQXVtZc3_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JYrUjvdk_o
ebby #3 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

Let life surprise you ※ EDDON #18 2irS6xy1_o
diana #4 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123

Let life surprise you ※ EDDON #18 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours. we'll light a fire in your eyes, just wanna taste it, make it hot. choose the menu, call me up. whatever you want, we'll serve.

Let life surprise you ※ EDDON #18 ZZ7wUCd0_o
alexis ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me. i've fallen for this irresistible, powerful feeling and i’ve let go of myself. i like simplicity, the hidden thing within me has opened its eyes now.

› NaNoWriMo 2022 ‹
50 000 ✓ (63 859)

(8) shining stars agencyeddon #17 (ua)chaddie #5marley #1louis #1sunan #3eddon #19 (xmas)

RPs EN ATTENTE :
Let life surprise you ※ EDDON #18 Qn8a

(ebby #4, diana #5, jina #2, eddon ua slasher)

RPs TERMINÉS : 2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar) + @loonywaltz (userbars) + @leelee (gifs) + @homemade (crackship eddon) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptySam 29 Oct 2022 - 19:19




☾ let life surprise you
There's a chair in the corner, where I'll rock you to sleep. Under the stars, painted on the ceiling I'll hold you while you dream. Will you have your mother's patience? Her smile or her eyes? I guess we will see but I know you'll be a beautiful suprise. Like a sky wide open and blue, I know you're on your way, I can't wait to meet you.
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


Pour la toute première fois de son existence Eddie prévoit de bouder la traditionnelle fête du Hangeul, plus que jamais allergique à l'idée de se joindre au moindre rassemblement familial en ce moment. Cette année les Yang devront se passer de lui et au premier qui se plaindra de son absence, le danseur se contentera de répondre que sa mère lui a ôté toute envie de célébrer quoi que ce soit en sa présence, elle qui est si forte pour anéantir au contraire le bonheur des autres à commencer par celui de son fils. Son intrusion chez lui et les remarques qu'elle s'est permis d'émettre ce jour-là Eddie ne les digère pas, voilà même trois jours qu'il ignore ses sollicitations par message et se terre dans un mutisme que sa mère n'est là encore pas fichue de respecter, comme s'il risquait sérieusement d'accepter de discuter après ça. Le danseur n'est de façon générale pas vraiment disposé à parler alors que sa récente tendance à s'isoler le pousse également à s'éloigner d'Halston, face à laquelle il assume difficilement le désastre de cette rencontre et l'aperçu peu flatteur qui lui a été donné de sa famille. Les paroles de Sun-Hi n'en finissent plus de polluer ses pensées, Eddie est autant blessé dans son ego que dans son cœur et s'il a réussi à passer outre beaucoup d'affronts que sa mère avait pu lui faire, cette fois, il ne compte pas lui pardonner quoi que ce soit. Sa déception est telle qu'il n'est même pas sûr que Sun-Hi serait à nouveau la bienvenue chez lui si elle lui présentait des excuses dont il pourrait s'assurer de la sincérité, car c'est bien beau de profaner, piétiner et dédaigner sa vie privée et d’espérer ensuite tout arranger. Dans l'immédiat Eddie n'entrevoit aucune pacification, c'est même en faveur d'une prise de distances pure et dure que le danseur a tendance à pencher car il songe avant tout à Halston et à cette vie à deux qu'ils sont en train de bâtir, considérant que couper les ponts quelques temps ne pourra que leur être bénéfique car ainsi sa mère ne pourra plus les atteindre. Il n'aime pas en arriver à de tels extrêmes mais Sun-Hi ne lui laisse tout bonnement pas le choix, et il n’a aussi aucune envie de faire le moindre effort de son côté. Eddie lui en veut de s'être encore mise en travers de son couple, à croire que sa vie amoureuse fera éternellement l'objet de critiques de sa part et que le fait qu'il puisse être enfin heureux ne signifie strictement rien. Et il lui en veut, aussi, de l'avoir empêché d'annoncer la bonne nouvelle concernant son rendez-vous post-opératoire à Halston alors que l'occasion de laisser les souvenirs de cette intervention derrière eux pour écrire sereinement la suite lui était enfin donnée. La maison du couple n'a jamais paru aussi silencieuse depuis que la mère du danseur l'a quittée, Eddie craint que la communication avec sa compagne en soit durablement affectée mais il ne fait rien pour maintenir celle-ci, trouvant au lieu de ça refuge dans son travail pour y noyer son amertume et sa culpabilité. S'il avait eu le courage de renvoyer Sun-Hi chez elle dès sa première remarque désobligeante les mots de la matriarche Yang n'auraient jamais pu heurter l'américaine, tout comme ils n'auraient pas pu le blesser lui. L'allusion à une promotion canapé et les autres raccourcis tout aussi sombres de sa mère ne seront pas facilement oubliés, Eddie déteste d'ailleurs la facilité avec laquelle celle-ci l'a fait flancher alors que sa patience l'aura finalement très vite abandonné ce fameux jour. Et aujourd'hui c'est pour Halston que le danseur s'inquiète, ayant bien remarqué que celle-ci semblait plus fatiguée qu’à l’accoutumée et croyant même l'avoir entendu vomir il y a deux jours, au point de se demander si cet échange animé avec Sun-Hi ne l'a pas rendue un peu malade. Il s'en voudrait d'autant plus si c'était le cas et il viendrait aux nouvelles sans attendre s'il ne redoutait pas avant tout de très mal s'y prendre, car s'armer de pincettes pour traiter les choses avec délicatesse n'a jamais été sa spécialité. Son seul souhait est que sa mère ne parvienne pas à semer la zizanie entre eux en altérant leur complicité avec sa négativité et là-dessus, Eddie est même déterminé à ne jamais laisser celle-ci gagner.

Mais pour l'heure c'est entre les murs du théâtre que le danseur s'emploie à évacuer toutes ces tensions accumulées. La danse a toujours été son meilleur défouloir et cette fois encore c'est tout entier qu'Eddie entreprend de s’y plonger, préférant investir cette mauvaise énergie dans son art plutôt que d'en venir à passer ses nerfs sur tout ce qui l'entoure. Ses contrariétés du moment sont mises de côtés dès que ses pieds rencontrent un parquet de danse, pendant quelques heures Eddie ne pense alors plus qu'à donner le meilleur de lui-même et aujourd'hui c'est au perfectionnement de sa toute dernière chorégraphie que le danseur travaille sans relâche jusqu'à se satisfaire pleinement de sa propre performance. Car avant d'être un professeur exigeant c'est envers lui-même qu'Eddie est le plus dur en s'imposant une discipline qui a déjà sévèrement ébranlé son corps par le passé, corps qu'il tente désormais de ménager un peu plus même si certains jours ses bonnes résolutions semblent ne tenir à rien. Son côté méticuleux n'a lui par contre jamais été revu à la baisse et c'est bien évidemment face au miroir que le danseur s'exerce pour être à l'affut de la moindre erreur, une concentration à toute épreuve qu'un soudain changement de musique parvient toutefois à perturber. Freaks laisse alors place à un morceau dont Eddie questionne aussitôt la provenance, alors que les paroles de toute évidence trafiquées ne font que le rendre un peu plus confus. « What the hell ? » Sa répétition du jour interrompue, c'est tout autour de lui que le danseur se met à scruter comme pour chercher une réponse aux questions animant son esprit, réponse qu'il parvient finalement à trouver du côté de la porte lorsque celle-ci s'ouvre sur une silhouette qu'Eddie reconnaitrait entre mille. L'apparition d'Halston, son sourire et les mots émis par celle-ci font brutalement rater une succession de battements à son cœur, il n'est alors plus capable de réfléchir ou seulement à la signification de ce qu'elle vient de lui dire, cette évidence qui ne peut à présent plus lui échapper. « Da..ddy ? » il répète et tente au même instant de l'intégrer, sa voix chancelante témoignant déjà de l'émotion menaçant de l'emporter. « Est-ce que.. » C'est en effectuant un premier pas en avant qu'Eddie balbutie, tâchant de mettre de l'ordre dans ses pensées et sondant déjà les yeux d'Halston en quête d'une confirmation qu'il ne tarde finalement pas à venir lui-même chercher. « Tu es enceinte, vraiment ? » On a réussi ? semble être la seconde question que son regard lui adresse alors qu'il peine encore à y croire tant cette annonce paraît inattendue à ce moment bien précis. Cet enfant est désiré depuis de longs mois mais Eddie n'aurait pas pu s'attendre à l'apprendre aujourd'hui ni d’une telle façon, il s'avance alors prudemment vers l'américaine tandis que peu à peu son sourire jusque là troublé s'élargit. « Oh mon amour c’est.. » Le plus beau jour de sa vie et la meilleure nouvelle qu'elle pouvait lui apporter, sans l'ombre d'un doute, comme le montre la rapidité avec laquelle le danseur se précipite dans ses bras. Eddie l'enlace ainsi durant de longues secondes avant de se retirer légèrement pour capturer ses lèvres avec une douceur infinie, cette même douceur caractérisant ensuite la main posée sur son ventre pour caresser ce dernier. « Je commençais à croire que cette annonce n’arriverait jamais. » Il peut bien l'avouer maintenant, il en était venu à craindre que quelque chose ne fonctionne pas de son côté après des mois de tentatives pour concevoir cet enfant et non, il n'est pas fier d'avoir douté de lui sans en avoir jamais parlé. Le couple a tout fait pour optimiser ses chances après l'arrêt de contraception d'Halston mais force est de constater que leurs nombreuses tentatives auront mis du temps à porter leurs fruits, et la faible patience du danseur n’est quant à elle plus à prouver. « Regarde comme je tremble, je ne sens même plus mes jambes. » Eddie laisse échapper un rire visant surtout à détourner l'attention de son regard humide, alors que trouver les mots pour lui signifier combien cette annonce le rend heureux n'a jamais été aussi compliqué. Il y a tant de choses qu'il aimerait lui dire, tant de questions qu'il souhaiterait lui poser même si à cet instant, Eddie est surtout désireux d'y voir un peu plus clair dans cette petite mise en scène. « Mais comment tu as fait ça ? La musique je veux dire. » Elle n'a pas pu agir seule, l'un de ses collègues est forcément dans le coup et son intuition l'amène à considérer Henry en tant que spécialiste ultime de tout ce qui touche à la musique. Mais peu importe finalement où Halston a déniché son complice, car cette question a de quoi paraître moindrement importante comparée à la seconde démangeant déjà le danseur. « Et pour le bébé tu.. tu le sais depuis longtemps ? » Notre bébé qu’il pourrait préciser s'il ne prenait pas encore doucement la mesure de ce qui lui arrive, et s'il n'était pas encore quelque peu hésitant dans ses mots. Eddie cherche à savoir si l'évidence était sous ses yeux depuis un certain temps et pour cause, il s'en voudrait de n'avoir rien remarqué en vivant à ses côtés alors qu'une crainte lui tord déjà le bide : celle d'avoir pu rater quelque chose en manquant d'être attentif, notamment ces derniers jours lorsque ses pensées étaient encombrées par l'affront de sa mère et qu'il ne regardait sans doute pas du bon côté.






glitters:

Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : Touche du bout du doigt son rêve de devenir mère, grâce à son précieux & jeune compagnon
MÉTIER : Directrice de la Shining Stars Agency, qui continue de suivre quelques protégés en tant qu'agente
LOGEMENT : 68 St paul's terrace ~ Spring Hill, maison qu'elle partage avec Eddie et trois boules de poils
Let life surprise you ※ EDDON #18 9e8a663418e14da595190c57fd0f804ed90dad5d
POSTS : 3738 POINTS : 20

TW IN RP : cambriolage, agressions sexuelles, écart d'âge
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {7/6} Celebration SSA - Eddon #17 {UA} - Halsana #4 - Eddon #19 - Jiyeon #1 - Charlie #1 - Rory #1

Let life surprise you ※ EDDON #18 TTBHJR86_o
EDDON #19 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JKkNs5vH_o
JOAQUIN (scénario) The good thing about rejection is that too much of it can make you more tenacious, courageous and stronger, which eventually leads you to a positive outcome if you don't give up.

Let life surprise you ※ EDDON #18 0y1l
HALSANA #4 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Let life surprise you ※ EDDON #18 Mx1f
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Myself (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin) magma (signature)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptyDim 30 Oct 2022 - 22:00



Let life surprise you



You have to make time for the things you love

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

S’introduire dans le lieu de travail de son compagnon n’était pas dans ses habitudes, lui avait au moins une certaine légitimité pour venir dans son agence, dont il faisait partie. Il avait été étrange pour elle de s’y inviter et de partir à la rencontre de son collègue, qui avait été drôlement réceptif à sa demande, alors qu’elle n’était qu’une inconnue pour lui, cela avait été une agréable surprise. Elle avait été plus touchée qu’il n’avait pu l’imaginer, parce qu’elle s’était sentie acceptée par une personne qu’Eddie voyait régulièrement, il n’avait pas émit une once de jugement, ce qui l’avait poussé à le remercier d’une façon qu’il avait trouvé excessive, jugeant qu’elle ne lui demandait pas grand-chose. Il était sûrement vrai que cela ne représentait qu’une petite mission pour lui, mais pour elle il s’agissait de l’annonce d’une vie, qui ne se représenterait pas de sitôt ou même jamais. La brune préférait ne pas y penser, elle ne réaliserait peut-être pas son rêve de fonder une grande famille, mais elle savait déjà qu’un seul petit être allait déjà prendre beaucoup de place dans sa vie, qui ne se prêtait actuellement pas à la maternité. Elle n’aurait jamais cru obtenir un poste de direction et une grossesse au même moment, une situation qui paraîtrait insurmontable pour un grand nombre de personnes, mais qui n’effrayait pas Halston pour le moment qui n’était qu’aux prémices des changements de son corps. Combien de semaines avait-elle avant que son ventre ne s’arrondisse ? Ce chiffre était variable d’une femme à l’autre, ce qui ne lui laissait pas vraiment le temps d’anticiper. Elle était pour le moment heureuse de cette discrétion, qui aurait pu être sabotée par son dernier vomissement qu’elle n’avait pas réussi à cacher, mais qui n’avait étrangement pas alerté Eddie. Il pensait probablement que sa mère prenait autant de place dans son esprit que dans le sien, il était très loin du compte, une femme hostile ne prenait jamais la place numéro une de ses pensées, certainement pas maintenant. Il n’était plus qu’une question de minutes avant qu’il ne le comprenne et sache qu’il n’avait plus à se terrer dans cet endroit. L’incompréhension était visible sur son visage et sur ses lèvres, elle était parvenue à lire les quelques mots qu’il avait prononcé. Le danseur n’avait pas su faire le moindre lien avec leur projet, mais cela ne la désespérait pas pour autant, puisqu’elle était là pour lui éclairer sa lanterne. Incrédule, il répéta le premier mot qu’elle avait prononcé, avant le lui demander si elle était véritablement enceinté. L’américaine glissa furtivement sa main dans son sac, dont elle sortit la boîte de son test de grossesse, qu’elle mit en évidence devant ses yeux. « Il n’y a pas de place au doute cette fois, je commence à avoir des symptômes, je n’ai plus mes règles depuis au moins deux mois... » Une absence de menstruations qu’elle n’avait pas voulu voir, préférant se protéger d’une seconde déception qui aurait été plus grande que la première. Elle rangea le bâtonnet pendant que le danseur s’approchait d’elle en changeant progressivement d’expression. Il commença une phrase qu’il ne terminera pas, ce qu’elle fit à sa place. « C’est merveilleux. » Miraculeux, extraordinaire... les qualificatifs ne manquaient pas. Il se fit soudainement plus réactif en l’enlaçant précipitamment, avant de joindre leurs lèvres tendrement pour son plus grand bonheur. Cette main qu’il aposa sur son ventre pour le caresser lui procura un frémissement. Il lui confia ses doutes, qui furent à la fois déconcertants et rassurants, parce qu’elle ne l’imaginait pas attendre cet enfant avec autant d’impatience. « Je suis encore capable d’enfanter. » Dit-elle en assumant pleinement la responsabilité de ce temps d’attente, puisqu’il n’était pas concevable pour elle qu’un jeune homme puisse avoir une quelconque difficulté. La course contre le temps n’avait pas été perdue, contrairement à ce que pouvait croire une Sun-Hi qui en tomberait de sa chaise. Le regard d’Halston s’abaissa à la demande de son compagnon, qui avait perdu le contrôle de son corps. Le tremblement des jambes d’Eddie démontrait effectivement son chamboulement, mais son regard n’était pas en reste. « Tu pleures ? » Le questionna-t-elle dès qu’elle se retrouva face à son visage. Les doigts de la brune se déposèrent sur sa joue, prêtes à recueillir la moindre larme. Elle pencha de la tête lorsqu’il lui demanda comment elle avait fait, elle esquissa un sourire lorsqu’il apporta une précision qui était la bienvenue. Comment pouvait-il se soucier d’un détail aussi insignifiant que ce changement de musique ? Son cerveau préférait-il s’attarder sur autre chose parce qu’il était encore en train de digérer la nouvelle ? « J’ai piraté la Northlight. » Plaisanta-t-elle, pas vraiment incline à dévoiler le nom de son complice, qu’il avait sûrement trouvé de lui-même. Il lui posa une nouvelle question, d’une toute autre envergure. « Je le sais depuis trois jours. » Répondit-elle en toute honnêteté, ne voyant aucun intérêt à trafiquer la réalité. « Peu de temps avant l’arrivée de ta mère, j’ai effectué le test. » Dieu merci elle l’avait fait avant que celle-ci ne débarque, ce qui lui avait donné suffisamment de force pour pouvoir l’affronter. « Ses paroles ont été insignifiantes pour moi la plupart du temps, grâce à lui. » Ajouta-t-elle en touchant à son tour son ventre. « Ce bébé est tout ce qui m’importe Eddie, ce que peut penser ta mère n’est rien à côté de lui, parce qu’elle ne pourra pas me l’enlever, au contraire c’est plutôt moi qui pourrais la priver de son rôle. » La conversation prenait une tournure désagréable, jusqu’à ce qu’elle ne décide d’ajouter des mots qui pourraient changer la donne. « Nous avons le pouvoir Eddie. » Ils étaient les seuls décisionnaires, une information qu’il ferait bien d’enregistrer. « Ce bébé est à nous et à personne d’autre. » Souligna-t-elle, avant de se rappeler qu’elle avait une deuxième nouvelle à lui communiquer. « Mon gynécologue a eu un désistement cet après-midi alors j’ai saisi l’occasion pour prendre un rendez-vous. » Elle saisit sa main. « J’ai tellement hâte. Tu n’as rien de prévu, j’espère ? » Concrétiser tout cela avec un professionnel aussi rapidement était une chance pour eux.





Dernière édition par Halston Hargreeves le Dim 27 Nov 2022 - 9:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
Voir le profil de l'utilisateur
Let life surprise you ※ EDDON #18 IAeu3cF ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : futur papa un peu perdu, de grandes responsabilités l’attendent en 2023 et il doute déjà d'être à la hauteur.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, professeur de danse et plus rarement acteur pour les beaux yeux de son agente (et compagne).
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston et leurs trois chats en attendant que la famille s'agrandisse.
Let life surprise you ※ EDDON #18 7KhQkX0P_o
POSTS : 5770 POINTS : 40

TW IN RP : age gap.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) ☆ né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground, les Insane Boyz ☆ gaga de ses trois chats ☆ traine une sale réputation dans sa compagnie car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon (sombre)
RPs EN COURS :
northlight theater company
› préliens disponibles ici ‹

insane boyz (groupe de danse)
› préliens disponibles ici ‹

Let life surprise you ※ EDDON #18 E8rfmNrl_o
eddon #19 & #17 (ua) ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ♪ ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151618

Let life surprise you ※ EDDON #18 DNgAcjr1_o
chaddie #5 ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound. ☆ 1234

Let life surprise you ※ EDDON #18 NYggSwyF_o
callie (scénario) ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together.

Let life surprise you ※ EDDON #18 CQXVtZc3_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JYrUjvdk_o
ebby #3 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

Let life surprise you ※ EDDON #18 2irS6xy1_o
diana #4 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123

Let life surprise you ※ EDDON #18 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours. we'll light a fire in your eyes, just wanna taste it, make it hot. choose the menu, call me up. whatever you want, we'll serve.

Let life surprise you ※ EDDON #18 ZZ7wUCd0_o
alexis ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me. i've fallen for this irresistible, powerful feeling and i’ve let go of myself. i like simplicity, the hidden thing within me has opened its eyes now.

› NaNoWriMo 2022 ‹
50 000 ✓ (63 859)

(8) shining stars agencyeddon #17 (ua)chaddie #5marley #1louis #1sunan #3eddon #19 (xmas)

RPs EN ATTENTE :
Let life surprise you ※ EDDON #18 Qn8a

(ebby #4, diana #5, jina #2, eddon ua slasher)

RPs TERMINÉS : 2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar) + @loonywaltz (userbars) + @leelee (gifs) + @homemade (crackship eddon) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptyMar 1 Nov 2022 - 20:20




☾ let life surprise you
There's a chair in the corner, where I'll rock you to sleep. Under the stars, painted on the ceiling I'll hold you while you dream. Will you have your mother's patience? Her smile or her eyes? I guess we will see but I know you'll be a beautiful suprise. Like a sky wide open and blue, I know you're on your way, I can't wait to meet you.
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


Pas de place au doute cette fois, Eddie devine sans mal à quoi elle fait ici allusion. Ce n'est pas la première fois que le danseur étudie le fait de devenir père, mais c'est en revanche la première fois que cette perspective a vraiment tout pour l'enchanter. Cette grossesse est désirée et attendue depuis de longs mois mais ce désir ne l'a pas toujours habité, cette impatience était même très loin de le caractériser dans les prémices de leur histoire et pour cause, un enfant était à l'époque la dernière chose qui pouvait le rendre heureux. Le manque de stabilité dans sa vie et le flou qui régnait entre l'américaine et lui rendaient l'idée même d'une grossesse absolument terrifiante, si cette même annonce lui avait été faite un an plus tôt Eddie aurait eu l'impression que le ciel lui tombait sur la tête et bien qu’il n’en soit pas fier compte tenu de l'importance qu'un enfant a toujours eu pour Halston, il a prié très fort ce jour-là pour que le test revienne négatif. Le contraste est d'autant plus grand qu'Eddie porte aujourd'hui un regard contemplatif sur ce test que sa compagne expose à sa vue comme preuve que leur petite famille est enfin en route, balayant ainsi sa frayeur passée et faisant de cette nouvelle la plus précieuse qui pouvait lui être délivrée. Eddie a eu des mois pour s'y préparer, des mois pour anticiper cette annonce qui finirait bien un jour par tomber et pourtant, ce n'est véritablement qu'à cet instant que le danseur prend conscience qu'un enfant agrandira bientôt leur joli foyer. Un enfant dont ils vont enfin pouvoir parler au présent et au futur au lieu de se limiter au conditionnel, un enfant qui n'a finalement jamais été aussi réel alors qu'Eddie espère naïvement déjà le sentir en apposant une main sur son ventre. C'est certainement trop tôt, il ne doit pas être plus grand qu'un haricot mais il est là, il vit déjà en elle et cette simple idée parvient déjà à l'émerveiller. Car merveilleux, oui, c’est bien le mot. Il pourrait en employer des tas d'autres mais il résume finalement bien sa vision des choses, lui faisant oublier sa répétition avortée et tout le reste, qui n'a soudainement plus la moindre importance à côté de ce projet qui se concrétise enfin. Tous ses doutes des dernières semaines s'envolent eux aussi alors qu'il reconnaît à demi-mot avoir trouvé le temps long entre le moment où le couple a fait du rêve d'Halston un rêve commun et cette officialisation, qu'Eddie espérait sans doute obtenir bien plus tôt. Il ne pensait pas forcément que concevoir un enfant serait simple, il se mettait surtout la pression pour offrir à l'américaine ce qu'elle désirait plus que tout alors que celle-ci n'avait pas caché l'urgence qui la guettait en raison de son âge avancé. Le danseur tenait à y parvenir dans l'année, l'inverse lui aurait procuré un sentiment d'échec car c'est une année qu'il aurait eu l'impression de faire perdre à Halston, comme si la réussite de cette conception dépendait de ses seules capacités. Eddie oublie que la fertilité tend à décliner avec le temps mais comme l'américaine le souligne bien, elle est encore parfaitement capable de donner la vie. « Je n’en ai jamais douté. » lui assure-t-il en venant caresser sa joue car c'est bien de lui qu'Eddie a préféré douter. Bêtement, quand rien ne l'autorisait pourtant à soupçonner que quelque chose puisse clocher de son côté. Cette nouvelle le rassure et le rend aussi tellement heureux pour elle, en plus de l'être pour lui. C'est son rêve, un rôle qu'elle désirait obtenir par-dessus tout et il reste convaincu qu'Halston fera une mère exceptionnelle. L'émotion est d'ailleurs palpable chez le danseur qui ne s'en cache pas vraiment, au point que son regard finit par attirer l'attention de sa compagne. Lui, pleurer ? « Quelqu’un doit être en train de couper des oignons dans un coin. » Son sourire ne trompe évidemment personne et la petite larme qui perlait jusque là au coin de son œil se met à dévaler lentement sa joue, la toute première qu'Halston ait l'occasion de voir chez lui. Il n'a jamais pleuré devant elle et est même bien incapable de dire quand il l'a fait pour la dernière fois en étant seul, seulement Eddie se soucie bien peu aujourd'hui de laisser sa sensibilité ressortir. Il fond après ça sur ses lèvres et l'encercle à nouveau de ses bras fébriles, car l'envie de la sentir tout contre lui ne s'est jamais faite autant ressentir. « Alors c’est pour ça que je t’ai entendu vomir il y a deux jours ? » Halston disait un peu plus tôt ressentir ses premiers symptômes et il comprend maintenant que ce qu'il avait pris pour les signes d'une forte perturbation émotionnelle étaient en fait ceux d'un premier trimestre de grossesse, option qu'Eddie n'avait même pas osé envisager tant il craignait que la visite de sa mère ait pu laisser des traces. « Je suis soulagé si tu savais. » il souffle entre deux étreintes tout en veillant à ne pas l'enlacer trop fort, son ventre faisant d'ores et déjà l'objet de toutes les attentions et précautions de sa part.

Eddie trouve malgré tout le temps de la questionner sur les coulisses de cette annonce, curieux de savoir comment elle s'est débrouillée pour perturber sa répétition et garantir un tel effet de surprise, même si Halston ne semble pas disposée à dévoiler ici et maintenant tous ses secrets. Il se contentera donc de sa réponse glissée avec humour et visant à la faire passer pour la hackeuse qu'elle n'est évidemment pas, avant que celle-ci ne lui apprenne vivre avec cette nouvelle depuis déjà trois jours. Trois jours durant lesquels Eddie ne se sera quant à lui douté de rien, il aurait aimé le savoir plus tôt mais il lui suffit d'effectuer le calcul pour saisir la raison qui a empêché Halston de lui en parler d'emblée. Ce n'était tout simplement pas le bon moment et il ne prétendra pas ignorer pourquoi. La discussion qu’il redoutait d’avoir s’amorce finalement, celle qu'Eddie a repoussé pendant des jours tant le fait d'aborder la venue de Sun-Hi menace d'éveiller de très mauvaises choses en lui. Une discussion qui ne fait même que raviver l'amertume qui ne l'a pas quitté depuis que sa mère leur a imposé sa présence et il déteste se dire que celle-ci a également réussi à retarder le moment où sa paternité lui serait dévoilée, comme si elle cherchait vraiment à se mettre en travers de son bonheur par n’importe quel moyen. Elle ne pouvait pourtant pas savoir cette fois, mais ça ne l'empêche pas de lui en vouloir doublement. « Je suis désolé qu’elle nous ait volé ça, je crois qu’elle n’aurait pas pu choisir de plus mauvais jour pour débarquer. » Halston ne sera peut-être pas de cet avis, elle qui s'évertue à n'accorder aucune importance aux paroles de Sun-Hi comme à ce qu'elle peut bien penser. Insignifiante, c'est même le terme que l'américaine s'emploie à lui associer et Eddie aimerait tellement être capable du même recul sur les reproches qui lui ont été faits ce jour-là. Sa compagne n'est pas habituée comme lui à la dureté des mots de la matriarche Yang, c'est sans doute pour cette raison que passer outre s'avère plus simple pour elle mais il peut au moins se rassurer quant au fait qu'Halston s'en remettra plutôt bien. « Mais tant mieux si ses paroles ne t’ont pas trop blessée, j’avais justement peur du contraire. » Il l'a même grandement redouté et même s'il n'en précise rien, ses propos sous-entendent bien qu’il ne peut vraiment pas en dire autant. Eddie ne digère pas l'offense qui lui a été faite sous son toit, il a laissé passer beaucoup de choses jusqu'ici mais cette fois sa mère en a trop fait et trop dit, alors il n'est pas question pour lui de tirer un trait sur tout ça en prétendant que ça ne signifiait rien. « On peut éviter de trop parler d'elle, s’il te plaît ? Je n’ai plus rien à lui dire et je compte aussi ne plus la revoir, elle m’a vacciné pour tout te dire. » Et s'il n'avait pas encore fait part de son désir de prendre ses distances face à Halston, c'est désormais chose faite. C'est sans doute le pire moment pour écarter sa mère avec cet enfant à venir mais quelle place peut-il objectivement lui offrir dans ce nouveau chapitre de sa vie ? La vérité c'est que Sun-Hi n'en mérite aucune et elle devra durement batailler pour regagner ne serait-ce que l'estime de son fils. « Et avant que tu demandes, non, je ne lui dirai rien pour le bébé. Elle m’a trop déçu pour ça. » La mère du danseur a perdu le droit d'en être informée le jour où ses mots sont allés beaucoup trop loin et Eddie est catégorique sur le sujet, quand bien même devenir grand-mère est le souhait le plus cher de Sun-Hi et le plus beau cadeau que son fils pourrait lui faire. Il fallait y penser avant de le déshonorer de cette façon, cet affront suprême ne risquant certainement pas d'être pardonné de sitôt. Eddie retrouve toutefois le sourire lorsque l'américaine le convie à sa première consultation prénatale, à laquelle il refusera bien sûr qu'Halston assiste seule car plus que jamais, sa place est à ses côtés. « J’avais des cours de prévus après ma répétition mais ils attendront, hors de question que je rate ta première consultation. » Il faut un événement exceptionnel pour détourner le danseur de ses engagements au théâtre ou à son studio et celui-là en est un, Eddie s'empressera donc de réorganiser son planning en conséquence. « Et ta première échographie, aussi, je suppose ? » il questionne alors, pas très sûr de lui avant d'afficher un air un peu plus sérieux. « C’est une chose dont on n’a pas encore parlé mais.. quand ce sera possible, tu aimerais connaitre le sexe du bébé ? » Oh, Eddie se doute bien qu'une telle information n'aurait aucune chance de leur parvenir aujourd'hui et qu'il faudrait même plusieurs mois pour en avoir le cœur net, mais ça ne signifie pas qu'ils ne peuvent pas en parler dès maintenant. Il respectera simplement la volonté de sa compagne si celle-ci désire préserver la surprise et garder la grande révélation pour le jour de l'accouchement, c'est la seule chose dont il soit pour le moment sûr. « Tu ne m’as même pas dit si tu avais une préférence, et moi je ne t’ai jamais posé la question. » Ce qu'il s'emploie donc à rectifier aujourd'hui, posant sur elle un regard aussi doux que curieux.







glitters:

Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : Touche du bout du doigt son rêve de devenir mère, grâce à son précieux & jeune compagnon
MÉTIER : Directrice de la Shining Stars Agency, qui continue de suivre quelques protégés en tant qu'agente
LOGEMENT : 68 St paul's terrace ~ Spring Hill, maison qu'elle partage avec Eddie et trois boules de poils
Let life surprise you ※ EDDON #18 9e8a663418e14da595190c57fd0f804ed90dad5d
POSTS : 3738 POINTS : 20

TW IN RP : cambriolage, agressions sexuelles, écart d'âge
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {7/6} Celebration SSA - Eddon #17 {UA} - Halsana #4 - Eddon #19 - Jiyeon #1 - Charlie #1 - Rory #1

Let life surprise you ※ EDDON #18 TTBHJR86_o
EDDON #19 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JKkNs5vH_o
JOAQUIN (scénario) The good thing about rejection is that too much of it can make you more tenacious, courageous and stronger, which eventually leads you to a positive outcome if you don't give up.

Let life surprise you ※ EDDON #18 0y1l
HALSANA #4 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Let life surprise you ※ EDDON #18 Mx1f
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Myself (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin) magma (signature)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptyMer 9 Nov 2022 - 20:00



Let life surprise you



You have to make time for the things you love

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Chaque chose vient en temps, cette phrase était valable pour beaucoup de choses, mais pas vraiment pour la fécondité, un fait qui l’avait rendu folle un an plus tôt. Eddie ne l’avait jamais qualifié de cette manière, mais il l’avait probablement fait intérieurement, puisqu’elle était prête à porter le fruit d’un coup d’un soir, tout en s’étant persuadée qu’aucun sentiment n’avait été en jeu de son côté à lui durant ce dérapage. Le pire dans cette histoire n’était pas de concevoir en dehors d’une relation sérieuse, mais la possibilité de devoir assumer toute seule un enfant, parce qu’à l’époque elle n’avait aucune assurance que le danseur était un homme de parole. Halston aimerait dire qu’aujourd’hui tous les feux étaient au vert, mais le plus honnête serait de les décrire comme oranges, leurs carrières étant très prenantes au même moment, sans compter cette belle-mère qui avait décidé de maudire leur couple durant ce qui devait être l’un des plus beaux jours de sa vie. Ils finiront par changer pour la bonne couleur, l’américaine ne pouvait que s’en convaincre en voyant des étoiles dans les yeux de son compagnon, auquel elle avait épargné le moment de réalisation de ce test, préférant lui épargner une éventuelle déception. Exprimer de vive voix qu’elle pouvait encore devenir mère était libérateur, même si l’emballement était peut-être un peu anticipé, elle préférait oublier les risques qu’elle pourrait encourir avant d’atteindre les trois mois de grossesse. Eddie lui répondit qu’il n’en avait jamais douté, ce qui lui laissait comprendre qu’il s’était inquiété uniquement de ses propres capacités. Les prunelles de la brune démontèrent une pointe d’incompréhension, avant de fixer suffisamment longtemps le visage du père de son futur enfant, sur lequel elle crut déceler une émotion si forte qu’il en était amené à pleurer pour la première fois devant elle. Elle esquissa un sourire après avoir entendu sa justification. « De gros oignons. » S’amusa-t-elle, se doutant qu’elle ne le reverrait pas pleurer de joie de sitôt. Elle s’imagina vaguement quelle réaction il pourrait avoir le jour où il porterait sa progéniture dans ses bras, jusqu’à ce qu’il la questionne sur le vomissement qui n’était pas passé inaperçu contrairement à ce qu’elle avait pu croire. « Oui, c’est pour ça. » La brune ne s’était pas rendue malade pour sa belle-mère et n’avait pas fait d’intoxication alimentaire, elle faisait beaucoup trop attention à sa façon de s’alimenter pour que cela n’arrive. Elle avait déjà banni tout ce qui était à risque, elle en avait fait une liste qu’elle n’avait pas hésité à coller sur le réfrigérateur pour le lui rappeler tous les jours. « Je le suis aussi. » Elle ne pouvait qu’être soulagée d’avoir réussi à tomber enceinte avant d’entamer une nouvelle année, son moral aurait sérieusement été entamé si l’inverse s’était produit. La directrice de l’agence avait laissé son protégé dans l’ignorance une poignée de jours, une tâche qui s’était révélée plutôt facile puisqu’il s’était éloigné d’elle. Il devina sans mal pourquoi, il s’excusa à la place de la personne qui aurait dû le faire et qui ne le fera sûrement jamais. Halston aurait également préféré qu’elle ne débarque n’importe quel autre jour de l’année, mais choisir n’avait malheureusement pas été en son pouvoir. Elle se murait dans ce demi-mensonge, car elle aurait très bien pu l’inviter plusieurs mois auparavant, si elle et le danseur en avaient eu le courage. Ils étaient tous les deux échaudés par les préjugés de celle-ci et par le souvenir de ce Noel désastreux qui planait toujours au-dessus de leurs têtes. « Ce n’est pas de ta faute. » Elle était collective à bien des égards, mais ce n’était pas encore le moment de se remettre en question. L’américaine n’avait pas eu la force de mettre à mal ses idées préconçues, elle savait que cela demanderait une énergie monstrueuse, peut-être même plus grande que pour sa propre famille. « Ce n’est pas la première fois que je suis détestée d’une belle-mère. » La confession de la brune s’accompagna d’un rire jaune, elle aurait préféré oublier son existence, mais elle l’avait malheureusement marquée. Elle n’était pas aussi armée qu’elle aurait aimé l’être, mais son enfant à venir lui avait instantanément fait gagner en confiance. Il lui demanda de ne plus parler de sa mère, qu’il avait décidé de sortir complètement de sa vie, une décision radicale qui la laissa pantoise. Eddie devança sa question en y répondant d’office. « Si c’est ce que tu souhaites. » Cette information finirait par s’ébruiter tôt ou tard, elle ne déniait pas qu’elle ne méritait pas de l’apprendre de façon officielle, mais elle avait du mal avec l’idée de priver son enfant d’un de ses grands-parents. Elle s’éloigna de ce sujet pour laisser place à un autre, plus joyeux qui revigora le jeune homme. Il délaissera sans hésitation ses devoirs cette après-midi, afin de pouvoir l’accompagner à sa consultation, durant laquelle il s’attendait déjà à avoir une première échographie. « Je ne pense pas, ce rendez-vous servira surtout à confirmer ma grossesse, à faire un bilan complet sur mon état de santé et à me donner des conseils. » Il enchaîna avec une autre interrogation, elle fut prise de court car ne pensait pas qu’il la lui poserait déjà. « Je pense que garder la surprise rendra l’accouchement encore plus magique. » Dit-elle sans savoir une seule seconde quel pourrait être son avis à lui sur la question. Après tout il ne rêvait pas de cette famille depuis des années, il n’avait peut-être pas encore d’opinions très tranchées. Eddie continua de se montrer particulièrement curieux, en se demandant si elle avait des préférences en matière de sexe, à l’heure actuelle cela n’avait aucune importance pour elle, mais il y a quelques années son point de vue aurait pu être tout autre. « Si tu m’avais demandé cela il y a cinq ans, je t’aurais dit un garçon parce que la vie aurait été plus facile pour lui. » Un constat qu’elle n’aimerait plus tenir à l’avenir, mais qui était hélas encore d’actualité. « Cependant cela m’importe peu aujourd’hui, si c’est une fille cela me donnerait encore plus envie de lutter contre les inégalités. » Il ne devait pas s’attendre à des réponses si sérieuses, engagées dans un tel moment, mais elle y avait si longtemps réfléchi qu’elle ne pouvait plus garder toutes ses pensées pour elle. L’idéal serait d’avoir le fameux « choix du roi », mais elle ne voulait pas lui mettre la pression alors qu’ils n’avaient même pas élevé un seul enfant ensemble. « Et toi ? » L’instinct de la brune penchait pour la fille, parce qu’elle le voyait tout particulièrement bien dans un rôle de papa poule surprotecteur envers sa petite princesse. Une image qui l’attendrissait, tout comme la suivante où elle le percevait en train d’essayer de transmettre sa passion à un fils.





Dernière édition par Halston Hargreeves le Dim 27 Nov 2022 - 9:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
Voir le profil de l'utilisateur
Let life surprise you ※ EDDON #18 IAeu3cF ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : futur papa un peu perdu, de grandes responsabilités l’attendent en 2023 et il doute déjà d'être à la hauteur.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, professeur de danse et plus rarement acteur pour les beaux yeux de son agente (et compagne).
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston et leurs trois chats en attendant que la famille s'agrandisse.
Let life surprise you ※ EDDON #18 7KhQkX0P_o
POSTS : 5770 POINTS : 40

TW IN RP : age gap.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) ☆ né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground, les Insane Boyz ☆ gaga de ses trois chats ☆ traine une sale réputation dans sa compagnie car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon (sombre)
RPs EN COURS :
northlight theater company
› préliens disponibles ici ‹

insane boyz (groupe de danse)
› préliens disponibles ici ‹

Let life surprise you ※ EDDON #18 E8rfmNrl_o
eddon #19 & #17 (ua) ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ♪ ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151618

Let life surprise you ※ EDDON #18 DNgAcjr1_o
chaddie #5 ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound. ☆ 1234

Let life surprise you ※ EDDON #18 NYggSwyF_o
callie (scénario) ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together.

Let life surprise you ※ EDDON #18 CQXVtZc3_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JYrUjvdk_o
ebby #3 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

Let life surprise you ※ EDDON #18 2irS6xy1_o
diana #4 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123

Let life surprise you ※ EDDON #18 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours. we'll light a fire in your eyes, just wanna taste it, make it hot. choose the menu, call me up. whatever you want, we'll serve.

Let life surprise you ※ EDDON #18 ZZ7wUCd0_o
alexis ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me. i've fallen for this irresistible, powerful feeling and i’ve let go of myself. i like simplicity, the hidden thing within me has opened its eyes now.

› NaNoWriMo 2022 ‹
50 000 ✓ (63 859)

(8) shining stars agencyeddon #17 (ua)chaddie #5marley #1louis #1sunan #3eddon #19 (xmas)

RPs EN ATTENTE :
Let life surprise you ※ EDDON #18 Qn8a

(ebby #4, diana #5, jina #2, eddon ua slasher)

RPs TERMINÉS : 2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar) + @loonywaltz (userbars) + @leelee (gifs) + @homemade (crackship eddon) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptyLun 14 Nov 2022 - 20:20




☾ let life surprise you
There's a chair in the corner, where I'll rock you to sleep. Under the stars, painted on the ceiling I'll hold you while you dream. Will you have your mother's patience? Her smile or her eyes? I guess we will see but I know you'll be a beautiful suprise. Like a sky wide open and blue, I know you're on your way, I can't wait to meet you.
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


Il ne retient pas cette larme coulant paisiblement le long de sa joue, aussi inhabituelle puisse-t-elle être lorsqu'on connait la pudeur que le danseur entretient avec ses propres émotions. Pleurer est un moyen d'extérioriser ce qu'Eddie s'emploie le plus souvent à garder pour lui, toutes les fois où l'occasion lui en a été donnée il ne l'a pas saisie et cela dès son plus jeune âge, quand le besoin de tout contrôler se faisait déjà ressentir. C'est avec retenue qu'il a abordé les plus grands moments de sa vie, sans jamais laisser voir à quiconque combien il pouvait être touché ou à l'inverse brisé, et cette capacité bien trop rare à le montrer est certainement le peu de choses qu'Halston n'avait pas encore pu voir le concernant, elle qui le connait à présent sous bien des coutures – les plus avantageuses comme les moins reluisantes. Ce n'est pas parce que cette larme lui échappe aujourd'hui qu'il sera désormais plus facilement disposé à laisser parler ses émotions mais l'exception du moment vaut bien ce petit lâcher prise. C'est aussi une exclusivité qu'il consent à offrir à Halston au nom de ce qu'ils partageront bientôt tous les deux, à savoir la joie d'accueillir un enfant et de fonder une famille car à partir de là, Eddie estime pouvoir partager avec elle tout le reste et fendre son armure comme il ne l'avait avant ça jamais fait. Cette larme représente à elle seule toute la pression que le danseur a pu se mettre durant les derniers mois, une pression qu'il peut enfin laisser s'envoler et qui ne lui manquera assurément pas. « Interdiction de raconter que tu m’as vu pleurer surtout, attention je le saurai. » il glisse dans un sourire et un trait d'humour qui ne fait pas le moindre doute, car il ne voit en réalité pas bien à qui Halston pourrait être tentée d'en toucher un mot. Il doute même que cela puisse intéresser qui que ce soit et ce n'est pas comme si Eddie avait réellement honte de cette émotion dédiée à leur enfant, car n'est-ce pas la réaction la plus pure et humaine qu'un jeune papa pouvait avoir ? Ainsi donc l'américaine ne s'est pas rendue malade avec la récente intervention de la mère du danseur, les vomissements qu'Eddie a surpris quelques jours plus tôt étaient à mettre sur le compte de cette grossesse et rien d'autre. Un constat rassurant pour celui qui craignait que Sun-Hi ne soit parvenue à blesser durement sa compagne, puisqu'elle a après tout réussi à tourmenter son propre fils. « Et en dehors de ces vomissements tu as d’autres symptômes ? Comment tu te sens ? » C'est un autre point qu'Eddie souhaite éclaircir car si Halston n'a jamais paru aussi rayonnante qu'au moment de lui annoncer la grande nouvelle, elle n'en reste sûrement pas moins sujette à certains bouleversements corporels. Il prend déjà note de la disparition de ses règles et n'en revient d'ailleurs pas d'avoir pu passer à côté, tout en espérant que les derniers jours n’aient pas été trop rudes parce qu'il s'en voudrait d'autant plus de n'avoir rien perçu. « Tu ne dois plus hésiter à m’en parler maintenant, j’espère que tu le sais. » il ajoute alors en venant caresser sa joue d'une main tendre, désirant s’informer de ce qu'elle peut ressentir sans se soucier du fait que ce ne soit pas forcément glamour car Eddie préfère encore en savoir trop que pas assez. Il ne veut pas le moindre tabou entre eux, encore moins pendant les prochains mois parce qu'il aurait l'impression de ne pas avoir pleinement sa place dans cette grossesse si Halston ne mettait pas des mots sur tout. Il entend aussi qu'il n'est pas responsable de la situation actuelle avec sa mère mais ça ne l'empêche pas de culpabiliser bêtement, car c'est après tout un membre de sa famille qui s'est permis de leur faire ce très lourd affront qui plus est un jour hautement symbolique pour Halston, ce qu'il ne pourra jamais à pardonner à Sun-Hi. Le regard du danseur se teinte d’une certaine désolation lorsqu’elle lui confie avoir déjà été prise en grippe par son ancienne belle-mère, il devine sans mal qu'elle fait allusion à la mère de Nolan et cette confession ne le fait pas grincer des dents pour la raison que l'on croit. Le premier mariage de l'américaine ne lui inspire jamais des pensées très plaisantes mais c'est avant tout le fait de voir le schéma se répéter qui le fait réagir ici. « Alors raison de plus pour ne pas laisser passer ça. » Si ce n’est pas la première fois Eddie tient d’autant plus à la protéger de sa mère et du venin que celle-ci pourrait encore déverser sur eux. Halston est prête à aller dans son sens si c'est ce qu'il désire mais ce n'est pas vraiment la question, car cette situation ne lui plait pas non plus et prendre cette décision le mine bien plus qu'il ne veut le montrer. « Ce n’est même pas ce que je veux à vrai dire, c’est juste la meilleure chose à faire selon moi. Pour notre couple et même pour notre enfant, parce que je la connais assez pour savoir qu’elle battra des records d’hypocrisie en apprenant la nouvelle. » Et il souhaite pour l’instant lui épargner ça, sa compagne méritant bien mieux que de n’être acceptée qu’à travers cette grossesse. Car aussi difficile soit l’idée de priver cet enfant de sa grand-mère, Eddie songe aussi au fait que Sun-Hi sera trop rapidement tentée de changer son fusil d’épaule en découvrant qu'Halston est finalement capable de lui donner un enfant. Elle déroulera aussitôt le tapis rouge à cette dernière comme s’il ne s’était jamais rien passé et il ne veut pas se priver de l’occasion d’obtenir d’abord des excuses, ou tout du moins de mettre les choses au clair une bonne fois pour toutes quand il s’en sentira prêt. Il aimerait que Sun-Hi puisse apprendre à apprécier Halston d’une autre façon, en lui donnant une chance de montrer ce qu'elle vaut vraiment, même si pour ça le danseur rêve certainement éveillé. Et puis une part de lui craint aussi que sa mère se serve de cet enfant comme d’un nouveau moyen de pression, alors plus que jamais Eddie souhaite prendre son temps et redoubler de prudence.

L'étonnement s'empare ensuite du danseur alors qu'il n'aurait jamais pensé qu'Halston obtiendrait un premier rendez-vous si vite, mais cette autre nouvelle ne fait que le convaincre de laisser en plan tout ce qu'il avait prévu pour s'assurer que cette consultation ne se fera pas sans lui. Eddie ne sait simplement pas à quoi s'attendre pour n'avoir jamais passé les portes du moindre gynécologue et se met donc à supposer qu'une première écographie pourrait être réalisée, prouvant finalement bien sa méconnaissance du sujet. Halston est heureusement mieux informée que lui, de quoi lui éviter de se sentir un peu idiot face au professionnel même si son ignorance peut être certainement excusée à ce stade, compte tenu de toutes les choses qu'il lui faut encore apprendre. Il ne sait même pas à quel genre de conseils la future maman aura droit mais il ne veut en rater aucun, c'est la seule certitude qu'Eddie puisse avoir. « C’est un rendez-vous important alors, je suis content de pouvoir y assister avec toi. » Il se serait de toute façon débrouillé pour en être et s'y emploiera tout autant pour ses prochains rendez-vous, dans l'hypothèse où ses obligations professionnelles ne l'en empêcheraient évidemment pas. Car Eddie garde tout de même en tête la préparation de son spectacle qui devrait lui prendre de plus en plus de son temps, et qu'il a déjà sacrifié une première fois l'année passée pour ne pas pouvoir se le permettre une seconde fois. Chaque chose en son temps néanmoins, il ne veut pas déjà penser aux choix qu'il sera amené à faire lorsque cette grossesse sera plus avancée et préfère en attendant effleurer les questions qui n'ont pas encore été posées entre eux. Le fait de chercher à connaître ou non le sexe de leur enfant quand ils en auront la possibilité, par exemple, un sujet que le danseur assume d'amener très tôt entre eux car sa curiosité le démange un peu trop à cet instant. Halston est pour sa part prête à se laisser surprendre et comme il se l'était promis, Eddie est déjà disposé à se ranger à son avis. « Je suis d’accord, ça me va aussi d’attendre et de ne pas forcer les choses. Tout ce que je veux c’est que notre enfant soit en bonne santé. » il laisse entendre en déposant une main sur son ventre avec douceur, tout en priant pour que ses espérances ne soient pas déjà trop grandes. Ils n'ont jamais abordé les risques relatifs à une grossesse tardive et il suppose que le gynécologue s'en chargera de toute façon à leur place, voilà pourquoi Eddie garde ses pensées pour lui. C'est la seule surprise dont il ne veut pas, celle qui pourrait signifier un problème du côté de la santé de leur enfant car pour le reste, le danseur n'a aucun mal à croire que l'attente vaudra le coup. Et il ne sait justement pas si Halston a une préférence quant au sexe du bébé, d'où la prochaine question lui échappant ensuite. L'américaine se montre alors sous un jour étonnamment pessimiste en évoquant la vision qu'elle avait autrefois des choses et même s'il ne peut pas contredire ce qu'il entend, Eddie se réjouit quand même de savoir que son opinion a évolué en l'espace de cinq ans. Il ne niera pas que le monde actuel facilite bien plus la vie d'un garçon que celle d'une fille mais à leur échelle, en tant que parents, ils pourront peut-être agir pour que ces inégalités n'aient au moins pas leur place chez eux. « On a le temps d’en reparler mais sache que je suis pour une éducation égalitaire, même si ça doit ébranler le côté vieux jeu de tes parents et des miens. » Eddie sait déjà qu'il ne veut pas prendre exemple sur l'éducation des Yang, lui qui estime ne pas avoir été élevé de la même façon que sa petite sœur. On ne faisait pas reposer sur eux les mêmes attentes, on ne leur confiait pas les mêmes tâches à la maison, on ne les autorisait pas à pratiquer les mêmes activités et ils n'étaient pas non plus promis au même avenir, le métier d'ingénieur de leur père n'ayant jamais été envisagé pour Callie pour la raison que l'on devine. C'était à leur premier fils de perpétuer la tradition, sa sœur pouvait bien suivre la branche qu'elle désirait car de ce côté-là aussi, Eddie n'avait pas à faire ses preuves de la même façon. Il ne dirait pas que son statut de garçon l'a toujours avantagé car ça n'a jamais été aussi faux que chez eux, mais il connait par contre l'importance de ne pas faire de distinction entre ses enfants. « Je t’avoue que les fois où j’ai pu me projeter, je m’imaginais souvent avoir une petite fille. » il l'avoue tendrement, sans être tellement capable de dire pourquoi. C'est peut-être plus naturel à ses yeux parce qu'il a une sœur mais en vérité Eddie ne se pose pas vraiment la question, pour la simple et bonne raison que sa préférence n'en est pas vraiment une. « Mais j’aimerai cet enfant quoi qu’il arrive, n’en doute surtout pas. » il l'assure en captant le regard clair de l'américaine, même s'il ne pense pas avoir donné une seule raison à celle-ci d'en douter. Eddie réalise que ses derniers mots sont erronés et rectifie donc, sans attendre : « Non en fait, je l’aime déjà tout comme j’aime celle qui le porte. » Sa réponse corrigée au présent le satisfait bien plus avant qu'il n'aille voler un long baiser à Halston, ses bras l'encerclant avec précaution pour venir se croiser dans son dos. « Pour une fois que tu viens me voir au théâtre, qu’est-ce que tu dirais que je danse pour vous deux ? » Il y pense soudainement, songeant à cette salle de répétition dans laquelle ils se trouvent et au temps qu'il leur reste avant de se mettre en route pour leur première consultation. Eddie peut improviser, il en a après tout l'habitude et cela fait aussi bien longtemps que sa compagne n'a pas eu l'occasion de le voir s'exercer – les entrainements dans leur jardin ne comptant pas. « Pour le bébé et pour toi. » il précise dans un sourire comme si ça ne relevait pas déjà de l’évidence, car c'est le tout premier cadeau qu'Eddie a l'occasion de faire à cet enfant et il est fortement symbolique. Un cadeau provenant de son cœur et de ses trippes, pour l'une des danses les plus importantes de toute sa vie.





L'après-midi venu, c'est avec autant d'impatience que d'appréhension qu'il délaisse ses engagements de la journée pour accompagner l'américaine à sa première consultation. Sa main ne quitte plus la sienne une fois dirigés vers la salle d'attente du docteur Lachman et l'attente paraît déjà interminable à Eddie, qui ne risque pas de se découvrir une patience qu'il n'a de toute façon jamais eue. « Mademoiselle Hargreeves ? Bonjour, suivez-moi je vous prie. » Le couple se présente face à l'homme en blouse blanche qui les salue tour à tour, et le danseur se demande pendant un instant s'il sera ou non autorisé à entrer avec elle. Des doutes rapidement dissipés par le gynécologue. « Votre compagnon peut aussi assister à la consultation s'il le souhaite. » Et bien sûr, Eddie y tient plus que tout. Il ne se fait alors pas prier pour ça et emboite le pas à sa compagne, récupérant au passage les affaires de celle-ci pour la décharger et lui permettre de se mettre à l'aise. Eddie se doute que la consultation sera bien plus axée sur elle que sur lui mais il s'estime déjà chanceux de pouvoir y être présent, lui qui désire déjà vivre chaque étape de cette grossesse avec elle. « Tout d'abord félicitations. Je vais compléter votre dossier, procéder à votre examen puis je vous poserai un certain nombre de questions. Si vous en avez également n'hésitez pas à m'en faire part. » Les questions ne viendront peut-être pas tout de suite en ce qui le concerne puisque la nouvelle est très fraîche et la surprise encore grande, mais Halston a sans doute eu le temps de son côté de rassembler ses interrogations si elle en a. « Ce jeune homme me semble un peu tendu. » fait remarquer le professionnel en croisant le regard du danseur, alors qu'Eddie s'étonne qu'il ne s'adresse pas à lui directement. Le docteur Lachman pressent toutefois bien les choses en l'observant car tout devient d'un coup très concret pour Eddie alors qu'il n'est même pas encore remis de ses émotions du théâtre, ce qu'il ne peut visiblement pas beaucoup cacher. Halston délivre toutes les informations que son gynécologue ne possède pas encore avant que son examen ne débute, et la prise de ses constantes vient tout de suite rassurer le danseur à ses côtés : sa tension est bonne, c'est déjà une inquiétude en moins à avoir. « Bien, je vais vous prescrire un bilan sanguin afin de confirmer la grossesse ainsi qu'une échographie de datation. Maintenant dites-moi, à quand remontent vos dernières règles ? » À au moins deux mois s’il se fie à ce que l'américaine lui a confié un peu plus tôt mais Eddie la laisse répondre à cette question comme aux suivantes, se tenant simplement prêt à intervenir si le docteur Lachman le sollicite. « Nous allons également faire le point sur l'historique médical des deux parents. Dans votre famille, est-ce qu'il y a des problèmes de santé particuliers ? Des maladies génétiques ou héréditaires à nous signaler, ou avez-vous des soucis de santé vous-même ? » Des cas de diabète, cancers, allergies ou bien encore de problèmes de thyroïde, rien ne doit être écarté. L'idée est d'identifier au mieux de potentiels facteurs de risques comme le leur explique le gynécologue, et cela passe aussi par la liste des antécédents opératoires et gynécologiques de la future maman. Si elle a déjà fait une fausse couche ou réalisé une interruption de grossesse, si elle prend également des médicaments et si elle est amenée à fumer ou à consommer de l'alcool durant sa grossesse. Eddie attend son tour pour préciser ce qu'il en est de sa famille, puisqu'à titre personnel le danseur n'a aucun problème qui pourrait jouer sur la santé de leur bébé. « Mon père fait beaucoup d'allergies et mon cousin présente un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité. C'est tout ce qu'il y a à dire de mon côté. » Il détaille les fameuses allergies de Kang-Dae et en dénombre au moins six, le trouble de Nicky est également noté bien qu'il n'entre pas dans la catégorie des maladies génétiques ou héréditaires, car Eddie souhaite ne rien laisser de côté. « Il s’agit bien de votre première grossesse ? » questionne finalement le docteur Lachman en s'adressant à Halston, tout en se retenant pour l'heure d'émettre la moindre remarque au sujet de son âge.






glitters:

Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : Touche du bout du doigt son rêve de devenir mère, grâce à son précieux & jeune compagnon
MÉTIER : Directrice de la Shining Stars Agency, qui continue de suivre quelques protégés en tant qu'agente
LOGEMENT : 68 St paul's terrace ~ Spring Hill, maison qu'elle partage avec Eddie et trois boules de poils
Let life surprise you ※ EDDON #18 9e8a663418e14da595190c57fd0f804ed90dad5d
POSTS : 3738 POINTS : 20

TW IN RP : cambriolage, agressions sexuelles, écart d'âge
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {7/6} Celebration SSA - Eddon #17 {UA} - Halsana #4 - Eddon #19 - Jiyeon #1 - Charlie #1 - Rory #1

Let life surprise you ※ EDDON #18 TTBHJR86_o
EDDON #19 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JKkNs5vH_o
JOAQUIN (scénario) The good thing about rejection is that too much of it can make you more tenacious, courageous and stronger, which eventually leads you to a positive outcome if you don't give up.

Let life surprise you ※ EDDON #18 0y1l
HALSANA #4 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Let life surprise you ※ EDDON #18 Mx1f
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Myself (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin) magma (signature)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptySam 19 Nov 2022 - 18:18



Let life surprise you



You have to make time for the things you love

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Eddie ne voulait pas qu’elle ébruite qu’il est un homme émotif, enfin il ne le disait pas vraiment de façon sérieuse, son sourire ne pouvait que lui confirmer qu’il ne ferait pas tout un drame qu’elle ne le confie à quelqu’un. Il avait beau être l’un des sujets dont elle parlait le plus à ses proches, elle ne parlait pas de lui dans les moindres détails, une partie de son jardin secret ne devant être partagée qu’entre eux à ses yeux. Tous les traits de la personnalité du danseur n’étaient pas connus de son entourage, même si cela pourrait aider certaines personnes à l’apprécier un minimum, elle aimait savoir que sa sensibilité lui était réservée, il avait été si difficile de lui faire tomber son masque. Elle avait réussi à le décoller de son visage pour la première fois lorsqu’elle avait évoqué une possibilité de grossesse dans son bureau, alors que cela n’avait même pas été son but, puisqu’elle n’était pas attendue une seule minute à ce qu’il puisse ressentir plus qu’une simple attirance physique pour elle. Halston était touchée de le voir une nouvelle fois s’ouvrir davantage grâce au même motif, qui avait été autrefois une source d’angoisse terrible pour lui. « Motus et bouche cousue. » Cette promesse n’en était peut-être pas vraiment une, elle ne savait pas vraiment comment elle allait se contenir lorsqu’elle annoncerait sa grossesse à ses proches, mais si personne ne lui demandait comment avait réagi Eddie, elle ne dirait probablement pas spontanément qu’il avait pleuré. Une réaction qu’elle jugeait complètement saine et qui ne devait pas être cachée, même si elle l’avait fait de son côté lorsque ses espoirs avaient été déchus. Le contexte était tout autre ils n’étaient pas encore intimes l’un avec l’autre, malgré les grandes confidences qu’elle avait été amenée à faire sur ses désirs d’enfantement. « C’est si beau que tu sois celui qui m’a permis de réaliser mon rêve. » Dit-elle en laissant une larme s’échapper à son tour. Elle n’aurait jamais pensé dire cela à un autre homme qu’à celui avec lequel elle avait été mariée pendant des années et qui lui avait paru irremplaçable. L’américaine était tellement soulagée d’avoir tourné la page une bonne fois pour toutes, de ne plus associer ce rêve de famille nombreuse à cet acteur qui ne faisait plus partie de sa vie. Elle fut sortie de ses songes par les questions de son compagnon, qui était avide de détails sur son état. « J’ai l’impression d’être plus sensible à certaines odeurs, comme celle du tabac. » Une senteur qui lui était désagréable depuis son plus jeune âge, à laquelle elle était surtout confrontée lorsqu’elle croisait ses collègues à l’extérieur. Elle était d’autant plus pressée de rejoindre sa voiture lorsqu’elle croisait les fumeurs, elle leur paraissait peut-être impolie mais elle s’en fichait éperdument, puisque le bien-être de son enfant était aussi à prendre en compte. Il y avait bien un autre symptôme, plus embêtant qui risquait de fâcher le danseur, si jamais elle cherchait trop souvent à l’ignorer. « Je me sens plus fatiguée, presque étourdie, je pensais que c’était dû à mon nouveau poste, mais je me suis rarement sentie autant dépourvue d’énergie à cause de mon travail. » Elle espérait qu’il ne lui demanderait pas d’arrêter de travailler, car elle ne comptait pas le faire durant ses deux premiers trimestres. La brune pouvait se priver de plusieurs mois de salaire, mais elle se sentirait très mal d’abandonner son entreprise aussi tôt, lorsque celle-ci comptait sur elle plus que jamais. Elle avait entrepris des démarches pour la moderniser, qui n’avaient pas forcément été bien accueillies et qui risquaient de tomber dans l’oubli si elle était amenée à s’absenter. L’envie de se racler la gorge la démangea lorsqu’il lui dit qu’elle ne devait plus hésiter à lui parler. « Je le sais. » Envisager de lui donner des informations qui dégraderaient son image n’était pas ce qu’elle craignait le plus, il ne pensait pas à ce qui pourrait réellement poser problème alors qu’il nourrissait la même passion dévorante pour son travail qu’elle. Elle devait peut-être s’en estimer heureuse pour l’instant, elle ne ralentirait pas considérablement la cadence avant de ressentir un besoin impérieux de le faire. La discorde aurait pu être semée par autre chose ou plutôt par quelqu’un, par cette nouvelle belle-mère qui avait heureusement moins de pouvoir sur elle que sa prédecesseuse. Avoir été rejetée par la mère de son époux l’avait dévasté, parce qu’elle n’avait jamais comprit cette détestation, elle n’avait jamais daigné lui expliqué pourquoi elle la méprisait. Avait-elle eu un sixième sens qui lui avait permis de prédire que Nolan et elle finiraient par divorcer ? Elle l’avait pensé jusqu’à ce qu’il ne lui apprenne que sa mère voyait régulièrement un médium. Halston ne pensait pas que Sun-Hi partageait ce genre de croyance, elle n’avait pas besoin que la fin de son couple ne soit annoncé par une diseuse de bonne aventure pour la juger indigne de son fils. L’américaine avait bien saisi que son apparence, son nom et son parcours étaient tout ce qui faisaient d’elle une paria à ses yeux. Elle avait quelque peu été blessée que sa carrière ne lui permette pas de gagner ne serait-ce que quelques points, mais leurs différentes cultures les empêchaient sûrement d’avoir la même notion du prestige. « Tu n’as pas tort. » La brune n’avait pas à s’infliger cette souffrance de nouveau, son statut de future grand-mère n’allait pas lui octroyer tous les droits. Elle acquiesça à sa demande, quitte à rogner sur le schéma familial à respecter qui était encore ancré dans son esprit. Il lui expliqua davantage sa décision, ses arguments étaient parfaitement recevables. « Je ne te contredirai pas, tu es celui qui la connaît sur le bout des doigts, si tu juges qu’elle nous est néfaste et qu’elle le sera aussi pour notre enfant, alors elle sera tenue à l’écart  » Les rôles ne seraient pas inversés, elle n’acceptera pas d’être traitée comme une parasite, comme l’avait pu l’être son compagnon l’espace d’une soirée. Halston ne voudra pas d’un modèle qui n’est rien d’autre qu’une profiteuse, leur progéniture méritait mieux que cela et elle aussi.
 
Elle n’avait pas prit conscience qu’à quel point elle pourrait le bousculer en quelques heures, en lui apprenant qu’elle avait une consultation prénatale seulement quelques heures après lui avoir apprit que la grossesse était en route. L’américaine le pensait peut-être plus préparé qu’il ne l’était réellement, après tout ils essayaient de concrétiser ce projet depuis plusieurs mois, sans avoir la moindre suspicion d’infertilité. Il était heureux d’assister au premier rendez-vous d’une longue liste, elle ne savait pas à combien d’entre eux il pourrait se rendre mais cela n’avait pas d’importance, puisque dans l’immédiat il était prêt à ne pas remplir ses obligations du jour. « Tu seras mis au courant bien plus tôt, les prochaines fois.  » Elle le préviendra dès qu’elle aura programmé d’autres consultations, afin que les annulations ne s’enchaînent pas trop pour lui, cela l’embêterait de le mettre dans l’embarras trop souvent. Halston n’avait pas pu faire autrement aujourd’hui, elle n’avait été prévenue que la veille et ne voulait pas bâcler l’annonce de sa grossesse, quitte à devoir s’y rendre seule. La directrice de l’agence de stars était encore loin de pouvoir connaître le sexe de l’enfant, mais cette question titillait son protégé. L’opinion d’Eddie rejoignit la sienne, elle fut agréablement surprise qu’il puisse faire preuve d’autant de patience. « C’est le plus important, nous sommes d’accord là-dessus. La couleur de sa chambre, ses jouets... tout cela n’est que secondaire. » Elle savait que ses proches ne seraient pas forcément de son avis, puisqu’ils seraient embêtés pour pouvoir choisir des cadeaux à l’avance, mais cela pourrait peut-être les inciter à se détacher des stéréotypes. Il n’y aura pas de gender reveal, mais elle ne se privera pas de baby shower si le cœur y était, l’un n’empêchait pas l’autre. L’enfant sera gâté peu importe son sexe, elle allait s’en assurer. Ils étaient tous les deux ignorants sur le souhait de l’autre, qui aurait pu être opposé si l’agente de stars n’avait pas changé d’avis entre-temps. Eddie se montra compréhensif, il lui démontra qu’il était un jeune homme moderne malgré une éducation qui devait être digne d’appartenir à une époque lointaine, tout comme la sienne. Les lèvres de la brune s’étirèrent lorsqu’il mentionna leurs parents, le plaisir de ne pas aller dans leur sens. « Il s’agit d’une raison de plus de soigner l’éducation de notre enfant . Si jamais un garçon en robe risque de faire frôler l’arrêt cardiaque à ta mère alors je n’hésiterai pas une seule seconde à le laisser se vêtir ainsi. » Elle ne savait pas à quel degré le danseur pouvait être déconstruit, mais il se rangerait certainement de son côté si elle avait trouvé un bon moyen d’embêter sa mère. « Si c’est une fille nous lui couperons les cheveux très courts. » Sun-Hi semblait très à cheval sur les coupes de cheveux, alors qu’Halston était prête à faire encore plus d’expériences sur la tête de son bambin que sur sa propre chevelure. Ils avaient le temps d’en parler plus en profondeur, comme il l’avait souligné, mais l’idée de pouvoir donner encore plus de cheveux blancs à sa belle-mère l’enthousiasmait déjà plus que de raison. L’enfant qu’elle mettrait au monde sera plus libre qu’ils ne l’avaient jamais été, c’était une certitude. Ils avaient tous les deux confrontés à des éducations différentes de leurs frères et soeurs, ce qui leur donnait le parfait exemple de ce qu’ils ne devaient pas faire. Elle avait longtemps jalousé les avantages de son aîné et de son cadet, elle ne voudrait pas qu’il en soit de même pour une éventuelle fille, ce qui était justement le sexe idéal pour Eddie. « Le temps où tu pouponnais ta sœur te manque ? » Le questionna-t-elle avec tendresse, en repensant au comportement qu’elle adoptait avec Hartley. Il ajouta qu’il aimera tout autant un garçon qu’une ville, avant de se rectifier pour parler au présent. Elle accueillit son baiser en saisissant sa nuque, avant de le laisser la serrer contre lui. « Notre petit haricot doit être aux anges, tout comme moi. Cette aventure sera merveilleuse. » Elle en parlait au futur, car elle savait que bien des épreuves l’attendaient durant la gestation, dont le bon déroulement était une véritable loterie. Eddie lui proposa d’effectuer une danse pour eux, le fait qu’il précise qu’il parlait du bébé la fit sourire. « Tu peux parler du bébé autant de fois que tu veux, même lorsque c’est évident que tu parles de lui, ce n’est que du bonheur de pouvoir prononcer et entendre ce mot encore et encore. » Elle se voyait déjà bassiner son petit frère et Diana avec ça, ils devaient l’attendre presque tout autant qu’eux. « Bien sûr que je veux bien d’une danse qui nous est dédiée. » Répondit elle avant de déposer un dernier baiser sur ses lèvres, avant de s’éloigner et de s’installer sur une chaise. Elle déposa son coude sur son genou et maintenu son menton dans sa main, avide de voir son spectacle improvisé.


L’heure défila à toute vitesse, le moment de rejoindre le cabinet médical était venu. La chaleur de la main de son compagnon ne la quittait plus, il s’impatienta rapidement de ne pas voir le gynécologue apparaître. Elle était bien plus détendue que lui et cela se lisait sur son visage, qu’elle avait laissé se poser sur son épaule. Elle le releva une fois qu’elle vit une porte s’ouvrir, avant de quitter sa chaise et de le saluer. Le docteur semblait lire dans les pensées du danseur, puisqu’il apporta une réponse à son interrogation avant qu’il n’ait l’occasion d’ouvrir ses lèvres. Il avait certainement l’habitude de voir des pères hésiter du haut de son grand âge. Halston tourna sa tête en direction d’Eddie, elle sourit en le voyant s’activer à récupérer ses affaires.  Elle s’installa la première et se concentra sur le gynécologue une fois que le danseur fut prêt à écouter. Ils se firent féliciter après de brèves explications de l’américaine sur la raison de sa venue. « Merci, je n’hésiterai pas, au contraire vous savez que j’ai tendance à poser trop de questions. » Dit-elle en ne plaisantant qu’à moitié, pendant que le docteur s’attardait sur le père de l’enfant, avant de se retourner vers elle et lui faire part de son observation. « C’est un peu de ma faute, je n’ai prévenu Eddie que ce matin qu’il allait être père. » Elle saisit la main du danseur qu’elle serra légèrement. « Mais tout ira bien, n’est-ce pas mon amour ? » Ce n’était pas lui qui passait les examens après tout, il n’aurait le droit qu’à quelques questions. Le gynécologue lui posa une série de questions, avant de lui demander de se lever pour ses examens. Elle s’installa sur la table d’examen, se dévêtit avec délicatesse et se laissa observer par le docteur. Halston tira une petite grimace lorsqu’elle sentit sa main froide palper un premier sein, tout en croisant le regard d’Eddie. Il était étrange de se retrouver dans un tel contexte avec lui, de nombreux mois après leur tapageuse dispute au sujet d’un professionnel de santé dont elle avait été bien plus proche. Néanmoins la brune ne se sentait pas totalement inconfortable, car elle pensait qu’il pourrait tout à fait faire la part des choses, cet examen était tout aussi déplaisant pour elle que pour lui, la suite encore plus. La californienne fut plus rapide pour se rhabiller, heureuse de ne plus avoir à quitter sa lingerie. Il prit sa tension et lui indiqua qu’elle pouvait regagner sa chaise, avant de l’interroger de nouveau. « Mon dernier jour de règle remonte au 18 juillet. Je n’ai pas de maladie à déclarer de mon côté, mais mon père a eut un cancer du poumon. Un mal dont je ne devrais pas souffrir puisque je ne fume pas. » La désaffection totale du tabac chez l’américaine n’était pas anodine, elle se considérait chanceuse de s’être portée aussi bien malgré toutes les inhalations de fumée qu’elle avait dû subir à ses côtés, mais surtout qu’il soit encore en vie à l’heure actuelle. Eddie répondit à son tour, il mentionna son père et un cousin dont elle avait vaguement entendu parler, au détour d’une conversation téléphonique d’Eddie et de Callie. Elle comprenait mieux pourquoi il leur causait du soucis à présent, elle n’avait pas voulu se montrer indiscrète ce jour-là. La question redoutée arriva dans la conversation. « Oui c’est ma première, je sais que c’est un peu tardif... » Le regard du gynécologue changea, il lui sembla brusquement plus dur alors que celui-ci ne traduisait pas sa pensée. « Nous ne considérons plus des grossesses comme la vôtre de tardives, c’est à partir de quarante ans qu’elles rentrent dans cette case qui n’a pas vraiment d’importance, si vous voulez mon avis. » Le discours du professionnel était rassurant, mais pas assez pour écarter tous ses doutes. « Elle reste tout de même beaucoup plus risquée que celle d’une jeune femme, non ? » Elle ne savait pas s’il allait prendre des pincettes ou lui offrir une réponse franche, mais elle préférait largement qu’il ne la ménage pas de trop. « Je ne vais pas vous cacher que le risque de fausse couche augmente de 20% à partir de trente ans, tout comme celui d’avoir des anomalies chromosomiques, un poids de naissance bas... » Voyant que l’américaine avait subitement pâlit, il cessa de lui citer toutes les choses négatives qui pourraient se réaliser. « Mais ne vous faites pas un sang d’encre, vous êtes en bonne santé et je suis sûr que vous ferez de votre mieux pour préserver celle de votre enfant. » Halston hocha de la tête. « Bien sûr, je suis déjà très vigilante au niveau alimentaire depuis des mois et je sais que le papa veillera bien sur moi. » Son discours rassurant ne balayera pas toutes ses inquiétudes, mais savoir que le danseur sera à ses côtés l’aidait grandement à supporter que des imprévus puissent se produire. Un nombre incommensurable de questions destinées à Eddie la submergea, mais elle risquait de l’étouffer si elle décidait de toutes les lui poser le même jour. « Je n’en doute pas, un magnifique bébé verra le jour fin avril. » Le printemps de l’année 2023 verra naître le fruit de leur amour et c’était tout ce qu’elle souhaitait retenir.





Dernière édition par Halston Hargreeves le Dim 27 Nov 2022 - 9:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
Voir le profil de l'utilisateur
Let life surprise you ※ EDDON #18 IAeu3cF ÂGE : 26 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, oppa par sa sœur, jagi par Halston et autrefois "le traitre" par ses collègues.
STATUT : futur papa un peu perdu, de grandes responsabilités l’attendent en 2023 et il doute déjà d'être à la hauteur.
MÉTIER : danseur et chorégraphe pour la Northlight Theater Company, professeur de danse et plus rarement acteur pour les beaux yeux de son agente (et compagne).
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston et leurs trois chats en attendant que la famille s'agrandisse.
Let life surprise you ※ EDDON #18 7KhQkX0P_o
POSTS : 5770 POINTS : 40

TW IN RP : age gap.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : (intj-a) ☆ né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu en Corée du Sud ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé toutes les attentes ☆ membre et leader d'un groupe de danse underground, les Insane Boyz ☆ gaga de ses trois chats ☆ traine une sale réputation dans sa compagnie car très opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon (sombre)
RPs EN COURS :
northlight theater company
› préliens disponibles ici ‹

insane boyz (groupe de danse)
› préliens disponibles ici ‹

Let life surprise you ※ EDDON #18 E8rfmNrl_o
eddon #19 & #17 (ua) ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ♪ ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151618

Let life surprise you ※ EDDON #18 DNgAcjr1_o
chaddie #5 ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound. ☆ 1234

Let life surprise you ※ EDDON #18 NYggSwyF_o
callie (scénario) ☆ because it's not a coincidence, dna. from the day of the universe’s creation and beyond. trough the infinite centuries and beyond. in the previous life and maybe the next too, we’re eternally together.

Let life surprise you ※ EDDON #18 CQXVtZc3_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JYrUjvdk_o
ebby #3 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 12

Let life surprise you ※ EDDON #18 2irS6xy1_o
diana #4 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123

Let life surprise you ※ EDDON #18 3HDuUZw
insane boyz (préliens) ☆ we just keep making and improving because we're one of a kind. no one can copy us, from the start it's been all ours. we'll light a fire in your eyes, just wanna taste it, make it hot. choose the menu, call me up. whatever you want, we'll serve.

Let life surprise you ※ EDDON #18 ZZ7wUCd0_o
alexis ☆ that yellow moon teases me, that i can’t have you. "but you’re only a rough beast." if you’re going to say that kind of thing, get lost. if you need me, change me. i've fallen for this irresistible, powerful feeling and i’ve let go of myself. i like simplicity, the hidden thing within me has opened its eyes now.

› NaNoWriMo 2022 ‹
50 000 ✓ (63 859)

(8) shining stars agencyeddon #17 (ua)chaddie #5marley #1louis #1sunan #3eddon #19 (xmas)

RPs EN ATTENTE :
Let life surprise you ※ EDDON #18 Qn8a

(ebby #4, diana #5, jina #2, eddon ua slasher)

RPs TERMINÉS : 2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #3 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

ab. dimitrikayleighmin-junnasirrileyhattieastridredliorcallie x halstonjenson

AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar) + @loonywaltz (userbars) + @leelee (gifs) + @homemade (crackship eddon) + la talentueuse @mapartche (adorable dessin)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills https://www.30yearsstillyoung.com/t35869-eddie-yang https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang https://ladyfamestuff.tumblr.com/

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptyVen 25 Nov 2022 - 20:20




☾ let life surprise you
There's a chair in the corner, where I'll rock you to sleep. Under the stars, painted on the ceiling I'll hold you while you dream. Will you have your mother's patience? Her smile or her eyes? I guess we will see but I know you'll be a beautiful suprise. Like a sky wide open and blue, I know you're on your way, I can't wait to meet you.
@HALSTON HARGREEVES ☆ EDDIE YANG


Un tendre sourire étire ses lèvres lorsque l'américaine se dit comblée de pouvoir réaliser son rêve de fonder une famille avec lui, qu'Eddie reçoit comme une preuve de plus que ce rôle n'aurait pas pu revenir à un autre. C'est lui qu'Halston a choisi pour être le père de ses enfants, quand bien même un autre homme a longtemps partagé sa vie ce dernier ne fait plus partie de l’équation aujourd'hui, et Eddie compte bien lui montrer qu'elle n'a pas fait le mauvais choix en misant sur lui. Malgré sa jeunesse et le fait qu'il n'y soit aucunement préparé, et malgré aussi l'assurance qu'il risque de perdre lorsque cet enfant viendra du monde car ce nouveau rôle qui l'attend ne sera pas le plus simple, il veut croire qu'Halston ne regrettera rien et verra en lui le père qu'il désire devenir, à la hauteur des attentes qu'elle peut avoir. Et il pourrait bien endosser son rôle avant l'heure en participant à cette grossesse du mieux qu'il le pourra, comme il s'emploie déjà à le faire en prêtant attention aux symptômes de sa compagne que ce premier trimestre ne semble pas encore trop malmener. Les vomissements sont certainement communs à la majorité des femmes et il présume que la plupart sont aussi sensibles à des odeurs bien spécifiques comme Halston avec le tabac, auquel elle ne risque heureusement pas d'être confrontée chez eux. « Tu dois d'autant plus apprécier de ne pas partager la vie d'un fumeur. » il souligne alors, lui qui a la cigarette en horreur depuis toujours et qui se doit de toute façon de conserver des poumons en bon état vis-à-vis de la danse. C'était un sujet de discorde bien connu avec sa première petite amie puisque celle-ci était une fervente consommatrice de tabac qu'Eddie n'a jamais réussi à désaccoutumer. Il se rappelle d'ailleurs qu'Alexis voyait sa passion pour la danse comme une addiction de la même ampleur et c'est une chose qu'il détestait entendre, notamment parce que danser ne risquait pas de lui valoir un cancer tôt ou tard. Halston poursuit en se disant sujette à une importante fatigue et à des étourdissements, ce qu'elle s'était bien gardée de lui confier jusqu'à présent même s'il ne lui reprochera rien compte tenu du fait que les derniers jours n’ont pas facilité la communication entre eux. Il n'est en revanche pas certain de tolérer bien longtemps le fait que l'américaine se tue à la tâche dans son travail, car aussi passionnée soit-elle il n'est plus seulement question de sa santé à présent, comme Eddie ne tarde pas à lui en faire le rappel. « Je ne vais pas te dire ce que j'en pense puisque tu le sais déjà. » Elle connait ce regard quelque peu réprobateur que le danseur lui adresse, celui qui lui demande de faire attention à elle car les prochains mois ne devraient pas lui apporter plus d'énergie, bien au contraire. « Mais je compte sur toi pour écouter les signaux que ton corps t'envoie et pour accepter de lever le pied si ça devient trop fatigant, d'accord ? Ne fais pas comme moi car tu sais que je l'ai amèrement regretté. » L'allusion à sa blessure est à peine voilée et le parallèle lui paraît plutôt de circonstances, sachant qu'il a lui aussi préféré fermer les yeux sur son état pour ne pas avoir à s'éloigner de son travail et qu'il en a doublement payé le prix à l'arrivée. Il en va de sa santé et de celle de leur enfant alors Eddie veillera à ce qu'elle n'aille pas au-delà de ses propres limites, il se jure même de rester particulièrement vigilant car il sait que l'agente nouvellement directrice ne consentira pas à lâcher son travail facilement. Il fait alors un pas en avant pour s'assurer de capter son regard, afin que ses prochains mots trouvent en elle l'écho attendu. « Halston, je suis sérieux. Tout est différent maintenant que tu portes cet enfant et je ne veux que votre bien-être à tous les deux. » Son inquiétude ne fait déjà aucun doute, peut-être va-t-elle aussitôt regretter de lui avoir parlé de sa fatigue mais c'est une chose qu'Eddie préfère évidemment savoir. Il peut s'arranger pour qu'elle puisse aisément se reposer chez eux en assumant un maximum de choses à sa place mais il n'a aucun contrôle sur ses journées à l'agence, et espère donc qu'elle ne s'infligera pas plus de travail et de pression qu'elle ne peut en endosser dans son état. La suite de cet échange met en lumière la volonté du danseur de tenir sa mère à l'écart de leur projet d'enfant et Halston se dit prête à le suivre dans sa démarche, même si une rupture familiale en ce moment n'est pas tellement souhaitable. Eddie aurait aimé que les choses prennent une toute autre tournure mais il songe avant tout à leur enfant qui mérite de voir le jour dans les meilleures conditions, l'attitude de Sun-Hi le refroidissant quant au fait de lui offrir une place dans la vie de ce futur Yang. Il sera de son sang et portera aussi son nom mais ça ne signifie pas pour autant que son rôle de grand-mère lui reviendra de droit, pas alors qu'Eddie aurait beaucoup de choses à dire sur la mère qu'elle peut déjà être. C'est une influence qu'il ne souhaite pas donner à son enfant pour l'heure, nul ne peut dire s'il changera d'avis par la suite mais les récents évènements le persuadent d'écouter sa raison plutôt que son cœur. « Merci de le comprendre. » il souffle dans un maigre sourire car c'est important pour lui de savoir qu'il bénéficie de son soutien et qu'il ne bataillera pas seul si sa mère oppose la moindre résistance dans les prochains mois. Si Sun-Hi vient à l'apprendre d'une autre bouche que la sienne Eddie assumera le fait de le lui avoir caché mais il ne lui doit rien, et ne s'excusera pas non plus d'avoir pensé aux intérêts de sa petite famille plutôt qu'à ceux d'une mère qui n'a pas hésité à piétiner son bonheur et à insulter Halston l'unique fois où les deux femmes se sont vues. Un affront qui lui reste en travers de la gorge et que le danseur ne digèrera pas de sitôt, à l'image de celui des Hargreeves qu'il n'a jamais pardonné non plus. « Est-ce que tu comptes en parler à tes parents, toi ? J'imagine aussi qu'Hartley ne tardera pas à être au courant. » Il craint peut-être un peu que le cadet d'Halston en ait été informé avant lui mais il veut croire qu'elle lui a gardé cette exclusivité, et qu'en tant que père de cet enfant la question ne s'est tout simplement pas posée. Elle reste libre d'en parler à qui elle souhaite même s'il n'est pas certain de vouloir des félicitations de certains proches de l’américaine, à commencer par ses parents et Hector en admettant que ces derniers ne s'empressent pas plutôt de réprouver la nouvelle comme ils ont réprouvé la présence du danseur dans sa vie.

Il ne sera pas prévenu de ses prochaines consultations à la dernière minute comme aujourd'hui et c'est une garantie sur laquelle Eddie ne risque pas de cracher, car même si les nouvelles qui s'enchainent le placent sur un petit nuage il doit admettre que les émotions qui se succèdent elles aussi sont beaucoup à gérer d'un coup pour lui. Son cœur ne retrouve d'ailleurs plus vraiment son calme depuis que l'américaine lui a tendu son test de grossesse car la surprise est encore très présente chez le danseur, qui ne demande évidemment qu'à connaître la date de ses prochains rendez-vous en espérant pouvoir se rendre tout aussi disponible les autres fois. Il ne pourra pas toujours balayer ses obligations au théâtre comme il vient de le faire mais ce n'est pas le moment de penser à son emploi du temps de plus en plus chargé, car quitte à se projeter Eddie préfère encore parler de l'éducation de cet enfant, des valeurs qu'ils se chargeront de lui inculquer et de l'exemple qu'ils pourront lui donner. Le fait qu'ils soient sur la même longueur d'onde a un côté rassurant puisqu’ils n'ont jamais pris le temps d'aborder le sujet avant ça, ni même de confronter leur vision des choses quant à la façon dont leur enfant devrait être élevé. Tous deux ont grandi au sein de familles pointilleuses aux idées très arrêtées dont les exigences auraient pu les contaminer d'une certaine façon, mais ils en tirent à l'inverse un modèle à ne surtout pas reproduire et dont Eddie s'est même émancipé depuis bien longtemps. Il n'a pour sa part jamais exclus la moindre couleur de sa garde-robe, et la présence de très nombreux bijoux à ses doigts et à ses oreilles laisse aussi deviner qu'il n'associe ces derniers à aucun genre, mais bien à la volonté de porter ce que l'on souhaite sans avoir à s'en justifier. C'est avec cette même liberté que leur enfant pourra grandir, celle qu'il n'a lui-même pas connu avant l'âge adulte et dont il profite aujourd'hui allègrement à travers une excentricité qui peut plaire comme déplaire mais qui, avant tout, lui correspond bien. « Et même si la question est encore très loin de se poser, je ne lui imposerai jamais la pratique de la danse. C'est un héritage que j'adorerais transmettre à un enfant, bien sûr, mais il sera tout aussi libre de s'épanouir dans autre chose. » Il a peut-être bien le désir secret de partager sa première passion avec un mini-lui mais Eddie se souvient avoir durement bataillé plus jeune pour convaincre ses parents de lui payer des cours de danse, et il estime qu'aucun enfant ne devrait éprouver de telles difficultés à pouvoir faire ce qu'il aime. Si le sien doit attraper le virus de la danse il en sera bien évidemment très heureux mais l'inverse sera tout autant acceptable, pour la simple et bonne raison qu'une passion ne s'impose pas à quelqu'un. Halston semble après ça impatiente d'aller à l'encontre des idées des clans Yang et Hargreeves mais il perçoit peut-être un désir un peu trop prononcé de s'opposer à celles-ci, comme la légère retenue dont Eddie fait preuve tend à le montrer. « Tu sais, je n'ai pas prévu de rentrer en guerre avec elle ni de tout entreprendre pour la rendre folle. Je pense que tout ça n'est plus vraiment de mon âge et je n'ai surtout pas envie de faire les choses en fonction d'elle, comme je l'ai déjà bien trop fait. » Il ne tient pas à tomber dans un enchainement de provocations en ce qui le concerne, car ce serait donner définitivement trop d'importance à Sun-Hi comparé à ce qu'elle mérite. Eddie ne veut pas que l'éducation de leur enfant soit influencée par le besoin d'aller à contre-courant, il souhaiterait que les choses se fassent naturellement et qu'ils puissent rester fidèles à leurs idées sans pour autant s'engager dans une guerre sans fin avec celles de leurs parents. Il ne doute pas vraiment du fait qu'Halston pourra le comprendre, et c'est en scellant ses doigts aux siens que le danseur poursuit alors. « Je préfère qu'on fasse les choses pour nous, en suivant nos propres principes et ce qui nous semblera être le mieux pour cet enfant. » Et puis il tient à ce que ce dernier ait aussi son mot à dire, comme il a pu le laisser entendre un peu plus tôt avec la possibilité de pratiquer ou non la danse comme son père. Qu'il puisse choisir ses vêtements, sa coupe de cheveux ou bien encore les jouets avec lesquels il jouera car Eddie veut être à son écoute, à défaut que ses parents l'aient un jour été pour lui. Un enfant qu'il a jusqu'ici imaginé, c'est vrai, sous les traits d'une petite fille et la raison à cela s'expliquerait selon Halston par le fait que dorloter sa petite sœur lui manquerait. Il sourit à cette hypothèse qu'il ne peut pas totalement confirmer même si sa sœur a bel et bien influencé son envie d'avoir une fille à l'origine, sans même qu'Eddie en ait conscience. « Je n'ai que deux ans de différence avec Callie alors je ne me souviens pas vraiment du bébé qu'elle était. Mais elle est adorable sur les photos que ma mère a gardé, je suis d'ailleurs sûr qu'elle fera une super tata. » Ses yeux brillent en le soulignant mais il évitera de préciser qu'elle ne sera pas la seule à honorer ce rôle, car Charlie est également une tata toute désignée à ses yeux à l'image du tonton qu'il est aussi pour ses jumeaux. C'est une source de tensions dont le couple n'a assurément pas besoin aujourd'hui, alors Eddie préfère plutôt voir cette grossesse comme la belle aventure que l'américaine lui présente en laissant pour l'instant le reste de côté. « Tu n'as jamais eu l'air aussi heureuse, porter la vie te rend encore plus belle. » Ses bras l'encerclent à nouveau pour la rapprocher de lui tandis que son regard ne se détache plus du sien, avant qu'il ne soit pris de l'envie de danser pour Halston et leur enfant. Eddie s'en voudrait de ne pas saisir cette occasion qui lui est offerte alors que l'américaine passe rarement le voir au théâtre, car cette journée est bien trop symbolique pour ne pas y ajouter un cadeau comme celui-ci. Il lui vole un dernier baiser et dépose une main empreinte de douceur sur son ventre avant qu'elle n'aille s'assoir, tandis qu'Eddie s'élance déjà sur le parquet pour y improviser le petit numéro qu'il lui a promis. Le choix de la musique s'impose tout naturellement à lui, il a justement une chorégraphie en construction sur Call Me Baby alors il investit tout son cœur et son énergie dans cette danse offerte à sa compagne et au petit être grandissant en elle.





Sa nervosité n'échappe à personne, à commencer par le docteur Lachman qui ne doit pas être à son premier constat du genre, les futurs pères stressés devant même faire figure de banalité entre ces murs. C'est tout du moins ce qu'Eddie ose espérer pour ne avoir l'impression que sa réaction est déjà anormale, car on ne peut pas dire qu'il s'attendait à apprendre l'existence de cet enfant il y a encore quelques heures. Halston précise justement que la nouvelle est encore toute fraîche en ce qui le concerne et que cela justifie sûrement qu'il paraisse aussi fébrile, ce que le danseur n'ira pas contredire puisque c'est bien cet aspect de nouveauté et de surprise qui affecte son flegme habituel. « Oui c'est juste beaucoup d'émotions d'un coup, et puis.. je dois avouer que j'ai un rapport particulier avec les rendez-vous médicaux. » C'est une chose qu'il ne se voit pas cacher car il sait que ça joue aussi, le simple fait de se retrouver entre quatre murs blancs lui rappelant tout le parcours médical qui a précédé et suivi son opération. Eddie ne sera jamais à l'aise dans le moindre cabinet, peu importe qu'il s'agisse de celui d'un chirurgien ou d'un gynécologue. « Soyez tranquille, votre femme est entre de bonnes mains. » Ces mots auraient de quoi le rassurer s'il était réellement inquiet pour Halston mais il n'estime pas avoir à s'en faire de ce côté-là, sa femme étant après tout déjà suivie par le docteur Lachman et lui faisant donc logiquement confiance. Les yeux du danseur détaillent tout de même avec attention les gestes du professionnel pendant l'examen, et pour une fois il n'a pas de problème avec le fait qu'un autre homme puisse le toucher car celui-ci ne représente aucune menace. Il n'est malgré tout pas mécontent lorsque l'américaine est invitée à se rhabiller et à retrouver sa place auprès de lui même si cela signifie devoir à présent répondre aux questions qui leur sont posées et auxquelles Eddie aurait éventuellement aimé pouvoir se préparer. Il ne sait pas comment ces choses-là sont censées se passer, pas plus qu'il ne sait à quel point le gynécologue fouillera de leur côté pour cerner leur profil familial mais si cette mise en lumière peut contribuer au bien-être de leur enfant, il est évident qu'Eddie fera de son mieux pour apporter des éléments de réponses. Il apprend en même temps que le docteur Lachman que les dernières règles de l'américaine remontent au mois de juillet alors que celle-ci se montre même précise quant au jour, de quoi le rendre admiratif car de son côté le danseur n'est pas vraiment attentif aux dates et en oublie même parfois celle de sa propre opération. Mais là où Eddie est plus surpris encore, c'est en apprenant qu'Henry a souffert d'un cancer du poumon car cette information n'avait jamais été en sa possession avant aujourd'hui. Son regard se pose alors sur Halston dont il vient saisir la main en silence, avant que la question de son âge ne vienne finalement se poser. Une première grossesse à trente-sept ans ne semble pas étonner le professionnel outre mesure même si ce dernier ne leur cache pas les risques accrus de fausse couche ou d'anomalies, des termes effrayants troublant déjà les futurs parents pourtant conscients des enjeux d'une grossesse comme celle-ci. Eddie ne s'est jamais documenté sur le sujet mais il se doutait que ces risques pouvaient augmenter passés un certain âge, ce qui n'empêche pas le docteur Lachman de demeurer optimiste car des cas comme le leur sont certainement bien plus fréquents à leur époque qu'il y a vingt ou trente ans. Il hoche la tête tout en gratifiant Halston d'un sourire lorsqu'elle le présente comme celui qui veillera sur elle, un rôle qu'Eddie prend à vrai dire très à cœur et qu'il entend bien endosser jusqu'au bout. Jusqu'ici le danseur s'emploie surtout à écouter car cette consultation est bien plus celle d'Halston que la sienne, mais il ne peut s'empêcher de réagir quand le professionnel associe l'arrivée de leur enfant au mois d'avril 2023. « C'est sûr alors, il n'y a pas de risque qu'il arrive plus tôt ? » Si la naissance pouvait coïncider avec l'anniversaire du danseur la symbolique n'en serait que plus grande, mais il n'y croira que lorsque la confirmation lui en aura été donnée. « On ne peut jamais totalement écarter le risque d'une naissance prématurée, qui plus est à partir d'un certain âge et avec des facteurs comme le surmenage, la fatigue et le stress. Mais en veillant bien à vous ménager vous ne devriez pas avoir de souci à vous faire. » Ce ne sont d'ailleurs pas les seuls facteurs à prendre en compte selon lui car le tabac, l'alcool et certaines infections augmenteraient ces risques, même si c'est bien sur les premiers mentionnés par le gynécologue qu'Eddie préfère – sans surprise – s'attarder. « Elle fera attention, j'y veillerai. » Il glisse vers l'américaine un regard entendu car cet échange fait étrangement écho à leur précédente discussion au théâtre, lorsqu'il s'inquiétait justement qu'Halston puisse se laisser dépasser par ses engagements à l'agence. Si la fatigue et le stress peuvent favoriser la venue prématurée de cet enfant alors il ne risque vraiment pas de fermer les yeux là-dessus, bien au contraire. « Merci docteur. » Merci de ne rien leur cacher, de répondre à leurs interrogations et de leur remettre aussi les premières clés en mains pour appréhender cette grossesse vis-à-vis de laquelle ils sont aussi novices l'un que l'autre.





De retour à leur domicile, le couple cherche manifestement quels mots poser sur cette première consultation et sur ce qu'ils en ont retiré. Eddie ne dirait pas que celle-ci l'a entièrement tranquillisé car il n'oublie pas que certains risques ont été évoqués parmi lesquels le pire auquel des futurs parents pourraient songer, et même si le profil d'Halston n'est pas préoccupant il reste conscient de l'importance d’attendre trois mois avant de répandre la bonne nouvelle autour d'eux. Après quoi Eddie verra probablement les choses sous un angle un peu plus serein, ce qui ne l'empêche pas de déjà réfléchir à la façon dont il en parlera à Charlie car elle sera la première informée avant même sa petite sœur ou son groupe, c'est une chose d'ores et déjà actée de son côté. Il ignore par ailleurs à qui Halston prévoit d'en parler en priorité mais plutôt que de revenir sur cette consultation ou de prendre le risque d'entendre des noms qui ne lui plairont pas, Eddie estime que le moment est plutôt bien choisi pour lui faire part de ce qu'il garde lui aussi secret depuis plusieurs jours. « Mon amour ? Il y a une chose que je voulais aussi t'annoncer le jour où ma mère s'est invitée ici. » En d'autres termes : Eddie lui en aurait parlé bien plus tôt s'il avait pu et s'il avait aussi eu le cœur à avoir cette discussion après le départ de Sun-Hi, mais elle n'ignore pas que le danseur s'est réfugié dans un certain mutisme suite à son passage. La communication peut donc officiellement reprendre et puisqu'une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, il n'est pas peu fier de lui dévoiler la sienne. « Tu te souviens de mon rendez-vous post-opératoire, celui que je dois maintenant réaliser tous les ans ? D'après le chirurgien mon genou est parfaitement remis, il ne m'encourage évidemment pas à retomber dans mes excès mais je n'ai plus à craindre de raviver ma blessure. » Et c'est bien tout ce qui compte à ses yeux, le fait que sa fissure du ménisque ait été correctement prise en charge et qu'il n'ait plus besoin d'autant se ménager. Sa pratique intensive de la danse lui jouera peut-être d'autres tours par la suite mais pour l'heure Eddie ne veut pas y penser, bien trop heureux que les choses semblent se débloquer de tous les côtés après une longue période d'incertitude. « Je pense qu'on peut boire un coup pour fêter tout ça mais pour toi, ce sera un jus de fruits frais. » Un verre de lait ou un thé feront tout aussi bien l'affaire si elle préfère mais autant faire le plein de vitamines, pendant qu'Eddie optera de son côté pour une bière qui devrait l'aider à se détendre. Le fait que cette journée soit riche en émotions l'autorise à défier sa faible tolérance, tant qu'il ne se met pas en tête de boire pour deux durant les sept prochains mois.






glitters:

Revenir en haut Aller en bas
Halston Hargreeves
Halston Hargreeves
la faiseuse de talents
la faiseuse de talents
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 printemps {28.08}
SURNOM : Halsie, Hal
STATUT : Touche du bout du doigt son rêve de devenir mère, grâce à son précieux & jeune compagnon
MÉTIER : Directrice de la Shining Stars Agency, qui continue de suivre quelques protégés en tant qu'agente
LOGEMENT : 68 St paul's terrace ~ Spring Hill, maison qu'elle partage avec Eddie et trois boules de poils
Let life surprise you ※ EDDON #18 9e8a663418e14da595190c57fd0f804ed90dad5d
POSTS : 3738 POINTS : 20

TW IN RP : cambriolage, agressions sexuelles, écart d'âge
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
RPs EN COURS : {7/6} Celebration SSA - Eddon #17 {UA} - Halsana #4 - Eddon #19 - Jiyeon #1 - Charlie #1 - Rory #1

Let life surprise you ※ EDDON #18 TTBHJR86_o
EDDON #19 I just want you close where you can stay forever. You can be sure that it will only get better. You and me together through the days and nights.

Let life surprise you ※ EDDON #18 JKkNs5vH_o
JOAQUIN (scénario) The good thing about rejection is that too much of it can make you more tenacious, courageous and stronger, which eventually leads you to a positive outcome if you don't give up.

Let life surprise you ※ EDDON #18 0y1l
HALSANA #4 She is a friend of my mind. She gather me, man. The pieces I am, she gather them and give them back to me in all the right order.
Let life surprise you ※ EDDON #18 Mx1f
AVATAR : Felicity Jones
CRÉDITS : Myself (avatar) Loony Waltz (userbars) mapartche (dessin) magma (signature)
DC : None
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34768-halston-burn-across-the-sky https://www.30yearsstillyoung.com/t38555-what-chaos-is-imaginary#1880260 https://www.30yearsstillyoung.com/t38585-halston-hargreeves https://www.30yearsstillyoung.com/t39123-halston-hargreeves#1924091

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 EmptyDim 27 Nov 2022 - 18:18



Let life surprise you



You have to make time for the things you love

@Eddie Yang & Halston Hargreeves

Le danseur était en train de se lancer des fleurs d’une certaine façon, en soulignant qu’elle devait particulièrement apprécier de ne pas partager son quotidien avec un fumeur. Il était vrai que cela représentait une qualité selon elle, puisqu’il ne s’agissait que d’une sale addiction à ses yeux, d’une habitude nocive qui aurait pu coûter la vie à son père. Halston n’avait jamais accepté que cette action soit considérée comme le meilleur moyen de se libérer du stress, elle le savait très répandu sur les tournages et n’hésitait pas à faire des remarques aux acteurs qui étaient sous son giron à ce sujet. Un comportement qui lui avait parfois valu le surnom de « maman qui veille au grain » sur les plateaux, elle allait jusqu’à discuter avec les réalisateurs pour faire de la prévention et les décourager d’inclure des cigarettes dans leurs œuvres. « Oui et je peux t’assurer que si notre enfant a le malheur de fumer, ça va barder pour lui. » Elle s’avançait énormément sur le sujet, ils avaient tous leurs temps pour discuter des futurs interdits de leur progéniture, mais elle savait qu’il irait facilement dans son sens le moment venu. La directrice de l’agence de stars ne ressentait pas l’envie de sauter des étapes, au contraire elle voulait savourer sa grossesse et encore plus de l’innocence des premières années de cet enfant. Elle ne redoutait pas cette période, d’avoir à faire à un enfant agité et désobéissant, elle se pensait prête à affronter un mauvais tempérament, des caprices qui étaient censés être inévitables. Halston avait conscience que bien des épreuves l’attendaient, Eddie n’avait peut-être pas autant de lucidité qu’elle, mais elle espérait pouvoir lui apporter ce dont il manquait en expérience de vie. Néanmoins, il l’était assez pour ne pas se voiler la face sur la bourreau de travail qu’elle était, il savait qu’elle était encline à tomber dans les mêmes abus que lui. Les excès du danseur lui avaient été cachés et elle avait détesté ça, elle faisait preuve de plus de transparence que lui pour ne pas reproduire ses erreurs à lui. « Je le sais et je vais faire attention. » La promesse de la brune était sérieuse, mais elle ne s’était peut-être pas montrée assez convaincante, puisque d’Eddie insista sur le sujet. Il semblait persuadé qu’elle reproduirait les mêmes fautes que lui, alors que leurs situations n’étaient pas identiques, après tout il n’avait jamais été responsable d’une autre vie que de la sienne. La grandeur de leurs responsabilités n’était pas la même, il avait eu le luxe de n’avoir à se préoccuper que de son propre corps. « J’ai attendu d’être enceinte pendant si longtemps... Je me suis privée de nombreuses années de fertilité. » Il pourra facilement deviner que l’agente de stars aurait pu essayer de concevoir bien plus tôt, sa relation avec son ex-mari ayant perduré six années, mais elle avait enfoui cette envie à cause de leurs carrières respectives. « Je ne vais pas tout gâcher en prenant des risques inconsidérés, c’est peut-être ma dernière chance d’avoir un enfant, si je le perdais je m’en voudrai toute ma vie. » Elle refusait d’être le facteur qui affectera le bon déroulement de sa grossesse, son âge étant déjà un handicap sur lequel elle n’avait aucun contrôle. « Je diminuerai mon temps de travail lorsque cela sera nécessaire. » Autrement dit pas maintenant, alors qu’elle se sentait encore globalement bien, ses quelques moments de faiblesse n’étaient pas suffisants Halston était tout de même rassurée qu’il puisse être son garde-fou, il ne serait vraisemblablement pas le seul à l’être, Diana et ses autres proches pourraient également lui rappeler qu’elle avait des précautions à prendre si elle était amenée à dérailler. La belle-mère ne ferait pas partie de cette équation, ce qui lui retirait une source de stress potentielle, parce qu’elle pouvait facilement deviner que celle-ci trouverait soudainement son poste de directrice bien trop exigeant pour qu’elle puisse mener à bien sa grossesse. Eddie la remercia de comprendre son point de vue, elle comprit qu’il aurait besoin d’une alliée solide pour ne pas la laisser trop s’infiltrer dans l’éducation de leur enfant. Il lui demanda si elle comptait mettre ses parents au courant de son côté, une question à laquelle elle avait bien évidemment réfléchi. « Oui, ils ne sont pas parfaits, mais ils méritent de le savoir. Hartley sera la seconde personne à être mise au courant, dans la journée comme tu peux déjà t’en douter. »Le danseur était le premier témoin des nombreux appels qu’Halston effectuait avec son frère, qui était l’oreille la plus attentive et compréhensive de sa famille. Elle rêvait de l’avoir à ses côtés pour cette nouvelle aventure, il ferait sans nul doute un merveilleux oncle, qui saura inculquer la bienveillance et donner beaucoup d’amour à leur futur enfant. L’américaine avait un pincement au cœur en pensant qu’aucun Hargreeves ne serait amené à voir régulièrement le dernier membre de la lignée, ses lèvres s’étaient légèrement tordues. Elle espérait que Callie pourrait combler ce manque, qu’elle ne détestait pas les enfants, Eddie allait peut-être se garder de le lui dire si c’était le cas.
 
Les pensées d’Halston semblaient avoir été transpercées par son compagnon, elle n’avait pas mentionné une seule fois la danse et pourtant, il lui annonça qu’il n’imposerait jamais à son enfant d’aimer sa passion. Elle cligna plusieurs fois des yeux avant de lui répondre. « Depuis quand tu es télépathe ? Je t’avais justement imaginé enseigner des pas de danse à ton fils, c’est fou. Je sais que tu ne le forceras pas à aimer ta passion, ce que je ne ferai pas non plus, mon père m’a transmise la sienne sans me forcer. » Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, c’était peut-être bien la seule chose qu’il ne lui avait pas imposée. Il aurait dû s’apercevoir que cette façon de faire était la seule à avoir véritablement porté ses fruits, le cinéma l’ayant façonné au point qu’elle veuille en vivre.« Je l’amènerai au cinéma s’il le souhaite, j’essayerai de lui constituer la culture minimale à avoir pour un enfant, celle de connaître un maximum de Disney. » Sa propre réflexion la fit glousser, probablement parce qu’elle devait faire siffler les oreilles de Sun-Hi, qui ne supporterait pas d’entendre que sa progéniture allait baigner dans des dessins animés américains. C’était quelque chose d’assez anodin, de nombreux enfants des quatre coins du monde grandissaient avec les productions de ces studios, elle ne voyait rien de mal là-dedans. Les propos qu’elle tenu par la suite l’étaient moins, puisqu’elle était prête à le faire sortir des cases préconçues pour agacer au maximum sa belle-mère et ses idées arrêtées. Eddie se montra bien plus sage qu’elle, il jugeait ne plus avoir l’âge de la provoquer et ses paroles firent un bout de chemin dans son esprit. La brune avait laissé sa colère prendre le dessus sur la raison, parce qu’elle cherchait à se venger de tout ce qu’elle avait réussi à lui faire subir sous son propre toit, en l’espace d’une seule heure. Cette unique heure méritait elle qu’elle lui fasse ouvertement la guerre ? Certaines personnes avaient faire bien pire que cela et elle n’avait pas mené la moindre guérilla contre elles, préférant opter pour l’ignorance comme moyen de montrer son mépris. « Tu as raison, je me suis quelque peu emportée. Il pourrait être tentant pour moi d’être rebelle, je ne l’ai pas été durant ma jeunesse, mais je ne dois pas l’être uniquement pour lui déplaire. Je peux juste t’assurer qu’il aura plus de libertés que je n’en ai eu, ce n’est pas concevable pour moi de l’empêcher de montrer sa véritable personnalité. » Elle ferait de son mieux pour qu’il s’épanouisse au maximum et Eddie était du même avis, c’était tout ce qui comptait. Le cœur du danseur penchait pour une petite fille, il n’avait pas expliqué pourquoi, elle présuma que cela était peut-être le résultat d’une certaine nostalgie. Elle avait oublié que l’écart entre lui et sa sœur était plus mince que celui qui la séparait de son propre frère, avec lequel elle avait joué à la poupée jusqu’à ce que celui-ci soit lassé.« Notre bébé sera plus adorable encore, c’est un challenge que je suis prête à assumer. » Un défi qui ne sera pas très dur à relever, puisque les bons gênes fourmillaient aussi bien du côté des Yang que de celui des Hargreeves. Découvrir le mélange qui découlera de leur union était ce qu’elle attendait le plus impatiemment. Elle en oublia presque qu’il venait de lui confier qu’il pensait que Callie ferait une bonne tante, elle était ravie de voir ce doute se dissiper. Le danseur partagea ses dernières observations, l’entendre dire qu’elle était encore plus belle et comblée qu’à son habitude lui décrocha un grand sourire. « Je pense que j’attendais encore plus le rôle de mère que celui de directrice. » Le passé ne l’avait pas vraiment prouvé, mais à présent elle était certaine qu’élever un enfant lui apportera plus de satisfaction que d’occuper une fonction aussi élevée. « Et j’ai plutôt hâte de te voir dans celui de père. » Dit-elle en frottant son nez contre le sien. Elle le laissa se séparer d’elle et de son ventre pour la bonne cause, elle allait assister au dernier fruit du travail de son compagnon, cela valait plus qu’un simple coup d’œil. Elle n’en manquera pas une seule miette, ses yeux brillaient tout autant que la toute première fois qu’elle l’avait vu sur scène. Halston se mit à l’applaudir tout en se relevant, elle se rapprocha au point de ne plus laisser le moindre espace entre leurs corps. « Si tu cherches à me donner envie de faire un deuxième enfant là tout de suite, c’est plutôt réussi. » Elle encercla son visage de ses mains, avant de chercher à capturer ses lèvres avec ses dents. « Même si ce n’est ni le moment ni l’endroit... » Ils avaient outrepassé les interdits en s’adonnant aux plaisirs de la chair dans son bureau, mais elle ne savait pas s’il était capable de faire de même sur son lieu de travail à lui. Elle pourrait parier que c’était justement la réalisation de son fantasme à son agence qui l’avait enfin fait tomber enceinte, son calendrier lui ayant indiqué qu’elle était en pleine ovulation ce jour-là.
 
Les consultations médicales n’étaient pas la tasse de thé d’Eddie, ni celle d’Halston, mais celle-ci était bien trop différente de toutes les autres pour qu’elle soit angoissée à l’idée de l’effectuer. Elle ne devait pas lui apporter du négatif, même si elle était consciente que la gestation ne sera pas un long fleuve tranquille, qu’elle n’était qu’aux prémices de sa grossesse et donc qu’elle n’avait pas encore la possibilité d’avoir la moindre échographie. La première image de cet enfant finirait bien par arriver plus vite qu’ils ne le pensent et cette simple idée couplée à cette concrétisation renforcée par ce rendez-vous l’emplissait de joie. Le docteur se montrait rassurant avec le danseur, elle n’en attendait pas moins de lui, elle l’avait toujours trouvé très professionnel, elle pouvait difficilement trouver mieux pour l’accompagner. Halston sourit bêtement quand elle entendit prononcer les mots « votre femme », parce qu’ils lui donnaient presque l’impression d’être son épouse. Elle n’aura peut-être jamais l’occasion de porter son nom de famille, mais devenir la mère de son enfant était bien plus important que cette union solennelle. Ils allaient être à tout jamais liés par un petit être qu’ils auront élevé ensemble, du moins si tout se passait bien. La directrice de l’agence de stars ne pouvait pas éternellement planée sur un petit nuage, elle en était redescendue dès l’instant où il lui rappela à quel point sa grossesse était tardive. Le gynécologue n’avait pas donné l’entièreté de la liste des risques encourus, mais Eddie avait décidé de mettre l’un d’entre eux sur la table, celui qu’elle puisse accoucher plus tôt que prévu. Halston se sentit pointée du doigt avant même d’être tombée dans le surmenage, à croire que son compagnon cherchait à justifier à quel point il allait avoir besoin de la surveiller. Le regard qu’il lui lança était une mise en garde, à côté de laquelle elle ne pouvait pas passer, le poids de la pression se fit encore plus lourd. Fort heureusement pour elle, ce rendez-vous touchait à sa fin, elle le remercia et quitta le cabinet. Elle ne voulait pas entendre parler de la possibilité qu’elle puisse se tuer au travail de la journée, cela ne risquait que de la contrarier. Il ne lui en touchera pas un seul mot sur leur trajet de retour, la sérénité semblait de nouveau de mise. Une fois qu’ils regagnèrent leur maison, Eddie ressentit le besoin de lui annoncer quelque chose, qu’il avait également dû garder pour lui à cause de la visite imprévue de sa mère. Halston avait envie de la maudire, mais la brune ressentit que cette nouvelle serait positive alors elle se contenta de lui répondre : « Je t’écoute. » Il lui demanda si elle se rappelait qu’il devait avoir un rendez-vous post opératoire, elle hocha de la tête et resta attentive à ses paroles. Le genou du danseur était à présent complètement remis, elle déposa ses mains sur ses épaules et s’exclama : « Mais c’est super mon amour. » Elle se rapprocha de lui et déposa un baiser sur ses lèvres. « Tu vas pouvoir mener à bien ton projet, tu dois être soulagé. Je pense que tu pourrais en profiter pour en réaliser un supplémentaire ces prochains mois, qui nous sera particulièrement utile une fois que nous serons parents et même avant. » Il n’avait pas l’air de savoir où elle voulait en venir alors elle sortit son trousseau de clé et mis en avant celle de sa voiture. « Ton permis auto. » Un papier qui n’était pas encore en sa possession, alors qu’elle serait bien plus rassurée qu’il soit capable de conduire une voiture, afin de pouvoir l’amener en urgence à l’hôpital le jour où elle perdra les eaux. « Tu pourrais peut-être t’inscrire dans une auto-école cette semaine ? » Dit-elle en clignant des yeux plusieurs fois, comme si cela serait suffisant pour le motiver. Il était plutôt d’humeur festive, elle pouvait comprendre qu’il veuille plus s’amuser que de se prendre la tête avec cela pour le moment. « Je suis d’accord, fêtons cela comme il se doit aujourd’hui, nous nous occuperons du reste plus tard. »

FIN DU RP



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty
Message(#) Sujet: Re: Let life surprise you ※ EDDON #18 Let life surprise you ※ EDDON #18 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Let life surprise you ※ EDDON #18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city
-