AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

 love songs for robots (cristina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ophelia Butcher
love songs for robots (cristina)  OJum3bL
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19 décembre)
STATUT : elle a d’autres priorités qu’être en couple pour le moment, faut pas lui en vouloir de repousser sa « vie privée » encore et encore
MÉTIER : ancienne libraire désormais écrivaine et bientôt scénariste ; même si certain(e)s diraient qu’elle est opportuniste à temps plein
LOGEMENT : 467 princess street, une maison à Logan City habillée des plus jolis bégonias du quartier
love songs for robots (cristina)  45827cec02d7a54f19a30d2287bc561f
POSTS : 129 POINTS : 0

TW IN RP : kidnapping, disparition, hypocrisie, manipulation
TW IRL : //
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : #000000 (black)
RPs EN COURS : Millie (fb) ∞ Aiden ∞ Simon ∞ Alfie ∞ Greta (fb) ∞ Auden #2 ∞ Cristina (fb) ∞ Ezra ∞ Matilda (fb)
RPs EN ATTENTE : Wyatt (fb)
RPs TERMINÉS : Auden #1
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), pinterest (icons), loonywaltz (ub)
DC : nope
PSEUDO : nelly
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46425-catcher-in-the-rye-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46498-i-m-building-this-house-on-the-moon-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46730-ophelia-butcher#2371754 https://www.30yearsstillyoung.com/t46647-ophelia-butcher#2367298

love songs for robots (cristina)  Empty
Message(#) Sujet: love songs for robots (cristina) love songs for robots (cristina)  EmptyJeu 27 Oct - 17:18



Quand elle sera grande, Ophelia aimerait être aussi effrontée que Cristina. En attendant elle admire le spectacle à distance, incapable de détourner son regard de la silhouette de la brunette, mais surtout du geste qu’elle n’a même pas eu besoin de préparer qu’il résonnait déjà sur la joue d’Auden. La gifle est une continuité d’une conversation qui semblait être déjà animée entre eux, même si le peintre n’avait pas l’air de montrer le moindre élément autre que de l’agacement envers son interlocutrice. Voyeuse jusqu’au bout des ongles, Ophelia s’est même assurée qu’on lui serve une nouvelle dose de vin tellement elle voulait avoir tout en main pour apprécier le spectacle qui ne la regarde absolument pas mais duquel elle s’est élue témoin numéro un. Attendant qu’Auden parte de son côté et que Cristina file du sien, Ophelia s’assure tout de même qu’elle arrive à la hauteur de la Weatherton avec une offrande alcoolisée, essayant d’essuyer les derniers remous de leur échange. Elle n’a absolument pas sa place aux côtés ni de l’un ni de l’autre, mais elle se la creuse lentement et sûrement, avec assurance et patience. Auden et elle ne se côtoient que via Sloan et encore, elle ne s’étonnerait pas qu’il ne connaisse ni son nom de famille, ni la couleur de ses yeux, ni la marque de sa voiture. Certainement pas autant qu’il connaît son numéro de téléphone dès qu’il a besoin d’aller bosser. Cristina et elle se sont rencontrées il y a un moment déjà, à un défilé où Auden était un peu trop impliqué pour devoir s’occuper de son fils dans l’assistance ; la gardienne attitrée avait donc été appelée en renfort.

En toute humilité - absente - Ophelia réduit donc les derniers mètres qui la séparent de Cristina avant de lui tendre un verre et de lui offrir en même temps son sourire le plus compatissant. « J’ai vu que tu n’avais plus rien à boire. » à quel point il le méritait ? Elle suggère mais n’oserait jamais demander, bien trop polie et bien trop gentille pour qu’on puisse l’imaginer prononcer ces mots. Auden l’intrigue. Il ferait un personnage abominablement intéressant à disséquer pour l’un de ses futurs romans. Il n’a aucun filtre et aucune limite autres que ce qu’il choisit de se mettre, il est aux extrêmes d’elle. Il est un gros point d’interrogation, une tache dans son paysage parfait, fait de couleurs parfaites et d’équilibre qui l’est tout autant. C’est tout. C’est déjà bien suffisant. Elle tournera la chose à son avantage à elle de milliers de manières avant qu’on puisse y trouver autre chose que les faits qu’elle se raconte. « J’espère que tu aimes le blanc. » c’est quelque chose qu’il a dit, ou qu’il a fait ? Elle a tellement de questions, ses yeux brillent de simplement pouvoir dresser à travers les mots à chaud de Cristina le portrait de ce qu’il a bien pu orchestrer pour qu’elle se donne à ce point en spectacle. En attendant, Ophelia est hypocrite et intéressée au possible, en ne se doutant pas le moins du monde qu’elle puisse laisser paraître le moindre indice de son enthousiasme malsain. « Si jamais tu veux un peu d’intimité, j’ai repéré un coin calme plus loin dans les jardins. Il y a un espace bar tout près. » l’espoir fait vivre, et Ophelia s’imagine déjà avec optimisme devenir une oreille attentive prête à récolter tout le venin qui doit brûler les lèvres et la langue de Cristina en ce moment. Un peu d’intimité leur donnerait peut-être l’environnement nécessaire pour qu’elle n’ait que deux trois sourires rassurants de plus à ajouter à la conversation pour que Cristina se sente tout à fait à l’aise d’ouvrir les valves et d’offrir à sa spectatrice dédiée l’information qu’elle vient chercher avec toute l'ingratitude camouflée du monde.




love songs for robots (cristina)  A4144747c6764bf344c531693038c9da love songs for robots (cristina)  5b277ecbd0bd3c68c3654f1247b68ac2




Revenir en haut Aller en bas
Cristina Weatherton
Cristina Weatherton
la mante religieuse
la mante religieuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29.04.1990)
STATUT : dans un mariage ouvert et haut en couleur avec James
MÉTIER : gérante & co-propriétaire du Emerald Hotel
LOGEMENT : #40 Latimer Road, Logan City : attention, félin agressif
love songs for robots (cristina)  D6md
POSTS : 256 POINTS : 0

TW IN RP : trouble de la fertilité, langage cru
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
CODE COULEUR : #cc3366
RPs EN COURS : (07) millie #1yara #1james #2silver #1ambrose #2ophelia #1matthew #2

love songs for robots (cristina)  7c909d5ae6b0ffd9e8a9d7b45c0b0c4c568739bd-gifv
CRIMES + oh, my beautiful disaster, take me any way you choose, don't fight it, ignite it, this much I'm sure, i think it's time to set this world on fire, burn it to the ground and trip the wire, it may never be this good again

love songs for robots (cristina)  L5cc
i saw you dancin' out the ocean, runnin' fast along the sand, a spirit born of earth and water, fire flying from your hands, hold me closer, tiny dancer, count the headlights on the highway, lay me down in sheets of linen, you had a busy day today

RPs EN ATTENTE : auden #2
AVATAR : Ana de Armas
CRÉDITS : chounette
DC : seth & juliet & leslie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46030-she-s-like-hell-and-paradise-cristina#2337652 https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-o-cristina-good-things-are-wild-and-free https://www.30yearsstillyoung.com/t46047-cristina-weatherton https://www.30yearsstillyoung.com/t46292-cristina-weatherton

love songs for robots (cristina)  Empty
Message(#) Sujet: Re: love songs for robots (cristina) love songs for robots (cristina)  EmptyLun 7 Nov - 0:21



La claque est partie avant même que tu ne puisses prédire qu'elle arrivait. Ton impulsivité n'a rien de nouveau. Auden en a sûrement entendu parler à de nombreuses reprises sans en avoir par contre jamais vécu les conséquences avant aujourd'hui. Bien sûr que tu fais un minimum d'effort en public. Surtout dans un événement aussi important que celui-ci pour ton époux. Tu ne ferais jamais un scandale qui pourrait le nuire au grand public. Tu es plutôt spécialiste des scandales en sous-marin, ceux qui n'affectent personne d'autre que celles qui sont visés. Par contre, quand ça vient des tripes, tu ne réfléchis pas avant d'agir. Public ou non. La claque est partie et tu ne regrettes absolument rien. Si c'était à refaire, tu le referais avec deux fois plus de puissance, histoire d'être bien certaine que sa joue garde des marques jusqu'au lendemain matin. Auden n'a pas choisi la bonne journée pour te contrarié et c'est évidemment dans une colère qui te sort par les oreilles que tu t'engouffre dans la foule.

« J’ai vu que tu n’avais plus rien à boire. » Une coupe sortie de nul part. Tu ne reconnais pas la voix qui est reliée à ce verre, mais un coup le regard posé sur son visage, tu peux mettre un prénom sur ce visage. Olivia ? Bon, non, pas de prénom, mais tu peux lui coller la bonne étiquette sans en douter une seule seconde, même si vos chemins se sont croisés que très peu de fois. « J’espère que tu aimes le blanc. » Blanc, rouge, fort, faible, tu ne fais pas vraiment la difficile. Pas aujourd'hui. Pas maintenant. Tu acceptes cette offrandes empoisonnées sans broncher. La coupe qui se vide de moitié d'un trait devrait suffire à répondre à sa question. C'est une toute autre question qui te vient à l'esprit de ton côté lorsque tu cherches des yeux l'enfant qui vient habituellement toujours avec cette femme. « Où est… ? » Tu ne termines pas ta phrase en prenant pour acquis qu'elle allait le faire à ta place. Le prénom du fils de Auden n'a jamais été une information que tu as jugé utile de retenir. Et elle ne l'est toujours pas. Tu l'aurais oublié deux secondes après que la jeune femme te l'aura remémorer. Ce qui est curieux par contre, c'est de croiser la nounou ici sans l'enfant à sa charge (temporaire). Comme si elle n'avait pas droit d'avoir une vie en dehors de cet engagement qu'elle a pris avec l'artiste. « Tu es venu avec Auden ? » Avec Auden et sans l'enfant, il est là le détail qui te dérange. Un détail qui ne t'aura jamais posé aucun problème jusqu'à il y a quelques minutes à peine.

« Si jamais tu veux un peu d’intimité, j’ai repéré un coin calme plus loin dans les jardins. Il y a un espace bar tout près. » Voilà une deuxième chose qui ne te plaît pas vraiment. Un endroit calme pour quoi ? Elle a quelque chose à te dire loin des oreilles indésirables de la place ? Tu es bien trop curieuse pour refuser la proposition. « Ça dépend. Tu iras directement au but ? Parce que j'ai horreur qu'on me fasse perdre mon temps. » Rien de pire qu'une personne qui tourne quatre fois autour du pot avant d'avouer quelque chose. Il vaut toujours mieux une bonne vérité bien crue balancer directement sans préavis. Ça a souvent plus tendance à bouleverser l'adversaire. Elle a raté son coup la charmante brune. Tu es déjà sous tes gardes à cause de son petit commentaire. Ta coupe à peine reçue et déjà vide, retrouve le plateau d'un serveur qui passait par là avant que tu ne prennes les devant pour aller vers ce fameux endroit plus calme proposer par… un nouvel adversaire ou un nouvel allié ? C'est ce que les prochaines minutes te confirmeront. « Je suis toute ouïe. » que tu lui dis en contredisant tes paroles lorsque tu tends un bras pour attirer l'attention d'un serveur en même temps. Oui, oui, tu sais très bien écouter en faisant semblant de faire autre chose.



love songs for robots (cristina)  SuTRBDR
love songs for robots (cristina)  Dvuz8Pj
love songs for robots (cristina)  3yMbGgA
love songs for robots (cristina)  ZKSiRSA
Revenir en haut Aller en bas
Ophelia Butcher
love songs for robots (cristina)  OJum3bL
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19 décembre)
STATUT : elle a d’autres priorités qu’être en couple pour le moment, faut pas lui en vouloir de repousser sa « vie privée » encore et encore
MÉTIER : ancienne libraire désormais écrivaine et bientôt scénariste ; même si certain(e)s diraient qu’elle est opportuniste à temps plein
LOGEMENT : 467 princess street, une maison à Logan City habillée des plus jolis bégonias du quartier
love songs for robots (cristina)  45827cec02d7a54f19a30d2287bc561f
POSTS : 129 POINTS : 0

TW IN RP : kidnapping, disparition, hypocrisie, manipulation
TW IRL : //
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : #000000 (black)
RPs EN COURS : Millie (fb) ∞ Aiden ∞ Simon ∞ Alfie ∞ Greta (fb) ∞ Auden #2 ∞ Cristina (fb) ∞ Ezra ∞ Matilda (fb)
RPs EN ATTENTE : Wyatt (fb)
RPs TERMINÉS : Auden #1
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), pinterest (icons), loonywaltz (ub)
DC : nope
PSEUDO : nelly
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46425-catcher-in-the-rye-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46498-i-m-building-this-house-on-the-moon-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46730-ophelia-butcher#2371754 https://www.30yearsstillyoung.com/t46647-ophelia-butcher#2367298

love songs for robots (cristina)  Empty
Message(#) Sujet: Re: love songs for robots (cristina) love songs for robots (cristina)  EmptyMar 8 Nov - 0:12



Cristina a déjà avalé la moitié de la coupe qu’Ophelia lui a apportée sans même un merci. Face à qui que ce soit étant le moindrement poli et bien élevé, on le lui reprocherait de suite. Ophelia elle, est fascinée par le spectacle. « Où est… ? » Sloan, mais elle ne prononcera pas le nom qu’il lui pique le bout de la langue, buvant elle aussi une énorme gorgée de sa coupe comme si ça pouvait l’élever au même rang que la Weatherton. Ophelia peut bien rêver. « Tu es venu avec Auden ? » « Pas aujourd’hui. » il faudrait être au moins aveugle et sourde pour ne pas dénoter la pointe de jugement dans la voix de Cristina lorsqu’elle parle du peintre. Et pour une fois, aujourd’hui, Ophelia ne ment pas. Elle est arrivée dans sa propre voiture, a fait sa petite vie aux alentours, et prévoit repartir comme une grande sans l’aide, la présence ou la compagnie d’un quelconque tiers. Au rythme où elle consomme son vin par contre, plus rien n’est sûr.

« Ça dépend. Tu iras directement au but ? Parce que j'ai horreur qu'on me fasse perdre mon temps. » le sourire en coin qui grandit sur les lèvres d’Ophelia a tout d’ingrat même si elle s’amuse bien plus qu’on pourrait le croire. Elle n’a pas peur, du haut de son minuscule mètre soixante. Pendant que Cristina gronde, Ophelia roucoule. « Si tu me gifles parce que je te fais trop perdre ton temps, choisis la droite s’il-te-plaît. » elle appuie ses paroles en détournant le regard par-dessus son épaule pour lui présenter le côté qu’elle tient à voir être épargné. « À gauche, c’est mon meilleur profil. » son bref coup d’oeil distrait l’empêche de remarquer si Auden est encore dans les parages ou non. Tant pis, elle fera avec l’imprévu. Prête à récolter un refus ou au mieux de l’ignorance, l’imprévu frappe une seconde fois lorsqu’elle constate avec tout son intérêt Cristina qui se dirige bel et bien vers l’endroit qu’Ophelia lui avait suggéré plus tôt. Elle n’est pas si innocente, Butcher. Elle est aussi et surtout transparente comme une vitre devant Cristina qui a vu si clair dans son jeu qu’elle lui donne envie de ne plus jouer pour un long moment. « Je suis toute ouïe. » 

Ophelia lui emboîte le pas, terminant par le même geste sa coupe en se rappelant vaguement pourquoi elle ne se contente habituellement que d’un seul verre. Déjà les joues rosies, elle n’est pourtant pas encore en train de perdre ses moyens. Au contraire. « Tu sais très bien pourquoi je voulais aller dans un coin tranquille. » honnête, sa pointe de confiance la surprend lorsqu’elle se pose sur un petit banc en retrait. Cristina est plus fine que la majorité des gens qu’Ophelia côtoie : et c’est probablement ce pourquoi elle est autant attirée par la lumière qu’elle dégage. Un papillon sur du miel. « J’ai tout vu, mais je n’ai rien entendu. » comme c’est désolant, comme c’est triste, comme c’est affligeant. Ophelia ne se cache pas d’être indiscrète, elle a au moins le mérite de ne pas faire perdre le temps à personne. Il paraît que c’est prioritaire, pour éviter les coups dans le coin. « Je veux savoir ce qu’il a bien pu dire pour que tu réagisses comme ça. » dans le moindre petit détail. Au diable les promesses de convenance qu’elle s’était faites plus tôt. Brisons les conventions un peu. Seul bémol à son plan, elle aurait apporté de quoi grignoter si elle avait su qu’elle irait aussi loin. Pour le moment, le serveur s’assure qu’elles ont toutes les deux de quoi boire une nouvelle ronde, sans pour autant les déranger assez longtemps pour qu’Ophelia perde le fil. « Et surtout, comment tu t’es sentie de le faire. » elle s’intéresse autant à Auden qu’à Cristina dans l’histoire ; ses personnages préférés de la journée. Elle les imagine impliqués dans des horreurs, les dessine plein de complications et d’aveux, puants de menaces. Avide et encore un peu déçue, c’est en suspens au-dessus de sa prochaine gorgée qu’elle ajoute plus pour elle-même que pour Cristina : J’ose jamais. Quatre fois qu’elle aurait voulu oser, depuis qu’elle est réveillée. Quatre fois, seulement.




love songs for robots (cristina)  A4144747c6764bf344c531693038c9da love songs for robots (cristina)  5b277ecbd0bd3c68c3654f1247b68ac2




Revenir en haut Aller en bas
Cristina Weatherton
Cristina Weatherton
la mante religieuse
la mante religieuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29.04.1990)
STATUT : dans un mariage ouvert et haut en couleur avec James
MÉTIER : gérante & co-propriétaire du Emerald Hotel
LOGEMENT : #40 Latimer Road, Logan City : attention, félin agressif
love songs for robots (cristina)  D6md
POSTS : 256 POINTS : 0

TW IN RP : trouble de la fertilité, langage cru
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
CODE COULEUR : #cc3366
RPs EN COURS : (07) millie #1yara #1james #2silver #1ambrose #2ophelia #1matthew #2

love songs for robots (cristina)  7c909d5ae6b0ffd9e8a9d7b45c0b0c4c568739bd-gifv
CRIMES + oh, my beautiful disaster, take me any way you choose, don't fight it, ignite it, this much I'm sure, i think it's time to set this world on fire, burn it to the ground and trip the wire, it may never be this good again

love songs for robots (cristina)  L5cc
i saw you dancin' out the ocean, runnin' fast along the sand, a spirit born of earth and water, fire flying from your hands, hold me closer, tiny dancer, count the headlights on the highway, lay me down in sheets of linen, you had a busy day today

RPs EN ATTENTE : auden #2
AVATAR : Ana de Armas
CRÉDITS : chounette
DC : seth & juliet & leslie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46030-she-s-like-hell-and-paradise-cristina#2337652 https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-o-cristina-good-things-are-wild-and-free https://www.30yearsstillyoung.com/t46047-cristina-weatherton https://www.30yearsstillyoung.com/t46292-cristina-weatherton

love songs for robots (cristina)  Empty
Message(#) Sujet: Re: love songs for robots (cristina) love songs for robots (cristina)  EmptyMar 8 Nov - 2:41



« Pas aujourd’hui. » - « Intéressant. » que tu lui réponds immédiatement. Intéressant, mais tu restes tout de même sceptique de l'information. Si ce n'est pas lui, qui alors dans ce jardin à l'honneur de l'accompagner ? Rare sont les personnes qui arpente ce défilé sans cavalier au bras. Mais bon, Ophelia n'est plus seule maintenant, et sa phrase suivante te laisse croire que c'était parfaitement calculé. Le sourire qui se glisse sur les traits de la brune n'est pas pour te plaire aux premiers abords. Tu te sens attaqué sans avoir la moindre idée de ce que peut bien cacher tout ce cirque. C'est bien ça le problème : l'inconnu dans lequel elle semble vouloir te glisser. Tu n'es pas préparé et c'est un véritable problème. « Si tu me gifles parce que je te fais trop perdre ton temps, choisis la droite s’il-te-plaît. » Oh, alors, c'est donc ça. Cette fois-ci, ce sont tes lèvres qui se retroussent vers le haut. Ta curiosité est encore plus piqué au vif. C'est quoi le fin fond de sa pensée ? Tu le sauras dans les prochaines minutes. Elle fait sa mignonne en tournant la tête vers la droite pour te donner tout le loisir d'observer le côté gauche de son visage. « À gauche, c’est mon meilleur profil. » Sa répartie te plaît déjà. Tes doigts parfaitement manucurés de la veille viennent attraper son menton pour l'inviter à tourner sa tête de l'autre côté. « Hm, je suis d'accord. » que tu confirmes en relâchant ta prise la seconde suivante - comme s'il y avait vraiment un débat existant sur son meilleur profil. Tu risques de toute manière d'oublier l'information si, vraiment, vous vous rendez à la gifle. Ce n'est pas ta faute. Tu es droitière. Sa claque mieux du côté inverse.

Sans plus attendre, tu prends les devants pour aller rejoindre ce fameux endroit plus tranquille qu'elle a tant vanté. « Tu sais très bien pourquoi je voulais aller dans un coin tranquille. » Oui, et non. Tu en connais la raison sans en connaître encore sa motivation. Et c'est quelque chose que tu voudrais découvrir dans les prochaines secondes. Ne pas te faire perdre du temps pour rien, une information qu'elle doit retenir avant que tu ne perdes tout intérêt en sa personne. « Parce que tu as une curiosité bien mal placée ? » Voilà une première supposition, alors qu'au final, ce qui s'est déroulé sous ses yeux ne regarde que Auden et toi. Et tu n'as certainement pas l'intention qu'une bribe d'information soit partagée avec quelqu'un d'autre. Pas même avec James. Ce n'est certainement pas Auden non plus qui ira avec le principal intéressé. Ça se retournerait bien trop facilement contre lui. Enfin, ce ne sont que des suppositions. Il faut croire que tu le connais bien mal. « J’ai tout vu, mais je n’ai rien entendu. » - « Comme c'est frustrant. » de ne pas avoir été aux premières loges de ce magnifique spectacle. Sa phrase confirme toutefois ta première supposition : elle est là pour assouvir sa curiosité malsaine. Si elle te connaissait un tant soit peu, le spectacle ne l'aurait pas surprise. Elle n'aurait possiblement même pas chercher à en connaître la raison. Les raisons ne sont pas toujours bonnes ou croustillantes pour que tu perdes ton sang froid. Ta patience a des limites très basses. James a déjà fait exploser ses limites quelques minutes plus tôt. Ce n'était pas en faveur d'Auden et de son arrogance. « Je veux savoir ce qu’il a bien pu dire pour que tu réagisses comme ça. » De nouveau, c'est un sourire amusé qui se glisse sur tes lèvres alors que la coupe qui se dépose devant toi épouse rapidement la paume de ta main. Elle a au moins la décence d'aller directement au but. « Et surtout, comment tu t’es sentie de le faire. » Tiens, voilà une question à la fois surprenante et intéressante. Elle a envie d'entendre quoi ? Que tu t'es sentie reine du monde ? Tu n'as pas besoin de gifler Auden Williams pour te sentir de la sorte. « Auden parle plus vite qu'il ne réfléchit. Je doute que ce soit quelque chose qui se reproduise de nouveau. » Alors, non, tu ne comptes pas lui dire ce qu'il a dit. Parce que c'était personnel et blessant. Est-ce que c'est un secret ? Non, pas forcément, mais ce n'est pas quelque chose avec laquelle tu es à l'aise de parler avec n'importe qui. « Et l'important, ce n'est pas comment je me suis sentie, mais comment lui s'est senti. C'est ça qui est satisfaisant. » Humilié. Coup direct dans son (énorme) égo d'artiste. Si elle avait le bon angle de vue, elle n'a pas besoin d'avoir rien entendu pour le savoir. « Rappelle-moi ton prénom déjà ? » Parce que c'est une information que tu n'oublieras plus jamais désormais.



love songs for robots (cristina)  SuTRBDR
love songs for robots (cristina)  Dvuz8Pj
love songs for robots (cristina)  3yMbGgA
love songs for robots (cristina)  ZKSiRSA
Revenir en haut Aller en bas
Ophelia Butcher
love songs for robots (cristina)  OJum3bL
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (19 décembre)
STATUT : elle a d’autres priorités qu’être en couple pour le moment, faut pas lui en vouloir de repousser sa « vie privée » encore et encore
MÉTIER : ancienne libraire désormais écrivaine et bientôt scénariste ; même si certain(e)s diraient qu’elle est opportuniste à temps plein
LOGEMENT : 467 princess street, une maison à Logan City habillée des plus jolis bégonias du quartier
love songs for robots (cristina)  45827cec02d7a54f19a30d2287bc561f
POSTS : 129 POINTS : 0

TW IN RP : kidnapping, disparition, hypocrisie, manipulation
TW IRL : //
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Ça ne m'intéresse pas.
CODE COULEUR : #000000 (black)
RPs EN COURS : Millie (fb) ∞ Aiden ∞ Simon ∞ Alfie ∞ Greta (fb) ∞ Auden #2 ∞ Cristina (fb) ∞ Ezra ∞ Matilda (fb)
RPs EN ATTENTE : Wyatt (fb)
RPs TERMINÉS : Auden #1
AVATAR : Emilia Clarke
CRÉDITS : avengedinchains (avatar), pinterest (icons), loonywaltz (ub)
DC : nope
PSEUDO : nelly
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46425-catcher-in-the-rye-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46498-i-m-building-this-house-on-the-moon-ophelia https://www.30yearsstillyoung.com/t46730-ophelia-butcher#2371754 https://www.30yearsstillyoung.com/t46647-ophelia-butcher#2367298

love songs for robots (cristina)  Empty
Message(#) Sujet: Re: love songs for robots (cristina) love songs for robots (cristina)  EmptyMar 8 Nov - 20:53



Ce sont des doigts qui ont bien plus l’air d’être des serres d’aigle qui viennent se placer de parts et d’autres de la mâchoire d’Ophelia. Détestant le contact physique au plus haut point, elle n’en montre rien, se laisse manipuler comme une poupée le temps qu’il faudra pour avoir ce qu’elle veut, plus tard. Ophelia est terriblement patiente et attendra autant de temps qu’il le faudra, sans jamais broncher, si le résultat l’intéresse suffisamment. « Hm, je suis d'accord. » les années à passer à la télé à coups de gros plans sur son visage parfois ravagé par l’inquiétude et le manque de sommeil, d’autres fois fier et plein d’espoir, ont rendues Ophelia capable de trancher sans une seule miette d’ironie sur les expressions qu’elle devait faire à la caméra pour être attendirssante. Aimée, soutenue, respectée, même prise en pitié. Une histoire de meilleur profil c’est un exercice d’amateur, mais elle joue avec cet élément pour se gagner des points de sympathie et ne ment même pas. Cristina semble lui permettre sans le savoir d’être bien plus franche qu’elle ne l’est habituellement. Étrange.

« Parce que tu as une curiosité bien mal placée ? » bien sûr, évidemment, quelle question. Ophelia hausse de l’épaule et risquerait même de parler de son temps à elle, qu’on lui fait perdre, tellement c’est évident selon elle. Elle ne dit jamais rien de ce qui se trouve dans sa tête, par contre. Sauf peu de candidats, elle n’a pas la confiance et les épaules assez solides pour encaisser ce qu’on pourrait dire, si on savait tout ce qui se trame dans son esprit doux comme un agneau en apparence, mais aussi tordu que manipulateur. « Comme c'est frustrant. » « Toi aussi, tu trouves ? » elle parle sur le même ton, partage le même sourire, enfile comme une robe de satin l’attitude de Cristina par mimétisme, à commencer par l’intonation et les manières. Elle boit du vin et va droit au but, Ophelia, quand on la met face à quelqu’un qui l’y encourage. C’est presque émouvant, de la voir sortir de sa coquille aussi naturellement. « Auden parle plus vite qu'il ne réfléchit. Je doute que ce soit quelque chose qui se reproduise de nouveau. » Cristina se trompe, et l’ingratitude d’Ophelia y prend son pied, lorsqu’elle l’énonce comme s’il s’agissait de la plus grande vérité du monde : « J’ai appris qu’il ne fallait pas sous-estimer les gens. » sur les doigts de ses deux mains et sur les orteils de ses deux pieds, Ophelia pourrait compter le nombre de personnes qui l’ont déçue juste dans la dernière année. Elle prend le temps de se prêter au décompte, avant de conclure avec de sages paroles qui sont aussi à la base de la raison pour laquelle elle a très peu d’amis, très peu de qui que ce soit autour d’elle, depuis toujours. « Ils peuvent toujours faire pire. »

C’est surprenant, d’assister à Ophelia qui range son optimisme de gamine dans son sac à main de designer vintage acheté expréssément pour l’occasion. « Et l'important, ce n'est pas comment je me suis sentie, mais comment lui s'est senti. C'est ça qui est satisfaisant. » pas aussi surprenant que d’entendre Cristina parler de ses raisons, même si elle les personnifie en les agraphant sur le visage de Auden. Ophelia est toute ouïe, à son tour. Elle décortique le processus et la réflexion, elle disseque l’action et la réaction, silencieuse mais plus attentive que jamais. « Rappelle-moi ton prénom déjà ? » « Ophelia. » c’est bien pour cela qu’elle répond du tac au tac, si vite qu’on se demande si elle ne connaissait pas déjà la question que Cristina allait lui poser. Comment lui s’est senti. Ophelia le tourne dans sa tête, elle qui est un parfait caméléon pour mimer la personne face à elle, mais incapable de lire assez bien et assez creux pour passer sous la couche surpeficielle et s’imaginer de quoi ça peut bien avoir l’air, à l’intérieur. Comment lui s’est senti. Elle est autodidacte de tout Ophelia, sauf des sentiments. Ceux des autres, et les siens. « C’était la première fois ? » elle prend une gorgée de vin pour suivre la quantité d’alcool que Cristina a ingérée et ainsi être au même niveau qu’elle, en ce moment du moins. « Que tu le gifles. » l’alcool lui pique la langue pendant qu’elle se fait l’historique hypothétique de toutes les fois où Cristina a frappé autant au sens littéral qu’au sens figuré. « Pas que tu en as envie. » combien de fois est-ce que tu as agi pour qu’il se sente comme ça ?

Le plus égoïstement du monde, Ophelia redresse le menton pour quitter momentanément des yeux Cristina et balayer la foule qu’elle peut admirer à distance : son activité préférée. « Si je te pointe quelqu’un, tu me diras comment le faire se sentir comme Auden après ta claque ? » si Cristina ne veut pas laisser aller d’informations plus personnelles pour le moment, Ophelia ne lui en tient pas rigueur. Elle brosse son portrait autrement, à commencer par trouver une personne qu’elle déteste autant au moins que son interlocutrice déteste le peintre. Ça ne devrait pas être si difficile : Ophelia aime tout ou n’aime rien.




love songs for robots (cristina)  A4144747c6764bf344c531693038c9da love songs for robots (cristina)  5b277ecbd0bd3c68c3654f1247b68ac2




Revenir en haut Aller en bas
Cristina Weatherton
Cristina Weatherton
la mante religieuse
la mante religieuse
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans (29.04.1990)
STATUT : dans un mariage ouvert et haut en couleur avec James
MÉTIER : gérante & co-propriétaire du Emerald Hotel
LOGEMENT : #40 Latimer Road, Logan City : attention, félin agressif
love songs for robots (cristina)  D6md
POSTS : 256 POINTS : 0

TW IN RP : trouble de la fertilité, langage cru
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
CODE COULEUR : #cc3366
RPs EN COURS : (07) millie #1yara #1james #2silver #1ambrose #2ophelia #1matthew #2

love songs for robots (cristina)  7c909d5ae6b0ffd9e8a9d7b45c0b0c4c568739bd-gifv
CRIMES + oh, my beautiful disaster, take me any way you choose, don't fight it, ignite it, this much I'm sure, i think it's time to set this world on fire, burn it to the ground and trip the wire, it may never be this good again

love songs for robots (cristina)  L5cc
i saw you dancin' out the ocean, runnin' fast along the sand, a spirit born of earth and water, fire flying from your hands, hold me closer, tiny dancer, count the headlights on the highway, lay me down in sheets of linen, you had a busy day today

RPs EN ATTENTE : auden #2
AVATAR : Ana de Armas
CRÉDITS : chounette
DC : seth & juliet & leslie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46030-she-s-like-hell-and-paradise-cristina#2337652 https://www.30yearsstillyoung.com/t44425-leslie-o-seth-o-juliet-o-cristina-good-things-are-wild-and-free https://www.30yearsstillyoung.com/t46047-cristina-weatherton https://www.30yearsstillyoung.com/t46292-cristina-weatherton

love songs for robots (cristina)  Empty
Message(#) Sujet: Re: love songs for robots (cristina) love songs for robots (cristina)  EmptyDim 20 Nov - 20:37



« Toi aussi, tu trouves ? » Tu n'es pas trop certaine d'aimer le miroir qui se trouve en face de toi. Pas certaine d'apprécier d'être incapable de lire en elle comme dans un livre ouvert. Tu comprends peut-être pour la première fois à quel point ça peut être frustrant de se retrouver en face de toi. Qu'est-ce qu'elle veut insinuer ? À quel moment est-ce un mensonge ou une vérité ? Les questions se retournent finalement contre toi. Oh non, ça ne te plaît pas quand tu as l'impression de ne pas être en contrôle de la situation. Mais ça te déplaît autant que ça t'intrigue. La curiosité, quelle émotion complètement idiote qui mène tout le monde à sa perte. « J’ai appris qu’il ne fallait pas sous-estimer les gens. » qu'elle balance. Une très vraie vérité qu'elle balance sans perdre de temps. Auden recommencera. C'est ce qu'elle insinue et tu détestes qu'elle ait sans doute raison. En quoi Auden serait quelqu'un d'intéressant s'il pliait l'échine dès la première gifle ? Si ton époux le côtoie depuis aussi longtemps, c'est qu'il est têtu comme une mule, c'est qu'il a le caractère bien détrempée et que personne ne peut le tenir à carreau. Et certainement pas toi, la femme de trop à ses yeux. « Ils peuvent toujours faire pire. » Habituellement, on dit plutôt qu'on ne peut pas faire pire. Le cynique - et la franchise - de la brune est délicieux. « Qu'il essaie. » Qu'il essaie de faire pire et il sera très très bien reçu. Action, réaction. Tu doutes aussi que James apprécierai vraiment l'échange qui s'est déroulé entre l'épouse et l'amant. Il y a des limites à ne pas franchir et Auden en a franchi une. Ça ne sortira pas de cette pièce tant que l'événement reste isolé, mais tu n'es pas très convaincu que la gifle restera un secret bien longtemps. Il y a bien trop de témoins  Ophelia en est la preuve. « Ophelia. » Elle vient d'ailleurs confirmer le prénom que tu n'aurais jamais réussi à retrouver. Qu'elle ne le prenne pas personnellement, tu ne sais toujours pas celui de l'assistante de James qui partage pourtant votre quotidien depuis presque un an. Tu mémorises ce qui attire réellement ton attention. Ophelia en fait désormais partie. Dans le bon ou le mauvais sens ? Ce sont les prochaines minutes qui seront déterminantes de cette information. « C’était la première fois ? » La première fois que quoi ? Que Auden te trouvait insupportable ? Que tu gâchais l'événement important de ton époux ? Que tu déroutais du rôle insupportable de la petite épouse parfaite ? Que tu giflais l'un des amants de ton époux ? Que tu étais bien trop impulsive ? La liste est longue et la réponse est non pour la plupart d'entre elles, sauf pour celle qu'elle avait véritablement en tête. « Que tu le gifles. Pas que tu en as envie. » Voilà une nuance bien importante. Mais tu dois quand même avouer que tu faisais sans doute partie du cercle restreint des personnes qui ne souhaitait pas la mort de Auden. Ça ne t'a jamais même effleuré l'esprit qu'un jour ta main vienne claquer sa joue. Les moments les plus inattendus sont souvent les plus jouissifs. « C'est la première fois. Que j'en ai envie et que je le gifles. » Ça veut aussi dire que tu es bien fidèle à tes envies. Ce n'est jamais arrivé avant parce que tu n'en a jamais ressenti le besoin.

« Si je te pointe quelqu’un, tu me diras comment le faire se sentir comme Auden après ta claque ? » qu'elle demande alors qu'elle a déjà entrepris de balayer la salle du regard. Instinctivement, tu fais comme elle sans savoir ce que tu devrais regarder précisément. L'endroit est bondé de monde. Facile de trouver quelqu'un qu'on a envie d'humilier. Ce n'est pas le choix qui manque. De ton côté, il suffirait de faire un contact visuel sur ton époux pour trouver, mais bon, là n'est pas la question. Ce n'est pas une information qu'elle a besoin de savoir. Elle en sait déjà trop. « Qui ? » que tu demandes plutôt curieuse de connaître l'élu de ses malheurs. Elle va choisir quelqu'un au hasard ou elle va vraiment choisir quelqu'un qu'elle méprise ? Pourquoi est-ce qu'elle a besoin de connaître la réponse ? Elle n'est pas capable de le faire elle-même ? Son franc parler tendre à faire croire que oui, qu'elle n'a pas besoin de quelqu'un pour le lui expliquer. « Et pourquoi tu veux savoir ça ? » Parce que les réponses franches sont plus faciles à dire quand elles viennent des deux côtés. Elle peut garder ton secret en otage si tu peux également te servir du sien pour t'en assurer. Ainsi va la vie.



love songs for robots (cristina)  SuTRBDR
love songs for robots (cristina)  Dvuz8Pj
love songs for robots (cristina)  3yMbGgA
love songs for robots (cristina)  ZKSiRSA
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

love songs for robots (cristina)  Empty
Message(#) Sujet: Re: love songs for robots (cristina) love songs for robots (cristina)  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

love songs for robots (cristina)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-