AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3221 POINTS : 220

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination EmptyVen 28 Oct - 23:09



Il ne sait pas ce que c’est que de devoir annuler des plans au dernier moment à cause des aléas de santé d’un enfant, mais il sait ce que c’est que de recevoir des appels de l’hôpital parce que son père est tombé, parce que ses constantes sont soudainement très basses, parce qu’il refuse de s’alimenter. Oh, il regorge d’idées pour faire parler de lui, oui, et le pire c’est qu’il ne se rend sans doute pas lui-même compte de tout ceci. Peu importe. Ambrose lui a rendu visite en début de semaine, il n’a pas à y repenser avant quelques jours encore, surtout en cet instant alors que toutes ses pensées se tournent vers Zoya et cette soirée qu’il a hâte de passer avec elle, même si Chloe est elle aussi de la partie. Il n’est pas particulièrement doué avec les enfants, mais il aime tendrement leur compagnie, sans doute parce qu’il aurait aimé connaître ce que ça fait que de grandir avec une petite sœur ou un petit frère, lui aussi.

Hey, c’est moi.” Il ne veut pas utiliser la sonnette, de crainte que sa fille dorme, alors il se contente de toquer à la porte tel un enfant sage. L’idée qu’ils ne soient pas que tous les deux ne le rend pas totalement à l’aise, parce qu’il a déjà l’impression d’être écoutée alors qu’elle ne comprend rien à leurs problèmes et s’en moque sans doute très largement. D’un autre côté, pourtant, il sait qu’aucun d’eux deux n’osera laisser le ton monter en la présence d’une enfant, et c’est un garde fou dont ils ont sans doute terriblement besoin. Après tout, il sait à quel point son couple dérange Zoya, et ce n’est pas comme s’il avait pris le moindre recul sur sa relation avec Millie depuis leur dernière rencontre. Alors, dans son cœur tous les sentiments se mêlent, tous plus paradoxaux les uns que les autres. Lorsque la porte s’ouvre sur la silhouette de la jeune femme, il en oublie toutes ses craintes et tous ses doutes, ne voulant pas leur donner trop d’importance avant l’heure: pour l’instant, rien ne sert de crier au loup.

Il est heureux de passer une soirée en sa compagnie, la première depuis bien longtemps, et les conditions exactement ne lui importent pas. “Comment va Chloe ?” Il demande, le ton toujours aussi bas, après avoir esquissé un pas dans la demeure et déposé un baiser contre la tempe de la jeune mère. “C’est peut-être pas comme au restaurant, mais je nous ai pris à manger à emporter.” Parce qu’il ne voulait pas que Zoya ait besoin de cuisiner, parce qu’il ne voulait pas venir les mains vides, parce qu’il savait que lui parler de ça serait au moins un début de conversation possible, à défaut de savoir quoi lui dire exactement, ses yeux encore occupés à chercher sa fille du regard ; il aimerait la rencontrer, elle aussi. "Et toi, ça va ?" Parce que ça aussi, ça lui importe.



(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination OzMRtqs
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 8UJb5dM
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination LctL9WN
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination HThKVK0
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Zoya Lewis
Zoya Lewis
l'esprit libre
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 7vHkInU ÂGE : trente étés, née le 20 août 1992.
SURNOM : Zozo c'est bon signe, Zoya c'est qu'elle énerve le monde, Lewis c'est la fin du monde
STATUT : Mère célibataire d'une petite fille dont le doux nom est Chloé, née le 24 février 2021.
MÉTIER : Photographe en freelance
LOGEMENT : #86 Agnes Street, avec son frère Cameron (qu'est-ce que le manque d'argent ne vous pousse pas à faire), sa fille Chloe et sa nièce Hannah.
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination I84h
POSTS : 2600 POINTS : 295

TW IN RP : abandon d'enfant - problèmes de fertilité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane ➼ A trois frères ➼ Passionnée par la photographie mais aussi la peinture et la cuisine ➼ Les voyages sont sa raison d'être ➼ A 25 ans, on lui annonce qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants ➼ A 28 ans, elle tombe enceinte après une histoire d'un soir ➼ Sa fille nait en février 2021, Chloe, qu'elle élève seule (par choix) ➼ Ne gère pas cette nouvelle responsabilité qui lui incombe.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS :
11/08
Eliya #2 (juill.2022) ➼ Camya #4James #1Birdoya 9 Will #1Amya #5Zinnley #1Zoeya #3 Las PosadasMason #1Jorbirdoya #2

Dimension bunyip (UA)
Corey #1

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy-downsized-large
LEWIS FAMILY ➼ The family. We are a strange little band of characters trudging through life sharing diseases and toothpaste, coveting one another’s desserts, hiding shampoo, borrowing money, locking each other out of our rooms and trying to figure out the common thread that bound us all together.
ZEKE SCENARIO & TONY SCENARIO.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
AMYA ➼ i love my eyes when you look into them. i love my name when you say it. i love my heart when you touch it. i love my life when you are in it.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy-downsized-large
TROYA ➼ We all need that someone, who gets you like no one else, right when you need it the most, we all need a soul to rely on, a shoulder to cry on, a friend through the highs and the lows.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
BIRDOYA ➼ we laugh at the dumbest jokes, put up with each others worst moods, go along with the craziest ideas , that's what make us the most amazing friends

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
LEWAINE ➼ Lots of people want to ride with you in the limo, but what you want is someone who will take the bus with you when the limo breaks down

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ZOEYA ➼ once in a while someone comes into your life and changes everything, they will cheer you up when you are down, laugh with you until your stomach hurts and make you feel at home when you are far away. No matter the distance, she will follow your arrow - wherever it may go.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ELIYA ➼ You got me fucked up in the head, boy, never doubted myself so much, like, am I pretty? Am I fun, boy?, I hate that I give you power over that kind of stuff. It's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? Boy, I don't understand. No, I don't understand

RPs EN ATTENTE : Anouille #2 ➼ Troya #3 ➼ Yara #1

RPs TERMINÉS : (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ZODDY ➼ I hate how you don't even try. I hate how you don't care. I hate how i still try to keep you in our life.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9.

FBBirdoya #6 (nov. 2014) ➼ Camya #3 (nov. 2017) ➼ Zoeya #1 (août 2018) ➼ Birdoya #4 (fb) (fév.2019) ➼ Zoyanwar #1 (fb) (oct.2019)

2020Mila #1 (janv.) ➼ Lewaine #1 (mars) ➼ Birdoya #1 (juin)

2021Troya #1 (août) ➼ Camya #1 (sept.) ➼ Zotumn #1 (oct.) ➼ Trent #2 (nov.) ➼ Swann #1 (nov.) ➼ Birdoya #2 (nov.) ➼ Zoeya #2 (nov.) ➼ Eliya #1 (nov.) ➼ Lewaine #2 (déc.) ➼ Lewis family #1 (déc.) ➼ Birdoya #3 (déc.) ➼ Tesya #1 (déc.)

2022 Birdoya #5 & Troya #3 (fév.) ➼ Zola #1 (fév.) ➼ Amya #1 (mars) ➼ Amya #2 (mars) ➼Jorbir #63 & Birdoya #8 (mai) ➼ ➼ Amya #3 (sept).

UAChanoya #1 Camya #2 (ua)Amya #4

les anciennes histoires:

AVATAR : Phoebe Tonkin
CRÉDITS : avatar : @vestae-vocivus. UB : @loonywaltz. Gif : tumblr
DC : Gabrielle & Iris
PSEUDO : ellialola
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/08/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40073-zoya-lewis-be-what-you-want-to-be-when-you-get-a-head-full-of-dreams https://www.30yearsstillyoung.com/t40141-zoya-i-m-just-a-free-spirit-with-a-wild-heart-and-an-open-road-ahead https://www.30yearsstillyoung.com/t40443-zoya-lewis https://www.30yearsstillyoung.com/t40261-zoya-lewis

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: Re: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination EmptyJeu 3 Nov - 12:53



like that asteroid driftin' by without a destination - ft  @Ambrose Constantine #5  

Fin septembre 2022. La main portée sur le front de Chloe, c’est un air inquiet qui se dessine sur les traits de la jeune maman. La petite a commencé à faire de la fièvre depuis la veille et son état ne s’améliore pas. Rien d’alarmant selon les parents de Zoya qui tente de la rassurer à ce sujet, lui disant qu’elle a dû attraper un virus de plus, et certainement pas son dernier. Une visite chez le médecin, une prescription de la part de celui-ci lui permettant d’apaiser les maux de la petite et d’ici quelques jours, son état devrait aller mieux. En attendant, Chloe pleure, est inconsolable et ne parvient à trouver le sommeil. Et lorsque c’est enfin le cas, Zoya est incapable de rester loin d’elle, pour surveiller qu’elle respire toujours dans son sommeil. Voir son bambin d’un an et demi dans un tel état serre le cœur de la jeune femme et pour cette raison, elle culpabilise à l’idée de devoir la laisser pour la soirée à ses parents, même si elle sera entre de bonnes mains. Surtout qu’elle est censée sortir ce soir, rejoindre Ambrose dans un restaurant qu’il a spécialement réservé pour eux deux et dans lequel elle se réjouissait d’aller en sa compagnie. Au vu de la nuit blanche qu’elle a passée et la journée tout autant difficile, et après mûre réflexion, Zoya préfère prévenir le chanteur qu’elle ne se joindra pas à lui ce soir. Elle fait preuve d’honnêteté à son égard, lui confesse que Chloe est malade et qu’elle ne souhaite pas la laisser, s’excusant d’annuler à la dernière minute.

Car si l’honnêteté est au rendez-vous maintenant entre eux, cela n’a pas été le cas ces derniers mois et c’est d’ailleurs ce qui a eu raison de leur relation. Zoya est consciente que cela est uniquement de son fait même si elle aurait aimé que le Constantine se montre plus patient à son égard et ne s’éloigne pas d’elle, au point de trouver une autre chaussure à son pied. Alors, lorsqu’il lui propose de se joindre à elle pour la soirée et lui tenir compagnie, la jeune femme ne refuse pas. Elle est même touchée par la proposition et lorsqu’elle entend ces quelques coups portés sur sa porte d’entrée et un “Hey, c’est moi.”, cela lui prouve encore plus la maturité du jeune homme et sa bienveillance, soucieux de ne pas faire trop de bruit. Dire que Zoya est aussi bien apprêtée que prévu serait mentir, la fatigue se lisant aisément sur ses traits et sa tenue étant d’une on ne peut plus confortable. Un sourire se dessine sur ses lèvres lorsque son regard croise celui du jeune homme qu’elle invite à entrer à se décalant sur le côté, Ambrose ne manquant pas de lui déposer un baiser qui a le don d’être réconfortant sur sa tempe “Comment va Chloe ?” est sa première question à laquelle Zoya répond, en refermant la porte derrière lui. « Elle a enfin trouvé le sommeil et sa température semble être passé pour le moment grâce au traitement » Son ton de voix est aussi épuisée qu’elle l’est physiquement après cette nuit blanche et cette journée mouvementée qu’elle a passé « Je ne sais pas si ça va durer, je ne te garantis pas une soirée sereine en tête à tête » et un sourire de prendre place davantage sur ses lèvres alors qu’ils se dirigent vers la pièce principale de son loft. “C’est peut-être pas comme au restaurant, mais je nous ai pris à manger à emporter. « C’est gentil, merci Ambrose » à son tour, elle se met sur la pointe des pieds pour venir déposer un baiser sur sa joue, s’emparant du sac qu’il lui tend pour aller le déposer dans la cuisine « Je te promets que la prochaine fois, je te concocterai un repas digne de ce nom » car il l’ignore peut-être mais la cuisine est un autre de ses talents, dû aux nombreuses heures qu’elle a pu passer avec son père derrière les fourneaux, petite, et encore aujourd’hui quand elle en a le temps. "Et toi, ça va ?" Son regard retrouve Ambrose, après qu’elle est sorti deux verres de son placard, ses épaules se haussant mollement « Exténuée pour être honnête mais il a dû le remarquer sans mal j’ai passé une nuit blanche et la journée a été tout autant mouvementée » elle adopte alors un sourire sincère et poursuit « Merci en tout cas d’être venue, Ambrose. Ca me fait plaisir » Son regard s’attarde dans le sien, silencieusement, avant qu’elle n’ajoute « Qu’est-ce que je te sers ? Au choix, on peut rester dans du soft, j’ai du thé maison ou … des bières… ou plus fort » ce qui ne pourrait pas lui faire du mal à vrai dire, elle laisse cependant son convive choisir pour eux deux. « Et toi, comment tu vas ? ». Non, elle ne se risquera pas à lui demander comment se passe sa relation, le but n’étant pas de raviver ce sentiment de jalousie toujours bien présent en elle et qui pourrait la faire bouillonner en une fraction de secondes. Et elle s’est promis de prendre sur elle, car elle ne souhaite pas perdre Ambrose à nouveau, et surtout elle lui a promis de rester.  


(c) ANAPHORE



i'm young
But they're watching me, judging me, making me feel so used, can't you see that all i wanna do is get a little wild, get a little high, kiss a hundred boys and not feel like I'm tied to them. If you wanna judge me, then go and load the gun, i've done nothing wrong, i'm young
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination CT7S3R9

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination I7IpUTV
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 8UJb5dM
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 4o1MzC3
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination NCLDdV8

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3221 POINTS : 220

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: Re: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination EmptyLun 7 Nov - 11:52


Ambrose ne prend pas le temps de faire plus qu’un seul pas dans la maison pour déjà demander des nouvelles de sa fille, sincèrement intéressé par la réponse qui sera celle de Zoya. Après tout, aujourd’hui il est plutôt bien habitué à demander des nouvelles de ses proches, à tenter de savoir s’ils ont fait une rechute ou mené la vie dure à des infirmiers. Généralement, le proche en question n’est autre que son père, mais il n’a aucun mal à transférer ses propos pour une jeune fille, laquelle ne souffre pas des mêmes maux - et fort heureusement. « Elle a enfin trouvé le sommeil et sa température semble être passée pour le moment grâce au traitement. » Zoya parle tellement doucement qu’il peine à reconnaître le ton de sa voix ; il a bien plus pris l’habitude de se disputer avec elle qu’autre chose, maintenant. Ce n’est pas ce qu’il veut ce soir, raison pour laquelle il se contente de hocher la tête avec un soulagement non feint. Une fièvre, ce n’est plus si grave de nos jours ; rien de plus qu’un mauvais moment à passer. “Elle sera la première sur pieds demain matin.” Il tente de la rassurer à sa manière, sans avoir l’assurance de quoi que ce soit. Il se contente d’espérer que ce soit effectivement le cas et que Chloé sera la première à demander l’attention de sa mère dès demain, en pleine forme. « Je ne sais pas si ça va durer, je ne te garantis pas une soirée sereine en tête à tête. » Elle sourit, il se montre un peu plus pragmatique pour une seconde de plus encore. “C’est pas grave. Je sais ce pour quoi j’ai signé.” Il veut surtout tenter de l’aider ou au moins d’être une présence rassurante à ses côtés, il se moque plus que jamais de cocher toutes les cases de la parfaite soirée aux chandelles en tête à tête. Pour l’heure, ils sont encore loin du “serein”, et la soirée se fera en l’absence totale de chandelles par ailleurs. “Au moins je suis avec toi.” Il annonce un peu plus bas cette fois, ses pas suivant exactement ceux de la jeune femme pour avancer dans la demeure alors qu’elle dépose le sac de nourriture dans le salon. Il doute qu’elle ait même l’appétit, mais il voulait tout de même tenter de se montrer utile, un tant soit peu.

« Je te promets que la prochaine fois, je te concocterai un repas digne de ce nom. »
Attention, j’ai un palet finement aiguisé, je serai intraitable.

Il reprend dans un sourire, ses propos n’ayant que peu de crédibilité alors qu’ils ont passé des mois à manger dans tous les snacks que comptent la ville. Les grands repas, ça ne rentre de toute façon pas dans son budget, pas même celui de Camil lorsqu’ils sont en déplacement ; alors, il ne demande qu’à voir ce que Zoya lui promet déjà, aussi curieux qu’impatient à cette idée. Ce ne sont que des mots pour tenter d’alléger et d’apaiser la situation, lesquels cachent en réalité une question grandement intéressée, à savoir comment se porte Zoya. Il n’y a pas que de l’état de santé de sa fille dont il s’intéresse, loin de là. « Exténuée pour être honnête. J’ai passé une nuit blanche et la journée a été tout autant mouvementée. » Ambrose affiche un sourire triste, simplement parce qu’il sait que s’excuser pour la situation ne changera pas les faits, encore moins le passé. “C’est la première fois qu’elle est malade comme ça ?” Il veut savoir si elle a déjà vécu ce genre de passes difficiles ; il veut savoir tout ce qu’il a raté, quand sa fille était déjà dans la vie de Zoya et qu’il ignorait encore absolument tout de la situation et de la presque-double-vie qui était celle de la brune.

« Merci en tout cas d’être venue, Ambrose. Ça me fait plaisir. » Leurs regards se croisent un instant alors que le jeune politicien reste silencieux, ne sachant pas encore pleinement comment réagir dans cette double situation, celle dans laquelle il est heureux d’enfin pouvoir retrouver Zoya, mais celle aussi où son coeur se serre à l’idée que sa fille, une pièce à côté d’eux, puisse être malade. “C’est normal. Je me suis dit que t’aimerais un peu de compagnie.” S’il peut aider, il le fait toujours, et pas seulement si cela ajoute quelque chose à son cv (comme le pense Malone). « Qu’est-ce que je te sers ? Au choix, on peut rester dans du soft, j’ai du thé maison ou … des bières… ou plus fort. » De ses yeux à elle, ceux d’Ambrose passent finalement sur les placards et le frigo de la pièce, juste avant qu’il ne fasse un signe de négation avec sa tête. “Non, rien. Ça serait pas raisonnable.” Parce qu’il devra recommencer à travailler dès qu’il sera de retour chez lui ; parce qu’il veut toujours être en plein contrôle de ses moyens, peu importe le contexte. “Sers toi un verre si tu veux. Je peux m’occuper de Chloe aussi, maintenant.” Il se permet tout de même d’ajouter, n’ayant aucunement envie de faire culpabiliser Zoya à ce sujet. Elle a sans nul doute besoin de décompresser un peu, et il est à ses côtés pour l’aider à cela.

« Et toi, comment tu vas ? » - “Fatigué. Mais ça va.” La charge de travail ne s’amenuise jamais, les nouvelles ambitions politiques de Saül Williams l’empêchent de dormir pleinement, son dos étant encore légèrement marqué de sa dernière rencontre avec ce dernier. Maintenant, au moins, il ne grimace plus au moindre geste et ne risque pas un nouvel interrogateur à la James, lequel avait été douloureux pour bien d’autres raisons, infiniment plus personnelles et psychologiques. “La jeunesse n’a qu’à bien se tenir avec nous, hein ?” Il reprend avec un rire mal assuré mais bien présent. Après tout, leurs cernes parlent bien mieux que n’importe lesquels de leurs mots. “J’ai un voyage d’affaires au Canada la semaine prochaine, je dois boucler pas mal de dossiers avant ça.” Il ne précise par les circonstances de ce voyage d’affaire: elle n’a pas à le savoir. Ambrose fait uniquement semblant d’être transparent, et cela suffit à alléger quelque peu son coeur et ses remords vivaces. “Mais c’est pas le sujet maintenant. J’ai travaillé dans un restaurant quelque temps et je suis un serveur hors-pair. Assis-toi, je m’occupe du reste.” Il va jouer à l’imbécile avec une assiette portée du bout des doigts, voilà ce qu’il va évidemment faire, une bouteille de vin à la main qu’il remplira de quelques gouttes dans un verre pour qu’elle puisse l’apprécier, avant qu’il le verse pleinement. Ce n’est rien, pas grand chose, mais si cela peut lui éviter de penser à son travail et elle à sa fille encore malade, alors c’est sans nul doute tout ce dont ils ont besoin pour l’heure.



(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination OzMRtqs
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 8UJb5dM
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination LctL9WN
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination HThKVK0
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Zoya Lewis
Zoya Lewis
l'esprit libre
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 7vHkInU ÂGE : trente étés, née le 20 août 1992.
SURNOM : Zozo c'est bon signe, Zoya c'est qu'elle énerve le monde, Lewis c'est la fin du monde
STATUT : Mère célibataire d'une petite fille dont le doux nom est Chloé, née le 24 février 2021.
MÉTIER : Photographe en freelance
LOGEMENT : #86 Agnes Street, avec son frère Cameron (qu'est-ce que le manque d'argent ne vous pousse pas à faire), sa fille Chloe et sa nièce Hannah.
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination I84h
POSTS : 2600 POINTS : 295

TW IN RP : abandon d'enfant - problèmes de fertilité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane ➼ A trois frères ➼ Passionnée par la photographie mais aussi la peinture et la cuisine ➼ Les voyages sont sa raison d'être ➼ A 25 ans, on lui annonce qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants ➼ A 28 ans, elle tombe enceinte après une histoire d'un soir ➼ Sa fille nait en février 2021, Chloe, qu'elle élève seule (par choix) ➼ Ne gère pas cette nouvelle responsabilité qui lui incombe.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS :
11/08
Eliya #2 (juill.2022) ➼ Camya #4James #1Birdoya 9 Will #1Amya #5Zinnley #1Zoeya #3 Las PosadasMason #1Jorbirdoya #2

Dimension bunyip (UA)
Corey #1

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy-downsized-large
LEWIS FAMILY ➼ The family. We are a strange little band of characters trudging through life sharing diseases and toothpaste, coveting one another’s desserts, hiding shampoo, borrowing money, locking each other out of our rooms and trying to figure out the common thread that bound us all together.
ZEKE SCENARIO & TONY SCENARIO.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
AMYA ➼ i love my eyes when you look into them. i love my name when you say it. i love my heart when you touch it. i love my life when you are in it.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy-downsized-large
TROYA ➼ We all need that someone, who gets you like no one else, right when you need it the most, we all need a soul to rely on, a shoulder to cry on, a friend through the highs and the lows.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
BIRDOYA ➼ we laugh at the dumbest jokes, put up with each others worst moods, go along with the craziest ideas , that's what make us the most amazing friends

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
LEWAINE ➼ Lots of people want to ride with you in the limo, but what you want is someone who will take the bus with you when the limo breaks down

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ZOEYA ➼ once in a while someone comes into your life and changes everything, they will cheer you up when you are down, laugh with you until your stomach hurts and make you feel at home when you are far away. No matter the distance, she will follow your arrow - wherever it may go.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ELIYA ➼ You got me fucked up in the head, boy, never doubted myself so much, like, am I pretty? Am I fun, boy?, I hate that I give you power over that kind of stuff. It's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? Boy, I don't understand. No, I don't understand

RPs EN ATTENTE : Anouille #2 ➼ Troya #3 ➼ Yara #1

RPs TERMINÉS : (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ZODDY ➼ I hate how you don't even try. I hate how you don't care. I hate how i still try to keep you in our life.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9.

FBBirdoya #6 (nov. 2014) ➼ Camya #3 (nov. 2017) ➼ Zoeya #1 (août 2018) ➼ Birdoya #4 (fb) (fév.2019) ➼ Zoyanwar #1 (fb) (oct.2019)

2020Mila #1 (janv.) ➼ Lewaine #1 (mars) ➼ Birdoya #1 (juin)

2021Troya #1 (août) ➼ Camya #1 (sept.) ➼ Zotumn #1 (oct.) ➼ Trent #2 (nov.) ➼ Swann #1 (nov.) ➼ Birdoya #2 (nov.) ➼ Zoeya #2 (nov.) ➼ Eliya #1 (nov.) ➼ Lewaine #2 (déc.) ➼ Lewis family #1 (déc.) ➼ Birdoya #3 (déc.) ➼ Tesya #1 (déc.)

2022 Birdoya #5 & Troya #3 (fév.) ➼ Zola #1 (fév.) ➼ Amya #1 (mars) ➼ Amya #2 (mars) ➼Jorbir #63 & Birdoya #8 (mai) ➼ ➼ Amya #3 (sept).

UAChanoya #1 Camya #2 (ua)Amya #4

les anciennes histoires:

AVATAR : Phoebe Tonkin
CRÉDITS : avatar : @vestae-vocivus. UB : @loonywaltz. Gif : tumblr
DC : Gabrielle & Iris
PSEUDO : ellialola
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/08/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40073-zoya-lewis-be-what-you-want-to-be-when-you-get-a-head-full-of-dreams https://www.30yearsstillyoung.com/t40141-zoya-i-m-just-a-free-spirit-with-a-wild-heart-and-an-open-road-ahead https://www.30yearsstillyoung.com/t40443-zoya-lewis https://www.30yearsstillyoung.com/t40261-zoya-lewis

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: Re: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination EmptyMer 9 Nov - 19:24



like that asteroid driftin' by without a destination - ft  @Ambrose Constantine #5  

Fin septembre 2022. “Elle sera la première sur pieds demain matin.” C’est ce qu’elle espère même si elle ne pourra sûrement pas en dire autant pour elle qui sera encore exténuée de la nuit précédente et de celle qui se profile, certaine que Chloe se réveillera dans la soirée et au cours de la nuit, une fois les effets des médicaments estompés. Et si ce n’est sa fille qui se réveillera, la jeune maman sait qu’elle va veiller cette dernière toute la nuit, bien trop inquiète pour fermer l’œil. Ce n’est pas la première fois que la petite tombe malade et il n’y a rien d’exceptionnel à sa condition. Mais, ce qui l’effraie, en plus de la voir souffrir et de ne pas pouvoir l’aider comme elle l’aimerait, c’est aussi de se retrouver face à ses craintes, celles qu’elle tente de laisser derrière elle, celles qu’elle tente aussi de vaincre mais qui lui mènent encore la vie dure. La peur de ne pas être à la hauteur, l’angoisse qui la saisit la rendant impuissante au point de s’écrouler et de n’avoir d’autres choix que de lancer un appel à l’aide, là encore quelque chose à laquelle elle n’est pas coutumière. Ce rôle est encore tout nouveau pour elle et elle apprend encore aujourd’hui à devenir une meilleure mère pour Chloe, tout comme à gagner en maturité et à accepter à faire face à ses responsabilités. “C’est pas grave. Je sais ce pour quoi j’ai signé.” Ambrose n’imagine pas à quel point sa présence est effectivement réconfortante dans un tel moment pour elle et elle lui en est reconnaissante. Qu’il réagisse de la sorte, ne fuyant pas face à la situation quand il pourrait aller vaquer à d’autres occupations sûrement plus divertissantes que passer la soirée avec une mère exténuée et son bambin malade, prouve à Zoya à quel point Ambrose en vaut la peine. Il vaut la peine qu’elle fasse des efforts pour leur relation, qu’elle laisse de côté toute amertume et toute jalousie, toute colère ou toute mauvaise foi qui pourrait faire voler en éclats le semblant de contact qu’ils ont retrouvé. “Au moins je suis avec toi.” Un sourire nait sur ses lèvres, touché par la remarque, et sur le même ton, elle ajoute assez immédiatement « Et je ne suis pas toute seule » sa façon à elle d’avouer qu’elle ne veut pas l’être dans un tel instant, qu’elle a encore besoin de quelqu’un pour lui tenir la main et pour lui dire que tout va bien aller.

Et s’il a pensé à leur porter de quoi manger pour ce soir, Zoya lui promet que la prochaine fois – parce qu’elle compte bien à ce qu’il y en est une prochaine – elle jouera la chef cuisinière pour lui. “Attention, j’ai un palet finement aiguisé, je serai intraitable.” La remarque la fait pouffer légèrement de rire « Comme ce burger immonde qu’on a mangé et que tu as tout de même trouvé et elle mime les guillemets "pas si mauvais" ». Elle rit doucement avant de retrouver son sérieux, affirmant alors   «  Ton palet ne sera pas déçu » et c’est une garantie qu’elle lui offre là.

L’instant, léger, est de courte durée quand Rose lui demande comment elle va. Elle est fatiguée et rien que son apparence en est la preuve. “C’est la première fois qu’elle est malade comme ça ? « Ca lui est arrivé une fois ou deux… on sent l’hésitation dans sa voix, relevant péniblement son regard pour capter celui du chanteur c’est surtout que… je me sens impuissante de la voir comme ça. Je ne sais pas quoi faire pour l’aider, pour la calmer… elle s’interrompt, son regard s’abaissant sur le plan de travail qui les sépare disons que ce sont des moments comme ceux-ci qui me font me sentir pas apte dans ce rôle… et prendre cette décision stupide quelques mois auparavant . Elle inspire pour reprendre contenance cependant Mais ça va passer et elle va aller mieux ». Et elle aussi, par la même occasion. En tout cas, Zoya est reconnaissante de la présence d’Ambrose et lui signifie un peu plus clairement cette fois.  “C’est normal. Je me suis dit que t’aimerais un peu de compagnie. « Tu as bien deviné » fait-t-elle sur un ton bas, un sourire reconnaissant sur les lèvres. “Non, rien. Ça serait pas raisonnable.” Zoya se contente d’acquiescer alors, ne voulant pas insister “Sers toi un verre si tu veux. Je peux m’occuper de Chloe aussi, maintenant.” Ses mots lui réchauffent le cœur. Non pas parce qu’il l’encourage à décompresser en s’accordant un verre. Mais parce qu’il se propose de s’occuper de sa fille alors qu’il ne l’a jamais encore rencontré – si ce n’est pas le biais des torchons qui lui ont fait découvrir la vérité, mais cela ne compte pas. Cette bienveillance dont il ne cesse de faire preuve et cette volonté de réellement l’aider la touche bien plus qu’elle ne pourrait lui montrer « Promis, elle ne mord pas elle choisit le ton de l’humour, peut-être plus facile pour résister à l’envie de se jeter dans ses bras pour s’y blottir elle n’a pas l’air d’avoir, pour l’instant, trop pris de moi au niveau du caractère » Elle ouvre le frigo et alors qu’elle sort du thé glacé de son réfrigérateur pour Ambrose, elle s’attarde sur une bouteille à laquelle elle a eu droit en cadeau après le défilé de Weatherton « Je te rassure, je suis toujours en état après un verre. Mais c’est gentil de te proposer, Rose ». Cela peut sous-entendre qu’elle refuse son aide, mais ce n’est pas le cas. Elle ne veut juste pas se reposer sur lui entièrement. Elle a juste besoin de quelqu’un pour l’épauler, pour l’apaiser quand sa fille, si cela est nécessaire, le sera. La bouteille de prosecco est déposée alors sur le comptoir et c’est à cet instant qu’elle lui demande en retour comment il va. “Fatigué. Mais ça va. (…) La jeunesse n’a qu’à bien se tenir avec nous, hein ?” Zoya laisse échapper un petit rire à nouveau « Quel âge avez-vous déjà, Ambrose Constantine ? » Sa maturité pour l’âge qu’il a, n’oubliant pas qu’il en vingt trois exactement, a toujours déconcerté Zoya « Trop de travail ? » demande-t-elle alors qu’elle sait qu’il mêle beaucoup de choses de front, bien qu’il ne soit jamais réellement rentré dans les détails sur ses ambitions, si ce n’est celle liée à la musique. “J’ai un voyage d’affaires au Canada la semaine prochaine, je dois boucler pas mal de dossiers avant ça.” Son regard se relève alors qu’elle tente, en vain, d’ouvrir la bouteille de vin pétillant, après avoir servi Ambrose de thé glacé, la faisant presque abandonner l’idée de s’accorder ce verre.  Mais c’est pas le sujet maintenant. J’ai travaillé dans un restaurant quelque temps et je suis un serveur hors-pair. Assis-toi, je m’occupe du reste.” Zoya le regarde quelques instants, et finalement, accepte d’aller s’installer à la table qui se trouve au milieu de la pièce, laissant échapper un soupir quand elle a l’impression de ne pas avoir eu le temps de simplement s’assoir aujourd’hui – ce n’est pas qu’une impression, c’est réellement le cas. « Tu es unique en ton genre, Rose et un sourire de venir se plaquer sur ses lèvres et avant d’en arriver à te dire que tu es presque parfait, je vais attendre de voir le service » Il n’imagine pas à quel point cette légèreté ambiante lui fait du bien surtout après la journée qu’elle a pu passer, mais aussi après toute cette tension qui a pu subsister entre eux ces derniers mois. [color:6c4c=993399] qu’est-ce que tu nous as pris ? » demande-t-elle en désignant le sac de nourriture encore entreposé sur le comptoir de la cuisine.

Et lorsqu’il s’est enfin attablé avec elle et à terminer de démontrer ses talents de serveur, elle revient sur quelque chose qui l’a interrogé un peu plus tôt « Il consiste en quoi ton voyage d’affaires ? Tu y restes longtemps ? » Longtemps est un terme vague mais montre surtout qu’elle cherche à savoir si, de ce fait, elle va trouver le temps long lorsqu’il sera au Canada, temps durant lequel elle n’aura pas la possibilité de le voir. Elle ne lui avouera pas, peut-être pas tout de suite, peut-être pas ce soir, tout comme elle va se mordre la langue pour ne pas le supplier de la prendre avec lui.



(c) ANAPHORE



i'm young
But they're watching me, judging me, making me feel so used, can't you see that all i wanna do is get a little wild, get a little high, kiss a hundred boys and not feel like I'm tied to them. If you wanna judge me, then go and load the gun, i've done nothing wrong, i'm young
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination CT7S3R9

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination I7IpUTV
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 8UJb5dM
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 4o1MzC3
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination NCLDdV8

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3221 POINTS : 220

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: Re: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination EmptyMar 15 Nov - 11:07


C’est pas grave. Je sais ce pour quoi j’ai signé.” Il n’avait jusque là jamais eu l’impression que sa fille avait été désirée - ce qui ne l’empêche pas d’être aimée aujourd’hui - et c’est la raison pour laquelle il observe Zoya avec une certaine curiosité, sans vouloir ajouter le moindre commentaire d’aucune sorte. Ses yeux parcourent ses traits avec un maigre sourire en coin, comme s’il existait en lui une quelconque fierté à l’idée de la voir se battre pour quelqu’un, et surtout une personne telle que sa fille. C’est cette partie d’elle qu’il ne connaît que bien trop peu à son goût, et qui lui tardait justement de connaître. Elle a son caractère, elle a ses excès et il en a lui aussi, à sa façon, mais il continue de penser qu’elle vaut bien plus que ces sautes d’humeur à répétition et l’impression vorace qu’elle risque de lui filer d’entre les doigts à tout instant, et ce peu importe tout ce qu’il pourrait dire ou faire. A sa contemplation s’ajoute un sourire, doux et à peine marqué, mais bien vivant. « Et je ne suis pas toute seule. » Le sourire du jeune homme grandit un peu plus encore. Il voudrait lui promettre qu’elle ne le sera plus jamais mais n’a pas le moindre talent d’oracle ; il ne veut pas faire des promesses qu’il n’a pas la certitude de tenir. Auprès de personne, mais surtout pas de Zoya, parce qu’il sait déjà qu’il a parfois pu être difficile à son égard. “Et tu n’as qu’à me le dire, si je peux aider.” Ça au moins, il sait qu’il peut partager ces mots avec elle sans avoir à y repenser à deux fois, parce qu’il est d’une nature généreuse et qu’il n’hésiterait pas à donner de sa personne pour faciliter un tant soi peu la vie de la jeune mère célibataire.

Ainsi, l’aide qu’il tente de lui apporter prend la forme d’un repas, ce qui semble bien plus terre à terre que sa seule présence. La brune en profite pour lui promettre de personnellement cuisiner, mots qu’il ne risque pas d’oublier, quand bien même il se contente d’en rire à son tour. Ambrose souligne son palet finement aiguisé, vaste blague qu’elle ne peut que comprendre tant ils n’ont justement jamais rien mangé de recherché - et qu’il n’en mange pas davantage lorsqu’il est seul. « Comme ce burger immonde qu’on a mangé et que tu as tout de même trouvé "pas si mauvais" » Zoya rigole doucement et il en fait de même, tout en veillant à garder son ton bas pour ne pas risquer de remettre en cause le sommeil de sa fille. Oui, c’est vrai qu’il serait vraiment capable de manger n’importe quoi et qu’il n’a pas une once de palet difficile en lui. “Il était vraiment pas si terrible, je te jure.” Il persiste et signe à nouveau, un sourire immense au coin des lèvres. « Ton palet ne sera pas déçu » - “J’ai hâte de te donner mon avis détaillé sur la question, alors.” Il espère la retrouver dans une ambiance aussi détendue, quand bien même il espère surtout que la prochaine fois sa fille ira mieux - pas même pour qu’elle puisse être gardée par un autre, simplement parce qu’il se rend bien compte que Zoya n’est pas totalement elle-même et qu’elle semble rongé par le souci, ou peut-être même la culpabilité.

« Ca lui est arrivé une fois ou deux… Déjà, il craint que sa fille puisse souffrir d’une maladie chronique, idée qui lui tord l’estomac pour un bon millier de raisons différentes, en témoigne son regard qu’il ne sait feindre. Il se fait du souci à son tour, oui. Il s’en fait pour Chloe, il s’en fait pour Zoya. c’est surtout que… je me sens impuissante de la voir comme ça. Je ne sais pas quoi faire pour l’aider, pour la calmer… disons que ce sont des moments comme ceux-ci qui me font me sentir pas apte dans ce rôle… - “On est tous égaux face à la maladie.” Il rétorque rapidement, conscient que sa propre histoire ne devrait pas interférer avec la sienne mais Ambrose ne sait faire autre chose que de penser à son père. Il n’est pas malade, il a simplement eu un accident, mais à ses yeux le résultat en est le même: il ne peut plus s’occuper seul de sa personne, état que Rose ne lui a même jamais connu. Le lui gamin voulait devenir médecin, pour des raisons évidentes, mais il a grandi en entendant toujours le même refrain: on ne peut rien faire. Zoya inspire et prend sur elle, Rose pose un regard bienveillant sur sa personne. Mais ça va passer et elle va aller mieux » Il hoche donc la tête en guise de réponse, simplement rassuré qu’elle puisse effectivement reprendre le dessus sur ses peurs aussi rapidement et de façon terre à terre. “Il n’y a aucune raison du contraire.” Son regard cherche le sien, ne serait-ce pour qu’elle puisse lire la sincérité profonde au fond de ses yeux: tout ira bien, dès demain elle sera à nouveau debout et avec toute la vitalité inhérente aux enfants. Elle a simplement dû attraper un gros rhume, rien de moins, mais certainement rien de plus.

« Promis, elle ne mord pas elle n’a pas l’air d’avoir, pour l’instant, trop pris de moi au niveau du caractère. »
Elle se transforme même pas en gremlins une fois minuit passé ?

Ambrose reprend à son tour le ton de l’humour, son regard sondant celui de la jeune femme face à lui alors qu’il ne commente pas le caractère de cette dernière. Elle est difficile, il le lui a déjà dit, et il ne niera pas ses propos uniquement pour lui faire plaisir. Il veut toujours être aussi franc que possible, ce qui passe aujourd’hui par un silence ; après tout, avoir un fort caractère n’est pas nécessairement un défaut à ses yeux. Simplement, il faut savoir l’utiliser à bon escient. Ses doigts s’enroulent autour de la bouteille de thé glacé alors qu’il se sert lui-même, ayant à coeur de se montrer un minimum indépendant, surtout alors qu’il ne peut que se douter de son état de fatigue avancé. « Je te rassure, je suis toujours en état après un verre. Mais c’est gentil de te proposer, Rose. » Alors il comprend et il hoche la tête, ne cherchant pas davantage à vendre ses services. Elle est orgueilleuse dans le sens où elle fera toujours tout pour ne pas se reposer sur autrui ; et c’est un caractère qu’il connaît bien parce qu’il a exactement le même, ou à peu de choses près. Ce genre d’ambition se retourne aisément contre eux, mais s’il estime que tel est le cas pour Zoya alors il prendra les devants et ne fera plus semblant d’uniquement proposer ses services: il les imposera et lui ordonnera d’enfin s’accorder le temps de se reposer, comme elle le mérite. Elle sort finalement une bouteille de Prosecco, geste qu’il observe sans rien dire, une fois de plus, se contentant de reconnaître une des bouteilles offertes par James. “J’en déduis que le défilé s’est bien passé pour toi ?” Il aurait généralement posé cette question à James en temps normal, avec le plus de naturel qui soit, mais dans l’état actuel des choses il doit bien avouer qu’il évite un peu son cousin depuis que ce dernier et lui ont eu une discussion animée autour de la personne de Saül Williams. Et si le débat politique lui donne vie ; les débats familiaux le minent de l’intérieur.

« Quel âge avez-vous déjà, Ambrose Constantine ? »
Entre 23 et 78 ans, pourquoi ?

Il est jeune, mais personne ne le croit jamais sur son âge. Parce qu’il n’en a pas le physique, parce qu’il n’en a pas la mentalité non plus. Ce n’est pas un sujet qui lui pose problème pourtant, en témoigne la légereté avec laquelle il répond à Zoya. Sa question n’en est pas vraiment une, pas alors qu’il sait très bien qu’elle se moque avec tendresse de sa raison parfois démesurée, au point où il n’a même pas envie de boire un seul verre. Demain, il commence tôt de toute façon. « Trop de travail ? » Il y a de ça, oui. Mais cela ne change pas de son quotidien, alors il a appris à gérer. Ce qu’il ne sait pas gérer, c’est tout ce qu’il se passe à côté ; ce sont les aléas du coeur qui s’y mêlent, sa famille avec. Trop de choses à gérer pour lui qui, dans ce genre de moment, se remémore difficilement qu’il a 23 ans et certainement pas les épaules pour tout gérer de front. Alors, il explique petit à petit ce qu’il peut à Zoya, se contentant de prioriser le sujet du travail en parlant de son voyage au Canada, tout en omettant son altercation avec James.

Finalement, il l’observe avec un certain amusement se battre et perdre contre la bouteille d’alcool, il assiste au spectacle sans rien dire pendant de longues secondes, son sourire parlant pourtant pour lui. Ce n’est qu’à terme qu’il se décide à l’aider, ayant assez rigolé sans doute. Après tout, elle mérite de se reposer et surtout de ne pas passer ses nerfs sur une pauvre bouteille n’ayant rien demandé. « Tu es unique en ton genre, Rose qu’elle réplique après qu’il lui ait annoncé une ligne supplémentaire à son CV, bien qu’elle soit loin d’être la plus incroyable. et avant d’en arriver à te dire que tu es presque parfait, je vais attendre de voir le service » - “Entraîne toi à formuler les mots dans ton esprit.” Il reprend, espiègle, faisant le tour du comptoir pour reprendre la bataille contre la bouteille et en venir finalement à bout après quelques secondes supplémentaires. [color:7a6c=993399]« Qu’est-ce que tu nous as pris ? » Le sac de nourriture est pointé du doigt, il attend quelques secondes de plus avant de reprendre le sujet pourtant, déjà occupé à servir quelques premières gouttes du Prosecco. Une main dans le dos et la bouteille relevée, il mime d’attendre l’avis de la jeune femme avant de lui en servir davantage, comme s’il tenait en main un grand cru. “Ca sera accompagné du meilleur indien de la ville.” Il n’aurait pas eu le courage (fou) de ramener des sushi, puisque cette tradition est celle qu’il partage avec Millie, et du reste il n’a pas pensé à quoi que ce soit d’autre, ayant rapidement décidé que prendre indien était un bon choix, à peu près sûr.

« Il consiste en quoi ton voyage d’affaires ? Tu y restes longtemps ? » Il relève soudainement les yeux en sa direction, comme pris sur le fait alors qu’il a été le premier à aborder le sujet, sans y avoir été forcé de près ou de loin. Il aurait dû s’attendre à ce qu’elle se montre curieuse, parce que lui aussi aurait pu l’être, sans la moindre arrière pensée. “C’est pour le boulot. Tu sais, rencontrer de nouvelles personnes et passer notre temps à discuter budget, rien de bien intéressant.” Discuter budget dans le même lit que Damon, par contre, c’est un détail qu’il se garde bien de partager, sûrement parce que c’est tout ce qui lui fait dire que ce voyage d’affaire n’a justement rien d’ennuyeux d’aucune façon. Il travaillera, oui, mais il aurait pu le faire (plus rapidement et facilement, d’ailleurs) tout autant à Brisbane. La seule chose qui se trouvera à Toronto et pas en Australie, c’est le blond. Bientôt, il pourra parler avec lui du plan qu’il entretient à son égard pour faire tomber Saül ; plan dont il fait partie sans même le savoir. “Dix jours, peut-être ? J’en sais rien, je me souviens plus exactement.” Il se souvient toujours de tout, du moindre détail, de tout ce qui semble être sans importance pour autrui mais pas pour lui. Ce soir, il feint la perte de mémoire, pas mauvais menteur pour autant. Tout simplement, il n’a pas posé la question à Damon. Il sait quand ils partent, pas quand ils reviennent. Ses mots s’alignent en même temps qu’il déballe les sacs un à un pour en sortir leur fameux repas, le présentant déjà face à Zoya pour qu’elle puisse manger. “Tu connais ? Le Canada ?” Il demande finalement, comme s’il espérait que sa curiosité soit motivée par la nostalgie.



(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination OzMRtqs
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 8UJb5dM
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination LctL9WN
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination HThKVK0
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Zoya Lewis
Zoya Lewis
l'esprit libre
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 7vHkInU ÂGE : trente étés, née le 20 août 1992.
SURNOM : Zozo c'est bon signe, Zoya c'est qu'elle énerve le monde, Lewis c'est la fin du monde
STATUT : Mère célibataire d'une petite fille dont le doux nom est Chloé, née le 24 février 2021.
MÉTIER : Photographe en freelance
LOGEMENT : #86 Agnes Street, avec son frère Cameron (qu'est-ce que le manque d'argent ne vous pousse pas à faire), sa fille Chloe et sa nièce Hannah.
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination I84h
POSTS : 2600 POINTS : 295

TW IN RP : abandon d'enfant - problèmes de fertilité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane ➼ A trois frères ➼ Passionnée par la photographie mais aussi la peinture et la cuisine ➼ Les voyages sont sa raison d'être ➼ A 25 ans, on lui annonce qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants ➼ A 28 ans, elle tombe enceinte après une histoire d'un soir ➼ Sa fille nait en février 2021, Chloe, qu'elle élève seule (par choix) ➼ Ne gère pas cette nouvelle responsabilité qui lui incombe.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS :
11/08
Eliya #2 (juill.2022) ➼ Camya #4James #1Birdoya 9 Will #1Amya #5Zinnley #1Zoeya #3 Las PosadasMason #1Jorbirdoya #2

Dimension bunyip (UA)
Corey #1

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy-downsized-large
LEWIS FAMILY ➼ The family. We are a strange little band of characters trudging through life sharing diseases and toothpaste, coveting one another’s desserts, hiding shampoo, borrowing money, locking each other out of our rooms and trying to figure out the common thread that bound us all together.
ZEKE SCENARIO & TONY SCENARIO.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
AMYA ➼ i love my eyes when you look into them. i love my name when you say it. i love my heart when you touch it. i love my life when you are in it.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy-downsized-large
TROYA ➼ We all need that someone, who gets you like no one else, right when you need it the most, we all need a soul to rely on, a shoulder to cry on, a friend through the highs and the lows.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
BIRDOYA ➼ we laugh at the dumbest jokes, put up with each others worst moods, go along with the craziest ideas , that's what make us the most amazing friends

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
LEWAINE ➼ Lots of people want to ride with you in the limo, but what you want is someone who will take the bus with you when the limo breaks down

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ZOEYA ➼ once in a while someone comes into your life and changes everything, they will cheer you up when you are down, laugh with you until your stomach hurts and make you feel at home when you are far away. No matter the distance, she will follow your arrow - wherever it may go.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ELIYA ➼ You got me fucked up in the head, boy, never doubted myself so much, like, am I pretty? Am I fun, boy?, I hate that I give you power over that kind of stuff. It's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? Boy, I don't understand. No, I don't understand

RPs EN ATTENTE : Anouille #2 ➼ Troya #3 ➼ Yara #1

RPs TERMINÉS : (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ZODDY ➼ I hate how you don't even try. I hate how you don't care. I hate how i still try to keep you in our life.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9.

FBBirdoya #6 (nov. 2014) ➼ Camya #3 (nov. 2017) ➼ Zoeya #1 (août 2018) ➼ Birdoya #4 (fb) (fév.2019) ➼ Zoyanwar #1 (fb) (oct.2019)

2020Mila #1 (janv.) ➼ Lewaine #1 (mars) ➼ Birdoya #1 (juin)

2021Troya #1 (août) ➼ Camya #1 (sept.) ➼ Zotumn #1 (oct.) ➼ Trent #2 (nov.) ➼ Swann #1 (nov.) ➼ Birdoya #2 (nov.) ➼ Zoeya #2 (nov.) ➼ Eliya #1 (nov.) ➼ Lewaine #2 (déc.) ➼ Lewis family #1 (déc.) ➼ Birdoya #3 (déc.) ➼ Tesya #1 (déc.)

2022 Birdoya #5 & Troya #3 (fév.) ➼ Zola #1 (fév.) ➼ Amya #1 (mars) ➼ Amya #2 (mars) ➼Jorbir #63 & Birdoya #8 (mai) ➼ ➼ Amya #3 (sept).

UAChanoya #1 Camya #2 (ua)Amya #4

les anciennes histoires:

AVATAR : Phoebe Tonkin
CRÉDITS : avatar : @vestae-vocivus. UB : @loonywaltz. Gif : tumblr
DC : Gabrielle & Iris
PSEUDO : ellialola
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/08/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40073-zoya-lewis-be-what-you-want-to-be-when-you-get-a-head-full-of-dreams https://www.30yearsstillyoung.com/t40141-zoya-i-m-just-a-free-spirit-with-a-wild-heart-and-an-open-road-ahead https://www.30yearsstillyoung.com/t40443-zoya-lewis https://www.30yearsstillyoung.com/t40261-zoya-lewis

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: Re: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination EmptyMer 23 Nov - 13:52



like that asteroid driftin' by without a destination - ft  @Ambrose Constantine #5  

Fin septembre 2022. “Et tu n’as qu’à me le dire, si je peux aider.” Le problème, c’est que Zoya ne veut pas s’y risquer. Elle se connait. Elle sait comment elle peut être quand une main tendue avec elle peut se transformer en bras et en bien plus encore. Elle l’a fait avec son meilleur ami, Trent, venant à se reposer entièrement sur lui quand elle était incapable de laisser sa liberté de côté, incapable surtout d’assumer pleinement sa nouvelle responsabilité de mère. Elle ne souhaite pas réitérer cette erreur, encore moins avec Ambrose. Elle doit apprendre à faire face, seule, à devenir cette adulte qu’elle devrait être, surtout maintenant qu’elle vient d’avoir trente ans. Elle accepte son aide, ce soir, elle accepte surtout sa compagnie et son soutien mais ça n’ira pas plus loin. La brune le gratifie d’ailleurs d’un sourire, un sourire qui se veut reconnaissant, acquiesçant simplement.

Il était vraiment pas si terrible, je te jure.” Il est bien le seul à l’avoir pensé quand Zoya n’a même pas pris la peine de terminer cet hamburger, ayant préféré se rabattre sur sa boite de frites dont le goût n’était pas aussi douteux. Pas les meilleures cependant qu’elle ait pu, là aussi, goûter mais elles, à la rigueur, aurait mérité un fameux c’est pas si terrible, expression qu’elle risque de lui ressortir dans d’autres circonstances, ne serait-ce que pour le charrier à propos de son palet pas si affiné qu’il ne veut le laisser penser “J’ai hâte de te donner mon avis détaillé sur la question, alors.” Et elle a hâte de pouvoir lui concocter un petit plat, de lui démontrer un autre de ses talents, et peut-être aussi est-ce un moyen pour elle de se racheter pour les nombreuses fois où elle a été bien trop explosive avec lui. Mais c’est surtout une garantie d’une autre fois, d’une prochaine, celle qu’ils se garantissent implicitement en parlant de ce dîner concocté par ses soins. Une assurance pour Zoya de se dire que lorsqu’il passera le pas de sa porte ce soir, elle est certaine qu’il ne le fera que de manière temporaire, car il reviendra.

On est tous égaux face à la maladie.” Zoya a remarqué le regard inquiet et concerné d’Ambrose mais c’est surtout sa réponse immédiate, lorsqu’elle dit se sentir impuissante face à sa fille malade, qu’elle le remarque davantage. Quelque chose lui fait prendre conscience qu’elle ne sait rien d’Ambrose, sur sa vie personnelle ou sur sa sphère familiale. Il ne lui a jamais parlé du cadre dans lequel il a grandi, même si elle sait que James est son cousin et qu’August et Flora sont, respectivement, son frère et sa sœur. Alors il y a un moment de latence durant lequel elle réfléchit à cela, s’interroge, se demande même si elle devrait s’engager sur ce terrain-là, mais ne le fait pas. Elle est, elle, entrain de parler actuellement d’un sujet qui la touche, de s’ouvrir sur ses craintes, quand ça n’a jamais été facile de le faire pour elle – elle le faisait mais à sa façon, et pas la meilleure, il faut le reconnaitre. Zoya ne souhaite pas mettre Ambrose dans la même position, le laissant s’ouvrir à son tour lorsque le moment lui semblera opportun. “Il n’y a aucune raison du contraire.” Chloe ira mieux, le médecin l’en a assuré, il faut juste que la jeune maman accepte de ne pas pouvoir faire grand-chose pour le moment qu’être présente pour sa fille et d’être patiente.

Elle se transforme même pas en gremlins une fois minuit passé ? « Pourquoi c’est mon cas ? » rétorque-t-elle du tac au tac, la Zoya qu’il connait bien refaisant surface quelques secondes avant que son air sérieux ne s’estompe et laisse place à un plus amusé. « Maintenant que tu le dis, lorsqu’elle se réveille en plein milieu de la nuit, c’est à se demander si ce n’est pas le cas… et puis d’ajouter, avec un sourire amusé tu pourras peut-être t’en rendre compte toi-même, même si je pense qu’elle va se réveiller bien avant minuit » elle ne sous-entend pas qu’il passera la nuit avec elle, elle espère juste que la soirée ne sera pas écourter et qu’il restera aussi tard que possible, afin de savourer ses retrouvailles un peu plus douces. En attendant, Zoya ne se refuse pas un petit verre ce soir, un de cette bouteille de Prosecco offerte par le cousin du chanteur, après le défilé réussi d’il y a quelques jours “J’en déduis que le défilé s’est bien passé pour toi ? « Très bien même et ce sourire qu’elle arbore est fier James était ravi de mon travail, notre idée de mettre en avant aussi les imperfections du défilé à travers nos photos a remporté un franc succès elle marque une pause, retrouvant alors le regard d’Ambrose où elle retrouve là un air sincère et j’ai pris un véritable plaisir de travailler sur ce défilé et avec James » une manière de le remercier encore car c’est grâce à lui qu’a eu lieu la collaboration. Une façon de lui dire de manière un peu plus sincère et franche que la dernière fois où l’ambiance était bien plus électrique entre eux.

Entre 23 et 78 ans, pourquoi ? « C’est bien ce que je me disais. Et moi qui avait peur de passer pour une cougar » C’est un clin d’œil qu’elle lui adresse pour accompagner ses paroles surtout quand elle ne l’a jamais pensé en sa présence. Ce n’est un secret pour personne, il n’est pas bien compliqué d’être plus mature que Zoya Lewis, et Ambrose fait partie de la catégorie de ceux qui le sont. Leur différence d’âge n’a jamais été un frein à quoi que ce soit et jamais elle ne l’a considéré comme trop jeune pour elle. Au contraire, la façon d’être du Constantine aide la jeune femme à se sentir rassurée et épaulée, au point qu’elle prenne conscience à quel point il lui sera difficile de s’en détacher, si elle devait en être contrainte.

Entraîne toi à formuler les mots dans ton esprit. « Oh, really ? » laisse-t-elle échapper sur un ton moqueur alors qu’elle a droit à un Ambrose sûr de lui, légèrement imbu de sa personne. Une facette de sa personnalité qu’elle lui connait cependant, notamment suite aux nombreuses fois où elle a pu le voir se produire sur scène et c’est ce qu’elle aime aussi chez lui. Il est ambitieux, ne lâche pas face aux objectifs qu’il s’est fixé et ce, malgré les embuches qui pourrait venir se mettre au travers de son chemin et c’est tout ce qu’elle lui admire et c’est surtout tout ce qui, une fois de plus, estompe cette différence d’âge entre eux. Zoya est attablée désormais, accepte de se faire servir par Ambrose qui met du cœur à l’ouvrage, et s’applique grandement lorsqu’il lui sert ce verre de Prosecco « Il ne manque que l’uniforme… son regard espiègle et joueur retrouve le sien, ses paroles laissant sous-entendre bien plus qu’elle ne le formule réellement, trouvant Ambrose particulièrement attirant dans cette position. Son verre portée à ses lèvres, se prêtant au jeu comme au restaurant de goûter le vin avant d’en prendre davantage, elle se délecte de cet instant non sans avoir toujours le même sourire et d’acquiescer pour l’autoriser à lui remplir, cette fois, son verre “Ca sera accompagné du meilleur indien de la ville.”Et le menu lui convient parfaitement.

C’est pour le boulot. Tu sais, rencontrer de nouvelles personnes et passer notre temps à discuter budget, rien de bien intéressant. « Effectivement » reconnait-t-elle en usant de sa franchise légendaire alors que ses yeux suivent les mouvements du jeune homme qui déballe le sac de nourriture devant elle. “Dix jours, peut-être ? J’en sais rien, je me souviens plus exactement. « Tant que tu reviens » et c’est à nouveau Zoya dans toute sa splendeur qui parle, son air sérieux, prouvant que si la date de son retour l’intéresse, c’est uniquement pour cette raison : elle veut le revoir et elle sait déjà qu’il va lui manquer. “Tu connais ? Le Canada ?” La nostalgie l’habite et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle l’interroge à ce sujet et ça Ambrose a dû bien le remarquer « Plutôt bien même amorce-t-elle alors qu’elle se saisit d’un contenant devant elle d’ailleurs, je te conseille de ne pas rester le nez dans ta paperasse durant tout le long de ton séjour et de profiter de la beauté des paysages. C’est à tomber à la renverse Elle parle et il faut reconnaitre que son attention est aussi portée sur la nourriture qui se trouve sur la table, la faim qu’elle n’a pas ressenti pendant ces deux dernières journées renaissant dû aux effluves dégagés par les différents plats devant eux je t’envie en réalité elle le dit sur un ton neutre, presque détaché et enfin, une fois qu’elle s’est servie, Zoya retrouve le regard d’Ambrose ça me manque parfois. De pouvoir aller où bon me semble quand l’envie m’en prend » confesse-t-elle en toute franchise, paraissant sûrement un peu égoïste de dire cela. C’est pourtant celle qu’elle était avant d’avoir Chloe, celle qui ne se posait jamais de question, insouciante et téméraire au point de ne pas se soucier de l’avis des autres, ni de leur inquiétude de la voir disparaitre du jour au lendemain « Tu comptes sur toi pour faire de jolies photos et me les partager ». Elle ne dit pas quand, pendant ou après son voyage, mais évidemment qu’elle a une préférence pour le pendant.

***

Ils ont bien mangé et se sont installés sur le canapé après le repas. Zoya a adopté une position confortable où elle est à moitié allongé, les jambes repliées et sa tête repose sur l’épaule d’Ambrose. Ils discutent mais il est vrai que la jeune maman commence à piquer du nez, surtout après s’être autorisée un deuxième verre de Prosecco. Elle n’est pas saoule pour autant mais elle se laisse progressivement gagner par la fatigue. Mais, ce n’était sans compter sur des pleurs qui se manifestent de la chambre à coucher et qui l’oblige alors à se redresser doucement « Le gremlins est réveillé elle use volontairement du surnom qu’Ambrose lui a donné un peu plus tôt je reviens ». Elle se lève et se dirige alors vers la chambre où elle retrouve Chloe debout dans son lit. Cette dernière tend les bras vers sa mère qui l’attrape alors, remarquant ses joues rougies et donc que la température semble à nouveau la gagner. Elle la dodeline légèrement pour la calmer et rejoint alors le salon, s’adressant à sa fille en chuchotant « Eh, sweet heart regarde qui est là, ce soir. C’est Ambrose » elle s’approche du chanteur, lui adressant un sourire rassurant alors qu’il va rencontrer pour la première fois celle dont elle lui a bien gardé de lui parler de son existence. « Rose, je te présente Chloe ». Et les présentations sont désormais officielles et dire que cela ne fait pas quelque chose à Zoya serait mentir. Elle dépose un baiser sur la tempe de sa fille qui regarde Ambrose avec curiosité, même si elle penche légèrement sa tête vers sa mère, comme si elle était intimidée « Elle n’est pas aussi timide d’habitude » disons que Chloe a l’habitude de côtoyer du monde et ça, depuis son plus jeune âge et c’est ce qui facilite son aisance à aller vers les autres. Mais là, la fatigue et la maladie n’aide pas réellement à ce que Chloe soit des plus sociables, et ce n’est certainement pas le médicament que sa mère va lui donner dans quelques minutes qui va l’y aider « Elle a à nouveau de la fièvre, il faut que je lui redonne son traitement ». Et il n’est pas impossible que, se faisant, Ambrose remarque une similitude de caractère entre la mère et sa fille. Et cela ne loupe pas car dès lors que Zoya approche la pipette de médicament près de la bouche de celle-ci, voilà que Chloe se met à s’agiter dans ses bras « C’est pour ton bien, Chloe » mais rien à faire, voilà qu’elle tourne la tête à chaque fois, se remettant à pleurer alors que la jeune maman soupire, désemparée.


(c) ANAPHORE



i'm young
But they're watching me, judging me, making me feel so used, can't you see that all i wanna do is get a little wild, get a little high, kiss a hundred boys and not feel like I'm tied to them. If you wanna judge me, then go and load the gun, i've done nothing wrong, i'm young
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination CT7S3R9

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination I7IpUTV
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 8UJb5dM
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 4o1MzC3
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination NCLDdV8

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3221 POINTS : 220

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: Re: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination EmptyDim 27 Nov - 15:49



« Pourquoi c’est mon cas ? »
Oh non, toi t’es un Gremlins même avant minuit.

Il a un sourire en coin, pourtant pas certain que sa blague soit la bienvenue au milieu de leur discussion. Il tente tout de même, Ambrose, ne voulant pas avoir à se censurer en la présence de Zoya, surtout alors qu’il ne pense absolument pas à mal. « Maintenant que tu le dis, lorsqu’elle se réveille en plein milieu de la nuit, c’est à se demander si ce n’est pas le cas… tu pourras peut-être t’en rendre compte toi-même, même si je pense qu’elle va se réveiller bien avant minuit. » Une part de lui souhaite enfin rencontrer sa fille, mais il préfère encore qu’elle profite de cette nuit pour se reposer et pour laisser Zoya souffler à son tour. Après tout, il aura sûrement d’autres occasions de voir Chloé et d’interagir avec elle, il n’en a pas le moindre doute et surtout il ne craint pas l’avenir. “Y’a pas à dire, t’es vraiment douée pour me vendre du rêve.” Ambrose en rigole à nouveau, un sourire éternel placé au coin de ses lèvres alors qu’il ne lâche pas la jeune femme du regard, soucieux de préserver la douceur naturelle de leur discussion, surtout alors que justement Chloé est paisiblement assoupie non loin de là.

Avec le même intérêt mais sans doute un peu plus de sérieux, le jeune homme prend le temps de la questionner sur le défilé sur lequel elle vient de travailler avec Weatherton, et tout particulièrement avec James. S’il suit naturellement avec attention tout ce que fait son aîné, il l’a d’autant plus fait lors de cet événement incontournable, justement parce que Zoya y était à son tour mêlée. « Très bien même. James était ravi de mon travail, notre idée de mettre en avant aussi les imperfections du défilé à travers nos photos a remporté un franc succès. » Elle sourit et il s’attarde sur des détails, simplement heureux à son tour de l’observer ainsi. Il imprime l’image, trop habitué à tout voir basculer d’un extrême à un autre bien trop rapidement. Pour l’heure, Zoya est heureuse, elle raconte avec un certain bonheur cet événement et lui, en retour, est tout aussi heureux de l’écouter. La collaboration entre James et elle n’était pas gagnée par avance, la faute à leurs deux gros caractères, mais ils ont su en tirer le meilleur et Ambrose mentirait s’il disait ne pas en être fier. Il hoche la tête au rythme des paroles de la brune, parce que sa fierté se lit dans son regard même s’il choisit de ne pas la formuler, ne voulant tout simplement pas la couper. « Et j’ai pris un véritable plaisir de travailler sur ce défilé et avec James. » Il sourit un peu plus, maintenant, heureux d’entendre de tels mots. Généralement, personne ne vante James auprès de lui, et le moindre reproche, formulé ou sens-entendu, à l’égard de son cousin a toujours le don de toucher personnellement Ambrose, que les mots soient justifiés ou non. “Vous travaillez bien ensemble.” Ils font un travail de qualité, ils savent s’entendre, ils posent des yeux identiques sur le monde et quand bien même Ambrose est loin de tout comprendre, il voit au moins que le résultat et l’accueil sont au rendez-vous, ce qui est tout ce qu’ils méritent. Son sourire va de pair avec ses mots.

« C’est bien ce que je me disais. Et moi qui avait peur de passer pour une cougar. » Elle lui adresse un clin d'œil qu’il a à peine le temps de voir, déjà occupé à rire à gorge déployée, de toute évidence pris de court par la remarque de la trentenaire face à lui. Il connaît leur différence d’âge, tout comme il est très bien placé pour savoir que cela ne lui importe absolument pas. Ils sont deux adultes consentants, le reste n’a aucune sorte d’importance, et jamais il n’a pensé à lui reprocher les quelques années qui les séparent. Force est aussi de constater qu’il oublie bien souvent qu’elle est la plus âgée du duo, quand bien même l’existence de Chloé tend aujourd’hui à le lui rappeler. Plutôt que d’argumenter autour de ce sujet, il préfère plutôt enchaîner sur autre chose et commencer à leur servir à manger, soucieux de donner à Zoya de quoi se sustenter puisqu’il est déjà prêt à parier qu’elle n’en fait pas sa priorité depuis que sa fille est malade. « Il ne manque que l’uniforme… » Pendant un instant, il hésite sur la réaction à avoir, sans nul doute perdu entre le besoin de ne rien presser entre eux, et une certaine envie de jouer de cette attirance qui a, de toute évidence, toujours existé. Finalement, il ne lui faut pas longtemps pour échanger à son tour un clin d'œil à son égard, sans pour autant garder son regard plongé dans le sien alors qu’il joue déjà au serveur de pacotille en lui servant son verre de Prosecco. Une fois la dégustation faite et approuvée, il termine de remplir son verre, sans jamais cesser de s’amuser simplement de la situation.

« Effectivement. »
« Tant que tu reviens. »
« Plutôt bien même. »

Zoya répondu du tac au tac au moindre commentaire qu’il tient face à son séjour (voyage d’affaires) au Canada et cela suffit à désarçonner quelque peu Ambrose, qui ne sait faire sans un certain sentiment de culpabilité alors qu’il omet la présence de Damon à ses côtés et, avec elle, la véritable raison de ce voyage. Il ne veut pas lui mentir, et pourtant il ne peut pas lui dire la vérité non plus, justement parce qu’il la connaît bien assez pour savoir que cela ruinerait leur soirée et peut-être même toute chance de réconciliation entre eux. Il tient à Zoya, il tient à Damon, il tient à Millie aussi et il ne veut pas avoir à faire de choix, il ne veut pas avoir à se poser avec qui que ce soit uniquement parce qu’il n’a pas les épaules pour, à défaut d’avoir envie d’une vie simple et heureuse auprès d’une seule personne. Beaucoup diraient qu’il est trop jeune pour y penser, mais ce sont justement ses pensées qui le perdent au milieu de cette discussion qu’il rattrape in extremis lorsque Zoya reprend le sujet autour du Canada. « D’ailleurs, je te conseille de ne pas rester le nez dans ta paperasse durant tout le long de ton séjour et de profiter de la beauté des paysages. C’est à tomber à la renverse. » Il sourit, touché qu’elle tente de lui prodiguer des conseils pour son futur voyage. Elle prend les choses à coeur, elle l’écoute, et tout va parfaitement bien, aussi simplement que cela. “Promis.” Déjà, il sait justement qu’il aura beaucoup de mal à ne pas prendre du retard sur son travail, justement parce que ce voyage au bout du monde est une excuse pour déconnecter de toutes choses. Et quand bien même Ambrose est curieux de découvrir le monde, il n’a pas choisi la destination et l’aurait sans nul doute suivi peu importe le choix final d’aéroport. Aussi simplement que cela. « Je t’envie en réalité. Ça me manque parfois. De pouvoir aller où bon me semble quand l’envie m’en prend » Et s’il échange avec elle un sourire compatissant, ce dernier se veut bref. “Tu sais, je suis pas celui que tu vas pouvoir envier bien longtemps. C’est la première fois que je quitte le pays, et je suis pas certain que ça arrivera à nouveau.” Oh, il en a déjà terriblement envie même s’il ne sait pas à quoi va exactement ressembler ce voyage, mais il sait aussi et surtout que seul l’argent de Damon ou les déplacements professionnels (les vrais, cette fois) pourraient lui payer de telles escapades alors que de son côté, le porte-monnaie s’affiche éternellement vide. « Tu comptes sur toi pour faire de jolies photos et me les partager. » - “Promis.” Il pensera à elle et il lui enverra des photos, c’est promis.

***

La tête de Zoya posée contre son épaule, il a laissé la sienne retomber par-dessus, le haut de son crâne enfonçant sa joue sans que cela n’ait rien de désagréable. Ses doigts jouent avec ses mèches et massent son crâne en silence, geste naturel qu’il ne commente justement pas. Les choses sont calmes, naturelles, paisibles. Elles l’étaient, tout du moins, jusqu’à ce que le bambin ne s’en mêle et en décide autrement, laissant Ambrose esquisser un sourire mécanique alors qu’il reprend tant bien que mal ses esprits, ayant lui aussi commencé à fatiguer. « Le gremlins est réveillé. Je reviens. » Il ferme les yeux et sourit en même temps, sans doute quelque peu touché que le surnom ait été adopté. Il se contente pourtant de se redresser contre le canapé lorsque Zoya se relève, provoquant sans nul doute un manque à ses côtés.

Elle revient pourtant rapidement, ses bras encombrés d’un bambin à la mine fatiguée, qui lui-même ne sait sans doute pas pourquoi il vient de se réveiller. La scène provoque un sourire tendre sur le visage du Constantine. « Rose, je te présente Chloe. » - “Salut Chloé.” Il reprend à son tour, avec tout le sérieux dont aurait fait preuve n’importe quel adulte qui sait pourtant que Chloé n’en a rien à faire qu’il lui dise bonjour, ou qu’ils soient présentés. Il avance sa main en sa direction, paume ouverte et index un peu plus tendu que ses autres doigts, comme s’il voulait qu’elle resserre son poing autour de son doigt, comme si cela allait pouvoir dire qu’il est accepté ou Dieu sait quoi encore. « Elle n’est pas aussi timide d’habitude » - “Mais elle ne ressemble définitivement pas à un Gremlins.” Il se contente de commenter, sans savoir quoi faire pour qu’elle soit un peu plus à l’aise à ses côtés. Il faut dire qu’il n’a aucune expérience en termes de bébés, pas même celle d’oncle alors qu’aucun de ses frères, ni sa sœur, ne semblent prêts à devenir parents.

« Elle a à nouveau de la fièvre, il faut que je lui redonne son traitement » Il hoche la tête, le comprenant sans mal, même si son visage se mue rapidement en une certaine grimace lorsqu’elle doit se débattre face à sa jeune fille, bien décidée à ne pas prendre son traitement, qui a sans doute un goût bien médiocre. « C’est pour ton bien, Chloe. » Et la voilà déjà qui pleure à nouveau, laissant à son tour Rose désemparé pendant quelques secondes, avant qu’il se reprenne. “Je peux la tenir ?” Il demande donc à son tour, attendant son accord avant de se lever pour la prendre dans ses bras et tenter de la rassurer, bien qu’elle soit surtout surprise plus que tout autre chose, en témoigne le regard étonné et encore plein de larmes qu’elle lui tend. Ambrose fait quelques pas avec Chloé dans les bras, essayant à sa façon de rassembler tous les conseils de parentalité qu’il n’a jamais reçus. Il avait au moins commencé à lire quelques articles, quand il pensait que James allait devenir père. “Donne moi la pipette.” Le brun finit par demander tout bas, comme si Chloé allait sincèrement pouvoir entendre et surtout comprendre ses mots. Finalement, c’est tout en continuant de bercer doucement la jeune fille qu’il lui donne son traitement vitesse grand V, tentant d’avoir l’effet de surprise de son côté. Et lorsqu’elle semble comprendre l’entourloupe et que son visage se mue en une tristesse infinie, laissant présager de nouvelles larmes, il improvise sur le tard la cantonade d’une de ses chansons ; la dernière qu’il a chantée à Zoya, aussi, il y a de nombreux mois de cela. Il compte sur le fait que mère et fille puissent avoir les mêmes goûts et à défaut de savoir si Chloé aime ce qu’elle entend, cela la rend au moins assez curieuse et occupée pour qu’elle en oublie de pleurer. Rose repose donc la pipette sur la table non loin et son second bras revient se poser sous le nourrisson pour la soutenir. Ultimement, c’est bien sûr à Zoya qu’il dédie un dernier regard et un sourire, ses quelques vers cantonnés prenant fin. “Je t’enverrai la facture sur ta boîte mail, ça te va ?” Il reprend, amusé, avant de reposer son regard sur Chloe avec un peu plus d’émotion cette fois, soucieux de ne pas briser le moment même si, déjà, les bras de la jeune fille s’étirent pour demander ceux de sa mère. Alors, il retrouve les côtés de Zoya pour accéder à sa demande, sans chercher à négocier un seul instant.



(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination OzMRtqs
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 8UJb5dM
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination LctL9WN
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination HThKVK0
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Zoya Lewis
Zoya Lewis
l'esprit libre
l'esprit libre
Voir le profil de l'utilisateur
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 7vHkInU ÂGE : trente étés, née le 20 août 1992.
SURNOM : Zozo c'est bon signe, Zoya c'est qu'elle énerve le monde, Lewis c'est la fin du monde
STATUT : Mère célibataire d'une petite fille dont le doux nom est Chloé, née le 24 février 2021.
MÉTIER : Photographe en freelance
LOGEMENT : #86 Agnes Street, avec son frère Cameron (qu'est-ce que le manque d'argent ne vous pousse pas à faire), sa fille Chloe et sa nièce Hannah.
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination I84h
POSTS : 2600 POINTS : 295

TW IN RP : abandon d'enfant - problèmes de fertilité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Originaire de Brisbane ➼ A trois frères ➼ Passionnée par la photographie mais aussi la peinture et la cuisine ➼ Les voyages sont sa raison d'être ➼ A 25 ans, on lui annonce qu'elle ne pourra pas avoir d'enfants ➼ A 28 ans, elle tombe enceinte après une histoire d'un soir ➼ Sa fille nait en février 2021, Chloe, qu'elle élève seule (par choix) ➼ Ne gère pas cette nouvelle responsabilité qui lui incombe.
CODE COULEUR : #cc6699
RPs EN COURS :
11/08
Eliya #2 (juill.2022) ➼ Camya #4James #1Birdoya 9 Will #1Amya #5Zinnley #1Zoeya #3 Las PosadasMason #1Jorbirdoya #2

Dimension bunyip (UA)
Corey #1

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy-downsized-large
LEWIS FAMILY ➼ The family. We are a strange little band of characters trudging through life sharing diseases and toothpaste, coveting one another’s desserts, hiding shampoo, borrowing money, locking each other out of our rooms and trying to figure out the common thread that bound us all together.
ZEKE SCENARIO & TONY SCENARIO.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
AMYA ➼ i love my eyes when you look into them. i love my name when you say it. i love my heart when you touch it. i love my life when you are in it.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy-downsized-large
TROYA ➼ We all need that someone, who gets you like no one else, right when you need it the most, we all need a soul to rely on, a shoulder to cry on, a friend through the highs and the lows.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
BIRDOYA ➼ we laugh at the dumbest jokes, put up with each others worst moods, go along with the craziest ideas , that's what make us the most amazing friends

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
LEWAINE ➼ Lots of people want to ride with you in the limo, but what you want is someone who will take the bus with you when the limo breaks down

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ZOEYA ➼ once in a while someone comes into your life and changes everything, they will cheer you up when you are down, laugh with you until your stomach hurts and make you feel at home when you are far away. No matter the distance, she will follow your arrow - wherever it may go.

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ELIYA ➼ You got me fucked up in the head, boy, never doubted myself so much, like, am I pretty? Am I fun, boy?, I hate that I give you power over that kind of stuff. It's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? Boy, I don't understand. No, I don't understand

RPs EN ATTENTE : Anouille #2 ➼ Troya #3 ➼ Yara #1

RPs TERMINÉS : (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Giphy
ZODDY ➼ I hate how you don't even try. I hate how you don't care. I hate how i still try to keep you in our life.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9.

FBBirdoya #6 (nov. 2014) ➼ Camya #3 (nov. 2017) ➼ Zoeya #1 (août 2018) ➼ Birdoya #4 (fb) (fév.2019) ➼ Zoyanwar #1 (fb) (oct.2019)

2020Mila #1 (janv.) ➼ Lewaine #1 (mars) ➼ Birdoya #1 (juin)

2021Troya #1 (août) ➼ Camya #1 (sept.) ➼ Zotumn #1 (oct.) ➼ Trent #2 (nov.) ➼ Swann #1 (nov.) ➼ Birdoya #2 (nov.) ➼ Zoeya #2 (nov.) ➼ Eliya #1 (nov.) ➼ Lewaine #2 (déc.) ➼ Lewis family #1 (déc.) ➼ Birdoya #3 (déc.) ➼ Tesya #1 (déc.)

2022 Birdoya #5 & Troya #3 (fév.) ➼ Zola #1 (fév.) ➼ Amya #1 (mars) ➼ Amya #2 (mars) ➼Jorbir #63 & Birdoya #8 (mai) ➼ ➼ Amya #3 (sept).

UAChanoya #1 Camya #2 (ua)Amya #4

les anciennes histoires:

AVATAR : Phoebe Tonkin
CRÉDITS : avatar : @vestae-vocivus. UB : @loonywaltz. Gif : tumblr
DC : Gabrielle & Iris
PSEUDO : ellialola
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/08/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40073-zoya-lewis-be-what-you-want-to-be-when-you-get-a-head-full-of-dreams https://www.30yearsstillyoung.com/t40141-zoya-i-m-just-a-free-spirit-with-a-wild-heart-and-an-open-road-ahead https://www.30yearsstillyoung.com/t40443-zoya-lewis https://www.30yearsstillyoung.com/t40261-zoya-lewis

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: Re: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination EmptyDim 4 Déc - 12:02


like that asteroid driftin' by without a destination - ft  @Ambrose Constantine #5  

Fin septembre 2022.“Oh non, toi t’es un Gremlins même avant minuit.” Son air sérieux n’a pas encore quitté son visage, son regard se voulant presque assassin alors qu’il lui concède cette appellation. Mais très vite ces traits se détendent car elle sait qu’elle mérite grandement cette comparaison, elle qui lui en a fait voir de toutes les couleurs à nombreuses reprises – et il a de la chance qu’elle soit dans un bon mood malgré la fatigue et l’inquiétude et qu’elle souhaite que les choses restent apaisées entre eux, auquel cas, sa réaction aurait pu être tout autre. “Y’a pas à dire, t’es vraiment douée pour me vendre du rêve. « Et ça, ce n’est rien comparé à d’autres détails que je pourrais te donner » ceux relatifs aux couches malodorantes, aux vomis à peine le petit déjeuner ingurgiter et bien d’autres choses qui la font sourire à cet instant parce qu’elle observe avec attention la réaction d’Ambrose.

La douceur de leur échange vacille entre des discussions moins sérieuses, d’autre le sont un peu plus et c’est notamment le cas lorsqu’Ambrose interroge Zoya sur sa collaboration avec James. Cette collaboration qui n’aurait jamais vu le jour sans lui car le chanteur reste celui qui a parlé d’elle et de ses talents de photographe à son cousin. Et s’il est indéniable que Weatherton a été attirée par le travail de la jeune femme, elle reste tout de même éternellement reconnaissante envers Ambrose de cette opportunité qu’il lui a offerte. Surtout que le résultat de ce partenariat, qui relève plus d’un travail d’équipe en réalité, a été plus que satisfaisant et Rose peut s’en rendre compte par les réponses qu’elle lui délivre. La photographe note son sourire au fur et à mesure de ses dires et la remarque qu’il ajoute “Vous travaillez bien ensemble.” lui montre qu’il a prêté attention, même de loin, à son travail et cela la rassure, surtout quand elle pensait qu’il l’avait oublié à cette période.

Promis.” Il part en voyage d’affaires au Canada – du moins c’est ce qu’il lui dit et si Zoya venait à apprendre la vérité, il est certain qu’elle lui en voudra de ne pas avoir été honnête avec elle – et elle ne peut que l’encourager à profiter de son séjour, surtout quand elle connait le sérieux dont fait preuve Ambrose professionnellement parlant – non pas qu’il le soit sur le plan personnel, il l’est bien plus qu’elle en tout cas, ça c’est certain. L’australienne espère qu’il profitera car elle lui avoue aussi qu’elle l’envie, confessant que sa liberté, celle qui lui permettait de voyager quand bon lui semblait, lui manque encore parfois. Une confession dont elle est un peu honteuse mais qui est pourtant bel et bien pensée. “Tu sais, je suis pas celui que tu vas pouvoir envier bien longtemps. C’est la première fois que je quitte le pays, et je suis pas certain que ça arrivera à nouveau. « Tu n’en sais rien ! sort-t-elle du tac au tac, sérieuse Le prochain, ce sera toi et moi » difficile de savoir s’il faut prendre ses dires à la légère ou si elle l’impose, ne laissant guère le choix au chanteur. Connaissant Zoya, la deuxième alternative semble la plus plausible et celle-ci montre, par la même occasion, qu’au-delà de l’envier dans ce voyage qu’il s’apprête à faire, c’est le fait de ne pas partir avec lui qui la chagrine davantage. A défaut, elle lui réclame des photos qui lui enverra “Promis.” mais c’est surtout un moyen pour elle d’être certaine qu’elle aura de ses nouvelles durant ce séjour où il ne sera plus dans la même ville qu’elle.

***

Si la position était agréable et qu’elle se serait bien assoupie dans ses bras, Zoya est contrainte de délaisser Ambrose sur le canapé car Chloe s’est réveillée. Après s’être rendue dans la chambre pour récupérer le bambin, la jeune maman fait irruption dans le salon avec sa fille dans les bras. C’est l’occasion pour elle de faire de véritables présentations entre cette dernière et le Constantine, des présentations qui n’ont jamais eu lieu d’être encore. Alors, prudemment, elle s’approche, les présente et lorsque Rose s’adresse à la petite fille “Salut Chloé.”, tendant sa main vers elle, cette dernière se cache le visage dans le cou de sa mère. Cela fait sourire Zoya, qui aurait bien évidemment préféré que sa fille se montre un peu plus sociable avec Ambrose, mais son état de fatigue et de maladie explique son comportement, ce qu’elle ne manque pas de souligner “Mais elle ne ressemble définitivement pas à un Gremlins. « Tu veux dire par-là qu’elle ne me ressemble pas ? » parce que oui, elle n’a pas oublié qu’un peu plus tôt, il lui a signifié qu’elle, en revanche, en était un. Son regard trouve le sien et parce qu’elle ne veut pas le mettre mal à l’aise – la situation le met sûrement déjà dans cette position – elle lui sourit, amusé. « Elle fait plus Grinch, tu as raison » ajoute-t-elle pour poursuivre ses dires alors que sa fille se met à gesticuler d’inconfort et à pleurer légèrement, amenant la jeune maman à la dodeliner, déposant un baiser sur sa tempe qui lui fait remarquer, en plus de la couleur écarlate de ses joues, qu’elle est à nouveau fiévreuse.  

C’est ce qui amène Zoya à se diriger vers la cuisine pour lui donner son traitement, mais c’est sans compter sur le côté borné de sa fille et, elle lui concède aussi, l’aspect peu ragoutant du médicament, qui met la jeune maman dans une position délicate, dans l’incapacité de lui faire avaler. Sa propre fatigue n’aide pas, tout comme l’énervement qui tend à la gagner car Chloe ne veut rien entendre et c’est finalement Ambrose qui approche et tente, comme il le peut, de lui venir en aide “Je peux la tenir ?” Zoya est un peu prise au dépourvue, ne s’attendant pas à une telle demande de sa part et finalement, après quelques secondes de latence, elle hoche doucement la tête et lui tend Chloe pour qu’il la prenne à son tour dans ses bras. Elle le regarde faire, elle le regarde se mouvoir dans la pièce avec son bambin dans les bras et la vision la rend bien trop silencieuse. Parce que cette même vision est agréable, parce qu’elle découvre toute la tendresse et la douceur dont Ambrose peut faire preuve, cette même tendresse et douceur qu’elle lui connait quand il l’a déjà eu à son égard. Elle y retrouve aussi ce qu’elle a pu lui reprocher, sa patience et encore plus encore, une maturité impressionnante pour le jeune homme de vingt trois ans qu’il peut être “Donne moi la pipette.” Elle le rejoint sans mot dire, lui tend la pipette en question et l’observe faire. Il parvient à lui administrer le médicament et lorsque Chloe se rend compte du goût désagréable dans sa bouche, prête à pleurer à nouveau, Ambrose improvise. Il improvise et il se prête à ce qu’il sait faire de mieux : chanter. Et c’est cette mélodie, la même qui l’a faite frissonner quelques mois auparavant, que ce soit sur scène lorsqu’il l’a interprété pour la première fois, ou la deuxième lorsqu’ils se sont retrouvés en plein bain de minuit au clair de lune, qu’elle reconnait et la même sensation traverse l’entièreté de son corps. La scène l’émeut tant il parvient à calmer Chloe en une fraction de secondes et c’est plus sur Ambrose que son regard s’attarde cette fois que sur sa propre fille. Zoya prend conscience de la personne qu’il est, cette personne qu’elle se met à admirer et surtout à aimer un peu plus encore. A cet instant, elle se rend compte qu’il est cette personne qu’il lui faut, celui qu’elle a envie de garder égoïstement pour elle, qu’elle veut à ses côtés. Elle se rend compte aussi qu’il l’attire, qu’elle souhaite le remercier de la meilleure façon qu’il soit et de ne plus jamais le quitter. En somme, c’est à cet instant que Zoya Lewis tombe (encore plus ?) amoureuse d’Ambrose Constantine. “Je t’enverrai la facture sur ta boîte mail, ça te va ?” Il l’extirpe de ses pensées alors qu’elle s’est encore figée et mue dans un silence durant tout ce temps et lorsque son regard le sien, son air contraste avec celui amusé du chanteur. Le silence perdure encore quelques secondes et finalement, c’est en reprenant Chloe des bras du jeune homme qu’elle semble retrouver la parole « Merci, Rose ». C’est qu’il est parvenu à la faire taire, chose qui est impossible en tant normal avec elle, il est parvenu à la déstabiliser et pour se faire, il en faut. Elle serre un peu plus sa fille dans ses bras, lui dépose un baiser sur sa joue et va s’assoir avec elle sur le canapé « Viens » dit-t-elle à Ambrose, l’invitant à reprendre place à ses côtés. Zoya laisse sa fille s’avachir totalement sur elle, alors qu’elle-même adopte une position confortable sur le canapé. Lorsque Ambrose s’installe, sa main vient à se faufiler dans la sienne et l’incite ainsi à la regarder « Est-ce qu’il existe quelque chose pour lequel tu n’es pas doué ? Et si la question pourrait faire sourire, il n'en est rien de son côté, reprenant alors à voix basse, voyant bien que sa fille est sur le point de s’assoupir tu m’as impressionnée » elle n'ira pas jusqu’à avouer qu’il l’a déstabilisé, à un point où elle pourrait lui dire qu’elle tient à lui et qu’elle l’aime et si elle ne le fait pas, c’est uniquement parce qu’elle a sa fille dans ses bras… Elle est sincère dans ses paroles en tout cas, son regard se perdant dans le sien, cette façon qu’elle a de le regarder lui signifiant tout le bien qu’elle peut penser de cette situation à laquelle elle vient d’assister. Après cet échange, Zoya se cale un peu plus confortablement, reprenant place contre Ambrose, en attendant que Chloe s’endorme paisiblement. Le calme s’installe, confortable, Zoya massant doucement le ventre de sa fille d’une main, son autre toujours nouée à celle de Rose.

Il semblerait qu’elles se soient assoupies elle aussi et lorsqu’elle se réveille, elle fait attention de ne pas faire de gestes brusques, afin de ne pas réveiller sa fille mais aussi Rose, dont elle ignore si, lui aussi, s’est endormi. Elle se redresse délicatement, portant sa fille de sorte à ne pas la réveiller, se lève du canapé et quitte celui-ci pour rejoindre la chambre de Chloe afin de la remettre dans son lit. A pas feutrés, elle retourne dans le salon, revient auprès d’Ambrose, sa main venant délicatement à parcourir sa joue alors qu’elle s’est assisse à ses côtés mais le surplombe légèrement « Reste… murmure-t-elle alors que son visage approche du sien reste au moins pour cette nuit avec moi » elle lui en fait la demande, son regard semblant le supplier d’accepter. Elle ne cherche pas à ce qu’il renoue sous les draps, elle cherche juste sa présence, ne serait-ce que la sensation agréable de s’endormir dans ses bras alors qu’elle est exténuée de ces deux dernières journées. Elle veut surtout prolonger ce calme dans la tempête, qui n’est jamais bien loin et ils en ont bien conscience autant l’un que l’autre. Et alors qu’il n’a encore rien prononcé, elle scelle ses lèvres aux siennes, dans un baiser qui se veut doux et délicat et lorsqu’elle se recule, elle murmure «  merci… » pour l’aide un peu plus tôt avec Chloe et qui explique pourquoi elle a ce geste à son encontre, l’envie ayant été plus forte que la retenue, celle de retrouver le goût agréable de ses lèvres contre les siennes… même si ce baiser va bien au-delà d’éponger une partie de cette dette sur laquelle il a plaisanté un peu plus tôt.  



(c) ANAPHORE



i'm young
But they're watching me, judging me, making me feel so used, can't you see that all i wanna do is get a little wild, get a little high, kiss a hundred boys and not feel like I'm tied to them. If you wanna judge me, then go and load the gun, i've done nothing wrong, i'm young
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination CT7S3R9

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination I7IpUTV
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 8UJb5dM
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination 4o1MzC3
(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination NCLDdV8

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty
Message(#) Sujet: Re: (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination (amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(amya #5) like that asteroid driftin’ by without a destination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-