AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -34%
[CDAV] SAMSUNG Galaxy S20FE 128Go 5G Bleu à ...
Voir le deal
329 €

 Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel Jimenez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans et presque toutes ses dents. Le temps passe l’air de rien. Mais dans le fond, qu’est ce que ça change ? Il est né au matin du 1 er novembre 1993, sous le signe du Scorpion.
SURNOM : Sel, parce que son frère et sa soeur ont longtemps eu du mal à dire son prénom.
STATUT : Célibataire et confus. L'amour est surcoté.
MÉTIER : Interne aux urgences du ST VINCENT'S HOSPITAL, quoi d’autre ? Faire de longues études, être brillant, avoir de l’argent et un métier noble. Non vraiment, quoi de mieux ? Il peinait à choisir une spécialité, certes. Il fallait avouer que la passion pour ce qui aurait dû être une vocation, était partie depuis un moment. Ne restait que l’intérêt pour le salaire et la volonté de conserver les apparences, dans une certaine mesure.
LOGEMENT : Un appartement à Redcliff.
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Tumblr_inline_nz65pg8pxc1rll3ru_250
POSTS : 727 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un chat, baptisé "Hector de la bute aux tilleuls" mais l'appel plus souvent et communément, "Minou". Il lui parle d'ailleurs comme à un enfant.
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : Loudsilence/ le net /tumblr
DC : aucun
PSEUDO : Jean-Jacques / JJ
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/06/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44972-quand-t-as-l-desert-a-traverser-il-y-a-rien-a-faire-sauf-d-avancer-axel#2280070 https://www.30yearsstillyoung.com/t45088-axel-vous-etes-comme-ce-monde-monsieur-dans-la-merde#2285043

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty
Message(#) Sujet: Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) EmptyMar 1 Nov - 11:25



En équilibre sur le rebord du canapé, ramassé sur lui-même, il se rongeait les ongles en visionnant une vidéo sur la thalassophobie. Une mauvaise idée en soi quand on savait qu’il souffrait déjà d’anxiété vis-à-vis des espaces aquatiques. Ce qui ne l’empêchait pas de regarder. Absorbé par les images d’eaux profondes, il sentait son estomac se nouer.

Comment certains pouvaient-ils sérieusement apprécier la plongée sous-marine ?  Une énigme. Mais ce n’était pas le sujet. Pas vraiment. Soupirant, il finit par éteindre la télévision, l’a délaissant pour s’installer à son piano.
L’idée de base avait été de s’occuper suffisamment l’esprit pour chasser les images de son dernier cauchemar en date. Celui-ci ne remontant qu’à une heure ou deux tout au plus. Dans la perspective d’un repos forcé, ordre de son chef, il était ainsi resté bien sagement chez lui pour fois. Ce qui semblait bel et bien une perte de temps. La nuit s’avérait peuplée d’insomnies et le jour d’un sommeil hachuré où ses angoisses venaient le poursuivre.

D’une touche à l’autre, de notes en accords, Axel se laissa un instant emporté par la mélodie qu’il jouait. Ce jusqu’à ce qu’une nouvelle douleur lancinante vint s’étendre insidieusement dans son crâne. La joie des migraines chroniques. Il résista un peu avant de se résigner à dégainer sa boîte de médocs. Il en était là, lorsque quelqu’un frappa à sa porte.

Il n’attendait personne mais, pourquoi pas ? Le jeune homme alla donc ouvrir et n’eut pas le temps d’être surpris de la présence de la demoiselle, que celle-ci entra sans invitation. Il referma donc derrière et croisa les bras.

« Que me vaut le plaisir de ta visite ? » lui demanda-t-il. Avait-elle une vraie raison d’être ici ou mettait-elle simplement ses précédentes menaces à exécution ? Il n’allait sans doute pas tarder de le savoir. « Café ? Thé ? Autre chose ? » s’enquit-il comme si la situation était tout à fait normal, avant d’ajouter avec une pointe d’ironie : « Sinon tu peux aussi faire comme chez toi ».

L’interne était curieux de voir ce que Wendy allait bien pouvoir dire ou faire. Après être resté quelques minutes à l’observer, il s’en désintéressa brièvement pour enfiler un tee-shirt. Côté cuisine, il s’affaira autour de la cafetière en l’a scrutant du coin de l’œil. L’a savoir ici le stressait. Chose qu’il n’était bien entendu pas prêt à reconnaitre.

Retournant au canapé, il s’assit et posa nonchalamment les pieds sur la table. Prendre de la place, mettre en évidence le fait de se sentir à l’aise alors que ce n’était pas le cas. Que du bluff.

« Ta sœur m’a proposé de rejoindre son service » annonça-t-il pour faire la conversation. Il n’avait encore rien décidé à ce sujet. Travailler avec le Docteur Grace Craine, être encore plus sous pression ou tout abandonner…Son cœur balançait toujours. Et si sa compagne n’avait fait de cette nouvelle, cela valait toujours mieux que de parler de lui ou d’eux.



@Wendy Craine  I love you



"I'm tired of fighting. It really messed me up this time. Tired of trying. I'm ready to leave it all behind. I wanna lose my other me. Am I really still right here ? I wanna drown with it, I, I..Let the rain come"
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) YRSkzwB
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois ans, un pied entre l’adolescence et le monde des adultes. Absolument non représentatif de la maturité dont elle fait preuve.
SURNOM : Wen.
STATUT : Célibataire, volage, détestant les attaches et la retenue. Préférant vivre librement sans laisser souffrir son cœur.
MÉTIER : Étudiante en architecture à la Queensland University. Également Barista au Death Before Decaf.
LOGEMENT : Une villa à Bayside, celle des parents Craine surtout.
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 1a52fb215ab72123effa677bd0bb4080f6d46a4d
POSTS : 1043 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle déteste s'ennuyer et fait toujours en sorte d'être occupée. elle pourrait passer des heures à imaginer des plans d'aménagement. elle n'a pas le permis, ce qui n'est pas un problème. ce n'est clairement pas une grande sportive. elle est allergique au poil de chat et pourtant, elle adore ces bêtes. elle dort encore avec un vieux tissu qui était autrefois une peluche. elle n'a connu l'amour qu'une fois dans sa vie, et ça n'a pas été beau, depuis, elle est en roue libre. elle a deux mains gauches, ce qui n'est pas d'une grande aide dans son métier. elle joue du ukulélé, juste pour la frime.
CODE COULEUR : Une douceur #A2205C
RPs EN COURS :

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Ne9c
family never ends ♡ Everyone can see we're together, as we walk by and we fly just like birds of a feather. I won't tell no lie all of people around us they say can they be that close just let me state for the record we're giving love in a family dose. We are family.
WyattCraine Swann #3 Rory #2 Rosalie #2


Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 2923374e84e192710603ab18b188e6d9e20bed37
Axel #2 et #3 ♡ Feeling used, but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why it hurts me every time I see you. Realize how much I need you

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 40p6
Carl #2 ♡ I'll be there for you, 'cause you're there for me too. Seems you're the only one who know what it's like to be me. Some one to face the day with make it through all the mess with, someone I'll always laugh with. Even at my worst, I'm best with you

(10) Spencer Aiden Mabel Leslie #2 Sara Abel


Indonésie ♡ May & Jules.



RPs EN ATTENTE : Maisie ♡
RPs TERMINÉS : (8) Bye-Bye :
Catherine #1 SwannRosalie #1Rory #1 Leslie Megan & Mac Carl #1Axel #1

(4) Abandon :
Dorcas Marvin Alia Catherine #2
AVATAR : Diana Silvers
CRÉDITS : @bloomiesstuff avatar @astra signature @gagalacrax icons @kaxbrekker gif
DC : olive sterling, l'invisible.
PSEUDO : Nomena.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43784-you-dream-will-come-true-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t43839-wendy-dancing-with-the-devil#2216465 https://www.30yearsstillyoung.com/t43860-wendy-craine

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) EmptyMar 8 Nov - 12:04



Il était une chose bien rare que les mots ne suivent pas les actes de la brunette. Wendy elle avait tendance à toujours effectuer ce qu'elle disait, davantage quand tout cela n'était que des menaces. La rencontre avec Axel avait encore un goût amer dans sa bouche et malgré ses tentatives de l'oublier, elle n'avait guère réussi à enlever tout cela de sa tête. Il était en train de littéralement hanter ses pensées. Wendy, elle avait voulu être forte, elle avait voulu se montrer têtue et sûre d'elle devant le brun, mais ce n'était qu'une apparence miséreuse qui n'avait pas tenue longtemps après son départ du bar. Il était bien trop facile pour elle d'être submergée par des pensées de toutes sortes. Encore plus quand il s'agissait d'Axel. Pourtant, le temps était passé sans qu'elle ne sache vraiment quoi faire, et si c'était finalement une bonne idée de rendre la vie dure au jeune homme. Mais Wendy ne pouvait pas simplement en rester là, parce que si elle devait un jour recroiser cet énergumène, elle savait qu'il lui remettrait dans les dents qu'elle n'était pas capable d'agir en conséquence de ses mots. Les pieds dans le vide alors qu'elle réfléchissait à plein régime, le vent la porta simplement à se rendre à l'évidence qu'elle n'avait pas vraiment d'idée géniale. Pitoyable. Le seul petit mot qui clignotait dans sa tête, était "rends-toi chez lui", ce qui n'était pas si évident que cela à mettre en place puisqu'elle n'avait aucune idée où il pouvait bien loger. A défaut, elle savait où il bossait, ce qui serait d'une grande aide, c'était certain.

Wendy avait fait marcher ses connaissances, ça avait pris un peu plus de temps qu'elle avait voulu mais avec chance son amie du St-Vincent avait réussi à trouver l'adresse de son ex-compagnon. Rendant un grand service à Wendy qui commençait à désespérer de ne pas trouver le moindre indice sur le domicile du jeune homme. Brisbane était loin d'être une petite ville de plus. Il ne restait plus qu’à l’Australienne la possibilité d’agir. Au plus, une journée après elle avait réuni assez de courage pour se rendre directement chez Axel. Quelques minutes de trajet et là voilà qui tapotait d’un poing ferme la porte d’entrée, qu’elle espérait la bonne, devant elle. Le souffle lui manqua un instant alors que cette dernière s’ouvrait sur la silhouette d’Axel. Wendy se contenta d’afficher un masque neutre sur son visage. Le mieux à faire pour ne laisser aucune émotion transparaitre. Elle n’avait surtout pas envie qu’il s’en serve contre elle. Un sourire las sur le visage de la brune alors qu’elle constatait que son interlocuteur n’avait pas l’air si surpris que cela de sa visite. Bon, tant pis. « Bonjour Axel, j’suis ravie de te voir aussi. » Ce qui ‘était totalement faux, il fallait bien le reconnaitre. Mais c’était difficile de mener la dure vie à quelqu’un qu’on refusait de voir. « T’es pas heureux de me voir ? J’en serai presque déçue. » Encore un mensonge. Wendy, elle espérait presque qu’il lui colle simplement la porte au nez. Ce qu’il ne fit absolument pas, à la place, il lui proposa de boire quelque chose. Elle était prise de court mais se démonta pas pour autant. « Non merci, je suis pas là pour partager un café de l’amitié avec toi » Ni quoi que ce soit d’autre d’ailleurs. « J’suis juste venue pour le plaisir. » Enfin un plaisir qui n’était pas un du tout, bien au contraire. Mais elle ne pouvait clairement pas faire marche arrière maintenant. A la place, elle prit place dans le salon du brun, observant autour d’elle ce qu’il appelait donc sa demeure. Elle se laissa tomber dans le canapé du salon, le regard en biais vers Axel. « C’est pas si mal chez toi. Enfin, quoi que, un peu froid, mais ce qui te ressemble grandement. » Un petit tacle gratuit pour la route. Un plaisir. Il fini par la rejoindre, s’installant de tout son long Bordel. Son sang ne fit qu’un bond alors qu’il prononçait sa dernière phrase. C’était une révélation un peu surprenante mais pas tellement. Grace avait connaissance d’Axel, comme n’importe quel membre de la famille Craine pour des raisons évidentes, mais qu’elle puisse inviter le jeune homme à rejoindre son service n’étonnait pas plus que ça la brune. Grace n’avait jamais eu toute l’histoire de la relation entre les deux jeunes gens. Alors si Axel pensait ébranler Wendy avait cette nouvelle, ce n’était clairement pas le cas. « A croire que t’aimes suivre les ordres d’un Craine, tant mieux pour toi. » Il serait servi avec Grace, il n’y avait aucun doute là-dessus.

@Axel Jimenez :l:



dancing with the devil
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Lcds5AP
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 1thrvMD
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 4GUwOAz
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) ADXrJYC
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) WZ3ee1O

Revenir en haut Aller en bas
Axel Jimenez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans et presque toutes ses dents. Le temps passe l’air de rien. Mais dans le fond, qu’est ce que ça change ? Il est né au matin du 1 er novembre 1993, sous le signe du Scorpion.
SURNOM : Sel, parce que son frère et sa soeur ont longtemps eu du mal à dire son prénom.
STATUT : Célibataire et confus. L'amour est surcoté.
MÉTIER : Interne aux urgences du ST VINCENT'S HOSPITAL, quoi d’autre ? Faire de longues études, être brillant, avoir de l’argent et un métier noble. Non vraiment, quoi de mieux ? Il peinait à choisir une spécialité, certes. Il fallait avouer que la passion pour ce qui aurait dû être une vocation, était partie depuis un moment. Ne restait que l’intérêt pour le salaire et la volonté de conserver les apparences, dans une certaine mesure.
LOGEMENT : Un appartement à Redcliff.
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Tumblr_inline_nz65pg8pxc1rll3ru_250
POSTS : 727 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un chat, baptisé "Hector de la bute aux tilleuls" mais l'appel plus souvent et communément, "Minou". Il lui parle d'ailleurs comme à un enfant.
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : Loudsilence/ le net /tumblr
DC : aucun
PSEUDO : Jean-Jacques / JJ
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/06/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44972-quand-t-as-l-desert-a-traverser-il-y-a-rien-a-faire-sauf-d-avancer-axel#2280070 https://www.30yearsstillyoung.com/t45088-axel-vous-etes-comme-ce-monde-monsieur-dans-la-merde#2285043

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) EmptyDim 13 Nov - 15:12



« Bonjour Axel, j’suis ravie de te voir aussi ». Il avait haussé un sourcil tout en l’a dévisageant. « T’es pas heureux de me voir ? J’en serai presque déçue ». Refermant la porte derrière elle, le brun avait pris son temps pour répondre. « Heureux n’est pas vraiment le terme que j’aurais employé » confirma-t-il. « Mais oui, je peux comprendre ta déception. C’est ce qui arrive lorsqu’on a pas tourné la page ».

La demoiselle pouvait bien dire ce qu’elle voulait, il n’était pas dupe. Bien qu’elle chercha sans doute à se montrer blessante en paroles, histoire de lui rendre la monnaie de sa pièce – ce qu’il méritait par ailleurs amplement pour s’accrocher autant à quelqu’un il fallait encore y tenir un minimum.

« Non merci, je suis pas là pour partager un café de l’amitié avec toi »
s’empressa-t-elle de rétorquer à sa proposition. Ce qui eut le don de l’amuser. « J’suis juste venue pour le plaisir ». Pinçant les lèvres, il se retint de rire et de faire de quelconques propositions, bien que les idées se mirent à fourmiller dans sa tête. Mieux vaut que tu gardes ça pour toi, suggéra sa conscience. C'est peut-être mieux, c'est vrai.

« Tu sais que t’es pas crédible au moins ? Non ? Et je parle même pas du fait que ta phrase pourrait être mal interprétée » lui dit-il néanmoins.

Après un instant à l’observer, le jeune homme s'était retranché côté cuisine, le temps de préparer du café. Qu’elle n’en voulût pas ne l’empêchait pas d’en boire. Même si la présence de Wendy le stressait et qu’il doutait d’apprécier sa boisson.

« C’est pas si mal chez toi. Enfin, quoi que, un peu froid, mais ce qui te ressemble grandement » annonçât-elle-en observant son intérieur tandis qu’il revenait avec sa tasse légèrement tremblante sur les bords. « Vraiment ? » demanda-t-il tout en s’installant, peu convaincu par cette constatation.

Il ne se trouvait pas particulièrement froid, même s’il pouvait l’être occasionnellement et contrairement à sa chambre, le salon lui paraissait une pièce plutôt avenante qui ne manquait pas de déco.

D’un côté, son piano, relativement sobre mais bien intégré dans l’espace. De l’autre, des étagères remplies de livres de toutes sortes, de l’encyclopédie de médecine au roman noir, elles disposaient d’à peu près tous les styles. A noter que d’étages en étages, on pouvait également apercevoir différentes figures pop, de Batman à Pokémon en passant par Harry Potter ou Disney. Tout à fait au bout, près de la porte fenêtrée, trônait un imposant arbre à chat, chambre plus ou moins officielle d’Hector. Celui-ci préférant largement dormir le poil collé à son maître. Au centre la télévision, elle-même posée sur un meuble assez classique en bois clair. Lui faisait face la table basse où trainaient les télécommandes, rangée par tailles et boîte de médicaments utilisés juste un peu plus tôt. Restait le canapé orange brique dans lequel ils étaient assis tous les deux. On ne comptait évidemment pas le plaid et les coussins habituellement répartis sur le sofa qui cette fois-ci s’entassait dans une panière adjacente.

« En vrai, t’es pas obligée de m’inventer des défauts ou de forcément trouver des trucs déplaisants à me dire hein. Si ça peut te rassurer et de faire dépenser moins d’énergie, sache que t’as présence suffi à me mettre en difficulté. » En effet, la compagnie de son interlocutrice lui coutait en self-control et tendait à raviver des sensations douloureuses.

« Ta sœur m’a proposé de rejoindre son service » avait-il annoncé par la suite avec un air faussement détendu. Il ne savait pas trop pourquoi il en parlait. Juste ça m’est venu comme ça pensa-t-il. « A croire que t’aimes suivres les ordres d’un Craine, tant mieux pour toi. »

Se redressant un peu trop vivement, il manqua de peu de ficher sa tasse en l’air. « Parce que tu crois encore que c’est toi qui  commandes » s’anima-t-il. « Je croyais qu’on avait déjà eu cette discussion, je te laisse croire que tu décides mais en réalité c’est toujours moi qui ai le dernier mot. » Sur ce, il attrapa un coussin et le jeta sur la jeune femme, comme il aurait pu le faire à l’époque, comme si rien n’avait changé. Et surtout, sans s’en rendre compte.


@Wendy Craine I love you



"I'm tired of fighting. It really messed me up this time. Tired of trying. I'm ready to leave it all behind. I wanna lose my other me. Am I really still right here ? I wanna drown with it, I, I..Let the rain come"
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) YRSkzwB
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois ans, un pied entre l’adolescence et le monde des adultes. Absolument non représentatif de la maturité dont elle fait preuve.
SURNOM : Wen.
STATUT : Célibataire, volage, détestant les attaches et la retenue. Préférant vivre librement sans laisser souffrir son cœur.
MÉTIER : Étudiante en architecture à la Queensland University. Également Barista au Death Before Decaf.
LOGEMENT : Une villa à Bayside, celle des parents Craine surtout.
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 1a52fb215ab72123effa677bd0bb4080f6d46a4d
POSTS : 1043 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle déteste s'ennuyer et fait toujours en sorte d'être occupée. elle pourrait passer des heures à imaginer des plans d'aménagement. elle n'a pas le permis, ce qui n'est pas un problème. ce n'est clairement pas une grande sportive. elle est allergique au poil de chat et pourtant, elle adore ces bêtes. elle dort encore avec un vieux tissu qui était autrefois une peluche. elle n'a connu l'amour qu'une fois dans sa vie, et ça n'a pas été beau, depuis, elle est en roue libre. elle a deux mains gauches, ce qui n'est pas d'une grande aide dans son métier. elle joue du ukulélé, juste pour la frime.
CODE COULEUR : Une douceur #A2205C
RPs EN COURS :

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Ne9c
family never ends ♡ Everyone can see we're together, as we walk by and we fly just like birds of a feather. I won't tell no lie all of people around us they say can they be that close just let me state for the record we're giving love in a family dose. We are family.
WyattCraine Swann #3 Rory #2 Rosalie #2


Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 2923374e84e192710603ab18b188e6d9e20bed37
Axel #2 et #3 ♡ Feeling used, but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why it hurts me every time I see you. Realize how much I need you

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 40p6
Carl #2 ♡ I'll be there for you, 'cause you're there for me too. Seems you're the only one who know what it's like to be me. Some one to face the day with make it through all the mess with, someone I'll always laugh with. Even at my worst, I'm best with you

(10) Spencer Aiden Mabel Leslie #2 Sara Abel


Indonésie ♡ May & Jules.



RPs EN ATTENTE : Maisie ♡
RPs TERMINÉS : (8) Bye-Bye :
Catherine #1 SwannRosalie #1Rory #1 Leslie Megan & Mac Carl #1Axel #1

(4) Abandon :
Dorcas Marvin Alia Catherine #2
AVATAR : Diana Silvers
CRÉDITS : @bloomiesstuff avatar @astra signature @gagalacrax icons @kaxbrekker gif
DC : olive sterling, l'invisible.
PSEUDO : Nomena.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43784-you-dream-will-come-true-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t43839-wendy-dancing-with-the-devil#2216465 https://www.30yearsstillyoung.com/t43860-wendy-craine

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) EmptyLun 21 Nov - 16:05




Le courage ne lui manque pas alors que Wendy affronte de plein fouet les yeux de son ex-compagnon. Au fond, ça lui fait vraiment bizarre, pour autant, elle garde la tête froide et n'hésite pas à même mettre ses bonnes manières de côté. Peu importe ce qu'il pense d'elle, il y a bien longtemps de toute manière que l'avis d'Axel ne compte plus pour elle. « Heureux n’est pas vraiment le terme que j’aurais employé » Peu importe ce qu'il ressentait, à vrai dire Wendy n'était pas là pour connaitre ses états d'âme, encore moins pour jouer à la psychologue de quartier. Qu'il soit heureux ou triste, elle n'en avait que faire. « Mais oui, je peux comprendre ta déception. C’est ce qui arrive lorsqu’on a pas tourné la page ». Comme si finalement, c'était elle le problème. A vrai dire, elle aurait sûrement pu dire la même chose du brun, mais elle n'avait pas envie de se lancer dans le débat de qui aurait raison, qui aurait tort. Le passé était fait pour une chose : le laisser loin derrière et Wendy comptait bien appliquer cela. La jeune Australienne fit le tour du propriétaire de ses yeux bruns sans expressions, avant de reporter son attention sur le dit propriétaire des lieux. « Tu sais que t’es pas crédible au moins ? Non ? Et je parle même pas du fait que ta phrase pourrait être mal interprétée » Elle soupira. « A vrai dire, je n'ai que faire que tu trouves ça crédible ou non. Le tout, c'est que je manque pas une occasion de te rappeler que t'es jamais vraiment tranquille. Pour le reste, ce qui se passe dans ton esprit, n'est QUE dans ton esprit. » Et cela était mieux ainsi, puisque l'idée que les choses puissent être autrement la rendrait sûrement malade. Et la dernière chose dont elle avait envie, c'était vomir sur les pieds de Jimenez. Non, clairement, elle valait mieux que cela. « Vraiment ? » - « Ouaip. » Wendy ne rajouterait rien de plus quant à l'ambiance générale de la maison d'Axel. Après tout, elle n'avait que faire que la papier peint soit bleu ou d'une autre couleur. Tant qu'elle trouvait quelque chose dans l'éventualité de lui faire mal, ça serait convenable. Et elle n'était pas non plus présente ici pour faire l'inventaire de l'appartement du brun. « En vrai, t’es pas obligée de m’inventer des défauts ou de forcément trouver des trucs déplaisants à me dire hein. Si ça peut te rassurer et de faire dépenser moins d’énergie, sache que ta présence suffi à me mettre en difficulté. » - « J'suis ravie de l'apprendre Axel » A vrai dire, elle n'en espérait même pas moins. Wendy, elle était pas persuadée que son plan fonctionne, que au final, elle arrive à déstabiliser même un minimum son ancien compagnon. Pourtant, il avait l'air de dire que oui. Est-ce que cela été un pièce? Peut-être, mais ce n'était pas l'essentielle à cet instant. « J'vois au moins qu'il y a finalement un minimum d'impact, même si tu tends constamment à dire le contraire. » Ce qui avait tendance à agacer l'Australienne qui ne comprenait pas pourquoi il gardait constamment cet air renfrogné sur son visage. Il n'était pas un robot après tout, et tôt ou tard, Wendy trouverait sa faiblesse, elle en était persuadée.

L'évocation de Grace lui fit un électrochoc ne s'étant pas attendu à ce qu'un autre membre de la famille Craine puisse être concerné par l'échange entre Axel et elle. Wendy devait bien admettre que le brun l’épaterait toujours. Pourtant, à cet instant, elle était davantage déboussolée par sa propre sœur, certes qui n'avait pas les tenants et les aboutissants de la relation Wendy-Axel mais tout de même. C'était presque déplacé de sa part d'en venir à proposer un poste à l'interne. « Parce que tu crois encore que c’est toi qui  commandes » Ce n'était pas vraiment le sens de sa phrase, mais tant mieux s'il le prenait comme ça. « Je croyais qu’on avait déjà eu cette discussion, je te laisse croire que tu décides mais en réalité c’est toujours moi qui ai le dernier mot. » Wendy haussa les épaules faussement indigné par les mots d'Axel. Elle s’apprêtait à rétorquer alors que le coussin lui fonça dessus, elle l'esquiva au dernier moment retenant la colère qui lui montait. « Je suis clairement pas ici pour m'amuser en souvenir du bon vieux temps Jimenez » Oui, souvent elle était rabat-joie, mais c'était pas le moment de céder un centimètre de souvenir, un centimètre de sourire. Hors de question qu'elle laisse tomber son masque devant lui. « Tu n'as le dernier mot que si j'en ai envie. Ne pense pas que tu as la main sur tout ça. » Elle le pointa du doigt avant de rire. Il n'avait même pas idée à quel point elle tiendrait ce jeu longtemps.

@Axel Jimenez :l:



dancing with the devil
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Lcds5AP
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 1thrvMD
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 4GUwOAz
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) ADXrJYC
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) WZ3ee1O

Revenir en haut Aller en bas
Axel Jimenez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans et presque toutes ses dents. Le temps passe l’air de rien. Mais dans le fond, qu’est ce que ça change ? Il est né au matin du 1 er novembre 1993, sous le signe du Scorpion.
SURNOM : Sel, parce que son frère et sa soeur ont longtemps eu du mal à dire son prénom.
STATUT : Célibataire et confus. L'amour est surcoté.
MÉTIER : Interne aux urgences du ST VINCENT'S HOSPITAL, quoi d’autre ? Faire de longues études, être brillant, avoir de l’argent et un métier noble. Non vraiment, quoi de mieux ? Il peinait à choisir une spécialité, certes. Il fallait avouer que la passion pour ce qui aurait dû être une vocation, était partie depuis un moment. Ne restait que l’intérêt pour le salaire et la volonté de conserver les apparences, dans une certaine mesure.
LOGEMENT : Un appartement à Redcliff.
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Tumblr_inline_nz65pg8pxc1rll3ru_250
POSTS : 727 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un chat, baptisé "Hector de la bute aux tilleuls" mais l'appel plus souvent et communément, "Minou". Il lui parle d'ailleurs comme à un enfant.
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : Loudsilence/ le net /tumblr
DC : aucun
PSEUDO : Jean-Jacques / JJ
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/06/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44972-quand-t-as-l-desert-a-traverser-il-y-a-rien-a-faire-sauf-d-avancer-axel#2280070 https://www.30yearsstillyoung.com/t45088-axel-vous-etes-comme-ce-monde-monsieur-dans-la-merde#2285043

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) EmptyJeu 24 Nov - 17:42


« A vrai dire, je n’ai que faire que tu trouves ça crédible ou non. Le tout, c’est que je manque pas une occasion de te rappeler que t’es jamais vraiment tranquille. Pour le reste, ce qui se passe dans ton esprit, n’est QUE dans ton esprit. » répondit-elle toujours camper sur ses positions.

Secouant vaguement la tête, il soupira. Le jeune homme avait la sensation de s’adresser à un mur. Eh ba visiblement, elle a retenu la leçon, elle utilise t’as propre technique contre toi, c’est pas mal, commenta sa conscience.

La conversation se poursuivit et la demoiselle jugea bon de critiquer sa déco. Ce qui l’étonna un peu. La surprise ne venant pas tellement du fait des remarques que de l’incohérence de celles-ci. Son appartement n’était pas plus austère qu’un autre et il ne saisissait qu’à moitié pourquoi elle se bornait à lui inventer des défauts. Il tenta donc d’expliquer que ce n’était pas nécessaire et que sa présence ici, s’avérait déjà être une source de difficultés.

« J’suis ravit de l’apprendre Axel ». Il ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel en réponse. A continué ainsi elle risquait de déclencher sa colère plus qu’autre chose et  toute personne un tant soit peu logique, savait, qu’il valût mieux valait éviter. Mais conservait-elle encore un peu de bon sens ?

« Je vois au moins qu’il y a finalement un minimum d’impact, même si tu tends constamment à dire le contraire. » Cette fois, il sourit, vraisemblablement mi exaspéré, mi amusé. « Et c’est maintenant que tu t’en rends compte ? Je croyais que t’avais plus d’intuition que ça. Mais si ça avait été le cas…J’imagine qu’on en serait pas là. »

Par la suite, il évoqua Grâce et sa proposition de rejoindre son équipe et ainsi de s’orienter enfin sur une spécialité en particulier. Bizarrement, le Dr Craine s’était montré d’une perspicacité à son encontre qu’il n’attendait pas. Il ne pouvait pas en dire autant de sa compagne pour le moment.

Le brun ne se rendit pas compte qu’il passait outre la réalité de leur situation. Il n’avait pas réfléchi. C’était tellement facile. Comme de revenir à une vieille habitude. Mais sa camarade se chargea de le rappeler à l’ordre. « Je suis clairement pas ici pour m’amuser en souvenir du bon vieux temps Jimenez ».

A ces mots, son visage se ferma instantanément.

« Tu n’as le dernier mot que si j’en ai envie. Ne pense pas que tu as la main sur tout ça. » annonça-t-elle sans doute encore persuadé d’avoir raison.

Se redressant, il saisit sa boisson. Histoire d’en avaler un peu avant que ça ait refroidi.

« Tu n’es là que parce que je le veux bien. Et je peux encore te jeter dehors. » Il marqua une pause et reposa sa tasse, un peu trop brusquement. Teintant contre la table, elle envoya également du café partout. « Ou pas… Il y a un deuxième niveau dans ton jeu stupide ? Genre tu me fais vraiment du mal ou tu continues de survoler le sujet en me disant que t’es pas là pour être gentille, pas là pour les souvenirs…blablabla…ou t’as autre chose à dire qui mériterait que je t’accorde plus de temps ou je te claque une bonne fois pour toutes, la porte au nez en t’ignorant pour de bon ? Je te laisse 5 min pour réfléchir. Prends ton temps, pèsent bien tes mots. Parce que si la réponse est naze, tu dégages. »

L’interne se leva alors pour se rendre jusqu’à la cuisine et fit plusieurs allers et retours, pour nettoyer le carnage qu’il avait lui-même causé. L’irritation paraissait vouloir surpasser le reste, d’autant plus que sa fichue migraine s’accentuer au lieu de disparaître.

De retour dans le canapé, il dut se résoudre à reprendre un cachet.

« Je t’écoute » lâcha-t-il.



@Wendy Craine I love you



"I'm tired of fighting. It really messed me up this time. Tired of trying. I'm ready to leave it all behind. I wanna lose my other me. Am I really still right here ? I wanna drown with it, I, I..Let the rain come"
Revenir en haut Aller en bas
Wendy Craine
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) YRSkzwB
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-trois ans, un pied entre l’adolescence et le monde des adultes. Absolument non représentatif de la maturité dont elle fait preuve.
SURNOM : Wen.
STATUT : Célibataire, volage, détestant les attaches et la retenue. Préférant vivre librement sans laisser souffrir son cœur.
MÉTIER : Étudiante en architecture à la Queensland University. Également Barista au Death Before Decaf.
LOGEMENT : Une villa à Bayside, celle des parents Craine surtout.
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 1a52fb215ab72123effa677bd0bb4080f6d46a4d
POSTS : 1043 POINTS : 0

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : elle déteste s'ennuyer et fait toujours en sorte d'être occupée. elle pourrait passer des heures à imaginer des plans d'aménagement. elle n'a pas le permis, ce qui n'est pas un problème. ce n'est clairement pas une grande sportive. elle est allergique au poil de chat et pourtant, elle adore ces bêtes. elle dort encore avec un vieux tissu qui était autrefois une peluche. elle n'a connu l'amour qu'une fois dans sa vie, et ça n'a pas été beau, depuis, elle est en roue libre. elle a deux mains gauches, ce qui n'est pas d'une grande aide dans son métier. elle joue du ukulélé, juste pour la frime.
CODE COULEUR : Une douceur #A2205C
RPs EN COURS :

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Ne9c
family never ends ♡ Everyone can see we're together, as we walk by and we fly just like birds of a feather. I won't tell no lie all of people around us they say can they be that close just let me state for the record we're giving love in a family dose. We are family.
WyattCraine Swann #3 Rory #2 Rosalie #2


Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 2923374e84e192710603ab18b188e6d9e20bed37
Axel #2 et #3 ♡ Feeling used, but I'm still missing you and I can't see the end of this. Just wanna feel your kiss against my lips and now all this time is passing by but I still can't seem to tell you why it hurts me every time I see you. Realize how much I need you

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 40p6
Carl #2 ♡ I'll be there for you, 'cause you're there for me too. Seems you're the only one who know what it's like to be me. Some one to face the day with make it through all the mess with, someone I'll always laugh with. Even at my worst, I'm best with you

(10) Spencer Aiden Mabel Leslie #2 Sara Abel


Indonésie ♡ May & Jules.



RPs EN ATTENTE : Maisie ♡
RPs TERMINÉS : (8) Bye-Bye :
Catherine #1 SwannRosalie #1Rory #1 Leslie Megan & Mac Carl #1Axel #1

(4) Abandon :
Dorcas Marvin Alia Catherine #2
AVATAR : Diana Silvers
CRÉDITS : @bloomiesstuff avatar @astra signature @gagalacrax icons @kaxbrekker gif
DC : olive sterling, l'invisible.
PSEUDO : Nomena.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43784-you-dream-will-come-true-wendy https://www.30yearsstillyoung.com/t43839-wendy-dancing-with-the-devil#2216465 https://www.30yearsstillyoung.com/t43860-wendy-craine

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) EmptyVen 25 Nov - 9:25




Wendy, elle n'appréciait pas plus que cela d'être désagréable, de choisir ses mots avec soins pour paraitre froide et détachée, mais au fond ce n'était qu'une façade pour éviter qu'Axel ne perce à jour son malaise et son envie de ne pas rester là un instant de plus. Cela faisait longtemps que de toute manière, elle avait perdue tout espoir avec le jeune homme, parce qu'au fond, il ne lui avait apporté que du malheur. Wendy ne prit donc aucune pincette pour s'exprimer, laissant échapper tout ce qui lui venait en tête et c'était ainsi. « Et c’est maintenant que tu t’en rends compte ? Je croyais que t’avais plus d’intuition que ça. Mais si ça avait été le cas…J’imagine qu’on en serait pas là. » Et visiblement, il applique la même technique, ou alors, il a toujours été question qu'il ne soit qu'une personne mesquine. L'amour rend aveugle, ce n'est pas ce que l'on dit? En tout cas, c'est ce dont Wendy se rendait de plus en plus compte. Elle n'était pas en colère, ni triste, rien de tout cela. Au pire, elle était surtout déçue. Mais elle savait que ses sentiments actuelles n'impacteraient pas ses décisions comme cela aurait pu être le cas il y a fort longtemps. Aujourd'hui, elle n'était que démunie du moindre sentiment et c'était mieux ainsi. Alors, à la place de répondre à Axel, la jeune Australienne haussa simplement les épaules. Cela ne méritait de toute manière pas le moindre mot de plus et puis, ça reviendrait à dire qu'effectivement, elle ne s'en était jamais rendue compte, ce qui ne serait clairement pas en son honneur. Bien évidement qu'il y a eu du bon dans la relation qu'ils ont partagés, mais c'était un autre monde, une autre vie, aujourd'hui, il n'y avait clairement plus rien de se passé et c'était mieux ainsi. Au moins cette fois, Wendy avait le courage de planter son regard dans celui de son ex-compagnon sans vaciller.

La suite s'enchaina un poil trop rapidement. Elle regarda les mains du brun attraper sa boisson pour en avaler une gorgée avant de lui indiquer « Tu n’es là que parce que je le veux bien. Et je peux encore te jeter dehors. » La brune haussa donc un sourcil interloquée. « Mh, vraiment? » S'il pouvait le croire, c'était le principal dans ce cas. Le but n'était pas de lui prendre l'ensemble du pouvoir qu'il pensait détenir entre ses mains, non bien au contraire, c'était de l'avoir à petit feu. Doucement, mais sûrement. La tasse retombant plus brutalement sur la table basse ne fit même pas sursauter Wendy. C'était vraiment too much.  « Ou pas… Il y a un deuxième niveau dans ton jeu stupide ? Genre tu me fais vraiment du mal ou tu continues de survoler le sujet en me disant que t’es pas là pour être gentille, pas là pour les souvenirs…blablabla…ou t’as autre chose à dire qui mériterait que je t’accorde plus de temps ou je te claque une bonne fois pour toutes, la porte au nez en t’ignorant pour de bon ? Je te laisse 5 min pour réfléchir. Prends ton temps, pèsent bien tes mots. Parce que si la réponse est naze, tu dégages. » Voilà le Axel qu'elle attendait de voir. Celui qui pour si peu venait de monter en pression. Cela ne faisait même pas une demi-heure qu'elle était avachie dans ce canapé qu'Axel venait de perdre la première partie de cette manche. Wendy plongea son regard droit dans celui d'Axel avant d'éclater de rire. Non pas qu'elle ne pensait pas qu'il mettrait sa menace à exécution, mais parce qu'il continuait de manquer de patience et c'était sur ce terrain que Wendy serait la plus fort. La jeune femme déposa ses pieds sur la table basse, les chaussures encore à son pied. De toute évidence, il n'était pas question qu'elle bouge. « Je t’écoute » Un sourire carnassier se dessina sur le visage de la brune. « Tu es tellement prévisible que ça en devient ridicule.» La jeune Australienne soupira. « Je n'ai pas l'attention de bouger. » Elle marque une lente pause, tout en évitant de se faire couper par Axel, elle reprit dans un ton monotone. « Je partirai quand je jugerai nécessaire de le faire. Tu peux faire le grand autant que tu le souhaites, je te l'ai dis et te le répète, tu n'as pas les cartes en main Jimenez, que ça te plaise ou non. » Son sourire ne quitta pas ses lèvres. « Mais continue de t'énerver je t'en prie, cela est très distrayant. » Elle choisissait ses mots avec du recul, sachant pertinemment comment ils seraient interprétés. L'étai venait de se resserrer en un claquement de doigt. « Ta proposition de passer du bon temps tient toujours? » Elle cherchait clairement à le piquer, c'était tout ce qui lui importait. Wendy, elle n'avait que faire de ce qu'il ressentait, de ses états d'âmes et de toutes ces conneries dans le genre.

@Axel Jimenez :l:



dancing with the devil
You deserve every star in the galaxy laid out at your feet and a thousand diamonds in your hair. You deserve someone who’ll run with you as far and as fast as you want to. Holding your hand, not holding you back.

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Lcds5AP
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 1thrvMD
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) 4GUwOAz
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) ADXrJYC
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) WZ3ee1O

Revenir en haut Aller en bas
Axel Jimenez
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 29 ans et presque toutes ses dents. Le temps passe l’air de rien. Mais dans le fond, qu’est ce que ça change ? Il est né au matin du 1 er novembre 1993, sous le signe du Scorpion.
SURNOM : Sel, parce que son frère et sa soeur ont longtemps eu du mal à dire son prénom.
STATUT : Célibataire et confus. L'amour est surcoté.
MÉTIER : Interne aux urgences du ST VINCENT'S HOSPITAL, quoi d’autre ? Faire de longues études, être brillant, avoir de l’argent et un métier noble. Non vraiment, quoi de mieux ? Il peinait à choisir une spécialité, certes. Il fallait avouer que la passion pour ce qui aurait dû être une vocation, était partie depuis un moment. Ne restait que l’intérêt pour le salaire et la volonté de conserver les apparences, dans une certaine mesure.
LOGEMENT : Un appartement à Redcliff.
Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Tumblr_inline_nz65pg8pxc1rll3ru_250
POSTS : 727 POINTS : 0

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il a un chat, baptisé "Hector de la bute aux tilleuls" mais l'appel plus souvent et communément, "Minou". Il lui parle d'ailleurs comme à un enfant.
AVATAR : Diego Barrueco
CRÉDITS : Loudsilence/ le net /tumblr
DC : aucun
PSEUDO : Jean-Jacques / JJ
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/06/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44972-quand-t-as-l-desert-a-traverser-il-y-a-rien-a-faire-sauf-d-avancer-axel#2280070 https://www.30yearsstillyoung.com/t45088-axel-vous-etes-comme-ce-monde-monsieur-dans-la-merde#2285043

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) EmptyMar 29 Nov - 11:46



« Mh, vraiment ? » Alors même qu’il menaçait de l’a mettre dehors et de se contenter de l’ignorer, elle ne le prenait pas au sérieux. C’était désespérant. Il poursuivit pourtant, espérant un peu l’a faire réagir, gratter sous la surface de la façade qu’elle persistait à lui montrer. Ça me rappelle vaguement quelqu’un, commenta sa conscience. Détestable cette façon de faire, vraiment…Encore plus lorsqu’il en était la cible.

Malheureusement son plaidoyer et le temps de latence que l’interne laissa volontairement à la jolie brune pour préparer sa réponse, ne servirent à rien. Pire encore, la réaction d’Axel sembla l’amuser. « Tu es tellement prévisible que ça devient ridicule » Elle soupira tandis qu’il la dévisageait : « Je n’ai pas l’intention de bouger ».

Cette fois-ci, le jeune homme se mit à rire, nerveusement, forcé d’admettre qu’il ignorait comment sortir de la situation et ce de façon définitive. La tension presque palpable dut à sa présence, sa capacité à le prendre au dépourvu,  cumulée à la volonté de faire n’importe quoi, l’empêché de raisonner convenablement.

« Je partirais quand je jugerai nécessaire de le faire. Tu peux faire le grand autant que tu le souhaites, je te l’ai dis et te le répète, tu n’as pas les cartes en main Jimenez, que ça te plaise ou non. » Elle persistait, s’enfonçait et continuait indéniablement à lui sourire. « Mais continue de t’énerver je t’en prie, cela est très distrayant. » Même s’il avait en partie conscience qu’elle ne choisissait sans doute pas ses mots au hasard, ça restait outrageusement déplaisant. « Ta proposition de passer du bon temps tient toujours ? ».

Hésitant, il prit contre toute attente le temps de s’assoir. « J’avoue…Tu me désespères. » Il se mordit la lèvre avant de secouer la tête. « Je sais pas quoi te dire, ni quoi faire pour le moment. Je comprends pas où tu veux en venir….J’ai bien noté que t’étais déterminé à t’enfoncer dans ton délire mais…Je crois que les règles m’échappent. Alors oui tu me gonfles mais, au même titre qu’un cailloux coincé dans ma chaussure depuis un certain temps. Depuis tout à l’heure j’attends que tu tapes pour de vrai...Mais, tu tournes autour du pot. Et ça pourrait être volontaire…Sauf qu’en vrai ça l’ai pas. T’es juste pas capable de faire que tu as dit. »

Nouveau silence, pendant lequel Axel décida de se rapprocher d’elle, sans l’a quitté du regard.

« Si tu veux vraiment être efficace, faut appuyer là où ça fait mal, pas à côté, pas à moitié.  »

Comme les pieds de la jeune femme se trouvaient encore sur la table basse, il profita pour s’allonger et poser sa tête sur les jambes celle-ci.

« T’as qu’à me dire que tu m’aimes pas, faudrait être convaincante mais c’est jouable…Ou me rappeler à quel point je suis une erreur, que j’aurais mieux fait de me noyer dans la piscine…me parler des autres, parce que je me doute bien que t’es pas restée seule tout ce temps… t’as le choix. »
Le brun ferma les yeux un instant, tentant de retrouver une ébauche de calme intérieur, ce qui s’annonçait plus que difficile, d’autant que sa migraine reprenait de plus belle.

« Je suis passé maître dans l’art de l’auto-flagellation » avoua-t-il.

Ce fut ce moment-là que choisit Hector, qui brillait jusque-là par son absence, pour pointer le bout de nez, à grand renfort de miaulement. Ni une, ni deux, il sauta sur Axel, l’étouffa littéralement de câlin pour faire le tour et s’assoir sur l’accoudoir à côté de la demoiselle.

« C’est pas la peine de lui faire les yeux doux » annonça-t-il au chat tout en se redressant. « Elle veux pas de nous » S’attendant déjà à la réplique qui allait suivre, il n’ajouta cependant rien sur le moment avant de se rappeler d’une chose :  « Ah et avant que j’oublie…ma proposition tient toujours mais…Sous conditions. C’est pas la Wendy hyper ch***te et malgré tout insipide que je veux…Après tu peux toujours essayer de me convaincre. » Il haussa les épaules. « Si tu te dégonfles c’est pas grave, je comprendrais ».



@Wendy Craine I love you



"I'm tired of fighting. It really messed me up this time. Tired of trying. I'm ready to leave it all behind. I wanna lose my other me. Am I really still right here ? I wanna drown with it, I, I..Let the rain come"
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty
Message(#) Sujet: Re: Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Mais voilà que tu passes, que tu prends tout l'espace…(Wendy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: logements
-