AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Redmi Note 10 Pro Officiel 64 Go à 163,93€
163.93 €
Voir le deal
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 940 POINTS : 6195

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(sept) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorio | past: flora

RPs EN ATTENTE : james › yara
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty
Message(#) Sujet: did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) EmptyMar 1 Nov 2022 - 16:02



Malone se souvenait parfaitement de la première fois qu’il avait marché jusqu’ici, la première fois qu’il avait relevé le regard sur l’enseigne qui trônait au dessus de la porte, qu’il avait passé cette dernière d’une manière peu assurée. Il se rappelait parfaitement de la sensation qui s’était emparée de lui ce jour là - comme s’il faisait une erreur, comme si sa place ne pouvait pas être ici après tout, comme s’il n’allait pouvoir recevoir l’aide que sa main tendue attendait. Pourtant, rien de tout ce qu’il avait pu imaginer n’était arrivé. Les bénévoles présents, autant que les employés qui connaissaient d’autant plus le fonctionnement, l’avaient accueilli avec chaleur et respect, sans jugement d’aucune sorte, et avaient surement fait partie de ceux de qui avaient permis à Malone de ne pas sombrer si rapidement, de façon définitive. Il ne saurait citer toutes les personnes qui l’avaient aidé - même celles qu’il avait repoussé faisaient partie des mains tendues dans sa direction à un moment où il n’avait été lui-même -, mais il n’hésitait pas à clamer que Homeless Connect faisait partie de cette liste. L’association avait su lui venir en aide lorsqu’il ne soupçonnait qu’en silence en avoir besoin. Pendant sa chute libre, juste avant d’en arriver à l’overdose, Constantine avait été à deux doigts de se retrouver à la porte de son appartement, sans le sous, complètement à l’opposé de la situation dans laquelle il avait commencé. La dose de trop avait été avalée trop rapidement pour qu’il en arrive jusqu’à ce point, mais il était vrai que les quelques mois avant de finir à l’hôpital il avait eu besoin de compter sur la générosité de l’association, au moins pour avoir un vrai repas chaud de temps à autres. Sur le moment, il n’en avait pas été fier; quel monstre pouvait-il bien être devenu pour tomber si bas ? Comment avait-il pu se laisser aller de la sorte, comment pouvait-il se permettre de dépendre des autres de la sorte ? Désormais, avec les années écoulées et la sagesse, l’apprentissage qui en étaient ressortis, il savait qu’à ce moment là, il avait fait le bon choix.

Et comme il savait à quel point cette aide pouvait être déterminante pour certains, comme elle avait pu l’être pour lui à un moment de sa vie, aujourd’hui il essayait de rendre la pareille. Ce n’était pas grand chose, quelques heures ici et là, mais pour d’autres dans le besoin cela pouvait changer des trajectoires de vie. C’était devant l’association qu’il avait donc donné rendez-vous à l’un de ses petits frères aujourd’hui. Ambrose ne devrait pas trop tarder à le rejoindre - dans ses souvenirs, il n’était pas du genre à se faire en retard. Dans ses souvenirs aussi, il n’arrivait pas à se souvenir la dernière fois que les deux hommes avaient pu avoir une réelle conversation, autre que pour se donner des nouvelles de leur père. Mais Malone avait entendu dire que l’autre Constantine était intéressé par les actions menées ici - de quel façon, il n’en avait aucun souvenir, et dans quel but il s’en fichait bien en réalité -, ou tout du moins par les actions que pouvaient mener de façon générale les associations intervenant dans la ville et quitte à ce qu’il donne du peu de son temps restant pour autrui, il avait jugé qu’il était meilleur que ce soit pour Homeless Connect. Au moins, l’aîné savait que ce serait du temps bien utilisé.

Malone ne releva le regard de sa montre que lorsqu’il entendit des pas se rapprocher de lui. D’instinct, tout de même, un petit sourire s’afficha sur ses lèvres lorsqu’il vit son petit frère s’approcher de lui. Lorsqu’il était parti de leur maison familiale, si tel était un terme qui pouvait être employé pour désigner le foyer dans lequel ils avaient grandi, Ambrose n’était qu’un bambin sortant à peine des couches-culottes à ses yeux. Il avait surtout l’âge que Malone avait lui lorsque leur mère était décédée - et cette coïncidence n’en avait jamais vraiment été une à ses yeux. La vie fonctionnait selon des cycles, et leur famille semblait abonnée à ces derniers de façon trop assidue pour que ce soit là une simple coïncidence. « Salut Ambrose. » Il tendit sa main en direction de son cadet pour serrer la sienne, avant de remettre les deux siennes dans ses poches. Son regard remonta en direction de l’enseigne qui n’avait pas bougé depuis des années. « C’est pour ça que je t’ai fait venir ici. » Pas de comment ça va, de moindre banalités ou toutes ces choses là; ils n’avaient jamais été bavards entre eux, simplement parce-que ce n’était pas quelque-chose qui rendait Malone à l’aise avec ses proches après le tas d’ennuis qui leur avait apporté durant des années. Avec Ambrose, les choses étaient toujours un brin différentes, en plus de cet argument là: il ne connaissait pas le dernier Constantine, parce-qu’il n’avait pas assez fait d’efforts pour que ce soit le cas. Il reconnaissait ses torts sans broncher un seul instant, lui qui avait fui leur cocon trop rapidement, trop lâchement, pour donner la moindre chance au plus jeune de la fratrie de connaître la personne qu’il était réellement derrière ce masque d’ennuis et de tristesse qu’il avait porté jusqu’à sa majorité, jusqu’à temps qu’il parte pour l’armée. Et ne pas savoir sur quel pied danser avec un autre homme de son sang, ne pas comprendre comment fonctionnait ce dernier ne le rendait pas plus à l’aise que l’idée qu’il puisse l’importuner alors qu’il avait surement bien d’autres choses à faire. Alors, pour introduire l’idée qui lui trottait dans la tête depuis plusieurs semaines déjà, il choisit le tendre vers l’humour - un peu, pas trop lourd, juste de quoi ne pas rendre l’atmosphère plus tendue que ce qu’elle méritait. « J’ai cru comprendre que tu t’ennuyais et que t’avais un peu de temps à perdre chaque semaine ? » Peut-être était-ce Flora qui avait laissé échapper l’information, après tout: cela semblait ce qu’il y avait de plus logique. Il ne pointerait personne du doigt, pas aujourd’hui en tous cas, alors que ses yeux se reposaient sur le visage de son frère.
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3216 POINTS : 1150

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) EmptyMer 2 Nov 2022 - 11:20



Une part de lui craint encore les raisons exactes de ce rendez-vous donné à l’association. Une part de lui, bien trop immense pour être niée, craint que Malone ne l’ait confié à l’association uniquement pour lui faire part d’une nouvelle qu’il n’aimera pas et que ces locaux pourraient être une réponse, une aide, ou Dieu sait quoi encore. Ce n’est pas pour sa personne qu’il craint - sa situation n’est pas enviable, mais elle est à un niveau stable de pas enviable - mais bien pour son aîné, lui dont la vie ne ressemble guère à un long fleuve tranquille. Alors, en attendant d’obtenir des réponses, Ambrose passe de bus en bus pour se rendre au lieu de rendez-vous, fendant l’air avec sa cigarette allumée qui lui sert sans nul doute à passer son stress quelque part, dans la certitude qu’un cancer l’emportera avant qu’il n’ait à se soucier de sa fin de vie par lui-même. Il la termine au coin de la rue avant de se présenter devant Homeless Contact, ne souhaitant pas être vue en compagnie de cette dernière face à Malone, comme s’il en avait quoi que ce soit à foutre que son (adulte) de petit frère puisse fumer. C’est pourtant ce qu’il fait, avant d’effectivement arriver à sa hauteur et rendre nerveusement le sourire tendu par son aîné. « Salut Ambrose. » Serrer la main tendue par Malone le rend plus triste qu’autre chose: ils agissent comme des inconnus, comme des businessmen se rencontrant uniquement pour conclure une affaire. Il n’hésite pas à embrasser Flora ; il le fait quelquefois aussi avec James. Mais les autres membres de la fratrie, jamais. “Hey.” Il répond trop bas, trop nerveusement pour que cela ait quoi que ce soit de naturel: comme leurs mains se serrant.

« C’est pour ça que je t’ai fait venir ici. » Ambrose relève son regard vers l’enseigne, comme s’il n’avait pas associé l’adresse du lieu de rendez-vous à Homeless Contact au moment même où son frère lui a donné rendez-vous. Mais il mime la surprise, ou une partie du moins. Rien de théâtral, dans la mesure où il se contente de feindre une maigre surprise lorsqu’il lit l’enseigne et l’associe immédiatement à son frère. “Pourquoi ?” Peut-être que plus tard, Ambrose s’autorisera à avoir des paroles ne se résumant pas à un seul et unique mot. Pour l’heure encore, il fait du mieux qu’il peut, voulant connaître la raison exacte de sa venue ici avant de décider quelle attitude adopter. Après tout, il n’arrive pas à comprendre son frère et ne sait donc pas ce qu’il se cache derrière les rouages de son esprit, énigme qu’il aurait bien plus facilement pu résoudre avec James, ou Flora ; peut-être même August, puisqu’il n’est pas celui qui rayonne dans l’art de la dissimulation. « J’ai cru comprendre que tu t’ennuyais et que t’avais un peu de temps à perdre chaque semaine ? » Malone repose ses yeux sur Ambrose ; Ambrose ferme les siens et déporte un instant son regard en direction du sol, affichant un sourire doucement amusé et un mince rire allant avec. Ils n’en sont pas à rire aux éclats, mais chaque progression mérite d’être soulignée, parce que le plus vieux et le plus jeune des Constantine reviennent de loin et ont encore beaucoup de chemin à faire. “Je me disais bien que les six heures de sommeil étaient de trop.” Six heures, c’est pour les grands jours. Mais peu importe. Il ne jouera pas de pathos face à Malone, ou face à qui que ce soit d’autre non plus: ce n’est pas dans son caractère. Il a choisi cette vie et l’assume pleinement, sauf la partie où toutes ses factures sont auréolées du nom de l’organisme s’occupant de son père malade. “Besoin d’aide sur quelque chose ?” Parce qu’il n’aurait pas invité Rose dans le seul but de discuter un peu avec lui et faire le tour du propriétaire. Il ne l’aurait pas invité pour lui montrer une partie de son monde, ou Dieu sait quelle autre raison sans réel objectif. Malone est intelligent, et il est surtout un homme qui tient trop peu de contact avec le benjamin pour que celui-ci tombe de nulle part. Il aurait compris un tel geste venant d’autres membres de la famille, mais pas de lui. S’il est ici, c’est sûrement parce qu’il a besoin de l’aide d’Ambrose, pour une chose ou une autre, et cela a donc rapport avec Homeless Contact. “J’ai une réunion à cinq heures. Je veux pas te prendre de court.” Il ne veut pas le presser non plus, là n’est pas le but, mais peu importe ce dont il est question, Ambrose n’a que quelques heures de son temps à lui proposer aujourd’hui, seul créneau qu’ils sont arrivés à trouver au milieu du capharnaüm de leurs agenda respectifs. Plus que tout, il ne veut pas laisser l’impression de s’enfuir soudainement, pas alors qu’il était le premier à se réjouir de la proposition de se voir, les moments passés avec Malone étant infiniment rares et non moins précieux, quoi qu’il en dise ou laisse penser.



did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) OzMRtqs
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 8UJb5dM
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) LctL9WN
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) HThKVK0
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 940 POINTS : 6195

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(sept) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorio | past: flora

RPs EN ATTENTE : james › yara
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) EmptyJeu 3 Nov 2022 - 19:21



Il mentirait en disant qu’il n’y avait pas eu un instant, un moment, où Malone s’était dit que son cadet n’allait finalement pas venir. Il ne lui en aurait même pas voulu, l’aurait compris sur toute la ligne, puisque si les rôles avaient été échangés il l’aurait surement envisagé une demi-douzaine de fois au moins. Leurs échanges étaient bien trop dispersés dans les temps et trop concentrés très souvent autour des fêtes de fin d’année et des anniversaires pour qu’un rendez-vous donné à un autre moment de l’année ne puisse pas être suspicieux. Mais avec les efforts qu’ils avaient mis des deux côtés pour réussir à trouver un moment en commun pour se voir, cela aurait été bien dommage qu’il n’honore pas son engagement de son côté. Ce fut aussi la raison pour laquelle un petit sourire s’était finalement facilement frayé un chemin jusque ses lèvres lorsqu’il l’avait vu arriver à ses côtés. « Hey. » Que lui répondit Ambrose, lui serrant la main qu’il avait tendu devant lui au passage. Sans aucune cérémonie ou réelle transition, Malone ne perdit pas trop de temps avant d’orienter la conversation vers la réelle raison qui l’avait poussé à contacter le plus jeune Constantine; comme s’il était obligé de trouver les excuses allant de paire avec son comportement. Et puis, il n’était pas aveugle: il voyait bien la surprise qui s’était installée sur les traits d’expression d’Ambrose. Légitime, un point pour lui pour savoir réagir correctement en ces circonstances. « Pourquoi ? » Peut-être était-ce une pointe d’appréhension, de suspicion plutôt, qu’il décelait dans le ton utilisé par le brun ? Dans toutes autres circonstances, peut-être qu’il aurait prêté un brin plus d’attention à ce détail - mérité, mais pas forcément sur sa liste des choses qu’il trouvait agréable à entendre et remarquer. Aujourd’hui était placé sous le signe des efforts et de la bonne entente, au moins de son point de vue, il aurait donc les actions qui corroboraient avec cette idée là.

Et si Ambrose se montrait encore retissant l’instant d’avant, lorsque Malone plaça ici la raison qui l’avait poussé à contacter son frère tout en enrobant cette dernière d’un peu d’humour, il put voir les traits de son visage se détendre un petit peu. Même: il étirait un sourire, et qu’importait la finalité de cette rencontre aujourd’hui finalement, au moins ils en ressortiraient sur de bonnes bases cette fois-ci. « Je me disais bien que les six heures de sommeil étaient de trop. » Ce fut au tour de l’aîné de laisser échapper un fin rire entre ses lèvres. « Qui dort autant de nos jours, de toutes façons ? » Surement aucun des Constantine, pour commencer; chacun à leur façon, ils avaient tous mille et une raisons de ne pas réussir à trouver le sommeil du juste lorsqu’ils rejoignaient leur lit le soir. Une vie d’événements indésirables, voilà ce qui empêchait assez facilement de dormir à poings fermés. « Besoin d’aide sur quelque chose ? J’ai une réunion à cinq heures. Je veux pas te prendre de court. » Leurs emplois du temps surchargés comme s’ils s’apprêtaient tous à sauver le monde d’une fin éminente chacun de leur côté pouvaient être également une bonne raison du pourquoi aucun d’eux ne saurait surement jamais retrouver un sommeil correct. Ou était-ce à cause de ce dernier, aux abonnés absents, qu’ils bourraient leurs journées d’occupations ici et là, pour donner un sens à tout ce temps tombés sur leurs bras ? La deuxième solution était bien sur celle à envisager; Malone se dit que la première était surtout bien plus acceptable et sonnait moins misérable - si tant était qu’un concours pouvait avoir lieux.

« Je te retiendrai pas tard, t’en fais pas. » Qu’il commença, statuant de suite qu’il n’interfèrerait pas là il n’était en rien attendu. Si les deux Constantine avaient réussi à s’entendre sur un horaire de rendez-vous, ce n’était pas pour derrière saboter les efforts mis dans cette tâche à la première occasion. Et puis, même s’il ne le montrait certainement que trop peu, il savait à quel point la carrière d’Ambrose était importante à ses yeux et à quel point il y consacrait du temps; jamais il n’interviendrait sur un domaine qui ne le concernait pas et où ses actions pourraient avoir des conséquences irréversibles pour le benjamin. « Et on a toujours besoin d’un coup de main, voyons. » Chaque personne déjà engagée auprès de l’association pourrait appuyer le point avancé par Malone les yeux fermés: qu’importe la raison, un coup de main était toujours le bienvenu, qu’il soit sur du long terme ou juste de façon temporaire. « Je peux te trouver quelque-chose à faire à peine les portes passées, si tu t’ennuies vraiment, qu’on soit d’accord là dessus. » Et il le ferait sans hésiter un seul instant; il allait lui-même préparer la suite de la journée et surtout la soirée qui s’annonçait, étant sur la liste des personnes disponibles pour servir les repas ce soir. Il trouverait en une fraction de seconde de quoi occuper les mains et le temps de son frère. Mais ce n’était pas - ou pas totalement - pour toute cette partie là de l’idée qu’il avait fait venir Ambrose jusque là; comme dit, il savait à quel point son temps était précieux et qu’il ne pouvait se permettre de le gâcher. S’il avait l’audace de râle la moindre fois sur ce sujet, Flora savait très bien lui souligner qu’il ne pouvait se permettre ce type de commentaire. « Mais c’est pas toi qui as toujours besoin d’avoir le meilleur CV, pour la suite de ta carrière ? » Et parce-qu’il savait également parfaitement que c’était surtout en grande partie cette partie là qui était importante dans le choix de carrière qu’avait fait Ambrose: bien présenter, en tout temps, à n’importe quel moment. Malone savait aussi parfaitement sans que personne n’ait besoin de lui rappeler qu’il était un peu une bête noire au tableau familial des Constantine. « Je dis pas, j’ai connu mieux comme raison de devenir bénévole. » Il n’osa pas la blague du en testant l’association en tant que membre auparavant, ce n’était pas nécessaire. « Mais si c’est quelque-chose qui peut t’aider toi aussi au passage. » Alors, c’était là l’idée de l’aîné et la main tendue qu’il montrait aujourd’hui.





Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3216 POINTS : 1150

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) EmptyDim 6 Nov 2022 - 21:06



L’échange de politesse ne dure pas entre les deux frères, les deux hommes qui en viennent rapidement à expliquer la raison des deux au même endroit, au même moment. C’est une chose rare, bien assez pour qu’elle soit soulignée et, surtout, décortiquée. Malone n’aurait jamais proposé à Ambrose qu’ils se retrouvent s’il n’avait pas une idée derrière la tête, et c’est au moins une chose que le benjamin sait de lui. « Qui dort autant de nos jours, de toutes façons ? » Certainement pas les Constantine, en effet. Sauf peut-être August, qui est le genre de personne à se coucher à la même heure depuis dix ans et avoir le même exact rituel de réveil chaque matin. Parce que c’est August, parce qu’il est le seul parfaitement rangé de la famille: même Ambrose ne fait que semblant d’aspirer à une telle vie. “Ni toi, ni moi.” Et certainement pas James, mais il vaut mieux ne pas évoquer ce nom en sa présence. Les Constantine ont parfois du mal à l’admettre entre eux, mais il n’en reste pas moins qu’ils sont faits du même bois. « Je te retiendrai pas tard, t’en fais pas. » Son grand frère le rassure alors qu’Ambrose prend déjà soin de lui signaler que leur après midi entre frères ne sera pas éternelle, chose dont il lui est reconnaissant, à en juger par le hochement de tête qu’il improvise en guise de réponse. Tout est sans doute bien mieux si leur discussion ne s’éternise pas et que l’absence de sujets de conversation ne risque de provoquer une nouvelle dispute impromptue. Les hommes ne sont jamais bons lorsqu’ils viennent à court de small talk, même avec une personne de leur famille.

« Et on a toujours besoin d’un coup de main, voyons. »
Peut-être, mais je doute que mes capacités soient vraiment utiles à l’association.

Il n’est pas du genre à se dévaloriser, Ambrose, mais il faut bien avouer qu’un politicen et rockstar du week-end puisse être utile dans le genre d’association où son aîné passe le plus clair de son temps. Non pas qu’il ne souhaite pas aider, bien loin de là ; il craint surtout d’être un poids mort pour l’équipe et rien de plus, le genre de poids mort dont personne n’osera se plaindre à cause de la présence de Malone non loin. « Je peux te trouver quelque-chose à faire à peine les portes passées, si tu t’ennuies vraiment, qu’on soit d’accord là dessus. » - “Vraiment ? T’es prêt à le parier ?” Il joue à l’adulte bien trop souvent pour en être réellement un, Ambrose, raison pour laquelle un rien devient parfois sa plus grande source d’amusement, parce qu’il n’en a aucune autre de toute façon. C’est un sujet sur lequel il s’autorise lui-même à rigoler, parce qu’il sera le premier à mettre les mains à la pâte si Malone lui trouve effectivement de quoi se rendre utile - et que cela ne se résume pas à récurer les toilettes, aussi. “Tu es là depuis un moment maintenant, tu dois connaître tous les rouages de l’association, non ?” Ambrose est éternellement assuré du moindre de ses mots, en temps normal. Il préserve toujours sa parole, précieuse, pour la réserver aux moments où il est sûr de lui, à ceux où il a vérifié les faits qu’il avance, ces mêmes faits qui ne risqueraient pas de vexer une personne ou une autre. Face à Malone, pourtant, il n’utilise pas toutes ces barrières et assurances, justement parce qu’il est son frère et qu’Ambrose trouverait profondément injuste de le traiter comme le reste du monde. Un détail que personne ne pourrait comprendre, sauf lui. Ce soir, il se contente de ne pas aborder les premiers pas de Malone dans l’association, lesquels se sont faits sous un angle bien différent. « Mais c’est pas toi qui as toujours besoin d’avoir le meilleur CV, pour la suite de ta carrière ? » Il ouvre la bouche et la referme, voulant plutôt prendre la température avec son aîné avant de choisir sur quel pied danser. Il existe un millier de réponses possibles à cette question, et toutes disent la vérité, ou au moins une partie. “C’est plus compliqué que ça.Mais. “Mais ouais, je dois pouvoir prouver que je pense pas qu’à ma petite personne.” Ce qui est à la fois une vérité et un mensonge lorsqu’il est question d’Ambrose Constantine, et il est de son devoir de laisser l’opinion public croire qu’il s’agit plutôt d’un mensonge éhonté.

« Je dis pas, j’ai connu mieux comme raison de devenir bénévole. Mais si c’est quelque-chose qui peut t’aider toi aussi au passage. » Et enfin, Ambrose comprend parfaitement où il souhaite en venir, raison pour laquelle il remonte son regard dans le sien, un sourire en coin. “Je dois faire quoi, au juste ? Je promets rien, mais pourquoi pas. Je peux encore dégager du temps pour une association et… ouais, bref.” Pour une association et pour toi ; c’est ce qu’il aurait voulu dire mais qui restera dans le fond de sa gorge, parce que cette information n’ajoute rien à leur discussion. Malone n’est pas en train de lui faire une fleur, il cherche simplement à recruter une paire de mains de plus et sait que son frère n’est pas du genre à rechigner devant les tâches qu’on lui présente. “Tu vas me présenter comme ton petit frère et dire que t’es le seul à pouvoir m’engueuler si je fais n’importe quoi, j’espère.” Il reprend avec amusement, dans un rire délicat. Après tout, ce serait sûrement leur première véritable activité fraternelle depuis toujours ou presque, et pour cette simple raison Ambrose sait déjà qu’il ne fera pas la moindre connerie, parce qu’il tient un peu trop à ce que son grand frère soit fier de l’homme qu’il est devenu.



did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) OzMRtqs
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 8UJb5dM
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) LctL9WN
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) HThKVK0
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 940 POINTS : 6195

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(sept) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorio | past: flora

RPs EN ATTENTE : james › yara
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) EmptyMar 15 Nov 2022 - 9:18



Peut-être que ses essais d’humour étaient maladroits, il était vrai. Mais étant donné que ces derniers semblaient faire mouche auprès de son petit frère, alors Malone continuerait sur ce chemin là. « Ni toi, ni moi. » Un petit sourire se glissa sur ses lèvres. Effectivement, ce n’était pas l’un des deux Constantine présent qui pourrait se vanter d’avoir un sommeil de qualité, et les absents auraient tout autant tort qu’eux aujourd’hui dans cette situation. Ils ne s’attardèrent pas sur cette partie là de la discussion, l’aîné n’ayant pas convoqué Ambrose dans une partie de la ville devant forcément se situer à l’opposé de là où il était attendu par la suite simplement pour discuter de la pluie et du beau temps comme si de rien n’était. Malone avait un but en tête, une idée qui trottait dans cette dernière, et il ne comptait pas faire perdre le moindre temps à son jeune frère - ce dernier le remercia d’ailleurs d’un léger hochement de tête lorsqu’il le rassura quant à ses intentions de ne pas faire trainer les choses aujourd’hui. Ils auraient même pu gagner encore davantage de temps si Malone s’était lui déplacé jusqu’au brun, mais il s’était dit que de faire une telle proposition à Rose au sein même de l’association était bien plus pertinent - et puis, si le politicien en devenir avait besoin de souffler quelque peu et de changer de décor, c’était l’excuse et le moment idéal là.

« Peut-être, mais je doute que mes capacités soient vraiment utiles à l’association. » - « Sous-estime pas tes capacités comme ça voyons. Si j’arrive à faire quelque chose de mes deux mains gauche, tu peux devenir le Constantine préféré dans le coin en un rien de temps. » Il ne déméritait en rien du tout, Ambrose, et il n’y avait qu’à voir où il en était arrivé aujourd’hui et d’observer l’homme qu’il avait seul réussi à devenir pour comprendre qu’il était apte à réaliser à peu près tout et n’importe quoi s’il le voulait. Si le plus jeune en était à se sous-estimer le premier instant, c’était facilement la façon d’agir de Malone également de son côté; il n’était pas le plus dégourdi de la famille, ni celui ayant un palmarès scolaire à rendre vert de jalousie les autres étant nés dans sa lignée, si bien qu’il savait parfaitement saisir les opportunités pour rappeler aux autres Constantine qu’eux s’en sortaient merveilleusement bien - et presque miraculeusement aussi, vue les circonstances qui entouraient leur famille. « Vraiment ? T’es prêt à le parier ? » La taquinerie de retour dans les paroles du brun étire un fin sourire, presque reproche, sur les lèvres de son aîné. « Le tapis de l’entrée aurait besoin d’un bout coup de nettoyage, et j’ai pas besoin d’être à l’intérieur pour le savoir. » Ce n’était en rien de cette nature là qu’il désirait occuper le peu d’heures disponibles de son frère, mais si ce dernier voulait jouer à ce petit jeu, ils trouveraient chacun leur compte d’une façon ou d’une autre. « Tu es là depuis un moment maintenant, tu dois connaître tous les rouages de l’association, non ? » Et si la touche d’humour était de mise dans la plupart des mots qu’ils avaient tout deux prononcés jusque maintenant, à entendre les derniers d’Ambrose, l’aîné détourna quelque peu le regard - ce dernier se perdit un instant à compte le nombre de cailloux qui se trouvaient sur le sol qu’ils foulaient, emportant ses pensées un instant en chemin également. « Assez pour que les nouveaux me voient comme un référant lors de leur arrivée. » Assez également pour faire partie du décor, pour que les membres habitués de ces lieux connaissent son prénom, que d’autres s’amusent à lui trouver des surnoms. Malone connaissait les moindres teintes de couleurs présentes sur les murs des différentes salles, le planning de toutes les activités proposées autant la semaine que les week-ends, et le prénom de la fille du patron qui ne foulait jamais le seuil du centre devant lequel les deux Constantine se tenait. Si le jeune homme connaissait autant de détails, ce n’était malheureusement pas uniquement grâce aux heures de bénévolat qu’il allouait à Homeless Connect depuis des années, mais également et surtout parce-qu’il avait d’abord connu l’envers du décor. Ce n’était pas là surprise ni élément caché de la connaissance d’Ambrose, et son aîné savait que ce n’était pas pour remuer le couteau dans cette plaie là qu’il avait posé cette question. Si bien qu’il inspira un brin plus longuement que d’ordinaire, avant de tourner un sourire presque timide vers le dernier né Constantine jusque maintenant. « Assez aussi pour que ton arrivée soit utile autant pour l’association que pour toi. » Parce-que c’était dans cette direction à la base qu’il s’en allait, Malone, lorsqu’il avait convoqué Ambrose ici aujourd’hui.

Si les deux hommes ne discutaient pas tant souvent - si ce n’était surtout pas assez souvent -, ce n’était pas pour autant que le jeune homme n’était pas au courant de la carrière prometteuse qui était en train de se dessiner, de se mettre en place pour son cadet; et il savait également parfaitement que le brun aurait toujours besoin de redorer sa carrière, qu’importe tous les efforts déjà faits, ceux acquis et les actions engendrées par ces derniers. Et puis, Malone était lucide avec lui-même: il était un boulet au pied d’Ambrose, dans leur histoire personnelle et familiale. Ce n’était pas là une façon de se dévaloriser ou autre, mais simplement une façon de faire face à la vérité. Souvent, les personnes voulant réussir dans des domaines proches et similaires à celui dans lequel Rose évoluait ses devaient d’avoir un passif blanc comme neige, pour éviter qu’un scandale éclate n’importe quel bon matin. Avec un grand frère ayant un attrait un peu trop prononcé pour les comprimés par toujours très légaux, disons que le plus jeune des Constantine partait avec un désavantage. En revanche, depuis qu’il s’était miraculeusement réveillé de son overdose, Malone tentait de faire au mieux pour se racheter auprès de ses proches; aujourd’hui n’était d’aucune exception. « C’est plus compliqué que ça. » Mais ? « Mais ouais, je dois pouvoir prouver que je pense pas qu’à ma petite personne. » Peut-être que cette supposition faite par d’autres était vraie dans certains domaines dont l’aîné n’avait jamais entendu parler, mais s’il y en avait bien un où il savait parfaitement que la définition ne collait pas au teint de Rose, c’était au sein de leur famille. Le brun était loin de ne penser qu’à lui, de mettre de côté le reste du monde - pour le voir agir au quotidien pour les autres membres de leur famille et surtout pour leur père, se démenant autant qu’il le pouvait, Malone serait prêt à contredire toutes les personnes qui osaient pense ainsi de son petit frère. « Alors tu seras parfaitement à ta place dans le coin. » Et c’était dit sans reproche aucun. « Je dois faire quoi, au juste ? Je promets rien, mais pourquoi pas. Je peux encore dégager du temps pour une association et… ouais, bref. » Reprenant la marche de quelques pas afin qu’Ambrose suive le mouvement et qu’ils en viennent in fine à entrer dans le bâtiment, Malone fourra ses mains dans ses poches. « T’as rien besoin de promettre, et tu verras que rien que l’idée d’essayer d’être disponible est déjà un grand pas. » Parce-que d’autres n’agissaient en rien comme ça, et que le moindre effort comptait dans ce type de situation. « Je peux te proposer de te joindre à moi sur certaines distributions des repas. J’y suis souvent deux fois par semaine, mais y’a aucune fréquence de présence obligatoire, tu peux faire selon tes dispo et ton planning. » Entre deux soirs par semaine pour Homeless Connect et les autres soirées qu’il allouait à se montrer présents pour ses filleuls qui se battaient contre les addictions qu’il avait lui-même connu, les soirées libres se faisaient peu nombreuses sur la liste. Elles se faisaient rares dans la lignée pour se rattraper après de ses proches, mais en proposant à Ambrose de perdre quelques heures à la semaine à ses côtés pour l’association, cela permettrait aux deux Constantine de rattraper un peu tout ça. « Tu vas me présenter comme ton petit frère et dire que t’es le seul à pouvoir m’engueuler si je fais n’importe quoi, j’espère. » Un petit rire s’échappa d’entre les lèvres de Malone, pris un peu au dépourvu - dans le sens positif - par une telle remarque de la part d’Ambrose. « Je t’engueulerai parce-que tu fais n’importe quoi et comme ça les autres sauront directement qui est l’ainé de nous deux, t’en fais pas. » Si cela pouvait leur permettre de passer du temps sur lequel se rapprocher quelque peu, eux qui avaient toujours grandi séparés et à l’opposé l’un de l’autre pendant trop d’années alors qu’ils partageaient un nom de famille et toute une fratrie au milieu.

Poussant finalement la porte du bâtiment, Malone laissa Ambrose passer devant lui avant de refermer la porte à leur suite. Il n’y avait qu’eux dans le hall d’accueil, et probablement qu’il n’y avait pas bien plus de monde à travers les différentes salles. « Les bénévoles du jour sont en train de préparer les paniers repas de ce soir, je pense. Il est encore trop tôt pour se réunir pour la soirée en vue. » Son regard s’attarda un instant sur Rose. « Je t’en parle pas parce-que j’attends de toi que tu te débrouilles de suite pour changer tous tes plans, je sais que t’es occupé après t’en fais pas. » Il ne s’imposerait pas de la sorte auprès de son cadet. « C’est juste pour que t’aies une meilleure vision du contexte de la structure. » Et surtout parce-qu’il parlait un peu pour combler le vide, pour éviter le silence, alors qu’une autre question lui trottait dans la tête et il n’avait trouvé la formulation adéquate et à son gout pour la formuler à haute voix à son frère. S’il avait demandé à Ambrose de venir ici, c’était bien sur pour ce petit arrangement qu’il avait exposé sous ses yeux - il avait besoin de garder son image de petit garçon dévoué, l’association avait besoin de mains supplémentaires. Malone avait un autre objectif, et l’hésitation était entière et complète alors qu’il parvenait à cette seconde partie. « Je… » Son regard était de retour à analyser la moindre trace sur le sol et les nuances de couleurs qu’offrait ce dernier. « Comment va papa ? » Parce-qu’il n’était pas celui se rendant le plus souvent au chevet de leur aîné à tous, du patriarche de cette famille qui avait éclatée en morceaux le jour où ce dernier n’avait plus été apte à maintenir l’ordre comme il l’avait tant fait pourtant pendant des années. « Ca fait un bout de temps que je suis pas passé le voir, mais je sais que t’es un meilleur fils que moi sur ce point là, alors… » Et qu’il se voyait déjà comme un poids pour la famille, que cette sensation s’accentuait lorsque c’était Flora à ses côtés et qu’il ne désirait plus la déranger avec toutes ses questions un jour sur deux. « Je te demande pour pas encore demander à Flora. Je sais qu’on parle pas trop de ça d’habitude, mais je sais pas, je… Ouais, t’as des nouvelles ? »
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3216 POINTS : 1150

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) EmptyMar 22 Nov 2022 - 16:31



« Sous-estime pas tes capacités comme ça voyons. Si j’arrive à faire quelque chose de mes deux mains gauche, tu peux devenir le Constantine préféré dans le coin en un rien de temps. » Ambrose sourit comme le ferait un enfant à qui on dit que le dessin est très joli, même si on a avant ça dû lui demander ce qu’il représente. Peu importe. Il est ému d’entendre son aîné lui dire qu’il n’est pas un incapable, même si ce dernier lui promet une occupation qui ne nécessite aucune études, ni aucune connaissances. Il n’aura sûrement qu’à faire des gestes basiques et peut-être même mécaniques, mais peu importe. Si cela peut aider Malone à être fier de lui, alors il se pliera à l’exercice, même si cela veut dire perdre encore plusieurs heures de son précieux temps libre chaque semaine. Ambrose trouvera le moyen de se libérer. “Mais laisse pas penser que c’est une compétition, s’il te plaît.” Il reprend avec un même sourire, quoique le fond de sa pensée soit véritable: aider à l’association serait évidemment un moyen pour lui de se rattraper de son frère, il ne veut pas que les choses puissent en être autrement, et surtout pas que la tendance inverse puisse s’installer. « Le tapis de l’entrée aurait besoin d’un bout coup de nettoyage, et j’ai pas besoin d’être à l’intérieur pour le savoir. » Malone relève le défi avec brio et sans même ciller, ce qui est aussi stupide que le défi en lui-même, mais cela rend naturellement Ambrose fier de lui. Parfois, il se met à espérer que les choses puissent toujours être aussi simples et naturelles, comme si de rien n’était, comme s’il n’existait véritablement aucun problème d’aucune sorte, ni dans leurs vies, ni entre eux.

Sans refuser de donner de l’aide à l’association, Ambrose se permet d’interroger un peu plus son aîné à ce sujet, conscient qu’il ne sait pas grand-chose de sa vie en dehors des grandes lignes et des discussions échangées aux (rares) repas de famille. Faut-il encore qu’ils soient tous d’accord sur le terme de famille, justement, et sur les membres à inviter. « Assez pour que les nouveaux me voient comme un référent lors de leur arrivée. » Avec un nouveau sourire en coin, Ambrose laisse présager le ton de ses mots. “Vieille branche.” Il a bien vu Malone détourner le regard et son ton devenir plus froid et distant, alors il fait de son mieux pour leur faire retrouver le droit chemin et, surtout, un chemin bien plus calme pour leur discussion. Plus que jamais, il n’a aucune envie de le quitter en mauvais terme, ou avec une énième tension entre eux, née d’un rien. « Assez aussi pour que ton arrivée soit utile autant pour l’association que pour toi. » Et s’il comprend sans mal en quoi une paire de mains supplémentaires seraient effectivement utiles pour cette association à taille humaine, il ne comprend pas aussi rapidement simplement en quoi cela serait utile à sa propre personne. Il sait très bien que son frère pense que son CV passe avant tout le reste, mais une pointe d’appréhension naissante en son cœur le fait craindre qu’il se cache d’autres choses derrière ses mots. Il n’a rien d’un drogué, d’un alcoolique ou d’un sans-abris, pourtant. Ni l’un, ni l’autre, et serait prêt à jurer qu’il ne se laisserait jamais tomber dedans, parce que c’est ainsi qu’a commencé la chute de bon nombre des personnes à qui son frère vient déjà en aide, que ce soit dans cette association ou dans une autre. “Qu’est-ce que tu veux dire par là ?” Il demande à son tour, avec infiniment plus de sérieux maintenant, ayant retrouvé le flegme d’un visage que tous les autres collaborateurs de Camil connaissent.

Ses pas suivent de son aîné alors qu’ils rentrent dans le bâtiment, Rose ayant déjà plus ou moins promis de venir donner un coup de main lorsqu’il le pourra, pour ajouter Homeless contact sur son profil Linkedin mais surtout pour côtoyer son frère un peu plus souvent. « T’as rien besoin de promettre, et tu verras que rien que l’idée d’essayer d’être disponible est déjà un grand pas. » La patience et la compréhension de son frère sont les bienvenues et il le remercie d’un signe de la tête, sans pour autant dire les mots allant avec, sans doute parce qu’il n’est tout simplement pas habitué à avoir ce genre de discussion avec lui. A avoir des discussions tout court, en réalité, il faut bien l’avouer. Il fera de son mieux pour se rendre disponible et aider autant que possible, c’est un fait, mais comme l’a dit Malone lui-même: il ne peut rien lui promettre parce que sa vie ne lui appartient déjà plus vraiment, du haut de ses vingt-trois ans. « Je peux te proposer de te joindre à moi sur certaines distributions des repas. J’y suis souvent deux fois par semaine, mais y’a aucune fréquence de présence obligatoire, tu peux faire selon tes dispo et ton planning. » Il hoche la tête, heureux de marcher dans les pas de son aîné, même si une petite voix dans sa tête lui répète qu’il n’a qu’à moitié envie de suivre son chemin précisément. Pour autant, Ambrose note mentalement la moindre information que son frère lui transmet, comme il l’aurait fait avec Camil pour son travail aussi. Pour lui, tout a la même importance, même si les raisons derrière sont bien différentes. Son emploi du temps n’est pas fait pour avoir de la place en plus pour ce bénévolat, mais il se débrouillera pour que ce soit le cas, parce qu’il ne veut pas décevoir son frère et parce qu’il ne veut pas le laisser penser qu’il refuse volontairement de passer un peu de temps avec lui. “Je peux me libérer un soir pour sûr. Et je me débrouillerai pour un deuxième, au moins une fois de temps en temps.” Il ne peut pas lui promettre monts et merveilles et il ne veut pas le faire si jamais il n’est pas assuré de ses propos, alors Ambrose avance pas à pas, tout sourire viré de son visage alors qu’il parle avec un sérieux sans doute de trop pour l’occasion. « Je t’engueulerai parce-que tu fais n’importe quoi et comme ça les autres sauront directement qui est l’ainé de nous deux, t’en fais pas. » - “Comme si t’étais pas le seul à t’attarder dans le rayon “anti-âge” des magasins de cosmétique.” Le sourire en coin revient en même temps que l’insouciance qu’il feint à merveille, tout en se moquant de leur différence d’âge. Il est son grand frère, cela ne fait aucun doute à en juger par les grands yeux avec lequel il l’observe toujours, même si Malone a toujours été assez loin de tous les modèles qu’Ambrose a voulu suivre dans sa vie.

« Les bénévoles du jour sont en train de préparer les paniers repas de ce soir, je pense. Il est encore trop tôt pour se réunir pour la soirée en vue. » Tout en comprenant qu’il a encore d’autres choses à lui dire, son regard suit celui de Malone alors qu’il boit ses paroles. « Je t’en parle pas parce-que j’attends de toi que tu te débrouilles de suite pour changer tous tes plans, je sais que t’es occupé après t’en fais pas. » Ambrose ouvre la bouche en espérant qu’il puisse lui dire “je me libère pour passer du temps avec toi”, comme si les choses pouvaient réellement être aussi simples et préconçues. “Je peux leur envoyer mes notes, ça me ferait gagner… une demie heure ?” Il devra aller à cette réunion quoi qu’il en soit, mais il peut au moins tenter de gagner un peu de temps, conscient que sa présence a de l’importance pour Malone. Et que ça en a pour lui aussi, en réalité, parce qu’il est heureux d’avoir au moins une activité en commun avec lui, eux qui sont pourtant si différents dans leur quotidien.

« Je… » Malone balance son regard ailleurs, Ambrose repose ses yeux sur sa silhouette alors qu’il craint déjà d’avoir dit quelque chose de mal, à en juger par la réaction de son aîné qui a l’air de vouloir prendre ses jambes à son cou. « Comment va papa ? » Le visage de l’australien s’assombrit à la seconde où son aîné commence à parler de leur père, comme s’il n’était pas assez bien placé pour lui-même savoir à quel point tout ce qui entoure ce dernier s’apparente à un sujet difficile. L’incompréhension se lit sur le visage du plus jeune qui, déjà, s’assure qu’ils soient seuls, s’attendant déjà à ce que la discussion leur échappe. “Tu le saurais si t’allais le voir.” Il ne précise même pas un peu plus souvent, il se contente uniquement de parler d’aller le voir, tout court. Chose que Malone ne fait pas, chose qu’il lui reproche aussi, lui qui s’occupe de leur père depuis toujours et qui ne l’a jamais connu autrement que dans un tel état. Le ton d’Ambrose porte des reproches, bien sûr, mais il le fait tout bas, dans un murmure sincèrement désolé. « Ça fait un bout de temps que je suis pas passé le voir, mais je sais que t’es un meilleur fils que moi sur ce point là, alors… » Ses mots confirment ceux d’Ambrose, malheureusement. Leur père se souviendrait pourtant bien plus de Malone que de n’importe lequel de ses enfants, qu’il a de fait moins connu, et Malone s’évertue à se confondre avec un fantôme. “Papa parle toujours de toi.” Il prend Ambrose pour un infirmier, toujours, et il demande quand est-ce que Malone va venir. Toujours. « Je te demande pour pas encore demander à Flora. Je sais qu’on parle pas trop de ça d’habitude, mais je sais pas, je… Ouais, t’as des nouvelles ? » Au tour d’Ambrose de souffler doucement, la gorge nouée par l’émotion alors qu’il a l’impression d’avoir été pris au piège avec cette discussion, Malone l’ayant d’abord caressé dans le sens du poil avant de lui poser les questions difficiles ensuite, tout en sachant qu’il serait forcé d’y répondre. Il fait un pas en arrière, balance son regard sur le sol avant de le relever brièvement en sa direction. “Pourquoi est-ce que tu vas pas juste le voir, Malone ? On… On fait déjà de notre mieux pour s’occuper de lui, on devrait pas aussi avoir à faire la liaison avec toi.” Il est désolé de lui tenir de tels propos, sincèrement, mais il ne peut pas supporter davantage de pression sur ses épaules, bien trop certain qu’il finira par céder tôt ou tard et que cela signifiera laisser Flora seule, ce qu’il ne peut tolérer. Malone est leur grand frère, c’est lui qui aurait dû s’occuper de la majorité de cette charge, ou qui aurait tout du moins dû accepter de la partager équitablement avec les autres membres de la fratrie. Rien de tout ça n’est proche de la vérité.



did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) OzMRtqs
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 8UJb5dM
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) LctL9WN
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) HThKVK0
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 940 POINTS : 6195

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(sept) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorio | past: flora

RPs EN ATTENTE : james › yara
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) EmptyLun 28 Nov 2022 - 18:03


Bien sur que Malone ne put s’empêcher de remarquer le sourire qui se dessina très rapidement sur les lèvres de son petit frère. Il n’avait pas tourné sa phrase de cette façon, n’en avait pas fait u compliment uniquement pour que cette réaction puisse être aperçue, loin de là, mais cela donnait une dimension supplémentaire à cet échange et il était plutôt fier de ce dernier. Jusque maintenant, les discussions de ce type entre les deux Constantine étaient plutôt rares, et peu nombreuses étaient les fois où il y avait donc des occasions pour l’ainé de montrer la fierté qu’il éprouvait pour le petit dernier. En silence, de toutes façons, il l’avait toujours été. « Mais laisse pas penser que c’est une compétition, s’il te plaît. » La petite remarque de Rose tira un rire léger chez son grand frère. Ce n’était pas là une façon de faire qu’il appréciait particulièrement Malone, la compétition, car de son point de vue rien n’en ressortait vraiment bien d’essayer de se comparer aux autres et de faire mieux qu’eux par la suite. Il avait bien vu avec les années, que comparer ses réussites à celles de James n’avait jamais rien apporté de bon - surtout qu’il n’avait jamais réussi à au moins lui arriver à la cheville, qu’importe le domaine abordé -, et cette idée s’était confirmée une fois qu’il était arrivé à l’armée. Là-bas, il n’y avait pas de meilleur, pas de moins bons, juste un peloton d’hommes prêts à se défendre les uns les autres, qu’importe les conditions dans lesquelles cela devait être fait. Et c’était suffisant, pour l’esprit de Malone en tous cas cette façon là de voir les situations étaient peut-être ce qu’il y avait de plus simple. Alors, il esquissa un petit sourire à son tour en direction d’Ambrose mais pas pour approuver cette compétition qui pourrait s’installer entre eux, mais pour le rassurer dans ses paroles. « J’y veillerai alors. » Il ne se laisserait pas glisser dans cette configuration, et ainsi Rose n’aurait pas à se méfier à deux fois de la façon dont il se comporterait ici. De toutes manières, l’ainé était intimement persuadé que ce n’était pas lui resterait bien longtemps le Constantine préféré dans le coin malgré tout - il avait gardé cette place jusque maintenant uniquement parce-qu’il était le seul représentant de sa famille, rien de plus.

Heureusement, ce ne fut pas vers ce sujet là et tout ce qui s’en rapportait que la conversation suivit son cours, mettant en avant une question d’Ambrose qui était on ne pouvait plus légitime. Il était vrai qu’il commençait à se muer en plante verte au sein de l’établissement - pas parce-qu’il ne faisait rien valant le coup pour aider, au contraire, mais simplement parce-qu’il s’intégrait désormais parfaitement dans le décor tellement cela faisait des années qu’il longeait les murs. « Vieille branche. » Le jeune homme ne put que remarquer la tentative de son petit frère que d’apporter une nouvelle touche bien plus humoristique là où le sujet qu’ils abordaient était en réalité une lourde partie du passé de Malone. Ambrose savait parfaitement que les années qui avaient précédé l’overdose presque fatale de son grand frère n’avaient pas été de tout repos, mais peut-être ne s’imaginait-il pas à quel point cela avait réellement été un calvaire. Il y avait existé plus d’une journée où Malone pensait ne jamais s’en ressortir, et bien d’autres où il s’était vu terminer dans un caniveau pour que ce soit plus simple pour tout le monde. Au moins, Homless Connect avait été une partie constante lorsqu’il avait eu besoin d’un cou de main. Même si ce n’était, bien sur, une situation qu’il ne souhaitait à personne - de toutes façons, ce n’était plus pour ressasser les mauvais souvenirs liés à cette partie là de son histoire en ces lieux qu’il se tenait ici aujourd’hui, mais pour aller encore plus de l’avant en complément de tout ce qu’il avait déjà fait. Il savait à quel point les mains disponibles pouvaient venir à manquer, et il connaissait que trop peu de choses du jeune homme face à lui si ce n’était qu’un beau CV était toujours apprécié, et que compléter ce dernier d’une oeuvre charitable ne pouvait pas faire de mal. « Qu’est-ce que tu veux dire par là ? » L’un de ses sourcils tressauta légèrement aux mots du jeune homme face à lui, la peur déjà présente qu’il refuse l’idée de son aîné d’un bloc sans y réfléchir au moins à deux fois. « Pour ta carrière. Pour que ça fasse joli sur ton CV. » Parce-que serait-il venu dans d’autres circonstances lui promettre qu’il essayerait au moins de se rendre disponible ? Malone savait que la réponse à cette question là se soldait par la négative.

De toutes façons, rien que l’idée d’essayer était un pas énorme pour toutes les personnes attendant après l’association. Peut-être qu’Ambrose ne se rendait pas encore compte de tout ça, mais une personne en plus pour distribuer les repas en l’espace du maigre créneau horaire qui était alloué à cette activité permettait d’aider plus de personnes par soirs - et peut-être surtout sur la durée. C’était là le vrai but, in fine, de tout organisme oeuvrant pour les personnes à la rue et isolée socialement: mettre en place des actions qui permettraient sur le long terme de sortir le plus de personnes possible de cette situation. Malone tentait alors d’expliquer à son frère du mieux qu’il le pouvait l’engagement que cela lui demanderait, car il savait pertinemment que c’était le genre de discours qui l’intéresserait - il n’y avait qu’à voir la façon dont son regard s’attardait sur ses lèvres à chaque mot prononcé, la façon dont son regard ne savait lâcher le sien pour comprendre qu’il était attentif à la moindre chose qu’il pourrait lui dire. « Je peux me libérer un soir pour sûr. Et je me débrouillerai pour un deuxième, au moins une fois de temps en temps. » Rapidement, l’aîné hocha vivement la tête. « C’est déjà beaucoup, tu sais. Et ça représenterait beaucoup surtout. » Il avait commencé aussi de cette façon là, de son côté: quelques soirs ici et là, au début, lorsqu’il avait commencé à se sentir assez solide pour revoir la réalité de ce qu’il avait pu vivre pendant un temps; puis associé à ça une régularité hebdomadaire et un engagement sur le long terme par la suite et maintenant, il était fidèle au poste deux soirs par semaine - et c’était très rare qu’il ne puisse pas honorer ses engagements. De toutes façons, il lui fallait être occupé tous les soirs, à Malone; autant oeuvrer pour la bonne cause puisque c’était le cas, si cela pouvait lui permettre de rester sobre un peu plus longtemps, de façon un peu plus sereine, et d’avoir l’impression de ne pas seulement être un poids pour trop de personnes. Surtout que pour le moment, ce n’était pas cette idée là non plus qu’il percevait dans le regard de son petit frère - et pourtant, c’était cette impression qui en ressortait en temps normal, tout comme il trouvait que c’était le cas avec les autres membres de la famille Constantine. « Comme si t’étais pas le seul à t’attarder dans le rayon “anti-âge” des magasins de cosmétique. » Il ne pouvait pas en vouloir à son frère de jouer de cette façon, il avait cherché le premier en lui tendant une perche grande comme le monde. « Touché. » Qu’il se contenta donc de lui répondre avec un petit sourire en coin également.

« Je peux leur envoyer mes notes, ça me ferait gagner… une demie heure ? » Malone balaya gentiment d’un revers de la main l’idée d’Ambrose. « Nah, t’en fais vraiment pas. De toutes façons, le tour est presque déjà terminé. » Et puis comme il avait dit, il pourrait pas faire grand chose aujourd’hui pour commencer à ajouter sa pierre à l’édifice. Et avec le second sujet que Malone désirait aborder, ce dernier n’était pas sur que son cadet veuille réellement rester bien plus longtemps à ses côtés. Promis, ce n’était pas pour ça qu’il l’avait demandé de venir jusqu’ici initialement, mais quitte à ce qu’ils soient que tous les deux et qu’ils arrivent à se parler honnêtement… Ca aurait été dommage à ses yeux de ne pas saisir l’occasion. Alors, bien sur qu’il le fait avec le regard qui se concentrait partout ailleurs que sur son frère marchant à ses côtés, car sa question et les paroles explicatives qui s’en venaient de paire avec n’étaient qu’en partie assumées. « Tu le saurais si t’allais le voir. » Il ne pouvait pas voir le regard sombre de Rose, mais le ton donné à ses paroles le laissait deviner sans trop de mal. Et s’il savait que le ton avait davantage de risques de monter sur ce second sujet, il ne pensait pas que le brun oserait lancer une remarque dès la première occasion donnée. Malone sera les mâchoires; ce n’était pas non plus tout à fait faux, mais ce n’était pas l’entière vérité et il n’aimait pas le sous-entendu que Rose laissait en guise de toile de fond de sa phrase. Il allait voir sur père, simplement sur un rythme qui ne portait rien de régulier si ce n’était dans son absence. « Papa parle toujours de toi. » Si cette révélation - qu’il ignorait jusque maintenant - faisait plaisir à entendre en tant qu’enfant, cela brisait surtout le coeur du jeune homme que ça puisse être le cas. Le plus jeune de la fratrie, à ses côtés, ne méritait surtout pas lui que ce soit la vérité. « Pourquoi est-ce que tu vas pas juste le voir, Malone ? On… On fait déjà de notre mieux pour s’occuper de lui, on devrait pas aussi avoir à faire la liaison avec toi. » Même s’il s’était douté qu’un tel sujet pouvait tourner vinaigre, il avait eu une lueur d’espoir qu’Ambrose garde ses réflexions et son calme pour aujourd’hui, en se tenant dans ce type de lieux, pour simplement se contenter de répondre à la question de son aîné. Ce n’était en rien le cas. Malone se contenta de parcourir les quelques pas qui le séparaient encore de la porte d’entrée pour se réfugier à l’extérieur du bâtiment, se doutant que Rose serait sur ses talons.





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty
Message(#) Sujet: Re: did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

did you hear my covert narcissism lightly disguised as altruism (ambrose)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-