AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-41%
Le deal à ne pas rater :
PARISOT Armoire 2 portes battantes + 1 tiroir
99.99 € 169.99 €
Voir le deal

 [Bas'] Life Is Wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hérine Rose
Hérine Rose
la biche apeurée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans. née en mai (taureau ♉︎)
SURNOM : Paupiette, uniquement par sa mère. Hérine par les autres.
STATUT : Célibataire depuis une éternité, timidité qui l'empêche à chaque fois d'aller au bout de ses envies
MÉTIER : Coiffeuse à temps partiel.
LOGEMENT : Toowong- à sherwood road (n°9) dans une maison délabrée mais dans ses moyens. Retapée totalement par ses soins et par l'aide de son ex copain. En colocation depuis peu de temps avec Tae.
[Bas'] Life Is Wild  Bfda
POSTS : 1034 POINTS : 220

TW IN RP : maladie, harcèlement, abandon
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : n'a pas de phobie particulière, c'est souvent elle la sauveuse de ses amies arachnophobes. Elle est sensible aux rayons du soleil donc elle n'a pas choix de se protéger lors de fortes chaleurs. afin d'arrondir ses fins de mois, elle vend sur sa boutique d'internet, ses sculptures et ses gravures fabriquées de ses propres mains.
RPs EN COURS : Tae-Hyung#1(fb) - Bellamy#1 - Bas' - Sienna#1 - Tae-Hyung#2 - Tommy#1 - Andrew#1(FB) - Hélène#1 - Ambrose#1 - Oliver#2 - Billie#1 - Rose#1 - Mickey#1 -
RPs TERMINÉS : Oliver#1(fb)

Spoiler:

AVATAR : winnie harlow
CRÉDITS : (lifaa) - (avatar)
DC : nothing
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46808-once-upon-a-time-herine#2375617 https://www.30yearsstillyoung.com/t46837-herine-rose-liens

[Bas'] Life Is Wild  Empty
Message(#) Sujet: [Bas'] Life Is Wild [Bas'] Life Is Wild  EmptyJeu 10 Nov 2022 - 19:50




Life Is Wild

Les rayons du soleil vinrent éblouirent les yeux noisettes de la jeune femme qui peinait à se lever, cela était dû à sa longue nuit où elle avait beaucoup cogitée sur plusieurs choses qui se passaient dans sa vie actuellement, son téléphone n'avait même pas sonné pour la réveiller mais c'est vrai ; elle ne travaillait pas aujourd'hui ! C'était son jour de repos et elle profitait pleinement de ce temps libre pour aller se balader, même si elle était extrêmement fatiguée, cela n'allait pas l'empêcher d'organiser quelque chose pour la journée. La météo annonçait du soleil toute la journée alors, c'était le moment pour elle de se découvrir un peu mais sans trop en faire, bien sûr. Le temps passé en thérapie n'avait pas suffit pour qu'elle arrive à se mettre en robe devant tout le monde, déjà sortir seule dans un centre commercial était un grand progrès elle mais , également pour ceux qui la connaissaient depuis des années. Elle s'habilla d'un pantalon skinny de couleur crème, d'une simple paire de basket blanche et d'un petit pull aux manches légèrement courtes d'une couleur assez basique. Son maquillage était assez couvrant de sorte à ce qu'on voit en moindre sa peau qui blanchissait peu à peu, elle avait mis du fard à paupières irisé et du rouges à lèvres mat de couleur cerises ainsi que des cheveux bouclés et détachés parcourant toute sa silhouette assez svelte. Le sourire aux lèvres, c'est maintenant qu'elle partait faire du shopping. C'était l'une des premières fois où elle ne se couvrait pas tant que ça pour faire des courses, néanmoins, elle s'était mise au défi de le faire et d'avancer dans sa vie, elle savait pertinemment qu'elle ne pouvait pas se cacher toute sa vie, cela aurait été un réel gâchis. Alors, elle s'avançait en étant quelque peu confiante, en essayant de ne pas calculer le regard des autres, ignorants ceux qui la scrutaient de haut en bas sans gêne. Mais il fallait dire aussi que sa grandeur n'arrangeait pas les choses, elle avait clairement une taille mannequin et elle dépassait la plupart de ses amis alors c'est sûr qu'elle ne pouvait pas forcément passer inaperçu. La réalité avait tendance à lui faire peur, c'est pourquoi elle préférait rester dans sa bulle pour ne pas affronter certaines douleurs qui ne voulaient pas partir. Et avec cette maladie qui chaque jour la consumait un peu plus et Hérine qui ne savait comment faire face à tout ça, elle qui espérait encore que son père réapparaisse du jour au lendemain et, elle qui attendait désespérément que sa maladie guérisse et que tout redevienne comme avant et pensant alors naïvement que toutes ces douleurs du passé n'était qu'insouciance. Parfois, son esprit se perdait dans ce qui était inexistant et ça lui plaisait, de se faire des scénarios dans sa tête, à en perdre la réalité car c'est ce qui la consolait le plus au fond d'elle. Mais ses proches n'avaient pas manqué de la secouer pour qu'elle se retrouve une véritable identité et qu'elle oublie les raclures qui lui avaient fait du mal tout au long de son existence.

Alors, après cette superbe journée qu'elle avait un peu trop appréhendait finalement, elle s'installa dans son lit c'était quand même épuisant car ce n'était pas dans son habitude de faire ça mais elle avait vraiment adoré pouvoir s'acheter des choses sans passer par internet et pouvoir redécouvrir un peu le monde extérieur, c'est sûr qu'elle gardera un souvenir assez chaleureux qu'elle ne manquera pas de faire partager à ses amis. Elle qui sortait avant avec au moins une personne pour la couvrir en se cachant toujours derrière chaque gros vêtement qu'elle pouvait, ne sortant quasiment pas dans les grands lieux. Cela avait vraiment été un grand bol d'air frais pour la jeune femme en progression.

Ce soir, elle avait également prévu de sortir voir un concert qui se déroulait pas loin de chez elle, à quelques kilomètres de là. Elle en avait parlé à ses proches comme ça s'il avait l'intention de venir, elle n'aurait pas été seule mais bon, elle n'eût pas vraiment de réponse puisqu'ils étaient tous occupé, chose qu'elle ne reprochera jamais à quiconque car elle savait que chacun avait sa vie à gérer, surtout en semaine. Alors, elle était assez impatiente de s'y rendre et de se ressourcer grâce à la musique parce qu'elle adorait ça.

Donc au final, c'est seul qu'elle s'y rendra. Toujours aussi simplement habillée et avec quelques retouches de maquillage. Elle arriva au bar et une grosse surprise l'attendait, mais ce n'était pas une bonne. « Papa... ? » ses yeux s'étaient écarquillés. Quant à lui, il n'avait même pas daigné la regarder, comme à son habitude, il était lâche. « S'il te plaît, regarde-moi, je suis ta fille pas n'importe qui. » Hérine ne voulait pas céder et elle ne voulait pas non plus pleurer en face de lui, cela voudrait dire qu'elle avait encore une faiblesse face à lui alors qu'elle s'était promis de ne plus avoir le même comportement lamentable. « Je n'ai pas de fille, je ne te connais pas. » lâchait-il sur un timbre de voix glacial la toisant assez vulgairement du regard alors qu'il continuait de se préparer comme si de rien était pour le concert. « Viens dehors! » L'avait-il invité en la pinçant fermement par le poignet, la bousculant dehors. Les deux se retrouvèrent à l'arrière du bar. « Quand est-ce que tu vas comprendre que je n'ai rien à voir avec toi? Tu n'es rien pour moi ! Tu es une même une honte ! » Hérine serrait les poings face à lui mais elle ne voulait pas perdre son sang-froid  « T'es juste un pauvre con qui est à la botte de sa pouffe. » elle pinça ses lèvres et repris du souffle « t'étais pas aussi con avant, mais tu préfères être soumis à ta petite jeunette. Mais t'inquiète pas dans pas longtemps, elle sera elle aussi vieille et ridée. Ma mère est bien plus belle que cette p***te » Hérine n'aimait pas la vulgarité, mais les propos tenus par son père l'avait totalement enragé, ses sourcils étaient froncés et ses poings étaient paraient pour se défendre, vu l'état dans lequel il se trouvait. «   Tu me dégoûtes. » franchement quel père pouvait penser ça de sa fille. « Va pas gâcher mon concert et casse-toi de là, ne va pas dire aux  autres que tu me connais, ni que tu es ma fille. Tu es si laide. » Ce n'était plus la peine de lui rétorquer quoique ce soit ou de vouloir le frapper. Ça ne servait à rien tout ça. « T'es vraiment qu'un putain d'enfoiré. » la patience était une vertue, chose que n'avait pas son géniteur qui l'avait violenté à plusieurs reprises. Ses pieds écrasés et ses poignets qui étaient désormais  scellés par une grosse main qui ne voulait pas lâcher prise. Malgré plusieurs rictus, un visage crispé, Hérine ne lâchait pas un seul cris. La douleur physique n'était rien face à ce qui venait de lui dire. « Lâche-moi, j'ai bien compris ! » c'était inutile de se venger, il n'en avait que faire. Son seul but, c'était de se faire du fric et de continuer à pomper celui de sa jeunette. Mais elle n'aurait jamais cru qu'un jour il puisse être violent avec elle. Les larmes ne coulaient pas, mais c'était un visage sans vie que se présentait là.

Après cette altercation plutôt explosive des deux côtés, Hérine se rendit à une pharmacie à proximité afin de soigner ses égratignures et ses hématomes qui venaient d'apparaître sur son corps, elle soupira longuement cherchant quoi faire désormais. Il faisait déjà nuit et elle ne voulait pas céder maintenant à la fatigue et voulait profiter un peu de sa soirée et oublier ce moment, elle décida de se rendre à un autre bar aussi cool que l'autre ou elle comptait se rendre, c'était le jazz club. Elle n'y avait jamais mis les pieds, elle avait seulement entendu son nom et en bien donc elle décida de s'y rendre seule. Une fois passée la porte d'entrée, elle  se commanda quelque chose de frais pour ne pas succomber et céder à ses émotions qui étaient au bords de l'explosion. Elle s'installa sur une grande banquette en espérant que personne ne s'était installé avant car elle ne voulait pas gêner quiconque. La musique lancée depuis quelques secondes, les lumières tamisées, Hérine clôtura ses yeux durant de petites secondes en savourant ce doux moment paisible. Elle était complètement apaisée et essayer vainement de ne pas penser une seule seconde à son géniteur, mais le mal qui lui avait fait physiquement était impardonnable. La jeune femme aller en parler plus tard à sa mère de ce qu'il s'était passé et pas sûre qu'elle en soit ravie ! Mais avant tout, il fallait que Hérine fasse le vide dans tout ça, alors, elle observait les personnes autour d'elle et subitement, elle vint arriver un serveur à sa table. « Bonsoir ?? » le serveur lui déposa un autre verre de la même boisson qu'elle s'était prise juste avant « Mais je n'ai rien commandé ? » elle avait un petit sourire gêné « Ah, c'est cette personne là-bas qui vous a offert ce verre. » Hérine arqua un sourcil et elle ne voyait pas vraiment très bien cette personne au loin, donc elle plissa les yeux en espérant mieux apercevoir cette silhouette. « Ah, je vous remercie, c'est gentil. » Disait-elle sur un timbre de voix un peu intimidé par cette personne dont elle ne connaissait ni le prénom, ni le physique. Mais elle ne pût s'empêcher de lui sourire en retour et de le remercier avec un signe de la main. « Mais qui est-ce ? » elle se pinça les lèvres assez nerveusement, elle ne pouvait s'empêcher d'être intriguée et inquiète à la fois. Était-ce quelqu'un qui lui voulait du mal ou bien se moquer d'elle, ou bien était-ce quelqu'un qui voulait simplement venir à sa rencontre ? Pour dire vrai, Hérine ne voulait pas le savoir et elle était assez hésitante en face de ce verre pourtant si généreusement offert.


Dernière édition par Hérine Rose le Ven 25 Nov 2022 - 12:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Basilius Reynard
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 47 ans
SURNOM : Bas'
STATUT : Divorcer (6ième divorce)
MÉTIER : Acteur
LOGEMENT : Jolie villa au 300, edward street
[Bas'] Life Is Wild  Vvtq
POSTS : 521 POINTS : 325

TW IN RP : alcool, drogue, bagarre, sex (of course)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Pendant près d'une année, Bas' a conduit sans permis de conduire.
RPs EN COURS : (2011) Sav'#1 ; (2020) Marley ; (2022) Willow ; Hérine ; Sav'#2
AVATAR : Jared Leto
CRÉDITS : dashiconsxo
DC : S/O
PSEUDO : S.
INSCRIT LE : 12/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t47001-basilius-kayak-se-prononce-kayak-a-l-envers

[Bas'] Life Is Wild  Empty
Message(#) Sujet: Re: [Bas'] Life Is Wild [Bas'] Life Is Wild  EmptyJeu 17 Nov 2022 - 19:18



Life is wild
ft.  @Hérine Rose  


Je m’approche tranquillement d’elle. Ma chevelure se déplace doucement dans le vent et nos regards se croisent. Glissant du bout de mes doigt sur la peau de sa joue, un sourire se dessine sur mes lèvres. J’ai envie de l’embrasser, mais je me retiens, car elle est si belle dans cette lueur du jour. Je m’approche doucement de son oreille, alors que je ressens ses joues se réchauffer et je viens doucement susurrer à son oreille « Je n’ai pas tué ton frère… Je te le promets… Tu dois me croire! » Je sens sa tête devenir si lourde et s’appuyer contre mon épaule et je la sens sangloter contre moi. Le moment est lourd et je préfère ne rien dire… Puis dans un moment de silence, une voix vient hurler « COUPÉ ! Oh putin Bas’ tu es génial… On la tient! On a la bonne prise… Putin tu m’as fait chialer, mon vieux ! » Je relâche doucement ma co-star du grand écran et lui fait un petit sourire en coin en lui tapant gentiment l’épaule « Belle prise! On se revoit demain pour la suite! » elle me laisse un baiser sur la joue et j’avoue, je rougis un peu intérieurement. J’ai toujours cette vulgaire difficulté avec le contact rapproché aussi soudain sans savoir qu’il va arriver. Je me dirige vers mon manager qui m’applaudit comme une tache, toujours aussi excité, malgré qu’on tourne des productions ensemble depuis près d’une décennie maintenant. Il me laisse le rejoindre en s’approchant de moi avec ma bouteille d’eau et ne dis pas un mot, me laissant me réhydrater. J’ai l’air d’un con dans ce faux complet. J’ai l’air d’une imitation bas budget de James Bond qui va tourner une pub pour les dolipranes. Bref, je le regarde et il tire encore sa tête de con « quoi… » Il ne répond toujours pas et continue de me fixer « putin… tu vas la cracher ta pastille ou je t’en colle une » M’énerve celui-là, quand il se la joue collégienne effarouchée ! Je me demande quel plan de merde il m’a encore pondu. Il prend son téléphone et finit enfin par cracher sa pastille « tu te souviens que tu voulais un placement de produit pour Absolut vodka! Tu te souviens qu’ils nous ont toujours dit non, n’ayant pas d’idée sur quel genre de placement de produit ils avaient en tête pour toi… Et bien ils ont une offre… » Je penche doucement la tête vers lui en déboutonnant le veston et le déposant sur la table. « Quel genre… d’offre… » il se mord la lèvre, car il sait que je suis chiant si ça ne me plaît pas « Ils veulent que tu ailles consommer leur produit… Dans des boîtes de nuits… Donc c’est kiff kiff!! Toi tu bois leur merde et eux ils te paient ! J’ai quand même négocié et ils sont prêt à verser 25 milles ! » C’est pas mal comme prix… Surtout que c’est de l’argent reversé dans une œuvre caritative et qu’on fond… Je suis payé pour picoler… En vrais, je vais accepter, mais je ne veux pas lui donner la satisfaction qu’il aimerait avoir instantanément. « Mouais je vais y penser… Dis-toi que si tu n’as pas de nouvelle de ma part au courant de la soirée… Juges que c’est un non… Autrement je te dirais dans quel bar je serai et tu viendras me rejoindre! »

Je sais qu’il déteste. Je sais qu’il a horreur, qu’on ne lui donne pas la satisfaction qu’il aimerait avoir quand il a planché sur une idée et c’est là que réside ma petite satisfaction personnelle. Bref, je lui colle mon poing sur l’épaule d’un geste amical et je lui fais un clin d’œil alors que je vois une petite moue se dessiner sur ses lèvres. Il est mignon quand il n’a pas ce qu’il veut. Je vais m’asseoir derrière, côté passager de la Benz et je me retrouve nez à nez avec ma solitude. Ma meilleure amie pour me détendre après une journée de tournage. Je mets ma musique dans mes oreilles, je prends une grande inspiration et je ferme les yeux pour me laisser bercer vers la maison. Aucun stress, juste moi et mes pensées. Sincèrement, j’ai envie de sortir, j’ai envie d’aller m’amuser… Mais pas comme d’habitude… Pas de drogue, pas d’excès d’alcool, juste la quantité suffisante pour me souvenir de ce qui se passe au courant de ma nuit, de me rappeler de ce que j’ai fait, de ce que j’ai dit et surtout de ne pas me réveiller dans le lit d’une personne qui m’est entièrement inconnue… Quoi que je ne dis pas non à ça non plus, vus le stress des tournages. Et puis merde… Je me dis que j’aime autant me laisser surprendre par la soirée!

J’attrape donc mon portable et je feuillette tous les bars, les boîte de nuits, les événements… Je regarde surtout ce qui est tendance, pour ne pas aller là-bas. Je veux être dans un endroit qui n’est pas rempli de paparazzi. Sur Bayside il y a un gros événement qui a lieux, ce qui veut donc dire que c’est d’office rayé de ma liste… Je continue de défiler et je vois Redcliffe. Je n’y ai pas mis les pieds depuis ce divorce. Ce fameux événement qui m’a coûté une fortune !! Bah autant en profité et refaire une meilleure image de cet endroit! Mais première des choses… J’ai la dalle, je dois prendre une douche et je dois me préparer à sortir… Je n’ai pas envie de ressembler à Ken au rabais. D’ailleurs, je vais en profiter pour mettre ce vrai costume qu’on m’a offert récemment. Une belle pièce de marque qui dort dans ce placard depuis quelques semaines… Ce n’est pas ma faute, c’est plus confortable un t-shirt et une paire de jean, qu’un complet qui vaut une fortune avec des chaussures italienne hors de prix. Bref. Petit saut dans le temps et me voilà prêt. Destination… Pour la peine… ce petit jazz club qui a été rénové dernièrement… C’est vrai que je n’y ai pas été depuis sa rénovation. Je prends donc un chauffeur pour la peine et j’emmène des mecs de la sécurité, pas le choix… c’est ça la vie d’artiste! Arrivé en ville, les gens ont beaux être présent et le pouls de la soirée bats à son comble, mais pour le moment, je suis tel une souris dans la campagne, je passe inaperçus. Dès que je rentre dans l’établissement, l’ambiance me plaît et je sais que je vais m’y plaire. J’ai à peine le temps de découvrir l’endroit, qu’un bras m’entoure la tête et je me retrouve tiré dans les bras de mon manager « Petit cachotier ! » Je lâche un coup d’œil à mes gardes du corps et je comprends qu’ils l’ont avertis de ma sortie… C’est ça que ça vous coûte quand vous jouer des mauvais coups autour de vous. « raaah lâche moi, on va nous croire ensemble… » je le repousse amicalement avec un sourire et nous sommes rapidement accueilli et reconduis à une table dans un coin. Je m’installe confortablement et je remarque que mon manager, ce loup en chaleur scrute déjà la salle. « Je vais te trouver quelqu’un, tu verras, hors de question que mon poulin soit seul à sa table! » « Bah du con, je ne suis pas seul si tu es assis à ma table… Ne me fourre pas le nez dans un de tes plans pourris… La dernière fois, elle a failli m’arracher ma cravate, histoire de la revendre aux enchères sur EBay… » Je le vois bien rigoler… Il a déjà quelqu’un en tête et il s’empresse d’aller voir le serveur « T’es un vrais connard…» Trop tard, le serveur est déjà parti avec son sourire étincelant, il est aussi excité qu’un chien qui rapporte une branche à son maître. J’ai envie de me mettre la tête entre mes mains « un jour… je vais vraiment te virer… »

Je ne sais pas dans quel coin me tenir, puisque d’un côté, je n’ai pas bien le choix, elle est assise au bar et à sa consommation dans les mains, mais de l’autre… Techniquement ce n’est pas à moi de la saluer… C’est à l’autre abrutis de première de le faire… Tant pis… Jouons le jeu jusqu’au bout, peut-être que cette soirée finira par prendre encore une fois un tournant inattendu… J’attrape mon verre de vodka, de la marque sponso et je me glisse hors de ma chaise, en passant devant le mec de la sécurité qui surveille pour moi. « Je reviens… SI ça dégénère, je cours vers vous et vous faîte votre job… » ça le fait rire en plus… Putin je suis réellement entouré d’une équipe de bras cassé…  Après je m’étonnes que je me questionne si un soir, je vais pas me retrouver au fond d’une valise de voiture avec un mec qui a envie de me tabasser à grand coup de talonnette. Je déboutonne mon veston pour être plus ample dans ma démarche et je m’approche doucement de la jeune demoiselle qui s’est fait offert une consommation… Si j’ai de la chance, elle ne me reconnaîtra pas… En espérant qu’elle ne soit pas fan de télévision ou de films. Je n’ai donc plus le choix, elle se trouve maintenant à environ moins d’un mètre de moi, sourire à ses lèvres. « vous êtes en beauté ce soir… et vous buvez seule… rassurez-moi que votre cavalier n’est pas bien loin ? » putin je me la joue vieux films d’espion ou quoi… J’avoue que jene sais pas aborder les gens… Habituellement c’est eux qui viennent à moi… « J’espère que ce verre vous plaira! Je suis toujours assez nerveux d’offrir une consommation… Habituellement, les gens sont un peu… Nerveux à l’idée de se faire payer un verre. » Oui bon, je ne vais pas aller lui dire, coucou, vous voyez le crétin qui sourit tout bêtement là-bas, bah c’est lui qui vous a donner à boire, histoire de vous mettre mal à l’aise et de me faire passer pour un con… « Je suis de la vieille école, mais à qui ai-je l’honneur ? » Je pose ma question, alors que je suis pile devant elle, verre de vodka à la main. J’entends autour de moi quelques murmures de gens qui me reconnaissent, mais je décide de me concentrer uniquement sur mon interlocutrice, je suis curieux de voir qui j’aurai devant moi… Une fan dégantée? Une inconnue ? Peut-être une vendeuse pour une marque qui sait.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Hérine Rose
Hérine Rose
la biche apeurée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans. née en mai (taureau ♉︎)
SURNOM : Paupiette, uniquement par sa mère. Hérine par les autres.
STATUT : Célibataire depuis une éternité, timidité qui l'empêche à chaque fois d'aller au bout de ses envies
MÉTIER : Coiffeuse à temps partiel.
LOGEMENT : Toowong- à sherwood road (n°9) dans une maison délabrée mais dans ses moyens. Retapée totalement par ses soins et par l'aide de son ex copain. En colocation depuis peu de temps avec Tae.
[Bas'] Life Is Wild  Bfda
POSTS : 1034 POINTS : 220

TW IN RP : maladie, harcèlement, abandon
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : n'a pas de phobie particulière, c'est souvent elle la sauveuse de ses amies arachnophobes. Elle est sensible aux rayons du soleil donc elle n'a pas choix de se protéger lors de fortes chaleurs. afin d'arrondir ses fins de mois, elle vend sur sa boutique d'internet, ses sculptures et ses gravures fabriquées de ses propres mains.
RPs EN COURS : Tae-Hyung#1(fb) - Bellamy#1 - Bas' - Sienna#1 - Tae-Hyung#2 - Tommy#1 - Andrew#1(FB) - Hélène#1 - Ambrose#1 - Oliver#2 - Billie#1 - Rose#1 - Mickey#1 -
RPs TERMINÉS : Oliver#1(fb)

Spoiler:

AVATAR : winnie harlow
CRÉDITS : (lifaa) - (avatar)
DC : nothing
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46808-once-upon-a-time-herine#2375617 https://www.30yearsstillyoung.com/t46837-herine-rose-liens

[Bas'] Life Is Wild  Empty
Message(#) Sujet: Re: [Bas'] Life Is Wild [Bas'] Life Is Wild  EmptyMar 29 Nov 2022 - 14:14




Life Is Wild

Elle tentait de garder la tête haute tant bien que mal, elle ne voulait pas que ses émotions s'emparent d'elle. C'était une soirée assez compliquée pour la coiffeuse qui n'avait qu'une seule chose en tête actuellement ; c'était de progresser et de faire en sorte que sa vie personnelle soit un peu plus belle chaque jour. Si l'on reculait de quelques années la différence entre la jeune femme en devenir et celle d'aujourd'hui était plus que flagrante, malgré ça, il y avait encore beaucoup de boulot. Elle se répétait chaque jour que son physique avait un charme inestimable et qu'elle était aussi belle qu'une autre. Coincée devant son miroir à essayer vainement de cacher toutes ses tâches blanchâtres, elle avait finit par laisser tomber et à accepter de ne pas pouvoir faire plus. Mais la seule solution qui lui restait était d'acheter des écharpes assez épaisses pour se couvrir afin que tout ça ne se voyait pas.

Hérine était dans un état second, les lumières tamisées du bar ne lui permettait pas d'avoir une bonne vue sur l'ensemble des personnes qui se trouvaient à l'intérieur. Alors, elle se contenta de ne pas interagir avec les autres et elle comptait profiter seule de cette soirée. Essayant malheureusement de faire abstraction sur l'agression qu'elle avait subie tout à l'heure, un énième souvenir déchirant dont elle en gardera les séquelles à vie. Sa mine était quand même un peu triste même si son verre qu'elle tenait en main était particulièrement délicieux, un second verre lui avait été offert de la part d'un homme qu'elle ne connaissait pas. Elle observa de loin deux hommes qui la regardaient, elle s'était sentie à ce moment-là, un peu épiée et elle avait pris peur, en espérant que ces hommes n'allaient pas l'accoster pour de mauvaises intentions. Elle fronça les sourcils finalement, et reposa la verre gentiment offert car elle ne savait pas si finalement, il y avait quelque chose de suspect là-dedans. Mais elle continuait de diriger son regard vers eux. Soudain, un seul homme se leva et sembla avancer vers elle, elle continua de garder un air suspect, ne le lâchant aucunement du regard. Hérine avait cette légère impression de connaître son interlocuteur, mais de où ? En tout cas, sa tête n'était pas anodine, c'était sûr qu'elle l'avait déjà vu mais, elle le laissa finalement s'approcher afin de savoir ce qu'il lui voulait. . « vous êtes en beauté ce soir… et vous buvez seule… rassurez-moi que votre cavalier n’est pas bien loin ? » drôle manière d'accoster ou plutôt flatteur, Hérine ne put s'empêcher de lâcher un petit rire. Néanmoins, elle était toujours un peu nerveuse, son regard vacillait de droite à gauche, elle n'osait pas regarder l'homme dans les yeux, la peur l'avait finalement envahie... «  Disons... que c'est bien compliqué. Mais vous me flattez. » elle voulait ne pas en dire trop, juste « compliqué » était déjà un grand effort de fait. C'est vrai qu'elle n'avait pas particulièrement envie de parler sauf qu'elle avait un peu mal choisi son endroit alors. Elle eût un léger rictus en buvant sa boisson et toussota de peu à cause de du stress. « J’espère que ce verre vous plaira! Je suis toujours assez nerveux d’offrir une consommation… Habituellement, les gens sont un peu… Nerveux à l’idée de se faire payer un verre. »  il avait l'air sincère et honnête. Lui aussi semblait un peu nerveux à l'idée de l'approcher, ce qui laissa la coiffeuse un peu perplexe. «  Je vous avoue que je suis un peu sceptique également car les gens ont tellement de mauvaises intentions que je ne peux plus faire confiance. » Elle hésita devant le verra offert puis haussa les épaules en soupirant « Bon, j'y vais ! » elle but une gorgée de son verre offert après avoir terminé l'autre d'une traître. Elle espérait que l'homme ne l'ait pas embourbé dans une histoire sordide. « Je suis de la vieille école, mais à qui ai-je l’honneur ? »  la jeune femme était un peu déconcentrée de la conversation. Des murmures l'empêchaient de revenir en direction de l'homme qui avait pris la peine de se déplacer. Elle voulait savoir ce qu'ils se racontaient mais c'était assez inaudible. Hérine était inquiète à ce moment-là. « Je crois que ces gens vous parlent et vous connaissent. Vous êtes connus ou je me trompe ? » s'interrogea-t-elle alors sur la nature de la venue de son interlocuteur, elle encra ses pupilles marrons dans ceux du jeune homme. « Je m'appelle simplement Hérine et vous ? » posa-t-elle en toute simplicité sans faire de manières, espérant des réponses sincères, s'il avait le malheur de se foutre d'elle pour une quelconque chose, que ce soit pour sa peau ou pour ses mimiques, elle allait le faire déguerpir. Elle avait beau être fragile mais ce n'était plus la  même femme qu'avant et s'il se montrait trop provoquant, elle n'hésiterai pas à lui flanquer une bonne raclée. C'était fini la Hérine d'avant qui se laissait intimider par des personnes malintentionnées, Même si pour le moment, elle avait encore du mal à affronter le regard de son père. Mais ça, c'était une autre histoire.


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Basilius Reynard
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 47 ans
SURNOM : Bas'
STATUT : Divorcer (6ième divorce)
MÉTIER : Acteur
LOGEMENT : Jolie villa au 300, edward street
[Bas'] Life Is Wild  Vvtq
POSTS : 521 POINTS : 325

TW IN RP : alcool, drogue, bagarre, sex (of course)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Pendant près d'une année, Bas' a conduit sans permis de conduire.
RPs EN COURS : (2011) Sav'#1 ; (2020) Marley ; (2022) Willow ; Hérine ; Sav'#2
AVATAR : Jared Leto
CRÉDITS : dashiconsxo
DC : S/O
PSEUDO : S.
INSCRIT LE : 12/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t47001-basilius-kayak-se-prononce-kayak-a-l-envers

[Bas'] Life Is Wild  Empty
Message(#) Sujet: Re: [Bas'] Life Is Wild [Bas'] Life Is Wild  EmptyVen 20 Jan 2023 - 18:56


Life is wild
ft.  @Hérine Rose  


L’anxiété de cette femme, le stress, je le connais. Je le ressens, je dirais même que je le vois et je sais exactement qu’elle ne souhaite probablement ne plus exister à cet instant précis dans lequel je suis entré en contact avec elle. Ce genre d’anxiété qui vous fait littéralement manger votre cerveau par des pensées qui s’enchaîne à une vitesse folle, ce n’est pas pour rien que certains termine au fond d’une ruelle complètement étouffé dans des substance pour envoyer le cerveau au quatrième étage de la folie. Juste qu’il arrête de tout analyser en profondeur. Qu’il arrête simplement de tenter de prendre le dessus sur tout geste et pensée qui viennent en tête. Bref, je me concentre sur la gente dame qui a quand même assez de crans pour rester, bien que je ressente qu’elle aimerait peut-être se mêler à la foule. Un commentaire sur la réaction des gens autour qui ne cesse d’avoir les têtes qui se tournent et qui sont pour le moins très peu discret. C’est le malheur d’avoir un peu de célébrité, les gens tentent de se faire croire qu’ils sont discrets alors qu’ils sont littéralement en train d’essayer de vous prendre en photo dans les activités les plus banales du quotidien, tels que choisir une banane dans un supermarché. Ses yeux s’accrochent aux plus creux de mon regard bleu et je ne peux m’empêcher d’esquisser un petit sourire, ressentant qu’elle s’y risque pour une aventure.

Je n’ai pas envie de répondre à son questionnement sur les gens qui me parle ou qui m’adresse des regards indiscrets. Je n’ai pas envie d’aller vers cette avenue tout de suite… Qui sait, peut-être qu’elle avouera avoir vus une fois un film avec ma tête dedans et ça cliquera… Ou alors elle n’est pas du tout cinéphile et je vais juste avoir l’air complètement inconnu dans ce scénario! D’ailleurs, un truc qui me fait un peu grimacer en observant au-dessus de la tête de la demoiselle est un bruit d’appareil photo. C’est encore un concept que je ne suis réellement pas habituer… Se faire photographier à son quotidien pour simplement vivre. Discrètement d’ailleurs un de mes hommes de sécurité vient avertir la personne de ne pas faire ça publiquement. Rien de bien méchant ou pour interrompre la soirée. Au contraire, juste pour que tout le monde soit sûr d’en profiter équitablement. Jusqu’ici d’ailleurs, ne l’ayant pas interrompu dans ce qu’elle me raconte, je prends enfin une chance pour lui répondre d’une voix claire en ne la quittant pas non plus du regard « Et bien, simplement Hérine, vous pouvez à la fois laisser tomber le vouvoiement si vous êtes à l’aise de le faire, mais également m’appeler Basilius ou Bas’… C’est plus familier… » Ce n’est pas juste plus familier, c’est aussi comme ça que la majorité du temps, l’autre crétin qui me sers de manager m’appelle… À la longue, ce n’est pas comme-ci une demoiselle dans un bar va l’utiliser que ça va me choquer… Certes, c’est loin d’être habituel, mais ce n’est pas non plus l’impossible. Soulevant le regard rapidement, me détachant de ses yeux, je remarque que les gens ont cette manie de réellement épier tout ce qui se passe en ce moment et j’avoue que ça m’agace… Non pas pour moi, mais pour la demoiselle qui doit réellement se questionner si elle ne reconnaît pas qui elle peut bien avoir devant elle.

« Si je peux me permettre, pour être un peu plus loin des regards indiscrets, je me propose de lancer l’invitation à ma table un peu plus loin… C’est vrais que c’est pas aussi charmant qu’un bar au combien confortable avec des tabouret inconfortables… Mais au moins ce sera déjà un peu plus éloigné et discret… » un petit rictus nerveux sort de ma bouche à l’idée que je viens de décrire un bar avec autant de sincérité… « Toujours si c’est quelque chose qui peut être intéressant… Sinon on peut toujours discuter ici… » Dans ma tête j’entends l’écho nerveux qu’elle me dise oui, parce que je ne veux pas qu’elle pense que je me moque d’elle ou que je la prends pour un canular… C’est vraiment que je préfère un peu de vie privé dans cette histoire. « Je suis même bon joueur… Les consommations sont sur ma note… Tout ce que vous désirez ce soir, je vous l’offre et je n’attends absolument rien en retour… » Après tout, je vais bien finir par devoir lui dire que c’est l’autre con qui s’est décidé à lui payer un verre pour me rendre mal à l’aise… Et c’est le genre de truc qui peut vite rentrer dans l’égo si on n’est pas bon joueur. D’ailleurs je le ferai aller s’asseoir au bar pour la peine, il ne sera pas de bonne compagnie pour avoir osé me forcer la main à socialiser ce soir.
made by black arrow


Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[Bas'] Life Is Wild  Empty
Message(#) Sujet: Re: [Bas'] Life Is Wild [Bas'] Life Is Wild  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

[Bas'] Life Is Wild

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: redcliffe :: at nate's jazz club
-