AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Tournevis Porte-Embouts Stanley avec 6 Embouts – Tête Magnétique
3.91 €
Voir le deal

 Affaires de famille (Iris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adriana Castillo
le plan B
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans, née le 13 août 1996
SURNOM : Ade, Ana ou mini puce (mini + n'importe quoi, en réalité, à son plus grand désespoir)
STATUT : Célibataire, elle ne considère pas sa petite histoire avec un certain interne comme une vraie relation
MÉTIER : Officier de police
LOGEMENT : 303 Orchid Street, Redcliffe, une coloc avec Andrea Welch (Nerd) et Raphael Elly (Chemise)
Affaires de famille (Iris) 0e36e3c8305d62d2c1b3ae215278b0a0d1ec1843
POSTS : 1087 POINTS : 335

TW IN RP : Violence, armes, deuil, abandon paternel, nudité
TW IRL : Aucun
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Sa mère est originaire du Mexique. * Elle a une soeur aînée, Iris, dont elle est très proche. * Elle a été mannequin de prêt-à-porter pour la Maison Weatherton et a également posé pour de la lingerie pour payer ses études. * Elle pratique les arts martiaux. * Elle aime la littérature, la musique, la moto, la plage, les séries TV et les jeux de société. * Elle a de nombreux tatouages. * Elle ne sait cuisiner que des desserts.
RPs EN COURS : Billie * Jackson * Icare #2 * Winston #4 * Iris #2 * Loukas * Coloc : Andrea et Raphael

Affaires de famille (Iris) Yphz
Castillo * Plus qu'un repère, sans avoir l'air, Elle est forte en douceur, Plus qu'un repère, sans avoir l'air, Plus qu'un frère, une sœur.

Affaires de famille (Iris) 3j6e
Adricare * Parce que c'est toi, parce que t'es là, je n'ai plus peur du dimanche soir.


RPs TERMINÉS : Trent #1 * Melchior #1 * Channing #1 * Lawrence * Maxwell * Augustus * Jake * Crémaillère - Eden, Maxwell, Melchior * Danika * Nico * Eden #2 * Rudy * Winston * Muiredach * Trent #2 * Melchior #2 * Maxwell #3 * Rudy #2 * Maxiversaire - Maxwell #5 et Eden #3 * Melchior #3 * Eliot * Rudy #3 * Melchior #4 * Maxwell #4 * Winston #2 * Isla * Maxwell #6 * Winston #3 * Icare #1 * Oliver * Iris #1
AVATAR : Victoria Justice
DC : Lexie Walker la peste et Mila Valentini la menteuse
INSCRIT LE : 26/04/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t45085-dont-stop-me-cause-im-having-a-good-time-adriana https://www.30yearsstillyoung.com/t40308-dont-stop-me-cause-im-having-a-good-time-adriana#2000506 https://www.30yearsstillyoung.com/t40315-adriana-suarez#2001174

Affaires de famille (Iris) Empty
Message(#) Sujet: Affaires de famille (Iris) Affaires de famille (Iris) EmptyDim 13 Nov - 21:31


@Iris Castillo - Adriana Castillo

5 octobre 2022

Adriana a enchaîné les heures supplémentaires, ces dernières semaines. Plusieurs collègues étaient malades, et il avait donc fallu assurer plus de patrouilles. Cela faisait plusieurs jours qu’elle rentrait particulièrement tard du boulot, ses heures de sommeil en pâtissant grandement. Mais Ade ne se plaignait pas, car même si elle pouvait pester contre son job, elle l’adorait ! Elle détestait l’absence de reconnaissance, et avait du mal à se faire à la dure réalité : souvent, leurs équipes arrivaient trop tard sur place, et ne pouvaient éviter les tragédies. Il était difficile pour la brunette de se contenter de recoller les morceaux et d’arrêter les coupables. Elle aurait aimé pouvoir intervenir en amont, avant que les drames ne se produisent. La réalité la heurtait bien trop souvent de plein fouet. Et pourtant … et pourtant, elle adorait pouvoir aider les autres, protéger et servir. A travers ses enquêtes, elle aidait les gens à découvrir la vérité, et leur permettait de se reconstruire. Ainsi, même si elle pouvait également déplorer le comportement de certains collègues, elle ne se plaignait jamais des heures supplémentaires.
Son corps, en revanche, avait décidé qu’il était temps de ralentir. Alors qu’Adriana s’était installée sur son canapé avec un bon bouquin, elle avait rapidement piqué du nez et avait fini par s’endormir. Une telle sieste était sans nulle doute bien méritée, mais ce n’était pas forcément le bon jour. Ce soir, elle allait dîner chez sa mère, avec sa sœur, et la matriarche lui avait bien fait comprendre qu’elle avait intérêt à être à l’heure. Mais, plongée dans son sommeil, la brunette ne vit pas les minutes défiler. Elle finit par être réveillée par l’arrivée d’une notification sur son téléphone, un journal auquel elle était abonnée en ligne l’invitant à consulter leur dernier article sur les économies d’énergies mises en place par les différentes villes australiennes. Pas encore tout à fait réveillée, Adriana se frotta les yeux puis s’empara de son téléphone. Elle lut le titre de la notification et fit disparaitre celle-ci de son écran, avant que son regard ne se porte sur l’heure. Ses yeux s’écarquillèrent et elle sauta immédiatement sur ses jambes, entièrement réveillée.

« Putain de merde ! »

Adriana et sa finesse, Adriana et sa politesse. Elle devrait déjà être en chemin pour la maison de sa mère. Or, elle n’était même pas habillée convenablement et, surtout, elle n’avait pas préparé le dessert qu’elle avait promis d’apporter – Adriana ne sachant cuisiner que des gâteaux et des soupes. Continuant à pester, elle se précipita dans la chambre pour troquer son vieux survêtement contre un jean blanc et un débardeur pourpre. Elle fit un détour par la salle-de-bains, se passa de l’eau sur le visage, un rapide coup de brosse, et reprit son trait de crayon. Finalement, elle enfila une veste en cuir noir et des bottines assorties, jeta son sac sur son dos et descendit l’escalier au pas de course, profitant de la descente pour enfiler son casque. Avec sa maladresse légendaire, ce fut un miracle qu’elle ne se casse pas une jambe dans les marches. Elle enfourcha enfin sa moto et prit la direction de la maison de sa mère, sans oublier de faire un crochet par une pâtisserie pour acheter un dessert.

Quelques minutes plus tard, la brunette garait sa moto devant la demeure de son enfance. Malgré son retard certain, elle prit son temps pour ôter son casque et observer la maison, laissant les souvenirs la submerger. Elle avait grandi ici avec sa mère et Iris, sans présence masculine, sans un père pour la protéger ou la guider. Pourtant, elle n’avait manqué de rien, et Rosa avait assuré pour deux. La maison était emplie de souvenirs merveilleux qui prenaient ce soir une teinte amère, en raison des récentes découvertes faites par la brunette. Elle qui avait toujours cru que son père les avait abandonnées avait vu ses certitudes voler en éclat. En laissant échapper un soupire, Adriana pénétra dans la maison après avoir toqué à la porte.

« Mamaaa ? C’est moi ! »

Sa mère sortit immédiatement de la cuisine, un tablier noué autour de la taille.

« Dios mio, Ana ! On avait dit dix-neuf heures ! »

Son regard légèrement réprobateur était atténué par son sourire et finit par disparaitre totalement dans une longue étreinte.

« Allez, viens nous aider en cuisine. Ta sœur est arrivée à l’heure, elle. »

La brunette esquissa un sourire tout en secouant la tête. Quand elle revenait dans cette maison, auprès de sa mère, elle avait à nouveau dix ans. Elle n’était plus une jeune adulte, mais une enfant qui se faisait souvent sermonner. Les remontrances étaient cependant toujours faites avec douceur, et Adriana ne prenait jamais mal les remarques amplement méritées sur ses retards incessants. Après avoir déposé son casque et sortit la boîte à pâtisseries de son sac, elle rejoignit Iris dans la cuisine, suivant Rosa. Un rapide baiser sur la joue de la sœur, et la voilà qui réorganisait le réfrigérateur de sa mère pour y glisser le carton des desserts.

« Qu’est-ce que tu fais, Adriana ? Tu as acheté un dessert ? Tu ne devais pas préparer des muffins ou des cupcakes ? »

La jeune femme esquissa un sourire désolé en haussant les épaules.

« Trop de boulot. Perdón, Mama. »

Rosa secoua la tête en soupirant, affairée derrière les fourneaux. Elle tendit des gants de cuisine à Adriana et lui intima.

« Sors donc le plat du four ! Et arrête de travailler autant ! Tu ne rencontreras jamais personne, si tu passes ton temps au bureau. Quand est-ce que tu nous ramèneras quelqu’un ? »

La brunette se dépêcha de poser le plat brûlant sur le plan de travail, puis cligna des yeux plusieurs fois, son regard noisette passant de sa mère à sa sœur. Elle était habituée à ce que sa mère la relance sur le désert de sa vie amoureuse mais d’habitude, Rosa attendait au moins que les trois femmes Castillo soient installées à table. Adriana se sentit prise au piège et, en tentant de réprimer un petit sourire, elle relança la balle.

« Iris aussi est venue seule ! »

Elle haussa les épaules en direction de sa sœur, comme pour s’excuser, alors que Rosa se tournait déjà vers Iris, prête à interroger l’aînée. Adriana avait cependant conscience que sa mère serait plus douce avec l’architecte : Iris avait déjà été mariée, elle avait déjà ramené quelqu’un, et son divorce avait de toute évidence laissé des traces, qui justifiaient l’indulgence de Rosa.






Here comes the sun
by wiise

Affaires de famille (Iris) Leo10
Affaires de famille (Iris) IfjSGV7
Affaires de famille (Iris) GZFHSTH
Affaires de famille (Iris) Pf8cX3Q
Affaires de famille (Iris) OnbOfdZ
Affaires de famille (Iris) 7IiCeQW
Affaires de famille (Iris) 4143962282:
Revenir en haut Aller en bas
Iris Castillo
Iris Castillo
la calculatrice
la calculatrice
Voir le profil de l'utilisateur
Affaires de famille (Iris) IAeu3cF ÂGE : 35 ans, née le 16 novembre 1987.
SURNOM : Ir' ou Iri' pour les plus feignants; Calculiris, fut un temps par deux idiots.
STATUT : Célibataire, mais cela ne veut pas dire que son coeur reste inoccupé
MÉTIER : Architecte d'intérieur, elle a sa propre entreprise depuis 2019 : Archiris company.
LOGEMENT : A Spring Hills, au #219 Edward Street, dans une maison où elle vit seule avec son caniche nain, Yatziri
Affaires de famille (Iris) 131s
POSTS : 2760 POINTS : 425

TW IN RP : Fausse couche
TW IRL : /
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Guadalajara au Mexique ❀ Arrivée à Brisbane à l'âge de 5 ans ❀ Mariée de 2009 à 2019 à Caelan Leckie ❀ A fait une fausse couche après leur séparation ❀ A créé sa propre entreprise d'architecte en 2019 ❀ Sportive ❀ Geek et pratique le cosplay ❀ Parle espagnol quand elle est en colère ❀
CODE COULEUR : #b3186d
RPs EN COURS :
09/08
Zehrillo #1 Asher #1Noor & Vivian Juliet #2Marvin #1Jonah #1Caeliris #3Loukas#1Adriana #2.

Affaires de famille (Iris) Giphy
FAMILYu.c

Affaires de famille (Iris) Giphy
CAELIRIS ❀ And all along I believed, i would find you, time has brought your heart to me, i have loved you for a thousand years, i'll love you for a thousand more.

Affaires de famille (Iris) 87e6a20637324b1b45ba07d9afe7e57613789f9f
CHANNIRIS ❀ If you're alone, I'll be your shadow. If you want to cry, I'll be your shoulder. If you want a hug, I'll be your pillow. If you’re happy, I'll be your smile. But anytime you need a friend, I'll just be me.

Affaires de famille (Iris) Giphy
JIRIS ❀ If ever there is a tomorrow when we’re not together, there is something you must always remember. You are braver than you believe, stronger than you seem and smarter than you think. But the most important thing is, even if we are apart, I’ll always be with you
RPs TERMINÉS : FBChanniris #1 (fin 2018) ❀ Juliet #1 (sept. 2019)

2021 Raphael #1 (sept. 2021) ❀ Caeliris #1 (oct.) ❀ Aidis #1 (oct.) ❀ Aidis #2 (déc.)

2022Channiris #2 (janv.) ❀ Jina #1 (fév.) ❀ Caeliris #2 (mars) ❀ ❀ Adriana #1 (mars) ❀ Aidis #3 (avril) ❀ coma Channing (juin) ❀ marathon (juin).

Spoiler:

AVATAR : Emeraude Toubia.
CRÉDITS : @tag pour l'avatar, @loonywaltz pour les UB, tumblr pour les gifs, @moi-même pour les crackship
DC : Gabrielle Strange & Zoya Lewis
Femme (elle)
INSCRIT LE : 04/05/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t42842-iris-cause-it-s-too-cold-for-you-here-and-now-so-let-me-hold-both-your-hands-in-the-holes-of-my-sweater https://www.30yearsstillyoung.com/t43067-iris-who-can-unbreak-the-broken-unsay-these-spoken-words-find-hope-in-the-hopeless#2166910 https://www.30yearsstillyoung.com/t43111-iris-castillo#2170177 https://www.30yearsstillyoung.com/t43658-iris-castillo#2206155

Affaires de famille (Iris) Empty
Message(#) Sujet: Re: Affaires de famille (Iris) Affaires de famille (Iris) EmptyMer 23 Nov - 17:36





affaire de familles

feat @Adriana Castillo #2


5 octobre 2022. « No sé, mama » Ses sourcils s’affaissent alors qu’elle reprend des mouvements circulaires pour mélanger  les ingrédients du petit mijoté qu’elle prépare depuis une bonne demi-heure avec sa mère. Parce que, contrairement à Adriana, Iris est arrivée bien avant l’heure conviée, comme elle en a l’habitude, aimant donner un petit coup de main à leur maman qui se donne toujours du mal pour leur retrouvaille à trois. Ce n’est pas quelque chose qui arrive rarement, les filles Castillo s’étant fixées comme obligation de se retrouver au moins une fois toutes les deux semaines chez leur mère. Elles y parviennent relativement bien et c’est un moment qu’Iris aime tout particulièrement, la nostalgie la gagnant à chaque fois qu’elle revient dans la maison familiale, celle où elle a grandi avec Adriana. Des souvenirs tout aussi bons et doux qu’il lui fait du bien de retrouver, surtout quand elle a passé une mauvaise journée ou que quelque chose la tracasse. L’ainée doit le reconnaitre, arriver avant Adriana est aussi un moyen d’avoir ce petit moment privilégié avec leur mère pour lui parler de choses qu’elle préfère parfois épargner à Adriana – ou à qui elle s’est déjà confessée à ce sujet. Le sujet en question là est celui de Caelan, de l’inquiétude qu’elle se fait pour lui depuis sa sortie de prison. L’inquiétude liée aussi à leur relation, la mère d’Iris n’ayant de cesse de dire à sa fille qu’ils devraient se laisser à nouveau une chance tous les deux, tant ils semblent promis l’un pour l’autre « Je ne sais pas maman, je ne suis pas sûre que ce soit une bonne idée. Et puis tout n’est pas aussi simple » Un certain agacement commence à se manifester en elle et, heureusement, une voix familière résonne dans toute la maison et elle remercie grandement sa sœur d’arriver à cet instant « Mamaaa ? C’est moi ! »« Dios mio, Ana ! On avait dit dix-neuf heures ! (…) Allez, viens nous aider en cuisine. Ta sœur est arrivée à l’heure, elle. » Et attendre la remarque de loin ne manque pas de faire sourire Iris qui remet le couvercle sur le mijoté avant de se pivoter et les voir toutes les deux débarquer dans la cuisine. « Et elle a aidé à faire à manger, elle » qu’Iris murmure lorsqu’Ade s’approche pour lui déposer un baiser sur la joue, riant doucement de sa vanne. « Qu’est-ce que tu fais, Adriana ? Tu as acheté un dessert ? Tu ne devais pas préparer des muffins ou des cupcakes ? » « Trop de boulot. Perdón, Mama. » Cela n’étonne pas l’ainée que la cadette se laisse encore une fois bien trop submergée par son travail. Elle ne peut lui reprocher quand elles ont ça en commun, cette conscience professionnelle et cette façon de se donner corps et âme dans leur boulot respectif, mais il est vrai qu’Iris partage aussi l’avis de sa mère « Sors donc le plat du four ! Et arrête de travailler autant ! Tu ne rencontreras jamais personne, si tu passes ton temps au bureau. Quand est-ce que tu nous ramèneras quelqu’un ? » Enfin, concernant le fait qu’elle doive lever le pied, pas le reste  « Iris aussi est venue seule ! » La garce. Et quand la madre se tourne vers Iris, cette dernière pointe son index vers sa mère, comme pour la stopper « On vient d’avoir cette discussion, mama et de le rediriger vers Adriana quant à toi, tu perds rien pour attendre » Et évidemment, elle attrape le torchon à côté d’elle, le met en boule et lui balance dans la figure « Oh ça suffit toutes les deux. Aller mettre la table et sortez de ma cuisine ». Iris se marre, échangeant un regard complice avec sa cadette qu’elle amène avec elle jusqu’à la salle à manger.

Elle se met accroupi pour attraper les assiettes dans le buffet et les tend à sa sœur pour qu’elle les dispose sur la table « Elle n’a pas tort, tu sais. Tu devrais sérieusement ralentir le rythme… Avoue tu t’es endormie ? » Iris se relève et avant qu’elle ne réponde « Tu as la tête de quelqu’un qui vient juste de se réveiller… ou alors de quelqu’un qui a une gueule de bois mais te connaissant » Elle se moque mais a, en même temps, ce ton bienveillant à son encontre. Les deux sœurs terminent de mettre la table et voilà que la mère arrive avec le plat principal pour qu’elles puissent enfin s’attabler. Iris se charge de servir, hume l’odeur du mijoté à l’intérieur de la cocotte avant d’attraper l’assiette de leur mère « Maman me disait tout à l’heure qu’elle rêverait de retourner à Guadalajara pour fêter Noël là-bas » « Je n’ai jamais dit ça, Iris ! » « Oh, tu le pensais très fort, maman, c’était tout comme.  » la jeune femme se penche alors pour déposer un baiser sur la joue de sa mère avant de servir Adriana, sourire au coin des lèvres.


codage par aqua





seeing you smile makes me smile too
Forgive quickly. Kiss slowly. Love truly. Laugh uncontrallably and never regret anything that made you smile. A. Hepburn.

@BESIDETHECROCODILE


Affaires de famille (Iris) RBHGIQ7
Affaires de famille (Iris) D2zn1OY
Affaires de famille (Iris) Ab76uOW
Affaires de famille (Iris) 4GUwOAz
Affaires de famille (Iris) IfjSGV7
Affaires de famille (Iris) Lbjcusp
Affaires de famille (Iris) Cn4FJZV
Affaires de famille (Iris) ZKSiRSA
Revenir en haut Aller en bas
 

Affaires de famille (Iris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-