AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

 pieces of a woman [PV Tommy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hérine Rose
Hérine Rose
la biche apeurée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans. née en mai (taureau ♉︎)
SURNOM : Paupiette, uniquement par sa mère. Hérine par les autres.
STATUT : Célibataire depuis une éternité, timidité qui l'empêche à chaque fois d'aller au bout de ses envies
MÉTIER : Coiffeuse à temps partiel.
LOGEMENT : Toowong- à sherwood road (n°9) dans une maison délabrée mais dans ses moyens. Retapée totalement par ses soins et par l'aide de son ex copain. En colocation depuis peu de temps avec Tae.
pieces of a woman [PV Tommy] Bfda
POSTS : 1034 POINTS : 220

TW IN RP : maladie, harcèlement, abandon
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : n'a pas de phobie particulière, c'est souvent elle la sauveuse de ses amies arachnophobes. Elle est sensible aux rayons du soleil donc elle n'a pas choix de se protéger lors de fortes chaleurs. afin d'arrondir ses fins de mois, elle vend sur sa boutique d'internet, ses sculptures et ses gravures fabriquées de ses propres mains.
RPs EN COURS : Tae-Hyung#1(fb) - Bellamy#1 - Bas' - Sienna#1 - Tae-Hyung#2 - Tommy#1 - Andrew#1(FB) - Hélène#1 - Ambrose#1 - Oliver#2 - Billie#1 - Rose#1 - Mickey#1 -
RPs TERMINÉS : Oliver#1(fb)

Spoiler:

AVATAR : winnie harlow
CRÉDITS : (lifaa) - (avatar)
DC : nothing
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46808-once-upon-a-time-herine#2375617 https://www.30yearsstillyoung.com/t46837-herine-rose-liens

pieces of a woman [PV Tommy] Empty
Message(#) Sujet: pieces of a woman [PV Tommy] pieces of a woman [PV Tommy] EmptyMer 16 Nov 2022 - 19:01


pieces of a woman [PV Tommy] Tbqp pieces of a woman [PV Tommy] B61f
pieces of a woman


Elle était arrivé il y a un peu plus d'un an dans ce quartier qu'elle ne connaissait pas. Auparavant, elle avait un minuscule appartement dans lequel elle ne se sentait plus à l'aise et elle ne se voyait plus revenir chez sa mère. Alors elle avait décidé de partir un peu plus loin mais pour être plus tranquille et ainsi payer moins cher de loyer. Finalement, elle avait décidé d'acheter cette maison quelque peu délabrée à un prix très prenant, bon c'est sûr qu'elle devait faire pas mal de choses dans ce bien acquis facilement mais cela ne lui faisait pas peur. Elle attaquait au fur et à mesure ce qui n'allait vraiment pas en priorité et finalement elle se sentait parfaitement bien par ici. De plus, elle pouvait décorait à sa manière sans que personne ne vienne lui casser les pieds pour dégradation ou autre car, là c'était sa maison avec un beau petit jardin et elle n'en avait jamais demandé autant pourtant. Elle avait décoré son jardin avec ses sculptures et ses gravures en bois, chose qui ne passait jamais inaperçu et certains passants s'arrêter souvent pour admirer les œuvres d'arts de la jeune femme. Cela la flattait énormément mais elle ne pouvait toutefois guère rester de marbre, elle était heureuse mais à la fois effrayée par toutes ces nouveautés. Alors qu'elle vivait paisiblement, elle fit assez brièvement la connaissance de ses nouveaux voisins qui semblaient être vraiment gentils et chaleureux. Ce qui la rendait un peu moins nerveuse et elle se sentait plus en sécurité dans cet environnement.

Hérine ornait de plusieurs petits gadgets sa maison et étant assez perfectionniste, elle aimait bien faire en sorte que tout soit présentable et bien fait. Elle aimait beaucoup jardiner donc ça ne la dérangeait aucunement d'avoir un tas de choses à réparer par ici. Elle était plutôt heureuse de pouvoir mettre sa touche personnelle et de voir évoluer son talent de jour en jour. Et un jour Hérine aperçut une petite silhouette près de son portail qui tenait à peine. Elle se leva assez brusquement par peur qu'une personne malveillante vienne piétiner ses créations alors, elle fronça les sourcils et se dirigea assez rapidement en direction de son entrée, un peu en colère. « Qui êtes-vous ? » et à son grand étonnement, c'était une petite fille remplie de curiosité qui voulait simplement venir admirer toutes ces sculptures et ces gravures.

Cela fait désormais quelques mois que Moïra se rend chez Hérine assez souvent, elle aimait observer la jeune femme au travail et elle aimait qu'elle lui fasse des petites tresses. Mais Hérine se posait énormément de questions quant à ses parents car elle n'avait jamais croisé ni son père, ni sa mère et elle espérait un jour pouvoir parler avec un des deux. Parce que même si la jeune coiffeuse s'assurait que Moïra avait bien prévenue ses parents de sa venue ici, elle était toutefois inquiète du temps passé par ici. Peut-être n'avait-elle pas une vie que toute les petites filles devraient avoir et venir chez elle était comme une bouffée d'air fraîche. Malgré tout, pour une future adolescente, Moïra ne pouvait pas faire ce qui lui plaisait. « Moïra, as-tu prévenu tes parents que tu es là aujourd'hui ? Tu es venu plusieurs fois cette semaine, ça ne t'arrive jamais, peux-tu me dire qui... » Hérine n'avait pas eu le temps de terminer sa phrase alors que quelqu'un venait sonner à la porte de nombreuses fois. Elle se hâta jusqu'à sa porte d'entrée et elle ouvrit  avec un large sourire aux lèvres. « Bonjour... ? » la coiffeuse se questionner car la personne qui se présentait en face d'elle lui était totalement inconnue. « Vous êtes... ? » reprenait-elle en haussant un sourcil, hochant la tête en direction de Moïra qui semblait reconnaître cette personne. « Tu connais cette personne ? » Hérine était un peu soucieuse car Moïra ne lui avait pas dit à quoi ressembler ses parents à proprement parler. Peut-être était-elle tout simplement effrontée et que ses parents s'inquiéter sans cesse, passant leur temps à chercher après elle alors qu'elle est ici... Chez une coiffeuse qui n'avait rien à envier et qui créait elle-même du contenu pour le plaisir des yeux mais, surtout pour s'en sortir à la fin du mois.

Revenir en haut Aller en bas
Tommy Warren
Tommy Warren
la rédemption
la rédemption
Voir le profil de l'utilisateur
pieces of a woman [PV Tommy] V5Pnm5h ÂGE : 38 ans (13/02/1984)
SURNOM : tommy est déjà un surnom pour thomas, sa petite soeur l'appelle tom-tom mais elle est la seule à avoir ce privilège
STATUT : veuf depuis trop longtemps pour s'imaginer encore séduire quelqu'un, il consacre toute son énergie à sa pré-adolescente
MÉTIER : docker pour la fox line shipping company, ancien barman du mctavish (2016-2018), il s'est récemment découvert une âme de syndicaliste et ça risque de mal finir
LOGEMENT : #07 sherwood road (toowong), il a pris sa fille et microbe le chat sous le bras, et ils ont quitté redcliffe début 2022 pour cette petite maison louée une bouchée de pain contre travaux
gif@marlosrph
POSTS : 6230 POINTS : 1715

TW IN RP : addiction au jeu, antireligion, incarcération, dépréciation, difficultés financières, veuvage
TW IRL : non-communiqués
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : incarcéré entre 2013 et 2015 dans une prison canadienne (vol, détournement de fonds) ☆ a perdu sa femme dans un accident de la route en 2012 ☆ une fille de 13 ans, Moïra ☆ a vécu à Kenora, Canada, de 2005 à 2015 ☆ bûcheron dans une scierie durant son expatriation ☆ ancien fumeur ☆ porte son alliance autour du cou ☆ addiction déraisonnable aux sodas ☆ parle un français hésitant et baragouine le serbe ☆ ancien accro au jeu (poker) ☆ dyslexique ☆ niveau -112 de la confiance en lui ☆ concurrent malheureux de race of australia 2020, son passé carcéral a terminé dans un tabloïd après la diffusion
CODE COULEUR : doute en "darkkhaki"
RPs EN COURS : elizabeth #4 ☆ leslie #2 ☆ lily #1hérine #1caelan #1maddy #2carl #1juliana #1 (08/08)

FLASHBACKS : asher #1 (2005)

pieces of a woman [PV Tommy] Tumblr_otly7idxZz1r5n0h0o2_250

RPs EN ATTENTE : kieran
RPs TERMINÉS :
pieces of a woman [PV Tommy] Tumblr_nb1m495h7L1st5z40o7_r1_250
guilt kicks in and I start to see the edge of the bed where your nightgown used to be. I told myself I won't miss you, but I remembered what it feels like beside you. I really miss your hair in my face and the way your innocence tastes.

2022leslie #1scarlett #6oakley #4may #2elizabeth #3 2021ray(mond)maddy #1oakley #3norah #4 2020clan warren #1oakley #2love #7scarlett #5norah #3elizabeth #2race of australiacampfiremay #1paintballmarius #5love #6colleen #2kanelove #5love #4colleenlove #3ezraivylove #2love #1top départhelenamarius #4elizabeth #1norah #2leahlene #6 2019scarlett #4emmaoakley #1marius #3dimitrilene #5harveynorah #1 2018marius #2scarlett #3jilllene #4matt #2ginny #1eloramarius #1matt #1eva #2lene #3liviana #3 2017jamesloanliviana #2#teamburgereva #1aaronscarlett #2lene #2 2016saul #2camber #2blackout d'halloweenvidalliviana #1scarlett #1camber #1lexislene #1saul #1rebeccaeliemilena univers alternatifsvivian #1 (bunyip ua)

pieces of a woman [PV Tommy] Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho3_r1_540
pieces of a woman [PV Tommy] Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho4_r1_540
AVATAR : chris evans
CRÉDITS : avatar@selfmade & sign@marlosrph & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t5613- https://www.30yearsstillyoung.com/t5814- http://dawnoftimes.tumblr.com

pieces of a woman [PV Tommy] Empty
Message(#) Sujet: Re: pieces of a woman [PV Tommy] pieces of a woman [PV Tommy] EmptyVen 13 Jan 2023 - 20:24



Tommy Warren & @Hérine Rose
Playing a part, can't you see I'm breaking down, help me please I'm barely breathing, showing you the pretty and hiding the ugly I'm deceiving, I'm deceiving, abandoning my skin all to avoid loss and rejection, I would've given anything to be seen as enough in your perception. ☆☆


On se laissait facilement convaincre que l’on ne ferait pas les mêmes erreurs que ses parents et que, par effet de ricochet, nos enfants ne nous donneraient pas autant de fil à retordre que nous en avions donné nous-mêmes. Mais la vie de parent était faite de ce genre de désillusions, et plein de sa maladresse de père célibataire parfois un peu à l’ouest, Tommy n’échapperait bien entendu pas à la règle. Moïra était pourtant tout sauf une enfant à problème, elle n’était ni insolente, ni particulièrement désobéissante, et même elle se payait le luxe d’être studieuse à l’école, évitant à Tommy la désagréable sensation de devoir jouer au gendarme à ce sujet quand lui-même avait été décrit comme un cancre par nombre de ses professeurs durant toute sa scolarité. Mais voilà, Moïra n’en était justement plus tout à fait une – une enfant. Le temps faisait son oeuvre, le microcosme du collège également, et jamais n’avait-elle autant eu l’air d’une adolescente que depuis qu’elle maîtrisait l’art de la réponse monosyllabique, balayant d’un revers de carton à dessin l’époque où elle trépignait d’impatience à l’idée de raconter avec moults détails sa journée d’école à son père. « Elle me rappelle moi au même âge. » lui avait un jour fait remarquer Scarlett d’un ton amusé, et tournant la tête vers sa petite sœur Tommy avait questionné suspicieusement « C’est supposé me rassurer ? » en sautant à pieds joints dans le piège tendu par la benjamine. « Tu crois qu’elle a choisi sa chambre en fonction de là où c’était plus simple de faire le mur ? » Oh, seigneur. « Tu devrais voir ta tête, c’est exceptionnel. »« C’est ça, moque toi. » avait-il alors simplement maugréé en soupirant, à deux doigts de lui faire remarquer qu’elle la ramènerait sans doute beaucoup moins lorsqu’elle aussi aurait des enfants. « Relax, Tom-Tom. C’est une ado, on y est tous passés, toi aussi j’te rappelle. J’m’arrangerai pour qu’elle fume son premier joint avec moi si tu veux, j’ai été à bonne école. » Le pire ? D’une part, Tommy savait sa sœur on ne peut plus sérieuse dans sa proposition, et d’autre part il savait tout autant à quel point elle avait été “à bonne école” puisque son premier joint à elle avait été allumé par nul autre que Tommy lui-même. « J’te déteste, Scar. » Bien sûr que non.

Mais l’adolescence était aussi un problème de tous les jours, celui qui faisait subitement oublier comment se vidait un lave-vaisselle, et comment se maniait un aspirateur. Le même qui faisait abandonner ses affaires de netball plutôt que de les apporter jusqu’à la buanderie, le sac de sport jeté à la va-vite prêt à ce que le suivant – Tommy, au hasard – se prenne les pieds dedans en rentrant et peste avec mauvaise humeur. La journée n’avait pas été idéale, le bras de fer entamé entre la direction de la FLSC et les dockers las d’être pressés comme des citrons au mépris de leur santé s’enlisait, et la réunion dont sortait le Warren lui avait donné la migraine en plus de n’avoir rien fait avancer du tout. Et le sac de Netball était au milieu du passage, et la gamelle du chat était vide, et la table du petit déjeuner n’avait pas été débarrassée. « Moïra ? T’es là-haut ? » Les miaulements de Microbe pour seule réponse, Tommy avait grimpé les escaliers d’une démarche agacée, et ouvert la porte de la chambre de l’adolescente … Pour la trouver vide. Son uniforme était jeté en boule sur le lit, son téléphone portable en charge sur la table de nuit, et sa boîte d’aquarelle absente de l’endroit où elle était habituellement rangée. Bien sûr. Redescendu à l’étage, le brun avait nourri Microbe, débarrassé la table et passé un coup d’éponge pour en éliminer les miettes. Les affaires de sport quant à elle trônaient toujours dans l’entrée – il n’était pas femme de ménage, et si Moïra espérait des affaires propres pour son prochain entraînement, elle saurait trouver le chemin du lave-linge.

Une heure plus tard, toujours agacé mais désormais aussi au bout de sa patience, Tommy s’était résolu à faire ce qu’il repoussait jusque-là : aller sonner chez les voisins. Ou plutôt chez la voisine, car il ne lui semblait pas avoir déjà vu plus d’une personne aller et venir jusqu’à la maison d’à côté – et Moïra, surtout, ne parlait jamais d’autre chose que de la dénommée Hérine. Il se sentait bête, Tommy, car depuis le temps il aurait eu mille occasions d’aller se présenter à sa voisine, comme le faisaient la plupart des gens … Mais non. Bien à l’aise dans sa peau d’ours mal léché, il ne s’était présenté à personne dans le voisinage et n’y connaissait donc que Maddy, rencontrée à une autre occasion. « Bonjour ... ? Vous êtes ... ? » Le regard fuyant, la jeune femme lui ayant ouvert se cachait à moitié derrière le battant de la porte, et tournant la tête pour s’adresser à qui se trouvait derrière elle, elle avait été prise de cours par l’exclamation de surprise de Moïra « Papa ! Tu es déjà rentré ? » Déjà ? « Depuis plus d’une heure, oui. La gamelle de Microbe était vide. »« Oh non, j’ai oublié ! » Oui, elle avait oublié, la gamelle et d’autres choses. « T’as pas des devoirs à faire ? » Sans doute que si, et plutôt que de répondre frontalement à la question l’adolescente avait serré sa boite d’aquarelle contre elle en secouant la tête « J’ai pas vu qu’il était si tard … Je terminais ma peinture, j’ai refait une des sculptures d’Hérine ! » Hérine, dont le regard se contentait d’aller silencieusement du père à la fille sans oser intervenir, comme si tout ce petit monde ne se trouvait pas actuellement sur le pas de sa porte. « Je suis désolé, j’ai l’impression qu’elle passe tout son temps ici, vous devez avoir autre chose à faire. » Soupirant d’un air boudeur, Moïra avait eu l’air de vouloir objecter, mais devant le regard sévère de son père elle s’était ravisée et avait préféré marmonner « C’est bon, je rentre … Désolée. » le dernier mot bien plus adressé à la voisine qu’à son père, cela étant dit. Père qu’elle avait d’ailleurs pas attendu pour traverser l’allée et rejoindre la maison d’à côté, laissant Tommy bras ballants et avec la sensation désagréable d’avoir hérité du rôle du méchant de l’histoire. « Désolé encore. Je crois qu’elle ne réalise pas qu’on ne peut pas s’inviter chez les gens comme ça, en permanence … Je vais lui parler. » Encore une discussion qu’il avait hâte (non) d’avoir. « Ce n’est pas vraiment comme ça que j’envisageais de faire connaissance avec mes voisins. Tommy. » Poliment, il avait tendu une main vers elle, parfaitement conscient que les choses avaient été faites dans le désordre et qu’il aurait dû commencer par cela.









    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

pieces of a woman [PV Tommy] 763064237  :burger::

Revenir en haut Aller en bas
 

pieces of a woman [PV Tommy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: logements
-