AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD 4Go – 64Go
127.92 €
Voir le deal

 you're the means to her end (jay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sam Oakflay
Sam Oakflay
le memento mori
le memento mori
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 46 ans.
SURNOM : Sam en est déjà un.
STATUT : Célibataire, même si dans son esprit, elle n'a jamais réellement été séparée de Joshua.
MÉTIER : Elle flirte avec l'illégalité en faisant disparaître le scandale avant que celui-ci n'éclate. Peu importe la situation, les traces disparaîtront toujours. Officiellement free-lance pour Sergio, une couverture qui lui amène d'autres clients et qui lui permet de déclarer ses revenus.
LOGEMENT : bayside (uc)
you're the means to her end (jay) 1669023075-tumblr-nhn1pwaqlc1spc0uxo4-250
POSTS : 313 POINTS : 0

TW IN RP : violence (verbale et physique); drogues; overdose; pornographie infantile et prostitution (mentions dans ma fiche de présa, peut ressurgir en rp)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : sam croit très fort aux énergies et ne quitte jamais son pendule; souvent, elle s'en remet à lui pour prendre des décisions ༄ caractère incendiaire ༄ aime prétendre ne pas savoir faire certaines choses, uniquement pour qu'on les fasse à sa place ༄ émotionnellement instable ༄ a disparu pendant un an, personne ne sait où elle était où ce qu'elle y a fait.
RPs EN COURS : (7/5) ≡ Mads + Silver + River + Sergio + Louis + Matilda + Jay

you're the means to her end (jay) 1669023324-tumblr-n6k5wlucok1qeyop9o2-250

Tenflay - Honey, I rose up from the dead, I do it all the time. I got a list of names, and yours is in red, underlined. I check it once, then I check it twice. Oh, look what you made me do. Look what you just made me do. I don't trust nobody and nobody trusts me. I'll be the actress starring in your bad dreams. - (1) +(2)

you're the means to her end (jay) 1669023762-tumblr-f4c45ff5591f27361467316aca8b8f77-27c25409-400

Samer - Maybe she deserves what she's got comin'. She can't hide and there's no runnin' from the guilty, lonely life she's bound to lead. 'Cause she's the other woman - uc
AVATAR : Rose Byrne
CRÉDITS : @doomdays (ava)
DC : Pas de DC
PSEUDO : Shinsekai
Femme (elle)
INSCRIT LE : 30/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45975-there-was-never-wrong-til-there-was-right-sam-oakflay https://www.30yearsstillyoung.com/t46082-when-you-feel-my-heat-look-into-my-eyes-it-s-where-my-demons-hide-sam#2374956

you're the means to her end (jay) Empty
Message(#) Sujet: you're the means to her end (jay) you're the means to her end (jay) EmptyJeu 17 Nov - 15:19


You're the means to her end


Je remonte lentement mes lunettes de soleil le long de l’arête de mon nez tout en jetant un œil de biais autour de moi. Le ciel est couvert et le soleil n’est pas vraiment de la partie aujourd’hui, mais la personne qui s’apprête à me rejoindre n’est pas n’importe qui et mon anonymat m’importe plus que tout. Il ne manquerait plus qu’un journaliste soit dans les parages pour attirer les projecteurs dans ma direction, ce dont je me passerais bien. J’ai quitté Brisbane pour une bonne raison et avoir ma tête en première page des tabloïds ne rencontre pas vraiment mon besoin de discrétion. J’ai volontairement choisi un endroit éloigné de Bayside et le parc me semblait tout indiqué pour une première entrevue avec le fameux Jamie Keynes. J’ai feint la surprise lorsque mon intermédiaire m’a contacté pour organiser cette prise de contact ; un énième client ayant ouï dire qu’une certaine Angie pourrait se révéler comme étant la réponse à tous ses problèmes. La vérité, c’est que le Lord est tombé dans une toile minutieusement tissée par mes soins. J’aurais dû être bien trop occupée par le retour de Louis, la faillite et la séparation de Joshua, ainsi que par mes autres contrats. Mais lorsque je me suis mise au vert, j’ai eu le temps de faire une rétrospective de ces dernières années et la conclusion s’est imposée comme l’évidence même : il faut que je me débarrasse de River Shears. Pas au sens propre du terme – non pas que l’idée ne m’ait pas traversé l’esprit – mais puisque le karma semble lui accorder des faveurs, j’estime qu’il est temps de lui faire payer moi-même. Cette gamine évolue depuis trop longtemps sous mon nez et sa nonchalance frise la provocation. Ce Keynes est l’élément phare de ma vengeance, un futur dommage collatéral qui, pour l’heure, n’a pas la moindre idée de ce qui risque de lui tomber dessus. Notre rencontre dans ce parc signe la fin de la première phase de mon plan ; alimenter la presse à scandale en leur offrant des infos croustillantes sur l’homme à abattre. Depuis la campagne #metoo, l'ancien rédacteur en chef semble faire les frais d’une popularité somme toute désagréable et la tâche m’a presque semblé trop simple. Je n’ai rien contre lui, pas personnellement du moins. Contrairement à la majorité, ce qu’il fait de sa vie privée ne m’intéresse pas et je ne peux condamner quelque chose d’aussi stupide lorsque je passe moi-même la moitié de mon temps à faire bien plus condamnable. Il a simplement décidé de se lier à la mauvaise personne et s’il n’est pas ma cible principale, il risque toutefois de subir quelques pertes substantielles. Ça a déjà commencé d’ailleurs, sinon il n’aurait pas pris la peine de chercher à contacter la mystérieuse Angie. Un sourire étire mes lèvres alors que je me revois pirater le téléphone de la jeune Shears – depuis le temps, elle aurait pu penser à se protéger davantage. Sa nigauderie me laisse encore perplexe mais puisqu’elle m’a facilité les choses, je m’abstiens de mes habituels commentaires incisifs. Trouver des informations de première main sur le Keynes aurait dû s'avérer bien plus compliqué, mais la confiance qu’il accorde à River m’a permis d’obtenir ce que je voulais en à peine une soirée. La suite se joue maintenant, alors qu’une silhouette se détache des habituels portraits de famille heureuse qui peuplent cet endroit. Il ne peut pas me rater, je suis loin de refléter la mère paniquée qui craint de perdre son fils des yeux plus d’une seconde. Mes doigts glissent sur le livre que j’ai savamment posé sur mes genoux - un accessoire de plus destiné à tromper le regard de ceux qui poseraient les yeux sur nous. Ces mises en scène m’amusent et m’aident à entrer dans la peau d’Angie, même si le temps a simplifié la manœuvre. « Que puis-je faire pour vous ? » Je ne relève pas les yeux, fixant résolument la page que je prétends lire alors que tous mes sens sont dirigés vers l’homme qui vient de s’assoir à côté de moi, sur ce banc qui n’a pas non plus été choisi au hasard. Dans les buissons derrière nous se trouve un dispositif d’enregistrement ; j’ignore ce qui se dira aujourd’hui, mais obtenir les aveux de mes clients demeure une garantie supplémentaire et avec ces privilégiés, on n’est jamais trop prudent. J’ai beau avoir étudié le dossier Keynes avec attention, j’ignore encore à qui j’ai réellement affaire – mais j’ai hâte de le découvrir.  




This feeling in my soul
Cause there’s magic in my bones. I’m in the bathroom looking at me, face in the mirror is all I need. Wait until the reaper takes my life, never gonna get me out alive; I will live a thousand million lives.


you're the means to her end (jay) N6ergK3
Revenir en haut Aller en bas
 

you're the means to her end (jay)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: logan city :: oates park
-