AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -33%
Casque The Mandalorian, Casque électronique ...
Voir le deal
100.99 €

 but you dream of some epiphany (ambrose #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 957 POINTS : 230

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(huit) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorioyara | past: flora

RPs EN ATTENTE : james
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyMar 22 Nov - 16:48




but you dream of some epiphany

La période des fêtes de fin d’année avait souvent été synonyme, pour Malone, de souvenirs douloureux et enfouis en lui pour ne plus les voir refaire surface. Si les premières années de la vie du jeune homme, ses proches et lui avaient pu passer d’agréables moments tous ensemble, en famille, ce bonheur n’avait pas duré bien longtemps. Le dernier Noël où leur mère avait été des leurs, leur père connaissait déjà l’intérieur d’une chambre d’hôpital alors que l’accident qui lui avait ruiné la vie était survenu peu de temps avant la fin d’année. Et puis, dès le début de la suivante, ça avait été au tour de leur mère de leur dire un dernier au revoir. Malone avait donc mis des années avant de réussir à étirer de nouveau un sourire sur ses lèvres à l’approche de cette période, et ce n’était toujours pas par grande gaité de coeur qu’il en profitait encore aujourd’hui. De l’eau avait coulé sous les ponts, certes, mais ce n’était pas pour autant qu’il saurait oublié d’où ils venaient, eux les Constantine, et les épreuves qu’ils avaient du vivre en chemin. Le seul de la fratrie qui pouvait presque s’estimer heureux d’avoir connu une enfance relativement normale, c’était Ambrose. Etant donné qu’il n’était pas né pour voir le début de la déchéance de leur père, et qu’il était celui qui avait provoqué la disparition de leur mère, il ne pouvait pas connaître le manque de ces moments en famille. Sa famille à lui avait toujours été composé de cette fratrie recomposée, incluant son cousin et une vie dans un lieu qui n’avait pourtant pas vu naitre aucun Constantine. Bien sur que Malone était reconnaissant envers Norman de tous les efforts qu’il avait fait, afin de prendre en charge la fratrie afin qu’ils puissent tous grandir ensemble - mais ça n’avait jamais été suffisant aux yeux de Malone. Tout avait paru fade pour lui, de toutes façons, à partir du moment où il n’avait plus eu l’occasion de voir le sourire de ses parents comme il avait connu durant les premières années de sa vie.

Les choses s’étaient améliorées, au fil des années. A partir du moment où il avait commencé à s’éloigner quelque peu des siens pour construire sa nouvelle famille, en grande partie composée de militaires comme lui avec qui il passait la plupart de son temps de travail et de son temps libre, il avait réussi à reprendre à Noël avec un certain sourire aux lèvres. Et puis bien sur, lorsqu’il avait rencontré Annie et qu’il avait agrandi leur duo en trio, les choses avaient pris un tournant dans la vie de Malone. Voir les étoiles dans les yeux de son fils, le voir connaitre la magie de Noël et les merveilles qu’il était possible d’associer à cette période n’avait été que pur plaisir. Il regrettait d’avoir manqué ces moments là, les années suivantes; les bonnes choses avaient toujours une fin et cette dernière arrivait bien trop rapidement au goût de Malone. Il aurait voulu être plus malin, et ne pas s’adonner à la prise trop régulière de substances lui donnant un semblant de bonheur, alors que sous ses yeux grandissait le petit être qui serait source de bonheur perpétuel pour lui. Et puis, bien sur, il regrettait d’avoir fait souffrir Annie de cette manière, pendant trop longtemps - cette dernière avait toujours du mal à entamer le chemin du pardon vers lui, alors que pourtant promis, il faisait des efforts.

Elle n’était pas la seule personne envers qui il essayait de doubler les efforts, Malone. Elle représentait une grande partie des raisons pour lesquelles il se battait au quotidien, mais ne pouvait porter cette couronne seule. L’ainé des Constantine avait des années à rattraper auprès de sa fratrie, de sa famille de façon général; celle qu’il avait passé tant de temps à fuir mais qui pourtant faisait quand même toujours partie du paysage et du décor. Alors, ce n’était pas à la jeune femme qu’il avait proposé de se rejoindre pour célébrer le défilé des chars, mais au plus jeune portant le même nom de famille que lui. Leur dernière entrevue - et surtout leur dernière réelle discussion - n’avait pas été des plus joyeuses; ils s’étaient revus depuis, bien sur, Ambrose tentait de se faire du temps libre dans son emploi du temps de ministre afin d’accompagner son aîné au sien de Homeless Connect. Mais il avait encore plus d’une chose à tenter, plus d’une main à tendre vers le jeune homme pour rattraper ne serait-ce qu’une infime partie de son comportement des derniers mois. Des dernières années fatalement aussi. « J’ai essayé de convaincre James de faire un char au nom de Weatherton, mais l’idée a pas prise. Je suis presque déçu. » Oh, pas que cela l’avait étonné; la maison de couture avait eu son heure de gloire quelques mois auparavant alors que toute la ville était penchée et subjuguée par le défilé organisé dans le jardin botanique. Cette dernière n’avait pas besoin de défiler pour les fêtes de fin d’année afin de redorer son blason. Finalement, alors que son regard avait été jusque maintenant attiré par les lumières et les quelques chars se préparant au défilé à côté d’eux, Malone s’était tourné vers son petit frère, une petite moue d’avance désolée accrochée à ses lèvres. « Je devais avoir le petit avec moi pour profiter de ce moment tous ensemble, mais Annie a pas voulu me le laisser, alors… » Alors ce serait simplement eux deux et surement plusieurs silences à combler de conversations qui ne sauraient pas satisfaire tout le monde, à y parier. Malgré tout, Malone n’avait pas songé à annuler leur rendez-vous, puisqu’il savait pertinemment qu’un moment privilégié avec le benjamin de la famille ne ferait de mal à personne.
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3221 POINTS : 220

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


but you dream of some epiphany (ambrose #2) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

but you dream of some epiphany (ambrose #2) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyMar 22 Nov - 20:44



Depuis son banc, barbe à papa démodée à la main, Sara prend des notes. Son nouveau livre n'avance pas, elle a besoin d'idées, et elle a surtout terriblement besoin de s'inspirer d'autre chose que de la vie très peu palpitante de son chat. En comparaison, même l'annonce d'une phrase comprenant autant de prénoms que d'inconnus pourrait l'aider à y voir plus clair. Ainsi, lorsqu'il est question de convaincre un certain James de faire un char Weatherton, elle n'a aucun mal à faire un plus un. Du reste, elle ne comprend pas la moue initiée par l'homologue face au brun, qui ne semble pas apprécier la répartie de l'homme face à lui. Déjà, elle se demande s'ils sont amis, colocataires, amants, frères. Les possibilités sont infinies et toutes lui plaisent, seule l'absence d'alliances laissant de côté le mariage. Tant mieux, ils ont l'air d'avoir une certaine différence d'âge. Elle observe le jeu de regard, l'amertume du brun aux cheveux plus longs, le sourire poli qu'il semble afficher pour tenter de garder le cap et la tête haute. En quelques secondes à peine, elle est déjà assurée d'avoir choisi les parfaits cobayes, sa contemplation de la scène l'empêchant presque de prendre des notes tant elle s'attend à ce que l'un d'eux brise le quatrième mur à chaque instant. A défaut d'entendre la voix du second protagoniste, le premier continue, ajoutant déjà un autre prénom à l'équation: Annie. Il en parle avec amertume et émotion ; c'est sans aucun doute une ex, avec qui elle devine qu'il a eu un enfant, à en juger par sa déclaration et l'usage du terme le petit. A bien y repenser, il a bel et bien l'attitude d'un père, et le plus jeune n'apprend rien alors qu'il rétorque que les festivités sont là pour quelque jours et qu'il devrait pouvoir trouver le moyen d’y aller avec lui. Comme si son avis importait et comme si qui que ce soit la regardait même, Sara hoche la tête. Elle veut une happy ending, elle vient de le décider.

Son crayon s'agite sur le carnet alors qu'elle entend un peu mieux la voix du plus jeune, maintenant, lui qu'elle observe se tenir droit comme un i, avec moins de naturel qu'elle aurait pu l'espérer. Définitivement pas un couple, non. Elle s'en rend d'autant plus compte lorsqu'il (il devra décliner son prénom, ce sera infiniment plus simple à ce moment-là) lui fait part de sa vie amoureuse, ou tout du moins d'une maigre partie alors qu'il avance timidement son aveu, se résumant à rien de honteux alors qu'il se contente d'annoncer passer un peu de temps avec une fille, qui est mère à son tour, et plus que jamais Sara ne sait plus quel âge donner à qui, surtout alors qu'elle gribouille un maigre schéma des relations et des prénoms de cette histoire, à laquelle elle ne comprend déjà plus grand chose. De toute évidence, ils ne sont pas présents au marché de noël pour se préparer au concours de surf. Elle ne relève pas la tête lorsque le plus jeune cherche à prendre des nouvelles" du fils déjà énoncé, preuve qu'il se soucie de lui, raison pour laquelle elle penche effectivement pour l'idée qu'ils soient reliés par un lien de parenté. Si seulement elle pouvait le leur demander, tout serait bien plus simple, tout de même.



but you dream of some epiphany (ambrose #2) OzMRtqs
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 8UJb5dM
but you dream of some epiphany (ambrose #2) LctL9WN
but you dream of some epiphany (ambrose #2) HThKVK0
but you dream of some epiphany (ambrose #2) VZW8BUM

:prof: :



Dernière édition par Ambrose Constantine le Mer 23 Nov - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 957 POINTS : 230

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(huit) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorioyara | past: flora

RPs EN ATTENTE : james
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyMer 23 Nov - 0:24




but you dream of some epiphany

Le rire produit par son petit frère était top poli pour être véritable, mais ce n’était pas sur ce type de détails qu’allait s’arrêter Malone aujourd’hui; il était déjà content que ce dernier ait pu prendre le temps de le rejoindre pour profiter des festivités, il n’allait pas non plus pointer du doigt le fait qu’il ne savait pas apprécié une blague qui aurait pu être bonne dans toutes autres circonstances. Surtout que ce n’était pas forcément de James qu’il désirait parler aujourd’hui - ce dernier était un sujet tendu, de façon générale, pour l’ainé des Constantine mais d’autant plus lorsqu’il était évoqué en présence d’Ambrose puisque les deux hommes ne partageaient pas le même avis sur leur cousin. Rien que le fait qu’il reconsidère comme ce qu’il était réellement, son cousin, et non comme un frère comme pouvait le faire le brun à ses côtés donnait les bases du problème en lui-même.

Non, à la place, Malone préféra même s’aventurer sur un sujet qui était plus sensible pour lui mais moins dangereux quand abordé en présence de Rose. Et puis, peut-être que ce qu’il avait à dire à propos de son fils intéresserait celui qui était finalement son oncle - même si ce rôle avait été difficile à remplir, puisque même Malone n’avait guère réussi à remplir celui de père à temps plein. « Les festivités sont là pour quelque jours, tu devrais pouvoir trouver le moyen d’y aller avec lui. » Un petit sourire, presque discret et timide, s’étira sur les lèvres de l’aîné. « Oui, j’espère bien. » Il était vrai que les festivités avaient prévu de durer plus qu’une simple soirée; les autres occasions de se rendre sur place se feraient donc nombreuses avant que Noël et le nouvel an soit vraiment devant eux. Cependant, au fond de lui, il espérait simplement que Annie serait encline à le laisser venir ici avec leur fils; là étaient ses réelles inquiétudes. La jeune femme avait beaucoup de mal à lui faire confiance - et il ne pouvait pas vraiment la blâmer, ayant tous deux en exemple le comportement qu’il avait adopté pendant trop d’années vis-à-vis de leur famille -, si bien que le peu de fois où il était autorisé à voir son fils c’était toujours en la présence de sa mère. Et ça avait le don de le mettre malheureusement hors de lui. Là n’était pas le sujet. « Je passe un peu de temps avec une fille. Elle a une fille aussi, justement. » - « Ah oui ? » Le ton étonné et le sourcil s’arquant sur son visage allant de paire avec échappèrent un peu à Malone. Il aurait voulu ne pas réagir aussi rapidement, mais la surprise était réellement de mise de son côté. Non seulement parce-qu’il n’était pas habitué à aborder ce type de sujet avec son homologue plus jeune à ses côtés, mais également par rapport aux informations qu’il avait pu voir et récolter ici, et là. « Je croyais qu’il était marié, surtout ? » Ce n’était pas là de la curiosité mal placée; mais simplement qu’il ne connaissait que trop peu Ambrose alors lorsqu’il avait une information sur lui, il tachait de l’apprendre par coeur et de la retenir assez longtemps pour lui montrer qu’il s’était appliqué à faire attention à son petit frère, qu’importe la façon et le sujet.

« Il va bien, au moins ? » Son fils à lui, donc; retour à la case départ. Malone hocha doucement son visage. « Oh oui oui. Il va bientôt rentrer dans l’âge où trainer avec son père n’est plus à la mode et où il risque de détester sa mère trop protectrice avec lui, mais sinon il pète la forme. » Et comme toutes ces fois où il mentionnait son fils, un petit sourire empli de fierté se glissa sur ses lèvres. C’était plus fort que lui: qu’importe le sujet abordé, il était heureux de parler de lui. Et puis surtout, cette fierté ne changeait pas avec les années. Lorsqu’il était venu au monde, Malone portait déjà le sourire qui se voyait sur ses lèvres aujourd’hui; et aucune épreuve qu’il avait traversé - il en avait cherché certaines, il réfutait pas ce point là - n’était venue entacher ce sentiment qu’il pouvait ressentir. « J’essaie de négocier pour qu’il soit avec nous à Noël, mais comme je sais même pas où est-ce qu’on va célébrer ça, j’ai rien à donner comme informations à Annie et ça plaide pas ma cause. » Là était aussi un moyen détourné pour savoir si Ambrose avait un peu plus d’informations que lui au sujet des festivités, normalement célébrées en famille en fin d’année, qu’ils avaient tout de même l’habitude de célébrer tous ensemble; Weatherton et Constantine réunis, bien sur. Au delà de tous les différents qu’il existait entre les membres de cette famille quelque peu originale, il allait de soi que personne n’était laissé de côté pour cette fête où le but était de pouvoir profiter les uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3221 POINTS : 220

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


but you dream of some epiphany (ambrose #2) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

but you dream of some epiphany (ambrose #2) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyMer 23 Nov - 12:00



Elle sourit lorsque la curiosité du plus âgé grandit en flèche au moment où le second parle d’une fille qu’il fréquente ; comme quoi, ce sera toujours un sujet qui attisera l’intérêt et la curiosité de tout un chacun. « Ah oui ? » Il veut en savoir plus et elle tout autant, raison pour laquelle Sara espère que l’autre saura répondre à sa curiosité et qu’il donnera davantage de détails, parce que c’est justement ce dont elle a besoin de se nourrir pour écrire son futur livre. « Je croyais qu’il était marié, surtout ? » Sa bouche forme un ‘o’ de surprise alors qu’elle ne s’attendait certainement pas à ce que la discussion prenne une telle tournure ; décidément, c’est digne du meilleur livre sûrement jamais écrit. Si les histoires d’amour impossibles attirent toujours les lecteurs, mais les histoires d’amour impossibles entre des hommes, c’est le best-seller assuré. “Comment tu sais ? C’est Cristina ?” Mais le plus jeune ne prend pas la question avec le même amusement que Sara, de toute évidence, en prouve l’accusation dans ses mots et ses sourcils à son tour froncés. Elle ne sait pas s’il agit ainsi parce que le sujet de sa sexualité est tabou, si elle le fait parce que l’homme en question est supposément marié, ou si tout ceci était supposé être un secret. Peu importe, sans doute, parce que n’importe quelle supposition ferait un bon livre et, présentement, un parfait spectacle. Le prénom de Cristina est ajouté en note dans un coin, femme qu’elle pense être la fille avec qui il passe du temps, donc. “Non, c’est… Il est marié, ouais, justement.” De la colère il passe à la vulnérabilité, sans même laisser à Sara le temps d’observer ses muscles se relâcher et son regard noir devenir brillant, sans que ce soit par passion. De toute évidence, il n’avait pas anticipé une telle tournure pour leur discussion.

Dans un volte-face supposément assuré, le plus jeune s’en tient plutôt à prendre des nouvelles du fils du premier, pour rapidement être rassuré: le garçon va bien et il grandit trop vite. C’est la malédiction de tous les enfants, sûrement.  Sara ancre dans son esprit la vision de l’homme souriant, lui qu’elle associe aussitôt à un père merveilleux, sans pour autant ne rien connaître de son histoire. « J’essaie de négocier pour qu’il soit avec nous à Noël, mais comme je sais même pas où est-ce qu’on va célébrer ça, j’ai rien à donner comme informations à Annie et ça plaide pas ma cause. » - “J’imagine qu’on fera ça chez Norman. On est au moins assurés d’avoir assez de place pour tout le monde.” Le nom de Weatherton ayant déjà été évoqué, elle n’a aucun mal à comprendre qu’ils parlent du créateur de mode. Un simple détour sur Wikipedia et la voilà qui arrive enfin à poser des prénoms sur le visage des hommes face à elle, autant qu’une maigre portion de leur histoire: ils ont été adoptés par la famille Weatherton à la mort de leur mère. Enfin, tout s’explique. “Je lui en ai pas parlé encore, mais je pense que tu peux déjà le dire à Annie. Tu sais, pour… tâter le terrain.” Elle comprend que Malone aura bien du mal à convaincre la mère de son fils de lui en laisser la garde, même le temps des festivités, et qu’Ambrose semble le soutenir à son niveau, en tentant d’étoffer son argumentaire. "J'aimerais bien le revoir un peu. Il a dû bien grandir, maintenant." Il sourit, elle est attendrie. "On sera tous heureux de le voir."



but you dream of some epiphany (ambrose #2) OzMRtqs
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 8UJb5dM
but you dream of some epiphany (ambrose #2) LctL9WN
but you dream of some epiphany (ambrose #2) HThKVK0
but you dream of some epiphany (ambrose #2) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 957 POINTS : 230

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(huit) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorioyara | past: flora

RPs EN ATTENTE : james
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyMer 23 Nov - 17:03




but you dream of some epiphany

La première réaction qu’en vint à lui présenter Ambrose ne fut pas de celles auxquelles s’attendait Malone. La surprise de ce dernier était authentique, et s’il s’aventurait sur un tel terrain ce n’était là que pour montrer à son petit frère qu’il s’intéressait à lui, d’une façon ou d’une autre, même si ce dernier ne pouvait pas réellement s’en apercevoir tout le temps. « Comment tu sais ? C’est Cristina ? » Ce fut au tour de l’ainé de froncer légèrement les sourcils. « Cristina ? » Que venait-elle faire dans cette discussion ? Pas qu’elle ne soit pas la bienvenue dans cette dernière, elle faisait partie de la famille après tout, mais c’était plutôt la raison qui avait poussé Rose à faire un raccourci comme ça qui étonnait le jeune homme. « Je sais pas pourquoi tu me demandes si c’est Cristina, mais non c’est pas elle. » Il secoua quelque peu son visage. « Tu te rappelles que je travaille à l’Emerald quand même, hein ? » La question était autant une taquinerie qu’en attente d’une réelle réponse. D’accord, ils ne se parlaient pas quotidiennement et leurs aspirations, ainsi que leurs occupations, étaient on ne pouvait pas faire plus opposées. Mais tout de même, le brun à ses côtés devait se rappeler que l’hôtel appartenant à leur cousin et sa femme était également le principal lieu de travail de son grand frère, non ? « J’étais d’astreinte dans la salle de surveillance, quand vous êtes venus ce jour là. » Qu’il finit d’expliquer, pour que l’incompréhension de son frère et le malaise qui découlait d’à la base une simple question puisse se dissiper assez rapidement.

« Non, c’est… Il est marié, ouais, justement. » La réponse, quelque peu tardive mais qui finit par venir, de la part d’Ambrose ne fut pas aussi satisfaisante que l’aurait pensé Malone. Il aurait aimé pouvoir partager un moment un peu différent, quelque peu privilégié avec Rose alors que ce dernier s’ouvrait sur des sujets qu’ils n’abordaient d’ordinaire par ensemble - et il avait tout gâché en essayant de bien faire. Pas comme si ce n’était pas habituel, mais cela le peinait toujours de s’apercevoir qu’il ne savait pas s’y prendre avec lui alors qu’ils avaient pourtant partagé plusieurs années de vie sous le même toit. « Désolé. » Et la petite moue allant avec pour parfaitement illustrer son ressenti. « Mais c’est chouette si tu fréquentes cette fille, euh, celle qui a un gamin aussi. » Il tentait de se rattraper à la moindre branche qu’il trouvait à portée de main, Malone.

Alors, quand Ambrose redirigea la conversation vers son fils à lui, plutôt que n’import laquelle de ses conquêtes, l’aîné des Constantine saisit l’opportunité sans se faire prier un seul instant. Même s’il n’était pas des plus à l’aise lorsqu’il parlait de son fils - il ne manquait pas de fierté à son égard, loin de là, simplement qu’il n’avait jamais su être le meilleur des pères à ses côtés -, mais il préférait toujours ne pas être le plus à l’aise des deux et laisser un peu de répit à Rose alors qu’il l’avait lancé dans la fosse aux lions sans le savoir avant de voir l’action déjà faite sous ses yeux. Circonstances obligeaient, Malone en vint à confier à son homologue plus jeune qu’il se trouvait dans une situation délicate vis-à-vis de Annie, qui n’avait aucune confiance en lui pour garder leur fils seul sans qu’elle ne soit présente, et qui était donc retissante à ne serait-ce que considéré de mettre Noël en jeu cette année puisque Malone était incapable de lui donner le moindre détail sur la fête de famille qui s’en venait à grande vitesse. « J’imagine qu’on fera ça chez Norman. On est au moins assurés d’avoir assez de place pour tout le monde. » Ce fut à ce moment là que l’aîné commença à détourner le regard, quelque peu. Il aurait préféré que Rose lui glisse l’idée de le faire chez James - il n’était pas en très bons termes avec ce dernier, mais au moins il aurait été plus à l’aise que si cela se faisait chez Norman. « Je lui en ai pas parlé encore, mais je pense que tu peux déjà le dire à Annie. Tu sais, pour… tâter le terrain. » Quelque peu à contre coeur, il hocha légèrement son visage. « J’aurais au moins une réponse à lui donner, oui. » Pas une qui le ravissait, évidemment, mais au moins quelque chose de tangible et c’était peut-être tout ce dont il avait besoin et ce sur quoi il devait se concentrer. Car la relation de Malone avec le patriarche Weatherton était des plus compliquées; il n’avait su se plier à l’idée de le voir comme un père de remplacement, lorsque Norman les avait accueillis chez lui lorsqu’ils s’étaient retrouvés orphelins de parents - ou presque. Il savait que le geste de leur oncle leur avait sauvé la vie et leur enfance, mais les souvenirs de Malone étaient eux trop ancrés en lui pour voir la situation avec autant de légèreté comme le faisait Ambrose.

L’esprit de Noël et l’idée de se réunir en famille n’avait pas à être gâché par les ressentis de l’aîné Constantine. Pas une année supplémentaire, surement. Alors si les festivités étaient effectivement organisées chez Norman, Malone s’y rendrait avec son plus beau sourire - avec ou sans son fils, la question resterait en suspens encore quelques temps surement. « J'aimerais bien le revoir un peu. Il a dû bien grandir, maintenant. » Le regard du grand frère finit par se reporter sur le benjamin à ses côtés. Instinctivement, un sourire similaire à celui de Rose se glissa sur ses lèvres. « On sera tous heureux de le voir. » - « C’est gentil Ambrose. » Il ne savait pas si le plus jeune pensait vraiment ses paroles ou s’il se montrait simplement poli, mais dans tous les cas cela touchait l’ancien militaire que d’entendre de telles paroles. « Il réclame après vous la plupart du temps, tu sais. August, Flora, toi. » Avec un petit rire légèrement amer, il ajouta également la suite de ses paroles. « James aussi. » Qu’il aurait préféré que ce ne soit pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3221 POINTS : 220

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


but you dream of some epiphany (ambrose #2) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

but you dream of some epiphany (ambrose #2) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyMer 23 Nov - 17:28



Les questions se renvoient entre les deux hommes, et parfois Sara jurerait qu’elles ont l’air d’accusation, elle qui apprend par l’emploi de Malone. “C’est juste qu’elle m’a à l'œil. Et que ça m’aurait pas étonné qu’elle l’ait ébruité elle-même.” Et selon l’avis inexpérimenté de Sara, Cristina aurait tout de même pu laisser l’information fuiter, même si ce n’est apparemment pas de cette façon que Malone en est venu à en être informé. L’un n’empêche pas l’autre et toutes les pistes peuvent toujours être étudiées. “Je sais que t’es à l’Emerald, mais je pensais pas que t’aurais remarqué ça. Parmi les centaines de clients par jour, je veux dire.” Et si l’aîné se fend d’amusement, le plus jeune semble se confondre dans sa honte, lui qui pensait sans doute avoir été discret et qui apprend que le monde entier connaît son secret - qui n’en est donc pas un. La taquinerie laisse pourtant place à des excuses qu’elle devine être sincères, à son tour touchée par l’attitude de Malone à l’égard de son frère. Il a certainement appuyé sur un point sensible sans même le savoir. “Le sois pas. Il était sympa. Il l’est toujours, juste… j’attends rien de particulier.” Elle prend note du doute, des lèvres pincées et du regard fuyant. Elle s’assure de se souvenir de son visage qu’elle jurerait se teinter de rose sous le coup d’une certaine gêne, peut-être même d’une honte. Les mèches brunes du garçon cachent partiellement son visage alors qu’il le penche en avant et frappe dans un cailloux malheureux, mais elle devine toujours ce qu’il en est. “Zoya. Elle s’appelle Zoya, la fille.” Il n’en parle plus avec le même sourire qu’avant, comme si l’annonce n’en valait plus vraiment la peine désormais.

Elle se sent soudainement mal à l’aise à l’idée d’écouter une conversation d’un tel ordre privé, et c’est avec un certain soulagement qu’elle constate le lent changement de sujet, en direction de la préparation des festivités de Noël et des spécificités de leur famille. Ainsi, ils célébreront les fêtes chez Norman Weatherton et déjà, elle imagine le faste du repas en lui-même et du prix de chaque plat qui sera proposé aux membres de la fratrie. “Je le pense vraiment, tu sais.” Il rétorque, face aux remerciements du père dont l’émotion se lit aisément depuis qu’il parle de son fils, même si elle devine que tout n’est pas simple à son sujet, et surtout au sujet de sa garde. Pour autant, il a le pouvoir de faire sourire Ambrose, dont les lèvres s’étirent dès qu’il entend que le petit demande souvent à les voir, eux aussi. “On est pas obligés de parler de James. Je veux pas en parler, je veux dire. C’est ok si tu le cites pas, t’as pas à te forcer pour moi.” Qu’est-ce que des lecteurs pourraient aimer tout autant qu’une histoire d’amour impossible entre deux hommes ? Une fratrie qui se déchire, oui, bien sûr. Oh, l’un n’empêche évidemment pas l’autre, mais elle comprend maintenant qu’elle a à faire aux deux, ce qui représente du véritable pain béni pour l’écrivaine qu’elle représente. “Je comprends pas pourquoi vous arrivez pas à vous entendre, mais je peux au moins comprendre que t’as pas envie de le traiter sur un pied d’égalité.” Il prononce ces mots avec une tristesse évidente, son regard relevé dans celui de son frère, et elle s’attend à ce que le ton monte à chaque instant. Il n’en est rien, pourtant. Pour le moment, du moins.



but you dream of some epiphany (ambrose #2) OzMRtqs
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 8UJb5dM
but you dream of some epiphany (ambrose #2) LctL9WN
but you dream of some epiphany (ambrose #2) HThKVK0
but you dream of some epiphany (ambrose #2) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 957 POINTS : 230

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(huit) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorioyara | past: flora

RPs EN ATTENTE : james
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyVen 25 Nov - 16:05




but you dream of some epiphany

L’inclusion de Cristina dans cette conversation rendait Malone étonné autant que presque curieux, pour le coup. Il avait appris à côtoyer la femme de son cousin au fil des années, et d’autant plus depuis qu’il travaillait pour l’Emerald. Mais en quoi, pour ce sujet de conversation là, avait-elle un rapport ? Il gardait les sourcils froncés un instant de plus, attendant la réponse de son frère. « C’est juste qu’elle m’a à l'œil. Et que ça m’aurait pas étonné qu’elle l’ait ébruité elle-même. » Aux mots d’Ambrose, l’ainé dut se retenir de faire un commentaire; il lui aurait bien demandé si c’était pour une raison dont il devait avoir peur, que la jeune femme l’avait à l’oeil, ou si c’était juste une autre de ses façons d’être une épine dans le pied. Cependant, il se retint et pinça ses lèvres assez fort pour ne pas être tenté de faire autrement. S’il aurait pu poser la question en toute innocence, une partie de lui savait qu’il l’aurait fait avec un air paternel accroché au visage et aux paroles - et c’était tout à fait le type de comportement qu’il ne pouvait se permettre. Pas avec Ambrose. Il avait tellement été absent de la vie de ce dernier, quittant le nid familial à peine avait-il soufflé sa dixième année, qu’il ne pouvait se permettre de prendre un tel rôle à ses côtés. Il avait déjà du mal à simplement être son grand frère, James l’ayant remplacé depuis des années - depuis le début, en réalité - à ce poste. Alors, de là à tenter de marcher dans les chaussures du père qu’il n’avait connu ? Il enfonça en prime ses mains dans le fond de ses poches, préférant enchainer sur une autre anecdote, sur un autre détail, de ceux qui lui permirent de rendre un peu le ton de l’humour - non sans avoir quelque-peu  opiné du chef à la mention de Cristina, pour montrer à Ambrose qu’il avait bien entendu ses paroles mais qui ne désirait pas rebondir sur ses dires. « Je sais que t’es à l’Emerald, mais je pensais pas que t’aurais remarqué ça. Parmi les centaines de clients par jour, je veux dire. » Le sourire quelque peu amusé qui s’était glissé sur les lèvres de Malone se transforma en un bien plus attendri. « Tu penses que je remarquerais pas la présence de mon frère ? » Fut un temps, ça aurait été le cas; depuis que Malone s’était repris en mains et qu’il était sobre, surtout, c’étaient là le genre de détails auxquels il faisait attention. Car si sur la forme, il n’en avait que peu à faire des activités auxquelles s’adonnaient Rose lorsqu’il avait le dos tourné - ou il tentait de se convaincre que c’était le cas -, sur le fond il savait qu’il devait redoubler les efforts et remarquer ce type de choses. Peut-être pas exactement pour ça finalement, puisque le brun à ses côtés semblait plus gêné qu’autre chose de discuter de ce passage à l’Emerald, mais de façon générale là était l’idée. « Le sois pas. Il était sympa. Il l’est toujours, juste… j’attends rien de particulier. » Qu’il lui répondit finalement lorsque Malone lui présenta ses excuses concernant le garçon qui se trouvait être marié ailleurs. « Zoya. Elle s’appelle Zoya, la fille. » Promis que l’ainé mettait tous les efforts nécessaires en cet instant pour rattraper la donne, pour insuffler au moins une partie de l’énergie qui était présente au début de cette conversation. « Zoya. C’est chouette, pour Zoya. » Et il savait parfaitement qu’Ambrose se passerait de ses conseils question relations - il n’ajouta donc pas un mot de plus sur l’affaire.

De toutes manières, l’endroit où ils se trouvaient tous deux aujourd’hui n’appelait pas à parler d’amour mais plutôt de fêtes de fin d’année et de réunion de famille. Malone n’avait pas d’indices pour le moment sur la façon dont les choses se dérouleraient cette année, et finalement en discuter avec Rose fut une bonne idée: il avait plus de réponses qu’il n’aurait imaginé à lui apporter. Surtout que l’ainé des Constantine aurait voulu tenter de s’organiser un peu en amont pour tenter le tout pour le tout et avoir son fils à ses côtés pour ce moment magique de l’année. Certes, il ne pourrait pas lui offrir un noël en blanc comme il était possible de voir dans tous les films associés à cette période là de l’année, mais au moins s’il pouvait simplement être présent à ses côtés ce serait une belle avancée. Et puis, il savait que le petit avait toujours hâte de revoir sa famille - même s’il ne la connaissait que peu, Malone n’ayant que trop peu gardé le contact avec eux lorsqu’il était encore tout petit et c’était avec ce dernier quel les liens étaient compliqués depuis quelques années désormais - et l’inverse étant tout aussi vrai, cela pourrait être une belle surprise de noël que de les voir tous réunis. « Je le pense vraiment, tu sais. » Le sourire qui s’affichait sur les lèvres du roux était toujours de mise et surtout toujours chargé d’émotions. « C’est d’autant plus gentil alors. » Pour une fois que la discussion était presque plutôt simple avec son frère, il n’allait pas s’en priver pour en rajouter une couche: cela ne ferait de mal à personne. Ce qui faisait du mal à Malone - et encore, c’était un grand mot et une légère exagération à ce point -, c’était que si le gamin demandait après ses oncles et tante, il le faisait également après le cousin de son père et ce n’était pas forcément pour ravir ce dernier. « On est pas obligés de parler de James. Je veux pas en parler, je veux dire. C’est ok si tu le cites pas, t’as pas à te forcer pour moi. » Les yeux de Malone se posèrent un instant sur le visage de son petit frère, se disant que ce dernier était devenu bien plus mature en comparaison des souvenirs qu’il avait. Depuis quand pouvaient-ils toux deux discuter posément, de la sorte, de sujets si sérieux ? « Je comprends pas pourquoi vous arrivez pas à vous entendre, mais je peux au moins comprendre que t’as pas envie de le traiter sur un pied d’égalité. » Il souffla un léger rire, secouant sa tête de gauche à droite un instant. « Vraiment ? » Le ton était un brin sarcastique et déjà, Malone s’en voulait de réagir de la sorte. En réalité, Ambrose n’avait pas tout à fait tort dans ce qu’il disait: le fait qu’il n’y ait aucune bonne raison apparente pour que les tensions soient présentes entre ses deux ainés ne faisait pas de sens. Pourtant, aux yeux de Malone, cela avait toujours été une évidence. « Rien que le fait que tu le mentionnes comme ton grand frère. » Ce n’était pas là un reproche, même pas déguisé. James avait été présent aux côtés de Rose là où son vrai frère ainé avait déserté, il ne pouvait pas lui en vouloir sur ce point là. Mais ce n’était pas pour autant qu’il ne notait pas les détails qui leur manquaient à eux deux, dans leur relation. « Je sais que je devrais pas lui en vouloir comme ça mais, eh. » Il haussa les épaules comme pour dire j’y peux rien moi c’est la vie mais n’osa prononcer à haute voix les mots. C’était sa faute, c’était lui qui avait choisi de réagir de la sorte. « Mais c’est pas un sujet tabou, on peut en parler, je vais pas mourir parce-qu’il est mentionné et puis ça reste mon cousin quand même, au final. » Qui serait présent à leurs côtés pour les fêtes, chez qui il avait grandi la moitié de son enfance et dont le père avait tenté de se subsister au sien.






but you dream of some epiphany (ambrose #2) 371680844 :
Revenir en haut Aller en bas
Ambrose Constantine
Ambrose Constantine
l'autel des ambitions
l'autel des ambitions
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 23 ans, les rêves d'un enfant de dix ans. (08/01/1999)
SURNOM : Rose, par ses amis. Constantine, par le reste du monde.
STATUT : Célibataire, il trouve le temps de retrouver Millie de temps à autres pour des soirées sushi, quand elle n'est pas elle même occupée par son travail.
MÉTIER : Collaborateur de Camil, assistant, collègue, c'est flou. Il l'aide dans l'ombre avec quelques autres, bien plus âgés, bien plus grisonnants aussi. Chanteur et lead du groupe The Leftovers, parce que dormir huit heures par nuit est un concept à la con.
LOGEMENT : Chez papa Weatherton, encore. Norman l'accueille depuis toujours et puisqu'Ambrose n'a pas l'argent nécessaire pour son propre chez lui, ce n'est pas prêt de se terminer.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 5a082e6a7b52d1f18c9efe5ba9def7e1e7615704
POSTS : 3221 POINTS : 220

TW IN RP : deuil, maladie, anxiété
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Petit dernier d'une famille endeuillée › Veille sur son père qui est dans un institut spécialisé › Fauché comme les blés (et pire encore) › Ambitieux, talentueux, utopiste sûrement aussi › Vie dictée par son ambition politique › Se rêve libre lorsqu'il chante et compose › Une vie à cent à l'heure, pas le temps pour les expériences et amusements de son âge › Bébé requin en apprentissage parmi les requins
CODE COULEUR : darkslategray
RPs EN COURS : (11)yara #1damon #2cristina #2zoya #5camil #2millie #2marley (event)malone #3malone #4ruben #1 (fb 2016)

ua bunyipsaül #3


but you dream of some epiphany (ambrose #2) 6b1ba516efe4606fb642b3c6c677cf2e
weathertine: flora #2 & august #1 & malone #3 #4 & james #2 › a prophecy told we're building our empire from the ashes of an old. it's the sound of another deadline whistling past your ears. it's the sight of a million regrets mounting over years. it's the words that were never spoken that echoes through the times. it's the smell of the burning temples swept away by rhymes.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Giphy.gif?cid=790b7611c071a19e47a4e661f3481a2eb27ef13b5c8cd590&rid=giphy
amya #5 › wake up in the mornin', stumble on my life. can't get no love without sacrifice. if anything should happen, i'd guess i wish you well, a little bit of heaven, but a little bit of hell.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Aeca534e137bdd637366ccb6aa374561a09208b0
gwen (scena) › straight from the cover shoot, there's still a trace of body paint on your legs and on your arms and on your face. and i'm keeping on my costume, and calling it a writing tool, and if you're thinking of me, i'm probably thinking of you.

but you dream of some epiphany (ambrose #2) C3b44435e7c1240225a0cb1ff45660b6e8d867be
darose #2 › it’s the church of burnt romances and i’m too far gone to pray. darling, you feel like there ain’t enough dying stars in your sky. i’ll fall upon my knees and they’ll say « i told you so ». set fire to history, i’m breaking my own rules, i'm crying like a fool, the lonely shadow dances from the cradle to the grave.

RPs EN ATTENTE : flora #2 › REPAS DE NOEL WEATHERTINE

but you dream of some epiphany (ambrose #2) 6b349210b2f4d76238843e8b2d3aacd3
the leftovers › psychotic kids, they don't know what they want. psychotic kids, we've got to keep control of them. dropped a hairdryer into my bath. shocks like that make me laugh. it's fun to laugh when you're sad. be happy, come on let me be happy.

RPs TERMINÉS : 2022zoya #1saül #1zoya #2millie #1murphydéfilé (event)cristina #1zoya #3flora #1camil #1damon #1madsmalone #1james #1malone #2

uaraelynraelyn #2raelyn #3gretazoya #4
AVATAR : Damiano David
CRÉDITS : labxnairs (avatar) › la-fourmi (gif)
DC : Charlie, Auden, Lily, Swann & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45954- https://www.30yearsstillyoung.com/t45982- https://www.30yearsstillyoung.com/t45999- https://www.30yearsstillyoung.com/t46254-

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyDim 27 Nov - 12:14



Le silence se fait suite à la dernière question et elle a beau questionner le plus jeune d’un regard insistant, aucune réponse ne vient s’ajouter de son côté. Il regarde son frère avec des yeux de chien battu sans qu’elle n’arrive à savoir pourquoi. A ses yeux, la question ne portait qu’un doux humour et il n’y avait rien de plus à en tirer, mais cela ne semble pas être le cas. Oh, si seulement elle avait à portée de main l’historique de leur relation, peut-être qu’elle le comprendrait bien mieux. Finalement, le prénom de cette Zoya est agité tel un drapeau blanc, elle est l’eau qu’on jette sur le feu du garçon marié et sympa mais dont je n’attends rien. Tout ce que l’écrivaine espère à ce stade, c’est que les prénoms inconnus vont arrêter de s’ajouter à la scène puisqu’elle manque définitivement de place sur son cahier pour tous les noter. La scène lui semble bien assez attendrissante avec l’angle actuel, et surtout à en juger par les sourires de l’un et de l’autre. Ils sont des frères qui ne semblent pas savoir comment interagir face à l’autre et elle, elle prend encore et toujours des notes de l’ambiance pesante entre eux, le genre d’ambiance que même la magie de Noël ne sait outrepasser.

L’ambiance devient d’autant plus pesante lorsque le prénom de James se retrouve ajouté à l’équation. Le regard de Sara bascule de l’un à l’autre pour tenter de noter le plus de détails que possible tant elle juge les réactions des deux hommes face à elle intéressantes et, surtout, ô combien différentes. « Vraiment ? » Le ton employé par le plus vieux lui donne froid dans le dos, elle est même surprise de la rapidité avec laquelle son ton vient de changer, lui qui parlait de son fils avec insouciance il y a quelques secondes à peine. L’autre effectue un mouvement de recul, sa tête légèrement penchée en avant alors qu’il ne fait que redresser un peu plus ses yeux pour trouver ceux de son aîné, le tout lui donnant un air mauvais qu’elle n’aurait jamais pensé lui associer. « Rien que le fait que tu le mentionnes comme ton grand frère. » A cela, la réponse du deuxième fuse plus rapidement que jamais alors que sa voix a perdu toute chaleur et toute bienveillance. “C’est avec lui que j’ai grandi toute ma vie Malone, à quoi est-ce que tu t’attendais ?” La guerre fraternelle l’intéresse plus que jamais, elle l’intéresse d’autant plus alors qu’elle n’a pas entre les mains tous les indices pour démêler les nœuds de l’histoire et le vrai du faux. Les avis face à elle sont tout sauf objectifs et ils sont justement la parfaite piste d’enquête pour son futur livre: elle a tout ce dont elle a besoin. La vérité ne l’intéresse pas, les détails tout aussi peu. Ils ont soulevé à eux seuls un bon millier de questions qu’elle aura à coeur de solutionner dans les quelques centaines de page de son nouveau livre et, plus que jamais, Sara n’a aucune envie que la réalité des choses vienne la parasiter. "T'es pas moins mon frère pour autant." Le plus jeune est de toute évidence désolé, son ton de voix le montre sans l'ombre d'un doute, et c'est le moment que Sara juge opportun pour se retirer, certaine qu'elle franchirait les limites si elle continuait à écouter leur histoire avec autant de curiosité et d'insistance. Ils sont frères, il y en a un autre qui ne l'est pas vraiment mais en fait si ; c'est assez mystérieux pour elle et pour sa propre imagination qui s'occupera tantôt de combler les trous et tantôt d'en créer de plus immenses encore.



but you dream of some epiphany (ambrose #2) OzMRtqs
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 8UJb5dM
but you dream of some epiphany (ambrose #2) LctL9WN
but you dream of some epiphany (ambrose #2) HThKVK0
but you dream of some epiphany (ambrose #2) VZW8BUM

:prof: :

Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
Voir le profil de l'utilisateur
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 7vHkInU ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire le reste du temps, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé.
but you dream of some epiphany (ambrose #2) 4fb092aa6c5f37d59e2a32241ee40ac992997940
POSTS : 957 POINTS : 230

TW IN RP : deuil, maladie, drogues, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(huit) — present: ambrose #3ambrose #4arthurlouisspencervittorioyara | past: flora

RPs EN ATTENTE : james
RPs TERMINÉS : (2022) ambroseambrose #2 | alternative: raelyn (bd)
AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, les illusions perdues (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, la main de midas (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. haley lu richardson).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) EmptyLun 28 Nov - 15:22



but you dream of some epiphany

Peut-être n’aurait-il pas du réagir de la sorte, si rapidement, avec un changement dans la voix qui ne pouvait être manqué. Peut-être aurait-il du faire en sorte de maitriser un peu plus l’émotion qui le parcourait dès que le prénom de James était mentionné - surtout que cette fois-ci, cela relevait de sa faute à lui et non de celle d’Ambrose qui n’avait rien demandé. Malone était celui ayant amené leur cousin dans l’équation, en précisant que son fils demandait après lui autant qu’il pouvait le faire pour ses oncles et tante; chose qu’il ne comprenait pas bien sur, ayant toujours eu du mal à voir James comme ce qu’il était réellement. Même s’il s’agissait effectivement, dans les faits, de leur cousin le fait d’avoir grandi sous son toit et de l’avoir côtoyé au quotidien redistribuait les cartes sur plus d’un niveau. Ambrose le premier avait toujours considéré le Weatherton comme son frère plutôt que comme n’importe quelle autre branche de sa famille; c’était bien la preuve que quelque-chose c’était quand même bien passée à un moment. « C’est avec lui que j’ai grandi toute ma vie Malone, à quoi est-ce que tu t’attendais ? » Malone dut retenir un petit grognement face à la réponse vive et piquée de son petit frère, puisque ce dernier exprimait exactement le point qu’il n’arrivait à voir en face. Si lui était déjà grand lorsqu’ils étaient tous arrivés chez Norman, à la suite de la double tragédie de leur vie, il en était parti rapidement aussi - dès qu’il avait à peine eu dix-huit ans et que l’armée avait bien voulu de lui. Il n’avait donc connu James que par le prisme qu’il avait bien voulu garder sur les yeux lorsque les sujets le concernaient, et il n’avait aucun effort pour le voir autrement que comme le cousin de trop dans le tableau. Les autres n’avaient guère cette relation avec ce dernier; et s’il était tout à fait honnête, Malone aurait admis que c’était forcément pour le mieux si les choses s’étaient passé comme ça car le reste de sa fratrie avait grandi équilibrée et aimée. Pas avec son aide, donc.

« T'es pas moins mon frère pour autant. » Le regard de Malone ne savait se concentrer sur Ambrose en cet instant. Peut-être effectivement qu’il restait son frère malgré tout, mais cela était uniquement le cas parce-qu’ils étaient nés avec le même nom de famille et au sein de la même fratrie, il en restait intimement persuadé qu’importe ce que les autres autour de lui pouvaient bien dire sur le sujet. Ce n’était pas parce-qu’il s’était montré présent lors des soirées de noël en famille, ou parce-qu’il avait envoyé des cadeaux lors des différents anniversaires. C’était encore moins parce-qu’il avait failli passer l’arme à gauche de surement la pire des façons et que c’était Flora qui l’avait retrouvé chez lui, inanimé, allongé sur le sol. Non, si Rose et lui étaient frères, c’était pour toutes les raisons qui n’auraient normalement pas besoin d’être citées dans toute relation normale - mais leur famille avait-elle un jour eu un semblant de normalité, de toutes manières ?






but you dream of some epiphany (ambrose #2) 371680844 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: but you dream of some epiphany (ambrose #2) but you dream of some epiphany (ambrose #2) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

but you dream of some epiphany (ambrose #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-