AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -62%
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à ...
Voir le deal
14.54 €

 Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 EmptyJeu 1 Déc 2022 - 21:22


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.
EXORDIUM.
- C'est quand même un truc de malade quand j'y repense longuement. Cette soirée, cette pluie, ces gars qui sont venus me tabasser puis toi. Non franchement, ces images-là resteront gravés dans ma mémoire et je ne garde évidemment que le meilleur. Car oui, c'est le positif que je veux retenir. C'est peut-être idiot de ma part de penser que tu m'as sauvé ce soir, mais tu l'as pourtant vu, j'étais dans un état pitoyable et maintenant je vais tellement mieux. Évidement que je ne suis pas guéri et tu ne connais pas mon handicap, ma blessure au genou camoufle cette merde, mais c'est promit que je t'en parlerais. Vas-tu me rejeter à cause de cela aussi ? Ma pauvreté, mes peurs, mes douleurs. J'ai tellement peur de tes futures réactions et pourtant, j'ai envie de croire le contraire. Tu es si compréhensible et bienveillante, mon étoile. Mais je vais mieux ce soir, même dans ma tête, j'arrive à percevoir des petites lumières de bonheur ; j'en ai jamais vu de ma vie.

Phoebe, tu es dans mon cœur ; continues d'éclairer ma vie. En si peu de temps oui, c'est trop top ? C'est une erreur d'être autant émerveillé et amoureux d'une présence ? Merde, j'ai le droit bon sang. Je rigole avec toi ce soir, ton rire m'apaise et me fait rêver ; je m'en fiche tellement de cette pizza actuellement, mais il faut manger un morceau pendant ce film effrayant. Je suis en découverte totale, je découvre tellement de nouvelles choses depuis ces derniers jours. Nous dégustons alors ces dernières énormes parts, il y a beaucoup de fromage et je n'en suis même pas écœuré ; c'est trop bon. Une fois le repas et le film enfin terminé, je ne sais même pas si je l'ai regardé jusqu'à la fin. Je me suis écroulé de fatigue dans tes bras, je devais impérativement dormir et toi aussi. Nos journées sont tellement mouvementées et tu devais te reposer un maximum. Mais quel bonheur de s'endormir à l'abri, au chaud et encerclé. Pour rien au monde, je veux échanger ma place, non. J'ai eu un sommeil plutôt réparateur, je t'ai vaguement entendu t'occuper de certaines choses dans les autres pièces, mais cela ne m'a aucunement réveillé. Peu de temps après, tu reviens vers le lit. J'ouvre doucement mes yeux quand je sens tes petits baisers, tu me fais raisonner de l'intérieur dès le matin ; tu n'as pas honte ? Encore, encore.

- Coucou... Murmure, j'ai les yeux encore fermés, mes cheveux sont décoiffés et je n'ai plus ma capuche. Je grimace un peu aussi, mes côtes sont encore douloureuses au réveil et ma jambe est toute engourdie et mon genou aussi. Ça pique. Mais ce n'est pas grave. Je cherche à nouveau ton regard, je te vois là ; déjà toute réveillée. Je fixe le salon, c'est tout propre et tu viens de tout débarrasser.

- J'aurais pu t'aider à tout ranger tu sais, pourquoi tu ne m'as pas réveillé ? Je te lance un petit sourire. J'espère que tu as bien dormi toi aussi.

- Je crois que je me suis endormi dans tes bras... Dis-je doucement, comme si c'était une grave erreur. J'allais presque m'excuser.

- Tu n'as pas trop flippé cette nuit avec le film ? est-ce que tu as bien dormi ?Oui, je m'inquiète toujours, est-ce que tu as pu te reposer ? Dormir correctement ? Ou est-ce que j'était de trop ? Mes doigts viennent chercher ta main.




Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Jensen
Phoebe Jensen
l’étincelle retrouvée
l’étincelle retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (16.01.86)
SURNOM : Hannah, comme mon arrière grand-mère à qui je ressemble beaucoup / Bee
STATUT : Le coeur glacé en recherche de celui qui pourra le faire fondre pour lui offrir de l'amour à nouveau
MÉTIER : créatrice de robe de mariées dans une boutique sur internet (honey & moon)
LOGEMENT : Bayside, dans une jolie maison dans un quartier résidentiel avec Keïla sa fille
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 5fb03e7b56c5f98930c2e5d96c80ac5b90abc7af
POSTS : 606 POINTS : 1170

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : divorcée depuis début 2021, maman de Keïla (13 ans/21.04.2009), a eu un accident de la route en janvier 2022, son ex-mari a tenté de la tuer en janvier 2023
CODE COULEUR : #ff3366
RPs EN COURS : Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 221cea591996bd92b6c101c82b9e6ccf40f75c1c
Connor#1Isy#6Malik#1
Wolfie#1Penny#2
RPs EN ATTENTE : Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 6070257a097c9f8c06b82599a54d06d78906c226
Louisa & Andrew
RPs TERMINÉS : Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 6d7705d92c53ddaec578b558aed31e1930c659f5
OakleyEmilyDani#1Dani#2
ZeppelinTimothyIsy#1Isy#2
Isy#3Isy#4Isy#5Ian#1
Ian#2Ian#3Ian#4Penny#1
Eiji#1Eiji#2Eiji#3Eiji#4
Eiji#5Eiji#6Eiji#7Eiji#8
Eiji#9Louisa#1Caelan#1
Caelan#2
AVATAR : Lily Collins
CRÉDITS : HDK
DC : u.c
PSEUDO : Maav
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/05/2020

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 EmptyJeu 1 Déc 2022 - 21:50



@Eiji Takuma - Le soleil avait fini par se lever et il avait chassé la nuit. J'ouvrais un oeil avant de réaliser que ma fille m'avait envoyé pas mal de messages, elle devait se demander ce que j'étais entrain de faire pour ne pas lui répondre. Je prenais le temps de ranger le salon et de lancer un café avant de revenir vers Eiji pour le réveiller. J'angoissais un peu à l'idée que Keïla rencontre le jeune homme, surtout que s'était si soudain. Mais, elle devait accepter mes choix et décisions, j'étais grande à présent et ça n'était surement pas à elle de me protéger. "Coucou..." Je souris avant de me redresser et de garder mon regard posé sur lui. "J'aurais pu t'aider à tout ranger tu sais, pourquoi tu ne m'as pas réveillé ?" Je souriais doucement, "Tu avais l'air tellement bien que j'ai pas osé te déranger pour ce genre de tâche...Tu te feras pardonner !" Je ris à la suite de ma remarque. "Je crois que je me suis endormie dans tes bras..." Je hoche la tête toujours en gardant ce sourire fixé sur mes lèvres. J'avais apprécié de dormir avec lui et je m'étais sentie bien immédiatement. "Tu n'as pas trop flippé cette nuit avec le film ? est-ce que tu as bien dormi ?" Je hausse les épaules, "Je le connais trop maintenant pour avoir peur...Et j'ai très bien dormie ! J'ai l'impression d'avoir dormie pendant vingt quatre heures." Je ris avant d'entendre une voiture dans l'allée. Je grimace légèrement, "Mon ex mari vient d'arriver avec Keïla..." Je posais un baiser sur sa joue avant de me lever pour aller ouvrir la porte.

La jeune femme déposa un rapide baiser sur ma joue, "Salut Mam !" Je levais les yeux aux ciels avant de sourire, je remarquais alors son arrêt soudain en voyant Eiji sur le canapé. La jeune fille me lança un coup d'oeil avant de s'avancer, elle était bien élevé et je savais que je pouvais lui faire confiance. "Salut ! Je suis Keïla ! Cool ton look ! On dirait que tu sors d'un manga !" Elle lui lança un sourire avant de filer dans sa chambre pour ranger ses affaires. Une silhouette attira mon attention et je remarquais Oscar dans l'encadrement de la porte, il n'avait pas loupé une miette de cette rencontre et fronçait les sourcils. Je savais rien qu'en voyant sa tête qu'il allait me faire des reproches, une fois de plus il n'allait pas manqué cette occasion. "Tu compte combien d'hommes dans ta vie Phoebe ?!" Je croisais les bras sur ma poitrine tout en secouant la tête, "Qu'est-ce que tu racontes encore ?!" Il me lança un petit sourire en coin, "Bref ! Je veux pas parler de ça avec toi de toute façon...Je viens juste t'informer que ce week-end je repasse prendre Keïla, elle est invité à mon mariage." Je manquais de m'étouffer avec ma salive, son mariage ? Et bien, il ne perdait vraiment pas de temps. "Bien entendu tu n'es pas invitée, mais je pense que ça t'arrange pour pouvoir te vautrer dans les draps avec lui !" Il pointa du doigt Eiji et je ne pus m'empêcher de taper sur son bras pour le faire descendre. "Ta mère t'a jamais dis qu'on pointe pas les gens du doigt !" Lançais-je froidement.

Je sentais alors soudainement sa main venir se poser sur mon visage, ses doigts venaient écraser mes joues et il me colla contre le mur à côté de la porte d'entrée. "Fait pas ta maligne avec moi !" Je le fixais un instant avant de le pousser pour l'éloigner de moi, "Ne me retouche jamais de la sorte !" Hurlais-je, "Si tu veux me briser vas-y mais crois moi que je pourrais aussi le faire !" J'étais en colère et j'avais envie de le faire souffrir à mon tour, mais je valais mieux que lui. C'était un malade !




Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 EmptyJeu 1 Déc 2022 - 23:22


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.
EXORDIUM.
- Ça allait, tu as pu te reposer comme il le fallait et tu semblais connaître le film par cœur donc aucun souci la dessus non plus; je suis rassuré. Je laisse encore apparaître un nouveau beau sourire quand je t'entends m'avouer que j'avais l'air paisible dans les bras de Morphée sous la couette. Ouais, clairement. J'ai hyper bien dormi, pire qu'un nouveau-né qui venait de naître. Sérieusement, c'est le paradis ici. Je vais finir par y prendre goût, c'est dangereux ? Non. Je te vois toute prête, ravissante et habillé comme si tu allais partir quelque part. Je comprends rapidement les choses quand je t'entends tes mots. Ton ex et ta fille vont rappliquer d'une minute à l'autre, déjà ? Ce n'était pas un souci et surtout pas pour ta fille Keïla.

Je suis bien curieux d'en apprendre un peu plus sur ta vie, sur ta fille et tout le reste, mais étonnement pas sur ton ex bonhomme. Et je ne pensais pas si tôt, ce matin. J'eus le temps de profiter de la lumière du soleil quand j'entends la porte s'ouvrir. Je suis tout de même dérangé d'être ici d'un coup, ta fille pourrait mal réagir. Oh, pas du tout. Ni une ni deux, la voilà en face de moi. Toute mignonne, svelte, jeune, innocente ; adorable. Ma face se détend directement quand ta petite Keïla me cite qu'elle trouvait mon image cool tel un personnage de manga. Pourquoi pas, excellent ; j'adore ce genre de tact. Ça change.

- Merci! dis-je en riant nerveusement replaçant mes cheveux correctement. J'ai même pas eu le temps de lui dire mon prénom qu'elle s'échappe directement, en tout cas; elle est hyper mignonne et bien élevée. Pas comme ce type que j'entends soudainement te demander le nombre d'hommes que t'allais te faire dans ta vie, il est pas sérieux? Je grogne de l'intérieur, il me faut à peine une seconde pour comprendre qui il était même si tu venais de me le dire petite étoile. Phoebe, c'est un connard ce gars là. Ca se sent d'ici, c'est évident.  

- Enfoiré. Premier avertissement. Après, je me lève, douleur ou pas. Je vous écoute échangé quelques phrases, vous êtes pas loin du salon alors je peux tout entendre et chaque détail. L'histoire du mariage et qu'il allait revenir récupérer la nénette le même week-end par la même occasion. Ok, il peut se barrer maintenant ? Non, pas de chance. Pas de chance du tout pour sa pomme de ne pas s'être tiré maintenant. Je me lève comme une fusée quand je l'écoute et l'aperçoit lever la main sur toi. C'est une putain erreur. Pas de béquilles, rien. Rien et pourtant, je me suis jamais déplacé aussi vite pour venir défendre quelqu'un. Te défendre. Ma pauvre, tu semblais ne pas être à ta première gifle. Je ne veux pas attendre une minute de plus pour venir défoncer cet ex à la con. Je me place devant toi tel un bouclier et je n'hésite pas à envoyer le meilleur coup du siècle dans la gueule de ton ex-mari. Il pisse le sang du nez et manque de tomber par terre, parfait ; je suis moi-même impressionner. Ouais, je joues les héros et le garçon parfait alors qu'il pourrait à tout moment rétorquer et m'assommer. Mais je suis un fou moi aussi, t'as rien vu encore de quoi je suis capable petite étoile.  

- Je te le dis mon gars ! Si je te surprends encore une fois ! Encore une fois la toucher ne serait-ce qu'une mèche de cheveux je t'explose à mort! Je hurle presque venant lui cracher un mollard sur sa face de merde. Il n'avait rien à faire dans ta vie, pauvre Phoebe.

- Petite merde ! Je suis énervé, écœuré et hors de moi. Je ne me retourne pas pour le moment, je sais que tu es derrière Phoebe; je veux être ton armure. Handicapé ou pas, je peux l'être ; la preuve. Je m'écroulerais après sûrement, mais en attendant, je reste là, prêt à me battre pour toi.

- LEVE TOI ! SI T'ES UN HOMME ! DEBOUT ! CASSE-TOI ! Je ne sais même plus dans quel ordre je dois parler, mais j'ose, j'ose. Phoebe, place au spectacle.

Après ce merdier, je décide de revenir poser toute mon intention sur toi. Je viens glisser mes deux mains au visage tout fragile que tu as. Tu es toute rouge.

- Quel fumier... est-ce que ça va ? Question complètement débile, évidemment que tu n'allais pas bien. Mes lippes viennent rassurer les tiennent pendant un petit instant. Je suis tellement désolé pour toi. Je viens te chuchoter cette promesse.

- Je ne le laisserai plus jamais te toucher, Phoebe... tu as ma parole. Et pour de vrai cette fois. Phoebe, pitié réponds moi. Je suis là pour toi maintenant, je viens enrouler mes bras en même temps autour de toi. Je voudrais que tu te sentes mieux, en sécurité. Si je devais recommencer je le referais sans hésitation. J'espère pour lui qu'il ne lève pas la main non plus sur ta fille. C'est un taré. En attendant tes mots je reste debout en face de toi, tu ne t'es pas laissé faire; tellement administrative. Ne m'en veux pas d'être venu lui donner une leçon.

- eh... tu saignes... Oui, il avait prit le temps de te blesser au visage, je ne sais comment. Avec une bague de son futur mariage à la con peut-être lors de la gifle ? Probablement. Je vais le détruire si je le recroise ce gars. Mon cœur s'arrête, je me sens mal pour toi.



Revenir en haut Aller en bas
Phoebe Jensen
Phoebe Jensen
l’étincelle retrouvée
l’étincelle retrouvée
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 37 ans (16.01.86)
SURNOM : Hannah, comme mon arrière grand-mère à qui je ressemble beaucoup / Bee
STATUT : Le coeur glacé en recherche de celui qui pourra le faire fondre pour lui offrir de l'amour à nouveau
MÉTIER : créatrice de robe de mariées dans une boutique sur internet (honey & moon)
LOGEMENT : Bayside, dans une jolie maison dans un quartier résidentiel avec Keïla sa fille
Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 5fb03e7b56c5f98930c2e5d96c80ac5b90abc7af
POSTS : 606 POINTS : 1170

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : divorcée depuis début 2021, maman de Keïla (13 ans/21.04.2009), a eu un accident de la route en janvier 2022, son ex-mari a tenté de la tuer en janvier 2023
CODE COULEUR : #ff3366
RPs EN COURS : Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 221cea591996bd92b6c101c82b9e6ccf40f75c1c
Connor#1Isy#6Malik#1
Wolfie#1Penny#2
RPs EN ATTENTE : Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 6070257a097c9f8c06b82599a54d06d78906c226
Louisa & Andrew
RPs TERMINÉS : Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 6d7705d92c53ddaec578b558aed31e1930c659f5
OakleyEmilyDani#1Dani#2
ZeppelinTimothyIsy#1Isy#2
Isy#3Isy#4Isy#5Ian#1
Ian#2Ian#3Ian#4Penny#1
Eiji#1Eiji#2Eiji#3Eiji#4
Eiji#5Eiji#6Eiji#7Eiji#8
Eiji#9Louisa#1Caelan#1
Caelan#2
AVATAR : Lily Collins
CRÉDITS : HDK
DC : u.c
PSEUDO : Maav
Femme (elle)
INSCRIT LE : 24/05/2020

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 EmptyVen 2 Déc 2022 - 9:20



@Eiji Takuma - Ma fille rentrée dans la maison et ne semblait pas surprise plus que ça de trouver Eiji sur le canapé. Elle se présenta avant de lui faire une remarque sur son look, au vu du sourire qu'elle arborait je supposais que c'était un compliment de sa part. Elle fila rapidement dans sa chambre pour ranger ses affaires ou faire je ne sais quoi en réalité. Mon regard se posa soudainement sur Oscar, si au départ je pensais que la conversation aller être formel, il ne perdit pas longtemps pour me faire des reproches. J'avais du mal à comprendre comment il pouvait à présent me vouer une haine aussi grande. Je commençais à croire que j'avais certainement dû être très méchante avec lui dans le passé, mais j'avais beau cherché, je ne voyais rien.

Les choses tournèrent très rapidement au vinaigre et je sentais la main d'Oscar venir se poser sur mon visage, je le repoussais une première fois avant de voir arriver Eiji. Je n'avais pas compris comment il avait fais aussi vite pour passer du salon à l'entrée, surtout sans ses béquilles. Oscar venait de se prendre une sacrée droite dans le nez, et le sang commençait à couler. Je percevais dans son regard toute la haine qu'il avait et mon sang se glaça. Est-ce qu'il allait répliquer ? J'espérais que non. "Je te le dis mon gars ! Si je te surprends encore une fois ! Encore une fois la toucher ne serait-ce qu'une mèche de cheveux je t'explose à mort!" Eiji l'intime de se relever et je vois Oscar s'exécuter avec un sourire mauvais, mon coeur bat la chamade et je ne sais pas quoi faire. "Crois moi qu'on va se revoir ! Et on verra si tu as toujours envie de jouer au chevalier servant !" Il fixait Eiji avant de sortir de la maison et de remonter dans sa voiture. "Quel fumier... est-ce que ça va ?" Je hoche la tête ne sachant pas vraiment dans quel état je me trouve en réalité. C'était la première fois qu'il osait lever la main sur moi. Pourquoi ?

Je pose mes mains sur celle du japonais tandis que je réponds à ses baisers. "Je ne le laisserai plus jamais te toucher, Phoebe... tu as ma parole." Je souris légèrement tandis que les battements de mon coeur sont entrain de s'apaiser. J'avais entendu la voiture d'Oscar partir et j'étais rassuré à présent qu'il ne soit plus dans les parages. "eh... tu saignes..." Effectivement je sentais un léger picotement sur mes lèvres. Je glissais mon doigt dessus pour constater qu'effectivement je saignais. "Ce n'est rien ! Mais...tu aurais pu te faire mal...Pour moi..." Heureusement qu'il était intervenu car, je ne doutais pas que sinon, j'aurais passé un sale moment en compagnie de mon ex-mari. "...Merci d'avoir pris ma défense." Un bruit attira mon attention et je posais mon regard sur Keïla qui avait l'air contrarié. "Maman ! J'ai un soucis ! J'ai rien à me mettre pour le week-end prochain...On pourrait aller au centre commercial ? Dis oui !" Je la vois venir me supplier, avant qu'elle se redresse et regard ma lèvre, [color:35ef=ff9900]"Qu'est-ce qui t'arrive ? Tu as fais quoi ?" Elle pose son doigt sur mon menton et je secoues la tête, "Je me suis prise la porte..." Elle soupire, "Encore ton éternel maladresse !" Elle rit légèrement et je jette un regard à Eiji pour qu'il garde ça entre nous.

"Alors ? Tu es d'accord pour le centre commercial ?" Je hausse les épaules, "Je ne sais pas trop...Tu préfère pas que je te la fasse ?" Keïla se stoppa soudainement, "Me faire une robe ?! Tu auras jamais le temps ?" Je riais légèrement, "Bien sur que si ! Il va falloir de toute façon que je travail sur une nouvelle collection...Se serait l'occasion." Je la voyais sauter sur place, "Ok ! Je vais chercher des modèles sur mon ordi !" Elle remontait les escaliers en vitesse et je ne pouvais retenir un rire avant de poser mon regard sur Eiji, "Un café ?" Je lui souris avant de poser rapidement mes lèvres contre les siennes puis l'entraîner vers la cuisine.




Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 EmptyVen 2 Déc 2022 - 14:01


Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis.
EXORDIUM.
- Ce mec venait de me rendre dingue, vraiment. Et je ne prends même pas la peine de retoquer à ses propos, il n'en vaut pas la peine. On va se revoir. Pas de souci, tant qu'il ne te touche pas. Ni toi ni ta fille.

- Quand tu veux chéri. Provocateur, je suis. Ce sont mes dernières paroles pour ce type avant qu'il ne se tire aussitôt.

Je replonge mes prunelles soucieuses en ta direction pour savoir comment tu allais, j'ai tellement de peine pour toi. Mais tu es tellement forte, je dois vraiment prendre exemple sur toi. J'ai soif de toi, de ton courage et ta personnalité renversante Phoebe. Heureusement, ce n'es que superficiel, mais je ne le laisserai jamais agir une nouvelle fois de la sorte sois en sur petite étoile. Tout va mieux maintenant, ou presque. La belle Keïla s'approche de nous, de toi pour te demander de fabriquer une robe pour elle. Vraiment ? Tu fabriques des robes ? Incroyable. Je lance un sourire pour détendre l'atmosphère puis la voilà qu'elle détale les escaliers aussi vite qu'elle n'était venu. J'adore cette gamine, une véritable pile électrique. À nous.  

Sacré matinée, mais je peux enfin profiter pour te dire bonjour correctement, à ma façon. Mon cœur se calme quand je sens tes petites lèvres venir se déposer aux miennes. Je prolonge ce baiser par la même occasion, je te serre dans mes bras avant de te répondre.

- Un café.




END





Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji. - Page 3 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. - Phoebe & Eiji.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-