AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 [MARLEY] ❝ Sydney blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 IAeu3cF ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Ses proches l’appellent Jax, ses collègues Mills et le staff des kinées du St Vincent « Le cul de l’Australie » (quand il a le dos tourné, évidemment). Y'a aussi " bâtard ", mais ça c'est from Brody, alors ça compte pas.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Agent fédéral et formateur au MOSC. Contourne sciemment le sujet dès qu’on cherche à en savoir d’avantage sur ses activités professionnelles. Également président de l'association RUN FOR JUDY qu'il gère sur son temps personnel.
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Tumbex
POSTS : 14051 POINTS : 1450

TW IN RP : Violences physiques et verbales. Armes à feu. Complotisme. Hypersexualisation de la Femme. Racisme. Sexe. Masculinité toxique.
TW IRL : Cancer.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Atteint d'amnésie partielle suite à un tir à la tête en novembre 2020 (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve progressivement la mémoire (black out de février à décembre 2020). Paranoïaque peinant à s’assumer comme tel, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Instinctif, impulsif et téméraire, il est aussi lunatique au possible, provoquant par nature et bagarreur dans l'âme. Parle peu mais frappe fort. Faible quand il s’agit de résister aux courbes féminines …
CODE COULEUR : [color=#A28453][b]« ... »[/b][/color]
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MARLSON7
[url=soon]MARLEY #9[/url] - Serait-elle à ma place, plus forte qu'un homme, au bout de ces impasses où elle m'abandonne. Vivre l'enfer, mourir au combat ... Faut-il pour lui plaire aller jusque là ?

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 JAXLEY
ASHLEY #1 - soon.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MILOU
MILOU #7 - soon.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 GABSON-2
GABSON #3 - soon

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 De2cedfee4eefc5e2750db10cb83c5f9
RUN FOR JUDY #2 : Aprés-midi de Noël (sujet commun, viendez !)

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Debson
DEBSON #4 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 D0a596d4318bd9c388d8e41324bdf392
EPSILON PROJECT - NEO #3 - SPARROW #2
.
.
FLASHBACK :

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Elisonfinal
ELIZABETH #8 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MICKSON
MICKEY #1 - Note pour trop tard : On t'dira d'être premier, jamais d'être heureux. Premier, c'est pour ceux qu'ont besoin d'une note, qu'ont pas confiance en eux. T'es au moment d'ta vie où tu peux devenir c'que tu veux ; le même moment où c'est l'plus dur de savoir c'que tu veux.
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / GABRIEL / JIYEON / ISLA / YASMINE / ANTHONY / FULL
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : avatar : blaz / gifs : tumbex + sofia + niazha16 / code sign : koalavolant/ texte : justin timberlake
DC : Carmine Sighbury
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [MARLEY] ❝ Sydney blues [MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 EmptySam 7 Jan - 3:55






MARLEY & JACKSON





S'il pense avoir le prétexte idéal pour dissiper le moment de tension que l'arrivée des plats est venue interrompre, Jax déchante en voyant Marley s'avancer vers lui. Regard vissé au sol, la métisse peine à se réjouir, Mills peut le sentir malgré le sourire qu'elle lui sert finalement et ces mots articulés en leur honneur : « A ma carrière. A ta renaissance. » « Tchin. » Articule-t-il, solennel. La morsure des bulles le long de sa trachée lui rappelle qu'à peine une poignée de minutes plus tôt, il avait la gorge serrée de la voir approcher dans le jacuzzi, de la savoir sur le point de l'embrasser. Lynch n'a pas besoin de verbaliser sa frustration pour que Jackson comprenne d'où vient le malaise. Malheureusement, l'agent ne reviendra pas sur sa décision, doit-il en souffrir lui aussi et ressortir de cette dernière nuit de l'année avec des crampes aux abdos d'avoir bandé dans le vent jusqu'à l'aube. « Je vais me rhabiller. » C'est plus sage, en effet. Jax s'oblige à regarder ailleurs lorsque la brune s'éloigne pour se changer. Après avoir vérifié que son peignoir est bien fermé, il récupère le téléphone portable et change l'ambiance musicale en prévision du repas. Il pose les plats sur la table et retourne s'asseoir sur le canapé le temps qu'ils finissent leur verre.

« Tu as des projets pour l'année 2023 ? » « Botswana. » Répond-il sans détour, là encore très catégorique dans sa prise de décision. Des années qu'il y songe ; 2023 sera celle de la mise en pratique. Jackson veut marcher sur la terre de ses ancêtres, rencontrer la faune, explorer les paysages, s'imprégner de la culture. Il veut voir et savoir tout ce dont Idriss, son père, ne lui a jamais parlé. « Sûrement cet été, dépendamment du MOSC. » Et de son planning de formations qu'il ne devrait plus tarder à recevoir ... Un autre projet lui saute à la gueule sans crier gare, comme s'il attendait que quelqu'un pose la question pour sortir tel un diable de sa boîte et rappeler à Jackson à quel point ce dernier est encore loin d'être à la hauteur de ses propres ambitions : « Trouver la mère de mes enfants. » La voix de l'agent est rauque mais le petit sourire moqueur accompagnant ce pavé jeté dans la marre montre bien qu'il n'y croit qu'à moitié. L'échec cuisant de son histoire avec Sofia - qui n'a jamais existé que dans ses fantasmes de paternité - lui reste sur l'estomac. Coupable de ne pas avoir communiqué correctement, de ne pas avoir entrepris quand il aurait fallu le faire, d'avoir essayé d'aligner les astres afin que tout se fasse de manière fluide et naturelle quand il aurait probablement suffi de ne pas réfléchir et de se lancer comme Jax sait si bien le faire sous le joug de l'adrénaline. À vouloir trop bien faire, Mills s'est perdu en chemin. Il n'est pas un prince charmant. Rien qu'un gars impulsif et déterminé. Foncé lui réussit mieux que de faire des plans ...

Il a retenu la leçon. D'ailleurs, il prend une nouvelle gorgée de champagne, pose le verre sur la table basse et regarde Marley droit dans les yeux. « Te pousser à mériter que ça soit toi. » Il s'est vu la demander en mariage ce soir de Saint-Valentin 2018. Il se voit lui faire l'amour chaque fois qu'elle l'approche un peu trop. Jax n'a pas de mal à imaginer Lynch enceinte, plus belle que jamais. Mais il ne mettra pas son futur de père entre les mains d'une femme qui se laisse la possibilité de retourner chez son ex si ce que Brisbane a à lui offrir ne lui convient pas. Mills a une famille à construire, une tribu à mettre au monde. Il lui faut une partenaire sur laquelle il peut compter, pas une traitre qu'il craindra de perdre à la première engueulade.

(c) sweet.lips




Cry me a river


You told me you love me. Why did you leave me all alone ? Now you tell me you need me when you call me on the phone. Girl, I refuse, You must have me confused with some other guy. The bridges were burned : now it's your turn, to cry.


KoalaVolant
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Signature-JACKSON


Dernière édition par Jackson Mills le Sam 7 Jan - 19:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marley Lynch
Marley Lynch
la poudre d'escampette
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 34 ans
SURNOM : Mal' - la tigresse - la panthère
STATUT : Célibataire, en fuite d'une demande en mariage qui la fait frémir.
MÉTIER : Maquilleuse professionnelle pour la télévision, le cinéma, la musique, la mode.
LOGEMENT : 280 oxlade drive, Fortitude Valley. Dans un appartement pas encore totalement aménagé, comme si à tout moment elle pouvait disparaître à nouveau.
I'll be your queen.
POSTS : 1286 POINTS : 1130

TW IN RP : nudité - violence - drogue
TW IRL : x
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est parfaitement à l'aise avec sa sexualité et n'hésite pas à céder à ses pulsions - c'est une piètre cuisinière - ancienne strip-teaseuse il lui arrive de remettre les pieds dans des clubs juste pour observer les autres danser - elle boit énormément de café, encore plus d'alcool - elle est imprévisible
CODE COULEUR : [color=#cc0066]
RPs EN COURS : Greta #1 ; Penelopeia #1 ; Axel #1 ; Louisa #2 ; Heather Harris #1 ; Basilius #1 ; Mabel #2 ; Malik #3 ; Louis #1
RPs EN ATTENTE : Swann
RPs TERMINÉS : Jackson #1 ; Jackson, flashback #1 ; Jackson #2 ; Malcolm #1 ; Malik #1 ; Louisa #1 ; Jackson, Flashback #2 ; Jackson, Flashback #3 ; Jackson #3 ; Laurie #1 ; Ambrose #1 ; Jackson #4 ; Mabel #1 ; Malik #2 ; Jackson #5 ; Andrew #1 ; Eddie #1
AVATAR : Rihanna
CRÉDITS : Avatar: Deborah ♥♥♥ , gifs: Liloo_59 ♥, code signature: Pando.
DC : Aucun
PSEUDO : Ju
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46709-marley-the-fire-under-the-ice https://www.30yearsstillyoung.com/t46787-marley-the-fire-under-the-ice https://www.30yearsstillyoung.com/t46788-marley-lynch

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [MARLEY] ❝ Sydney blues [MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 EmptySam 7 Jan - 11:49



Sydney Blues
@Jackson Mills  ft. Marley Lynch

« Botswana. » Elle leva le regard jusqu'à lui et lui fit un sourire sincère. Enfin, enfin il allait se rendre sur la terre de ses ancêtres. C'était quelque chose qu'il avait toujours voulu faire. Il en avait souvent parlé mais cette idée relevait plus du fantasme que du projet concret. Elle était heureuse pour lui et savait à quel point c'était important pour l'homme qu'il était. Connaître ses racines lui permettrait de grandir et de se construire davantage. Elle ne lui demanda pas qui l'accompagnerait puisque quelque chose au fond d'elle lui laissait entendre que c'était un voyage qu'il entreprendrait seul. Elle se demandait simplement s'il en reviendrait drastiquement changé ou non. Rêveuse face à ce voyage qui s'annonçait pour l'agent, elle sursauta lorsqu'il poursuivit : « Trouver la mère de mes enfants. » Ses doigts se resserrèrent sur le verre qu'elle tenait tandis qu'elle cherchait la signification de ce sourire plein d'ironie qu'il arborait. Se moquait-il une nouvelle fois d'elle ? Incapable de desserrer ses doigts, Marley sentait une boule d'angoisse gonfler sa poitrine. Ce n'était pas le fait qu'il veuille devenir père qui lui faisait peur, c'était le fait qu'il annonce vouloir trouver une femme pour être la mère de ses enfants. Cela signifiait qu'il ne l'avait pas encore trouvée. Cela signifiait que ce n'était pas elle. La pilule était difficile à avaler et elle avait la désagréable impression qu'il venait de lui annoncer de but en blanc que c'était définitivement terminé entre eux. Les jointures de ses mains commençaient à pâlir tandis qu'elle restait muette face à cette annonce. L'air presque détendu de Jackson la perturbait un peu plus. C'était comme s'il venait de faire une révélation tout à fait banale, qu'il venait de lui dire qu'il allait acheter un appartement ou simplement changer de voiture.

Il accrocha avec détermination son regard et la demoiselle fronça les sourcils : « Te pousser à mériter que ça soit toi. » La surprise provoqua un sursaut chez la maquilleuse qui versa maladroitement un peu de champagne sur son tee-shirt. « Merde » marmonna-t-elle tandis qu'elle essuyait à la hâte le liquide. La tête lui tournait, les émotions qui se bousculaient en elle la rendaient fébrile. Elle avait l'impression de marcher sur une corde suspendue dans les airs. A tout moment elle pouvait basculer d'un côté ou de l'autre. Sa relation avec Jackson avait toujours été rythmée par des montagnes russes mais ces derniers temps elle avait l'impression que les attractions étaient toutes plus dangereuses, surprenantes et inattendues les unes des autres. Elle déglutit avec difficulté et décidant d'être sincère, elle plongea à nouveau son regard dans le sien et lui dit : « Tu crois sincèrement que tu pourras à nouveau me faire confiance ? » Elle en doutait. Jackson voulait qu'elle soit claire avec Davies et la maquilleuse devait bien se rendre à l'évidence qu'elle ne pourrait pas y couper. Elle ne croyait cependant pas que cela serait suffisant. S'il croyait ça, il se voilait la face. Elle but une gorgée de champagne et poursuivit : « Tu crois qu'un jour tu arriveras à me regarder sans cette pointe de rancœur qui brille dans tes rétines ? ». Elle espérait sincèrement que ce serait le cas. L'amertume et la colère qu'il laissait exprimer par moments à son égard la faisaient souffrir un peu plus chaque jour. « Ne te méprends pas, je ne demande que ça... » souffla-t-elle dans un murmure. Elle termina son verre de champagne, et pressée de rompre le contact visuel, elle se leva et se dirigea vers la table pour qu'ils puissent commencer à manger. Le repas risquait d'être bien particulier en ce soir du 31 décembre 2022. Elle s'installa sur une chaise et inspirant profondément elle lui demanda: « Est-ce que le futur père de mes enfants veut bien se joindre à moi ? ». Un petit sourire en coin s'afficha tandis qu'elle l'observait. Elle ne savait même pas si elle voulait des enfants ou non. Ce qu'elle savait c'était qu'elle voulait le retrouver. Elle tentait de lui faire comprendre qu'elle était prête à tout pour cela et qu'elle ferait les efforts nécessaires pour qu'à nouveau ils puissent s'aimer sans retenue aucune.  
made by black arrow


Que sais-tu de l'amour? Pas grand chose
On est tous passé par là, les mains vides, le cœur lourd
Le mal au ventre, le teint livide, les yeux rougis, la gorge nouée
On est tous passé par là, morale à plat
Soleil éteint sans pouvoir remonter la pente
À en souffrir jusqu'à haïr et dégueuler.
❝Rose noire ; Georgio❞
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 IAeu3cF ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Ses proches l’appellent Jax, ses collègues Mills et le staff des kinées du St Vincent « Le cul de l’Australie » (quand il a le dos tourné, évidemment). Y'a aussi " bâtard ", mais ça c'est from Brody, alors ça compte pas.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Agent fédéral et formateur au MOSC. Contourne sciemment le sujet dès qu’on cherche à en savoir d’avantage sur ses activités professionnelles. Également président de l'association RUN FOR JUDY qu'il gère sur son temps personnel.
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Tumbex
POSTS : 14051 POINTS : 1450

TW IN RP : Violences physiques et verbales. Armes à feu. Complotisme. Hypersexualisation de la Femme. Racisme. Sexe. Masculinité toxique.
TW IRL : Cancer.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Atteint d'amnésie partielle suite à un tir à la tête en novembre 2020 (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve progressivement la mémoire (black out de février à décembre 2020). Paranoïaque peinant à s’assumer comme tel, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Instinctif, impulsif et téméraire, il est aussi lunatique au possible, provoquant par nature et bagarreur dans l'âme. Parle peu mais frappe fort. Faible quand il s’agit de résister aux courbes féminines …
CODE COULEUR : [color=#A28453][b]« ... »[/b][/color]
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MARLSON7
[url=soon]MARLEY #9[/url] - Serait-elle à ma place, plus forte qu'un homme, au bout de ces impasses où elle m'abandonne. Vivre l'enfer, mourir au combat ... Faut-il pour lui plaire aller jusque là ?

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 JAXLEY
ASHLEY #1 - soon.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MILOU
MILOU #7 - soon.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 GABSON-2
GABSON #3 - soon

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 De2cedfee4eefc5e2750db10cb83c5f9
RUN FOR JUDY #2 : Aprés-midi de Noël (sujet commun, viendez !)

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Debson
DEBSON #4 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 D0a596d4318bd9c388d8e41324bdf392
EPSILON PROJECT - NEO #3 - SPARROW #2
.
.
FLASHBACK :

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Elisonfinal
ELIZABETH #8 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MICKSON
MICKEY #1 - Note pour trop tard : On t'dira d'être premier, jamais d'être heureux. Premier, c'est pour ceux qu'ont besoin d'une note, qu'ont pas confiance en eux. T'es au moment d'ta vie où tu peux devenir c'que tu veux ; le même moment où c'est l'plus dur de savoir c'que tu veux.
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / GABRIEL / JIYEON / ISLA / YASMINE / ANTHONY / FULL
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : avatar : blaz / gifs : tumbex + sofia + niazha16 / code sign : koalavolant/ texte : justin timberlake
DC : Carmine Sighbury
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [MARLEY] ❝ Sydney blues [MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 EmptyDim 8 Jan - 1:22






MARLEY & JACKSON





« Tu crois sincèrement que tu pourras à nouveau me faire confiance ? » Jax pince les lèvres. S'il ne peut jurer qu'il réussira à nouveau à faire confiance à Marley, il est en revanche tout à fait certain de ne pas y parvenir en l'état actuel des choses. Sans actions de la part de la métisse, sans volonté actée d'arranger les choses et de penser les plaies de leur relation déchirée par son départ, Mills restera suspicieux, quels que soient ses efforts personnels pour vaincre la paranoïa et limiter ses angoisses. Il peut admettre que sa peur de se faire assassiner flirte avec l'irrationnel, qu'il serait plus productif pour lui de lutter contre et de la faire taire, mais celle de se faire trahir une fois de plus par la brune lui semble, elle, tout à fait justifiée. « Tu crois qu'un jour tu arriveras à me regarder sans cette pointe de rancœur qui brille dans tes rétines ? » Le mettrait-elle au défi d'essayer ? Jackson ne cille pas, observe Lynch avec la même intensité qu'il réserve d'ordinaire aux interrogatoires. Lire la communication non verbale, porter attention aux tics nerveux : l'agent sait faire ; plus animal qu'humain lorsqu'il s'agit de flairer le mensonge et la dissimulation. « Ne te méprends pas, je ne demande que ça ... » « Prouve-le. » Répond-il simplement, curieux de la voir sortir de sa zone de confort, d'observer ses prises d'initiatives mais aussi et surtout de constater qu'elle est capable d'assumer ses responsabilités et de se confronter aux conséquences de ses actes plutôt que de laisser les autres rattraper les pots qu'elle casse allégrement au gré de ses humeurs.

Cette conversation la met mal à l'aise. Il suffit de la voir finir son verre et de se diriger en direction de la table pour le comprendre. Ravalant un soupire, Jax ferme un instant les yeux et en appelle à sa patience. Rien ne sert de précipiter les choses, il en est bien conscient. C'est même une guerre d'usure qui se joue là. Savoir lequel des deux se lassera le premier de voir stagner la situation, quand bien même le cap passé aujourd'hui dans le cimetière débloquera probablement de nouvelles perspectives pour chacun d'entre eux. Communes ou pas, là est la question ... « Est-ce que le futur père de mes enfants veut bien se joindre à moi ? » Jax lance un regard par dessus son épaule et capte le sourie de Marley. S'il ne le montre pas, le fait qu'elle l'interpelle de la sorte lui contracte l'estomac. À cet instant précis, Mills se sent comme ces gonzesses dont les témoignages recouvrent les pages des magasines dans la salle d'attente de l'hôpital. À l'époque où ses consultations neurologiques et psychiatriques étaient encore hebdomadaires, Jax se souvient avoir lu plusieurs articles sur le mythe de l'horloge biologique, de la pression sociale associée à la procréation et des conséquences sur la santé mentale des trentenaires - particulièrement des femmes - exposés aux jugements concernant leur célibat. Lui ne s'est jamais senti jugé ou harcelé à propos de son absence de paternité mais le fait que son tour de biceps dissuade autrui d'aborder ce sujet spécifique ne veut pas dire que Mills n'y réfléchit pas face au miroir chaque matin, après s'être réveillé seul dans son appartement silencieux. Gloria, sa mère, se charge également de lui rappeler que le temps passe lors des repas de famille auquel il se présente sans femme et sans petits-enfants à offrir en gardiennage à cette maman qui ne rêve que d'une chose : devenir mamie et retrouver ses folles années de biberonnage et de couche-culottes.

Le repas se montre à la hauteur de ses attentes. Comme à son habitude, Jax se goinfre. À peine s'il prend le temps de respirer entre chaque bouchée. Heureusement, Marley est là pour entre-couper leur dégustation de conversations plus légères que celle amorcée dans le canapé. Mills se prête au jeu, préférant se dire qu'ils ont eu leur dose d'émotions pour la journée et que les dialogues sérieux pourront reprendre plus tard, en 2023. Après le repas, l'agent suggère de digérer face à l'écran de télévision, l'hôtel offrant un large choix de chaînes aux contenus variés. Allongés sur le lit, ils en profitent pour finir la bouteille de champagne. L'alcool détend inévitablement l'atmosphère, rendant possible les rires et les commentaires échangés au détour des images du bêtisier de fin d'année diffusée sous leurs yeux fatigués. À 23h58, Mills, réalisant l'urgence, se redresse vivement afin de récupérer le portable laissé sur la table de salon, à côté des plats vides. Il se poste face à la baie vitrée tout en passant son appareil photo en mode caméra. « Approche. » Dit-il après avoir basculé l'appareil en mode selfie. Jax passe un bras dans le dos de la belle, pose une main sur sa hanche et la rapproche de lui afin qu'ils rentrent tous les deux dans le cadre. Du poste de télévision s'élève le décompte avant minuit. Mills lance l'enregistrement. « 10. 9. 8. 7... » Joue contre joue, le reflet de leur face s'affiche à l'écran. « Bye bye 2022. » Articule-t-il à la caméra, conscient de graver dans le marbre un souvenir qu'ils pourront regarder avec nostalgie plus tard. « 5. 4. 3 ... » Jax tourne la tête vers sa voisine tandis que sa main remonte le long de son dos ... « 2. 1 ... » Son indexe vient se poser sur le menton de la brune afin de le faire pivoter dans sa direction. « Bonne année Marley. » Au premier feu d'artifice, l'agent dépose sur les lèvres de la métisse un baiser qui, tout aussi chaste qu'il soit, suffit à embraser chaque centimètre carré de son visage. Collées à celles de Lynch, ses lèvres s'étirent en un sourire résigné : si les années passent et que la nature de leur lien évolue, certaines choses ne semblent pas vouloir changer.

(c) sweet.lips




Cry me a river


You told me you love me. Why did you leave me all alone ? Now you tell me you need me when you call me on the phone. Girl, I refuse, You must have me confused with some other guy. The bridges were burned : now it's your turn, to cry.


KoalaVolant
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Signature-JACKSON


Dernière édition par Jackson Mills le Dim 8 Jan - 16:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marley Lynch
Marley Lynch
la poudre d'escampette
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 34 ans
SURNOM : Mal' - la tigresse - la panthère
STATUT : Célibataire, en fuite d'une demande en mariage qui la fait frémir.
MÉTIER : Maquilleuse professionnelle pour la télévision, le cinéma, la musique, la mode.
LOGEMENT : 280 oxlade drive, Fortitude Valley. Dans un appartement pas encore totalement aménagé, comme si à tout moment elle pouvait disparaître à nouveau.
I'll be your queen.
POSTS : 1286 POINTS : 1130

TW IN RP : nudité - violence - drogue
TW IRL : x
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est parfaitement à l'aise avec sa sexualité et n'hésite pas à céder à ses pulsions - c'est une piètre cuisinière - ancienne strip-teaseuse il lui arrive de remettre les pieds dans des clubs juste pour observer les autres danser - elle boit énormément de café, encore plus d'alcool - elle est imprévisible
CODE COULEUR : [color=#cc0066]
RPs EN COURS : Greta #1 ; Penelopeia #1 ; Axel #1 ; Louisa #2 ; Heather Harris #1 ; Basilius #1 ; Mabel #2 ; Malik #3 ; Louis #1
RPs EN ATTENTE : Swann
RPs TERMINÉS : Jackson #1 ; Jackson, flashback #1 ; Jackson #2 ; Malcolm #1 ; Malik #1 ; Louisa #1 ; Jackson, Flashback #2 ; Jackson, Flashback #3 ; Jackson #3 ; Laurie #1 ; Ambrose #1 ; Jackson #4 ; Mabel #1 ; Malik #2 ; Jackson #5 ; Andrew #1 ; Eddie #1
AVATAR : Rihanna
CRÉDITS : Avatar: Deborah ♥♥♥ , gifs: Liloo_59 ♥, code signature: Pando.
DC : Aucun
PSEUDO : Ju
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46709-marley-the-fire-under-the-ice https://www.30yearsstillyoung.com/t46787-marley-the-fire-under-the-ice https://www.30yearsstillyoung.com/t46788-marley-lynch

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [MARLEY] ❝ Sydney blues [MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 EmptyDim 8 Jan - 2:43


Sydney Blues
@Jackson Mills  ft. Marley Lynch

Comme presque toujours lorsqu'elle lui posait des questions sur ce qu'il ressentait, sur ce qu'il pensait d'elle et d'eux, il ne disait rien. Jackson interrogeait, ordonnait et exigeait. C'était aux autres de se plier à sa volonté, aux autres de se livrer. Elle avait conscience qu'elle l'avait fait souffrir et qu'elle lui avait fait du mal en le quittant du jour au lendemain. Il avait cependant tendance à oublier que c'était lui qui l'avait foutue à la porte de leur appartement, et plusieurs fois. Si elle avait ravalé sa fierté à maintes reprises, le soir de ses trente ans, cela avait été trop difficile pour elle. Marley aimerait parfois remettre la situation dans son contexte mais elle savait que si elle le faisait, la conversation partirait sur une dispute interminable. Elle ravalait donc ses pensées et se battait pour récupérer l'homme qu'elle aimait. Il voulait des enfants, et il laissait entendre qu'elle pourrait être la mère de ces derniers, elle souhaitait de tout son cœur que ce soit le cas, mais elle ne savait pas s'il accepterait un jour de se relancer pleinement dans une relation en sa compagnie. Lorsqu'elle l'avait questionné, il n'avait rien dit, n'avait pas cillé, ne l'avait pas lâchée du regard, il s'était simplement mordu la lèvre comme s'il bloquait une nouvelle fois les paroles qui pourraient lui échapper. Ce n'était plus une surprise pour Marley. Ces derniers temps c'était comme cela qu'il fonctionnait, ça et le fait de la mettre au pied du mur, de la pousser toujours plus loin dans ses retranchements. Cela ne manqua pas : « Prouve-le. » Une nouvelle fois il la défiait, la pensant sans doute incapable d'y parvenir. Elle n'avait rien dit, bien décidée à lui montrer qu'il se trompait. Et elle s'était dirigée vers la table.

Le repas avait été agréable et plus détendu que ce à quoi elle avait pensé. Jackson s'était empiffré comme à son habitude ce qui n'avait eu d'autres conséquences que de faire rire aux éclats la brune. Elle était plus mesurée dans sa façon de manger mais elle engloutit tout de même toute son assiette. Les émotions accumulées dans la journée avaient – semble-t-il – creusé son estomac. La jeune Lynch trouva le moyen de discuter sans aborder de sujets trop sérieux. Elle était fatiguée et lasse, elle n'avait plus envie de réfléchir, de se poser mille questions. Elle voulait juste savourer ce dernier repas de l'année 2022 en compagnie de Jackson. A la fin du repas, lorsqu'elle commença à manger son dessert, elle tendit un sachet de sucre à Jackson et taquine lui dit : « On sait jamais, c'est peut-être pas assez sucré. » et elle se mit à rire telle l'enfant qu'elle était parfois en sa compagnie. Le repas s'acheva et Jackson proposa qu'ils regardent la télévision. La jeune femme accepta sans hésiter et s'allongea sur le lit qui faisait face au téléviseur. Sage comme une image, elle ne tenta aucun rapprochement, bien consciente que ce n'était pas le moment. Elle se contenta de boire du champagne et de rire avec l'agent. Cette simplicité retrouvée lui faisait un bien fou. C'était si agréable de pouvoir passer du temps à ses côtés sans penser au pire et sans s'attendre à des disputes.

Soudain elle le vit se lever d'un bond. Elle fronça les sourcils et comprit rapidement que 2022 allait bientôt s'achever. Un sourire amusé glissa sur ses lèvres lorsqu'elle le vit se diriger vers la baie vitrée. Il avait l'air malin dans son peignoir.  « Approche » lui dit-il. Elle se leva sans opposer la moindre résistance et se plaça à ses côtés. Elle était surprise qu'il veuille immortaliser l'instant, mais cette attention la touchait. Cela voulait dire qu'il ne voulait pas oublier, qu'il voulait en garder un souvenir. Elle frissonna lorsqu'elle sentit le bras de Jackson dans son dos et sa main sur sa hanche. Son cœur venait de louper un battement tandis que l'agent rapprochait son corps du sien. Marley fixait le téléphone, un sourire ravi inscrit sur son visage tandis que le décompte commençait à la télévision. Elle sentait la chaleur de la joue de Jackson contre la sienne tandis que la main du jeune homme remontait dans son dos. Focalisée à fixer l'appareil pour ne pas faire quelque chose qu'elle pourrait regretter, elle ne se rendit compte qu'il la regardait qu'au moment où il tourna son visage. Les yeux de Marley se mirent à briller tandis qu'elle sentait son estomac se contracter. Sa bouche était devenue sèche tandis qu'elle sentait les battements de son cœur devenir de plus en plus violents. « Bonne année Marley. » Un feu d'artifices explosa mais elle ne parvint pas à savoir s'il était à l'extérieur de l'hôtel, à l'intérieur de sa tête ou de son cœur. Jackson venait de poser ses lèvres sur les siennes. La métisse sentit ses jambes flageoler tandis qu'elle passait ses bras autour du cou de l'agent. Dieu qu'elle avait attendu cet instant, dieu qu'elle l'avait imaginé et rêvé. C'était encore mieux que ce qu'elle avait espéré. Si le baiser de Jackson avait été chaste, la maquilleuse ne put s'empêcher de l'embrasser une seconde fois de manière un peu plus appuyée. A contre-coeur elle finit par détacher ses lèvres des siennes. Son visage n'était qu'à quelques centimètres du sien. Ses yeux plongés dans ceux de Jackson elle chuchota à son tour : « Bonne année Jax. » Et par un effort surhumain, elle réussit à détacher son corps de celui de l'agent. Bien sûr elle avait envie de plus et son propre corps lui ordonnait de retourner dans les bras de Mills, mais elle savait qu'il ne fallait pas qu'elle le fasse. Elle avait des choses à lui prouver, et peut-être que cela passait aussi par là. Elle voulait qu'il comprenne qu'elle l'aimait pour ce qu'il était et non pas seulement pour son corps et les orgasmes qu'il lui procurait. Elle baissa la tête et murmura : « Je pense qu'il est temps que j'aille me coucher. » Elle esquissa un doux sourire rêveur et se dirigea jusqu'au lit. Elle s'installa sous les draps et observa Jackson qui se tenait toujours vers la baie vitrée. Elle posa son coude sur le lit et redressa sa tête qu'elle posa sur sa main : « Viens dormir avec moi. » Lui dit-elle. Elle savait qu'il lui avait dit qu'il dormirait sur le canapé mais cette idée ne plaisait absolument pas à la brune. « Je te promets que je ne profiterai pas de toi. » poursuivit-elle avec un sourire. « Fais-moi confiance. » acheva-t-elle. Les cartes étaient entre les mains de Jackson. S'il ne parvenait pas à lui faire confiance avec ça, l'année 2023 s'annonçait compliquée – mais pas insurmontable – Marley ne baisserait pas les bras. Elle l'aimait et elle ferait tout pour qu'il l'aime à nouveau en retour. 
made by black arrow


Que sais-tu de l'amour? Pas grand chose
On est tous passé par là, les mains vides, le cœur lourd
Le mal au ventre, le teint livide, les yeux rougis, la gorge nouée
On est tous passé par là, morale à plat
Soleil éteint sans pouvoir remonter la pente
À en souffrir jusqu'à haïr et dégueuler.
❝Rose noire ; Georgio❞
Revenir en haut Aller en bas
Jackson Mills
Jackson Mills
la tête brûlée
la tête brûlée
Voir le profil de l'utilisateur
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 IAeu3cF ÂGE : 35 ans (17.02.87).
SURNOM : Ses proches l’appellent Jax, ses collègues Mills et le staff des kinées du St Vincent « Le cul de l’Australie » (quand il a le dos tourné, évidemment). Y'a aussi " bâtard ", mais ça c'est from Brody, alors ça compte pas.
STATUT : Célibataire. Champion toutes catégories des plans affectifs foireux et des histoires qui foncent droit dans le mur.
MÉTIER : Agent fédéral et formateur au MOSC. Contourne sciemment le sujet dès qu’on cherche à en savoir d’avantage sur ses activités professionnelles. Également président de l'association RUN FOR JUDY qu'il gère sur son temps personnel.
LOGEMENT : 396 Doggett Street ; Fortitude Valley.
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Tumbex
POSTS : 14051 POINTS : 1450

TW IN RP : Violences physiques et verbales. Armes à feu. Complotisme. Hypersexualisation de la Femme. Racisme. Sexe. Masculinité toxique.
TW IRL : Cancer.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Atteint d'amnésie partielle suite à un tir à la tête en novembre 2020 (cicatrice visible sur le côté du crâne). Retrouve progressivement la mémoire (black out de février à décembre 2020). Paranoïaque peinant à s’assumer comme tel, dormir avec une arme le rassure. Porn food et sports addict (mange comme 4, s’entraîne comme 10, ne (re)connaît pas ses limites). Instinctif, impulsif et téméraire, il est aussi lunatique au possible, provoquant par nature et bagarreur dans l'âme. Parle peu mais frappe fort. Faible quand il s’agit de résister aux courbes féminines …
CODE COULEUR : [color=#A28453][b]« ... »[/b][/color]
RPs EN COURS : .
.
TEMPS PRÉSENT :

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MARLSON7
[url=soon]MARLEY #9[/url] - Serait-elle à ma place, plus forte qu'un homme, au bout de ces impasses où elle m'abandonne. Vivre l'enfer, mourir au combat ... Faut-il pour lui plaire aller jusque là ?

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 JAXLEY
ASHLEY #1 - soon.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MILOU
MILOU #7 - soon.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 GABSON-2
GABSON #3 - soon

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 De2cedfee4eefc5e2750db10cb83c5f9
RUN FOR JUDY #2 : Aprés-midi de Noël (sujet commun, viendez !)

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Debson
DEBSON #4 - Turning me on, you just send me down. Down on my knees, pretty little tease. And I will wash off all the dirty, dirty thoughts I had about you.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 D0a596d4318bd9c388d8e41324bdf392
EPSILON PROJECT - NEO #3 - SPARROW #2
.
.
FLASHBACK :

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Elisonfinal
ELIZABETH #8 - Baby, it hit so hard I'm holding on to my chest, maybe you left your mark reminding me to forget. It doesn't matter where you are, you can keep my regrets. 'Cause baby, I got these scars, reminding me to forget.

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 MICKSON
MICKEY #1 - Note pour trop tard : On t'dira d'être premier, jamais d'être heureux. Premier, c'est pour ceux qu'ont besoin d'une note, qu'ont pas confiance en eux. T'es au moment d'ta vie où tu peux devenir c'que tu veux ; le même moment où c'est l'plus dur de savoir c'que tu veux.
.
.
RPs EN ATTENTE : BILLIE / GABRIEL / JIYEON / ISLA / YASMINE / ANTHONY / FULL
RPs TERMINÉS : FICHE DE RPs
AVATAR : Michael B Jordan.
CRÉDITS : avatar : blaz / gifs : tumbex + sofia + niazha16 / code sign : koalavolant/ texte : justin timberlake
DC : Carmine Sighbury
INSCRIT LE : 22/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36418-jackson-mills-corrupted-files#1685384 https://www.30yearsstillyoung.com/t36499-jackson-mills-million-miles-aways#1695295 https://www.30yearsstillyoung.com/t36498-jackson-mills#1695289

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [MARLEY] ❝ Sydney blues [MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 EmptyLun 9 Jan - 3:34






MARLEY & JACKSON





Porté à bout de bras, le téléphone enregistre leurs baisers de nouvelle année. L'agent la joue stratégique. Il savait qu'embrasser la belle lui ferait perdre la notion du temps, raison pour laquelle son oreille se cale sur le bruit des expositions de l'autre côté de la fenêtre. Leurs échos lui servent de repères à travers les bouffées de chaleur et de frissons que provoquent le contact peau à peau. Pendue à son cou, Marley l'embrasse avec la même intensité que celle étant la leur à l'époque où tout allait bien. Jackson voyage dans le temps, rattrapé par ce sentiment de confort et de sécurité que seuls les bons souvenirs font naître. Au dernier pétard, il peine à refaire surface mais Lynch le surprend en mettant d'elle-même fin au baiser. « Bonne année Jax. » Les lèvres encore humides de l'agent s'étirent en un sourire silencieux tandis qu'il baisse le bras, range le portable dans la poche du peignoir et la laisse prendre un pas de recul sur son corps électrifié par le retour entre eux de la proximité physique. « Je pense qu'il est temps que j'aille me coucher. » Il la regarde partir, une pointe de fierté venant contrebalancer le sentiment de frustration créé par la perte de sa chaleur contre son torse.

Les efforts fournis par Marley le rassurent aussi vite que son « Viens dormir avec moi. » lui fait plisser les yeux. Plein de suspicion, le regard de Jackson englobe à la fois le lit, la tenue de la jeune femme et l'expression de son visage. Nul doute qu'il analyse les probabilités que cette idée finisse en sortie de piste. « Je te promets que je ne profiterai pas de toi. » La parole de la métisse vaut-elle encore seulement quelque chose ? L'agent hésite, tiraillé entre la méfiance du chat échaudé et la volonté d'aller de l'avant pour 2023, de lâcher prise sur certaines des manies qui lui pourrissent la vie en plus de le rendre complétement parano. « Fais-moi confiance. » Si le silence et l'immobilité qui suivent cette demande en disent long sur sa méfiance, Jackson finit par se mouvoir en direction du lit. Il décide de lui laisser une chance. Pas d'autre moyen de savoir si les résolutions de Marley auront les reins suffisamment solides. Le risque : son allié le plus instable mais aussi le plus efficace, rien de tel lorsqu'il s'agit d'en avoir le cœur net. « Pas de réveil. » Déclare-t-il en prenant place aux côtés de la brune. Leur avion décolle en milieu d'après-midi, ils ont bien mérité de s'offrir une grasse matinée.

Naturellement, Jax retrouve la gestuelle de leurs câlins du soir. Une fois glissé sous la couette, il drape la brune de cette dernière et ouvre le bras en guise d'invitation. Une place sur sa poitrine en guise d'oreiller, c'est le maximum de ce qu'il se sent capable de lui offrir pour le moment. Une fois la lumière éteinte, l'obscurité les entourant se passe de mots. Dans la sérénité relative de la nuit, tandis que Sydney se saoule et célèbre en contrebas, Lynch et lui s'endorment en seulement quelques minutes, lovés l'un contre l'autre ...


* * *


« Back in town ... » Lui lance-t-il après avoir refermé le coffre. Garé devant chez Marley, Jackson contourne la jeep afin de la rejoindre côté passager. Il peut lire sur le visage de la belle un mélange de soulagement d'avoir quitté Sydney et de tristesse d'être de retour à Brisbane. C'est l'heure de se dire au revoir. Mills passe une main derrière la nuque de la métisse. Ses doigts puissant pressent la peau de la jeune femme à l'identique de l'épisode du cimetière. Reproduire le geste lui permet de créer des passerelles non verbales entre eux. « Merci de m'avoir accompagné. » À compter d'aujourd'hui, ils partagent le souvenir secret des larmes et des regrets versés ce samedi 31 décembre 2022 sur les tombes de leurs fantômes. Lentement, Jax se rapproche afin de la serrer contre lui. « À bientôt. »


(c) sweet.lips




Cry me a river


You told me you love me. Why did you leave me all alone ? Now you tell me you need me when you call me on the phone. Girl, I refuse, You must have me confused with some other guy. The bridges were burned : now it's your turn, to cry.


KoalaVolant
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Signature-JACKSON
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
Voir le profil de l'utilisateur
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 HSiifW9 ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 201573
POSTS : 21024 POINTS : 840

PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [MARLEY] ❝ Sydney blues [MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 EmptyLun 9 Jan - 3:34


Le membre 'Jackson Mills' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 PfAvyFy
Revenir en haut Aller en bas
Marley Lynch
Marley Lynch
la poudre d'escampette
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 34 ans
SURNOM : Mal' - la tigresse - la panthère
STATUT : Célibataire, en fuite d'une demande en mariage qui la fait frémir.
MÉTIER : Maquilleuse professionnelle pour la télévision, le cinéma, la musique, la mode.
LOGEMENT : 280 oxlade drive, Fortitude Valley. Dans un appartement pas encore totalement aménagé, comme si à tout moment elle pouvait disparaître à nouveau.
I'll be your queen.
POSTS : 1286 POINTS : 1130

TW IN RP : nudité - violence - drogue
TW IRL : x
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle est parfaitement à l'aise avec sa sexualité et n'hésite pas à céder à ses pulsions - c'est une piètre cuisinière - ancienne strip-teaseuse il lui arrive de remettre les pieds dans des clubs juste pour observer les autres danser - elle boit énormément de café, encore plus d'alcool - elle est imprévisible
CODE COULEUR : [color=#cc0066]
RPs EN COURS : Greta #1 ; Penelopeia #1 ; Axel #1 ; Louisa #2 ; Heather Harris #1 ; Basilius #1 ; Mabel #2 ; Malik #3 ; Louis #1
RPs EN ATTENTE : Swann
RPs TERMINÉS : Jackson #1 ; Jackson, flashback #1 ; Jackson #2 ; Malcolm #1 ; Malik #1 ; Louisa #1 ; Jackson, Flashback #2 ; Jackson, Flashback #3 ; Jackson #3 ; Laurie #1 ; Ambrose #1 ; Jackson #4 ; Mabel #1 ; Malik #2 ; Jackson #5 ; Andrew #1 ; Eddie #1
AVATAR : Rihanna
CRÉDITS : Avatar: Deborah ♥♥♥ , gifs: Liloo_59 ♥, code signature: Pando.
DC : Aucun
PSEUDO : Ju
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/10/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t46709-marley-the-fire-under-the-ice https://www.30yearsstillyoung.com/t46787-marley-the-fire-under-the-ice https://www.30yearsstillyoung.com/t46788-marley-lynch

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [MARLEY] ❝ Sydney blues [MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 EmptyLun 9 Jan - 21:04



Sydney Blues
@Jackson Mills  ft. Marley Lynch

Allongée sur le lit, les lèvres encore brûlantes du baiser qu'ils venaient d'échanger, Marley observait Jackson. Elle attendait avec une impatience – qu'elle parvenait néanmoins à dissimuler – qu'il prenne une décision. Allait-il accepter de la rejoindre dans le même lit ou resterait-il borné sur son idée de dormir sur le canapé ? Si le corps de la brune appelait sans détour celui de l'agent, son cœur le désirait encore plus. Elle lui avait promis qu'elle n'abuserait pas de lui, qu'elle ne le toucherait pas, qu'elle ne profiterait pas des limbes pour s'accrocher à lui, pour le dévorer de ses baisers qui bien souvent se montraient carnassiers dans ce genre de situation. La promesse était difficile à tenir pourtant Marley savait qu'elle y parviendrait. Bien décidée à prouver à Jackson qu'elle méritait à nouveau sa confiance, elle mettrait tout en œuvre pour que cela fonctionne. Elle le vit hésiter, froncer les sourcils, sans doute peser le pour et le contre et puis finalement elle constata avec satisfaction qu'il se dirigeait jusqu'au lit. Un petit soupir de soulagement lui échappa tandis qu'elle l'accueillait avec un sourire tendre. Ce soir, ils dormiraient en paix, plus heureux qu'ils ne l'avaient pas été depuis une éternité. Le jeune homme se glissa sous la couette et la maquilleuse sourit lorsqu'elle le vit reprendre leurs habitudes. Elle se sentit enroulée dans les draps tandis qu'il ouvrait ses bras pour qu'elle puisse s'installer à l'intérieur. Sans demander son reste, Marley se blottit tout contre lui. Le contact de leur peau l'électrisa tandis qu'elle entendait les battements du cœur de l'agent raisonner dans ses oreilles. Elle ferma les yeux, savourant ce moment de paix inopinée. Finalement ce soir-là, elle n'avait besoin de rien de plus. Son visage posé sur le torse musclé de Jackson, elle posa une main sur ses abdos comme elle avait si souvent l'habitude de le faire. Mais rien de plus, aucun mouvement, aucune caresse, aucun baiser, aucune attaque sournoise. Morphée l'attendait et la douce le rejoignit sans plus attendre.

Le réveil se fit dans une sorte de plénitude à laquelle la jeune femme n'était plus habituée. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, Jackson avait déjà quitté le lit. Elle s'étira tout en jetant un coup d'oeil autour d'elle et vit l'agent revenir avec le petit déjeuner : « Je meurs de faim ! » lui avait-elle lancé dans un petit rire. Habituellement, ils avaient toujours besoin de se goinfrer le lendemain d'une nuit ensemble, l'énergie et les calories dépensées lors de leurs ébats réclamaient vitamines et protéines. Aujourd'hui c'était différent. C'était l'esprit de Marley qui avait été vidé la veille et qui avait besoin de reprendre des forces. Le jeune homme s'installa à nouveau à ses côtés et ils prirent leur petit déjeuner au milieu des draps et des oreillers. Au bout d'un certain temps, la demoiselle le regarda épanouie. La douceur de la nuit passée et de ce petit déjeuner l'emplissait de plénitude. Elle n'aurait pas pu souhaiter meilleur départ pour l'année 2023. Vint le moment de préparer leurs affaires et de prendre l'avion. Avant de monter dans celui-ci elle marmonna à l'attention de Jackson : « J'aurais jamais pensé dire ça mais j'crois que j'ai pas envie de partir. » Sa mine boudeuse en disait long. Elle savait que monter dans l'avion signifiait la fin de leur périple et de leurs aventures et surtout que cela signifiait le retour au quotidien. Un quotidien dans lequel Jackson n'était pas assez présent à son goût.

* * *

« Back in town ... ». Elle n'avait pas envie de descendre de la voiture. A deux doigts de faire un caprice pour rester plus longtemps avec lui, la métisse se ravisa et accepta de descendre de la Jeep. Toutes les bonnes choses avaient une fin et cette dernière venait d'arriver. Leur voyage à Sydney avait été fort en émotions. Il avait été nécessaire et Marley en prenait petit à petit conscience. Elle était soulagée d'avoir pu dire adieu et savait qu'elle n'était pas prête d'y remettre les pieds mais au moins c'était fait. Lorsque le garçon passa sa main dans sa nuque elle ferma les yeux quelques secondes, savourant ce dernier contact et se remémorant ce qu'ils avaient vécu plus tôt. Il la prit dans ses bras et elle l'encercla des siens, se blottissant une dernière fois contre lui, humant son parfum envoûtant. Il la remercia et elle ne put s'empêcher de répondre dans un murmure : « Merci de m'avoir fait confiance. » Elle parlait du cimetière où il s'était livré à elle, où il lui avait montré cette terrible tombe sensée être la sienne. Elle parlait aussi de la nuit qu'il lui avait accordée tout en sachant qu'il avait pris des risques. « Je n'oublierai pas ce que tu as fait pour moi. » Sans lui, il n'y aurait pas eu d'adieu à Monsieur Lynch, sans lui, aucune page douloureuse n'aurait été tournée. Elle se glissa sur la pointe des pieds, déposa un baiser sur l'une de ses joues et finit par se reculer. Elle prit son sac, ouvrit la porte de l'immeuble et lui fit un petit signe de la main pour lui dire au revoir. Le regard d'espoir et le sourire d'amour qu'elle lui lança voulait tout dire : Elle l'aimait et elle ferait tout pour que cela fonctionne. La porte se referma derrière Marley tandis qu'elle rejoignait son appartement des étoiles dans les yeux, des papillons dans le ventre.
made by black arrow


Que sais-tu de l'amour? Pas grand chose
On est tous passé par là, les mains vides, le cœur lourd
Le mal au ventre, le teint livide, les yeux rougis, la gorge nouée
On est tous passé par là, morale à plat
Soleil éteint sans pouvoir remonter la pente
À en souffrir jusqu'à haïr et dégueuler.
❝Rose noire ; Georgio❞
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

[MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty
Message(#) Sujet: Re: [MARLEY] ❝ Sydney blues [MARLEY] ❝ Sydney blues - Page 3 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

[MARLEY] ❝ Sydney blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-