AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -55%
Coffret d’outils – STANLEY – ...
Voir le deal
21.99 €

 Didn't want to hurt you (blang#9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Didn't want to hurt you (blang#9) Empty
Message(#) Sujet: Didn't want to hurt you (blang#9) Didn't want to hurt you (blang#9) EmptyDim 19 Fév - 14:07


C'est super dur de savoir que tu m'en veux pour un truc insignifiant qui s'est passé il y a des années. On était même pas encore ensemble, tu m'avais pas du tout dans ton viseur à cette époque. Jiyeon me dit que c'est parce que tu tiens encore à moi, que tu espères toi aussi qu'il puisse se passer quelque chose entre nous. Pourtant, c'est pas ce que tu m'as affirmé, quelques mois plus tôt. Moi, j'avais bon espoir qu'on se retrouve un jour. J'étais sûr - je suis sûr - que notre histoire n'est pas terminée. Mais ça ne marche pas si je suis le seul à croire encore en nous. Tu me l'as bien fait comprendre, que t'étais plus disposée à construire une relation amoureuse avec moi, que t'es passée à autre chose. C'est ce que je fais aussi de mon côté avec Yara : je t'oublie, je nous oublie, et j'essaie d'avancer. Ça marche plutôt bien d'ailleurs, c'est facile et ça ne demande que peu d'effort.

Alors pourquoi je suis devant chez toi le soir de la Saint-Valentin, priant pour que tu m'ouvres alors que je sonne depuis cinq bonnes minutes ? Je sais que t'es de sortie avec ton mec ce soir, mais je peux pas laisser plus de temps sans te parler. J'ai besoin de te voir, de mettre les choses au clair, de savoir que tu ne m'en veux pas. S'il-te-plaît, ouvre-moi Dani.

J'entends des pas dans ton entrée, ta voix douce qui m'informe que t'arrives. À ce ton, je peux être sûr que tu ne t'attendras pas à me voir derrière cette porte. Je m'attends surtout à tes yeux foudroyants, des sourcils froncés et des bras croisés sur ton torse, me demandant déjà ce que je fous là.

Quand t'ouvres, je ne te laisse pas le temps de dire quoi que ce soit, c'est moi qui lance la conversation. "Je suis désolé que tu l'aies appris ainsi, c'est pas comme ça que ça aurait dû se passer." Oui, tu as vu, j'ai commencé par m'excuser sans me justifier. Je reprends mon souffle et poursuis. Mon coeur bat si vite, j'ai tellement peur de te perdre, d'avoir brisé cette confiance mutuelle qu'on était en train de reconstruire. "J'aurais dû t'en parler avant, je savais pas comment l'annoncer. J'me sentais honteux d'avoir couché avec Ji sans sentiments alors que j'en développais déjà pour toi à cette époque." Toi, non. Toi, tu me voyais à peine. J'étais ton pote, celui qui accueillait tout le monde chez lui, le gars cool qui s'en foutait un peu de tout. "Mais j'veux vraiment pas que tu croies que je me suis foutu de toi, parce que ça n'a jamais été le cas et ça ne le sera jamais." Je te respecte trop pour ça, peu importe combien j'ai souffert de notre rupture.

Je suis toujours sur le pallier de la porte, je demande pas à rentrer chez toi, dans ton intimité. Je veux juste que tu me dises que tu m'as entendu, que tu me pardonnes, que tu ne m'en veux pas et que rien ne changera. Parce que je préfère t'avoir dans mon entourage en tant qu'amie plutôt que rien du tout.

@dani hwang :OO:
Poke @Trent Higgins Didn't want to hurt you (blang#9) 2078041801
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Didn't want to hurt you (blang#9) Empty
Message(#) Sujet: Re: Didn't want to hurt you (blang#9) Didn't want to hurt you (blang#9) EmptyDim 19 Fév - 16:16


13 février

Baguette boy. Quand t’as reçu la notif sur votre convo de groupe Whatsapp, t’as fait tomber ton téléphone. Immédiatement, Nicole ton assistante, a accouru dans le bureau pensant que quelque chose de grave c’était produit par rapport au travail. Pourtant tu dois garder ton sang-froid devant tes employés, tu détestes mélanger professionnel avec personnel même si tu as beau très bien t’entendre avec Nicole, tu te vois mal lui dire que ton ex -accessoirement le plus grand amour de ta vie, même s’il reste sacrément con par moment- a couché avec l’une de tes meilleurs amis.

Tu assures à Nicoles que tout va bien. Mensonge. Et inventes un rendez-vous à l’extérieur. Deuxième mensonge. D’un pas précipité, tu attrapes ton sac et les clés de ta voiture de fonction. Tout se passe très vite, trop vite. Tu envoie un message d’une froideur extrême sur votre groupe whatsapp. Tu fais comprendre à tout le monde que t’as tout vu et tout lu. T’en profites toi aussi pour balancer une petite bombe -pas aussi conséquente que celle de Ji- dans le groupe. Toi aussi tu vois quelqu’un. Trent. Ca fait deux mois que vous êtes ensemble pourtant t’as cette fameuse habitude de garder tes histoires de coeur secrète. Pour vivre heureux, vivons cachés n’est-ce pas ? T’as bien fait de pas en parler aux autres -même si Kai se doute de quelque chose comme vous vivez ensemble- tu veux préserver Trent de tous ces histoires du groupe. Ca fait dix ans que vous vous connaissez, et il s’en est passé des choses.

Plus personne n’ose répondre sur le groupe. Bande de peureux. Pff. T’allumes le contact de ta voiture et cette fois-ci t’envoie un message à Hugo. Tu veux savoir ce qu’il s’est passé entre Hugo et Ji. C’était avant ou après vous ? Sms envoyé, iphone balancé sur le siège passager, tu appuies sur l'accélérateur pour sortir du vignoble. T’as pas vraiment de but, de destination, t’as juste besoin de rouler alors que cent mille scénarios se bousculent dans ta tête. Si Hugo a couché avec Ji après votre séparation, tu le tues, après l’avoir frappé et torturé. Tu souffles les mains crispées sur ton volant.  Tu t’arrêtes brutalement, l’envoyant un autre message le stipulant que tu ne veux pas savoir puis après tu envoies un message à Trent. Il y a que lui pour te calmer. Au moins Trent c’est un mec bien, pas comme Hugo.

14 février

Tu te réveilles dans le lit de Trent difficilement. Il est déjà parti travailler. Tu ne sais pas ce qui t’as prise hier, tu ne cherches pas à comprendre. Tu as juste déchargé ta colère sur Hugo. Trent, il a vraiment été adorable à essayer de te changer les idées. Vous aviez même prévus d’aller au restaurant ensemble. Il a réservé une table dans ton restaurant préféré.

Tu rentres chez toi, aujourd’hui tu bosses à distance, t’es bien trop de mauvaise humeur et tu ne voudrais pas que tes foudres s’abattent sur tes pauvres employés. Tu n’as qu’une envie, te préparer pour ce soir. Devant ton miroir, tu ajustes ton maquillage, tu t’es habillée en bombe ce soir, rien que pour les yeux de ton petit-ami. Sauf que tu es interrompue par la sonnette. Tu demandes à Kai d’aller voir de qui il s’agit et quand tu apprends que c’est Hugo, tu lui ordonnes de ne surtout pas lui ouvrir. Tu fais la sourde oreille, terminant de te préparer et espérant que le Blanchard parte. Rien à faire, il insiste. Soupirant, tu prends ton sac à main, envoie un message à @Trent Higgins l’informant que tu pars de chez toi pour le rejoindre au restaurant. D’un pas déterminé, tu vas dire à Hugo que tu n’as pas envie de lui parler.

T’ouvres la porte prête à l’engueuler sauf que ton ex te devance. Les bras croisés sur ton buste, ses mots entrent par une oreille et sortent par l’autre. Toujours et encore des excuses, il t’épuise, tu n’es pas disposée à lui parler alors que tu es attendue à l’autre bout de la ville. ”C’est bon, t’as fini ?” Tu expires bruyamment. ”C’est toujours un plaisir t’apprendre que son ex ait couché avec l’une de ses meilleures amies.” Tu lâches sarcastique. ”M’en fou que c’était avant, tu couches bien avec qui tu veux.” Oh la mytho. ”T’aurais pu te taper la terre entière mais y’a fallu que ça soit Jiji ? Ça me conforte dans le fait que tu penses d’abord avec ta queue qu’avec ton cerveau !” Tu ne mâches pas tes mots. ”Ça me montre aussi que tu ne m’écoutes pas. Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans : je n’ai pas envie de te parler ?” demandes-tu en le fixant d’un regard noir.

@Hugo Blanchard :niah:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Didn't want to hurt you (blang#9) Empty
Message(#) Sujet: Re: Didn't want to hurt you (blang#9) Didn't want to hurt you (blang#9) EmptyDim 19 Fév - 17:01


T'as aucune envie de me voir ici, aucune envie de me parler. T'es ultra énervée, t'écoutes rien de ce que je dis. Ça valait bien la peine que je m'excuse et que je cherche à améliorer les choses si t'es complètement fermée à l'idée. (C'est pas faute d'avoir été prévenu Hug'...) T'es sur la défensive, prête à me fermer la porte au nez. Pourquoi tu l'as toujours pas fait ? Tu veux quand même des réponses malgré tout, non ? C'est pour ça que t'es toujours là devant ta porte, alors que je suis sûr que t'as pas fini de te préparer. T'es ultra belle dans cette robe - je suis carrément jaloux de savoir que tu vas sortir dans cette tenue avec ton mec actuel - mais je vois bien que t'as un oeil qui est moins maquillé que l'autre. Alors pars, vas-y, envoie moi bouler et va vivre ta vie de nouvelle petite amie. Non ? Tu vois bien que non, t'es toujours là, c'est que tu tiens un peu à moi quand même, non ? "Pourquoi tu m'en veux tant à moi, mais tu te fous des personnes avec qui elle a couché, Ji ?" Elle a vu juste ma Phoebs, si t'es autant en colère, c'est peut-être que t'en as encore quelque chose à foutre, de nous. Pourquoi tu lui as pas fait de scène, à ta "meilleure amie qui couche avec ton ex", pourquoi c'est sur moi que ça retombe ? "Ça devient franchement vexant que t'arrêtes pas de dire que je pense qu'avec ma bite." Tu sous-entends que je suis incapable de nouer de réelles connexions avec les gens ? Que je suis tellement con que j'arrive pas à me retenir quand ça parle de cul ? Que je suis incapable de contenir mes "pulsions d'homme" ? Putain Dani, tu penses vraiment que je suis ce genre de personne là ? "Et si tu t'en fous autant des gens avec qui je couche, pourquoi tu te mets dans ces états là ?" D'abord avec Ethel, ensuite avec Yara, et maintenant avec Jiyeon alors qu'il y a prescription. On n'est plus ensemble, en fait, et tu me l'as très clairement fait comprendre. Tu t'es d'ailleurs maqué avec un mec random pour qui tu te fais visiblement très belle. Putain, tu dois vraiment tenir à lui, hein. "Tu me dis que tu veux plus me parler, mais qu'est-ce que tu fous encore là alors ? T'aimes bien que tes voisins entendent toute ta vie privée ou c'est juste que ya ton mec à l'intérieur ?" C'est pour ça que tu m'invites pas chez toi, que tu fais ton impolie à me laisser sur le pas de la porte ?

Le fait que tu rejettes toute la faute sur moi me rend dingue. J'ai effectivement merdé en disant rien, en te cachant la vérité. Mais il n'y avait rien de signifiant. Ni pour jiyeon, ni pour moi. C'était bien avant qu'on soit ensemble, toi et moi, alors pourquoi t'en fais autant tout un plat. On dirait que t'es jalouse, mais de quoi au juste ? C'est toi qui est avec un gars dans une relation qui a l'air de durer. Parce que quand tu m'as cramé avec Ethel, t'étais déjà avec lui, hein ? Tous ces sourires derrière ton téléphone dès que tu recevais un message, c'était de lui, non ? Alors qu'est-ce que tu me reproches, putain ! Toi t'as le droit de faire ta vie, mais moi je dois t'attendre comme un con alors que tu fais que de me repousser, c'est ça ? "T'sais quoi ? Je voulais vraiment faire les choses bien, éviter que ça ne crée un froid dans le groupe, mais t'as l'air fixée sur ton idée." Vu ton regard noir et ta posture en retrait, t'as vraiment aucune envie de me voir ici et c'est vexant. "J'ai un peu du mal à voir pourquoi tu m'en veux tant à moi, et pas à Jiji, mais soit. Je suis le méchant, tu es la gentille ex-petite amie qui a été trahie dans l'histoire. Allez, hop c'est bon ?" Je viens pour m'excuser et je m'en prends plein la gueule comme ça, t'écoutes rien et tu fais que de me reprocher tous les vices du monde, c'est normal ça ? "Je vais pas gâcher plus longtemps ta superbe soirée avec ton amoureux qui t'attend, hein ?", je lance avec sarcasme, un sourire agacé sur les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Didn't want to hurt you (blang#9) Empty
Message(#) Sujet: Re: Didn't want to hurt you (blang#9) Didn't want to hurt you (blang#9) EmptySam 4 Mar - 21:31


Pourquoi tu lui en veux autant ? Tu n’as pas envie de l’admettre, t’es bien trop butée et campée sur tes positions.  T’es énervée de voir Hugo devant chez toi alors que tu dois rejoindre Trent, lui seul peut t’apaiser en ce moment. Tu n’as toujours pas digéré la nouvelle de la veille, qu’Hugo et Jiyeon aient couché ensemble. Cette simple idée te donne la gerbe. Alors tu esquives volontairement sa question, même si t’as prévu de parler à ta meilleure amie, mais cette info t’as pas envie qu’Hugo le sache.

Tu n’as pas mâché tes mots, c’est la colère qui parle. Ta raison, tu l’as jeté à la poubelle. Hugo il fait son vexé quand tu parles de sa bite. Tu croises les bras sur ta poitrine et répliques. ”Ce n’est qu’une constatation des faits. Lyb elle en a marre de constamment changer tes draps, tu sais.” Cette pique, elle était gratuite. D’ailleurs tu la trouves bien gentille de faire le linge de son meilleur ami.

Hugo il cherche la petite bête, il veut te faire cracher le morceau, du pourquoi du comment. Il connait ton point faible et le rouge te monte aux joues. ”Hugo tu me saoules avec tes questions. J’ai ni l’envie et ni le temps d’en discuter avec toi.” T’aimerais bien voir la tête d’Hugo si les rôles étaient inversés, si Kai et toi avaient couché ensemble et que le secret explosé dans le groupe.

”Y’a personne chez moi, compris ?. que tu lâches froidement, tentant de couper court à la conversation mais le Blanchard te bloque la route. ”Maintenant tu me laisses passer ? Le spectacle pour les voisins c’est fini.” Nouvelle tentative pour te défaire de lui. Si tu ne t’échappes pas de suite, tu risques d’avoir des mots blessants.

Pourtant Hugo ne démord pas et continue sa tirade. Tu le regardes avec des grands yeux ronds, la bouche entrouverte. ”Eh bien t’as tout foiré, comme d’habitude j’ai envie de dire.” Oupsi, t’aurais pas dû dire cette phrase, car elle pique clairement le Blanchard. Il s’énerve, s’octroie le rôle du grand méchant. ”C’est bon ? T’as fini de faire ta victime Hugo ?” Tu soupires, reniant clairement ta mauvaise foi. T’as juste envie d’aller manger et boire. T’façon Hugo il est pas mieux. ”Dieu merci !” que tu souffles soulagée. Aurait-il enfin compris que tu n’es pas disposé à parler avec lui ? Par contre, tu n’acceptes pas son dernier commentaire accentué d’un ton sarcastique. ”T’as un problème avec lui ?” questionnes-tu. ”Tu devrais prendre exemple sur lui, c’est un homme mature et respectueux.” Trent au moins, il ne fait pas la tour des lits de Brisbane. Il est bien plus responsable qu’Hugo, le Higgins est papa de deux enfants, Hugo il arrive même pas à se gérer lui-même. ”Il est ponctuel aussi, il ne met pas des journées entières à me répondre par message.” Allez hop, c’était gratuit et t’en profites pour prendre la direction de ta voiture en espérant que ton ex ne t’interpelle pas à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Didn't want to hurt you (blang#9) Empty
Message(#) Sujet: Re: Didn't want to hurt you (blang#9) Didn't want to hurt you (blang#9) EmptySam 6 Mai - 19:06


Tu restes fixée sur le fait que je couche avec d’autres personnes que toi. Mais t’es jalouse ou quoi ? Jalouse de ma vie sexuelle, ou jalouse que ce ne soit pas toi ? Bordel, Dani. Si tu veux te remettre avec moi, pourquoi est-ce que tu ne me le dis tout simplement pas ? Pourquoi est-ce qu’à la place, tu t’es mise en couple avec un mec ? D’autant plus que j’ai l’impression que c’est sérieux entre vous. (Et attend de savoir qu’il a deux gosses et qu’il est stable – qu’il veut se poser, tu vas encore plus rager mon petit.) Je te pose des questions, de réelles questions qui n’attendent qu’à être répondues mais t’as aucune envie de me donner satisfaction. En fait, tu sais pas quoi répondre parce que tu te voiles la face, n’est-ce pas. Avoue-le, Hwang, que t’as toujours des sentiments pour moi et que c’est pour ça que tu réagis comme ça. Pourquoi sinon ? Parce que c’est des crises de jalousie, tout ça, hein ? T’en faisais pas quand on était en couple mais t’as tout à coup décidé d’en faire maintenant qu’on est ex et que j’ai aucun compte à te rendre ?

Je tente de savoir si ton précieux chéri est chez toi. Tu m’affirmes que non mais tu ne me laisses pas rentrer pour autant. Tu fais comme si tu voulais sortir de chez toi, comme si c’était moi qui t’en empêchait mais t’as même pas fini de te maquiller. Viens pas me faire croire que c’est moi qui ai décidé de faire profiter de la scène à tous tes voisins, t’as qu’à me laisser rentrer chez toi si vraiment t’étais seule. Tu fais comme si t’avais rien entendu de tout ce que je t’ai dit, tout ce que je t’ai demandé. Alors j’opte pour l’ironie écoute. Tu veux me faire passer pour le méchant ? Soit. Allons-y. Fonçons tête baissée dans cette théorie. "J’ai tout foiré quoi, au juste ?" J’ai rien foiré, j’avais même pas besoin de te dire cette information insignifiante. Pourquoi c’est de ma faute, en fait ? T’es têtue, tu l’as toujours été. Ca m’a rarement dérangé, mais là, ça me rend fou. T’as pas envie de discuter, je fais face à un mur. Je capitule. Je te laisse passer.

C’était sans compter sur ta dernière pique. Parce que tu sais réagir que comme ça, en fait, quand t’as pas les réponses : par pique. T’aimes pas qu’on te renvoie tes erreurs, alors tu attaques à ton tour. T’as fait que ça ce soir, tu as rejeté toute la faute sur moi alors que je ne devrais même pas à me sentir mal finalement. "C’est bas. C’est franchement bas. Mais je devrais même pas être étonné au fond." Je baisse les yeux. Même si t’as qu’un œil de maquillé, c’est pas mon problème, tu peux y aller. Je m’abaisserais pas à ce que tu fais, je vais pas dire des choses que je regrette juste pour te blesser, moi. "Je te retiens pas plus longtemps alors." je termine, m’écartant du pallier de la porte pour que tu puisses fuir cette altercation. Je suis déçu, blessé. Je me sens con aussi, con d’avoir pu penser qu’un jour on pourrait reconstruire quelque chose, toi et moi. "C’est pas moi qui vient de tout foirer, Dani. C’est pas moi..." je me contente de dire en guise de clôture, avant de tourner les talons.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Didn't want to hurt you (blang#9) Empty
Message(#) Sujet: Re: Didn't want to hurt you (blang#9) Didn't want to hurt you (blang#9) EmptyDim 4 Juin - 18:59


Comment pouvons-nous passer de l’amour à la haine ? Comment pouvons-nous aimer une personne à la folie et la détester de tout son être la minute suivante ?

Tu ne comprends toujours pas pourquoi il est venu te voir ce soir. Tu ne comprends pas pourquoi il ne te laisse pas tranquille. Tout s’embrouille dans ta tête, t’as pas envie de répondre à ses questions. Tu restes campée sur tes positions et la seule façon que tu as trouvé pour répliquer, c’est le blesser. Lui balancer à la figure tous les défauts de votre relation. Toutes ces petites choses qui t’ont fait vriller à la fin. La distance a mené à votre perte, le manque de communication aussi. Et aujourd’hui, tu continues à creuser le fossé entre vous.

T’as pas envie de renoncer au bonheur que tu es en train de vivre avec Trent. T’as envie de t’y accrocher, toi qui a broyé du noir pendant des mois, des années. Tu es injustement égoïste pour ton bonheur que tu touches des doigts. Encore une fois, tu mets un voile sur la relation qui vous unie avec Hugo. Cette relation aussi fragile qu’intense. Cette relation que vous êtes les seuls à ne pas comprendre…

Alors que tu as fini de déverser tes reproches, il renonce enfin. Tu siffles entre tes dents, tes joues sont rouges comme le feu. Tu as chaud, terriblement chaud. Tu as eu une montée d’adrénaline, tu es dans tous tes états. Il n’y a que toi pour me mettre dans cet état… ça me rend folle. Tu me rends folle.

Sa dernière phrase avant de tourner les talons te glace le sang. Pourtant tu n’as pas envie de lui montrer un signe de faiblesse. Tu n’as pas envie de lui montrer qu’il a aussi réussi à te blesser à sa façon. Ton poing se resserre discrètement derrière toi. Et tout ce que tu arrives à faire, c’est fermer la porte brutalement, mettant une nouvelle barrière entre vous.

Tes mains tremblent ainsi que tes jambes. Laissant glisser ton dos contre le bois de la porte, tu finis par trouver le sol froid. Ta tête entre tes mains, tu sens des larmes te monter aux yeux. Des larmes de colère ? De tristesse ? Tu ne sais pas… Tu es tout simplement perdue lorsqu’il s’agit d’Hugo…

THE END Didn't want to hurt you (blang#9) 4014933344
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Didn't want to hurt you (blang#9) Empty
Message(#) Sujet: Re: Didn't want to hurt you (blang#9) Didn't want to hurt you (blang#9) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Didn't want to hurt you (blang#9)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-