AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-17%
Le deal à ne pas rater :
Casque de réalité virtuelle Meta Quest 2 128 Go Blanc (+29,99€ ...
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

 would you hold my hand? › rhett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett EmptySam 25 Fév 2023 - 12:40



would you hold my hand?
@Rhett Hartfield & Jenna Caldwell
Six Février. Le centre de désintoxication se trouvait bel et bien devant toi. Tu avais encore du mal à croire que tu étais actuellement en Suisse en train de trembler sous ton manteau pourtant bien chaud. La Suisse était bien le dernier endroit que tu pensais visiter cette année mais la vie est faite d’inattendu et ta présence ici en était la preuve. Tu n’avais pas prévu de quitter Brisbane pour deux semaines, ce n’était vraiment pas le moment avec la galerie qui se lançait doucement pourtant tu n’avais pas vu d’autre solution. Une connaissance t’avait invitée à plusieurs reprises à venir lui rendre visite à Paris alors c’était là que tu avais atterri en premier. Tu avais passé une semaine dans la capitale française à parcourir les musées et à essayer d’oublier la nouvelle qui allait tout changer. Quand tes règles n’étaient pas venues, tu avais d’abord pensé que c’était sans doute normal car le choc de la mort de Joanne avait été violent et tu n’avais pas encore fait ton deuil. Toutefois, par précaution, tu avais décidé de faire un test de grossesse. Quand le petit plus s’était affiché sur le test, tu t’étais sentie au bord du malaise et tu avais dû t’asseoir. Puis tu en avais fait un deuxième et un troisième n’arrivant pas à croire à ce résultat. Le test sanguin était arrivé ensuite pour une annonce plus officielle alors que tu espérais un démenti. Qu’est-ce que tu avais foutu ? Avoir un enfant c’était quelque chose que tu désirais mais pas dans ces conditions, pas maintenant, pas alors que tu arrivais à peine à mettre un pied devant l’autre le matin. Complètement perdue et ne sachant pas vers qui te tourner, tu avais tout gardé pour toi et tu avais commencé à faire des erreurs d’inattention. C’est ta soeur qui te l’avait pointé du doigt plus pour te taquiner qu’autre chose mais tu avais compris qu’il te fallait changer d’air pour te poser les bonnes questions et savoir comment accueillir cette nouvelle. Toutefois, même après plusieurs jours loin de Brisbane, tu étais loin d’avoir mis tout ce que tu voulais au clair. Il restait des questions en suspens notamment concernant le père de cet enfant. Pauvre Edison … Tu risquais de chambouler sa vie à jamais, lui l’éternel Peter Pan …

L’idée de rendre visite à Rhett était venue un soir alors que tu dinais seule dans un restaurant. Tu avais besoin de parler de tout cela à quelqu’un qui te connaissait mais qui en même temps n’essaierait pas d’arrondir les angles. Un Rhett en cure de désintoxication te semblait être une excellente idée et tu savais que tout le monde à Brisbane se faisait du souci alors qu’il refusait de donner des nouvelles. Toi aussi tu te faisais du souci pour lui même s’il serait ravi de savoir que sa mauvaise presse s’était désormais orientée vers une presse un peu meilleure autour de sa biographie. Biographie que tu avais lue dans l’avion qui t’avait amené en Europe et que tu trouvais à la fois touchante et révoltante. Comment est-ce que l’homme dont tu étais éperdument amoureuse avait pu en arriver là ? Ce n’était pas de ta faute, tu le savais mais Rhett méritait mieux et tu espérais que cette cure serait le premier pas vers un futur meilleur. Ruben n’avait pas hésité à te donner les coordonnées du centre et tu les avais appelés pour savoir si des visites étaient possibles. Quand ils te répondirent positivement, tu achetais un ticket de train pour la Suisse sans attendre après avoir remercié ta connaissance parisienne pour sa compagnie et ses conseils précieux pour découvrir la capitale.

Maintenant il n’était plus question de reculer. Tu regardais rapidement ta montre, tu étais parfaitement à l’heure. Tu te dirigeais vers l’accueil où on te demanda ta pièce d’identité et on t’expliqua comment la visite allait se passer. Il te semblait logique de confier tous tes effets personnels et de procéder à une fouille rapide car il fallait vérifier que tu n’amenais pas de drogue à l’intérieur du bâtiment. Ensuite, ils t’amenèrent vers l’espace réservé aux visites qui était plutôt accueillant et luxueux avant d’aller chercher Rhett. Ta visite était une surprise, tu ne l’avais pas prévenu et tu avais demandé à la personne au téléphone de ne pas le faire. Quand tu entendis des pas dans le couloir, tu te retournais et quand il passa la porte tu lui dis : « Surprise ! » Tu avais bien conscience de ne pas être au meilleur de ta forme. Le maquillage que tu avais appliqué ne cachait pas les cernes sous tes yeux et ton angoisse n’avait pas diminuée depuis que tu avais appris ta grossesse alors elle devait être palpable. Pourtant, la vue de Rhett suffit à te rassurer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
would you hold my hand? › rhett Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
would you hold my hand? › rhett Cc4f8834e7086e47adcc3531c8219740dae09081
POSTS : 23933 POINTS : 350

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (08)amos #3raelynethel #4mickey #10evelyn #31louisnorah › sofia

would you hold my hand? › rhett B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #4 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

would you hold my hand? › rhett 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #31 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

would you hold my hand? › rhett Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

would you hold my hand? › rhett 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
mickey #10 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : hassan #11

would you hold my hand? › rhett 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett EmptySam 25 Fév 2023 - 17:05



« Surprise ! » Et effectivement, la surprise est entière. Il avait beau avoir donné le nom de l’établissement à Jenna, il ne pensait pas qu’elle viendrait réellement ; ou tout du moins, il se disait que si elle venait à le faire, elle le préviendrait avant. Mais non, bien sûr. C’est Jenna dont il est question: il est évident qu’elle n’en fait qu’à sa tête, comme toujours. Certaines choses ne changeront jamais, et Rhett ne cherche pas à s’en plaindre. Maintenant, il jurerait reconnaît son parfum dans l’atmosphère. “Jen.” Il souffle, coupé dans son élan sans lui en vouloir le moins du monde. Au contraire, il est heureux de la retrouver, comme en témoignent ses bras qu’il dirige aussitôt par-dessus les épaules de la rousse, pour l’étreindre brièvement. “T’avais jamais prévu de me tenir au courant du jour de ta visite, pas vrai ?” Il la questionne avec un sourire en coin, pour qu’elle comprenne que cela n’a rien d’un reproche. Ce n’est pas comme s’il avait mieux à faire, ici - mis à part se soigner, bien sûr. “Ton voyage s’est bien passé ? Tu as l’air fatiguée.” Il ne note jamais les détails, Rhett, mais celui-ci est assez évident pour qu’il ne passe pas sous son radar. Qui plus est, il la connaît par cœur, assez pour savoir quand elle va bien et quand ce n’est pas le cas, raison pour laquelle le voyage en avion n’est qu’une bonne excuse pour tenter de lui demander comment elle se porte. La prochaine question, ce sera de savoir qui de Ruben ou d’Hassan l’envoie pour vérifier que Rhett n’est pas mort, puisqu’il ne retourne pas leurs sms.

Leur étreinte ne dure qu’un instant, parce qu’après tout Rhett reste toujours égal à lui-même, mais il laisse tout de même une main se reposer contre le dos de son ex-petite-amie pour la guider vers un salon dans lequel ils peuvent s’asseoir pour discuter en paix. “Tu veux boire quelque chose ? On a que du thé ou du café, mais le choix est large dans chacun.” Le luxe est omniprésent, mais certains détails leur font rappeler qu’il s’agit avant toutes choses d’un centre de désintoxication, où l’alcool n’est évidemment pas le bienvenue. “Je suis content de te voir.” Rhett affirme, après avoir choisi un coin de la pièce pour qu’ils se posent chacun sur des fauteuils. Après tout, il ne veut pas voir Ruben, Hassan ou Evelyn, chacun pour des raisons différentes, et à ses yeux ils étaient les seuls qui auraient pu avoir l’audace de traverser la moitié du monde pour lui rendre visite. A dire vrai, il n’aurait pas pensé que Jenna le ferait aussi, mais lorsqu’elle lui a demandé l’adresse, il n’a pas réfléchi à deux fois. Elle ne fait pas partie de la liste des persona non grata et il dit vrai lorsqu’il annonce être heureux de la voir. Après tout, Jenna a toujours cette place particulière, sur un certain piédestal.











would you hold my hand? › rhett 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett EmptySam 4 Mar 2023 - 11:43



would you hold my hand?
@Rhett Hartfield & Jenna Caldwell
Une chose était certaine, la surprise avait très bien fonctionné. Vu l’expression sur son visage, Rhett ne s’attendait pas à te trouver dans son centre de désintoxication. Pour dire vrai, tu ne t’étais pas attendue à ce qu’il te communique le nom et l’adresse du centre quand il y était parti. Cette information t’avait parue inutile à l’époque car tu ne te voyais pas quitter Brisbane pour la Suisse juste pour rendre visite à Rhett quelques jours. Mais les circonstances avaient changé depuis et aujourd’hui tu étais ben et bien là. « Jen. » Ses bras vinrent entourer tes épaules et tu fermais les yeux quelques secondes. Tu arriverais presque à oublier la situation dans laquelle tu te trouvais et ta solitude. « T’avais jamais prévu de me tenir au courant du jour de ta visite, pas vrai ? » Bien trop vite, il se reculait te ramenant à une réalité que tu avais du mal à regarder en face. Malgré tout, tu souris à cette question en secouant la tête et en disant : « Pour ma défense, j’ai pris la décision de te rendre visite très récemment. » Ce n’était pas un mensonge, tu t’étais un peu décidée sur un coup de tête et tu avais besoin d’un peu de courage dans cette initiative. Donc si Rhett avait essayé de te décourager, tu te serais sans doute laissée convaincre. « Ton voyage s’est bien passé ? Tu as l’air fatiguée. » Tu hoches la tête presque par réflexe car ta fatigue ne vient pas vraiment du voyage que tu as fait entre l’Australie et l’Europe. Oui, il avait été long mais ce n’était vraiment pas le problème principal et surtout, ce n’était pas ce qui te gardait éveillé presque toutes les nuits. « J’ai atterri la semaine dernière à Paris, le voyage s’est bien passé et celui en train jusqu’ici était très agréable. Les paysages que j’ai traversés étaient magnifiques. » Dis-tu en faisant bien attention de ne pas répondre à sa question implicite. Oui tu étais fatiguée, tu en connaissais très bien la cause mais tu n’avais nullement envie de te jeter dans le vide tout de suite.

« Tu veux boire quelque chose ? On a que du thé ou du café, mais le choix est large dans chacun. » Tu n’avais jamais été une amatrice de thé et désormais le café t’était interdit. Cela allait être difficile car c’était devenu une réelle drogue au fil des années mais maintenant que tu avais décidé de garder ce bébé, tu voulais mettre toutes les chances de ton côté de passer le premier trimestre. « Juste un verre d’eau si c’est possible. » Vu le luxe de l’établissement, cela devrait être envisageable. Tu laissais Rhett se servir et tu vins t’asseoir sur les fauteuils dans le coin de la pièce que Rhett te désigne et où tu posais tes affaires. « Je suis content de te voir. » Le plaisir était partagé mais pour des raisons différentes. La présence de ton ancien compagnon était rassurante, comme si seule sa présence suffisait à te prouver que tout allait bien se passer. Pourtant, tu doutais que l’annonce que tu allais lui faire allait le ravir. « Moi aussi, je suis contente de voir que tu as l’air en forme. » Tu t’attendais presque à trouver un Rhett en petite forme qui se comporterait comme un animal en cage mais il semblait s’être fait une raison. « Tout se passe bien ici ? » Tu connaissais déjà la vision du jeune homme sur cette cure donc tu ne lui demandais pas comment il allait, tu préférais quelque chose de plus générique. Il devait certainement penser que tu étais venue de la part de Ruben et Hassan pourtant aucun des deux ne savait que tu étais ici aujourd’hui. Après avoir pris une gorgée de ton verre d’eau, tu pris une grande inspiration avant de lui dire : « J’ai merdé Rhett, j’ai merdé à tel point que la situation dans laquelle je me suis mise m’empêche de dormir la nuit. » Et explique donc la fatigue qui se lit sur tes traits et dans tes gestes. Tu vois le visage de Rhett se transformer et une inquiétude grandissante s’installer alors tu décides d’anticiper ses questions et de lâcher le morceau de suite, comme un pansement qu’il faudrait retirer d’un coup pour atténuer la douleur. « Je suis enceinte. » Ton regard se pose dans le sien et pour l’instant tu n’y lis que le choc mais tu lui fais confiance, il ne va pas tarder à réagir.
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
would you hold my hand? › rhett Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
would you hold my hand? › rhett Cc4f8834e7086e47adcc3531c8219740dae09081
POSTS : 23933 POINTS : 350

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (08)amos #3raelynethel #4mickey #10evelyn #31louisnorah › sofia

would you hold my hand? › rhett B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #4 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

would you hold my hand? › rhett 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #31 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

would you hold my hand? › rhett Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

would you hold my hand? › rhett 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
mickey #10 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : hassan #11

would you hold my hand? › rhett 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett EmptyLun 6 Mar 2023 - 0:53



Elle fait partie de la liste pas si maigre que ça de ceux dont Rhett accepte la visite, mais elle n’était pas supposée faire partie de ceux assez fous pour faire le déplacement jusqu’en Suisse - à commencer parce qu’à dire vrai, il pensait simplement que personne ne le ferait. Il ne part que quatre semaines, cela ne vaut pas un voyage aussi éreintant, surtout pas pour retrouver un Rhett dont l’état ne connaît pas réellement d’amélioration malgré les jours déjà écoulés. « Pour ma défense, j’ai pris la décision de te rendre visite très récemment. » C’est un axe de défense comme un autre, et disons simplement qu’il fonctionne uniquement parce que l’accusation du brun n’en était pas une. Il a beaucoup de raisons d’être aigri, mais la surprise qu’elle lui fait ne s’ajoute pas à la liste, comme en témoigne l’accolade sentimentale qu’il lui a dédiée. « J’ai atterri la semaine dernière à Paris, le voyage s’est bien passé et celui en train jusqu’ici était très agréable. Les paysages que j’ai traversés étaient magnifiques. » C’est Jenna tout craché, de trouver le moyen de parler des paysages entre Paris et les montagnes Suisse alors qu’elle vient de parcourir la moitié du monde. Sa remarque fait sourire Rhett, comme toujours, et il se garde de demander davantage d’explications, comme toujours.

Il se contente d’être aussi bon hôte que possible, lui qui pourtant pique dans les réserves du centre dédiées aux visiteurs et se contente du strict minimum lorsqu’elle demande finalement un simple verre d’eau. Il le lui sert sans le moindre commentaire d’aucune sorte: l’excuse d’un voyage éreintant est valable à bien des niveaux, si ce ne sont tous. Rhett lui apporte simplement le verre d’eau sur la table basse entre eux, à son tour posté sur un fauteuil autrement confortable. « Moi aussi, je suis contente de voir que tu as l’air en forme. » Au fond de lui, il la remercie que ce soit une affirmation et non une question. Il n’a pas envie de mentir à ses proches, mais il veut encore moins leur créer du souci, ce qui le pousse bien souvent à omettre une partie de la vérité ou opter pour quelques variantes inventées. Il a l’air en forme, et c’est le plus important, parce qu’elle n’a pas traversé la moitié du globe pour que son cœur s’emplisse de craintes à son sujet. Sa réponse prend la forme d’un sourire aussi simple que poli. « Tout se passe bien ici ? » - “J’ai ma routine.” Comme Jenna juste avant lui, il élude le véritable sens de la question, pour des raisons évidentes. Techniquement, oui, tout se passe bien. Dans la réalité des faits, il paierait cher pour être partout sauf ici.

Pour autant, même Rhett et son sens peu acéré de l’observation ne peuvent passer outre le souci qui semble habiter la jeune femme sous ses yeux. Il la connaît, Jenna. Il sait quand elle va bien et, surtout, il sait quand elle ne va pas bien. Ses soupçons se confirment d’autant plus lorsqu’elle ose prendre la parole après avoir à peine trempé ses lèvres dans le verre. « J’ai merdé Rhett, j’ai merdé à tel point que la situation dans laquelle je me suis mise m’empêche de dormir la nuit. » Aussitôt, ses sourcils se froncent et son attitude change du tout au tout, lui qui vient appuyer ses coudes contre ses cuisses lorsqu’il se penche en avant. Déjà, il souhaite qu’elle vienne à bout de ses explications, pour qu’il puisse comprendre la situation mais surtout l’aider au mieux. « Je suis enceinte. » Il soutient son regard, faisant de son mieux pour garder une partie de sa surprise pour lui. Néanmoins, cela n’empêche pas ses yeux de devenir ronds. De toute ce qu’elle aurait pu lui dire, ce n’est effectivement pas une chose qu’il aurait pu anticiper. “Je… Félicitations ? Non ?” Non, de toute évidence, non. Elle ne saute pas au plafond, elle ne semble pas se réjouir de la situation non plus. Pourtant, quand quelqu’un tombe enceinte, il est de mise de la féliciter, alors Rhett ne sait pas quoi faire si ce simple mot n’est pas admis. “Tu… Enfin, je savais pas que t’en voulais. Ou que tu… avais quelqu’un.” Il enfonce le couteau dans la plaie sans même le savoir, lui qui tente de bien faire mais qui n’a jamais eu les codes de triches pour des situations qui détonnent un tant soi peu avec le chemin tout tracé de la vie. “Attends, quand tu dis que t’as merdé, c’est pour quoi exactement ?” A quel moment ? Avec le gars en question (son petit-ami ?) ? Avec ses envies ? Avec l’existence même d’un enfant dans son ventre qu’elle ne désire pas ? Jamais il n’aurait imaginé Jenna enceinte, et surtout jamais il ne l’aurait imaginé enceinte d’un autre, et il ne sait pas ce qui le perturbe le plus dans toute cette histoire sans dessus-dessous.











would you hold my hand? › rhett 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett EmptyDim 12 Mar 2023 - 10:48



would you hold my hand?
@Rhett Hartfield & Jenna Caldwell
La bombe est lâchée. C’est la première fois que tu prononces ces mots à haute voix et tu n’arrives vraiment pas à croire que tu viens de le faire. Pourtant, cela fait maintenant plus d’une semaine que tu sais que tu es enceinte, cela aurait dû s’inscrire dans ton corps tout entier mais non, pour toi aussi c’est toujours une surprise. Comme tu t’y attends, les yeux de Rhett s’agrandissent et même si tu vois qu’il fait un effort pour ne pas montrer toute sa surprise, elle est belle et bien là. « Je… Félicitations ? Non ? » Tes yeux s’embuent légèrement alors que tu laisses échapper un petit rire. Oui, c’est ce qu’il serait censé dire dans cette situation, c’est ce que beaucoup de gens voudraient entendre mais ce n’est pas ton cas. La manière dont tu as amené la chose en présentant cette grossesse comme une merde de plus à ajouter à ta longue liste n’était vraiment pas très encourageant. « Tu… Enfin, je savais pas que t’en voulais. Ou que tu… avais quelqu’un. » Ta gorge se serre car justement, il est là le problème. Cette grossesse aurait pu être une magnifique nouvelle si tu avais bel et bien eu quelqu’un. Mais tu n’avais personne dans ta vie, tu n’avais que des plans cul plus ou moins régulier et avec lesquels tu n’avais pas fait assez attention apparemment. En vérité, il n’y avait eu qu’Edison dans ton lit depuis le départ d’August tu ne savais où ce qui laissait fort peu de doutes sur le père de l’enfant que tu portais. Et Rhett appuyait là où ça faisait très mal car vous étiez trop jeunes à l’époque et vous aviez trop de choses à prouver dans vos carrières respectives pour parler d’enfants mais tu en avais toujours voulu et tu avais pensé pendant des années, même après votre séparation que tu n’en aurais qu’avec Rhett. L’idée que tu aies pu perdre ton premier enfant pour cette raison t’avait traversé l’esprit mais tu n’avais jamais parlé à personne de cet épisode ou même de ce doute alors tu n’allais pas le faire maintenant. « Attends, quand tu dis que t’as merdé, c’est pour quoi exactement ? » Tu viens essuyer une larme qui a coulé sur ta joue. Ce ne sont pas tant les paroles de Rhett qui te provoquent cette réaction que toi qui es à fleur de peau depuis que cette nouvelle a fait son apparition dans ta vie pour venir tout chambouler. Tu fermes rapidement les yeux pour contenir les larmes qui pourraient elles aussi faire leur apparition avant de dire : « Je n’ai personne Rhett et c’est en partie le problème. Avec Joanne et tout le reste, j’ai eu besoin de combler un vide, même de manière éphémère. Ce n’est pas mon coeur que j’ai ouvert mais mon lit. » C’était dit de manière très crue mais ce n’était que la vérité. Face au regard de Rhett, tu ne pus t’empêcher de dire : « Ne me regarde pas comme ça, je ne suis pas la vierge Marie. » Il pouvait te juger s’il en avait envie, tu préférais ne pas lui faire remarquer que lui avait pu s’appuyer sur le soutien d’Evelyn pendant cette période difficile et certainement d’Hassan aussi même si c’était un autre sujet. « On a jamais eu l’occasion d’en parler, on en est jamais arrivé là mais j’ai toujours voulu une famille. » Est-ce que c’était le cas de Rhett ? Tu n’en avais aucune idée mais cela restait possible. « A l’époque j’étais persuadée que je la construirai avec toi. Et puis ensuite avec Louis mais la vie en a voulu autrement. » Tu ne rajoutais rien de plus, l’idée de devoir parler de ta fausse couche te terrifiait et te tétanisait. Tu respirais un bon coup, fermant les yeux de nouveau pour te recentrer. « Le père n’est pas vraiment le profil idéal. Je ne sais même pas s’il faut que je lui dise. Pas que je pense qu’il serait un mauvais père mais je n’ai pas envie de bousiller sa vie. Il est plus jeune que nous. » Dis-tu restant légèrement vague. « J’ai merdé parce que cela ne pouvait pas arriver à un pire moment et dans des circonstances catastrophiques. » Joanne venait de vous quitter, tu n’avais pas fait ton deuil de ton amie. Ta galerie commençait à prendre forme et il fallait que tu t’y donnes à fonds et puis maintenant ce bébé que tu avais désespérément peur de perdre. « Je suis terrifiée Rhett. J’aimerais croire que tu peux y arriver mais si je perds ce bébé je n’aurai pas la force de me relever. » Pas après la perte de Joanne, puis de ta tante, pas après la perte de ton premier enfant, puis de Louis. Tu avais trop perdu pour continuer à te battre encore et encore. « Tu es la première personne à qui j’en parle. » Dis-tu désormais incapable de retenir tes larmes. Il allait certainement se demander pourquoi lui ? Surtout alors qu’il était à l’autre bout du monde mais Rhett était certainement l’une des personnes sur cette terre à te connaître le mieux malgré les années que vous aviez passées loin l’un de l’autre.  
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
would you hold my hand? › rhett Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
would you hold my hand? › rhett Cc4f8834e7086e47adcc3531c8219740dae09081
POSTS : 23933 POINTS : 350

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (08)amos #3raelynethel #4mickey #10evelyn #31louisnorah › sofia

would you hold my hand? › rhett B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #4 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

would you hold my hand? › rhett 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #31 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

would you hold my hand? › rhett Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

would you hold my hand? › rhett 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
mickey #10 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : hassan #11

would you hold my hand? › rhett 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett EmptyLun 13 Mar 2023 - 21:46



Il lui souhaitera toujours tout le bonheur du monde, à Jenna. Il ne veut que son bien, parce qu’elle a longtemps été celle qui a illuminé son quotidien, et elle mérite de vivre le meilleur, parce qu’elle est une personne merveilleuse. Alors, quand elle lui annonce sa grossesse, il n’a envie que de la féliciter et lui souhaiter tout le bonheur du monde avec son enfant, et ce même si elle semble bien évidemment troublée et qu’elle peine à le cacher. Il se dit que ce sont sûrement les hormones, et il se dit que les yeux brillants qu’il observe chez elle ne sont que la preuve de son émotivité, synonyme de joie. Bien sûr que tout est synonyme de joie, pas vrai ? « Je n’ai personne Rhett et c’est en partie le problème. Avec Joanne et tout le reste, j’ai eu besoin de combler un vide, même de manière éphémère. Ce n’est pas mon coeur que j’ai ouvert mais mon lit. » L’aveu lui fait mal, à bien des niveaux. Il lui fait mal parce qu’il n’a aucun mal à comprendre la détresse qui est la sienne, mais il lui fait aussi mal par la simple idée qu’elle en soit réduite à si peu, à des simples coups d’un soir comme s’ils étaient adolescents encore. Ce qu’il comprend après coup, surtout, c’est la paternité de cet enfant - sait-elle au moins qui en est le père ? « Ne me regarde pas comme ça, je ne suis pas la vierge Marie. » Elle trouve toujours de quoi répliquer, Jenna. Peu importe le contexte. Il en rigole une brève seconde et esquisse un regard bien plus triste l’instant d’après. Elle n’est pas la vierge Marie, et elle fait bien ce qu’elle veut maintenant qu’ils n’ont aucun compte à se rendre. Il est simplement désolé que ce soit sa façon à elle de gérer le deuil, mais lui et son addiction ne sont sûrement pas mieux placés pour parler. “Trop tôt pour dire que tu vas donner naissance à Jésus ?” Son sourire grandit doucement mais sûrement, parce qu’il préférera toujours la faire rire plutôt que de l’observer pleurer, pour des raisons évidentes.

« On a jamais eu l’occasion d’en parler, on en est jamais arrivé là mais j’ai toujours voulu une famille. » Alors peut-être que le fait que leurs destins se séparent n’était pas une si mauvaise chose, au final. Il n’aurait jamais cru en venir à une telle conclusion, même après toutes ces années, mais s’ils ont une vision différente de la famille, alors c’est peut-être mieux ainsi. Il serre les dents, désolé, et replace une de ses mèches pour qu’elle ne retrouve pas ses joues humides. « A l’époque j’étais persuadée que je la construirai avec toi. Et puis ensuite avec Louis mais la vie en a voulu autrement. » Puisqu’elle n’est pas mère, il peut effectivement le deviner aisément, et il ne se pose pas davantage de questions. Tout ce qu’il se contente de faire, c’est souffler doucement. “J’ai jamais voulu d’enfants, tu sais.” Maintenant, de toute façon, cela n’a plus aucune importance. Ils ont chacun leur vie de leur côté, mais il ressent toujours le besoin d’être transparent avec elle, même si la vérité éclate après vingt ans.

« Le père n’est pas vraiment le profil idéal. Je ne sais même pas s’il faut que je lui dise. Pas que je pense qu’il serait un mauvais père mais je n’ai pas envie de bousiller sa vie. Il est plus jeune que nous. » Il se retient fort, très fort de ne pas se concentrer sur ses derniers mots uniquement pour tourner le tout en dérision et lui dire qu’il a toujours su qu’elle préférait les hommes plus jeunes. Il se retient de le faire parce qu’il sait que cela n’apporterait rien à la discussion, mais il se retient surtout parce qu’il sait que son mécanisme de défense n’est pas celui de Jenna, et parce que ce serait égoïste que de le lui imposer. “Il mérite de le savoir, Jen.” Alors, il ne fait pas de blague et il accepte son rôle d’adulte, ce qu’il fait en tentant de donner les bons conseils à la jeune femme. Peu importe le profil de l’homme en question, il mérite de savoir qu’il s’apprête à devenir père. Rhett lui-même voudrait être au courant, même s’il n’a pas envie de cette vie. Un enfant n’est pas anodin, et c’est ce genre de nouvelle qui pourrait changer n’importe qui. “Tu comptes le garder, alors ?” Parce qu’il ne la jurerait pas si la réponse était négative. Il veut qu’elle le sache, malgré tout. « J’ai merdé parce que cela ne pouvait pas arriver à un pire moment et dans des circonstances catastrophiques. Je suis terrifiée Rhett. J’aimerais croire que tu peux y arriver mais si je perds ce bébé je n’aurai pas la force de me relever. » Après avoir soufflé une nouvelle fois, bien plus désolé que toute autre chose, il fait un nouveau pas en sa direction et entoure doucement ses bras autour de ses épaules, pour la tenir contre lui. Il n’a pas de réponse miracle, il le voudrait. “Il n’y a pas de raison pour que tu perdes ce bébé. Tu seras une maman parfaite, peu importe le contexte, et peu importe le père.” Et aujourd’hui, avec le recul, il sait que s’ils avaient abordé le sujet des enfants à l’époque, elle aurait pu le convaincre sans mal de revoir son avis sur la question. Peut-être même qu’ils auraient leur famille, aujourd’hui, et que c’est effectivement avec des larmes de joie qu’elle aurait pu lui annoncer être enceinte de lui. Dans une réalité parallèle, peut-être, oui. “Et je suis là, ok ? Je rentre bientôt, et tu sais que tu peux toujours compter sur moi.” Il ne sait pas dans quelle mesure, mais il veut aider. Il veut être un soutien, il veut être un appui, il veut à son tour aider plutôt que d’être aidé. Sa main s’enfonce entre ses mèches et garde son visage près du sien, lui qui déjà pose son menton contre le front de la jeune femme, sûrement mère dans l’année.

« Tu es la première personne à qui j’en parle. » Lorsqu’il l’entend et la sent pleurer, il raffermit encore un peu plus son étreinte. “Qu’est-ce que tu attends de moi ?” Ce n’est pas une accusation, mais il mentirait s’il disait comprendre qu’elle vient de traverser la moitié du globe pour faire de lui la première personne au courant. Ce n’est pas comme si elle lui devait quoi que ce soit, leur couple ayant pris fin il y a bien plus d’une décennie maintenant. “Tout se passera bien, Jen.” Des gens meurent et d’autres naissent, c’est encore ce concept à la con de cycle de vie. Elle donnera la vie, et elle élèvera aussi brillamment que possible un enfant bien dans sa tête, c’est tout ce qu’il arrive à imaginer du futur de la Caldwell. Elle a toujours tout réussi, elle s’en sortira avec brio dans le rôle de mère aussi.











would you hold my hand? › rhett 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett EmptySam 18 Mar 2023 - 12:41



would you hold my hand?
@Rhett Hartfield & Jenna Caldwell
C’est avec Elsa, dans son appartement à Brisbane que tu devrais être en train d’avoir cette conversation. Avec ta petite soeur qui a toujours été là pour toi, sans jamais lâcher, sans jamais t’abandonner. Tu ne devrais pas être à l’autre bout du monde en train de confier les détails les plus personnels de ta vie à ton premier amour avec qui tu ne partageais aujourd’hui plus grand chose si tu étais honnête. Et pourtant, c’était les mots rassurants de Rhett que tu recherchais, ses réactions aussi car tu voulais voir si la déception et le jugement se dessineraient sur son visage. Il serait ensuite plus simple de l’accepter sur les visage de tes proches. Parce que ce bébé, s’il finissait par naître, ne serait pas le nouveau chapitre d’une belle histoire d’amour dont tout le monde attend l’arrivée. Non, tu n’avais jamais fait les choses à moitié, tu le démontrais encore une fois. «  Trop tôt pour dire que tu vas donner naissance à Jésus ? » Son sourire est contagieux et à travers tes yeux embrumés, tu sens un timide sourire faire son chemin sur ton visage. Tu secouais légèrement la tête mais ne fis pas de réponse. Tu confies à Rhett que ta famille, tu avais pensé la construire avec lui à l’époque. Tu avais imaginé des petits pieds dans votre future maison qui courraient pour vous réveiller le matin. Les mains de Rhett vinrent effleurer ta peau quand il remit tes mèches en place et tu frissonnais sans le vouloir. « J’ai jamais voulu d’enfants, tu sais. » Tes yeux dirigés vers le sol vinrent immédiatement trouver son regard. Quoi ? Comme tu l’avais mentionné, le sujet n’avait jamais été mis sur la table entre vous mais tu n’avais pas pensé qu’il ne voulait pas d’enfants du tout. « Jamais ? » Laissais-tu planer dans l’air. tu ne savais pas vraiment pourquoi tu insistais, après tout il venait de te donner une raison de plus pour te prouver que votre rupture avait été la bonne chose à faire. « Je n’aurais pas pu te convaincre de changer d’avis ? » C’était ridicule mais tu ne pouvais t’empêcher de poser la question. Beaucoup d’hommes disaient ne pas vouloir d’enfants et changeaient d’avis pour des raisons différentes. Ce besoin de famille avait toujours été important pour toi mais lors de ta relation avec Rhett, vous étiez trop jeunes et aviez trop de choses à accomplir pour que tu le laisses s’exprimer.

Parler d’Edison à Rhett, même sans le nommer te faisait vraiment bizarre. Les deux hommes étaient aux antipodes l’un de l’autre et tu préférais ne pas imaginer qu’ils puissent un jour se croiser. Tu doutais que cela se passerait bien entre eux. Tu avouais à Rhett tes doutes d’annoncer cette nouvelle au père de ton enfant et il n’hésita pas une seconde : « Il mérite de le savoir, Jen. » Tu hoches la tête parce que tu sais qu’il a raison. Ton subconscient te racontait la même histoire aussi mais tu allais réellement bouleverser la vie d’Edison alors que vous n’aviez cherché tous les deux qu’à passer du bon temps, qu’à panser des plaies sur lesquelles vous refusiez de mettre un nom. « Je sais. » Dis-tu en soupirant avant d’ajouter : « Il n’est pas prêt et pourtant, je vais être la Wendy de son Peter Pan. » Wendy ne convainc pas Peter de venir grandir avec elle dans le monde réel mais elle lui permet de questionner le status quo. C’est ce que tu vas faire avec Edison et il ne te tarde vraiment pas d’avoir cette conversation. « Tu comptes le garder, alors ? » Tu hoches la tête parce que c’est la seule question que tu ne t’es pas posée tellement elle s’imposait comme une évidence. Après avoir perdu un bébé, tu avais plus pour que ce soit lui qui t’abandonne, il n’était pas question de t’en débarrasser. « C’est peut-être ma dernière chance, je ne peux pas la laisser passer. » De par ton âge, de par une fertilité qui n’était pas la meilleure il y a trois ans et qui s’était retournée contre toi. Peut-être que tu auras d’autres enfants mais tu ne peux pas vivre sur un peut-être. Tes doutes sont nombreux, trop nombreux et tu les déverses sur Rhett qui les accueille sans pouvoir comprendre à quel point ils sont profonds. Comment pourrais-tu lui confier que ta lettre il y a trois ans faisait suite à ta fausse couche alors que lui se battait pour sa vie ? Non, il y avait des choses qu’il valait mieux laisser au placard. « Il n’y a pas de raison pour que tu perdes ce bébé. Tu seras une maman parfaite, peu importe le contexte, et peu importe le père. Et je suis là, ok ? Je rentre bientôt, et tu sais que tu peux toujours compter sur moi. » Il avait raison, il n’y avait pas de raison que tu le perdes ce bébé, on te l’avait souvent dit après ta fausse couche que cela ne voulait rien dire pour de futures grossesses mais tu n’avais jamais réussi à te faire à l’idée que cela puisse être vrai. Tu restais marquée à vie de cet échec que tu vivais profondément. Ton front contre le menton de Rhett, tu fermais les yeux et respirais son odeur. Après plusieurs semaines passées dans cet établissement, elle ne pouvait pas être celle qu’il avait d‘habitude mais elle réussit malgré tout à te calmer un peu et à calmer tes larmes. « Merci. » Dis-tu simplement parce qu’il n’y avait aucun autre mot, aucune phrase qui raisonnait mieux avec ce que tu ressentais que celui-ci. Tu étais profondément reconnaissante à Rhett de t’avoir écoutée et de t’avoir rassurée.

Tu lui confiais ensuite qu’il était la première personne à le savoir ce qui sembla l’étonner mais aussi l’inquiéter. « Qu’est-ce que tu attends de moi ? » Tu n’attends rien de Rhett en vérité. Juste qu’il ne t’abandonne pas, que tu puisses le compter dans ta vie d’une manière ou d’une autre mais tu n’es pas venue le voir pour des raisons cachées qui l’obligeraient à quoi que ce soit. « Rien parce que tu ne me dois rien. Si tu pouvais garder l’information pour toi pour le moment cela m’arrangerait. » Parce que tu voulais maitriser la communication autour de cet évènement et il était important que les gens de ton entourage l’apprennent par ta bouche. Cela ne demandera pas un gros sacrifice à Rhett vu qu’il ne côtoie pas grand monde de ton entourage. « Je sais que tu vas être occupé en rentrant avec ta biographie et tout le reste mais tu ne m’abandonneras pas hein ? » Tu ne comptes pas t’imposer dans sa vie mais la présence de Rhett dans ta vie, même en arrière plan, quand il pouvait te donner un peu de temps te rassurait. Le savoir de ton côté, qui te soutenait c’était important. « Tout se passera bien, Jen. » Cette fois, tu hausses les épaules. Tu aimerais en être tout aussi convaincue que lui … Décidant de ne pas continuer sur ce chapitre car tu n’avais pas envie de remuer le couteau dans la plaie et de parler de ta fausse couche, tu enchainais sur un autre sujet. « J’ai lu ta biographie dans l’avion. Tu n’étais pas obligé tu sais. » Rétablir la vérité, toutes ces années plus tard ne servait pas à grand chose à tes yeux. Surtout, tu considérais que Rhett et toi ne deviez rien à personne d’autre que l’un à l’autre et toi tu n’en avais pas eu besoin. « J’ai cru comprendre que c’était un grand succès, j’ai dû le commander à la librairie près de chez moi, ils n’en avaient plus quand j’y suis passée. » Signe que son livre marchait très bien et cela devait lui faire plaisir, lui qui avait besoin de la lumière des projecteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
would you hold my hand? › rhett Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
would you hold my hand? › rhett Cc4f8834e7086e47adcc3531c8219740dae09081
POSTS : 23933 POINTS : 350

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (08)amos #3raelynethel #4mickey #10evelyn #31louisnorah › sofia

would you hold my hand? › rhett B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #4 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

would you hold my hand? › rhett 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #31 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

would you hold my hand? › rhett Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

would you hold my hand? › rhett 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
mickey #10 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : hassan #11

would you hold my hand? › rhett 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : ssoveia (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett EmptyDim 19 Mar 2023 - 9:05



Il n’est pas fier, Rhett, quand il avoue à Jenna qu’il n’a jamais voulu d’enfants. Ils ont beau ne plus être ensemble, et la question a beau ne plus risquer de se poser entre eux, il a toujours la sensation de la trahir et, pire encore, de la décevoir. Jamais il ne voudrait décevoir Jenna, plus que n’importe qui d’autre sur cette Terre. « Jamais ? » Jamais est ce que soulignent les mouvements de sa tête. Il n’a jamais eu des envies de paternité, il ne s’est jamais posé la question en arrivant à la trentaine, il ne s’est pas questionné lorsqu’il a vu les enfants arriver petit à petit dans son entourage proche et plus éloigné. Jamais. « Je n’aurais pas pu te convaincre de changer d’avis ? » Elle a toujours eu ce pouvoir sur lui, Jenna. Il est têtu, il aime donner tort à autrui, mais face à elle il devient malléable comme de la pâte à modeler. “Sans doute, si. Mais je doute que ça aurait été une bonne chose.” Parce qu’il pense qu’il n’aurait jamais su être un bon père, tout simplement, à défaut de voir en elle la parfaite et aimante mère de famille. Il n’est pas fier d’avoir de tels mots et bien au contraire mais, une fois de plus, la question ne se pose de toute façon pas vraiment.

« Je sais. Il n’est pas prêt et pourtant, je vais être la Wendy de son Peter Pan. » Elle aura un rôle difficile, de toute évidence, mais peu importe à quel point cela peut être le cas, cela n’est toujours pas une raison suffisante pour qu’elle le tienne éloigné de l’annonce de sa paternité. Tout homme mérite de le savoir, même si Rhett ose tout de même demander si elle a l’intention de le garder, parce qu’il continuera de défendre Jenna peu importe les circonstances. Et si jamais elle décidait de lui dire qu’elle ne veut pas de cet enfant, alors Rhett continuerait d’être à ses côtés, parce qu’elle a toujours su prendre les bonnes décisions, au contraire de lui. « C’est peut-être ma dernière chance, je ne peux pas la laisser passer. » Il hoche la tête et ajoute rapidement. “Je comprends.” Il ne souhaite pas d’enfants, certes, mais il comprend sans mal qu’il existe rapidement un âge à partir duquel la question ne peut plus se poser, en particulier pour les femmes. Et peu importe à quel point il a des souvenirs précis de leur adolescence, elle se trouve en réalité bien loin. Ils ont très largement passé le stade où il n’est plus question de grandir mais bien de vieillir.

Qu’est-ce que tu attends de moi ? La situation est inédite, et la question se pose plus que jamais. « Rien parce que tu ne me dois rien. Si tu pouvais garder l’information pour toi pour le moment cela m’arrangerait. » Bien sûr, il le fera. Il le fera d’autant plus parce qu’il n’a de toute façon personne à qui réellement se confier, encore moins au sujet de Jenna, qui est un nom sujet à tensions auprès de beaucoup de ses proches ne partageant pas (plus) son avis sur la rousse. Après tout ce qu’ils ont partagé, elle mérite bien qu’il garde quelques secrets pour elle. « Je sais que tu vas être occupé en rentrant avec ta biographie et tout le reste mais tu ne m’abandonneras pas hein ? » - “Quoi ? Non, non bien sûr.” Il a beau être occupé, cela n’est rien en comparaison au nouveau statut de mère, et il jure qu’il répondra présent pour Jenna aussi souvent que nécessaire, et aussi souvent que possible aussi. Rhett passe une main dans les cheveux de la jeune femme, l’arrêtant au milieu de ses mèches, son poucé encore posé contre sa tempe.

« J’ai lu ta biographie dans l’avion. Tu n’étais pas obligé tu sais. »
Tu ne l’étais pas non plus.

Oh, il comprend très bien où elle veut en venir, mais il refuse de laisser de tels mots planer comme si de rien n’était. Il n’a fait que parler des choses telles qu’elles sont, et il refuse qu’elle pense qu’il lui a fait une faveur ou une autre. Il a parlé de Jenna comme il a parlé de beaucoup d’autres de ses proches: avec ses mots (ou presque), avec sa vision des choses. Pour elle, tout est simplement bien plus idyllique que le reste du monde, c’est bien vrai. « J’ai cru comprendre que c’était un grand succès, j’ai dû le commander à la librairie près de chez moi, ils n’en avaient plus quand j’y suis passée. » Il sourit. Oui, le succès est immense, bien plus encore que ce que la maison d’édition avait espéré. “J’ai hâte de rentrer.” Il a hâte de rentrer pour retrouver ses proches - à l’exception des deux paria, évidemment -, tout comme il a hâte de rentrer pour enfin profiter des retombées de son livre comme il se doit, comme il estime le mériter aussi. “Reste, les visites sont autorisées pour plusieurs heures encore.” Il n’y a rien dont il veuille parler réellement avec elle, mais il l’aimera toujours l’idée de la savoir près de lui, peu importe ce qu’il se passe dans la vie de l’un ou de l’autre.











would you hold my hand? › rhett 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

would you hold my hand? › rhett Empty
Message(#) Sujet: Re: would you hold my hand? › rhett would you hold my hand? › rhett Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

would you hold my hand? › rhett

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-