AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-39%
Le deal à ne pas rater :
Jeu Twister Junior, tapis réversible – 2 jeux en 1
18.39 € 29.99 €
Voir le deal

 (sergio & lara) behind the curtain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lara Pearson
Lara Pearson
la langue bien pendue
ÂGE : 30 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : mariée à son boulot, vous la trouverez très certainement dans son club, assise sur les genoux de votre père (sorry, he's her dad now)
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, qui vient juste de célébrer sa première année d'ouverture (14 février), tu considères cela comme une victoire personnelle et dans le club, tu continues de toucher à tout; danseuse, chorégraphe et parfois barmaid, impossible de te manquer, toi tes perruques et ta paire de talons très hauts. sur le reste de ton temps libre, tu donnes des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(sergio & lara) behind the curtain 1f932c9e3e3a7ef17289d33103e261e0d8c1421d
POSTS : 716 POINTS : 150

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(sergio & lara) behind the curtain 6703778cb6c0eab4595950740a56f08467eb2e0d
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(sergio & lara) behind the curtain 6831da2fefaaa455929d8406d512fc505fc97590
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(sergio & lara) behind the curtain 11eda44c093e06755b90035ce5774ce519bc8b95
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

finnley#3sergio#4evelyn#15diana#5

RPs EN ATTENTE :

(sergio & lara) behind the curtain 130f71234a82e94483112a7c522ff84110ec6c0f
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

(sergio & lara) behind the curtain 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

leo#2 • naomi#6 • itziar#10 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, stefansalvatored/tumblr, reykjabitch/tumblr & nicolemaiines/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(sergio & lara) behind the curtain Empty
Message(#) Sujet: (sergio & lara) behind the curtain (sergio & lara) behind the curtain EmptyLun 27 Fév 2023 - 16:48



≈ ≈ ≈
{behind the curtain}
crédit/(ssoveia) ✰ w/  @Sergio Gutiérrez  
Tu ne pensais pas un jour faire partie de ces personnes qui se rendent à la gym plusieurs fois par semaine et régulièrement mais... c'est bien le cas. Tu n'en es pas particulièrement fière et ce n'est pas quelque chose que tu vas crier sous tous les toits, cependant, c'est assez libérateur de pouvoir se dépenser autrement qu'en dansant et au son des basses et sans avoir de public à contenter. Et c'est autre moyen d'oublier une partie de tes problèmes, de rester dans ta petite bulle et ne pas répondre aux questions complètement stupides. Oui, personne ne te demande comment tu vas en te voyant courir sur ce tapis roulant, personne ne te demande si tu as enfin contacté ta mère quand tu tapes dans ce sac en sable et personne, personne, n'essaye de te faire comprendre que le divorce de tes parents n'est pas de ton ressort quand tu es concentrée devant un miroir, à soulever des poids et à répéter les mouvements de la classe que tu as eue il y a des jours de cela. Personne ne se soucie vraiment de savoir ton nom de famille dans cet environnement, tout le monde est là pour mettre ses problèmes au placard, se dépenser, gagner des muscles ou perdre du poids et c'est parfait. Surtout que tu n'es la patronne de personne ici, merci bien.
Donc non vraiment, tu ne l'expliques pas, mais c'est assez reposant et après quarante-cinq minutes, tu sais que tu as atteint tes limites personnelles, tout ce qu'il te faut maintenant, c'est une bonne douche et aller retrouver ton lit pour quelques heures. Avant de passer les portes du club, reposée, maquillée et définitivement en contrôle. Tu aimes cette pensée, elle te calme et te guide tandis que tu t'empares de ta serviette pour essuyer la sueur qui a coulé sur ton cou et dans ton décolleté. Tu te joins au reste de la masse dans les vestiaires et tu es obligée d'enlever tes écouteurs pour prendre une longue douche. La musique est de nouveau là quand tu retrouves les rues de Brisbane, l'été et son humidité sont dans l'air et tu noues tes cheveux dans une queue de cheval rapide. Intérieurement, tu te demandes si tu vas avoir le courage de rentrer à pied, il serait beaucoup plus simple de prendre le bus ou d'appeler un taxi et... Tes pensées sont interrompues par un bruit plus que familier, celui d'un enfant en train de pleurer, et fort en plus de cela, tellement fort que cela te parvient malgré la musique et le son de la guitare familière de Jimmy Page dans tes oreilles. Tu fronces les sourcils, cherchant du regard le fautif et le pauvre parent qui doit gérer tout ça. Avant que ton regard ne se pose sur une image tellement marquante que tu restes figée sur place pendant quelques secondes.
Pourtant, c'est bien Sergio Gutiérrez avec un enfant dans les bras, et ce dernier est en train d'exprimer son mécontentement de la façon la plus bruyante du monde. Okay, que tu penses, peut-être que tu as trop forcé à la gym et que tu es en train de rêver éveillée, qui sait ? Ce ne serait pas impossible. "... vous êtes la dernière personne que je m'attendais à croiser dans Brisbane, de jour." Tu dis cela en te rapprochant, comme bonjour il y a mieux, tu as des meilleures manières que cela, mais en général, tes meetings avec Sergio sont prévus, il se passe de nuit et... sans enfin présent. "Vous avez fait tomber un truc." Tu le fais remarquer en voyant un jouet à ses pieds, clairement pas pour lui mais pour la petite. Un rire nerveux t'échappe, parce qu'il y a décidément beaucoup de choses qui te dérangent, tu n'avais jamais pensé à la vie de l'agent artistique de jour et ça ne devrait pas t'étonner, il est en âge d'avoir des gamins, il en a sûrement plusieurs même. "Est-ce que c'est un kidnapping ? Est-ce que je dois m'inquiéter ?" Oui, la blague est mauvaise, mais on n'est jamais trop prudent.



I'm on my "Fuck you" shit, bitch, I'm done bein' nice, And when it come to cuttin' people off, I don't think twice, I kept it too real, shit, I kept it too G, and after all I did for bitches, this is how they do me...
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
Sergio Gutiérrez
le père-du
le père-du
(sergio & lara) behind the curtain 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
(sergio & lara) behind the curtain Tumblr_inline_pimckwYutQ1umf7b7_540
POSTS : 1364 POINTS : 410

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : (sergio & lara) behind the curtain 4hy7

Gugus #3 + Greta #2 + Gugus #4 + Ava&Win + Maze #3 + Lara #4 + Marley + Sara #2 + Blake +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Jorbir + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden + Maddy #9 + Alma + Maze #2 + Sara + Maddy #10 + Lena #3 + Lara #3 + Greta (fb) +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott + Sam +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + jokeparalta (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane) et emery (aka le céleri)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

(sergio & lara) behind the curtain Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio & lara) behind the curtain (sergio & lara) behind the curtain EmptyMer 1 Mar 2023 - 0:51



behind the curtain

The more that I grow, the more that I've come to know yeah, it's hard to be someone, and it hurts to be nobody. Playing this game, it's easy to lose both ways. Yeah, it's hard to be someone and it hurts to be nobody. Oh, I hate loving what you think. I hate the way I change the way I speak. I'm stuck, oh, Lord, feeding on the hype, but just because I like it doesn't make it right

Certaines journées semblaient vouées à être chaotiques, une fatalité à laquelle Sergio avait fini par s’habituer. Néanmoins, à 50 ans passés, il n’aurait jamais pensé se retrouver à nouveau les nerfs à vif à cause d’un bébé -le sien-. L’organisation était pourtant idéale ; Maddy avait un rendez-vous professionnel cet après-midi, un qu’il avait lui-même organisé pour qu’elle remette le pied à l’étrier après son congé maternité. La baby-sitter avait été précautionneusement sélectionnée, les horaires convenus. Il avait pu de son côté organiser son agenda sans avoir à se soucier de sa fille. Sauf que le matin venu, le SMS annonçant que la baby-sitter était malade avait tout bouleversé. S’en était suivie une dispute dans le salon pour savoir qui des deux parents auraient la priorité sur le travail et qui devrait garder le bébé, un conflit que Sergio avait dû se résoudre à perdre. Il s’était donc retrouvé avec sa fille sur les bras pour la journée. Et s’il aimait passer du temps avec son bébé, nouer ce lien si spécial, sa patience s’était retrouvée vite mise à l’épreuve. Il avait dû se résoudre à annuler rendez-vous après rendez-vous en réalisant que le bébé ne daignerait pas cesser de chouiner, avait dû abandonner l’idée de traiter ses dossiers quand seul le fait d’être portée pouvait la faire se taire. Ce n'était pas totalement de sa faute. A 7 mois, et à en juger par ses joues rougies et sa salive abondante, elle devait être en train de faire ses dents. Une épreuve qui avait forcé Sergio à troquer sa chemise pour un simple tee-shirt sombre, qui dévoilerait moins facilement les traces de bave sur son épaule. Il aurait pu gérer les cris, la chemise humide et le caractère chafouin de la petite, le temps au moins de répondre à ses emails urgents. Sauf que le mexicain avait commis l’erreur de débutant fatale : ne pas embarquer assez de lait. Rester derrière son bureau ne serait pas une option même s’il le souhaitait.
Il fallut donc qu’il embarque le bébé braillard et l’armada que représentaient ses affaires pour prendre la direction du centre-ville. Sac à dos sur l’épaule et bébé dans les bras, il était bien loin de l’homme d’affaire que l’on pouvait habituellement croiser dans le quartier. Il ne passait surtout pas inaperçu avec une sirène d’alarme qui ne décolérait que lorsqu’elle se remettait à mâchonner son anneau de dentition. Pour en rajouter une couche, elle avait l’air brûlante, et il n’avait évidemment pas de paracétamol pour bébé dans le sac. Rien n’allait dans son sens, et ce fut le summum quand son portable sonna. Un appel qu’il devait vraiment prendre, de quoi lui arracher un juron alors qu’il essayait de faire tenir la petite en place d’un bras pour pouvoir décrocher de l’autre. Un manque d’attention qui ne plut pas à Pao du tout, faisant redoubler ses cris de protestation au point de ne pas laisser d’autre choix à son père que d’écourter son appel. Le juron lui brûlait les lèvres alors qu’il rangea son téléphone, et celui-ci faillit partir en entendant une voix l’accoster. Heureusement, il ne s’agissait pas d’une femme ayant un quelconque commentaire à faire sur le bébé braillard. C’était juste Lara, et il la dévisagea une seconde sans trop savoir si c’était une bonne nouvelle. C’était extrêmement étrange de la croiser sans la voir habillée de paillettes et affublée d’une paire de talons vertigineux. « Je ne suis pas une sorte de vampire qui ne sort que la nuit. » répondit-il avec un rictus qui se voulait amusé -qui l’aurait été, si Pao ne se débattait pas comme un beau diable-. Il comprit mieux la raison lorsque Lara mentionna le jouet à terre. Deux minutes d’inattention, et le bébé avait décidé de balancer son jouet. « Merci. » Il se pencha difficilement pour réussir à récupérer l’anneau qui était désormais sale et ne pourrait pas retourner dans la bouche de la petite sans être lavé. Evidemment. Pourquoi est-ce qu’il n’avait pas songé à prendre ce foutu porte-bébé ? « Elle doit penser que c’est le cas. Elle me fait bien payer l’indisponibilité de sa mère. » Maddy avait généralement plus de succès à gérer les vagues de crises que lui. Il se défit du sac à dos pour le poser sur le banc à côté d’eux mais dut rapidement se faire à l’idée qu’avec un bras pris, il ne s’en sortirait pas. « Puisque je ne suis pas à une faveur près, j’aimerais bien un coup de main. » Ce n’était pas tellement une demande vu la manière qu’il eut de se rapprocher de la brune pour lui mettre Pao dans les bras. Une distraction inattendue qui la fit se taire et fixer l’inconnue avec ses grands yeux clairs, ce qui offrit une minute de répit à l’homme pour trouver la bouteille d’eau dans le sac et rincer allègrement l’anneau de dentition. Il n’avait aucune intention de se pointer à la pharmacie la plus proche avec un bébé qui hurlait à plein poumons et pour le moment, l’anneau semblait être son seul salut. Ça, ou Lara visiblement, puisque le silence venait de revenir, dissuadant le père de récupérer la gamine. « Je vais vraiment finir par le prendre personnellement. » Et en même temps, il ne crachait pas sur ces instants de calme. C’était agréable.

@Lara Pearson


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

(sergio & lara) behind the curtain ZPuukcL
(sergio & lara) behind the curtain RhAmSZr
(sergio & lara) behind the curtain IfjSGV7
(sergio & lara) behind the curtain NJB97Z9
(sergio & lara) behind the curtain 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Lara Pearson
la langue bien pendue
ÂGE : 30 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : mariée à son boulot, vous la trouverez très certainement dans son club, assise sur les genoux de votre père (sorry, he's her dad now)
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, qui vient juste de célébrer sa première année d'ouverture (14 février), tu considères cela comme une victoire personnelle et dans le club, tu continues de toucher à tout; danseuse, chorégraphe et parfois barmaid, impossible de te manquer, toi tes perruques et ta paire de talons très hauts. sur le reste de ton temps libre, tu donnes des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(sergio & lara) behind the curtain 1f932c9e3e3a7ef17289d33103e261e0d8c1421d
POSTS : 716 POINTS : 150

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(sergio & lara) behind the curtain 6703778cb6c0eab4595950740a56f08467eb2e0d
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(sergio & lara) behind the curtain 6831da2fefaaa455929d8406d512fc505fc97590
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(sergio & lara) behind the curtain 11eda44c093e06755b90035ce5774ce519bc8b95
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

finnley#3sergio#4evelyn#15diana#5

RPs EN ATTENTE :

(sergio & lara) behind the curtain 130f71234a82e94483112a7c522ff84110ec6c0f
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

(sergio & lara) behind the curtain 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

leo#2 • naomi#6 • itziar#10 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, stefansalvatored/tumblr, reykjabitch/tumblr & nicolemaiines/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(sergio & lara) behind the curtain Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio & lara) behind the curtain (sergio & lara) behind the curtain EmptyLun 6 Mar 2023 - 21:03



≈ ≈ ≈
{behind the curtain}
crédit/(ssoveia) ✰ w/  @Sergio Gutiérrez  
"Han vraiment ? Pourtant, je peux vous voir avec la cape et tout... et il serait très facile de convaincre les gens de vous craindre et de partir dans l'autre direction lors de votre approche." Que tu répliques avec un énorme sourire sur le visage. Tu te retiens aussi de faire remarquer à l'agent artistique face à toi que ce genre de petit rictus, celui qui vient juste de lui échapper, ne va pas améliorer sa réputation, mais hein, qu'est-ce que tu en sais ? Si on devait se fier à tout ce qui se dit sur toi, ta réputation est en lambeau depuis longtemps et ce n'est pas comme si tu avais fait quoi que ce soit pour aller dans le sens contraire, vraiment, si les gens préfèrent écouter les rumeurs plutôt que de se faire leur propre opinion de toi, tu n'as pas envie de les avoir dans ta vie. Mais ce n'est pas comme cela avec Sergio, du tout, vous bossez bien ensemble et tu n'as jamais laissé les dires des autres ternir ta réputation avec l'agent. Okay, il est dur, mais cela est pour des bonnes raisons, il fait bien son métier, du moins, il a toujours été correct avec toi, tu as toujours été bien payée et même les bavures de ses clients, tu ne peux pas les lui renvoyer dans la figure, parce qu'il a toujours pris le temps de les corriger. C'est un rôle qui lui va bien. Celui de père en revanche ? Non vraiment, tu n'étais pas préparée à le voir comme ça et quand il fait remarquer que la mère de la petite est prise par d'autres engagements, tu roules un peu des yeux. Est-ce qu'il fait partie de ces hommes qui n'élèvent pas leurs enfants et se tiennent loin de ces derniers jusqu'à ce qu'ils soient en âge de pouvoir avoir une vraie conversation ?  
"Parce que vous êtes le genre de papa occupé, c'est ça ?" Et peut-être que tu es un peu sarcastique en disant cela, sans doute, Sergio te connait cependant et ce n'est pas parce que vous êtes en plein jour que tu perds de ton dédain habituel. Mais le sourire satisfaisant disparait de ton visage quand Sergio te tend, non, te met dans les bras sa petite fille... Okay ? Que tu penses aussitôt, mais tu es préparée mine de rien, tu commences à prendre l'habitude, ironique, au club, certaines des danseuses ont des enfants en bas âge et aider fait visiblement partie de tes attributions de patronne. Quoi qu'il en soit, tu mets tes mains où il faut pour assurer le confort et la sécurité de la petite, avant de la placer sur ta hanche droite et légèrement la faire balancer de haut en bas, au son d'un rythme invisible, mais qui marche bien avec les enfants de cet âge-là.  "... je crois que ton papa a oublié de poser la question et de me laisser la possibilité de dire non, ce n'est pas grave, il sait que je charge à l'heure." Que tu dis à cette dernière, en articulant bien chacun de tes mots et lui prêtant toute l'attention dont elle a besoin, elle s'est calmée la petite, elle est trop occupée à te dévisager toi, la parfaite inconnue et tu lui renvoies un sourire, sincère pour le coup, avant de te tourner vers Sergio. "Vous êtes trop nerveux, c'est pour ça, elle doit le sentir, tata Lara est plus détendue, beaucoup plus que vous." C'est la seule explication que tu puisses lui donner, hors de question de froisser son ego déjà et ensuite, ça ne te parait pas si éloigné de la vérité. Il est père, il est responsable pour cette petite fille et tout de suite, les enjeux sont immenses, toi, tu n'es que l'étrangère qui regarde tout ça de loin. Tu ne veux certes pas d'enfants, et ton avis sur la question ne risque pas de changer, et ce même si la fille de Sergio est adorable. Il est sympa de se prêter à ce genre d'exercice de temps en temps, de réaliser que certains ont des vrais problèmes et des gens qui dépendent d'eux, mais ce n'est pas quelque chose que tu vas faire tous les jours, ça, tu le sais déjà.  
"Au fait, elle a un prénom cette petite ? Sinon je vais l'appeler mini-Sergio et quelque chose me dit que ça ne va pas plaire à sa mère." Ou même à lui pour le coup, ton expression sereine disparait la seconde suivante, quand la petite finit par tirer sur une de tes mèches brune, encore un truc gamin ça, sa voix se fait entendre, elle balbutie des syllabes qui ne font aucun sens et tu t'efforces de suivre le mouvement pour ne pas finir avec un torticolis. "Et vous alliez où en fait, parce que vous avez clairement besoin d'un peu plus d'aide, clairement." Et tu as aussi l'impression que si elle retourne dans les bras de son père, cela va causer plus de soucis qu'autre chose.



I'm on my "Fuck you" shit, bitch, I'm done bein' nice, And when it come to cuttin' people off, I don't think twice, I kept it too real, shit, I kept it too G, and after all I did for bitches, this is how they do me...
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
Sergio Gutiérrez
le père-du
le père-du
(sergio & lara) behind the curtain 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
(sergio & lara) behind the curtain Tumblr_inline_pimckwYutQ1umf7b7_540
POSTS : 1364 POINTS : 410

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : (sergio & lara) behind the curtain 4hy7

Gugus #3 + Greta #2 + Gugus #4 + Ava&Win + Maze #3 + Lara #4 + Marley + Sara #2 + Blake +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Jorbir + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden + Maddy #9 + Alma + Maze #2 + Sara + Maddy #10 + Lena #3 + Lara #3 + Greta (fb) +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott + Sam +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + jokeparalta (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane) et emery (aka le céleri)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

(sergio & lara) behind the curtain Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio & lara) behind the curtain (sergio & lara) behind the curtain EmptyMer 8 Mar 2023 - 21:59



behind the curtain

The more that I grow, the more that I've come to know yeah, it's hard to be someone, and it hurts to be nobody. Playing this game, it's easy to lose both ways. Yeah, it's hard to be someone and it hurts to be nobody. Oh, I hate loving what you think. I hate the way I change the way I speak. I'm stuck, oh, Lord, feeding on the hype, but just because I like it doesn't make it right

Croiser un visage familier durant cette journée déjà difficile pour les nerfs était certainement la dernière chose que Sergio aurait voulu. Et pourtant, voilà que Lara se présentait à lui, visiblement trop amusée par la situation pour juste passer sa route. Sa remarque le fit légèrement hausser les épaules. « Je n’ai pas besoin d’une cape pour qu’on veuille partir dans une direction opposée. Demande à mes collaborateurs. » Ou présentement, il avait aussi un bébé ronchon sur les bras pour donner envie à quiconque de changer de trottoir. Pas que Paola soit particulièrement intimidante, sa capacité à geindre semblait juste sans fin. Quelque chose qui commençait doucement mais sûrement à avoir raison de la patience du mexicain, surtout pressé désormais de finir ses emplettes et de rentrer. Avec un peu de chance, elle se fatiguerait et parviendrait à dormir dans la voiture, puis au bureau. Ils n’avaient pas besoin de faire traîner ce supplice plus longtemps que nécessaire mais de toute évidence, deux mains ne suffisaient actuellement pas à régler le problème de l’anneau de dentition à terre. Aussi exaspéré soit-il, il ne comptait pas rendre le jouet à sa fille sans le nettoyer avant. « Je suis vraiment trop occupé pour gérer une poussée de dents actuellement, oui. Mais il y a des priorités. » Il avait décidé de prendre ses responsabilités le jour où Maddy lui avait annoncé sa grossesse, ce n’était pas pour se défiler -encore- maintenant que Paola était là. Néanmoins, s’il pouvait gagner de précieuses minutes, il le ferait volontiers. La présence de Lara devenait subitement beaucoup plus arrangeante, surtout qu’elle ne tenta pas de reculer ou d’éviter le bébé qui lui arriva dans les bras. Une idée qui aurait sans doute parue absurde mais qui se révéla être exceptionnellement bonne. Lentement, les cris se muèrent en bruits moindres, et le bambin sembla enfin oublier la raison pour laquelle elle pleurait en premier lieu. Que ce soit parce qu’il s’agissait d’une femme, d’une inconnue, ou parce que la brune avait une mystérieuse aura apaisante, Sergio s’en fichait pas mal, accueillant volontiers les secondes de répit. Il se fichait bien qu’elles soient facturées tant elles étaient agréables, une pensée qui le fit finalement sourire -peut-être pour la première fois de la journée-. « Si les prix sont les mêmes que pour ceux que je connais, c’est de la garde d’enfant de luxe. Mais merci de te dévouer. » commenta-t-il simplement en continuant de s’affairer pour rincer le jouet. Ouvrir le sac lui fit poser les yeux sur le biberon, puis sur sa montre. Soit il était trop nerveux, soit la petite était juste en train de réclamer son goûter. Le biberon n’était pas une option, le petit pot oui. Il hésita une seconde. Attendre de rentrer au bureau avec le lait en poudre risquerait juste de déclencher la sirène d’alarme. Le choix serait sans doute facile à faire. « Être détendu n’est plus vraiment une option après des heures de lutte. » Et peu de sommeil, et plus de travail qu’il ne pouvait actuellement en gérer. A ce point, le calme était préférable, l’incitant à volontairement faire traîner l’heure du goûter. A la place, il avait fini par se retourner, observer cette scène bien singulière. Dans sa tenue de sport, avec un bébé au bras, Lara semblait juste… parfaitement banale. A mille lieues de ce à quoi il était habitué. Cela ne faisait que lui faire se poser davantage de questions sur qui pouvait bien être la brune, loin des paillettes et de l’érotisme. « Paola. Et heureusement, elle a l’air de tenir de sa mère. J’ai fait assez de mini-Sergio. » Et autant dire que ses fils qui lui ressemblaient n’étaient pas foncièrement ceux qui avaient le mieux tourné, ou ceux avec qui il avait de bonnes relations. Ce n’était pas bien surprenant vu les tempéraments de feu dans la famille. Ses pensées ne s’y attardèrent pas, bien trop amusées de voir Pao s’enhardir avec cette femme inconnue, s’attaquant à une mèche de cheveux qui traînait en gazouillant en langage de bébé. « J’allais initialement acheter du lait en poudre et du paracetamol pour ses dents. Mais maintenant que tu en as parlé, je serais ravi de te payer l’heure pour la garder le temps que j’aille faire les achats. Sa mère a laissé un petit pot, si vous voulez prendre le temps de créer un lien. » Il savait déjà qu’il allait se faire rabâcher, mais tant qu’à finalement avoir droit à un peu d’amusement, il comptait bien en profiter.

@Lara Pearson


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

(sergio & lara) behind the curtain ZPuukcL
(sergio & lara) behind the curtain RhAmSZr
(sergio & lara) behind the curtain IfjSGV7
(sergio & lara) behind the curtain NJB97Z9
(sergio & lara) behind the curtain 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas
Lara Pearson
Lara Pearson
la langue bien pendue
ÂGE : 30 ans (02.03.1993)
SURNOM : baby pearson, the girl with the loud mouth, sugar... tu laisses les gens choisir, tu ne réagis plus depuis longtemps
STATUT : mariée à son boulot, vous la trouverez très certainement dans son club, assise sur les genoux de votre père (sorry, he's her dad now)
MÉTIER : co-propriétaire de Paradise City, un gentlemen's club dans Redcliffe, qui vient juste de célébrer sa première année d'ouverture (14 février), tu considères cela comme une victoire personnelle et dans le club, tu continues de toucher à tout; danseuse, chorégraphe et parfois barmaid, impossible de te manquer, toi tes perruques et ta paire de talons très hauts. sur le reste de ton temps libre, tu donnes des cours de danse dans un studio de Spring Hill et dans ton club
LOGEMENT : tu partages un appartement à Spring Hill, au 70 st pauls terrace, avec ta cousine Evie
(sergio & lara) behind the curtain 1f932c9e3e3a7ef17289d33103e261e0d8c1421d
POSTS : 716 POINTS : 150

TW IN RP : alcoolisme, intimidation (verbale & physique), nudité partielle et totale (strip-tease), mention de prostitution, prise de drogues et abus/violences physiques
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : black girl magic, y'all can't stand it • membre du clan des Pearson, tu as la chance de ne pas être sous les feux des projecteurs contrairement à certains • homosexuelle et fière de l'être • accro aux mini-jupes et à la malbouffe, que personne n'essaye de changer tes habitudes alimentaires • la danse est ta première passion et tu as réussi à en faire ton métier • vocale et toujours bruyante, tu ne passes pas inaperçue, surtout pas quand on sait que le rose est ta couleur préférée et qu'on le retrouve partout dans ta garde robe mais pas que • capable de mettre toute ta vie dans un sac à dos
CODE COULEUR : #ff33cc
RPs EN COURS :
(sergio & lara) behind the curtain 6703778cb6c0eab4595950740a56f08467eb2e0d
pearsons • Even if you can't see, I'll never leave, cause you're the key to the kingdom. You're the key to the kingdom. Here some things you have to know, it go hard from have to grow. When you feel you've had enough, you gotta breathe. Just remember who you are, you forget, look to the stars. Even the strong, yeah, the weak...

(sergio & lara) behind the curtain 6831da2fefaaa455929d8406d512fc505fc97590
itziar • If you're gonna brag, make sure it's your money you flaunt, depend on no one else to give you what you want. The shoes on my feet, I bought it. The clothes I'm wearing, I bought it. The rock I'm rocking, I bought it. Cause I depend on me if I want it.

(sergio & lara) behind the curtain 11eda44c093e06755b90035ce5774ce519bc8b95
diana • I'd like to make you suffer thought we loved one another, I saw all my old lovers around, be quiet, don't make a sound. 'Cause all my girls like to fight fight, fight, fight, fight. Al my girls like to fight, throw the first punch, now that we're done...

finnley#3sergio#4evelyn#15diana#5

RPs EN ATTENTE :

(sergio & lara) behind the curtain 130f71234a82e94483112a7c522ff84110ec6c0f
lyle • (scénario disponible) All this ass up in my jeans, you can't get up in between, you tryna get a piece of me, I can teach you a couple things...

(sergio & lara) behind the curtain 8c0b421f9d85443356933cc6218ceedd9641c247
paradise city • (préliens disponibles) take me down to the paradise city, where the grass is green and the girls are pretty, oh take me home...

leo#2 • naomi#6 • itziar#10 •

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : vanessa morgan
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) ssoveia, stefansalvatored/tumblr, reykjabitch/tumblr & nicolemaiines/tumblr
DC : edge price • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 02/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t26149-take-a-bottle-shake-it-up-and-pour-some-sugar-on-me https://www.30yearsstillyoung.com/t26233-lara-skip-to-the-part-that-you-really-mean https://www.30yearsstillyoung.com/t30516-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t30548-lara-pearson https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(sergio & lara) behind the curtain Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio & lara) behind the curtain (sergio & lara) behind the curtain EmptyLun 13 Mar 2023 - 19:31



≈ ≈ ≈
{behind the curtain}
crédit/(ssoveia) ✰ w/  @Sergio Gutiérrez  
C'est lisible sur le visage de Sergio, il est content et ravi d'avoir un peu de silence et quelque chose te dit que les heures précédentes ont été ponctuées des pleurs de la petite et son père qui tente de la réconforter et de faire face à tout. A la faim de la petite, ses dents qui sont en train de se former et juste le fait que le monde n'est pas vraiment fait pour un être aussi petit et que tout doit être colossal à son échell à elle. Au moins, il ne se défile pas et au moins, il est là, ce qui est déjà quelque chose, pas vrai ? Tu n'en sais rien, tu n'as pas d'opinion à émettre sur les pères et l'influence qu'ils peuvent avoir sur leur petite fille, ta relation avec le tien est plus que houleuse et tu ne lui as pas parlé depuis... décembre dernier. Mais tu n'as rien à lui dire, il ne t'a pas défendue face à Cassandra et maintenant, il essaye de mettre fin à son union avec ta mère, ce n'est définitivement pas ton père, mais bien un étranger. Tu pousses Trevante Pearson bien loin de tes parents et un rire t'échappe face au sourire de Sergio et sa remarque. Il est bien placé pour savoir que tu es plutôt directe et que rien n'est gratuit dans ton monde, absolument rien. "Et il se plaint après m'avoir mis sa fille dans les bras sans me concerter avant ? Oh, ton papa est vraiment un homme, aucun doute à ce sujet." Tu t'adresses autant à sa fille qu'à lui en réalité et tu bats des cils pendant quelques secondes, juste histoire d’avant de le laisser reprendre.
Comme tous les parents du monde, il manque de sommeil, il doit avoir un emploi du temps de ministre, après tout, tu connais son métier et tu sais que même à ce dernier... il fait plus ou moins du baby-sitting aussi, avec des hommes avec un ego immense, des futures stars et personnalités qui doivent lui en faire voir de toutes les couleurs donc oui vraiment, pas étonnant qu'il ait besoin d'une pause. "Vous avez des enfants au pluriel ? Wow... quoi que non, je m'en doutais, certaines filles au club vous appelle daddy mais je n'avais pas réalisé à quel point c'était vrai, comme quoi." On les excusera pour le manque d'originalité, mais c'est bien ce qui se dégage de Sergio quand il arpente les allées de Paradise City, que ce soit seul ou pour parler affaires. Et puis, tu as bien dû expliquer pourquoi il buvait gratuitement, et leur dire qu'il n'était pas juste sur la liste des VIPs mais un véritable collaborateur en réalité. "Et ravie de te rencontrer Paola, moi c'est Lara... La-ra." Tu te tournes vers la petite pour articuler les deux syllabes de ton prénom, tu ne t'attends pas à ce qu'elle le répète, non vraiment, elle est trop jeune pour cela, mais cela attire son attention et elle continue de gazouiller en tenant fermement tes cheveux. Et quand la mèche brune finit dans sa bouche, tu comprends que tu ne vas pas pouvoir la donner à son papa sans que cela ne cause une autre crise de pleurs. Eh bien... vous n'y êtes pas encore, tu t'occuperas de ce problème un peu plus tard, pour l'heure, tu te tournes vers son père.
Le papa de Paola qui semble plutôt confortable avec l'idée de laisser sa petite fille avec une parfaite inconnue, okay, tu n'es pas une inconnue, mais tout de même... Sergio pourrait paraitre un peu plus concerné par tout ça, vraiment. "Vous êtes sérieux en plus ?" Visiblement en fait et tu finis par laisser filtrer un soupir, avant de réaliser qu'en fait, tu n'as pas mieux à faire du reste de ta journée. Tu n'as pas d'obligations avant la réouverture du club alors pourquoi pas. "Non, je vais venir avec vous aussi, ça me permettra de remplir mon frigo et de récupérer toutes les calories que j'ai perdu à la gym en même temps." Tout en disant cela, tu fais balancer ton sac sur tes épaules d'une main, l'autre fermement posée sur Paola, et tu finis par tendre ton sac à Sergio, avec un haussement de sourcils, signe clair et précis qu'il doit l'attraper. "Et puis vous n'aurez qu'à payer mes courses, comme ça, ça ira plus rapidement." Tu annonces cela sur un ton joyeux, te tournant de nouveau vers la petite. "Et oui, il me serre aussi de sugar daddy, oui." Est-ce comme cela qu'on s'adresse à un enfant en bas âge ? Tu n'en sais rien, tu t'en fiches, c'est ce que tu fais et tu réussis à faire sourire la petite la seconde suivante. Chose que tu considères comme une victoire personnelle. "Okay, je ne veux pas d'enfants mais elle est adorable."



I'm on my "Fuck you" shit, bitch, I'm done bein' nice, And when it come to cuttin' people off, I don't think twice, I kept it too real, shit, I kept it too G, and after all I did for bitches, this is how they do me...
Revenir en haut Aller en bas
Sergio Gutiérrez
Sergio Gutiérrez
le père-du
le père-du
(sergio & lara) behind the curtain 7vHkInU ÂGE : 51 ans (18.04.71)
SURNOM : Serg, quoique peu de personnes s'y risquent. Papa, à de très rares occasions.
STATUT : Divorcé et peu enclin à se relancer dans quoique ce soit, même si l'arrivée de ce nouveau bébé pourrait laisser penser autrement
MÉTIER : Agent artistique en perpétuelle quête de diamants bruts
LOGEMENT : #230 Edward Street, Spring Hill en temps normal. A temporairement déménagé chez Maddy au #31 Sherwood Road, Toowong, où ils vivent avec leur bébé.
(sergio & lara) behind the curtain Tumblr_inline_pimckwYutQ1umf7b7_540
POSTS : 1364 POINTS : 410

TW IN RP : manipulation, violence psychologique, homophobie, abandon parental, sexe, alcool, maladie infantile
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Beau parleur et manipulateur de première, ses intérêts passent avant tout ≈ Père de sept enfants qu'il a abandonné depuis vingt ans, et d'un bébé surprise venu se rajouter au lot en août 2022. Une vasectomie en avril 2022 s'est assurée que ce serait le dernier ≈ A fait fortune dans les contrats artistiques et les placements financiers ≈ Passionné de sports extrêmes -même les plus illégaux-, de jeux d'argents et de soirées prestigieuses ≈ Vit seul avec sa chienne doberman, Etna ≈ La peur de vieillir le guette ; il met un point d'honneur à s'entretenir du mieux qu'il peut.
CODE COULEUR : #990000
RPs EN COURS : (sergio & lara) behind the curtain 4hy7

Gugus #3 + Greta #2 + Gugus #4 + Ava&Win + Maze #3 + Lara #4 + Marley + Sara #2 + Blake +

UA : Deb & Gab + Cesar #4 +
RPs TERMINÉS : (terminés) Erin + Maddy + Lexie + Maddy #2 + Diego + Raymond + Maddy #3 & Cesar + Lena + Gugu family + Maddy #4 + Channing + Winston + Lara + May + Cesar #2 + Maddy #5 + Rudy #2 + Jorbir + Rudy #3 + Jess + Cesar #3 + Maddy #7 + Maze + Griffiths + Lara #2 + Gugu family #2 + Auden + Maddy #9 + Alma + Maze #2 + Sara + Maddy #10 + Lena #3 + Lara #3 + Greta (fb) +
Dimension Slasher : Lena + Jake + Dani

(abandonnés) Erika + Rudy + Maritza + Eleonor + Diego #2 + Hayden + Rudy #4 + Tiago + Anouch + Diego + Lena #2 + Scott + Sam +
AVATAR : Mark Consuelos
CRÉDITS : harley (avatar) + jokeparalta (gif profil & signa) + hipdict (profil)
DC : albane (aka bébé banane) et emery (aka le céleri)
PSEUDO : tiph
Femme (elle)
INSCRIT LE : 02/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38936-sergio-an-ugly-mess-you-created https://www.30yearsstillyoung.com/t39023-sergio-it-takes-two-to-swing https://www.30yearsstillyoung.com/t40974-sergio-gutierrez

(sergio & lara) behind the curtain Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio & lara) behind the curtain (sergio & lara) behind the curtain EmptyVen 17 Mar 2023 - 16:02


behind the curtain

The more that I grow, the more that I've come to know yeah, it's hard to be someone, and it hurts to be nobody. Playing this game, it's easy to lose both ways. Yeah, it's hard to be someone and it hurts to be nobody. Oh, I hate loving what you think. I hate the way I change the way I speak. I'm stuck, oh, Lord, feeding on the hype, but just because I like it doesn't make it right

S’il avait croisé n’importe qui d’autre, Sergio aurait sans doute mis sa frustration de côté pour continuer à jouer au père parfait. Mais il s’agissait de Lara, et quand bien même la voir en dehors du club était particulièrement étrange, ils avaient développé une relation de confiance suffisante pour qu’il ne cille même pas à l’idée de lui mettre Paola dans les bras. Une décision aussi absurde qu’efficace au final. Le père redoutait déjà le moment où il faudrait récupérer la petite, briser ce lien et devoir à nouveau faire face aux cris. Ce n’était pas étonnant que la brune ait pu penser à un kidnapping vu l’insatisfaction que le bébé semblait adresser à son père, de manière tout à fait arbitraire. « Toutes mes excuses. Je suis habitué à payer en amont. Mais j’avais les mains occupées. » Il lui offre un sourire narquois, quoique passablement amusé. Ils pouvaient bien se permettre de plaisanter sur la question de l’argent. Après tout, leur collaboration leur rapportait, les comptes étaient toujours bons. Elle savait qu’il ne rechignait pas pour sortir ses billets. Parfois il y gagnait, parfois il y perdait. Cela faisait toute la saveur de ses passages au club. Si elle réclamait à être payée pour son temps même en dehors du club, il ne lutterait pas. Ce serait de bonne guerre. Et à vrai dire, elle était en train de lui offrir quelque chose d’assez inestimable ces derniers temps : le silence. Subitement, il n’était plus aussi pressé d’en finir avec ses courses. Néanmoins, il était vrai que cela empiétait sur la limite entre le professionnel et le privé. Sergio n’exhibait jamais sa vie privée dans son travail, pour quelque raison que ce soit. Il avait été le premier à prendre toutes les mesures possibles pour étouffer l’attention médiatique qui avait démarrée quand le nom de famille de Pao avait trahi la relation entre Maddy et lui. Mais Lara n’aurait pas grand-chose à faire de ces informations. « Les plus grands doivent avoir ton âge, oui. » Il n’y avait jamais pensé de cette manière mais oui, Lara pourrait être sa fille. « Je suppose que je n’aurai pas le nom des filles qui m’appellent daddy ? » Il était flatté. Bien loin d’être adepte de ce surnom également, il aurait juste aimé découvrir la réaction des filles quand il le mentionnerait. Il ferait en sorte d’être plus attentif la prochaine fois qu’il irait au club. Une idée qui lui semblait appartenir à un futur bien lointain avec Paola, qui pour le moment gazouillait gaiement, bien installée contre Lara. Elle n’avait peut-être aucune volonté de répéter le prénom de sa nouvelle amie, mais l’anneau de dentition avait définitivement été oublié pour être remplacé par une mèche de cheveux. De quoi faire douter le patriarche sur la raison des pleurs incessants. L’opportunité était trop belle pour être ignorée, et s’il savait que c’était peine perdue, Sergio était connu pour tenter malgré tout. « Si tu es intéressée, je suis sérieux. Autrement, je plaisante. » Maddy le tuerait si elle était témoin de cet échange. C’était une bonne chose qu’elle soit occupée sur un set toute la journée, et à des années lumières de connaître les liens qu’entretenaient le père de sa fille avec un club de gentlemen, par exemple. Au final, peu importe combien Lara semblait s’offusquer de ses manières de procéder, elle finissait par jouer le jeu en offrant une solution alternative loin d’être absurde. Il gardait sa fille à l’œil, pouvait faire ses quelques courses, régler la brune au passage, et tout le monde y gagnait au compte. « Ton esprit pratique durant les moments de crise m’impressionnera toujours. » Sa manière à lui d’accepter, illustré aussi par l’anse du sac qu’il attrapa pour la mettre sur son épaule. Il n’était plus à ça près pour le ridicule des sacs. « En revanche, je t’imaginais bien trop indépendante pour profiter d’un sugar daddy. » Bien trop fière pour dépendre de qui que ce soit. Oh, elle savait profiter des situations et avait son chic pour faire monter la facture rapidement, mais ce n’était jamais en échange de rien. « Heureusement qu’elle est trop petite pour répéter ce qu’elle entend. » Cela l’aurait mis dans de beaux draps auprès de Maddy. Et maintenant qu’ils prenaient la route en direction du supermarché, son regard ne pouvait s’empêcher de glisser sur ce duo singulier, sur le sourire attendri de Lara et sur l’air parfaitement contenté du bébé. « Tu as pourtant l’air de savoir y faire. Des frères ou sœur, neveux ou nièces ? »

@Lara Pearson


 
© GASMASK



not a saint
Lord knows I've got habits to break. I'm really good at being good at goodbyes. I'm gonna give you fair warning that I'm not a saint, but I could be if I tried • sheepirl.

(sergio & lara) behind the curtain ZPuukcL
(sergio & lara) behind the curtain RhAmSZr
(sergio & lara) behind the curtain IfjSGV7
(sergio & lara) behind the curtain NJB97Z9
(sergio & lara) behind the curtain 0f0M9Ir
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(sergio & lara) behind the curtain Empty
Message(#) Sujet: Re: (sergio & lara) behind the curtain (sergio & lara) behind the curtain Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(sergio & lara) behind the curtain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill
-