AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (hartwell #5) get the genie out the bottle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
(hartwell #5) get the genie out the bottle Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
(hartwell #5) get the genie out the bottle E1ed457fd23bfae523f61e7cc3478ef2716c85a7
POSTS : 23974 POINTS : 1130

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (07)amos #3mickey #12hassan #11evelyn #34ruben #23ainhoaulysse

(hartwell #5) get the genie out the bottle B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #5 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #33 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

(hartwell #5) get the genie out the bottle Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
miett #12 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : norah #2 › louis #2

(hartwell #5) get the genie out the bottle 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : harley (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptySam 20 Mai - 19:11



@Jenna Caldwell (hartwell #5) get the genie out the bottle 2891754501
(toowong → logements)

Jenna a toujours été du genre à habiter dans une maison. De l’espace, un petit jardin, tout de plain pied. Le calme, la quiétude. L’impression que le temps s’écoule bien plus lentement entre de tels murs. Elle a toujours été le parfait opposé de Rhett et de son appartement sur les hauteurs d’un immeuble de haut standing, le genre de loyer dont les zéros font peur mais qui ravissent Rhett et ses habitudes, Rhett et sa vision stéréotypée de la réussite. S’il habite encore dans ce genre d’appartement, alors il réussit dans la vie. Parfois, il n’y a pas à chercher plus loin. Parfois, tout peut être aussi simple que cela, comme le confirme l’instant présent, et le fait qu’il toque à la porte de Jenna en se mordant l’intérieur des joues, comme s’il allait l’inviter pour la première fois à sortir. Encore. La vie pourrait être un éternellement recommencement mais cette fois-ci il n’en est rien, parce qu’il est avec Evelyn de son côté, et parce qu’elle attend un enfant du sien.

Ses mains entourent nerveusement la base du bouquet, mise à mal par la moiteur des mains de l’ancien rugbyman. Il a choisi ses préférées, il se souvient de ça au moins. Du reste, il improvisera des questions qu’il espère pas trop mauvaises, pas trop mal placées. Il souhaite simplement passer un peu de temps avec Jenna sans que cela ne se passe mal, surtout maintenant alors qu’il a l’impression de perdre tous ses proches, et de sévertuer à repousser au loin le peu qui continuent encore de tenir à lui malgré tout. Et il est bien placé pour savoir qu’il leur faut du courage pour continuer à s’accrocher à lui maintenant, alors qu’un rien le rend irritable et qu’il est parfaitement injuste au quotidien. Il est difficilement supportable et lui-même ne sait tolérer ses pensées, à la seule différence qu’il ne peut pas s’en débarrasser. Tout ce qu’il sait faire, c’est continuer à se battre pour ne pas consommer les anti-douleurs qui l’appelent tant, et jusqu’à aujourd’hui il a au moins le mérite d’y être parvenu. Il nourrit et crée d’autres habitudes, pas meilleures, mais qui au moins ne nécessitent pas la prise d’opioïdes. Et il appelle ça un pas en avant, malgré tout ; parce qu’il a besoin de considérer cela comme un progrès. Il a besoin de se raccrocher à quelque chose et se dire que tout n’est pas vain, tout simplement. “Je viens voir comment tu te portes. Toi, et le petit.” Il force d’abord le sourire, avant de le continuer un peu plus sereinement et naturellement. Elle lui a fait part de ses craintes, peurs et doutes quant à sa grossesse mais maintenant Rhett a à coeur de croire que tout va un peu mieux, à défaut d’aller pour le mieux. “Oh, tu vis avec quelqu’un ? Le père ? Je suis passé à l’improviste, je peux revenir si c’est pas le moment.” De ses yeux curieux placés à l’intérieur de la maison, il commente la paire de chaussure masculine à l’entrée autant que la porte de la chambre d’amis fermée. Occupée, donc. Habitée, du moins. “Je voulais juste t’amener ça. Rien d’important.” Il tend simplement son bouquet, sans commenter davantage son geste, son absence de sommeil, son teint plus livide que jamais et ses joues creusées par les quelques kilos perdus. Il n’est pas au meilleur de sa forme, loin de l’étudiant plein d’énergie qu’elle a connu, mais il jure qu’il commence peu à peu à entrevoir le bout du tunnel malgré tout.











(hartwell #5) get the genie out the bottle 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptyDim 21 Mai - 9:23


La sonnette de la porte retentit et tu fronces les sourcils. Tu n’attends personne, toi qui n’avais qu’une envie, te reposer. La journée avait été longue à la galerie mais vu que Chelsea était là, tu avais pu partir plus tôt pour te reposer. A ta plus grande surprise, ta grossesse se passait bien malgré la fatigue qui semblait chronique chez toi mais les médecins t’avait assuré que ce n’était pas grave et que ton bébé se portait très bien. C’était tout ce que tu avais eu besoin d’entendre. Encore aujourd’hui, alors que ton ventre s’arrondissait de jour en jour, tu avais du mal à croire qu’un petit être grandissait en toi. Pourtant ce petit être était bel et bien vivant à l’intérieur de toi, tu avais entendu son coeur battre de tes propres oreilles. C’était un sacré ajustement que te demanderait l’arrivée de ce bébé dans tous les aspects de ta vie mais c’était un challenge qu’il te tardait de relever. Habillée d’une longue robe ample, ton ventre restait malgré tout bien visible. Tu attachais tes cheveux avant de te diriger vers la porte d’entrée. Finnley t’avait laissé un message te disant qu’il était sorti car il avait quelques trucs à faire avant le boulot mais qu’il t’avait acheté ton jus de fruit préféré ce qui faisait de lui le meilleur des colocataires. Vu qu’Edison ne prenait plus vraiment la peine de frapper, tu savais que ce n’était ni lui, ni quelqu’un de ta famille mais quand tu ouvris la porte, tu étais à des lieux de t’attendre à trouver Rhett devant tes yeux. Tu n’avais pas eu de nouvelles depuis ta visite en Suisse car tu n’avais pas eu le temps d’en prendre. C’était la première fois depuis vos retrouvailles que tu n’étais pas celle qui initiait le contact. « Rhett ? » Ne pus-tu t’empêcher de demander. C’était plus fort que toi, si tu commençais à halluciner, il allait falloir refaire un tour à l’hôpital. « Je viens voir comment tu te portes. Toi, et le petit. » Il avait été celui à qui tu avais annoncé cette grossesse en premier alors qu’il était la personne la moins concernée de l’histoire. Pourtant, ses mots et sa présence t’avaient fait du bien. Un sourire apparut sur tes lèvres alors que tu pris le temps de l’observer. Toi tu étais fatiguée, lui par contre il semblait au bout du rouleau. « Oh, tu vis avec quelqu’un ? Le père ? Je suis passé à l’improviste, je peux revenir si c’est pas le moment. » Tu fronces d’abord les sourcils avant de suivre son regard et de voir la paire de chaussure de Finn. Tu secoues légèrement la tête mais tu n’eus pas le temps de t’expliquer qu’il enchaînait : « Je voulais juste t’amener ça. Rien d’important. » Le bouquet de fleurs était magnifique. Tu notais qu’il avait choisi tes fleurs préférées et tu eus un petit pincement au coeur. Rhett était certainement égocentrique mais il était capable d’être très attentionné aussi quand il le voulait. « Merci beaucoup, elles sont magnifiques. » Lui dis-tu en attrapant le bouquet de fleurs. Tu pris quelques secondes pour les sentir, leur fraicheur était indéniable. « Pour répondre à ta question, j’héberge un de mes amis depuis plusieurs mois, il est en quelque sorte devenu mon colocataire. Ne reste pas sur le pas de la porte, rentre. » Tu lui ouvres la porte, une porte qu’il n’a jamais franchie et que tu n’avais jamais pensé le voir franchir pour être tout à fait honnête. Mais tu ne le regrettais pas. S’il y avait une amitié à laquelle tu tenais, une personne que tu voulais garder dans ta vie, c’était bien Rhett. Une fois à l’intérieur, tu le dirigeais vers le salon alors que tu allais dans la cuisine ouverte pour mettre les fleurs dans l’eau. « Ça me fait plaisir de te voir. » Lui dis-tu avec sincérité. Il était évident qu’il avait perdu quelques kilos et qu’il n’était pas au meilleur de sa forme mais tu décidais de ne pas l’interroger de suite là-dessus, il détesterait aborder le sujet et tu voulais aborder sa visite de manière positive. « Cela me fait d’autant plus plaisir qu’en plus d’avoir chez moi un grand joueur de rugby, j’ai désormais un auteur qui cartonne. Ton emploi du temps doit être très chargé. Comment s’est passé ton retour à Brisbane ? » Ce retour-là, contrairement à celui après sa blessure, n’avait pu être que triomphant. Et ça, c’était primordial pour Rhett.

@Rhett Hartfield (hartwell #5) get the genie out the bottle 2523491165
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
(hartwell #5) get the genie out the bottle Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
(hartwell #5) get the genie out the bottle E1ed457fd23bfae523f61e7cc3478ef2716c85a7
POSTS : 23974 POINTS : 1130

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (07)amos #3mickey #12hassan #11evelyn #34ruben #23ainhoaulysse

(hartwell #5) get the genie out the bottle B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #5 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #33 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

(hartwell #5) get the genie out the bottle Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
miett #12 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : norah #2 › louis #2

(hartwell #5) get the genie out the bottle 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : harley (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptySam 27 Mai - 9:48



Les salutations de Rhett vont de paire avec des questions sûrement mal venues, à commencer par lui demander si elle vit désormais avec le père du bébé. Il sait ne pas être à sa place lorsqu’il la questionne sur un tel sujet et pourtant c’est plus fort que lui: il a été avec elle pendant des années, il ne sait plus faire sans une pincée de protectionnisme et sans doute une once de jalousie, malgré tout, et bien qu’il lui souhaite d’être heureuse avec sa bonne personne. Simplement, les sentiments sont toujours un peu plus difficiles que la théorie dès lors qu’il s’agit de les comprendre. « Merci beaucoup, elles sont magnifiques. » Le bouquet de fleurs sert bien malgré lui de tampon et Rhett esquisse un sourire, simplement heureux de lui faire plaisir. Ses journées sont sûrement aussi difficiles que fatigantes, alors elle méritait au moins un simple bouquet. « Pour répondre à ta question, j’héberge un de mes amis depuis plusieurs mois, il est en quelque sorte devenu mon colocataire. Ne reste pas sur le pas de la porte, rentre. » La bouche de l’australien esquisse un oh, sûrement aussi surpris que soulagé. C’est sans doute une bonne chose si elle a un peu de compagnie au quotidien, et cela le rassure aussi de savoir qu’il y a toujours quelqu’un dans le coin, si jamais il lui arrive quelque chose, à elle ou au bébé qu’elle porte. On ne sait jamais. “Ok, cool.” Il annonce simplement, se gardant bien de demander s’il le connaît aussi. Cela fait longtemps qu’ils n’ont plus totalement le même entourage, après tout.

Il se fraie son chemin à l’intérieur de la maison et observe Jenna s’occuper des fleurs avec un simple sourire, heureux d’avoir contribué à la rendre heureuse pour au moins un instant. « Ça me fait plaisir de te voir. » - “Moi aussi.” Rhett avoue sur le même ton, sans en faire trop. Face à Jenna, il arrive sans mal à dire ce genre de mots. Il est heureux de passer un peu de temps avec elle, surtout alors que leur dernière discussion était dans un contexte particulier et qu’elle n’avait rien de foncièrement heureuse. Aujourd’hui, il veut croire que tout a changé pour le meilleur. « Cela me fait d’autant plus plaisir qu’en plus d’avoir chez moi un grand joueur de rugby, j’ai désormais un auteur qui cartonne. Ton emploi du temps doit être très chargé. Comment s’est passé ton retour à Brisbane ? » Il esquisse un rire simple, sans doute heureux que Jenna soit tenue au courant de la réussite qu’est la sortie de sa biographie. Evidemment, le brun n’en est pas peu fier. Du reste, il peut sûrement enfin dire que les choses commencent à rentrer dans l’ordre, ou tout du moins qu’il fait tout pour. Néanmoins, cela ne l’empêche pas de se gratter brièvement le front avec la phalange de son pouce, signe d’une certaine nervosité. Le tableau n’est pas aussi flamboyant qu’il l’aimerait. “Je… Pas trop mal, je crois.” Il y a eu ces deux (trois ?) semaines durant lesquelles il s’est mis minable et a plus consommé que jamais, mais il veut croire que cela appartient pour de bon à son passé. “J’ai repris le sport avec un ami. Ça m'aide.” Il ne précise pas en quoi ça l’aide, le sous-entendu étant évident entre eux. Ça l’aide à penser à autre chose, à rester occupé, à rester actif, à voir du monde. Ça l'aide à ne pas flétrir sur place tel un homme qui pense un peu trop souvent à la façon dont il pourrait reprendre un cachet juste une fois, promis. Ce n’est pas la solution miracle, mais c’est un début. “Et Ethel vit avec moi, pour le moment. On se retrouve tous les deux avec des quasi-colocataires.” Rhett esquisse un sourire en coin, incapable de ne pas leur trouver des points communs, même dans un contexte où ils n’ont rien en commun, justement.

Tu sais si c’est un garçon ou une fille ?” Ses yeux se posent maladroitement sur son ventre, incapable de savoir s’il est en droit de le pointer, quand bien même Jenna aura sûrement aisément deviné ce dont il parle désormais. Il n’a pas fait tout ce chemin pour faire tourner la discussion autour de sa personne, il le jure. “Tu m’enverras une liste de cadeaux, le moment venu ?” Il ne sait même pas quand est-ce qu’elle doit accoucher, c’est ce que révèle le flou de ses questions, et pourtant il tente sincèrement de faire au mieux malgré les circonstances. “Tu as meilleure mine que la dernière fois. C’est bien.” Son sourire s’étend de nouveau alors qu’il repose son regard dans le sien, sincèrement heureux pour elle et sans doute aussi un peu fier d’observer à quel point elle est une femme forte.











(hartwell #5) get the genie out the bottle 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptyDim 16 Juil - 16:33


Chaque rencontre avec Rhett était un pas de plus vers une relation normalisée. Vos derniers échanges, des années auparavant avaient été remplis de rancoeur, de déception, d’incompréhension aussi. Tu aimais à penser que depuis ton retour à Brisbane, les choses s’étaient calmées. Vous ne reviendrez jamais à ce que vous étiez auparavant, vous aviez trop évolués chacun dans vos mondes mais la rencontre organisée par Joanne t’avait fait comprendre que tu avais envie que Rhett joue un rôle dans ta vie. La grande question était quel rôle lui confier exactement mais ce n’était pas bien grave si des mots ne venaient pas le définir, l’essentiel était que vous soyez tous les deux sur la même longueur d’ondes et tu pensais sincèrement que c’était le cas. « Ok, cool. » Un sourire amusé se dessina sur tes lèvres à cette réponse. Comment essayer de te convaincre qu’il se fichait de cette situation alors que c’était tout le contraire. Mais c’était Rhett, tu le savais attentionné même s’il n’aimait pas qu’on le prenne sur le fait. Tu invites Rhett à rentrer dans cette maison que tu avais acheté avec John. Comme le temps change les choses … Ses yeux se posent partout à la découverte de ton intérieur alors que tu mets ses fleur dans l’eau avant de les poser sur la table basse du salon. Tu n’as pas menti, elles sont magnifiques et tu es très heureuse de voir Rhett. Encore plus quand l’initiative vient de lui cette fois. « Moi aussi. » C’est ce genre de remarques qui te font penser que Rhett et toi vous êtes sur la même longueur d’ondes. Tu ne sais pas si tu trouveras le courage de poser des questions sur Evelyn mais au fond de toi, tu espères que Rhett n’a pas tout gâché. Le savoir heureux est le plus important. Pour toi, le bonheur passera par le bébé qui grandit en toi, il devenait jour après jour ta priorité numéro un.

Une fois installés avec des verres et des boissons non alcoolisées dans ton canapé, tu lançais la conversation. Tu ne voulais pas aborder les sujets qui fâchent avec ton ancien compagnon alors tu préférais rester vague et tourner la question en y glissant un compliment caché. Cela t’amènerait à de bien meilleurs résultats tu n’en doutais pas. « Je… Pas trop mal, je crois. J’ai repris le sport avec un ami. Ça m'aide. » Le petit air gêné de Rhett te surprend et te touche. Car tu sais qu’il n’aime pas se montrer vulnérable alors savoir que tu es l’une des personnes devant qui il se l’autorise est une marque de confiance à laquelle tu ne t’attendais pas. Tu comprends ce qu’il veut te dire sans vraiment te le dire et tu souris. Si la cure en Suisse a fonctionné et que son retour à Brisbane se passe bien, tu es rassurée. « Je suis vraiment contente pour toi Rhett ! Tu as repris le rugby ou tu as décidé de découvrir autre chose ? » Après tout, il pouvait avoir envie de changer un peu. Il y avait pleins d’autres sports collectifs et il avait peut-être envie d’autre chose. Dans tous les cas, tu seras là pour l’encourager dans toute démarche qui lui permettra d’aller mieux. « Et Ethel vit avec moi, pour le moment. On se retrouve tous les deux avec des quasi-colocataires. » Comme quoi, il n’y avait pas que toi qui faisait de la colocation même en début de quarantaine ! Tu ne pus t’empêcher de retourner le sourire de Rhett car tu avais du mal à l’imaginer vivre en harmonie avec sa jeune soeur. Cela faisait cependant des années que tu n’avais pas vu Ethel alors sans doute que tu te trompais. « Comment se passe la colocation ? Pas trop dur de vivre avec sa petite soeur ? » Tu n’aurais aucun mal à vivre avec Elsa mais tes rapports avec ta soeur n’avaient jamais été les mêmes que ceux de la famille Hartfield. « Tu as revu Hassan ? » Ne pus-tu t’empêcher de lui demander. Tu savais à quel point son ami avait mal vécu ces moments sans nouvelle.

Le regard de Rhett passa ensuite sur ton ventre de manière appuyée et il te demanda : « Tu sais si c’est un garçon ou une fille ? » Cela faisait trois mois que tu ne l’avais pas vu, depuis votre entrevue en Suisse. Contrairement à ce qu’Hassan semblait penser, tu ne pensais pas être une mauvaise influence auprès de Rhett. Tu n’avais plus ce contrôle sur sa vie qu’il t’avait attribué et c’était une bonne chose. « C’est un garçon. » Dis-tu toute fière alors que ton regard croisa celui de Rhett. Tu avais grandi dans une famille de filles mais tu comptais sur Blake pour t’aiguiller un peu. « J’essaie encore de me faire à l’idée, on vient d’avoir la surprise, jusqu’ici il se faisait timide. » Pendant des mois le bébé se positionnait de telle manière que de voir son sexe était impossible mais il avait fini par vous donner satisfaction pour ton plus grand plaisir. « Tu m’enverras une liste de cadeaux, le moment venu ? » Voilà quelque chose sur quoi tu devrais te pencher mais tu n’avais pas encore pris le temps d’y réfléchir. Tu n’avais pas vraiment pensé aux cadeaux que l’on pourrait vouloir te faire et tu étais touchée de l’attention de l’homme à tes côtés. « Je te ferai parvenir ça mais tu as le temps, ce petit bonhomme ne devrait pas pointer le bout de son nez avant début octobre. » Il y avait des chances que tu accouches avant le terme mais ce n’était pas dit du tout. « Tu as meilleure mine que la dernière fois. C’est bien. » Tu rougis légèrement en repensant à ton état quand tu étais venue le voir en Suisse. Tout semblait perdu, incertain, tellement difficile à ce moment-là. Aujourd’hui, la situation est différente et tu lui devais beaucoup. « Cela n’a pas été facile mais à partir du moment où j’ai décidé de sérieusement avoir cet enfant, tout s’est clarifié. J’ai eu beaucoup de soutien, sans eux je ne serai pas là. » Tu n’avais pas tout fait toute seule, tu n’étais pas assez forte pour cela. « Et le premier soutien que j’ai eu c’est le tien. C’était égoïste de ma part de venir te voir mais je savais que tu serais sincère et cash, j’avais besoin de ça. Alors merci beaucoup Rhett, vraiment. » Dis-tu en posant ta main sur la sienne. Tu avais eu le temps d’y penser au cours des semaines qui avaient suivies. Sans lui, tu ne serais peut-être pas arrivée là où tu étais aujourd’hui. Tu espérais qu’il pouvait lire toute la reconnaissance que tu avais pour lui dans tes yeux.

@Rhett Hartfield (hartwell #5) get the genie out the bottle 2523491165
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
(hartwell #5) get the genie out the bottle Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
(hartwell #5) get the genie out the bottle E1ed457fd23bfae523f61e7cc3478ef2716c85a7
POSTS : 23974 POINTS : 1130

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (07)amos #3mickey #12hassan #11evelyn #34ruben #23ainhoaulysse

(hartwell #5) get the genie out the bottle B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #5 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #33 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

(hartwell #5) get the genie out the bottle Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
miett #12 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : norah #2 › louis #2

(hartwell #5) get the genie out the bottle 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : harley (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptyJeu 27 Juil - 16:10



Difficilement mais sûrement, Rhett se confie comme il le peut à Jenna, n’hésitant pas à dire qu’il va mieux sans pour autant pouvoir statuer qu’il va bien. Chaque chose en son temps, sûrement. Plonger dans l’addiction a été rapide, facile et indolore (ironiquement) mais le chemin inverse est bien plus périlleux à entreprendre. « Je suis vraiment contente pour toi Rhett ! Tu as repris le rugby ou tu as décidé de découvrir autre chose ? » Il sourit en demi-teinte, ses séances de sport n’étant pas réellement ce dont il a à cœur de parler avec Jenna. Il se défoule à ses côtés en tapant dans des sacs de boxe, oui, mais il en a aussi profité pour se fournir durant les premiers jours et c’est une chose dont il n’est évidemment pas fier. Mais bon sang qu’il en avait besoin. “J’essaie autre chose.” Il annonce simplement, n’ayant pas le coeur à dire qu’il ne veut pas s’engager dans du rugby à nouveau, incapable de faire face à la simple idée que ses compétences physiques sont loin d’être semblables à ce qu’elles ont pu être, il y a des années de ça. « Comment se passe la colocation ? Pas trop dur de vivre avec sa petite soeur ? » - “C’est plutôt à elle que tu devrais poser la question.” Il note avec amusement, Jenna connaissant bien assez Ethel pour savoir qu’elle ne serait pas celle qui ferait du zèle. Au contraire, c’est bien plus le genre de Rhett, surtout dans l’état qui est le sien dernièrement, lequel est synonyme d’une certaine instabilité. Elle supporte beaucoup de choses mais ne se plaint que peu, voire pas. Comme toujours. « Tu as revu Hassan ? » Cette fois-ci, il grimace sans arriver à se retenir. Oui, il a revu Hassan. Non, rien ne s’est passé comme prévu. “C’est compliqué. Je l’ai revu, mais on se parle pas pour autant. Ça a été assez musclé.” Et surtout chargé en reproches, ce qui est le genre de réunion à laquelle Rhett ne s’attendait pas. Pris de court, il est surtout tombé de haut. Jamais il n’aurait pu imaginer un monde dans lequel lui et Hassan ne sont pas des adolescents inséparables, même une fois la quarantaine passée.

Plus délicatement, moins égoïstement, il préfère axer la discussion sur Jenna et surtout sur l’enfant qu’elle porte, comme le témoigne son ventre désormais arrondi. Une telle vision a tout pour le déstabiliser. Jamais il n’aurait imaginé la voir ainsi, encore moins en tant qu’ex petite-amie. « C’est un garçon. » Un garçon qui jouera au rugby, voilà ce à quoi il pense immédiatement alors que son sourire s’illumine par surprise et que son regard croise celui de la rousse. Le sexe du bébé semble ravir Jenna à son tour, ce qui le rend d’autant plus heureux, bien que rien de tout ceci ne soit son affaire. “Je suis heureux pour toi.” Non parce qu’elle va être mère d’un garçon mais bien parce qu’elle va être mère, tout court, et que cela semble la rendre heureuse au plus haut point. « Je te ferai parvenir ça mais tu as le temps, ce petit bonhomme ne devrait pas pointer le bout de son nez avant début octobre. » - “Je sais pas vraiment où chercher des affaires pour bébé alors je préfère m’y prendre tôt.” Il confesse rapidement, ayant à coeur de faire les choses aussi bien que possible pour ne pas décevoir Jenna. Il veut qu’elle soit calme et qu’elle ait tout ce dont elle a besoin, ce qui passe par une liste de cadeaux pour bébé cochée dans son entièreté. Après tout, Rhett n’a au moins pas le défaut d’être proche de son argent.

Rapidement, Jenna pose sa main sur la sienne et ajoute des remerciements envers lui, chose qui le touche sincèrement. Rhett retourne la paume de sa main pour serrer brièvement ses doigts, un tel geste n’ayant rien d’une première entre eux. Ses sentiments pour elle se sont envolés avec les années écoulées, mais il ne saura jamais faire autrement que de se montrer tendre à son égard, parce qu’elle continuera toujours de compter à sa façon pour lui. “Tu feras une maman formidable, Jen, et j’y suis pour rien à ce sujet.” Elle n’a pas à le remercier, il n’a jamais rien fait de significatif pour elle. “Je suis content de l’avoir su dans les premiers. Je sais évidemment qu’il est pas de moi, mais tu sais… je me suis toujours dit que si t’avais un jour un enfant, ça serait le cas.” Il s’est toujours dit que si elle devenait mère, il serait à son tour le père, parce que jamais il n’avait pensé qu’un avenir sans elle serait possible. Il était jeune, il était amoureux, et il était aveugle. Aujourd’hui, il se rend compte d’à quel point elle peut s’en sortir sans lui et rebondir, et pour cette raison encore, il est fier d’elle. “Je suis contente que tu sois heureuse, maintenant. Tu le mérites, je veux dire.” Il est content qu’ils soient heureux sans ne plus s’avoir l’un l’autre au quotidien, comme quoi tout est possible.











(hartwell #5) get the genie out the bottle 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptyMer 16 Aoû - 14:13


Le sujet du rugby c’était un sujet difficile pour Rhett. Il t’avait déjà confié ne pas vouloir vraiment s’y remettre pourtant, tu n’arrivais pas à imaginer un monde où il ne jouait pas au rugby, même juste pour le fun entre amis avec Hassan et Owen. C’était sans doute ridicule mais cela expliquait pourquoi tu ne pouvais t’empêcher de toujours poser la question quand il parlait de sport. Encore une fois, c’est vers un autre sport qu’il semblait se tourner. « J’essaie autre chose. » Peut-être que c’était ça dont il avait besoin. Dans tous les cas, tu n’étais pas dans une position qui te permettait d’en juger. Tu avais perdu ce statut il y a bien longtemps et aucune de tes actions actuelle ne ferait que tu le regagnerais. Cela avait été difficile à comprendre et à avaler mais après une année entière de retour à Brisbane, tu pouvais enfin le reconnaître. Sa colocation avec Ethel te surprit car tu n’imaginais pas les deux vivre ensemble sereinement mais tu n’avais pas revu Ethel depuis des années, elle aussi avait dû changer. « C’est plutôt à elle que tu devrais poser la question. » Tu souris en guise de réponse car tu doutes croiser la jeune femme mais il ne faut jamais dire jamais à Brisbane. Malgré ses millions d’habitants, c’était une ville plus petite que ce qu’elle laissait penser. C’est presque naturellement que tu lui demandais s’il avait revu Hassan et tu ne cachais pas ta surprise à sa réponse : « C’est compliqué. Je l’ai revu, mais on se parle pas pour autant. Ça a été assez musclé. » Tu vois sur le visage de ton ex petit-ami que cette situation lui déplaît. Toi aussi elle te déplaît car votre groupe avait assez souffert de la perte de Joanne, si ses deux autres piliers ne se parlaient plus, où est-ce que cela vous menait. « Je suis désolée de l’apprendre. » Et tu étais profondément sincère. Tu n’avais pas été l’amie la plus assidue avec Joanne mais Rhett et Hassan, c’était à la vie, à la mort. « Est-ce que je peux faire quelque chose ? » C’était Joanne qui faisait en sorte que vous ne vous perdiez pas de vue, qui vous liait les uns aux autres. Malgré tes désaccords avec Hassan, c’était peut-être à toi de tenter quelque chose aujourd’hui. Toutefois, tu ne voulais pas te mêler non plus d’histoires qui te dépassaient. Ce que tu voulais c’était que Rhett sache qu’il pouvait compter sur toi. Pas pour remplacer Hassan mais pour l’aider à le retrouver si c’était ce qu’il voulait.

La discussion se tourne vers ton ventre rond et le petit être qui grandit à l’intérieur. Ce petit être qui est un garçon. Cela ne faisait pas longtemps que tu l’avais appris, il avait joué les timides jusqu’ici. « Je suis heureux pour toi. » C’était sincère, tu le voyais dans son regard et des larmes te montèrent aux yeux car tu n’avais jamais imaginé que vous en arriveriez à ce genre d’échange ou de relation. Te réconcilier avec Rhett n’avait pas été une mission à ton retour à Brisbane, tu avais plutôt pensé que vos chemins ne se recroiseraient pas. « Je sais pas vraiment où chercher des affaires pour bébé alors je préfère m’y prendre tôt. » Son dévouement te touchait et c’est avec un petit sourire amusé sur les lèvres que tu lui dis : « Je suis certaine qu’Evelyn saura te donner des conseils. » Tu ne savais pas ce qu’il en était entre Rhett et la jeune femme mais tu voulais qu’il sache que toi aussi tu serais contente pour lui. Cela t’avait toujours semblé impossible, d’imaginer Rhett avec une autre mais la vie vous avait séparée il y a bien longtemps, il aurait été ridicule que tu attendes quoi que ce soit de lui aujourd’hui. Parce que c’est le bon moment, tu en profites pour le remercier. Ton échange en février avec Hassan t’avait ouvert les yeux sur ton égoïsme, ce même égoïsme qu’il te reprochait depuis des années. Alors tu t’étais promis de t’excuser et de remercier Rhett quand tu en auras l’occasion. « Tu feras une maman formidable, Jen, et j’y suis pour rien à ce sujet. Je suis content de l’avoir su dans les premiers. Je sais évidemment qu’il est pas de moi, mais tu sais… je me suis toujours dit que si t’avais un jour un enfant, ça serait le cas. » Ton coeur se serra à cette pensée. Oui, cela avait été ton rêve pendant des années, même après votre séparation. Mais il avait fallu te rendre à l’évidence, il avait fallu avancer alors que Rhett évoluait dans un autre monde, dans d’autres sphères. « Moi aussi je pensais que ce serait le cas. Mais je ne pouvais pas continuer à t’attendre alors j’ai changé de rêve. » Lui dis-tu avec un clin d’oeil qui, tu l’espérais, détendrait un peu l’atmosphère. « Je suis contente que tu sois heureuse, maintenant. Tu le mérites, je veux dire. » Tu n’étais pas certaine de le mériter mais tu vivais pleinement une vie que tu écrivais seule et comme tu l’entendais. Ce n’était pas celle dont tu avais rêvée mais au moins tu n’aurais pas de regrets. « Toi aussi tu le mérites Rhett. Et je sais que tu vas tout faire pour rendre cela possible. » Parce que tu ne pouvais pas croire qu’il allait sacrifier sa vie aux médicaments. Il se reprenait en main, tu avais besoin d’y croire. « Si tu as besoin de moi, je suis là d’accord ? Je sais écouter et quoi qu’en pense Hassan, il m’arrive de donner de bons conseils sans juger. » Dis-tu un sourire sur les lèvres. Rhett et toi vous ne serez plus jamais complices comme avant mais tu voulais qu’il comprenne qu’il pouvait compter sur toi, il n’était pas question de le rayer de ta vie. « Et qui sait ? Peut-être que mon bonhomme aura le plaisir d’accueillir des camarades de jeu dans quelques temps. » Rhett t’avait assuré qu’il ne voulait pas d’enfants mais cela ne t’empêchait pas de te dire que si la personne qui l’aimait en voulait, il pourrait peut-être changer d’avis. « Par contre je te préviens, il risque d’être très mauvais au rugby à cause d’une déformation à la main. » Au moins c’était dit, Rhett n’aurait pas la surprise à la naissance. Tu n’aimais pas en parler mais ta soeur t’avait conseillé de le faire pour que cela normalise cette réalité pour toi aussi.

@Rhett Hartfield (hartwell #5) get the genie out the bottle 2523491165
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
(hartwell #5) get the genie out the bottle Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
(hartwell #5) get the genie out the bottle E1ed457fd23bfae523f61e7cc3478ef2716c85a7
POSTS : 23974 POINTS : 1130

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (07)amos #3mickey #12hassan #11evelyn #34ruben #23ainhoaulysse

(hartwell #5) get the genie out the bottle B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #5 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #33 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

(hartwell #5) get the genie out the bottle Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
miett #12 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : norah #2 › louis #2

(hartwell #5) get the genie out the bottle 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : harley (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptyMar 5 Sep - 17:02



« Je suis désolée de l’apprendre. Est-ce que je peux faire quelque chose ? » Il répond vivement par la négative. Non, elle ne peut rien faire. En réalité, il se retient surtout d’ajouter un “surtout pas”, parce qu’il y a fort à parier que sa présence au cœur d’une mésentente avec Hassan ne serait que de l’huile sur le feu. Les tensions entre elle et l’université sont connues de tous, et il n’y a même rien qu’elle puisse dire pour sauver la cause du Hartfield qui jure vouloir bien faire, à défaut de s’y prendre de la bonne manière. Il préfère encore changer de sujet, animé par l’espoir que le temps fasse son œuvre et que les amis qu’ils sont se retrouveront le moment venu. « Je suis certaine qu’Evelyn saura te donner des conseils. » Il sourit par politesse bien plus qu’autre chose, incapable de savoir quoi faire de cette remarque. Lui et Evelyn ne portent pas le sujet des enfants dans leur cœur mais Jenna ne le sait pas, alors il ne souhaite pas lui montrer qu’il existe une faille à ce sujet. Elle s’apprête à devenir mère et comblée, elle n’a pas de temps à perdre avec les problèmes de ses proches. « Sûrement, oui. » Il n’osera certainement pas aborder le sujet avec elle ; parce qu’il s’agit de parler enfant autant que parce qu’il s’agit de parler de Jenna et que même lui arrive à comprendre que cela puisse paraître être malvenu.

Avec Jenna, il n’a pourtant pas de mal à repenser à leur histoire avec une certaine nostalgie. Il ne nourrit pas le désir de retrouver leur couple, mais il continue de repenser à ces années de vie avec un bonheur non feint. « Moi aussi je pensais que ce serait le cas. Mais je ne pouvais pas continuer à t’attendre alors j’ai changé de rêve. » Elle lui fait un clin d’oeil et il sourit avec un peu moins de poids sur le coeur. Aujourd’hui, il est effectivement évident qu’ils ne risquaient plus de former un couple, et encore moins de fonder une famille. Elle coche ce rêve avec un autre, et il lui souhaite d’être heureuse de cette manière. « Toi aussi tu le mérites Rhett. Et je sais que tu vas tout faire pour rendre cela possible. » Il hoche la tête. La vie n’a pas été simple dernièrement mais il est tout de même heureux de la tournure qu’elle prend peu à peu, ses espoirs largement animés par l’idée d’un quotidien auprès d’Evelyn. Elle n’est pas Jenna mais elle le rend profondément heureux sans qu’il ne ressente le besoin de comparer les deux femmes. Il n’est plus le gamin qui était avec Jenna à l’époque non plus. « Si tu as besoin de moi, je suis là d’accord ? Je sais écouter et quoi qu’en pense Hassan, il m’arrive de donner de bons conseils sans juger. » - « Je sais, oui. Ne t’en fais pas pour moi, je connais ton numéro. » Et il sait comment demander de l’aide à Jenna, parce qu’elle fait partie des rares personnes auprès de qui il arrive à peu près à en faire la demande, même si cela lui demande toujours beaucoup d’efforts. Tout ce qu’il souhaite, c’est qu’elle s’occupe de son enfant avant toutes choses.

« Et qui sait ? Peut-être que mon bonhomme aura le plaisir d’accueillir des camarades de jeu dans quelques temps. » Cette fois-ci, il peine un peu plus à donner le change au travers de son rire. Pris de court, il laisse transparaître une certaine nervosité. « Oh, ne compte pas trop dessus quand même. » Fonder une famille n’est pas son rêve à lui, et de toute façon l’âge commence à faire son œuvre et finira par prendre une décision claire pour lui et son couple. Il n’a pas besoin d’enfanter pour être pleinement heureux. « Par contre je te préviens, il risque d’être très mauvais au rugby à cause d’une déformation à la main. » La surprise se lit sur son visage et le souci ne tarde pas à arriver rapidement. « Vraiment ? Comment ça ? C’est grave ? » Il se moque qu’il ne puisse pas jouer au rugby, évidemment, mais il est surtout soucieux de la santé dudit garçon et surtout de la gravité que peut être celle de sa déformation à la main. Face à la manière désinvolte dont Jenna semble le lui annoncer, il ne sait pas comment se positionner.











(hartwell #5) get the genie out the bottle 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptyDim 17 Sep - 10:29


Apprendre qu’Hassan et Rhett étaient en froid te touchait sincèrement. Tu avais été en froid avec Hassan depuis tellement longtemps que cela était presque devenu une composante de votre groupe. Le fait qu’il te rende responsable de la rechute de Rhett pour une simple lettre faisait que tu avais du mal à le lui pardonner. Et il ne semblait pas vouloir faire un pas vers toi de toute manière. La réponse de Rhett était claire, il ne voulait pas que tu interviennes. Il n’en restait pas moins que tu espérais que les choses changeraient bientôt car un monde sans Joanne était déjà assez triste comme cela, ce n’était pas la peine d’y rajouter la fin d’une amitié de plusieurs décennies. Changeant de sujet, Rhett te fit promettre de lui envoyer une liste de choses dont tu aurais besoin pour le bébé pour qu’il puisse te faire un cadeau approprié. Très honnêtement, tu n’avais besoin de cadeaux de personne mais vu que tout le monde pensait que c’était son rôle, tu joueras le jeu. « « Sûrement, oui. » » Ce n’est pas la première fois que tu remarques que Rhett fait tout son possible pour changer de sujet quand tu mentionnes Evelyn. Tu ne sais pas ce qu’il pense réellement de cette démarche de ta part mais tu ne cherches ni à satisfaire une curiosité mal placée, ni à le mettre mal à l’aise. Tu sais qu’Evelyn est importante pour lui et tu veux juste lui faire comprendre que s’il a envie d’en parler, cela ne te fera pas de mal. Mais le message n’est peut-être pas très clair.

Vous ne pourriez que repenser avec nostalgie à la relation que vous aviez vécue. Malgré la façon tragique dont elle s’était terminée, les années passées ensemble avaient été belles. Trop belles peut-être pour durer éternellement. Alors il avait fallu changer de rêve, pour toi comme pour Rhett qui ne pouvait plus jouer au rugby désormais. Tu ne pensais pas te trouver un jour dans une situation où tu aurais plaisir à repenser à ces années avec nostalgie en les abordant avec le jeune homme et pourtant … « « Je sais, oui. Ne t’en fais pas pour moi, je connais ton numéro. » » Tu lui fais un petit sourire parce que c’est tout ce qui t’importe. Qu’il sache qu’il peut compter sur toi comme l’amie que tu avais un jour été pour lui avant de devenir plus. Voilà la place que tu désirais avoir dans sa vie aujourd’hui, celle d’une amie sur laquelle il pouvait s’appuyer en cas de besoin. Peut-être pas sa plus proche amie mais tu le connaissais depuis assez longtemps pour qu’il sache que tu ne le jugerais jamais. Et tu ne pus t’empêcher de lui faire un petit appel du pied, une petite blague. « « Oh, ne compte pas trop dessus quand même. » » Tu n’y comptais pas en effet et surtout, tu ne voulais forcer personne à être parent. Mais ce serait drôle si cela arrivait. En tout cas, il ne fallait jamais dire jamais, ça c’était quelque chose que tu avais appris au fil des années.

Le sujet que tu lances ensuite sur la table est compliqué parce que même si tu as accepté cette réalité, elle est encore difficile pour toi à dire. Tu ne sais pas non plus ce que cela voudra vraiment dire pour ton enfant au quotidien mais tu mettras toute ton énergie à essayer de l’aider. Ta petite blague n’en est pas une et tu vois la posture de Rhett devenir plus sérieuse. Il l’a compris lui aussi, ce sujet ne sera pas ponctué de petites blagues et de retours nostalgiques. « « Vraiment ? Comment ça ? C’est grave ? » » Tu secoues la tête car non, ce n’est pas grave. En tout cas, cela ne met pas la vie de ton fils en danger. C’est ça que les médecins appellent grave. Mais toi, tu vois une autre sorte de gravité. Tu vois tout ce que ton fils ne pourra pas faire, tu vois tout ce qu’il devra faire pour compenser cet handicap, toutes les moqueries que les enfants ne lui épargneront pas. Ce ne sera pas facile, ça c’est sûr et tu espères sincèrement qu’il ne t’en voudra pas d’avoir été égoïste. « Non, ce n’est pas grave, il est en excellente santé. » Dis-tu dans un premier temps. C’était ce qui faisait que tu arrivais à en parler avec une once de légèreté désormais. Tu te lèves doucement et tu vas chercher une photo de ta dernière échographie dans un tiroir d’un meuble du salon. Tu la ramènes à Rhett et tu lui montres la petite main non formée de ton bébé. « Comme tu peux le voir, il n’aura pas de main gauche, pas de petit doigts à attraper. » Ce n’était pas pour toi que tu avais peur mais bien pour lui et la vie qui l’attendait. « Ce handicap va le suivre toute sa vie, je … J’espère pouvoir le lui faire oublier mais la vie est déjà assez difficile quand tout va bien alors je sais qu’elle ne lui fera pas de cadeau. » Tu étais plutôt positive en règle générale mais là, tu ne pouvais t’empêcher d’avoir peur pour ton enfant.

@Rhett Hartfield (hartwell #5) get the genie out the bottle 2523491165
Revenir en haut Aller en bas
Rhett Hartfield
Rhett Hartfield
le cœur de lion
le cœur de lion
(hartwell #5) get the genie out the bottle Hu5cwsy Présent
ÂGE : Quarante ET UN ans. (17/11/1982) Aïe.
SURNOM : Son numéro sur le terrain est devenu un véritable surnom : nine. C'est aussi le nom de sa biographie, parue en janvier 2023.
STATUT : Ils ont passé le cap des deux ans et cela leur a peut-être redonné un espoir nouveau. Evelyn et lui rêvent d'une famille, maintenant.
MÉTIER : Tête d'affiche de sa biographie, Nine, qui est un succès mondial et dont l'adaptation au grand écran est arrivée en février 2024.
LOGEMENT : #414 bayside, auprès d'Evelyn et de Ruben le chien (le vrai chien, pas le surnom, parce que c'est vrai que ça porte à confusion).
(hartwell #5) get the genie out the bottle E1ed457fd23bfae523f61e7cc3478ef2716c85a7
POSTS : 23974 POINTS : 1130

TW IN RP : addiction aux opioïdes (oxycodone), deuil
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Ancien joueur pro de rugby, il a accumulé les coupes d'Europe et du monde au sein d’un club londonien › Il a avancé sous les roues d’une voiture fin 2017, ce qui a causé la fin de sa carrière autant que le début d’une addiction à l’Oxycodone › Overdose et TS n°2 début 2020 › Bon coeur mais égoïste et égocentrique, il place sa passion pour le sport et ses ambitions avant tout le reste › A du mal à gérer sa colère, surtout depuis qu’il ne se défoule plus sur les terrains › Aime être le centre de l’attention › Incapable de confier ses sentiments, c’est pas un truc d’HOmMe
CODE COULEUR : darkgoldenrod (tan pour design sombre)
RPs EN COURS : (07)amos #3mickey #12hassan #11evelyn #34ruben #23ainhoaulysse

(hartwell #5) get the genie out the bottle B014821e7e9c3a0069baf6c3d0f89b37748c5b25
hartfield family: ruben #23 & ethel #5 › nothin' to say when everything gets in the way. seems you cannot be replaced and i'm the one who will stay. answer the phone: "Harry, you're no good alone. why are you sittin' at home on the floor? what kind of pills are you on?" in this world, it's just us, you know it's not the same as it was.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 4bdb6afc84c1bc57bed090f2fc66341cc23613fc
everhett #33 › i never believed in heroes but darkness can turn into light. i know this ain't never say never but i'll never, ever. i won't stop fighting, but not fighting with you. i'll be fighting for you like i'm born again.

(hartwell #5) get the genie out the bottle Db5b8bf0bbfcd63bdfa5cb19d2b31e6bb618d6cd
rhessan #11 › we've taken different paths and traveled different road. i know we'll always end up on the same one and when you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother.

(hartwell #5) get the genie out the bottle 0158b9f9e4a73c529cba207714ed288486105eea
miett #12 › things we lost to the flames, things we'll never see again. all that we've amassed sits before us, shattered into ash. i was the match and you were the rock. maybe, we started this fire. you said, "We were born with nothing and we sure as hell have nothing now". the future's in our hands and we will never be the same again. these are the things we lost in the fire.

RPs EN ATTENTE : norah #2 › louis #2

(hartwell #5) get the genie out the bottle 8a8c7dafbd55cd20b2befcb91cb390e0

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens
AVATAR : Chace Crawford
CRÉDITS : harley (avatar) › ssoveia (gif) › nairobi (gif mickey) › loonywaltz (userbars)
DC : Auden, Lily, Swann & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t40337-bring-the-music-back-to-me-rhett
https://www.30yearsstillyoung.com/t41170-
https://www.30yearsstillyoung.com/t41840-rhett-hartfield

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptyMar 26 Sep - 14:15



A entendre que l’enfant de Jenna ne sera pas comme tous les autres, cela lui provoque un certain pincement au cœur. Il est désolé pour elle, pour cet enfant à naître aussi. Une part de lui se demande s’il en aurait de même si cet enfant avait été le sien, et il revient bien vite à la raison en se rappelant que cela a tout d’impossible mais aussi que cela ne sert à rien de baser son existence toute entière sur des et si. « Non, ce n’est pas grave, il est en excellente santé. » Elle le rassure mais il sent qu’il y a autre, un mais qu’elle s’apprête à lui préciser et qu’il attend donc avant de véritablement accepter d’être rassuré. Finalement, l’échographie qu’elle lui tend n’arrange pas totalement ses doutes et ses peines, mais la lueur de joie qui s’exprime dans son regard à ainsi pouvoir voir le bébé de Jenna pour la première fois suffit à chasser le reste. Il étire même un sourire parfaitement sincère et sans doute un peu ému aussi, même s’il aurait plus de mal à avouer ce second point. Jenna sera une mère formidable et la façon dont elle parle déjà amoureusement de son fils n’est qu’une preuve parmi bien d’autres.

« Comme tu peux le voir, il n’aura pas de main gauche, pas de petit doigts à attraper Ce handicap va le suivre toute sa vie, je … J’espère pouvoir le lui faire oublier mais la vie est déjà assez difficile quand tout va bien alors je sais qu’elle ne lui fera pas de cadeau. » Il repose délicatement la photo sur la table et se rapproche de Jenna pour l’enlacer avec soin, sans doute un peu trop puisqu’il semble oublier qu’elle est seulement enceinte et non pas en sucre. Quand bien même, il tente de la rassurer par les gestes à défaut d’avoir les mots justes, ce genre d’instant partagé avec Jenna n’ayant rien d’inédit. « Tu seras une maman formidable. Tu lui apprendras à être un garçon comme tous les autres. » Même avec son handicap, elle saura lui faire comprendre qu’il a tout autant le droit au bonheur que n’importe quel enfant, et elle sera parfaite dans son rôle. Elle est douce, avenante et patiente, ce qui sont toutes les qualités qu’il associe à la maternité. Elle pourra élever cet enfant pour les deux décennies à venir sans le moindre mal, quoiqu’avec le besoin de s’arracher les cheveux de temps à autres, sans doute. « Je suis là si t’as besoin. De soutien financier, je sais pas, ou juste… Je sais pas trop comment je pourrais aider, mais je dis juste que si toi t’as une idée, je le ferai. » Il ne sait pas ce qu’il a qu’elle n’a pas déjà, mais il jure être prêt à se plier en quatre pour elle et pour cet enfant, parce qu’à défaut d’être aujourd’hui encore sa petite-amie, elle n’en reste pas moins une personne particulièrement chère à son coeur, et ce n’est pas le genre de chose qu’il pourrait oublier.











(hartwell #5) get the genie out the bottle 2392430899 :
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle EmptyJeu 28 Sep - 11:47


Avant d’apprendre le futur handicap de ton fils, tu t’étais toujours vue comme une personne ouverte d’esprit, une personne qui ne s’arrêterait pas à si peu de choses. C’était toujours si peu de choses quand cela n’arrivait qu’aux autres. Cela faisait plus d’un mois que l’on t’avait annoncé la nouvelle pourtant, malgré une acceptation qui se faisait petit à petit, tu avais toujours l’impression de vivre ce handicap comme un échec. Tu n’allais pas donner à ton fils toutes les chances de réussir et ça, c’était de ta faute. Etrangement, l’idée d’avorter n’avait jamais pointé le bout de son nez à ce moment-là de ta grossesse. Il n’avait jamais été question d’abandonner cet enfant, tu le vivais plus comme une blessure personnelle qu’autre chose. Tous tes efforts allaient devoir se concentrer sur la recherche de solutions pour que ton enfant grandisse aussi normalement que possible. Tu avais amené à Rhett ton échographie car elle parlait plus que mille mots. Tu vis l’émotion se dessiner sur le visage du jeune homme car même s’il était maître de ces dernières de manière quasi systématique, avec toi, il laissait souvent tomber le masque. Quand tu te rassis à côté de lui et que tu lui expliquais ce qu’il pouvait déjà constater, il te prit naturellement dans ses bras. Tu sentis les larmes te monter aux yeux parce que cela te faisait toujours du bien de retrouver cette place que tu avais perdue quasiment une décennie plus tôt. Les étreintes de Rhett avaient toujours été des moments de guérison, un pansement pour permettre à la blessure de se refermer un peu mieux par la suite. « Tu seras une maman formidable. Tu lui apprendras à être un garçon comme tous les autres. » Il y a des milliers de choses que tu aurais aimé que Rhett fasse quand vous étiez ensemble. Cependant, il y avait une chose qu’il avait toujours fait et qu’il continuait à faire aujourd’hui c’était te soutenir dans tout ce que tu entreprenais. Il était intimement persuadé que tu réussirais et il n’avait jamais essayé de te détourner de tes rêves et de tes ambitions. Et ça, il continuait à le faire. « « Je suis là si t’as besoin. De soutien financier, je sais pas, ou juste… Je sais pas trop comment je pourrais aider, mais je dis juste que si toi t’as une idée, je le ferai. » » Tu ne peux t’empêcher un sourire amusé. L’argent était souvent une solution facile mais ce n’était pas ce que tu attendais de Rhett. D’ailleurs, tu n’attendais rien de lui, tu appréciais juste qu’il soit là pour toi et que vous puissiez aujourd’hui avoir cette relation. « Merci beaucoup pour ton soutien, ça compte énormément pour moi. » Il n’imaginait pas à quel point tes paroles étaient sincères. Cette grossesse, tu avais eu la force de la continuer parce que Rhett avait cru en toi. Parce qu’il t’avait assuré que tu pouvais le faire ce qui avait levé les derniers doutes. « Je n’ai pas besoin de grand-chose d’autre, ton soutien et ta présence, quand tu le peux, me suffisent largement. » Le fait qu’il fasse toujours parti de ta vie, qu’il prenne le temps de passer te voir malgré son emploi du temps chargé et sa relation avec Evelyn comptait pour toi. Vous n’aviez pas besoin de vous voir tous les deux jours, votre relation était toujours aussi forte malgré la distante et le temps, elle avait seulement changé de nature. « Tu restes manger ? Comme ça je profite de ta compagnie avant que tu ne disparaisses dans le monde réel. » Lui dis-tu avec un clin d’œil en te levant pour te diriger vers la cuisine. Après tout, tu n’avais pas vu Rhett depuis février, si tu pouvais profiter de sa compagnie encore un peu, tu allais le faire car tu ignorais quand sera votre prochaine rencontre.

@Rhett Hartfield (hartwell #5) get the genie out the bottle 2523491165
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(hartwell #5) get the genie out the bottle Empty
Message(#) Sujet: Re: (hartwell #5) get the genie out the bottle (hartwell #5) get the genie out the bottle Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(hartwell #5) get the genie out the bottle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-