AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

 (lewinett #4) is the silence a little too much?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty
Message(#)(lewinett #4) is the silence a little too much? EmptyVen 9 Juin 2023 - 22:50

@cameron lewis :l:
(bayside → logements)


Elle a acheté le pire cadeau qu’un parent puisse imaginer. Un atelier à perles, quelque chose d’immense, quelque chose de volumineux, et surtout quelque chose qu’elle s’amusera à perdre à travers toute la maison sans même le savoir. Il est adapté aux enfants de son âge et, la cerise sur le gâteau, c’est que Charlie sait que la toute jeune Hannah s’amusera comme une petite folle avec toute la panoplie de la parfaite créatrice d’art. Charlie ne pouvait pas refuser à Cameron de passer une tête à l’anniversaire de sa fille, uniquement pour faire plaisir à cette dernière et non à l’homme qui l’a misérablement plaquée. Sa fille n’a pas à pâtir des relations des adultes et elle le pense pour Hannah autant que pour tous les enfants du monde, elle-même le fruit d’une union qui n’était sans doute pas voulue. Elle a promis de venir, mais elle a aussi pensé très fort qu’elle se contenterait de s’en tenir au minimum, ne voulant évidemment pas aller aussi loin que jouer au love to love en compagnie de Cameron. Tout ce qu’elle a assuré, c’était sa présence. Du reste, elle sera polie et cordiale et, surtout, elle fera tout son possible pour entretenir une discussion avec n’importe quelle personne ne s’appelant pas “Cameron”, quand bien même elle craint déjà l’âge des invités et le peu d’issues de secours possibles. Ce sera un problème pour la Charlie de plus tard.

A défaut de pouvoir s’habiller dignement avec une revenge dress de son propre crue, elle opte pour une tenue infiniment plus simple, soucieuse de ne pas tenir pour témoin de sa rancœur les enfants. Elle souffle une dernière fois dans sa voiture une fois garée dans l’allée, ressentant le besoin de prendre une seconde pour se vider l’esprit et anticiper un peu mieux la journée à venir.  Charlie a décidé d’arriver avec un peu d’avance, non par nostalgie mais bien par soin d’anticiper le reste de la journée, à commencer par les invités: elle ne sait pas si l’anniversaire se tient entre Hannah et ses amis, ou s’il est plutôt destiné à la famille plus ou moins étendu. Être entourée d’enfants l’arrangerait beaucoup, à commencer parce qu’elle sait qu’ils l’occuperaient longtemps et quémanderaient toujours son attention. Elle sait aussi que si elle doit rester parmi les adultes, elle ne pourra pas prendre la poudre d’escampette, ni même échapper aux questions plus ou moins personnelles, plus ou moins difficiles: quel a été la version des faits lorsque Cameron a expliqué sa rupture avec Charlie ? L’a-t-il fait, au moins, ou a-t-il évité le sujet, comme avec sa fille ? La blonde passe une main le long de ses cheveux, les rejette en arrière, et s’extrait enfin du véhicule, son large cadeau sous le bras.

Le bout de son index, coupé court mais toujours manucuré, appuie une seule fois sur la sonnette de la maison, le coeur lourd de souvenirs autrefois bien plus joyeux. Elle aurait aimé que Zoya soit présente, pour au moins trouver une alliée. A défaut, elle relève le menton lorsque Cameron lui ouvre la porte et, après un simple regard en sa direction mais aucun mot, elle marque la cadence de ses talons sur le carrelage de la maison. Elle a au moins l’avantage de déjà savoir où se diriger et poser son cadeau pour qu’il rejoigne la pile, n’ayant pas douté un seul instant que la petite serait gâtée. “Tu as besoin d’aide pour les préparations ?” Elle reste fidèle à elle-même: si elle fait quoi que ce soit, c’est pour Hannah. Elle veut qu’elle passe un bon anniversaire, elle veut que tout soit prêt, elle veut que tout lui plaise ; et si cela signifie aider Cameron pour y arriver, alors elle y consent. “Qui d’autre est invité ?” Sûrement pas Lyla, et tant mieux. Elle n’aurait pas voulu lui faire face de nouveau aujourd’hui, pas dans un tel contexte, et pas maintenant qu’elle n’est plus rien d’autre qu’un souvenir encore un peu trop présent dans l’esprit de sa fille. L’an prochain, Hannah ne demandera pas qu’elle soit présente, et tout sera revenu à la normale. “Et à qui je dois mentir ?” Elle demande, avec bien moins d’entrain cette fois-ci, son regard se reposant sur Cameron alors qu’elle se pose contre le mur le plus proche, ses mains reposées contre son dos. Elle a simplement besoin d’amasser les informations, et elle entrera en mode automatique ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty
Message(#)(lewinett #4) is the silence a little too much? EmptyMer 12 Juil 2023 - 1:54


Is the silence a little too much? -- @Charlie Fawcett
Trois ans déjà avaient passé depuis ce jour où Cameron avait eu le bonheur de devenir père. Il avait l’impression que c’était la veille que sa fille Hannah serrait ses pouces dans ses petites mains pendant qu’il la faisait boire, qu’il la tenait seulement sur son avant-bras pour faire passer ses maux de ventre alors que pleurer était son seul moyen de communication. Elle en avait fait du chemin depuis. Si le père était fier de sa fille, il l’était moins du modèle qu’il avait été pour elle ces deux dernières années. Étant donné son jeune âge, il espérait qu’elle garderait peu de souvenirs de cette période moins reluisante et que leur relation future n’en serait pas négativement impactée surtout maintenant qu’il ne pouvait pas la voir aussi souvent qu’il le souhaitait. Aujourd’hui, toutefois, il avait réussi à convaincre Lyla de le laisser voir Hannah à condition que la petite fête d’enfants ait lieu chez les parents de Cameron. Les grands-parents n’avaient pas été très difficiles à convaincre, ils ne rataient jamais une occasion de gâter leurs petites-filles. Ana Maria s’était assurée que tout soit parfait en décorant la maison et préparant de petits sacs surprises pour les invités tandis que Harrison en bon cordon bleu s’était occupé du buffet. Étant donné l’âge de la plupart des invités, il n’avait rien fait de très compliqué.

L’heure à laquelle les invités avaient été conviés approchait à grand-pas et Cameron commençait sérieusement à stresser. Si cette journée devait être l’occasion pour lui de passer du bon temps avec sa fille, il anticipait le déroulement de la journée puisque son ex Charlie allait être présente. Il aurait sans doute dû expliquer à Hannah que la blonde et lui n’étaient plus ensemble, mais il en avait été incapable lorsqu’elle l’avait supplié de l’inviter avec ses grands yeux brillants. Il ne voulait surtout pas faire de la peine à la jeune fille quand il n’avait pas pu la voir des semaines durant et que, présentement, les minutes qu’il passait en sa compagnie étaient comptées. Au fond de lui, il avait toutefois espéré que son ex ne puisse pas être des leurs, mais elle avait accepté, définitivement plus pour sa fille que pour lui. En même temps, il espérait que cette journée lui permettrait de calmer le jeu avec Charlie. Il avait beau avoir mis un terme à leur relation amoureuse, il n’était pas moins reconnaissant pour tout ce qu’elle avait fait pour lui dans la dernière année et elle demeurait quelqu’un qu’il aimerait garder dans sa vie même s’il était conscient que c’était peu réaliste étant donné la façon dont leur histoire s’était terminée.

Pendant que les enfants jouaient à l’extérieur avec son père, Cameron aidait sa mère à placer la nourriture sur la table de la salle de à manger. Lorsqu’ils entendirent cogner à la porte, sa mère le poussa doucement en direction de la porte. « Mi campeón, je vais aider ton père dehors, vas répondre. » Ce n’était qu’un prétexte et il le savait rien qu’au regard que sa mère lui lançait. Ana Maria avait toujours adoré Charlie et elle avait été peinée d’apprendre que Cameron l’avait laissée quelques mois plus tôt. Depuis qu’elle savait que l’inspectrice serait présente à la petite fête, elle espérait secrètement (pas si secrètement que ça) qu’ils reviendraient ensemble. Elle croyait que son fils était particulièrement déprimé ces temps-ci parce qu’il remettait en question sa décision quant à leur rupture, mais elle était bien loin du compte. Si une femme occupait ses pensées dernièrement, c’était surtout Freya qui était partie aux États-Unis au début du mois et ce malgré qu’il ait tenté de la retenir en lui faisant part de ses sentiments pour elle. « Hey. Merci d’être venue… » dit-il en se forçant à lui sourire sans savoir si elle l’avait remarqué considérant qu’elle se dépêchait d’entrer sans lui adresser le moindre mot. Les mains dans les poches, il la suivit lentement d’un air coupable.  “Tu as besoin d’aide pour les préparations ?” Il jeta un coup d’œil autour de lui pour trouver quelque chose à faire histoire de briser un peu le malaise présent entre eux et bien trop visible. « Il faut amener ça dans la salle à manger. » dit-il en pointant les couverts à l’effigie de princesses. “Qui d’autre est invité ?” « Mes parents sont dehors sinon il va y avoir des amies d’Hannah principalement. C’est possible que Zeke vienne faire un tour, je ne sais pas encore. » Peut-être que les parents de certains seraient présents, ceux qui ne faisaient pas confiance à Cameron après avoir su pour son séjour en cure de désintoxication. “Et à qui je dois mentir ?” Alors qu’il venait à peine de prendre l’énorme pichet de jus, il le reposa sur le comptoir à côté de lui. « Mes parents savent… » répondit-il dans un soupir, ce qui voulait dire que sa fille ne savait évidemment pas encore. « Ça va être comme ça toute la journée? » Il n’avait pas l’énergie de se prendre la tête avec elle, ni d’endurer des petites remarques toute la journée qu’il méritait certainement. « Charlie… » Il se passa une main dans les cheveux en pivotant son corps vers elle, son autre main sur sa hanche. « Je suis désolé, okay? » Il tendit un bras vers elle pour caresser tendrement son épaule, un geste qui n’était plus tellement naturel maintenant qu’ils n’étaient plus ensemble. « Tu sais, à ma fête, c’est pas vraiment sorti comme je voulais… » Même si ce qu’il avait dit était vrai. Oui il y en avait une autre et il sentait que son cœur ne battrait jamais pour elle au même rythme que lorsqu’il était en compagnie de Freya. « J’ai jamais voulu te faire de peine… » Elle comptait énormément pour lui et il l’aimait, juste pas de la même façon qu’elle l’espérait…


Dernière édition par Cameron Lewis le Mer 23 Aoû 2023 - 4:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty
Message(#)(lewinett #4) is the silence a little too much? EmptyMar 18 Juil 2023 - 21:21

Comme elle l’avait totalement anticipé, les retrouvailles sont froides et gardent un arrière-goût artificiel. Cameron n’est pas de ces exs qu’elle tient encore pour espoir de reconquérir, pas alors qu’il a à ses yeux poussé un peu trop loin les limites du tolérable et du pardonnable. D’autres avaient leurs propres problèmes, mais peu ont réussi à la faire se questionner autant sur sa propre estime et surtout l’ont poussé à se comparer à une autre femme qu’elle ne peut détester. Après tout, Freya lui a à son tour brisé le cœur, et il n’en méritait pas moins. « Hey. Merci d’être venue… » - “Je l’ai fait pour Hannah.” Elle le précise donc de suite, pour qu’il ne se méprenne pas un seul instant sur ce dont il est réellement question ce soir. Elle rend service à une gamine qui n’a rien demandé, et rien d’autre. C’est dans cette optique que Charlie cherche à s’occuper les mains plutôt qu’à discuter avec l’homme face à elle, espérant que de cette façon, au moins, la journée puisse passer à peine plus rapidement. Dans le même élan, elle hoche la tête lorsqu’il lui présente la liste d’invités et ne cherche pas à aller plus loin, n’ayant aucun commentaire à faire sur son frère, quand bien même elle aurait évidemment préféré la présence de Zoya à ses côtés. De toute évidence, cela ne semble pas être prévu pour aujourd’hui, et peut-être qu’elle aurait elle-même dû convier la Lewis à l’anniversaire de sa nièce. Elle y aurait été à sa place, et Charlie un peu plus à l’aise.

La question suivante arrête Cameron en plein mouvement, lui qui abandonne ce qu’il était en train de faire pour donner toute son attention à la blonde. Quelle chance. « Mes parents savent… » Mais ils sont de toute évidence les seuls, à en juger par les secondes qui s’égrènent rapidement mais la liste qui ne s’allonge pas le moins du monde. Seulement ses parents. Elle pince les lèvres, détestant plus que jamais sa lâcheté. Il n’a pas eu de mal à la larguer, mais il en a bien plus à l’avouer au reste du monde. « Ça va être comme ça toute la journée? Charlie… » Elle lève une main inquisitrice, n’appréciant pas la tournure de sa question. “Ne me Charlie pas.” Il a perdu tout droit de prononcer son prénom d’une telle manière, que ce soit pour se la jouer raisonnable ou pour tenter de contrôler la situation. Il n’a pas à lui reprocher son attitude. Il ne le peut pas. “Je te pose ces questions pour pas gâcher l’anniversaire de ta fille, c’est tout.” Elle ne vient pas pour avoir la moindre discussion avec lui. Tout ce qu’elle compte faire, bien malgré elle, c’est perpétuer le stupide mensonge qui a été le sien, parce qu’il est hors de question que l’anniversaire d’Hannah soit associé à quoi que ce soit de négatif. « Je suis désolé, okay? » D’un geste rapide de la main, elle chasse celle qu’il approche de son épaule dans le but de la caresser comme un animal apeuré et en état de choc. Elle n’est rien de tout ça et, elle le jure, elle n’a pas besoin de lui. “J’ai pas besoin de ton empathie, Cam.” Et elle croise ses mains sous son torse, prête à réitérer le même genre de geste si jamais il tente encore de se la jouer paternel ou Dieu sait quoi encore avec elle. « Tu sais, à ma fête, c’est pas vraiment sorti comme je voulais… » Le pauvre. « J’ai jamais voulu te faire de peine… » - “Tu comptais que je réagisse comment, au juste ?” Elle fronce les sourcils, énervée à l’idée qu’il se montre aussi peu capable d’anticiper ses réactions. Il l’a plaqué ; comment aurait-elle dû réagir si ce n’est en ressentant une peine infinie ? “Je t’ai attendu quand tu étais dans ton centre de désintox et tout ce que t’as trouvé à me dire à ton retour, c’est que tu te branlais en pensant à une autre.” Et peut-être qu’il n’a pas eu ces mots là précisément, oui, mais le fond de l’idée reste la même: il ne l’aime pas. Pire encore, c’est une autre qu’il regarde avec de véritables yeux doux. “Tu m’as laissé m’attacher à toi pendant tout ce temps, et c’est ça que je te reproche. Je suis pas seulement triste, je suis en colère.” Parler de ses sentiments ne l’effraie pas, elle, alors elle n’hésite pas à parler avec les mots adéquats, ses yeux clairs ne laissant aucun répit à ceux du Lewis. L’anniversaire attendra quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty
Message(#)(lewinett #4) is the silence a little too much? EmptyMer 23 Aoû 2023 - 15:10


Is the silence a little too much? -- @Charlie Fawcett
“Je l’ai fait pour Hannah.” Évidemment qu’elle n’était pas ici pour lui, il l’avait compris depuis le début, pas comme sa mère qui voyait de l’espoir où il n’y en avait plus depuis des mois. Il lui avait bien dit que Charlie et lui n’étaient plus ensemble depuis un mois et demi déjà, mais il s’était retenu d’exposer toutes les raisons parce qu’il se sentait mal d’avoir fait de la peine à la blonde, mais aussi parce que Freya était un sujet qui le rendait toujours un peu trop émotif. Son départ était encore récent, encore trop douloureux surtout. Zoya était la seule avec qui il s’était totalement ouvert sur le sujet, probablement juste parce qu’elle avait été témoin de la scène à l’aéroport et du mal que ce rejet lui avait causé. “Ne me Charlie pas.” Un brin agacé, il soupira en se mordillant l’intérieur de la joue pour ne pas dire quelque chose qu’il pourrait regretter. “Je te pose ces questions pour pas gâcher l’anniversaire de ta fille, c’est tout.” Tant mieux parce qu’il tenait à ce que la petite garde un bon souvenir de ce moment en famille. « Je ne la vois pas tellement souvent ces temps-ci, j’aimerais pouvoir passer un bon moment avec elle moi aussi. » C’était tout ce qu’il demandait, il accepterait toutes les insultes qu’elle avait envie de lui balancer par la suite sans se défendre si c’était ce qu’il fallait. L’ambiance étant déjà extrêmement tendue depuis l’arrivée de Charlie, il avait peu d’espoir de garder un bon souvenir de cette fête d’anniversaire. “J’ai pas besoin de ton empathie, Cam.” Il leva les deux mains en l’air de part et d’autre de sa tête pour montrer qu’il ne la toucherait plus. “Tu comptais que je réagisse comment, au juste ?” Il soupira une fois de plus. Évidemment qu’elle allait mal réagir, c’était indéniable, mais ça ne changeait rien au fait qu’il n’avait jamais voulu lui faire de mal. « Je ne suis pas si con, je savais que tu réagirais mal quand même… » Mais il aurait pu rompre avec elle avec un peu plus de douceur, sans tout lui balancer en pleine gueule sans la moindre délicatesse. « J’aurais dû m’y prendre autrement, c’est tout. » Elle l’aurait probablement détesté autant, mais il se disait qu’elle aurait peut-être été un peu moins blessée. C’était sans doute naïf de le croire.

“Je t’ai attendu quand tu étais dans ton centre de désintox et tout ce que t’as trouvé à me dire à ton retour, c’est que tu te branlais en pensant à une autre.” Ce n’était pas exactement ce qu’il avait dit, mais peu importe, ce n’était pas le moment de jouer sur les mots surtout pas quand la conclusion était la même. « Qu’est-ce que j’aurais dû faire au juste? T’aurais préféré que je fasse semblant pour qu’on reste ensemble? On sait tous les deux que j’aurais été un trou de cul à tes yeux là encore. » Sûrement plus qu’aujourd’hui même. “Tu m’as laissé m’attacher à toi pendant tout ce temps, et c’est ça que je te reproche. Je suis pas seulement triste, je suis en colère.” Il avait l’impression que peu importe ce qu’il disait, ce ne serait pas suffisant pour se faire pardonner. Du moins, pas maintenant alors que la plaie était toujours bien vive. Il se sentait frustré de passer une fois de plus pour le méchant quand il n’avait jamais eu de mauvaises intentions. « Tu penses que je l’ai fait exprès? Que je me suis levé un matin en me disant que j’allais te faire de faux espoirs et te présenter à ma fille en sachant que j’allais te plaquer quelques mois plus tard? » Avant Charlie, Cameron avait été en couple pendant deux ans avec Luke, puis trois ans et demi avec Lyla. C’était sans doute plus que bien des gens, mais ce n’était pas très long à ses yeux. Ce n’était pas pour rien qu’il avait voulu prendre son temps avant de mettre Hannah au courant que leur relation avait pris une autre direction. Il avait voulu attendre d’être certain pour être un bon exemple pour sa fille, mais au final, il aurait dû attendre plus longtemps. « Pour ce que ça vaut, j’aurais vraiment aimé ça que ça marche parce que t’es quelqu’un de bien et que je tiens à toi, mais j’ai aucun contrôle sur ce que je ressens. » Elle pouvait être en colère contre lui autant qu’elle le désirait, mais il savait qu’il avait pris la bonne décision autant pour lui que pour elle en mettant un terme à leur relation.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty
Message(#)(lewinett #4) is the silence a little too much? EmptyMar 5 Sep 2023 - 19:10

« Je ne la vois pas tellement souvent ces temps-ci, j’aimerais pouvoir passer un bon moment avec elle moi aussi. » Et elle comprend l’idée sans mal, au point où elle ne pense pas un seul instant aller contre son désir. Cameron a été un petit-ami exécrable mais elle continue de penser qu’il est un bon père pour Hannah et qu’il essaie de continuellement faire de son mieux: elle ne le le lui retirera pas et, surtout, elle ne fera rien pour mettre à mal la relation entre le père et sa fille. Son esprit de vengeance ne va pas jusqu’aux proches desdits concernés, c’est une règle d’or. « J’empêcherai pas ça d’arriver. » Elle répond finalement et le lui assure, le ton de sa voix un brin véhément que ce qu’il avait pu être jusque là. Simplement, la blonde prend le temps de souligner que si elle ne fera rien qui puisse lui porter préjudice ce soir, elle est aussi très loin de lui avoir pardonné ses mots et son attitude à son égard au moment de la rupture qu’il lui a annoncée. « J’aurais dû m’y prendre autrement, c’est tout. » Une fois de plus, la blonde hoche la tête. « On est au moins d’accord sur ça. » Elle a connu des histoires qui se terminent, ça oui, et elle sait aussi que les mots ont le pouvoir de changer toute la situation. Les siens n’étaient pas les bons, et elle est au moins soulagée qu’il en ait lui aussi conscience et ne soit pas trop occupé à minimiser sa faute. Elle espère au moins qu’une autre n’aura pas à revivre la même chose, même si l’amour de sa vie semble loin et pas forcément prête à revenir dans les parages. Une part d’elle pense que c’est bien fait pour lui, même si elle ne le verbalise pas. Elle n’en pense pas moins.

« Qu’est-ce que j’aurais dû faire au juste? T’aurais préféré que je fasse semblant pour qu’on reste ensemble? On sait tous les deux que j’aurais été un trou de cul à tes yeux là encore. »
« La vraie question c’est comment t’as pu vivre tout ce temps sans te rendre compte que c’est pas de moi dont t’étais amoureux, sérieux ? »

Non pas que Charlie lui ait jamais dit l’aimer, mais de son côté au moins elle n’avait pas d’yeux pour un autre, ni même une autre. Elle a l’impression de faire face à un adolescent qui en est encore au stade où il apprend ce qu’est l’amour et, la trentaine approchant, elle jure ne vraiment pas avoir le temps pour ce genre de conneries. Elle ne rêve pas de fonder une famille et tout ce qui s’ensuit, son horloge interne ne sonne pas l’alerte, mais elle a au moins à cœur de ne pas perdre son temps avec des hommes qui ne sont pas prêts. Être en couple n’est pas une évidence pour elle, et Charlie pensait sincèrement que Cameron aurait pu être une douce exception à sa vie. Il a été une exception, oui, mais loin d’être douce. « Tu penses que je l’ai fait exprès? Que je me suis levé un matin en me disant que j’allais te faire de faux espoirs et te présenter à ma fille en sachant que j’allais te plaquer quelques mois plus tard? » Non, évidemment. Elle ne le pense pas et elle ne l’a jamais pensé, parce qu’elle a toujours su qu’il tenait à sa fille et qu’il ne prendrait jamais la peine de jouer avec ses sentiments. « Je pense que tu as pris certaines décisions trop vite et je te souhaite de pas refaire la même erreur. » Il a laissé Charlie prendre une place dans sa vie alors qu’il aurait pu et dû comprendre dès le début qu’ils ne désiraient pas la même chose, et c’est ce fait en particulier qu’elle continue de lui reprocher malgré les semaines écoulées. « Pour ce que ça vaut, j’aurais vraiment aimé ça que ça marche parce que t’es quelqu’un de bien et que je tiens à toi, mais j’ai aucun contrôle sur ce que je ressens. » La blonde souffle tout bas. « Je sais Cam. » qu’elle concède sans aucune animosité. Tout ce qu’elle retient de son côté, c’est qu’elle aurait aimé être suffisante pour qu’il l’aime à son tour, parce qu’elle est toujours présente à ses côtés contrairement à Freya. Mais maintenant, il est trop tard pour vouloir changer le passé.

Pour balayer une bonne fois pour toutes leur discussion, elle fait volte-face dans la cuisine et parcourt le plan de travail de cette dernière du regard. « Où est le gâteau pour Hannah ? Je vais mettre les bougies. Je vais pas m’attarder. » Mais elle ne peut pas se permettre de partir avant que la petite ait soufflé ses bougies. Protocole oblige.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty
Message(#)(lewinett #4) is the silence a little too much? EmptySam 14 Oct 2023 - 5:43


Is the silence a little too much? -- @Charlie Fawcett
« J’empêcherai pas ça d’arriver. » Si Cameron savait que Charlie lui en voulait pour la façon dont il avait rompu avec elle, il savait aussi qu’elle ne gâcherait pas volontairement l’anniversaire d’Hannah, mais il était tout de même rassuré de l’entendre dire qu’elle ne l’empêcherait pas de passer un bon moment en compagnie de sa fille aujourd’hui. Sa fille lui manquait depuis qu’il était sorti de cure de désintoxication et s’il pouvait comprendre les craintes de Lyla, il trouvait injuste de ne pas pouvoir voir son enfant aussi souvent qu’il le désirait alors qu’il démontrait clairement sa volonté à aller mieux. Ce n’était pas toujours facile, mais il se pliait aux demandes de son ex sans rien dire pour ne pas envenimer la situation, espérant simplement qu’à la longue elle lui referait enfin confiance pour s’occuper de leur fille. « Merci. » souffla-t-il avant que la discussion ne redevienne tendue. Il regrettait, Cameron, non pas d’avoir rompu avec elle, mais de lui avoir tout balancé en pleine figure sans réfléchir parce qu’elle l’énervait avec toutes ses questions. Même si ça le frustrait de l’admettre, il était conscient que c’était à lui de prendre le blâme dans cette histoire, il aurait dû s’y prendre autrement.

« La vraie question c’est comment t’as pu vivre tout ce temps sans te rendre compte que c’est pas de moi dont t’étais amoureux, sérieux ? » Il le savait sans doute au fond de lui depuis longtemps, mais ne l’assumait pas, espérait se tromper et que des sentiments amoureux se développeraient avec le temps, à mesure que leur complicité grandirait. Il l’appréciait sincèrement, pourquoi ne pouvait-il pas avoir des sentiments pour elle en plus de Freya? Visiblement, ce n’était pas aussi simple et il s’était rendu compte en cure que celle qui lui manquait le plus, ce n’était pas celle avec qui il partageait son lit le soir. « Je ne sais pas, Charlie, je ne sais pas! » s’impatienta-t-il en haussant légèrement le ton, les yeux grands ouverts. Avant de poursuivre, il soupira en se massant les tempes du bout des doigts, laissant ensuite lourdement retomber sa main le long de son corps. Ça paraissait si simple aux yeux de la blonde, mais ce ne l’était pas pour le brun qui ne se reconnaissait plus depuis son accident deux ans plus tôt. Autant pour sa vie amoureuse que professionnelle, il avait beaucoup de difficultés à savoir ce qu’il voulait. Ses pensées étaient confuses, mais Charlie l’avait aidé à y mettre un peu d’ordre depuis qu’elle faisait partie de sa vie. « Au cas où t’aurais pas remarqué, c’est un peu mélangé dans ma tête! » Et parce qu’il avait peur de faire une erreur en prenant une décision, que ce soit pour la maison dont il était propriétaire avec Lyla ou pour sa relation avec Charlie, il n’avait rien fait pendant longtemps. Trop longtemps. « Je ne la voyais pas souvent… » dit-il d’une voix plus basse, visiblement mal à l’aise de parler de Freya avec son ex. « Et j’appréciais sincèrement les moments qu’on passait ensemble, toi et moi… J’espérais que le reste suive, j’imagine. » Parce que toutes les histoires n’étaient pas des coups de foudre.

Hannah aimait profondément Charlie et si Cameron avait présenté l’enquêtrice à sa fille, c’était parce qu’il voulait vraiment que ça fonctionne entre eux ou il ne l’aurait pas fait. Même si ça ne suffisait pas, il s’était toujours dit qu’il ne pourrait jamais être en couple avec quelqu’un si le courant ne passait pas entre sa fille et cette personne. « Je pense que tu as pris certaines décisions trop vite et je te souhaite de pas refaire la même erreur. » Le regard évitant, il hocha la tête d’un air coupable. « J’imagine, oui. » Certaines trop vite, d’autres pas assez. « Ça ne me fait pas plaisir de faire de la peine aux gens. » Même s’il avait le don de terminer sur la black list de ses ex, comme le disait si bien Angus. « Je n’ai pas l’intention de le refaire… » On apprend de nos erreurs, qu’ils disent, et pour ne pas refaire la même erreur, peut-être que le guitariste avait intérêt à prendre du temps pour lui pour mettre en lumière ce qu’il désirait vraiment. « Où est le gâteau pour Hannah ? Je vais mettre les bougies. Je vais pas m’attarder. » D’un signe de tête, il désigna l’armoire au-dessus du four. « Au-dessus du four. » Il se serait bien proposé pour les lui donner, mais Charlie était plus grande que lui alors il alla plutôt vers le réfrigérateur prendre le gâteau à l’effigie de Frozen sur lequel Cameron a écrit en patte de mouche « Bonne fête Hannah » avec du glaçage. Ne parlons même pas des fleurs qu’il a tenté de dessiner… En temps normal, il aurait ri de son manque de talent de pâtissier, mais il n’avait présentement pas trop le cœur à rire. « J’ai un briquet pas loin il me semble… » Il déposa le gâteau devant Charlie, puis il fouilla dans les poches de son pantalon pour en sortir un briquet qu’il lui tendit. « Tu m’as beaucoup aidé à prendre confiance… avec ma jambe. Tu ne le réalises peut-être pas, mais tu as eu un gros impact sur ma vie… Pour ça, je te remercie. » D’un sac en plastique, il sortit deux chapeaux de carton munis d’une ficelle. Il en plaça un sur sa tête et tendit le deuxième à Charlie. Pas question d’aller porter le gâteau sans ça, ce n’était pas discutable.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty
Message(#)(lewinett #4) is the silence a little too much? EmptyMer 18 Oct 2023 - 12:55

« Je ne sais pas, Charlie, je ne sais pas! » Il parle comme un enfant, et c’est tout ce qu’elle voit désormais chez lui, incapable de comprendre comment elle a pu sincèrement l’apprécier pendant de si longs mois. « Au cas où t’aurais pas remarqué, c’est un peu mélangé dans ma tête! » - « T’avise pas un seul instant d’en faire une excuse. » Si tout était mélangé dans sa tête, ce n’est que parce qu’il aime un peu trop la drogue, et jamais elle n’accepterait que cela lui serve d’argument et d’excuse. « Je ne la voyais pas souvent… » - « Cameron… Tu peux pas en faire une excuse, je vais pas te plaindre parce que tu pouvais pas baver sur elle aussi souvent que tu l’aurais voulu. » Elle a l’impression de devoir parler à un enfant et se montrer pédagogue quand, en réalité, elle n’a aucune envie de faire des efforts pour lui. Elle est venue pour Hannah, elle le pense et elle continuera à le dire autant de fois que nécessaire. « Et j’appréciais sincèrement les moments qu’on passait ensemble, toi et moi… J’espérais que le reste suive, j’imagine. » Il faut croire qu’il espérait beaucoup de choses et qu’il en voulait tout autant, ce à quoi elle finit par ne plus répondre. Ils ne sont de toute façon plus ensemble et il est désormais certain qu’ils ne reviendront pas sur cette décision, alors Charlie finit par estimer que continuer à se prendre la tête sur le sujet est une guerre vaine. Elle souffle pour lui faire comprendre ce qu’elle en pense et change finalement de sujet pour ne plus avoir à supporter cette discussion.

Charlie part en quête du gâteau et ajoute par dessus les bougies avec un soin véritable. Au plus tôt elle aura soufflé, au plus tôt la blonde aura le droit de les laisser sans faire de peine à la petite. « J’ai un briquet pas loin il me semble… » Elle sourit tendrement lorsqu’elle pose son regard sur le gâteau fait avec maladresse mais bienveillance. A son tour, c’est avec soin qu’elle ajoute les quelques bougies, soucieuse de faire au mieux. « Tu m’as beaucoup aidé à prendre confiance… avec ma jambe. Tu ne le réalises peut-être pas, mais tu as eu un gros impact sur ma vie… Pour ça, je te remercie. » Elle attrape le chapeau de fêtes en silence et le place sur sa tête sans commenter sa présence, ni même les mots de Cameron. A dire vrai, elle ne sait même pas quoi en penser. Elle voudrait passer l’éponge et faire de son mieux pour qu’ils soient amis, ou au moins qu’ils ne se détestent pas ; et elle voudrait aussi s’assurer de ne plus jamais avoir à recroiser sa route un jour. Les deux ne peuvent cohabiter, de toute évidence. « J’espère que tu trouveras un équilibre avec quelqu’un. Et Hannah. » Elle ne regrette pas de l’avoir aidé ; elle ne souhaiterait pas le mal d’une personne dont elle a un jour été proche. Simplement, elle aurait aimé savoir qu’elle s’aventurait dans une histoire où elle essuierait les pots cassés pour que d’autres puissent en profiter ensuite. Elle n’aurait pas sauté à pieds joints, si elle l’avait su. C’est évident. « Mais… m’en demande pas trop maintenant. » Elle le lui demande sincèrement alors que son regard croise brièvement celui du brun, le gâteau déjà entre ses mains pour que la petite puisse enfin le découvrir. « Amène le lui, elle sera contente. » Elle associera ce souvenir à son père, ce qui est le mieux à faire. De son côté, Charlie profite d’avoir les mains libres pour allumer les bougies. Ils chantent, elle ouvre des cadeaux, et la blonde retourne chez elle. Elle n’en a plus pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty
Message(#)(lewinett #4) is the silence a little too much? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(lewinett #4) is the silence a little too much?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-