AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -40%
Couette chaude 2 pers. (220×240 cm) DODO LA WARM ...
Voir le deal
29.99 €

 (carson #5) every night with us is like a dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(carson #5) every night with us is like a dream Hu5cwsy Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
SURNOM : la deux fois nommée aux grammy awards, bitches
STATUT : midas lui a dit toute la vérité, elle a boudé six mois par principe, sauf que l’obsession est réelle. alors d’accord, rien n’est officiel et le secret est (très mal) gardé, reste que six ans à se morfondre sur une histoire jamais commencée, ça entretient la passion, c’est clair
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante 2023 (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a sept ans de ça : the x-factor australia (25.03.2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner, et c’est le cas. d’ailleurs, on oublie un petit instant les magouilles inhérentes à sa victoire, et on se concentre sur le succès de son duo avec midas et leurs deux nominations aux grammy awards. une première pour elle. certainement pas la dernière. mark my words
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava. elle y est forcément moins fourrée, ce qui a tendance à faire grimper sa culpabilité. maisie s'est bien fondue dans le décor depuis novembre dernier, à voir si l'attention récente des photographes et des curieux autour de la petite maison ne viendra pas à bout de son besoin de stabilité
(carson #5) every night with us is like a dream U7w5
POSTS : 3581 POINTS : 510

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(carson #5) every night with us is like a dream 3b32a491f9ef6ae0617b410d1027e98cb0bc56f6
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want
(carson #5) every night with us is like a dream Jomr
CARSON ◦ we're all here the lights and noise are blinding we hang back it's all in the timing it's poker he can't see it in my face but i'm about to play my ace we need love but all we want is danger we team up then switch sides like a record changer the rumors are terrible and cruel but honey most of them are true
(carson #5) every night with us is like a dream Fbbef4a9938adc30f06b190b310bbf7287ae4a38
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(carson #5) every night with us is like a dream C81d79d63d4b8893475e6f0c4588840d7e0c61a5
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(carson #5) every night with us is like a dream Bd128eb47ca103ea9003897e08cbc3e1213b7975
JOLIE ◦ they said the end is coming everyone's up to something i find myself running home to your sweet nothings outside they're push and shoving you're in the kitchen humming all that you ever wanted from me was sweet nothing

micah#6harter#19midas#24mabel#4june#3laurie#6 (fb 2009)maisie#3micah#5 (fb 2015)

RPs EN ATTENTE :
(carson #5) every night with us is like a dream 155cb487f9dcbd4dee04ada6e4e57b5f9e05e3a0
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, mine, carson, joseegan, peggy) ◦ ©padmeamiidalas (gif harter), katmcnamaragifs (gif jolie) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t48702-libre-riley-keough

(carson #5) every night with us is like a dream Empty
Message(#) Sujet: (carson #5) every night with us is like a dream (carson #5) every night with us is like a dream EmptyLun 7 Aoû 2023 - 17:08




every night with us is like a dream
@Micah Tomlinson ☆ crédit/ssoveia

- Fin 2015 -

Sa sortie de scène s’était faite sous les applaudissements évidemment, c’était une caution dont elle faisait son affaire, bien plus que celle qu’elle récoltait sous la forme de quelques billets pour payer son loyer. A 18 ans, revoir le sens de ses priorités s’était imposé à Jo sans qu’elle ne se cache derrière de la fausse modestie pour lui faire admettre qu’elle préférait cent fois être payée en félicitations, applaudissements et acclamations. Elle n’était pas là pour enfiler des putains de perles, merde, et ça se ressentait dans sa façon d’investir la petite scène du Soultrain Bar. Elle aurait pu être la proprio des lieux que ça n’aurait étonné personne, et pourtant elle n’était qu’une régulière, celle que le vrai propriétaire appelait pour combler les soirs où il n’y avait pas de scène ouverte histoire de réactiver l’essence même de son piano-bar. Il n’avait pas bien loin à aller, elle vivait avec Laurie juste au-dessus de son établissement, à une montée d’escaliers. Ce soir n’était pas un soir différent des autres, elle avait cartonné sans donner l’impression d’en être étonnée, assez sûre d’elle pour savoir que depuis quelques temps maintenant, certains des habitués l’attendait elle, et personne d’autre, tout en regrettant de ne pas la voir ailleurs qu’ici, à vivre la vie qu’une artiste comme elle méritait. Mais rien n’était facile dans ce milieu, et à Sydney, les castings s’enchaînaient peut-être, la chance n’était pas de son côté.

Elle avait du talent, plus qu’il n’en fallait sans doute. Sauf qu’elle avait du caractère, et ça aussi, plus qu’il n’était nécessaire d’en avoir — surtout quand on était aussi petite, aussi jeune. Qu’ils aillent se faire foutre, c’était la réponse toute trouvée à ses échecs, celle qui faisait rougir ceux qui jugeaient son langage et son attitude inappropriés quand ils apprenaient l’âge qu’elle avait. Une gamine comme elle ne devrait pas être là, à traîner dans les bars, d’autant qu’elle avait commencé quand elle n’avait encore que du lait au bout du nez. Ça faisait déjà presque trois ans qu’elle vagabondait avec son charisme dans l’espoir d’être repérée, la proposition qui était la sienne la rendant intéressante aux yeux de certains, mais sûrement pas pour les bonnes raisons. Si elle avait été laide, elle aurait réussi son coup, on aurait voulu lui donner sa chance parce que sa voix chaude aurait tranché avec son physique disgracieux à l’image d’une Adèle qui avait basé sa comm sur une métamorphose à la con pour enfin être prise au sérieux. Les jolies filles ne chantent pas de jazz, Jo, c’était ce que son père lui disait pour la faire redescendre de son nuage cotonneux, prêt à tout pour qu’elle adhère à ses idéaux. Malgré elle, elle avait fini par y croire, mais elle était fière comme pas deux : elle espérait flairer la bonne opportunité, elle s’en donnait les moyens d’ailleurs, appâtée par le rêve de gamine qui était le sien et qu’elle avait voulu grand en s’enfuyant de chez elle pour échapper à la doctrine de ce père ravagé par l’orgueil. Si on ne la jugeait pas à sa place, c’est qu’on avait pas écouté comme il fallait : elle l’était pour l’heure, elle avait juste besoin de dénicher une meilleure opportunité.

Et il y en avait bien une qui lui faisait du pied. Mais le moment n’était pas propice pour s’y épancher pour l’instant "T’es là." Son set s’était certes terminé sous les applaudissements, il s’était surtout terminé sur une réalisation agréable quand ses yeux avaient rencontré ceux de Micah qu’elle avait vu nonchalamment appuyé contre le bar duquel elle s’approcha sans demander son reste après être descendue de scène. Se félicitant du chemin pavé de remarques élogieuses qu’on lui faisait alors qu’elle s’avançait vers lui avec l’aisance des divinités, moulée dans une robe mi-courte, la démarche confiante, le menton haut avec, dans le fond des yeux, l’étincelle qui équilibrait la noirceur de son trait d’eye-liner, elle mordit sa lèvre inférieure peinte en rouge pour se glisser dans ses bras.

Ses mains se coulèrent le long de son buste pour finir nouées derrière sa nuque quand les paupières plissés, elle lui dit presque tout bas "Je sais que j’ai été à couper le souffle, mais ça me ferait pas de mal de l’entendre encore." S’il y avait bien une personne avec qui elle n’avait pas besoin d’être humble, c’était Micah. Elle avait beau l’inciter à la complimenter, elle ne lui en laissa pas tout à fait le temps, consacrant la seconde d’après à capturer ses lèvres avec les siennes pour rompre leur contact rapidement, sa tête se tournant vers la scène qui avait été réinvestie juste à sa suite par quelqu’un de moins talentueux qu’elle — et à qui elle lança une oeillade peu encourageante d’ailleurs, un sourire en biais lui faisant bien comprendre ce qu’elle pensait — mais c’était fin de soirée : elle pouvait aspirer à rentrer "On monte ?" demanda-t-elle au jeune homme vers qui elle retourna la tête finalement, ses mains se dénouant de sa nuque pour dévaler la longueur de ses bras et s’entrelacer aux siennes quand elle ajouta, sa tête pivotant sur le côté pour capter son regard d’un autre angle "Laurie est pas là, ce sera calme" Si tant était que ça pouvait être calme lorsqu’on vivait au-dessus d’un bar. Mais il saisirait parfaitement ce qu’elle sous-entendait.


    you can find me under the lights, diamonds under my eyes, turn the rhythm up, don't you wanna just come along for the ride? oh my outfit so tight, you can see my heartbeat tonight, i can take the heat, baby, best believe that's the moment i shine.












    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
 

(carson #5) every night with us is like a dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-