AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Où acheter la display japonaise One Piece Card Game PRB-01 One Piece ...
Voir le deal

 Memories bring back you | Cody #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptySam 19 Aoû 2023 - 21:57


Memories bring back you ft.   @Cody Shephard  

« Je suis un peu fatiguée aujourd’hui alors je reste à la maison. Je suis pas certaine de pouvoir assurer à la clinique. » Ca fait deux jours qu’elle se traîne un état de fatigue que le sommeil ne fait pas passer.  L’avantage d’être sa propre patronne, c’est qu’on a la possibilité de prendre un jour ou deux sans avoir à rendre des comptes à qui que ce soit, alors après un coup de fil, la décision est prise... elle resterait chez elle aujourd’hui à profiter des couleurs de l’hiver sur la plage depuis sa terrasse, puis elle irait certainement mettre ses pieds dans le sable avec Hemingway. Ce programme elle l’avait respecté une partie de la journée, elle avait pris le temps de ne rien faire et honnêtement ça lui avait fait un bien fou, de quoi se dire que prendre du temps pour elle un peu plus souvent serait une bonne chose.

« Oui je sais ! Mais on a déjà été faire une balade tout à l’heure. Je ne peux pas consacrer toute ma journée. Tu as vu le bazar qu’il y a là-haut ?! Tu pourras toujours soudoyer Lincoln... Peut-être qu’il se laissera attendrir par tes yeux de chien battu ! » Elle vient caresser la tête du bouvier bernois qui lâche un aboiement sourd en guise de réponse. Cette grosse boule de poils avaient toujours l’air six pieds sous terre, de quoi attendrir son cœur à chaque fois ou presque.  La brune retourne à ses occupations, ça fait un moment qu’elle doit s’occuper des choses accumulées qui traînent ici et là, elle sait que ça ne devrait pas lui prendre trop de temps. Elle s’attaque dans un premier temps aux jeux laissés après le passage de sa nièce, un sourire aux lèvres alors qu’elle ramasse les poupées et autres peluches qu’elle a pris soin de disperser un peu partout ici et là. Ce qui vient casser son élan, c’est une peluche un peu particulière, Chloé avait dû la trouver en laissant trainer ses petites mains partout. Pas qu’elle allait la blâmer, loin de là, juste que ça avait suffit à lui ramener un élan de nostalgie en pleine face. Cette peluche c’était Ash qui la lui avait gagnée à la fête foraine et ça la fait sourire autant que ça la blesse de repenser à tout ça. Instinctivement, elle vient la remettre dans l’armoire où sont rangées les quelques affaires qu’il avait laissé trainer chez elle, pourtant au lieu de refermer, elle vient attraper le carton qu’elle avait soigneusement rangé pour y retrouver quelques babioles et une des combinaisons du pilote. Elle avait oublié qu’elle était encore ici. Ses doigts glissent dessus un instant sur le tissu, ça fait longtemps que ce dernier n’a plus l’odeur du brun et elle se surprend à venir s’asseoir sur le bout de son lit, la boite à côté d’elle. Hemingway vient se coucher non loin d’elle, vient coller son museau humide contre son bras. « Me regarde pas comme ça. J’avais pas l’intention de fouiller là-dedans. » Elle sait qu’on la prend parfois pour une dingue, mais elle est persuadée qu’Hemingway comprend la plupart des choses qu’elle peut lui dire et elle est tout autant persuadée qu’il peut ressentir ce qu’elle a sur le cœur étant donné le nombre de fois où il lui a remonté le moral. « Il est temps je crois. »

L’heure qui suit, la brune se retrouve à Toowong, elle sait que les Shephard ont une maison de famille là-bas, elle n’y est pas allée très souvent... La faute à l’ambiance parfois tendue entre les deux frères, mais Tessa n’avait jamais pris la peine de se mêler de leurs histoires pour des raisons évidentes. Lorsque la maison se présente, Tess hésite un instant à sonner, son regard sur la bâtisse et elle se demande si c’est une bonne idée de se pointer ici. Elle espère peut-être que ça sera Adèle qui lui ouvrira la porte, si jamais la porte vient à s’ouvrir. Après une hésitation qui semble durer des heures à ses yeux, la brune vient signaler sa présence en sonnant et le regrette presque aussitôt. Elle ne sait pas du tout ce qu’elle pourra dire au frère du brun si c’est lui qui apparaît. « Euh... bonjour. » Voilà son assurance qui vole en éclat alors qu’elle fait face à l’ainé des Shephard. Est-ce qu’il se rappelle seulement de qui elle est ? Certainement pas, il n’avait pas eu beaucoup l’occasion de se croiser et elle se sent un peu idiote de débarquer ici. « Je suis Tessa, je suis... enfin j’étais une amie de Ash. » L’australienne doute un peu plus, mais elle affiche un sourire un peu nerveux. « Désolée, je vous dérange certainement. Je pensais qu’Adèle habitait ici. »

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






Dernière édition par Tessa Mulligan le Lun 4 Déc 2023 - 17:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptyMer 23 Aoû 2023 - 17:11

:: toowong :: logements

Quand Cody rentre enfin chez lui, dans cette grande maison bien trop vide à ses yeux, il se laisse tomber sur le canapé, allume la TV et passe ainsi deux heures à attendre que ça passe. Il passe au cimetière une fois par semaine et heureusement, ce n’est pas toujours comme ça. Il y a des jours où il est tout à fait capable de se relever, d’aller travailler et d’être pleinement heureux et il y a des jours plus difficiles, où il se laisse aller à ses émotions, on ne sait jamais à l’avance sur quel type de jour on va tomber.

La sonnette vient sortir Cody de ses pensées, il lève alors les yeux vers l’horloge accrochée au-dessus de la télévision : bizarre, il n’attend personne. Pendant quelques secondes, il hésite à ignorer la personne qui attend probablement une réponse, il ne se sent pas réellement d’humeur à faire la causette avec un voisin en manque de conversation, ou à supporter les larmes d’un gamin qui aurait envoyé son ballon dans le jardin arrière et qui ne trouverait pas les mots pour exprimer sa peine et ses excuses. Mais peut-être qu’il s’agit d’Adèle, qui vient renouer ? Ou de Sibel, qui aurait miraculeusement découvert l’adresse familiale ? Peut-être même qu’il peut s’agir de Caelan, en bonne visite surprise. En tous cas, la tentation devient trop forte et la curiosité finit par le piquer. Il prend la décision et se lève pour rejoindre la porte d’entrée qu’il ouvre sans afficher de sourire de bienvenue, ça ne servirait à rien de mentir. La jeune femme qui l’attend devant le pas de la porte ne ressemble ni à sa soeur, ni à Belle, il n’est même pas certain de l’avoir déjà vu quelque part, il connaît pourtant son voisinage - au moins de visage. « Euh... bonjour. » Elle ne s’excuse pas de s’être trompée d’adresse en le voyant, peut-être est-elle à la bonne adresse ? « Oui ? Bonjour. C’est pour quoi ? » Sa voix se fait peut-être un peu trop brusque, encore une fois, il a passé une journée qu’il aimerait effacer, comme tous ces jours où il pousse la porte en fer du cimetière. Malheureusement après plus de dix ans, ça lui fait beaucoup de jours qu’il aimerait oublier. « Je suis Tessa, je suis... enfin j’étais une amie de Ash. » C’est comme si, en même temps qu’elle prononçait ces mots, elle lui donnait un grand coup dans la poitrine. Son souffle se coupe de courts instants en entendant le prénom de son petit frère. Il n’aurait pas dû ouvrir cette porte, son premier instinct était le bon. Quelques secondes et tout lui revient : bien sûr il n’a jamais entendu parler de Tessa de la bouche de Ash directement, mais il sait qui elle est, il sait qu’elle n’était pas qu’une amie et que l’histoire est plus compliquée que ça. « Oh. » qu’il lâche, main toujours agrippée à la porte. Heureusement, Tessa enchaîne, car il ne saurait que lui dire, ne comprenant pas le but de sa présence ici. « Désolée, je vous dérange certainement. Je pensais qu’Adèle habitait ici. » Bien sûr, ça commence à faire sens, bien que ce soit étrange qu’elle ne sache pas que Adèle ne vit plus ici. Quelques minutes à peine et voilà qu’il se prend en pleine tête l’absence de son frère, puis celle de sa soeur - bien que moins définitive, espérons-le. Sa main toujours fermement agrippée à la porte d’entrée, il lui expose la situation. « Elle n’habite plus ici. » Il finit par se rendre compte de son impolitesse, ses phrases trop courtes, son corps placé dans le chemin comme pour l’empêcher d’accéder à l’intérieur de la maison. Il se décale alors d’un peu, une invitation à entrer peut-être. « Désolé. J’étais au cimetière, c’est jamais un moment agréable. Vous voulez entrer ? Je peux appeler Adèle pour lui dire que vous êtes là si vous voulez ? » Il propose, paraissant sûrement un peu plus agréable que les minutes plus tôt. Il s’en veut de l’avoir accueillie de la sorte, c’est pour quoi il lui propose de téléphoner à Adèle pour la faire venir, car elle est visiblement la raison pour laquelle la jeune femme est ici, même si ce serait mentir que de dire qu’il est ravi à l’idée de composer le numéro de sa petite soeur.

Il la laisse pénétrer les lieux, la suit le long du couloir où on peut voir toutes sortes de photos qu’il n’a toujours pas eu le courage de retirer : des photos de leurs parents, d’eux enfants et adolescents, les remises de diplômes, un mur classique d’une famille. Il lui montre le salon pour qu’elle s’y rende. « J’ai jamais eu l’occasion de vous dire que j’étais désolé pour ce qui est arrivé. » Il ne sait pas dans le détail, car Ash ne se confiait évidemment pas à lui, mais il sait.


Dernière édition par Cody Shephard le Dim 17 Sep 2023 - 10:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptySam 2 Sep 2023 - 19:31


Memories bring back you ft.   @Cody Shephard  

Tessa n’aurait certainement pas dû mettre les pieds chez les Shephard, la page était certainement tournée de leur côté et elle ne se sentait nullement légitime à faire partie de leurs vies. Le seul Shephard qu’elle avait vraiment côtoyé n’était plus à présent et la jeune femme se demande si elle fait bien de revenir remuer le couteau dans la plaie. Elle n’a pas envie de jeter tout ça, mais elle a besoin d’avancer, de faire table rase des choses qui l’ont meurtries l’année passée. Ca n’est pas oublier, c’est juste qu’elle a besoin de se défaire de certains fantômes. Et en parlant de fantôme, l’ombre qui lui fait face la pousse clairement à se dire que l’idée était sûrement mauvaise et idiote. Peut-être qu’un colis envoyé aurait été plus approprié ?! « Oui ? Bonjour. C’est pour quoi ? » On a connu mieux comme accueil, mais en même temps, elle passe à l’improviste et Cody ne la connaît pas alors il a toutes les raisons du monde de l’envoyer sur les roses. « Oh. » Elle baisse un instant le regard, tout en continuant de se dire qu’elle aurait dû faire autrement. Ne pas venir ici où elle ne serait pas la bienvenue, certainement pour cette raison qu’elle cherche une échappatoire en prétextant venir voir Adèle. « Elle n’habite plus ici. » La froideur de ses mots et son attitude ne font que l’oppresser et si elle acquiesce d’un signe de tête, la brune n’a qu’une envie partir plutôt que de subir l’attitude du brun. « Désolée je... c’était une mauvaise idée de venir ici. » La prochaine fois, elle y réfléchirait à deux fois avant de prendre une décision aussi stupide.

La jeune femme s’apprête presque à faire demi-tour, retrouver sa voiture et retrouver sa villa, la plage et ne plus penser à cet échec cuisant. « Désolé. J’étais au cimetière, c’est jamais un moment agréable. Vous voulez entrer ? Je peux appeler Adèle pour lui dire que vous êtes là si vous voulez ? » Le revirement la surprend et elle ne sait pas s’il lui dit ça juste par politesse ou s’il souhaite réellement sa présence. Elle reste un instant interdite, les lèvres entrouverte sans qu’un son ne passe alors qu’elle saisit les potentielles raisons de son expression fermée. « Ce n’est pas la peine non. » Elle ne saurait sûrement pas quoi lui dire non plus en y repensant. « Je ne veux vraiment pas vous déranger... » Elle se laisse pourtant convaincre et finit par passer le pas de la porte de la maison familiale. Son regard se perd ici et là, lui file un petit coup au moral en croisant les photos de famille. Ash ne lui avait pas toujours dit du bien de Cody, loin de là et si elle n’avait jamais voulu s’en mêler, elle sait d’expérience que les conflits fraternels sont souvent plus complexes qu’il n’y parait. Freddy et Lincoln étaient de parfaits exemples, toujours à se disputer pourtant ils étaient capable de s’allier pour lui rappeler qu’elle devait prendre soin de sa santé. Elle imagine que pour les Shephard, c’est sûrement la même chose, des querelles, mais de l’amour dispersé ici et là. Elle vient prendre place dans le salon toujours incertaine quant aux bienfaits de sa présence. Elle va pour retirer sa veste quand le couperet vient lui couper l’herbe sous le pied. « J’ai jamais eu l’occasion de vous dire que j’étais désolé pour ce qui est arrivé. » Il lui faut tout le self control du monde pour ne pas craquer. Une fois de plus, il la prend au dépourvu, et pour cause, elle ne pensait pas qu’il puisse être au courant au vu de la distance qu’il y avait entre les deux frères. Elle se force à déglutir, affichant un sourire qu’elle ne peut empêcher d’être marqué par un fond de tristesse. Tessa termine de retirer sa veste et la pose sur son sac. « Je ne savais pas que vous étiez au courant. » Elle baisse un instant le regard avant de se reprendre. « Ash et moi, on n’est pas resté très longtemps ensemble je sais, mais... » Mais ils se connaissaient depuis un moment, alors on pouvait dire que c’était plus compliqué. Elle se demande l’espace d’un instant s’il parle de la perte de ses enfants, ou juste qu’il sait qu’entre son frère et elle, il y avait eu plus que de l’amitié, le temps de quelques mois. « Vous devez sûrement vous demander pourquoi je débarque ici un an après.  » Elle n’a pas envie d’être vue comme un rappel à leur perte. « Je faisais du tri chez moi ce matin, et je suis retombée sur quelques affaires que Ash avait laissées chez moi. Je me suis dit que vous voudriez peut-être les récupérer. » Parce qu’à leur place, elle aurait aimé qu’on le fasse, qu’on lui ramène des souvenirs, qu’on le fasse revivre l’espace d’un instant au travers d’anecdotes idiotes en tout genre. Et parce qu’elle sent que l’atmosphère est tendue au possible et que ça fait monter son stress à un niveau pouvant crever le plafond. « Comment va Shadow ?! Ca fait un moment que je ne l’ai pas vu.  » Elle le voyait tous les jours ou presque quand Ash était encore parmi eux, sans compter les fois où il l’amenait à la clinique. Elle croit se rappeler que c’est lui qui en a ‘hérité’, elle espère surtout ne pas avoir fait de bavure en évoquant l’animal. Elle espérait surtout qu’il était toujours dans le coin et qu’il n’avait pas été mis à l’adoption.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






Dernière édition par Tessa Mulligan le Lun 4 Déc 2023 - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptyDim 10 Sep 2023 - 8:28

Bien que Cody ne soit pas la personne la plus chaleureuse naturellement, il n’a pas pour habitude non plus d’être le rustre du quartier, celui dont les enfants évitent la maison à Halloween et dont les voisins parlent dans le dos pour se demander pourquoi donc cet homme est comme il est. Bien sûr, le voisinage ne manque pas de parler sur sa famille et sur lui mais ils prennent également le temps de le saluer et d’échanger quelques paroles quand ils se croisent, ce qu’ils ne feraient sûrement pas si Cody était complètement fermé à toute discussion. Et pourtant, aujourd’hui et devant la jeune femme qui vient de le sortir de sa torpeur - presque habituelle quand il revient du cimetière -, il ne montre pas son meilleur jour et manque bien vite de la faire fuir. Bien sûr qu’il pourrait la laisser partir, fermer la porte sur elle et continuer tranquillement sa journée mais il reconnaît ce visage ; il lui aura fallu quelques secondes pour replacer ces traits dans un contexte précis - et peut-être qu’il aurait préféré ne pas le faire - mais il la reconnaît et ne peut pas faire fuir la jeune femme alors que les rares souvenirs lui viennent en pagaille - le seul souvenir, et pas des plus joyeux si Cody est honnête. « Je ne veux vraiment pas vous déranger... » Ces quelques mots suffisent à faire réaliser à Cody sa grande impolitesse, aussi il force un peu la main et fait entrer la jeune femme : est-ce une façon pour lui de se rapprocher d’Ash duquel il n’a été que très peu proche ?

Cody prend bien vite conscience d’à quel point la maison n’a pas changé depuis que les plus jeunes l’ont quittée. La décoration est telle que l’avait décidée les parents, on trouve encore un mot de Adèle sur le réfrigérateur, juste à côté de la meilleure dissertation de Ash. Le temps s’est arrêté dans cette maison familiale et Cody en prend tout juste conscience - il n’accueille pas tout un tas de gens dans cette maison, il faut dire. Pour éviter de trop y penser, il lance la conversation - sûrement pas de la meilleure façon - en présentant ses excuses à la jeune femme. Il a suivi de loin tout ce qui pouvait toucher à Ash, malgré la distance entre les deux frères et il s’est évidemment bien renseigné auprès de Adèle - qui tentait parfois de garder une part de secret et de forcer son grand frère à aller chercher les infos par toi-même, ce qu’il n’a jamais fait. Il ne faut pas être plus intelligent que le reste du monde pour voir la réaction de la jeune femme - et comprendre qu’elle ne s’attendait pas à ça et que c’est peut-être également un peu trop. « Ash et moi, on n’est pas resté très longtemps ensemble je sais, mais... » Il comprend, plus qu’elle ne peut l’imaginer. Ce n’est pas la durée qui compte, mais les événements vécus ensemble et Cody sait pertinemment que pour cette jeune femme et Ash, les événements ont été plus durs qu’ils n’auraient dû l’être. « Mais c’est suffisant. » qu’il lâche d’un souffle, terminant la phrase de la jeune femme, ou du moins l’interprétation qu’il en fait. Ça fait écho, évidemment, il pense immédiatement à sa belle, ces jeunes années passées ensemble et cette fin brutale mais ce cœur qui n’oublie pas. « Désolé, je voulais pas remuer... » qu’il s’excuse devant la mine de la jeune femme. Il ferait mieux de se taire, qu’il se dit, le fantôme de Ash bien trop présent autour d’eux et dans cette discussion, ouvrant la plaie qui ne se fermera jamais vraiment. « Vous devez sûrement vous demander pourquoi je débarque ici un an après. » Cody se contente de hocher la tête, indiquant qu’elle est dans le juste : il se demande ce qu’elle fait ici. Il se le demande depuis le début et attend impatiemment de comprendre. « Je faisais du tri chez moi ce matin, et je suis retombée sur quelques affaires que Ash avait laissées chez moi. Je me suis dit que vous voudriez peut-être les récupérer. » Il est pris au dépourvu à son tour, ce qui s’entend de par sa réponse. « Oh. » Ses yeux tombent sur le sac de la jeune femme. Il ne s’attendait pas à ça - mais à quoi s’attendait-il au juste ? C’est pourtant logique, lui-même a récemment fait du tri dans les affaires de la maison pour faire un peu de place, tourner peu à peu la page - est-ce au moins possible ? Il se racle la gorge, tente de faire revenir la couleur sur son visage. « Oui. Oui je comprends si vous voulez pas les garder, je peux les récupérer. » Ça finira au garage avec toutes les autres affaires de Ash que Cody n’arrive pour le moment ni à donner ou jeter, ni à regarder, le souvenir encore bien trop vif dans sa mémoire.

La discussion est difficile, autant pour elle que pour lui. Ça se sent, c’est palpable dans l’air. Mais enfin, une éclaircie. « Comment va Shadow ?! Ca fait un moment que je ne l’ai pas vu.  » Il serait bête de ne pas saisir des deux mains la perche tendue pour passer à autre chose, un sujet plus léger. Cody, en bon Cody, tente une pointe d’humour. « C’est normal, je l’ai échangé contre un chien en peluche, ça fait moins de bruit. » C’est peut-être sa voix trop sérieuse ou le moment mal choisi, le fait qu’ils ne se connaissent pas ou un peu de tout à la fois mais il se rend bien vite compte que sa blague ne trouve pas preneur, aussi il se rattrape rapidement. « Je rigole évidemment, il est sûrement dans ma chambre. » Il se déplace de quelques pas pour passer la tête vers le couloir et vers les escaliers et lève la voix pour appeler le chien qu’il considère désormais comme le sien. « Shadow ! Viens mon gros ! » qu’il appelle d’une voix si affectueuse qu’il ne se reconnaît pas lui-même. Il a appris à l’aimer comme un enfant ce chien, lui qui n’était pas passionné à l’idée d’avoir un animal et qui a longtemps refusé d’adopter ne serait-ce qu’un chat malgré les demandes incessantes des deux plus jeunes. Aujourd’hui, il ne sait pas ce qu’il ferait sans cette bête. Bête qui arrive en courant dans la pièce en entendant son - désormais - maître. Dès son arrivée, Cody lui gratte les oreilles mais le chien tourne bien vite son attention sur une personne qu’il reconnaît immédiatement. Il ne se fait pas prier et saute sur Tessa, la queue remuant dans tous les sens de contentement. « Eh bah. » qu’il dit, un peu épaté avant de poursuivre, léger sourire aux lèvres. « C’est moi qui le prends pour les prochaines vacances. » qu’il taquine alors, prétendant ainsi qu’ils se lancent dans une garde partagée du chien qui - Cody en est certain - ne serait pas contre.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptyLun 18 Sep 2023 - 23:01


Memories bring back you ft.   @Cody Shephard  
La brune ignore encore si débarquer ici était une idée brillante ou alors la plus stupide décision qu’elle ait pu prendre. Les Shephard n’ont jamais vraiment été présents dans sa vie en dehors de Ash, alors elle peut comprendre que sa présence de soit pas forcément bien vue... Quant aux préjugés qu’elle peut avoir sur l’aîné des Shephard, elle tente de ne pas se conforter dedans, même si pour l’heure l’accueil n’est pas spécialement au rendez-vous. Devant son insistance, elle finit par entrer dans cette maison bourrée de souvenirs de famille. L’atmosphère un poil tendue la met peu à l’aise, Tessa n’est pas sauvage pourtant, loin de là même, mais elle ne sait pas si c’est la raison de sa visite, ou alors cette maison, ou même Cody qui la tend, mais elle se sent oppressée et le fait qu’il aborde le drame qui la liait à Ash n’aide en rien, même si de l’eau a coulé sous les ponts, ça n’était jamais assez pour ne pas lui provoquer un pincement au cœur. « Mais c’est suffisant. » Elle sourit, une pointe douloureuse dans la poitrine alors qu’elle hoche la tête. « Désolé, je voulais pas remuer... » Un petit haussement d’épaule vient la secouer sans qu’elle ne quitte son sourire. « Ca... ne fait plus aussi mal d’en parler alors ne vous excusez pas. » Ca reste sensible selon son état émotionnel bien sûr, mais en règle générale, parler de ses enfants ne lui fait plus aussi mal qu’avant.

« Oh. Oui... Oui je comprends si vous voulez pas les garder, je peux les récupérer. » « Je ne cherche pas à me débarrasser de tout ça. Pas dans le sens péjoratif en tout cas, juste... Que j’ai besoin d’avancer et... que je me sens enfin prête. » C’est comme si elle ressent le besoin de se justifier, comme si ça n’était pas légitime de vouloir tourner la page et avancer en présence du Shephard. « Je ne me voyais pas les jeter ou même les donner. » Comme pour retarder le moment où elle devra lui donner, elle tente un changement de conversation, un moyen de rendre l’atmosphère plus respirable pour eux deux et pour ça, elle a une excuse toute trouvée. « C’est normal, je l’ai échangé contre un chien en peluche, ça fait moins de bruit. » Sa bouche reste entrouverte un instant, pas certaine de savoir comment réagir. Elle est au final plus surprise qu’autre chose par le trait d’humour tenté par le brun et ça doit être son temps de latence qui le force à répondre dans la foulée. « Je rigole évidemment, il est sûrement dans ma chambre. » L’Australienne se détend, laisse un rire léger passer ses lèvres. « C’est aussi moins salissant... la peluche j’entends ! les poils... la boue... » Quoi elle aussi peut jouer le jeu ! Elle le suit du regard lorsqu’il se lève, et son sourire s’élargit quand elle entend les griffes de l’animal cliqueter sur le sol. Il a toujours été un peu foufou Shadow, et le voir débarquer dans son jardin lui manque elle ne va pas se mentir. La brune se lève lorsqu’elle voit l’animal se rapprocher d’elle, sautillant sur place. Elle vient se mettre à genoux pour le caresser. « Oui toi aussi tu m’as manqué ! » Il vient lui lécher le visage, alors elle détourne la tête pour se protéger, pas forcément friande de la chose, mais ça la fait rire. Shadow continue de sautiller et la brune finit les fesses au sol. « Eh bah. C’est moi qui le prends pour les prochaines vacances. » Elle incite Shadow à se calmer, tout en continuant de s’intéresser à lui, bien trop contente de voir qu’il va bien alors qu’elle relève la tête vers Cody, elle s’amuse de l’allusion. « J’avais un poisson en garde alternée avec Ash... Je peux gérer une deuxième s’il le faut ! » Elle finit par reprendre sa place sur le canapé, se débarrasse grossièrement des poils sur ses vêtements. « Shadow se retrouvait souvent dans mon jardin quand il fuguait... quasi tous les jours en fait... Je le soupçonne d’avoir comploté pour que Ash et moi, on traîne ensemble ! » Elle garde le sourire, un peu plus détendue que lorsqu’elle est arrivée, à croire qu’une fois de plus, le contact animal lui avait fait du bien. Shadow vient poser sa tête sur ses genoux et Tessa se contente de lui grattouiller l’arrière des oreilles. « Il a l’air de vous avoir adopté... J’imagine qu’il a du vous en faire voir de toutes les couleurs... il est un peu foufou, mais c’est une perle quand on prend la peine de le connaître ! » Elle ne compte pas les fois où Ash lui avait dit qu’il avait bousillé son canapé quand il était plus jeune. « Je crois qu’il aurait été content de savoir que Shadow est resté dans votre famille. » Elle lui adresse un sourire sincère, la jeune femme en est persuadée, le brun tenait à Shadow, il aurait détesté savoir son chien chez des inconnus. « Vous pensez que je pourrais venir le voir de temps à autre ? » Elle se rend compte que ça peut être un peu invasif de sa part, après tout ils ne se connaissent pas, elle débarque chez lui et demande à revenir. « Désolée c’est certainement un peu déplacé. Vous ne me connaissez pas et... laissez tomber. » Il y a une part d’elle qui se montre curieuse et qui aimerait mieux le connaître.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






Dernière édition par Tessa Mulligan le Lun 4 Déc 2023 - 17:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptyLun 25 Sep 2023 - 11:27

Cody ne pourrait pas se sentir plus gêné qu’il ne l’est en ces instants, même s’il essayait de toutes ses forces. Le moment est suspendu et tous deux semblent marcher sur des œufs. Cody regrette déjà d’avoir fait entrer la jeune femme, sûrement qu’elle regrette d’être venue tout simplement et pourtant, ils n’arrêtent pas le supplice, aucun d’eux n’osant couper court à ce moment ; Cody ayant peur de paraître impoli ou en tous cas, plus qu’il ne l’a déjà été dans les premières minutes de rencontre alors qu’elle était sur le pas de la porte. Evidemment qu’il aggrave la situation en mentionnant la tragédie que la jeune femme a pu vivre, c’est typique du jeune homme : mettre les pieds dans le plat. Alors forcément, le silence gêné et gênant qui s’installe entre les deux n’a rien de surprenant, bien au contraire.

Heureusement, elle est là pour une autre raison que celle de l’écouter manquer une occasion de se taire : elle est venue déposer des affaires de Ash et pour être tout à fait honnête, ça n’améliore pas vraiment la situation entre eux deux, le sujet étant encore sensible pour le grand frère du défunt. « Je ne cherche pas à me débarrasser de tout ça. Pas dans le sens péjoratif en tout cas, juste... Que j’ai besoin d’avancer et... que je me sens enfin prête. » L’hésitation semble la gagner, a-t-elle honte de lui dévoiler ces mots ? Se sent-elle honteuse à l’idée d’avouer à Cody qu’elle songe - enfin - à tourner la page ? Cody n’est pas très doué pour rassurer, et pourtant, il ne peut que comprendre et espérer un jour pouvoir en faire de même. Malheureusement, cette maison l’empêche d’avancer dans la bonne direction. « C’est bien. » qu’il lui répond alors de façon un peu sèche, alors que loin de lui l’idée de lui faire croire que c’est une mauvaise chose. Il tente alors de se rattraper, s’enfonçant dans la gêne à mesure que cette conversation dure. « Vraiment, c’est une bonne chose. » qu’il ajoute alors, souhaitant d’un coup qu’un trou se forme dans le sol de cette maison et qu’il se retrouve englouti. « Je ne me voyais pas les jeter ou même les donner. » Son regard se porte presque sur les escaliers menant aux chambres des enfants de la famille. Sur les murs des escaliers, toutes les photos familiales sont encore accrochées ; et c’est sans parler de la chambre de Ash à l’étage qui commence à peine à se vider, Cody ayant récemment pris la même décision que la jeune femme face à lui. « Je comprends. Je suis allé poser quelques affaires à une association, c’était pas facile. » qu’il ose alors lui avouer. Peut-être que les affaires qu’elle dépose aujourd’hui finiront un jour par rejoindre ces sacs chez Home Connect ; mais pas tout de suite. Il a fallu à Cody plus de 10 ans pour oser vider la chambre de ses parents, il lui faudra encore quelques années avant de se débarrasser des affaires de son frère.

La conversation se vide de sa lourdeur dès la mention de Shadow, enfin un sujet sur lequel ils peuvent converser sans avoir envie de disparaître chacun - Cody est presque sûr et certain que Tessa ressent la même chose que lui à ce sujet. Il se lâche enfin, dégaine une blague qu’il trouve bien drôle et… fait un flop. Il aurait dû s’y attendre, quelques secondes plus tôt ils évoquaient à demi-mot le décès d’un proche commun et Cody se retrouve à enchaîner avec son humour douteux, il aurait pu s’en douter c’est une certitude. « C’est aussi moins salissant... la peluche j’entends ! les poils... la boue... » Cody ne peut pas s’empêcher de sourire alors qu’elle tente de le rejoindre sur sa blague. Il ne relance pourtant pas, ne souhaitant pas s’embarrasser et l’embarrasser elle plus longtemps. Restant un peu en retrait, il observe l’échange entre la jeune femme et l’animal qui n’a pas besoin de temps pour la reconnaître et lui montrer son affection. Une légère émotion gagne le gros nounours que peut être Cody, confronté à cet animal appartenant à son frère qui retrouve un bout de son passé. Il observe la scène en retrait, sourire nostalgique scotché sur les lèvres et se rendant bien compte de quelque chose : il aurait aimé connaître Tessa du temps de son histoire avec Ash, car cela aurait signifié qu’il avait un minimum d’importance aux yeux du plus jeune Shephard. Ces pensées le hantent bien trop régulièrement et ne font que s’accentuer alors qu’il rencontre tout juste cette personne qui a pourtant tant compté pour Ash.

Heureusement, elle ne semble pas voir que son interlocuteur s’est peu à peu perdu dans ses pensées parasites. « J’avais un poisson en garde alternée avec Ash... Je peux gérer une deuxième s’il le faut ! » Il ne peut contenir son rire, retrouvant bien ici son frère. « Je vois que y’en avait pas un pour rattraper l’autre ! » qu’il lui répond alors, sourire rieur toujours posé sur ses lèvres alors qu’il imagine bien la garde mise en place pour un poisson. « Shadow se retrouvait souvent dans mon jardin quand il fuguait... quasi tous les jours en fait... Je le soupçonne d’avoir comploté pour que Ash et moi, on traîne ensemble ! » Une habitude que Shadow n’a pas complètement perdu, de fuguer quand bon lui semble. Mais pour le moment, ses fugues n’ont pas mené de femme jusqu’à sa maison ; il a dû se débrouiller tout seul pour récupérer la bête. « Un chien intelligent. » qu’il répond alors en grattant l’oreille de son ami à poils qui est venu s’installer à ses pieds, les habitudes désormais bien ancrées alors qu’ils ne vivent que tous les deux dans cette grande maison. Le chien hésite entre les deux et se décide finalement à rejoindre celle qu’il n’avait pas vu depuis longtemps, s’installant tout contre elle et profitant des caresses qu’elle peut lui offrir, devant le regard attendri d’un Cody amoureux des animaux. « Il a l’air de vous avoir adopté... J’imagine qu’il a du vous en faire voir de toutes les couleurs... il est un peu foufou, mais c’est une perle quand on prend la peine de le connaître ! » Il hoche la tête, les premières semaines - mois même - n’ont pas été des plus simples. Il faut dire qu’ils ne se connaissaient pas beaucoup, Shadow et Cody, et que son maître venait tout juste de disparaître. Il a fallu du temps et beaucoup d’affection pour amener ces deux compères à s'entendre et trouver un terrain d’entente - et à développer une relation que Cody ne peut désormais que chérir. « ça n’a pas été facile. » qu’il lui avoue alors. « Il était triste, Ash lui manquait, il me sentait triste. Il a fallu du temps mais maintenant, c’est l’amour fou ! Et il apprend à cesser ses bêtises. » Cody aimerait dire qu’il a terminé son adolescence et que le chien est désormais un animal calme mais… ce serait mentir. Aussi, il est en cours d’apprentissage.

« Je crois qu’il aurait été content de savoir que Shadow est resté dans votre famille. » Elle le prend par surprise. Tout aurait été plus facile si elle s’était contenté de parler du chien et d’ignorer l’éléphant dans la pièce, cette absence qui pèse sur toutes les personnes - et animal - présentes ici. Cody baisse la tête vers ses pieds, pas sûr d’être capable de maintenir son regard. Il n’est pas d’accord avec elle, il sait que Ash ne l’aurait pas choisi lui pour s’occuper de Shadow ; et cette pensée n’est pas la plus agréable. « En tous cas, moi je suis content de l’avoir récupéré. » qu’il avoue alors, posant un regard tendre sur son compagnon à quatre pattes. « Vous pensez que je pourrais venir le voir de temps à autre ? » Alors que Cody se prépare à lui répondre, elle le devance. « Désolée c’est certainement un peu déplacé. Vous ne me connaissez pas et... laissez tomber. » Il se sent mal d’un coup, se rendant bien compte que sa réaction n’est due qu’à la façon dont il l’a traitée dès l’instant où il l’a retrouvée sur le pas de sa porte. Il aurait dû être plus avenant, mais il n’a pas réussi et si maintenant, il arrive à lui répondre sans avoir envie de disparaître, ce n’est pas ce qui a fondé cette discussion. « Avec plaisir. Je pense que Shadow ne dira pas non, non plus. » A-t-il envie de la revoir ? Peut-être bien, rencontrer Tessa ouvre la porte sur la vie de Ash, celle à laquelle il n’a jamais eu accès. Est-ce une façon pour lui de se rapprocher de son frère maintenant que ce dernier n’est plus parmi eux ? Est-ce que c’est intéressé ? Sûrement, mais qui viendra lui reprocher ? « A condition que tu arrêtes de me vouvoyer, ça ne me rajeunit vraiment pas. » Il lui sourit, appuyant ses paroles. « Promis je serai plus agréable la prochaine fois. » qu’il ajoute alors, sourire toujours scotché sur le visage alors qu’il se permet désormais de faire de l’humour sur ce début catastrophique.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptyLun 6 Nov 2023 - 20:48


Memories bring back you ft.   @Cody Shephard  
Venir chez les Shephard n’était pas l’idée du siècle, maintenant qu’elle est posée sur le canapé dans le salon de cette maison bourrée de souvenirs qu’elle ne partage pas, la brune se sent plus que stupide. Elle aurait dû se contenter d’appeler Adèle pour lui rendre les affaires de son frère et ne pas débarquer ici telle un insecte. Là elle se sentait prise au piège dans une toile dont elle n’arrivait pas à se dépêtrer et sur laquelle, elle n’était clairement pas la bienvenue lorsqu’elle voit la réaction du frère d’Ash. Gênée tout autant par la situation que par le silence, Tessa cherche à se justifier, peut être parce qu’elle a peur de passer pour une égoïste aux yeux de la famille de Ash maintenant qu’elle a choisi d’aller de l’avant. Son passé la hante assez tous les jours sans qu’elle n’ait besoin de matériel pour le lui rappeler. « C’est bien. » La réaction du brun la freine dans son élan, le ton employé bien trop sec et ça la fait culpabiliser un peu plus encore. Est-ce que vouloir avancer faisait d’elle la méchante de l’histoire ? Elle en venait à douter, préférant baisser le regard plutôt que d’affronter les jugements du frère aîné de son ex. « Vraiment, c’est une bonne chose. » Est-ce qu’il le pense seulement, même ça elle vient à se poser la question et ça lui resserre la poitrine alors qu’elle cherche encore à se justifier comme si ça allait changer ce qu’il pense certainement d’elle au fond. Amy avait sa place dans cette famille, Tessa ne l’avait jamais eue, elle n’était qu’une inconnue, la pauvre fille qui avait perdu ses enfants et qui s’était effondrée le jour de l’enterrement de son ex alors que personne ne la connaissait ou presque. Voilà l’image qu’elle renvoyait sûrement, elle avait essayé pourtant de rester droite et forte, en vain, tant pis pour les qu’en dira t’on. « Je comprends. Je suis allé poser quelques affaires à une association, c’était pas facile. » Elle ose relever la tête pour croiser son regard. Elle s’imagine la peine ressentie, et celle qu’elle vient raviver en débarquant. « Je suis désolée de remuer des choses difficiles. Je ne pensais pas à mal en venant ici. » Elle pense surtout que c’est une erreur, mais elle se garde bien de l’avouer à voix haute. C’est sûrement pour cette raison qu’elle tente une échappatoire, une porte de sortie pour pouvoir respirer. Et dans ce genre de moment, elle a tendance à dire que les animaux sont une excellente source de distraction et sûrement un bon médiateur. Et puis elle espère sûrement que Shadow sera une source de réconfort.

Et ça ne manque pas, les retrouvailles suffisent à effacer le chaos de ce début de rencontre. L’animal un peu trop fougueux se rappelle d’elle, et l’espace d’une minute ou deux, elle oublie le malaise, s’accorde quelques rires, levant les blocages que la jeune femme s’était imposé par pudeur. L’espace d’une minute, elle retrouve ses souvenirs et ça la booste autant que possible. Shadow lui avait manqué, ne plus le voir débarquer dans son jardin ça lui manque plus qu’elle n’oserait l’admettre, autant que ça lui fait une drôle de sensation de passer devant la villa du brun et d’y voir de nouveaux habitants. Si elle s’arrête, c’est parce qu’elle se rappelle où elle est, et le rire du brun à l’évocation du fameux poisson la fait rire aussi. « Je vois que y’en avait pas un pour rattraper l’autre ! » « C’est une longue histoire avec tout un tas de conséquences... » Elle était tombée enceinte ce soir-là et c’était loin de faire partie des plans de base. Le sourire qu’elle affiche est un poil nostalgique, mais loin d’être triste pour autant. « Un chien intelligent. » « Où alors c’était le plan de Ash depuis le début ! Il était bien placé pour savoir qu’en m’approchant avec lui il avait toutes les chances de me mettre dans sa poche. » Elle, la fille passionnée des bêtes, il y avait de fortes chances pour qu’elle vous porte dans ses bonnes graces si vous aviez un compagnon !

La tête de Shadow contre elle, sa main continue de le caresser machinalement, elle pourrait faire ça des heures que ça l’apaiserait tout autant. « ça n’a pas été facile. Il était triste, Ash lui manquait, il me sentait triste. Il a fallu du temps mais maintenant, c’est l’amour fou ! Et il apprend à cesser ses bêtises. » Elle acquiesce d’un signe de tête, la vétérinaire devine sans mal les difficultés, la déprime animale existe et après un décès il n’est pas rare que certains animaux dépérissent à vue d’oeil jusqu’à se laisser mourir parfois. « Il a l’air d’aller bien en tout cas. Vous avez su lui donner confiance, c’est une bonne chose. C’est pas toujours simple de faire le relais après une disparition. » Elle ne cherche pas à remuer le couteau, juste à lui montrer sa gratitude et sa reconnaissance, elle est rassurée de voir que Shadow se porte bien et qu’il a su trouver un nouveau foyer équilibré. Tessa sent bien qu’avec ses mots, elle a touché une corde sensible, et une part d’elle s’en veut encore de s’autoriser à en parler quand lui ne semble pas avoir fait le chemin qu’elle a pu faire. Son travail de deuil, elle l’a fait, plus ou moins de façon linéaire, mais elle a accepté et c’est sûrement ce qui lui permet d’être là ici et maintenant !

« En tous cas, moi je suis content de l’avoir récupéré. » La jeune femme se contente de sourire, les doigts toujours dans les poils de l’animal qui ne la quitte pas. C’est sûrement un peu égoïste de sa part de s’imposer de la sorte, elle s’en rend compte trop tard, les mots ont fusé plus vite que sa pensée. Il n’a sûrement pas envie de la revoir, pas plus qu’il n’a certainement envie qu’elle soit encore dans son salon à raviver un souvenir douloureux. Voilà pourquoi elle retire cette proposition hasardeuse, avant qu’il ne se sente contraint de dire oui. « Avec plaisir. Je pense que Shadow ne dira pas non, non plus. » Cette fois c’est elle qui est surprise, elle ne s’attendait pas à ce qu’il accepte, même si dans le fond il peut très bien lui dire oui par politesse pour ne plus jamais lui ouvrir ensuite. Ca serait son droit après tout. « A condition que tu arrêtes de me vouvoyer, ça ne me rajeunit vraiment pas. » A ça, elle répond par un rire plus amusé, comme si pour la première fois elle s’autorisait vraiment à relâcher la pression. « Je vais essayer ! Je te promets pas d’y arriver à tous les coups, mais je vais faire un effort... Ca m’ennuirait que tu te sentes l’âme d’un ancêtre. » Est-ce que c’est trop tôt pour le charrier sur son âge ? Elle ne sait même pas quel âge il a exactement. Ash restait discret sur sa famille. « Promis je serai plus agréable la prochaine fois. » « Et... Promis je ne passerai plus à l’improviste si jamais je suis toujours autorisée à venir ici. » Tessa lui adresse un sourire amusé, pas peu fière de constater que l’ambiance est un peu moins tendue qu’elle ne l’a été au début. « Je vous... pardon je t’en voudrais pas si la prochaine tu n’ouvres pas la porte. C’est pas dans mes habitudes de débarquer comme ça chez les gens. » Elle est pas comme ça la Mulligan, au contraire. « J’ai pas envie que tu me vois comme la fille intrusive qui s’incruste dans la famille de son ex pour jouer les veuves éplorées. J’ai consciente de n’être qu’une étrangère pour vous et j’aurai aimé avoir la chance de vous connaître dans d’autres circonstances. » Par là elle entend, hors d’un cimetière après un accident stupide. « Je peux entendre le fait que tu n’ais aucune envie de me voir remuer le passé. Je ne t’en voudrais pas. » Tessa préfère lui offrir une échappatoire dans le cas où les mots prononcés plus tôt n’étaient pas les bons. Autant s’éviter un nouveau malaise à tous les deux.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






Dernière édition par Tessa Mulligan le Lun 4 Déc 2023 - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptyMer 8 Nov 2023 - 15:38

Il n’est vraiment pas le meilleur pour accueillir, il ne faut pas être doué d’un sens aigü de l’hospitalité pour s’en rendre compte ; et même Cody se rend bien vite compte de combien il est désagréable. Il faut dire qu’il ne s’attendait pas du tout à recevoir de la visite aujourd’hui, et il lui semble que les fantômes du passé sont en train de remonter à la surface pour venir le hanter, ce ne sont pas des pensées très agréables. Mais la jeune femme ne fuit pas - alors qu’elle le devrait très certainement, abandonnant au passage ce grincheux à son triste sort -, elle ne semble pas vivre un moment particulièrement agréable mais elle se trouve pour le moment toujours installée dans le salon des Shephard, c’est déjà ça. « Je suis désolée de remuer des choses difficiles. Je ne pensais pas à mal en venant ici. » Leurs regards se croisent et il accepte les mots qu’elle vient lui tendre ; il ne lui mentira pas en lui disant qu’elle ne remue rien, ce n’est pas la vérité. Effectivement que sa venue ici vient remuer pas mal de choses en lui, malheureusement ces éléments de sa vie passée sont remués de façon quotidienne. Le simple fait de vivre encore dans cette maison sans en avoir changé la décoration ou quoique ce soit d’autre fait qu’il se lève tous les matins avec les fantômes du passé pour seule compagnie. Ce serait mentir que de dire qu’elle ne remue pas, mais ce serait mentir que de dire que c’est bien la seule à le faire. Et il doit dire qu’il ne souhaite pas la voir disparaître tout à coup alors qu’au fond de ses yeux, il arrive à y voir un bout de son frère et de cette vie à laquelle il n’a jamais eu accès, fermée à double tour par un Ash refusant de lui ouvrir un bout de porte. A travers les mots de Tessa, Cody a l’impression de faire renaître le souvenir de ce petit frère et il n’est pas prêt à fermer la porte sur cette jeune femme et tout le bagage qu’elle emporte avec elle. « Je sais. » qu’il se contente de répondre avec un léger sourire poli. Il ne sait pas quoi lui dire de plus qui viendrait apaiser leurs cœurs meurtris, il n’a jamais été très doué avec les mots.

Heureusement qu’on peut toujours compter sur les animaux pour sortir les humains d’une situation complexe ; et Shadow ne manque pas de faire son travail d’une patte de maître. Il relance même une conversation alors que celle-ci semblait mener vers un silence des plus déplaisants qui aurait certainement conduit à la fin de la conversation, de cet échange et probablement, de la visite entière. Shadow au milieu des humains vient apporter un tout nouveau souffle et c’est avec un plaisir partagé et non dissimulé que Cody se lance sur ce chemin-là. « Où alors c’était le plan de Ash depuis le début ! Il était bien placé pour savoir qu’en m’approchant avec lui il avait toutes les chances de me mettre dans sa poche. » Le Shephard n’ira pas prétendre qu’il est capable de connaître tous les agissements du plus jeune de la fratrie mais il imagine bien Ash se lancer dans ce genre de plan pour attirer une fille, ça ne le surprendrait pas le moins du monde. « Il en était largement capable ! Je devrais peut-être apprendre de ses techniques. » Il se permet un rire, l’auto-dérision bien visible sur ses traits. Parler de Ash n’est pas aussi douloureux qu’il aurait pu l’imaginer, peut-être même que ça lui fait du bien et que c’est la raison pour laquelle il ne veut pas que la jeune femme disparaisse avec les souvenirs de ce petit frère.

Ses yeux sont rivés sur l’animal qui lui apporte tant de chaleur qu’il ne sait pas ce qu’il ferait sans lui aujourd’hui. « Il a l’air d’aller bien en tout cas. Vous avez su lui donner confiance, c’est une bonne chose. C’est pas toujours simple de faire le relais après une disparition. » Quand il a récupéré le chien, la première chose que Cody a fait est de l’emmener voir un spécialiste pour s’assurer qu’il ne tombe pas en dépression et dépérisse ; réaction peut-être un peu exagérée de la part du nouveau maître mais il était perdu dans tout ce qu’il était en train de vivre et avait besoin de se sentir en contrôle sur une situation ; il avait besoin d’être utile, d’aider l’animal qu’il venait de recueillir. Est-ce que cet événement a eu un impact sur la suite ? On ne le saura jamais vraiment mais Cody n’est pas peu fier de voir Shadow aussi heureux qu’il semble l’être et les mots de Tessa viennent le toucher en plein cœur. « C’est gentil, il compte beaucoup pour moi. C’est un peu tout ce qu’il me reste de lui, vous voyez ? » De lui, de Ash. Eux qui ont si peu partagé n’ont pas tant de souvenirs en commun, encore moins des souvenirs qu’on souhaiterait garder en mémoire. Shadow est celui qui les rapproche le plus maintenant qu’il n’est plus là et comme beaucoup de propriétaires tant attachés à leurs bêtes, il redoute le jour où il devra affronter sa disparition. Il préfère d’ailleurs ne pas trop y penser !

Chose inattendue, quelques minutes plus tard, Tessa et Cody se retrouvent à discuter d’une potentielle garde de l’animal ! Evidemment sur le ton de l’humour - Cody n’imagine pas vivre une semaine entière sans Shadow et ce serait sûrement bien trop perturbant pour la bête -, il ne voit cependant pas d’inconvénient à ce que les visites de Tessa se fassent plus fréquentes pour qu’elle puisse revoir cet animal auquel elle s’est attachée. Et ce sera peut-être l’occasion pour Cody d’en apprendre plus sur la vie de Ash et tout ce qu’il a manqué. La conversation prend alors une toute autre tournure et elle en devient agréable, et même taquine ! « Je vais essayer ! Je te promets pas d’y arriver à tous les coups, mais je vais faire un effort... Ca m’ennuirait que tu te sentes l’âme d’un ancêtre. » Un rire. Il ne connaît pas l’âge de la jeune femme mais il voit bien qu’il tient en effet quelques années sur elle. Les cheveux gris qui ont largement pris possession de sa tête ne laissent pas une grande place au doute, mais ça ne le dérange pas, il accepte les années comme elles viennent et vit pleinement l’approche de la quarantaine - elle est de toute façon encore loin. « ça y est, tu te lâches à ce que je vois ! » qu’il taquine à son tour, bien content de voir qu’ils ont tous deux pu passer outre ce début catastrophique. « Et... Promis je ne passerai plus à l’improviste si jamais je suis toujours autorisée à venir ici. » Il n’a pas le temps de lui répondre que Tessa enchaîne. « [...] J’ai consciente de n’être qu’une étrangère pour vous et j’aurai aimé avoir la chance de vous connaître dans d’autres circonstances. » Il ne peut pas empêcher le petit sourire désolé qui vient percer sur son visage. C’est vrai qu’ils n’ont jamais eu l’occasion de faire connaissance mais sa relation avec Ash ne permettait pas d’ouvrir cette porte. « Je peux entendre le fait que tu n’ais aucune envie de me voir remuer le passé. Je ne t’en voudrais pas. » Alors qu’elle semble avoir terminé, il prend enfin le temps de tenter de la rassurer. Il ne la connaît pas mais ressent cela comme un besoin, ne supportant pas les mots qu’il vient d’entendre et qui viennent lui piquer sa sensibilité. « Il n’est pas trop tard, n’est-ce pas ? » qu’il dit avant de poursuivre pour expliquer un peu mieux le fond de sa pensée. « Pour apprendre à se connaître je veux dire. Tu n’es pas une étrangère, tu as partagé la vie de mon frère. » Et finalement, ils n’auraient pas eu plus l’occasion d’apprendre à se découvrir si Ash était toujours des leurs. « J’étais pas proche de lui, tu le sais peut-être. Alors… peut-être que tu pourras me raconter des choses, un peu ? » Il est gêné par sa demande. « C’est bizarre, je sais mais… j’ai l’impression de pas le connaître parfois. » Sa tête est baissée, il ose à peine la regarder. « Désolé c’est vraiment bizarre. » Il se rend compte et secoue la tête avant de prendre une gorgée de son verre d’eau. « En tous cas, tu es la bienvenue ne t’inquiète pas. Tu connais Adèle de ce que je comprends ? » Il repense au début de leurs échanges et à la mention de sa petite sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptyMer 6 Déc 2023 - 0:13


Memories bring back you ft.   @Cody Shephard  
Tess n’a pas envie d’être l’oiseau de mauvaise augure, elle n’a jamais eu le fond mauvais, loin de là même alors quand elle s’excuse, la brune se veut autant sincère qu’elle le peut. Elle n’insiste pas plus, elle sent bien que sa venue tombe comme un cheveux sur la soupe. Elle a rarement vécu situation plus inconfortable que celle-ci... Là posée dans le salon d’un quasi inconnu sur lequel elle n’a eu vent que de on-dit. Elle ne le connaît que par les mots de Ash, et le pilote ne s’était jamais vraiment attardé à donner beaucoup de détails. Il s’était contenté d’évoquer l’agacement et la rivalité fraternelle. « Il en était largement capable ! Je devrais peut-être apprendre de ses techniques. » Elle se permet un rire, imaginant Ash monter un plan sur la comète pour la mettre dans sa poche. « Il vaut mieux en éviter certaine... Il était pas toujours très fin parfois ! » Elle l’avait déjà vu draguer quand il était plus jeune, et il était typiquement le genre de gars qui en faisait trop. « Il est devenu plus subtile avec la force de l’âge... A croire qu’il s’était assagi avec le temps ! » Il avait été un sale con, un gars un peu trop porté sur les conquêtes, mais elle l’avait vu grandir et changer... Évoluer et c’est en ça qu’il avait réussi à capter son attention. C’est peut-être son envie de renouer avec sa fille qui l’avait eu, elle la fille désireuse de construire une famille.

Tessa s’attarde un peu sur Shadow, la boule de poils bien installée à quémander caresses et attention. Il ne semble pas malheureux pour un sou, et ça la rassure de voir qu’il a su s’acclimater à une nouvelle maison et de nouvelles conditions, sûrement bien différentes de celles qu’Ash pouvait lui proposer. Pas que ça soit une mauvaise chose, mais pour un animal, les habitudes ont quelque chose de rassurant. Là elle ne voyait pas de détresse dans son regard et son comportement en disait long sur son état d’esprit. « C’est gentil, il compte beaucoup pour moi. C’est un peu tout ce qu’il me reste de lui, vous voyez ? » Elle acquiesce d’un signe de tête, pour sûr qu’elle comprend. « J’imagine bien oui. » Il y a les souvenirs aussi, mais vu leur relation, la brune ne préfère pas se lancer sur cette pente glissante.

« ça y est, tu te lâches à ce que je vois ! » Elle ne sait pas ce qui a fait que l’atmosphère s’est détendue. Est-ce que c’est la présence de Shadow, ou alors le fait que les deux commencent à s’apprivoiser doucement ?! Elle vient passer une main dans ses cheveux pour cacher un peu sa gêne. « Ouais, fait attention... Je vais devenir incontrôlable si tu ne m’arrêtes pas. » Il y a peu de chance que ça arrive, mais elle n’a pas le coeur à retrouver trop de sérieux et donc un silence gênant au passage. Pour autant, elle ne peut s’empêcher de s’excuser une fois encore, avant de préciser qu’elle ne passerait plus à l’improviste comme elle avait pu le faire, ne se sentant pas vraiment légitime et forcément à sa place. Un sentiment qui l’habite depuis l’enterrement ou elle ne savait pas trop où se placer. Amy était la mère de sa fille, Tessa elle était juste une femme un peu trop émotive qui n’avait même pas réussi à tenir jusqu’à la fin de la cérémonie sans s’écrouler. « Il n’est pas trop tard, n’est-ce pas ? » Elle redresse la tête pour le regarder. « Pour apprendre à se connaître je veux dire. Tu n’es pas une étrangère, tu as partagé la vie de mon frère. » « Il n’est pas trop tard non. » Les mots de Cody lui font l’effet d’un baume apaisant, elle ne sait pas encore ce qu’elle cherchait en venant ici. Peut-être à panser une plaie qui avait commencé à cicatriser. « J’étais pas proche de lui, tu le sais peut-être. Alors… peut-être que tu pourras me raconter des choses, un peu ? » Sa demande la surprend un peu, mais elle la comprend. « C’est bizarre, je sais mais… j’ai l’impression de pas le connaître parfois. Désolé c’est vraiment bizarre. » Elle vient déposer sa main contre son avant-bras, comme pour le rassurer à son tour. « Je... trouve pas ça bizarre. Je crois qu’à ta place... J’aurai aussi envie de combler le vide. Je ne sais juste pas si je suis la mieux placée pour répondre à toutes tes questions si tu en as. » Elle sourit en songeant au frère de Cody. « En tous cas, tu es la bienvenue ne t’inquiète pas. Tu connais Adèle de ce que je comprends ? » Elle porte sa boisson à son tour pour en boire une gorgée. « Je prends note dans ce cas... Et concernant Adèle, on se voit régulièrement au refuge. Je suis bénévole là-bas depuis des années et ma clinique est partenaire, alors j’interviens une à deux fois par semaine là-bas pour m’occuper des nouveaux arrivants et des urgences. » Il ne devrait pas la lancer sur le sujet, elle risque de s’étaler des heures durant. Elle laisse un petit blanc s’installer avant de rire sans raison apparente, un rire léger, plus un souffle amusé et avant que Cody ne la prenne pour une folle, elle vient le regarder. « Il était nul à la pêche aux canards... Mais genre vraiment ! Il a réussi à perdre face à un enfant de six ans quand il m’a emmenée à la foire... C’était hilarant de voir sa tête dépitée quand il a compris que le gamin en avait récolté plus que lui. » Elle secoue la tête, amusée qu’elle est, certaine qu’il l’a au fond fait exprès pour lui redonner le sourire. « J’ai rarement vu un pilote aussi peu précis dans le maniement du crochet ! »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






Dernière édition par Tessa Mulligan le Mar 19 Déc 2023 - 18:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 EmptyMar 19 Déc 2023 - 18:00

La sincérité qui émane de Cody pourrait en surprendre plus d’un ; peut-être qu’il se sent à l’aise en la présence de Tessa alors que tous deux ne se connaissent que très peu finalement. Il n’y a jamais d’explication à ce genre de choses et Cody espère juste que le fantôme de Ash n’est pas trop présent entre eux - il sait que lui le ramène bien trop et bien trop souvent, ce qu’il fait encore aujourd’hui en confiant la vérité à la jeune femme : Ash et lui n’étaient pas proches, et il le regrette amèrement aujourd’hui. Il regarde vers le passé et se pose tout un tas de questions, se rendant compte qu’il n’a sûrement pas fait suffisamment, qu’il aurait dû être plus présent, plus compréhensif, plus tolérant peut-être. Il a sûrement fait de son mieux - c’est ce qu’il se répétait souvent et tente encore de se convaincre - mais son mieux n’était visiblement pas assez pour son petit-frère, tout comme Ash ne faisait jamais assez pour satisfaire Cody. Deux trajectoires manquées, une relation perdue et presque retrouvée durant un court temps mais qui a volé en éclats et ne pourra désormais jamais être réparée. Alors forcément qu’il ne peut que regretter et vouloir se souvenir de lui comme il ne l’a pas connu ; alors il profite de la venue de Tessa pour tenter d’entrevoir une ouverture sur ce frère qu’il n’a pas connu. « Je... trouve pas ça bizarre. Je crois qu’à ta place... J’aurai aussi envie de combler le vide. Je ne sais juste pas si je suis la mieux placée pour répondre à toutes tes questions si tu en as. » Est-ce qu’il a des questions ? Un millier peut-être et en même temps si peu qui lui viennent à l’esprit. Il veut tout savoir et en même temps ne peut s’empêcher de voir ça d’un oeil mauvais ; si Ash n’a pas voulu le faire entrer dans sa vie privée, de quel droit se permet-il d’y forcer le passage ? « Je prends note dans ce cas... Et concernant Adèle, on se voit régulièrement au refuge. Je suis bénévole là-bas depuis des années et ma clinique est partenaire, alors j’interviens une à deux fois par semaine là-bas pour m’occuper des nouveaux arrivants et des urgences. » Tout s’explique en effet et il voit bien les deux jeunes femme s’entendre, ça ne le surprend donc pas qu’elle soit venue ici espérant y trouver Adèle. Malheureusement pour elle, c’est sur lui qu’elle est tombée.

Il n’ose rien demander, ne sait même pas par où commencer et pourtant, sa tête fourmille d’envies - presque un besoin - d’en savoir plus sur Ash ; envies pimentées par un peu de culpabilité qu’il ne peut s’empêcher de ressentir, un mélange d’émotions qu’il ne peut pas contrôler. Comme si Tessa lisait dans ses pensées, elle lui offre quelques souvenirs qu’il pourrait presque voir comme dans une pensine. « Il était nul à la pêche aux canards... Mais genre vraiment ! Il a réussi à perdre face à un enfant de six ans quand il m’a emmenée à la foire... C’était hilarant de voir sa tête dépitée quand il a compris que le gamin en avait récolté plus que lui. » Il ne peut s’empêcher de rire à ce souvenir qu’il touche du bout des doigts ; il n’a jamais eu l’occasion d’assister à ce genre de scène mais il connaît le caractère de son frère et n’est pas surpris le moins du monde par ce qu’il entend. « J’ai rarement vu un pilote aussi peu précis dans le maniement du crochet ! » Peut-elle voir sur son visage toutes les émotions qui traversent Cody ? Peut-elle sentir le remerciement qui lui colle à la gorge alors qu’il écoute la jeune femme lui conter quelques souvenirs supplémentaires ? Les minutes passent et se transforment rapidement en une heure, Cody écoute, Cody rit, Cody s’émerveille devant ces souvenirs qu’il ne connaissait pas ; et ça le rapproche un peu de Ash.

Quand Tessa tire sa révérence et qu’il se retrouve seul dans la maison familiale, l’envie lui prend soudainement de rouvrir les albums de famille et il passera la soirée à les feuilleter, un regard mélancolique au fond des yeux, le cœur lourd. Les souvenirs sont parfois mieux là où ils sont.

FIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Memories bring back you | Cody #1 Empty
Message(#)Memories bring back you | Cody #1 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Memories bring back you | Cody #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-