AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -50%
-50% Baskets Nike Air Huarache Runner
Voir le deal
69.99 €

 got you by my side and i'm right by yours(lexie #5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elijah Walker
Elijah Walker
les mauvaises décisions
les mauvaises décisions
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 7vHkInU Présent
ÂGE : 39 ans (04/01/1985)
SURNOM : eli, simple et efficace
STATUT : cœur autrefois brisé, désormais jalousement gardé, mais dont l’armure ne cesse de se craqueler face à une adorable petite souris
MÉTIER : architecte au sein du walker group, et chargé du cours de recherche en environnement et durabilité à la faculté d'architecture de l'université du queensland.
LOGEMENT : un penthouse lumineux à spring hill, qu’il partage avec son chat siamois zelda et ses deux nouvelles recrues félines, safflina et drogon - ou plutôt dans lequel il est autorisé à rester tant qu’il n’oublie pas de remplir leur gamelle
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3ce1e35bae9764a4770e1145bd3127218e0b550b
POSTS : 2498 POINTS : 1590

TW IN RP : ex-toxicomanie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né à Brisbane, il a sillonné les plus belles régions du globe une fois sa majorité atteinte puis s’est installé à New York avant de revenir dans la ville qui l’a vu grandir fin 2021 ✵ aîné de la fratrie Walker ✵ architecte depuis plus de dix ans, il excelle dans son travail ✵ un passé riche d’excès en tous genres, le seul vice ayant persisté au travers des années étant la cigarette ✵ (trop) honnête, il préfère une vérité blessante à un mensonge confortable ✵ très sociable, doué avec les mots et le sourire facile, sa façade s’effondre lorsque l'interaction devient trop réelle
CODE COULEUR : eli se pavane en #00B464
RPs EN COURS :

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) K67f
WALKER ✵ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but I still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) J7at55c
ELIORA ✵ gimme what you got - your talk is incredible, so, so, so unusual. you taste like surfing videos. i'm going to read your mind, who you hiding? you fake your shyness, i just wish that i could see through you... hot glue, vape juice, hit undo, how the hell are you so cool?

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
ELETT ✵ boy, when I left you, you were young, i was gone, but not my love. i want you to be happy, free to run, get dizzy on caffeine, funny friends that make you laugh. i know you'll feel the ghost of some memories so warm.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Giphy
ELIYA ✵ yes my love, i confess to you - i am only here to break your heart in two. the very flower you chose that day, its only task was to decay. indeed, it's wrong to keep you near me. one could call me cruel and deceiving, but in your sacred air i am full of light - your loving arms are the true delight.


RPs EN ATTENTE : zoya #5

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) P5kx

Spoiler:

RPs TERMINÉS : elila #1channing #1lexie #1mila #1elila #2zoya #1walkers #1sofia #1eliora #1eliora #2 (au bunyip) rhett #1eliora #3eliora #4eliora #5lexie #3channing #3mila #2gabrielle #1xmas 2022eliora #6eliora #7ji-yoon #1rhett #2zoya #2lexie #4eliora #8naomi #1mila #3zoya #3rhett #3eliora #9blake #1eliora #10 + blake #2dahlia #1rhett #4walkers #3eliora #15eliora #16 (au)channing #6 (au)eliora #11savannah #1eliora #12mila #4zoya #4channing #4

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Y9oy77A
AVATAR : henry cavill
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar), sillyrabbit81 (gif profil), henrycavilledits (gif signature), mon reuf (le reste)
DC : aucun
PSEUDO : balderdash, zoé
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44193-survival-of-the-fittest-eli
https://www.30yearsstillyoung.com/t44486-elijah-king-of-the-clouds

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyVen 1 Sep 2023 - 8:59



got you by my side and i'm right by yours

@Lexie Walker & Elijah Walker
( AVRIL 2023 )



Un peu moins d'un mois s'était écoulé depuis la décision de la grande réunion de la fratrie Walker au sein de l'entreprise éponyme. Dans l'objectif de soutenir leur cadette dans son combat contre l'addiction en lui évitant le désœuvrement, Channing avait émis l'idée d'engager Lexie au sein du Walker Group, et Eli avait renoncé à son habituelle neutralité bienveillante en appuyant l'initiative de son frère. Il n'était toujours pas tout à fait clair si Lexie avait trouvé l'idée pertinente ou s'était surtout sentie acculée par ses aînés, mais elle avait fini par accepter la proposition, sans manifester d'empressement quant à sa prise de fonction. En seulement une vingtaine de jours, bien de l'eau semblait avoir coulé sous les ponts aux yeux d'Eli, qui avait fini par se laisser emporter par quantité de ses propres tracas, laissant entièrement à Channing le soin d'organiser la venue de leur petite sœur dans nul autre département que celui où évoluait l'aîné de la fratrie. D'ordinaire, Eli se serait davantage impliqué dans la situation, et aurait mis tous les moyens en œuvre pour anticiper la venue de Lexie et rendre celle-ci la plus fluide possible, conscient des nombreuses réticences de la brunette – après tout, il avait ressenti au moins une partie d'entre elles lorsqu'il s'était trouvé à sa place, fraîchement arrivé à Brisbane et aussitôt recruté par un Channing peu enclin à l'entendre refuser, aussi prompt à lui rappeler le devoir rattaché à leur nom de famille que réticent à envisager que ce même nom justifiait précisément toutes les réserves de celui qui avait passé sa vie à fuir l'entreprise familiale. La situation de Lexie était sensiblement différente, pourtant, Eli se sentait à même de la comprendre, et avait voulu lui assurer des débuts au Walker Group aussi faciles que possible. Mais la suite des événements en avait voulu autrement, et l'aîné avait fini par littéralement disparaître de la surface terrestre pendant deux semaines, aux prises avec d'anciens démons à la dent particulièrement dure.

Ainsi, aujourd'hui n'était pas le premier jour que de Lexie, mais également celui du grand retour d'Elijah, dont l'avenir au sein de l'entreprise avait connu plus d'un rebondissement ces derniers temps. Trois semaines auparavant, au décours d'une énième dispute particulièrement véhémente avec son cadet, ce dernier lui avait signifié son licenciement dans un accès de rage. Les quatorze jours suivants, Eli avait été à mille lieues de se soucier de sa situation professionnelle, trop occupé d'abord à consommer de l'oxycodone, puis à s'empêcher de réitérer cette expérience particulièrement stupide. Ses démêlés avec la drogue n'auraient finalement une seule retombée positive : ses réconciliations avec un Channing pris de court par la situation, appelé au secours par nulle autre que Flora lorsque celle-ci avait découvert Eli, rendu méconnaissable par son combat contre le pire de ses vices, sur le point de rendre les armes. Eli avait aussitôt été restitué mais enjoint à quelques jours de repos supplémentaire par son frère, et avait même tempéré son habituel entêtement en obtempérant malgré son empressement de quitter au plus vite l'appartement devenu synonyme de ses cauchemars les plus terrifiants. Bien entendu, personne au Walker Group n'était au courant de ces démêlés, et son absence demeurait inexpliquée, rendant d'autant plus remarqué son retour dans les murs de l'entreprise après ses trois semaines de silence radio.

Il n'était pas clair s'il avait proposé à Lexie de venir la chercher pour la rassurer elle, ou bien pour l'accompagner lui. Dans l'esprit du Walker, cette reprise du travail revêtait une importance bien plus grande qu'en apparence : elle était synonyme d'un retour à la normalité après avoir frôlé le risque réel de sombrer dans une spirale qu'il n'avait que trop bien connue, des années plus tôt. S'il était à mille lieues de l'admettre, Eli ne pouvait donc s'empêcher de ressentir une certaine appréhension à l'approche de cette journée symbolique. Mais Lexie avait gentiment décliné son invitation et lui avait signifié qu'elle le retrouverait sur place – et comme elle ignorait tout de ses dernières frasques en date, il s'était bien gardé d'insister. De toute façon, il était bien trop fier pour admettre le moindre de ses doutes. Ainsi, Eli s'était présenté seul au bureau ce jour-là, avec vingt minutes d'avance comme toujours, arborant son éternel sourire affable et son air assuré qui ne laissait absolument rien transparaître de l'enfer qu'il avait traversé ces dernières semaines. Il salua avec entrain les quelques autres employés matinaux avec lesquels il avait l'habitude de partager ses débuts de journée, principalement du personnel d'entretien, et, tasse de café à la main, ne tarda pas à s'engouffrer dans son bureau, dont la familiarité lui était presque devenue étrange après quelques semaines. Eli eut tout juste le temps de commencer à consulter la quantité faramineuse d'e-mails qui s'était accumulée durant son absence que quelques coups retentirent à la porte entrouverte de la pièce. Lorsqu'il releva la tête, il reconnut les traits familiers de Lexie, impeccablement à l'heure pour son premier jour. Le visage de l'aîné s'illumina d'un sourire lorsque son regard croisa celui, identique au sien, de sa cadette, et il se leva aussitôt pour venir à sa rencontre. « Regardez qui est là ! », s'exclama-t-il avec enthousiasme, étreignant brièvement Lexie en dépit de son envie de la serrer plus fort, et la gratifiant d'un clin d'œil complice. « Prête pour la meilleure journée de ta vie ? », s'enquit-il avec un humour qui ne déborda pas pour autant sur l'ironie. « Installe-toi où tu veux. Tu veux un café ? Un thé ? », lui demanda-t-il en désignant les fauteuils et sièges disposés dans la pièce, avant de s'activer avec cette énergie quasi frénétique dont il avait le secret. Lorsqu'il vint finalement s'installer à ses côtés, il porta un nouveau regard bienveillant sur elle, scrutant don visage dont il chercha à identifier les nuances. « Comment tu te sens, sœurette ? », questionna-t-il avec douceur, sans se départir de son sourire.

rainmaker



❝oh my lungs are begging me to beg for you❞ all of these highs and all of these lows don't keep me company. i've been breathing you in and drinking you down, you're the only remedy. say you're gonna hold my head up, say you're gonna break my fall ; say you're gonna stay forever, baby, this is all i want. cause all my bones are begging me to beg for you, begging me to beg for your love.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) S16fg64
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FaiOtwn
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4GUwOAz


Dernière édition par Elijah Walker le Lun 18 Déc 2023 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
la fuite en avant
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Hu5cwsy Absent
ÂGE : 33 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : Poupée, chérie ou même la peste, tout lui va.
STATUT : Célibataire, désespérément seule. Elle ne cherche pas l'amour, n'y croit de toute façon pas.
MÉTIER : Elle a été virée par ABC fin février 2023. Ses frères l'ont recruté au Walker Group pour occuper ses journées et éviter qu'elle ne les passe à se droguer.
LOGEMENT : Un luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill.
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_inline_nqfdtlXKlL1qlt39u_250
POSTS : 1675 POINTS : 0

TW IN RP : Nudité, drogues, perte d'enfant, deuil, maladie
TW IRL : Aucun
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de ses frères, mais ne supporte pas sa mère. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme de la cocaïne jusqu'en février 2023. Depuis, elle lutte pour arrêter, avec quelques ratés. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis. Elle redoute la solitude, mais craint encore plus l'engagement.
RPs EN COURS : August * Elijah #6 * Cody #2

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Bw5m
Walker * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Cody-Lexie1
Cody * ucuc.

RPs TERMINÉS :
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Xs5v
Noxic * J'voudrais oublier, J'me sens conne, J'aurais pas pensé, J'abandonne, J'mets tout de côté, Tu m'étonnes, Que l'amour fait crever.


got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Gi0b
Lexus * Wake me up inside, Wake me up inside, Call my name and save me from the dark, Bid my blood to run, Before I come undone, Save me from the nothing I've become,
Bring me to life, I've been living a lie, There's nothing inside, Bring me to life.

Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence * Channing #3 * Camil #2 * Wim * Elizabeth * Mina * Channing #2 & Clyde #2 * Carlisle #2 * Channing #3 * Camil #3 * Sergio * Rhett * Freddy * Channing #4 * Angus * Gala des Walkers * Rhett #2 * Noah #1 * Channing #5 * Dinis * Carlisle #3 * Noah #2 * Angus #3 * Channing #6 * Freddy #2 * Noah #3 * Noah #4 * Freddy #3 * Noah #9 (UA) * Rhett #3 * Noah #7 (UA) * Alba * Noël chez les Walker * Channing #7 et Noah #5 * Channing #8 * Channing #9 et Freddy #4 * Cesar #1 * Noah #6 * Noah #8 * Noah #10 * Camil #4 * Cesar #2 * Angus #4 * Vernissage : Angus #5 et Cesar #3 * Elijah #1 * Channing #10 et Elijah #2 * Gabrielle #1 * Elijah #3 * Channing #11 * Loukas * Christmas disaster : Chan & Elijah & Gaby & Mila * Elijah #4 * Zoya * Channing #13 * Mason * Alexandra * Tournoi des familles : Channing et Elijah * Mason #2 * Mason #3 * Zoya #2 * Alexandra #2 * Channing #15 * Cody #1


AVATAR : Willa Holland
CRÉDITS : Loonywaltz - Tumblr
DC : Mila Salvatori la menteuse, Lucy Cavanagh la cynique & Milena Grimes la parfaite
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps
https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyJeu 7 Sep 2023 - 16:50



@Elijah Walker - Lexie Walker


TW : addiction à la cocaïne

Fin avril 2023


Debout dans son dressing, à observer toutes les tenues sobres et classes qui ne lui convenaient pas du tout, Lexie était à la fois stressée et enthousiaste, agacée et reconnaissante. Elle était nerveuse à l’idée de son premier jour au sein du Walker Group, dans lequel ses frères l’avaient fait embaucher après son licenciement. Elle se sentait reconnaissante de cette opportunité qui lui était offerte de quitter son appartement et d’occuper ses journées, enfin. Ici, elle tournait en rond, et quand l’ennui la gagnait, tout ce à quoi elle pensait, c’était à sniffer un rail de coke. En même temps, elle était énervée que ses frères aient joué de leur pouvoir dans l’entreprise familiale pour qu’elle les rejoigne, car son embauche n’avait rien à voir avec un quelconque talent pour l’architecture, l’immobilier ou le commerce. Elle avait clairement été pistonnée, et redoutait l’accueil des autres employés, ceux qui avaient trimé pour en arriver là où ils en étaient, alors que Lexie, elle, n’avait fait que cumuler les erreurs jusqu’à être renvoyée. Et si le Walker Group semblait à l’heure actuelle la seule possibilité pour la brunette d’occuper ses journées, il n’en demeurait pas loin qu’elle s’était sentie légèrement au pied du mur quand ses frères lui avaient part de leur idée.
Optant pour une robe grise simple mais classe, en lâchant un soupire théâtral, Lexie avait commandé un taxi pour se rendre au siège du WG. Elle avait visiblement été affecté au service d’Elijah, mais avait décliné la proposition de ce dernier d’arriver ensemble au bureau. Elle aurait eu la désagréable impression d’être une enfant accompagnée par son père pour son premier jour d’école, une sensation infantilisante et le renforcement du piston dont elle avait bénéficié pour en être là.

Lexie parcourut les différents couloirs jusqu’au bureau de l’aîné des Walker. Elle en connaissait le chemin pour être déjà venu le saluer à plusieurs reprises mais aujourd’hui, se promener dans des locaux qui portaient son nom la déstabilisait. Elle hochait la tête pour saluer les employés qu’elle croisait et qui la dévisageaient, marmonnant un « bonjour » occasionnel et forçant un sourire poli à naître sur son visage. Elle trouva finalement Elijah face à son ordinateur et toqua à la porte entrouverte avant de la refermer derrière elle.

« Regardez qui est là ! »

Elijah débordait d’enthousiasme, et si Lexie n’en fut pas surprise, elle ne trouva pas cela moins désagréable que d’habitude. Elijah débordait de pleins d’émotions positives : l’optimisme, l’entrain, l’énergie … Il était sans aucun doute le plus joyeux, du moins en apparence, de la fratrie, le plus motivé, le plus volontaire. Il était celui qui entrainait son frère et sa sœur dans des idées saugrenues, les forçait à faire telle ou telle activité. Elijah les sortait sans aucun doute de leur zone de confort.
Lexie ne put s’empêcher de se crisper au contact de son frère qui l’étreignait : ils avaient dépassé le cap de la méfiance, et Eli faisait dorénavant partie des rares personnes qui avaient le droit de la toucher. Néanmoins, à cet instant précis, au bureau, un câlin fraternel semblait inapproprié, et la brunette tourna la tête pour vérifier qu’elle avait bien fermé la porte avant d’adresser un sourire désolé à son frère.

« Prête pour la meilleure journée de ta vie ? »

Le sourire de Lexie se figea pour se transformer en grimace, et les mots franchir ses lèvres sans qu’elle ne puisse les retenir.

« Ok, Elijah, on ne va pas faire ça … J’suis pas une gamine de cinq qui va à son premier jour d’école. Et puis, si t’avais voulu assister à plus de rentrées scolaires, fallait pas disparaître pendant vingt ans. »

Elle s’en voulut immédiatement d’avoir prononcé ces mots, ferma les yeux un instant avant de plonger son regard bleuté désolé dans celui, de la même couleur azur, de son aîné. Ils avaient dépassé ce stade de la rancœur, ils devaient l’avoir dépassé. Ils s’étaient sans nulle doute rapprochés lorsque Chan avait eu son accident et qu’ils avaient tous les deux touchés le fond, en proie à la même douleur et aux mêmes inquiétudes. Lexie avait laissé tomber plusieurs barrières, c’était certain, mais pouvait-on pour autant effacer en quelques mois une si longue absence et tant de rancœur ?

« Je suis désolée, c’est pas ce que je voulais dire … c’est juste … »

Elle hésita un instant, dansant d’un pied sur l’autre. Elle avait toujours eu du mal à exprimer ce qu’elle ressentait mais, aux réunions des alcooliques et narcotiques anonymes, on lui avait conseillé de s’ouvrir davantage, et d’expliquer les émotions qui la traversaient.

« J’ai aucune compétence dans tout ce qu’on fait ici, et j’ai été virée parce que je faisais de la merde … et pourtant je suis là, parce que je suis votre sœur … C’est un peu gênant. »

Elle ne se sentait pas à sa place ici, et craignait le jugement et le regard des autres. Elle finit par s’asseoir sur la chaise en face du bureau d’Eli, acceptant le café qu’il lui proposait.

« Dis moi juste ce que je dois faire, et je le ferai. »

Elle était curieuse de ce qu’il allait lui proposer : essaierait-il de lui proposer des tâches d’un certain niveau, même si elle n’avait aucune qualification, ou ne rechignerait-il pas à l’envoyer faire des copies et chercher des cafés ?




De part et d'autre de votre présent si fragile, le passé et l'avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) UUG2c5d
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3yMbGgA
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) YtxTUla
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FximBIO
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) VuFGq53
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) ZsxbA8o
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4lR4VcN
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Walker
Elijah Walker
les mauvaises décisions
les mauvaises décisions
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 7vHkInU Présent
ÂGE : 39 ans (04/01/1985)
SURNOM : eli, simple et efficace
STATUT : cœur autrefois brisé, désormais jalousement gardé, mais dont l’armure ne cesse de se craqueler face à une adorable petite souris
MÉTIER : architecte au sein du walker group, et chargé du cours de recherche en environnement et durabilité à la faculté d'architecture de l'université du queensland.
LOGEMENT : un penthouse lumineux à spring hill, qu’il partage avec son chat siamois zelda et ses deux nouvelles recrues félines, safflina et drogon - ou plutôt dans lequel il est autorisé à rester tant qu’il n’oublie pas de remplir leur gamelle
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3ce1e35bae9764a4770e1145bd3127218e0b550b
POSTS : 2498 POINTS : 1590

TW IN RP : ex-toxicomanie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né à Brisbane, il a sillonné les plus belles régions du globe une fois sa majorité atteinte puis s’est installé à New York avant de revenir dans la ville qui l’a vu grandir fin 2021 ✵ aîné de la fratrie Walker ✵ architecte depuis plus de dix ans, il excelle dans son travail ✵ un passé riche d’excès en tous genres, le seul vice ayant persisté au travers des années étant la cigarette ✵ (trop) honnête, il préfère une vérité blessante à un mensonge confortable ✵ très sociable, doué avec les mots et le sourire facile, sa façade s’effondre lorsque l'interaction devient trop réelle
CODE COULEUR : eli se pavane en #00B464
RPs EN COURS :

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) K67f
WALKER ✵ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but I still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) J7at55c
ELIORA ✵ gimme what you got - your talk is incredible, so, so, so unusual. you taste like surfing videos. i'm going to read your mind, who you hiding? you fake your shyness, i just wish that i could see through you... hot glue, vape juice, hit undo, how the hell are you so cool?

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
ELETT ✵ boy, when I left you, you were young, i was gone, but not my love. i want you to be happy, free to run, get dizzy on caffeine, funny friends that make you laugh. i know you'll feel the ghost of some memories so warm.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Giphy
ELIYA ✵ yes my love, i confess to you - i am only here to break your heart in two. the very flower you chose that day, its only task was to decay. indeed, it's wrong to keep you near me. one could call me cruel and deceiving, but in your sacred air i am full of light - your loving arms are the true delight.


RPs EN ATTENTE : zoya #5

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) P5kx

Spoiler:

RPs TERMINÉS : elila #1channing #1lexie #1mila #1elila #2zoya #1walkers #1sofia #1eliora #1eliora #2 (au bunyip) rhett #1eliora #3eliora #4eliora #5lexie #3channing #3mila #2gabrielle #1xmas 2022eliora #6eliora #7ji-yoon #1rhett #2zoya #2lexie #4eliora #8naomi #1mila #3zoya #3rhett #3eliora #9blake #1eliora #10 + blake #2dahlia #1rhett #4walkers #3eliora #15eliora #16 (au)channing #6 (au)eliora #11savannah #1eliora #12mila #4zoya #4channing #4

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Y9oy77A
AVATAR : henry cavill
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar), sillyrabbit81 (gif profil), henrycavilledits (gif signature), mon reuf (le reste)
DC : aucun
PSEUDO : balderdash, zoé
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44193-survival-of-the-fittest-eli
https://www.30yearsstillyoung.com/t44486-elijah-king-of-the-clouds

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyMer 1 Nov 2023 - 13:41



got you by my side and i'm right by yours

@Lexie Walker & Elijah Walker
( AVRIL 2023 )



L’expression dubitative arborée par Lexie dès qu’elle franchit le pas de la porte de son bureau n’échappa nullement à Eli, qui n’en perdit toutefois nullement son propre sourire. Il n’était pas sans savoir que sa petite sœur était nettement moins expansive que lui-même n’avait coutume de l’être, et s’était habitué à ce que son enthousiasme à lui ne fût rencontré par une moue renfrognée. Son optimisme parfois stupide l’avait poussé à croire qu’il ne s’agissait plus d’une question de rancœur à son égard, mais d’un trait de caractère qui faisait partie inhérente de la personnalité de Lexie, aussi se privait-il bien d’en faire la réflexion, acceptant sans jamais envisager de faire le contraire la personne qu’elle était dans sa globalité. Mais la route houleuse empruntée par leur relation depuis le retour de l’aîné à Brisbane avait laissé entendre le contraire à plus d’une reprise, et chaque pas qu’il avait fait dans la direction de sa cadette semblait avoir été succédé par deux autres dans la direction opposée. Le Walker à l’entrain difficile à éroder ne cessait de se heurter aux limites de son impuissance face à celle qu’il avait sans doute trop blessée pour en ressortir indemne, et s’il n’était jamais envisageable de baisser les bras, il se voyait contraint d’admettre qu’il se retrouvait parfois à court de stratégies pour consolider un rapprochement dont l’équilibre demeurait épouvantablement bancal.

Sans doute Elijah avait-il été naïf en plaçant des espoirs dans cette collaboration inattendue que Channing et lui avaient proposée à Lexie. L’objectif avait été, avant toute chose, d’arracher leur petite sœur à une routine qui, en risquant de s’inscrire dans une oisiveté vide de sens, aurait également risqué de la précipiter vers une rechute redoutable qu’il était indispensable de lui éviter. Mais Eli n’avait pas limité ses espoirs à l’unique perspective d’aider Lexie à retrouver un nouveau rythme : ce n’était pas sans raison qu’il avait fait la proposition répétée de la voir intégrer son département plutôt qu’un autre. Sans doute maladroitement, mais de manière non moins ingénue, il avait imaginé les moments qu’ils partageraient dans les locaux du Walker Group se faire porteurs d’une complicité qu’ils avaient été bien en peine de retrouver. La majorité de leurs interactions, quel qu’en fût le contexte, avaient fini par se révéler trop chargées d’émotions et se solder de manière plus ou moins douloureuse, aussi l’aîné de la fratrie s’était-il surpris à espérer que la neutralité de ce cadre-ci, la possibilité de s’y rencontrer de manière plus anodine et moins éprouvante sur le plan affective, pût les aider à s’apprivoiser autrement. Si Eli avait nettement moins tendance à couver sa cadette que ne le faisait Channing, il s’était dit que ses instincts protecteurs seraient moins malvenus si les conseils qu'il se permettrait de lui prodiguer se limitaient à sa seule expertise professionnelle. Un peu trop idéaliste malgré qu'il aimât se convaincre du contraire, Eli avait cru que cette collaboration serait le berceau d'un apaisement auquel tant sa sœur que lui aspiraient, mais ne peinaient que trop à trouver.

Mais, comme il en avait la fâcheuse habitude, il avait simplifié le scénario à outrance et idéalisé son déroulement. Il avait tant compté sur ce qu'il estimait être la bonne issue à cette situation complexe qu'il en avait oublié qu'en face de lui, sa vision n'était pas nécessairement partagée, que ses besoins et des aspirations n'étaient pas universels et qu'au-delà de la bienveillance qu'il nourrissait incontestablement, une partie de ses motivations étaient catalysées par un égoïsme qu'il avait parfois de la peine à réprimer. Il se refusa à faire ce constat sur base de la seule réticence manifestée par Lexie lorsqu’il l’étreignit, et fit le pari de ne pas prendre cette dernière personnellement. Mais la réponse de sa sœur à l’aplomb dont il fit preuve en évoquant leur première journée de travail eut tôt fait de le ramener à la réalité, et l’aîné fanfaron fut bien vite réduit au silence par le ton catégorique de sa cadette. Il ne manifesta pas de réaction à ses propos, tant pris de court par leur dureté, attristé par leur intonation, que désireux de ne pas escalader la situation. Il conserva un regard aussi neutre que possible en croisant celui, identique au sien, d’une Lexie qui semblait déjà avoir regretté l’impulsivité de sa réponse. Aux excuses qu’elle ne tarda pas à lui adresser, il secoua doucement la tête, esquissant un faible sourire. « Laisse, Lexie. C’est pas grave », tenta-t-il de la rassurer, bien qu’il fût bousculé par la franchise avec laquelle elle venait de le remettre à sa place. Il conserva ensuite le silence pour écouter attentivement les inquiétudes de sa sœur, dont l’anxiété semblait avoir fait flamber les mécanismes de défense. Il aurait voulu lui adresser un geste réconfortant, lui enserrer l’épaule, frôler ses cheveux ou la prendre dans ses bras – mais il s’en abstint, et ses bras restèrent maladroitement ballants tandis qu’il comptait sur sa seule voix pour la rassurer. « Crois-moi, je sais ce que ça fait, de ne pas se sentir légitime en mettant les pieds ici – ou dans n’importe quel endroit où on connaît mon nom », admit-il avec un peu plus de légèreté, avant de retrouver son sérieux. « Tu as le droit d’être mal à l’aise, ou d’avoir des doutes. Et tu as le droit d’avoir commis des bourdes, je peux t’assurer qu’on en a tous fait, moi le premier », confia l’aîné avec douceur. « Et surtout, tu as le droit à une chance de montrer que tu es capable d’exceller. Chan n’aurait pas pris cette décision si on n’avait pas été convaincus que tu le serais. » À l’instar de la mentalité, visant une éthique de travail irréprochable, qui leur avait été inculquée lorsqu’ils étaient enfants, il n’avait jamais été question pour Channing ni Elijah de faire preuve d’une indulgence infantilisante à l’encontre de leur sœur, et l’opportunité de travail proposée à cette dernière était le reflet réel de la confiance qu’ils lui accordaient. Eli reprit place à son bureau après avoir tendu une tasse de café à sa sœur, moins maladroit maintenant qu’il retrouvait une certaine contenance, assis en face de sa sœur. « D’abord, je vais te faire visiter le service et te présenter les gens avec qui tu vas travailler. Ensuite, il reste des maquettes à finaliser pour plusieurs projets qu’on va présenter cette semaine. Ça t’intéresserait de m’aider à les confectionner ? », suggéra l’architecte avec un sourire engageant, avant de voir son attention attirée par la porte qui s’ouvrit sur la silhouette d’un collègue. Celui-ci le salua avec entrain, lui souhaitant un bon retour, puis s’éclipsa aussitôt, non sans avoir soutiré à Eli des remerciements assortis d’une pointe d’embarras, à peine perceptible.

rainmaker



❝oh my lungs are begging me to beg for you❞ all of these highs and all of these lows don't keep me company. i've been breathing you in and drinking you down, you're the only remedy. say you're gonna hold my head up, say you're gonna break my fall ; say you're gonna stay forever, baby, this is all i want. cause all my bones are begging me to beg for you, begging me to beg for your love.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) S16fg64
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FaiOtwn
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4GUwOAz


Dernière édition par Elijah Walker le Lun 18 Déc 2023 - 20:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
la fuite en avant
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Hu5cwsy Absent
ÂGE : 33 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : Poupée, chérie ou même la peste, tout lui va.
STATUT : Célibataire, désespérément seule. Elle ne cherche pas l'amour, n'y croit de toute façon pas.
MÉTIER : Elle a été virée par ABC fin février 2023. Ses frères l'ont recruté au Walker Group pour occuper ses journées et éviter qu'elle ne les passe à se droguer.
LOGEMENT : Un luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill.
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_inline_nqfdtlXKlL1qlt39u_250
POSTS : 1675 POINTS : 0

TW IN RP : Nudité, drogues, perte d'enfant, deuil, maladie
TW IRL : Aucun
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de ses frères, mais ne supporte pas sa mère. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme de la cocaïne jusqu'en février 2023. Depuis, elle lutte pour arrêter, avec quelques ratés. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis. Elle redoute la solitude, mais craint encore plus l'engagement.
RPs EN COURS : August * Elijah #6 * Cody #2

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Bw5m
Walker * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Cody-Lexie1
Cody * ucuc.

RPs TERMINÉS :
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Xs5v
Noxic * J'voudrais oublier, J'me sens conne, J'aurais pas pensé, J'abandonne, J'mets tout de côté, Tu m'étonnes, Que l'amour fait crever.


got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Gi0b
Lexus * Wake me up inside, Wake me up inside, Call my name and save me from the dark, Bid my blood to run, Before I come undone, Save me from the nothing I've become,
Bring me to life, I've been living a lie, There's nothing inside, Bring me to life.

Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence * Channing #3 * Camil #2 * Wim * Elizabeth * Mina * Channing #2 & Clyde #2 * Carlisle #2 * Channing #3 * Camil #3 * Sergio * Rhett * Freddy * Channing #4 * Angus * Gala des Walkers * Rhett #2 * Noah #1 * Channing #5 * Dinis * Carlisle #3 * Noah #2 * Angus #3 * Channing #6 * Freddy #2 * Noah #3 * Noah #4 * Freddy #3 * Noah #9 (UA) * Rhett #3 * Noah #7 (UA) * Alba * Noël chez les Walker * Channing #7 et Noah #5 * Channing #8 * Channing #9 et Freddy #4 * Cesar #1 * Noah #6 * Noah #8 * Noah #10 * Camil #4 * Cesar #2 * Angus #4 * Vernissage : Angus #5 et Cesar #3 * Elijah #1 * Channing #10 et Elijah #2 * Gabrielle #1 * Elijah #3 * Channing #11 * Loukas * Christmas disaster : Chan & Elijah & Gaby & Mila * Elijah #4 * Zoya * Channing #13 * Mason * Alexandra * Tournoi des familles : Channing et Elijah * Mason #2 * Mason #3 * Zoya #2 * Alexandra #2 * Channing #15 * Cody #1


AVATAR : Willa Holland
CRÉDITS : Loonywaltz - Tumblr
DC : Mila Salvatori la menteuse, Lucy Cavanagh la cynique & Milena Grimes la parfaite
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps
https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyJeu 16 Nov 2023 - 21:40



@Elijah Walker - Lexie Walker


TW : addiction à la cocaïne

Fin avril 2023


Selon Lexie, la relation entre son frère aîné et elle ne pouvait que s’améliorer. Elijah était parti pendant presque vingt ans, à l’autre bout du globe, pour fuir des histoires de famille. Pendant dix-neuf ans, leurs liens avaient été inexistants alors, pour la brune, les choses ne pouvaient que progresser. Rien que le fait de discuter, d’échanger, de connaître des détails de la vie de l’autre étaient une nouveauté. Pour autant, ce n’était pas évident. Lexie était de nature méfiante, et souffrait grandement de la peur de l’abandon, un défaut sans doute exacerbé par le départ de l’aîné de la fratrie il y a près de vingt ans. Alors parfois, la jeune femme avait du mal à s’engager totalement, à se laisser aller, redoutant un éventuel nouveau départ qui la briserait définitivement. Car si Elijah avait été capable d’abandonner les siens pendant dix-neuf ans, qu’est-ce qui pourrait l’empêcher de refaire la même chose ? Il est parti. Il avait coupé les ponts. Et pour éviter de souffrir à nouveau, Lexie mettait en place un mécanisme de défense, érigeait des murs, et empêchait parfois son aîné de trop se rapprocher, par crainte de souffrir encore.
Mais cette longue désertion et les angoisses de la brunette n’étaient pas les seuls freins dans la relation entre Elijah et Lexie : cette dernière n’était plus la même qu’à l’époque, avant le départ de l’aîné. Car lorsqu’Elijah avait quitté Brisbane pour les Etats-Unis, Lexie était encore une enfant, âgée de onze ou douze ans. Il avait laissé une enfant pleine de vie, capricieuse, têtue, avec deux parents. Il retrouvait aujourd’hui une femme, une femme blessée, abîmée par les épreuves de la vie, qui avaient fait de très mauvais choix pour survivre. Alors il ne suffisait pas pour Elijah et Lexie de reprendre leur relation où elle s’était arrêtée : il s’agissait en réalité d’en construire une toute nouvelle. Et s’il pouvait arriver à la jeune femme de ne pas être tendre avec son aîné, ce n’était pas pour se venger ou lui faire du mal, mais simplement pour tenter de se protéger elle-même. Pour autant, elle y voyait une amélioration, une élaboration longue, lente, parfois laborieuse, de leur nouveau lien.

La première journée de Lexie au sein du Walker Group après son renvoi ne fit pas exception à ses montagnes russes qui semblaient décrire la relation du frère et de la sœur depuis le retour du premier sur le territoire australien. Face à l’enthousiasme débordant d’Elijah, Lexie se braqua et envoya l’architecte dans les cordes. Immédiatement, elle regretta la dureté de ses paroles, et présenta ses excuses à un Elijah qui, comme toujours, lui pardonna ses écarts et les reproches qu’elle lui faisait bien trop régulièrement.

« Laisse, Lexie. C’est pas grave. »

Et pourtant, ça l’était. Ils auraient dû avoir dépassé depuis longtemps le temps de la rancune et de la colère. Elle aurait dû les dépasser, pardonner, et se concentrer sur l’avenir. Pour autant, bien trop souvent, il lui arrivait de remettre son aîné à sa place, de lui renvoyer en pleine tête ses erreurs, de lui rappeler ses mauvais choix. Elle prit le temps de réfléchir à sa réaction, consciente qu’elle était bien plus dure avec Elijah qu’avec Channing. Pourtant, ce dernier n’était pas un être parfait et infaillible. Lui aussi avait des défauts, lui aussi faisait des erreurs, en tête desquelles l’on pouvait trouver les courses illégales auxquelles il s’adonnait toujours, alors qu’il avait frôlé la mort dans un accident de la route quelques mois auparavant. Mais à Channing, elle pardonnait plus facilement ses incartades. Peut-être était-elle plus exigeante avec l’aîné de la fratrie parce qu’il l’avait plus blessée ? Peut-être qu’il l’avait tellement fait souffert, que les attentes de la brune en étaient réhaussées ?

« Non, vraiment, je suis désolée, je … je promets de faire des efforts. »

Parce que si, c’était grave. Parce qu’elle le blessait sans cesse, lui faisait payer une décision qu’il avait prise il y a dix-neuf ans, alors qu’il ne l’avait jamais déçu depuis son retour. Il avait été là, sans être trop envahissant. Il avait tenté de se faire une place à nouveau. Ils s’étaient soutenus quand Channing avait été dans le coma, il l’avait consolé quand elle avait perdu son bébé, il s’était occupé d’elle quand elle était en pleine descente après avoir consommé de la cocaïne. Il faisait tout son possible depuis son retour, sans faux pas, et Lexie ne cessait de lui faire payer un choix d’il y a vingt ans. Elle devait cesser. Alors elle commença de suite, en prenant sur elle pour lui expliquer son état d’esprit : elle ne se sentait pas à sa place ici, pistonnée parce qu’elle était une Walker, après avoir été virée. Elle avait multiplié les erreurs dans son ancien boulot, et on la récompensait d’un poste dans un groupe prestigieux, un poste qu’elle n’avait pas mérité par ses aptitudes ou capacités, contrairement aux autres salariés de l’entreprise.

« Crois-moi, je sais ce que ça fait, de ne pas se sentir légitime en mettant les pieds ici – ou dans n’importe quel endroit où on connait mon nom. »

Elle lui sourit : ça, elle pouvait le comprendre, et ça la rassurait. Comme elle, il portait le poids du nom des Walker, un nom qui s’accompagnait de responsabilités et d’exigences, un nom lourd à porter, qu’il était important de ne pas déshonorer. Et pour Elijah, ces implications devaient être d’autant plus fondamentales qu’il avait été absent pendant longtemps et avait ainsi été remplacé à la tête du groupe par son petit frère.

« Tu as le droit d’être mal à l’aise, ou d’avoir des doutes. Et tu as le droit d’avoir commis des bourdes, je peux t’assurer qu’on en a tous fait, moi le premier. Et surtout, tu as le droit à une chance de montrer que tu es capable d’exceller. Chan n’aurait pas pris cette décision si on n’avait pas été convaincus que tu le serais. »

Elle esquissa une moue, peu convaincue pour le coup. Elle connaissait la droiture de Channing, mais elle connaissait également son grand cœur. Elle savait très bien qu’il ferait tout pour elle, tout comme elle sacrifierait tout pour lui. Alors elle ne pensait pas qu’il hésiterait bien longtemps à lui octroyer un petit job administratif dans son grand groupe, un poste qui ne pourrait pas mettre en danger le groupe : sans responsabilités, ni salaire mirobolant.

« Mouais … J’ai jamais bossé dans ce domaine, à part faire des cafés ou des photocopies, je vois mal en quoi je peux vous aider. »

Pour autant, elle appréciait le geste, réellement. Sans ses frères, elle serait actuellement dans son appartement, à tourner en rond, désœuvrée, l’esprit vagabondant vers les rails de coke qu’elle pourrait être en train de sniffer. Peu importe les tâches qu’on lui confierait, elles auraient au moins l’intérêt de lui occuper l’esprit.

« D’abord, je vais te faire visiter le service et te présenter les gens avec qui tu vas travailler. »

Nouvelle moue, avec une pointe d’angoisse.

« C’est vraiment nécessaire ? »

Etait-il réellement utile de présenter la fille de Richard, la sœur de Channing, l’incapable pistonnée, et de l’exhiber aux yeux de tous ?

« Ensuite, il reste des maquettes à finaliser pour plusieurs projets qu’on va présenter cette semaine ? Ca t’intéresserait de m’aider à les confectionner ? »

Elle pencha la tête sur le côté, légèrement dubitative.

« Genre, comme des puzzles en 3D ? Alors tu joues toute la journée ? »

C’était cela, le boulot d’Elijah : construire des maquettes ? Les réflexions de Lexie furent interrompues par l’arrivée d’un collègue saluant l’aîné des Walker et lui souhaitant un bon retour. Fronçant légèrement les sourcils, attrapant sa tasse de café pour y tremper le bout des lèvres et vérifier la température, Lexie questionna.

« T’avais pris quelques jours de congés ? »

Elle n’avait pas été informée de vacances qu’Elijah se serait offertes. Et pourtant, elle semblait sentir le malaise de ce dernier, ne saisissant pas pourquoi son aîné serait gêné de s’être absenté quelques jours.





De part et d'autre de votre présent si fragile, le passé et l'avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) UUG2c5d
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3yMbGgA
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) YtxTUla
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FximBIO
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) VuFGq53
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) ZsxbA8o
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4lR4VcN
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Walker
Elijah Walker
les mauvaises décisions
les mauvaises décisions
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 7vHkInU Présent
ÂGE : 39 ans (04/01/1985)
SURNOM : eli, simple et efficace
STATUT : cœur autrefois brisé, désormais jalousement gardé, mais dont l’armure ne cesse de se craqueler face à une adorable petite souris
MÉTIER : architecte au sein du walker group, et chargé du cours de recherche en environnement et durabilité à la faculté d'architecture de l'université du queensland.
LOGEMENT : un penthouse lumineux à spring hill, qu’il partage avec son chat siamois zelda et ses deux nouvelles recrues félines, safflina et drogon - ou plutôt dans lequel il est autorisé à rester tant qu’il n’oublie pas de remplir leur gamelle
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3ce1e35bae9764a4770e1145bd3127218e0b550b
POSTS : 2498 POINTS : 1590

TW IN RP : ex-toxicomanie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né à Brisbane, il a sillonné les plus belles régions du globe une fois sa majorité atteinte puis s’est installé à New York avant de revenir dans la ville qui l’a vu grandir fin 2021 ✵ aîné de la fratrie Walker ✵ architecte depuis plus de dix ans, il excelle dans son travail ✵ un passé riche d’excès en tous genres, le seul vice ayant persisté au travers des années étant la cigarette ✵ (trop) honnête, il préfère une vérité blessante à un mensonge confortable ✵ très sociable, doué avec les mots et le sourire facile, sa façade s’effondre lorsque l'interaction devient trop réelle
CODE COULEUR : eli se pavane en #00B464
RPs EN COURS :

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) K67f
WALKER ✵ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but I still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) J7at55c
ELIORA ✵ gimme what you got - your talk is incredible, so, so, so unusual. you taste like surfing videos. i'm going to read your mind, who you hiding? you fake your shyness, i just wish that i could see through you... hot glue, vape juice, hit undo, how the hell are you so cool?

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
ELETT ✵ boy, when I left you, you were young, i was gone, but not my love. i want you to be happy, free to run, get dizzy on caffeine, funny friends that make you laugh. i know you'll feel the ghost of some memories so warm.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Giphy
ELIYA ✵ yes my love, i confess to you - i am only here to break your heart in two. the very flower you chose that day, its only task was to decay. indeed, it's wrong to keep you near me. one could call me cruel and deceiving, but in your sacred air i am full of light - your loving arms are the true delight.


RPs EN ATTENTE : zoya #5

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) P5kx

Spoiler:

RPs TERMINÉS : elila #1channing #1lexie #1mila #1elila #2zoya #1walkers #1sofia #1eliora #1eliora #2 (au bunyip) rhett #1eliora #3eliora #4eliora #5lexie #3channing #3mila #2gabrielle #1xmas 2022eliora #6eliora #7ji-yoon #1rhett #2zoya #2lexie #4eliora #8naomi #1mila #3zoya #3rhett #3eliora #9blake #1eliora #10 + blake #2dahlia #1rhett #4walkers #3eliora #15eliora #16 (au)channing #6 (au)eliora #11savannah #1eliora #12mila #4zoya #4channing #4

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Y9oy77A
AVATAR : henry cavill
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar), sillyrabbit81 (gif profil), henrycavilledits (gif signature), mon reuf (le reste)
DC : aucun
PSEUDO : balderdash, zoé
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44193-survival-of-the-fittest-eli
https://www.30yearsstillyoung.com/t44486-elijah-king-of-the-clouds

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyLun 18 Déc 2023 - 22:06



got you by my side and i'm right by yours

@Lexie Walker & Elijah Walker
( AVRIL 2023 )



Inlassablement, Eli prétendait depuis son retour à une utopie familiale où ses liens avec sa fratrie étaient solides et même inébranlables. Fervent partisan de cette méthode qui consistait en la concrétisation de ses objectifs par leur simulation jusqu'à ce que la réalité dépasse la fiction, Eli avait continué de sourire avec optimisme en tendant la main vers les siens, convaincu qu'un jour, ces derniers finiraient par la rattraper avec la même affection et le même espoir. Il n'avait jamais été question de nier les torts qu'il leur avait causés, et Eli s’efforçait d’aborder ses cadets avec toute l'humilité qui était de circonstance compte tenu du mauvais rôle qu'il avait tenu au travers de ses agissements passés. Channing avait fini par se montrer sensible aux attitudes de son aîné, en dépit des multiples conflits qui avaient rythmé leurs retrouvailles, et les deux frères avaient enfin retrouvé la complicité qu’ils avaient partagée durant les deux premières décennies de leur vie. Mais avec Lexie, le ciel demeurait orageux malgré leurs efforts les plus acharnés à tous les deux – c’est qu’il n’y avait aucune possibilité de renouer avec ce qu'ils avaient autrefois été, alors qu'Eli n'avait jamais su comment appréhender sa petite sœur autrement qu'il l'avait fait lorsqu’elle n'était que cette petite fille aux cheveux auburn et aux azures pétillantes de joie et d’optimisme. Ils avaient tous les trois été marqués par les épreuves qui n'avaient pas manqué de les frapper de plein fouet au cours des années, et chacun des enfants Walker s'était vu transformé à sa façon par les embûches dispersées sur leurs parcours. Mais Lexie semblait autrement affectée par son vécu, plus animée par les fantômes de son passé, dont l’abandon par son frère aîné faisait partie intégrante, et si Eli ignorait pour quelle raison exacte sa sœur avait davantage peiné qu’eux à se relever après avoir chuté, il était contraint de composer avec cette réalité à laquelle il n'était nullement étranger, mais dont elle continuait résolument à l'éloigner de la plus compréhensible des façons. Ils avaient tous les trois changé, mais la benjamine était devenue une parfaite étrangère aux yeux de son aîné, qui s'était retrouvé désarmé et parfaitement idiot face à une femme qui n'avait plus grand chose en commun avec la fillette qu'il avait laissée derrière lui en quittant le pays.

Eli ne comptait plus les faux pas malencontreux qu’il n’avait cessé de commettre en tentant, en vain, de réapprivoiser sa petite sœur après vingt ans d’exil. L’on disait que l'enfer était pavé de bonnes intentions, et celles d'Eli n'avaient jamais suffi à effacer le mal qu'il avait infligé à Lexie, ni à faire oublier à cette dernière la rancœur qu'elle avait nourrie au fil des années à son égard – encore moins à consolider une relation terriblement mise à mal par la distance et le silence prolongé partagé par les deux Walker. Lexie avait bâti autour d'elle un mur qui paraissait parfois infranchissable à son frère, régulièrement forcé d’admettre son impuissance après avoir constaté sa maladresse face à des réactions qu’il était incapable d’anticiper, faute de comprendre correctement celle qu'il n'avait pas vue grandir ni devenir celle qu’elle était aujourd'hui.

Alors, il ne pouvait pas réellement s'étonner d’avoir commis une nouvelle erreur en accueillant Lexie comme il l'avait fait, et son souhait de bien faire n'avait pas beaucoup d'importance à partir du moment où celui-ci n'était pas perçu de la bonne façon. Cela n’empêcha pas son cœur de se serrer et son regard de se voiler brièvement d'un éclair de peine, en dépit du ton neutre qu'il s'évertua à employer pour ne pas perdre face devant elle. Pour la première fois, toutefois, Lexie se radoucit aussi vite qu’elle s'était durcie, au point de réitérer les excuses qu'elle s'était empressée de formuler en prenant conscience de la sévérité de sa réponse. Cette fois-ci, le sourire rassurant qu'il lui adressa se fit pleinement sincère, et s’il n’osa pas agir avec toute sa spontanéité habituelle, qui l’aurait poussé à poser une main bienveillante sur son épaule au lieu de se contenter de la parole, il sembla nettement plus à l’aise en lui répondant. « Moi aussi », assura-t-il doucement, sans préciser s’il faisait référence à ses excuses ou à son intention de faire davantage d'efforts – les deux étaient vrais et méritaient d'être réciproqués. Après cela, la conversation sembla naturellement se fluidifier, adoptant un ton plus léger malgré les réalités abordées. Le ton sceptique de Lexie ne manqua pas de faire sourire son aîné, qui ne se départit pas de l’assurance avec laquelle il venait d’évoquer la confiance que Channing et lui accordaient à leur sœur. « Je n’ai aucun doute quant à tes capacités à apprendre à faire plus intéressant que des photocopies », répliqua-t-il d’une voix neutre, où perçait toutefois le sourire qui n’avait toujours pas quitté ses lèvres. Il lui annonça ensuite le programme de la matinée, sans se départir de son expression optimiste même lorsque Lexie intervint avec le scepticisme qu’il lui connaissait bien. Et s’il fit mine de garder un semblant de sérieux en lui assurant qu’il était effectivement nécessaire de faire la rencontre de ses nouveaux collègues, il se dérida à nouveau à la façon inhabituelle dont elle définit son métier d’architecte. « Ouais, exactement. Mais mes puzzles ont une grande renommée, tu sais », renchérit l’aîné d’un ton pompeux, avant de gratifier Lexie d’un clin d’œil espiègle.

Eli perdit toutefois rapidement de sa superbe lorsque l’un de ses collègues fit une brève incursion dans le bureau, tout juste assez longue pour être remarquée par Lexie – ou plutôt, tout juste assez longue pour arracher à l’architecte un air vaguement embarrassé que sa cadette ne manqua pas de remarquer, à en juger par ses sourcils légèrement froncés. S’enfonçant légèrement dans son fauteuil, Eli attendit de s’assurer que la porte de son bureau avait bien été refermée avant de reporter son regard sur Lexie, qui s’était déjà enquise des congés mentionnés par l’homme qui s’était volatilisé aussi vite qu’il n’était apparu. Eli pinça légèrement les lèvres et s’efforça de soutenir le regard de sa sœur en répondant : « J’ai dû m’absenter parce que je traversais une mauvaise passe. » Il n’hésita pas plus d’une paire de secondes avant de se décider à préciser son propos, conscient qu’il ne pouvait revendiquer d’honnêteté s’il continuait à mentir par omission. « J’ai… j’ai consommé. Une fois. Mais il m’a fallu quelques semaines pour – passer la crise », expliqua-t-il, d’un ton prudent, tout en mobilisant un effort considérable pour ne pas détourner les yeux. Il aurait voulu affirmer avec aplomb que tout cela était désormais derrière lui, que ces semaines avaient suffi à déclarer qu’il était tiré d’affaire – mais il en était incapable, alors qu’il avait récemment fait les frais de sa propre imprudence, et menacé de sombrer à nouveau dans la dépendance après près de sept ans de sobriété. Eli porta nerveusement sa tasse de café à ses lèvres et en avala une gorgée, avant de reprendre la parole, sa voix trahissant une vulnérabilité inhabituelle. « Je suis désolé de ne pas t’en avoir parlé. C’est que… je ne savais pas si c’était une bonne idée », admit Eli, la voix légèrement tremblante et le regard navré, en reposant sa tasse. La crainte de la décevoir, de l’inquiéter ou de la mettre en colère ne l’avait pas quitté dès le jour fatidique où il avait touché à l’oxycodone proposée par Rhett – des inquiétudes qu’il avait par ailleurs également nourries à l’égard de Channing, qu’il n’aurait peut-être jamais contacté si Flora ne l’avait pas fait à sa place en le trouvant en piteux état chez lui. De manière assez inespérée, son frère n’avait adopté aucune des réactions qu’il avait tant redoutées – mais l’histoire et le caractère de Chan n’étaient pas ceux de Lexie, dont Eli redoutait de surcroît la vulnérabilité qu’aurait pu mettre à mal la nouvelle de son propre faux pas, et le risque que ce dernier ne déstabilise l’équilibre précaire de l’abstinence de sa petite sœur.

rainmaker



❝oh my lungs are begging me to beg for you❞ all of these highs and all of these lows don't keep me company. i've been breathing you in and drinking you down, you're the only remedy. say you're gonna hold my head up, say you're gonna break my fall ; say you're gonna stay forever, baby, this is all i want. cause all my bones are begging me to beg for you, begging me to beg for your love.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) S16fg64
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FaiOtwn
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4GUwOAz
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
la fuite en avant
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Hu5cwsy Absent
ÂGE : 33 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : Poupée, chérie ou même la peste, tout lui va.
STATUT : Célibataire, désespérément seule. Elle ne cherche pas l'amour, n'y croit de toute façon pas.
MÉTIER : Elle a été virée par ABC fin février 2023. Ses frères l'ont recruté au Walker Group pour occuper ses journées et éviter qu'elle ne les passe à se droguer.
LOGEMENT : Un luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill.
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_inline_nqfdtlXKlL1qlt39u_250
POSTS : 1675 POINTS : 0

TW IN RP : Nudité, drogues, perte d'enfant, deuil, maladie
TW IRL : Aucun
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de ses frères, mais ne supporte pas sa mère. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme de la cocaïne jusqu'en février 2023. Depuis, elle lutte pour arrêter, avec quelques ratés. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis. Elle redoute la solitude, mais craint encore plus l'engagement.
RPs EN COURS : August * Elijah #6 * Cody #2

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Bw5m
Walker * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Cody-Lexie1
Cody * ucuc.

RPs TERMINÉS :
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Xs5v
Noxic * J'voudrais oublier, J'me sens conne, J'aurais pas pensé, J'abandonne, J'mets tout de côté, Tu m'étonnes, Que l'amour fait crever.


got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Gi0b
Lexus * Wake me up inside, Wake me up inside, Call my name and save me from the dark, Bid my blood to run, Before I come undone, Save me from the nothing I've become,
Bring me to life, I've been living a lie, There's nothing inside, Bring me to life.

Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence * Channing #3 * Camil #2 * Wim * Elizabeth * Mina * Channing #2 & Clyde #2 * Carlisle #2 * Channing #3 * Camil #3 * Sergio * Rhett * Freddy * Channing #4 * Angus * Gala des Walkers * Rhett #2 * Noah #1 * Channing #5 * Dinis * Carlisle #3 * Noah #2 * Angus #3 * Channing #6 * Freddy #2 * Noah #3 * Noah #4 * Freddy #3 * Noah #9 (UA) * Rhett #3 * Noah #7 (UA) * Alba * Noël chez les Walker * Channing #7 et Noah #5 * Channing #8 * Channing #9 et Freddy #4 * Cesar #1 * Noah #6 * Noah #8 * Noah #10 * Camil #4 * Cesar #2 * Angus #4 * Vernissage : Angus #5 et Cesar #3 * Elijah #1 * Channing #10 et Elijah #2 * Gabrielle #1 * Elijah #3 * Channing #11 * Loukas * Christmas disaster : Chan & Elijah & Gaby & Mila * Elijah #4 * Zoya * Channing #13 * Mason * Alexandra * Tournoi des familles : Channing et Elijah * Mason #2 * Mason #3 * Zoya #2 * Alexandra #2 * Channing #15 * Cody #1


AVATAR : Willa Holland
CRÉDITS : Loonywaltz - Tumblr
DC : Mila Salvatori la menteuse, Lucy Cavanagh la cynique & Milena Grimes la parfaite
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps
https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyJeu 4 Jan 2024 - 21:28



@Elijah Walker - Lexie Walker


TW : addiction à la cocaïne

Fin avril 2023


Lexie devait faire des efforts avec l’aîné de la fratrie. Elle devait cesser de lui faire payer son départ il y a vingt ans, et son absence toutes les années qui avaient suivies. Aujourd’hui, il était revenu, et si la jeune femme craignait toujours qu’il ne reparte, il ne l’avait pourtant pas déçu depuis son retour. Il n’avait pas mis les voiles, malgré le comportement parfois odieux de sa jeune sœur, malgré le nombre de fois qu’elle l’avait repoussé. Il l’avait épaulé dans les différentes épreuves qu’elle avait eu à subir depuis le retour d’Elijah, qu’il ait été également touché ou pas par celles-ci. Alors elle devait s’apaiser, elle devait tourner la page, lui laisser sa chance. Elle ne pouvait pas continuer à le punir pour une erreur de jeunesse, alors qu’il faisait tout pour s’amender depuis son retour sur Brisbane. Elle lui promit donc de faire des efforts, avant d’admettre qu’elle ne se sentait pas à sa place ici. Elle n’était pas formée à l’immobilier, à l’architecture ou au marketing. Pire, elle venait d’être renvoyée de son précédent job pour son addiction et les nombreuses photos d’elles qui faisaient sans cesse la une des tabloïds. Alors, si elle était dans ces locaux, avec un badge d’employé, ce n’était pas pour ses compétences, mais parce qu’elle était la sœur du big boss.

« Je n’ai aucun doute quant à tes capacités à apprendre à faire plus intéressant que des photocopies. »

Lexie grimaça, prête à répliquer « ha oui, et quoi ? le café ? », mais elle ne prononça pas ces mots. Il était vrai que, si elle le voulait, si elle était passionnée, comme elle l’avait été par le journalisme, elle pouvait faire du bon travail. Elle était bosseuse et d’ailleurs, si elle ne s’était pas contentée de rester chez elle comme une riche héritière, à profiter de sa fortune, c’était justement pour pratiquer sa passion. Elle espérait simplement qu’elle finirait par trouver ici quelque chose qui la ferait vibrer. A défaut, elle finirait par chercher ailleurs, quand elle serait assez forte et que la cocaïne resterait suffisamment longtemps hors de ses pensées. En attendant, Elijah lui parla de maquettes à finir, alors que Lexie se moquait gentiment de lui.

« Ouais, exactement. Mais mes puzzles ont une grande renommée, tu sais. »

Elle laissa échapper un petit rire en hochant la tête : c’était parti pour les puzzles, alors. La brunette s’apprêtait à suivre son aîné à l’extérieur lorsqu’un collègue fit irruption dans le bureau et souligna les quelques jours de congés qu’Eli avait pris. Rien de particulier jusqu’à ce que la brunette ne remarque l’air embarrassé affiché par son grand frère. Pourquoi serait-il gêné d’avoir pris quelques jours de vacances ? Incapable de rester muette devant le malaise de son aîné et de contenir sa curiosité, Lexie avait interrogé ce dernier.

« J’ai dû m’absenter parce que je traversais une mauvaise passe. »

La jeune femme fronça davantage les sourcils, ne lâchant pas le regard d’Elijah. Elle voulait en savoir plus, avait mille questions qui lui brûlaient la langue, mais faisait de son mieux pour se taire et laisser son frère s’ouvrir à son rythme. Après tout, c’était un trait de famille, d’avoir besoin de temps pour se confier et tout révéler. Prenant sur elle, elle attendit, ses yeux bleutés scrutant ceux d’Elijah dans l’attente de réponses.

« J’ai… j’ai consommé. Une fois. Mais il m’a fallu quelques semaines pour – passer la crise. »

La brunette se tendit immédiatement. Instantanément, tous les poils de son corps se dressèrent, comme s’il sentait le danger, et Lexie fut parcourue de frissons. Sans même y penser, elle se leva et, sa tasse toujours à la main, recula en direction de la porte, comme pour mettre de la distance entre Elijah et elle, comme s’il était contagieux. La drogue était un sujet épineux. Il l’était en premier lieu parce que Lexie se battait depuis fin février contre son addiction à la cocaïne à laquelle elle avait, après des années, décidé de faire face. Sa sobriété était toute récente et particulièrement fragile, et la jeune femme avait déjà fait des écarts, bien malgré elle. En outre, quand Eli avait confié à sa sœur s’être déjà drogué pour panser une peine de cœur, Lexie s’était fâchée, estimant qu’il existait des raisons suffisantes pour sombrer et des raisons dérisoires : un cœur brisé n’était pour elle pas assez destructeur pour avoir besoin d’une échappatoire. La drogue n’était donc pas un sujet de conversation anodin entre les deux Walker. Pourtant, Lexie avait promis. Elle avait promis de faire des efforts, et elle devait commencer dès aujourd’hui. Alors, inspirant calmement, elle se réinstalla finalement dans le fauteuil face au bureau d’Eli, et attendit la suite des explications.

« Je suis désolé de ne pas t’en avoir parlé. C’est que… je ne savais pas si c’était une bonne idée. »

Fermant les yeux un instant, Lexie secoua la tête. Le silence s’installa entre eux un moment, puis la brunette rouvrit les yeux et plongea un regard empli d’inquiétude dans celui de son aîné. Elle était inquiète pour lui, pour sa santé, pour sa capacité à replonger, après des années d’abstinence, pour la possibilité qu’il replonge à nouveau. Elle était également inquiète pour elle, alors qu’elle était encore particulièrement fragile et n’avait démarré son abstinence que quelques semaines auparavant. Que se passerait-il si Elijah sombrait à nouveau ? Malgré lui, il l’entrainerait avec elle, sans aucun doute.

« Non, tu … tu as bien fait de ne pas m’en parler. »

Elle n’aurait pas pu gérer l’effondrement de son frère, aurait risqué de replonger également. Elle n’était pas assez forte, pas encore.

« Mais comment tu vas maintenant ? »

Réellement, comment se sentait-il ? Elle avait rapidement compris que l’on restait accroc toute sa vie, que l’on devrait lutter jusqu’à la fin, chaque seconde de chaque jour, pour éviter de sombrer à nouveau. Mais avait-il l’impression d’aller mieux ? La crise était-elle passé ? Le manque se faisait-il toujours ressentir ? Et les raisons qui avaient mené à cet écart avaient-elles été écartées ?

« Qu’est-ce qu’il s’est passé, Elijah ? »

Le regard bleuté de Lexie était troublé, mais elle avait besoin de réponses. Elle devait savoir comment allait son aîné, et devait savoir si tout danger, pour lui comme pour elle, semblait écarté.

« J’ai besoin de savoir. S’il-te-plaît. »





De part et d'autre de votre présent si fragile, le passé et l'avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) UUG2c5d
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3yMbGgA
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) YtxTUla
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FximBIO
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) VuFGq53
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) ZsxbA8o
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4lR4VcN
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Walker
Elijah Walker
les mauvaises décisions
les mauvaises décisions
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 7vHkInU Présent
ÂGE : 39 ans (04/01/1985)
SURNOM : eli, simple et efficace
STATUT : cœur autrefois brisé, désormais jalousement gardé, mais dont l’armure ne cesse de se craqueler face à une adorable petite souris
MÉTIER : architecte au sein du walker group, et chargé du cours de recherche en environnement et durabilité à la faculté d'architecture de l'université du queensland.
LOGEMENT : un penthouse lumineux à spring hill, qu’il partage avec son chat siamois zelda et ses deux nouvelles recrues félines, safflina et drogon - ou plutôt dans lequel il est autorisé à rester tant qu’il n’oublie pas de remplir leur gamelle
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3ce1e35bae9764a4770e1145bd3127218e0b550b
POSTS : 2498 POINTS : 1590

TW IN RP : ex-toxicomanie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né à Brisbane, il a sillonné les plus belles régions du globe une fois sa majorité atteinte puis s’est installé à New York avant de revenir dans la ville qui l’a vu grandir fin 2021 ✵ aîné de la fratrie Walker ✵ architecte depuis plus de dix ans, il excelle dans son travail ✵ un passé riche d’excès en tous genres, le seul vice ayant persisté au travers des années étant la cigarette ✵ (trop) honnête, il préfère une vérité blessante à un mensonge confortable ✵ très sociable, doué avec les mots et le sourire facile, sa façade s’effondre lorsque l'interaction devient trop réelle
CODE COULEUR : eli se pavane en #00B464
RPs EN COURS :

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) K67f
WALKER ✵ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but I still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) J7at55c
ELIORA ✵ gimme what you got - your talk is incredible, so, so, so unusual. you taste like surfing videos. i'm going to read your mind, who you hiding? you fake your shyness, i just wish that i could see through you... hot glue, vape juice, hit undo, how the hell are you so cool?

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
ELETT ✵ boy, when I left you, you were young, i was gone, but not my love. i want you to be happy, free to run, get dizzy on caffeine, funny friends that make you laugh. i know you'll feel the ghost of some memories so warm.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Giphy
ELIYA ✵ yes my love, i confess to you - i am only here to break your heart in two. the very flower you chose that day, its only task was to decay. indeed, it's wrong to keep you near me. one could call me cruel and deceiving, but in your sacred air i am full of light - your loving arms are the true delight.


RPs EN ATTENTE : zoya #5

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) P5kx

Spoiler:

RPs TERMINÉS : elila #1channing #1lexie #1mila #1elila #2zoya #1walkers #1sofia #1eliora #1eliora #2 (au bunyip) rhett #1eliora #3eliora #4eliora #5lexie #3channing #3mila #2gabrielle #1xmas 2022eliora #6eliora #7ji-yoon #1rhett #2zoya #2lexie #4eliora #8naomi #1mila #3zoya #3rhett #3eliora #9blake #1eliora #10 + blake #2dahlia #1rhett #4walkers #3eliora #15eliora #16 (au)channing #6 (au)eliora #11savannah #1eliora #12mila #4zoya #4channing #4

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Y9oy77A
AVATAR : henry cavill
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar), sillyrabbit81 (gif profil), henrycavilledits (gif signature), mon reuf (le reste)
DC : aucun
PSEUDO : balderdash, zoé
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44193-survival-of-the-fittest-eli
https://www.30yearsstillyoung.com/t44486-elijah-king-of-the-clouds

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyVen 5 Jan 2024 - 22:09



got you by my side and i'm right by yours

@Lexie Walker & Elijah Walker
( AVRIL 2023 )



D’une manière presque inespérée, l’atmosphère changea sensiblement entre les deux Walker, pour qui s’apprivoiser restait une mission ardue qui ne cessait jamais de les pousser dans leurs retranchements. Eli avait la fâcheuse habitude de vouloir aller trop vite, comme pressé de rattraper par tous les moyens le temps par sa faute. Lexie semblait incapable de renoncer à la méfiance qu’avait instillée en elle l’abandon par son frère aîné deux décennies auparavant, et s’évertuait à garder à bout de bras celui qui tentait désespérément, et souvent vainement, de se rapprocher d’elle. Eli, dont la sociabilité n’était plus à refaire et que nombreux enviaient pour sa faciliter à entrer en contact avec autrui, semblait étrangement démuni face à elle en qui il était résolument incapable de lire, alors qu’elle était sa propre chair et son propre sang. Faute d’autres bases sur lesquelles se reposer, il ne cessait de se fier à ce qu’il connaissait de l’enfant qu’elle avait un jour été, sans doute trop orgueilleux pour se résoudre à l’appréhender et la découvrir de la même façon qu’il ne l’aurait fait avec une parfaite inconnue, avec laquelle il aurait sans doute éprouvé bien moins de difficultés à construire une connexion qui ne fût pas aussi fréquemment parasitées d’erreurs et de faux pas. Il se refusait à considérer Lexie comme une inconnue, mais fautait à chaque fois qu’il la traitait comme trop proche – et elle semblait incapable de laisser couler ces bévues sans les souligner avec une rancœur et une amertume qui ne manquaient jamais d’asseoir la distance qui s’était inexorablement creusée entre eux au cours des années qu’ils avaient passées loin de l’autre.

Pourtant, progressivement, la distance sembla s’amenuiser, et les deux Walker se témoignèrent leur bonne volonté avec une bienveillance qui, bien plus forte que ce qui les séparait, vint souligner ce qui les rapprochait : un amour fraternel, certes mis à mal par les épreuves, mais suffisamment fort pour les raccrocher à cet espoir de réparer ce qui avait semblé irrécupérable seulement un an auparavant. Eli sentit son cœur se gonfler d’une sensation agréable à peine sa sœur se fut-elle radoucie, instantanément regagné par l’optimisme qui l’avait initialement habité à l’idée de passer du temps avec elle dans ce cadre qu’il espérait en quelque sorte salvateur à l’heure où les démons de Lexie semblaient plus malvenus que jamais. L’aîné sentit revenir l’enthousiasme avec lequel il avait prévu d’aborder la journée, et qu’il espérait devenir suffisamment contagieux pour faire de l’expérience un agréable souvenir pour sa cadette. Un nouvel imprévu ne tarda toutefois pas à faire irruption, à la façon d’un nuage orageux dont il se serait bien passé – et si son collègue n’était en rien à responsable de la tension qui s’abattit sur Eli, la tension aussitôt manifestée par ce dernier suffit à rendre la brève interaction assez louche pour que Lexie ne pose des questions au sujet de l’absence d’Eli, lequel se résolut à admettre une vérité qui eut du mal à franchir ses lèvres réticentes. Il sut, à l’instant où il prononça l’aveu honteux de sa malheureuse consommation du mois dernier, qu’il venait, inexorablement, de ruiner le moment à la sérénité déjà fragile qu’il aurait pu partager avec Lexie. Mais Eli tenait à son honnêteté, considérait que cette dernière était un dû et pas seulement une option à privilégier lorsque cela lui était suffisamment confortable. Il savait qu’il n’avait d’autre choix que d’avouer la vérité à sa sœur, et si les circonstances lui semblaient loin d’être idéales, il était suffisamment lucide que pour savoir qu’il n’existerait pas de bon moment pour admettre à sa cadette, qui se raccrochait à lui dans son combat contre la cocaïne et ce, malgré elle et malgré ses nombreuses réticences, qu’il avait été le premier à manquer de replonger irrévocablement dans sa propre dépendance.

D’abord, et sans surprise, Eli crut voir se réaliser sa prédiction alors que Lexie se leva dans un geste brutal et instaura une distance aussi concrète que symbolique entre eux. Il y lut sans peine le rejet qu’inspirait à sa sœur la terrible confession qu’il venait lui faire, et la comprit trop bien pour en être peiné, bien que la réaction de Lexie n’en fût pas plus facile à assimiler. L’envie de détourner le regard se fit impérieuse, mais Eli y résista péniblement, et se força à maintenir un contact visuel avec sa sœur, dont les prunelles trahirent bientôt autre chose que ce qu’il s’était attendu à y lire. Eli peina à déchiffrer avec certitude les nouvelles émotions qu’il lut dans le regard de sa sœur, mais il ne tarda pas à comprendre que cette dernière lui réservait finalement une réaction bien moins incendiaire que celle à laquelle il s’était attendu. Interdit, il la regarda reprendre place face à lui, et s’il ne fit pas de commentaire, il laissa son regard trahir une gratitude manifeste avant de lui confier, d’une voix dénuée de son assurance habituelle, la raison pour laquelle il n’avait pas évoqué ce sujet plus tôt. Eli retrouva ensuite le silence, comme s’il laissait le temps à Lexie de digérer le choc de la nouvelle – en réalité, il ne savait plus quoi ajouter : il aurait pu se perdre dans d’interminables explications, prétexter des justifications futiles pour paraître moins coupable, se répandre en excuses. Mais il ne fit rien de tout cela, et se contenta de scruter le visage de sa cadette qui accusait le coup en silence, avant de lui adresser un regard surprenant. Comme cela avait été le cas avec Chan quelques semaines plus tôt, Eli s’était attendu à y lire du dégoût, de la déception, peut-être de la colère – mais comme Chan, Lexie ne témoigna de rien d’autre qu’une inquiétude qu’il sut sincère et bienveillante. Et, comme Chan, mais de manière plus surprenante encore, Lexie se montra étonnamment douce lorsqu’elle prit la parole à son tour. Eli hocha faiblement la tête, tout en peinant à croire ses oreilles lorsque les premiers mots qui franchirent les lèvres de Lexie lui donnèrent raison. L’aîné resta silencieux jusqu’à ce que la benjamine ne lui pose une question, à laquelle il répondit avec la sobriété qui le caractérisait toujours. « Je vais… mieux », énonça-t-il prudemment, vulnérable mais sincère, puisant dans ses ressources pour ne pas laisser son habituelle sincérité lui glisser entre les doigts. Sa maîtrise de soi fut toutefois rapidement mise à rude épreuve par la question suivante de Lexie, qui suscita aussitôt une réaction hésitante chez Eli, qui apparut visiblement déstabilisé et, contrairement à ses habitudes, à court de mots. L’architecte ouvrit la bouche, mais ne parvint à émettre le moindre son, jusqu’à ce que Lexie n’insiste. La voix de sa sœur fit office de déclic, et Eli inspira aussi posément que possible, ancrant le regard dans le sien, cette fois-ci pour y puiser le courage de lui répondre plutôt que pour l’affronter malgré sa honte, bien que cette dernière se fît toujours écrasante sur ses épaules. « Je… j’ai pris une série de décisions stupides, que je n’ai pas assumées – je les ai mises sur le dos de Chan, avec qui j’ai été encore plus idiot. On s’est jamais disputés comme ça », commença-t-il à expliquer honteusement, les jointures blêmes alors qu’il enserrait sa tasse avec l’énergie du désespoir dans un effort vain pour arrêter les tremblements incontrôlables de ses mains. Tandis qu’il parlait, les paroles impitoyables prononcées par sa sœur quelques mois auparavant résonnèrent dans son esprit. Tu as commencé à te droguer pour un chagrin d’amour. Pour une fille qui t’a brisé le cœur. Je suis tombée dans la cocaïne parce que papa est mort. Parce que tu n’étais pas là pour me consoler. Alors non, tu ne peux pas imaginer la peine que je traverse … Tu ne peux pas comprendre … Eli avait, de leur fratrie, toujours été celui à la tête froide et aux émotions bien rangées – pourtant, ces dernières avaient eu raison de toute sa volonté face à la drogue. Quant à Lexie, tête brûlée qui ressentait tout et trop fort, elle avait sombré suite à des drames qu’elle avait qualifiés d’autrement plus dévastateurs. En lui expliquant sa reconsommation, Eli eut l’impression de retomber dans ce même paradigme qui avait attisé l’incrédulité et la colère de sa cadette, et il s’en sentit honteux et illégitime – mais il se força à poursuivre. « C’était ridicule – les proportions que ça a pris, la violence qu’on s’est balancée par ma faute. Je te passe les détails », souffla-t-il, renonçant à esquisser le maigre sourire que sa bêtise aurait pu susciter. « Après ça… ça m’a tellement pourri la tête, tellement mis hors de moi, je… j’ai pété un câble. Et – quand on m’a proposé de l’oxycodone, pour oublier, pour me changer les idées », cracha-t-il presque, le visage mû par un dégoût palpable à sa propre encontre, « j’ai été assez con pour croire que ça irait, que j’étais à l’abri, que ce ne serait rien qu’une fois. » Eli soupira, puis se tut pendant quelques secondes, durant lesquelles il s’autorisa à laisser son regard vagabonder dans la pièce. Ses conjonctives, bien que sèches, se teintèrent d’une nuance rouge qui traduisait la détresse de l’aîné à l’évocation du combat acharné qu’il avait dû mener contre ses démons à cause d’une décision stupide. Finalement, il reporta le regard sur Lexie, et reprit la parole d’une voix au calme résigné. « Mais la vérité, Lex, c’est qu’on est jamais à l’abri. Je pense qu’au fond de moi, je le savais, mais j’ai voulu me convaincre du contraire, parce que ça m’arrangeait, parce que je voulais prendre mon pied et ne pas regarder mes conneries en face. » Il secoua la tête, à nouveau submergé par la honte d’être à ce point démuni devant ses émotions qu’il était incapable de réagir autrement qu’en faisant des choix idiots et irresponsables. « Les jours qui ont suivi, ça a été horrible. Je ne sais toujours pas comment j’ai fait pour ne pas craquer à nouveau, et j’y serais certainement pas arrivé tout seul », souffla Eli avec une vulnérabilité qui lui était inhabituelle. « Et puis… progressivement, c’est passé. La crise, je veux dire. J’y pense encore – je pense que ça, ça ne partira jamais. Pas totalement. » Eli lança un regard chargé d’émotions à sa sœur, et murmura finalement : « Je suis… tellement, tellement désolé, Lili. J’ai l’impression de t’avoir trahi à nouveau. Et j’aurais aimé avoir une bonne excuse pour le justifier, mais la vérité, c’est juste que j’ai été faible, et égoïste. » Si ses yeux étaient toujours secs, ils se coloraient à une vitesse et avec une intensité alarmante, injectés de la tristesse d’avoir failli au rôle de grand frère fiable, protecteur et inébranlable qu’il aurait voulu assurer auprès de sa petite sœur.

rainmaker



❝oh my lungs are begging me to beg for you❞ all of these highs and all of these lows don't keep me company. i've been breathing you in and drinking you down, you're the only remedy. say you're gonna hold my head up, say you're gonna break my fall ; say you're gonna stay forever, baby, this is all i want. cause all my bones are begging me to beg for you, begging me to beg for your love.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) S16fg64
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FaiOtwn
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4GUwOAz
Revenir en haut Aller en bas
Lexie Walker
Lexie Walker
la fuite en avant
la fuite en avant
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Hu5cwsy Absent
ÂGE : 33 ans, née le 1er avril 1990
SURNOM : Poupée, chérie ou même la peste, tout lui va.
STATUT : Célibataire, désespérément seule. Elle ne cherche pas l'amour, n'y croit de toute façon pas.
MÉTIER : Elle a été virée par ABC fin février 2023. Ses frères l'ont recruté au Walker Group pour occuper ses journées et éviter qu'elle ne les passe à se droguer.
LOGEMENT : Un luxueux appartement au 93 St Pauls Terrace, Spring Hill.
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_inline_nqfdtlXKlL1qlt39u_250
POSTS : 1675 POINTS : 0

TW IN RP : Nudité, drogues, perte d'enfant, deuil, maladie
TW IRL : Aucun
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Plus jeune fille du Walker Group, elle est très proche de ses frères, mais ne supporte pas sa mère. * Elle perd pieds au décès de son père en 2006 et consomme de la cocaïne jusqu'en février 2023. Depuis, elle lutte pour arrêter, avec quelques ratés. * Elle a une passion pour la peinture, la sculpture et la musique. * Elle a beaucoup de connaissances, mais très peu d’amis. Elle redoute la solitude, mais craint encore plus l'engagement.
RPs EN COURS : August * Elijah #6 * Cody #2

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Bw5m
Walker * Je marche de travers, auprès de toi mon frère. Peux-tu encore me protéger ? J'me laisse aller. A nos chagrins, nos bonheurs partagés, Je lève encore mon verre, un peu comme une prière.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Cody-Lexie1
Cody * ucuc.

RPs TERMINÉS :
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Xs5v
Noxic * J'voudrais oublier, J'me sens conne, J'aurais pas pensé, J'abandonne, J'mets tout de côté, Tu m'étonnes, Que l'amour fait crever.


got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Gi0b
Lexus * Wake me up inside, Wake me up inside, Call my name and save me from the dark, Bid my blood to run, Before I come undone, Save me from the nothing I've become,
Bring me to life, I've been living a lie, There's nothing inside, Bring me to life.

Clyde #1 * Channing #1 * Birdie * Camil * Carlisle * Louisa * Joy * Maxence * Channing #3 * Camil #2 * Wim * Elizabeth * Mina * Channing #2 & Clyde #2 * Carlisle #2 * Channing #3 * Camil #3 * Sergio * Rhett * Freddy * Channing #4 * Angus * Gala des Walkers * Rhett #2 * Noah #1 * Channing #5 * Dinis * Carlisle #3 * Noah #2 * Angus #3 * Channing #6 * Freddy #2 * Noah #3 * Noah #4 * Freddy #3 * Noah #9 (UA) * Rhett #3 * Noah #7 (UA) * Alba * Noël chez les Walker * Channing #7 et Noah #5 * Channing #8 * Channing #9 et Freddy #4 * Cesar #1 * Noah #6 * Noah #8 * Noah #10 * Camil #4 * Cesar #2 * Angus #4 * Vernissage : Angus #5 et Cesar #3 * Elijah #1 * Channing #10 et Elijah #2 * Gabrielle #1 * Elijah #3 * Channing #11 * Loukas * Christmas disaster : Chan & Elijah & Gaby & Mila * Elijah #4 * Zoya * Channing #13 * Mason * Alexandra * Tournoi des familles : Channing et Elijah * Mason #2 * Mason #3 * Zoya #2 * Alexandra #2 * Channing #15 * Cody #1


AVATAR : Willa Holland
CRÉDITS : Loonywaltz - Tumblr
DC : Mila Salvatori la menteuse, Lucy Cavanagh la cynique & Milena Grimes la parfaite
INSCRIT LE : 26/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34861-de-part-et-dautre-de-notre-present-si-fragile-le-passe-et-lavenir-sont-des-monstres-assoiffes-de-temps
https://www.30yearsstillyoung.com/t34973-lexie-walker-don-t-let-your-past-dictate-who-you-are-but-let-it-be-a-part-of-who-you-will-become

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyMer 17 Jan 2024 - 20:45



@Elijah Walker - Lexie Walker


TW : addiction à la cocaïne

Fin avril 2023


Tout devait s’arranger. Tout allait s’arranger. Lexie devait cesser de faire payer son frère pour de mauvais choix faits quand il sortait tout juste de l’adolescence, quand il n’était même pas encore véritablement un adulte. Elle devait lui pardonner, et prendre en considération son comportement depuis son retour. Car depuis qu’il était revenu, Elijah avait été un soutien indéfectible pour Lexie, l’épaulant face aux épreuves que la vie n’avait cessé de mettre sur son chemin : le coma de Channing, la perte de son enfant, la perte de son emploi, ou encore son addiction. A chaque fois, il avait répondu présent. A chaque fois, il avait été réconfortant, présent, aidant, même lorsque la jeune femme avait tenté de le repousser encore et encore. Alors elle se promit de faire des efforts pour lui pardonner, de tenter d’oublier le passé pour se concentrer sur le présent et l’avenir. Et si Elijah sembla accueillir avec plaisir et soulagement les excuses sincères de Lexie, l’air devint à nouveau irrespirable avec l’apparition d’un collègue, venu souhaiter un bon retour à Eli au sein de l’entreprise. En apparence, cette irruption aurait presque pu passer inaperçue : l’aîné des Walkers avait parfaitement le droit de s’octroyer des jours de congés. Pourtant, il s’était tendu immédiatement, poussant Lexie à l’interroger. La plus jeune de la fratrie loua l’honnêteté tant encensée par son Elijah, qui poussa ce dernier à lui avouer la vérité, toute la vérité. Une autre personne aurait tergiversé ou menti, mais Elijah raconta à sa sœur qu’il avait replongé, une fois, rien qu’une fois.
Et Lexie avait beau s’être fait la promesse, à peine quelques minutes auparavant, d’être plus gentille et conciliante avec son frère, toutes ses bonnes résolutions s’envolèrent instantanément. Son frère aîné avait replongé. Il avait consommé de la drogue et elle, elle se battait depuis seulement quelques semaines pour rester sobre. Elle avait consommé de la cocaïne de manière plus ou moins régulière pendant plus quinze ans, sans jamais essayer d’arrêter. Et là, alors même qu’elle se décidait enfin à sortir la tête de l’eau, Elijah, lui, replongeait. Il aurait dû être un phare dans la nuit pour elle, un repère, une bouée de sauvetage. Et finalement, il venait de basculer du côté des tentations à éviter. Avait-il réellement cessé sa consommation ? N’était-ce bien qu’une histoire d’une seule et unique fois ? Certes, il resterait, comme tous les anciens consommateurs, un addict toute sa vie. Mais la crise était-elle passée, ou risquait-il fortement de se droguer à nouveau ? Sans pouvoir s’en empêcher, la surprise et l’inquiétude se mêlant sur les traits de la brunette, celle-ci mit de la distance entre eux, se rapprochant de la porte, comme si Elijah était contagieux et comme si sa seule rechute pouvait l’inciter à consommer à nouveau à son tour.
Mais elle avait promis. Elle avait promis de faire des efforts, et Elijah avait sans aucun doute besoin de soutien dans cette épreuve qu’il traversait. Elle devait être une personne à laquelle il pourrait se raccrocher, comme lui l’avait été pour elle, à maintes reprises. Certes, elle ne pourrait pas être celle qu’il appellerait si l’envie de consommer se manifestait à nouveau ou s’il se retrouvait avec un cachet dans la main, à se demander s’il allait l’avaler ou pas. Mais elle pourrait tout de même tenter de l’aider à rester dans le droit chemin et surtout, elle pourrait ne pas juger. Parce qu’elle n’était pas en position de le faire, avait fauté de trop nombreuses fois, échoué à plusieurs reprises. Elle l’écouterait, sans ciller, et tenterait de le raisonner comme elle le pourrait, en espérant que s’il venait à rechuter, il ne l’entrainerait pas dans sa chute. Alors elle se réinstalla sur le fauteuil qu’elle occupait encore quelques secondes auparavant et interrogea son aîné : elle avait besoin d’en savoir plus.

« Je vais… mieux. »

Ce n’était pas parfait, certes, mais c’était mieux que rien. Il restait prudent, sans aucun doute, et l’on pouvait entendre qu’il se savait sur la corde raide, toujours. Lui aussi savait bien qu’il serait addict toute sa vie, et que sa vie serait un combat de chaque instant.

« Je… j’ai pris une série de décisions stupides, que je n’ai pas assumées – je les ai mises sur le dos de Chan, avec qui j’ai été encore plus idiot. On s’est jamais disputés comme ça. C’était ridicule – les proportions que ça a pris, la violence qu’on s’est balancée par ma faute. Je te passe les détails. »

Lexie fronçait les sourcils, peinant à comprendre, malgré les explications d’Elijah. Car les paroles de son frère n’éclaircissaient pas vraiment la situation, et tout demeurait plus que flou. Avait-il consommé pour une dispute avec Channing ? Etait-ce cela qui lui avait fait perdre pieds ? Ou bien ces « décisions stupides » dont il parlait ? Rien n’était clair, mais Lexie n’insista pas vraiment. Elle n’était pas certaine de vouloir en savoir davantage, tant ses poils se hérissaient au fur et à mesure du discours d’Eli. Car elle avait beau ne pas vouloir juger, une nouvelle fois, l’aîné de la fratrie semblait, à première vue, dans ce flou constant qui entourait ses paroles, avoir perdu pieds pour une raison futile et dérisoire, aux yeux de la brunette. Finalement, ce n’étaient pas tant les raisons qui l’avaient mené à sa consommation qui importaient, mais de savoir si celles-ci étaient derrière lui et si le manque l’avait quitté. Alors, malgré les questions qui lui brûlaient les lèvres, Lexie n’insista pas.

« Après ça… ça m’a tellement pourri la tête, tellement mis hors de moi, je… j’ai pété un câble. Et – quand on m’a proposé de l’oxycodone, pour oublier, pour me changer les idées, j’ai été assez con pour croire que ça irait, que j’étais à l’abri, que ce ne serait rien qu’une fois. Mais la vérité, Lex, c’est qu’on est jamais à l’abri. Je pense qu’au fond de moi, je le savais mais j’ai boulu me convaincre du contraire, parce que ça m’arrangeait, parce que je voulais prendre mon pied et ne pas regarder mes conneries en face. »

Elle le savait, ça, elle l’avait vite compris. Quand les effets du manque immédiat avaient disparu, l’envie de consommer, elle, était restée. Et elle serait toujours là, quelque part en elle, à attendre le moindre faux pas, la moindre faiblesse, pour rejaillir.

« Les jours qui ont suivi, ça a été horrible. Je ne sais toujours pas comment j’ai fait pour ne pas craquer à nouveau, et j’y serais certainement pas arrivé tout seul. Et puis… progressivement, c’est passé. La crise, je veux dire. J’y pense encore – je pense que ça, ça ne partira jamais. Pas totalement. »

Lexie fit la moue, incapable de le contredire : non, ça ne partirait jamais, on le lui avait déjà trop répété aux réunions pour narcotiques anonymes.

« La personne qui t’en a donné est sortie de ta vie ? T’as pu écarter le danger ? »

Lexie, elle, avait coupé les ponts avec tous les potes qu’elle pouvait fréquenter en soirées, ces personnes qu’elle côtoyait sans qu’ils ne soient des amis. Elle ne voyait pas ni ceux qui lui avaient vendu ou donné de la drogue, ni ceux avec qui elle avait pu consommer. Et elle espérait qu’Eli avait pu faire de même, pour se protéger.

« C’est Chan qui t’a aidé ? »

Eli avait dit ne pas y être arrivé seul. Etait-ce leur frère qui l’avait épaulé dans cette épreuve ou quelqu’un d’autre ? Si Chan avait été un soutien indéfectible pour Lexie, il avait toujours refusé de la brusquer ou de lui imposer quelque chose, au contraire de Mary qui l’avait envoyé en cure, une fois, pour faire pression sur elle. Et si Lexie avait apprécié l’aide de Channing, et sa présence constante, elle avait eu besoin de plus pour arrêter. Elle avait sollicité Alexandra, une ancienne alcoolique, qui connaissait toutes les étapes par lesquelles Lexie passait. Cela n’empêchait pas cette dernière de débarquer à l’improviste chez Chan dès qu’elle était à deux doigts de replonger, car il restait son frère, sa personne préférée au monde, celui en qui elle pouvait avoir aveuglément confiance.

« Je suis… tellement, tellement désolé, Lili. J’ai l’impression de t’avoir trahi à nouveau. Et j’aurais aimé avoir une bonne excuse pour le justifier, mais la vérité, c’est juste que j’ai été faible, et égoïste. »

Lexie secoua la tête : elle ne voyait pas les choses ainsi. Oui, il avait fauté, et il avait replongé. Mais cela n’avait rien à voir avec elle. S’il avait trahi quelqu’un, ce n’était que lui-même, avec son abstinence et ses efforts, qu’il avait fait voler en éclat. Il ne lui devait rien, en tout cas pas la sobriété, et Lexie était loin d’exiger la perfection.

« Tu n’as pas à t’excuser, voyons ! Je sais par quoi tu passes, et moi aussi, il m’est déjà arrivé de reconsommer depuis fin février, malgré tous mes efforts. J’ai juste … »

Elle hésita un instant, cherchant les mots.

« … besoin que tu ailles mieux et, si tu devais faillir à nouveau, que tu ne m’entraines pas dans ta chute. »

Ca, par contre, elle aurait du mal à le lui pardonner. Elle-même avait dû faire sombrer des amis, sans aucun doute, concentrée sur son envie de fêter et de découvrir. Mais Elijah était son frère, son grand frère, celui qui devait veiller sur elle, celui qui savait qu’elle se battait depuis peu. Il ne devait pas être un obstacle dans la quête de stabilité de Lexie. Il ne devait pas être l’ancre qui l’entrainerait vers le fond de l’océan et la ferait se noyer. Il devait rester son protecteur, son roc.





De part et d'autre de votre présent si fragile, le passé et l'avenir sont des monstres assoiffés de temps
by wiise

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) UUG2c5d
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3yMbGgA
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) YtxTUla
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FximBIO
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) VuFGq53
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) ZsxbA8o
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4lR4VcN
Revenir en haut Aller en bas
Elijah Walker
Elijah Walker
les mauvaises décisions
les mauvaises décisions
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 7vHkInU Présent
ÂGE : 39 ans (04/01/1985)
SURNOM : eli, simple et efficace
STATUT : cœur autrefois brisé, désormais jalousement gardé, mais dont l’armure ne cesse de se craqueler face à une adorable petite souris
MÉTIER : architecte au sein du walker group, et chargé du cours de recherche en environnement et durabilité à la faculté d'architecture de l'université du queensland.
LOGEMENT : un penthouse lumineux à spring hill, qu’il partage avec son chat siamois zelda et ses deux nouvelles recrues félines, safflina et drogon - ou plutôt dans lequel il est autorisé à rester tant qu’il n’oublie pas de remplir leur gamelle
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 3ce1e35bae9764a4770e1145bd3127218e0b550b
POSTS : 2498 POINTS : 1590

TW IN RP : ex-toxicomanie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né à Brisbane, il a sillonné les plus belles régions du globe une fois sa majorité atteinte puis s’est installé à New York avant de revenir dans la ville qui l’a vu grandir fin 2021 ✵ aîné de la fratrie Walker ✵ architecte depuis plus de dix ans, il excelle dans son travail ✵ un passé riche d’excès en tous genres, le seul vice ayant persisté au travers des années étant la cigarette ✵ (trop) honnête, il préfère une vérité blessante à un mensonge confortable ✵ très sociable, doué avec les mots et le sourire facile, sa façade s’effondre lorsque l'interaction devient trop réelle
CODE COULEUR : eli se pavane en #00B464
RPs EN COURS :

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) K67f
WALKER ✵ we don't talk much, not anymore. broken bottles and slammin' doors, but we still care about each other, say we care about each other. i know life took us far away, but I still dream 'bout the good old days. when we took care of each other, we were livin' for each other.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) J7at55c
ELIORA ✵ gimme what you got - your talk is incredible, so, so, so unusual. you taste like surfing videos. i'm going to read your mind, who you hiding? you fake your shyness, i just wish that i could see through you... hot glue, vape juice, hit undo, how the hell are you so cool?

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Tumblr_nv3751vjYK1txaqq4o2_250
ELETT ✵ boy, when I left you, you were young, i was gone, but not my love. i want you to be happy, free to run, get dizzy on caffeine, funny friends that make you laugh. i know you'll feel the ghost of some memories so warm.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Giphy
ELIYA ✵ yes my love, i confess to you - i am only here to break your heart in two. the very flower you chose that day, its only task was to decay. indeed, it's wrong to keep you near me. one could call me cruel and deceiving, but in your sacred air i am full of light - your loving arms are the true delight.


RPs EN ATTENTE : zoya #5

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) P5kx

Spoiler:

RPs TERMINÉS : elila #1channing #1lexie #1mila #1elila #2zoya #1walkers #1sofia #1eliora #1eliora #2 (au bunyip) rhett #1eliora #3eliora #4eliora #5lexie #3channing #3mila #2gabrielle #1xmas 2022eliora #6eliora #7ji-yoon #1rhett #2zoya #2lexie #4eliora #8naomi #1mila #3zoya #3rhett #3eliora #9blake #1eliora #10 + blake #2dahlia #1rhett #4walkers #3eliora #15eliora #16 (au)channing #6 (au)eliora #11savannah #1eliora #12mila #4zoya #4channing #4

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Y9oy77A
AVATAR : henry cavill
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar), sillyrabbit81 (gif profil), henrycavilledits (gif signature), mon reuf (le reste)
DC : aucun
PSEUDO : balderdash, zoé
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t44193-survival-of-the-fittest-eli
https://www.30yearsstillyoung.com/t44486-elijah-king-of-the-clouds

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) EmptyDim 7 Avr 2024 - 11:13



got you by my side and i'm right by yours

@Lexie Walker & Elijah Walker
( AVRIL 2023 )



Ce n’était pas la première fois que l’aîné était honteux en croisant le regard, identique au sien, de sa cadette. Il l’avait été le jour où il l’avait abandonnée, tout comme il l’avait été le jour où il l’avait retrouvée après vingt ans d’absence, et de nombreuses autres fois depuis, à chaque fois que les circonstances le confrontaient aux conséquences de ses propres actes. La culpabilité qu’elle faisait brûler en lui ne surgissait que rarement de nulle part, ni ne jaillissait-elle généralement des ruminations pourtant abondantes d’Eli : la plupart du temps, Lexie s’était chargée de la susciter en lui adressant des reproches cinglants, mais toujours justifiés. Eli n’avait jamais excellé dans l’art de la remise en question, pourtant, face à sa sœur, il n’avait jamais pu contester qu’il n’avait rien fait d’autre que récolter ce qu’il avait semé en deux décennies d’abandon continu. Sa sœur n’avait certes pas été tendre, et tant ses mots que ses attitudes avaient régulièrement pu être impitoyables ; mais elle n’avait jamais été injuste dans ce qu’elle lui reprochait, ce qui n’avait fait qu’accentuer la culpabilité d’Eli. Une culpabilité qui revêtait désormais une énième saveur, quant à elle inédite : l’aveu de la rechute dans laquelle il avait manqué de s’égarer au point de définitivement perdre pied était ainsi venu écraser son cœur avec la force de mille regrets. Eli ne parvenait à se défaire de l’insoutenable impression d’avoir trahi sa cadette, de l’avoir abandonnée à nouveau, de ne pas avoir été à la hauteur de la confiance qu’elle commençait seulement à lui accorder à nouveau et qu’il avait le sentiment d’avoir rompue par la stupidité de ses actions. C’est une double déception que celle à laquelle il s’exposait en lui avouant la vérité, et les détails de cette dernière : celle d’avoir rechuté, et celle de l’avoir fait pour des raisons dont il savait qu’elle ne les jugerait pas acceptables. Lexie avait beau ne pas lui témoigner l’hostilité qu’il avait redouté lire dans ses prunelles lorsqu’elle avait fini par reprendre place face à lui, son visage n’en trahissait pas moins des réactions dont son grand frère pouvait percevoir sans peine les connotations : ainsi, lorsqu’elle fronça les sourcils en réponse aux explications désespérément vagues qu’il offrit au sujet des circonstances de sa rechute, il sut que ce n’était pas tant de la perplexité que de la désapprobation qui animait son visage toutefois résolument silencieux. Eli lui fut reconnaissant de ne pas dire à voix haute ce qu’il croyait déjà lire sur ses traits : elle était dans son droit le plus total si elle voulait l’accabler de reproches, mais il n’était pas certain de pouvoir garder plus longtemps la face si elle se décidait à le faire.

Mais la férocité qui pouvait parfois animer la brunette semblait être en berne, sa place laissée vacante au profit de la préoccupation bienveillante qu’elle lui témoignait contre toute attente. Quelques jours plus tôt, alors qu’ils venaient de s’entre-déchirer par la violence de leurs mots respectifs, Channing lui avait réservé un coup de théâtre similaire ; mais, au cours des mois écoulés depuis son retour à Brisbane, Eli avait davantage été épargné par son frère que par sa sœur, aussi voir cette dernière faire preuve de la même indulgence où transpirait l’amour bien davantage que les reproches était-il d’autant plus percutant. Les questions qu’elle finit par lui adresser étaient pragmatiques, comme si, inconsciemment, elle avait compris exactement ce dont il avait besoin, lui qui était si perdu devant les émotions intenses et déstabilisantes qui l’avaient englouti depuis quelques semaines, et pour qui le concret et le factuel revêtaient un caractère pratiquement salvateur lorsqu’il se sentait dépassé par le sentimental. Lexie avait toutefois abordé un sujet pas moins délicat en le questionnant, sans le savoir, au sujet de Rhett, qui avait été celui à proposer les cachets prohibés à son ami en détresse. « J’ai pris mes distances, oui. Je veux éviter à tout prix de risquer à nouveau d’être irresponsable », répondit-il non sans une certaine prudence au sujet de son meilleur ami d’enfance, avec lequel il n’avait effectivement plus échangé depuis ce fameux soir, un silence anormalement long pour ceux dont les retrouvailles, un an et demi auparavant, avaient signé le retour de contacts fréquents comme ils l’avaient été lorsqu’ils étaient adolescents. Ce n’était pas pour rien qu’Eli avait été frapper à la porte de Rhett lorsqu’il avait cru sentir son monde s’écrouler après les conflits qui l’avaient opposé à Flora et Channing – il l’avait fait sans envisager un instant la finalité de cette soirée destructrice, guidé par le seul besoin de trouver l’oreille attentive et bienveillante que Rhett lui avait toujours prêtée. L’idée de rayer de sa vie une amitié aussi vieille et chargée de symbolique était difficilement concevable, et affirmer catégoriquement à Lexie que Rhett ne ferait plus partie de son avenir relevait de l’impossible ; néanmoins, en attendant de se savoir à l’abri de ses propres tentations, Eli était déjà parvenu seul à la conclusion qu’une distance s’imposait entre eux.

La question suivante de Lexie, fut, quant à elle, nettement moins compliquée que la première. Eli hocha doucement la tête, un sourire faiblard sur les lèvres alors qu’il acquiesça à l’évocation du nom de leur frère. « Oui… enfin, c’est d’abord Flora, tu sais, celle qui travaille pour Weatherton ? » Voilà un doux euphémisme pour qualifier celle qui déchaînait toutes les passions dans son cœur réticent, mais manifestement dépassé par ses émotions. « Elle m’a trouvé dans un état, euhm, assez pitoyable. C’est elle qui a appelé Chan. Il a été… » La voix d’Eli, d’ordinaire si tranquille et stable, s’enroua alors que les mots pour qualifier la bienveillance et l’abnégation de son cadet lui manquèrent. « Enfin… tu sais comment il est », conclut-il piteusement, esquissant un sourire maladroit, dont la honte ne s’était toujours pas complètement estompée. Il n’avait pas l’habitude de se montrer si vulnérable face à celle dont il estimait, encore aujourd’hui, qu’il devait avant tout la protéger, et l’exercice ne gagna pas en facilité malgré la compréhension que lui témoignait Lexie. Il parut inévitable au Walker de s’excuser pour cette énième faute, alors qu’il était encore trop rongé par la culpabilité pour accepter pleinement l’indulgence de sa cadette. Et finalement, ce furent bel et bien les mots choisis par l’intéressée dans un registre nettement plus émotionnel que leurs prédécesseurs qui parvinrent à apaiser un tant soit peu Eli. Celui-ci hocha doucement la tête, l’expression toujours aussi grave en dépit de l’ébauche de soulagement qui osait, timidement, germer en son for intérieur alors qu’elle lui avait assurer ne pas attendre d’excuses de sa part. « Lex, je te promets… », commença-t-il, avant de marquer une pause d’une paire de secondes en cherchant consciencieusement les mots les plus adaptés. Ils étaient tous deux extrêmement bien placés pour savoir combien les promesses étaient un sujet épineux chez ceux qui se battaient contre la dépendance, et combien les déceptions y succédaient davantage que les succès. « Je te promets de tout mettre en œuvre pour que ça ne se reproduise pas », commença-t-il par affirmer au sujet de sa propre dépendance, avant de prendre une inspiration profonde pour aborder celle de Lexie. Sa sœur venait d’admettre en toute franchise que tourner le dos à la cocaïne ne s’était pas fait sans ratés, un aveu qui n’était d’ailleurs pas nécessaire pour qu’il prenne conscience de la difficulté de son combat : après tout, aux côtés de Chan, il faisait partie de ceux qui s’évertuaient à tenter de la distraire de ses démons les plus pernicieux. « Quant à toi, je te jure de te protéger, peu importe ce qu’il m’arrivera à moi », promit-il alors, incapable de s’affirmer infaillible lorsqu’il s’agissait de sa dépendance, mais intraitable quant aux répercussions inacceptables qu’il n’autoriserait jamais ses propres erreurs à avoir sur sa petite sœur. « Et je te promets de ne jamais te mentir. Je ne veux pas que tu aies à douter de moi », conclut-il, avec une nouvelle allusion évidente aux comportements à la malhonnêteté destructrice qui allait souvent de pair avec la dépendance. Après un moment de flottement marqué d’une hésitation manifeste, Eli se pencha par-dessus le bureau et effleura de son pouce la main de Lexie posée sur la surface de la table. Le regard qu’il posa sur elle trahissait les émotions aussi douloureuses que réconfortantes que le moment avait su éveiller en lui. « Merci, ma Lili. J’ai jamais osé te demander d’être là pour moi. Mais tu n’as pas idée ce que ça représente pour moi, que tu le sois », murmura-t-il finalement, la voix redevenue calme et ferme, sans pour autant s’être départie de son émotivité.

rainmaker



❝oh my lungs are begging me to beg for you❞ all of these highs and all of these lows don't keep me company. i've been breathing you in and drinking you down, you're the only remedy. say you're gonna hold my head up, say you're gonna break my fall ; say you're gonna stay forever, baby, this is all i want. cause all my bones are begging me to beg for you, begging me to beg for your love.

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) S16fg64
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) MDGtleV
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) FaiOtwn
got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) 4GUwOAz
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) got you by my side and i'm right by yours(lexie #5) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

got you by my side and i'm right by yours(lexie #5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: central business district
-