AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en édition Collector ?
26.90 €
Voir le deal

 (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good E5ce4331351d3a1b3395317c4145e9dd2453fced
POSTS : 6239 POINTS : 1270

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (08) emery #1cameron #1greta #4 (fb)eleonora #4greta #10 (ua slasher)mickeygreta #12 (fb)greta #13swann #15ken #1greta #14

(ua zombie) amos

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good 3w4dbxpu
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good 3fstkta5
eleonora #4 › it was just like magic. when your hips came crashing there were fires burning, and my hands learning to paint with passion. it was planets meeting, it was synced up breathing. there were angels calling and more free falling than i believed in. we were chasing stars, across the county lines. two imperfect pieces

RPs TERMINÉS : (2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gang

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), may0osh (gif greta), harley (gif swann), nazgifs (gif eleonora), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good Empty
Message(#) Sujet: (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good EmptySam 28 Oct 2023 - 11:55




(c) nazgifs & harley
times like these

« Rassure-moi, tu te fous de ma gueule là ? » Il voulait en être sûr avant de lui rappeler qu’il restait son supérieur et qu’il avait donc tous les droits de la virer sur-le-champ. « C’est tout ce qui restait Arthur. » Il ne pouvait en croire ses yeux. Maya était en train de nouer une cape, taille enfant s’il vous plaît, autour de son cou, le morceau de tissus n’allant pas plus loin que la moitié de son dos sans jamais avoir la capacité de recouvrir ses épaules. Même ses doigts fins eurent du mal à nouer le moindre nœud tant la ficelle s’avérait trop courte pour faire le tour de son cou. Elle ne manquait pas d’idées Maya, elle l’avait obligé à se raser, utilisant tout un tas de menaces inutiles, avant de venir se planter devant lui dans son bureau, ricanant seule à la perspective de lui dessiner une moustache ridicule sur la peau. Il l’avait empêché d’utiliser un marqueur, elle en avait profité pour utiliser tous ses attirails de maquillage sur sa peau. Le résultat était risible au possible. Il avait l’air d’un imbécile dans son costume à trois mille dollars avec sa cape d’enfant et son chapeau en plastique. « Je sors pas dans cette tenue. » Mais il avait promis de faire une apparition à la soirée d’Halloween tenue par l’entreprise. Elle le savait aussi bien que lui et elle en profitaient la garce. Il n’avait plus le choix que de déambuler dans cette version cheap à souhait d’un Zorro n’ayant jamais grandi. « Et le meilleur pour la fin. » Telle une enfant le matin de Noël, elle fouilla dans son immense cabas, pour lui en sortir une épée en plastique. « Tada ! » D’un air de dédain, il prit l’objet entre ses doigts. « Non mais t’as cru que j’avais quatre ans ? » Une fois encore, le jouet paraissait tout droit sorti du rayon pour enfant. Voilà. Trente et un an et condamné à devenir la risée du boulot en se pointant dans un costume qui aurait fait rêver son côté enfant, mais qui donnait envie à l’adulte de se jeter par la fenêtre du quinzième étage. « Le Zorro du pauvre. » Et bien sûr que chacun de ses employés se permit une remarque moqueuse face à son déguisement de la dernière minute.

Il ne s’est pas attardé Arthur, il voulait bien amuser la galerie une heure ou deux, mais il ne fallait pas trop lui en demander. La cape lui serrait le cou, il avait l’impression que le maquillage que Maya avait utilisé allait lui laisser des traces sur la peau et surtout, il avait combattu une envie de consommer tout le début de la soirée. S’en était trop, il avait besoin de rentrer. Retrouver sa colocataire du moment qui paraissait prendre un plaisir fou à laisser l’emprunter de son cul s’incruster dans son canapé. Récupérant les pizzas promis, il eut le droit à un regard amusé de la vendeuse auquel il répondit par un sourire carnassier. Sur le chemin entre la pizzeria et l’appartement, il eut son lot de rire, et de rencontre avec tout type de petits vampires, fantômes et autre joyeuseté haute comme trois pommes revenant d’une chasse aux bonbons. Il aurait volontiers trouvé un pieu pour se l’enfoncer dans le cœur plutôt que porter ce costume une minute de plus. Dans l’ascenseur, il se débarrassa de la cape, sans jamais enlever son chapeau ridicule ou déloger l’épée qui avait trouvé une place sur son côté, attacher à sa ceinture. « Tu fais une seule remarque, je te fous dehors, t’as compris ?! » Il ne prit même pas la peine d’annoncer son arrivé de manière plus normale. Il savait que Nora allait s’en donner à cœur joie. Venant déposer les cartons à pizza sur le comptoir de la cuisine, il eut soudainement l’envie de se servir un verre d’alcool. « T’as racheté des bières ? » Ils s’étaient interdits plus fort dans l’appartement, mais ils pouvaient au moins s’accorder ce genre de plaisir de temps à autre. Alors qu’il ouvrait le frigo, il entendit les pas de la jeune femme dans son dos.







Dernière édition par Arthur Coventry le Jeu 14 Déc 2023 - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good Empty
Message(#) Sujet: Re: (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good EmptyMar 12 Déc 2023 - 5:06



(c) nazgifs & harley
i solemnly swear that i am up to no good
ELEONORA PARKER & @ARTHUR COVENTRY

Tu n’avais pas de plans exceptionnels en cette soirée d’Halloween. Pire encore, tu n’avais pas le moindre plan tout court. Dans les dernières années, tu avais souvent passé cette soirée vêtue des costumes les plus courts et les plus révélateurs possibles dans des bars où tu avais enchaîné les shots de forts avant de finir dans les bras d’un inconnu. Ce soir toutefois, et depuis plusieurs semaines maintenant, l’envie d’agir de cette même manière immature et impulsive n’était plus présente. Non, tu étais rendue presque aussi sage que ton nouveau colocataire, à te contenter de bières un soir sur deux et un petit joint le suivant, laissant de côté le fort et la poudre qui avait pourtant bercer ton quotidien avec un peu trop de puissance dans les derniers mois. T’assagir n’avait pas été une option, mais bien une nécessité. Tu ne pourrais pas dire si c’était la maladie de ta tante, la dernière dispute en date avec Albane ou bien si c’était de voir Arthur lutter pour contrôler son addiction, mais le mélange des trois t’avait forcé à reprendre une vision d’ensemble sur ta vie et réaliser que tu ne pouvais pas continuer dans cette direction. Tu n’avais pas encore la moindre idée de la direction que tu allais emprunter, pas la moindre idée de ce que tu allais faire de ta vie, mais une chose était certaine : tu n’avais pas envie de continuer à creuser ton trou. Au moins, le cul assis devant la télévision, tu ne risquais rien. Tu t’emmerdais, oui, mais c’était sans aucun doute pour le mieux. L’ennui n’allait pas durer longtemps toutefois, alors que la porte d’entrée s’ouvre bien plus tôt que tu ne t’attendais à voir Arthur revenir ce soir. Tu n’avais pas réellement porter attention quand il t’avait fait part de ses plans pour la soirée, quelque chose en lien avec son travail, mais de toute évidence ça n’avait pas su tenir son attention longtemps. Tu lèves la tête dans sa direction et il vient à peine de refermer la porte derrière lui que tu éclates de rire, une réaction que le Coventry n’approuve pas. « Tu fais une seule remarque, je te fous dehors, t’as compris?! » Toutes les menaces du monde ne suffiraient pas à t’empêcher de te moquer de l’accoutrement d’Arthur. Tu aurais payé cher pour voir la minuscule cape entre les mains d’Arthur autour de son cou, pour accompagner le look de ce chapeau ridicule et de l’épée maladroitement rangé à ses côtés. « J’oserais jamais, mon beau Zéro, veux dire… Zorro. » Tu éclates de rire une fois encore, te levant pour venir rejoindre le Coventry dans la cuisine. « Non mais sérieux, t’es passé à la machine à laver avec ton costume sur le dos, ou quoi? » Tu viens passé une main dans ses cheveux dans lesquels se trouvent une quantité anormale de gel. Et encore, tu n’as pas mentionné la moustache improvisée au-dessus de ses lèvres. « T’as racheté des bières? » Entre deux rires, tu hoches de la tête, faisant de ton mieux pour reprendre un semblant de sérieux avant qu’il ne se décide à réellement te mettre dehors. « Dans la porte du frigo. » Arthur l’ouvre et en sort une bouteille que tu lui voles aussitôt des mains, ayant toi aussi besoin d’un refill. « Tu rentres tôt, pas assez de monde à sauver pendant ta soirée? » que tu continues de te moquer, ton regard s’attardant sur le jeune homme avant que tu ne te retournes pour sortir des assiettes de l’armoire et y mets deux parts de pizzas sur chaque. « J’espère que tu t’es pas empêcher de ramener une demoiselle en détresse à cause de moi, tu sais que je sais me faire toute petite. » Tu hausses les sourcils, offrant un regard appuyé à Arthur avec ce sourire en coin qu’il ne connaît qu’un peu trop bien. Tu ne peux plus t’arrêter, prenant bien trop de plaisir à torturer Arthur sur son costume et le fait qu’il rentre seul bien trop tôt un soir de célébration. Tu n’es certainement pas dans une situation pour le juger, mais ça, ça ne t’a jamais arrêté par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur Coventry
Arthur Coventry
l'aigle de sang
l'aigle de sang
(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-deux ans - (23.08.1991)
SURNOM : arthur pour tout le monde.
STATUT : même le bonheur, c'est sympa, mais c'est pas stable. c'est juste une pause entre deux trucs qui s'passent mal.
MÉTIER : grand enfant qui ne sait pas réellement quoi faire de sa vie, actuellement promoteur immobilier dans l'entreprise de papa, un projet d'urbanisme et de développement immobilier à tout de même su retenir toute son attention. il veut en être, il se voit déjà remporter le contrat et prouver à son père qu'il n'est pas un incapable
LOGEMENT : au #333 water street (sping hill) avec sa nouvelle colocataire, eleonora
(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good E5ce4331351d3a1b3395317c4145e9dd2453fced
POSTS : 6239 POINTS : 1270

TW IN RP : consommation de drogue, déni d'addiction, propos homophobe et sexiste
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : véritable produit de la bourgeoisie londonienne › égoïste, il pensera toujours à lui avant toute chose › addict à la poudre malgré une première désintoxication en août 2021 › grand enfant qui ne sait toujours pas quoi faire de sa vie et préfère s'amuser en pensant qu'il n'y aura jamais de conséquences.
CODE COULEUR : #0C4857
RPs EN COURS : (08) emery #1cameron #1greta #4 (fb)eleonora #4greta #10 (ua slasher)mickeygreta #12 (fb)greta #13swann #15ken #1greta #14

(ua zombie) amos

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good 3w4dbxpu
moventry #9 › i feel a little nauseous and my hands are shaking. i guess that means you're close by. my throat is getting dry and my heart is racing, i haven't been by your side in a minute, but i think about it sometimes. even though i know it's not so distant ❘ #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11#12#13#14

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good 4uyy5b7d
swann #15 › well, well, you better run from me. you better hit the road, you better up and leave. don't get too close, 'cause i'm a rolling stone and i keep rolling on. you better run from me before i take your soul. even if your heart can't take i'll light you up in flames.

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good 3fstkta5
eleonora #4 › it was just like magic. when your hips came crashing there were fires burning, and my hands learning to paint with passion. it was planets meeting, it was synced up breathing. there were angels calling and more free falling than i believed in. we were chasing stars, across the county lines. two imperfect pieces

RPs TERMINÉS : (2023) greta #2swann #6swann #7eleonora #3mariage rowanngreta #3swann #9greta #4 (2016)greta #5greta #6swann #10corey #3noorswann #13 (2011)greta #9malone #2london gang

(2022) rory #1murphy #2seth #3swann #3vivianeleonora #2swann #4greta #1 (2013)channingmalone #1swann #5

(2021) swann #1murphy #1maisiemartinseth #2eleonora #1swann #2

(ua gothique) greta #7swann #11ruben #1itziar ruben #3corey #1greta #8ezra #1ezra #2ruben #4cesar #1tessaruben #6corey #2cesarruben #7itziar #2abecorey #4

(ua space) swann #12ruben #2ruben #5 (ua space)

(ua zombie) ruben #8tessaruben #9
AVATAR : françois civil.
CRÉDITS : harley (avatar), harley (gif profil), may0osh (gif greta), harley (gif swann), nazgifs (gif eleonora), harley (gif signa), endlesslove (code signa), loonywaltz (ub)
DC : atlas siede, le raz de marée (ft. ryan gosling), shiloh atkins, la reconstruction (ft. haley lu richardson), nina craine, le coeur abandonné (ft. suki waterhouse)
PSEUDO : paindep.
INSCRIT LE : 19/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t40844-icarus-fall-arthur
https://www.30yearsstillyoung.com/t41639-arthur-icarus-fall
https://www.30yearsstillyoung.com/t42270-arthur-coventry

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good Empty
Message(#) Sujet: Re: (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good EmptyDim 17 Déc 2023 - 0:07




(c) nazgifs & harley
times like these

Des éclats de rires l’accueillir chez lui, non pas provoquer par un quelconque programme de télévision, mais bel et bien par sa tenue. Levant les yeux au ciel, Arthur s’empressa de déposer ses cartons de pizza sur le comptoir de la cuisine pour mieux se défaire du chapeau de plastique qui traînait encore sur son crâne. « J’oserais jamais, mon beau Zéro, veux dire… Zorro. » Oh, elle allait s’en donner à cœur joie. Il pouvait déjà le deviner à l’éclat dans ses yeux. « Haha qu’est-ce qu’on se marre. » Il virait aigri à l’idée même que l’on puisse continuer à se moquer de lui aussi ouvertement. Heureusement, elle ne s’était pas amenée avec un téléphone à la main et il allait probablement pouvoir se débarrasser de la moindre preuve avant qu’il ne lui prenne l’idée d’immortaliser le moment. « Non mais sérieux, t’es passé à la machine à laver avec ton costume sur le dos, ou quoi? » Nora n’avait aucune limite, glissant ses mains dans sa chevelure, un sourire démoniaque accrocher à ses lèvres. Leur colocation se jouait des règles de bonne conduite quand ils passaient leur temps à rappeler à l’autre qu’ils s’étaient mutuellement vus nus à de nombreuses reprises. Arthur eut le réflexe de s’éloigner malgré tout, parce qu’il ne voulait plus franchir cette limite. Cela ne faisait pas partie de l’étrange accord qu’ils avaient passé. Nora pouvait crécher chez lui, il ne lui demandera jamais de compte à ce sujet. Pour le reste. Elle avait sa Française et lui avait la tête bien ailleurs. « Une merveilleuse idée de Maya. » Elle connaissait son assistante, elles s’étaient déjà croisées à quelques reprises et c’est même Maya qui lui avait rappelé que ce n’était pas une idée folle que de coucher avec sa colocataire. « Tout le monde a bien rigolé, maintenant, je veux plus en entendre parler. » Il était conscient d’avoir encore cette affreuse moustache dessinée sur sa peau. « T’as un truc pour enlever ça ? » Maya avait utilisé du crayon noir qui allait sûrement appeler à l’emploi d’un démaquillant ou une autre connerie bien girly du genre.

« Dans la porte du frigo. » En attendant, Arthur allait se servir une bière. « Eh. » Enfin, si on lui laissait au moins ce droit. « Je t’ai ramené à bouffer, la pique assiette. » Parce qu’il ne lui réclamait aucun loyer, il lui demandait simplement de participer à l’achat de la bouffe. Ce n’était pas grand-chose, mais ce n’était pas de la pitié non plus. Nora était venue le trouver à un moment où rien n’allait pour elle. Il l’avait vu, elle lui avait tout dit ou presque. Alors elle avait obtenu un passe-droit. Sans pour autant s’être vu attribuer le droit de finir toutes les bières sans en racheter par la suite. « Tu rentres tôt, pas assez de monde à sauver pendant ta soirée? » Il haussa les épaules, n’ayant pas réellement à cœur de s’attarder sur la raison qui l’avait poussé à rentrer chez lui bien plus tôt que prévu. « J’espère que tu t’es pas empêché de ramener une demoiselle en détresse à cause de moi, tu sais que je sais me faire toute petite. » Il ne put s’empêcher d’éclater de rire. « C’est sur Nora, t’es connue pour ta discrétion légendaire. » Comme pour appuyer ses propos, il balaya le salon du bras, désignant tous les endroits où elle avait pu laisser traîner des affaires à elle. Il cherchait à la distraire, pour qu’elle ne pose pas plus de questions. Il refusait de parler de Greta. Après tout, la blonde avait rendu les choses assez claires, le moment passé au Japon n’avait été qu’un instant perdu. Rien de plus. Même s’ils passaient leur temps à se tourner autour depuis. Secouant la tête, il préféra ne pas se lancer sur le sujet. Mais il pouvait lui dire l’autre raison, après tout… « J’avais envie de consommer. » C’était sûrement le plus triste dans tout ce parcours de sobriété. Arthur avait lentement réalisé qu’il n’était plus capable de s’amuser en soirée sans prendre un rail. Prenant sa part de pizza, il vint se laisser tomber aux côtés de Nora dans le canapé. « Tu regardais quoi ? » Est-ce qu’elle allait au moins le laisser tranquille avec ça ?





Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good Empty
Message(#) Sujet: Re: (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good EmptyJeu 21 Déc 2023 - 5:12



(c) nazgifs & harley
i solemnly swear that i am up to no good
ELEONORA PARKER & @ARTHUR COVENTRY

« Haha qu’est-ce qu’on se marre. » Plus Arthur fait la gueule, plus tu te délectes de sa réaction et de son déguisement complètement ridicule. Il est évident qu’il ne se marre pas le Coventry, et quelque chose te dit que son humeur n’a pas seulement à voir avec son accoutrement. Tu pourrais être une meilleure colocataire et ne pas le faire chier avec son costume, lui demander ce qu’il a et être attentive, comme il avait su se montrer étrangement attentif avec toi quand tu en avais eu besoin. Mais être une bonne colocataire, ça ne semblait pas être dans ton champ de compétence, bien plus amusée à lui faire des vannes pourries, même si ça ne t’empêche pas de lui poser des questions et tenter de comprendre comment il a pu se retrouver dans cette situation, arranger comme un gamin qui ne savait pas se déguiser avec des vêtements à sa taille. « Une merveilleuse idée de Maya. » « Clairement, t’as besoin d’une nouvelle assistante. » que tu lâches sans la moindre hésitation dans un nouveau rire. Tu connaissais Maya pour l’avoir croisé à de nombreuses occasions dans les dernières semaines, et ça sonnait comme un coup parfaitement planté de la jeune femme pour un fou rire et tu allais certainement lui envoyer un message pour la remercier. « Tout le monde a bien rigolé, maintenant, je veux plus en entendre parler. » Tu roules des yeux, lâchant un « Quel rabat-joie. » avant de rire encore un peu, consciente que si tu continues de pousser trop fort dans cette direction, il allait finir par te le faire regretter. Mais repousser des limites, c’est ton activité préférée, et il le sait trop bien, le Coventry. « T’as un truc pour enlever ça? » « T’es pas convaincu par ton nouveau look? » Il t’offre des gros yeux et tu lèves les mains en l’air, te dirigeant déjà vers la salle de bain. « Mais oui, mais oui, attends. Te choque pas comme ça Zéro, tu vas faire des rides. » Vraiment, tu n’aurais pas pu demander pour meilleure distraction ce soir que la présence d’Arthur dans cet accoutrement.

Tu reviens dans la cuisine avec tes lingettes démaquillantes alors qu’Arthur se prend une bière que tu t’empresses de lui voler avec un sourire satisfait sur les lèvres. Il en sort une deuxième alors qu’il te démontre d’un signe de la tête la boîte de pizza que vous vous apprêtez à partager. « Viens t’asseoir, je vais m’occuper de ton maquillage avant qu’on bouffe. » que tu lui dis, avec un minimum de sérieux alors que tu t’installes sur le canapé, Arthur et la boîte de pizza te suivant rapidement. Une fois Arthur installé à tes côtés, tu utilises l’une des lingettes pour faire disparaître peu à peu les marques noirs tracées sur son visage. « C’est sur Nora, t’es connue pour ta discrétion légendaire. » Les mots sont sarcastiques à souhait, alors que d’un simple signe de la main il te fait regarder tout autour du salon, là où de nombreuses preuves gisent ici et là pour témoigner de ta présence. Un soutien-gorge laissé sur une chaise de la cuisine, des livres entassés sur la table basse du salon, du linge délaissé à côté de la porte de la salle de bain. Tu n’as jamais promis que tu étais une colocataire exemplaire, après tout. « J’avais envie de consommer. » Tout humour disparaît soudainement de ton visage, le moment que tu croyais léger laissant place à une confidence que tu ne t’attendais pas à entendre ce soir. Des semaines qu’Arthur se comportait d’une manière plus qu’exemplaire avec sa consommation, une fierté que tu étais capable voir sans même qu’il n’ait besoin de la verbaliser. Qu’est-ce qui avait bien pu se produire pour qu’il soit pris de ses vieux démons ce soir? « Comment ça? Il s’est passé quelque chose? » que tu lui demandes, toute trace de taquinerie désormais disparue de ta voix. « Tu t’es arrêté quelque part avant de rentrer? » que tu lui demandes avec un grand sérieux. Tu le connaissais. Tu le savais qu’il ne manquait pas de contact pour être en mesure de se mettre la main sur un sachet de poudre si l’envie lui en prenait, et tu refusais de prendre la moindre chance quand il s’agissait de sa sobriété, qu’importe si ça faisait de toi quelqu’un qui ne se mêlait pas de ses affaires. « Tu regardais quoi? » « Des re-runs de Friends. » C’est-à-dire, la première chose moindrement intéressante qui passait sur le câble. On ne peut pas dire que tu regardais avec grande attention, tu avais simplement ouvert la télévision pour avoir droit à un bruit de fond et contrer la solitude qui te pesait un peu trop. « T’as pensé à faire un meeting? » Ce soir, avant, tu ne sais pas. Tu ne connais pas tous les détails de ces choix, de sa démarche, tu sais seulement qu’il t’a bien prévenu que tu pouvais rester ici à condition que tu ne consommes pas ici. Il faut dire que tu bénéficiais aussi de ce changement de vie radical, tes habitudes de consommation étant inquiétantes dans les derniers mois. « T’es pas obligé Arthur, mais je suis là si t’as besoin de parler. » C’est loin d’être dans tes habitudes, d’agir comme ça, mais Arthur avait été là pour toi quand tu en avais eu besoin, ça semblait être la moindre des choses de lui offrir le même traitement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good Empty
Message(#) Sujet: Re: (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good (cover #4) i solemnly swear that i am up to no good Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(cover #4) i solemnly swear that i am up to no good

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-