AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Captive : où commander le Tome 2 Collector de ...
Voir le deal
26.90 €

 (times #02) she's got her own obligations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abraham Taylor
Abraham Taylor
la voie de garage
la voie de garage
(times #02) she's got her own obligations HSiifW9 Présent
ÂGE : 42 ans (08/12/1981)
SURNOM : il ne répond qu'à Abe, le tester c'est l'adopter
STATUT : eww, commitment
MÉTIER : propriétaire du garage Somerset Hills Motors basé à Kilcoy, capitaine de l'Australian Army à la retraite depuis 2012, employé officieux du ranch familial
LOGEMENT : Kilcoy, banlieue nord de Brisbane, au milieu des chiens, chats, poules, moutons, dindons, sans oublier Hulk Hogan (l'alpaga)
gif@hqroleplaygifs
POSTS : 7958 POINTS : 2170

TW IN RP : exploitation animale, automédication, banalisation de l'alcool, maladie professionnelle, abandon parental, éducation religieuse (protestantisme)
TW IRL : non-communiqués
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : troisième des quatre fils Taylor › version humaine du Golden Retriver › toujours débraillé › main d'oeuvre gratos dans le ranch familial › équitation, pêche et boxe comme sainte trinité de la détente › "je sais où je vais, c'est le GPS qui se trompe" › ponctualité approximative › engagé dans l'Australian Army de 2000 à 2012 › père inconnu d'une vingtenaire élevée par un autre › impulsif mais se soigne(ish)
CODE COULEUR : blague en "burlywood"
RPs EN COURS : birdie 01amos 01raelyn 01lincoln 01chad 01birdie 02samuel 01milena 02tessa 03 (09/08)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : milena 01 (2017) / amos 02anna 01tessa 02 (ua gothique, 03/03)

COMMUNICATIONS :
amos (téléphone)
birdie (whatsapp)
lincoln (téléphone)
milena (téléphone)
raelyn (téléphone)
sterlinor family (whatsapp)

(times #02) she's got her own obligations 0fe0cad4ae09733398629a94e2829a85be697577
amos 01chad 01samuel 01 › when it's love you give, i'll be a man of good faith, then in love you live, i'll make a stand i won't break, i'll be the rock you can build on, be there when you're old, to have and to hold.

(times #02) she's got her own obligations Tumblr_inline_omca7sO9K71rifr4k_500
milena 01 (fb)milena 02 › lean on me when you're not strong and I'll be your friend, I'll help you carry on, for it won't be long 'till I'm gonna need somebody to lean on.

(times #02) she's got her own obligations F3c8a79de0bc3e580c1d10a239bcd1405c8b4246
birdie 01birdie 02 › happiness hit her like a train on a track, coming towards her stuck still no turning back, with every bubble she sank with her drink, and washed it away down the kitchen sink.

(times #02) she's got her own obligations C26f876e52d5df6a5d3a6f09288aec40c07fdf3c
lincoln 01 › true perfection has to be imperfect, I know that that sounds foolish but it's true, the day has come and now you'll have to accept the life inside your head we give to you

RPs EN ATTENTE : jordan 01 (fb) › faith 01
RPs TERMINÉS : 2023 › uc

ua gothiquetessa 01noor 01arthur 01graita (incruste) ua slasherruben 01

(times #02) she's got her own obligations Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho3_r1_540
(times #02) she's got her own obligations Tumblr_p37iysNMet1tuyf8ho4_r1_540
AVATAR : chris evans
CRÉDITS : avatar@atsra & sign@hqroleplaygifs & userbar@loonywaltz
DC : hassan & vittorio & anwar
PSEUDO : yumita (élodie)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/11/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t51214-abe-smells-like-white-spirit
http://dawnoftimes.tumblr.com

(times #02) she's got her own obligations Empty
Message(#) Sujet: (times #02) she's got her own obligations (times #02) she's got her own obligations EmptyVen 10 Nov 2023 - 23:54


Abraham Taylor & @Milena Grimes
we meet every day at the same café, six-thirty and no one knows she'll be there, holding hands, making all kinds of plans while the jukebox plays our favorite songs, we gotta be extra careful that we don't build our hopes up too high, 'cause she's got her own obligations and so, and so do i. ☆☆


(bayside, beachcrest road – 28 novembre) Assis derrière le volant de son Ford Ranger, Abe avait vérifié une nouvelle fois l’adresse sur le message envoyé par Milena quelques heures plus tôt, comme s’il doutait encore d’être arrivé à bon port. Mais aucun doute, il était au bon endroit ; et plutôt que de la satisfaction il sentait poindre dans un coin de son crâne un vague sentiment de frustration. On ne pouvait pas réellement parler de surprise, il connaissait Milena depuis suffisamment longtemps désormais pour avoir conscience du milieu bourgeois dans lequel elle avait été élevée, et dans lequel elle continuait d’évoluer au quotidien, mais le temps et les opportunités avaient sans nul doute servie sa tendance à ne retenir des gens que ce qui l’arrangeait. L’avocate et lui ne fréquentaient pas les mêmes milieux, n’appartenaient pas au même monde, mais après des années à ne se retrouver qu’en territoire conquis pour Abraham, ce dernier s’était habitué aux œillères avec lesquelles il avait appris à voir Milena. Le retour à la réalité semblait donc un peu brutal, tandis qu’il observait la demeure de la jeune femme depuis le siège conducteur de son pick-up, le pack de bières et la bouteille de vin faisant grise mine côté passager, et terminant probablement de lui donner l’air d’un imbécile – ou le croyait-il. Pendant un (bref) instant il s’était même imaginé poser un lapin, et prétexter Dieu savait quel imprévu de nature à l’avoir ramené à Kilcoy plus tôt qu’il ne l’avait envisagé, remisant à l’état d’occasion manquée toute autre spontanéité du genre. Il n’aurait puni personne d’autre que lui-même, sans doute, et provoqué vexation et agacement chez celle qui aurait attendu vainement chez elle qu’il daigne honorer la proposition qu’il avait lui-même mise sur le tapis.

Mais Abe cohabitait avec son manque de confiance en lui et la constante dévalorisation allant de pair depuis plus de quarante ans. Il n’était pas capable de s’en défaire pour de bon, mais il était capable de voir au travers et de ne pas (toujours) laisser ses vieux démons parasiter sa prise de décision, aussi après une grande inspiration il s’était extirpé de son véhicule, ignorant la bouteille de vin pour n’embarquer que le pack de bières, et avait remonté d’un pas artificiellement décidé l’allée reliant la rue au pas de la porte de Milena. D’abord surpris par les aboiements qui avaient immédiatement suivi l’appui de son doigt sur la sonnette, il avait secoué la tête et laissé échapper un bref rire face à sa propre bêtise, sentant presque aussitôt la tension s’évaporer entre ses épaules, et donnant raison à tous ceux qui avaient coutume de dire qu’il suffisait d’un animal à poils ou à plumes pour parvenir à l’amadouer. Tant et si bien que lorsque la porte s’était ouverte sur l’avocate, il avait retrouvé sa bonhomie naturelle et enfoui ses états d’âme si profondément qu’il aurait été capable de les oublier lui-même, au moins quelques heures. « Tu m’avais pas dit que tu vivais dans un palace. » s’était-il simplement moqué gentiment, et sans que l’on puisse y voir autre chose que la taquinerie à laquelle il avait l’habitude de se livrer avec la jeune femme. Hissant le pack de bières à hauteur d’épaule comme pour prouver qu’il avait rempli sa part du marché, il avait repris « J’suis pas venu les mains vides, je suis un homme de parole. » et avant que la conversation n’ait pu aller plus loin, le Golden Retriever de la maison s’était joint à la fête, débarquant joyeusement entre leurs jambes et jappant avec enthousiasme de reconnaître un visiteur qu’il avait plutôt l’habitude de voir au grand air, et non pas ici. « Et voilà mon meilleur pote, comment tu vas ? » Gratifiant l’animal de généreuses caresses, il aurait presque donné l’impression d’être venu le voir lui plutôt que sa maîtresse – promis, ce n’était pas le cas.







    - I'm sorry for everything, oh, everything I've done. From the second that I was born it seems I had a loaded gun, and then I shot, shot, shot a hole through everything I loved -

:bss::
Revenir en haut Aller en bas
Milena Grimes
Milena Grimes
L'apparente perfection
L'apparente perfection
Présent
ÂGE : 38 ans, née le 11/07/1985
SURNOM : Ses confrères et ses clients l'appellent souvent par son nom de famille
STATUT : Célibataire, éternelle romantique qui a du mal à accorder sa confiance
MÉTIER : Avocate en droit pénal et en droit de la famille, elle se réoriente dans la représentation des associations
LOGEMENT : Une luxueuse villa aux dressings débordants de vêtements au 222 beachcrest road à Bayside
(times #02) she's got her own obligations Tumblr_p0ri7oSYO51qifynyo1_250
POSTS : 133 POINTS : 50

TW IN RP : Nudité, violences, drogues, armes
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Anglaise, issue de la haute société, elle a trois frères. * Sociable, tenace, active, réfléchie, hautaine, intransigeante, sensible. * Sportive, elle court et fréquente des salles de sport. Elle monte à cheval et joue du piano. Elle adore la mode. Elle fait beaucoup de bénévolat. * Elle boit trop de café, ne sait pas cuisiner, déteste cette « inversion » des saisons et a un golden retriever de 6 ans prénommé Nuage.
CODE COULEUR : Milena plaide en #cc3366
RPs EN COURS : Cade * Abraham #1 * Savannah * Abraham #2
AVATAR : Olivia Palermo
CRÉDITS : Loonywaltz - eternal roleplay - darkdisquiet - prima luce
DC : Lexie Walker la peste, Mila Salvatori la menteuse & Lucy Cavanagh la cynique
PSEUDO : Chachouchou
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t51471-darling-you-look-perfect-tonight-milena
https://www.30yearsstillyoung.com/t51641-cause-you-make-me-feel-like-i-ve-been-locked-out-of-heaven-for-too-long-for-too-long-milena

(times #02) she's got her own obligations Empty
Message(#) Sujet: Re: (times #02) she's got her own obligations (times #02) she's got her own obligations EmptySam 2 Déc 2023 - 21:23


@Abraham Taylor - Milena Grimes


Le temps était plutôt maussade ces derniers temps, et la pluie n’avait cessé de tomber depuis plusieurs jours. Et si l’on pouvait croire qu’en tant que bonne anglaise, Milena serait habituée aux intempéries et aux averses, la vérité était qu’elle détestait la pluie. Et c’était encore plus vrai ici, en Australie, là où les saisons étaient inversées, et où ces giboulées s’accompagnaient de températures bien trop chaudes pour un mois de novembre. Finalement, le temps actuel ne faisait que refléter l’état d’esprit de la Grimes, qui avait passé une journée assez horrible en audience, et avait entendu son client s’enfoncer petit à petit alors qu’elle faisait tout pour le sortir du bourbier dans lequel il s’était fourré. Le texto d’Abraham avait cependant redonné un peu d’espoir à la brunette, qui s’était finalement demandée si la semaine allait enfin s’améliorer. Alors qu’elle venait à peine de rentrer chez elle après cette journée harassante, le tintement de la sonnette ne venait que confirmer son a priori : elle était ravie de revoir son ami. C’est donc avec un grand sourire sur le visage qu’elle alla lui ouvrir la porte de sa villa, Nuage sautant partout entre eux et remuant de la queue pour signifier, lui aussi, sa joie de retrouver le Taylor.

« Tu m’avais pas dit que tu vivais dans un palace. »

Rougissant légèrement, Milena avait secoué la tête. En réalité, elle était quelque peu gênée de cette remarque. Elle avait toujours eu conscience de la différence de classe sociale entre Abraham et elle, et ce depuis leur rencontre. Ils ne venaient pas du même monde, n’avaient pas été éduqués de la même manière, et cela importait peu. Une fois dépassés leurs a priori respectifs sur l’autre, ils s’étaient bien entendus et avaient rapidement développé une amitié solide. Et si la Grimes avait pu pester contre le manque de confort de la maison d’Abe, si elle avait pu trouver la douche trop étroite, le lit trop petit ou les draps plus rêches, elle adorait en réalité y aller. Se rendre chez le Taylor, c’était une coupure nécessaire, une réelle bouffée d’oxygène pour Milena, qui cherchait à échapper à un quotidien étouffant et à des responsabilités et attentes parfois lourdes à porter. En allant passer du temps chez Abraham, dans son milieu, c’étaient leurs différences qu’elle recherchait, et le retrouver ici, dans son univers à elle, à souligner leurs disparités, la mettait quelque peu mal à l’aise. Pourtant, à Kilcoy ou à Brisbane, il restait son ami, et lui répondit donc avec le même humour et les mêmes taquineries qu’ils avaient l’habitude d’utiliser entre eux.

« C’est dommage, tu as loupé Winston Smith, mon majordome, je l’ai renvoyé pour la soirée ! »

Elle utilisa le nom du majordome dans Tomb Raider pour souligner l’absurdité de la chose, alors qu’un sourire amusé illuminait son visage.

« J’suis pas venu les mains vides, je suis un homme de parole. »

Milena s’empara du pack de bières et s’écarta pour laisser Abraham entrer dans la villa. Se dirigeant vers la cuisine, une immense pièce ouverte sur l’espace de vie avec un grand ilot central, la Grimes sortit deux bouteilles du carton avant de ranger le reste au réfrigérateur. Attrapant ensuite un décapsuleur, elle ouvrit les deux bières et en tendit une à son ami.

« De mon côté, promis, je n’ai pas fait le dîner, mais je t’ai posé des flyers ici pour que tu choisisses ce que tu aimerais manger. »

Ne pas demander à Milena de cuisiner, c’était préférer éviter de risquer l’empoisonnement ou l’intoxication alimentaire. Et elle tenait trop à Abe pour lui infliger un tel supplice. Alors, sur l’ilot de la cuisine, il pouvait consulter des brochures de différents restaurants qui faisaient des livraisons, et dont les livreurs connaissaient par cœur l’adresse de la Grimes.

« Et voilà mon meilleur pote, comment tu vas ? »

Levant les yeux au ciel, Milena but une gorgé de bière avant de se diriger vers le salon. Là, elle s’installa dans un immense canapé en cuir blanc, astucieusement choisi pour ne pas révéler la couche de poils qui s’y posait systématiquement. Et si la pièce était immense et joliment décorée et meublée, l’usure du canapé tranchait avec le reste : on pouvait facilement deviner que le golden retriever y faisait très souvent la sieste.

« Je peux vous laisser tous les deux, si vous préférez … T’aurais dû me dire dans le texto que c’était pour lui que tu venais … »

Elle taquinait Abe une nouvelle fois, adorant en réalité la complicité qui unissait le Taylor à Nuage et la manière dont le premier s’occupait en règle générale des animaux.





Show me slowly what I only know the limits of, Dance me to the end of love
by wiise

(times #02) she's got her own obligations 763986grimes
(times #02) she's got her own obligations FhycjZK
(times #02) she's got her own obligations IopoGjc
(times #02) she's got her own obligations VPaEYqd
(times #02) she's got her own obligations 335306globetrotter
(times #02) she's got her own obligations MGSbLAu
(times #02) she's got her own obligations R0nUi7Y
(times #02) she's got her own obligations Lbjcusp
Revenir en haut Aller en bas
 

(times #02) she's got her own obligations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-