AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
PC portable MEDION AKOYA E15423 15,6″ FHD ( i3-1115G4 – RAM 8 Go ...
249.99 €
Voir le deal

 Whisky ☆ Fever #Cade 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les jeux d'ombres
les jeux d'ombres
Whisky ☆ Fever #Cade 4 7vHkInU Présent
ÂGE : 43 ans (23 juillet 1980)
SURNOM : Son nom de code : Duchesse. Directement inspiré de la maman des Aristochats. Wonder Woman, par l'équipe des forces spéciales avec laquelle elle est intervenue en Décembre. Big Mac, pour les renseignements intérieurs australiens.
STATUT : Une photo d'eux pliée dans son portefeuille, la culpabilité de sa mort reste une ancre de miséricorde. Et pourtant.
MÉTIER : Conseillère auprès du VP de Boeing Defence Australia. Officier de la CIA spécialisé en contre-terrorisme, linguistique, subversion et "extraction d'informations"
LOGEMENT : Spring Hill, St Paul's Terrace.
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Hyejinsgenre-cat
POSTS : 1139 POINTS : 20

TW IN RP : Violence (physique et morale), drogues, alcool, tabac, armes à feu, diffamation, sexisme, criminalité, PTSD
TW IRL : Erreur 404
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Fume des clopes aux herbes, comme dans les films ~ Conduit une Chevrolet Camaro 1967 SS ~ Pratique la course à pied, l'escalade et le muay thaï. Entre autres choses. ~ Est titulaire d'une licence de parachutisme de niveau C ~ Parle couramment l'anglais, l'espagnol, le français, l'arabe et le farsi. Apprend le pachto par nécessité professionnelle ~ Amatrice de jeux vidéos tels que Madden NFL, Battlefield ou même Doom ~
CODE COULEUR : #067790
RPs EN COURS : Whisky ☆ Fever #Cade 4 Ezgif-1-3b70c120c9
∆ JACKSON #3 - We are false and evanescent, and aware of our deceit, from the straw that is our vitals to the clay that is our feet. You may serve us if you must, and you shall have your wage of ashes, though arrears due thereafter may be hard for you to meet.

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Giphy
∆ GAÏA#1 - How do you like the Queen?” said the Cat in a low voice. “Not at all,” said Alice: “she’s so extremely—” Just then she noticed that the Queen was close behind her, listening: so she went on “—likely to win, that it’s hardly worthwhile finishing the game.”

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Ezgif-3-63a138d50e
∆ CADE#4 - The while let music wander round my ears; and as it reaches each delicious ending, let me write down a line of glorious tone, and full of many wonders of the spheres: For what a height my spirit is contending, 'tis not content so soon to be alone.

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Giphy

∆ LOLA, ∆ CHANNING#3


RPs EN ATTENTE : Toi
RPs TERMINÉS : Cade#2,
Cade#3,
Jackson#1,
Jackson#2,
Channing#2
AVATAR : Jessica Chastain
CRÉDITS : Signature: awona
DC : Virgil Sharps
PSEUDO : Mushu
INSCRIT LE : 04/01/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t47718-ashley-e-n-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t47733-ashley-spencer-one-coin-three-sides

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty
Message(#) Sujet: Whisky ☆ Fever #Cade 4 Whisky ☆ Fever #Cade 4 EmptyMer 22 Nov - 21:36




 

Whisky Fever
Cade ✦ Ashley




Sur l'écran, son personnage venait d'arracher l'oeil d'un cyclope volant à l'aide de ses mains. En touchant le sol, il se retrouva face à face avec un zombie qu'il pulvérisa sans hésitation d'un tir de fusil à pompe. Un déplacement précipité sur la droite lui permit d'éviter de justesse un rayon laser le visant, et il riposta d'un triple tir auto-guidé de son lance-roquette. Une autre menace approchait déjà, un monstre en armure à l'apparence reptilienne ondulant sur le sol, et il prit de la hauteur pour s'éloigner à l'aide de son grapin. Atterrissant devant un autre membre de la horde de démons, il le découpa aussitôt dans le sens de la hauteur, à l'aide d'une tronçonneuse. Dans le casque d'Ashley, ce déferlement insensé de violence était sublimé par une musique assourdissante, combinant batterie, guitare électrique et instruments artificiels. Ne cessant de se déplacer, sautant, glissant, elle éliminait ses ennemis les uns après les autres, jusqu'à ce que l'un d'eux ne se montre trop coriace, et que le " game over " redouté s'affiche devant elle.

- Putain ! fulmina l'américaine à haute voix. Je les déteste !
Au bout de la ligne, l'homme auquel elle streamait sa partie se fendit d'un rire amusé.
- Je t'avais prévenue, dit-il. Il faut que tu t'approches à moyenne distance, ou tu es trop vulnérable à leurs attaques.
- Mais je le sais très bien ! s'exclama-t-elle en guise de protestation. C'est juste que je n'ai pas le temps !
- On dirait surtout que tu te cherches des excuses, la provoqua l'autre en se réjouissant d'avance d'une réaction qui ne se fit pas attendre.
- Va te f...

Le son soudain d'une cloche, signalant la réception d'un sms, leur épargna à tous les deux une vulgarité. Intriguée, Ashley déposa sa manette sur le canapé et se pencha pour récupérer son téléphone portable sur la table basse, sa main se faufilant entre une bouteille de cidre entamée et une flûte à moitié pleine. Considérant l'heure, elle s'attendait à un message venu de son continent natal, aussi s'étonna-t'elle doublement de l'expéditeur, au moins autant que les quelques lignes qui s'affichaient sous ses yeux.


Je suis devant chez toi avec un Bowmore 12 ans que je serais capable de me taper tout seul si tu refusais de m'ouvrir.


Moins d'une seconde à peine après qu'elle ait terminé de les lire, un autre message arriva.


Je suis désolé pour l'autre fois.


Elle souffla du nez, désabusée. L'autre fois auquel Cade faisait allusion, c'était sa réponse négative lorsqu'elle lui avait proposé de sortir fin juillet, au retour de ses " vacances ". Une chose dont elle ne s'était pas formalisée du tout sur le moment, s'attendant à ce que le new-yorkais ne la relance dans les jours qui avaient suivis. Sauf que ça n'avait pas été le cas. Les jours s'étaient mués en semaines, les semaines en un mois, et face à ses inquiétudes, elle n'avait reçu en retour qu'un mutisme acharné. Un silence radio inattendu et blessant qui s'était prolongé jusqu'à aujourd'hui, en ce jour de septembre. Un instant, l'espionne envisagea de l'ignorer, d'attraper sa manette et de continuer sa partie jusqu'à ce que soit venue l'heure de dormir. Après tout, elle avait un pari à gagner. Puis elle se rendit compte d'à quel point cela pouvait être égoïste et puéril. Cliquant sur l'espace dédié, ses doigts pianotèrent une réponse aussi courte que concise.


J'arrive.


- J'arrête pour ce soir, informa-t-elle son partenaire de jeu. J'ai du monde à la porte.
- Tu abandonnes déjà ?
- Bonne nuit, trancha-t-elle avec un sourire dans la voix.

Coupant la connexion, Ashley se leva. S'attendant à être seule ce soir, il y avait quelques menus détails à régler, à commencer par les restes de son repas, traînant sur le comptoir de la cuisine. Ceux-ci rangés dans un tuperware et mis au frigo, elle remisa également la bouteille de cidre et son verre. Même s'il débarquait à l'improviste, elle n'accueillerait pas Cade dans un appartement en bazar. Ne souhaitant pas le faire attendre plus que de raison, elle renonça à un détour par la salle de bains et noua ses cheveux tandis qu'elle traversait le vestibule, un chignon retenu à l'aide du stylo bic qui était resté dans la poche de sa blouse jusqu'à présent. Une blouse qui était d'ailleurs ouverte plus que de raison, et qu'elle tâcha de reboutonner tandis que l'ascenseur entamait sa descente vers le rez-de-chaussée.

En bas, seuls un dernier couloir, une porte et le portail la séparaient du new-yorkais qui patientait dehors. Dès qu'elle le vit, les réserves que la rousse pouvaient avoir s'envolèrent presque toutes en réalisant combien il lui avait manqué. Les choses s'étaient toujours si bien passées entre eux, il devait forcément avoir ses raisons pour s'être tenu éloigné. - Salut. En temps normal, elle se serait hissée sur la pointe des pieds pour une bise ; cette fois, elle s'approcha assez pour le glisser dans ses bras et échanger un câlin. – J'ai une place libre dans le parking de l'immeuble, dit-elle en se reculant, une fois l'étreinte rompue. Si tu préfères t'y garer.


 
- Les kits c'est trop de travail


Dernière édition par Ashley Spencer le Sam 2 Déc - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présence réduite
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Tumblr_oy7otuWVTs1ro95bto6_400
POSTS : 13815 POINTS : 50

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
Flashbacks: FAITH

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Whisky ☆ Fever #Cade 4 Whisky ☆ Fever #Cade 4 EmptyJeu 30 Nov - 15:34



Whisky Fever

@Ashley Spencer  & Cade Grimes

Cette journée de planque n’en finissait plus. Le casse-dalle que Cade finissait au volant de la Chevrolet noire n’avait pas plus de saveur. Il en jeta le papier d’emballage sur le siège passager en se jurant de ne plus retourner dans ce snack, quoi qu’il advienne et même si son estomac criait famine. Le pain de mie, le fromage et les quelques tranches de bacon qui restaient sagement dans son frigo feraient nettement mieux l’affaire, et ce même s’il rentrait tard. Car quand il jeta un œil à sa montre, l’enquêteur remarqua que la soirée était déjà bien avancée. Il vérifia si de la lumière avait illuminé le troisième étage de ce bâtiment, lui laissant penser que le propriétaire de l’appartement était rentré sans qu’il ne s’en aperçoive. Mais rien. Les rideaux étaient encore tirés et l’intérieur demeurait aussi sombre que la nuit tombée. Forcé de constater qu’il n’avancerait pas là-dessus ce soir, Cade démarra le moteur, alluma les feux sans plus craindre d’être repéré et manœuvra pour prendre la direction de chez lui, à Redcliffe. La journée n’avait pas été fructueuse. La fatigue le gagnait. Il lui semblait que rien n’aboutissait avec le cumul de nombreux évènements ces derniers mois. Son implication dans son boulot en avait pris un petit coup. Il fallait dire que les dossiers n’étaient pas des plus passionnants et ne relevait que d’un travail de surveillance, sans fond et sans grand intérêt. Pas de quoi réactiver une adrénaline essentielle pour sa motivation. Alors qu’il se garait devant son appartement, son portable sonna et l’informa que sa frangine cherchait à le joindre. Il répondit sans une once d’hésitation, révélant ainsi que Milena détenait un pouvoir incontestable sur lui, celui de toujours lui faire décrocher son téléphone. Un avantage considérable dont elle tirait bien profit.

« Milou… » soupira-t-il en ouvrant sa porte d’entrée et en pénétrant dans son modeste salon. « J’n’irai pas à Londres. Ok ? J’n’ai absolument rien à foutre là-bas ! » Il était hors de question qu’il se plie à sa demande cette fois. Passer Noël dans son pays d’origine, en feignant une joie immense que la famille Grimes soit réunie pour les festivités de fin d’année ?! Inimaginable. Il garda le téléphone collé à l’oreille en écoutant les arguments intempestifs de sa sœur. Elle déployait des efforts considérables que Cade balayait d’un roulement d’yeux, totalement las de devoir de nouveau évoquer ce voyage tant attendu par la jeune avocate. « C’est l’occasion Cade ! », « Tu peux faire un effort pour moi Cade ! » étaient ponctués de « S’il te plaiit » enfantins auxquels il résistait en imaginant le calvaire que cela serait de supporter ses parents pour plus d’une heure. Il avait besoin d’une bière ! Manque de bol, il n’y en avait plus au frais. Il referma alors la porte de son réfrigérateur et s’attela à ratisser ses placards. Dans celui du bas, il mit la main sur une Tooheys. Pas la meilleure mais ça ferait l’affaire à ce stade de la conversation et de la soirée. Et puis, planquée derrière, une jolie bouteille ambrée. Une merveille qu’il avait complètement zappé. Un Malt qui trouva directement son attention et qu’il sortit de son antre avec délicatesse. « Je dois te laisser, j’ai du boulot là… » Il se redressa, Bowmore 12 ans dans la main et mit fin à son appel. « Rappelles moi demain ok ? » Demain ? Serait-il seulement en état avec cette trouvaille ?

Il avait expédié sa sœur et cette histoire de repas de famille qui l’ennuyait. Mais il n’allait pas réserver le même traitement à cette bouteille de whisky. Grimes sortit un verre et le déposa sur le mini bar qui séparait son petit salon de son coin cuisine et s’apprêtait à rendre sa fin de journée un peu plus distrayante. Mais quand il prit de nouveau la bouteille en main et qu’il en scruta l’étiquette, deux solutions s’offrirent à lui. Gâcher cette merveille en la vidant seul pour éponger ses tracas, ou bien en faire profiter quelqu’un qui saurait l’apprécier, et en qui il pourrait trouver un peu de bienveillance, et beaucoup de positif. Le visage d’Ashley arriva bien vite dans ses pensées. Il s’en voulu immédiatement de ne pas avoir pu se libérer alors qu’il lui avait promis de le faire depuis des mois. Sa récente décadence n’avait pas fait de lui quelqu’un de fiable ces derniers temps… Il embarqua la bouteille, attrapa ses clés de voiture et quitta Redcliffe avec détermination.

Garé devant l’immeuble, Cade sortit de sa caisse et adossé à son capot, il envoya un message explicite.

Je suis devant chez toi avec un Bowmore 12 ans que je serais capable de me taper tout seul si tu refusais de m'ouvrir.


Ce à quoi il ajouta des excuses quelques secondes plus tard pour tenter de convaincre la rousse de lui ouvrir sa porte. Ashley ne lui avait plus donné signe de vie depuis ce soir là où il avait refusé de la rejoindre. Un soir où il n’était pas dans un bel état, où il n’aurait pas été de bonne compagnie. Les moments où il ressassait son passé et pestait sur un présent peu glorieux n’étaient pas jolis à voir. Mais il payait le prix de son absence sans doute trop longue pour une relation qui prenait de l’importance.

J'arrive.


Il sourit en coin pour lui-même en rangea son portable dans sa poche. Quelques minutes plus tard, Ashley fit son apparition et cette étreinte muette le rassura sur son accueil. « Salut ». Cade serra la virginienne dans ses bras et se conforta dans l’idée que c’était bien ce qu’il lui fallait. – J'ai une place libre dans le parking de l'immeuble, si tu préfères t'y garer.  Il ne voyait pas d’inconvénient à laisser l’Impala ici à moins que… « Ça craint tant que ça par ici ? » Spring Hill, le quartier des affaires, était-il un Gotham city la nuit venue ? Cade lui présenta le fameux Malt avec fierté. « C’était dommage d’en profiter seul… » Outre cette tristesse de boire dans son coin, c’était un réel besoin de voir Ashley et de tirer quelques forces d’un instant passé en sa compagnie.











 
-------------------------------------------
Whisky ☆ Fever #Cade 4 763986grimes
Whisky ☆ Fever #Cade 4 OrLErGE
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les jeux d'ombres
les jeux d'ombres
Whisky ☆ Fever #Cade 4 7vHkInU Présent
ÂGE : 43 ans (23 juillet 1980)
SURNOM : Son nom de code : Duchesse. Directement inspiré de la maman des Aristochats. Wonder Woman, par l'équipe des forces spéciales avec laquelle elle est intervenue en Décembre. Big Mac, pour les renseignements intérieurs australiens.
STATUT : Une photo d'eux pliée dans son portefeuille, la culpabilité de sa mort reste une ancre de miséricorde. Et pourtant.
MÉTIER : Conseillère auprès du VP de Boeing Defence Australia. Officier de la CIA spécialisé en contre-terrorisme, linguistique, subversion et "extraction d'informations"
LOGEMENT : Spring Hill, St Paul's Terrace.
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Hyejinsgenre-cat
POSTS : 1139 POINTS : 20

TW IN RP : Violence (physique et morale), drogues, alcool, tabac, armes à feu, diffamation, sexisme, criminalité, PTSD
TW IRL : Erreur 404
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Fume des clopes aux herbes, comme dans les films ~ Conduit une Chevrolet Camaro 1967 SS ~ Pratique la course à pied, l'escalade et le muay thaï. Entre autres choses. ~ Est titulaire d'une licence de parachutisme de niveau C ~ Parle couramment l'anglais, l'espagnol, le français, l'arabe et le farsi. Apprend le pachto par nécessité professionnelle ~ Amatrice de jeux vidéos tels que Madden NFL, Battlefield ou même Doom ~
CODE COULEUR : #067790
RPs EN COURS : Whisky ☆ Fever #Cade 4 Ezgif-1-3b70c120c9
∆ JACKSON #3 - We are false and evanescent, and aware of our deceit, from the straw that is our vitals to the clay that is our feet. You may serve us if you must, and you shall have your wage of ashes, though arrears due thereafter may be hard for you to meet.

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Giphy
∆ GAÏA#1 - How do you like the Queen?” said the Cat in a low voice. “Not at all,” said Alice: “she’s so extremely—” Just then she noticed that the Queen was close behind her, listening: so she went on “—likely to win, that it’s hardly worthwhile finishing the game.”

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Ezgif-3-63a138d50e
∆ CADE#4 - The while let music wander round my ears; and as it reaches each delicious ending, let me write down a line of glorious tone, and full of many wonders of the spheres: For what a height my spirit is contending, 'tis not content so soon to be alone.

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Giphy

∆ LOLA, ∆ CHANNING#3


RPs EN ATTENTE : Toi
RPs TERMINÉS : Cade#2,
Cade#3,
Jackson#1,
Jackson#2,
Channing#2
AVATAR : Jessica Chastain
CRÉDITS : Signature: awona
DC : Virgil Sharps
PSEUDO : Mushu
INSCRIT LE : 04/01/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t47718-ashley-e-n-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t47733-ashley-spencer-one-coin-three-sides

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Whisky ☆ Fever #Cade 4 Whisky ☆ Fever #Cade 4 EmptySam 2 Déc - 20:00




 

Whisky Fever
Cade ✦ Ashley




A sa façon, Ashley était aussi responsable que Cade de ces semaines de silence. C'est que l'américaine n'avait pas apporté que des bagages à son retour de vacances. Lors de son voyage aux US, entre tests physiques, psychologiques et linguistiques qui lui avaient ôté toute espoir de pouvoir se reposer, Langley lui avait confirmé ce pour quoi son supérieur et ami de longue date l'avait déjà prévenue : que son implication à partir de juillet ne se résumerait plus à des voyages ponctuels, en tout cas pas si elle voulait avoir un rôle à jouer dans les futures opérations au Moyen-Orient. Ainsi, à sa charge de travail chez Boeing s'était ajoutés des réunions quotidiennes avec sa nouvelle équipe, basée au Bahreïn : des briefings, des transcripts, des écoutes de conversations enregistrées à l'insu des participants, des études de clichés photographiques ou satellitaires, et tout ce qui lui était permis d'accomplir à distance. Jongler efficacement entre toutes ces tâches et son job pour le géant de l'aérospatiale lui avait demandé une période d'adaptation, durant laquelle elle avait sacrifié une partie de sa vie sociale, et elle sortait enfin la tête de l'eau, comme cette soirée jeux vidéos pouvait en attester. Que celle-ci fut interrompue par la visite impromptue du new-yorkais ne la dérangeait pas, au contraire : elle s'en rendait compte entre ses bras.

Leur étreinte terminée, la suggestion de garer sa voiture dans le parking souleva chez Cade une question légitime. « Ça craint tant que ça par ici ? » Ashley médita sa réponse. Les voitures datant d'avant les années 90 étaient vulnérables au hot wiring, ce procédé usé et abusé des films hollywoodiens où le protagoniste démarrait un véhicule en court-circuitant deux câbles. C'était le cas de l'Impala, et aussi celui de sa Camaro. Elle pourrait sans aucun mal s'y introduire et s'en aller avec sans avoir besoin de clefs, tout comme n'importe quel voyou s'y connaissant suffisamment en mécanique. Il était peu probable que l'un d'entre eux se promène dans Spring Hill à cette heure-ci, et encore moins probable qu'il s'y risque. - Je suppose que non, reconnut-elle avec légèreté. Ses yeux se posèrent alors sur la bouteille au liquide ambré que Cade lui présentait fièrement. « C’était dommage d’en profiter seul… »  Ses sourcils se haussèrent exagérément tandis qu'elle croisait ses bras sous sa poitrine, feignant un air réprobateur. - Une part de moi se sent un peu vexée, tu sais. Que tu penses à moi pour boire de l'alcool. Qu'est-ce que cela racontait sur sa consommation ? Rien du tout, décida-t-elle. Si c'était son prétexte pour qu'ils se voient, et bien soit. Tournant les talons, elle l'invita à la suivre vers le penthouse. -...  L'autre a hâte d'y goûter.

Un voyage en ascenseur plus tard, Ashley réalisa qu'elle avait oublié de couper la console au moment d'arriver dans le salon, l'écran toujours sur le menu pause. Loin de s'en formaliser, la rousse choisit plutôt d'en jouer. - J'étais débordée, comme tu peux le voir. Elle avait depuis longtemps passé l'âge de justifier ses hobbies ou d'en avoir honte, et ne s'attendait pas à ce que Cade la juge de toute façon. Attrapant manette et télécommande, elle éteignit le tout. - Un collègue a parié que je n'arriverai pas à le terminer en difficulté maximale, expliqua-t-elle. Il n'avait peut-être pas tort, mais c'était sans compter sur son opiniâtreté. Son seul véritable obstacle serait le temps qu'elle avait à y accorder. - Tu le bois pur, ou on the rocks ? demanda-t-elle, passant du coq à l'âne. Quelques pas l'avaient menée jusqu'à la cuisine, où elle ouvrit un meuble pour récupérer deux verres à whisky. N'attendant pas sa réponse, elle remplit ensuite un bol de glaçons, d'une pression sur l'un des boutons du réfrigérateur. Voyant qu'il restait planté là à la regarder s'affairer, elle le poussa sans gêne vers la terrasse. - Va t'asseoir, j'arrive.

Dehors, au milieu des plantes ornementales qui agrémentaient le patio, Cade pourrait profiter des lumières nocturne de la ville et d'une vue imparable sur le centre des affaires, jamais endormi. L'air était raisonnablement chaud à cette heure, et le bruit diffus, lointain de la circulation offrait un fond sonore bienvenue face au calme du quartier cossu. Lorsqu'Ashley le rejoignit, quelques minutes plus tard, elle apportait avec elle un plateau sur lequel reposait, outre leurs verres et les glaçons un bol contenant des olives, l'autre un mélange de noix, amandes et pistaches, ainsi que son enceinte Marshall. - Si tu m'avais prévenue, j'aurais acheté des petits fours. L'ensemble déposé sur la table en bois, elle tira l'une des chaises en osier et s'assit – enfin – Pas en face du new-yorkais, mais à côté. - Tu nous sers ? Etait-ce sa venue qui l'enthousiasmait ainsi, son implication renouvelée pour la CIA, une combinaison de ces facteurs, ou autre chose ? Quoi qu'il en soit, elle avait l'air lumineuse.



 
- Les kits c'est trop de travail
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présence réduite
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Tumblr_oy7otuWVTs1ro95bto6_400
POSTS : 13815 POINTS : 50

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
Flashbacks: FAITH

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Whisky ☆ Fever #Cade 4 Whisky ☆ Fever #Cade 4 EmptyMar 5 Déc - 15:54



Whisky Fever

@Ashley Spencer  & Cade Grimes

Si d’ordinaire Cade mettait un point d’honneur à trouver une place de choix pour garer sa précieuse Impala, ce soir là il trouvait que l’endroit où il s’était arrêté conviendrait bien. Le quartier n’avait pas l’air si terrifiant, personne ne le collait au point de menacer la carrosserie ou de lui emboutir l’arrière, et il lui tardait de s’installer devant un verre avec Ashley, pour retrouver une harmonie réconfortante et apaisante. Il lui exposa d’ailleurs la bouteille qui allait agrémenter leur soirée. Néanmoins, sa maladresse, qui marquait la discrétion de son affection pour la rousse, avait été remarquée. - Une part de moi se sent un peu vexée, tu sais. Que tu penses à moi pour boire de l'alcool. Leurs dernières sorties ensemble avaient passionnément mêlé le sport et la musique à une consommation d’alcool non négligeable et pourtant tellement naturelle qu’il avait fait passer ce goût commun au premier plan. Sans doute était-ce une façon de repousser des aveux plus sincères dont le chemin jusqu’à des mots concrets était bien sinueux. Cade se mordit la lèvre inférieure, sa mine reflétant sa culpabilité. Il cherchait déjà comment se rattraper en baissant la tête, un léger rictus se dessinant sur sa bouche. Sa répartie n’était pas convaincante ce soir. Heureusement, elle avait de quoi remonter le niveau. -...  L'autre a hâte d'y goûter. Il releva les yeux et son sourire s’élargit. Il était prêt à la suivre et à découvrir la tanière d’Ashley Spencer.

L’immeuble était pourvu d’un ascenseur et celui-ci grimpa pendant plusieurs secondes avant qu’Ashley ne le conduise devant cette porte qui renfermait une partie de sa personnalité. Car Grimes le savait bien. Un domicile révélait souvent bien plus d’une personne que tout ce que celle-ci pourrait daigner avouer. La disposition du mobilier, la décoration et ses couleurs, les petits objets entreposés qui livraient parfois des détails surprenant sur l’hôte ou l’hôtesse de maison. L’œil de Cade s’était affiné et faisait bon ménage avec sa curiosité innée. Nul doute qu’il souhaitait en apprendre davantage sur Ashley et déjà, à peine entré, ses yeux trainèrent sur les recoins après avoir balayé la grande pièce d’un regard large. Il fit quelques mètres à pas lents. C’était un vaste appartement, élégant et habillé de matériaux nobles alliant modernité et douceur. Des détails choisis avec soin relevaient le côté audacieux de leur propriétaire. Cet immense tableau par exemple, dans ce couloir assombrit qu’il inspecta de sa position pour établir un semblant de plan géographique. Une pièce à la fois inflexible et raffinée qui avait probablement été minutieusement inspectée par Ashley avant son acquisition, ne manquerait pas de parler pour elle. Ce qui sautaient aux yeux, c’étaient ces baies vitrées qui projetaient d’ici les points de lumières d’un côté de la ville. Un lieu de vie somptueux, très loin de son modeste appartement de Redcliffe aux espaces réduits, et à la décoration très peu feng-shui. Cette différence était certainement la première que Cade notait dans leurs vies tellement similaires. - J'étais débordée, comme tu peux le voir. Si elle n’en avait pas parlé, il n’aurait pas remarqué tout de suite l’arrêt sur image. Un jeu vidéo. - Un collègue a parié que je n'arriverai pas à le terminer en difficulté maximale. Il haussa les sourcils. S’il s’agissait là d’un de ses péchés inavouables, il en avait aussi. Les siens se situant plus dans le type de programme tv qu’il adorait mater des heures durant. Loin des films pour adultes déjà dans l’esprit de certains, les dessins animés retenaient encore toute son attention et il arrivait qu’il se fende la poire seul devant son écran, défiant les préjugés d’un âge trop avancé pour de tels divertissements. « Et alors ? Tu l’as explosé dignement… ? » Le résultat comptait dans ce genre de pari !

- Tu le bois pur, ou on the rocks ? Généralement, le verre descendait bien plus vite que la glace ne fondait quand Grimes buvait un Malt. Et il préférait largement en déguster les arômes à température ambiante. «Pur. Toujours.» Il fit quelques pas vers la cuisine et s’immobilisa en regardant Ashley s’affairer. - Va t'asseoir, j'arrive. Il sourit et, obéissant, il atterrit sur la spacieuse terrasse surplombant Spring Hill. Il déposa la bouteille de Bowmore sur la table et, mains dans les poches, il s’approcha pour observer la vue idyllique, en relâchant quelque peu une tension qui s’était installée involontairement en lui. - Si tu m'avais prévenue, j'aurais acheté des petits fours. Il se tourna pour remarquer qu’Ashley mettait du cœur pour le recevoir. Il vint s’asseoir sur l’une des chaises en osier. « Pas de chichis, les choses simples sont les meilleures ! » C’était un peu sa philosophie de vie. Débarquer à l’improviste était aussi une habitude qui avait fait ses preuves pour découvrir les gens et leurs réactions premières. - Tu nous sers ? L’enquêteur saisit la bouteille et en déversa un quart de verre pour chacun. Avec précaution, il poussa le sien vers la jeune femme et ils trinquèrent dans un petit tintement sonore. « A nous ! Et à ton indulgence qui me facilite grandement la tâche ! » En pénétrant son regard, il trempa ses lèvres pour une première gorgée et s’en délecta en gardant le liquide un court instant contre son palais. Un délice ce 12 ans. Il finit par reposer ses yeux sur son verre. «Je cherchais pas à t’éviter, je m’suis laissé submergé par le boulot, la famille… » Ça c’était une part de la vérité. Sa sœur Milena était rentrée d’Angleterre entre temps et il lui avait fallu gérer quelques impératifs peu enthousiasmants. « J’étais sur les nerfs et pas forcément de très bonne compagnie. » Observant nonchalamment les toits des buildings qui apparaissaient d’ici, il reprit. « Mais même si ce malt est excellent, c’n’était qu’un argument pour renforcer ma plaidoirie. » Il s’était tourné vers elle et arborait un sourire taquin. En attrapant quelques noix, il ajouta. « A priori, je m’en sors plutôt pas mal Madame la juge… » L'ironie laissa place à la sincérité dans le ton de sa voix. "J'suis content d'te voir."












 
-------------------------------------------
Whisky ☆ Fever #Cade 4 763986grimes
Whisky ☆ Fever #Cade 4 OrLErGE
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les jeux d'ombres
les jeux d'ombres
Whisky ☆ Fever #Cade 4 7vHkInU Présent
ÂGE : 43 ans (23 juillet 1980)
SURNOM : Son nom de code : Duchesse. Directement inspiré de la maman des Aristochats. Wonder Woman, par l'équipe des forces spéciales avec laquelle elle est intervenue en Décembre. Big Mac, pour les renseignements intérieurs australiens.
STATUT : Une photo d'eux pliée dans son portefeuille, la culpabilité de sa mort reste une ancre de miséricorde. Et pourtant.
MÉTIER : Conseillère auprès du VP de Boeing Defence Australia. Officier de la CIA spécialisé en contre-terrorisme, linguistique, subversion et "extraction d'informations"
LOGEMENT : Spring Hill, St Paul's Terrace.
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Hyejinsgenre-cat
POSTS : 1139 POINTS : 20

TW IN RP : Violence (physique et morale), drogues, alcool, tabac, armes à feu, diffamation, sexisme, criminalité, PTSD
TW IRL : Erreur 404
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Fume des clopes aux herbes, comme dans les films ~ Conduit une Chevrolet Camaro 1967 SS ~ Pratique la course à pied, l'escalade et le muay thaï. Entre autres choses. ~ Est titulaire d'une licence de parachutisme de niveau C ~ Parle couramment l'anglais, l'espagnol, le français, l'arabe et le farsi. Apprend le pachto par nécessité professionnelle ~ Amatrice de jeux vidéos tels que Madden NFL, Battlefield ou même Doom ~
CODE COULEUR : #067790
RPs EN COURS : Whisky ☆ Fever #Cade 4 Ezgif-1-3b70c120c9
∆ JACKSON #3 - We are false and evanescent, and aware of our deceit, from the straw that is our vitals to the clay that is our feet. You may serve us if you must, and you shall have your wage of ashes, though arrears due thereafter may be hard for you to meet.

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Giphy
∆ GAÏA#1 - How do you like the Queen?” said the Cat in a low voice. “Not at all,” said Alice: “she’s so extremely—” Just then she noticed that the Queen was close behind her, listening: so she went on “—likely to win, that it’s hardly worthwhile finishing the game.”

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Ezgif-3-63a138d50e
∆ CADE#4 - The while let music wander round my ears; and as it reaches each delicious ending, let me write down a line of glorious tone, and full of many wonders of the spheres: For what a height my spirit is contending, 'tis not content so soon to be alone.

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Giphy

∆ LOLA, ∆ CHANNING#3


RPs EN ATTENTE : Toi
RPs TERMINÉS : Cade#2,
Cade#3,
Jackson#1,
Jackson#2,
Channing#2
AVATAR : Jessica Chastain
CRÉDITS : Signature: awona
DC : Virgil Sharps
PSEUDO : Mushu
INSCRIT LE : 04/01/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t47718-ashley-e-n-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t47733-ashley-spencer-one-coin-three-sides

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Whisky ☆ Fever #Cade 4 Whisky ☆ Fever #Cade 4 EmptySam 16 Déc - 1:27




 

Whisky Fever
Cade ✦ Ashley



 

Aussi surprenant que cela puisse paraître, c'était la première fois que Cade visitait son nouvel appartement, quand bien même Ashley y avait emménagé depuis près d'un an maintenant. Il était jusqu'alors plus familier avec son ancien trois pièces, situé au sein de Fortitude Valley, et la différence entre les deux logements ne pouvait être plus flagrante. L'ascenseur seul en témoignait, guidé directement jusqu'au penthouse après l'entrée d'un digicode. Pourtant c'est sur la console allumée qu'ils s'attardèrent, faisant part de ce défi qu'on lui avait lancé. « Et alors ? Tu l’as explosé dignement… ? » Avec l'amusement suscité par ce franc-parler, il y avait aussi de l'humilité dans le sourire de la rousse quand elle lui répondit.  - Pas vraiment, non. Pour le moment, c'était surtout le jeu qui lui bottait le train, et pas l'inverse. C'est qu'elle n'avait découvert l'univers vidéoludique que tardivement, l'engouement des 80's pour les salles d'arcade s'étant déjà essoufflé lorsqu'elle avait eu l'âge de s'y rendre avec des amis. Après ça, il y avait eu le lycée puis l'université ; ce double cursus, exigeant trop de son temps libre pour qu'elle le gaspille sur des consoles. Entre cette époque désormais lointaine et l'actuelle, sa consommation de jeux n'était restée que sporadique, essentiellement des après-midi ici et là pour tuer le temps, entre des bases militaires et des planques, où les journées s'éternisaient parfois. Alors il y avait du progrès à faire. Une réalité qui ne la contrariait pas. Son esprit de compétition aussi aigü qu'elle n'était têtue, ce challenge-ci était suffisamment relevé pour garder son attention, même pour celle qui préférait d'ordinaire les compétitions multijoueurs; où elle se frottait à d'autre.. - Pas encore. Ce serait le point final sur ce sujet, tous deux s'éloignant vers la cuisine.

Recevoir convenablement ses invités était une règle cardinale que lui avait transmise ses deux parents, sa mère surtout, et Ashley l'honorait toujours. Quand bien même les invités en question n'étaient pas attendus. Cade chassé sur la terrasse, elle s'y attela tant bien que mal. Nous étions jeudi, et le traiteur ne la livrant que le samedi, son réfrigérateur n'avait pas grand chose à lui offrir. A défaut de mieux, son choix se porta sur les olives qu'elle réservait pour un sauté de veau, auxquelles l'américaine ajouta une poignée généreuse des fruits secs qu'elle consommait habituellement le matin, juste avant de débuter son jogging. C'était toujours mieux que rien. Le tout réuni sur un plateau, ses pas ne la guidèrent vers la terrasse qu'une fois son enceinte récupérée, soirée rimant toujours avec musique. - Si tu m'avais prévenue, j'aurais acheté des petits fours, lança-t-elle au new-yorkais en le rejoignant. Même pas annoncé, et elle se pliait en quatre pour l'accueillir ! « Pas de chichis, lui rétorqua-t-il. Les choses simples sont les meilleures ! » Son regard oblique en dit long. - ... Comme cet Bowmore de 12 ans d'âge, je suppose ? Sa distillation, son vieillissement, le choix des ingrédients : y'avait-il quoi que ce soit de " simple " dans la production d'un whisky réussi ? Qu'en était-il de son goût ? Sucré ? Boisé ? Tourbé ? Floral ? Fruité ? Il n'y avait qu'une seule façon de le savoir : en y goûtant. - Tu nous sers ? Une entorse au protocole ; l'hôtesse se dérobant à son devoir de service.

Le single malt versé, elle y plongea deux glaçons, attrapés à l'aide d'une pince. - Je le préfère dilué, expliqua-t-elle avec un sourire. L'eau froide adoucissait la brûlure de l'éthanol, tout en permettant aux arômes de la boisson de mieux se développer. C'est en tout cas qu'on lui avait appris.  - A nous. Leurs verres émirent un son pur, aigü et mélodieux au moment de s'entrechoquer, caractéristique du cristal. - Et à ton indulgence qui me facilite grandement la tâche ! » Sentant qu'il y avait autre chose, l'espionne choisit de ne pas répondre pour le moment, laissant Cade continuer. « Je cherchais pas à t’éviter. » Et elle aurait été surprise du contraire. Ils avaient passé un excellent moment lors de leur dernière sortie ensemble, sans aucune autre ombre au tableau que cette altercation avec un groupe de jeunes éméchés, et elle s'était séparée de lui avec regret. « Je m’suis laissé submergé par le boulot, la famille… » Il éludait. Sans effort ou sans conviction, cela soulevait la question de ses raisons. « J’étais sur les nerfs et pas forcément de très bonne compagnie. » Tandis que le regard du new-yorkais se perdait sur les toits, le sien vint reposer sur les cubes limpides flottant dans son verre, deux îlots voguant à la surface d'une mer résineuse. Elle cherchait à mieux cerner le sentiment qui l'avait soudain gagnée suite à cet aveu, et comprit qu'il s'agissait de déception. « Mais même si ce malt est excellent, c’n’était qu’un argument pour renforcer ma plaidoirie. »

Était-ce parce qu'il ne l'estimait pas assez proche de lui pour la mettre dans la confidence de ses problèmes ? Ou parce qu'à l'inverse, il appréciait trop leurs moments passées ensemble pour les vouloir les ternir de ses propres préoccupations. L'un dans l'autre, il s'était – l'avait – tenue à distance, et à moins qu'elle se fasse des idées sur la nature de leur relation, celle-ci était potentiellement vouée à stagner tant qu'ils choisiraient de préserver ce statu quo. « A priori, je m’en sors plutôt pas mal Madame la juge… »  Sortant de ses pensées, ses yeux rencontrèrent les siens juste à temps pour lui sourire en retour, noyant momentanément le poisson. « J'suis content d'te voir. » Maintenant qu'il allait mieux, - à priori - et qu'elle n'avait plus aucun rôle à y jouer.   - Moi aussi, dit-elle sincèrement. - Mais le jury est encore en délibération. Cade avait mis le pied dans la porte avec ses métaphores et elle n'hésiterait pas à s'en servir. - D'un côté, la défense avait visiblement ses raisons. De l'autre... Lentement, Ashley fit tourner son verre auquel elle n'avait pas encore touché, songeant que cette soirée n'aboutirait nulle part si elle n'était pas sincère – sinon à un goût d'amertume qui n'avait rien à voir avec la boisson. - L'accusation espérait... La rousse marqua une pause, cherchant ses mots. Puis renonça dans la foulée à cette tentative de rester évasive. - Tu sais quoi ? Je serais contente de te voir que tu ailles bien ou non. C'est tout. Puis elle vida son fond de verre, d'une traite qui lui calcina la gorge et fit monter des larmes à ses yeux. - Seigneur. Elle parvint - presque - à ne pas tousser. Mais quand on était habituée à la douceur des bières et du vin, c'était inévitable. - Si c'est ta façon d'enterrer la hache de guerre... Elle aspira de courtes bouffées d'air, entre deux toux. ... Tu ferais un piètre diplomate, crois-moi.



 
- Les kits c'est trop de travail
Revenir en haut Aller en bas
Cade Grimes
Cade Grimes
le fils de krypton
le fils de krypton
Présence réduite
ÂGE : Quarante ans +2. Les années passent...et se ressemblent.
SURNOM : Superman ?
STATUT : Célibataire.
MÉTIER : Ex Agent fédéral du FBI américain. Viré pour faute. Vers un nouveau poste d'enquêteur privé...
LOGEMENT : #275 Silvester Street - REDCLIFFE
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Tumblr_oy7otuWVTs1ro95bto6_400
POSTS : 13815 POINTS : 50

TW IN RP : Alcool, meurtre, langage grossier, violence, sexe, parent toxique,
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : L'ainé d'une famille Londonnienne très aisée - Il a fuit le milieu mondain pour une vie bien plus simple - Une soeur et deux frères - Ne veut plus rien savoir de son paternel - Traine beaucoup les pubs le soir pour boire un whisky - Ex Agent fédéral du FBI américain - Il aime les belles voitures, les forts caractères, et les dessins animés. Il déteste parler de lui. Habitué des relations (très) courtes et/ou compliquées !
CODE COULEUR : #595959
RPs EN COURS :
Flashbacks: FAITH

RPs TERMINÉS : MAZE - TESS - LAZARUS - MILENA - MAZE/GRETA - SHERIDYN (en attente) - SAVANNAH - LOAN - LEONARDO - SAVANNAH #2 - LEENA - ROBIN-HOPE - MILENA #2 - TESS #2 - ELORA - MAZE #2 - SAVANNAH #4 - PAOLA - SAVANNAH #5 - OAKLEY - ZELDA - SAVANNAH #6 - SAVANNAH #8 - SAVANNAH #9 - QUINN - SAVANNAH #7 - SAVANNAH #10 - OAKLEY #2 - SAVANNAH #11- CLAIRE - SAVANNAH #12 - SAVANNAH #13 - QUINN #2 - WILLIAMS FAMILY - ELIZABETH - SAVANNAH #14 -SAVANNAH #16 - SAVANNAH #17 - EVAN - ELIZABETH - AUDEN - SAVANNAH #15 - ANASTASIA - NICO - ELIE - SAVANNAH #18 - HALSTON - SVETLANA - CASSIA - SAVANNAH #19 - SAVANNAH #20 - QUINN #3 - SAVANNAH #21 - SAVANNAH #22 - GABRIELLE - ASHLEY - JULIANA - DREW - SAVANNAH #23 - SAVANNAH #24 - MILENA #1 - SAVANNAH #25 - SAVANNAH & JACKSON - GABRIELLE #2 - EIJI - DEBORAH - HARPER - LUCY - THOMAS - ASHLEY #2 - LUCY #2 - DEBORAH #2 - SAVANNAH #27 - ASHLEY #3 - RILEY #1 - PENELOPE #1

Flashbacks
2019 - MIA - MIA #2 - HALSTON #2
Juin 2017 - SAVANNAH
AVATAR : Jensen Ackles
CRÉDITS : Moi même
DC : Nope
PSEUDO : Fax
INSCRIT LE : 31/03/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19330-cade-grimes-family-doesn-t-end-with-blood
https://www.30yearsstillyoung.com/t19386-cade-grimes-family-business-and-cie

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Whisky ☆ Fever #Cade 4 Whisky ☆ Fever #Cade 4 EmptyJeu 18 Jan - 14:48



Whisky Fever

@Ashley Spencer  & Cade Grimes

Un arrêt sur image. Une pause comme pour ce jeu vidéo qui trahissait l’occupation d’Ashley avant qu’il ne débarque. Des petits détails qui pouvaient paraitre insignifiants mais qui, en réalité, comblaient l’esprit préoccupé de Cade.  Petit à petit il entrait dans la sphère privée de la quarantenaire et s’il était là ce soir, c’était qu’il en était demandeur. Les similitudes entre leurs goûts et leur troublants passés – bien qu’il faille, de toute évidence, mettre de côté les standings bien différents de leurs home sweet home – le poussaient toujours plus facilement à s’en remettre à elle. Et bien qu’il eut prit un peu de temps pour lui donner des nouvelles depuis le festival, il ne se privait pas de ce sentiment de bien-être et de réconfort qui l’envahissait quand il passait un moment avec Ashley. Il fallait désormais qu’il parvienne à se racheter pour ce silence complètement stupide. « Les choses simples sont les meilleures ! » Avait-il d’ailleurs commenté lorsqu’elle s’était presque excusée de ne pas lui servir de petits fours pour l’occasion. Grimes n’était jamais le meilleur dans la formulation d’excuses car il estimait ne jamais avoir besoin d’en fournir. Cette fois, il devrait trouver les mots pour que la rousse ne lui en tienne pas rigueur trop longtemps tout simplement parce que l’idée l’embêtait sincèrement. Il commença donc par servir deux verres de malt pour trinquer, ce qui lui laissait encore quelques petites minutes pour choisir ses mots et, qui sait, l’alcool allait peut-être l’y aider. « Je cherchais pas à t’éviter. » Voilà qui était clair et qui devait évincer le moindre doute qu’Ashley pouvait avoir. Non, leur dernière soirée, riche en révélations, ne l’avait pas rebuté. Bien au contraire. Il lui fournit ensuite quelques minces informations sur ce qui l’avait poussé se rendre si peu disponible. Un euphémisme. Cade restait bien vague en évoquant des occupations professionnelles et des tracas familiaux certes réels, mais non moins usuels. Bien qu’une certaine pudeur subsistait entre eux quand il s’agissait de rentrer dans cette intimité, l’enquêteur laissa tout de même échapper quelques indices quant à son état moral, s’en servant idéalement de prétexte pour avoir fuit le moindre contact social ces dernières semaines.  « J’étais sur les nerfs et pas forcément de très bonne compagnie. ».

« J'suis content d'te voir. » Avoua-t-il finalement avec un petit sourire chaleureux. D’autant plus qu’elle venait de le faire entrer dans une autre strate de sa sphère privée et gardée en lui ouvrant la porte de chez elle. Il avait sans doute bien besoin de ça en ce moment. - Moi aussi. Mais le jury est encore en délibération. L’aspect ironique de cette réponse le guida sur le plancher léger mais néanmoins sinueux de cette conversation. - D'un côté, la défense avait visiblement ses raisons. De l'autre... L'accusation espérait... Cette hésitation ne lui était pas favorable. Il s’en voudrait que la déception se soit faite une place dans l’esprit d’Ashley. Et comme il était très peu doué dans le domaine, il y avait fort à parier que ce procès était perdu d’avance. Il se mordit involontairement la lèvre, fuyant le regard d’un air déjà coupable avant de la regarder de nouveau. - Tu sais quoi ? Je serais contente de te voir que tu ailles bien ou non. C'est tout. Il aimait ce revirement de situation, et cette capacité qu’elle avait de lâcher prise pour ne laisser place qu’à l’essentiel. « J’aime faire bonne figure. » Ce n’était pas un scoop. Sa technique résidait dans un temps de planque plus ou moins long pour digérer, pour ressortir vidé et prêt à sauver le monde. Quitte parfois à devoir ramer pour rattraper le temps perdu. Il porta son verre à ses lèvres quand Ashley manqua de s’étouffer, surprise par la ténacité du Bowmore. Le dynamisme de ces notes racée aux discrètes notes de vanille aura eu raison d’elle. - Seigneur. - Si c'est ta façon d'enterrer la hache de guerre... Tu ferais un piètre diplomate, crois-moi. Cette réplique était excellente et lui tira un léger rire. « J’étais pas sur d’avoir toute ton attention si j’avais ramené un Grant’s. » Trop habituel. Ces retrouvailles étaient à marquer puisque Cade ne comptait plus s’évaporer de sitôt.

Il prit, à son tour, une gorgée de Malt qui traina son parfum et son piquant de son palais à sa trachée. Il résista cependant et parvint à ne pas serrer la mâchoire.  Ses yeux balayèrent la vue splendide qu’il avait, même depuis ce fauteuil en osier. "Cet appart’ est… vraiment superbe !" Pas sûr qu’il puisse vivre ici sans ressentir le vide dans tout cet espace. Mais il était capable de reconnaitre la classe et l’avantage que ça représentait. " Qui as-tu soudoyé pour avoir les clés ?! Une terrasse pareille, ça s’ trouve pas partout !" Et c’était surtout inaccessible pour quelqu’un qui ne gagnerait pas sa vie de façon très confortable mais après tout, la Boeing Defence Australia n’était certainement pas avare de ce côté-là. Cade ferait presque honte avec sa garçonnière constamment en bordel et sa vue sur le parking de la résidence. Il observa son verre qui lui faisait de nouveau envie mais préféra libérer sa curiosité. « Raconte moi. Tes voyages… ? » Il se rappelait qu’Ashley avait un été chargé et il s’attendait, de façon enthousiaste, à ce qu’elle lui raconte la joie qu’elle avait eut d’assister à une rencontre entre deux équipes de baseball mythiques, ou les frissons ressentis lorsqu’un air de guitare avait résonné dans son intérieur…













 
-------------------------------------------
Whisky ☆ Fever #Cade 4 763986grimes
Whisky ☆ Fever #Cade 4 OrLErGE
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Vg4o2Xs

Revenir en haut Aller en bas
Ashley Spencer
Ashley Spencer
les jeux d'ombres
les jeux d'ombres
Whisky ☆ Fever #Cade 4 7vHkInU Présent
ÂGE : 43 ans (23 juillet 1980)
SURNOM : Son nom de code : Duchesse. Directement inspiré de la maman des Aristochats. Wonder Woman, par l'équipe des forces spéciales avec laquelle elle est intervenue en Décembre. Big Mac, pour les renseignements intérieurs australiens.
STATUT : Une photo d'eux pliée dans son portefeuille, la culpabilité de sa mort reste une ancre de miséricorde. Et pourtant.
MÉTIER : Conseillère auprès du VP de Boeing Defence Australia. Officier de la CIA spécialisé en contre-terrorisme, linguistique, subversion et "extraction d'informations"
LOGEMENT : Spring Hill, St Paul's Terrace.
Whisky ☆ Fever #Cade 4 Hyejinsgenre-cat
POSTS : 1139 POINTS : 20

TW IN RP : Violence (physique et morale), drogues, alcool, tabac, armes à feu, diffamation, sexisme, criminalité, PTSD
TW IRL : Erreur 404
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Fume des clopes aux herbes, comme dans les films ~ Conduit une Chevrolet Camaro 1967 SS ~ Pratique la course à pied, l'escalade et le muay thaï. Entre autres choses. ~ Est titulaire d'une licence de parachutisme de niveau C ~ Parle couramment l'anglais, l'espagnol, le français, l'arabe et le farsi. Apprend le pachto par nécessité professionnelle ~ Amatrice de jeux vidéos tels que Madden NFL, Battlefield ou même Doom ~
CODE COULEUR : #067790
RPs EN COURS : Whisky ☆ Fever #Cade 4 Ezgif-1-3b70c120c9
∆ JACKSON #3 - We are false and evanescent, and aware of our deceit, from the straw that is our vitals to the clay that is our feet. You may serve us if you must, and you shall have your wage of ashes, though arrears due thereafter may be hard for you to meet.

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Giphy
∆ GAÏA#1 - How do you like the Queen?” said the Cat in a low voice. “Not at all,” said Alice: “she’s so extremely—” Just then she noticed that the Queen was close behind her, listening: so she went on “—likely to win, that it’s hardly worthwhile finishing the game.”

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Ezgif-3-63a138d50e
∆ CADE#4 - The while let music wander round my ears; and as it reaches each delicious ending, let me write down a line of glorious tone, and full of many wonders of the spheres: For what a height my spirit is contending, 'tis not content so soon to be alone.

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Giphy

∆ LOLA, ∆ CHANNING#3


RPs EN ATTENTE : Toi
RPs TERMINÉS : Cade#2,
Cade#3,
Jackson#1,
Jackson#2,
Channing#2
AVATAR : Jessica Chastain
CRÉDITS : Signature: awona
DC : Virgil Sharps
PSEUDO : Mushu
INSCRIT LE : 04/01/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t47718-ashley-e-n-spencer
https://www.30yearsstillyoung.com/t47733-ashley-spencer-one-coin-three-sides

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Whisky ☆ Fever #Cade 4 Whisky ☆ Fever #Cade 4 EmptyLun 22 Jan - 1:22




 

Whisky Fever
Cade ✦ Ashley




La brûlure ressentie en buvant le whisky avait été rapidement suivie d'un vertige, le monde chavirant d'une telle façon qu'Ashley se pinça l'arête du nez et ferma momentanément ses yeux, le temps que la sensation ne passe. « J’étais pas sur d’avoir toute ton attention si j’avais ramené un Grant’s. » - Un quoi ? Toute ignorance feinte, le new-yorkais ne s'était pas trompé. Pour Ashley, les whiskys Grants appartenaient à ces gnôles qui se buvaient accoudé à un comptoir, entre copains, lors d'un barathon de fin de semaine. Elle avait dépassé ce stade depuis longtemps, et préférait en général déguster des boissons autrement plus onéreuses. Tout le contraire de ce qu'elle venait de faire, en vérité. Nul doute que si l'espionne continuait de vider son verre à ce rythme, elle roulerait sous la table avant que la grande aiguille de sa montre n'ait le temps d'effectuer un tour  de cadran. Ce qui ne serait pas un drame en soi, considérant qu'ils étaient chez elle. La dernière fois que l'espionne avait consommé plus d'alcool que de raison, elle s'était réveillée dans le lit d'un amiral, sans souvenirs de la soirée précédente ; et si celui-ci s'était conduit en vrai gentleman, elle n'en avait pas moins été morte de honte. Elle préférait donc éviter de réitérer l'expérience, même avec Cade à ses côtés, et surtout parce que son corps ne récupérait plus aussi bien qu'avant.

«  Cet appart’ est… vraiment superbe ! » Bien qu'elle n'y fut pas pour grand chose, le compliment la fit sourire. - Je trouve aussi. Etait-ce prétentieux ? Arrogant ? Vaniteux ? Si grâce à ses parents, Ashley avait toujours bénéficié du privilège d'un toit stable au-dessus de sa tête, elle n'avait en revanche jamais vécu dans un lieu aussi somptueux que celui-ci, et pour cause : jamais son salaire d'officier des renseignements ne lui aurait permis de s'obtenir un tel logement. Sous bien des aspects, occuper une position importante au sein du privé apportait son lot d'avantages, à commencer par un salaire généreux. « Qui as-tu soudoyé pour avoir les clés ?! Une terrasse pareille, ça s’ trouve pas partout ! » - Si seulement, souffla-t-elle. - Dans ce cas précis, c'est plutôt moi qui suis victime d'extorsion. Le montant du loyer pour vivre ici n'était rien de moins qu'outrageant. La position géographique idéale du penthouse, proche du quartier des affaires, son cadre de vie, l'espace démesuré dont elle disposait, le parking privé et le panorama parvenaient presque à lui faire oublier qu'il l'amputait d'un tiers de ses revenus.

 « Raconte moi. Ashley s'était penchée en avant pour attraper le Bowmore, et se servir un fond de verre. Cette fois-ci elle serait sage, et attendrait que les glaçons fondent un peu. Tes voyages… ? »  A son tour, le regard de la rousse vint s'égarer sur le paysage en contrebas. Le quartier était paisible à cette heure-ci, le tumulte des horaires de travail s'étant enfin tut. Sentinelles immobiles et muettes, les lampadaires jetaient leur lumière artificielle sur les quelques passants nocturnes, esseulés ou à plusieurs. Au loin, on apercevait l'une des courbes que la rivière Brisbane décrivait paresseusement, en traversant la ville. Par où commencer ? - Le climat saoudien est toujours aussi suffocant, déclara-t-elle. - Je te déconseille le pays en été. Les températures australiennes, déjà infernales lors des jours les plus chauds, pâlissaient en comparaison de celles du Royaume arabe. Revenant à Cade, elle piqua une olive avec un cure-dent. - J'ai sauté de meetings en réunions, et de réunions en meetings. Ce n'était pas franchement passionnant. Heureusement, cela n'avait duré que quelques jours, avant qu'elle grimpe dans un Black Hawk à destination du Bahreïn. Un détail qu'elle ne pourrait hélas partager avec son invité.

- Ce qui l'a été... S'étant légèrement redressée, elle savourait la suite d'avance. - C'était le match des Yankees contre les Red Sox du 18 juin. Ce n'était pas exactement une promesse d'y assister, mais Ashley l'avait tenue quand même. - Ton équipe n'a pas été à la hauteur, si tu veux mon avis d'experte. Son petit sourire en coin dissimulait l'amusement qu'il y avait derrière l'emploi de cette litote, et la provocation sous-jacente. L'équipe aux rayures noires et blanches avait perdu 15 à 5 : une véritable correction ! - A part ça... Elle changeait volontairement de sujet, pour lui ôter toute possibilité de protester. - J'ai passé du temps avec mes parents, j'ai fait un peu de bénévolat, et... j'ai pratiqué la guitare. Oui, elle avait pincé les cordes, et c'était le plus pénible dans cette histoire. Qu'elle se soit entraînée pour ce concert dont ils avaient convenu, et qu'il l'ait plantée en retour. - J'ignore toutefois ce qui pourrait me convaincre d'en jouer ce soir. Haussant les épaules de façon désinvolte, il était clair qu'Ashley le narguait cette fois. C'était de bonne guerre, selon elle.





 
- Les kits c'est trop de travail
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty
Message(#) Sujet: Re: Whisky ☆ Fever #Cade 4 Whisky ☆ Fever #Cade 4 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Whisky ☆ Fever #Cade 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-