AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-14%
Le deal à ne pas rater :
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ Puce Apple M1 – RAM 8Go/SSD 256Go
799 € 930 €
Voir le deal

 thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kai Luz
Kai Luz
le globe-trotter
le globe-trotter
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-et-un ans (13/08), il en grince des dents
STATUT : époux de mila depuis 2016, il s'affiche néanmoins célibataire, situation qui le laisse mitigé entre le soulagement et l'horreur
MÉTIER : biologiste, concentré davantage sur le domaine de la recherche qui lui prodigue une liberté et quelques avantages rendant ce métier qu'il n'a pas choisi lui-même plus supportable
LOGEMENT : il tient compagnie à dani dans son appartement situé dans le quartier de bayside sur wellington street
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Tumblr_inline_npyp5aGsiX1qhvb2u_250
POSTS : 9692 POINTS : 80

TW IN RP : relations toxiques, harcèlement moral, viol
GENRE : Je suis un homme
PETIT PLUS : en crise identitaire : il cherche encore qui il est ▲ people pleaser par excellence, souverain des compromis ▲ haut potentiel intellectuel doublé d'un trouble de l'attention (tdah) ▲ aucun pied à terre, il enchaîne les destinations sur le dos de ses études puis de sa carrière ▲ déteste la routine et les étiquettes ; entretient les secrets et les faux semblants ; avide de nouvelles expériences ; provoque les loufoques aventures et les opportunités de toutes sortes ▲ drag queen aussi passionnée qu'inavouée ▲ rêve de se réorienter dans le journalisme d'investigation
CODE COULEUR : Kai se cherche en #9966ff ou slateblue
RPs EN COURS : (10+4+4) gaïajordan #2ethelitziar

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) BvdNvup
les five
jiyeon&noor #2jiyeon&noor #3noor #6

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Holding-hands-couple
rakai
raphael #3raphael #5

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Fmz0
partners in crime
mila #3

☽ ☽ dimension 〇 gothique ☾ ☾
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) XxF2NtnwnZ75tMfA5YrXygnDZw5ghM6fSXh5WSEr
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) AoIPx72lI9HefHJXJwbNEr8Li94SWgUoaGIlkY5e
noor #4asher #1marley #3

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) W98cbSy
archieadèlenephtys

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) JOOznhO
asher #2
RPs EN ATTENTE : maritza ▲
RPs TERMINÉS : thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) L2n5iNq
AVATAR : Francisco Lachowski
CRÉDITS : avyapeony (avatar), ji (gif les five), halvgods (gif), drake. (signature), mapartche (illustrations personnalisées ♥), loonywaltz (ub)
DC : Isy Jensen & Max Novak
INSCRIT LE : 10/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t45389-kai-i-don-t-know-my-name-i-don-t-play-by-the-rules-of-the-game
https://www.30yearsstillyoung.com/t45428-kai-safety-rules
https://www.30yearsstillyoung.com/t47238-kai-luz

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Empty
Message(#) Sujet: thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) EmptySam 2 Déc 2023 - 15:36



Dani se trouvait hors de Brisbane toute la semaine dans le cadre d'un congrès en œnologie. Je doutais fortement que Hugo avait pu l'y suivre, laissant Noor également seule dans l'appartement qu'elle partageait avec son meilleur ami, quand bien même je m'appliquais à penser de moins en moins à la mexicaine. A quoi bon, si ce n'est de se faire mal au coeur ? Depuis juin dernier, le conflit perdurait entre nous, une sorte de guerre froide où nous nous évitions soigneusement malgré les tactiques plus ou moins grossières de nos amis en commun pour nous rabibocher. Jiyeon avait même été jusqu'à nous inviter tous les deux en Corée du Sud. Néanmoins, toute la proximité possible avec la Guerrero ne changeait rien au fait que nous ne parvenions plus à communiquer. Nous parlions deux langues totalement différentes désormais. Si dans le passé, son incompréhension et sa confusion sur certaines parties de moi-même ne me dérangeaient pas, aujourd'hui, ces divergences représentaient des fossés et je reconnaissais que je n'avais plus envie de construire quelconque pont pour les traverser. Noor m'avait profondément déçue ; ses insultes et reproches lors de la Pride retentissaient encore en moi et les dernières fois que j'avais tenté de m'expliquer, je m'étais violemment heurté à un mur, réalisant que la trentenaire détenait une perception beaucoup trop rigide sur mon cas et allait jusqu'à me dicter comment vivre ma vie.

Cependant, ce n'était pas le moment de penser à Noor. Armé d'une motivation aussi indéniable qu'étrange, j'avais décidé de préparer une soirée plus que cosy pour Raphael et moi. La discrétion ne serait pas de mise : il n'y avait personne pour nous surprendre dans mon appartement. Aussi, nos emplois du temps nous permettaient de ne pas à nous soucier de devoir nous lever tôt le lendemain matin. J'avais acheté une cargaison de sucreries, j'avais moi-même fièrement pâtissé quelques petits gâteaux. Le salon était envahi de plusieurs plaids et coussins, la télévision n'attendait qu'à rejeter une diversité de films ou de séries qui nous plairaient. J'avais hissé des petites guirlandes de couleurs pour ajouter un peu d'ambiance et j'avais ramené des accessoires, du maquillage et la boule disco de la caverne d'Ali Bea. Il ne me restait plus qu'à attendre mon convive, tout en trépignant d'impatience pour ces plusieurs heures à passer ensemble, rien que nous deux. Le temps passait malgré tout vite, cela faisait plus d'un an que nous nous étions rencontrés désormais, Raphael et moi. Et quelle rencontre phénoménale comme libératrice à mon esprit, chérie et inestimable à mon coeur.


“It's not about changing who you are, it's about revealing who you are.”

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) ZluH9hz
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) W9EuNqg
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) YSXQPya
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 383200artist
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Bbi5jU8
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 335306globetrotter

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) I6XwHaC
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
la crise identitaire
la crise identitaire
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente-et-un ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Quelque chose de beau se construit entre lui et Kai, mais certains démons ne mourront jamais.
MÉTIER : Professeur de danse au Everybody. Il reprend goût à l'enseignement, s'y sent à sa place, revit enfin. Il fait aussi du bénévolat chez Manzili et tente de se lancer dans la drag (s’il réussit à gérer sa timidité).
LOGEMENT : En colocation avec Andrea et Molly à Redcliffe. Il arrive à respirer dans toutes les pièces de l'appartement alors c'est une amélioration.
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Bc093fdc6df665a1a500b1394e47a412
POSTS : 6227 POINTS : 40

TW IN RP : Pas pour l'instant, c'est tout rose
GENRE : Je suis non-binaire
ORIENTATION : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : Qu’est-ce que la vie, qu’est-ce que le bonheur, qu’est-ce que l’identité ? • s’attache à quiconque lui tend son cœur • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • se découvre une passion pour le drag mais, se lancer, c’est une autre question • commence de plus en plus à accepter de pouvoir plaire • danse pour évacuer ses émotions • asexuel qui emploie enfin le terme • cherche l’amour parce qu’il s’imagine finir sa vie dans les bras d’une autre personne • ne sort plus sans de la couleur sur ses ongles ou ses paupières : il assume enfin sa fantaisie.
RPs EN COURS : thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) J7mp
RAKAI [4] • I can feel the change. Holding onto little pieces of what remains.

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) B9b9e15f5a81c956ae04fadd991aee3d0d9fb498
Marceline • And we will tame all the colors of the rainbow. Just tell me When and Where and we'll figure the How.

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Acc461535d4dab4581c5b9248aa4b07bb6edf045
HALLY [11] • They say real friendships don't end. Well. I hope it wasn't all for nothing.

Molly - Eoin - Noor [2] - Max - Jesse
RPs EN ATTENTE : Eve [2].
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB] - Adelina - Sage - Max - Ellie - Rady [3][FB] - Danika - Dianael [2] - Swann [2] - Gafi - Penny - Hally [3] - Rady [4] - Channing - Hally [4] - Jean - Rory - Hally [5] - James - Billy [1] - Ivy - Hally [6] -Jean [2] - Ana&Kiki - James [2] - Hally [7] - Billy [2] - Jess [2] - Ivy [2] - Hally [8] - Cameron [FB] - Iris [FB] - Carl - Hally[9] - Maisie [2] - Colocs - Maisie - Chad - RAKAI [2] - RAKAI - RAKAI [4] - Lewilly [2] - Eve - Hally [10] - Jordan - Rakai[3] - Birdie - Chad [2] - Andrea - (9) Cinco de mayo - Maisie [3]

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Fq81
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : ASTRA et Loika pour la signa, HARLEYSTUFF pour le gif ; loonywaltz pour les ubs
DC : Jo le raton, Archie le varan et Sami l'ocelot.
PSEUDO : Mapartche.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph
https://www.30yearsstillyoung.com/t45364-joseph-raphael-archie-fiche-commune#2301641
https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) EmptyLun 4 Déc 2023 - 3:42



Kai a toujours les meilleures idées. Cela fait bien plus de cinq ans que Raphael ne fait absolument rien pour Halloween, sauf parfois se parer d’un costume bon marché ne consistant qu’en un morceau de tissu qui a la texture d’un plastique made in china. L’année passée, c’était une cape de sorcier qu’il avait ajusté à son dos en roulant le haut en-dessous de son t-shirt ; il l’avait fait au cas où des enfants viendraient frapper à sa porte. Mais il se trouve au troisième étage d’un logement d’appartement alors, que le balcon soit décoré de citrouilles ou pas, la foule ne se pressait pas pour escalader les escaliers un peu précaires. Alors, des enfants, il y en avait eu… zéro. Malheureusement pour Raphael, il avait passé la soirée complètement seul parce que ses colocataires étaient plus sociaux que lui et s’étaient déniché deux ou trois party auxquels crasher sans prévenir.

Mais, cette année, il y a un plan d’action. Bien sûr, c’est son petit copain (oula hihihi son petit copain hihihi) qui lui a proposé de venir chez lui, mais ça compte quand même pour du dévouement. Il lui avait dit de s’habiller comme il le souhaitait alors, fidèle à lui-même, il n’avait pas mis les efforts du côté du déguisement de monstre mais plutôt dans son maquillage et son accoutrement. Alors le voilà à chevaucher son vélo, les bouclettes au vent, une étoile bleue dessinée de son front à sa joue du côté droit, et une plus petite violette à gauche de son menton, dont une des pointes déborde un peu jusque sur ses lèvres. Casque d’écoute sur la tête (il a encore perdu ses airpods), il chantonne en ignorant complètement un panneau stop et… rien ne se produit, parce que c’est son jour de chance. La soirée sera impeccable, c’est maintenant écrit dans le ciel. En route, il n’arrive pas à se détacher d’un sourire permanent parce qu’il pense sans cesse à ce que Kai a préparé chez lui et, surtout, parce qu’il voit son visage partout où il pose les yeux. Son petit cœur fait des étincelles et ça alimente son moteur. Arrivé chez lui, il n’est même pas intimidé lorsque vient le temps de frapper à la porte ; ça ne l’empêche pas de vérifier que son haleine n’est pas trop désagréable, mais, juste au cas où, il gobe un chewing gum à la menthe. Quand Kai vient lui ouvrir, il s’exclame un « heeeeeey ! » en ouvrant les bras comme s’il se prenait pour une surprise, mais il se ravise rapidement parce qu’il se sent un peu con à prendre la pose. Il lève le doigt pour ordonner une petite pause et il fouine dans son sac jaune paille pour en extirper un beau fruit bien mûr et dodu. « J’ai apporté les citrons, je me suis dit qu’on n’en aura jamais trop. » Et il en sort un deuxième, puis un troisième, et un quatrième, qu’il tient tous dans ses mains en équilibre précaire. Son visage se décompose ensuite sous la gêne : « Dans ma tête, cette scène était bien plus drôle que ça. Je me rends compte que j’ai juste l’air d’un livreur Uber qui te rapporte des citrons en urgence… » Il le fait parler vite ; c’est l’effet voiture de course de Kai qui dépeint sur lui, pour le plaisir (ou le malheur ?) des deux.        

@Kai Luz  thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 1f31f  thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 1f6b4  thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 1f34b  thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 1f34b  thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 1f34b  thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 1f34b (oui c'est un résumé de ma réponse)




fallen through the cracks.
The broken wing ☽ It's hard to take off from the ground when your wings are cut. Your stomach burns when you're drinking from an empty cup. You know the entire ocean came from my tear ducts? I see the world through fibonacci sequences and Double Dutch.

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) YSXQPya
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 7lRVLOM
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) EIhyBXy
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 7ZWT0EU
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Kai Luz
Kai Luz
le globe-trotter
le globe-trotter
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 9OYzxwd Présent
ÂGE : trente-et-un ans (13/08), il en grince des dents
STATUT : époux de mila depuis 2016, il s'affiche néanmoins célibataire, situation qui le laisse mitigé entre le soulagement et l'horreur
MÉTIER : biologiste, concentré davantage sur le domaine de la recherche qui lui prodigue une liberté et quelques avantages rendant ce métier qu'il n'a pas choisi lui-même plus supportable
LOGEMENT : il tient compagnie à dani dans son appartement situé dans le quartier de bayside sur wellington street
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Tumblr_inline_npyp5aGsiX1qhvb2u_250
POSTS : 9692 POINTS : 80

TW IN RP : relations toxiques, harcèlement moral, viol
GENRE : Je suis un homme
PETIT PLUS : en crise identitaire : il cherche encore qui il est ▲ people pleaser par excellence, souverain des compromis ▲ haut potentiel intellectuel doublé d'un trouble de l'attention (tdah) ▲ aucun pied à terre, il enchaîne les destinations sur le dos de ses études puis de sa carrière ▲ déteste la routine et les étiquettes ; entretient les secrets et les faux semblants ; avide de nouvelles expériences ; provoque les loufoques aventures et les opportunités de toutes sortes ▲ drag queen aussi passionnée qu'inavouée ▲ rêve de se réorienter dans le journalisme d'investigation
CODE COULEUR : Kai se cherche en #9966ff ou slateblue
RPs EN COURS : (10+4+4) gaïajordan #2ethelitziar

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) BvdNvup
les five
jiyeon&noor #2jiyeon&noor #3noor #6

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Holding-hands-couple
rakai
raphael #3raphael #5

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Fmz0
partners in crime
mila #3

☽ ☽ dimension 〇 gothique ☾ ☾
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) XxF2NtnwnZ75tMfA5YrXygnDZw5ghM6fSXh5WSEr
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) AoIPx72lI9HefHJXJwbNEr8Li94SWgUoaGIlkY5e
noor #4asher #1marley #3

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) W98cbSy
archieadèlenephtys

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) JOOznhO
asher #2
RPs EN ATTENTE : maritza ▲
RPs TERMINÉS : thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) L2n5iNq
AVATAR : Francisco Lachowski
CRÉDITS : avyapeony (avatar), ji (gif les five), halvgods (gif), drake. (signature), mapartche (illustrations personnalisées ♥), loonywaltz (ub)
DC : Isy Jensen & Max Novak
INSCRIT LE : 10/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t45389-kai-i-don-t-know-my-name-i-don-t-play-by-the-rules-of-the-game
https://www.30yearsstillyoung.com/t45428-kai-safety-rules
https://www.30yearsstillyoung.com/t47238-kai-luz

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) EmptySam 30 Mar 2024 - 13:11


Quelques cognements se font entendre contre la porte boisée de l'appartement et irrémédiablement, spontanément, une nuées de papillons éclot en fanfare dans mon estomac tandis que mon coeur produit des saltos dignes de la plus amoureuse des gymnastiques. Un sourire aussi sincère qu'heureux envahit mes lippes, mon portrait s'illumine de bonheur ; les mauvais souvenirs de conflits contre Noor et de déceptions vis-à-vis de certaines situations s'estompent instantanément. C'est l'effet Raphael, un effet papillon inversé : il est l'énormité sentimentale qui rend minuscules les autres éléments de ma vie.

Je me presse jusqu'à l'entrée de l'appartement et découvre la tenue et le maquillage de mon amant. Un rire se dérobe de mes lèvres alors qu'il m'ouvre ses bras de manière théâtrale en exclamant un « heeeeeey ! » que même les voisins ont pu ouïr. « Salut beauté, » je salue avant de l'inviter à pénétrer l'appartement et de refermer la porte derrière lui. Même si je suis fier de partager des bribes de mon quotidien avec le Elly et qu'il occupe de chaleureux quartiers au sein de mon coeur, je ne tiens pas spécialement à le partager avec mes compagnons de palier. Aussi, il me tarde qu'il découvre comment j'ai pimpé l'appartement pour notre moment à deux.

Le danseur m'ouvre néanmoins son sac pour exhiber une ribambelle de citrons qui repose précairement sur ses bras. « J’ai apporté les citrons, je me suis dit qu’on n’en aura jamais trop. » Je ris de nouveau, affirmant : « Tu as bien fait. Ils sont beaux, en plus. Comme toi. » Je lève les yeux sur les étoiles qui ornent son minois, me retenant laborieusement de ne pas caresser ses boucles brunes affectueusement, ou de déposer en toute délicatesse un baiser sur ses lèvres dont le goût me manque atrocement. « Dans ma tête, cette scène était bien plus drôle que ça. Je me rends compte que j’ai juste l’air d’un livreur Uber qui te rapporte des citrons en urgence… » « Le livreur Uber a-t-il apporté d'autres choses ? » Je m'enquiers, malicieux, avant de le tirer vers l'entrée de mon logis. « Bienvenue dans l'antre extravaganza halloween ! » A mon tour de démontrer le séjour d'un geste du bras, en accompagnant le geste d'un rire diabolique. « Les gâteaux sont faits par moi, tu n'as pas le droit de critiquer. » Je préviens, faussement menaçant, avant de débarrasser Raphael de ses agrumes et de fourrer deux manettes à la place. « La première pour la musique, la deuxième pour le programme télé. Tu choisis, pretty devil. La pression est là, je sais que tu aimes. » Je taquine, en faisant écho à cette chanson gravé dans ma mémoire après laquelle nous nous étions pour la première fois embrassé. J'entreprends d'entailler un premier citron afin de nous servir deux boissons. « Je suis content que tu sois là. On a l'appartement pour tous les deux largement. Dani ne revient pas avant plusieurs jours, elle squatte chez Hugo. » J'empale une tranche de citron du rebord d'un verre, puis je lève les yeux pour assurer, craignant que mes propos puissent générer une quelconque pression : « Bien que tu sois libre de partir quand tu veux, bien sûr. Je disais ça pour nous dire qu'on était tranquille tous les deux. » Je tends un breuvage à mon convive avant d'oser déposer un bref baiser sur sa joue, caresse timorée sur son épiderme, non sans lorgner vers l'étoile violette qui flirte avec sa lèvre inférieure. Je glisse ensuite mes doigts entre les siens, l'entraînant vers la montagne de plaids et de coussins sous laquelle un canapé s'asphyxie. De nombreux bols remplis de bonbons, sucreries, gâteaux et pop corn nous toisent, je tamise quelque peu la lumière pour lancer la boule disco et souligner les lueurs arc-en-ciel rejetées par les guirlandes mises en place pour cette soirée - ce nouveau date qui fait pulser mon palpitant de félicité.


“It's not about changing who you are, it's about revealing who you are.”

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) ZluH9hz
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) W9EuNqg
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) YSXQPya
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 383200artist
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Bbi5jU8
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 335306globetrotter

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) I6XwHaC
Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
la crise identitaire
la crise identitaire
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente-et-un ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Quelque chose de beau se construit entre lui et Kai, mais certains démons ne mourront jamais.
MÉTIER : Professeur de danse au Everybody. Il reprend goût à l'enseignement, s'y sent à sa place, revit enfin. Il fait aussi du bénévolat chez Manzili et tente de se lancer dans la drag (s’il réussit à gérer sa timidité).
LOGEMENT : En colocation avec Andrea et Molly à Redcliffe. Il arrive à respirer dans toutes les pièces de l'appartement alors c'est une amélioration.
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Bc093fdc6df665a1a500b1394e47a412
POSTS : 6227 POINTS : 40

TW IN RP : Pas pour l'instant, c'est tout rose
GENRE : Je suis non-binaire
ORIENTATION : Ça ne m'intéresse pas.
PETIT PLUS : Qu’est-ce que la vie, qu’est-ce que le bonheur, qu’est-ce que l’identité ? • s’attache à quiconque lui tend son cœur • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • se découvre une passion pour le drag mais, se lancer, c’est une autre question • commence de plus en plus à accepter de pouvoir plaire • danse pour évacuer ses émotions • asexuel qui emploie enfin le terme • cherche l’amour parce qu’il s’imagine finir sa vie dans les bras d’une autre personne • ne sort plus sans de la couleur sur ses ongles ou ses paupières : il assume enfin sa fantaisie.
RPs EN COURS : thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) J7mp
RAKAI [4] • I can feel the change. Holding onto little pieces of what remains.

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) B9b9e15f5a81c956ae04fadd991aee3d0d9fb498
Marceline • And we will tame all the colors of the rainbow. Just tell me When and Where and we'll figure the How.

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Acc461535d4dab4581c5b9248aa4b07bb6edf045
HALLY [11] • They say real friendships don't end. Well. I hope it wasn't all for nothing.

Molly - Eoin - Noor [2] - Max - Jesse
RPs EN ATTENTE : Eve [2].
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB] - Adelina - Sage - Max - Ellie - Rady [3][FB] - Danika - Dianael [2] - Swann [2] - Gafi - Penny - Hally [3] - Rady [4] - Channing - Hally [4] - Jean - Rory - Hally [5] - James - Billy [1] - Ivy - Hally [6] -Jean [2] - Ana&Kiki - James [2] - Hally [7] - Billy [2] - Jess [2] - Ivy [2] - Hally [8] - Cameron [FB] - Iris [FB] - Carl - Hally[9] - Maisie [2] - Colocs - Maisie - Chad - RAKAI [2] - RAKAI - RAKAI [4] - Lewilly [2] - Eve - Hally [10] - Jordan - Rakai[3] - Birdie - Chad [2] - Andrea - (9) Cinco de mayo - Maisie [3]

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Fq81
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : ASTRA et Loika pour la signa, HARLEYSTUFF pour le gif ; loonywaltz pour les ubs
DC : Jo le raton, Archie le varan et Sami l'ocelot.
PSEUDO : Mapartche.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph
https://www.30yearsstillyoung.com/t45364-joseph-raphael-archie-fiche-commune#2301641
https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) EmptyJeu 11 Avr 2024 - 1:36


L’introduction digne d’une télésérie encore en cours, Raphael se sent tout à fait ridicule à se trimbaler avec tous ces citrons comme s’il s’était trouvé un job chez Uber. Les deux bras ouverts, il attend la réaction de Kai, désir honteusement que ça le fasse rire, qu’il s’étonne de l’humour de son petit ami et qu’il se mette à penser qu’il a fait un bon choix en le faisant entrer dans sa vie. « Salut beauté, » Il semble heureux de le voir, que ce soit avec ou sans citron, et aussitôt Raphael retrouve sa marque de commerce en rougissant de la tête aux pieds. Une fois à l’intérieur de l’appartement, il se permet une explication quant à ces fruits jaunes qu’il a presque échappés sur le tapis en retirant ses chaussures sans défaire les lacets. « Tu as bien fait. Ils sont beaux, en plus. Comme toi. » En compagnie de Kai, il ne manquera jamais de compliments. S’il n’est pas capable de dérouler un aussi long tapis au garçon, il ne le trouve pas moins beau aussi. Seulement, ça lui vient moins naturellement, comme une boule dans sa gorge, un poids sur sa langue qui la presse dans le fond de sa bouche. Alors, encore une fois, il reste muet en rougissant, ses yeux partant ailleurs tandis que ceux de Kai scrutent le maquillage qu’il s’est efforcé à faire le plus parfaitement possible. « Le livreur Uber a-t-il apporté d'autres choses ? » Devait-il ?! Ils n’avaient pas prévu de manger des bonbons pour diner, en ce soir d’Halloween ? « Eum… » Il s’empresse de s’empourprer, surpris par sa demande, craignant d’avoir oublié d’apporter quelque chose d’important. Cela ne semble pas être le cas parce que Kai reprend les rênes, et c’est tant mieux ainsi. Raphael préfère toujours se faire traîner de pièce en pièce ; le contraire ne se fait pas naturellement. Kai est un guide touristique de qualité qui ne manque jamais de mots.

Sourire collés aux lèvres, Raphael découvre l’endroit que son petit ami a décoré avec goût et, il faut le dire, beaucoup de motivation. Des étoiles plein les yeux, il ose se demander s’il mérite vraiment ça, mais il ravale cette question et préfère se concentrer sur ce qu’il y a autour de lui plutôt que sur ses insécurités. Quand Kai lui présente les gâteaux préparés de ses mains, il ouvre la bouche en O : « Mais t’as vraiment pris le temps de faire de la pâtisserie ?! » C’est seulement Raphael, le gros flemmard qui ne toucherait jamais à la pâte ? Pas le temps de tourner en rond, avec la rapidité qui le caractérise trop bien, le jeune homme poursuit le voyage dans l’appartement relooké et tend à Raphael deux télécommandes et revient à lui le choix de la programmation télévisée et musicale. Effectivement, la pression est à son comble ! Tandis que l’autre s’occupe de préparer les boissons, le flamant s’atèle à comprendre le fonctionnement des deux manettes. Il choisit d’abord une playlist de comédies musicales (NON VRAIMENT ?) et tamise le niveau du son pour ne pas se faire décoller la tapisserie des murs. Quand il se retourne vers Kai, qu’il a deviné au comptoir de la cuisine, ce dernier confie être heureux de le voir là. Trottinant jusqu’à lui, ses jambes molles comme des spaghettis, il opine du chef alors qu’il explique qu’ils ont l’appartement pour eux seuls. N’ayant pas un cerveau programmé comme la majorité lorsque ça concerne l’intimité, Raphael n’a pas tiqué un instant sur le sous-entendu qu’il aurait pu glisser dans cette phrase. Aussi, il a assez confiance en lui pour considérer ses propos tout à fait inoffensifs. « Bien que tu sois libre de partir quand tu veux, bien sûr. Je disais ça pour nous dire qu'on était tranquille tous les deux. » L’inquiétude se traduit dans ses yeux qui balaient les siens avec une vitesse impressionnante. « Oh, t’inquiète, j’avais compris ! » Il lui assure en le contemplant un peu plus, ses dents triturant sa lèvre inférieure. « C’est notre soirée à nous, c’est ce que tu voulais dire. Ce sera parfait, surtout si les gâteaux sont de ta création. » Il attrape le verre que lui tend Kai, ravi de découvrir une tranche de citron à sa bordure. « Il est virgin ? » Qu’il demande pour s’en assurer. Pas d’alcool ce soir, il ne veut pas tenter le diable ! La confirmation est donnée, suivie d’un baiser que sa joue accueille avec timidité. C’est avec la tête d’un gamin de six ans tombé en amour avec sa camarade de classe qu’il se laisse guider jusqu’aux salons, où il peut découvrir le quartier général de la décoration. Des couleurs, des paillettes, un canapé qui se prend pour un immense panier à couvertures et coussins… Kai a pensé à tout. Raphael n’attend pas une seconde avant de se jeter vers la montagne moelleuse pour profiter de son confort. Il s’empare d’une petite poignée de Skittles, se promettant de prendre une part de gâteau quand il sera en position pour s’armer d’une fourchette et d’une assiette, pose son verre, puis se remet en quête du programme de la soirée. Devant le catalogue Netflix, il zappe des dizaines, puis des vingtaines, puis des centaines de longs métrages. Trop de choix, ça tue le choix. « On se met un épisode aléatoire de Heartstopper ? » Il a déjà terminé les deux saisons de la série, se doute que Kai aussi, mais il n’a pas la tête à regarder un contenu pour la première fois. Ça lui prendrait trop de concentration et, clairement, ce n’est pas ce qu’il aura ce soir. Les bonbons, le taux de sucre qui montera en flèche et, surtout, sa compagnie qui le déstabilise tout comme au premier jour. « Tu sais... J'ai jeté un coup d'oeil à mon téléphone et... Le tout premier message que tu m'as envoyé était pile il y a 444 jours ! » C'est fou ça...

@Kai Luz  thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 1f49b




fallen through the cracks.
The broken wing ☽ It's hard to take off from the ground when your wings are cut. Your stomach burns when you're drinking from an empty cup. You know the entire ocean came from my tear ducts? I see the world through fibonacci sequences and Double Dutch.

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) YSXQPya
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 7lRVLOM
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) EIhyBXy
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 7ZWT0EU
thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Empty
Message(#) Sujet: Re: thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

thinking out loud, dreaming under neon stars (rakai #5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-